close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ACPG ! - Quadrimed

IntégréTéléchargement
ACPG !
Alignement :
les questions fondamentales sur
la situation actuelle, les effets optimaux des
traitements disponibles, la qualité de vie, les
craintes, croyances et représentation du
patient
« Avez-vous des directives anticipées ? les
avez-vous discutées avec votre médecin ou
une personne de votre famille ? »
« Pourriez-vous me parler de vos préférences
concernant les mesures à prendre lors d’une
situation extrême comme un arrêt cardiorespiratoire ? et le recours à une intubation
avec une ventilation mécanique ? »
« En fonction de votre problème actuel, je
trouve très important de savoir s’il y a des
mesures que vous ne souhaiteriez pas que
l’on prenne, si votre état s’aggrave »
« Y a-t-il quelqu’un que vous avez désigné
comme représentant thérapeutique et à qui
nous devrions nous adresser, si vous n’êtes
plus capable de discernement ? »
Clarté
Pour être clair il faut se préparer ! : Connaître
pronostic du patient/CPR ; Etre prêt à donner
les informations essentiels sur le CPR
L’information donnée ne doit pas être un
monologue.
Phrases courtes, pas de jargon.
Thèmes et termes utilisés doivent êtres
explicites.
« Nous parlons des mesures que nous
entreprenons lors d’un arrêt cardiorespiratoire. »
Chunk and Check
Participation
Chunk and Check
Vérifier à chaque étape la compréhension du
patient
Utiliser les silences, laisser le patient
réfléchir et vous parler
Gestion des émotions : Empathie et
légitimation
« Je vois que cela vous dérange, c’est normal
personne n’aime parler de cela. »
« On aime mieux se concentrer sur rester en
vie que parler de sa mort. »
« Souvent on ne sait pas ce que l’on veut si
on devient très malade. »
« Parler de ce sujet n’est facile pour
personne. »
Reconnaître (Aknowledgment)
la difficulté et la verbaliser
Rôles et limites (Boundaries)
Etablir et clarifier votre rôle dans cette
discussion
Clarifier le but de cette discussion
Penser aux barrières entravant la
communication (ne soyez pas le nez dans vos
notes ; mettez-vous à hauteur d’yeux du
patient)
« Aborder ce problème est toujours un peu
délicat. Je ne suis jamais très à l’aise lorsque
je dois poser ces questions car je ne sais pas
comment vous vous situez par rapport à
cela. »
« Il est vrai que nous ne nous connaissons
pas depuis longtemps, j’aimerais cependant
savoir car c’est une question que j’aime pose
systématiquement… »
« Dans notre institution et spécifiquement
dans notre service, il nous est demandé à
nous médecins internes, lorsque nous faisons
l’admission d’un patient de chercher à
connaître ses préférences concernant
l’attitude médico-soignante qu’il souhaiterait
voir adopter lors d’une situation extrême
comme un arrêt cardio-respiratoire ou la
nécessité de recourir à une ventilation
mécanique. Comme je suis dans votre
histoire de vie, j’ai choisi ce moment pour
vous le demander »
« Pour moi qui suis votre médecin traitant, il
est très important que je sache… pour
pouvoir le transmettre à d’autres soignants
qui…. »
« On imagine souvent qu’aborder ce sujet
signifie qu’on ne veut pas vous traiter ; il ne
s’agit pas de cela ; il s’agit de… »
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
115 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler