close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

avis citoyens - Conseil Général du Lot-et

IntégréTéléchargement
47magazine
m a g az i n e
d u
conseil
départemental
de
lot - e t - ga ro n n e
N u m é ro 3 3 • fév r i e r 2 0 1 6
12746
avis citoyens
pour préparer
l’avenir de notre département
Aquitaine, Limousin,
Poitou-Charentes
Notre département dans la grande région
Internet
Savoir-faire
La révolution numérique est
en marche !
Les vertus
de l’apprentissage
2
dossier
sommaire
DOSSIER
consultation
Département 47 – Xavier Chambelland
Question après question,
les
résultats
en détail
12 746 réponses !
Des avis citoyens pour préparer l’avenir
de notre département - p 5
p 7 à 12
Entretien avec Pierre Camani
47magazine
Publication du Conseil départemental de Lot-et-Garonne,
Direction de la communication, 47922 Agen cedex 9.
Tél. : 05 53 69 45 13 - Fax : 05 53 69 45 16
47magazine@lotetgaronne.fr
www.lotetgaronne.fr - www.47magazine.lotetgaronne.fr
Directeur de la publication : Matthieu Stievet
Rédacteur en chef : Véronique Délery
Rédaction : Sandrine Tadiello, Véronique Délery et
Matthieu Stievet avec la participation de Jean-Pierre Hilaire
Participation : Xavier Chambelland, Sébastian Delaunay, Sylvie Dupuy, Nadine Guisiano-Ceola, Sophie Falleri,
Nathalie Buigues
Crédit photo des résultats : Département 47 - Xavier
Chambelland ; Département 47 ; Département 47 - Dafe ;
Istock ; Alexandre Mouaci
Crédit photo de Une : Département 47 - Xavier Chambelland ; Istock ; Thierry Breton ; Center Parcs
Maquette et mise en page : D’clics, Agen
Impression : Roto Garonne, Estillac
Distribution : La Poste / Médiapost
Tirage : 167 000 exemplaires
Dépôt légal à parution
ISSN : 1968-097X
Imprimé en France sur papier
contenant du bois issu de forêts
gérées durablement.
Reproduction même partielle interdite sans autorisation.
47magazine est disponible en braille ou en CD audio :
05 53 69 45 11
Pour recevoir le magazine sur votre messagerie, écrire à
l’adresse : 47magazine@lotetgaronne.fr
Retrouvez des interviews audio, des reportages vidéo,
des photos, et de nouveaux textes à l’adresse :
www.47magazine.lotetgaronne.fr
@
47MAG
TV
Brèves
Retour sur les
actions marquantes
de ces derniers mois
p 3 et 4
Aquitaine – Limousin - 
Poitou-Charentes
Le Lot-et-Garonne,
notre département
dans la
grande région
p 13
Internet
La révolution
numérique est en
marche ! p 14
Département 47 – Xavier Chambelland
« Conjuguer tradition et modernité » - p 6
Savoir-faire
Occitanie
Expression en langue
régionale p 18
Tribunes
Le Lot-et-Garonne
labellisé « Territoire
Bio engagé » p 15
Les vertus de
l’apprentissage p 15
Expression des
groupes politiques p 18
Agenda
Ça bouge en Lot-etGaronne ! p 19
Sport
En famille ou solo,
faites du sport ! p 16
Culture
Exposition
des Archives
départementales p 17
Médiathèque
Florilège d’ouvrages
sur le Lot-et-Garonne
p 17
Recette
Déclinaison autour
de la crêpe p 20
Jeu
p 20
3
Dépliant téléchargeable sur
www.47magazine.lotetgaronne.fr
Chemin
de mémoire
en Fumélois
Le « devoir de mémoire » ou la volonté légitime
de retracer l’histoire passée pour transmettre
nos connaissances aux jeunes générations.
C’est dans cet objectif que l’antenne départementale de l’Association des Anciens Combattants et Amis de la Résistance a conçu un
circuit dit Chemin de mémoire en Fumélois.
Balisé par des panneaux pédagogiques, ce circuit permet de prendre connaissance des lieux
où se sont créés les groupes de résistance, les
lieux de maquis, de parachutage, de cache
d’armes… De nouveaux circuits devraient voir
le jour dans d’autres lieux du département.
cheminmemoire.fumelois@gmail.com
savoir-faire
sport
culture
expression
Xa
v
C
ie r
ham
b ella
agenda
nd
7
–
internet
t4
.
.
.
a
m
é
n
i
C
,
é
Tél
@
le 47 s’affiche
sur les écrans !
en
@
région
rtem
dossier
Dépa
brèves
Bande-annonce de Sous tes doigts,
court-métrage nominé au César 2016
www.47magazine.lotetgaronne.fr
Département 47 – Xavier Chambelland
BRèVES
En direct de l’émission de France 3 Midi en France le 20 octobre 2015 à
Nérac.
Depuis plusieurs mois, la présence du Lot-et-Garonne sur petit et grand
écrans s’accentue. Nérac a été explorée sous toutes ses coutures
pour l’émission Midi en France diffusée sur France 3, en octobre
dernier. L’épopée résistante de la prison d’Eysses a encore séduit les
spectateurs de la chaîne en novembre... Notre département fait parler
de lui !
Côté grande toile, grâce au travail du Bureau d’accueil de tournages (BAT)
créé par le Département en 2010, les réalisateurs posent davantage
leurs caméras en Lot-et-Garonne. Sous tes doigts, le court-métrage de
Marie-Christine Courtès, tourné en partie au Cafi de Sainte-Livrade, est
d’ailleurs en lice pour le César du Meilleur film d’animation. Actuellement
au cinéma (page 19), Les Saisons, réalisé par Jacques Perrin et Jacques
Cluzaud, comprend plusieurs scènes tournées chez nous !
Toutes ces images contribuent à mieux faire connaître notre territoire
!
et à susciter l’envie de venir visiter « en vrai » notre beau département
.com
bat47
Bat : 05 53 41 65 19 – www.
Laïcité à l’école :
l’exemple Ducos-du-Hauron
Le Conseil départemental des Jeunes s’engage aussi pour la
laïcité, qui occupe d’ailleurs, avec la citoyenneté, une place de
choix dans le programme de leurs actions cette année. Fin janvier, les Jeunes conseillers départementaux et Laurence Lamy,
vice-présidente en charge de la citoyenneté, se sont rendus
au collège Ducos-du-Hauron à Agen afin de poursuivre l’action
engagée par les élèves et l’équipe enseignante de l’établissement. Au programme, entre autres : plantation d’un arbre de la
laïcité et réappropriation de la charte de la laïcité.
Département 47 – Xavier Chambelland
Au collège Ducos-du-Hauron à Agen, élèves, parents, professeurs et personnels administratifs
unissent leurs efforts pour faire vivre la laïcité, depuis qu’une charte en présentant les grands
principes a été introduite dans les établissements scolaires en 2013 et qu’une journée lui est consa­
crée chaque fin d’année. En décembre dernier, l’action du collège agenais a été saluée par tous les
acteurs de la communauté éducative, notamment l’Inspection académique et le Conseil départemental.
En réécrivant la charte de la laïcité et en réalisant une fresque street-art (art graphique né dans la rue)
sur ce thème, les collégiens ont ainsi exprimé leur attachement au vivre ensemble au sein de l’école,
dans la période particulièrement troublée que nous traversons.
Étudier en 47 :
j’aime !
Au sortir du lycée, nombre de jeunes
lot-et-garonnais lorgnent sur les formations post-bac proposées à Bordeaux ou à Toulouse car elles apparaissent plus attractives. Pourtant,
nous avons la chance de disposer, en
Lot-et-Garonne, de nombreuses formations de qualité, et moins surchargées en termes d’effectifs !
Aussi, pour faire connaître l’offre locale
d’enseignement supérieur, le Conseil
départemental, en partenariat avec les
établissements d’enseignement supérieur, a développé des outils visant à
promouvoir ces formations. Déclinés
sous la forme d’un site Internet et
d’une application mobile pour smartphones (Étudier en 47), ces contenus
actualisés, gratuits et intuitifs, sont les
alliés des futurs étudiants pour choisir
leur cursus post-bac !
www.jaimeetudieren47.com
La Fondation iFRAP passe au crible la gestion des départements.
Les bons gestionnaires : Yvelines, Marne, Deux-Sèvres et Indre (dépenses totales) ; Haut-Rhin, Lot-etGaronne (charges de personnel) ; Haute-Saône, Vienne, Haute-Savoie, Ille-et-Vilaine (effectifs) ;
Le Département
de Lot-et-Garonne bien géré
Une étude réalisée par la Fondation pour la recherche sur les
administrations et les politiques publiques dite iFRAP place le
Conseil départemental de Lot-et-Garonne parmi les meilleurs
gestionnaires et souligne ses bons ratios en matière de charges
de personnel.
Cela démontre que les dépenses de personnel sont maîtrisées, en
dépit d’une hausse des effectifs enregistrée ces dernières années,
due aux transferts de compétences de l’État aux Départements.
Cette étude conforte les bons résultats déjà obtenus par le
Département de Lot-et-Garonne lors de l’enquête menée par
Décomptes publics en avril 2015. Source : iFRAP
4
brèves
dossier
télex
région
internet
@
www.47magazine.lotetgaronne.fr
332 119 habitants
Issu du dernier recensement réalisé par l’Insee en 2012,
ce chiffre démontre que le Lot-et-Garonne continue à se
développer et à attirer de nouveaux habitants. La position
stratégique du Lot-et-Garonne, au cœur du Sud-Ouest, et sa
qualité de vie contribuent incontestablement à ce résultat !
Ça bouge du côté de la
médiathèque départementale !
Fin février, la médiathèque départementale, service du
Conseil départemental, affichera un site Internet entièrement
rénové, plus ergonomique et plus riche en contenus. Ce
site est autant destiné au grand public qu’au réseau des
bibliothèques - médiathèques réparties sur tout le territoire.
Il présente notamment le catalogue complet des documents,
tous supports confondus, que la médiathèque peut mettre à
disposition du réseau, et qui, in fine, sont proposés aux Lot-etGaronnais dans les points relais près de chez eux.
Cet espace se veut également plus collaboratif afin de faciliter
les échanges entre toutes les structures qui œuvrent pour
la promotion de la lecture publique. L’objectif étant de veiller
au maintien des nombreux services de proximité existants
aujourd’hui en Lot-et-Garonne, qui participent à favoriser
l’accès à la culture et à créer du lien social.
Rendez-vous sur www.mediatheque-lotetgaronne.fr !
1er Festival international
du Journalisme vivant
à Couthures-sur-Garonne
Réservez dès à présent vos 29, 30 et 31 juillet prochains pour
participer au 1er festival international du Journalisme vivant
qui se tiendra à Couthures-sur-Garonne, mais également dans
d’autres villes du département. Organisées par Laurence Corona
des Éditions Les Arènes, ces rencontres sont parrainées par
MC Solaar et bénéficient du soutien de revues spécialisées
telles que XXI et 6 MOIS. Un rendez-vous à ne pas manquer !
Le meilleur pâtissier 2015
est Lot-et-Garonnais !
Originaire de Nérac, Cyril Carrini a été sacré meilleur pâtissier
2015 sur M6 fin décembre, au terme d’une compétition
redoutable pour les 11 pâtissiers amateurs. Depuis, il
accepte volontiers le rôle
d’ambassadeur qui va de
pair avec le trophée 
! On
le retrouvera ainsi très
prochainement en Lot-etGaronne. Cyril Carrini se fera
un plaisir de susciter l’envie
de cuisiner, de partager
ses astuces et bien sûr sa
gourmandise…
Le meilleur pâtissier,
Cyril, au cœur de ses
recettes
M6 Éditions - 120 pages
15 €
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
La commission de refondation
des politiques publiques
départementales rendra
sa copie début février
@
L’application de la loi
NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de
la République) et les
contraintes
financières
rencontrées
par
l’ensemble des Départements
français
ont
conduit,
conformément à l’esprit
dans lequel le président
Camani avait indiqué vouloir travailler au début de
son nouveau mandat, à la
création d’une commission spécialement chargée
de refonder les politiques
publiques.
Cette instance, composée de représentants de
chaque groupe politique
à due proportion, a ainsi
été missionnée pour trouver les moyens de « faire
mieux avec moins ». Exercice complexe pour notre
collectivité confrontée à
un paradoxe : un budget
pour partie figé car lar-
gement impacté dans son
volet social par des allocations de solidarité nationale (RSA notamment),
mais aussi une bonne gestion saluée par les organismes indépendants*.
Au terme d’une série de
cinq réunions de travail
nourries d’échanges et de
propositions, les membres
de la commission se prononceront sur un rapport
tout début février pour
ensuite présenter la synthèse des travaux à leurs
collègues de l’assemblée
départementale. De quoi
bien préparer le débat
d’orientations budgétaires
programmé à la fin du
mois.  
*cf. classement des Départements réalisé par Décomptes
Publics (repris par Sud-Ouest
en avril 2015) et celui réalisé
par l’iFRAP.
le point de vue de...
Christian DELBREL
Rapporteur de la commission de refondation
des politiques publiques départementales
Pour suivre les conclusions des
travaux de la commission,
rendez-vous sur
www.47magazine.lotetgaronne.fr
les membres
de la commission
Composée de 10 membres, la
commission comprend des élus du
groupe de la Majorité départementale (6), du groupe d’opposition
L’avenir ensemble (3) et du groupe
La Dynamique citoyenne (1), à
savoir :
• Président
Christian Dézalos
• 1er vice-président
Guillaume Lepers
• Rapporteur
Christian Delbrel
• Membres
Jacques Bilirit
Sophie Borderie
Pierre Camani
Pierre Chollet
Raymond Girardi
Alain Merly
Marie-France Salles
Département 47 –
Xavier Chambelland
BRèVES
Dans quel état d’esprit se sont déroulés les travaux de la commission ?
Déjà, il faut rappeler que tous les groupes du Conseil départemental confondus (majorité,
opposition et dynamique citoyenne) appelaient de leurs vœux cette commission. Nous nous
sommes réunis à quatre reprises depuis le 13 novembre dernier, et chaque fois, l’état d’esprit
fut bon, collectif, parfois critique mais toujours constructif. J’ai personnellement ressenti,
chez les dix membres de la commission, une volonté commune de faire bouger les lignes, de
trouver des solutions, d’explorer, tous ensemble, toutes les pistes d’économies possibles, de
faire avancer notre Département, loin des clivages politiques. À mon sens, cette commission
porte en elle les germes d’une nouvelle gouvernance.
L’exercice n’était pas simple ! Les premières pistes sont-elles encourageantes
pour réussir à surmonter les difficultés budgétaires auxquelles est confronté
le Département ?
À l’impossible nul n’est tenu ! Compte tenu des baisses drastiques des dotations et de
l’impact toujours plus lourd du social dans la balance budgétaire du Département, si on
ne fait rien, notre épargne brute sera négative dès 2017. C’est le dépôt de bilan assuré !
Il faudrait économiser près de 26 millions d’euros, en deux ans, sur le fonctionnement. Entre
les dépenses obligatoires, celles obligatoires mais « arbitrables » et les facultatives, notre
marge de manœuvre reste minime. La commission, de façon unanime, a mis en avant certaines
mesures fortes. En tant que rapporteur, j’aurai l’honneur et le privilège de les présenter, le
8 février, à tous mes collègues lors d’une réunion de l’assemblée départementale.
5
BRèVES
actualité
dossier
Région
internet
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
Retour sur la consultation
12 746 réponses !
À l’automne, le Conseil départemental invitait les Lot-et-Garonnais à exprimer leurs priorités pour
l’avenir de notre territoire. Vous avez été près de 13 000 à donner votre opinion en renvoyant le
questionnaire papier ou en répondant directement sur Internet.
Dans le cadre de la préparation budgétaire du Conseil départemental (débat d’orientations budgétaires
et vote du budget primitif 2016) de ce premier trimestre, vos avis enrichiront la réflexion des élus et les
décisions qui en découleront.
Retour sur cette consultation citoyenne pour construire le Lot-et-Garonne de demain…
6
BRèVES
"
actualité
dossier
Région
internet
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
entretien avec Pierre camani
La volonté de conjuguer
tradition et modernité 12 746 réponses. Ce chiffre est-il
significatif selon vous ?
J’avoue avoir été très agréablement surpris. Ce
niveau est d’autant plus remarquable que nous
avons réalisé cette opération en interne, sans
faire appel à un quelconque institut de sondage
ni cabinet de communication, donc sans surcoût
pour la collectivité.
J’ai noté aussi que les Lot-et-Garonnais qui ont
répondu l’ont fait avec application, remplissant
majoritairement tous les champs et prenant soin
de renseigner les questions ouvertes. L’ensemble
donne ainsi une idée assez précise des grandes
thématiques prioritaires pour les habitants et de
leur perception de notre territoire.
Justement, comment les Lot-et-Garonnais
perçoivent-ils leur département ?
Département 47
La « douceur de vivre », largement placée en tête,
atteste de la perception de notre département
comme un territoire où se cultive la qualité de
vie. De plus, près de 70 % souhaitent que leurs
enfants puissent continuer à vivre en Lot-et-Garonne. Cela en dit long à la fois sur l’attachement
à notre département et sur une certaine capacité à se projeter dans l’avenir. Mais je l’interprète
surtout comme un message qui nous est envoyé,
à nous responsables politiques. Les Lot-et-Garon-
nais nous disent : faites en sorte que nos enfants
puissent continuer à vivre et à s’épanouir sur
notre territoire. Message reçu ! Cela conforte ce
qui guide inlassablement mon action publique :
s’appuyer sur nos formidables atouts pour allier
respect de nos traditions, préservation de notre
culture et préparation de l’avenir. Le Conseil
départemental a un rôle essentiel à jouer pour
répondre à cet impératif, en tant que collectivité
de la proximité et de la solidarité.
Que retenez-vous particulièrement des
grandes priorités qui se dégagent ?
Une constante apparaît très clairement au fil des
réponses, la prise en compte des enjeux de la
ruralité qui caractérise le Lot-et-Garonne. Les services de proximité – maisons de santé ou des services publics –, le développement économique
et la valorisation des produits agricoles locaux
figurent nettement en tête des priorités. Et cela
se confirme à des niveaux très élevés lorsque
sont déclinées les actions à mettre en œuvre ou
à renforcer. Parmi celles-ci, les plus plébiscitées
sont notamment le numérique et l’Internet à très
haut débit, l’apprentissage, les circuits courts – du
producteur au consommateur –, le tourisme vert.
Je vois entre toutes ces priorités, un point commun : le souhait que les outils de préparation de
"
Département 47 – Xavier Chambelland
L
a consultation citoyenne « Construisons NOTRe 47 » s’est achevée
en janvier. Les résultats offrent ainsi un instantané illustrant priorités
et préoccupations lot-et-garonnaises. À la veille des prochaines étapes
de refondation des politiques départementales marquées par les grands
rendez-vous budgétaires de la collectivité, le président du Conseil
départemental livre son analyse des résultats et nous fait partager sa
vision d’avenir. Décryptage.
l’avenir soient placés au service de ce qui fait le
Lot-et-Garonne aujourd’hui, son patrimoine, ses
paysages, son agriculture ou encore sa jeunesse…
Bref, la volonté de conjuguer tradition et modernité !
Notre collectivité a déjà posé les bases d’un certain nombre d’actions importantes que, dans bien
des domaines, nous sommes prêts à amplifier et
à accélérer !
Ces résultats seront-ils importants pour
guider vos décisions ?
Oui, ce sont en effet des indicateurs précieux
pour nous élus. Cette consultation a justement
été conduite, dans un contexte budgétaire tendu sur fond de nouvelle répartition des compétences issue de la loi NOTRe, qui nous oblige à
refonder nos politiques publiques, à identifier
des priorités.
C’est d’ailleurs ce que nous nous employons
à faire aussi au sein de la commission spéciale
que j’ai créée en prenant soin d’associer les trois
groupes politiques de notre collectivité.
Au cours des mois de février et mars auront lieu
notre débat d’orientations budgétaires puis le
vote de notre budget primitif 2016. Ces résultats
vont nous guider dans nos choix et nous aideront
à prendre les bonnes décisions pour répondre au
mieux aux attentes des Lot-et-Garonnais.
Lors des réunions organisées à travers le
département, le président Camani a rencontré plus
de 700 élus locaux. Ces déplacements ont permis
des échanges très constructifs pour préparer l’avenir
du Lot-et-Garonne, dans un contexte de fortes
contraintes budgétaires sur fond de loi NOTRe
(Nouvelle Organisation Territoriale de la République).
7
BRèVES
actualité
dossier
Région
internet
savoir-faire
Les résultats
2. 
92 %
49,
92 %
aimeraient
que leurs enfants
restent vivre ici !
— la gastronomie 41,70 % — le climat 40,81 %
— les paysages 38,48 % — la convivialité 14,19 %
Pour les années
à venir, les
L’attractivité
grands enjeux
économique du
de notre
territoire
département
41,75 %
sont…
2 
1 
La présence de
médecins sur les
territoires
48,43 %
3 
Les services publics
de proximité
81,
29 %
plébiscitent le
maintien à domicile
des personnes
âgées
— environnement / développement durable 22,59 %
— éducation / jeunesse 22,50 %
— accès à Internet haut et très haut débit 19,69 %
— autonomie des séniors
19,14 %
— tourisme 13,90 %
— mobilité / déplacements
Le soutien aux
13,38 %
filières agricoles,
— action sociale 9,21 %
la promotion des
circuits courts
— culture 6,84 %
— logement 5,02 %
33,01 %
— sport 2,21 %
4 
L’aide à l’adaptation des logements
des personnes handicapées est une
priorité
pour
58,
06 %
— l’aide à l’insertion sociale et professionnelle 57,72 %
— l’hébergement en milieu ouvert comme alternative
possible au placement en établissement 46,15 %
— la prévention de la perte d’autonomie 28,96 %
— le maintien de l’APA+ 57,84 %
— l’aide aux aidants familiaux 32,46 %
— la modernisation des maisons
de retraite 20,87 %
Lutter contre la primo-délinquance,
un enjeu de taille pour
69,
05 %
— le développement de modes de garde
diversifiés pour la petite enfance 44,39 %
— le soutien des familles dans l’exercice de
leur fonction parentale 39,25 %
— la protection des plus jeunes dans le cadre
de l’Aide sociale à l’enfance 35,92 %
— plutôt non
9,40 %
— non pas du
tout 4,92 %
— sans opinion
16,76 %
it
ou
%
tàf
ait 33,47
38,64 %
4. 
agenda
t
5,45 %
68,
tô
i3
Le Lot-et-Garonne est synonyme
de douceur de vivre pour
pl u
expression
ou
3. 
culture
ou
1. 
sport
L’insertion socio-professionnelle passe par
l’apprentissage et les métiers manuels pour
82,
04 %
— développer les mesures d’accompagnement
vers l’emploi 43,81 %
— favoriser le développement de l’économie
sociale et solidaire 41,24 %
— participer au dispositif « Garantie Jeunes » 24,22 %
Les pourcentages sont parfois supérieurs à 100 % car plusieurs réponses étaient possibles.
8
actualité
dossier
BRèVES
Région
internet
savoir-faire
5. 
sport
culture
expression
agenda
6. 
Pour
86,
74,
29 %
99 %
le soutien à l’agriculture
passe par l’encouragement des circuits
courts (du producteur
au consommateur)
pensent que soutenir les travaux
de rénovation pour faire baisser
les factures énergétiques des
particuliers est une priorité
— renforcer le soutien
à l’agriculture
biologique
43,93 %
— soutenir les
filières agricoles et
agroalimentaires
33,31 %
— développer
les actions de
protection des
cultures 20,13 %
— favoriser la réhabilitation des logements collectifs
existants 53,08 %
— participer au développement d’outils de maîtrise
du foncier pour lutter contre la hausse des prix des
terrains 29,10 %
— financer la construction de logements locatifs de
qualité 23,99 %
7. 
L’accès au très haut débit
doit passer par…
— le déploiement
de la fibre
optique
non
15,58 %
Oui
84,
(100 Mb/s minimum)
42 %
8. 
Le télétravail est une
initiative à développer pour
70,
19 %
Les pourcentages sont parfois supérieurs à 100 % car plusieurs réponses étaient possibles.
— la montée en débit
du réseau hertzien
Oui
(6 à 20 Mb/s)
60,33 %
39,67 %
non
9
actualité
dossier
BRèVES
9. 
pour
Région
internet
savoir-faire
Mieux se déplacer passe par
l’amélioration du réseau routier
94,
33 %
16,80 %
28,28 %
49,25 %
10,31 %
16,30 %
23,45 %
24,66 %
25,28 %
— la réalisation du
pont et barreau de
Camélat à Agen
13,72 %
pas important
peu important
25,03 %
17,15 %
19,73 %
important
très important
16,18 %
21,54 %
21,97 %
24,19 %
16,12 %
— la ligne ferroviaire à
grande vitesse (LGV)
Bordeaux - Toulouse
expression
53 %
38 %
16,10 %
12,42 %
10,88 %
29,90 %
56,75 %
pensent que
l’attractivité du
territoire passe
par la promotion
du commerce et
de l’artisanat
— développer
les clusters
5,52 %
10,40 %
26,16 %
36,18 %
21,74 %
— accompagner
l’implantation
du Center
Parcs
Selon
72,
il est nécessaire de
favoriser le
développement
et l’aménagement
des Espaces naturels
sensibles
— financer des opérations
luttant contre le
dérèglement climatique
(énergies renouvelables...)
61,14 %
— développer le covoiturage
37,27 %
23,29 %
24,35 %
18,30 %
Le tourisme vert et le slow tourisme
(tourisme lent), des
Le tourisme vert,
atouts pour attirer
de qualité
et de proximité
les touristes
Le maillage des
 
1
2 
voies vertes
et pistes cyclables
70,86 %
65 %
3 
Le tourisme fluvial
40,10 %
13. 
98 %
12,47 %
21,59 %
11. 
15,42 %
18,06 %
12. 
agenda
0,84 %
1,63 %
assez important
24,37 %
— la ligne aérienne
Agen - Paris
10. 
culture
97,
1,67 %
4 %
— la mise à 2 x 2 voies
de la RN 21 entre
Villeneuve et Agen
sport
78,
Pour
05 %
la poursuite des travaux
de rénovation des collèges
est une action importante
— l’équipement
informatique
des établissements
64,
54 %
— le financement
des sorties
éducatives
33,31 %
Les pourcentages sont parfois supérieurs à 100 % car plusieurs réponses étaient possibles.
10
BRèVES
14. 
actualité
dossier
Région
internet
savoir-faire
sport
15. 
55,
95 %
culture
Pour
97,
expression
agenda
38 %
pensent qu’il
faut généraliser
la dotation en
le « manger local »
dans les collèges est
une évidence...
...et les tarifs de
restauration
scolaire
doivent être
harmonisés
entre les
différents
collèges
selon
tablettes
numériques
à l’ensemble des
collèges lot-etgaronnais
89,12 %
16. 
17. 
Le soutien à l’apprentissage
est important pour
98,
45 %
65,
97 %
0,61 %
0,94 %
5,90 %
20,73 %
71,82 %
— le financement
de formations
universitaires en
Lot-et-Garonne
1,78 %
— l’organisation d’événements
sportifs et culturels décentralisés
et gratuits (Nuits d’été, ID’sports...)
5,74 %
20,82 %
48,15 %
35,90 %
35,76 %
— l’aide à
l’informatisation des
écoles primaires
— l’encouragement du bénévolat
6,84 %
15,77 %
25,64 %
pas important
29,96 %
21,79 %
— le financement des
sorties éducatives
des élèves du
primaire
pensent que le Département doit
soutenir les associations locales
7,39 %
peu important
assez important
16,78 %
30,01 %
important
27,34 %
18,48 %
très important
Les pourcentages sont parfois supérieurs à 100 % car plusieurs réponses étaient possibles.
33,46 %
— le développement des activités
d’information et d’aide aux
associations
22,71 %
— le financement de la création et
de la diffusion des arts vivants
16,18 %
11
actualité
dossier
BRèVES
Région
internet
savoir-faire
18.
Couvrir le territoire en Maisons
  de santé pluriprofessionnelles,
une priorité pour
sport
culture
expression
agenda
19.
Le plus important pour le service public
  départemental doit être…
68,
45 %
L’efficacité
72,
la rapidité
40 %
21,
82 %
la simplicité
40,
21 %
la proximité
57,
87 %
— le financement des projets
des communes et des
intercommunalités
10 %
42,
— la mise en œuvre du
plan de rénovation des
casernes de gendarmerie
37,74 %
— la rénovation des centres
d’incendie et de secours
25,06 %
— la mutualisation des différents services publics
des collectivités et de l’État 13,29 %
20. 
62,
58 %
connaissent le nom d’au
moins un de leurs conseillers départementaux
et/ou de leurs remplaçants,
79,30 % connaissent celui du président
21,
40 %
déclarent avoir
rencontré ou sollicité
directement leurs élu(e)s
départementaux
55,
43 %
considèrent être suffisamment
informés sur l’actualité du Conseil
départemental
Les pourcentages sont parfois supérieurs à 100 % car plusieurs réponses étaient possibles.
12
actualité
dossier
BRèVES
22. 
Région
internet
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
Les Lot-et-Garonnais avaient carte blanche pour donner leur avis sur le Lot-et-Garonne.
48,
8 %
des participants ont saisi cette opportunité. Certains ont mis en
valeur les atouts du département, d’autres ont été force de
propositions pour construire un territoire plus attractif et solidaire. Exemples…
Faire de
Pour moi, l’accès à Internet
est un droit fondamental comme l’est
l’accès à l’eau et l’électricité
l’agriculture notre
Airbus local
Douceur de vivre
S’appuyer sur les TPE*,
Notre département
les artisans et les commerçants
offre un climat et Les villages sont très vivants grâce
du 47 pour agir massivement
à la dynamique des bénévoles
des paysages
pour l’apprentissage des jeunes et
travailler avec les entreprises afin
merveilleux.
o
c
n
,
v
e
i
g
v
iali
qu’elles accueillent les apprentis
Il faut avant
Paysa
té
*Très petites entreprises
, ag
Installation
tout veiller à
ricu
ie
lture,
m
d’entreprises, favoriser
o
protéger notre
n
o
r
gast
l’apprentissage (l’avenir)
environnement
Déploiement de la
et continuer le
fibre optique
questionnement
des attentes des
TRAVAILLER
citoyens
Où VOUS AIMERIEZ
VIVRE !
Tourisme vert et tourisme
Comme ce
Le prix de l’immobilier
Le très haut débit
questionnaire,
être à l’écoute
des souhaits
et des
priorités de
ses habitants
Éviter la désertification
de nos campagnes
é
t
i
l
la rura
Je vois notre département
un peu comme le
jardin de la
France
fluvial
Les animations
locales L’atout du Lot-et-Garonne,
La qualité
des produits
frais
(légumes, fruits, etc.)
Sa situation
privilégiée à michemin entre les deux
métropoles Toulouse
et Bordeaux
TOUS LES RÉSULTATS
c’est la modernisation.
Nous devons rester ruraux
tout en étant modernes !
Développer
les circuits
courts du
producteur
au consommateur
Vous pouvez retrouver les résultats détaillés sur le site Internet dédié www.construisonsnotre47.fr
ou sur le magazine numérique www.47magazine.lotetgaronne.fr
13
BRèVES
dossier
région
région
internet
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
Aquitaine - limousin - poitou-charentes
Le lot-et-Garonne, notre département
dans la grande région
L
es 6 et 13 décembre derniers, les électeurs des douze départements de la Région Aquitaine, Limousin, PoitouCharentes ont désigné leurs 183 conseillers régionaux. Au cours de la séance d’installation du 4 janvier à Bordeaux,
capitale régionale, Alain Rousset a été élu président. Il a aussitôt annoncé la création d’un groupe de travail chargé de
trouver un nom à la nouvelle entité. Sans plus attendre, tour d’horizon de cette grande région au sein de laquelle le
Lot-et-Garonne ne manque pas d’atouts !
2 questions à…
Poitiers
DEUXSÈVRES
VIENNE
Guéret
Niort
La Rochelle
CREUSE
C H A RE NTE MARITIME
Limoges
C H A RE NTE
HAUTE-VIENNE
Angoulême
CORRÈZE
Périgueux
N2
1
GIRONDE
Tulle
DORDOGNE
Bordeaux
Ga
ro
N2
nn
e
1
2
A6
Agen
A62
LANDES
Mont-de-Marsan
PYRÉNÉESAT L A NT I Q U E S
Pau
Baïse
> 12 départements
> 5,8 millions
d’habitants :
4e région la
plus peuplée de
France
> 84 100 km²
de superficie :
1/7e du territoire
(plus grande
région de France)
> 720 km de littoral
> 1re région
française en
Recherche &
Développement
> 1re région pour
les surfaces
boisées en France
métropolitaine
> 1re région agricole
de France
> 2e région
touristique de
France
> 4 ports de
commerce
> 10 aéroports
dont 7
internationaux
Conseiller régional, délégué spécial
auprès du président Alain Rousset
Secrétaire d’État chargé du Commerce
extérieur, de la promotion du Tourisme et
des Français de l’étranger
D.R.
MatThias fekl
L’essentiel
de la grande
région…
Quelle est la place du Lot-et-Garonne dans la nouvelle région ?
Quels sont les grands enjeux pour l’avenir de notre territoire et
de ses habitants ?
Les atouts de notre territoire sont nombreux et il nous faut
les valoriser afin que le Lot-et-Garonne garde toute sa place
au sein de la grande région. Dans cette nouvelle configuration
régionale, les départements ruraux comme le nôtre ne doivent
pas être oubliés et j’y veillerai tout particulièrement. En effet,
comme Alain Rousset, je suis persuadé que la ruralité est une
chance.
Ainsi, en lien étroit avec l’équipe de Pierre Camani au Conseil
départemental, nous donnerons la priorité au développement
économique industriel, commercial, artisanal, agricole et
touristique. Un autre enjeu est celui de la formation et de
l’éducation, qui permettra à nos enfants de trouver un emploi
et de continuer à vivre sur notre territoire. L’accès aux services
publics, notamment la santé, est également un axe de travail
important. Enfin, nous continuerons à développer des réseaux
de transports de qualité comme la ligne TER Bordeaux-Agen
ou la liaison de car à haute qualité de services Agen-Villeneuve.
C’est inédit, vous êtes le seul conseiller régional à qui le
président Alain Rousset a confié une délégation spéciale. En
quoi consistera votre rôle auprès de lui ?
Lot
Région
Languedoc
Roussillon
Midi-Pyrénées
Toulouse
>1re surface agricole cultivée en bio avec 6,4 %,
soit 18 159 ha
>1er producteur français de fraises, aubergines,
poivrons et piments, prunes à pruneaux,
noisettes, kiwis, tabac brun et tabac Burley
>18 954 entreprises dont 1 704 dans
l’industrie, 3 094 dans la construction, 5 812
dans le commerce, 8 344 dans les services
>7 200 exploitations agricoles
>Plus de 110 entreprises sous-traitantes en
aéronautique
Cette nouvelle fonction de conseiller régional délégué spécial
auprès du président Alain Rousset me permettra de suivre
avec attention tous les dossiers d’intérêt général et d’avenir
qui concernent le Lot-et-Garonne. Je continuerai ainsi à
m’impliquer pleinement pour nos agriculteurs, nos PME, la
culture en milieu rural et le tourisme. Mais au-delà de ma
personne, c’est une équipe entièrement renouvelée, rajeunie,
représentant toute la diversité de notre département, et
particulièrement motivée qui défendra l’ensemble des dossiers
du Lot-et-Garonne à la Région.
Les conseillers régionaux
lot-et-garonnais
Matthias Fekl (Parti socialiste et apparentés)
Sandrine Laffore (Parti socialiste et apparentés)
Guillaume Moliérac (Parti socialiste et apparentés)
Maryse Combres (Europe écologie Les verts)
T - E Tsocialiste
-GARON
E
Tarik LaouaniL O(Parti
etNapparentés)
Marie Costes (Les Républicains - CPNT)
Jean Dionis du Séjour (Union des démocrates et des indépendants)
Étienne Bousquet-Cassagne (Front national-Rassemblement
bleu Marine)
Hélène Pain (Front national-Rassemblement bleu Marine)
14
BRèVES
dossier
région
économie
internet
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
Haut et très haut débit
La révolution numérique
est en marche !
E
n moyenne, les foyers français sont équipés d’au moins six terminaux connectés
(ordinateurs, tablettes, téléphones, télévision…), et on estime aujourd’hui que les
besoins en débits Internet doublent tous les 18 mois !
C’est pourquoi, le Conseil départemental a engagé deux chantiers complémentaires :
d’abord offrir à très court terme des débits de 6, 12 et 20 Mbps via une nouvelle
technologie hertzienne plus fiable s’appuyant sur le réseau existant ; et déployer
parallèlement le très haut débit (100 Mbps et plus) par fibre optique sur l’ensemble du
territoire, grâce au Syndicat Mixte « Lot-et-Garonne numérique ».
Le Département a très vite saisi l’enjeu
du numérique et a réalisé dès 2008 des
travaux pour apporter une réponse rapide : un réseau hertzien permettant au
plus grand nombre d’accéder au standard
haut débit de l’époque, soit 2 Mbps. Une
première révolution lorsqu’on se souvient de nos vieux modems 56 kbps puis
du 512 kbps. Aujourd’hui, en Lot-et-Garonne, 75,3 % des habitants peuvent accéder à un débit de plus de 3 Mbps, 21,8 %
ont un débit inférieur, mais 2,9 % restent
inéligibles au haut débit ADSL. Il est donc
nécessaire de moderniser et sécuriser le
réseau hertzien : une avancée possible à
très court terme grâce aux dernières évolutions technologiques des transmissions
de type « wifimax ».
6, 12 et 20 Mbps dès fin 2016 sur
le réseau hertzien
En « boostant » le signal des pylônes
du réseau existant, le Département va
pouvoir offrir des débits nettement
supérieurs à ceux actuels et surtout
résoudre les perturbations encore trop
fréquentes. Ce dispositif plus performant
et plus fiable permettra d’attendre
sereinement l’arrivée du très haut débit
par fibre optique.
Avec la fibre optique, 100 Mbps
minimum sur l’ensemble du
territoire d’ici 10 ans
Le déploiement du très haut débit est
un projet à plus long terme, compte
tenu des moyens financiers nécessaires
et de l’ampleur du chantier. Pour autant,
la fibre optique est indéniablement un
choix d’avenir car elle a une capacité
« infinie ». Elle permet de faire passer
Temps de téléchargement
pour un fichier de 750 Mo
1 minute pour un débit de 100 Mbit/s
5 minutes pour un débit de 20 Mbit/s
1 heure environ pour un débit de 2 Mbit/s
tout Internet entre l’Europe et les ÉtatsUnis aujourd’hui. La fibre offrira demain au moins 100 Mbps et dans 20 ans
pourra offrir un débit encore 100 fois
plus élevé sans avoir à réinvestir sur
les réseaux ! L’investissement réalisé
aujourd’hui couvre les besoins pour les
50 ans à venir, voire beaucoup plus.
Aussi, le Département a créé le syndicat
mixte « Lot-et-Garonne numérique »
pour fédérer tous les acteurs publics
du territoire et parvenir à mobiliser
les 130 millions d’euros nécessaires à la
conduite de ce grand projet !
Le syndicat mixte
« Lot-et-Garonne
numérique »,
un outil consensuel
et fédérateur pour
faire avancer
le très haut débit !
Ce syndicat, présidé par
Pierre Camani, regroupe
dans ses instances l’ensemble des 16 communautés de communes et d’agglomération du territoire, le
Conseil départemental, le
Conseil régional, le syndicat
d’électricité et d’énergie,
et associe à ses travaux le
syndicat « Eau 47 » et le
Centre de gestion.
130 m€
C’est la somme prévisionnelle mobilisée par le syndicat mixte pour
construire le réseau Fibre optique d’ici 2027. L’État et l’Europe sont
engagés dans ce financement à hauteur de 40 %, ce qui réduit d’autant
la part supportée par les collectivités locales dans une période où
l’argent public est rare !
305 communes de Lot-et-Garonne
auraient pu être laissées
à la marge du progrès !
Sans l’intervention publique du syndicat, 305 communes ne seraient pas couvertes
en très haut débit ! Explication : en 2010, la loi a réservé les zones denses donc « rentables »
à l’intervention des opérateurs privés. Ces zones dites « AMII » (Appel à manifestation
d’intention d’investissement) sont au nombre de trois en Lot-et-Garonne : Marmande,
Villeneuve et les 12 communes de l’agglomération agenaise. (Agen, Bajamont, Boé,
Bon-Encontre, Colayrac-St-Cirq, Foulayronnes, Layrac, Le Passage,
St-Hilaire-de-Lusignan, Sauvagnas,
St-Caprais-de-Lerm et Lafox).
Avec le syndicat mixte « Lot-et-Garonne numérique »,
toutes les communes seront couvertes :
le déploiement de la fibre optique se fera
au rythme d’un foyer rural pour chaque
foyer urbain raccordé
Marmande
Villeneuvesur-Lot
Agen
Zone AMII réservée
aux opérateurs privés
Zone d’intervention du Syndicat
mixte Lot-et-Garonne numérique
15
BRèVES
dossier
région
internet
savoir-faire
savoir-Faire
sport
culture
expression
agenda
AGRICULTURE
Bio : le Lot-et-Garonne
re
sur la 1 marche du podium
T
nous défaire de la filière lait traditionnelle, confrontée à des crises régulières.
En s’orientant vers le bio, nous avons fait
le choix d’un secteur moins concurrentiel et plus rémunérateur. » Les jeunes
frères ont également développé la vente
directe, présageant à juste titre que le
concept « de la ferme à l’assiette » serait
apprécié par les consommateurs. En effet,
le bio répond à une demande de plus en
plus croissante de clients soucieux d’un
mode de production des aliments plus
respectueux de l’environnement...
Conscient de ces enjeux, l’industrie agroalimentaire a également été pionnière,
en prenant très tôt le virage du bio. Avec
plus de 100 transformateurs bio et 40 distributeurs bio, le Lot-et-Garonne occupe
une place importante dans la grande région. Matthieu Lecoq, directeur de l’usine
Danival à Andiran où sont transformés
des produits bio depuis plus de 25 ans, accueille également l’obtention du label bio
comme un encouragement à amplifier
la dynamique. « Nous voulons créer de
nouveaux partenariats avec les producteurs locaux, permettant de planifier les
volumes et de garantir les prix », conclutil. Et ainsi développer des circuits courts,
qui sont de réelles opportunités pour
accroître les chiffres d’affaires de l’agriculture et de l’agroalimentaire !
6 novembre 2015 : le précieux diplôme « Territoire Bio Engagé » est remis au Département en présence
des acteurs de la filière bio.
"
Le label Territoire Bio Engagé récompense
l’action conjointe des producteurs, des transformateurs et du Conseil départemental, qui
ont redoublé d’efforts ces dernières années pour
faire du bio un secteur d’activités fort en Lot-etGaronne ! En aucun cas, cette distinction n’est
un aboutissement. C’est, au contraire, un appel
à poursuivre le travail engagé, là encore avec le soutien du
Conseil départemental.
Raymond Girardi, vice-président du Conseil départemental en charge de
l’Agriculture, de la Forêt et de l’Environnement.
Thierry Breton
Véritable « jardin de la France », le Lotet-Garonne est reconnu pour la diversité
et la qualité de ses productions agricoles.
Il peut désormais compter sur cette spécificité bio pour promouvoir son agriculture. « Apparue dans les années 1960 en
Lot-et-Garonne, dans une période où le
mode de production était plutôt intensif,
l’agriculture bio s’est rapidement structurée et tous les acteurs de la filière ont
su tirer profit des savoir-faire locaux
diversifiés, des sols et du climat », souligne Sophie Gargowitsch, vice-présidente
du Conseil départemental en charge du
Développement durable. Ainsi, alors qu’en
2008, le Lot-et-Garonne comptait 8 558
hectares de surfaces agricoles engagées
en bio (pour 300 exploitants), aujourd’hui,
ce sont 18 159 hectares bio, répartis en 578
exploitants. Cette surface bio représente
6,4 % des terres agricoles, permettant ainsi
d’atteindre l’objectif fixé par le Grenelle
de l’Environnement et d’obtenir le label
Territoire Bio Engagé remis par l’association Arbio Aquitaine au Conseil départemental.
Installés au sein du Gaec des Flots blancs
à Mézin depuis 2010, les frères Chapolard,
Julien et Romain, se réjouissent de cette
évolution et de l’obtention de ce label, les
confortant dans le pari audacieux qu’ils
ont décidé de relever. « Nous souhaitions
Département 47 – Xavier Chambelland
out juste installé dans la grande région, le Lot-et-Garonne
se classe déjà numéro 1 en agriculture bio ! Au-delà
de la place de leader, cette distinction laisse présager un
développement de la filière bio, qui ne cesse de séduire
producteurs, transformateurs et consommateurs.
"
Formation
Les vertus de l’apprentissage
L’apprentissage souffre encore aujourd’hui d’un déficit
d’image et d’un manque de considération. Pourtant,
il présente de nombreux atouts, qui font l’unanimité
auprès des jeunes et des employeurs qui y recourent. En
Lot-et-Garonne, la Chambre de métiers et de l’artisanat
œuvre au quotidien pour que l’apprentissage soit
reconnu à sa juste valeur. À l’heure où les élèves doivent
formuler leurs vœux pour la suite de leurs études, voici
quelques bonnes raisons de s’orienter vers cette voie.
Employés plus rapidement opérationnels, qui s’adaptent
mieux au monde du travail… voici comment sont qualifiés les jeunes apprentis fraîchement diplômés lorsqu’ils
débutent leur activité professionnelle. Pour l’apprenti, le
recours à la formation en alternance (50 % consacré à la
théorie en CFA et 50 % consacré à la pratique en entreprise) est également le moyen de financer ses études.
Sans compter, qu’une fois le diplôme en poche, il est plus
facile pour l’apprenti de trouver un emploi car ce dernier
est déjà formé au métier qu’il va exercer. Dans notre
département, 80 % des apprentis formés dans un CFA
trouvent un travail, soit chez l’employeur qui les a formés,
soit chez un autre. Un constat qui pourrait laisser penser
que la formation en alternance fait salle comble et qu’elle
ne peut satisfaire toutes les demandes d’inscription ! La
réalité est différente.
Certes, le CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat
de Lot-et-Garonne, avec ses 756 apprentis, a vu son effectif augmenter de 6,63 % entre 2014 et 2015, alors qu’au
niveau national la hausse n’enregistre que 3 %. Philippe
Bazzoli, président de la Chambre consulaire, ne se contente
pas de cette embellie, car trop de places d’apprentis restent
encore vacantes. « C’est autant dommageable pour nos
jeunes, qui pourraient apprendre un métier où les perspectives d’emplois sont réelles, que pour nos artisans et entrepreneurs qui ne demandent qu’à transmettre leurs savoirs
et à former la relève », explique-t-il. Hôtellerie, restauration,
coiffure, carrosserie, mécanique,
chaudronnerie… tous ces secteurs d’activité font appel à des
apprentis et offriront toujours
des possibilités de recrutement car il y aura toujours des
hôtels, des restaurants, des
salons de coiffure, des garages
et qu’il faudra toujours du personnel qualifié pour les faire
tourner ! À bon entendeur…
Plus d’infos
Chambre de métiers et de l’artisanat, impasse Morère,
47000 Agen. 05 53 77 47 77. www.cfa-artisanat47.fr –
www.facebook.com/cfa47
Journée portes ouvertes du CFA : les mercredis après-midi
les 16, 23 et 30 mars, le 27 avril, le 11 mai, le 29 juin et le
6 juillet. Samedi 2 avril de 9 h à 17 h.
16
BRèVES
dossier
région
internet
savoir-faire
sport
sport
culture
expression
agenda
Label Sport pour tous
En famille ou solo,
Faites du sport !
Gavaudun
Fumel
Puymiclan
Villeneuvesur-Lot
Drop
t
l
Pujols
t
Thézac
Rives
Lo
na
Gavaudun
Monflanquin
Damazan
Fumel
Puymiclan
Villeneuvesur-Lot
Garonne
Foulayronnes
Thézac
t
Lo
Ciron
Agen
Pujols
Cauderoue
St-Pierrede-Clairac
St-RomainSt-Romainle-Noble
le-Noble
Castelculier
Séoune
Boé
Damazan
G
M
J
Layrac
Cauderoue
e
é
GAgen
Foulayronnes
Baïs
lise
Osse
Garonne
St-Pierrede-Clairac
St-RomainSt-Romainle-Noble
le-Noble
Castelculier
Séoune
Boé
Challenge des courses nature
des vallées du Lot et de la Garonne
Grand week-end sports nature
Multirando Jacky du Mont Pujols
Les 47 km du 47
e
Baïs
Osse
handicap, d’événements proposant une
pratique partagée handi/valides, d’actions
de sensibilisation destinées aux différents
e
publics. Gélis
Enfin, le comité départemental de sport
adapté intervient auprès des personnes
en situation de handicap mental ou
psychique. Ses actions : valorisation de
la pratique sportive des personnes en
situation de handicap (journée pour un
sport ensemble), encadrement d’activités
hebdomadaires dispensées aux adultes
en institution, organisation de manifestations officielles (championnats de France
du sport adapté), intégration du public
déficient dans les clubs sportifs en milieu
ordinaire.
Mais aussi…
• Multirando Jacky du Mont Pujols
le 28 février (Ufolep) : randonnées
pédestres et VTT…
En 2012, le Département a initié le label « Sport
pour tous », destiné à valoriser les actions
remarquables accessibles au plus grand nombre,
organisées sur les différents territoires du
département.
Daniel Borie, vice-président du Conseil départemental en
charge du sport
"
C
d
L
Ciron
Thierry Breton
Rives
Ca
"
t
l
na
Ca
En octobre dernier, le vice-président du
Conseil départemental en charge du sport,
Daniel Borie, a remis le label « Sport pour
tous » à cinq manifestations et trois comités
départementaux pour leurs programmes
d’actions annuels. Une nouveauté puisque
jusqu’à présent seules les manifestations
ponctuelles étaient labellisées.
Le premier comité est le Comité départemental olympique et sportif (Cdos),
représentant officiel du monde sportif
lot-et-garonnais. Sa mission principale est
de valoriser le sport auprès des différents
publics. Pour cela, il a mis en place un
programme décliné autour de cinq grands
axes : le développement et l’incitation à la
pratique sportive féminine, la valorisation
du sport-santé et bien-être, le challenge
sportif inter-entreprises et associations
(première édition en septembre 2015), la
promotion des valeurs de l’Olympisme
auprès des scolaires et l’organisation
d’étapes sportives sur l’aire d’autoroute
d’Agen en juillet et août.
Le comité départemental handisport propose, quant à lui, des actions destinées aux
enfants et adultes en situation de handicap physique et sensoriel. Son centre
« handiscole’sport » permet aux enfants
scolarisés en milieu ordinaire ou dans des
centres spécialisés de pratiquer une activité régulière dans des clubs dits « classiques ». Autres actions : l’organisation de
journées multi-sports pour les structures
d’accueil des personnes en situation de
Drop
Monflanquin
D
epuis 2012, le Département
décerne le label « Sport
pour tous » aux manifestations
sportives non compétitives,
accessibles au plus grand
nombre, licenciés et nonlicenciés, de tous âges et de
tous profils. La nouveauté
de l’édition 2015-2016 est
l’attribution du label à trois
comités départementaux
pour l’ensemble de leurs
programmes d’actions.
près de chez vous
• Challenge des courses nature des valLayrac
lées du Lot et de la Garonne de février
à décembre : trail, sortie pédestre / VTT,
activité joëlette…
• Les 47 km du 47 en avril (Comité départemental de randonnée pédestre) : rando
de 5 à 47 km.
• Journées multi-activités sport nature tout
au long de l’année (Ufolep) : tyrolienne,
VTT trial, tir à l’arc, parcours accrobranche, escalade, canoë, aviron, poney…
• Grand week-end sports nature en novembre (Puymirol Sport Nature Orientation) : raid d’orientation, raid multi-sports découverte, trail en joëlette,
randonnée pédestre nocturne…
Une manifestation Sport pour
tous, késako ?
La manifestation répond au moins à quatre
de ces six critères :
• action accueillant un large public
• gratuité ou frais de participation modiques
• ouverte à tous : licenciés et non-licenciés,
personnes en situation de handicap, familles…
• grande variété d’activités
• valorisation des actions santé et bien-être
• intégration dans une démarche de développement durable et/ou de découverte
du patrimoine local
Journées multi-activités sport nature
4 mars
Rendez-vous le 4 mars à
Fumel pour la remise des
Trophées des champions
aux sportifs portant haut les
couleurs du Lot-et-Garonne
ID’Sports
Le Département montre
l’exemple en organisant
sa propre manifestation « Sport pour tous ».
Chaque année, ID’Sports
accueille plusieurs milliers
de participants venant
s’initier à une quarantaine
de disciplines.
17
BRèVES
dossier
région
internet
savoir-faire
sport
culture
culture
expression
agenda
médiathèque
La véritable histoire
d’un soldat de 40
Itinéraire d’une vie de
Château-Thierry au Stalag
IIB. Denis Toison. Éditions de
L’Oustal. 310 pages. 19,50 €.
Cet ouvrage est le second volet de
la saga familiale, commencée avec
La véritable histoire d’un Poilu de
Château-Thierry. Le fils du Poilu,
André Toison, connaîtra les affres de la guerre après sa
mobilisation en août 1939. Engagé dans le conflit en tant
que soldat de la Croix-Rouge, il sera, malgré son statut de
neutralité, confronté à tous les dangers et terminera cette
épopée en Poméranie, pris dans le cortège formé de millions de prisonniers. Cet ouvrage tente d’apporter un éclairage singulier sur la période 39-40, sur la violence des
batailles et le courage des combattants.
Exposition des Archives départementales
Les inédits de notre
mémoire
Giovanni « Fogo » Masutti
@
Diaporamo photo
www.47magazine.lotetgaronne.fr
8
00 mètres, soit deux tours de stade ! C’est le linéaire qu’occupent les dizaines
de milliers de documents entrés aux Archives départementales entre 2012 et
2015. De cette masse d’informations, les archivistes du Département ont extrait
80 pièces remarquables, rares ou insolites. L’exposition Trésors d’Archives de Lotet-Garonne, de la renaissance au XXe siècle les met en lumière jusqu’au 1er avril.
Stéphane Capot ne cache
pas sa fierté lorsqu’il présente aux visiteurs la
pièce maîtresse de l’exposition Trésors d’Archives
de
Lot-et-Garonne,
de
la Renaissance au XXe
siècle : la lettre-autographe
de Jeanne d’Albret, mère
d’Henri IV. « Il s’agit de
l’original ! », jubile-t-il.
Habitué à déchiffrer les
écritures manuscrites en
vieux Français, il débute
sans difficulté la lecture.
Dans un silence solennel,
chacun écoute Jeanne se
plaindre au Roi des complots dont sa famille fait
l’objet. Ce document en
excellent état a été retrou-
vé sur Internet. « Un collectionneur le mettait en
vente sur un site spécialisé. Nous lui avons fait une
proposition
pécuniaire
qu’il a acceptée », explique
le directeur des Archives
départementales. C’est en
faisant de la veille sur la
toile que les archivistes
du Conseil départemental retrouvent et achètent
des documents ayant une
valeur historique pour le
Lot-et-Garonne.
Même mode d’acquisition pour un coffret de
14 carnets appartenant
à Jean-Baptiste Bory de
Saint-Vincent. Cet officier,
naturaliste et géographe,
né à Agen en 1778, notait
et illustrait son quotidien
dans des « carnets de
voyages ». L’ensemble est
lui aussi remarquablement
conservé.
Autre document d’exception versé par la mairie de
Marmande : un rarissime
brouillon des délibérations municipales pendant
les guerres de Religion. «
Il s’agit des prises de notes
en vue de la rédaction
de l’original qui, lui, est
bel et bien perdu dans
la nature ! Le brouillon
a tout autant de valeur
historique, sinon plus, que
la version finale puisqu’il
décrit
des
situations,
L’expo en détail
Une quarantaine de documents originaux et
autant de reproductions composent l’exposition. À découvrir notamment :
> des écrits et des croquis des savants lotet-garonnais des Lumières (Lacépède,
Boudon de Saint-Amans et Bory de SaintVincent)
> des écrits historiques de Jeanne d’Albret,
de la jurade de Marmande…
> un jeu en bois où figurent différents protagonistes de la Grande Guerre
> des plans issus des archives communales
de Moncrabeau, Astaffort, Lamontjoie ou
encore le barrage de Beauregard sur la
Garonne
> des photographies retraçant la vie dans
l’usine métallurgique de Fumel ou les festivités liées au carnaval d’Agen
> des documents administratifs sur les
étrangers du XXe siècle (carte de commerçant étranger, carte permanente de travail,
carte de séjours…)
l’atmosphère
ambiante,
les humeurs des participants… Ces éléments n’apparaissent jamais dans
les registres officiels. »
Ces pièces « enrichissent
nos connaissances sur la
vie politique, économique
et sociale du département.
Nous pouvons faire des
parallèles entre " le passé "  
et le " présent " lors de débats ou de conférences… »,
précise Stéphane Capot.
Car l’une des missions des
Archives est de présenter
au public son fonds. « Il
en dit long sur notre patrimoine, notre mémoire
collective. »
Jusqu’au
1er avril
Archives
départementales
3, place de Verdun
47000 Agen
Du lundi au jeudi :
de 9 h à 12 h 30
et de 13 h 30 à 17 h
(16 h, le vendredi)
1903-1963, un pinceau prodigue et vagabond,
du religieux au profane, du portrait à la nature
morte, un peintre et décorateur italien en Lotet-Garonne. Jean-Louis Lambert. Les Éditions de
l’Entre-deux-Mers – collection Empreinte italienne.
176 pages. 25 €.
Originaire de Caneva (Frioul), Giovanni
« Fogo » Masutti est l’une des figures
de l’immigration italienne ayant marqué le Sud-Ouest de la France. Formé
en Italie à la décoration des monuments, cet artiste a pratiqué la peinture, le trompe-l’œil, la sculpture, la
terre cuite… Il a vécu dans le Marmandais de 1930 à 1950
où il a décoré plusieurs dizaines d’églises. Il a aussi décoré
des lieux publics et peint pour des particuliers.
L’histoire de France…
Racontée aux enfants… et à leurs parents !
Alain Paraillous. Éditions Sud Ouest – collection
Beaux livres. 128 pages. 19,90 €.
Cet ouvrage richement illustré
apporte et remet en mémoire
des repères marquants de la
Préhistoire à nos jours. Les
épisodes essentiels de notre
histoire, ceux qui font partie de
la culture générale, font l’objet
d’un éclairage particulier : le vase
de Soissons, la Guerre de Cent
Ans, les bourgeois de Calais, les
châteaux de la Renaissance, le siècle des Lumières, la
Révolution française, la chute du mur de Berlin…
L’église de Bonaguil
Les vitraux rose à l’or de
François Rouan. Éditions
Territoire, Arts et Patrimoine.
Édition bilingue : Français et
Anglais. 84 pages. 25 €.
Acteur culturel du Fumélois et de la vallée de la Lémance,
l’association « Territoires, Arts et Patrimoine » s’est impliquée dans la restauration de l’église Saint-Michel à
Bonaguil. Elle a en effet proposé et défendu un projet de
réalisation de vitraux de facture contemporaine. Confiés
à l’artiste François Rouan et à l’atelier Simon-Marq de
Reims, ces vitraux sont une œuvre de lumière qui trouve
sa place dans ce lieu chargé d’histoire.
18
BRèVES
OC
CI
TAN
Jean-Pierre Hilaire
06 76 47 32 12
Jean-pierre.hilaire@wanadoo.fr
Thierry Breton
Marcel Calmette,
délégué à la culture
et à la langue occitane.
dossier
région
internet
savoir-faire
La Carta europèa de las lengas
regionalas o minoritàrias
Estó adoptada en 1992 devath los
auspicis deu Conselh d’Euròpa
entà protegir e favorizar las lengas
istoricas regionalas e las lengas de
las minoritats en Euròpa.Los Estats
que signan e ratifican la Carta que
dèven enter autas causas :
• Reconéisher las lengas regionalas o minoritàrias ;
• Promóver aqueras lengas ;
• Facilitar e encoratjar lor usatge
dins la vita vitanta ;
• Assegurar lo lor ensenhament ;
• Promóver los escambis transfrontalèrs ;
• interdíser tota discriminacion
contra eras.
França que signè la Carta lo 7 de
mai de 1999 e que s’engatjè a aplicar 39 deus 98 engatjaments perpausats per era mes lo Conselh
constitucionau que decidiguè que
la Carta comportava de clausulas
contràrias a la constitucion.
En julhet de 2008, un article
qu’estó ajustat a la constitucion
diguent que « las lengas regionalas qu’apertènen al patrimòni de
França ».
Lo 28 de genièr de 2014, una proposicion de lei constitucionau
qu’estó adoptada per l’Assemblada
nacionau tà ratificar la Carta. Lo 31
de julhet de 2015, un projècte de lei
constitucionau qu’estó presentat au
Conselh deus ministres tà modificar la Constitucion per que
França e podosse ratificar la
Carta. Lo tèxte
qu’estó regetat
peu Senat lo 27
d’octòbre 2015.
La question de
las lengas regionalas que divisa
la classa politica.
La trencadura
qu’ei pas enter
l’esquèrra e la
dreita mas enter
los jacobins centralistas e los girondins federalistas dempuish
la revolucion
francesa.
sport
culture
expression
expression
agenda
La Charte européenne des
langues régionales ou minoritaires
Elle a été adoptée en 1992 sous les
auspices du Conseil de l’Europe
pour protéger et favoriser les langues historiques régionales et les
langues des minorités en Europe.
Les
États
qui
signent
et
ratifient la Charte doivent entre
autres :
• Reconnaître
les langues
régionales ou
minoritaires ;
• Promouvoir
ces langues ;
• Faciliter
et
encourager
leur usage
dans la vie
quotidienne ;
• Assurer leur
enseignement ;
• Promouvoir
les échanges
transfrontaliers ;
• Interdire
toute discrimination contre
elles.
La France a signé la Charte le 7 mai
1999 et s’est engagée à appliquer
39 des 98 engagements proposés
par celle-ci mais le Conseil constitutionnel a décidé que la Charte
comprenait des clauses contraires
à la constitution.
En juillet 2008, un article a été ajouté à la constitution qui dit que « les
langues régionales appartiennent
au patrimoine de la France ».
Le 28 janvier 2014, une proposition
de
loi
constitutionnelle
a
été adoptée par l’Assemblée
nationale pour ratifier la Charte.
Le 31 juillet 2015, un projet de loi
constitutionnelle a été présenté
au Conseil des ministres, afin de
modifier la constitution pour que
la France puisse ratifier la Charte.
Le texte a été rejeté par le Sénat
le 27 octobre 2015. La question des
langues régionales divise la classe
politique. Le clivage n’est pas
entre la gauche et la droite mais
entre les jacobins centralistes et
les girondins fédéralistes depuis la
Révolution française.
47MAG
TV
Plus d’infos :
www.47magazine.lotetgaronne.fr
tri
bu
nes
Per mei de rensenhaments :
http://www.coe.int/fr/web/conventions/
full-list/-/conventions/treaty/148
Pour plus de renseignements :
http://www.coe.int/fr/web/conventions/
full-list/-/conventions/treaty/148
Groupe de la majorité départementale
Groupe L’Avenir ensemble
Lors de la consultation citoyenne lancée par le Conseil départemental, près de
13 000 foyers se sont exprimés sur l’avenir du Lot-et-Garonne. Nous tenons
à remercier l’ensemble des Lot-et-Garonnaises et Lot-et-Garonnais qui y ont
pris part, montrant ainsi leur attachement à leur département.
Accompagnées d’une consultation des élus locaux et des acteurs socioéconomiques, renforcées par les travaux d’une commission dédiée associant
l’ensemble des élus, majorité et opposition, ces contributions constituent un
apport précieux à la refondation engagée des politiques départementales.
Les Conseillers départementaux de la majorité, qui placent la concertation au
cœur de leur méthode de travail, saluent l’esprit républicain et constructif qui
a prévalu tout au long de ce processus.
L’heure est maintenant à l’action. Dans le cadre de ses compétences attribuées
par la loi NOTRe, et ce malgré un cadre budgétaire contraint, le Département
entend demeurer cette collectivité de proximité utile à tous, à tous les âges.
Des politiques emblématiques mises en place par la majorité, telle que l’Apa+
pour le maintien à domicile de nos aînés, ont été plébiscitées par les Lot-etGaronnais. Forts de ce soutien, nous en ferons les piliers de la politique de
développement social dans laquelle nous nous engageons.
Le soutien aux associations, l’attention portée à notre jeunesse, la
modernisation des collèges ainsi que le maintien des services au public en
milieu rural sont des enjeux forts des prochaines années. Ces politiques
constitueront les principaux axes de notre action pour développer l’attractivité
de notre Département.
Enfin, parce que l’emploi est la première priorité, le soutien à une économie
innovante et performante, le déploiement du très haut débit et le développement du tourisme bénéficieront d’un engagement sans faille du Département.
En cette année 2016, un nouveau chapitre s’ouvre pour le Lot-et-Garonne.
Ensemble, nous en écrirons les plus belles pages.
L’année 2016 sera une année déterminante pour l’avenir de notre pays
comme pour celui de notre département. La crise économique, dont on nous
annonce souvent la sortie, demeure plus que jamais d’actualité. Il suffit d’ouvrir
les yeux pour le constater : nombre de petites entreprises, nombre d’artisans,
de commerçants et d’agriculteurs, font face à une dégradation constante de
leur activité, et donc de leur niveau de vie.
Comment croire en la politique dans ces conditions ? Comment croire que ceux
que l’on a élus, au niveau national comme au niveau local, sont en mesure de
changer la donne ?
C’est pourquoi 2016 sera véritablement une année décisive. Car dans un
contexte difficile, nous, élus du Département, devront démontrer notre capacité à soutenir ceux qui créent de la richesse et de l’emploi en Lot-et-Garonne.
Nous devrons démontrer notre capacité à être un moteur de projets pour le territoire, pour faciliter la vie des habitants comme des entreprises. Nous devrons
enfin démontrer notre capacité à garantir l’avenir de la collectivité départementale, dont nous devrons revoir en profondeur le fonctionnement et les missions.
Madame, Monsieur, vous pouvez compter sur l’engagement et la détermination des conseillers départementaux de la droite et du centre pour faire face
à ces défis. Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour cette année 2016.
Majorité départementale, Hôtel du Département, 47922 Agen cedex 9
05 53 69 42 11 - majorite.departementale@lotetgaronne.fr
Groupe L’Avenir ensemble : 05 53 98 52 00 / lavenirensemble.net
Groupe La dynamique citoyenne
Vous n’avez pas reçu notre carte de vœux, par courrier, et du coup pas
d’enveloppe affranchie, aux premiers jours de Janvier. Et pour cause, en
cette période contrainte, durant laquelle les collectivités territoriales doivent
redoubler d’ingéniosité pour faire des économies, notre groupe a décidé,
modestement, de profiter de ce magazine départemental pour vous adresser,
à moindre coût, ses meilleurs vœux pour 2016. Joli coup, non ? On vous
souhaite évidemment le meilleur. Santé, sérénité, projets et… citoyenneté.
c.delbrel.dpt47@gmail.com - 06 45 74 46 14
19
BRèVES
dossier
région
internet
savoir-faire
sport
culture
expression
agenda
agenda
@
47MAG
8, 10 et 12 février
Sainte-Livrade,
cinéma L’Utopie,
20 h 30 : Les saisons,
film de Jacques Perrin
et Jacques Cluzaud,
en partie tourné en
Lot-et-Garonne.
8, 14, 15 et 16
février
Monsempron-Libos,
cinéma Le Liberty,
18 h 15 le 8, 14 h 30
le 14, 14 h 30 et
18 h 15 le 15 et
14 h 30 le 16 : Les
saisons, film de
Jacques Perrin et
mars
Mars
Lot-et-Garonne,
cinémas Écrans47 :
La sorcière dans les
airs. Programmation
Ciné mômes.
1er mars
Agen, Cap Cinéma,
14 h 30, 17 h 30 et
20 h 30 : BhoutanLadakh, joyaux de
l’Himalaya, film de
Guy Cousteix. Projection de Connaissance
du monde.
5 mars
Casteljaloux, centre
d’animation La
Bartère, 21 h : soirée
théâtre.
5 mars
Fumel, mairie : concert
Connaissance Jeunes
interprètes.
Avril
2 avril
Villeneuve-sur-Lot,
base de loisirs de
Rogé : journée sport
nature en villeneuvois
de l’Ufolep.
Mars à Villeneuve-sur-Lot
Jacques Cluzaud, en
partie tourné en Lotet-Garonne.
9 février
Castillonnès, cinéma
Ciné 4, 21 h : Les saisons, film de Jacques
Perrin et Jacques Cluzaud, en partie tourné
en Lot-et-Garonne.
10 février
Casteljaloux, centre
d’animation de La Bartère, de 10 h à 17 h :
forum des séniors.
10 février
Fumel, centre culturel :
14 et 21 février
Aiguillon, cinéma
Le Confluent, 15 h
le 14 et 17 h le 21 :
13 février
Casteljaloux, centre
Les saisons, film de
Jean-Monnet, 16 h :
Jacques Perrin et
13 et 14 février
conférence Picasso
Fourques-sur-GaJacques Cluzaud, en
ronne : Festival La BD partie tourné en LotMania.
est dans le pré.
13 février
et-Garonne.
Casteljaloux, centre
14 février
Layrac : challenge
d’animation La Bar28 février
tère, 21 h : La chambre des courses natures
des vallées du Lot et Pujols : multirando
Mandarine, théâtre.
Jacky du mont Pujols.
de la Garonne.
Du 13 au 28
février
Vacances d’hiver,
5 et 6 mars
Bon-Encontre, espace
Jacques-Prévert :
Polar’Encontre, salon
du polar, de roman et
de la BD.
6 mars
Casteljaloux, esplanade de la piscine, de
9 à 12 h : rassemblement de véhicules
anciens.
6 mars
Casteljaloux, lac
de Clarens, départ
11 h : bike, run, fun, la
promotion du sport
féminin.
11 et 12 mars
Fumel, centre culturel : La vraie vie de
Gennaro Costagliola
(à partir de 10 ans).
13 mars
Agen : étape du
et rencontres, film de
Laurent Granier. Projection de Connaissance du monde. À
l’écran, un film - Sur
scène, l’auteur.
23 mars
Fumel, centre culturel : Jérémy Fisher (à
partir de 7 ans).
18, 19 et 20 mars 23 et 25 mars
Laroque-Timbaut,
Lot-et-Garonne,
salles de cinéma des salle des fêtes, 15 h le
Montreurs d’images : 23 mars et 20 h le 25
mars : AbrakadubrA
festival sur la thé(aventure chevalematique des Droits
resque, théâtre et
de l’Homme (films
clown, dès 5 ans).
et débats avec les
réalisateurs et divers Programmation
Jeune public du Grand
intervenants).
villeneuvois.
22 mars
26 mars
Agen, Cap Cinéma,
Casteljaloux, centre
14 h 30, 17 h 30 et
d’animation de La
20 h 30 : Le tour de
Bartère, 21 h : concert
France à pied, paycountry.
sages, découvertes
Les moindres petites
choses (à partir de
3 ans).
challenge des
courses natures des
vallées du Lot et de
la Garonne couplée
avec le trail du Comité
départemental handisport.
Petit opus (musique
contemporaine, harpe,
de 6 mois à 5 ans).
Programmation
Jeune public du Grand
villeneuvois.
9 avril
8 avril
Tonneins, l’église
Bon-Encontre, centre Notre-Dame, 14 h 30 :
2 avril
Chœurs de l’armée
Jacques-Prévert,
Saint-Front-surrusse Ensemble de
20 h 30 : Garçons s’il
Lémance, église :
vous plait ! chansons l’étoile rouge.
concert Connaissance de proximité à la carte. 9 avril
Jeunes interprètes.
Villeneuve-sur-Lot,
8 avril
3 avril
église Sainte-CatheFumel, centre
Casteljaloux, esplarine, 20 h : Chœurs
culturel : Les nounade de la piscine, de veaux Miroirs de La
de l’armée russe
9 à 12 h : rassemble- Fontaine.
Ensemble de l’étoile
ment de véhicules
rouge.
9 avril
anciens.
Du 9 au 24 avril
Monbalen, salle
7 avril
Vacances de
des fêtes, 10 h 45,
16 h et 17 h 30 :
Boé, COJC : journée
printemps, réseau de
multisports adulte
organisée par le
Comité départemental handisport.
réseau de cinémas
Écrans47 : Le petit
monde de Léo (cinémusique). Programmation Ciné mômes.
cinémas Écrans47 :
Fantastic Mr Fox.
Programmation Ciné
mômes.
11 avril
Boé, centre culturel
François-Mitterrand,
15 h : spectacle Vos
années Bonheur ! Les
plus grands tubes de
Du 26 mars
au 10 avril
Lot-et-Garonne :
Quinzaine occitane.
Jusqu’au 27 mars
Marmande, galerie
d’art Egrégore, du
mercredi au dimanche
de 14 à 19 h :
exposition de Rémi
Trotereau (peintresculpteur), Nathalie
Doré (peintre),
Georges Frank de
Cuzey (concepteur)
et de Christophe
Planchon (marqueteur
d’art).
27 mars
Lamontjoie, place
du dominé, à partir
de 8 h : vide jardin
et plein air organisé
par l’association
Aristoloche.
la chanson française
des années 50 à 70
revisités à travers une
comédie musicale.
12 avril
Nérac, église SaintNicolas, 14 h 30 :
Chœurs de l’armée
russe Ensemble de
l’étoile rouge.
@
Retrouvez un plus grand nombre
des dates et de manifestations sur
notre site Internet :
www.lotetgaronne.fr
Avant de vous rendre sur une manifestation, vérifiez
sa programmation. Le Conseil départemental n’est
pas responsable de l’annulation d’un événement.
programme complet
www.47magazine.lotetgaronne.fr
2e édition de Temps Danses
Plus qu’un festival, Temps Danses met au devant de la scène la grande
richesse du territoire dans le domaine de la danse. En effet, de nombreux
danseurs (professionnels ou amateurs) peuvent y pratiquer leur passion.
Ils ont le choix des cours, des techniques (danse contemporaine, hip-hop…),
des associations… Aussi, l’idée de Temps Danses est que, chaque année, le
mois de mars soit dédié à cet art.
Le Département s’engage auprès de la ville de Villeneuve et l’agglomération afin de pérenniser cet événement. Temps Danses se nourrit d’une
forte dynamique où se croisent associations, institutions et passionnés,
réunis autour d’une même envie : danser, faire danser en restant ouvert et
attentif à tous les univers et pratiques.
Durant ce mois, chacun trouvera son compte avec en filigrane la présence
de la compagnie Julien Lestel (l’invité 2016). Au programme : des ateliers
et des cours, des rendez-vous festifs et de partage, des spectacles, des
conférences, un moment Open barre dans les rues de Villeneuve.
ATELIERS OUVERTS AU PUBLIC
Dans le cadre de son schéma d’enseignement artistique, le Département participe à la mise en place de
ces ateliers.
> 19 mars avec la Cie Julien Lestel :
9 h 30 à 11 h, tout public débutant ;
9 h 30 à 11 h, tout public moyen
avancé, 14 h à 17 h, master class
tout public niveaux débutant et
moyen avancé.
> 19 mars avec la Cie Beau Geste :
de 10 h à 12 h, atelier parents /
enfants.
> 19 mars, 11 h 30 à 12 h 30, rue
de Paris : Open barre.
> 20 mars avec la Cie Julien Lestel, atelier classique : 9 h 30 à 11 h,
tout public débutant ; 9 h 30 à 11 h,
tout public moyen avancé ; 14 h à
17 h, master class tout public niveau
moyen avancé.
SPECTACLES
> 9 et 10 mars, 18 h 30, impromptu chez l’habitant : spectacle Gommette, Cie Jeanne Simone.
> 11 mars, 18 h 30 et 20 h 30,
théâtre Georges-Leygues : spectacle
Des Mondes, Cie Jeanne Simone.
> 16 mars, 20 h 30, théâtre
Georges-Leygues : spectacle Medianoche, Vincente Pradal.
> 19 mars, 17 h 30, Cale : spectacle Transports exceptionnels,
Cie Beau Geste.
> 22 mars, 20 h 30, théâtre
Georges-Leygues : spectacle Roméo
et Juliette, Cie Julien Lestel.
> 24 mars à 20 h 30, théâtre
Georges-Leygues : spectacle Transmission, Cie Julien Lestel.
> 25 mars, 20 h 30, théâtre
Georges-Leygues : spectacle de
restitution des ateliers menés par
les compagnies Yma et Julien Les-
À vos plumes !
Lucien Sanchez
février
TV
Bande-annonce du film Les saisons :
www.47magazine.lotetgaronne.fr
tel auprès des élèves de l’école de
musique et de danse du Grand Villeneuvois, des ateliers municipaux
et certaines associations danse du
centre culturel.
CONFÉRENCES – EXPOSITIONS
> Du 7 au 29 mars, théâtre
Georges-Leygues : exposition des
ateliers photo accompagnés par la
photographe Christine Vojinovitch
autour du spectacle Gommettes.
> 15 mars, 18 h 30, centre culturel :
histoire de la danse « L’héritage de
l’école de danse de l’Opéra de Paris »
par Anne-Marie Sandrini, Inspectrice
honoraire de la danse et co-directrice
honoraire du Cefedem de Bordeaux.
> 22 mars, 18 h 30, centre culturel : histoire de la danse « La danse
au 20e siècle » par Anne-Marie Sandrini.
> 23 mars, 18 h 30, théâtre
Georges-Leygues : conférence dansée, rencontre avec Julien Lestel et
Anne-Marie Sandrini.
> 29 mars, 18 h 30, centre culturel : histoire de la danse « Le romantisme » par Barbara Schwartz, professeur de danse au conservatoire
d’Agen.
Résa spectacles : 05 53 40 49 49
tgl.billetterie@mairie-villeneuvesurlot.fr
Insc. ateliers : 05 53 41 52 52
@
Règlement :
www.47magazine.lotetgaronne.fr
Vous avez jusqu’au 16 avril pour participer au 13e concours Contes et Nouvelle, présidé par Pierre Bellemare. Organisée par la Communauté de communes du Pays de Lauzun, cette édition a pour thème le « Courage ».
20
Déclinaisons
autour
de la Crêpe
j’aime
Étudier en 47 :
@
Toutes les étapes des recettes
www.47magazine.lotetgaronne.fr
Aumônières aux noisettes
et confit de canard, sauce aigre-douce aux agrumes
Département 47 – Xavier Chambelland
La pâte
Mélanger 3 œufs, une pincée de sel, 320 g de farine fluide et
ajouter progressivement 80 cl de lait jusqu’à obtention d’une
pâte lisse. Ajouter une cuillère à soupe d’huile de noisette et
100 g de poudre de noisette. Mélanger vivement. Faire les
crêpes à feu vif et réserver au chaud.
La garniture
Émincer 2 oignons. Peler et effiler 2 cuisses de canard
confites. Faire sauter les oignons dans de la graisse de canard. Lorsqu’ils sont colorés, ajouter le canard.
La sauce
Dans une casserole, faire réduire d’un tiers 4 cuillères à
soupe de vinaigre balsamique, une cuillère à soupe de miel,
et les zestes hachés d’un citron et d’une mandarine.
6 aumônières
Les confectionner avec la farce au canard. Chauffer au four
quelques minutes. Dresser sur des assiettes avec un peu de
sauce. Déguster chaud.
Crêpes tièdes
choco / gingembre
2
4
Grille n°12
février 2016
facile
7
6 4
7
3 5
1
2
4
8 6
En partant des chiffres déjà inscrits,
vous devez remplir la grille de
manière à ce que chaque ligne,
chaque colonne, chaque carré
de 3x3, contiennent une seule fois les
chiffres de 1 à 9.
4
5 2
Solution dans le 47magazine d’avril 2016
5
8 9
4 8
5 3
2 3 5
7 8 4
1 6 9
8 9 4
6 5 1
3 2 7
6 1 7
3 2 9
4 8 5
1 5 6
4 9 8
2 7 3
7 8 2
1 6 3
5 9 4
3 4 9
2 7 5
6 1 8
8
4 6 3
8 1 7
9 5 2
7 4
5 2 8
9 3 6
7 4 1
9 7 1
5 4 2
8 3 6
3 5
9
7
1
6
Solution de la grille n° 11
du 47magazine n° 32
d ‘octobre 2015
Département 47 – Xavier Chambelland
sudoku
1 3
La pâte
Dans un saladier, mélanger 3 œufs et 250 g de farine fluide.
Délayer au fur et à mesure avec 0,5 l de lait. Ajouter l’arôme
de votre choix (vanille, fleur d’oranger…) à votre convenance.
Le chocolat
Au bain-marie, faire fondre 150 g de chocolat noir avec 40 g
de gingembre confit coupé en petits dés et 30 g de beurre.
Environ 15 crêpes
Faire cuire à feu vif les crêpes dans une crêpière légèrement
beurrée. Étaler un peu de chocolat au gingembre sur les
crêpes et déguster tiède.
www.lotetgaronne.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
2 889 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler