close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ANNEXE 2

IntégréTéléchargement
ANNEXE 2
Doc 1 Isothermes à l'aplomb d'une dorsale océanique
Doc 2Flux de chaleur terrestre (en W.m2)
Doc 3 Tomographie sismique à l'aplomb de la dorsale Atlantique Sud
Doc 4
Doc 5 de la péridotite au basalte
La péridotite de départ (péridotite asthénosphérique) est composée d'olivine,
de pyroxène (silicates ferromagnésiens) et de plagioclases. Or les plagioclases(riches en Ca
et Al) fondent en premier. Le liquide magmatique aura donc une composition chimique
différente de la péridotite initiale car il sera plus riche en calcium et en aluminium que la
péridotite de départ il pourra donner, par exemple, un basalte. Par voie de conséquence
la péridotite résiduelle (péridotite lithosphérique) aura une composition chimique différente de la
péridotite de départ et sera enrichie en olivine et pyroxène.
Après refroidissement le magma donnera des basaltes et des gabbros qui ont même
composition chimique mais qui se distinguent par leur vitesse de refroidissement, rapide, en
surface, pour les basaltes (structure microlitique) ou lente, en profondeur, pour les gabbros
(structure grenue). Cette croûte océanique (basaltes et gabbros) surplombe la péridotite
appauvrie dont elle est issue. Le tout formant un ensemble solidaire sur le plan mécanique (bien
que composition chimique différente) : la lithosphère océanique.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
738 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler