close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

7 jours à Stains n°862 du 28janvier 2016

IntégréTéléchargement
N° 862
J E U D I 2 8 J A N V I E R 2 016
Papier recyclé et recyclable et imprimé avec des encres végétales.
Les profs pas convaincus
© Dragan Lekic
Les professeurs des écoles qui étaient
en grève mardi sont l’objet d’un
échange de courrier entre le maire et le
directeur d’Académie au sujet des non
remplacements. | PAGE 3
7 jours à Stains
L ’ a c t u a l i t é
d e
l a
s e m a i n e
Maîtres, à vos sachets !
Deux panneaux et un distributeur de
sachets canins. Tels sont les résultats
obtenus par les riverains de trois rues
pavillonnaires après que 7 Jours ait
publié un article sur leur ras-le-bol. | PAGE 5
« Nous ne renoncerons
en rien à notre politique
volontariste de défendre
les services publics »,
Azzédine Taïbi, au conseil
municipal. | PAGE 3
© DR
Les jeunes reprennent la main
On en parlait depuis quelques mois, c’est fait. Le Conseil consultatif de la Jeunesse, plus connu sous l’intitulé
CCJ, reprend du service. Une soirée au STS marquera l’installation de l’instance renouvelée. Pour y assister
inscrivez-vous auprès de la Passerelle ou au 01 71 86 33 90. | PAGE 6
ROD PARADOT NOMINÉ AUX LUMIÈRES
Ce jeudi à 18 h. Les enfants
du dispositif Démos recevront
leur instrument de musique au
CMMD. | PAGE 6
© DR
Quand ?
Rod Paradot, le jeune acteur stanois qui a crevé
l’écran dans « La tête haute » en 2015, est nominé
pour le prix de la révélation masculine à la 21e
cérémonie de l’Académie des Lumières, le 8 février
prochain. Le long métrage concourra également à
la 41e cérémonie des César pour le prix du meilleur
scénario original, du meilleur film et de la meilleure
actrice féminine avec Catherine Deneuve. Et comme
un bonheur peut en attirer un autre, « Nous trois
ou rien » du Pierrefito-stanois Keiron, est nominé
aux César pour le prix du meilleur premier film.
Rendez-vous le 26 février prochain sur Canal
Plus, en direct et en clair.
2
© Dragan Lekic
ACTUS
Des seniors
à l'écoute et écoutés
U
ne fois n’est pas coutume, la tradi- la gestion de la Résidence Allende. En 2015,
tionnelle rencontre de concertation 4 506 personnes ont été reçues et le service
entre les seniors et la municipalité a répondu à 25 286 appels téléphoniques. 75
a permis de dégager des projets, de sonder demandes d’aide sociale et 1 159 forfaits améles attentes, les besoins, les envies des plus thyste ont été instruits. Plus de 800 personnes
anciens, de réaffirmer des
ont participé au banquet.
engagements
politiques
Un programme semestriel
Budget consacré aux des animations, sorties et
mais aussi d’échanger tout
seniors Stanois, 1,5
simplement.
temps forts, imaginé en
« Une ville a besoin de ses
co-construction avec les
million d’euros.
seniors est disponible. 24
seniors. Vous en êtes même
l’âme, les gardes fous et
agents s’occupent du mainvotre investissement dans la vie de la cité, par- tien à domicile. 47 966 repas ont été portés
mi les plus engagés, notamment dans la soli- à domicile et 16 217 heures d’aide à domicile
darité, nous est essentielle, » le maire Azzédine ont été effectuées en 2015, 256 seniors en
Taïbi introduit la séance sans faire de détours. bénéficient, la résidence Allende est actuelleTout comme son adjointe à la solidarité et ment en travaux, etc… »
à l’action sociale, Zahia Nedjar : « Vous êtes
importants pour nous. Et malgré le contexte Les projets 2 016
budgétaire tendu, nous continuerons à avoir Des projets à venir ont été présentés aux seniors. Réactivation d’un Conseil consultatif
une politique ambitieuse à votre égard. »
Le service des seniors, mobilisé pour l’occa- des seniors en redifinissant son rôle, optimisasion, a rappelé toutes les prestations qu’il tion de l’accès aux droits et aux soins, refonte
propose. Tour à tour, les agents ont expliqué, de la politique tarifaire, le droit aux vacances
chiffres à l’appui, leur mission auprès d’eux. pour tous, diversification de l’offre d’animaLe public, attentif, n'a pas perdu une miette tions et sorties, poursuite du travail intergéde leur exposé : « 30 agents sont mis à dis- nérationnel. Tout le monde a bien entendu un
position pour exercer les principales actions prochain événement : c'est aussi la création
du service qui se déclinent autour de quatre d'un guichet unique afin de faciliter l’accès à
axes, l’accueil et l’accès aux droits, l’anima- leurs droits dans les locaux au-dessus de La
tion et la vie sociale, le maintien à domicile et Poste du centre-ville.
Un débat s’en suit
Les élus présents ont ensuite donné la parole
aux seniors. Beaucoup dénoncent des problèmes de sécurité, notamment routière et piétonne, de cadre de vie, mais aussi s’enquièrent
d’informations sur le maintien à domicile et
sur les aides dont ils peuvent bénéficier. La
discussion s’est poursuivie autour d’un verre
de l’amitié entre seniors, avec les agents et les
élus. Un beau moment.
Actuellement 1 600 Stanois sont inscrits auprès du service seniors. Sachez qu’il est ouvert
à tous les Stanois de plus de 60 ans. Tentés ?
Rendez-vous en mairie ou informations
au 01 49 71 84 47.
Carole Sapia
© Sara Frade, stagiaire
Mardi, les plus
de 60 ans étaient
conviés à la
traditionnelle
rencontre avec
la municipalité.
Exposé de tout ce
que propose le
service seniors,
réaffirmation
politique de
l’attachement
de la ville à ses
aïeux, avenir et
débat… Retour
sur un après-midi
d'échanges.
3
ACTUS
CONSEIL MUNICIPAL
Le budget
en débat
© Julien Ernst
© Julien Ernst
Le conseil municipal du 21 janvier dernier a donné
une large place à la discussion autour de la
construction du budget communal de 2 016.
École : des réponses C
trop vagues…
Tandis que mardi, réforme des collèges et conditions de travail des
instits menaient à la grève, 7 Jours s’intéressait à la réponse du directeur
d’Académie sur les très nombreux non remplacements de profs dans le
primaire en 2015. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la réponse de
l'Éducation nationale est laconique. Explications.
sont de même nature que celles concernant les
non remplacements d’instits, on risque de voir la
colère s’amplifier.
En effet, le directeur de l’Académie affirme qu’une
« augmentation notable des moyens de remplacement est en cours et doit permettre de répondre
aux besoins recensés » sans donner davantage
d’informations.
Virginie Sapia rappelle que « depuis septembre,
381 demi-journées d’école n’ont pas été remplacées. Normalement nous avons 20 postes de titulaires remplaçants (N.D.L.R. enseignants dont la
fonction est de remplacer leurs collègues absents).
Mais seulement 8 postes sont pourvus. » Pragmatique, en toute logique la syndicaliste ajoute que
la première des choses à faire « est de combler
les 12 postes manquants. » On aurait été en droit
d’attendre des éléments aussi concrets de la part
de l’Éducation nationale. Alain Schillé
© Dragan Lekic
© Sara Frade, stagiaire
E
n décembre dernier, le maire interpellait
le directeur de l’Académie de Seine-SaintDenis concernant le non remplacement
des enseignants dans les écoles de la ville. Il lui
rappelait notamment que les parents inquiets,
nombreux, l’avaient alerté exemples à l'appuis :
« une classe de l’école maternelle Victor-Hugo n’a
pas eu d’enseignant pendant deux semaines sans
remplacement. Les parents qui travaillent ont dû
pour certains garder leur enfant, ou demander un
accueil au LAEP du quartier du Clos-Saint-Lazare. Des situations similaires ont été recensées
dans différentes écoles, dont les maternelles Joliot-Curie et Romain-Rolland ». Et d’ajouter que
« depuis la rentrée, les chiffres sont alarmants. En
septembre, 155 absences d’enseignants ont été recensées, dont 42 sans remplacement. En octobre,
ce sont plus de 170 absences d’enseignants qui
furent notifiées, dont 52 sans remplacements. »
Une situation qu’Azzédine Taibi juge « tout bonnement insupportable ». Et de demander des actes
claires et rapides qui soulageraient l’inquiétude
des familles. La réponse de Christian Wassenberg
est tombée quelques jours avant la grève de ce
mardi auxquels, les premiers concernés, les professeurs des écoles de Stains, ont participé aux côtés de leurs collègues mobilisés contre la réforme
des collèges. « Nous avons rejoint le mouvement
notamment pour dénoncer le gel de salaires », dira
d’ailleurs Virginie Sapia du SNUipp.
À noter que sans être à l’origine de cette mobilisation, sur 195 professeurs des écoles, 74 étaient
en grève mardi, soit 38 % des effectifs et deux
écoles étaient fermées, la maternelle Lurçat et
l’élémentaire Hugo. Chiffre qui montre combien
le primaire gronde autant que le collège. Et si les
réponses apportées aux revendications de mardi
e jeudi 21 janvier 2016 s'est tenu le premier conseil
municipal de l'année. Une dizaine de points seulement
étaient à l'ordre du jour. Parmi eux, un rapport obligatoire
sur la situation en matière d'égalité entre les femmes et les
hommes qui travaillent dans la fonction publique de la
collectivité. Cette séance de rentrée a été marquée également
par l'entame des discussions sur le budget 2 016. « Une
nouvelle fois notre ville doit faire fasse à la baisse d'un
million d'euros de sa Dotation globale de fonctionnement »
a déclaré le maire. « Si notre mobilisation a permis d'obtenir
une augmentation de la Dotation de Solidarité Urbaine,
celle-ci ne compense pas la baisse de la DGF. Les dotations
de solidarité ne suffisent pas à faire face à l'explosion des
précarités et des situations d'exclusions sociales (...). Notre défi
est de revisiter les services que nous proposons, en contenant
le niveau de notre dépense (…). Nous ne renoncerons en rien
à notre politique volontariste de défendre les services publics
qui sont les vecteurs de la solidarité, de la justice sociale
et de l'égalité d'accès au droit de chaque citoyen ». Pour la
droite locale, « le montant de la dette de la ville est choquant
et le coût des TAP pèse lourd sur les finances » a dénoncé
Julien Mugerin. Il regrette cependant que le gouvernement se
soit délesté sur les communes mais estime que, globalement,
à Stains les dotations de l'État sont maintenues. Ce qui ne
l’a pas empêché de prêcher pour une réduction de la masse
salariale en mairie qui passerait par la diminution du nombre
d’agents communaux ou des salaires…
Au nom du Parti socialiste, Nabila Akkouche espère que la
Dotation de Solidarité urbaine en 2 016 comblera la baisse
de la DGF. « Il faudra faire des choix et concentrer nos efforts
budgétaires dans des secteurs prioritaires comme l'éducation
et la cadre de vie ». En réponse à Julien Mugerin, Francis Morin
(Écologie populaire de Stains) rappelle que la ville maintient
son niveau de masse salariale pour assurer la qualité de
services rendus à la population.
Pour Mathieu Defrel (Communistes, Front de gauche) « chaque
budget voit un peu plus les marges de manœuvre se réduire
alors que dans le même temps les besoins ne cessent
d’augmenter. C’est le résultat d’une politique économique et
sociale désastreuse portée par la droite depuis 2002 et reprise
par un gouvernement qui semble tourner définitivement le
dos aux classes populaires et aux classes moyennes qui l’ont
pourtant porté au pouvoir ».
Le maire a rappelé que la droite locale est sur les mêmes
positions que la droite nationale. Il lui reproche d'être une
opposition sans force de propositions constructives. En
fin de séance, il a été adopté à l’unanimité la convention
relative au plan numérique dans les écoles REP, mis en place
progressivement par l’Éducation nationale pour résorber la
fracture numérique. Frédéric Lombard
4
PUBS
• Fleurir,
entretenir, c’est votre façon de ne pas oublier •
Nouveaux horaires à Stains
Fleurir
Entretenir toute l’année
Ouverture
de
l’agence
LE LUNDI
3 floraisons + 2 nettoyages
(Rameaux, Toussaint)
PROMOTION
Monument
en exposition
- 10 % posé
jusqu’à
fin février
r
févrie
Promotion jusqu’au fin
0€
240€ au lieu de 27
s
nt
Nouveaux clie
Facilité de paiement.
Vente et paiement à distance possible.
URGENCE DÉCÈS
É È 24H/24 ET 7J/7
Agence de Stains
Agence de Garges-les-Gonesse
6, rue Michel-Ronilkas
93240 STAINS
Tél. 01 48 26 64 28
6, rue Hippolyte-Bossin
95140 GARGES-LES-GONESSE
Tél. 01 39 86 26 41
www.avanzini-funeraire.com
Contrats 1/4-809_AmbulanceCarnot
obsèques - Organisation
d’obsèques
AmbulanceCarnot
1/4-809
18/11/2014- Marbrerie
17:36 Page1- Fleurs
auto pub psd 1-8:Mise en page 1 11/10/11 11:45 Page 1
Commerçants, professionnels
Votre publicité
dans
Paris - Province - Étranger
21-23 rue Carnot
93240 STAINS
TÉL. : 01 42 35 03 03
Contact : Mme Martine DESAX
Du lundi au vendredi
06 60 51 41 80 - 01 42 43 12 12
VOISINS-VOISINES
EN BREF
LURÇAT/BOIN
QUARTIER PRÊTRESSE
7 Jours interpelle,
les résultats suivent
Des Stanois dénoncent, 7 Jours publie, Plaine commune réagit…
comme quoi tout est possible.
Bonnes nouvelles
Le bureau de l’Amicale des locataires CNL de LurçatBoin a été réélu mercredi 20 janvier lors de son assemblée générale. « Le lendemain, la responsable de
la délégation Oph93, qui s’est faite excusée, nous a
téléphonés. Elle nous a annoncé que la pose de plots
pour clôturer les parkings de la cité sera faite dans le
courant du 1er semestre 2 016. La fermeture du passage
entre les bâtiments de Lurçat et de Boin devrait être
effective en février comme l’ouverture d’un local pour
disposer les encombrants. La pose de barres pour aider
les personnes à mobilité réduite et de tableaux pour
l’affichage des infos de l’Amicale seront réalisées dans
les semaines à venir, » rapporte le président. Avant
d’ajouter : « Les cartes d’adhésion 2 016 sont à disposition pour 30 euros. Des remboursements sur les charges
2 011/2 012 devraient se faire, mais seulement pour les
adhérents. »
VICTOR RENELLE
L'Amicale en assemblée
L'Amicale CNL des locataires des résidences 15/21 et
90/100 rue Victor-Renelle tiendra son assemblée générale vendredi 12 février à 18 h 30 au siège de l'association. « L’ensemble des locataires de ces deux résidences
est convié à y participer et à venir s'y exprimer très nombreux, » encourage l’actuel président.
© Julien Ernst
NOS LOISIRS ENSEMBLE
D
ans la dernière édition du 7 Jours à Stains,
un article donnait la parole à des habitants
de la rue Champchevrier en colère contre les
personnes qui ne ramassent pas les déjections de leur
chien. En plus de ne pas les ramasser, qui est déjà en
soit une infraction passible d’une amande de 35 euros, « ces crottes trônent même au milieu des trottoirs
et nous devons slalomer, » dénonçaient les riverains.
Impossible de marcher la tête en l'air. « Insupportable
pour notre cadre de vie ».
Contacté par la rédaction, le directeur de l’unité territoriale Propreté de Plaine commune s’était engagé : « Je
vais demander à l’agent de maîtrise et au cantonnier
chargés de ce secteur de repérer les endroits précis
afin d’y installer des panneaux d’affichage rappelant
la loi et faisant un appel au civisme. » Publiés jeudi
dernier, ces propos ont été tenus. Mardi, les équipes
de Plaine commune, après un repérage des lieux et
le constat de nombreuses déjections notamment aux
pieds des arbres, ont décidé de l’installation de pan-
Assemblée générale
neaux mais aussi d’un distributeur de sachets canins.
« Vous nous avez alerté sur les rues Champschevrier
et Sabran de Pontevès, mais nous avons constaté que
la rue Bégé était pire. Nous espérons que ces installations auront leur effet. » Ces sachets sont mis à disposition gratuitement et sont totalement biodégradables.
Pour ne plus être comme chien et chat, et éviter des
humeurs de chien dans ce secteur, comme ailleurs en
ville, à vos sachets ! Il existe 8 distributeurs en ville et
pour pouvez en obtenir dans la quasi-totalité des services publics de la ville. Carole Sapia
L’association Nos Loisirs ensemble organise une Assemblée générale extraordinaire à l’espace Paul-Éluard,
dimanche 21 février à 10 h 30. Ce moment sera suivi
d’un repas servi à table et d’une après-midi dansante
avec l’orchestre Patrick Bessière et sa chanteuse. Prix :
adhérents, 35 euros - non Adhérents, 40 euros. Renseignements auprès de Claude 06 60 81 05 56.
Allo Agglo : Les Stanois sont invités à
signaler tous les dysfonctionnements urbains
et problèmes de propreté au n°vert mis à
disposition gratuitement 0 800 074 904.
« Si vous nous le signalez, nous saurons et
pourrons réagir si cela nous a échappé sur le
terrain ».
L’association Stains Ville Fleurie tiendra son assemblée
générale annuelle le dimanche 31 janvier à la Maison
des associations avenue Jules-Guesde. Cette assemblée sera suivie d’un après-midi dansant et convivial
au cours duquel seront remises les récompenses aux
Lauréats du fleurissement stanois 2 015. Ouverture des
portes à 14 heures. Entrée libre.
QUARTIER CLOS SAINT-LAZARE
Samedi 6 février : tous au Clos
L
a Maison de projets, installée au cœur de la cité
du Clos pour répondre au mieux à la population vivant dans les périmètres des plans de
rénovation urbaine, sera inaugurée samedi 6 février à
12 h 30 (chacun ramène un plat à partager).
Cet événement sera accompagné par des visites des
chantiers dans le quartier : square Molière, place
Mandela, nouveaux commerces et tour 10-12 rue
Péguy. Animées par une compagnie de danse Alfred
Alerte toutes les heures à partir de 10 heures, ces visites de chantier sont une première, « l’objectif est de
montrer la transformation du quartier aux habitants
mais aussi à tous les Stanois curieux des changements de leur ville », assurent les organisateurs. « Plus
festives et amusantes que vraiment techniques », ces
visites seront l’occasion de porter un autre regard sur
la réhabilitation mais aussi pour chacun de mesurer
la façon dont se déroulent les chantiers et l’avancée
des travaux. Enfants et parents sont les bienvenus sur
simple inscription à la Maison des projets y compris
le jour même. La municipalité, Plaine commune,
l’Oph93 et l’Agence nationale de rénovation urbaine
y seront représentés.
Carole Sapia
Plus d’infos au 10 avenue George-Sand, au
01 71 86 34 51 ou à maisonduprojet.stains@plainecommune.fr.
STAINS VILLE FLEURIE
Assemblée générale
Loto
Le loto annuel sera organisé le dimanche 10 avril 2016
à l’école du Globe. Des renseignements complémentaires vous parviendront ultérieurement.
ACTION CRÉOLE
C'est samedi !
Action Créole vous souhaite une bonne et heureuse
année 2 016 ! Nous vous invitons à venir accueillir cette
nouvelle année avec nous le samedi 30 janvier à l'occasion d'un stage de zumba...
Trois professeurs : Santiago, Roberto et Léo donneront
le rythme. Tarifs : Adhérent 5 euros/Non adhérent
10 euros. Boissons softs et collations diététiques offertes. Tél. : 06 06 58 14 05/Facebook : Action Créole/
Mail : actioncreole@yahoo, fr.
5
6
F Ê T E S A SCOT UL ISD A I R E S
CCJ
Conseil de la jeunesse 2.0
V
àclav
Havel,
dramaturge et
homme d’État
tchèque disait « le rassemblement des citoyens dans des organisations, mouvements,
associations, syndicats
est une condition nécessaire au fonctionnement de toute société
civilisée bien structurée ». Susciter l’engagement citoyen, mais des
jeunes, c’est l’ADN
du Conseil consultatif
de la jeunesse (CCJ)
qui annonce la relance
de ses activités lors
d’une soirée artistique
et festive le 5 février à
18 heures au Studio
Théâtre. Le CCJ qu'estce que c'est ? Le Conseil
consultatif de la jeunesse est un espace de
concertation et d’action
non rigide qui recrute
ses membres sur la base
du volontariat. Celles et
à ceux qui souhaitent
s'engager peuvent se
rapprocher de l’équipe
de la Passerelle, 25 avenue Paul Vaillant Couturier (01 71 86 33 90).
Le service jeunesse aura
un rôle d'accompagnement avec toute la distance qui s'impose, afin
de laisser les membres
de l’instance maître de
leurs actions. Le CCJ
n’est pas une idée nouvelle sur la ville. Cette
instance décline une
histoire, entamée il y a
plus de dix ans et qui a
© DR
Dix ans après sa création, le
Conseil consultatif de la jeunesse
veut remettre les jeunes en marche
et ouvre un nouveau chapitre de
son histoire le 5 février lors d’une
soirée artistique et surprise au
Studio Théâtre de Stains, accessible
sur inscription auprès de la
Passerelle.
Les membres fondateurs posent lors d'un de leurs week-end à Villiers-sur-Loir.
rassemblé bon nombre
de jeunes Stanois. Parmi ses faits d’armes, il
y eut l’inscription des
jeunes sur les listes
électorales, un travail
autour de l'intergénérationnel et du devoir
de mémoire en collaboration avec l'ANACR.
Il donna lieu, en particulier, à un voyage en
Allemagne et à la visite
du village martyr d'Oradour-sur-Glane.
« Le
CCJ doit être force de
proposition. Il n’est
pas un espace au sein
duquel se traitent seulement des sujets propres
aux jeunes mais, plus
largement, un lieu d'implication citoyenne en
relation avec les intérêts communs » rappelle Mathieu Defrel,
conseiller
municipal
déléguée au contrat
local étudiant et à la
citoyenneté des jeunes.
AMI/CLOS ET PRÊTRESSE
CMMD
Plus « durable
et solidaire »
L
Démos et
merveilles
M
e NPRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain) a sélectionné
les cités du Clos Saint-Lazare et
de la Prêtresse, avec une quinzaine
d’autres quartiers en France, dans
un Appel à manifestation d’intérêt
(AMI) « Ville durable et solidaire ».
Cet appel est un levier qui ajoute
une dimension plus durable et sobre
aux rénovations en cours au Clos et,
à l’horizon de 2017-2018 à la Prêtresse. Pour Stains et l’EPT Plaine
commune qui ont porté le dossier
de ces deux quartiers - les seuls du
territoire - il s’agit d’obtenir un cofinancement de plusieurs milliers
d’euros pour des actions innovantes
destinées à améliorer la qualité de vie
des habitants et renforcer l’attractivité de ces quartiers. Trois grands
secteurs d’intervention : le logement,
les déplacements et les espaces publics. Les projets menés à l’échelle
du quartier seront privilégiés. Les
uns devront favoriser des économies
d’énergie impactant le porte-feuille
positivement, une réduction de la
facture pour les ménages. D’autres
concerneront la mobilité durable
avec la mise en place de modes de
transports complémentaires à l’offre
existante, écologiques et accessibles
à tous. L’approche sera également
environnementale avec le soutien
à des initiatives de proximité, réalisables directement en bas de chez
soi. Ces projets s’appuieront sur les
différents acteurs locaux et sur les
habitants, lesquels viendront les enrichir de leur contribution, dans une
démarche participative et coélaborative. Des contacts ont été noués avec
l’association Bellastock, les concepteurs de la « Guinguette éphémère »
l’été dernier au Clos Saint-Lazare.
Fin 2016, l’AMI tranchera sur les
projets qui lui auront été soumis et
qu’il financera. F.L.
oment solennel ce jeudi
matin au Conservatoire
municipal de musique et
de danse. Quinze enfants du centre
de loisirs Joliot mater vont recevoir
chacun un violon qu’ils conserveront ces trois prochaines années. Ces
instruments deviendront leur plus
fidèle compagnon de musique, ils les
ramèneront à la maison et veilleront
sur eux comme sur la prunelle de
leurs yeux. C’est une des dimensions
magiques du Dispositif d’éducation
musicale et orchestrale à vocation
sociale. Démos est un projet de démocratisation culturelle centré sur la
pratique musicale en orchestre, coordonné par La Cité de la musique. Il
est accessible à 450 jeunes habitants
des quartiers populaires en Ile-deFrance. Pour la 7e année consécutive,
Stains participe à ce projet ambitieux. « Demos permet à des enfants
qui en sont généralement éloignés de
découvrir l’univers de la musique et
Bien que l’élu participe
aux réunions, ce conseil
fonctionne de manière
100 % autonome. La
soirée du 5 février annonce un nouveau départ et la première page
d’un nouveau chapitre
de son histoire. R.H.
des musiques, d’apprendre et de pratiquer un instrument, tout au long
d’un cycle de trois ans qui comprend,
au printemps, une restitution publique sur la scène de la Philarmonie
de Paris » explique Nora Bernabia, la
responsable des centres de loisirs. La
pratique instrumentale est intensive.
Ces jeunes âgés de 7 à 9 ans répètent
chaque mercredi matin au CMMD
sous la conduite de deux professeurs
de musique et du référent de Démos.
Des stages sont organisés durant les
vacances. Chaque volontaire dispose
désormais de son propre instrument
et peut, ainsi, répéter également chez
lui. « C’est un projet magnifique
capable de fédérer un groupe et de
susciter un élan collectif, qui procure
de la fierté aux enfants, provoque
l’admiration des parents et fait naître
des vocations ». Près de la moitié
des enfants qui passent par Démos
poursuivent ensuite la musique au
CMMD. F.L.
7
CF ÊUTLETSU RS EO/LSI PDOA RI RTESS
CLIP & CLAP À STAINS
Projection de « 2 genres »
au Studio Théâtre
En juillet dernier débutaient les ateliers de
création du scénario de « 2 genres » un court
métrage porté par l’association DIDE sur le
thème des discriminations filles-garçons.
CROSS
© Julien Ernst
L
e but était simple, permettre à des jeunes de
la ville de participer à toutes les étapes de
création d’un film depuis l’écriture du scénario, en passant par les improvisations et le jeu
d’acteur, mais aussi la réalisation et les différents
métiers du cinéma. Ainsi les jeunes ont pu être scénaristes, comédiens, scripts, ingénieurs du son et
lumière… L’histoire commence avec un thème « les
discriminations filles-garçons ». En partenariat avec
le service municipal de la jeunesse et bien d’autres,
le tournage s’était déroulé en octobre dernier à la
Maison des associations pendant 4 jours dans des
conditions professionnelles. La tâche n’était pourtant pas évidente, apporter une approche globale
du 7ème Art n’est pas simple. « Ce fut intense ! »,
nous explique Brahim Saai, un des deux réalisateurs du film et intervenant « nous avions beaucoup
de choses à accomplir et pas beaucoup de temps,
mais l’implication des jeunes et notre détermination à réaliser un film de qualité étaient telles que
nous sommes arrivés au bout de ce projet ». L’atelier montage a ensuite nécessité deux jours de tra-
xxxx
vail pour permettre une initiation à toutes les techniques de post-production (montage, étalonnage,
titrage). Le court-métrage a pour vocation d'être
présenté dans différents festivals dans une volonté de faire vivre le projet du mieux possible. Dans
CYCLISME
Vent de médaille Nos champions
L
e week-end dernier ont eu lieu les championnats régionaux FSGT de cross à Vigneux.
Les Verts et Rouges se sont une nouvelle
fois illustrés. Le car stanois était plein, bon nombre
d’athlètes avaient fait le déplacement pour ces compétitions régionales, qualificatives pour le championnat de France FSGT qui aura lieu le dimanche
28 février à Jablines (77). Les athlètes ont répondu
présent avec de nombreux podiums. Ils remportent
4 médailles d’or, 3 d’argent et 1 de bronze. Fofana
Kandé rafle la première médaille pour le club avec
sa 3e place en senior femme. Elle et ses coéquipières
confirment en terminant à la seconde place par
équipe. En junior homme, Samassa David prend
sa revanche des championnats départementaux
et gagne la course. En vétéran 3, Hervé Cadéron
survole lui aussi la course et prend la 1ère place. En
moustique fille, une fois de plus Actus Elisa remporte sa course. Pour les frères Bouzit, habitués des
podiums, les choses ne se sont pas aussi bien passées que d’habitude : Khaled termine à la seconde
place et Rachid échoue au pied du podium (4e),
mais ils se consolent avec une seconde place par
équipe. En cadet fille, Nehdaoui Manal réalise une
très belle course et se hisse sur la seconde marche
du podium. Deux autres filles, Langlois Axelle et Da
Costa Marlene, ont également brillé. Elles finissent
respectivement première et seconde de la course
junior. Gicquel Hugo prend la seconde place de la
course en cadet. Tous ces bons résultats sont encourageants pour la suite de la saison. Dès la semaine
prochaine les athlètes seront de retour sur les parcours de cross notamment avec les championnats
régionaux FFA à Fontainebleau.
cette démarche de promotion une diffusion de ce
film sera proposée au studio théâtre le mercredi
3 février à 19 h 30 en présence de l’équipe du film.
Une projection publique avec débat devrait également être organisée prochainement. D.D.
L
es jeunes cyclistes stanois ont pris leur revanche dans ce championnat de France FSGT
des écoles de cyclisme devant 12 comités régionaux qui se disputaient à Troyes. En devançant
les favoris du Pas-de-Calais et de la Saône-et-Loire
nos gamins ont réalisé des tirs groupés dans leurs
catégories : un grand bravo à Aidan, Naim, Valentin
en Poussins, Blanche et Luna en Pupilles et Christiano en Benjamins pour ce titre. Chez les Minimes,
champions sortants, les frères Le poul, Erwann et
Loick montent sur la troisième marche. Les vétérans
ont été handicapés. Une chute sur piste dans la semaine de Liger l’a empêché d’être à 100 % et Vinot
a été victime d’un bris de matériel. Le prochain rendez-vous aura lieu à Clichy-sous-Bois, samedi pour
les écoles de cyclisme et dimanche à Tremblay pour
les autres. Pour la sortie sur route, le départ se fera
à 9 h du club.
FOOTBALL
Une première et des regrets
P
our le compte de la 11e journée de championnat, l’équipe première recevait la 3e équipe du
Red Star FC. Les audoniens occupent la 5e
place du championnat. Pour cette rencontre, les
Stanois portaient une tunique rouge. Face à une
très jeune équipe du Red star, les joueurs locaux se
sont faits peur d'entré de match. Nous sommes dans
les premières secondes de l’opposition, l'allier droit
du Red Star suit une magnifique passe aérienne et
touche le montant du portier Axel. Mais très rapidement, le capitaine Mam remobilise ses troupes. Les
Stanois entrent alors dans le match et ouvre le score
grâce à Aimé à la 15e minutes sur une mauvaise
relance de la défense adverse. Après cette ouverture
du score, les Audoniens reprennent le contrôle du
match. À la 30e minute, sur un corner millimétré, le
portier stanois rate sa sortie et dévie le ballon dans
ses propres filets. Les Stanois reprennent l'avantage
quelques minutes plus tard, grâce à Tarek laissé
bien seul au deuxième poteau. À la mi-temps, L'ES
Stains mène 2 buts à 1. Au retour des vestiaires, la
tension monte sur le terrain et l'arbitre siffle beau-
coup de fautes. Les Stanois ne semblent pas maitriser leurs nerfs, bien qu'ils mènent au score. À
l'heure de jeu, le très performant Djiguy déjà averti
par un carton jaune est expulsé pour contestation.
En infériorité numérique, les Rouges tiennent leur
score et manquent l'occasion de faire le break, Boubis échouant devant le gardien. La fatigue se fait
ressentir dans les deux camps mais ce sont les Stanois qui craquent dans le temps additionnel sur un
coup franc parfaitement tiré. L’arbitre siffle la fin
d’une rencontre avec beaucoup d’intensité (2-2).
Composition : Axel - Lulu, Mamadou, Sebastien,
Benediv - Samuel, Alberto, Vital - Boubacar, Aimé,
Tarek - Remplacent : Djiguy, Younes, Gilson.
Autres résultats :
U13 : Qualification pour le 3e tour du Chalenge Festival U13.
U15 A : Victoire 1-0 face au FC Romainville
U15 B : Défaite 3-2 contre le FC Romainville
U19 : Victoire 7-2 contre Pantin en match amical
Sénior A : Match nul 2-2 contre le Red Star FC (voir match du jour)
Sénior Réserve : Défaite 5-4 contre Gagny.
réd
jan
sor
8
EXPRESSION LIBRE
COMMUNISTES,
FRONT DE GAUCHE
ÉCOLOGIE POPULAIRE
DE STAINS
PARTI SOCIALISTE
Faisons ensemble de l’année 2 016 un nouveau front populaire Nouvel élan populaire
À l’impossible, nul n’est tenu. Ce vieil adage populaire prend
tout son sens alors que le Projet de Loi de Finances pour l’année 2 016 prévoit une nouvelle baisse de la Dotation Globale
de Financement des collectivités de l’ordre de 3.7 milliards
d’Euros.
Un « effort » sans précédent demandé pour la 3e année de suite
aux collectivités territoriales quand, dans le même temps, les
bénéfices escomptés du CICE, 40 milliards donnés aux entreprises sans contrepartie, se font toujours attendre. On nous
avait promis un boom sur l’emploi, c’est, au contraire, un flop
sur le chômage.
La conséquence de ces choix budgétaires ? Toutes les collectivités sont contraintes de revoir leurs politiques publiques.
Certaines, à droite, choisissent d’augmenter les impôts des
habitants comme à Saint-Ouen (+45 %), d’autres à gauche,
comme à Stains, choisissent de mener des batailles collectives
et d’entrer en résistance.
Dans notre ville, nous avons l’habitude de faire beaucoup avec
peu de moyens. Une bonne gestion des deniers publics sans
remise en cause de la qualité du service public guide notre
action au quotidien.
Ainsi, la municipalité s’est débarrassée des emprunts toxiques
contractés par le passé comme des centaines de collectivités.
C’est le résultat d’une négociation bien menée avec la Société de Financement Local (SFIL) qui a permis d’économiser
6 millions d’euros sur le budget de la ville.
L’année 2 016 marquera les 80 ans du Front Populaire. Ce magnifique instant dans l’histoire de France où les classes populaires et les classes moyennes se sont emparées de leur destin
pour porter des revendications de justice et d’émancipation.
A l’heure où le gouvernement remet en cause le droit du travail et les 35 heures, où l’on demande aux travailleurs toujours
plus sans hausse de pouvoir d’achat, où des syndicalistes de
Goodyear se voient condamner à de la prison ferme pour avoir
défendu le droit des salariés, cet héritage doit servir de boussole à la mise en place de politiques publiques ambitieuses et
porteuses de sens.
Le sens que nous voulons donner à cette année 2016, c’est
d’améliorer le cadre de vie et la quotidienneté, de donner toutes
ses chances à notre jeunesse et d’associer pleinement les Stanois en développant la démocratie participative.
Au premier semestre, nous travaillerons la mise en place d’une
conférence du logement et de l’habitat le 10 juin 2016. Cinq
thèmes (mutations, attributions, expulsions, cadre de vie et
logements vacants), une quinzaine de réunions publiques dans
toute la ville et des rencontres avec l’ensemble des acteurs du
logement se tiendront afin d’avancer concrètement sur un sujet
prioritaire pour les Stanois et sur lequel la mairie ne possède
que très peu de marge de manœuvre.
La droite, elle, continuera comme elle l’a toujours fait de défendre son vieux projet de ségrégation territoriale, préférant les
ghettos de riches à la mixité du logement social, la spéculation
immobilière plutôt que le droit au logement.
En cette année 2016, nous aurons besoin de l’implication de
chacune et de chacun pour faire honneur à cet héritage du
Front Populaire. Faisons ensemble de 2 016 un Nouvel élan
populaire.
Voici le lien de la pétition en soutien aux Goodyear que
nous vous invitons à signer : https : www.change.org/p/
françois-hollande-l-appel-des-goodyear
Avoir le temps de s’aimer
Ne tournons pas autour du pot. Les problèmes sociaux,
économiques et écologiques sont étroitement imbriqués
et se traduisent au niveau mondial par une montée de
violence sans précédent depuis la deuxième guerre mondiale.
Les raisons en sont simples : la logique de développement fondée sur la croissance à un taux élevé des profits financiers est contradictoire avec toute possibilité de
développement durable. La rentabilité du capital, que
les actionnaires exigent du conseil d’administration des
sociétés, empêche l’investissement à long terme. Cette
guerre économique alimente bien entendu les tensions et
renforce les pauvretés.
Il suffit aux forces obscurantistes d’utiliser des dogmes
religieux surannés pour faire renaitre des guerres de religion dont les premières victimes sont les habitants du
Moyen orient, déchirés par les fanatismes.
« Expliquer c’est déjà excuser » dit le premier ministre
Manuel Valls. Et de là, on discrédite ceux qui cherchent
à comprendre pour bien agir.
Une cinquantaine de personnalités ont lancé un appel à
une primaire de gauche visant prioritairement à revoir
les fondements d’une politique alternative à gauche.
Il me semble que l’enjeu est bien là. Rendre crédible une
autre voie pour sortir par le haut de cette mutation de
nos sociétés.
Les stanois veulent un changement quotidien de leur
existence. Mais celui-ci n’est pas possible sans eux. Pas
seulement pour brandir des pancartes et défiler derrière
des banderoles, mais aussi pour réfléchir à une autre vie,
un autre mode de consommation, un autre partage des
projets. Il y a deux axes à suivre :
- mieux répartir les richesses pour gagner en justice sociale, et assurer le droit au travail et à l’habitat
- mieux vivre en sortant de la recherche stricte de biens
matériels
Dans une ville comme la nôtre, bien des gens n’ont pas
les moyens de ce rêve ce mieux vivre. Pourtant n’est-il
pas plus important d’aller au théatre, voir un concert,
se rencontrer en toute convivialité, se promener au parc
départemental, avoir un mode de garde de qualité pour
ses enfants, un accompagnement humain des personnes
âgées dépendantes, etc… et moins se laisser guider par le
dernier modèle de Smartphone, manger un bon poulet à
chair ferme plutôt qu’un poulet élevé en batterie gonflé
d’eau et sans goût ?
En ces temps de célébration des 80 ans du Front populaire, je souhaite qu’on s’unisse à gauche contre la démagogie de l’extrême droite et qu’on créée les conditions
pour faire triompher d’autres conquêtes très liées aux
fondamentaux de la vie : le droit au travail, respirer un
air pur, se cultiver et avoir le temps de s’aimer.
Je souhaite que 2 016 soit l’année du commencement
d’un sursaut de la gauche et des écologistes dans l’intérêt
de tous, à Stains, en France, en Europe et dans le monde.
Appel à la renationalisation du RSA
Vendredi 15 janvier 2016, le président du Conseil
départemental de la Seine-Saint-Denis Stéphane
Troussel et les groupes de la majorité se sont
rendus à Matignon pour demander officiellement
au gouvernement de récupérer la compétence de
financement du RSA. Nous avons décidé de relayer
ici l’appel du président du conseil départemental pour
une renationalisation du RSA que vous pouvez signer
à l’adresse suivante : http://www.seine-saint-denis.fr/
Finances-locales-tous-mobilises.html. « En 2004, les
lois Raffarin ont transféré de l’Etat aux Départements
le financement et la gestion du RSA. Depuis, la crise
économique a fortement alourdi la facture sociale.
Notre département compte aujourd’hui plus de 100 000
allocataires du RSA, contre 50 000 en 2004.
Dans le même temps, l’État n’a pas compensé cette
hausse de dépenses, que le Département doit donc
chaque année un peu plus financer sur son propre
budget. Rien qu’en 2014, ce sont 188 millions d’euros
que nous avons assumés à la place de l’Etat et qui pèsent
comme une lourde contrainte.
Le sujet n’est hélas pas nouveau. Avant 2012, nous
le dénoncions et Nicolas Sarkozy faisait la politique
de l’autruche. Depuis, le problème est enfin reconnu
et de premières mesures ont été prises en 2 013 pour
nous permettre de boucler, quoique difficilement, nos
budgets. Mais ces premières mesures ne sont déjà plus à
la hauteur de ce que nous devons assumer.
Cette situation constitue pour la Seine-Saint-Denis une
double injustice.
Injustice d’abord car le système fait peser lourdement
la solidarité nationale sur les habitants des territoires les
plus pauvres : pour un même RSA versé de 524 euros,
152 euros viennent de la poche des Séquano-dionysiens,
quand dans les Hauts-de-Seine 74 euros seulement sont
assumés par le département. Le constat est sans appel.
Injustice ensuite car en étranglant mécaniquement nos
finances, ce système aberrant nous oblige à réduire nos
capacités d’investissement pour des projets d’avenir.
Non, nous ne renoncerons pas, pour pallier une
solidarité nationale défaillante, aux investissements
dans nos collèges dans le département le plus jeune de
France. Nous refusons ce mauvais choix entre investir
pour l’avenir ou assurer la solidarité.
Nous avons fait et nous continuons de faire des efforts
pour que l’argent public soit utilisé au plus juste. Mais
il n’y a désormais qu’une seule voie pour une solution
durable et globale : la renationalisation du financement
du RSA. C’est la mesure de justice que nous demandons
pour permettre de l’égalité et de la solidarité dans les
territoires et nous permettre d’assurer notre politique
d’investissement. »
Le groupe socialiste profite de ce premier article de
l’année pour vous souhaiter à toutes et à tous une très
belle année 2 016 sous le signe du progrès social.
Olivier Mathis,
pour le groupe Communistes/Front de Gauche
Francis Morin (francis.morin@stains.fr)
Najia Amzal
EXPRESSION LIBRE
STAINS POUR TOUS
LES RÉPUBLICAINS
FORCE CITOYENNE
UDI
Stanois, en 2016, permettez-vous l’exigence !
Et si l’année 2 016 devenait l’année de l’exigence pour les
Stanois. Si en 2016, nous réclamions ce que nous sommes
en droit d’obtenir : du beau, du juste et du vrai.
Cette année, exigeons un cadre de vie de qualité : votre
attente en terme de commerces en centre-ville et dans les
quartiers est forte. Il y va de l’image de la ville qui n’arrive
pas à être redressée.
Comme beaucoup, nous nous interrogeons sur les raisons
d’une inauguration de la halle du marché en grande pompe
au moment où la toiture présente encore des carreaux
cassés, des fuites et de la rouille. Pourquoi ne pas l’avoir
rénovée une bonne fois pour toute ? Les étals pour lesquels
les commerçants ont investi ne risquent-ils pas de s’abîmer
précocement ?
Cette année encore, vous pourrez compter sur notre
détermination pour réclamer une dose de sérieux pour
votre sécurité. Oui du sérieux car si nous pouvons compter
sur la compétence des agents de la Police municipale
actuelle, nous ne pouvons que regretter que le cadre de
leurs missions et les moyens mis à leur disposition ne se
limitent qu’au minimum.
Cette exigence nous devons l’avoir à l’égard de la
Municipalité et de Plaine Commune qui nous doivent
plus pour la propreté, et l’état de nos rues. Mais également
envers nous-même : halte au stationnement sur trottoir qui
est un enfer pour piétons, poussettes et personnes à mobilité
réduite. Arrêtons les dépôts d’ordures aux coins de rue, la
mécanique au bas des immeubles.
Vous pourrez compter sur nous pour vous dire la vérité qui
se cache derrière les « opérations séduction » du Maire, ses
fausses manif’et ses vraies manip’,, la porte du parc de la
Courneuve ouverte sur le quartier Renelle, la banderole
en soutien à Marwan Barghouti, des transports lourds à
Stains (Métro 13 ou T5), la baisse des dotations de l’Etat
sont autant de sujets sur lesquels nous vous dirons la vérité :
rendez-vous sur notre site www.stainspourtous.fr ou sur
mon blog www.julienmugerin.fr.
En 2016, grâce à l’élection de Valérie Pécresse qui est une
bonne nouvelle pour les Stanois, vous pourrez compter sur
une région Ile de France à votre service. Je tiens d’ailleurs
à remercier les électeurs qui ont participé à ce formidable
sursaut au 2nd tour. Dès maintenant le changement se voit :
les annonces s’enchainent pour des transports renforcés et
plus surs. Le déménagement du siège de la Région depuis
Paris 7e vers le 93 se confirme pour faire des économies
ET confirmer la confiance dans notre département. Et
promesse tenue sur le mandat unique de Valérie Pécresse et
la diminution du train de vie des élus !
En 2016, vous nous trouverez encore à vos côtés lorsque
vous n’aurez pas l’écoute de la Mairie. Nous sommes
là pour vous, vous savez nous trouver. Continuez à nous
contacter au 07 85 55 88 96 lorsque vous rencontrez des
difficultés.
Au nom des élus du groupe Stains pour tous, je vous
souhaite à toutes et à tous, une belle année 2016, et pour
Stains, une année d’exigence.
Julien Mugerin et le groupe Stains pour tous
TEXTE NON
PARVENU
9
10
CLIC-CLAC
HALLE
LISETTE,
INAUGURÉE UNE LECTRICE
ASSIDUE
Samedi dernier, la halle du marché du
centre-ville a été inaugurée en présence des
commerçants, de la population et des élus.
© Dragan Lekic
Lisette possède tous les 7 Jours depuis le 1er numéro
Il ne lui en manque pas un depuis sa première
parution. Elle tenait à nous le dire. Petit clin d’œil à
notre lectrice assidue.
10 BOUGIES, C’EST SOUFFLÉ !
© Dragan Lekic
© Julien Ernst
À l'espace Paul-Éluard, les 10 ans du
Comité des mamans, association du
quartier de la Cité-jardin, ont réuni
« 350 personnes de tous les quartiers
et de toutes les générations » selon les
organisateurs. Spectacles des jeunes du
quartier, défilé de vêtements culturels
par des habitants, projection d’un film
retraçant les 10 ans de l’association
(bientôt disponible sur DVD), une
galette partagée « délicieuse ».
« Au nom de toute l’équipe du Comité
des mamans, c’est avec beaucoup
d’émotion que nous tenions à vous
remercier très sincèrement de votre
soutien et pour votre présence. Nous
vous remercions d’être restés avec nous,
proches de nous durant ces dix années
d’aventures en espérant qu’il en sera
de même pour les 10 suivantes, » ont
déclaré les dirigeants du Comité.
Et ça commence fort… résultats du
concours d’illuminations début février
puis loto, sorties, animations cœurs
d’îlot, etc.
© Dragan Lekic
PAPI MAURICE : MERCI !
Papi Maurice (monsieur Carlo)… 7 Jours vous en avait
déjà parlé dans un article de juin 2013 (n°743). Ce retraité,
grand-père d’un ancien élève de l’école du Globe, s’est
énormément investi dans la création d’un potager au sein de
l’établissement. Déjà, on avait pu observer un talent certain
de ce monsieur pour mettre en harmonie les végétaux de
toutes sortes et les déco de jardin.
Et bien, nous lui en avons découvert un autr, qu’il exploite
l’hiver quand il ne peut pas jardiner, et non des moindres : il
peint. Si chaque classe de l’école a déjà eu son tableau, de
nombreux foyers de la ville aussi. Et cette semaine, 7 Jours à
Stains a eu le sein. « Il est magnifique ce petit gavroche à la
casquette rouge et symbolise beaucoup de choses pour nous
à la rédaction ! » Merci !
Le tableau de Papi Maurice est accroché sur les murs de votre
rédaction. À qui veut le voir, la porte est ouverte.
POMPIERS 18
POLICE SECOURS 17
en cas d'urgences,
contactez le 17plutôt que
le commissariat
GENDARMERIE
01 48 29 64 38
CENTRE ANTI-POISON
01 40 05 48 48
HÔPITAL
DELAFONTAINE
01 42 35 61 40
SIDA INFO SERVICE
08 00 84 08 00
COMMISSARIAT
01 49 71 33 50
POLICE MUNICIPALE
01 49 71 84 00
CLINIQUE DE L’ESTRÉE
01 49 71 71 71
URGENCE 24h/24
01 49 71 90 00
MAIRIE
01 49 71 82 27
ERDF (dépannages et
interventions d'urgence)
09 72 67 50 93
Pharmacie
de garde
Dimanche
31 janvier
PHARMACIE ISSOUFALY
32, pArC Du moulIN Neuf
93240 STAINS
01 48 21 00 08
Météo du week-end
cc
Samedi
7°/11°
Dimanche
6°/10°
MODE D’EMPLOI
des petites annonces
SERVICE
Enseignante donne des cours de
Maths jusqu'à la terminale, des
cours de soutien et de remise
à niveau ainsi que les cours de
Français et d'anglais jusqu'au
collège. Chèques emploi service
acceptés Tél. : 07 58 85 88 08 .
Dépannage à domicile d'appareils
petits et gros électroménagers. Main
d'oeuvre est de 35 euros y compris
le déplacement. Dépannage assuré
et commande de pièces aux frais de
l’entreprise. Tél. : 06 36 61 91 61.
Professionnel indépendant,
propose son expérience en travaux
d’intérieur et d’extérieur (peintures,
papiers peints, parquets vernis,
carrelage (sols et murs, intérieur et
extérieur). Travail soigné : présente
photos témoins de travaux déjà
réalisés chez particuliers. Disponible
immédiatement, en semaine et
WE. Devis gratuits. Tarifs étudiés.
Mail : gerpoch1@gmail.com, Tél. :
07 61 17 34 73.
Assistante maternelle agréée à
la rue Victor Renelle propose
d’accueillir vos enfants dans un
cadre très agréable, hygiène et
sécurité, éveil et activités. Tél. :
06 46 79 11 03/09 51 22 54 73.
Peintre et spécialiste en bâtiment et
travaux d’intérieur et d’extérieur,
compétent, sérieux et ponctuel,
avec expérience professionnelle
confirmée, propose travail soigné
et de qualité, en papier peint,
peinture, carrelage (intérieur et
extérieur), parquets. Photos de
travaux réalisés à disposition. Devis
gratuit et tarifs étudiés à débattre.
Tél. : 06 28 93 38 35.
Femme sérieuse propose service
ménage : Tél. : 07 77 70 82 08.
Peinture, rénovation intérieure
(montage et démontage des
meubles, papier peint). Tél. :
06 20 02 53 19.
Homme de 58 ans propose service
à la personne et petit coup de
main, bricolage et course. Tél. :
06 16 13 34 64.
Couturière propose retouche
d’ourlet à partir de 3 euros. Tél. :
06 52 44 47 58.
Femme avec expérience, cherche
enfants à garder ou à aller chercher
à l’école. Tél. : 06 52 44 75 8.
Jeune femme recherche heures de
ménage. Disponible et sérieuse.
Tél. : 06 40 29 19 62.
Assistance informatique :
Show Holiday on Ice
maintenance, cours,
accompagnement… Tél. :
01 74 61 23 44.
À VENDRE
Boot chicco rouge taille 23/25
neuve prix : 6 euros, chausson
garçon taille 25 prix : 4 euros,
baby sac jaune 80x90 cm usage
gigoteuse, nid ange, couverture
poussette polaire hypoallergique
prix : 8 euros, enceintes Kenwood
60 watt 43x23x20 prix : 14 euros,
4 pieds de lit 15 cm prix : 7 euros,
poignée sécurité entrée et sortie
de s-de-bain adaptable tout les
baignoires se fixe facilement
sans percer 48 x 30 x15 TBE
neuve prix : 18 euros. Clavier
Logitech sans fil plus écran plat
Llyama 17 pouces Pro Lite E430
prix : 40 euros l'ensemble. Tél. :
06 74 83 39 70.
Vends acer liquid galland,
boite d’origine, housse cuir :
45 euros. Samsung galaxy core
plus avec vitre verre trempé,
housse protection cuir : 95 euros.
Survêtement Adidas noirs et rose
taille S neuf (valeur 75 euros)
prix : 30 euros ; tablier protection
pluie, doublé très bonne état de
MP3 : 65 euros, barre de toit
Dacia Sandero, barre de toit
Renault Capture, rollers 5 euros
paires (36,37 42) set verrines
12 pièces sur ardoise neuf prix :
10 euros basket AIRNESS
blanche femme en 36 prix :
5 euros, bottines noire neuve
en 36 prix : 10 euros, manteau
femme taille M. : 10 euros
bottines grise (neuve, valeur
28 euros) prix : 10 euros, ordi
complet : 60 euros, meuble ordi :
10 euros, chaussures femme
en 36 : 3 euros paire lingères
tissus : 15 euro, blouson homme
réversible (rivaldi, comme
neuf) prix : 20 euros. Tél. :
06 63 93 00 98.
neuf, carnet d'entretient Saab
Suivit. 3 750 euros à débattre ou
échange possible étudie toutes
propositions (Photo possible par
MMS) : 06 65 57 27 26.
Vends lot de sac à main. Urgent.
Tél. : 06 13 58 94 00.
Vends blouson en cuir homme
Chevignon adulte bleu nuit
valeur 500 euros, prix :
100 euros, film DVD d’action.
Tél. : 06 48 25 55 39.
Vends gazinière 4 feux gaz
prix : 80 euros pour cause
de déménagement. Tél. :
01 48 22 35 60.
Vends 2 tabouret de bar prix :
20 euros le lot, réglable en
hauteur, pied chrome, siège rouge
et 1 table en formica marron
prix : 50 euros, pieds chrome
80cmX60cm avec rallonge. Très
bon état prix : 25 euros. Tél. :
06 66 51 02 94.
L’association organise une sortie pour le nouveau show
Holiday on ice au Zénith de Paris, jeudi 10 mars. Départ
13 heures de la Poste annexe, 13 h 30 de la mairie retour
prévu 18 h 30. Prix adhérent : 42 euros, non adhérent :
48 euros. Il reste encore des places. Pour tous renseignements et inscriptions permanences jeudi 28 janvier et jeudi 4 mars de 10 heures à 12 heures au 71
rue Jean Jaurès, Tél. : 06 84 42 29 57/01 42 35 99 07
et 06 60 52 76 67.
Loto et jeux de cartes
L’association organise un loto le dimanche 6 mars à
partir de 14 heures. Ouverture des portes à 13 h 30. A
l’école du globe. Pour rappel l’association organise
tous les mardis de 14 h 30 à 17 h 30 des jeux de
cartes à la poste annexe. Tél. : 0 684 422 957.
Galette des rois
À la maison des associations une galette des rois
sera organisée le 7 février à 14 heures avec l’orchestre de Joël Olmedo. Prix adhérent : 12 euros,
non adhérent : 15 euros. Pour tous renseignements
et inscriptions permanences jeudi 28 janvier de
10 heures à 12 heures au 71 rue Jean Jaurès, Tél. :
06 84 42 29 57/01 42 35 99 07 et 06 60 52 76 67.
Vends voiture très bien pour
débutants. Prix : 700 euros. Tél. :
06 33 93 28 30.
Vends une table + rallonge.
Prix : 60 euros. Petite télévision
ancienne module 36 centimètre
combiné + télécommande et 1
boitier TNT + support. Prix :
50 euros Tél. : 06 93 16 91 88.
Vends ensemble lit 160X200
acheté chez But très bon état style
Japonais de marque Orys plus
sommier plus 2 table de chevet
couleur wenge prix : 300 euros à
débattre. Tél. : 300 euros. Tél. :
07 86 42 43 20.
SEAT LEON CUPRA HDI
rouge- 04/2 002- intérieur mi cuir
siège baquet, limitateur vitesse,
57,000 km, 6 000 euros Tél. :
01 49 71 25 95.
À LOUER
Canapé marocain (3 banquettes)
avec 3 changes, Prix : 680 euros,
bureau marron foncé. Prix :
80 euros, 2 Calculatrices TI
89, prix : 50 euros l'unité Tél. :
06 20 22 90 54.
Studio à louer 18 m 2 . Idéal
pour une personne seule. Prix :
650 euros, charges comprises.
Tél. : 06 12 24 57 64.
Saab 9.3 1.8 Turbo 150 CV
BVA (2e génération version
"Berline de sport) modèle
2 005 qui totalise 184 000 kms,
elle fonctionne au SP95 ou a
l'E85 (0,50 euros/litre), bien
équipée avec GPS, 8 Airbags,
ordinateur de bord, détecteur de
pluie, etc.. La révision complète
vient d’être effectuée et les 4
pneus sont des Dunlop tout
F2, 110 m 2 quartier ClosSaint- Lazare au 9e étage tour
de 15 étages près des nouveaux
commerces contre F3 Citéjardin. Tél. : 01 49 51 44 27.
ÉCHANGE
RECHERCHE
Particulier recherche une boîte
centrale pour Internet. Tél. : 06
10 49 85 82.
DÉCÈS
Désiré Frémineur nous a quittés. La rédaction de 7 Jours
à Stains a appris le décès de Désiré Frémineur, un Stanois actif
dans la vie de la cité et un de nos lecteurs assidus, mais aussi
un poète que nous appréciions lire. Nous présentons nos condoléances à sa famille et à ses nombreux amis en ville.
Menu de la semaine
Pour joindre votre correspondant composez le
01.48.21 suivi des 4 chiffres de son numéro de poste.
Responsable de la publication : Azzédine Taïbi •
Directeur de la rédaction : Alain Schillé (3031 alain.schille@stains.fr) • Rédaction : Carole Sapia
(4210 - carole.sapia@stains.fr) • Frédéric Lombard
• Rochdi Haoues (rochdi.haoues@stains.fr) •
Administration : Djoudi Dendoune (3030 - djoudi.
dendoune@stains.fr) • Photos : Dragan Lekic Julien Ernst • Conception : Médiris • Maquette :
Ana Justo Parada (40 40) • Impression : Rivet
Presse Édition Limoges (05 55 04 49 50) • Distribution : 01 75 34 69 83 • Publicité : PSD (01
42 43 12 12).
LE COMITÉ DES FÊTES
Pour déposer votre annonce, plusieurs solutions s’offrent à vous : venir à la rédaction du journal
(5 rue Carnot), la déposer dans la boîte aux lettres, l'envoyer par mail : djoudi.dendoune@stains.
fr ou la donner par téléphone au 01 48 21 30 30. Les annonces nous parvenant après mardi midi
seront publiées dans le numéro de la semaine suivante. Pour une meilleure diffusion, il est
conseillé de rédiger et d’envoyer l’annonce par mail. La rédaction attire l’attention des lecteurs de
la rubrique « EmploiService » sur l’obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d’emploi.
Les annonces sont publiées sous l’entière responsabilité de leur auteur.
5, rue Carnot • 93240 STAINS
Tél. : 01 48 21 30 30
11
BRÈVES
P R AT I Q U E
© DR
NUMÉROS UTILES
Jeudi 28
Vendredi 29 Lundi 1er
Mardi 2
Mercredi 3 Jeudi 4
Entrée Potage aux
légumes
Plat Rôti de veau/
Ratatouille et
coquillettes
Dessert Brie/Fruit frais
bio
Entrée Taboulé à la
menthe
Plat Filet de merlu sauce
moutarde/Gratin de
chou-fleur bio
Dessert Fromage blanc/
Fruit frais
Entrée Carottes rappées
persillées
Plat Omelette/ Haricots
verts bio
Dessert Tomme de
Savoie/Crêpe au chocolat
Entrée Batônnets de
surimi sauce cocktail
Plat Brochette de
volaille/Purée de pois
cassés
Dessert Morbier/Fruit
frais bio
Entrée Bettraves bio
persillées
Plat Sauté de porc/
dinde/ Frites
Dessert Yaourt nature/
Fruit frais
Entrée Concombre à la
crème
Plat Rôti de bœuf sauce
moutarde/Tortis tricolores
Dessert Bûche du pilât/
Compote de pomme bio
12
PUB
1 avenue Jules Guesde
93240 STAINS
01 48 26 39 20
GARGES-LES-GONESSE. Ds petit im. F4. SH 56,65 m². Ent.,
séj. + chem, s à man., cuis. meu., 2 ch., sdb, wc. Combles
aména.. 2 caves. Chauf. ind gaz. Chgs 40 €/mois. Clas. én. : F.
139 000 €
STAINS. F3. SH : 72,62 m². Excellent état. Entrée, séjour,
cuisine meublée, 2 chambres, salle de bains, wc. Cave.
Chauffage collectif. Classe énergie : D.
167 000 €
STAINS. Ds résid. stand. F5. SH 103,11 m². Ent., cuis. équi., séj.
triple (1 ch. poss) s/blc, dressing, placard, sde, wc, 2 ch. s/blc dt
1 + sdb priv. Cave. Emplt parking s/sol privé. Classe énergie : D.
178 000 €
STAINS. F4, TBE, SH 92 m², Ent,. cellier, cuisine équipée,
grand séjour sur loggia fermée, 3 chambres, sdb, wc. nombreux placards. 2 Emplt pkg sous-sol, Classe énergie : E.
209 000 €
STAINS. Maison sur 321 m² terrain. Entrée, cuisine, séjour avec
cheminée, wc, salle d’eau, 3 chambres. Cave partielle. Chauffage
gaz (chaudière neuve). Parking véhicule. Classe énergie : F.
242 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. indép. s/235 m² ter. TBE. Terrasse, cuis. équi., salle à manger, séj. + chem., sde, wc, 3 ch.
+ 1 ch. enfant. Cave partielle. Chauf. gaz. Classe énergie : F.
280 000 €
STAINS. Pav. sur 315 m² ter. BE. Entrée, cuisine sur terrasse et jardin. Séjour double + chem.,4 chambres, sdb + douche, dressing.
Sous-sol total, buanderie, chauf. gaz. Parking VL. Classe énergie : D.
288 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pavillon sur 250 m² terrain. Séjour, salle
à manger avec cheminée, cuisine équipée, 4 chambres, sdb, sde,
2 wc. Cave partielle. Studio en dépendance. Classe énergie : E.
280 000 €
STAINS. Pav. s/267 m² ter. TBE. Ent,. séj. double en L + cheminée
insert, cuis. équipée, 3 ch., sdb, wc, buand. chauf., placards. Terrasse. Garage extérieur + park. VL. Chauf. gaz. Classe énergie : D.
283 000 €
GARGES-LES-GONESSE. Pav. s/442 m² ter. TBE. SH 100 m². Ent.,
plcd, séj. + chemi. insert et balc, cuis meublée, 2 ch, sdb, wc. 1er : grd
bur., ch. Rdj total aména.. Garage, cave, chauf. gaz. Clas. énergie : D.
290 000 €
STAINS. Pavillon sur 340 m² terrain. Ent, grd séj., salle à manger
cuis. US, très lumineux, 5 chambres, sde, 2 wc, dressing. Dépendance buand/chauff. Atelier. Pkg VL. Chauf. gaz. Clas. énergie : E.
294 000 €
STAINS. Pav. s/380 m² ter. TBE. SH 140 m². Ent, séj. + chem et
balcon, cuis. équi., coin repas, 4 ch., sdb, wc. Sous-sol total.
Garage double. Chauf. gaz. Dépendance 40 m². Classe énergie : E.
324 000 €
1&*/563&
3&7Å5&.&/54
EFTPMTFUNVST
39, rue Paul-Eluard - 93200 SAINT-DENIS
Tél. : 01 48 20 03 37 - Fax : 01 48 09 05 06
O.P.Q.C.B.***
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
17 910 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler