close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2016-02-03_REP

IntégréTéléchargement
La gastro
n’épargne pas
les Béarnais
SANTÉ
PAGE 4
BÉARN
PAGE 17
N°21651
N°21651
– 1,30
–1€
© JEAN-PHILIPPE GIONNET
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Les bérets Laulhère
coiffent le XV de France
OLORON
72 ans d’archives de
votre journal sur internet
PAGES 2-3
24 classes
pourraient
fermer
24 suppressions et 7 créations
en discussion ce matin entre
syndicats et académie.
ORTHEZ
PAGE 21
Darrigrand
remanie
son équipe
PAGES 8-9
Logements
neufs : le
trop-plein ?
800 nouveaux logements
sont en projet d’ici deux
ans. Un signe de vitalité.
© D. R.
PAU
PRESSE 263 445 pages de notre journal, soit l’intégralité de ses archives depuis 1944, seront accessibles
dès demain sur notre site internet entièrement remanié. La mémoire du Béarn et de la Soule en un clic !
P. 6-7
2|
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Editorial
Jean-Michel
Helvig
Etats-Unis, Europe : deux
défis démocratiques
C
ette année deux votes nationaux font figure d’enjeu bien au-delà
des frontières où ils se dérouleront : la présidentielle américaine et
le référendum au Royaume-Uni sur son maintien ou pas dans l’Union
européenne.
La course à l’investiture pour la Maison Blanche doit ainsi être suivie avec
attention. L’irruption d’un Donald Trump dont la démagogie, la vulgarité et
l’ignorance sidèrent à ce niveau laisse entrevoir, s’il succédait à Barack Obama,
des désordres mondiaux dans bien des domaines militaires, diplomatiques et
particulièrement environnementaux : l’intéressé considérant ainsi que le réchauffement de la planète n’est qu’une question de… météo. Longtemps on a cru que
le phénomène Trump finirait par lasser, mais il n’en a rien été. Ce sont les électeurs
du caucus des républicains (une variante des primaires) qui se sont chargés de
doucher sa prétention à apparaître
comme le « winner » absolu, l’homme
Lors du référendum
qui sait mieux que tout autre surfer
sur le rejet populaire des « élites ». Il
britannique sur l’Europe
a été distancé par Ted Cruz qui, il est
qui doit se tenir en juin,
vrai, est presque pire que lui avec son
c’est le sort de l’Union
fanatisme religieux, mais surtout il
européenne qui est
est talonné par Marco Rubio, un
en balance »
conservateur également mais d’un
abord plus modéré, notamment sur
les questions d’immigration. Même si l’Iowa, petit État rural et « blanc », n’est
pas anticipateur des votes nationaux, le signal envoyé à l’ouverture de trois mois
de primaires est intéressant en ce qu’il casse l’image d’un Trump sans rivaux
crédibles et, surtout, il offre aux républicains une chance de trouver un candidat susceptible de mordre sur le centre de l’électorat. C’est la condition pour
l’emporter sur une Hillary Clinton qui, dans le camp démocrate, continue de faire
figure de favorite, même si elle a fort à faire avec un Bernie Sanders qui lui a tenu
la dragée haute lundi en développant des idées « social-démocrates » plus radicales que les vues « progressistes » de l’ancienne secrétaire d’État.
Lors du référendum britannique sur l’Europe qui doit se tenir en juin, c’est le
sort de l’Union européenne qui est en balance. David Cameron négocie à Bruxelles les conditions pour éviter le « Brexit », et il apparaît depuis hier qu’un compromis s’est esquissé au prix de telles concessions aux Britanniques – sur les droits
sociaux refusés aux étrangers « communautaires » ou sur leur droit de regard
sur les décisions de l’Eurogroupe sans y appartenir – que l’on imagine mal que
chaque pays, ensuite, ne présente pas ses propres exigences, amenant à coup
sûr à la dislocation d’une Union européenne déjà bien mal en point.
Cette négociation, conduite par la présidence du Conseil européen, doit
cependant être avalisée par les chefs d’État et de gouvernement. On veut croire
à leur capacité de résister à un tel chantage.
«
JE M’ABONNE À
avec TV Magazine chaque samedi
+ l’accès gratuit au journal en numérique
sur web, tablette et mobile
Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Code postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . @ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cochez votre paiement
Prélèvement........... 0,98e/ex en semaine
mensuel
et 1,38e/ex le samedi
Au comptant :
1 an (304 ex.) ............... 304 e
6 mois (152 ex.) ................ 160 e
3 mois (76 ex.) ................. 80 e
1 mois (26 ex.) ................. 28 e
Pour le paiement par prélèvement bancaire
ou postal, contactez le Service Abonnements :
abonnement@pyrenees.com
Tél. 05 59 82 20 14
du lundi au vendredi (8h30-12h / 14h-17h30)
Choisissez votre formule
CPPAP no 0917 C 82082
24 classes fermées
CARTE SCOLAIRE Le directeur académique propose de fermer 24 classes
C
e matin, Pierre Barrière,
le directeur académique
des services de l’Education nationale, réunit le
comité technique spécial départemental (CTSD), l’instance de
concertation avec les syndicats
d’enseignants. Initialement
prévue hier matin, cette rencontre a été boycottée par les syndicats (lire ci-dessous). La carte
scolaire qu’il prévoit a été
construite à moyens constants.
C’est-à-dire que le département
conservera en 2016 l’ensemble
de ses postes de 2015.
19 CLASSES SUPPRIMÉES
DANS LE DÉPARTEMENT
L’inspecteur d’académie table
sur un effectif de 44 067 élèves
dans le premier degré à la rentrée,
soit 450 enfants de moins. « Nous
nous attendons à avoir 250 élèves
de moins que la prévision »,
indique-t-il, s’appuyant sur un
historique de prévisions par trop
optimistes. Il prévoit ainsi de
supprimer 19 classes, ce qui laisse
le taux d’encadrement identique
à l’année en cours, soit une
moyenne de 22,68 élèves par
classe. Il précise que ce taux est
meilleur que ceux à la fois de la
France entière, de l’académie et
des autres départements de
l’ancienne Aquitaine.
J
J BÉARN ET SOULE : 24
FERMETURES, 7 OUVERTURES
Aux 24 fermetures (carte cicontre) et aux 7 ouvertures
définitives proposées (Zoom cidessous), s’ajoutent des mesures
conditionnelles (après comptage
des élèves le jour de la rentrée).
Elles concernent 10 fermetures et 6,5 ouvertures supplémentaires.
J 24 REDÉPLOIEMENTS DANS
LE DÉPARTEMENT
Avec la fermeture de 19 classes
et les prévisions de fermetures/ouvertures conditionnelles,
l’inspecteur d’académie prévoit
de redéployer 24 postes de la
façon suivante :
5,5 postes supplémentaires
s’ajoutant à 2 postes fermés iront
dans le dispositif Plus de maîtres
que de classes (PMQC) pour les
secteurs fragiles (réseaux d’éducation prioritaire ou zones rurales) :
2 postes respectivement à PauLes Fleurs élémentaire et à PauHenri IV, 0,5 poste au RPI
Macaye/Mendionde (Pays
basque) et 5 postes pour la
convention ruralité.
3,5 postes seront réservés à de
nouvelles décharges de directeurs.
3 postes seront affectés à des
renforcements de moyens
d’adaptation scolaire et handicap (ASH) : Pau-Curie élémentaire, Bayonne-ASH-Ouest, PauEst (0,5) et Saint-Jean-de-Luz
(0,5).
Par la Poste
Renvoyez ce bulletin
avec votre paiement
LA RÉPUBLIQUE
« Service Abonnements »
6, Rue Despourrins / B.P. 129
64 001 PAU Cedex
Pyrénées-Presse :
S.A. à conseil d’administration
au capital de 228.578 euros.
Président du Conseil d’Administration :
Olivier Gerolami
Principal actionnaire : GSO SA
Publicité et petites annonces :
6, rue Despourrins, Pau
Publicité nationale :
COM >QUOTIDIENS, tél. 01 55 38 21 00
-1
RPI Léren/Saint-Dos/
Saint-Pé-de-Léren
-1 Ramous
-1
Sauveterreerre
de-Béarn
R
Rivehaute
-1
MauléonuléonLicharre
arre
rre
8 postes iront à des remplacements
4 postes abonderont des mesures
techniques, animateur et conseiller
pédagogique, initiation aux
technologies de la communication (TUIC) ou postes de français
langue étrangère (FLE).
ARNÉGUY/VALCARLOS :
UN RPI TRANSFRONTALIER
Parmi les propositions de
Pierre Barrière pour la convention ruralité (notre édition du 29
janvier), figure le projet d’un
regroupement pédagogique
intercommunal transfrontalier
entre Arnéguy et Valcarlos. L’idée
est d’envoyer les maternelles
en immersion (en basque) à
Valcarlos et de recevoir en
échange l’après-midi les élèves
espagnols de classes élémentaires qui souhaitent apprendre le
français. A cette fin, l’ouverture
d’un demi-poste de basque
permettrait d’accompagner les
petits Français.
l JEAN-MARC FAURE
J
(uniquement dans les zones desservies)
Abonnement chez votre marchand
de journaux (il vous réserve le journal chaque matin)
La carte proposée
pour la rentrée 2016
(formation en langues régionales, par exemple).
Portage à domicile matinal
6 , rue Despourrins
BP 129 - 64001 Pau Cedex
Tél. 05 59 82 20 20
Fax : 05 59 82 20 11
Directeur de la Publication,
Directeur Général :
Christophe GALICHON
Rédacteur en chef :
Jean MARZIOU
Rédacteur en chef adjoint :
Hubert BRUYÈRE
Directeur des Services :
Philippe CARRERE
AUJOURD’HUI
ZOOM
Ouvertures proposées en Béarn et Soule
Arudy maternelle ; Monein élémentaire (occitan) ; Mourenx de Bordeu élémentaire : 0,5 (français) et 0,5 (anglais) ; Mourenx Victor-Hugo élémentaire ;
Gan Paule Constant élémentaire (0,5) ; Pau Quatre coins du monde ; Thèze
élémentaire ; Chéraute Gaztelaïa (0,5).
Ouvertures révisables en Béarn et Soule
Artigueloutan (0,5) ; Pau Marancy élémentaire ; Pau centre (0,5, à
déterminer) ; Pau Est (0,5, à déterminer) ; Arzacq maternelle ; Lons Perrot
élémentaire ; Sauvagnon élémentaire (0,5) ; Serres-Castet élémentaire ; RPI
Laguinge-Restoue/Licq-Athérey (0,5).
L’allemand dans 5 écoles béarnaises
L’apprentissage de l’allemand est prévu dans 5 écoles béarnaises : Pau Bosquet
élémentaire, Pau Henri IV, Buros, Morlaàs Moulin élémentaire, Saint-Jammes.
Les sections bilangues (dès la 6e) allemand ne sont conservées que dans les
collèges Marguerite-de-Navarre de Pau et dans celui de Morlaàs.
Les syndicats
du comité
Selon les syndicats,
l’inspecteur d’académie « ne
propose aucune marge pour
amender » la carte scolaire.
Boycotté hier par les deux
syndicats du premier degré,
SNUipp-FSU et SE-UNSA, le
comité technique spécial départemental (CTSD) se tient ce
matin. Pour appuyer cette
absence volontaire, de nombreux
enseignants du premier degré de
Soule, d’autres d’Oloron ou
encore de Nay étaient en grève
hier contre le projet de carte
scolaire pour la rentrée 2016.
Les syndicats avancent deux
raisons pour justifier leur absence
à la réunion d’hier. La première
découle de la remise tardive des
documents préparatoires. « C’est
une véritable atteinte au dialogue social, d’autant que le directeur [académique des services
de l’Education nationale, Ndlr],
après avoir réparti tous les postes,
ne propose aucune marge pour
amender cette carte », s’insurge
Mathilde Blanchard, secrétaire
départementale du SNUipp.
Des regroupements de RPI
«pas forcément judicieux»
Sur les propositions ellesmêmes, les syndicats dénoncent
des « tours de passe-passe »,
notamment sur la convention
ruralité qui vise à regrouper les
Aujourd’hui | 3
en Béarn et Soule
LA GAZETTE DU 64
200 emplois sur
le port de Bayonne
et d’en ouvrir 7 en Béarn et Soule. Les postes gagnés seront redéployés.
-1 Sallespisse
Soarns
RPI Casteide-Candau/
Morlanne
RPI Labastide-Cézéracq/
Labastide-Monréjeau -1
-1
A6
4
-3
Ferry élémentaire
(dont 2 transferts)
Lescar 1
Lonss 1
Toulet maternellele
Pau
Pau
-
Jurançon
ançon
ç
-1
Barthou élémentaire
émentaire
Barcus
Bourg (français)
ais)
-1/2
Bourg (basque)
e)
A6
4
-1 M
Meillon
e
OloronS
Ste-Marie
-1 Mirepeix
Pau
Gurrmençon
rm
Gurmençon
-1
AAgnos -1
RPI Coslédaà-Lube-Boast/
Lannecaube/Monassut
Navailles-Angos
Navailles
avai le Angos
Paul-Fort élémentaire
Navarrenx
-1 élémentaire
-1/2
-1
-1
Mourenx
RPI Auriac/Garlède-Mondebat/
-1 Lalonquette/Miossens-Lanusse
OloronOlor
Ste-Marie
Ste-M
-1/2 Légugnon mat. (français)
-1 Saint-Cricq élém.
-1 Saint-Cricq mat.
-1 Bosquet élémentaire
-1 Bouillerce élémentaire
-1 Lavigne élémentaire
-1
Nay
Fronton élémentaire
Le lee -1
Lestelle
LestelleB
Bétharr
r
Bétharram
-1 Ecole où un poste est supprimé
-1/2 Ecole où un demi-poste est supprimé
Ecole où un poste est supprimé
-1 mais possibilité de réouverture à la rentrée
en cas d’effectif suffisant
RPI Accous/Lées-Athas/
ccous/Lées-Athas/
es
Osse-en-Aspe
en-Aspe
-1
La carte de la rentrée 2016_Infographie Studio Graphique PP
Orthez
A6
5
-1
INDUSTRIE Le groupe
-1/2 Garlin
maternelle (français)
ont boudé hier la réunion
technique spécial départemental
Des enseignants grévistes se sont rassemblés hier devant l’inspection académique, à Pau. © JEAN-PHILIPPE GIONNET
regroupements pédagogiques
intercommunaux (RPI ; notre
édition du 29 janvier).
« Cela ressemble à un écran
de fumée pour masquer des
fermetures de classes », analyse
Daniel Sainte-Cluque, du SEUNSA. « C’est forcer des regroupements pas forcément judicieux,
notamment en termes de transports », note encore la responsable du SNUipp, laquelle cite
l’exemple de la Soule.
Les syndicats dénoncent
encore, pêle-mêle, les menaces
de fermetures qui s’abattent sur
le secteur d’Orthez, la complexification de l’organisation de
l’enseignement de l’occitan due
au manque de ressources, ou
encore la faiblesse du renforcement des moyens des réseaux
d’aides spécialisées aux élèves
en difficulté (Rased).
A noter que le préavis des
syndicats court jusqu’au
12 février, jusqu’après la réunion
du Conseil départemental de
l’Education nationale (CDEN),
programmée le 10 février. Ce
dernier, réuni autour du préfet,
rassemble syndicats enseignants,
associations de parents d’élèves,
élus départementaux et communaux. Il doit entériner la carte
scolaire préparée par le directeur
académique des services de
l’Éducation nationale (DASEN).
l J.-M. F.
sidérurgique espagnol Celsa
prévoit de créer 200 nouveaux
emplois sur le port de Bayonne,
rive droite de l’estuaire de l’Adour,
commune de Boucau. L’enquête
publique qui vient de s’achever a
donné un feu vert au projet.
Celsa, déjà présent sur le port
Un gros projet industriel prévu
avec 194 salariés, a en effet pour sur le port de Bayonne. © ARCHIVES
projet la construction d’un
MARC ZIRNHELD
laminoir, qui permettrait de
transformer de la ferraille en lames d’acier. Soit le recyclage de
1,3 million de tonnes de ferraille par an. « De quoi réduire de 75 %
l’impact énergétique et d’économiser 90 % des ressources
naturelles », selon le conseil régional qui y voit « une réelle
opportunité pour l’économie régionale ». Cet investissement
permettrait aussi de relancer le trafic d’un port qui a perdu près
d’1 million de tonnes en cinq ans.
Bus Pau-Bordeaux : la
Région contre-attaque
Pau-Bordeaux pour 12 euros en bus. Voilà ce que propose la
société Starshipper (Béarn Pyrénées Voyages) depuis le 5 octobre.
C’est une conséquence de la loi Macron qui a libéralisé le transport interurbain des voyageurs par autocar. Mais pour le conseil
régional et son président Alain Rousset, le phénomène « risque de
porter atteinte à l’équilibre économique de certaines lignes TER ».
La collectivité a donc décidé de saisir l’Arafer (Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières) pour quatre liaisons, dont
une concerne le Béarn directement.
La Région demande à ce que des mesures « de limitation » soient
prises concernant la ligne Pau-Mont-de-Marsan. En fait, c’est bien
la liaison Pau-Bordeaux qui est visée. Mais la loi Macron permet
aux autorités organisatrices de transport (AOT) de saisir l’Arafer
afin d’interdire ou de limiter les services dont deux arrêts sont
distants de 100 km ou moins. D’où le choix du tronçon Pau-Montde-Marsan. L’Arafer a deux mois pour rendre son avis auquel la
Région devra se conformer.
Le haricotmaïs essaime
Le « non » de la
FCPE à Lasserre
L’association des producteurs
de haricot-maïs du Béarn veut
partager sa passion pour cette
production et cherche à faire de
nouvelles recrues. C’est ainsi
qu’une réunion d’information est
organisée jeudi 4 février au restaurant Chez Julien, 43 rue des
Pyrénées à Thèze. La présidente
Bernadette Cassagnau fera le point
sur les débouchés, les atouts et les
contraintes de cette production.
La volonté de la majorité du
conseil départemental des
Pyrénées-Atlantiques de faire
financer en partie le transport
scolaire par les familles n’en finit
pas de faire des vagues. Après les
élus de gauche lundi, ce sont les
parents d’élèves de la FCPE 64
qui sont montés au créneau hier.
Ils dénoncent « une double injustice sociale et territoriale » et
veulent obtenir le retrait du projet.
A SUIVRE
EN CHIFFRE
0,5
En centimètre, la hauteur de
neige tombée lors de la dernière
chute, le 28 janvier, selon la
station d’Artouste sur internet.
Une mesure prise au millimètre qui prouve que cette saison,
chaque flocon compte. Heureusement, de nouvelles chutes de
neige sont espérées aujourd’hui
au-dessus de 800 mètres.
A Artouste et dans les autres
stations, on espère de nouvelles
chutes de neige aujourd’hui. © M. Z.
4|
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
FAITS DU JOUR
VALLÉE D’OSSAU
Décès d’un
randonneur près
du cirque d’Anéou
Hier, un randonneur d’une
soixante d’années est décédé à
la suite d’un arrêt cardiaque aux
alentours du cirque d’Anéou,
au-dessus de Laruns, lors d’une
sortie en raquette. Prévenu aux
alentours de 17h, le PGHM n’a
pas pu faire décoller l’hélicoptère de la Sécurité civile à cause
du mauvais temps. Les secouristes ont donc dû arriver par
voie terrestre.
Le décès a été constaté par
les pompiers d’Arudy, accompagnés par un médecin de
Laruns. l
SALLES-MONGISCARD
Macabre
découverte
dans un étang
Le corps d’un homme a été
découvert hier, en fin de
matinée, dans un étang, situé
route de Sainte-Suzanne à
Salles-Mongiscard.
Les
pompiers d’Orthez aidés des
plongeurs de Mourenx se sont
rendus sur place. Selon les
premières constatations, il
s’agirait d’un homme âgé
d’environ 70 ans. Ce qui pourrait
correspondre à une personne
signalée disparue depuis
quelques jours. l
GAN
Camions de lait
interceptés : des
enquêtes en cours
« Des plaintes ont été
déposées et des enquêtes ont
été ouvertes », indique le procureur de la République JeanChristophe Muller à propos
d’opérations menées à l’encontre de camions de lait. Des faits
que nous relations dans notre
édition du 23 janvier et où
15 000 litres de lait avaient été
déversés sur la chaussée par des
individus, cagoulés selon le
parquet. L’opération, non revendiquée, a eu lieu dans la nuit du
20 au 21 janvier du côté de Gan.
Mais selon le procureur, une
nouvelle action aurait été
menée la semaine dernière. A
chaque fois, le contenu des
camions-citernes interceptés a
été déversé sur la chaussée. Les
auteurs n’ont pas été identifiés.
Ces actions, répandues dans
d’autres régions, interviennent
dans un contexte de tensions
liées à la baisse du prix du lait.
Au lendemain de la première
opération, l’Association des
producteurs de lait indépendants (APLI) avait condamné
ces « dégradations ». Hier, la
FDSEA s’est également dite
étrangère à ces faits. l
Gastro : le Béarn, une des
régions les plus touchées
SANTÉ Depuis quelques jours, le seuil épidémiologique est dépassé en Béarn, une des régions
les plus touchées de France ces jours-ci. Un peu de prévention et quelques conseils.
L
es Pyrénées-Atlantiques
sont actuellement l’un
des départements les
plus touchés par la
gastro-entérite. Le réseau de
médecins Sentinelles évalue
l’incidence de la maladie, la
semaine dernière, à plus de 300
cas pour 100 000 habitants. Plus
que la moyenne nationale à 247
cas pour 100 000 habitants, et
que la moyenne d’Aquitaine, à
197 cas.
En plus de la sacro-sainte
hygiène des mains, Alain
Arnaud donne quelques petites
astuces de bon sens. « Un petit
bouchon de Javel dans la cuvette
avant de tirer la chasse »,
conseille-t-il. « Et dans la
maison, il faut bien nettoyer les
poignées de porte, avec un
désinfectant. »
1. Une « activité épidémique
La maladie passe bien
souvent toute seule. « Ça ne
dure que quelques jours, le
médecin va souvent juste traiter
les symptômes », explique Alain
Arnaud.
Alors comment faire pour
que le temps passe plus vite ?
« Il faut écouter son corps. On
n’a pas faim, certains aliments
nous dégoûtent, explique le
médecin. Par contre, il faut
boire, même en petites quantités, pour ne pas se déshydrater.
Ce qui est un risque. »
4. Comment bien
supporter le virus ?
soutenue »
Dans les Pyrénées-Atlantiques,
sur le terrain, les professionnels
ne tirent pas la sonnette d’alarme,
mais ils ont bien constaté depuis
quelques semaines une hausse
des cas. « Nous ne sommes pas
encore sur un pic d’affluence
majeure, néanmoins, on voit plus
de cas qu’à l’automne », résume
Christophe Morisset, médecin
urgentiste au centre hospitalier
François-Mitterrand de Pau. Soit
1,8 % des passages aux urgences
contre 2,3 % l’an passé à la même
période. Mais chez SOS Médecins
dans les Pyrénées-Atlantiques,
on note 9,6 % de consultations
pour gastro-entérite. C’est ce
qu’on appelle « une activité épidémique soutenue », même si l’an
passé, le pic épidémique avait
atteint 11,5 % des consultations.
Dans les maisons de retraite,
on évoque « une circulation active
À Pau comme ailleurs, les pharmaciens sont équipés pour gérer le pic
actuel de cas de gastro-entérite. © NICOLAS SABATHIER
du virus depuis fin 2015 ». « C’est
souvent lié à un temps humide,
le rotavirus aime bien l’humidité », explique Alain Arnaud,
médecin généraliste à Pau.
2.
Comment éviter
d’attraper le virus ?
Chaque année, les mêmes
conseils sont adressés à la population, surtout concernant l’hygiène
des mains. Un lavage régulier est
important.
La bise est moins dangereuse
que de serrer la main, « tant que
ce n’est pas un baiser
d’amoureux », explique encore
Alain Arnaud. « On fait tout avec
les mains. Et le virus traverse sans
problème le papier toilette, même
avec plusieurs épaisseurs. » Mieux
vaut tout de même éviter tout
contact, c’est plus sûr.
Enfin, pour les jeunes enfants,
la maladie peut être plus grave
que pour les adultes, et nécessiter une hospitalisation. Un vaccin
existe. « Je le conseille », continue Alain Arnaud.
3. Comment éviter de
le transmettre aux autres ?
Trop tard, le virus est là ? Il
faut à tout prix limiter les dégâts.
Les « ex-Capdevielle » toujours mobilisés
JUSTICE Près de six ans après
la liquidation de leur entreprise,
les ex-salariés de la fabrique de
meubles Capdevielle à Hagetmau
ne désarment pas. Hier, au palais
de justice de Pau, la salle
d’audience de la cour d’assises
était trop petite pour les accueillir.
Un bus a même été affrété pour
leur permettre d’assister au
nouveau procès de leurs anciens
patrons.
Relaxés en première instance
à Mont-de-Marsan, Jean-Claude
Capdevielle, aujourd’hui retraité, Philippe de Saint-Rapt et JeanLuc Gibier devaient à nouveau
répondre d’abus de biens sociaux
et de banqueroute. L’appel avait
été relevé par le ministère public.
La présidente a rappelé hier
brièvement l’épopée de cet exfleuron de l’industrie du meuble
qui employait jusqu’à 1 300
salariés en 2004, date à laquelle
les ennuis ont commencé. Le
21 décembre 2007, l’entreprise
est cédée pour l’euro symbo-
Le procès s’est tenu hier dans la
salle d’assises. © ARCHIVES N. SABATHIER
lique au fonds d’investissement
luxembourgeois GMSI. Malgré
un plan social et quelque
9 millions d’euros injectés, la barre
n’est pas redressée : la liquidation
est prononcée le 19 avril 2010.
554 salariés licenciés
parties civiles
Depuis, l’affaire alimente la
chronique judiciaire. Hier, par
la voix de Me Pierre Santi, 554
salariés licenciés ont tenu à se
constituer partie civile. L’avocat
réclame 9 500 € de dommages et
intérêts pour chacun d’entre eux.
Le volet pénal de cette affaire
au long cours a débuté le 27 avril
2010 à la suite d’un signalement
du mandataire. Les enquêteurs
de la section de recherches de Pau
se sont notamment intéressés
aux 400 000 € versés par GMSI à
l’ex-PDG Jean-Claude Capdevielle
pour une mission « d’accompagnement » des nouveaux repreneurs. Un « mi-temps », finalement écourté et refacturé à l’entreprise landaise alors en déclin. Une
prestation pour laquelle, lors du
premier procès, aucune irrégularité n’a cependant été relevée.
Celle-ci était prévue dans le plan
de cession, lequel avait été validé
par le tribunal de commerce : c’est
ce qu’ont rappelé, hier, à nouveau,
les intéressés et leurs défenseurs
Mes Gonthier, Dutin et Bes.
L’affaire a été mise en délibéré au 7 avril.
l V. C.
5.
Vomissements
ou diarrhées ?
La maladie touche différemment les gens. « C’est dû au fait
que le virus peut se fixer dans des
endroits différents du corps,
termine le praticien palois. Dans
l’estomac, ça entraîne plutôt des
vomissements. Plus bas, c’est la
diarrhée. »
l BATISTE KOLENC
24
HEURES
JUSTICE
Arnaques au rétroviseur :
l’un des deux condamnés
fait appel
Me Thierry Sagardoytho,
avocat de Philippe Maille, a
annoncé hier qu’il faisait appel
de la décision du tribunal
correctionnel. Ce Perpignanais a été condamné lundi à
5 ans de prison ferme et une
amende de 10 000 euros pour
avoir escroqué des personnes
âgées en leur faisant croire à
un faux accident (notre
édition du 2 février).
BALIROS
Feu de friteuse
Les sapeurs-pompiers sont
intervenus hier en début
d’après-midi dans un pavillon
du lotissement Bellassise, à
Baliros, suite à un feu de
friteuse qui n’a pas fait de gros
dégâts matériels. La propriétaire, légèrement blessée, a
été soignée sur place.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Faits du jour | 5
La sécurité expliquée aux
usagers par les cheminots
Après avoir « réveillé » le préfet devant la villa Sainte-Hélène (ci-dessus), certains paysans en colère sont allés
déverser des pneus devant le centre commercial Leclerc. © JEAN-PHILIPPE GIONNET
Sur le quai d’embarquement du train Pau-Oloron, hier, dialogue entre des
usagers du rail et les cheminots CGT de Pau et Bayonne. © J.-PH. GIONNET
TRANSPORTS Le syndicat
CGT-Cheminots du 64 avait
d’abord tiré 10 000 tracts pour
alerter les usagers du rail des
problèmes de sécurité sur les
lignes ferroviaires du département encore traumatisé par
l’accident survenu à Denguin le
17 juillet 2014.
Il est revenu à la charge, hier en
gare de Pau, en allant à la rencontre du public afin de le sensibiliser aux « dysfonctionnements »
observés sur les TER BordeauxHendaye et Dax-Pau à cause des
rames X73500, responsables du
phénomène de « déshuntage »
(rupture de la liaison électrique)
susceptible de transformer un
convoi en « train fantôme ». L’an
dernier, on comptabilisa
11 incidents entre Bordeaux et
Hendaye et 7 entre Lescar et Pau.
Oloron : 830 substitutions
Si les TER X73500 circulent sans
aucun risque sur la voie unique
Pau-Oloron, cette liaison souffre
du bras de fer engagé entre le
personnel et la direction de la
SNCF. En effet, courant 2015, pour
des raisons diverses, celle-ci a
décidé de faire remplacer 830
trains par des autocars. « Si l’on
excepte les travaux et les grèves
pour la défense du service public,
24
HEURES
PAU
Soutien demain aux
salariés de Goodyear
condamnés
Le tribunal d’Amiens vient de
condamner huit anciens
salariés de l’usine Goodyear,
sur réquisition du parquet, à
24 mois de prison (dont
9 ferme) pour « séquestration » de deux de leurs cadres
dirigeants alors qu’ils protestaient contre la fermeture de
l’usine. La CGT 64 dénonce
« une criminalisation de
l’action syndicale » et appelle
à la grève et à la manifestation demain, jeudi 4 février
à 11h, au départ du tribunal
de Pau. Même chose devant
le tribunal de Bayonne à 18h.
La FSU 64 appelle aux mêmes
rassemblements.
nous en sommes à 480 suppressions en un an », signalent JeanMarc Descazeaux et Julien Delion,
secrétaires des sections de Pau et
Bayonne. D’où l’ire des voyageurs
qui pestent contre le temps passé
dans le moyen de transport
imposé : 1 h 15 en bus contre
38 minutes en train. « La CGT ne
transige pas sur la sécurité. Il n’y
a pas d’économies à faire dans ce
domaine. Nous avons 19 engins
de ce type dans la région. Il faut
que la SNCF en reconnaisse la
dangerosité. Nous demandons
une table ronde tripartite entre la
direction régionale, le conseil
régional et les élus CGT-Cheminots », suggère la CGT, confortée par les conclusions accablantes du Bureau d’enquêtes sur les
accidents de transport terrestre à
propos de celui de Denguin. « Le
rapport confirme des carences
que nous soulignions »,
commente-t-on.
Par ailleurs, la CGT dénonce
la suppression de 8 emplois de
vendeurs (4 à Pau, 2 à Dax et 2 à
Bayonne) et 2 postes d’agents
de manœuvre à Hendaye. « À
Pau, les guichets n’ouvriront plus
qu’entre 9h et 17h au lieu de
5 h 50-20 h 30 », déplore le
syndicat.
l RENÉE MOURGUES
Crise de l’élevage : les paysans
sonnent les cloches au préfet
COLÈRE Hier, la FDSEA a
interpellé le préfet de bon matin
pour obtenir l’organisation
d’une table ronde.
Ils sont arrivés avant le lever
du jour devant la villa SainteHélène, résidence paloise du
préfet. Une dizaine de tracteurs
avec tonne à lisier, balles de foin,
pneus, clarines et autres cornes
de brume. Un feu de joie, allumé
sur le bord de l’avenue NormanPrince, une plancha pour la
ventrèche égaillent le petit matin
des quelque 80 éleveurs venus
des alentours de Pau mais aussi
des secteurs de Sauveterre-deBéarn ou de Lagor.
Installé à Sauvelade sur une
exploitation de 100 hectares à
la tête d’un troupeau de 80
vaches, Vincent Hautbois, l’un
d’entre eux, confie ne pas gagner
sa vie de son métier : « Je vis chez
mes parents. Je n’arrive pas à
m’assurer un revenu. Je travaille
pour la gloire. » Ce jeune agriculteur de 22 ans note qu’il a vendu
en 2015 son premier veau au
même prix que ceux vendus par
son père il y a trente ans.
« Si rien n’est fait, on va voir
tomber des hommes en grande
quantité et laisser s’effondrer des
pans entiers de l’industrie agroalimentaire », prévient Bernard
Layre, président de la Fédération
départementale des syndicats
d’exploitants agricoles (FDSEA),
organisatrice de ce « réveil-préfet ».
« Nous nous situons dans la continuité de la défense des prix à la
production qui n’en finissent pas
de s’écrouler et ne permettent
pas aux agriculteurs de vivre
dignement. Dans le même temps,
on voit des prix à la consomma-
tion qui continuent, eux, à
grimper », explique Bernard Layre,
lequel martèle la nécessité d’avoir
une meilleure répartition de la
valeur ajoutée. Il demande la mise
en place par le préfet d’une table
ronde avec l’ensemble des acteurs
de la filière.
À la tête de la délégation de
son syndicat, reçue en fin de
matinée par le préfet, Bernard
Layre, affichait sa satisfaction : la
table ronde souhaitée aura bien
lieu. Rendez-vous a été pris pour
le 10 février.
l JEAN-MARC FAURE
ZOOM
Table ronde pour les filières le 10 février
Les invitations devraient partir sans tarder. Une table ronde avec l’ensemble
des acteurs des trois filières sinistrées d’élevage (lait, viande, porc) est convoquée par le préfet pour le mercredi 10 février prochain. Elle se déroulera à la
suite de la réunion de la cellule d’urgence du plan de soutien à l’élevage,
programmée ce jour-là de 14h à 16h30, de manière à être adossée à ce dispositif et ne pas prêter le flan à la réglementation européenne sur la concurrence. Selon Bernard Layre, cette déclinaison dans notre département –
unique pour l’instant en France – d’une démarche nationale vise un triple
objectif : montrer comment se forment les prix, étudier les contraintes qui
pèsent sur ceux-là et utiliser l’observatoire des prix et des marges. Ce dernier
rappelle que sur 100 euros d’un produit final, 7 euros vont aux producteurs.
MERCREDI 33 FÉVRIER
FÉVRIER 2016
2016
MERCREDI
6 | Faits du jour
CAF : contre les heures
« sup » obligatoires
PAU L’appel à la grève de la CGT
et de la CFTC a été suivi, hier, par
plus de 30 % des agents de la
Caisse d’allocations familiales de
Béarn et Soule. A Pau comme à
Bayonne, seul l’accueil sur
rendez-vous a été annulé et, dans
la plupart des cas, reporté au
lendemain. Les autres services
ont pu être honorés grâce à des
agents « volants » qui, à Pau, ont
guidé quelque 200 allocataires
dans leurs démarches ou recherche d’informations contre 500
un mardi normal de février.
Le mot d’ordre a semble-t-il
été suivi par un tiers des 230
agents de Pau, pour l’essentiel
dévolus au service des prestations. Parmi les principaux griefs
avancés par les syndicats figurent
la « dégradation » des conditions
de travail, « l’investissement
constant du personnel sans
contrepartie » et surtout les heures
supplémentaires imposées à tous
en janvier 2016.
Huit heures obligatoires
« J’ai beaucoup dialogué au
sein du comité d’entreprise. Je
pense qu’il y a blocage », regrette
la directrice Chantal Rémy. « Avec
A Pau, un tiers des 230 agents ont
fait grève hier. © ARCHIVES N. SABATHIER
l’instauration de la prime d’activité, nous enregistrons 6 500
nouvelles demandes sur le 64,
dont 50 % en traitement automatique. On a eu un renfort exceptionnel de 7 CDI à Pau et 5 à
Bayonne qu’il faut former. En
attendant, pour faire face au
surcroît de la charge de travail,
j’ai demandé à ce que chacun
fasse 8 heures obligatoires sous
différentes formules : 4 heures le
samedi matin ou des séquences
en semaine. Nous devons venir
en aide aux publics en attente. La
pauvreté a un impact immédiat
sur notre activité », justifie-t-elle.
l R. M.
Jeunes chasseurs : des
fusils gratuits à gagner
Le tirage au sort effectué à l’issue de la première session du permis de
chasser a fait un heureux parmi les jeunes candidats. © JEAN-LOUIS GAMAURY
CHASSE 350 nouveaux permis
de chasser sont délivrés chaque
année dans les Pyrénées-Atlantiques. Mais avec 700 de perdus,
la perte sèche est de 350 permis
par an. Pour enrayer cette hémorragie, la Fédération départementale met en place deux initiatives visant à attirer de nouveaux
chasseurs mais aussi à faire
revenir ceux qui ont arrêté de
chasser depuis plusieurs années.
La première concerne les
jeunes chasseurs. « Elle consiste
en un tirage au sort qui sera
organisé à l’issue de chacune des
dix sessions de permis de chasser.
Le gagnant se verra attribuer
un fusil tout neuf, d’une valeur
de 429 euros, offert par la fédération, ainsi qu’un ensemble
casquette, gilet fluo, cartouches
et une réduction de 10 % dans
notre magasin partenaire de
l’opération », expliquent le prési-
dent fédéral Philippe Etcheveste
et Jean-Michel Ciotat, chargé de
la commission communication
à la fédération.
Ristourne de 50 %
sur le timbre fédéral
La deuxième initiative
s’adresse aux chasseurs qui n’ont
pas repris le permis depuis trois
ans. « Celui qui reprend son
permis pourra être parrainé par
un chasseur en exercice, et l’un
comme l’autre se verront attribuer une ristourne de 50 % sur
le timbre fédéral. »
La première session du permis
de chasser vient de s’achever.
33 candidats sur 45 ont été reçus.
Geoffroy Thill, de Jurançon, a eu
la main heureuse lors du tirage
au sort : il se verra remettre un
fusil flambant neuf dès qu’il aura
validé son permis de chasser.
l J.-L. G.
Gardez-le pour vous
Aéroport de Pau :
Lagrave proche
de la présidence
L’élu landais Renaud Lagrave se
rapproche de la présidence du
syndicat mixte de l’aéroport
Pau-Pyrénées. Lundi, au conseil
régional, l’intéressé, vice-président aux transports de la
Région, a été désigné pour
siéger au sein du syndicat.
L’élection pourrait être organisée le mois prochain. Au sein
dudit syndicat, Renaud Lagrave
sera accompagné par ses collègues élus régionaux Mathieu
Bergé, Pierre Chéret, JeanFrançois Blanco et Monique
Sémavoine ainsi que Claudie
Cheyroux, issue du Front national. Pour cette dernière, c’est
même un retour au sein de la
structure puisqu’elle a
longtemps été salariée de la
structure avec la charge du
marketing.
Grippe aviaire :
une motion sans
les écologistes
Le conseil régional a voté lundi
une motion de soutien à la filière
palmipède, durement frappée
par le virus de l’influenza aviaire.
De quoi rappeler que 69 foyers
ont été identifiés dans huit
départements du Grand SudOuest. « 20 000 familles et près
de 70 000 emplois indirects
sont concernés. Les conséquences pour l’ensemble de la filière
s’évaluent entre 300 et
350 millions d’euros », pointe le
texte. Le groupe Europe Ecologie-Les Verts, qui appartient à la
majorité, n’a toutefois pas voté
cette motion. Sa présidente,
Françoise Coutant, aurait souhaité que le texte de ladite motion
soit modifié à la marge, notam-
ment le paragraphe sur le gavage
évoquant le « procédé naturel et
traditionnel » de la production de
foie gras. Refus du président
Alain Rousset et motion adoptée
donc à la majorité.
72 ans
MÉMOIRE Mettre en ligne
Chabanne contre
la déchéance
de nationalité
La députée
socialiste
béarnaise est
pour le retrait,
du projet de
réforme
constitutionnelle, de
l’article
portant sur la déchéance de
nationalité pour les binationaux
condamnés pour terrorisme.
Nathalie Chabanne fait partie,
dans le sillage de Benoît
Hamon, des 33 parlementaires
PS qui ont déposé un amendement en ce sens.
Fillon à Tarbes
demain
François Fillon,
candidat aux
primaires à
droite, est
annoncé à
Tarbes demain.
Il vient, selon
« La Dépêche
du midi », à la demande du maire
de Tarbes Gérard Trémège, par
ailleurs tout juste réélu président
des Républicains pour les
Hautes-Pyrénées. L’ancien
Premier ministre visitera le
marché Marcadieu le matin, puis
déjeunera avec des militants
avant de visiter une exploitation
agricole et d’animer une réunion
publique à 19h à la salle des fêtes
de la mairie de Tarbes.
16 mars 1984. Notre « une » consacre la
I
maginez l’équivalent de
72 années de journaux. Une
montagne de 21 651
numéros ! Et des heures de
consultation et de pages tournées
pour retrouver la trace d’un événement, même pour un archiviste
méticuleux. A partir de ce jeudi
matin, accéder à la mémoire du
Béarn et de la Soule ne prendra
que quelques clics.
L’ouverture de notre portail
d’archives coïncide avec la mise
en ligne de notre nouveau site
internet : www.larepublique
despyrenees.fr. Vous avez désormais la possibilité de consulter
les numéros et les contenus de
« La Rép » depuis sa création en…
août 1944 ! Ce chantier de
numérisation titanesque est
l’aboutissement de deux années
de travail. Une mission confiée
à l’entreprise paloise STEP, spécialisée dans le traitement de
données et la numérisation.
Un défi technique
hors du commun
1 200 heures de travail, des
milliers d’heures de traitement
informatique, 263 445 vues
numérisées : consigner pour la
postérité sept décennies d’histoire
locale était un défi de taille. « Nous
avons utilisé du matériel de
numérisation de microfilm ayant
une excellente qualité d’image
noir et blanc et de niveaux de gris,
car il fallait pouvoir traiter des
MERCREDI 33 FÉVRIER
FÉVRIER 2016
2016
MERCREDI
Faits du jour | 7
d’archives mis en ligne
72 années de vie et d’infos en Béarn et Soule : c’est le défi relevé par notre journal qui inaugure jeudi matin son portail d’archives.
Comment accéder
à nos archives ?
Vous cherchez un article d’il y a
dix ans ou le journal de votre
naissance ? Voici comment
les retrouver.
Pour accéder à notre portail
d’archives, rendez-vous sur notre
site internet : www.larepublique
despyrenees.fr, cliquez sur « Rubriques » en haut à gauche, puis
archives ou directement sur archives.larepubliquedespyrenees.fr.
Sur la page d’accueil, saisissez
dans la barre de recherche les
mots-clés qui vous intéressent,
séparés par des virgules. Une fois
la page affichée, vous avez la
possibilité de choisir la période
qui vous convient.
Si la consultation de nos archives est ouverte à tous, la prévisualisation complète de ces résultats de recherches et la possibilité de télécharger des pages sont
réservées aux abonnés de « La
République des Pyrénées » et de
« L’Eclair », et ce pour un usage
exclusivement personnel et privé.
Nos archives ne peuvent être ni
transmises, ni utilisées pour un
21 août 1967. Une semaine
après le séisme d’Arette.
usage professionnel ou commercial sans notre autorisation
formelle.
Dans le cadre d’un partenariat avec les archives communautaires de l’Agglomération de
Pau, un accès libre sera par
ailleurs prochainement mis à la
disposition des usagers de la
médiathèque de l’Usine des
tramways, facilitant ainsi les
recherches des historiens, généalogistes, etc. l
ZOOM
victoire de l’Elan Béarnais en coupe Korac. © LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES
EN CHIFFRE
263 445
C’est le nombre de vues numérisées et accessibles sur notre portail
d’archives.
documents anciens et parfois
difficiles », explique Kenny Bertonazzi, dirigeant de la STEP. « Ce
scanner détecte automatiquement les vues du microfilm mais
il nous a fallu de nombreux réglages et recalages en cours de
numérisation car “La République des Pyrénées” a changé
plusieurs fois de format au cours
de son histoire. »
Les opérateurs ont aussi utilisé un numériseur de livres et de
journaux équipé de caméras
linéaires spéciales pour les
documents fragiles et sensibles
comme les archives. « Nous avons
veillé à apporter un minimum
de chaleur et de lumière aux originaux de manière à ne pas les
dégrader. »
Chaque vue microfilm a été
comptée à la main pour s’assurer
que toutes ont bien été numérisées. La date de parution est
indexée sur chaque vue. « Nous
avons aussi porté une attention
particulière au rapport qualitépoids pour que le téléchargement des vues ne soit pas trop
long pour les internautes. »
Un devoir
de mémoire locale
Via une simple requête dans
une barre de recherche et de
manière très intuitive, il devient
donc possible de retrouver des
articles, des personnes, des pans
Nos archives ont été numérisées par la société paloise STEP. © A. TORRENT
entiers de notre mémoire collective. Vous souhaitez revivre la
victoire de la Section Paloise en
Coupe de France en 1997, retrouver votre nom dans les résultats
du CAP de 1971, retracer la
découverte du gaz dans le Bassin
de Lacq dans les années 50, ou
simplement lire le journal de
votre jour de naissance ? Tout est
désormais possible… depuis
votre salon.
« Le papier comme les microfilms sont très périssables, et il
était essentiel pour notre journal,
tout à la fois acteur et témoin de
la vie locale depuis 1944, de tout
mettre en œuvre pour sauvegarder ce fonds patrimonial exceptionnel pour la mémoire collective du Béarn et de la Soule »,
explique Christophe Galichon,
directeur général de Pyrénées
Presse. « En investissant sur une
numérisation en mode OCR, qui
permet la reconnaissance des
caractères, non seulement nous
avons sauvegardé ces archives,
mais nous les rendons très facilement utilisables, et donc bel et
bien “vivantes” : c’est une formidable valorisation, et un service
supplémentaire que nous allons
offrir gratuitement à nos abonnés
de “La Rép” et de “L’Eclair”. Le
chantier des archives de “La Rép”
étant terminé, nous espérons
d’ailleurs pouvoir envisager dans
la foulée celui de “L’Eclair”. »
l CAROLE GAMELIN
Les partenaires du projet
Portée et financée par Pyrénées Presse, la numérisation des archives historiques de
« La République des Pyrénées » a fait l’objet d’un partenariat technique avec la médiathèque intercommunale André-Labarrère de l’Agglomération de Pau, laquelle a mis
à disposition un important fonds de journaux microfilmés, facilitant ainsi une partie
de la tâche de numérisation. Le projet a par ailleurs reçu le soutien financier du Fonds
de modernisation de la presse (Direction générale des médias et des industries culturelles), ainsi qu’une subvention de 6 000 € du conseil général des Pyrénées-Atlantiques. Différents prestataires sont intervenus sur le chantier, parmi lesquels la Step,
spécialisée dans la gestion des flux documentaires, et la société Reflex System,
dirigée par Pierre Barbaste, pour le développement de l’interface de consultation.
8|
PAU & GRAND PAU
MERCREDI 33 FÉVRIER
FÉVRIER 2016
2016
MERCREDI
CONTACT : 05.59.82.18.22 - pau-pp@pyrenees.com
Clin
d’œil
Courrèges : plus
de pop’store mais
sur les podiums
En septembre dernier, le groupe
Courrèges nous confirmait que la
page de ses pop’store allait se
tourner. C’est effectif depuis fin
2015. Celui de Paris, mais surtout
celui de Pau, au 4 rue Latapie, ont
fermé leurs portes. « Par essence,
c’était éphémère, c’était une façon
de s’ancrer à nouveau dans le
paysage commerçant » nous
confiait le coprésident du groupe
Jacques Bungert. « Notre marque
est toujours en vente dans la boutique Vestaire » précise la directrice
des ateliers palois Sophie Haristouy. On y retrouvera d’ailleurs la
collection été début mars. En mars
aussi, la maison de haute-couture
remontera sur les podiums pour la
fashion week à Paris, cette fois pour
la ligne automne-hiver 2016-2017.
EN VILLE
GRÈVE
Des perturbations
à prévoir ce jeudi
Des parents ont déjà eu un
mot dans le carnet de liaison
de leurs enfants. Une grève de
la fonction territoriale est
annoncée pour ce jeudi 4
février. Des perturbations sont
donc à prévoir, notamment
dans les écoles et cantines.
GASTRONOMIE
Le chef d’origine paloise
Frédéric Miel distingué
Chef de cuisine d’origine
paloise, Frédéric Miel vient
d’être distingué, samedi, à
l’Académie Culinaire de
France à Paris, en présence
notamment, de Guillaume
Gomez, chef de la Présidence
de la République et de
nombreux Meilleurs Ouvriers
de France. En 2014, Frédéric
Miel, membre de L’Ordre
Culinaire International depuis
2011, avait déjà été distingué
chez Troisgros comme Disciple d’Escoffier. Un Palois qui
honore le Béarn.
CE MERCREDI MATIN
Le funiculaire arrêté
Le funiculaire sera arrêté pour
vérifications et contrôles réglementaires de 9 h à 12 h.
ANIMAUX
Il cherche son cheval
Le cheval de Jérôme B. a disparu depuis une quinzaine de
jours. Le cavalier l’avait laissé
dans un pré situé dans la zone
Induspal à Lons. Très inquiet,
Jérôme lance donc un appel
pour retrouver le cheval de
couleur bai, avec une tache
blanche sur le dos et le front
(le contacter au 07 86 32 40 31).
Logements neufs : le
URBANISME Alors que Pau perd des habitants et connaît un taux de vacance élevé dans l’ancien, près de
P
aradoxal. Pau perd des
habitants, plus de 1 000
par an selon l’Insee. Pau
connaît aussi un taux de
vacance (hors logements sociaux)
en hausse, de 19 à 26 % du parc
actuel dans le centre-ville par
exemple. Pourtant, les logements
neufs continuent de pousser à Pau
intra-muros. Gonflant une offre
déjà généreuse si l’on tient compte
aussi des programmes importants
dans l’Agglo, à Lons, Idron et Billère
notamment. N’est-ce pas malvenu ? Beaucoup trop ? Non, ce serait
plutôt bon signe si l’on entend les
professionnels de l’immobilier
(lire ci-dessous).
2,3 personnes par
logement en moyenne
D’ici deux à trois ans, on arrive
en listant les projets, à 785
logements neufs en préparation !
Plus de 900 en ajoutant la centaine
pour les étudiants à la place de
chez Burette et les 45 qui seront
bâtis autour du camp Nobel pour
les gens du voyage. Quand on sait
qu’en moyenne, un appartement
est occupé par 2,3 personnes, ce
sont plus de 1 800 personnes qui
pourraient s’installer dans ces
habitations. Rappelons donc ces
projets.
20 à 25 logements à la place du
groupe scolaire Gaston-Bonheur
avec Habitelem (calendrier à
définir) ; 125 logements (collectifs
et individuels) sur Bidegain (l’appel
d’offres est lancé) ; la Villa du Midi
(35 logements), boulevard AlsaceLorraine à la place des préfas du
Casi, avec la Béarnaise Habitat
(pour 2017) ; So Résidence
(quinzaine de logements) boulevard
du Cami-Salié, face à l’ex-camping
avec la Sagec (4e trimestre 2017) ;
la Villa Florence (27 appartements)
avenue Fouchet aussi avec la Sagec
(3e trimestre 2017) ; Pyrène et Sens
(84 appartements) boulevard de la
Paix avec Pichet ; LesVillas Europa
(quarantaine de logements), boulevard du Cami-Salié, derrière
l’hôpital, encore avec Pichet ;
50 logements à la place de l’ex-Lidl
du XIV Juillet avec Adim SudOuest ; 22 appartements de la future
résidence Pierre-Fleutiaux, aux
allées de Morlàas, à côté de la Villa
Saint-Hélène par la SCI Le
Hameau, en cours de construction ; 13 villas de la résidence Le
Clos d’Albret, impasse Salvador
Dali, avec AJ Transactions (4e
trimestre 2016) ; 132 logements avec
les Allées de l’Aucera, près de
l’hôpital, dont une partie se finalise,
avec le Comité ouvrier du
logement ; le Col toujours pour
50 logements participatifs sur la
Friche Lauga et 15 à 20 logements
rue Lespy à la place du n°15 qui
sera rasé ; deux immeubles collectifs pour un total de 43 logements,
l’opération « Plein sud » avec
l’Office palois de l’habitat, il y aura
« Aubépine » (24 logements pour
fin 2016) et « Charmaie » (19 pour
début 2017), avenue Pouguet ;
enfin le vœu de la Ville évoqué en
conseil fin novembre d’implanter
104 logements sur la Zac PauPyrénées (cité multimédia).
En outre, on ne compte pas non
plus les autres logements neufs
qui pourraient voir le jour dans le
cadre de réhabilitation de grands
espaces, comme au quartier des
Rives du Gave, à Pissard-Santarelli et à la place du parc-expo.
Cependant, rien ne dit que tous
ces projets aboutiront. Souvent,
c’est le taux de commercialisation
qui décide du lancement du
chantier ou non. Exemple impasse
des Alliés où une trentaine
d’appartements devait se concrétiser pour fin 2014. Ce qui n’a pas
été le cas. A voir donc, sur la durée,
si toutes les constructions annoncées sortiront vraiment de terre.
l PIERRE-OLIVIER JULIEN
Les Allées de l’Aucera, le projet du Col près de l’hôpital, symbolise bien cette poussée
La résidence Pyrene et Sens de Pichet doit pousser boulevard de la Paix. © DR
« Un attrait indéniable » « Bien calibrer son projet »
L’AGENT « C’est plutôt positif. Si
LES PROMOTEURS « Non, il
Pau perd des habitants, c’est qu’elle
ne propose pas un éventail assez
large de biens. Ces programmes
neufs vont permettre de donner
du choix, aux primo-accédants, aux
investisseurs locatifs pour qui ce
type de logements convient » souligne Laurent Saubat, le directeur de
l’agence immobilière Century 21.
« Rappelons aussi que la crise
fin 2008 avait annihilé beaucoup
de projets et du retard a été pris.
Les ventes, elles, en 2012, avaient
chuté de 12 à 15 %. » Les clients
qui poussent sa porte sont ainsi de
plus en plus demandeurs, « il y a
l’attrait du neuf, ceux notamment
qui veulent quitter leur maison, se
rapprocher de la ville, ne plus trop
s’embêter avec des travaux. »
En outre, c’est le moment
d’acheter, assure Laurent Saubat.
Les prix du neuf, eux, demeurent
n’y a pas trop de programmes
neufs ! » Julien Pardon qui, avec
AJ Transactions, porte un projet
avenue Fouchet, résume bien l’avis
des promoteurs. « On sent un
transfert de la population de
l’ancien vers le neuf. » Pour monter
un dossier, « ce n’est ni compliqué
ni simple, c’est surtout très
encadré. Ce qui séduit le plus, c’est
le petit programme d’une vingtaine
de logements. On fait surtout du
sur-mesure au niveau local. » Plus
ardu par contre de trouver encore
du foncier à Pau, « or le lieu du
programme est essentiel dans sa
réussite » ajoute Julien Pardon.
Selon lui, c’est tout de même
« moins risqué » qu’il y a deux ou
trois ans de se lancer dans une
opération. « Il faut bien calibrer
son travail. Avoir également un
bon architecte ». Car les acheteurs
Laurent Saubat. © ARCHIVES A. T.
« entre 2 500 et 3 500 € le m2. »
Exemple flagrant de cet attrait, « des
Palois qui habitaient le boulevard
des Pyrénées ont vendu leur bien
pour déménager... boulevard des
Pyrénées, dans la récente résidence
qui s’y est créée » sourit l’agent.
Ce dernier note aussi la multiplication des programmes participatifs comme ceux du Col, avec la loi
Alur. « Ce qui permet de diversifier encore davantage l’offre. »
l P.-O. JULIEN
Julien Pardon. © ARCHIVES N. S.
sont de plus en plus attentifs aux
nouvelles normes (RT 2012), aux
nouveaux matériaux. En faisant
du neuf, les promoteurs suivent
en quelque sorte la mode et les
goûts des potentiels investisseurs.
« Les gens veulent du logement
neuf non énergivore, confortable,
il y a un réel besoin au vu des
nombreuses demandes » confirme
Lionel Joret, directeur de l’agence
Pichet.
l P.-O. JULIEN
MERCREDI 33 FÉVRIER
FÉVRIER 2016
2016
MERCREDI
Pau | 9
trop-plein ?
800 logements neufs doivent se construire d’ici deux ans.
Pôle économique : l’après
Laherrère se prépare déjà
L’ancien hospice disparu, les rues Cadier et Saint-Exupéry pourraient se rejoindre avec autour les bâtiments du
pôle dédié à l’entreprise, l’emploi et la formation. A l’instar de ce début d’esquisse déjà présenté aux élus. © DR
QUARTIER SARAGOSSE
Une étude de faisabilité doit
être lancée fin mars.
des programmes neufs, qu’ils soient à destination sociale ou non. © ARCHIVES JPG
La Villa du Midi, de la Béarnaise Habitat, s’élèvera boulevard Alsace-Lorraine. © DR
« Un pari sur l’avenir »
LE SPÉCIALISTE Président
de l’Institut du management des
services immobiliers, Henry
Buzy-Cazaux n’est pas surpris
par ce nombreux de projets pour
du neuf. « L’heure n’est pas à
l’imprudence, si un promoteur
lance une opération, c’est qu’elle
est bordée. Les exigences qui leur
sont demandées sont de plus en
plus fortes, 60 % de pré-commercialisation par exemple. »
Selon ce spécialiste, le marché
du neuf à Pau frémit, « c’est très
récent, mais les promoteurs
sentent ce réveil de la ville. En
multipliant les projets, c’est pour
eux un pari sur l’avenir. » Pari
pas si fou quand on sait que le
dispositif Pinel encourage aussi
l’investissement des particuliers.
« Voir des constructions
neuves, c’est aussi l’intérêt des
élus (qui donnent le permis de
Henry Buzy-Cazaux. © ARCHIVES POJ
construire), cela signifie un
certain dynamisme. Compter les
grues est toujours un bon
baromètre de la santé d’une
ville » relève aussi Henry BuzyCazaux. Et, selon lui, le neuf à Pau
emportera la mise sur l’ancien
« tant que l’ancien ne sera pas
réhabilité. Le parc existant palois
n’est aujourd’hui pas à la hauteur
et ne peut pas séduire les
acheteurs. »
l P.-O. JULIEN
On sait que le sort du site actuel
est déjà scellé : Laherrère, l’ancien
hospice de Saragosse, va être rasé.
Un chantier qui entrera dans le
cadre du programme de rénovation urbaine du quartier. Dans ce
même programme, l’Agglo a déjà
une idée bien précise du devenir
des lieux : relier la rue du Pasteur
Cadier à la rue St-Exupéry, qui
mène à la cité administrative, créer
une place (le cœur de Saragosse)
et surtout de l’activité.
La collectivité, en la matière,
avait déjà avancé l’idée d’une
pépinière d’entreprises. Une
option confortée fin 2015 par une
expertise réalisée par la Caisse des
dépôts sur le thème du développement économique dans les
quartiers, et sur la plus-value de
l’écosystème de l’entrepreneuriat, notamment à Saragosse.
De la pépinière
au centre d’affaires
Ce qui permet aujourd’hui
de lancer l’étude de faisabilité.
Celle-ci doit débuter fin mars et
durer quatre mois. L’objectif sera
de disposer d’un pôle de l’entrepreneuriat, au service de l’emploi,
de la création et du développement des entreprises. En faire une
structure collaborative d’accueil,
d’accompagnement et de fabrication de projets.
En rassemblant sur cette plateforme les compétences autour de
l’emploi et de la formation, la
collectivité espère générer des
effets leviers. Et pour une meilleure
articulation, il est possible de voir
relocaliser ici le Club emploi et
développement du HameauSaragosse, mais aussi y positionner des organismes de formation
de 1er niveau. En particulier des
formations qualifiantes dans le
domaine du numérique à destination des jeunes des quartiers.
Pour les créateurs et TPE, ce
pôle se voudra aussi une offre
immobilière idéale selon leur
stade de développement, de la
couveuse à la pépinière, en
passant par l’hôtel d’entreprises,
le centre d’affaires de quartier,
l’espace de coworking ou encore
l’atelier relais. Ce lieu, qui devra
brasser différents publics, devra
également disposer d’un modèle
économique performant, basé
sur le lien public-privé. Sa pérennisation sera enfin liée à la bonne
intégration du projet dans
Saragosse.
l PIERRE-OLIVIER JULIEN
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
10 | Pau
ÉTAT CIVIL
Naissances
Joachim de Mathieu Vaccari
et Miranda Teraly ; Léonie
de Cyril Cugnet et Tiphaine
Kohl ; Jules de Arnaud
Humbert et Audrey Potier ;
Hugo de Rémi Paris et Laure
Olivan ; Alia de José Carvalho et Teyanis Valdespino
Borrell ; Samuel de Bernard
Assénat et Arlie Yobo Mbadze ; Arthur de David Dupuy
et Caroline Marcou ; Diego
de Florian Duhart et Aurélie
Guilhamet ; Lexane de Rémi
Gleyses et Maïlis Barrere ;
Lucas de Fabian Saint-Georges et Marion Sillard ; Lola
de Vivien Bazin et Andréa
Vestiel ; Lola de Guillaume
Sassoubre et Audrey Carrey ;
Jeanne de Julien FlorenceBareilles et Marie Mairet ;
Sélène de Pascal Nogues et
Sabine Obellianne ; Diago
de David Anton et Julie Legros-Adrian ; Elie-Lewis de
Dieudonné Bidzogo et Germaine Camara ; Aaron de
Gaëtan Briche et Cindy
Mainguy ; Martin de Stéphane Berdiel et Julie Pichon ; Eloan de Laurent
Raffin et Virginie Lacambre ;
Ruben de Nicolas Kocher et
Sophie Da Costa.
LA PHOTO DU JOUR
CENTRE-VILLE
Des œufs sur
la police : deux
jeunes interpellés
En marge de la bataille d’œufs
des lycéens, deux malins ont eu
la mauvaise idée de cibler un
véhicule de la police. Le fourgon
a ainsi essuyé un jet d’œufs et
de farine. Les deux jeunes, un
mineur et un majeur, ont passé
quelques heures au commissariat. Ils ont été relâchés avec un
rappel à la loi en poche et
l’obligation de nettoyer le
véhicule de police.l
ÉCOLES
Un appel
à bénévoles
En centre-ville
Hier, la tradionnelle bataille d’œufs entre lycéens. Comme de coutume à la même période,
lycéens de Barthou et de Saint-Cricq se sont opposés lors de la traditionnelle bataille d’œufs. A la pause de
midi, les œufs, mais aussi les fruits, ont donc volé entre groupes, contribuant à souiller le pavé du centre-ville
mais aussi les vitrines de nombreuses enseignes. Le tout sous le regard des policiers qui ont confisqué les
œufs mais sans que cela ne décourage des protagonistes qui avaient visiblement quelques réserves. A partir
de 14 h, c’était l’heure du grand nettoyage avec une nouvelle fois des commerçants et passants très dépités
par l’état des lieux. © JEAN-PHILIPPE GIONNET
La Ville de Pau recherche des
bénévoles pour animer les
activités « Pass 30 minutes »
auprès des enfants des maternelles ; des animateurs pour
encadrer les ateliers remueméninges (aide aux devoirs)
destinés aux élèves de primaire.
l Dans les maternelles : vous avez
un talent, une passion ou un
savoir-faire en matière de chant,
conte, activité sportive ou artistique que vous souhaitez partager et transmettre ? Offrez de
votre temps aux enfants de 3 à
6 ans, entre 16 h et 18 h 30.
Le Pass 30’est une activité
périscolaire proposée par la Ville
dans les maternelles, d’une
durée de 30 minutes. Objectif :
faire découvrir à tous les enfants
qui le souhaitent des ateliers
adaptés à leur âge.
l Ateliers remue-méninges : vous
avez le goût et l’aptitude pour
la transmission des savoirs,
un niveau d’études supérieures et des compétences
d’encadrement ? Après sélection sur entretien, vous encadrerez l’aide aux devoirs qui est
proposée aux primaires de 16 h
à 18 h, les lundis, mardis et
jeudis (période scolaire), et ce,
jusqu’à la fin de l’année scolaire.
l Contact : le service interclasse
de la Ville au 05 59 30 32 44 ou
le responsable périscolaire du
groupe scolaire du quartier,
directement à l’école ou par mail
à <accueil.interclasse@villepau.fr>. l
A NOTER
Stage de découverte de l’astronomie. L’association Germea
propose un stage de découverte de l’astronomie les 16
et 17 février, pour des jeunes
de 7 à 12 ans. Objectif :
mieux comprendre le ciel et
ses astres, grâce à des observations, des jeux, des maquettes et un planétarium.
Renseignements et inscriptions au 05 59 62 58 14 ou
germea@wanadoo.fr. RDV
au siège de l’association au
35 rue Léon-Jouhaux.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
AUJOURD’HUI
Ciné surprise. A 14 h, invitation
au voyage au Mali. A la médiathèque
A.-Labarrère. Rens. : 05 47 05 10 00.
Café Mémoire France
Alzheimer. De 15 h à 18 h, au
restaurant « Le Pilota », 458,
boulevard du Cami Salié. Rens. : 05
47 92 19 05 ou fapa@fapa64.com.
Cirque. A 17 h, « Matamore » :
avec le cirque Trottola et le Petit
Théâtre Baraque. Place de Verdun.
Renseignements : 05 59 84 11 93.
Défense des locataires.
Permanence de l’Association
Familiale laïque des Locataires 64
à 17 h au 32 Cours Lyautey.
Consultations gratuites.
Contact : 05 59 27 19 56.
DEMAIN
Carnaval Biarnès. A partir
de 10 h à 12 h 30, à l’université.
De 12 h 30 à 17 h, sur le campus,
concert avec Old School Funky
Family ; Andrés & Nicolas et Shup Up
& Twist Again. A partir de 21 h, dans
le centre-ville, au Hédas et place
Reine-Marguerite, Nuit de l’ours,
soirée bars-bars. A 23 h 30,
spectacle pyrotechnique. Jusqu’à
1 h 30, concert de fanfares.
Rencontres littéraires . A 18 h,
avec Nicolas Jounin pour « Voyage de
classes ». Des étudiants de SaintDenis ont effectué une enquête
sociologique sur des quartier
bourgeois de Paris. Entrée libre à
l’Espace culturel Leclerc.
Afterwork. A l’espace lounge du
Zénith, à partir de 18 h 30 et avec le
DJ Tehotu Amaru. Entrée libre.
Défense des consommateurs.
Permanence de l’Association
Familiale Laïque de 17 h 30
à 18 h 30 (32 cours Lyautey).
Tél. 05 59 27 19 56. Sur RDV.
Loto. A 14 h 30, à la Pépinière.
Préfecture. Fermée.
Sepanso. Réunion de 20 h à 22 h
30 à la Maison de la Nature, au
Domaine de Sers.
Pau | 11
EN LUMIÈRE
SUPER BUS : LE TRACÉ MODIFIÉ EN DÉBAT
TRANSPORT Une phase de concertation sera ouverte du 8 février au 10 mars prochains.
oilà qui devrait satisfaire
André Duchateau. Début
novembre, après l’un de
nos dossiers sur l’intérêt économique du tracé du futur bus à
haut niveau de service (BHNS),
l’élu d’opposition rappelait que
l’actuelle majorité se basait
jusque-là « sur le même projet
autrefois appelé bus-tram, avec
le même tracé à 85 %. D’ailleurs,
pour les 15 % qui changent (le
bus passera par les rues Palassou et Cassin), on attend
toujours l’enquête publique
modificatrice... » relevait le socialiste.
Contacté dans la foulée,
l’adjoint Jean-Paul Brin
indiquait que ce point était « en
V
cours de régularisation », une
régularisation « à la marge ».
Et voilà donc que celle-ci
arrive sur la place publique. Le
projet va entrer dans une
nouvelle phase de concertation
préalable, pour tenir compte
des modifications envisagées.
Première étape réglementaire
en vue de modifier la déclaration d’utilité publique. Celle-ci
se tiendra du 8 février au 10
mars.
Le dossier de concertation
est d’ores-et-déjà disponible
dans chacune des 22 mairies
du périmètre desservi par les
transports publics urbains ainsi
que sur le site internet
<www.smtu-ppp.fr>. Des regis-
tres et des questionnaires en
ligne sont à la disposition du
public pour permettre à chacun
de s’exprimer ou de poser ses
questions.
Une réunion publique
le 15 février à 18h
Une réunion publique se
tiendra également le 15 février,
à 18h, au Complexe de la
République (salle 708 - 7e étage).
Le bilan de cette concertation
sera approuvé par les élus du
Syndicat Mixte des Transports
Urbains (SMTU) avant de saisir,
le cas échéant, la Préfecture
pour organiser une enquête
publique.
l PIERRE-OLIVIER JULIEN
18 salariés ont reçu leurs
diplômes de moniteur d’atelier
VACANCES
Des ateliers
jeunes au musée
des Beaux-Arts
À l’occasion des vacances
scolaires, le service des publics
du musée des Beaux-arts met
en place des ateliers pour les
enfants de 5 à 12 ans. Sont
proposées des activités créatives autour des œuvres exposées
(modelage d’argile, découpage
collage, encre, pastel, peinture...).
Durée des ateliers : environ
1 h 45. Tarif : 3 € (sur inscription)
dans la limite des places disponibles. Renseignements et réservations au 05 59 27 33 02 ou
mail
musee.educatif@ville-pau.fr
Les ateliers
l Lumières sur la ville : après avoir
observé la lumière et ses différents traitements dans les
peintures, les jeunes artistes
représentent selon la technique
du pochoir et du pastel sec un
panorama urbain nocturne et
lumineux.
Lundi 15 février à 15 h et vendredi 26 à 10 h.
l Chouette, de l’argile ! : colombe,
aigle, perroquet, oie... Autant de
volatiles qui entraîneront les
enfants dans les merveilleuses
histoires des œuvres du musée.
Les sculpteurs en herbe réaliseront ensuite le bas-relief en argile
d’une chouette.
Lundi 15 février à 10 h ;
jeudi 18 à 15 h et lundi 22 à 15 h.
l Double je : après un parcours
découverte des portraits peints
et sculptés, les enfants s’initient
au dessin d’anatomie et font leur
autoportrait.
Jeudi 18 février à 10 h ;
lundi 22 à 10 h et vendredi 26 à
15 h. l
A NOTER
ÉTAT CIVIL
Association Presse Purée. As-
Décès
semblée générale mardi 9 février à 18 h 30 au complexe
de la République, salle 707. A
l’ordre du jour : bilan 2015,
projets 2016 ; élection du
conseil d’administration.
Tous ceux qui veulent s’investir seront les bienvenus.
L’adhésion est maintenue à
12 € pour l’année 2016.
Stage de danse classique. Sara
Pomies, directrice et professeur du centre de danse
l’Etoile à Coarraze, organise
un stage de danse classique
et atelier de danse contemporaine autour du répertoire
de Preljocaj. Il aura lieu dans
le studio du centre de danse
à Coarraze ce dimanche 7 février. Craig Dawson et Cathy
Royo, deux ex-danseurs professionnels,
aujourd’hui
profs dans l’association
iDance64, participeront à ce
stage. Rens. : Sara Pomies au
06 65 10 58 60 ou sur internet
www.centrededanseletoile.fr et www.idance64.com
Les nouveaux diplômés de l’AFPA avec les responsables de la formation. © SYLVIE AGOSTINI
FORMATION Les 18 salariés
de divers Etablissements et
Service d’aide par le travail
(Esat) d’Aquitaine ont reçu
un diplôme professionnel, utile
dans leur travail quotidien.
C’est une belle réussite pour
les 18 stagiaires de l’AFPA
(Association pour la formation
professionnelle des adultes) qui
tous ont obtenu leur diplôme de
moniteurs d’atelier.
Ces travailleurs, déjà en poste
dans divers établissements
d’Aquitaine, ont suivi durant 14
mois une formation en alternance, d’une semaine par mois
à l’AFPA et trois semaines dans
leur établissement d’origine. Ils
ont aussi effectué un stage
d’application dans un autre ESAT
(Établissement et Service d’aide
par le travail), dans une autre
spécialité que la leur. Michel
Vanzo, nouveau directeur de
l’AFPA, Ludovic Bontemps, directeur de l’ITS Pierre-Bourdieu
partenaire de cette formation et
Didier Robin, de l’IRTS Aquitaine
les ont félicités pour leur travail,
leur motivation et leur parcours,
validé par un diplôme de niveau
IV.
L’expérimentation paloise
développée en France
André Poecker, formateur de
l’AFPA, ne cache pas sa satisfaction de voir reconnues les
nouvelles compétences acquises par ces professionnels. Une
deuxième session est déjà en
place et l’expérimentation
«
Nous avons acquis
des compétences
opérationnelles
et rationalisé
nos pratiques. »
Un des nouveaux diplômés.
développée à Pau se déploiera
maintenant au niveau national.
Quant aux nouveaux diplômés, qui managent des équipes
de travailleurs handicapés dans
des domaines aussi divers que
l’entretien des espaces verts, la
blanchisserie, l’environnement,
l’hygiène et la propreté, le travail
des aimants, la décoration, la
soudure,… ils ont unanimement
reconnu l’intérêt de la formation.
« Sans formation, en tant
qu’encadrants, nous faisions
notre travail du mieux possible,
de façon parfois intuitive. Durant
ces mois et avec le stage, nous
nous sommes professionnalisés.
Nous avons acquis des compétences opérationnelles et rationalisé nos pratiques. Nous
pouvons déjà apprécier les résultats dans notre travail quotidien,
tant pour nous que pour nos
équipes. Et ces résultats sont très
positifs. » l
Valentine Raschetti, 83 ans ;
Huguette Florin, 95 ans ; Albert Labarthe, 81 ans ; Catherine Roux, 58 ans ; Jean
Auditeau, 88 ans ; Michel
Blanchet, 93 ans ; Christiane Peter, 81 ans ; Claudette Dupart, 78 ans ; Bernard Leemput, 48 ans ;
Artur Dos Santos, 91 ans ;
Charlotte Malus, 85 ans ;
Marie Garcia-Guillen, 74
ans ; Alfredo Salas Fernandez, 48 ans ; Térésa Ruiz-Paton, 83 ans ; Catherine Garcia, 96 ans ; Lucien Salord,
86 ans ; Suzanne Coquillard,
90 ans ; Jacques Carassou,
85 ans ; Pierre Vignes, 92
ans ; Jean-Jacques Puyo, 93
ans ; Jean Rousset, 79 ans ;
Anne-Marie Gassie, 66 ans ;
Jeanne Lamourelle, 72 ans ;
Marie Lanne, 92 ans ; Jacqueline Ratier, 90 ans ;
Odette Camillieri, 94 ans ;
Jean Lafargue, 85 ans ; Marielle Delcroix, 87 ans ; Marie Larroque, 88 ans.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
12 | Grand-Pau
PRÈS
DE CHEZ VOUS
BILLÈRE
PRÈS
DE CHEZ VOUS
LA PHOTO DU JOUR
OUSSE
Conseil municipal
le lundi 8 février
Soirée carnaval
le vendredi 12 février
Le prochain conseil municipal aura lieu lundi 8 février,
à 18 h 30, à la Médiathèque
d’Este. À l’ordre du jour : les
orientations budgétaires.
IDRON
Loto du basket dimanche
Le club de basket ISV (Idron
Sports Village) organise son
loto le dimanche 7 février à
15 h, à la salle polyvalente
d’Idron. Parmi les lots : téléviseur, robot pâtissier, batterie
de cuisine de 10 pièces,
tablette numérique, appareil
photo numérique, GPS, etc.
Pâtisseries et buvette sur
place, salle chauffée.
JURANÇON
Loto des chasseurs
dimanche
Dimanche 7 février à 15 h, la
société de chasse communale
organise un grand loto dans
la salle du complexe Lichanot, place du Bernet, à Jurançon (parking Sarrant à proximité). De nombreux lots sont
à emporter et notamment :
demi-chevreuils, longes,
jambons, demi-agneaux, filets
garnis, etc. Ouverture des
portes dès 14 h. La salle sera
chauffée.
Uzein
L’équipe de l’Âge d’Or remporte la garburade. Organisée par les Grabassers, la 5e édition
de la garburade a remporté un vif succès. Cette soirée bien agréable a rassemblé 400 personnes de tout âge
qui ont apprécié les bonnes soupes ainsi que les crêpes et desserts confectionnés par le centre de loisirs. Les sept
différentes garbures mitonnées par des associations du village étaient en compétition. Et pour la deuxième année
consécutive, c’est l’Âge d’or qui remporte le Poireau d’or qui sera remis en jeu l’année prochaine. © JEAN CIESLAK
» JURANÇON
Un beau programme de
vacances au centre de loisirs
Garburade des nageurs
jurançonnais
Samedi 13 février à 19 h, à la
Maison pour Tous de Jurançon, le Cercle des Nageurs
Jurançonnais (CNJ) organise
sa traditionnelle garburade :
préparée le matin et mijotée
par les bénévoles du club.
Prix : 5 €. On peut amener ses
boîtes pour des parts supplémentaires à emporter. Les
bénéfices de cette soirée
aideront le club à financer le
prochain stage de natation,
du 11 au 15 avril à Pézenas.
Pour le CNJ qui compte près
de 80 licenciés dont plus de
40 enfants, l’objectif est de
pouvoir emmener à ce stage
une vingtaine d’enfants. Informations et réservation au
06 10 52 51 57 ou cnjurancon64@gmail.com
POEY-DE-LESCAR
Super-loto de
l’Amicale laïque football
L’Amicale laïque de Lescar
football organise son superloto le samedi 6 février à partir
de 20 h 30 à la Maison pour
Tous. Parmi les lots : un salon
canapé, un ordinateur portable (17 pouces), une plancha,
un survol du béarn en avion
pour 3 personnes, jambon,
imprimante multifonction
wifi, bons d’achats de
250 euros, etc. Parties enfant
gratuite et chinoise. Salle
chauffée, pâtisseries, buvette.
L’Association des parents
d’élèves organise une soirée
carnaval vendredi 12 février
à 20 h 30. C’est sur la place
des Fêtes que Sent Pançard,
fabriqué par les enfants dans
le cadre des activités périscolaires, sera brûlé. Puis le
cortège des carnavaliers se
dirigera vers le foyer municipal où crêpes et gâteaux
seront proposés. Les familles
intéressées doivent s’inscrire
avant le 5 février en déposant
leur inscription dans la boîte
aux lettres de la mairie à
l’attention de l’APE. Participation de 2 € par personne.
Paiement à joindre à l’inscription (chèque libellé à l’ordre
de l’APE, École d’Ousse).
SAUVAGNON
Boum des enfants
des écoles samedi
L’association des parents
d’élèves organise pour les
enfants
scolarisés
à
Sauvagnon du CP au CM2 sa
boum annuelle, sur le thème
des rayures. L’animation est
confiée à DJ Dominosaure.
Les enfants seront encadrés
par les parents d’élèves.
Rendez-vous au centre festif
le samedi 6 février de 18 h à
21 h. Tarif : 5 € par enfant
(tickets boissons et friandises compris).
Assemblée générale
du don de sang
Pour les enfants, plaisir et sourires garantis. © ROLAND LECOINT
ANIMATIONS Les petits
au Pôle Nord, les moyens
à la musique et les grands
dans la ville des animaux :
le programme sera riche.
Pour les vacances d’hiver, du 15
au 26 février, le centre de loisirs a
mis au point un riche programme
d’activités. Cathy Servant, directrice
du centre, a souhaité tout construire
avec le double souci de la cohérence
et de la diversité culturelles.
l Les petits de 3-4 ans. Le safari en
Afrique du mois de janvier laissera place à des… vacances au Pôle
Nord. Transportés au pays des
pingouins, sur la banquise, les
enfants se verront offrir un grand
choix de jeux et d’activités pour ces
2 semaines. Une place sera réservée à la pâtisserie, au maquillage,
aux rondes et aux chants ou à la
bibliothèque. Mais boules de neige,
courses de harengs, pingouins glacés
ou encore bowling des pingouins
seront les vedettes du programme.
l Les moyens de 5-6 ans. Ils seront
plongés dans la musique, thème
du prochain carnaval de Jurançon,
le 12 mars. Les enfants apprendront
à fabriquer divers instruments,
artisanaux mais bel et bien
musicaux. Après choix des rythmes,
préparation des instruments,
assemblage, décoration et essais
sonores, ils seront fin prêts pour
affronter le public ! Entre autres
activités, le potager du centre avec
ses fruits légumes et fleurs.
l Les grands. Eux partiront sur les
traces de Zootopie, la ville des
animaux dans le film d’animation
des Studios Disney. Ils construiront
une maquette de la ville des
animaux, dessineront les décors et
les fresques. Ils auront aussi, en
complément, une sortie cinéma
pour le film « Zootopie », un
concours photos, divers jeux de
ballons, etc. l
Inscriptions et renseignements
à la Maison Moureu, 9 rue de Borja
(derrière la mairie)
au 05 59 98 19 89.
ZOOM
Les pré-ados à la MJC Rive Gauche
Les pré-ados seront accueillis à la MJC rive Gauche, pour des activités organisées conjointement par Eddy et Julien, animateurs de la MJC, et Nicolas,
animateur enfance jeunesse de la ville. De plus, une journée passerelle sera
organisée entre les plus de 9 ans du centre et les 12/14 ans de la MJC, sur le
thème du handisport, en prolongement de la journée déjà organisée en automne
à la MJC et qui avait suscité un grand intérêt.
L’association pour le don de
sang bénévole de Pau et
Béarn, présidée par Marc
Kremmer, tiendra son assemblée générale au centre festif
de Sauvagnon ce samedi
6 février à partir de 9 h 30.
Seul le repas nécessite inscription et règlement préalables.
Au programme : 8 h 30 messe
pour les défunts de l’association, 9 h 30 assemblée
générale au centre festif, informations données par le
docteur Sylvie Vallat, responsable du site de transfusion
de Pau. Puis vin d’honneur et
repas, au restaurant El Olivar,
à Uzein.
SIROS
Les Minions au carnaval
le samedi 13 février
Le carnaval de Siros, organisé par l’association de
football, le comité des fêtes
et l’association des parents
d’élèves aura lieu le samedi
13 février sur le thème des
Minions. Rendez-vous sur la
place du village à partir de
16 h pour un défilé dans le
village suivi d’une soirée
déguisée avec repas à la
maison pour tous. S’inscrire
au repas avant le 10 février
auprès
de
Virginie
06 09 87 14 97.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
NORD-BÉARN
| 13
CONTACT : 05.59.82.20.52 - correspondant-pp@pyrenees.com
PRÈS
DE CHEZ VOUS
ARZACQ
Permanence
du conciliateur de justice
La permanence du conciliateur de justice, Jean Barrère,
prévue initialement le jeudi
4 février, est reportée au
vendredi 5 février. Elle aura
lieu dans les locaux de la
mairie de 9 h à 12 h.
» SÉVIGNACQ-COSLÉDAÀ La nouvelle déchetterie de Serres-Castet, qui sera inaugurée
dans quelques mois, a été présentée à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux du Siectom.
La déchetterie expérimentale
opérationnelle à Serres-Castet
BOUEILH-BOUEILHOLASQUE
Loto de l’école primaire
samedi
L’école primaire de BoueilhBoueilho-Lasque prépare un
loto pour le samedi 6 février à
20 h 30 au foyer municipal.
Parmi les lots : un bon d’achat
de 100 € à Toys’r Us, un coffret
wonderbox de 3 jours en
famille (valeur 170 €), bon
d’achat de 125 € à la boucherie Au Plaisir des Gourmets,
125 € au magasin Gitem, etc..
Pâtisseries et boissons sur
place et salle chauffée.
LUYS EN BÉARN
Navailles-Angos : révision
du Plan local d’urbanisme
La Communauté de communes des Luys en Béarn organise
une réunion publique le
samedi 6 février à 19 h dans
la Salle Béarn du complexe
culturel et sportif de NavaillesAngos durant laquelle sera
présentée la révision du Plan
Local d’Urbanisme (PLU) de
la commune. À cette occasion
sera également présenté le
Plan d’aménagement et de
développement durables.
MONTARDON
Réunion mensuelle
des aînés
Le club des aînés ruraux
Toujours jeunes de Montardon, tiendra sa réunion
mensuelle récréative le jeudi
4 février à partir de 14 h 30 au
club, avec au programme jeux
divers et goûter.
MONTARDON /
MORLAÀS
Les aînés à Montardon
Notre article sur les aînés
Toujours Jeunes, paru dans
notre édition du mardi 2
février, concernait bien la
commune de Montardon et
non Morlaàs, comme indiqué
par erreur.
SERRES-CASTET
Permanence mensuelle
du Secours catholique
La permanence mensuelle du
Secours catholique se tiendra
le vendredi 5 février de 14 h 30
à 16 h 30 au centre paroissial
situé rue de l’Arlas (en face de
la gendarmerie). Ce sera
l’occasion pour ceux qui le
peuvent de faire don de
vêtements (propres).
L’équipe du Siectom a été mise à l’honneur pour son investissement au service des usagers. © T. L.
L
es responsables du
Siectom ont réuni samedi
dernier l’ensemble du
personnel pour la traditionnelle soirée des vœux au
restaurant Lou Manéchal à Coslédaà. Entouré de ses deux viceprésidents Max Tucou (SerresCastet) et Philippe Castets
(Samsons-Lion), le président
Michel Cuyaubé a évoqué la
nouvelle déchetterie de SerresCastet, aujourd’hui terminée et
qui sera inaugurée dans quelques
mois.
Doté d’un stockage à plat, ce
site sera sécurisé avec un dispositif de reconnaissance des plaques
minéralogiques des voitures. Ce
dispositif se mettra en place
progressivement d’ici la fin de
l’année dans cette déchetterie qui
accueille environ 300 voitures par
jour. En temps voulu, les usagers
seront informés pour s’enregistrer
auprès de leur mairie. « C’est une
déchetterie un peu expérimentale
mais par la suite, ce modèle sera
reproduit dans tout le département et même partout en France,
indique Michel Cuyaubé. On va
vers de grandes déchetteries (les
déchetteries de moins de 2 500 m2
sont amenées à disparaître) et
un stockage à plat : cela coûte plus
cher à l’investissement mais revient
moins cher au fonctionnement. »
La collecte des verres
va évoluer
Le président du Siectom a
remercié l’ensemble du personnel pour son engagement et son
efficacité qui ont permis de réduire
la taxe enlèvement des ordures
ZOOM
Le tri s’étend pour les usagers
Principal changement pour les usagers, l’extension des consignes de tri depuis
la mise en service du nouveau centre de tri de Sévignacq (d’un coût de 15 M€) :
« Il s’agit d’un très gros centre, très automatisé : il est terminé depuis l’été
dernier et ne fonctionne pas encore à 100 % de sa capacité mais sera vraiment
opérationnel au 1er janvier 2017, précise Michel Cuyaubé, le président du
Siectom. Il nous permet d’avoir un message de collecte de tous les emballages (même si certains emballages n’ont actuellement pas de repreneur). »
» THÈZE
Les projets de santé au cœur des vœux
VŒUX Le bilan 2015 de la
commune a été abordé lors des
vœux du maire, David Duizidou.
Entouré de son conseil municipal, des élus des communes voisines, du président des communes Luys en Béarn, et du sénateur
Georges Labazée, il a souligné le
bilan positif de la commune,
salué par les invités. Au cours de
cette cérémonie, les personnels
de la commune ont été chaleureusement remerciés pour leur
efficacité et leur dévouement.
Le maire, David Duizidou, face à son auditoire. © J-J THOUVENIN
L’intérêt d’une maison
médicale
Il a également posé un regard
vers le futur en parlant brièvement de la future installation
d’une annexe de l’hôpital
d’Orthez et de son installation
dans le château de Franget. Une
interrogation persiste sur la possibilité de créer une maison
médicale pour y installer des
médecins et autres services
médicaux. Mais le point noir est
de trouver des médecins qui
désirent venir s’installer dans le
milieu rural.
Puis l’auditoire très nombreux
a ensuite été convié à un apéritif amical. l
ménagères depuis quelques
années, mais aussi d’avoir très peu
de remontées d’insatisfaction des
usagers.
Du côté des perspectives, la
collecte du verre va être amenée
à évoluer en raison de l’apparition
de problèmes de TMS (troubles
musculo-squelettiques) des agents
de collecte. « Il faudra préparer la
population et les élus à ce changement car la collecte du verre est
un service historique, » commente
Max Tucou.
L’idée étant de collecter le verre
dans de gros containers, sur des
points d’apport volontaire
positionnés stratégiquement en
vue de réduire la pénibilité du
travail. À Morlaàs, la collecte du
verre va se mettre en place en bac
de
regroupement
assez
rapidement. l
PRÈS
DE CHEZ VOUS
BOUILLON
Stage d’arts plastiques
L’association Dibutade atelier
création, en partenariat avec la
Communauté des communes
du canton d’Arzacq propose
des stages et ateliers d’arts plastiques pour les jeunes. Les
métamorphoses de la sculpture (6 à 14 ans), jeux de peinture
(4 à 12 ans) seront l’occasion
de revisiter la sculpture de
manière singulière et humoristique, ou encore d’expérimenter la peinture sous la forme de
jeux. Découvrir, imaginer et
créer sont ainsi au programme
CETL proposé par Patricia
Darribere lors des prochaines
vacances scolaires. Inscriptions
auprès de la Communauté des
communes d’Arzacq au
05 59 04 58 83. Renseignement
dibutade@orange.fr
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
14 | Nord-Béarn
» MONTARDON
Les Montardon d’Achille
accélèrent le rythme
» GARLIN
Une soirée solidaire
pour le Guatemala
CINÉMA Une bonne dose de
passion et d’optimisme a marqué
cette soirée au cinéma. Après la
projection du film « Ixcanul » qui
a montré le décalage entre la
société guatémaltèque et la société européenne, le public a pu
imaginer les conditions de travail
et de vie que ces jeunes étudiants
vont rencontrer pendant leur
séjour au Guatemala.
Leur voyage doit s’effectuer
très prochainement et leur
permettra de réaliser concrète-
ment le projet humanitaire sur
lequel travaille toute la promo
depuis le début de l’année.
De la conception à la réalisation en passant par le financement, un centre de soins sera
construit à Barbarena, pour la
communauté de Buena Vista,
par ces jeunes étudiants qui
avaient fait le déplacement au
cinéma pour expliquer avec
énergie et enthousiasme leur
projet. l
Contact : 06 82 25 05 18.
Les « Montardon d’Achille » organiseront leur 2e trial durant les prochaines fêtes locales. © DIDIER RISPAL
COURSE À PIED
Le club a d’ores et déjà
programmé la deuxième
édition de la Montardonnaise,
le dernier week-end
de septembre.
Les « Montardon d’Achille »
tenaient leur assemblée générale
ce vendredi 29 janvier dans la
salle d’activités de la commune.
Cette association s’est donnée
pour but de promouvoir la course
à pied sur les sentiers et les routes
autour de Montardon. L’association est ouverte à tous, quel que
soit son niveau, quels que soient
ses objectifs, pour s’initier,
s’entraîner, se perfectionner, se
défier et partager sa passion dans
la bonne humeur et la convi-
vialité. Née en fin d’année 2014,
l’association compte aujourd’hui
47 adhérents, dont 17 filles. Après
la réussite de la 1ère édition du
Trail de Montardon, qui s’est
déroulée en septembre 2015, et
où 182 coureurs et marcheurs
s’étaient inscrits, l’association
rechaussera les baskets cette
année. Cette 2e édition de « La
Montardonnaise » se déroulera
encore dans le cadre des fêtes
locales, c’est-à-dire le dernier
week-end de septembre. « Il y
aura sans doute quelques améliorations, une marche chronoméREPÈRES
Le bureau : Président Bruno Pedarrieu, secrétaire Jean-Pierre Gabriele,
trésorier Dominique Monrepos.
trée et une course pour les
enfants », confie Bruno Pedarrieu le président. Les adhérents
participeront également au
prochain parcours du cœur de
Montardon le 2 avril.
Trois entraînements
par semaine
Le coach Nicolas Marrand a
souhaité prendre du recul, c’est
Fabien Soubirou qui a pris le relais
et qui encadre les adhérents trois
fois par semaine : le mercredi, le
vendredi et le dimanche.
En fin d’assemblée il a surtout
été question de projet de maillot.
Après de très longues discussions,
il semblerait que la couleur « terre
battue » soit en pole pour être la
couleur prédominante du futur
maillot. l
EN IMAGES
Montardon
On s’est régalé à la galette du tennis. La commission animation du Tennis club du Luy de Béarn
a invité samedi dernier les membres du club à venir partager un moment de convivialité à la salle polyvalente
de Montardon autour d’une galette des rois. Une soixantaine de personnes (adultes et enfants) avait répondu
favorablement à l’invitation du club présidé par Charles Rozensztajn. © DR
Serres-Castet
320 personnes au loto du basket. Il y
avait une grosse affluence, ce samedi 30 janvier
au soir, à la salle du trinquet à Serres-Castet, pour
le loto annuel du BCLB. 320 joueurs, qui étaient
venus tenter leur chance et l’ambiance, étaient
aussi au rendez-vous. Les dirigeants du club se
sont démenés, afin de récolter de nombreux lots
qui ont pleinement satisfait les joueurs dont la
majeure partie était des membres du club. Cette
belle affluence est le signe que ce club familial
présidé par Thomas Sangosse (micro en main sur
la photo) est au mieux de sa forme. © DR
Nicolas Brozou, de Vialer, est venu présenter le projet des étudiants
au public garlinois. © DR
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Nord-Béarn | 15
» LEMBEYE
Le message d’espoir
des Orchidées Blanches
» MORLAÀS
Pour sauvegarder et valoriser le
patrimoine du Pays de Morlaàs
Michel Hormidas, Charles Pélanne, Josette Talou, Jean-Michel Desséré,
Jean-Claude Subra et Paulette Etchebest. © JEAN-PIERRE LAGARDE
VŒUX Par la voix de sa prési-
dente, Josette Talou, l’association
des Orchidées Blanches a présenté aux élus et bénévoles du canton
de Lembeye ses vœux de bonne
marche sur le chemin 2016.
En invitant ses hôtes « à penser
aux personnes qui ont œuvré pour
l’association et qui nous ont
quittés, aux adhérents, sympathisants et partenaires qui portent
dans leurs bagages la maladie,
le deuil, la situation du handicap »,
Josette Talou a détaillé la liste des
bagages à amener pour un périple
2016 de 366 jours : avec en priori-
té « la santé », mais sans oublier,
l’amour, l’amitié, la passion et la
prospérité qui doivent jalonner
un chemin jonché de bonnes
résolutions et d’espérance.
Pour le spécial bagage associatif, elle a demandé à ses hôtes de
continuer à y placer leur savoir
faire, leur savoir être, leur envie
d’aller de l’avant pour œuvrer dans
l’avenir solidaire qui permettent
encore et encore de mieux
« prendre soin de l’autre » dans le
soutien au droit de la différence,
leitmotiv des Orchidées
Blanches. l
» LEMBEYE
Les œuvres de Guilhèm
Delon à La Tour
Plusieurs projets en préparation vont sceller la création de cette association. © JEAN-LOUIS LESTELLE
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
Art, culture et patrimoine a
dressé son premier bilan.
Une première réunion consultative s’était déroulée à l’automne
dernier, permettant de jeter les bases
de cette nouvelle association : Art,
Culture et Patrimoine du Pays de
Morlaàs. Christine Boulin a dirigé
la première assemblée générale en
présence d’une vingtaine de participants.
La mairie étant représentée par
Huguette Domenges, adjointe en
charge de la commission culture.
Elle a rappelé que le but de l’association est de contribuer à la sauvegarde et à la valorisation de l’ensem-
ble du patrimoine du Pays de
Morlaàs, qu’il ait un caractère
religieux ou pas.
Améliorer
l’accueil des pélerins
Ce territoire regroupe les
23 communes de la paroisse St Foy
en Béarn dont Sedze-Maubecq
ainsi que les villages d’Anos, Bédeille,
Saint-Armou, Buros, Escoubès et
Riupeyrous qui font partie d’autres
J
La création d’un logo,
d’un site internet
et d’une adresse mail
a déjà été effectuée.
paroisses. Elle a précisé que
l’association a une vocation laïque
et donc ouverte au plus grand
nombre, quelle que soit sa spiritualité religieuse. La création d’un logo,
d’un site internet et d’une adresse
mail a déjà été effectuée. Parmi
les projets à venir sont retenus la
Nuit des églises sur le thème de StFoy avec une exposition intitulée
« le Chemin des Reliquaires » mais
aussi l’amélioration de l’accueil des
pèlerins de St-Jacques de Compostelle qui empruntent la voie d’Arles.
Les bilans ont été votés à l’unanimité. Le montant de la cotisation
sera de 20 €. Le bureau définitif sera
élu prochainement par le conseil
d’administration. l
» SENDETS
Sendets rando, l’association qui marche
Guilhèm Delon expose jusqu’au 28 février. © JEAN-PIERRE LAGARDE
EXPOSITION Steffan et Michel,
du restaurant La Tour, prêtent
leurs murs aux œuvres de
Guilhèm Delon, jusqu’au dimanche 28 février.
Guilhèm Delon, né à Narbonne
il y a 46 ans, a établi sa résidence
à Auch (Gers). Il est peintre depuis
l’âge de 16 ans. À 10 ans, déjà il
dessinait. Passionné, il a même
fait une partie de sa scolarité dans
une section Arts Plastiques.
L’artiste n’est pas passé par les
Beaux-arts, mais a suivi des cours
auprès de l’Atelier des Berges du
Gers, à Auch. Ses sujets de prédilection sont ses voyages, mais il
aime représenter les images du
L’assemblée générale a été très suivie. © BERNARD CASSOU
quotidien. Si une scène attire son
attention, il la prend en photo et
la travaille en atelier. Il aime représenter les architectures, les activités humaines, les gestes, les
mouvements, très influencé dans
ses cadrages par la bande dessinée, le cinéma, la photographie
en général et américaine en particulier (Philippe Halsman). Il
travaille pour la plupart de ses
toiles à l’acrylique mais pratique aussi l’huile pour les paysages. Ses influences : les impressionnistes, la peinture américaine
du XIXe siècle, Edward Hopper,
David Hockney et les naturalistes entre autres… l
PRES
DE CHEZ VOUS
LEMBEYE
Repas de l’Etoile Sportive
Les équipes de cadets et juniors
de l’ESL organisent un repas le
samedi 13 février à 20 h, salle des
jeunes à Escurès. Tirage de la
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
Sendets Rando a tenu son assemblée générale devant un parterre
d’adhérents toujours plus
nombreux : 143 marcheurs sont
inscrits pour 2016, une forte croissance confirmant le dynamisme
du groupe.
Après avoir présenté les vœux,
le président a remercié les
adhérents présents et les trois
membres du conseil municipal. Il
a aussi remercié les personnes qui
s’impliquent dans l’organisation
des sorties, s’efforçant d’apporter
une note originale dans les
parcours-découvertes de la région.
Un séjour en Bretagne
Après les rapports d’activité et
des finances, quitus a été donné
aux administrateurs pour la gestion
de l’année écoulée. Il a été procédé à l’élection ou la réélection
des membres administrateurs. Au
niveau des projets, un week-end
dans leVal d’Aran est prévu en juin
ainsi qu’un séjour dans le Finistère
Sud : « La Bretagne Buissonnière »
en septembre. Dans les questions
diverses, les responsables ont insisté sur un point particulier : celui
de la sécurité en zone urbaine.
Au nom de la municipalité, la
première adjointe, a dit sa satisfaction devant l’implication de Sendets
Rando dans la vie du village et
remercié les bénévoles pour leur
engagement et leur enthousiasme.
Une projection vidéo et photos a
clôturé l’assemblée générale avant
de satisfaire les papilles des plus
gourmands en dégustant la traditionnelle et délicieuse galette des
rois. l
EN IMAGE
Vignes
Sortie au cirque. Les élèves de
tombola pendant la soirée. Prix :
12 €, 6 € moins de 12 ans. Inscriptions auprès des cadets et juniors,
Jean-Christophe Hourticot
(06 16 93 62 65) ou Véronique
Pompeu (06 33 79 25 79).
l’école de Vignes attendaient avec
impatience la sortie au cirque Amar. Ils ont
été émerveillés par ce spectacle : les fauves
étaient au rendez-vous, la contorsionniste
promenait ses membres de tous les côtés
et des clowns se lançaient des baffes en
jouant de la musique… © ISABELLE BRIDOUX
16 |
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
EST-BÉARN
CONTACT : 05.59.82.20.52
» SOUMOULOU
Dimanche, marché
à la brocante
PRÈS
DE CHEZ VOUS
LA PHOTO DU JOUR
PAYS DE NAY
Sortie avec CAP Santé
CAP Santé Pays de Nay donne
rendez-vous dimanche 7
février à 10h au lac de
Baudreix. Au programme,
marche nordique avec
Clotaire Junqua-Lamarque,
découverte du Qi Gong et du
Tai Chi Chuan avec Christophe Courté. Gratuit.
SAINT-ABIT
Le marché mensuel du dimanche
est gratuit. © ARCHIVES ROBERT LAHITTE
Dimanche 7 février de 8h à
18 h sur la place du marché à
Soumoulou, se tiendra le traditionnel marché mensuel gratuit,
à la brocante, aux antiquités
et objets de collections. Plus de
80 brocanteurs, antiquaires,
bouquinistes, marchands de
linge ancien, de bijoux, de
vintage, d’horlogerie et d’objets
militaires anciens venus des
régions Aquitaine et Toulouse
Midi Pyrénées proposeront :
meubles anciens jusqu’aux
années 70, meubles industriels,
vintage, objets de collection,
tableaux, livres anciens, cartes
postales, linge ancien etc.
Le marché est un rendezvous incontournable depuis
plus de 35 ans tous les premiers
dimanches du mois. A proximité les visiteurs trouveront le
matin le marché aux voitures
d’occasion ainsi qu’un marché
traditionnel. l
PRÈS
DE CHEZ VOUS
SOUMOULOU
Loto annuel
du Secours Catholique
Le loto du Secours Catholique aura lieu dimanche 14
février à 14h30, salle des sports
(chauffée). Nombreux lots à
gagner dont : téléviseur, séjour
en montagne, paniers garnis
et comme chaque année, une
partie pour les enfants Un
jambon sera aussi à gagner (il
faudra trouver son poids).
Les bénévoles proposeront,
chocolat chaud, café,
boissons, crêpes, gâteaux,
merveilles, etc.
Une partie de la recette sera
reversée à des œuvres caritatives d’Haïti.
COARRAZE
Vacances
à la Maison de l’enfance
La Maison de l’enfance fait savoir
que les inscriptions pour les vacances de février sont ouvertes.
Les activités auront lieu du lundi
15 au vendredi 26 février sur le
thème « Les quatre saisons ».
Elles seront proposées aux 3 à 5
ans1/2 et aux 6 ans et plus et
composées de sorties, jeux,
cinéma et activités manuelles
spécifiques à chaque groupe.
Renseignements et inscriptions
au 05 59 61 04 60.
Stage de mosaïque
Bénéjacq
37 familles se sont installées. Entouré de son conseil municipal et du commandant de la gendarmerie
de Nay, le maire Thomas Paniagua a convié les associations, les nouveaux arrivants et les enseignants de l’école
pour leur présenter ses vœux. 37 familles sont venues s’installer dans le village grâce aux efforts fournis en
matière d’attractivité sur le territoire. Le maire a cité les nombreuses associations et fait part de leur dynamisme
pour animer la commune. Il a ensuite évoqué les travaux prévus pour 2016 avec, principalement, la restauration
du clocher de l’église, la réfection du revêtement de nombreuses rues et l’amélioration des accès pour les
personnes handicapées. Autour des tables agréablement fleuries et décorées par les conseillers, les participants
ont pu partager un buffet pour clôturer cette sympathique réception. © JEAN-LUC TURON
» PONTACQ
Joyeux pétanqueurs pontacquais :
un nombre d’adhérents en hausse
ASSEMBLÉE Les Joyeux pétan-
queurs pontacquais se sont
réunis en présence de l’adjointe
Chrystelle Cazenave et du
conseiller municipal Olivier
Trabesse remplaçant le maire
excusé. Le président Jean-Marie
Leroy, après avoir présenté ses
meilleurs vœux à l’assistance
constituée d’une quarantaine
d’adhérents après seulement
quatre ans d’existence, a souhaité que s’installe et perdure une
ambiance amicale et conviviale
entre les membres. Il a remercié
ses collègues du bureau et les
dames pour leur implication et
leur dévouement.
L’adhésion à la fédération
n’est pas d’actualité
Le secrétaire Michel Boué a
détaillé le rapport d’activités.
L’association compte 44
adhérents. Il a énuméré les divers
concours de pétanque de l’année
2015, cité les principaux
vainqueurs, évoqué les soirées
grillades, les repas possibles grâce
au travail des dames et signalé
De gauche à droite, Yolande Valverde, Michel Boué, Jean-Marie Leroy,
Vitorino Gonçalves, Alain Madec et Sylvaine Roverc’h. © LOUIS ICHOURIBÉHÈRE
l’amélioration du local de
l’association partagé avec un
groupe de jeunes sympathiques.
Il a aussi indiqué que, pour
l’instant, la question de l’adhésion
à la Fédération départementale
ne se posait pas (peut-être plus
tard). Enfin il a signalé les perturbations causées durant les parties
de pétanque par quelques jeunes
au comportement incorrect.
Le rapport financier présenté
par le trésorier Alain Madec laisse
apparaître un solde positif. Grâce
à ce bon résultat, une soirée grillades sera offerte aux adhérents
ainsi qu’une boîte de chocolats.
Martine Favretto a accepté de
faire partie du prochain bureau.
Chrystelle Cazenave félicite le
groupe pour le bon esprit qui
règne parmi les membres.
Le bureau : président JeanMarie Leroy, vice-président Vitorino Gonçalves, secrétaire Michel
Boué, adjointe Yolande Valverde,
trésorier Alain Madec, adjointe
Sylvaine Roverc’h. l
EN IMAGE
Lagos
Danses et chants
pour le repas des
aînés. Comme chaque
année, la municipalité
autour du maire, Christian
Petchot-Bacqué a convié
les aînés autour d’une
bonne table. C’est dans
une excellente ambiance
que ce repas s’est
déroulé. © JEAN-LUC TURON
L’association Pacap organise un
stage de mosaïque avec Carros,
Saux et Mary, les 15, 16, 22 et 23
février de 14h à 16h30 à la salle
communale de Saint-Abit. Tarif
pour les quatre après-midi :
35€/enfant, 40€/adulte. Le
matériel est fourni à partir de 8
ans. Inscriptions auprès de Claire
au 06 63 71 64 65 ou 05 59 06
22 08.
BOEIL-BEZING
Dîner-spectacle
d’Apaktone
La section Apaktone de BoeilBezing Sport et Culture
organise un dîner spectacle
le samedi 13 février au profit
des Indiens de l’Amazonie
péruvienne et des enfants des
bidonvilles de Lima. Cette
soirée aura lieu à la salle socio
culturelle et sera animée par
le groupe « Las Brujas » danses
et chants sévillanas. Tarifs :
18€ pour les adultes, 9€ pour
les enfants de - de 12 ans et
gratuit pour les - de 6 ans. Il
est demandé d’apporter
assiettes (soupe) verres et
couverts. La date limite
d’inscription est le 8 février
au 05 59 71 24 16 ou 06 24 31
92 33.
BORDES
Assemblée des Amis du
patrimoine de Turbomeca
Jeudi 18 février à 17h, à la salle
des fêtes, l’association des
amis du patrimoine historique de Turbomeca (forte de
plus de 300 adhérents, dont
la plupart sont des actifs)
tiendra son assemblée
générale à l’issue de sa
deuxième année d’existence.
L’association entend mettre
en valeur le patrimoine historique de l’entreprise par des
expositions, conférences,
publications, témoignages,
documents, films, photos etc.
LAGOS
Animation
à la bibliothèque
Le réseau bibliothèques du
Pays de Nay invite les enfants
de 6 à 12 ans à faire un tour
du monde à travers l’habitat
avec Destination Patrimoine.
Rendez-vous aujourd’hui
mercredi 3 février à la bibliothèque à 14h. Gratuit, ouvert
à tous.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
OLORON & HAUT-BÉARN
| 17
CONTACT : 05.59.36.31.77 - oloron-pp@pyrenees.com
Clin
d’œil
Chères toilettes
Les bérets Laulhère coifferont
le tournoi des VI Nations
MADE IN FRANCE La fabrique oloronaise vient de signer un contrat de licence avec la Fédération
française de rugby pour des bérets à l’effigie du XV de France jusqu’à la prochaine coupe du monde.
Le chantier se poursuit par tous
les temps aux abords de l’aire de
jeux du jardin public. La municipalité a fait le choix de construire
destoilettespubliquespourremplacer les désastreuses toilettes à la
turque dissimulées derrière une
poignée de sapinettes. Et de localiser les nouveaux sanitaires à côté
de l’endroit le plus fréquenté par
les enfants. Coût total : 229 582 €.
Visiblement, il va quand même
falloir attendre un peu… © S.L.
D
eux bérets, l’un noir,
l’autre bleu roi, floqués
aux couleurs du XV de
France et marqués de
l’écusson du coq or sur fond rouge.
Voici les derniers nés de la fabrique
oloronaise Laulhère. L’entreprise
vient de réussir « un joli coup » en
signant un contrat de licence avec
la Fédération française de rugby,
qui débutera dès le premier match
du tournoi des VI nations, samedi
face à l’Italie, et se poursuivra jusqu’à
la coupe du monde 2019 au Japon.
EN CHIFFRE
A NOTER
Plan de chasse au Bager d’Oloron. L’association de chasse
d’Oloron avertit qu’à partir
du samedi 6 février aura lieu
un plan de chasse sur le secteur du Bager d’Oloron durant le week-end. Toute
chasse est interdite durant
la journée sur le secteur du
Bager sud et nord. Rendezvous à 7h30 à la borne 12
pour inscription et rond de
sécurité. Obligation de se
munir du permis, de l’assurance, de la carte de membre de l’ACCA, du gilet fluo
et d’une trompe.
Soirée tapas à la JAO. Dans le
cadre de la soirée annuelle
des partenaires et à l’occasion de la venue des cadets
de Chalosse de Gaujacq en
championnat de Prénationale (coup d’envoi à 20h), la
JAO organise samedi à la
salle Robert Scohy un repas
tapas (8 € par personne).
Renseignements et inscriptions au 06 79 80 15 06.
Soirée jeux à Music’Oloron. Le
bar Music’Oloron skate
chope co-organise une soirée jeux avec l’association
Meeple-Juice, ce soir à partir de 20h30. Ouverte à tous
et gratuite, il sera possible
d’y découvrir de nombreux
jeux de plateau, de réflexe
ou de stratégie.
Les journées des familles au cinéma. Vendredi 5 février, au
cinéma Le Luxor, à 20 h 30 :
soirée rencontre autour du
film « Couleur de peau :
miel » de Jung et Laurent
Boileau. Suivi d’un débat
animé par Oloron Prévention. Entrée gratuite sur
présentation du carton
d’invitation à retirer au centre social La Haüt ou au
CCAS, au 05 59 39 86 42.
Nombre de places limitées.
4 000
C’est le nombre de bérets officiels
du XV de France que la fabrique
Laulhère espère écouler durant
le tournoi des VI nations qui
débute samedi avec le match
France-Italie. L’entreprise produit
près de 200 000 bérets par an.
Au départ, Mark Saunders, directeur commercial de Laulhère, avait
démarché la Ligue de football, avec
en ligne de mire l’Euro 2016,
accueilli en France. Las, l’entreprise
allemande en charge du merchandising a déjà jeté son dévolu sur
des bérets à bas coût, fabriqués…
en Chine. Un brin remonté, le plus
Béarnais des Irlandais se tourne
alors vers la FFR et parvient à
convaincre la haute autorité de
l’ovalie française de tenter le pari
d’un béret « Made in France ».
« C´est un véritable retour aux
sources qui témoigne des valeurs
d´authenticité de la FFR, valeurs
tant appréciées par les amateurs
de ce beau sport qu´est le rugby »
plaide-t-on du côté de la FFR.
« C’est un beau pari pour la FFR,
confirme Mark Saunders. Le béret
et le rugby, c’est un lien beaucoup
plus évident et c’est un symbole
René Renda et Mark Saunders présentent les deux bérets XV de France fabriqués par Laulhère. © S. LAMARQUE
fort de partir sur un béret de fabrication française ». Le béret 100 %
laine mérinos est plus cher, 34 €.
« Mais ce n’est pas le béret qu’on
ne portera qu’au stade. L’écusson
est discret et personne n’aura honte,
je pense, d’arborer le coq français ».
Tout a été très vite et pour l’heure
deux sites(1) proposent les bérets
Laulhère XV de France à la vente.
« On mettra en place une diffusion
plus large par la suite ». L’enjeu est
plus en terme d’image pour la fabrique oloronaise qui mise sur 4 000
ZOOM
300 000 € d’investissements en 2015
Après une année 2015 plutôt positive, et un chiffre d’affaires en progression
de 19 % par rapport à 2014, la fabrique Laulhère sera à la croisée des
chemins en 2016. Le directeur de production, René Renda, arrivé avec le groupe
toulousain Cargo en 2011, confie que l’entreprise répondra à deux offres de
marchés très importants. Celle de l’Organisation des nations unies (ONU) pour
un contrat d’un million de bérets sur cinq ans (avec une vingtaine de concurrents, dont des entreprises indiennes et chinoises, sur les rangs) et celle de
l’armée française pour 150 000 pièces sur quatre ans. Entre 2010 et 2014, le
contrat de l’armée française avait été partagé entre Béatex (devenue par la suite
Laulhère) et Blancq-Olibet, la fabrique nayaise rentrée depuis dans le giron
oloronais. 300 000 € d’investissements ont également été consentis sur le
site d’Oloron, sur sept nouveaux métiers à tricoter, deux nouvelles machines
à laver et à teindre et la mise en sécurité des anciens métiers. Laulhère emploie
34 salariés à temps plein et peut monter à 48 personnes en période de pointe.
pièces vendues. Une goutte d’eau
parmi les 200 000 bérets qui sortent
chaque année de l’usine de la rue
Rocgrand. À Laàs le concurrent du
Béret français l’avait bien compris
puisqu’il avait été le premier à
produire des bérets tricolores, testés
pour la coupe du monde de football
au Brésil en 2014 et apparus chez
les supporters français à la coupe
du monde de rugby en Angleterre,
l’an dernier.
Mais le béret Laulhère semble
avoir le vent en poupe avec des
ventes en progression de 22 % en
2015 et un chiffre d’affaires en
hausse de 19 %. 25 000 bérets tradition ont été vendus en 2015, les six
magasins investis dans les
aéroports parisiens contribuant
à hauteur de 600 pièces par mois.
De quoi pousser un cocorico bien
oloronais.
l SÉBASTIEN LAMARQUE
J (1) Bérets disponibles sur
what-store.com et clepsydre.com
La CGT inquiète pour la maternité
SANTÉ Les membres CGT
de l’hôpital d’Oloron ne sont
pas confiants sur l’avenir
des services de la maternité
et de la réanimation.
Alors que la CGT n’a pas pu
prendre la parole lors des vœux
de l’hôpital organisés par la direction mercredi 20 janvier, les
membres du syndicat ont tenu
hier à exprimer leur inquiétude
quant au « manque de lisibilité »
du projet de santé de la structure.
« La direction a un discours
La CGT a exprimé son inquiétude quant au projet de santé de l’hôpital. © G.B.
très optimiste sur l’avenir de
l’hôpital, en constatant une baisse
du déficit. Mais sur le terrain, cela
se traduit par des postes d’aidesoignantes non remplacés et un
travail difficile », dénonce Pierre
Ramet, secrétaire CGT.
Pour Maryline Carrassoumet,
« le problème n’est pas de recruter des réanimateurs ou des
obstétriciens, mais il faut que
l’hôpital accepte de les intégrer
dans un projet à long terme. Or,
tout est fait comme si on voulait
préparer la fermeture des services de maternité et réanimation,
pour les transférer à Pau. Si c’est
bien son projet, nous souhaitons
que la direction ait l’honnêteté
de le dire, même si ce serait une
énorme erreur, pour l’attractivité du territoire et de ses vallées ».
Dans les prochains jours, une
commission spécialisée de l’ARS
émettra un avis concernant le
transfert de la maternité de SaintPée à Légugnon. Un verdict attendu avec inquiétude par la CGT. l
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
18 | Oloron & Haut-Béarn
La peña taurine El Sorteo
envisage l’avenir avec sérénité
EN IMAGES
Saucède
Le joli moulin de Bergouey. Une bonne dizaine de personnes
a répondu à l’invitation pour visiter le moulin de Bergouey qui
appartient à Jean-Jacques Morio. Situé sur le cours d’eau appelé la
Bidouze entre deux communes (Viellenave et Bergouey, ce moulin a
une histoire qui remonte au 11e siècle Les visiteurs de Saucède ont
bénéficié des commentaires de ce passionné des moulins qui a su
redonner vie et l’aspect d’antan au moulin qui est inscrit à l’inventaire
supplémentaire des monuments historiques. Au cours de la visite,
Jean-Jacques (sur la photo au fond à gauche) pour le plus grand plaisir
du public fort intéressé, a fait actionner une meule et a obtenu une
belle farine de maïs, toute dorée et ultra fine. © BERNADETTE BELLAUCQ
Les adhérents ont été nombreux à assister à l’assemblée générale de la peña taurine El Sorteo. © DR
ASSOCIATION Confirmée
dans son local de la rue Jéliote,
la peña taurine offre
une palette d’activités élargie.
C’est dans son local agéablement décoré dans le stye andalou,
que la peña taurine El Sorteo a
tenu dernièrement son assemblée générale. Au 6 bis rue Jéliote,
l’association fondée en 1993
dispose d’un local aménagé pour
les projections de corridas, les
réceptions conviviales, avec également une bibliothèque pour
approfondir sa culture taurine.
Les adhérents étaient venus
nombreux, parfois de très loin.
Le maire, excusé, était représenté par le conseiller municipal
délégué à la Culture, David
Corbin. Malgré une baisse imprévue des recettes pour l’année à
venir, les comptes équilibrés et
prometteurs
permettront
d’assurer les activités futures
envisagées grâce, entre autres, à
la subvention communale pérennisée par la signature avec la Ville
d’une Convention de Progrès
(pour une durée de 3 ans).
Souvenirs d’Andalousie
Le président Jean-Marie
Gouineau a rappelé que « la peña
s’est recentrée sur l’organisation
de soirées, rencontres et débats,
avec des intervenants incontestés, professionnels et toreros, et
de sorties aux arènes ou chez les
éleveurs ». Le séjour d’une
semaine en Andalousie, en 2015,
est resté dans toutes les têtes des
aficionados oloronais, qui ont pu
à la fois profiter d’une corrida, de
visites d’élevages, mais aussi
découvrir le patrimoine culturel
et religieux du Sud de l’Espagne.
Une soirée à la découverte du
cheval dans la corrida est
programmée pour le mois de
mars, avec pour invité Alain
Bonijol, dresseur de chevaux de
picadores. L’afflux de pratiquants
et d’aficionados a permis à
l’association de s’adapter et
d’offrir à ses membres une palette
complète d’activités liées à la
culture et aux coutumes francoespagnoles sans pour cela se
cantonner à la stricte pratique de
la corrida. l
Navarrenx
Vœux du maire aux agents communaux. Le maire Jean
Baucou et le conseil municipal ont préparé une réception à la mairie en
l’honneur des agents municipaux afin de leur souhaiter la bonne
année. Les hommes et les femmes des différents services de la mairie
(secrétariat, accompagnement écoles, services sociaux, accueil
pèlerin, voirie et entretien) se sont ainsi retrouvés en toute convivialité
afin de partager ce moment devenu traditionnel. Le maire leur a
souhaité une bonne année et en a profité pour féliciter les agents pour
leurs actions effectuées sur la commune. © JÉRÉMIE LECRIQUE
» GURMENÇON
Messier arrive sur la commune
PRES
DE CHEZ VOUS
VŒUX Lors de la traditionnelle
ARAUJUZON
Assemblée générale
de « Layuzou Toustem »
cérémonie, les habitants sont
venus nombreux écouter le maire
de Gurmençon, Jean Sarasola,
annoncer les différents projets de
la commune pour l’année 2016.
Après un mot de remerciement pour les nombreuses
associations qui font vivre le
village, le maire a rappelé son
attachement à défendre les
riverains de la RN 134 en réclamant une déviation, dépendant
en partie de la réalisation (ou non)
de la déviation entre Gabarn et
Gurmençon.
Une plateforme logistique
Messier
Face aux représentants de
l’usine Messier, qui installe une
plateforme logistique sur la
commune, le maire a salué
l’importance de cette entreprise
de pièces aéronautiques pour le
développement du village :
« Messier est une des entreprises
les plus importantes du territoire.
C’est un projet magnifique, que
nous avons défendu ardemment
avec le maire de Bidos, le souspréfet et le président de la
Jeudi 4 février se tiendra à partir
de 15h l’assemblée générale de
l’association Layuzou Toustem
dans la salle habituelle. Ordre
du jour : bilan de l’année
écoulée, bilan financier, renouvellement
des
cartes
d’adhérents, évocation.des
projets en cours, programme
de l’année à venir. Suggestions
et propositions seront les
bienvenues.
Le maire Jean Sarasola (à droite), entouré de nombreux officiels, a salué
l’extension prochaine de l’usine Messier sur le territoire de Gurmençon. © CB
communauté de communes
Daniel Lacrampe ». Les travaux
devraient se terminer en 2017,
avec une mise en service rapide
de cette plateforme d’une surface
totale de 20 000 m2.
Enfin, Jean Sarasola s’est interrogé sur la question du haut-débit
à Gurmençon : « Pour l’instant,
c’est un électro-encéphalogramme plat ». De même pour
la question d’une halte ferroviaire
sur le tracé de la future ligne
Oloron-Bedous. Après les travaux
de l’école réalisés l’an dernier et
la mise en place des temps
d’activité périscolaires, la question
de la mise en place possible d’un
regroupement pédagogique intercommunal reste également en
suspens. « Il faudra suivre de près
ce projet », a-t-il conclu, avant de
partager la galette avec ses
administrés. l
LASSEUBE
Journée des familles
Samedi 6 février, dans le cadre
des Journées départementales des familles, Atout Jeune
Famille propose une balade
contée de 10 h à 11 h (rendezvous devant la mairie à 10 h).
Le conteur du Collectif Ça-i !
emmènera son public dans des
histoires de Béarn et de nature
avec une pointe de béarnais.
A 11h, les histoires continuent
à la maison de retraite (Marpa)
et seront suivies d’un apéritif
familial. Toutes les générations
sont attendues. Renseignements au 06 27 73 36 99.
Animations gratuites.
LYS
Soirée théâtre
Vendredi 5 février à la Maison pour
tous, le foyer rural organise une
soirée théâtre avec le concours du
Rideau rouge de Mirepeix. Les
comédiens interprèteront une pièce
de Charles Istace, intitulée « Bonne
planque à la campagne ». 5 €.
GOÈS - PRÉCILHON
Repas du chevreuil
Le club des aînés de GoèsPrécilhon organise le repas du
chevreuil jeudi 18 février à 12h
à la Maison pour tous de Goès.
16 € pour les adhérents, 20 €
pour les invités. S’inscrire avant
le samedi 13 février auprès de
Denise 05 59 39 52 37, Josette
05 59 36 11 49 ou Françoise
05 59 39 67 49.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Haut-Béarn | 19
» ARAMITS
Crèche et maison de retraite,
principaux chantiers de 2016
Aux côtés d’Etienne Serna (à gauche), les membres du conseil municipal et nouvelles familles. © BERNARD CABANIUS
VŒUX En accueillant
de nouvelles familles
et en menant de nombreux
travaux, le village se tourne
résolument vers l’avenir.
Entamée le précédent dimanche lors du repas offert aux aînés,
la présentation des vœux de la
municipalité a continué vendredi soir en ouverture des fêtes patronales de la Saint-Vincent.
« Nous ne pouvions laisser
passer une telle occasion de vivre
des instants de réelle convivialité » s’est réjoui Etienne Serna,
maire de la commune, avant de
souhaiter à tous une excellente
année et de s’attaquer au gros
morceau de la soirée, à savoir le
commentaire enthousiaste d’une
vidéo intitulée « Bienvenue à
Aramits ». Présentes dans l’assistance parmi de nombreux autochtones, les nouvelles familles ont
apprécié.
Le document recense tout
d’abord les atouts du village :
nombreuses
associations,
manifestations renommées (Fête
des bergers, cyclosportive La
Pierre-Jacques, rencontres de
rugby, Rallye du Barétous), large
gamme de services « qui fait que
l’on trouve sur place l’essentiel de
ce qui tisse le quotidien », loisirs à
connotation souvent touristique.
«Redonner un sens
au cœur de village»
Au premier plan des travaux
engagés figurent la nouvelle
crèche, dont la construction
assumée par la communauté de
communes sera achevée en ce
début d’été et l’Ehpad La
Résidence de Barétous, en cours
de restructuration jusqu’en 2017.
Le club des aînés Sans Pareil va
disposer d’une salle de réunion
flambant neuve tandis que les
logements aménagés au-dessus
de l’école sont désormais habitables. D’autre part, l’étude pastorale sur le Massif de Lèche se
poursuit.
Dans un futur plus ou moins
proche devront être revus l’accessibilité à la mairie de même que
le cœur du village « auquel il
convient de redonner un sens ».
Les anciens vestiaires du rugby
sont appelés à une utilisation différente. La voirie et le réseau d’eau
ne seront bien sûr pas oubliés. Et
le premier magistrat de la
commune allait enfin mettre un
point d’orgue « à un moment
d’échange et de partage » en
appelant à le rejoindre sur l’estrade
l’ensemble de son conseil municipal, bientôt imité par les familles
fraîchement arrivées. Elles ont reçu
avec plaisir un cadeau de bienvenue assorti du pari qu’elles ne
tarderaient pas à réaliser « que
vivre à Aramits représente une
aubaine ». l
» RÉBÉNACQ
Pourquoi la commune a
choisi le maintien en Ossau
INTERCOMMUNALITÉ
La réforme des communautés de
communes a suscité des débats
à rebondissements un peu partout
en Béarn, y compris à Rébénacq.
La commune devait en effet se
prononcer sur la proposition
d’intégrer la communauté de Pau,
ce qu’elle a finalement refusé (voir
notre édition du 30 janvier).
La réponse était à donner avant
le 28 à minuit. L’équipe municipale a collecté toutes les informations et, quand elle a estimé avoir
toutes les cartes en main, a réuni
les habitants. Il était temps :
réunion publique le 28 à 19h, suivi
d’un conseil municipal avec vote
à 20h30.
« Risque de
marginalisation »
Le maire Alain Sanz a comparé les niveaux de services offerts
par les deux intercommunalités,
mais la différence ne justifie pas
une migration.
Les motivations du maire pour
proposer la migration résident en
fait dans la crainte de se retrouver dans une intercommunalité, celle de la Vallée d’Ossau, de
taille insuffisante, « n’ayant pas
les capacités financières ad hoc
pour faire jouer les solidarités
rendues nécessaires par la baisse
des dotations de l’État, ni pour se
doter des services techniques
aujourd’hui nécessaires ».
« Les Rébénacquois viennent
à 80 % travailler à Pau qui constitue », selon le maire, « le bassin
de vie réel ». Ce à quoi la salle rétorque : « Oui, mais on a choisi de
venir vivre à la campagne ». Autres
arguments exprimés par les
tenants d’un maintien en vallée
d’Ossau : « Les relations de
confiance se sont établies au fil
des 5 dernières années avec les
services techniques de la vallée
d’Ossau et d’Oloron (pour le pays
d’art et d’histoire). Rébénacq ne
risque-t-il pas d’être marginalisé dans un ensemble de 150 000
habitants ? »
« Ne pas lâcher la proie
pour l’ombre »
Les participants à la réunion
n’ont pas envie de « lâcher la proie
pour l’ombre », et sont conscients
en outre que le départ de
Rébénacq serait source de difficultés accrues pour une Vallée
d’Ossau à laquelle ils sont attachés.
La salle est nerveuse, mais
argumentant point par point sans
aucun brouhaha.
Le maire conclut la séance en
faisant acter par la salle que le
maintien dans la CCVO risque de
se traduire par une augmentation
des impôts.
Le conseil municipal, réuni en
suivant, s’ouvre en présence d’une
quinzaine de Rébénacquois.
Le maire propose au conseil
de retirer le point de l’ordre du
jour. Rébénacq veut rester dans
la CCVO, au moins pour les six
ans qui viennent, et également
dans le Pays d’art et d’histoire
« Pyrénées béarnaises ». l
» ARUDY
Sainte Barbe fêtée au centre de secours
TRADITION Le lieutenant
Thierry Condou, après avoir salué
la présence du lieutenant-colonel
Martial Fournier, du capitaine
Claude Vidal, du conseiller départemental André Berdou et des
maires, a dressé le bilan de l’année
écoulée.
Avec une activité stable : 392
interventions comme en 2014 qui
se répartissent en 49 accidents de
la route, 42 incendies, 43 interventions diverses, 244 secours à
la personne et 14 feux de végétaux.
Favoriser
les logements sociaux
L’effectif du centre est passé à
29 au 1er février. En 2015 deux
« historiques » du centre sont partis
à la retraite : le capitaine René
Soucaze et le sergent Hubert Colin.
C’est l’adjudant Lionel Aubriot,
pompier professionnel qui
travaille au Codis, qui est
aujourd’hui adjoint au chef du
centre Thierry Condou.
Le capitaine Claude Vidal,
président de l’Union départementale des sapeurs pompiers des P.A. a présenté le plan d’action
départemental pour promouvoir
Le lieutenant Thierry Condou (à gauche) et le lieutenant-colonel Martial
Fournier entourent une partie des médaillés. © LIONEL MOQUET
le recrutement des sapeurspompiers volontaires.
Il se traduit par différentes
actions :
- La pose de panneaux dans
les communes « Ici tous les
sapeurs-pompiers sont volontaires, rejoignez-nous ».
- Ue convention avec des
bailleurs sociaux du département
pour favoriser les logements
sociaux aux sapeurs (au plus près
de la caserne).
- Une convention a été signée
avec le Medef pour que
l’employeur
favorise
le
volontariat.
Avant de terminer la soirée
autour d’une bonne table, le lieutenant colonel Martial Fournier a
remis galons et médailles.
Nomination caporal : Rodolphe
Martin-Roche, Philippe Pedros,
Sébastien Riard, sergent : Sharron
Forgues, Benjamin Jamboué,
capitaine : Guilhaine MoreauBarats. René Soucaze a été
nommé commandant honoraire
et Hubert Colin adjudant
honoraire.
Marie-Reine Cavero a reçu la
médaille d’or pour 30 ans de
service et Gilles Leterrier celle
d’argent pour 20 ans. l
Les Rébénacquois ont refusé d’intégrer la communauté de Pau. © H.B.
20 |
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
SOULE XIBEROA
CONTACT : 05.59.82.20.52 - correspondant-pp@pyrenees.com
» ROQUIAGUE
Nécrologie :
Jean Oyhenart
Jean Oyhenart en 2011 lors du
concours de Licq. © J-L. BELHARTZ
Les membres du syndicat des
éleveurs des chevaux lourds de
Soule ont vécu avec beaucoup
de peine la disparition de Jean
Oyhenart. « Nous avons perdu
un collègue et un ami, témoignent-ils. Un homme droit et
juste à la gentillesse naturelle et
à la gaieté communicative ».
Passionné de chevaux, il était
devenu président du syndicat
des éleveurs de Soule en 2003.
C’est à ce titre qu’il organisait
les concours locaux et que,
toujours prêt à rendre service,
il participait aussi derrière la
plantxa au concours régional
de Morlàas.
Ses proches gardent de lui
l’image d’un homme serviable,
fidèle, organisé et déterminé qui
a lutté avec courage contre la
maladie. Il laisse un grand vide
au sein d’un syndicat pour
lequel il s’est beaucoup dévoué
et dans le cœur de ses amis. l
» VIODOS-ABENSE-DE-BAS Les deux comédiennes se produisent dans une fiction sur la vie
qui continue après un deuil et sur l’espoir.
« Nina », un sujet douloureux
et difficile au théâtre vendredi
V
endredi, les Rendezvous de la culture de
Mauléon sortiront de
leurs murs pour aller à
la salle communale d’Abensede-Bas présenter « Nina », une
création de Mathilde Saubole
et Maryse Urruty, comédiennes
et metteures en scène de la
compagnie Les instants électriques.
sujet douloureux et difficile. C’est
pourquoi il nous a semblé essentiel de le traiter avec sensibilité
et humour ».
« Un moment où les sens
sont désorientés »
«
La charge émotionnelle
du deuil est souvent
contenue dans des actions
simples et des détails
de la vie quotidienne. »
Les deux comédiennes.
Emilie et Chloé, les deux héroïnes qu’elles incarnent, sont
sœurs. Elles ont dix ans d’écart,
se connaissent très peu, ne se
ressemblent pas du tout et
n’aiment pas les mêmes choses.
Très différentes au départ, les deux sœurs finissent par se trouver
des points communs. © REPRODUCTION PP
Leur sœur meurt. Elles font le
voyage ensemble.
Installées dans une voiture, les
comédiennes font face au public.
« Notre but est de créer un
système d’images qui s’apparentent à celles prises par les caméras
mais en laissant apparaître les
trucages, confie Maryse Urruty.
Avec ‘Nina’, nous abordons un
« Nina » est une pièce sur la
vie qui continue et sur l’espoir.
« Nous nous sommes entretenues avec des personnes ayant
perdu leur frère ou leur sœur,
poursuit Maryse Urruty. Nous
nous sommes aperçues que la
charge émotionnelle du deuil
était souvent contenue dans des
actions simples et des détails
de la vie quotidienne. Nous avons
voulu explorer ce moment du
deuil où les sens sont
désorientés ». l
SPECTACLE TOUT PUBLIC
à partir de 12 ans. Durée : 1 h.
Tarifs : 12 €, 10 €, 7 €, 6 € et 5 €.
Réservations à l’accueil de la mairie
de Mauléon. Billetterie sur place.
» MAULÉON
Le projet Espace en pleine ascension
PRÈS
DE CHEZ VOUS
MAULÉON
Loto de l’association
portugaise
L’association portugaise
organise un loto dans son local
de la place des Allées le
vendredi 5 février à 21 h.
Nombreux lots : autocuiseur
8 litres, dolce gusto, jambon
sec, fromage, appareils électroménagers, bons d’achat,
paniers garnis, etc. Salle chauffée. Ouvert à tous.
Conférence des Mus’Arts
La prochaine conférence
proposée par l’Atelier des
Mus’Arts, le samedi 6 février à
14 h 30 à la salle Iraty du centre
multi-services sera animée par
Michel Larroche, enlumineur,
qui viendra s’attarder sur un
ou deux ouvrages en particulier. Il reviendra plus précisément sur « Les voyages dans
la couleur au Moyen-Age ».
Portes ouvertes
à Saint-François
Le collège-lycée Saint-François
ouvrira ses portes au public et
aux familles qui désirent visiter
l’établissement et connaître
son projet pédagogique et ses
filières le samedi 6 février de
9 h à 13 h.
Le groupe des représentants des établissements scolaires. © REPRODUCTION PP
FORMATION Tous les parte-
naires d’Espace (Evaluer, situer
un parcours, apprenant, citoyen,
européen) se sont retrouvés à
Errenteria du 26 au 29 janvier
pour une quatrième réunion
transnationale de travail.
« À l’approche de l’échéance
finale du 28 avril, date de la
conférence restituant l´évolution et les résultats du projet, le
CIFP LHII Don Bosco de Errenteria, notre hôte, et le CIP.ETI de
Tudela pour l’Espagne, St-John’s
Collège Cork pour l’Irlande et le
Lycée des Métiers de la Maintenance Jean- Pierre-Champo de
Mauléon pour la France, ont
poursuivi leurs travaux en
mutualisant leurs savoir-faire
(1) », résume Françoise Levée,
professeur au lycée professionnel de Mauléon.
Différents ateliers ont permis
de finaliser le travail sur les
documents associés, facilitant
un suivi complet du parcours de
formation du stagiaire depuis la
contractualisation du stage
jusqu’à sa conclusion. Ainsi les
partenaires ont procédé à une
harmonisation des différents
documents utilisés en fonction
de critères spécifiques propres
à leur fonctionnement institutionnel.
Une fructueuse
collaboration
Par ailleurs, « un retour
d’évaluation tant à destination
du stagiaire que de l’entreprise
d’accueil a été mis en place dans
une logique d’évaluation/évolution, ajoute Emmanuel Levée
professeur à l’établissement
mauléonais. La finalité sera pour
chacun de pouvoir bénéficier
d’un retour miroir des qualités
acquises et de celles à pouvoir
améliorer selon une charte
réciproque d’objectif Qualité ».
Concernant l’aspect technique, l’atelier informatique a
présenté l’interface du logiciel
d’évaluation pour une réflexion
commune amenant des
perspectives d’évolutions
futures.
Cette semaine a favorisé de
nombreux échanges professionnels et culturels enrichis par la
proximité de Donostia (Saint-
Sébastien) capitale européenne
2016 de la culture. À cet égard,
la visite du très novateur Centre
TKNika en matière de formation
professionnelle et d’adaptation
des besoins de formation au
bassin d’emploi du Pays Basque
a été des plus instructives en
matière de pratiques innovantes.
Cette 4e rencontre transnationale s’est déroulée et conclue
dans une ambiance de partage
et sous le signe d’une collaboration fructueuse pour un projet
déjà bien abouti. l
(1) Application informatique
(anglais, espagnol, français,
euskara) portant sur l’évaluation des
stagiaires européens en période de
formation en milieu professionnel.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
ORTHEZ & OUEST-BÉARN
| 21
CONTACT : 05.59.69.49.07 - orthez-pp@pyrenees.com
Clin
d’œil
Daguerre
et Makja réunis
aux Musicales
A l’invitation de l’association Les
Triporteurs, l’auteur interprète
Daguerre se produira ce samedi
6 février à 21h aux Musicales en
compagnie du groupe Makja et
des élèves musiciens. Une rencontre qui aura lieu dans le cadre du
projet Artiste/élèves développé
par l’association et l’école de
musique. Les places peuvent d’ores
et déjà être retirées au magasin
Music à gogo, sur le foirail. Le tarif
des entrée est fixé à 5,5€.
POLITIQUE
Max Brisson
répond aux
Orthéziens
Évincée des instances des
Républicains lors du scrutin
interne de samedi, la droite orthézienne s’estimait hier dans nos
colonnes victime d’un règlement
de comptes. Son chef de file
André Arribot réclamait ainsi des
« réponses » des instances du
parti sur leur absence du comité
de circonscription, l’organe
d’animation local du mouvement. Alors que 25 candidats
postulaient pour 19 sièges, le
quatuor orthézien n’avait pas
réussi à obtenir une seule place.
Le secrétaire départemental
Max Brisson réfute ces allégations. « La théorie du complot est
toujours excessive. Il n’y a eu
aucune instruction, mais une
campagne électorale. Une équipe
s’est constituée autour de Pierre
Saulnier. Elle a fait campagne et
a contacté les militants pour se
faire connaître. »
« Un immobilisme
qui déplaisait »
Une activité qui aurait fait
défaut au collectif, trop centré
selon le secrétaire départemental sur la cité Fébus pour une
circonscription calquée sur le
découpage des Législatives.
« André Arribot confond la 3e
circonscription et Orthez depuis
des années. Il a une vision locale,
alors qu’un délégué se doit
d’avoir une vision départementale. Il y a eu un ras-le-bol de ce
tropisme. De plus, son bilan est
un peu maigre. C’est cet immobilisme qui déplaisait aux
militants », continue le secrétaire
départemental avant d’esquisser un geste d’apaisement vers
le collectif irrité. « Si les choses
se calment, les Orthéziens seront
appelés à reprendre une place,
je l’ai dit à Pierre Saulnier. Le
secrétaire départemental est un
peu fait pour être le bouc
émissaire, mais je n’ai pas
d’ennemi dans le parti. » l A. R.
Mouvement dans la majorité,
Prada et Lalanne sur la touche
MUNICIPALITÉ Dans le conflit qui l’opposait à Bernadette Prada et Dominique Lalanne, Yves Darrigrand
a tranché. Dès aujourd’hui, les deux adjoints sont délestés de leurs délégations au personnel et aux finances.
E
ntre les adjoints Bernadette Prada et Dominique
Lalanne et le maire Yves
Darrigrand, le conflit
couvait depuis de longs mois, entretenant une atmosphère délétère
en mairie. Les dissensions intestines sur le management du personnel municipal allant grandissant,
l’édile a finalement décidé de
trancher dans le vif.
«
Nous ne pouvons pas être
efficaces en maintenant
en permanence un climat
de suspicion
et de dénigrement par
rapport aux services. »
Yves Darrigrand
Le maire et ses adjoints s’opposent notamment sur les relations à entretenir avec les services municipaux. © ARCHIVES P.-O.J.
Dès aujourd’hui, par décision
du maire, Dominique Lalanne
est délesté de sa délégation aux
finances et sa destitution de son
poste d’adjoint sera proposée au
prochain conseil municipal « si sa
situation n’a pas bougé d’ici là ».
Bernadette Prada perd, elle, la
délégation au personnel, mais
conserve l’administration générale
et les fêtes.
« Je ne peux pas avoir d’adjoint
en charge du personnel qui ne
parvient pas à établir une relation
apaisée avec les services. De même,
je ne peux pas avoir un adjoint aux
finances qui s’installe dans une
posture de retrait total comme il le
fait depuis la fin de l’année dernière
et qui refuse aujourd’hui de
s’engager dans la procédure du
budget », justifie Yves Darrigrand.
Pour l’édile, les racines du divorce
remontent cependant aux premiers
pas de la municipalité dans les murs
de l’hôtel de ville. « Lorsque nous
sommes arrivés, le directeur général
des services (NDLR : Pascal Kholler)
était inopérant. Plusieurs adjoints
ont dû descendre dans l’opérationnel, spécifiquement Bernadette
Prada et Dominique Lalanne.
Ensemble, nous avons décidé de
lancer un audit des services, d’en
suivre les préconisations et de
choisir un directeur général des
services. La question des relations
des élus avec l’opérationnel s’est
alors reposée. Cela a assez vite
coincé avec ces deux adjoints, qui
ont eu des difficultés à s’adapter à
la nouvelle organisation qu’ils
avaient voulue. Ils ne sont jamais
parvenus à établir une relation
équilibrée avec les services et le
‘codir’(NDLR: le comité rassemblant les élus et les chefs de pôle). »
Dissensions croissantes
Peu à peu, les sons dissonants
se sont fait entendre, minant
l’édifice de la majorité. « Leur refus
de signer la charte de bon fonctionnement des élus a laissé beaucoup
de douleur. Ils donnaient l’impression de se situer au-dessus des services, au-dessus des autres adjoints. »
ZOOM
La majorité réunie ce soir,
Leonel Lallemant pressenti aux finances
À l’invitation du maire Yves Darrigrand, la majorité se réunira ce soir pour évoquer les
retraits de délégations. Une réunion qui pourrait être agitée, Oser choisir n’étant pas
forcément unanime. Si certains comme l’adjoint Jean-Marc Terrasse estiment ouvertement « nécessaire de surmonter la situation de blocage », d’autres se montrent plus
sceptiques en privé. « C’est une erreur. On commence ensemble, on termine pareil »,
regrette un autre élu. « Nous prenons un risque », concède le maire. « Mais je préfère
le prendre plutôt que prendre celui de la paralysie par des conflits internes
permanents. Nous avons dessiné devant les Orthéziens un programme. Pour cela, il
faut une équipe. J’espère que je la trouverai solide », continue celui qui profitera certainement de l’occasion pour évoquer la nouvelle répartition des tâches. Si Yves Darrigrand entend conserver le personnel, la délégation des finances pourrait échoir à Lionel
Lallement. « Il a été sondé », note l’édile sans s’étendre. Le conseiller municipal avait
exprimé des vélléités de départ à l’automne. « Il se sentait inutile », explique le maire.
La lettre de démission « n’étant jamais parvenue », cet inspecteur des impôts de profession trouverait sans doute matière à s’investir avec cette nouvelle et copieuse charge.
Autres exemples, en vrac : le
conflit autour du licenciement de
la directrice de la régie des eaux ou
la reprise en main progressive par
Yves Darrigrand du dossier de
l’accord-cadre qui avait poussé en
novembre les agents communaux
à la grève. Mais aussi un signalement du CNFPT (1) parvenu sur le
bureau du maire le 14 janvier
pointant des faits de harcèlement
de certains cadres. « Cela a assis ma
décision », reconnaît l’édile.
« Je suis intervenu à plusieurs
reprises mais ces tentatives ont été
infructueuses. Je tiens à un travail
véritablement collaboratif avec les
services. Nous ne pouvons pas être
efficaces en maintenant en permanence un climat de suspicion et de
dénigrement par rapport aux services qui sont les opérateurs de notre
projet », conclut le maire qui exposera ce soir ses motifs devant les élus
municipaux. Une réunion qui
promet d’être agitée (voir zoom).
En attendant, le trio qui s’était
constitué en 2013 pour conquérir
la mairie confirme le dicton :
l’amour dure effectivement 3 ans.
l ARNAUD ROSSIGNON
(1)
Centre national de la fonction publique
territoriale.
Bernadette Prada : « Résister, c’est rester »
RÉACTION Si Dominique
Lalanne n’a pas donné suite à nos
sollicitations pour évoquer son
avenir, Bernadette Prada fait front
à la décision d’Yves Darrigrand de
lui retirer la délégation du personnel. Et rend coup pour coup. « Cette
décision unilatérale et autoritaire
n’a pas été validée par notre groupe
majoritaire bien au contraire. Notre
désaccord profond sur le management des services depuis l’arrivée
de la nouvelle directrice générale
des services est à l’origine de cette
décision », affirme-t-elle avant
de livrer sa vérité.
« Plusieurs événements ont contribué à une incompréhension. Par
exemple, le licenciement de Laetitia Martinez, directrice de la régie
de l’eau, le traitement injuste qu’ont
subi les catégories C et B qui,
contrairement aux chefs de pôle
de catégorie A, n’ont pas vu leur
régime indemnitaire revalorisé. Je
remercie les nombreux agents,
avec lesquels j’ai entretenu d’excellentes relations. Quant à ceux dont
le principal travail consiste à cultiver le plaisir du ragot et des jérémia-
des journalières (ils se reconnaîtront) je les invite à retrouver le
sens du service public. »
« Fidèle au mandat
des Orthéziens »
Désavouée, l’adjointe ne quittera pas pour autant ses fonctions.
« Résister c’est rester, Je reste en
charge de l’administration générale
et des fêtes, fidèle au mandat que
m’ont confié les Orthéziens ainsi
qu’à toute notre équipe », continue celle qui souhaite assurer
ces derniers « de son intacte envie
de servir la ville avec vaillance,
honnêteté,
passion
et
dynamisme. » L’adjointe n’oublie
pas de prendre la défense de son
compagnon de disgrâce. « Dominique est un adjoint rigoureux qui a
mis à jour les nombreux dysfonctionnements du service financier.
Ses investigations dérangent. Les
Orthéziens jugeront de ce procédé inique émanant d’un maire se
disant « bienveillant », conclut
l’adjointe dans une allusion au
leitmotiv des vœux du maire. La
cohabitation promet.l A. R.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
22 | Ouest-Béarn
» CARRESSE-CASSABER
CARNET
Athos-Aspis : Joseph Saint Clement
C’est avec peine que le village a appris le décès de Joseph Saint
Clement, âgé de 89 ans. Il coulait une retraite bien méritée au
domaine de Coulomme, à Sauveterre, après avoir, durant de
nombreuses années, exercé la profession agricole et mis en
valeur la ferme dite de « Bouchôo ».
La vie de Joseph n’a pas été un fleuve tranquille. Il avait eu le
malheur de perdre Patrick, son fils unique, à l’âge de 20 ans,
victime d’un accident de la route. En 1998, C’est Hélène, son
épouse, qui le quitta. Pendant plusieurs années, il a vécu dans
la solitude, mais ses nombreux amis venaient lui rendre visite.
Le défunt a servi aussi son village : durant quatre mandats, il a
siégé au conseil municipal et, à ce titre, avait été décoré de la
médaille d’Honneur régionale, départementale et communale, échelon argent.
Ses obsèques religieuses ont été célébrées au temple de Sauveterre par le pasteur Dennis, de l’église unie de France. Il repose désormais au cimetière du village, auprès des siens. Le
journal s’associe au deuil de sa famille, en particulier de sa
sœur, ses neveux et nièces, et leur présente ses plus sincères
condoléances.
PRES
DE CHEZ VOUS
BELLOCQ
Concert de chants béarnais
Un concert de chants traditionnels béarnais est organisé par
l’association Cultura De Noste
et la mairie de la commune
ce samedi 6 février à 20 h au
temple de Bellocq.
A l’issue de la prestation le verre
de l’amitié sera servi à la salle
communale autour d’une
cantère. Entrée gratuite et
ouverte tous.
SAULT-DE-NAVAILLES
Battue aux chevreuils
L’Acca organise une battue aux
chevreuils samedi 6 février.
Rendez-vous à 7h30 au local.
Toute autre chasse est interdite.
Un avis défavorable pour le
projet de troisième carrière
ECONOMIE L’avis
du commissaire-enquêteur
n’est que consultatif et ne sera
pas forcément suivi par l’Etat.
Suite à l’enquête publique qui
s’est déroulée du 19 octobre au
23 novembre sur le projet de
création d’une gravière sur le
territoire de la commune, le
comminissaire-enquêteur vient
d’émettre un avis défavorable.
Cet avis est consultatif et peut ne
pas être suivi par l’Etat.
Rappelons que ce projet, en
bordure de gave, est porté par
le groupe béarnais Daniel (notre
édition du 2 octobre 2015). Les
matériaux seraient ensuite
convoyés vers l’unité de traitement d’Abos. Pour une production annuelle de 250 000 tonnes,
5 à 8 emplois, chauffeurs poidslourds inclus, seraient créés.
Un trafic de camions
estimé trop important
Dans son compte-rendu, le
commissaire-enquêteur Alain
Jouhandeaux pointe notamment
l’absence d’acceptabilité de la
population et considère « que
toute argumentation du trafic
des poids-lourds, aussi minime
soit-elle sur la RD 817, est incompatible avec la tranquillité et la
qualité de vie de la population. »
Lors de l’enquête publique,
»
Deux carriers sont déjà présents
sur le territoire de Carresse,
dont la Cemex. © ARCHIVES N. SABATHIER
de nombreux riverains avaient
en effet exprimé leurs craintes
de voir le trafic des poids-lourds,
déjà important dans le secteur,
exploser avec l’aménagement
d’une troisième carrière, qui
rejoindrait celle de la Cemex et
du groupe Siniat (ex-Lafarge). « Il
est évident que le fonctionnement des deux autres carrières
situées sur la commune participe au rejet de cette activité
industrielle. » A cela, s’ajoutent
des craintes environnementales
mais aussi la disparition de terres
agricoles sur une vingtaine
d’hectares.
A noter que l’argument de
l’éventuel aménagement d’un
diffuseur sur l’A64 (lire cidesssous) n’a pas fait pencher la
balance dans les conclusions du
commissaire-enquêteur. « Si la
réalisation d’un demi-échangeur
sur l’A64, à Cassaber, est maintenant en bonne voie, il n’en
subsiste pas moins que l’accès à
la RD 17 est compromis et que
l’adaptation du chemin de Sus
La Houns ne permettra pas la
cohabitation des agriculteurs et
des camions de la société sans
que des travaux autres qu’un
enrobage ne soient effectués. »
l E. N.
ZOOM
Diffuseur : le ministre a été saisi
Cet avis intervient alors que les discussions sur la création d’un diffuseur sur
l’A64, entre Cassaber et Sordes, projet porté par les conseils départementaux des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, est toujours en discussion.
Même si plusieurs étapes ont été franchies, d’autres écueils administratifs sont
encore à contourner. « Un dossier a été envoyé au ministre des Transports
(NDLR, le Landais Alain Vidalies) et nous attendons sa réponse » indique une
source. Le diffuseur permettrait de soulager la RD 17 du trafic des poids-lourds.
SAUVETERRE-DE-BÉARN
Le SEL de la légende prend son essor
ASSEMBLÉE Après un an
d’existence tenu par Sandrine
Darrigol et Philippe Simon, le
SEL de la Légende a tenu sa
première assemblée générale
au stade de Sauveterre. 26
familles sont maintenant
regroupées dans ce « Système
d’Echange Local »
Une assemblée générale
extraordinaire s’est d’abord
tenue pour modifier les statuts,
puis une assemblée ordinaire
pour le bilan financier dont le
budget de 250€ laisse apparaître un léger bénéfice alors que
l’assurance 201 est déjà payée
et que le SEL de Navarrenx
dissous, devrait verser 50 € dans
la cagnotte.
Cinq bourses locales d’echanges (BLE) ont été organisées. La
commune de Sauveterre met
une salle à disposition chaque
semaine ce qui permettra la
tenue d’autres animations.
Quelques « plumes »
Il y a eu aussi ateliers jardin
pour l’entraide et les conseils.
Le SEl, c’est aussi des dépannages mécaniques, des travaux de
Le bureau de l’association lors de l’assemblée. © JEAN-JACQUES TROUILH
couture, de l’aide pour l’entretien des jardins ou prairies, des
traductions, des corrections de
textes, du repassage, des aiguisages de couteaux...Tout çà pour
quelques « plumes » : la
monnaie virtuelle et inépuisable d’échange dont l’intérêt est
surtout de traduire l’activité,
même si certains sont assez
réticents au principe de valeur,
même virtuelle.
Une bibliothèque partagée
se tient également au salon du
magasin de presse rue LéonBérard ouverte à tous. Parmi les
projets, la création d’une
« grainothèque » afin de sauver
des essences du patrimoine
végétal et de « boîtes à livres »
placées dans la commune et à
disposition du public.
L’association se dote d’un
conseil d’administration. Sont
élus : Maryline Araspin, Anaïs
Bonjean, Cathy Léon-Candelle,
Sandrine Darrigol, Alain Jayet
et Philippe Simon. Tout le
monde peut adhérer et apporter ainsi sa compétence dans
de multiples domaines, de services à rendre et à échanger. l
l seldelalegende@laposte.net ou
05 59 67 35 50 sur Facebook : SEL
de la Légende. L’adhésion annuelle
par foyer est maintenue à 10 €.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Pays de Lacq | 23
» MOURENX
EN IMAGES
Arthez-de-Béarn
Les collégiens découvrent Fernando Costa. Dans le
Un minibus pour les jeunes
cadre de l’étude de l’histoire de l’art, les élèves de3 du collège Corisande
d’Andoins sont allés à la crypte Ste-Eugénie de Biarritz découvrir le
travail de l’artiste français Fernando Costa. Sculpteur-soudeur
contemporain, autodidacte, il donne une seconde vie aux panneaux de
circulation routière plantés sur nos routes entre 1950 et 1980. Un art
brut qui laisse une large place à la spontanéité dans l’expression de sa
créativité. Chez Costa l’interprétation reste libre, il n’y a pas de sens
unique. Les élèves ont beaucoup apprécié cette forme d’art d’un genre
très particulier mais tellement expressif. © CLAUDE THOMMERET
e
Patrice Laurent, le maire, les commerçants et les élus devant le nouveau minibus. © CÉLINE WIDELKA
INITIATIVE 13 partenaires
Mourenx
«Ramener les électeurs aux urnes». Les membres du
Parti Communiste bassin de Lacq étaient réunis pour les vœux et les
souhaits dans l’optique des élections à venir celles de la présidentielle,
des législatives et des sénatoriales en 2017, tout en tirant un bilan sur
les récents scrutins. Alexandre Fernandez, le secrétaire local, a lu le
rapport du conseil national des 16 et 17 janvier servant ainsi de base à
la réflexion. « Nous devons commencer dès aujourd’hui à nous
rassembler pour une vraie gauche, avec un programme qui permettra
aux électeurs de se positionner clairement » a souligné un des
membres du parti. © JEAN-LOUIS GAMAURY
Pardies-Monein
Le Billard club prend son envol. La compétition au billard
club de Pardies, avec une manche de qualification pour le régional à
trois bandes, a vu se détacher Yves Robert, de Pau, qui l’a emporté par
cinq victoires. Il devait s’incliner en quart contre René Ranson, de
Bayonne. Le président du billard club de Pardies, André Reulet est
arrivé demi-finale où il a été battu par le même René Ranson. Thierry
Lapuyade, président du club de Pau a également fait un parcours
remarquable, il s’est retrouvé en finale contre René Ranson, et après
une lutte acharnée, s’inclinait sur un score de 15 à 16 en 45 reprises.
© JEAN-LOUIS GAMAURY
PRES
DE CHEZ VOUS
ARTHEZ-DE-BÉARN
Projection de « ôpapillon »
Le Conservatoire d’Espaces
Naturels (CEN) d’Aquitaine
propose la projection du film
« ôpapillon » le mercredi 10
février à 20h15 au centre socio-
culturel. Ce superbe film
raconte le mode de vie particulier des papillons dans les
marais.
Pour tout public, projection
gratuite. Contact : Gilles
Bailleux au 05 59 90 14 42.
ont été sensibles au projet lié
à ce véhicule, à savoir le
transport d’enfants et
de jeunes dans le cadre des
activités.
La commune a pris une
délibération en juin 2015 pour
officialiser l’acquisition d’un
minibus de 9 places en vu de le
mettre à disposition des secteurs
affaires scolaires et animation
jeunesse. Le projet a été totalement autofinancé par la vente
d’espaces publicitaires présents
sur le véhicule. Le coût d’achat
est de 34100 euros (prix catalogue).
Lors de la réception du
minibus, Patrice Laurent, maire,
a voulu « remercier en premier
lieu François Matéos et Gilles
Salmon pour le travail qu’ils ont
réalisé tous les deux. Cette idée
de bus avec des publicités existe
déjà par ailleurs.
Cet achat a été possible grâce
aux commerçants qui ont voulu
se joindre à ce projet. C’est une
belle opération et je vous en
remercie ».
Gérard Theaux
« doublement heureux »
François Matéos a également
remercié les commerçants « de
la part de la jeunesse mourenxoise » et Gérard Theaux a ajouté :
« Je suis doublement heureux en
tant qu’élu et en tant qu’artisan,
que commerçant ».
Tout le monde s’est retrouvé
autour d’un vin d’honneur à la
salle des mariages. l
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
24 | Pays de Lacq
» MONEIN
» ARTIX
Communiquer par le jeu
au centre social et culturel
« La petite prison dans la
mairie » à guichets fermés
SPECTACLE C’est un gros
succès pour « La petite prison
dans la mairie » du Duo des
Nom programmé par la
commission culture de la
municipalité offert aux Artisiens
et qui aura lieu ce samedi 6
février à 20h30 à la salle des fêtes
d’Artix.
En effet, celui-ci se jouera a
guichet fermé, tous les billets
disponibles ayant été distribués
lors des permanences de réservations qui se sont tenues en
mairie la semaine dernière.
Les 550 places
sont toutes réservées
Le personnel du centre social et culturel, les élus et les administrateurs lors d’une rencontre participative.
© ROSELYNE HARSCOUËT-FITTES
VŒUX Audrey Villahescusa,
la directrice du centre, a rappelé
les fondamentaux
de la structure.
Après les traditionnels vœux
adressés par Michel Lespy, président de l’association Vie et
rencontre, aux intervenants du
centre social et culturel (employés
et bénévoles), aux administrateurs et aux élus, c’est avec le plus
grand sérieux que la directrice
du centre social et culturel,
Audrey Villahescusa, a proposé
un jeu.
« Je vais vous poser des
questions et suivant votre
réponse, pour ou contre, vous
vous positionnerez d’un côté ou
de l’autre de la pièce, ensuite,
nous débattrons. Première
question : l’un des rôles du centre
social et culturel est-il de soute-
nir les différentes associations de
la commune ? ». Question après
question, les différentes missions
du centre ont été balayées et des
pistes esquissées sur les domaines à soutenir ou à explorer, sur
la prise en compte des souhaits
des séniors par exemple.
Neuf secteurs d’activités
Ensuite, les participants se sont
constitués en équipes pour
proposer une définition du
centre.
Voici l’une des propositions :
« Le CSC est un lieu d’accueil,
d’écoute d’accompagnement et
de solidarité, dont l’un des buts
est de créer des liens intergénérationnels sur un territoire
donné ».
Au total, ce sont neuf secteurs
d’activités constitués d’équipes
formées et structurées (profes-
sionnels et bénévoles) qui sont
identifiés : accueil et communication, animation collective
famille, savoirs et découvertes,
animation sociale, économie
sociale et familiale, accueil de
loisirs (centre aéré), accueil et
soutien jeunes, aide à la communication visuelle.
Michel Lespy et Audrey Villahescusa ont rappelé que les
façons d’agir au centre social et
culturel sont fondées sur : une
vision globale de la vie humaine,
des compétences des hommes
et des femmes et du territoire où
ils vivent ; des méthodes participatives, opérationnelles et
responsables, un partenariat actif
et ouvert. l
l Contact : Evelyne ou Erika à l’accueil
du centre social et culturel au 32 rue du
Commerce 05 59 21 31 30. www.centresocialmonein.fr
» MONEIN
Compte tenu de la popularité de ces humoristes, chaque
foyer artisien avait reçu un
courrier qui décrivait les modali-
tés de réservation, la municipalité souhaitant donner la priorité à ses habitants. Aussi, dès le
premier jour de permanence ce
sont plus de 400 entrées qui
étaient délivrées.
A ce jour, les 550 places
(capacité d’accueil de la salle)
sont toutes réservées.
Ce qui réjouit Michel Fayet
adjoint à la culture qui à su, avec
les membres de sa commission,
opter pour une programmation
très prisée par les Artisiens. Le
jour du spectacle, les portes de
la salle polyvalente seront ouvertes à 19h 30 pour faciliter
l’accueil du public qui devra
obligatoirement présenter les
billets d’entrée afin de pouvoir
assister au spectacle. Aucune
billetterie sur place. l
La permanence des réservations a été prise d’assaut dès le premier jour.
© LIONEL VENTE
» ARGAGNON
Un concert de Nouvel An
chaudement applaudi
Brassens résonne dans la commune
CONCERTS L’esprit de Georges
Brassens a plané à Monein, au
travers d’une série d’animations
et concerts proposés tout d’abord
aux collégiens puis au grand
public, sous l’impulsion de Sylvie
Russo animatrice au service
culture de la ville.
Pendant trois mois, les élèves
de 6e ont découvert la vie et
l’œuvre de l’artiste avec leurs
professeurs de français et de
musique. À la bibliothèque, ils
ont parcouru l’exposition et participé à des ateliers et, à deux reprises, ils ont rencontré les
chanteurs-musiciens du formidable trio Demain la veille :
Mamac, Michel Martineau et
Laurent Ferratges.
Un fabuleux hommage
Et pour conclure ce cycle
Brassens, il n’y avait rien à jeter
lors du concert. L’ambiance était
digne de « Tonton Georges »,
authentique, bon enfant et
Le public, nombreux, a apprécié la soirée en l’église d’Argagnon. © B. C.
MUSIQUE La chorale Arcanto
Les collégiens sur scène avec Michel, Laurent et Mamac du trio Demain
la veille. © ROSELYNE HARSCOUËT-FITTES
rebelle. Les surprises n’ont pas
manqué : 20 collégiens soutenus
par Demain la Veille ont interprété « L’Auvergnat » et « Les
copains d’abord ». Sylvie Moulin
a également posé une devinette
au public en chantant « L’orage ».
Au cours de ces journées, « un
amandier » a refleuri dans la ville,
grâce à la synergie qui s’est opérée
entre les différents intervenants
et aux talents multiples de
Laurent, Mamac et Michel qui
rendent un fabuleux hommage
à Georges Brassens en interprétant ses textes sur des airs de
bossa, de jazz ou de rumba et
même de slam. l
avec à la baguette depuis le mois
de septembre dernier, Michel
Queille, lance toujours sa saison
par un concert chez elle, à l’église
d’Argagnon.
Cette année, si elle n’a pas
dérogé à la règle, elle a réservé à
tous ceux qui l’aiment une belle
surprise en invitant Monein
Cantadou, la chorale moneinchonne avec à la baguette Larisa
Tamara.
Entre un « Pater Noster » et »
Le Jour le plus long » en passant
par « Le temps des cerises » en
première partie par Arcanto et
« Agur Jaunak » et « La
Madeleine » (un pot-pourri
breton) en passant par l’ « Ave
Maria » pour Monein Cantadou,
ce fut un bonheur pour tous ceux
qui avaient rempli l’église.
Il fallait un morceau pour finir.
Ensemble, c’est « Qu’èm ço qui
èm » de Nadau qui a fait chaudement applaudir tous ceux qui
étaient venus. l
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
PYRÉNÉES-SPORTS
| 25
CONTACT : 05.59.82.20.34 - sports-pp@pyrenees.com
FOOTBALL District des Pyrénées-Atlantiques
Des brassards de prestige
55 clubs ont répondu
à l’invitation du District 64
vendredi à St-Pée-sur-Nivelle,
le temps d’une soirée rare où
les capitaines ont été fêtés.
L
es absents ont vraiment
eu tort. 55 des 90 clubs
de foot basco-béarnais,
avaient répondu vendredi à l’invitation du District des
Pyrénées-Atlantiques pour une
soirée appelée à faire école aux
dires d’Amador Carreras, le président de la Ligue Aquitaine, tout
heureux d’avoir fait le déplacement.
Dans le magnifique décor
pittoresque de la ferme Inharria,
au cœur de Saint-Pée-surNivelle,
il faut reconnaître que l’événement réunissant quelque 160
convives avait de l’allure et du
sens. Après les bénévoles l’an
dernier à Maslacq, les capitaines
ont été mis à l’honneur.
« Un vrai capitaine, c’est un
leader. Quelqu’un qui fait passer
des valeurs, qui encadre, soutient,
aide, écoute », a décrit JeanMichel Larqué. Le président du
District en sait quelque chose, lui
qui porta le brassard des Verts de
la grande époque. Par le biais de
l’ancien international JeanFrançois Domergue, désormais
L’instant symbolique de la remise des brassards aux capitaines par les dirigeants des 55 clubs présents à Saint Pée-sur-Nivelle. © BERNARD CHELLE
chargé de mission auprès de
l’UEFA, ce sont des brassards de
prestige auxquels ont eu droit les
clubs basco-béarnais.
Un geste pour Mourenx
« J’espère que vous les porterez fièrement et que vous en serez
dignes », a prévenu le président
Larqué en décrivant les brassards
officiels portant le logo de l’UEFA
et le slogan « No to racism »,
traduisez « Non au racisme ».
Tel un Père Noël jouant les
Au nom du comité directeur du District des Pyrénées-Atlantiques, JeanClaude Larrieu a remis à Cap’tain Larqué, un brassard «collector» réunissant les écussons de la JAB, l’AS Saint-Etienne et du District. © B. CHELLE
prolongations, « Jean Mimi » a
distribué toute une panoplie des
cadeaux. Paires de crampons,
vestes, sacs de sport : de quoi ravir
les acteurs du foot basco-béarnais
qui ont même eu droit à un quiz
« spécial Coupe de France »
concocté et animé par Cap’tain
Larqué en personne. L’Avenir de
Mourenx, qui n’en finit pas avec
les déboires (1), a eu droit à des
équipements récoltés par JeanClaude Larrieu, vice-président
du District.
Emu, Michel Lhotte, le président mourenxois, a adressé ses
remerciements « à l’ensemble
des clubs pour un élan de générosité qui a dépassé toutes nos
espérances ». Il a ainsi exprimé
sa « fierté d’appartenir à cette
famille du football des PyrénéesAtlantiques. »
l CHRISTIAN SEMPÉ
(1) Après les poteaux sciés et
l’incendie du foyer, 50 ballons avaient
été volés dans la semaine.
WEB
Les photos de la soirée sont à voir sur le
site www.larepubliquedespyrenees.fr
En quatre
questions
« Etre aimé de
ses coéquipiers »
Pourquoi avoir choisi ce thème
des capitaines ?
Ils ont une responsabilité sur
le terrain où parfois ils sont
obligés de subir les égarements
de leurs coéquipiers. Parfois
ils paient pour eux. Quand il
y a un problème de discipline,
un capitaine peut être impliqué à ses dépens, sans qu’il
n’ait rien fait. C’est bien, de
temps en temps, de renvoyer
l’ascenseur.
Quel est, selon vous, le
capitaine idéal ?
C’est le capitaine qui est aimé
par ses coéquipiers pendant
sa carrière et qui le reste après.
Comment êtes-vous devenu
capitaine de St-Etienne ?
JeanMichel
Larqué
Président du
District 64
de football
Georges Bereta venait de partir
à Marseille. Je devais avoir 26
ou 27 ans quand j’ai été convoqué par Robert Herbin et
Roger Rocher. On m’a dit :
« C’est à ton tour ! »
Quels étaient vos messages ?
D’abord, il fallait qu’ils soient
rares. Il faut savoir choisir les
moments où on parle, à qui
on parle et comment le dire.
Il y a des profils de joueurs à
qui il faut parler car soit ils sont
exubérants, dans l’extériorisation de leurs tracs, soit ils
sont introvertis et paralysés.
Et puis il y a des joueurs à qui
on n’a besoin de rien dire car
ils abordent avec sérénité le
match, l’événement.
De 13 à 60 ans, ces capitaines qui montrent l’exemple
Parmi la cinquantaine de
capitaines mis à l’honneur
vendredi soir à Saint-Pée-surNivelle, voici trois profils avec
bien des points communs.
cie Christophe Betouigt, dirigeant
du Stade Navarrais où son jeune
attaquant a débuté à l’école de
foot.
ANDRÉ BALDOUMINOUS, capitaine des vétérans à 7 de l’entente
Haut-Béarn. Jeune retraité de chez
JESSICA TOUZILLIER, capitaine
des séniors féminines de l’entente
FC3A-PAU FC. Educatrice spécia-
lisée dans la vie civile, Jessica
Touzillier, 26 ans, est issue du
FC3A qui évolue en entente avec
le Pau FC sur le plan féminin, en
2e division du championnat interDisrticts 64-40. « Elle est à l’image
de l’équipe, sérieuse et appliquée », souligne l’entraîneur
Nicolas Augustin à propos de sa
milieu de terrain polyvalente.
Jessica Touzillier, capitaine des
Yoann Mercatbide, capitaine des
filles de l’entente FC3A-Pau FC,
U15 du Stade Navarrais, ici à droite
avec le coach Nicolas Augustin. © B. C. de Christophe Betouigt. © B. C.
YOANN MERCATBIDE, capitaine
des U15 de l’entente NavarrenxRivehaute. Elève de 4e au collège
des remparts, Yoann Mercatibde soufflera 14 bougies en
novembre prochain. « Assidu à
Jean-Jacques Saint-Cricq (d) a vanté
André Baldouminous, capitaine des
vétérans de Haut Béarn . © B. C.
l’entraînement, il est à l’écoute
de tout le monde et montre
l’exemple sur le terrain », appré-
Lindt, André Baldouminous est
à 60 ans le doyen des capitaines
récompensés vendredi. « C’est
un défenseur de moins en moins
polyvalent, mais qui sait motiver
ses troupes », sourit son entraîneur Jean-Jacques Saint-Cricq.
« Gagneur, il est exemplaire dans
un championnat où on est là
avant tout pour se faire plaisir. »
l C. S.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
26 | Sports
Aujourd’hui
à la télé
FOOTBALL Ligue 1, 24e journée
FOOTBALL Ligue 1, 24 journée
à partir de 18h55 sur BeIn
Sport.
TENNIS ATP 250, tournoi de
Montpellier à 16h sur MCS.
BASKET Eurocoupe, Oldenbourg - Limoges à 20h sur
L’Equipe 21.
CYCLISME Tour de Dubaï, 1re
étape à 10h sur Eurosport.
Le Paris SG parviendra-t-il à
établir un nouveau record
d’invincibilité en championnat?
Il lui faudra pour cela éviter de
perdre à domicile contre
Lorient ce soir.
e
VITE DIT, VITE LU
RUGBY
Tournoi U20 : Buros
titulaire contre l’Italie...
Le joueur du centre de formation de la Section Paloise
Romain Buros sera titulaire
à l’arrière, vendredi face à
l’Italie à Nevers.
... Berhabe avec la France
fédérale contre l’Irlande
Le pilier du FC Oloron a ses
habitudes en équipe de
France fédérale. Il fait partie
du groupe appelé à rencontrer l’Irlande, le 12 février
prochain à Massy.
Top 14 : un Black arrive
à La Rochelle
Victor Vito, le troisième-ligne des Wellington Hurricanes et des All Blacks, s’est
engagé pour trois ans avec
La Rochelle,10e du Top 14. A
28 ans, Vito est double
champion du monde 2011
et 2015.
BASKET
Eurocoupe : Limoges et
Strasbourg pour la qualif
A une journée de la fin du
Last 32, Limoges et Strasbourg sont toujours en position de se qualifier pour
les huitièmes de finale. A
une condition : gagner ce
soir. A Oldenboug pour le
CSP (20h), contre Gran Canaria (20h45) pour la SIG.
TENNIS
Montpellier : Mahut out
1er tour de l’ATP 250 de
Montpellier : Struff (ALL)
bat Nicolas Mahut 6-3, 7-5 ;
P.-H. Mathieu bat Elias
Ymer (SWE) 6-1, 6-4
JUDO
Tournoi de Paris
sans Teddy Riner
Le champion olympique
des lourds Teddy Riner, ne
disputera pas le tournoi de
Paris en raison d’une blessure à une épaule.
CYCLISME
Dubaï : Cavendish
étrenne ses couleurs
Le Britannique Mark Cavendish,
passé
dans
l’équipe sud-africaine Dimension Data, étrenne ses
nouvelles couleurs, dans le
Tour de Dubaï, une course
par étapes de quatre jours.
Le record attend Paris
l Dites: «33»
Ils l’ont égalé en s’imposant à
Saint-Etienne, ils ont l’occasion
de le battre au Parc des Princes
ce soir. Face à Lorient, le PSG peut
faire tomber un record vieux de
20 ans, celui de la plus grande
période d’invincibilité en
championnat. Il était jusque-là
propriété exclusive du FC Nantes,
32 matches sans défaites sur le
seul exercice 1994-1995.
Le PSG est quant à lui invaincu depuis le 15 mars 2015, et un
revers à Bordeaux (3-2). Sa série
d’invincibilité nationale de 32
matches porte donc sur deux
exercices, mais vu son appétit
cette saison, il est tout à fait
envisageable qu’il se rende
propriétaire des deux records...
A condition, déjà, d’écarter
Lorient.
l Lyon, vite, un rebond !
Pire que Troyes: lors des dix
dernières journées, Lyon a réussi
la performance de prendre moins
de points que la lanterne rouge,
5 sur 30 possibles (1 victoire, 2
nuls, 7 défaites), contre 7 pour
les Troyens.
L’OL a entre-temps remplacé
son entraîneur, Hubert Fournier,
par son adjoint, Bruno Genesio.
Mais depuis la trêve, le bilan est
à peine meilleur, avec 4 points
brésilien Malcom et surtout
l’international français Mathieu
Debuchy, prêté par Arsenal. Les
trois premiers au moins devraient
être aptes à jouer pour ce match.
l Nice et Rennes à la relance
Nice, Rennes et, dans une
moindre mesure, Saint-Etienne,
restent sur une grosse déconvenue lors de la précédente journée,
avec des défaites respectivement
contre Caen (2-0), Bordeaux (40) et le PSG (2-0). Ces trois candidats aux places européennes vont
donc devoir réagir pour ne pas
se laisser décrocher.l
LE POINT
Sans rivaux en L1, les Parisiens pourraient entrer dans l’histoire, ce soir,
en enchaînant un 33e match de championnat sans la moindre défaite. © AFP
pris en 4 matches, dont une seule
victoire contre... Troyes. (Un peu)
plus convaincante dans le jeu,
l’équipe lyonnaise peine à
convertir ce regain de forme sur
le plan comptable et voit
s’éloigner la perspective de la
deuxième place, synonyme de
qualification en Ligue des
Champions.
Avec 9 points de retard sur
Monaco, rien n’est encore perdu
pour Lyon, mais la réception de
Bordeaux s’annonce périlleuse,
d’autant que les Girondins restent
sur un probant succès contre
Rennes (4-0). Excepté une
déroute en demi-finale de Coupe
de la Ligue (5-1 contre Lille),
Bordeaux est même l’équipe en
forme de ce début d’année, avec
une série de sept matches sans
Monaco
Montpellier
Guingamp
Lille
Lyon
Nantes
Nice
Reims
Paris
Rennes
défaite en championnat... Une
série qui pourrait faire pâlir
d’envie son adversaire ce soir.
Autre motif d’envie pour les
Lyonnais: le groupe bordelais s’est
enrichi de quatre nouvelles
arrivées au mercato d’hiver, le
gardien prêté par Troyes Paul
Bernardoni, le milieu uruguayen
Mauro Arambarri, l’attaquant
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
HIER SOIR EN L2
24e journée
Red Star - Le Havre 2-1 ;
Metz - Laval 1-0; Auxerre Evian Th. 3-1; Lens - Brest ;
Créteil - Sochaux 1-1 ; AC
Ajaccio - Nîmes 2-0; BourgTours 0-2 ; Niort - Nancy 0-0
; Dijon - Valenciennes 1-0.
- Bastia............................... 2-0
- Marseille .......................... 1-0
- Troyes ..............................Ce soir 19h
- Caen ................................ //
- Bordeaux ......................... //
- Ajaccio ............................. //
- Toulouse .......................... //
- Angers ............................. //
- Lorient..............................Demain 19h
- Saint-Etienne...................Demain 21h
Pts J G N P p. c.
Paris . . . . . . . . . . 63 23 20 3 0 58 10
Monaco . . . . . . . 42 24 11 9 4 35 28
Angers . . . . . . . . 37 23 10 7 6 24 18
Nice . . . . . . . . . . 36 23 10 6 7 37 28
Caen . . . . . . . . . 36 23 11 3 9 26 28
Rennes . . . . . . . . 34 23 8 10 5 32 29
Marseille . . . . . . . 34 24 8 10 6 34 24
Bordeaux . . . . . . 33 23 8 9 6 31 30
Saint-Etienne . . . 33 23 10 3 10 25 27
Nantes . . . . . . . . 32 23 8 8 7 21 22
Lyon . . . . . . . . . . 30 23 8 6 9 28 27
Lorient . . . . . . . . 30 23 7 9 7 32 32
Bastia . . . . . . . . . 28 24 8 4 12 22 29
Guingamp . . . . . 27 23 7 6 10 22 30
Lille . . . . . . . . . . . 26 23 5 11 7 18 19
Ajaccio . . . . . . . . 26 23 6 8 9 24 31
Montpellier . . . . . 25 24 7 4 13 27 30
Reims
23 23 5 8 10 23 32
Toulouse
20 23 4 8 11 25 41
Troyes
11 23 1 8 14 16 45
=
=
=
=
=
=
Prochaine journée. Samedi 06/02:Ajaccio - Guingamp, Angers
- Lyon, Bastia - Troyes, Caen - Reims, Lorient - Montpellier,
Monaco - Nice, Toulouse - Nantes.Dimanche 07/02:Bordeaux
- Saint-Etienne, Lille - Rennes, Marseille - Paris.
RUGBY Tournoi des six nations : France - Italie samedi 15h25
Appelez le « Monsieur Novès »
Tel l’ancien professeur qu’il
fut et fidèle à une image cultivée
aux commandes du Stade
Toulousain, le nouveau sélectionneur du XV de France Guy
Novès inspire un mélange de
respect et de crainte aux internationaux qui le découvrent,
surtout les plus jeunes.
A l’image d’un lycéen entrant
en sixième, Jonathan Danty se
fait tout petit. Facétieux bout-entrain au Stade Français, il se tient
à carreau à Marcoussis, où les
Bleus préparent le premier match
du Tournoi des six nations,
samedi contre l’Italie.
Parce qu’il découvre à 23 ans
la «grande» équipe de France,
mais aussi car il fait la connaissance de son patron, Guy Novès,
61 ans, 10 titres de champion de
France et quatre Coupes
d’Europe conquis avec Toulouse.
«Je suis impressionné par tout
ce qu’il a pu faire et la personne
qu’il est, comme tout le monde.
Autant que vous (les journalistes, NDLR) quand il vient en
à Toulouse, c’était particulier...
(sourire).»
« Sérieux et assidu »
Guy Novès suscite un immense
respect chez les Bleus. © AFP
conférence de presse», explique Danty. «Il y a du respect. S’il
est intimidant ? Exactement. Moi
qui suis de nature à beaucoup
rire, sourire, je dois faire en sorte
de me contenir pour ne pas qu’il
m’ait à l’œil. Pour instant je ne
me permets pas de blagues»,
ajoute-t-il.
Ces propos ne surprennent
pas Yoann Maestri (28 ans, 42
sél.), dirigé par Novès ces six
dernières saisons à Toulouse: «Je
me rappelle quand je suis arrivé
Mais le deuxième ligne a
appris à connaître le mode de
management, qui aime souffler
le chaud et le froid: «Guy a cette
facilité d’approche, puis de recul,
puis d’approche...(rires) Comme
tous les chefs.»
Tantôt strict, tantôt proche, tel
le professeur d’éducation physique qu’il fut pendant près de 20
ans, à Pibrac (Haute-Garonne).
«Il a un côté humain très fort,
comme notre manager en club
(Gonzalo Quesada, NDLR), qui
échange beaucoup avec les
joueurs, n’intervient pas énormément sur le terrain mais est
derrière les poteaux à regarder,
et fait des retours après les entraînements», raconte Danty.
Compétiteur acharné et
entraîneur multititré, Novès, n’a
effectivement qu’un objectif: la
gagne.
«On sait qu’il est strict, mais
tout ce qu’il fait c’est dans le
but de gagner. Son comportement, les mesures qu’il prend,
nous obligent à être sérieux et
assidu», embraye le troisième
ligne Wenceslas Lauret (26 ans,
7 sél.).
Cela ne peut pas faire de mal
à un XV de France qui a besoin
d’un regain «d’autorité», comme
l’affirmait fin novembre Yannick
Bru, actuel entraîneur des avants
déjà présent dans le précédent
encadrement, lors du fiasco de
la Coupe du monde. l
ZOOM
Ben Arous ménagé
Le pilier gauche du XV de France Eddy
Ben Arous (25 ans, 12 sél.), souffrant
d’un mollet, n’a pas pris part hier à
l’entraînement collectif des Bleus.
Destiné à être titulaire samedi (15H25)
au Stade de France, Ben Arous serait
suppléé en cas de forfait par Jefferson Poirot voire Vincent Pelo, deux
novices au niveau international.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Sports | 27
EQUITATION Jumping International de Bordeaux de vendredi à dimanche
VOLLEY Nationale 3 féminine, 11e journée
Dans l’antichambre des géants
La revanche des Géroises
La Paloise Anne-Laure Yhuel,
23 ans, fait partie des meilleurs
cavaliers amateurs de France.
Avec sa jument Qriska, elle
prendra part ce week-end à
l’épreuve partenaire « pro », en
équipe. Une chance inouïe.
FOYER RURAL DE GER 3
Ont joué : M. Dumont, C. Fernandez, L. Lamazou,
M. Connan, S. Lascassies, E. Hangar, E. Chitti, C. Laville,
A. Bonesso, L. Hémadou.
Entraîneur : Aurore Chitti.
4e aux championnats de France
amateur 1*, 3e du grand prix national de Barbaste en pro... Anne
Laure Yhuel a connu une année
2015 faste dans sa spécialité, le
saut d’obstacles, et la jeune paloise
n’entend pas s’arrêter là.
Avec sa jument personnelle,
Qriska du Val d’Eyre, 12 ans, elle
entame d’ailleurs l’année 2016
de la plus belle des façons. Ce
week-end à Bordeaux, elle participera à l’épreuve partenaire pro
du Jumping international organisé à l’intérieur du parc des expositions.
Tandis que l’après-midi les
meilleurs cavaliers du globe
s’affronteront dans cette manche
de coupe du monde, Anne-Laure
entrera en piste le matin, sur des
concours de moindre hauteur :
avec obstacles d’1m20 le vendredi, d’1m25 le samedi, d’1m30 le
dimanche, voire d’1m35 en
dernier lieu si elle se hisse jusqu’en
finale. Pour repère, le jumping
international à proprement parler
dresse des barres à 1m60.
Une aventure rendue possible
par l’investissement du père d’une
de ses amies (à 8 500€ l’engagement d’une équipe, on comprend
pourquoi). Dans le parc-expo de
Bordeaux, Anne Laure Yhuel
espère non seulement faire un
MURET 0
Sets : 25-19 ; 25-21 ; 25- 17.
Battues en 3 sets au match aller
au mois d’octobre dernier, mais
fortes de leur bon comportement
face à L’Union le week-end
dernier, les Violettes avaient à
cœur de conclure cette 11e
journée de championnat à
domicile par une victoire.
D’autant que cette fois, Aurore
Chitti, la responsable de l’équipe,
disposait de la totalité de ses
joueuses, avec le retour de Christine Laville et le renfort de Laëtitia Hémadou.
Si l’entame du 1er set n’est pas
à leur avantage (5-8 au 1er TMT),
les Géroises se ressaisissent assez
rapidement grâce à une excellente défense et à quelques
attaques bien ciblées, à l’instar
de leur capitaine Léa Lamazou
qui se dépense sans compter, au
point de l’emporter 22-19.
Encouragées par ce premier
succès, elles continuent sur leur
lancée, prenant le dessus sur des
Murétaines mal inspirées et en
dépit d’un léger relâchement,
elles gagnent à nouveau 25-21.
Le 3e set, acquis sur le score de
21-17 ne sera qu’une simple
formalité pour les Géroises qui
s’offrent quelques belles phases
de jeu collectif. L’occasion pour
Aurore Chitti de faire tourner son
effectif qui a retrouvé le plaisir
de gagner, abandonnant du
même coup à leur adversaire la
dernière place de la poule.
l YVES DUPETIT
Anne-Laure Yhuel, classée 1re cavalière du département, et Qriska :
« une jument ‘attachante’, un sale caractère et une vraie guerrière ». © DR
résultat mais aussi, pourquoi pas,
intéresser des sponsors.
L’ancienne lycéenne de
Barthou nourrit en effet de belles
ambitions avec Qriska. Une
jument « qui a beaucoup de sang.
C’est sa qualité et son défaut. Elle
est tellement têtue ! Quand je l’ai
vue la première fois je n’en voulais
pas ! Mais quand je l’ai essayée
au saut, j’ai senti que c’était une
vraie guerrière, hypercompétitive. Avec elle, je veux atteindre le
haut niveau ».
l ANNE POUCHAN
* 4e division après Pro 1, Pro 2,
amateur élite, mais déjà un sacré
niveau, avec des obstacles d’1,20m.
REPÈRES
Anne-Laure Yhuel, 23 ans, à Pau depuis 2001.
Lycée Barthou puis licence de droit à l’UPPA.
A débuté l’équitation aux écuries des Pyrénées
à Sauvagnon en 2002.
Monte Qriska du Val d’Eyre, jument de 12 ans,
sans entraîneur particulier.
Principales performances
2013 : vainqueur du grand prix de Lons (1m20)
2015 : 4e du championnat de France amateur,
5e sur 73 partants dans le grand prix Pro 1m30
du grand national de Barbaste le 11 septembre
Victoire dans le GP 1m25 à Blanquefort le 20
septembre, le lendemain 4 e du grand prix pro
1m30, victoire dans le grand prix 1m25 des
masters de Barbaste le 30 octobre, 8e du derby
d’Arcachon, victoire en équipe dans la coupe des
châteaux à Barbaste en novembre
5e du classement national des meilleurs couples
de France, 1re cavalier senior départemental.
PELOTE Assemblée des juges-arbitres du Béarn
L’équipe géroise victorieuse, debout, de gauche à droite : C. Laville,
A. Bonesso, E. Chitti, E. Hangar, C. Fernandez A. Chitti (entraîneur).
Accroupies : L. Hémadou, L. Lamazou, S. Lascassies, M. Dumont,
M. Connan. © YVES DUPETIT
Cinq nouveaux arbitres en Béarn
Les juges-arbitres du Béarn
faisaient le point sur leur activité à Laroin samedi. Le président
de la Ligue Gilles Lolibé entouré
des responsables de la commission arbitrage Patrick Iribarne et
Jean-Louis Juliat ont remercié
tous ces référées bénévoles fortement impliqués tous les weekends de l’année.
Un hommage a aussi été
rendu à deux piliers disparus
l’année dernière, Jean-Pierre
Etchemendy et Jean-Bernard
Tillous.
Alain Molbert a été mis à
l’honneur pour sa sélection en
coupe du monde de Palencia, et
d’Alain Chrisostome (trophée
AFCAM) qui, petite parenthèse,
a aussi participé cette saison à
l’émission Koh-lanta.
Les nouveaux référés –
Pecchioli, De Ferron, Soulem
(Morlaàs), Carlier (Pardies) et
Etchart (Mont) – ont reçu une
dotation vestimentaire.
Duboscq (Salies) est promu
en fédéral 2.
l RAYMOND CAZADÉBAT
Du 11 sur 11 pour les Fleurs !
MJC DES FLEURS DE PAU 3
GRENADE 0
Sets : 26-24, 25-21, 25-20
Ont joué : M. Begue, N. Belkowiche, A. Corsin, C. Cortez,
R. Giancola, Y. Makhchane, F. Miloudi, S. Miloudi, A.
Ramard.
Entraîneur : Benjamin Cazeneuve.
Les juges-arbitres du Béarn entourant les récompensés et les nouveaux
référées au premier plan. © RAYMOND CAZADEBAT
ZOOM
Fédé : Lagourgue quitte la vice-présidence
Christian Lagourgue, à l’origine de la structuration de ce corps, a fait part de
sa démission de la vice-présidence de la FFPB, n’ayant pas reçu le soutien
escompté dans ses projets : le statut du juge-arbitre n’aura pu être mis en
place ; le non – respect des procédures de désignation pour les finales, les
sanctions prévues aux règlements disciplinaires inappliquées pour des cas
d’espèce qui avaient valeur d’exemple ont pesé lourd. Les juges béarnais lui
apportaient leur soutien et se tenaient pourtant prêt à continuer à œuvrer
avec lui pour les travaux de leur commission.
Que dire de ces filles ! 11e
victoire en 11 matches pour des
joueuses qui ne jouent en Nationale que pour la deuxième
saison… C’est assez rare et exceptionnel pour être souligné !
Dimanche, c’est Grenade qui
se dresse face aux Paloises. Equipe
classée 4e, celle-ci fait figure
d’épouvantail dans cette poule,
puisqu’elle a posé problème à
tous les cadors. Mais le match est
pris au sérieux par les Béarnaises, qui prennent l’ascendant
dans chacun des trois sets joués.
Néanmoins, trop de fautes
directes de la part des joueuses
des Fleurs ne permettent pas de
voir le collectif Bleu prendre le
large. C’est pourquoi on peut voir
un score serré tout au long de la
partie (24, 21 puis 20 pour ce qui
est du score des visiteuses).
Certes, ce match ne restera
pas dans les annales, mais après
la très belle performance à Balma
le week-end dernier, la tension
et l’attention sont peut-être un
peu descendues. On ne peut pas
être au top chaque dimanche !
On retiendra alors que derrière,
c’est bien la Iibéro Giancola qui
tient la baraque, tandis que
devant tout le monde a sa part
du gâteau.
On pourra également noter
que le collectif palois ne se réduit
pas à une somme d’individualités tant le fond de jeu semble leur
arme fatale. Sans être flamboyantes, mais laborieuses, les filles des
Fleurs remportent les sets serrés
sans trembler, sereines et sûres
de leur volley !
l B. C.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
28 | Sports
Vie des clubs
Le sport
à Oloron
RUGBY
Les Bélascain se repositionnent
J
KARATÉ
J
PAU KARATÉ
Championnat départemental.- Pour les
jeunes du PKA, le samedi 16 janvier était le
baptême du feu. A l’occasion du Championnat
départemental de karaté à Mourenx, 8 jeunes
du PKA participaient à leur première compétition. Malgré le stress et une certaine appréhension, ces débutants dans cette nouvelle
épreuve se sont montrés dignes de la confiance
mise en eux. Dans une compétition qui regroupe
chaque année le gratin du département, ils ont
défendu leurs chances avec beaucoup de talents.
En catégorie pupille masculin, Soulie Loïs et
Ribes Niolet ont obtenu la troisième place. En
pupille féminin, Soulie Ails a disputé la finale et
a terminé deuxième. En benjamin masculin,
Michaud Guillaume premier, Lamare Gaël
deuxième et Plouraboue Gwenaël troisième. En
minime Michaud Mathieu premier. En cadet
Lautrec Lucas finit juste au pied du podium. Ils
sont tous qualifiés pour le Championnat de Ligue
qui se déroulera au complexe de pelote à Pau
début février.
CYCLISME
Les Teulière du FCO se sont inclinés à Léognan. © DR
NATIONALE B: Les troupes de Philippe Labrucherie et Laurent
Vitalla ont partagé les points avec Bagnères (19-19). Face à
une formation qui les avait largement dominés à l’aller (3017), les réservistes oloronais sont passés très près de la victoire.
La transformation de l’essai bagnérais en toute fin de rencontre échoue cependant sur le poteau, et le nul est plus conforme
à la physionomie de la partie.
BELASCAIN: Les moins de 21 ans ont dominé Tyrosse (2311) et doublent ainsi leurs rivaux landais en reprenant la 2ème
place de la poule derrière le leader mauléonais invaincu.
BALANDRADE: Les moins de 18 ans s’imposent chez la lanterne
rouge Bardos (3-12), mais ils échouent à un essai du bonus
offensif. La défaite d’Ustaritz à Morlaàs leur permet de cependant creuser l’écart avec leur poursuivant basque.
TEULIERE: Les moins de 16 ans s’inclinent à l’entente des
Graves/Léognan (15-5). Ils conservent la 2ème place de leur
poule malgré cette contre-performance.
FOOTBALL
Quatre de chute pour le FCO
EQUIPE 1: L’équipe fanion, avec un effectif amoindri, a subi
sa 4e défaite consécutive à Biscarrosse (1-2). Les Landais
ouvrent le score, mais Nicolas Poey égalise et relance une
partie très équilibrée. Biscarrosse reprend l’avantage, avant
que Vincent Baret ne soit très sévèrement expulsé en début
de second acte. Les Oloronais résistent en infériorité numérique et livrent une prestation encourageante avant le derby
contre Orthez samedi prochain à Saint-Pée à 18h. A noter que
le leader orthézien a subi sa 1ère défaite de la saison contre
le FC des Graves samedi dernier (0-1). Les Oloronais se retrouvent quant à eux tout juste au dessus de la zone rouge de leur
poule de DHR avant ce derby alléchant.
J
TENNIS DE TABLE
Le TTOHB tombe sur du dur
J
Dans un championnat de D1 rendu difficile par la descente
de 4 équipes de Prérégion, l’équipe 1 du TTOHB éprouve de
grosses difficultés face à des adversaires plus expérimentés.
Les Oloronais s’inclinent à Pau malgré les points ramenés par
Suzanne Paillé-Barrère et Marie-Paule Casajus (2 simples
chacune) et le double Andy Colmuto/ MP Casajus (13-5).
C’était un jour « sans » pour Jean-Michel Branca. En D2, il
n’y a pas eu de miracle à Jurançon pour Alexy Del Amo Alonso,
Corinne et Alexandre Bordenave, contre des joueurs bien
mieux classés (10-0). A noter cependant le match en 5 sets
disputé par Corinne Bordenave qui échoue près du but. l
JUDO
GAN
Le 17 janvier, lors du tournoi départemental
minime par équipe, l’entente Gan-Morlaàs se
classe 2e. Félicitations à nos jeunes, Nicolas
Pordoy, Clément Mureddu, Jacques Dumora et
Hugo Mehr, qui nous ont offert une très belle
prestation. La même fin de semaine avait lieu
l’open Kata départemental minime, partie technique du judo où étaient engagé le duo Titouan
Sabrier et Hugo Mehr. Ils se hissent à la 2nde place
et nous font découvrir une autre facette du judo
où l’on travaille en technique les fondamentaux sous forme de chorégraphie. Félicitations.
J
Ludwig Berthelet, Isabelle Geuzian , Jean-Baptiste Vanneste, Olivier Romary,
Frédéric et David Verdejo, Caroline Bacou, nouvelles ceintures noires du
judo club Soumoulou. © DR
BÉARN VTT
Departemental UFOLEP Rivehaute.- Dans
des courses âprement disputées, Béarn VTT
s’en tire bien avec les titres de champions départementaux pour Emma Cottu (Minime Fille),
Baptiste Pouyau (Junior), Mathieu Guilhas
(Seniors 20-29). Luca Fourcade prend une très
belle 2e place en Minime.
Régional FFC Guitres (33).- Opposé aux
meilleurs juniors aquitains, Baptiste Pouyau
prend un bon départ puis passe à l’action et se
défait de ses adversaires pour remporter le titre
de champion d’Aquitaine, une 1re dans l’histoire
du club. Cela lui ouvre les portes de la sélection
d’Aquitaine pour les manches Interrégion.
Open Tour 64.- Après la 9e manche, la plupart
des sociétaires du club Béarn VTT sont bien
classés au général. Seniors Hommes : Mathieu
Guilhas 4e et Baptiste Pouyau 5e. Minimes :
Emma Cottu 2e et Luca Fourcade 3e. 50ans et
+ : Dominique Marié 11e. VTT : Yoan Sampietro, William Sampietro, Fabien Cottu, Christophe Baylet.
Régional UFOLEP Jurançon.- Le club de
Jurançon a organisé la journée de main de maître.
En Minime Filles, Emma Cottu, aux avant-postes
dès le départ, fait la différence dans le dernier
tour et décroche le titre de Championne
d’Aquitaine. En minimes, Luca Fourcade réalise
le meilleur départ, et face à une forte adversité,
il prend la 8e place sur 30. En Junior, Baptiste
Pouyau, la chance de titre la plus évidente, ne
laisse planer aucun doute, et remporte le titre
de Champion d’Aquitaine. En 20-29 ans, Mathieu
Guilhas prend un bon départ et réalise une belle
course, il prend la 8e place.
Récompenses FFC Bordeaux.- Félicitations
à Luca Fourcade récompensée à Bordeaux pour
sa 2e place en trial lors du trophée National du
Jeune Vététiste. Félicitations également à Honoré
Pereuilh qui reçoit la médaille d’honneur pour
son dévouement au service des jeunes du club.
J
EQUIPE 2: Après une mauvaise série, la réserve a retrouvé le
chemin de la victoire en dominant son homologue de Lons
(4-1). Menés à la pause, les Oloronais ont superbement
réagi en 2ème mi-temps. Grâce à ce succès, ils sortent de la
zone de relégation avec un match en moins en 2ème division
de district. Ils devront confirmer ce regain de forme dimanche prochain à Pontacq, une formation qui les devance de 2
points au classement.
Une trentaine de combattants a participé au stage annuel d’aikido au dojo
de la commune de Montardon. © DR
SOUMOULOU
Pluie de ceintures noires.- Le judo club de
Soumoulou a vécu un grand moment de sa saison
en remettant 7 ceintures noires lors de la même
soirée ce qui porte le total à 12 depuis la rentrée
de septembre. Un chiffre record pour le club
qui ne va pourtant pas en rester là., l’entraîneur
Daniel Basterreix se fixe comme objectif de dépasser les 20 ceintures noires d’ici le mois de juin ;
ce qui serait du jamais vu depuis la création du
club, et une performance au niveau du département. Les 7 nouveaux gradés tous issus du
groupe de Jujitsu et pour la majorité formés au
club depuis leurs débuts. Ils ont pour nom Ludwig
Les jeunes du Pau Karaté lors du championnat départemental à Mourenx.
Berthelet, Isabelle Geuzian, Jean-Baptiste
Vanneste, Olivier Romary, Frédéric et David
Verdejo, Caroline Bacou).La cérémonie de remise
a eu lieu en présence de Jacques Dupouy (président du club) et Alain Trépeu (maire) qui ont
chaleureusement félicité les nouveaux récipiendaires mais également l’ensemble du groupe
pour les excellents résultats régulièrement obtenus
depuis plusieurs années. Cerise sur le gâteau Mr
le Maire a annoncé, que l’an prochain à cette
époque, il espérait remettre de nouvelles ceintures noires dans le dojo flambant neuf dont la
construction va prochainement démarrer, nouveau
dojo que tout le club attend avec grande impatience.
NATATION
J
JURANÇON
Succès des jeunes nageurs.- Samedi 16
janvier, 4 nageurs du Cercle des Nageurs de
Jurançon (CNJ) ont brillamment réussi la 3e
session du pass’sport de l’eau, à Orthez. Cette
épreuve obligatoire ouvre aux jeunes nageurs
l’accès à l’ensemble des activités et compétitions de la fédération française de natation. Au
programme, 3 disciplines imposées : la natation
sportive, la natation synchronisée et le plongeon.
Félicitations à Agrafeil Henry, Mazouat Manon,
Laval Py Violette et Laval Py Jules.
GYMNASTIQUE
J
BILLÈRE
Lors de la compétition départementale qui s’est
déroulée à Pau, des jeunes de la section gymnastique de l’Amicale Laïque ont obtenu de très
bons résultats dès cette première prestation. Le
palmarès a distingué : Nationale B, 16 ans, Clara
Lacourrege : 1re ; Nationale B, 14 ans, Sophie
Lucas, 1re ; Fédérale, 12-13 ans, Ohianna Inchaurraga, 2e ; DIR Minimes, Anouk Geneste, 2e, DIR
Cadettes, Inès Langlet, 1re.
AIKIDO
J
MONTARDON
La section aïkido du Foyer Rural de Montardon,
dirigée par Jacques Enriquez, organisait son
stage annuel dans le dojo de la commune. Une
trentaine de combattants, venue du Béarn mais
parfois d’autres départements, était sur le tatami
pour écouter les paroles et décomposer les gestes
enseignés par Rémy Fourasté, enseignant à
l’ATDA (Aïkiodo Traditionnel Dojos Autonomes)
qui a travaillé avec Nobuyoshi Tamura, célèbre
pratiquant d’Aïkido, venu s’installer et enseigner en France en 1964 et qui est donc à l’origine
de la pratique de ce sport dans l’hexagone. Travail
Les jeunes judokas gantois
brillants sur les tatamis. © DR
technique de grande qualité et convivialité étaient
au programme.
TENNIS DE TABLE
J
TT BIRON
En R1, TTB1 - CoqsRouges1 : 9 - 5. Résultat surprise pour notre équipe 1 face à des joueurs
mieux classés. Tout le monde rapporte au moins
un point dans le sillage de notre capitaine Fred
Ribes toujours impeccable. En R3, TTB2 Mios2 : 0 - 14. Les adversaires étaient vraiment
meilleurs et nos joueurs n’ont pas pu éviter la
bulle. A charge de revanche ! En D1, TTB3 Hendaye3 : 13 - 5. C’est une belle victoire qui
permet de rester en tête de la poule avec deux
victoires en deux rencontres. Notre équipe de
D2 était exempte ce week-end.
J
MONEIN
Départementale 1, poule A : sur le papier
l’équipe de Monein A en déplacement à Bayonne
3 semblait pouvoir ramener une victoire. Mais
une défaite 11 à 7 conclut cette journée. A noter
le résultat d’Alan Rosello avec 3 victoires, Philippe
Mondieig, 2 vict., Patrick Laurouaa 1 vict, et pour
Quentin Cartier le double avec Patrick. La prochaine
journée sera très incertaine face à Bernadets qui
descend de Pré-régionale.
Poule B : large victoire 14 à 4face à Lescar 5.
Nos 4 pongistes remportent 3 victoires chacun.
A remarquer les performances de Franck Risser,
rageur et appliqué dans son jeu et Christophe
Harguindeguy qui, en confiance, n’échoue que
face à l’expérimenté David Turbot. Alain Arrozez
et Michel Tripicchio ont laissé échapper le sansfaute largement à leur portée. Les 2 doubles sont
pour Monein. Prochaine journée le 14 février face
à nos amis d’Oloron.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Vie desSports
clubs | 29
tes, menant (2-1) à la pause grâce aux 2 buts de
Marie, puis en seconde période grâce au but de
Laurent ils prennent l’avantage (3-1). Le 4e but
est marqué par les adversaires contre leur camp
(4-2).
Morlaàs-Artix 1-1.- En match amical, les U13
d’Artix ont réalisé un bon match nul (1-1) face à
Morlaàs après avoir été dominés à la pause (10) ce qui leur a permis de bien préparer le prochain
match officiel.
Artix-l’Esman 3-4.- Moins heureux les U 17
B de l’ASA d’Artix se sont inclinés.
BASKET
J
GAZTIAK GOTEIN
Plateau : La salle de Gotein-Libarrenx a accueilli
samedi après-midi une quarantaine d’enfants
des écoles de basket de Gaztiak, de la JAOloron
et de Sauveterre. Ceux-ci ont disputé de nombreuses petites rencontres et participé à un jeuparcours avant de déguster le succulent goûter
préparé par les parents de Gaztiak.
Sauveterre-Cadettes 41-65.- Exemptées du
1er tour de la Coupe des PA (U17), les filles ont
passé brillamment le 2e tour en allant s’imposer
chez l’adversaire. Menant de 8 points à la pause,
elles ont tué le match au cours du 3e quart-temps
en infligeant un 24 à 3 aux locales. Ce beau succès
va très certainement leur donner confiance.
Séniors féminines-Sallespisse 59-31.Plusieurs fois victorieuses en déplacement, les
joueuses de Gaztiak étaient à la recherche de leur
premier succès à domicile. C’est maintenant
chose faite car, pour une fois, la réussite était
avec elles, leur permettant de mener de 21 points
à la pause. Après un 3e quart plutôt terne (56), elles ont retrouvé le chemin du panier pour
augmenter leur avance. Il faut espérer que cette
victoire en appellera d’autres.
Artix/Labastide - Séniors masculins : 6175.- Contre une équipe locale très motivée, les
garçons ont rendu une copie presque parfaite.
C’est au début du 4e quart-temps qu’ils ont
connu l’alerte la plus chaude : un panier primé
qui tourne autour du cercle et ressort, deux paniers
faciles manqués de dessous et l’équipe locale,
suite à un bon passage, est revenue à 4 points.
La 5e faute d’un des meilleurs éléments de l’équipe
d’Artix, suivie d’une faute technique, a permis
à Gaztiak de creuser à nouveau l’écart.
J
SCAN
Seniors Garçons 1 : Buglose/Pontonx 81
– SCAN 77.- Prestation très décevante face à
une équipe landaise au niveau très quelconque.
En manque total de mordant, le SCAN s’est
retrouvé largué à vingt longueurs par un adversaire se contentant de jouer en contre-attaque.
La deuxième mi-temps sera un mieux dans le
contenu.
Seniors Garçons 2 : SCAN 43 – Mazerolles/Malaussanne 58.- Opposé au leader du
championnat, le SCAN a vaillamment lutté, mais
a été rapidement contraint de se rendre à l’évidence
que la réalité du terrain était la même que celle
du classement.
Seniors Garçons 3 : Orthez/Ramous/Baigts
75 – SCAN 64.- Après le non-match du weekend précédent, c’est un match solide qu’a donné
cette équipe qui rendait visite au leader. Voilà de
quoi s’appuyer pour continuer à progresser.
Seniors Filles 1 : SCAN – BEC.- Match arrêté
à la mi-temps pour cause de terrain rendu glissant
par la condensation. La rencontre est donc reportée à une date ultérieure.
Seniors Filles 2 : Lahourcade 87 – SCAN
31.- Il n’y aura rien à retenir de cette rencontre
face au leader invaincu qui a tout écrasé de sa
supériorité.
Seniors Filles 3 : Nord Béarn 64 – SCAN
51.- Après une première mi-temps très convaincante, cette jeune équipe n’a pu parvenir à tenir
le rythme imposé et a craqué lentement mais
sûrement lors du second acte.
Stages Basket : à l’occasion de ces vacances
de février, le Sporting Club Audaux Navarrenx
(SCAN) organise des stages de perfectionnement pour les jeunes joueurs. Ces journées de
stages ouvertes à tous et gratuites sont encadrées
par Maxence Wery entraîneur diplômé du club.
Les stagiaires auront le pique-nique à leur charge.
La session se tiendra du 17 au 19 février à la salle
des sports d’Audaux.
Renseignements : Maxence Wery à l’adresse
maxence.wery@gmail.com ou au 06.44.06.71.37
J
ARTIX
ALC Basket- US Levignac STE Colombe
Duras 84 – 62.- Les Seniors Filles 1 d’Artix,
Labastide Cezeracq en championnat Honneur
Aquitaine ont littéralement dominé les Lot et
Garonnaises de l’US Levignac STE Colombe
Duras devant un nombreux public satisfait de
l’excellente prestation des filles qui ont offert un
beau spectacle (44-31 à la mi-temps). En seconde
période, les Béarnaises faisant vivre collectivement le ballon et de bonnes dispositions agressives, ont continué à dominer. Cette belle victoire
propulse les Béarnaises à la 2e place au classement général.
ALC basket - Gaztiak Gotein 61 – 74.- Faux
pas pour les seniors garçons 1 de l’ALCB qui
ont perdu à domicile ce derby basco béarnais.
J
Les jeunes du TC Pau et du TC Lons en visite aux Petits As.
Le manque d’adresse et de combativité les a
pénalisés face à une équipe qui n’a rien lâché.
Lahourcade - ALC basket 58 – 46.- Les
seniors garçons 2 ont perdu chez l’adversaire le
derby du bassin de Lacq. Lahourcade, mieux
armé en jeu offensif, s’est imposé définitivement à la fin de la rencontre ne laissant aucune
chance de retour à l’ALC basket.
Alc Basket - Louvie Juzon Basket 50 – 58.Beaucoup de regrets pour les seniors filles 2 qui
ont chuté devant leur public. Pourtant, elles
avaient toutes les chances de renverser le cours
du match, mais c’était sans compter sur la détermination des visiteuses.
Cadettes (U17) ALC basket - US Talence
67 – 53. Cadettes (U17 B) Hasparren basket
club Zarean - ALC basket 46 – 81.- Beau
doublé des cadettes qui ont gagné (67-53) en
championnat de ligue d’Aquitaine face à Talence
puis le lendemain en coupe des Pyrénées elles
se sont qualifiées pour le tour suivant en battant
très largement l’entente Hasparren Basket Club
Zarean (46 – 81).
J
CASTÉTIS GOUZE
Second plateau de la saison où l’école de basket
recevait les équipes de Bidos et l’EBPLO.
Merci aux joueuses et coaches pour leur investissement dans l’encadrement qui a contribué à
la réussite de cette matinée.
Séniors filles (2) 38 – 51 Lescar : Face à un
adversaire que nous rencontrions pour la troisième
fois cette saison, nos filles n’ont pas démérité en
rivalisant jusqu’à l’entame du dernier quarttemps.
Séniors filles (1) 58 – 61 Saint Palais :
nouvelle courte défaite de nos filles. Appliquées
et sérieuses en première mi-temps, elles retombent dans leur travers en seconde, la victoire leur
échappant sur le final.
Séniors garçon 66 – 48 Billère : une défense
en place avec une bonne prestation au rebond
a permis un jeu de contre-attaque efficace.
J
BONNUT
Séniors 1 70 – Layrac 43.- Victoire acquise
après un match sérieux. Les joueurs ont, grâce
à leur défense, gagné quelques ballons qui ont
permis de convertir plusieurs contre-attaque.
Séniors 2 77- Sames 39.- Victoire large dans
un match moyen face à une très jeune équipe qui
n’a rien lâché.
Sénioritas 1 54- Lons 49.- Au pied du mur
suite aux deux défaites consécutives, nos filles
étaient obligées de réagir. Face à une solide équipe
de Lons, nous avons su retrouver de l’intensité
des deux côtés du terrain.
Bizanos 43- Sénioritas 2 81.- Comme quoi,
les week-ends passent et ne se ressemblent pas !
Mais quel bonheur de jouer dans ces conditions :
une adresse diabolique, des contre-attaques
efficaces, bref 20 points d’avance à la mi-temps.
Merci à Lisa et à Alicia de nous avoir prêté mainforte, et bravo à toutes !
J
BOSS
Minimes Filles 1 50 - Bidos 80.- Aïe ! Aïe !
Aïe ! Le score est sévère mais c’est vrai que rien
n’a été : la défense, les rebonds, les attaques.
Des ballons gagnés et aussitôt rendus, des remises
catastrophiques, des courses au milieu avec
toujours trop de dribbles... Allez, il faut se ressaisir les filles.
Urcuit 33- cadettes 37.- Superbe victoire des
cadettes chez le leader de la poule. Solidarité aura
été le maître mot dans une fin de partie particulièrement agitée.
Samedi : les poussines vont à Lembeye, les
benjamins à Billère, les cadets à Lons 2.
A Sallespisse, les poussins reçoivent Lons, les
minimes filles 1 2MBS1, les minimes garçons
SJLO.
J
© DR
SARRAILH PAU
Saint Delphin - Minimes 1: 34-85.- Nouvelle
victoire de nos minimes en terre girondine
mais il leur a manqué beaucoup trop d’engagement au rebond défensif en première mi-temps !
Idron - Cadettes : 41-73.- Nos filles ne sont
pas dans le coup défensivement au début du
match et se font dominer par leurs adversaires.
Puis, la défense se remet en place et elles peuvent
alors développer des contre-attaques pour prendre
l’avantage. Elles se qualifient donc pour les ¼ de
finales de la Coupe.
Sault de Navailles - Séniors : 36-52.- Victoire
importante de nos seniors à l’extérieur grâce
notamment à une bonne première mi-temps.
J
MIREPEIX
Grand chelem pour nos Seniors.
Un grand coup de chapeau d’abord à notre équipe
2 filles (plus exactement cadettes/juniors) qui,
à l’issue d’une rencontre très disputée, s’est
imposée dans le final, obtenant là son 1er succès
de la saison face à Bidos2 (49 à 42). Les filles
de Yoyo Schulz pouvaient laisser exploser une
joie fort légitime !
Notre équipe1 filles enchaînait et sans coup férir,
la bande au toujours jeune Francis Mijarès,
dominait largement les réservistes de Saint Palais
(67 à 42) demeurant ainsi leader invaincu. A
noter que pour ces 3 rencontres ci-dessus, il n’y
avait pas d’arbitres désignés, un problème vraiment
récurrent pour nos équipes.
A l’extérieur, en Honneur garçons, nos réservistes ont très vite tué le match à Lahourcade 3 (36
à 16 à la pause, 51 à 18 à la 25e minute). Victoire
logique grâce à laquelle ils demeurent invaincus.
Enfin, la grosse performance du jour revient à
notre équipe fanion qui l’a nettement emporté
à Lescar (82 à 60. Lescar qui venait pourtant
de s’imposer chez les seconds Idron le week-end
précédent. Excellente prestation de tous les
joueurs. A noter qu’en 2016,, l’équipe ne s’est
inclinée que chez les leaders incontestés Hasparren, (et encore d’un tout petit point, enchaînant
depuis 3 succès probants au Luy de Bearn, contre
Oloron 2 et maintenant à Lescar. A suivre...
FOOTBALL
J
ARTIX
Artix – Monein 4-0.- Les Artisiens en
championnat du district, ont remporté brillamment le derby du bassin de Lacq.. Menant (10, 25e) à la pause grâce au but de Himal Eloirdy,
ils se sont totalement libérés en seconde période
avec une belle série de 3 buts (2-0, 65e) le premier
par Julien Auclair, le second Kevin Vincent (30, 75e). Après le carton rouge assez sévère pour
le gardien Romain Brouat, Richard Garrido l’a
remplacé et repousse le penalty, permettant la
relance et le 4e but de Pablo Garrido (4-0, 90e).
Artix-Artiguelouve 4-2.- Les vétérans ont
renoué avec la victoire après une série de défai-
FC LACAJUNTE
Jeunes : belle victoire des U13 à St Sever. Le
travail est toujours récompensé ; la preuve pour
les U15 avec leur victoire obtenue sur le terrain
de Pontonx. Les U18 viennent péniblement à
bout de l’équipe de St Pierre (but de Florian) et
gagnent le droit de disputer une demi-finale de
coupe du District.
La bonne série : elle continue pour la Réserve
avec sa victoire face à Cazères par 4 buts à 1 malgré
un match manquant de rythme et dont on ne
retiendra que le score.
Concours de belote : en poules de 8, il se déroulera au foyer municipal de Lacajunte à partir de
20h ce vendredi 5.
Agenda : samedi, plateau U9 à St Sever, plateau
U11 à Lacajunte à 14h30, les U13 à Lacajunte
contre Hagetmau à 10h, les U15 à Amou à 15h
contre Marensin, les U18 à Lacajunte contre Pays
des Sources, la Première à 20h contre St Maurice.
Dimanche, la Réserve reçoit Pujo à 15h.
J
LA RIBÈRE
Seniors A : FCLR 1 Sendets 0.- Julien Micheu
ouvre le score au bout de 4 mn de jeu d’une reprise
de la tête. Les violets ont largement dominé le
premier acte. Les visiteurs, plus mordants ensuite,
se sont créés quelques occasions mais nos jeunes
joueurs ont tenu bon. Ils sont toujours leaders
et invaincus !
Seniors B : FCLR 0 Lescar B 1.- Il est toujours
difficile d’encaisser le but de la défaite à l’ultime
minute mais nos jeunes doivent se responsabiliser et celà commence par plus de présence à
l’entraînement.
Seniors C à 7 : Sendets 3 FCLR 0.- Pas assez
de joueurs présents, c’est le forfait.
U15A : FCLR 3 Poey FC Ayguelongue 1.Qualification en Coupe des Pyrénées. Buteurs :
Alexandre Sacristan, Jonathan Gatelier et Jonah
Massé.
U15B : FCLR 0 Taron FC 2 Vallées 1.- Elimination sur le plus petit des scores en Coupe de
l’Encouragement.
Amical : U13 - Enclaves du Plateau 6-3, ASMUR
A - U11A 5-1, ASMUR B - U11B 3-2.
J
CASTÉTIS-GOUZE
8e finale Coupe Pyrénées : U17 5 PAU BLEUETS 0.- Bravo à notre équipe qui
se qualifie brillamment en faisant la différence
en seconde période.
MONEIN 6 - U15 0.- En coupe des Pyrénées,
la marche était trop haute mais le score est quand
même sévère au vu du déroulement du match
et des intentions de notre équipe.
Les U13 ont profité de l’absence de match pour
s’entraîner et travailler la cohésion.
Quant aux U11 ils étaient à Monein en plateau
amical et retrouver le terrain après le futsal.
MOURENX-BOURG 1 - SENIORS A 2.Face à un adversaire très déterminé, les Castétigouziens vont avoir quelques difficultés à s’exprimer. Malgré une légère domination et une grosse
occasion non convertie par manque de spontanéité, le repos est atteint sur le score de 0 à 0.
Malgré tous leurs efforts, les locaux concèdent
pas mal d’occasions mais leur gardien enchaîne
les parades. C’est sur penalty que Maunas va
débloquer le compteur à la 70e. Mourenx Bourg
ne s’avoue pas vaincu et va égaliser dans la foulée
sur penalty également. On s’achemine vers un
match nul, mais sur une dernière frappe de Weber,
le ballon, détourné par un défenseur, finit sa
Les séniors 2 de Mirepeix encore victorieuses ce week-end. © DR
course au fond des filets. Une victoire somme
toute logique.
AVAL 3 - SENIORS B 2.- En menant deux
fois au score (doublé de Crabos), notre équipe
pouvait espérer mieux, mais le dernier ¼ d’heure
fut difficile et les locaux vont mieux finir et l’emporter.
J
LUY-DE-BÉARN
Sén. A St Medard-FCLB 3-2.- Dans une
ambiance très hostile, le FCLB va rapidement
ouvrir la marque sur une très jolie frappe de Casteres. Malheureusement l’arbitre va accorder un
pénalty généreux aux locaux juste avant la pause.
2 fautes d’inattention vont coûter cher au Luy
en début de seconde période mais les joueurs
ne vont pas lâcher et revenir au score d’une frappe
lointaine de Mathieu Bertranine. Les joueurs
vont pousser en fin de match sans parvenir à
égaliser ce qui aurait été logique vu la physionomie de la rencontre.
Sén. B FCLB-Pardies 2-0.- Après une bonne
entame conclue par un but de Pargade, les réservistes vont s’endormir et ce sont les visiteurs qui
se créent les occasions et auraient pu égaliser.
En fin de match, une belle action collective est
bien conclue de la tête par Fedrigo pour sceller
la victoire.
Sén. C FCLB-JAB 2-1.- Très bon match de
l’équipe C face à une équipe de qualité. Plusieurs
actions auraient dû mettre le FCLB à l’abri plus
rapidement mais les joueurs ont montré beaucoup
d’envie et d’enthousiasme pour préserver leur
avantage. Buteurs Laborde et Bernata.
Vét. A FCLB-Mourenx Bourg 4-2.- Malgré
l’absence de quelques joueurs clés les anciens se
sont bien amusés dans un match très agréable
à jouer. Triplé de Capdeviolle et un but décoiffant
de F.Jaymes.
Vét. B FC 2Vallées -FCLB 1-3 Nos anciens
repassent deuxième à la fin des matchs aller.
Buteurs vullo et doublé de Laffite. Le terrain a
laissé des traces : nous souhaitons un bon rétablissement à Razak.
Sén à 7 : FC3A-FCLB 5-2.- Défaite logique
face au leader invaincu de la poule. Buteurs Efrain
et Loustaunau.
U 18 FCLB-Villenave 1-7.- La belle aventure
de nos jeunes en Coupe d’Aquitaine s’achève
logiquement en 8e de finale face à une équipe
visiteuse supérieure. Nos joueurs ont brillamment défendu nos couleurs puisqu’ils étaient
encore à 0 à 0 à la 60e avant de craquer en fin
de match.
VOLLEY
J
MESPLÈDE
Régionale 2 masculine : Mont de Marsan
0 – 3 Mesplède (15-25 ; 13-25 ; 19-25)
Victoire en terre landaise face à la lanterne rouge.
Nos jeunes ne sont pas tombés dans la facilité
et ont su imprimer leur jeu avec par moments
quelques passages à vide au service surtout ! Le
prochain match sera d’ un autre niveau face au
3e les Fleurs de Pau qui ne viendront pas chez
nous pour faire de la figuration. RDV mercredi
19 h pour continuer à travailler nos lacunes.
COURSE À PIED
J
AZZURRO PYRENEES
10 kms du 30e Courir à Pau : Ludovic
Cazenave 90ème en 41’16’’, Julien Bart 126ème
en 42’37’’, Simon Lespinasse 168ème en 43’43’’,
Dorian Bouchet 235ème en 46’17’’, Jérémy
Autant 243ème en 46’31’’ sur 657 participants.
TENNIS
J
TC PAU
Mercredi dernier, le Tennis Club de Pau a organisé une sortie au tournoi des Petits As à Tarbes,
en association avec le TC Lons.
Une quarantaine d’enfants a pu admirer et applaudir Salma Djoubri, meilleure française sur le
tournoi, ainsi qu’Harold Mayot, meilleur joueur
français, battu seulement en ½ finale. De
nombreux matchs, d’excellent niveau, se sont
déroulés dans une ambiance sympathique,
puisque les gradins étaient remplis d’enfants.
Pour Stéphane Courbet, enseignant au TC Pau :
« Cette animation est un moyen ludique de donner
le goût du tennis aux plus jeunes ».
Les attractions proposées sur le site : trampoline, simulateur de vol, la tour, le rodéo, les clowns,
les jeux vidéo, le maquillage,… ont suscité également beaucoup d’intérêt et ont contribué à la
réussite de cet après- midi.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
30 | Sports
Vie des clubs
RUGBY
J
USEP
Ecole de Rugby : toutes les équipes ont fait un
bon entraînement.
Cadets : L’USEP 71 – 0 JSP Tartas.- Nos
petits cadets ont déroulé un bon rugby ou tous
les joueurs sur la feuille de match ont pu s’exprimer.
Balandrade: Pont Long 7 – 3 L’Usep.- En
lever de rideaux des séniors de Pont-Long ce
match promettait une belle après midi. Apres
10 premières minutes plutôt bien maîtrisées, un
passage à vide nous coûte un essai.Malgré la
domination de l’Usep, le manque de réussite
nous contraint à laisser la victoire à Pont-Long.On
peut déplorer une fin de match mouvementé
avec des gestes que l’on ne voit plus sur un terrain
de rugby qui nous laisse un goût amer avec les
blessures de Luka, Florian et Nathan. Encore un
match où il ne manque pas grand chose.
Séniors 2 : Gimont 24 – 12 Usep. Nos
Usepistes ont perdue un match à leur portéeBravo aux acteurs qui n’ont pas perdu leurs sang
froid.
Aux supporters : dimanche les séniors se
déplacent à Toulouse, pour le match de report
FC Toac Toec - L’Usep. Matchs à 14h et 15h30.
J
BARCUS
Les cadets de l’entente A-B-M se deplaçaient
à Arcangues pour jouer l’entente Larressore Arcangue, 2e. Ils s’inclinent 18 à 5 avec 1 essai
pour nos jeunes contre 2 essais ,1 transformation et 2 pénalités.
Les juniors également en déplacement à Arcangues l’emportent 10 à 3 ,1 essai ,1 transformation et 1 pénalité pour l’A-B-M. Ils partagent a
première place avec Aire.
Les réserves ont encore beaucoup souffert face
à Hasparren s’inclinant 22 à 0 . Une lourde défaite
malgré une bonne resistance de nos joueurs. La
mini trêve est la bienvenue, nos garçons pourront
récupérer pour la réception de Pont Long qui
s’annonce importante.
J
BÉNÉJACQ
Cadets : La victoire était impérative face à
Mourenx et elle est au rendez vous sur la plus
petite des marges 5-0 (essai F Teixeira) mais
laisse cependant des regrets car elle aurait pu
être plus large tant les lignes arrières semblaient
capables de franchir. Malheureusement l’acheminement des ballons a été une nouvelle fois compliqué entre les en avant et les gourmandises.En
y ajoutant une touche avec pas un seul ballon de
glané durant le match, il est difficile de demander plus en ce jour. Toutefois il faut souligner
les progrés évidents car nos jeunes avaient encaissé là aussi 45 points à l’aller. Nos cadets vont
se déplacer ce samedi à Hagetmau. Merci à
l’entraîneur de Mourenx qui a arbitré du mieux
qu’il a pu faute d’officiel.
Juniors. Victoire 46 à 0 face à Mourenx qui a
bien résisté avant de céder avec la rentrée des
cadres au second temps. Nos juniors sont fixés
sur la date du samedi 13 et la demi-finale du
Béarn face à Aire sur Adour. Avant cela une
rencontre difficile à négocier avec un déplacement à Hagetmau.
Séniors 2. Là aussi une large victoire 33-0 qui
confirme leur prestation à l’US Bassin. Malgré
le mauvais temps et le ballon glissant ils se sont
régalés à pratiquer un rugby auquel ils ne nous
avaient pas habitués. Une bonne conquête en
touche des départs au ras et des lignes arrières
athlétiques pour finir le travail. Ils ont dédié cette
victoire à Nicolas leur coach qui est passé outre
ses problèmes et qui ne les a pas lâché.
J
RC BAL
Les cadets du RC Billère - ASPTT - Lescar
après avoir appris leur qualification pour les demifinales Teulière B du comité du Béarn ont fait
honneur à ce classement en allant gagner chez
les seconds de leur poule, Pouillon Habas Labatut
21-19. Malgré un début de match difficile les
jeunes balistes ont trouvé les ressources néces-
saires pour vaincre des adversaires qui les avaient
sur-dominés au cours du match aller. Seul bémol,
la fracture de l’omoplate de Thibault Brunel a
qui le club souhaite un prompt rétablissement.
J
PONTACQ
Ecole de rugby : les U6, U8, U10 se sont rendus
à Nay pour des rencontres plein d’enseignements. Les U12 et U14 recevaient les équipes de
St Palais, St Martin de Seignanx et de l’Entente
Aramis-Barcus-Menditte avec des fortunes
diverses.Les 2 stades Lemoine et Municipal
accueillaient ces plateaux organisés à la satisfaction de tous.
Réserves : défaite 6-16 à Lembeye où l’adversaire a su s’adapter mieux aux bourrasques et
au bourbier local.
Important : en raison du repas des sponsors
et des supporters, les rencontres de dimanche
contre l’USCN débuteront à 14h45 et 16h. La
réception des joueurs et la soirée d’après -match
se tiendront à la salle de la mairie.
J
PORTE DU BÉARN
Cadets. A Sévignacq, la coupable passivité des
locaux est sanctionnée par 19 pts d’ Hagetmau au bout de 20 minutes. C’est mieux par la
suite. Cette réaction est hélas amoindrie par deux
essais landais dans le final pour un cinglant 4319.
Juniors. Au relais des cadets et face à une réaliste
formation d’Hagetmau, les juniors reviennent
à 17 partout –1 essai Darzacq, 4 pénalités Feugasà 2 minutes du trille final. Mais ne peuvent endiguer
l’ultime rush des landais qui l’emportent 22-17.
J
NORD-BÉARN
Seniors 2. Trois essais -Loustau, Dugachard
et Bouilhet bonifiés de 2 transformations et 2
pénalités- font la victoire 25 à 8 face à Sévignacq.
« Après un début de match hésitant et un engagement à minima, c’est beaucoup mieux après les
citrons : 2 essais récompensent cette remise
en ordre et concrétisent les progrès en cours»
analyse Claude Saux.
Camot le samedi 13 février. La traditionnelle
et conviviale « soirée camot » organisée par
Nord-Béarn a lieu samedi 13 février au foyer
d’Arzacq. Repas à 20 heures ouvert à tous. Au
menu garbure, Camot (Jambonneau), haricots
persillés, salade, fromage, dessert, café, digestif Tarifs 13€ adultes, 8€ -16ans. Inscriptions
avant le 10 auprès des joueurs du club, à Arzacq
: Boulangerie Laborde, Maison de la presse Salles
et à Garlin Coiffure Artigues. Camot à emporter sur commande.
J
SECTION PALOISE
Seniors F. Grenade/Garonne - Pau 0-32. Dans
la suite logique de leur belle ascension, les Paloises sont allé décrocher la 1re place avec une victoire
a 5 pts et laissent le Toulouse Femina ,vainqueur
de Bagnères, à 2 longueurs. A Grenade, le match
a été abordé avec certaines incertitudes pour les
entraineurs C.Allias et D.Badets. Mais les suppléantes ont bien rempli leur rôle.
5 essais de F.Bignalet, C.Allias, Ch.Salies,
M.Lannette et A.Bergé, les 2 transformations
et la pénalié sont de Bignalet. Prochain adversaire Toulouse Femina dimanche. Il posera
plus de problèmes que les deux derniers mais
comme la rencontre s’effectuera sur l’herbe
complice de la Croix du Prince, la place de leader
devrait rester à la Section.
Cadettes. Mimizan-Pau 35-0 . Il est toujours
difficile pour les protégées de Christophe Lajus
et Eric Pariès de franchir la ligne d’essai. Pourtant
elles y mettent du cœur et passent bien près d’y
parvenir mais l’action décisive reste encore à
accomplir. Le 20 février, à Herm, le leader, la
confrontation sera ardue mais c’est un passage
obligé dont il faudra savoir tirer le meilleur.
Ecole de rugby. A Ustaritz, les Minimes 1re
année ont perdu leurs deux matchs contre Bardos
(2 essais à 1) et contre l’ équipe locale (4-2);
On comptait plusieurs 2e année chez les adversaires. Il y aura un plateau de selection à Salies,
ce week-end. Une sélection sera ultérieusement établie après un mixage entre les meilleurs
Les jeunes de l’entente Aramits-Asasp ont reçu leurs cadeaux de
l’Amicale des anciens. © BERNARD CABANIUS
joueurs du Béarn et du Pays Basque-Landes.
J
LEMBEYE
Ecole de rugby. Entraînement pour toutes les
catégories. Les tout-petits se sont entraînés en
salle. Quant aux poussins, benjamins et minimes,
ils ont profité du temps ensoleillé et du terrain
ni trop dur ni trop mou, pour travailler les plaquages, les rucks et les mauls. Samedi, entraînement pour toutes les catégories. Rendez-vous
13h30 stade G. Lasserre.
Lescadets recevaient Mauléon. Les deux équipes
étaient sur la même longueur d’onde en première
mi-temps. Mais les Béarnais ont réussi par leur
vaillance à trouer la défense à plusieurs reprises,
et ainsi l’emporter 33-8.
Les juniors recevaient Mauléon, le leader.
Lembeye a su tenir tête toute la première période
(0-3). Fatigués de n’avoir que défendu, les Lembégeois ont craqué en seconde période en encaissant 4 essais. Défaite 0-27.
Seniors II : 16-6 contre Pontacq après une
rencontre agréable. Les Pontacquais n’ont pas
fermé le jeu, vendant chèrement leur peau (53 à la pause après un essai de Garcia). Dès la
reprise, les Vic-Bilhois accentuent leur mainmise et Garcia en verve passe 2 pénalités avant
d’inscrire un nouvel essai non transformé.
Infos : Les équipes cadets et juniors de l’ESL
organisent un repas le samedi 13 février à 20h
dans la salle des jeunes à Escurès. Le tirage de
la tombola aura lieu pendant la soirée. 12 € /
adulte et 6 € / moins de 12 ans. Menu : garbure,
grillades de sanglier, gratin dauphinois, fromage,
pâtisserie, café et vin compris. Inscriptions auprès
des cadets et juniors, de Jean-Christophe Hourticot au 06 16 93 62 65 ou de Véronique Pompeu
au 06 33 79 25 79.
J
COARRAZE-NAY
Ecole de rugby : une météo clémente a rassemblé samedi 110 jeunes joueurs à l’entraînement. Les minimes Maxime Arrieu, Alexis Lascoumettes et Pierre Séville participeront au stage
de la sélection U14 du Comité.
Cadets : l’opposition du XV des Gaves a posé
bien des problèmes à notre équipe, notamment
en conquète, compliquée d’un jeu au pied déficient.
Heureusement leur opportunisme pour mener
à bien les rares occasions leur permet de marquer
deux essais qui équilibrent l’essai transformé et
la pénalité des Navarrais et d’obtenir le nul 1010.
Juniors : Malgré l’ingratitude des résultats,
notre équipe poursuit consciencieusement son
parcours, avec ses moyens. Sa vaillance, son
engagement ont ainsi mené la vie dure à Navarrenx. Trois pénalités la plaçaient en tête à la mitemps 9-3. En seconde période, la bonne organisation offensive des trois-quarts visiteurs leur
a ouvert par deux fois la route de l’essai, et aussi
le gain du match 17-9.
Seniors II : Rien n’a été facile devant les réservistes de Josbaig qui ont longtemps contesté
les entreprises locales. Le temps pluvieux a
occasionné un nombre inhabituel de maladresses. Il a fallu attendre les dix dernières minutes
pour enfin forcer leur ligne défensive et inscrire
deux essais, qui assurent la victoire 17-3.
J
ARAMITS-ASASP
L’école de rugby reçue par les Anciens.
Initialement prévu durant les vacances de
Noël, le traditionnel repas servi à la mi-saison à
l’école de rugby par l’Amicale des Anciens s’est
déroulé le dimanche des fêtes de la Saint-Vincent.
Accompagnées de leurs parents, eux aussi invités,
et de l’encadrement rassemblé autour de Joseph
Lapeyre, 40 jeunes pousses ont reçu un sac de
sport et une paire de chaussettes aux couleurs
du club. Ce cadeau leur a conjointement été offert
par l’EAA et le foyer rural d’Aramits . En guise
de reconnaissance ,chaque joueur s’est engagé
à vendre 3 calendriers.
J
Le Gan Olympique a organisé une réception pour féliciter ses cadets
vainqueurs du challenge Marracq. © J.P. LABARTHETTE
cher une place dans l’équipe U13 du CD 64 pour
Morgan et une place dans l’équipe U15 du CD
64 pour les 3 filles.
Balandrade. Match engagé en première mitemps et sans essai (3-6). Au retour, le match
est toujours disputé. A la 68e, Ustarritz mène
9-6 mais le banc morlanais fait la différence.
Benjamin Cortes puis Félix Salomon permettent aux bleus et blancs de l’emporter 18-9.
Fédérale B. Face au vent, les Morlanais perdaient
13-3 à la mi-temps à St-Jean d’Angély. En
deuxième période, ils sont impatients et n’arrivent
pas à concrétiser tandis que sur leur seule incursion, les locaux scorent (16-3). Mais dans les
arrêts de jeu, Baptiste Ducasse aplatit en coin
et grâce à la transformation de Cédric Morin,
Morlaàs arrache le bonus défensif 16-10.
J
GAN
Les cadets à l’honneur.Vainqueurs du challenge
Marracq la saison passée, nos jeunes pousses
ont eu droit à une sympatique réception s’est
déroulée dans les locaux du GO en présence des
représentants du Comité du Béarn et du partenaire de la compétition. Un repas pris en commun
a clôturé cette fort agréable soirée de remise de
récompense.
TIR
J
LONS
Championnat départemental carabine
et pistolet. Le club de Ciboure organisait le
championnat départemental des équipes club
carabine et pistolet. Les deux épreuves ont été
remportées par les tireurs lonsois qui iront à
Libourne, fin février, disputer l’épreuve ligue,
qualificative pour les France.
Par ailleurs 12 tireurs du club de Lons iront à
Tarbes, 2e semaine de février, disputer le
championnat de France individuel, à air comprimé 10m carabine et pistolet. Tous nos espoirs
les accompagnent.
HANDBALL
J
GARLIN
A Lasseube les Moins 11ans mixte garlinois,
revenus à égalité juste avant la pause, se montrent
moins présents par la suite et s’inclinent sur le
score honorable de 12 à 9.
Les Moins de 13 garçons se déplaçaient à
Bedous où leur défense s’est montrée trop
perméable. Dans ces conditions l’écart se creuse
avec un score de 28 à 17 à la mi-temps. Plus
vigilants par la suite, ils atteignent la fin du match
sur un écart de 10 buts en faveur des locaux (41
à 31).
Les Moins de 18 ans, neutralisent le jeu des
locaux de Lasseube avant de conclure sur de
bonnes actions et prendre un avantage de 4 buts.
Revenus à égalité, les Lasseubois continuent sur
leur lancée pour l’emporter 29 à 22.
Dans leur salle, les seniors garçons restent
au coude à coude avec ceux de Lee Ousse 2
jusqu’à la 21e minute où les visiteurs prennent
alors l’avantage de 2 buts qu’ils gardent jusqu’à
la pause (10-8). Revenus à égalité à la 36e minute
les Garlinois conservent difficilement le contrôle
du match avant de conclure une nouvelle victoire
17 à 15 contestée jusqu’à la fin par de très bons
joueurs de Lee Ousse.
J
PAU-NOUSTY
Vœux du club à la cave de Gan-Jurançon.
Gilles Lamude, président du PNS, a présenté
ses meilleurs vœux au seuil de cette nouvelle
année qui prépare à la fois des festivités et des
interrogations. Dans un an, le club fêtera ses 70
ans, l’occasion de rappeler les valeurs qui l’ont
conduit jusqu’aux plus hautes marches de ce
sport amateur. Deuxième club de la nouvelle
grande région derrière Billère, le PNS rassemble 370 licenciés répartis en 23 équipes dans le
championnat national, régional ou départemental, avec un budget de 350 000 €. C’est
dire le travail des 40 entraîneurs et des 70 bénévoles qui officient tous les week-ends. La reconnaissance de ce dévouement se traduit dans la
confiance manifestée par les partenaires privés
dont l’apport est le plus important à ce niveau
de la N1 (120 000 €). Toutefois, le club se trouve
face à une interrogation concernant son développement dans les 5 ans à venir. Michel Laborde,
entraîneur de l’équipe 1, a développé les diverses options qui amèneront le club aux portes de
la professionnalisation demandée par la FFHB.
Un groupe de travail est déjà en action au sein
du club pour aborder cette nouvelle perspective
le plus sereinement possible.
NATATION
J
LONS
Les benjamins étaient à Saint-Geours de Maremne
(40) à la journée régionale Sud par équipes de
4. Chaque concurrent devait nager un 100m
nage libre, un 100m 4 nages ainsi que 2 relais,
un 4x50m 4 nages et un 4x25m 4 nages avec
nages tirées au sort. Les filles ont terminé 3es
avec 8139 points derrière les dauphins de SaintMont et l’Aviron bayonnais et sont également
3e d’Aquitaine puisque aucune équipe n’a fait
mieux dans la poule Nord à Bergerac. Cette équipe
était composée de Manon Castet, Mathilde
Bodet, Carina Rakotomalala et Emma Duchmann.
Manon,Mathilde et Carina ont aussi obtenu à
cette occasion leur sélection dans l’équipe départementale de 8 nageuses qui se rendra au meeting
Alex Jany à Toulouse en février. Même chose
pour Théo Austruit qui a mené l’équipe garçons
à la 7e place avec 4595 points en réalisant le 3e
temps du 100m 4 nages. Ses coéquipiers étaient
Mathéo Balas, Mattéo Dainoto et Martin Gonthier.
L’équipe 2 filles finit 11e avec Maylis Jacques,
Helena Larque, Coline Sivadon et Julie Dumont.
Ont nagé hors équipe Justine Mollier, Clémence
Boulée et Orlane Jamelot.
MORLAÀS
Ecole de rugby. Au tournoi des petits U6 U8
et U10 à Mauléon, les jeunes pousses ont
réalisé de très belles prestations face aux équipes
de Mauléon et Gan qui se sont soldées par deux
victoires chez les U8, une victoire (face à Gan) et
une défaite (face à Mauléon) pour les U10.
Minimes et benjamins. A Gabarret, ils n’ont
pas résisté aux solides équipes landaises de
Saint-Sever et Gabarret. Ils ont tout de même
bien résisté et ont tenté beaucoup de choses qui
se sont soldées par des essais pour les U12 et
de belles envolées pour les U14 qui n’ont jamais
réussi à concrétiser par un essai.
3 Morlanaises et un Morlanais en sélections. Ce week-end, Elise Argenson, Chloé
Marquou et Ines Hochart (U15 filles) et Morgan
Mingirulli (U13) participent au tournoi CD 64
face aux Basques à Salies. En espérant décro-
Les jeunes nageuses des Barracudas de Lons : Manon Castet, Mathilde Bodet, Carina
Rakotomalala et Emma Duchmann. © LAURENT BODET
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
PUBLICITE
| 31
32 |
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
COURSES
Ils aiment le sable du Pont-Long
HIER À PAU Deux maiden sur la PSF. Victoire montoise chez les mâles, girondine chez les femelles.
L
a grisaille était de retour
hier au Pont Long :
l’occasion de s’intéresser
aux tournois sablonneux.
Il s’agissait de deux maiden,
épreuves réservées à des 3 ans
n’ayant pas encore gagné.
Le premier, prix d’Abère,
mettait aux prises des mâles. Sellé
par l’entraîneur montois Philippe
Sogorb –dont un autre pensionnaire venait de gagner une heure
plus tôt–, Olsztyn qui restait sur
deux secondes places sur cette
piste a trouvé son jour. Le
31décembre il était tombé sur un
Christophe Soumillon déchaîné
sur Atacama dans sa quête de la
Cravache d’Or. Cette fois, Roberto-Carlos Montenegro et Olsztyn
ont bien résisté jusqu’au bout à
Faisal Seddiq, tandis que le
compagnon de boxes du gagnant
arrachait la troisième place au «
Rouget » Romazzino.
Neuvième victoire du Meeting
pour Roberto-Carlos Montenegro qui a bien aimé la performance de son partenaire : « Il est
dur et pas dépourvu de vitesse ».
Une belle victoire pour Rémi
Picamau, le propriétaire palois
qui me confiait : « Son entraîneur
Olsztyn, sa lad, Roberto-Carlos Montenegro, Rémi Picamau et Philippe Sogorb
avait envisagé une course à
Cagnes mais je n’ai pas cédé :
j’aime voir gagner mes chevaux
à Pau ».
Une inédite
chez les pouliches
Dans le prix d’Espelette, également disputé sur 1 950 mètres,
c’est une débutante engagée par
l’entraîneur de La Teste Christophe Ferland, Kenriya, qui s’est
imposée avec une facilité
dérisoire. La favorite Westadora
n’a pu que venir prendre en retrait
le premier accessit à l’issue d’une
belle fin de course. Elle devançait
sur le fil une autre inédite : Arocha.
La fille de Kendargent était
pilotée par Nicolas Coutreau qui
© FRANCIS TROY
nous indiquait : « C’est une bonne
surprise, nous l’avions travaillée
sur le gazon avec du terrain lourd
mais je ne m’attendais pas à
gagner de cette manière. Elle a
certainement une grosse aptitude
à la Piste de Sable Fibré ». Il faudra
s’en souvenir pour les prochaines joutes sablonneuses.
l FRANCIS TROY
ÉCHOS DU PONT-LONG
DJOKO COMME PRÉVU.
Descendu de catégorie, Djoko était
écrasé d’argent dans le selling d’ouverture sur la PSF. Le pensionnaire de
Philippe Sogorb n’a pas laissé échappé cet engagement facile associé à
Roberto-Carlos Montenegro qui
totalise les victoires cet hiver au Pont
Long. Il devançait Gold Coast préparé à Sers par Simone Brogi qui avait
sellé Hayabusa One, gagnant d’un
maiden la veille à Cagnes.
CHARLY MALPIC DÈS SA RENTRÉE
Charly Malpic, pensionnaire de
François Nicolle, s’est imposé dès
sa rentrée associé à Thomas Gueguen
dans le Prix du Tursan. Battu à
Toulouse en octobre par Noces de
Diamant, il a laissé la jument dans
le lointain cette fois tandis que Carino
tentait de lui contester la victoire,
détaché de Floranzi. Charly Malpic
ouvrait donc son palmarès sur les
haies dès sa deuxième sortie.
SAHAM CONFIRME.
Nouveau succès de Saham dans le
Cross-country. Le sauteur de François
Plouganou confié à David Cottin a bien
passé les « fromages » et a filé ensuite
vers un facile succès, comme le 15
janvier devant Palombia la sœur de
Feu Croisé. Uniklande, compagnon
d’écurie du lauréat, a pu s’octroyer une
courageuse troisième place au prix
d’une remarquable acrobatie de Vincent
Chenet au Petit Passage de Route qu’il
avait abordé en cinquième position.
Après avoir rechaussé ses étriers il
revenait s’octroyer le second accessit.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Courses | 33
CAGNES-SUR-MER / Cet après-midi, réunion 1, 1re course
Storm River dans son jardin
1re COURSE - Prix Rauba Capeu - Tiercé - Quarté+ - Quinté+ - Multi - 2 sur 4
Plat - Hand. div. - 1re épreuve - Réf: +20 +21,5 - Course D - 4 ans et plus - 52 000 € - 2 500 m (G.P.) - 18 partants - 13 h 50
N°
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
CHEVAUX
ESLES
DAFFODIL FIELDS (Œil)
ROI CHARLES
ALLEGRO FORTE
STORM RIVER
T KERS
APRIL FIRST (Œil)
WAKE UP
VALENTINA YES
CHÊNE BOPPE
RUNNING WATERS
ART OF ZAPPING (Œil)
DARK DREAM (E)
TRÈS SOLID (E)
REAUVILLE
TRACK STAR
ZADRAK
POÈME DU BERLAIS
ORIGINES
S.R.A. CDE.
Motivator - Resquilleuse
H b. 8
Moss Vale - Darasa
F b. 6
Stormy River - Holly May
M b. 6
Zambezi Sun - Née Brune
M b. 5
Stormy River - Embattle
H gr. 7
Sinndar - Tempola
H b. 5
Gold Away - Bealli
F al. 5
Soldier of Fortune - Wild Queen F al. 4
Sinndar - Oasis of Calm
F b. 4
Turtle Bowl - Beggars Belief
H al. 6
Makfi - Sosquaw
F b. 4
Desert Style - Any Colour
H b. 5
Maille Pistol - Anse Crawen
H al. 5
Honours List - Très Passing
H b. 5
Big Shuffle - Princess Cheri
F al. 6
Monsun - Turfquelle
M b.f. 4
Dragon Dancer - Zanatiya
M b.f. 5
Great Pretender - Bohème du Berlais H gr.fo. 8
6
9
2
13
1
3
10
16
8
17
15
5
4
12
14
7
18
11
JOCKEYS
X. Bergeron
G. Millet
N. Perret
I. Mendizabal
P.-C. Boudot
A. Hamelin
T. Bachelot
J. Augé
F.-X. Bertras
T. Piccone
C. Demuro
M. Guyon
A. Crastus
A. Moreau
E. Hardouin
F. Lefebvre
U. Rispoli
A. Badel
COTE
PROPRIÉTAIRES PROB.
J.M. Buresi
J.M. Buresi
21/1
J. Rossi
J.-F. Gribomont
9/1
P. Khozian
D.A. Simongiovanni
10/1
K. Borgel
Loungar/Ec. Loungar R. 8/1
J. Phelippon
Ec. Forêt Jaune/Phelippon 9/1
J. Parize
P. Walter
6/1
P. & F. Monfort S. Constantinidis
12/1
C. Ferland
Mme A.G. Kavanagh
7/1
Ch. Gourdain
C. Granel/G. Lorenzi 26/1
F.-X. de Chevigny J.-M. Baudrelle
31/1
J. Reynier
G. Linsolas
34/1
T. Castanheira C. Garnier
16/1
N. Caullery
C. Bodin
22/1
N. Caullery
C. Bodin
23/1
Y. Fouin
Ec. Haras des Marais 14/1
G. Martin
Stall Ikera
13/1
C. Boutin
P. Sinistri
11/1
D. Prod'homme V. Swimberghe
12/1
PDS. ENTRAÎNEURS
GAINS
61,5
59,5
58
57,5
57
57
56,5
56,5
56,5
56
55,5
55
54,5
54,5
54
54
53,5
53,5
209 980
105 340
124 830
29 550
165 850
78 790
50 300
27 800
46 200
125 900
36 900
72 950
54 540
62 400
62 380
36 450
57 400
189 275
TIRELIRE : 3 650 000 €
(E) Ecuries - Porteront des œillères : (Œil)
1 ESLES
7 APRIL FIRST
13 DARK DREAM
0p (15) 5p 3p 3p 5p 2p 1p
Lors de sa récente course de rentrée, il
n’a pas été capable de pouvoir tirer
son épingle du jeu. Il trouve ici une
tâche bien compliquée. Outsider.
6p (15) 1p 0p 1p 2p 2p 1p
Elle affiche actuellement une belle
condition physique. Face à une telle
opposition, elle a le droit d’avoir des
ambitions. Attention donc.
(15) 9p 4p 6p 4p 0p 7p 0p
Ici, c’est avant tout une course de rentrée et il peut encore manquer de
condition pour aller au bout. Il est
donc logique de demander à le revoir.
2 DAFFODIL FIELDS
8 WAKE UP
14 TRÈS SOLID
(15) 3p 5p 3p 9p 0p 7p 1p
Elle possède beaucoup de tenue et
semble capable de frapper un très
grand coup d’autant que l’opposition
du jour n’est pas farouche.
(15) 2p 1p 1p 2p 4p 3p (14)
Elle reste sur de bonnes prestations
dernièrement. Même si elle arrive ici
avec une condition physique bien
avancée. Une place est possible.
4p (15) 9p 4p 8p 7p 7p 4p
Il va essayer ici de grappiller un petit
quelque chose. Avant le coup, il fait
partie des nombreux outsiders de la
course. Quitte ou double.
3 ROI CHARLES
9 VALENTINA YES
15 REAUVILLE
5p (15) 6p 5p 4p 6p 1p 2p
Il a été incapable de s’imposer dans
un simple réclamer. Ici, l’opposition
est beaucoup plus relevée et son
moral en a pris un gros coup. A revoir.
(15) 3p 7p 4p 1p 5p 5p 4p
Elle va effectuer sa course de rentrée
et va surtout débuter sur une telle distance. Cela peut avant le coup faire
beaucoup. A revoir.
5p 4p (15) 0p 3p 3p 3p 2p
Sur ce parcours, et surtout face à ce
genre de rivaux, elle devrait naturellement remettre les pendules à l’heure.
Dès lors, on fonce !
4 ALLEGRO FORTE
10 CHÊNE BOPPE
16 TRACK STAR
(15) 1p 3p 2p (14) 5p 1p 7p
Il vient une nouvelle fois de changer
d’environnement mais reste capable
dans ce genre de lot de frapper un très
grand coup. On le joue.
7p (15) 6h 4h 6h 0p 5p 0p
Son poids redevient très intéressant.
C’est un outsider très amusant, surtout sur ce genre de terrain. À ne surtout pas sous-estimer.
0p (15) 5p 1p 3p 5p 5p 4p
Il est venu tenter sa chance à ce niveau de compétition dernièrement ici
même. Mais il n’a pas été à la hauteur
cependant on ne l’écarte pas.
5 STORM RIVER
11 RUNNING WATERS
17 ZADRAK
4p 6p (15) 0p 0p 3p 2p 6p
Il a connu des fortunes diverses et
désormais, c’est vraiment lui qui décide en compétition. Avec lui ce sera
tout ou rien. A surveiller.
5p (15) 9p 1p 6p 3p 1p 7p
Elle a changé d’écurie à l’intersaison
et lors de sa course de rentrée, n’a pas
été vraiment capable de faire parler
d’elle en bien. Tâche délicate.
1p (15) 5p 3p 4p 1p 5p 8p
Il ne cesse de progresser depuis plusieurs semaines et ne devrait pas être
dérangé par ce genre de concurrents.
Il peut ici franchir un palier.
6 T KERS
12 ART OF ZAPPING
18 POÈME DU BERLAIS
(15) 2p 1p 0p 0p 7p 1p 1p
Il vient de confirmer sa belle forme
dans un gros handicap. Ici, dans ce
genre de lot, il ne devrait pas avoir de
souci pour enfoncer le clou.
1p (15) 0p 0p (14) 4p 6p 8p
Il change cette fois complètement de
catégorie mais devant la forme qu’il
vient de montrer, il peut très bien se
défendre. Outsider amusant.
5p (15) 3p 3p 6p 4p 9p 0p
Il y a quand même très longtemps
qu’il n’est pas parvenu à imposer sa
loi. Son poids a été revu à la baisse, un
rachat est envisageable.
CE MIDI A BORDEAUX-LE BOUSCAT
1) PRIX DE L'HIPPODROME DE VILLERÉAL (12H00)
Attelé - Course F - 4 ans
16 000 € - 2 000 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Cadence Gascogne
N. Langlois
2 Chiba Chatho
E. Audebert
3 Castello Fabulet
M. Criado
4 Crack de Bourse
CH. Heot
5 Coolzen de Jervi
V. Marquez
6 Coupole Gede
J.P. Lagenebre
7 Callipyge
P.J. Cordeau
8 Carla For You
D. Cannillo
9 Classe du Cherisay
D. Delaroche
10 Coral du Chene
D. Brossard
11 Chimere du Coglais
N. Vimond
12 Calvia du Loir
O. Potier
13 Chopin d'Ormoy
B. Marie
14 Clea d'Abzac
U. Vimond
15 Cool Fast
F. Lecanu
16 Crossroads
CL. Duvaldestin
Ecurie E. Varin : 3 - 4
Ecurie Vimond : 11 - 14
A retenir : 7 - 1 - 2 - 14 - 12 - 10 - 11
2) PRIX OZO (12H25)
Attelé - Apprentis et Lads-jockeys - Course D
Départ à l'autostart - 6 ans
20 000 € - 2 550 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Aragus de Guez
J.-M. Marie
2 Ah La Star
Pierrick Le Moel
3 Aline de Touchyvon
Ch. Criado
4 Azaro Roc
R. Sarda
5 Apache D'Enfer
V. Moine
6 As D'Eronville
7 Absolue Vérite
8 Albano Bello
9 Acra de Touchyvon
10 Addaia Du Dome
11 Americo Vespucci
12 Azur Du Lupin
13 Amour Royal
14 Ancestral
15 Abeille de Thabe
16 Abello d'Angis
Ecurie Ph Daugeard : 10 - 15
A retenir : 1 - 2 - 16 - 12 - 8 - 7 - 5
REUNION 3
A. Doyere
CL. Duvaldestin
S. Romero
M. Coignard
J. Ozenne
J. Kristoffersson
D. Baranger
L. Beaumont
P. Houel
J.M. Maillard
G. Marin
3) PRIX OURASI (12H55)
Attelé - Course D - Départ à l'autostart - 4 ans
23 000 € - 2 550 m - 13 partants
COUPLÉS - TRIO
MINI MULTI - 2 SUR 4
1 Callas de Marzy
B.-R. Plaire
2 Cerrine du Boscail
F. Clozier
3 Co Lovely Cath
A. Barrier
4 Cherry du Caieu
M. Grasset
5 Chirfa de Visais
P.J. Cordeau
6 Calin Narcy
D. Brossard
7 Cocomoko
R. Westerink
8 Ckenoby Poncelet
D. Marsault
9 Captain Aventure
R.W. Denéchère
10 Chimere du Goutier
CL. Duvaldestin
11 Comete De La Lys
A. Doyere
12 Cajun des Baux
F. Marty
13 Celeste Dry
E. Audebert
A retenir : 10 - 13 - 4 - 6 - 7 - 1
4) PRIX BEATNICK II (13H30)
Attelé - Course D - Départ à l'autostart - 5 ans
22 000 € - 2 550 m - 8 partants
COUPLÉS - TRIO
1 Bora Du Chatelet
I.P. Blanchon
2 Bemol De Bertrange
B. Goetz
3 Bridget Landemer
A. Wiels
4 Bleu Ciel
A. Barrier
5 Brave Tartifume
N. Langlois
6 Beauty Girl
B. Marie
7 Berlioz Du Fer
J. Riviere
8 Be Bop Meslois
P. Belloche
A retenir : 6 - 2 - 1 - 4 - 5 - 8
5) PRIX ULTRA PETITA (GR A) (14H05)
Attelé - Course E - Départ à l'autostart - 5 ans
18 000 € - 2 550 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Black Jack Sport
B. Muel
2 Blason du Relais
G. Prat
3 Bastion De Vivy
Y. Henry
4 Brunette d'Imoko
Ch. Boisnard
5 Biwi D'Ecroville
B. Marie
6 Bellona Bal
L. Beaumont
7 Bellissima Du Poto
O. Potier
8 Bopal Du Bijou
J. Paille
9 Beaumont
A.Ph. Grimault
10 Between
Ph. Daugeard
11 Bella De Ginai
D. Cordeau
12 Boxter Manceau
M.-X. Charlot
13 Baba D'Aure
D. Laisis
14 Barbibul
A. Wiels
15 Beliniere
J.-Cl. Maucourt
16 Bonanza Du Prieure
A. Barrier
Ecurie Christian Boisnard : 4 - 9
A retenir : 4 - 5 - 12 - 16 - 9 - 6 - 11
FRANCIS TROY
Analyse et pronostics
Spécialiste du parcours sur lequel il
s'est imposé l'hiver dernier Storm
River avait eu de plus hautes ambitions.Confié à Pierre-Charles Boudot il peut vaincre dans un lot assez
difficile à cerner. T Kers est passé
par Angers à l'automne après un réclamer de Saint-Cloud. Il a pour lui
la tenue et l'aptitude à aller de
l'avant. Chêne Boppe s'était classé
deuxième de ce handicap l'an
passé. Art of Zapping en regain de
forme évolue dans sa catégorie. Très
Solid dépend d'une écurie en
forme. Allegro Forte progresse et
peut surprendre dès son premier
handicap. Wake Up visera un bon
résultat avant d'entrer au haras.
5
6
10
12
14
4
Le 2 sur 4 du journal :
5
STORM RIVER
6
T KERS
Le joker :
8
LES AUTRES COURSES
2) PRIX ADOLPHE ROSSIO (14H20)
Plat - Course D - 4 ans et plus
28 000 € - 1 600 m (P.S.F.) - 7 partants
COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE
1 Wireless
2 I. Mendizabal 60
2 Skaters Waltz
1 C. Passerat
59
3 Netsuke
5 O Placais
57,5
4 Campione
3 A. Crastus
57
5 Bernina Range
6 P.-C. Boudot
57
6 Yonna
4 T. Piccone
55,5
7 Be My Lady
7 F. Blondel
55,5
A retenir : 1 - 5 - 6 - 2
3) PRIX DE CIMIEZ (14H50)
Plat - Hand. div. - 2e épr. - Crse D - 4 ans et plus
26 000 € - 2 500 m (G.P.) - 18 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK5
1 Gunga Din
5 J. Monteiro 57,5
2 Fantastic Love
13 A. Crastus
60
3 Turtle Beach
8 R.-C. Montenegro 59,5
4 Athatir
1 M. Forest
59,5
5 Monika Jem
6 E. Hardouin
59
6 Idle Wheel
7 T. Bachelot 58,5
7 Freestyler
9 L. Proietti
58,5
8 Majestic Club
17 T. Piccone
57,5
9 Paco Keed
3 S. Maillot
57,5
10 King Wood
18 F. Forési
56,5
11 Bacchus des Aigles 12 R. Thomas 56,5
12 Glamour Star
2 U. Rispoli
56
13 Montelupo
15 P.-C. Boudot 56,5
14 Just New
16 A. Badel
54,5
15 Vazarina
11 S.-M. Laurent 54
16 Vénéziano
10 V. Gambart 51,5
17 Broken Journey
4 G. Congiu
51
18 Agamon Lake
14 S. Ruis
52
Ecurie C. Barande Barbe : 1 - 11
A retenir : 1 - 3 - 6 - 10 - 12 - 18 - 14 - 2
4) PRIX DES CALANQUES (15H20)
Plat - Course D - 3 ans
29 000 € - 1 300 m (P.S.F.) - 9 partants
COUPLÉS - TRIO
1 Soryu
3 N. Larenaudie 54,5
2 Zapper Cass
5 J. Augé
57
3 Its In The Rain
6 R.-C. Montenegro 57
4 Risk Major
1 A. Hamelin
57
5 Toliman
4 P.-C. Boudot
57
6 Kerila
8 A. Badel
55,5
7 Divine Victoire
2 Mlle S. Callac 55,5
8 Vicennalia
7 L. Delozier
53
9 Bat Aloufat
9 E. Hardouin 55,5
Ecurie T. Marnane : 3 - 4
A retenir : 6 - 1 - 2 - 5 - 8 - 7
5) PRIX DES CAMÉLIAS (15H50)
Plat - A réclamer - Course G - 4 ans
15 000 € - 2 000 m (P.S.F.) - 14 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Linnwood
1 L. Delozier
2 South Carolina
12 E. Hardouin
3 Convicted
5 L. Boisseau
4 Zanskar
2 T. Messina
5 Sweet Fong
6 I. Mendizabal
6 Seasonal
8 P.-C. Boudot
7 Pontorson
4 C. Demuro
8 Slevika
10 S. Maillot
9 Bleu Astral
13 A. Badel
10 Enzia
14 M. Forest
11 Fuoco Nel Fuoco
9 E. Lacaille
12 Levelyne
7 A. Crastus
13 Anakerba
11 J. Victoire
14 Histoire Doree
3 D. Bonilla
A retenir : 7 - 2 - 3 - 4 - 6 - 8 - 10
59,5
59,5
57,5
59
59
57,5
56
56
56
54,5
54,5
54,5
54,5
54,5
6) PRIX ULTRA PETITA (GR B) (14H35)
Attelé - Course E - Départ à l'autostart - 5 ans
18 000 € - 2 550 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
QUARTÉ+ RÉGIONAL
1 Boheme De Bouere
S. Poilane
2 Brutus De Bel Air
F. Marty
3 Baby Doll Dussac
F. Jeanneau
4 Blouette Darling
D. Cordeau
5 Booster Castelets
J.M. Teillet
6 Bovario
J. Paille
7 Bissalia
N. Langlois
8 Brenilyse
Ch. Criado
9 Brioni du Vivier
E. Audebert
10 Bahia de la Coudre
D. Laisis
11 Bisou Du Pressoir
Y. Henry
12 Bello de Celiniere
W. Lhermitte
13 Bill du Plessis
A. Demissy
14 Bandit Du Dome
Ph. Daugeard
15 Bella Cora
N. Perrelle
16 Bontamo
M. Criado
Francis Troy a retenu : 7 - 2 - 3 - 5 - 1
7) PRIX DES AMIS DU CHEVAL (15H05)
Monté - Course Européenne
Course E - 5 à 10 ans inclus
24 000 € - 2 650 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Apero Cheneviere
C. Saout
2 Lazer Broline
A. Wiels
STORM RIVER
T KERS
CHÊNE BOPPE
ART OF ZAPPING
TRÈS SOLID
ALLEGRO FORTE
WAKE UP
REUNION 1
6) PRIX DES HORTENSIAS (16H20)
Plat - A réclamer - Course G - 5 ans et plus
15 000 € - 2 000 m (P.S.F.) - 13 partants
COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4
1 Monsea
7 C. Passerat
2 Volzapone
12 S. Ruis
3 Ezpeletako
1 L. Boisseau
4 Seyfeddine
3 M. Guyon
5 Arizona Run
11 A. Lustiere
6 Royale Cat
2 E. Lacaille
7 Murillo
13 A. Crastus
8 Funky Mary
5 R. Thomas
9 Bright Cat
6 S. Richardot
10 Smoky City
4 F. Forési
11 Lucky Visione
10 A. Moreau
12 Sanaudou
9 G. Congiu
13 Read Over
8 D. Bonilla
A retenir : 7 - 8 - 10 - 12 - 4 - 5
7) PRIX DE MORGIOU (16H50)
Plat - Handicap de catégorie divisé
Première épreuve - Course E - 5 ans et plus
19 000 € - 1 500 m (G.P.) - 18 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Tocantins
10 R.-C. Montenegro
2 Inner Beauty
14 A. Hamelin
3 Wangoreve
15 M. Guyon
4 Snow Tigress
7 L. Proietti
5 New Fighter
11 F. Lefebvre
6 Castorienta
8 C. Demuro
7 Miharo
5 D. Breux
8 Living Desert
3 A. Badel
9 Eternal Gift
18 F. Spanu
10 Litto
2 T. Bachelot
11 Zafirah
13 S.-M. Laurent
12 Olympian Gold
17 R. Fradet
13 Dame d'Alep
4 U. Rispoli
14 Secret Taboo
6 S. Richardot
15 Prince de Perse
1 M. Forest
16 American Deal
16 P.-C. Boudot
17 Blacksou
12 D. Bonilla
18 Selliere
9 F. Blondel
Ecurie F. Boualem : 12 - 14
A retenir : 9 - 16 - 3 - 8 - 10 - 17 - 2
60
60
58,5
60
56,5
58
58
56,5
56
56
53,5
56
56
60
60
60
60
60
60
59
58,5
58,5
58
57,5
57,5
57
56,5
56,5
56,5
56,5
55
8) PRIX DE SORMIOU (17H20)
Plat - Handicap de catégorie divisé
Deuxième épreuve - Course E - 5 ans et plus
17 000 € - 1 500 m (G.P.) - 18 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4
1 Mon Roi
5 A. Hamelin
60
2 Titano
10 R.-C. Montenegro 59,5
3 Kaskarau
16 T. Bachelot
59
4 Trois Voeux
7 O Placais
58,5
5 Flying Blood
18 F. Corallo
58,5
6 My Lovely Girl
11 P.-C. Boudot 58,5
7 Manuheer
13 M. Berto
58
8 Passior
14 A. Badel
58
9 Pont a Marcq
1 R. Thomas
58
10 Whip My Heart
17 F. Forési
58
11 Tiberio
3 T. Piccone
58
12 Dorlion
6 U. Rispoli
58
13 Le Castellanais
8 E. Hardouin
58
14 Allez Rocket
12 S. Maillot
58
15 El Tritano
4 D. Bonilla
58
16 Zor
15 A. Crastus
58
17 Flash d'Artois
9 M. Forest
58
18 Back To Capri
2 F. Lefebvre
58
Ecurie N. Carrie-Eychenne : 3 - 12
A retenir : 6 - 9 - 11 - 12 - 16 - 4 - 7
3
4
5
6
7
8
9
10
Vahid
J. Audebert
Horton
R. Le Creps
Savoisien
A. Toussaint
Violette de Mone
H. Guerot
Vicky For Love
D. Laisis
Tengo la Luna
P. Gesret
Vainqueur d'Echal
A.Ph. Grimault
Vanina de Mael
A. Barrier
Suivants à 2675 mètres
11 Sultan de Renier
A. Barthelemy
12 Songe de Beylev
P. Houel
13 Maldini Ok
J.B. Lelièvre
14 Second Favori
J.l. Magalhaes Neto
15 Venezia de Mai
M. Blot
16 Titeuf des Monts
C. Theault
A retenir : 11 - 7 - 8 - 4 - 1 - 16 - 14
8) PRIX ATAT (15H35)
Attelé - Course Européenne
Course D - 6 à 10 ans inclus
32 000 € - 2 650 m - 18 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK5
1 Rico Follo
J.H. Andersson
2 The Au Lait
Y. Henry
3 Tidumée
D. Cordeau
4 Un Cher Ami
E. Audebert
5 Un Reve d'Haufor
M.-X. Charlot
6 Amour de la Rue
A. Wiels
7 Ulblak du Pac
M. Criado
8 Voyou du Cherisay
D. Delaroche
9 Bandit Hornline
D. Locqueneux
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
34 | Courses
Suivants à 2675 mètres
10 Perfect Power
G. Martens
11 Attila du Gabereau
L.D. Abrivard
12 Saphir de Mahey
F. Jeanneau
13 Amiral du Bisson
A. Barrier
14 Tallien
H. Sionneau
15 Tui de Narmont
D. Brossard
16 Uvinito
Ch. Boisnard
17 Utopie Céhère
Y. Abrivard
18 Winning Love
J.H. Treich
Ecurie Mme M. Jacquault : 4 - 12
A retenir : 14 - 7 - 1 - 3 - 9 - 13 - 16 - 6
9) PRIX AUSONE (16H05)
Attelé - Amateurs
Course G - 7 à 10 ans inclus
6 000 € - 2 650 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO
MULTI - 2 SUR 4
1 Valentino Ecus
D. Pigoury
2 Ussein Royal
J.CL. Causse
3 Voyageur Jenilou
Th. Hernandez
4 Viva Sautonne
N. Delorme
5 Vital Jones
J.M. Freyssenge
6 Venitien du Pont
J.M. Bernard
SEMI-NOCTURNE A MARSEILLE-VIVAUX
3) PRIX DE VITTEL (17H40)
Attelé - Course F - 6 à 9 ans inclus
24 000 € - 2 650 m - 16 partants
COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK5
1 Vas Y Donc Paris
J.-P. Ensch
2 Alcazar de Bianca
M. Bouchez
3 Usko des Landiers
C. Derhan
4 Albatros Rainbow
J. Guelpa
5
6
7
8
Viens de Chambe
D. Békaert
Amiral Gold
J. Gueriel
Viens du Sud
J. Huguet
Tinomomo
J.-Ch. Féron
Suivants à 2675 mètres
9 Uragano Turgot
Y. Lacombe
10 Ubisoft le Fol
L. Lamazière
11 Ultimate Love
R. Gout
HIER A PAU
7 Verjak Heulinois
E. Vergereau
8 Trolitrotte Lady
K. Hayoun
Suivants à 2675 mètres
9 Tiger Feat
D. Tridon
10 Udaipur Elge
D. Bouyne
11 Viseo De Blangy
D.E. Cordeau
12 Tetty Love
J. Dutertre
13 Theos Marivalois
J. Bordenave
14 Tot Ou Tard
L. Debayles
15 Victorieuse
F. Fradin
16 Voyou Des Gacheres
D. Maucourt
A retenir : 7 - 9 - 4 - 2 - 16 - 11 - 12
REUNION 4
12 Tonic Boy
F. Jamard
13 Val Prestance
Ch. Martens
14 Toreador du Boulay
Y. Haret
15 Tenor de Jegun
R. Jaffrelot
16 All Star Is Mine
Y.-A. Briand
Ecurie S. Guelpa : 4 - 11
A retenir : 5 - 7 - 12 - 14 - 16 - 3 - 11 - 4
REUNION 2
1) PRIX DE LAROIN
6 partants - Non-partant : 3
1. 1 Djoko (R.-C. Montenegro) G. 1,30 ; P. 1,10
2. 5 Gold Coast (H. Journiac) P. 1,10
3. 4 Kataleya (F. Garnier)
Couplé Ordre : 3,00 - 1,30
Trio Ordre : 1-5-4 4,60 - 1-5-NP 3,00
2) PRIX DU TURSAN
8 partants - Tous partants
1. 3 Charly Malpic (T. Gueguen) G. 6,30 ; P. 2,00
2. 2 Carino (D. Cottin) P. 1,70
3. 5 Floranzi (D. Lesot) P. 2,30
Couplé : 3-2 G. 12,70 - P. 4,50 - 3-5 P. 6,10 - 2-5 P. 5,10
Couplé Ordre : 23,60 - Trio : 3-2-5 38,50
Trio Ordre : 3-2-5 222,70
3) PRIX D'ABÈRE
8 partants - Tous partants
1. 5 Olsztyn (R.-C. Montenegro) G. 1,90 ; P. 1,10
2. 1 Faisal Seddiq (F. Garnier) P. 1,30
3. 6 Mixed Mind (J. Grosjean) P. 2,80
Couplé : 5-1 G. 3,60 - P. 1,90 - 5-6 P. 6,20 - 1-6 P. 12,50
Couplé Ordre : 4,40 - Trio : 5-1-6 24,30
Trio Ordre : 5-1-6 40,50
4) PRIX PIERRE RIVIÈRE D'ARC
8 partants - Tous partants
Écurie gagnante : 1-6
1. 1 Saham (D. Cottin) G. 1,60 ; P. 1,40
2. 7 Palomba (M. Mingant) P. 1,40
3. 6 Uniklande (V. Chenet) P. 1,80
Couplé : 1-7 G. 4,40 - P. 2,40 - 1-6 P. 2,90 - 7-6 P. 3,00
Couplé Ordre : 4,50 - Trio : 1-7-6 6,80
Trio Ordre : 1-7-6 10,60
5) PRIX CALIXTE BAYROU (MINI MULTI)
10 partants - Non-partant : 1
1. 3 Utah de la Coquais (C. Chevallier) G. 9,40 ; P. 2,20
2. 2 Vicomte du Seuil (D. Ubeda) P. 1,40
PRONOSTICS
TIERCÉ - QUARTÉ - QUINTÉ
en 1 minute chrono
avec l’expert
P. J. GOETZ
au 0 892 105 200
0 892 105 200
0,50 € / min
3. 9 Pierrot Bay (A. Saliot) P. 2,30
4. 7 Super Post (J. Giron)
Couplé : 3-2 G. 8,50 - P. 3,50 - 3-9 P. 8,40 - 2-9 P. 4,60
- Couplé Ordre : 26,70 - Trio : 3-2-9 22,70
Mini Multi en 4 : 94,50 - Mini Multi en 5 : 18,90
Mini Multi en 6 : 6,30 - 2 sur 4 : 7,50
6) PRIX D'ESPELETTE (MINI MULTI)
12 partants - Tous partants
1. 12 Kenriya (N. Coutreau) G. 12,20 ; P. 2,80
2. 5 Westadora (J.-B. Eyquem) P. 1,50
3. 11 Arocha (T. Henderson) P. 4,40
4. 3 Soupcon (J. Grosjean)
Couplé : 12-5 G. 12,30 - P. 5,30 - 12-11 P. 13,50 - 5-11 P.
9,40 - Couplé Ordre : 31,90 - Trio : 12-5-11 27,60
Mini Multi en 4 : 67,50 - Mini Multi en 5 : 13,50
Mini Multi en 6 : 4,50 - 2 sur 4 : 7,20
7) PRIX FREDERIK HENRY PRINCE
9 partants - Tous partants
1. 2 Catamaran du Seuil (F. Giles) G. 3,70 ; P. 1,50
2. 3 Carmin d'Oudairies (G. Ré) P. 1,30
3. 4 Carefree (S. Paillard) P. 1,90
Couplé : 2-3 G. 3,20 - P. 2,00 - 2-4 P. 4,20 - 3-4 P. 4,40
Couplé Ordre : 7,40 - Trio : 2-3-4 9,60
Trio Ordre : 2-3-4 29,80
8) PRIX CHARLES DE VANSSAY (MINI MULTI)
11 partants - Tous partants
1. 2 Kap Call (T. Gueguen) G. 2,40 ; P. 1,60
2. 10 Eaux Fortes (E. Bureller) P. 1,70
3. 3 Everythings Well (E. Chazelle) P. 2,00
4. 4 A La Prochaine (K. Nabet)
Couplé : 2-10 G. 8,90 - P. 4,10 - 2-3 P. 4,00 - 10-3 P. 6,20
Couplé Ordre : 13,50 - Trio : 2-10-3 23,70
Mini Multi en 4 : 85,50 - Mini Multi en 5 : 17,10
Mini Multi en 6 : 5,70
2 sur 4 : 7,20
HIER A VINCENNES
TIERCÉ (Pour 1,00 euro)
2 - 6 - 16
Ordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 740,50
Désordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .348,10
QUARTÉ+ (Pour 1,30 euro)
2 - 6 - 16 - 4
Ordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8 852,09
Désordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .603,07
Bonus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .104,78
QUINTÉ+ (Pour 2,00 euros)
2 - 6 - 16 - 4 - 15
Ordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .167 541,00
Désordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 226,60
Bonus 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .112,80
Bonus 4 sur 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . .56,40
Bonus 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37,60
Numéro Plus Gagnant . . . . . . . . . . . . . .0792
MULTI (Pour 3,00 euros)
Multi en 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 095,00
Multi en 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .819,00
Multi en 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .273,00
Multi en 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .117,00
2 SUR 4 (Pour 3,00 euros)
2 sur 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .65,40
2) PRIX DE VITTEAUX (MULTI)
15 partants - Tous partants
1. 7 Vermillon (A. Abrivard) G. 20,80 ; P. 4,30
2. 11 Vivaldi d'Amboise (P. Vercruysse) P. 2,90
3. 14 Voyage d'Affaire (J.-M. Bazire) P. 1,60
4. 9 Voici Faverol (S. Roger)
Couplé : 7-11 G. 91,10 - P. 19,40 - 7-14 P. 9,60 - 11-14 P.
6,10 - Couplé Ordre : 212,20 - Trio : 7-11-14 61,80
Multi en 4 : 346,50 - Multi en 5 : 69,30
Multi en 6 : 23,10 - Multi en 7 : 9,90
2 sur 4 : 12,60
3) PRIX DE VITTEL (QUINTÉ +)
16 partants - Tous partants
1. 2 Royal Roc (M. Abrivard) G. 11,50 ; P. 4,60
2. 6 Ariane du Nil (M. Bézier) P. 5,00
3. 16 A Cappella (G. Gelormini) P. 6,20
4. 4 Ambra Somolli (F. Ouvrie)
5. 15 Agora du Goutier (A. Barrier)
Couplé : 2-6 G. 100,00 - P. 23,90 - 2-16 P. 38,10 - 6-16
P. 41,70 - Couplé Ordre : 180,50 - Trio : 2-6-16 673,80
4) PRIX DE CHOLET (MINI MULTI)
11 partants - Tous partants
Écurie gagnante : 6-10
1. 6 Dokha Vedaquaise (Leo Abrivard) G. 1,50 ; P. 2,90
2. 10 Dhikti Vedaquais (Y. Lebourgeois) P. 1,30
3. 3 Drole de Gosse (F. Nivard) P. 2,40
4. 9 Dayana Berry (A. Abrivard)
REUNION 1
Couplé : 6-10 G. 7,60 - P. 5,10 - 6-3 P. 15,30 - 10-3 P.
6,40 - Couplé Ordre : 20,40 - Trio : 6-10-3 42,90
Mini Multi en 4 : 157,50 - Mini Multi en 5 : 31,50
Mini Multi en 6 : 10,50 - 2 sur 4 : 7,20
5) PRIX DE LAVAL (MULTI - PICK 5)
14 partants - Tous partants
1. 8 Uza Josselyn (J.-M. Bazire) G. 1,60 ; P. 1,30
2. 11 Shadow Gar (P. Gubellini) P. 2,30
3. 6 Seattle Bi (A. Gocciadoro) P. 3,00
4. 13 Spring Kronos (R. Andreghetti)
5. 3 Beautiful River (F. Nivard)
Couplé 8-11 G. 7,60 - P. 3,80 - 8-6 P. 6,00 - 11-6 P.
17,50 - Couplé Ordre : 8,90
Trio : 8-11-6 42,60
Multi en 4 : 787,50 - Multi en 5 : 157,50
Multi en 6 : 52,50 - Multi en 7 : 22,50
2 sur 4 : 13,50
Pick5 : 8-11-6-13-3 298,00
6) PRIX D'AMBERT (MULTI)
14 partants - Non-partant : 2
1. 9 Dream de Nilrem (F. Prat) G. 6,60 ; P. 1,90
2. 11 Deal Parfait (J.-M. Bazire) P. 2,60
3. 13 Don Salluste (F. Lagadeuc) P. 2,20
4. 8 Discours Joyeux (S. Ernault)
Couplé : 9-11 G. 16,30 - P. 6,30 - 9-NP G. 6,60 - P. 1,90
- 9-13 P. 9,10 - 11-13 P. 10,00 - 11-NP P. 2,60 - 13-NP P.
2,20 - Couplé Ordre : 39,70 - 6,60
Trio : 9-11-13 46,10 - 9-11-NP 16,30
Multi en 4 : 126,00 - Multi en 5 : 25,20
Multi en 6 : 8,40 - Multi en 7 : 3,60
2 sur 4 : 9,30 - 3,30
7) PRIX JEAN ET ANDRÉ DE LA VAISSIÈRE
(MULTI - PICK 5)
14 partants - Tous partants
1. 14 Toseland Kyu (B. Goop) G. 12,40 ; P. 3,80
2. 7 Citizen Kane (Th. Levesque) P. 4,50
3. 13 Carat Williams (D. Thomain) P. 2,10
4. 12 Cook Star (F. Nivard)
5. 4 Captain Sparrow (A. Abrivard)
Couplé : 14-7 G. 98,10 - P. 23,80 - 14-13 P. 9,10 - 7-13 P.
12,60 - Couplé Ordre : 151,20
Trio : 14-7-13 118,90
Multi en 4 : 441,00 - Multi en 5 : 88,20
Multi en 6 : 29,40 - Multi en 7 : 12,60
2 sur 4 : 10,50 - Pick5 : 14-7-13-12-4 1 506,80
8) PRIX DE SARLAT (MULTI - PICK 5)
18 partants - Tous partants
1. 15 Bicolore (G. Roig-Balaguer) G. 11,00 ; P. 4,00
2. 2 Balzac de l'Iton (T. de Genouillac) P. 3,30
3. 8 Brio de Faverol (M. Abrivard) P. 11,30
4. 16 Best des Jacquets (P. Ed. Mary)
5. 12 Bahiz de Florange (Ch. Bigeon)
Couplé : 15-2 G. 43,10 - P. 14,40 - 15-8 P. 66,00 - 2-8
P. 56,80 - Couplé Ordre : 82,40
Trio : 15-2-8 477,60
Multi en 4 : 5 008,50 - Multi en 5 : 1 001,70
Multi en 6 : 333,90 - Multi en 7 : 143,10
2 sur 4 : 39,90
Pick5 : 15-2-8-16-12 1 211,00
PYRÉNÉES
Emploi
Formation
ANNONCES
POUR PASSER VOTRE ANNONCE
BÉARN ET SOULE
Particuliers : 05.59.82.20.49 Professionnels : 05.24.36.35.08
E
INDUSTRIES
Emploi Offres
COMMERCIAUX
Entreprise de mécanique de précision à Morlaas (64) recherche
FRAISEUR CN - H/F avec expérience. Ne pas téléphoner, envoyer
CV à:
meca.munoz@orange.fr
BÂTIMENTS
ET TRAVAUX PUBLICS
DIVERS SERVICES
Mr fait tous travaux de rénovation :cuisine et Sdb,maçonnerie,cloison et faux plafonds,tout revêtement murs et sols,plomberie
et électricité. Tél 06 58 29 13 83.
Particulier
CHARPENTIER COUVREUR compagnon du devoir réalise tous travaux
neuf et rénovation nettoyage
toit,démoussage et lambris, plancher, parquet, et bardages etc T
06 13 75 54 75 Particulier
E
Emploi
Demandes
HÔTELLERIE
TRAVAIL TEMPORAIRE
CHEF DE CUISINE, rech emploi
CDI, 28 ans d’expérience, très sérieux. Tél. 06.25.99.00.33 Particulier
URGENT, SERVEUSE EXPERIMENTEE cherche place à l’année avec
connaissances oenologiques. Tel
05 59 21 74 48/ 06.72.64.81.80 Particulier
MÉTIERS DE BOUCHE
BOUCHER VENDEUR, + de 10 ans
d’expérience recherche poste sur
la région. Tél. 06.32.71.81.08 Particulier
TRANSPORTS LOGISTIQUE
F. sérieuse dynamique avec expér.
ch. une place CHAUFFEUR/LIVREUSE. Permis B, voiture perso.
Tél. 06.33.57.50.86 Particulier
Particuliers, passer votre annonce
dans votre quotidien, c’est simple
et rapide ! Automobile, Bonnes Affa i re s , R e nc o n tr e s , Im m o b i lier,Emploi.En un clic, consultez et
achetez en ligne votre petite annonce sur www.sudouest-annonces.com.
S
Services
Demandes
EMPLOIS À DOMICILE
Homme auxiliaire de vie diplômé et
expérimenté recherche travail en
CESU chez particuliers sur Pau et
agglo.T05 59 90 06 40. Particulier
Secteur COTE BASQUE Auxiliaire
de Vie: Rech. à garder personne
âgée toilette, repas, ménage, promenade, et nuit. Accepte CESU. T
06 61 43 08 86 Particulier
TRAVAUX À DOMICILE
Homme sérieux effectue travaux de
PEINTURE, travail sérieux, prix intéressant. CESU accépté. Tél
06.65.27.39.27 Particulier
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
PEINTRE ferait TRAVAUX intérieurs/ extérieurs, ravalement + divers travaux. Prix forfaitaire, CESU.
Tél. 06.56.82.00.92 Particulier
DIVERS SERVICES
S
Services
Artisans
BÂTIMENT RÉNOVATION
Multi services : Peinture intérieur
extérieur, espaces verts, élagages,
abattages et taillage de haies
Tél 05.59.47.60.69/06.72.23.27.47
Particulier
François vs propose son fourgon et
ses SERVICES DE CHAUFFEUR
pour tous vos achats volumineux.
Prix attractif 1h : 25 € sur Biarritz
Anglet Bayonne . Du lundi au samedi. Prix à définir autres secteurs. Accepte sur devis gratuit
"petits déménagements et débarrassages pour déchetterie".
T :06 41 10 11 06 Particulier
Autoentrepreneur PEINTRE ferait
tout travaux de peinture intérieurs,
extérieurs, ravalements. Travail
sérieux, prix compétitif.
Tél 07.70.56.43.96
Artisan électricien depuis 1997.
Nouvelle installation ds la région.
Dépannage Climatisation RGE Automatisme. Jérôme SAMSON
06.89.98.27.75
F
Formation
Homme sérieux fait TRAVAUX BRICOLAGE, PEINTURE, AUTRES. Secteur BAB. Paiement CESU. Tél.
06.82.37.41.40 Particulier
Service élagage entretien parcs et
jardins, abbatage d’arbres et taille
de haies, rénovation toiture, travaux de peinture. Tél.
06.33.48.27.13 Particulier
JARDINIER exp. avec réf. propose
entretien, taille de haies, élagage,
sur BAB et Sud-Landes. CESU. Tél.
06.37.83.47.25 Particulier
Ex artisan retraité ELECTRICITE
toutes interventions, mise en conformité. CESU Tel 06 11 81 50 93
Particulier
H sérieux effectue TRAVAUX chez
particulier : électricité, plomberie,
placo, peinture, carrelage, montage de cuisine. CESU accepté. Tél.
06.22.21.45.49 Particulier
Ex artisan retraité ELECTRICITE
toutes interventions, mise en conformité. CESU Tel 06 11 81 50 93
Particulier
COMPTABILITÉ
GESTION FINANCE
MÉTIERS DE BOUCHE
SICA, boucherie de détail, recherche pour son magasin de Lons 1
BOUCHER (H/F) découpeur désosseur confirmé. Tel 05.62.34.24.72.
MÉTIERS DE L’AUTOMOBILE
ET DE LA MÉCANIQUE
Services
Offres
EMPLOIS À DOMICILE
Dame sérieuse garderait sur ORTHEZ pers. âgées, enfant, ferait
ménage. Disponible de suite.
Tél.07.88.15.67.09 Particulier
64 - Artisan Peintre ferait tous travaux peintures et papiers peints
Pau et alentours. Téléphone
05 59 06 25 49 / 06 82 18 94 09. Particulier
D. Auxiliaire de vie, 51 ans, expérience recherche à travailler à Pau
et limitrophe, en présence de nuit
au dom. de Pers. âgées. Poss CESU
06 72 15 74 46 (répondeur) Particulier
D.Aux. de vie propose sur Pau et
env. 20 km : aide au lever et coucher, toilette, préparation repas,
sorties, ménage, courses.Possibilité week-end et jours fériés. Tel
06 03 78 89 77 Particulier
Mon journal, ma vie en Béarn et Soule
GARDE D’ENFANTS
Secteur BAB. Part. cherche Dame
jeune retraitée véhiculée et dégagée de toute autre obligation pour
Garde de 2 enfants (4 et 6 ans) à
domicile. Env. 40h/mois Tel. 06 84
47 57 40 Particulier
FAMILLE D’ACCUEIL
BIARRITZ Dans une charmante
propriété, famille d’accueil agrée,
pr personnes agées valides ou invalides, accueil permanent, chbres
individuelles av vue sur parc arboré, infirmiers libéraux.
06.86.79.63.03 / 05.59.23.63.46 Particulier
TRAVAUX À DOMICILE
Dame expérimenté, retraitée cherche heures de repassage sur Pau
Idron Billère et alentours.
06 98 80 91 16 Particulier
VIGNERON taille à votre domicile
vos pieds de vigne et vous conseille
toute l’année. Prix modéré. Tel
06 81 66 42 58 Particulier
VOTRE FUTURE VOITURE
EST CHEZ NOUS !
- Chaque vendredi,
nos pages d’annonces Auto
- Chaque jour,
toutes les bonnes affaires locales
LEÇONS DE PARTICULIER
BAYONNE Cours particuliers Enseignante 20 ans exp. Maths ts niveaux. Français, Anglais, CP à 1 e r e.
Prépa. concours. 5h 75 à 100 € ou
1h 16 à 22 € Poss. CESU.
06.23.71.16.55 ;05.59.63.56.85 Particulier
&
auto
BÉARN ET SOULE
PYRÉNÉES
Volkswagen
ANNONCES
VENDREDI 23 JANVIER
2015
Une Passat po
ur tous les goût
s
SudOuest-annonce .com
s
VOTRE ANNONCE
BONNES AFFA
IRES
GRATUITE
Meubles, multiméd
ia, électroménager...
Votre annonce 3
semaines sur www.su
douest-annonc
C’est simple et
es.com
gratuit* !
de la Golf 7. L’habita
cle, très sobre,
selon les standar
ds en vigueur chez
Volkswagen, est
d’une finition
sans
reproche.
particuliers
HÔTELLERIE RESTAURATION
Hôtel restaurant à Denguin (64230)
rech. SERVEUR(EUSE) confirmé(e),
CDD temps complet. Tél.
05.59.68.85.17
CREPERIE DU CHATEAU, 6 rue du
Château, Pau, cherche EMPLOYE(E) CUISINE ou SALLE. CDI,
35h/sem. Déposer CV avec lettre de
motivation
S
*offre réservée aux
Cabinet d’Expertise Comptable situé à Mauléon Soule rech. COLLABORATEUR(TRICE) COMPTABLE,
CDI Temps plein. Expérience souhaitée. Tél. au 05.59.28.12.08 ou
envoyer CV + lettre de motivation à
ecoa@cabinet-ecoa.com
SOUS LE CAPOT
Un best-seller
très apprécié
Une version de
240 ch
La Passat est, derrière
Le conducteur
peut disposer en
opproduit de Volkswa la Golf, le
tion de l’instrum
gen qui se vend
entation digitale
le mieux. Lancé
de
la nouvelle Audi
en 1973, ce moTT (de série sur
dèle en est à sa
les
versions Carat
huitième version
Edition). On
.
Il
s’en est vendu
note
qu’un ensemble
22 millions
de technologies
d’exemplaires (contre
de
sécurité sophisti
30 millions
quées est disponi
de Golf) et son
ble
en option à 1 335 €
succès
, avec une assisment pas. En 2013, ne se détance de conduit
VW
e dans
culé 651 000 unités, a immatriteillages et un détecte les emboualors que
Peugeot vendait
ur de vigilance
à peine 86 800
du conducteur.
Ce système arrête
unités de sa 508
et Citroën, 64 200
la
voiture, feux de
C5. Si l’on ajoute
détresse allumés
Avec une entrée
, s’il
les ventes de Madétecte une perte
de gamme abord
gotan, la version
de vigilance totale
chinoise de la
able et une appro
la nouvelle famili
du conducteur.
Passat, on atteint
Un amortissement
che délibérée du
ale de la Volksw
1,1 million
piloté, avec trois
agen cherche à
premium,
d’exemplaires rien
modes, figure égaleséduire une client
que pour 2013.
La nouvelle Passat,
ment au catalogu
èle
arrivée
très
e
pour
à l’au- avec
large
1 210 €. On
tomne dernier
un premier prix
peut en revanch
sur le marché
à 25 350 € (1,4 l
e regretter que
euro- 125 ch),
péen, se veut
les
MQB du groupe,
feux
elle ne néglige
proche du premiu
LED ne soient
tout comme la
pas pour aupas disponibles
m, tant la
avec une ligne
Golf sur les
et l’Audi A3, la
partie la moins
très élégante et
versions d’entrée
Passat se veut
fortunée de sa
une
montée en gamme
de gamme
plus
spacieuse grâce
évidente. Mais clientèle.
à un empattement En ce qui concerne les moteur .
Cette huitièm
allongé de 8 cm.
s,
la
Passat
e version n’a
est proposée avec
pas même longueu Mais elle garde la
changé de façon
deux blocs
essence 1,4 l de
fondamentale,
r (4,77 m) tout
125 ou 150 ch.
gar- amélior
dant sa ligne
en
FICHE TECHNIQU
L’ofant son volume
caracté
de coffre de fre est plus variée en diesel,
E
elle est plus élégant ristique. Mais 21 litres, qui
Passat
avec un
bloc 1,6 TDI de
passe à 586 litre
e, par ses arêtes
120 ch et le 2 litres
s. Il est
finement dessiné
de 650 litres sur
Moteurs : 1,4 l
es, sur les flancs
le break. Cette plate- TDI bien connu, qui
essence 125 et
et forme lui
le capot moteur
délivre 150 et
150 ch ; 1,6 l TDI
a permis de s’allége
, par une calandr
190 ch. VW a égalem
120 ch ; 2 l TDI
r
e 85 kg pour
dont la grille, aux
ent offert à sa
150 et 190 ch ;
descendre à 1 312 kg de Passat, un
stries horizontales,
et 2 l TDI 240 ch.
nouveau 2 litres
, soit
s’étend d’un feu
une masse plus
doublé
La nouvelle Passat
à l’autre pour les
que compétitive
turbo de 240 ch,
Dimensions : 4 767
se veut un moin- sa catégor
dans
tégrer dans son
monté uniquem
x 1 832
dèle innovant,
ie,
dessin.
où la Ford Mondeo
ent
x 1 456 mm.
en quatre roues
ne serait-ce que
, sa
motrices.
grande rivale, accuse
par
son système « Stop
120 kg de plus. par une boîte automa Il est servi
Poids : 1 312 k
and Start »,
Plus spacieuse
À l’intérieur, la
g.
tique à sept
monté de série
Passat s’offre
sur toutes motoriune rapports pour 49 330 €. Un
L’évolution est
Prix : 23 350 €
sations. Ce système
subtile et très réussie. nouvelle planche de bord
(1,4 l 125),
moteur
coupe le modont les 1,6 l TDI Blue Motion
30 020 € (1,4 l
Il est vrai qu’il
lignes horizon
teur très tôt, dès
de 120 ch, à
150) ; 28 290 €
ne pouvait être
tales, tout en
que l’on atteint
seulement 95
ques- écho à
faisant
(1,6 l TDI 120),
tion,
g/km
pour
7 km/h, si le conduc
la grille de calandr
de CO2 devrait
Volkswagen, de
32 810 €
teur freine
e, intègrent arriver courant
révolu- de façon
(2 l TDI 150).
tionner un modèle
suffisamment fort,
2015, ainsi qu’une
astucieuse les bouche
extrême
manifes
ment ration.
s d’aé- version hybride recharg
tant
apprécié par les
ainsi son envie
L’incrustation d’u
fidèles de la
eable de 218
de s’ ê
h
h
larepubliquedespyrenees.fr
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
36 | Annonces & Services
Nos communes
investissent
Annonces administratives
judiciaires
ao_pp_63000970
Commune d’Urdès
ENQUÊTE PUBLIQUE
Élaboration du Plan local d’urbanisme
» PAU
ao_pp_63003320
Communauté d’agglomération de Pau-Pyrénées
AVIS D’APPEL PUBLIC À CONCURRENCE
Organisme acheteur : Communauté d'agglomération de Pau-Pyrénées hôtel de France - 2 bis, place Royale - BP 547 - 64 010 Pau T. 05 59 11 50 50.
Objet du marché : assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'élaboration du
Plan Climat Air Energie Territoire.
Procédure : adaptée.
Modalités de réception des offres : remise contre récépissé ou par pli
recommandé avec accusé de réception sous enveloppe cachetée portant la
mention « Offre pour : assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'élaboration du
Plan Climat Air Energie Territoire » parvenue avant le 23 février 2016 à
16 h 30 délai de rigueur, à l’adresse suivante : CDAPP – Direction
Développement Durable et Déchets - avenue Larribau - 64000 Pau
Remise dématérialisée via le profil acheteur https://www.achatpublic.com –
Réf. CDA 16/08
Retrouvez l'avis intégral et le dossier de consultation complet sur
https://www.achatpublic.com - réf PAU 16/08
Renseignements : direction juridique - foncier - logistique - achats.
T. : 05 47 05 30 31
Par arrêté du 29/01/2016
Le maire de la commune d’Urdès a ordonné l'ouverture de l'enquête publique
sur le projet de Plan local d’urbanisme arrêté par le Conseil municipal.
M. Jean-Gabriel CHARLIN, colonel en retraite et M. Yvon FOUCAUD,
ingénieur en retraite, ont été respectivement désignés comme commissaireenquêteur et suppléant par le président du Tribunal administratif de Pau.
L'enquête se déroulera à la mairie d’Urdès du mardi 23 février 2016 au
vendredi 25 mars 2016 aux jours et heures d'ouverture suivants : lundi,
mardi, jeudi et vendredi - 15 h 30 à 18 h 30. Le commissaire-enquêteur
recevra en mairie d’Urdès les : mardi 23 février 2016 de 15 h 30 à 18 h 30,
mardi 15 mars 2016 de 15 h 30 à 18 h 30, vendredi 25 mars 2016 de
15 h 30 à 18 h 30
Un site secondaire de consultation sans registre d’enquête est ouvert à la
communauté de communes de Lacq-Orthez (service urbanisme), rond-point
des Chênes, 64 150 Mourenx du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 heures
et 13 h 30 à 17 heures.
Le dossier du projet de plan local d'urbanisme pourra être consulté sur le
site internet à l’adresse suivante : www.cc-lacqorthez.fr.
Toute information peut être sollicitée auprès de M. le maire à la mairie aux
jours et heures d’ouverture mentionnés ci-dessus.
Le projet de plan local d'urbanisme a fait l’objet d’une évaluation environnementale qui peut être consultée en mairie aux jours et heures d’ouverture.
L’autorité administrative de l'État compétente en matière d’environnement a
rendu un avis qui peut être consulté en mairie aux jours et heures
d’ouverture mentionnés ci-dessus. Pendant la durée de l'enquête, les observations sur le projet de Plan local d'urbanisme pourront être consignées sur
le registre d'enquête déposé en mairie. Elles pourront également être
adressées par écrit au commissaire-enquêteur à la mairie. Le rapport et les
conclusions du commissaire-enquêteur, transmis au maire dans un délai d’un
mois à l’expiration de l’enquête, seront tenus à la disposition du public à la
mairie. Les personnes intéressées pourront en obtenir communication. Le
cas échéant, au terme de l’enquête, le Conseil municipal approuvera le Plan
local d'urbanisme.
ao_pp_62763350
Commune de Cuqueron
ENQUÊTE PUBLIQUE
Elaboration du Plan Local d’Urbanisme et abrogation
de la carte communale
Par arrêté du 23/12/2015
Le maire de la commune de Cuqueron a ordonné l'ouverture de l'enquête publique sur le projet de plan local d’urbanisme arrêté par le conseil municipal.
M. Jean-Marie CLAVERIE, Général 2e section et M. Cyril-Jean CATALOGNE, chef
de projet développement durable - agriculteur, ont été respectivement désignés
comme commissaire-enquêteur et suppléant par le président du tribunal administratif de Pau.
L'enquête se déroulera à la mairie de Cuqueron du vendredi 29 janvier 2016 au
mercredi 02 mars 2016, aux jours et heures habituels d'ouverture soit le
mercredi de 9h à 17 heures et le vendredi de 9h à 13 heures.
Le commissaire-enquêteur recevra en mairie de Cuqueron les :
- vendredi 29 janvier 2016 de 9h à 12 heures
- mercredi 17 février 2016 de 9h à 12 heures
- mercredi 02 mars 2016 de 15h à 18 heures
Le dossier du projet de plan local d'urbanisme pourra être consulté sur le site
internet à l’adresse suivante : www.cc-lacqorthez.fr.
Toute information peut être sollicitée auprès de M. le maire à la mairie aux jours
et heures d’ouverture mentionnés ci-dessus.
Le projet de plan local d'urbanisme a fait l’objet d’une évaluation environnementale qui peut être consultée en mairie aux jours et heures d’ouverture.
L’autorité administrative de l'Etat compétente en matière d’environnement
a rendu un avis tacite.
Pendant la durée de l'enquête, les observations sur le projet de plan local
d'urbanisme pourront être consignées sur le registre d'enquête déposé en
mairie. Elles pourront également être adressées par écrit au commissaireenquêteur à la mairie.
Le rapport et les conclusions du commissaire-enquêteur, transmis au maire
dans un délai d’un mois à l’expiration de l’enquête, seront tenus à la disposition du public à la mairie. Les personnes intéressées pourront en obtenir
communication.
Le cas échéant, au terme de l’enquête, le conseil municipal approuvera le plan
local d'urbanisme et l’abrogation de la carte communale.
Services
URGENCES
OLORON
Gendarmerie : 05.59.39.04.17.
Centre hospitalier : 05.59.88.30.30.
Maternité : 05.59.39.19.89.
ORTHEZ
Gendarmerie : 05.59.67.27.00.
Centre hospitalier : 05.59.69.70.70.
Clinique Labat : 05.59.69.80.80.
PAU
S.A.M.U. : Tél. 15
Police et gendarmerie : Tél. 17
Sapeurs-pompiers : Tél. 18
«SOS Médecins» : Tél: 05.59.62.44.44.
Centre anti-poisons : Tél: 05.56.96.40.80.
jour et nuit.
Cardiologie
- Clinique cardiologique d’Aressy,
Tél: 0 826.30.25.25, 24 h/24.- Centre
hospitalier de Pau, Tél: 05.59.92.48.48.
Polyclinique Marzet
Urgences médico-chirurgicales
tél: 05 59 92 56 96.
Centre hospitalier
Tél: 05.59.92.48.48.
Centre hospitalier des Pyrénées
(ancien CHS) Tél: 05.59.80.90.90.
Urgences psychiatriques: 05.59.80.94.63.
SERVICES
OLORON
Mairie : 05.59.39.99.99.
Dépannage électricité : 0810.333.364
Dépannage gaz : 0810 433 065
SNCF : 05.59.39.00.61.
Taxis
Taxis Louis : Tél 06.89.59.57.69.
Taxi Lopez : Tél 05.59.39.00.52.
Taxi Myriam : Tél. 06.79.57.82.66
Moumour : Taxi Goubern,
tél 05.59.36.01.30.
Ambulances d’Oloron (ambulance, vsl, taxi),
tél. 05.59.39.64.64
Petite enfance
Crèche intercommunale
et Relais Assistantes Maternelles
05.59.39.38.39.
ORTHEZ
Taxi Busquet : 05.59.69.34.78.
Taxi Denis : 05,59,67,02,04
Mairie : 05.59.69.00.83.
SNCF : 05.59.65.25.05.
Halte-garderie : 05.59.69.14.91.
PAU
Mairie : 05.59.27.85.80.
Central taxis Grand Pau
05.81.12.72.12.
Taxis palois
Tél: 05.59.02.22.22.
Taxi Union : Tél: 05.59.32.50.60.
Taxis 43 et 44 Pau
Tél : 06.08.32.66.27 ou 06.08.94.66.15.
Béarn Taxi Services (Noguères)
Tél : 06.79.81.81.70.
Taxis Béarnais (Gan)
Tél. 05.59.06.48.93.
Taxis Handy-Mondeilh (Serres-Castet)
Tél: 05.59.33.23.70.
Taxis pour tous : (Mazères-Lezons /
Montardon/ Navailles-Angos)
05.59.33.26.57.
Taxi animalier Z’Animo taxi : Tél.
06.98.66.05.31.
Centre régional d’informations routières
Tél . 05.56.96.33.33.
Renseignements EDF-GDF
Accueil Clientèle Résidentie
Tél. 0810 811 710.
Dépannage électricité
Tél. 0810.333.364.
Dépannage gaz : Tél. 0810 433 065.
SPA Béarn
Chenil refuge de Berlanne à Morlaàs.
Répondeur animaux trouvés.
Tél.05.59.30.49.50.
AEROPORTS
Aéroport Pau-Pyrénées
Infos aéroport : 05 59 33 33 00
ou www.pau.aeroport.fr.
Navette : Proxilis n°20
- vers le centre ville et la gare
toutes les heures de 7h40 à 19h40
- de la gare vers l’aéroport
toutes les heures de 6h33 à 19h50
sauf les dimanches et jours fériés.
Air France-CityJet : www.airfrance.fr
ou 36 54 (0,35€TTC/min)
Twin-Jet : www.twinjet.fr
ou 0 892 707 737 (0,34€TTC/min)
Réservations HOP ! : www.hop.com ou
0 892 70 22 22 (0,34€TTC/min)
Liaisons avec Pau-Roissy CDG 2G
avec Air France :
• Départs : 6h30 (tous les jours), 10h45
(tous les jours), 15h05 (tous les jours)
• Arrivées à Pau : 10h05 (tous les jours),
14h20 (tous les jours), 21h25 (tous les jours).
Liaisons avec Orly-Ouest avec
Hop! Air France :
• Départs : 7h10 (du lundi au samedi), 9h15
(du lundi au vendredi), 11h25 (le samedi),
11h05 (le dimanche), 13h15 (tous les jours
sauf le samedi), 16h35 (du lundi au vendredi),
16h45 (le samedi), 16h20 (le dimanche),
19h05 (du lundi au vendredi), 19h15 (le
samedi), 18h45 (le dimanche), 20h40 (du
lundi au vendredi)
• Arrivées à Pau : 8h25 (du lundi au
vendredi), 10h40 (le samedi), 10h20
(le dimanche), 12h30 (tous les jours sauf le
samedi), 15h40 (du lundi au vendredi),
16h00 (le samedi), 15h35 (le dimanche), 18 h
20 (du lundi au vendredi), 18h25 (le samedi),
18h00 (le dimanche), 19h55 (du lundi au
vendredi), 22h35 (tous les jours sauf le
samedi ).
toxicomanes et alcooliques et leurs familles),
16 et 18, rue Montpensier,
Tél: 05.59.82.90.13.
Avec Air France, vols opérés par
Hop ! Pau – Lyon :
Alcooliques Anonymes
• Départs : 6h35 (du lundi au vendredi), 7h25
(le samedi), 12h55 (du lundi au vendredi),
13h15 (le dimanche), 17h45 (du lundi au
vendredi, 18h (le dimanche)
• Arrivées : 10h15 (du lundi au vendredi),
11h20 (le samedi), 17h05 (du lundi au
vendredi), 16h45 (le dimanche), 21h25 (tous
les jours sauf le samedi)
Liaisons avec Marseille
(Twinjet)
• Départ : 8 h 35 (lundi au jeudi),
20 h (lundi au vendredi)
• Arrivées : 8 h 10 (lundi au jeudi),
19 h 35 (lundi au vendredi).
AUX ENVIRONS
Aéroport de Biarritz-Anglet-Bayonne
05.59.43.83.83. Site internet:
www.biarritz.aeroport.fr
Aéroport de Tarbes-Lourdes
05.62.32.92.22.
SANTE
Cancer du sein
Europa Donna, groupes de paroles entre
femmes tous les troisièmes jeudis de chaque
mois de 18h30 à 20h30 dans
les locaux de la Ligue contre le cancer,
64, rue d’Etigny à Pau, 05 59 81 03 74.
Ligue contre le cancer
64, rue d’Etigny à Pau. Permanence
du lundi au vendredi de 14h à 17h30.
Tél. 05.59.81.03.74
A.F.T.C. 64
(Association des familles de traumatisés
crâniens) : Aide et soutien aux victimes de
traumatisme crânien ou d’accident vasculaire
cérébral.
Permanences : tous les mardi et vendredi
après-midi au centre hospitalier de Pau,
bâtiment Hauterive, service de M.P.R.
(tél : 05.59.92.47.36 poste 2693)
Tél : coordinatrice 06.81.99.51.35.
Don du sang
Etablissement Français du sang - Aquitaine Limousin. Site de Pau, 145 avenue de Buros
Lundi et vendredi de 8h à 16h ; mardi et jeudi
de 8h à 15h ; mercredi de 8h à 13h30.
Renseignements 05.59.92.49.04.
C.I.A.T
Centre d’intervention en alcoologie et
toxicomanie (structure de soins pour
Alcool Assistance
A Pau: 4 rue du 8-Mai 1945, bât. Anglas.
Permanence tous les samedis de 16 h à 18 h,
tel 24h/24 05.59.02.95.26.
A Pau: réunion tous les mardis à 20 h 30 et
tous les samedis à 16 h 30, à La Pépinière, 6,
rue Robert-Schumann.
A Orthez: jeudi à 20h30, 11 rue Saint-Gilles.
A Jurançon: vendredi à 19h30, Maison des
associations, 28 avenue Julot-Curie.
A Salies-de-Béarn : mardi à 19h15, Pôle
social, rue des jardins, quartier Bellecave.
Renseignements : 05.59.67.18.66.
Site national : www.alcooliques-anonymes.fr
ou 09.69.39.40.20
Al-Anon
Aide à la famille et aux amis des malades
alcooliques
Réunion tous les mardis à 20 h 30 à
La Pépinière, 6, rue Robert-Schumann.
Tél: 05.59.90.06.82.
SOS Allaitement Solidarilait
Tél: 05.59.83.01.19. ou 05.59.83.06.66. ou
05.59.83.06.75.
Ligue des diabétiques de France
1, rue de Segure. Tél: 05.59.72.97.75,
e-mail: pau.liguediabetiquesfrance@
worldonline.fr
Croix d’or
Alcool assistance, tous les samedis de 16 à 18
heures; 4, rue du 8-Mai-1945, bâtiment
Anglas. Tél: 05.59.02.95.26, 24h sur 24h.
CEID Béarn Addictions
Prise en charge des personnes présentant
une addiction (tabac, alcool, drogue, jeu...) et
de leur entourage. Accueil gratuit et
confidentiel. 25bis, rue Louis-Barthou, Pau,
tél: 05.59.27.42.43.
SOS Futures mères
N°Vert : 0800 868 838
Consultation antitabagique
Centre hospitalier sur rendez-vous.
Sida
Dépistage gratuit et anonyme, centre
Hauterive.
Tél: 05.59.92.48.12.
Sid’Avenir
3, avenue du Stade Nautique, tél.
05.59.27.04.85.
Fax. 05.59.27.11.38.
Sida Info service
Numéro vert 0.800.840.800. appel
anonyme et gratuit 24h sur 24.
SOS Amitié
Permanence 24h/24 au 05.59.02.02.52.
Ecoute confidentielle et anonyme.
France Alzheimer PyrénéesAtlantiques (FAPA)
Permanence téléphonique du lundi au jeudi
de 9 h à 17 h 30, et le vendred de 9 h à 12 h.
Permanence d’accueil tous les jours sur
rendez-vous. 100, avenue du Loup, bâtiment
Fuschia, tél: 05.59.80.16.37. Site :
www.francealzeimerpyreneesatlantiques.org
Planning familial
Prévention et dépistage MST-SIDA,
complexe de la République, le lundi de
9 h 30 à 11 h 30, le mardi de 12 h 15
à 13 h 45, le mercredi de 14 h 30 à 16 h 30,
le jeudi de 20 h 30 à 22 heures.
Tél: 05.59.27.88.43.
DROITS
Apavi
Aides aux victimes d’infractions.
Tél: 05.59.27.91.23.
Union des consommateurs (Orthez)
11, rue Saint-Gilles, de 9h à 12h:
05.59.67.05.80.
ADRI (Monein)
Association de Droit Rural Info.
Tél. : 05.59.34.35.89
ECOUTE
SOS Amitié
24h sur 24h Tél: 05.59.02.02.52.
Présence
Accompagnement des personnes en fin de vie
et en deuil
11, bd Jean-Sarailh.
Tél: 05.59.92.01.74. Permanences tous les
mercredis de 14 h
à 18 h.
présencepau@neuf.fr
Couple et Famille
Permanence 6 rue Cazaubon Norbert à Pau,
tél 05.59.02.98.11.
Défense des familles
Permanence de l’ADFI (association de
défense des familles et de l’individu contre les
dérives sectaires) tous les mercredis,
de 14h à 16h, au 3 rue Léon-Daran,
tél 05.59.98.02.01.
VMEH
Visite des Malades dans les Etablissements
Hospitaliers.
Permanences tous les vendredis de 15h
à 17h à Hauterive, Rdc.
Tél. 05.59.92.50.25 ou 06.84.18.66.23.
Ecoute Salies
Le savoir Partagé, lieu de rencontre et
d’échange à l’adresse des parents, futurs
parents et grands parents.
Mardi de 9h30 à 11h ou de 18h à 19h30
2 av. Al Cartero à salies-de-Béarn
05.59.38.37.01.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
CARNET
| 37
CONTACT : 05.59.82.20.20.
229170
OBSEQUES
229278
MAULÉON-LICHARRE
ANGLET
229225
Mme Maïténa ALTHABÉGOÏTY,
Mme Marcelle CASSOUROUMÉ,
ses sœurs ;
leurs enfants et petits-enfants,
parents et amis
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
BILLÈRE
PAU
M. André RIBES, son époux ;
Laurence RIBES VEDEL,
Cécile LECLERCQ, ses filles ;
Henri LECLERCQ et Franck VEDEL,
ses gendres ;
Lucie et Théophile LECLERCQ,
ses petits-enfants ;
Mme Marcelle LAFORTUNE,
sa belle-sœur ;
Marianne, Isabelle,
Christophe LAFORTUNE
et leurs conjoints,
les familles SOL-DOURDIN,
BEAUJOUR, SANTIN, LECLERCQ,
VERMAT et TREMBLAY,
parents et alliés
ont la douleur de vous faire part
du décès de
M. Lucien ALTHABÉGOÏTY,
ancien combattant de la guerre d’Algérie,
survenu à l’âge de 75 ans.
Ses obsèques seront célébrées
le jeudi 4 février 2016, à 15 heures, en
l’église de Mauléon.
Un dernier hommage peut lui
être rendu au funérarium Chimix de
Mauléon.
Une veillée de prières aura lieu ce
soir, mercredi, à 18 heures.
PF Funérarium Chimix, Mauléon,
tél. 05.59.28.06.36.
Mme Maryse RIBES,
229404
née CREPLET-TAUBMAN,
dans sa 82e année.
Ses obsèques civiles seront célébrées
vendredi 5 février 2016, à 17 heures,
au cimetière de Billère Californie.
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium du Pont-d’Espagne à Jurançon, salon Euphorbe.
Le présent avis tient lieu de faire-part.
PF Bordenave-Cassou, Pau, Jurançon,
tél. 05.59.06.52.56.
MALAUSSANNE
Alain DUFAU, son fils ;
Régine et Jean-Marc MARQUET,
sa fille et son gendre ;
Steven et Guillaume,
ses petits-enfants ;
les familles DUFAU, DUPONT,
LARRIEU, DAUGENNE et DARMAILLAC
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
Pierre-Alban DUFAU,
229328
AIRE-SUR-L’ADOUR (Le Mas)
UZEIN
BARCELONNE-DU-GERS (32)
Denise CASSAIGNE, son épouse ;
Pierrot et Josy DARBLADE,
Aline POULET,
Alain et Liliane CASSAIGNE,
Régine et Roger QUEMAR,
Patrick et Maryse CASSAIGNE,
ses enfants ;
Karine, David, Laure, Coralie,
Simon, Aurélie, Thomas, Aude,
Camille, Chloé, ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants ;
Pierrette CASSAIGNE,
René et Annie CASSAIGNE,
André et Claudine BANOS,
leurs enfants et petits-enfants ;
parents et voisins
vous font part du décès de
survenu à l’âge de 93 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
jeudi 4 février 2016, à 14 h 30, en
l’église de Malaussanne.
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium d’Arzacq.
Cet avis tient lieu de faire-part.
PF funérarium Estanguet, Arzacq,
tél. 05.59.04.51.45.
229382
PAU
HOUDAIN (62)
Mme Jeannette HÉDIN, son épouse ;
Laurent HÉDIN et Laëtitia GIRARD,
son fils et sa belle-fille ;
Hugo, son petit-fils ;
parents et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
M. Elie CASSAIGNE,
M. René HÉDIN,
survenu à l’âge de 88 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
jeudi 4 février 2016, à 10 heures, en
l’église Sainte-Quitterie d’Aire-surl’Adour.
Les visites se font à la maison funéraire Patou à Geaune (40) de 9 heures
à 18 h 30.
survenu dans sa 80e année.
Une cérémonie d’adieu aura lieu le
jeudi 4 février 2016, à 14 heures, à la
salle du crématorium de Pau, 2, rue
Pierre-Brossolette.
Un dernier hommage peut lui être
rendu à la maison funéraire de Pau.
Ni fleurs ni plaques.
Cet avis tient lieu de faire-part.
PF Patou funérarium, Geaune,
magasin funéraire, fleurs naturelles,
tél. 05.58.44.58.44.
PFR de Nay, maison funéraire, Coarraze,
tél. 05.59.61.28.17.
229237
BÉHASQUE - DOAZIT (40) - BARCUS
ISPOURE - MAULÉON - ORSANCO
Dans la paix du Seigneur et dans sa 75e année,
Thérèse EPPHERRE,
née DAVERAT,
nous a quittés.
Augustin EPPHERRE, son époux ;
J. François et Xupet EPPHERRE,
Maylis et J. Michel LIGUEX,
Txomin EPPHERRE et Agnès HEGUITO, ses enfants ;
Amaiur, Imanol, Maiana, Pette, Baxtian, Egoitz, ses petits-enfants ;
les familles EPPHERRE, DAVERAT, LAFARGUE, LANUX, VINCENT, CASTEGE,
LONGIN, DURIEUX
vous prient d’assister ou de vous unir par la prière à la messe de funérailles
qui sera célébrée le jeudi 4 février 2016, à 15 heures, en l’église de Béhasque.
Les visites se font au funérarium Guichandut à Saint-Palais, de 10 heures à
12 heures et de 14 heures à 19 heures.
Merci à tout le personnel soignant de l’hôpital de Bayonne pour son
dévouement et sa gentillesse.
PF Guichandut, Saint-Palais, Sauveterre-de-Béarn, tél. 05.59.65.74.49.
PAU
Mme Marie-France FOURMI, sa maman ;
Patricia FOURMI, sa sœur ;
Mme Marcelle LARRIEU, sa tante ;
Jean-Marc et Nadine LARRIEU
et leurs enfants, son cousin ;
Michel et Nadine FOURMI
et leurs enfants, son oncle ;
Mme Françoise ZAFFALON , sa tante ;
Régine FOURMI et sa fille Delphine,
sa cousine ;
les familles FOURMI,
RODRIGUEZ, LOOS,
parents et alliés
ainsi que tous ses copains
ont la douleur de faire part du décès de
M. Christophe FOURMI,
survenu le 1er février 2016, à l’âge de
46 ans.
Un temps de recueillement et de
prières réunira la famille et les amis le
vendredi 5 février 2016, à 11 h 30, en
la salle de cérémonie du crématorium
de Pau, 2, rue Pierre-Brossolette.
Un dernier hommage peut lui être
rendu à la maison funéraire de Pau, 2,
rue Blanqui, salon Gavarnie, à partir de
ce jour mercredi, 15 heures.
PFG, parc d’activités Pau-Pyrénées,
2, rue Blanqui, Pau,
tél. 05.59.83.83.30.
229065
HASPARREN
SOURAÏDE
PAU
Micheline HAYET, son épouse ;
Didier HAYET,
Patrice et Aline HAYET,
ses fils et sa belle-fille ;
Alexis, Louise, Jean,
ses petits-enfants adorés ;
Marie JORAJURIA, sa belle-mère ;
les familles OTHONDO,
HAYET, PEZOINBOURE,
ses frères et sœurs et leurs conjoints ;
les familles DARRITCHON, JORAJURIA,
BETAT, RIPAUD, SALLABERRY,
ses beaux-frères et belles-sœurs ;
tous ses neveux et nièces,
parents et amis
ont l’immense douleur
de vous faire part du décès de
Pierrot HAYET,
survenu à l’âge de 65 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée jeudi 4 février 2016, à 15 heures,
en l’église de Hasparren.
Les visites se font au funérarium de
Hasparren.
PF funérarium Dabbadie,
41, rue Francis-Jammes, Hasparren,
tél.05.59.29.41.14.
229327
LONS
DENGUIN
Danielle DARRAS, son épouse ;
Jérôme, Sébastien,
Christelle et Sabrina,
ses enfants ;
Florence, Sandrine,
Jean-Daniel et Radouane,
ses gendres et belles-filles ;
Lucas, Anaïs, Marlonn, Nolan, Yanis,
Mathys, Maëlie, Yonis et Ilana,
ses petits-enfants ;
Jean-François et Florence,
son filleul et sa filleule ;
ses belles-sœurs, beaux-frères,
neveux et nièces
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
Roger DARRAS,
survenu à l’âge de 72 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
vendredi 5 février 2016, à 14 h 30, en
l’église de Denguin, suivies de sa crémation dans l’intimité familiale.
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium de Billère, 4, rue
Faraday.
PF Olivier Mignard, Point Funéplus,
Pau-Billère, tél. 05.59.32.37.38, 24 h/24.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
38 | Carnet
OBSEQUES
229235
229366
REMERCIEMENTS
LOURDES
GAN
PAU
229362
AIRE-SUR-L’ADOUR (40)
ARTIGUELOUTAN (64)
LA ROCHELLE (17)
MEILLON (64)
Michèle CASTERA, née JOLY,
son épouse ;
Nathalie et Laurent,
Philippe et Marie,
ses enfants ;
Matthieu, Benjamin, Jeanne, Louise,
ses petits-enfants ;
les familles JOLY, CASTERA,
parents et alliés,
ses nombreux anciens élèves
et ses amis
ont l’immense tristesse
de vous faire part du décès de
M. Jean CASTERA,
survenu dans sa 77e année.
Ses obsèques seront célébrées le
vendredi 5 février 2016, à 15 heures,
en la cathédrale d’Aire-sur-l’Adour, suivies de l’inhumation au cimetière de
Pau, dans l’intimité familiale.
Les visites se font à la maison funéraire Patou, à Geaune, de 9 heures à
18 h 30.
Son fils, M. Sébastien LAGOUARDE,
sa compagne Mlle Jocelyne CLAIR
et leur fils Hugo ;
son frère, M. Christian RADIN
et son épouse Gisèle ;
les familles LARRIBÈRE,
COURADE, CRASPAY, GENTILLET,
MOUSSEIGNE, CALLIBET,
parents et alliés
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Mme Maryse LAGOUARDE,
née RADIN,
survenu à l’âge de 68 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
vendredi 5 février 2016, à 14 heures,
en l’église paroissiale de Lourdes.
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium Voldoire, 29, boulevard du Lapacca à Lourdes, à partir
de jeudi, 10 h 30.
Cet avis tient lieu de faire-part et de
remerciements.
PARBAYSE
TOURNAY (65)
Mireille CLAVERIE, sa mère, et Claude ;
Marcel COUPAU, son père ;
Mathieu COUPAU, son frère,
et sa famille ;
Nora et Eliane,
la famille CLAVERIE,
parents et amis
vous font part du décès de
Alexandre,
survenu à l’âge de 32 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
jeudi 4 février 2016, à 10 heures, en
l’église de Cuqueron.
Un dernier hommage peut lui être
rendu ce jour, au funérarium de Pardies,
de 9 heures à 12 heures et de 14 heures
à 18 heures.
La famille remercie par avance toutes les personnes qui par leur présence
ou leurs témoignages d’amitié s’associeront à sa peine.
Le présent avis tient lieu de fairepart.
ORTHEZ
LUDON-MÉDOC (33)
Mme Jeanne LABOURDETTE,
son épouse ;
ses enfants et petits-enfants,
la famille YACONO,
ses beaux-frères, belles-sœurs,
neveux, nièces, ses cousins, cousines,
parents, alliés et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
PF 3B S. Poustis Pedehontaa, funérarium,
231, rue Pierre-Bérégovoy, Orthez,
tél. 05.59.69.94.68.
GELOS
Anne-Marie et Alfred GARCIA,
Jean-Louis et Sylvie RANCEZOT,
Alain et Agnès RANCEZOT,
ses enfants ;
Fabien et Céline, Marianne,
Aude et Julien, Florie,
Amandine et Clément, Armel et Elsa,
ses petits-enfants ;
Mathis, Célia,
ses arrière-petits-enfants ;
les familles JUNCA, GALLAZZINI,
parents et alliés,
très touchés par les marques
de sympathie et d’amitié
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
Mme Lili RANCEZOT,
Mme Josette BORDENAVE-CAU,
son épouse ;
Mme Simone NAVAILLES,
ses enfants et petits-enfants ;
Mme Georgette BORDENAVE-CAU,
ses enfants et petits-enfants ;
parents et amis
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
vous prient de bien vouloir trouver ici
l’expression de leurs sincères remerciements.
M. Robert BORDENAVE-CAU,
survenu à l’âge de 83 ans.
Ses obsèques seront célébrées
le vendredi 5 février 2016, à 14 heures,
en l’église d’Uzein.
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium Handy Mondeilh,
à Serres-Castets, salon Osquich.
Cet avis tient lieu de faire-part.
PF Funérarium Handy/Mondeilh/PHS
Le choix funéraire
Pau, Serres-Castet, tél. 05.59.33.23.70.
PAU
Jocelyne, Dominique,
Christine PENDANX
ses enfants ;
Daniel CUYALA,
Laura PENDANX, sa petite-fille ;
Gaëlle CLERC,
Louise LACARRAU
et Laure PLANCHARD
ses sœurs ;
ses neveux et nièces,
les familles LARRODÉ, PENDANX
ont la douleur de faire part
du décès de
Mme Andrée PENDANX,
survenu le 30 janvier 2016.
Ses obsèques ont été célébrées dans
l’intimité familiale en la chapelle de la
Maison Bernadette.
Anne-Marie, son épouse ;
Christophe et Maitena,
Céline et Cyril,
ses enfants et leurs conjoints ;
Iban, Eneko et Lorea,
ses petits-enfants ;
Marie OYHENART, sa mère ;
Anna SALLABERRY, sa belle-mère ;
ses sœurs, beaux-frères, belles-sœurs,
neveux et nièces
et l’ensemble des familles
OYHENART, SALLABERRY,
parents et amis,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
M. Jean OYHENART,
vous prient de trouver ici l’expression de
leurs sincères remerciements.
PF Funérarium Chimix, Mauléon,
tél. 05.59.28.06.36.
228247
PFG, parc d’activités Pau-Pyrénées,
2, rue Blanqui, Pau, tél. 05.59.83.83.30.
228682
GAN
JURANÇON
RECTIFICATIF
Mme Odette BERGÉ, son épouse ;
Marie-France BOURGAIN
et Marc HAUVILLE,
ses enfants ;
Loïc et Lise, ses petits-enfants ;
M. et Mme Jean TISNERAT
et leur fille Corinne,
M. et Mme Jean-Claude REY-TRICHOT
et leurs enfants et petits-enfants,
les familles BERGÉ, REY-TRICHOT,
BOZON, LARIAU, DUPOUY,
parents et alliés
ont la douleur de vous faire part
du décès de
229314
IDRON
M. Claude PRATDESSUS,
son époux ;
M. Guillaume PRATDESSUS, son fils ;
Mlle Cécile PRATDESSUS, sa fille,
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
Mme Christine PRATDESSUS,
MOUMOUR
Mme Odette LOUSTAU, son épouse ;
Claudine, Christiane et Jean Marc,
ses enfants ;
Pascale, sa belle-fille ;
leurs enfants et petits-enfants,
les familles LOUSTAU,
LAFFORE et CHAGUE,
parents, alliés et amis,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
PF de la Vallée, chambre funéraire, Gan,
tél. 05.59.21.53.55.
PFG, parc d’activités Pau-Pyrénées,
2, rue Blanqui, Pau,
tél. 05.59.83.83.30.
Funérarium Lassalle, Ledeuix,
VF Assistance, tél. 05.59.39.20.54.
ORTHEZ
BILLÈRE
Mme Marie Christine CLAVE,
Léna, sa petite-fille ;
M. et Mme Guy SOUVIRAÀ-LABASTIE,
leurs enfants et petits-enfants ;
ses nièces, cousins, parents et alliés,
très touchés par les innombrables
marques de sympathie et d’amitié
qui leur ont été témoignées
lors du décès de
et dans l’impossibilité d’y répondre individuellement, vous prient de bien vouloir trouver ici l’expression de leurs sincères remerciements.
í
larepubliquedespyrenees.fr
ESTIALESCQ
Michel et Geneviève ROUAN,
Marie-Claude
et Gérard ROUAN-AUBERT,
Renée ROUAN,
Dominique et Jan ROUAN, DOCKX,
ses enfants ;
Elise et Adrien, ses petits-enfants ;
parents, alliés et amis
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
Mme Jeanne ROUAN,
née ANTONY,
ont partagé cette douloureuse épreuve.
Funérarium Lassalle, Ledeuix,
VF Assistance, tél. 05.59.39.20.54.
227432
CHÉRAUTE-HOQUY
Jean et Marcelle SAGASPE,
Madeleine et Arnaud (†) BOSCQ,
Maite et Jean-Jacques ARTHAPIGNET,
Annie et Joseph URHÉ,
son frère, ses sœurs, beaux-frères,
belle-sœur, neveux, nièces,
petits-neveux et petites-nièces,
parents et amis,
très touchés par les innombrables
marques de sympathie et d’amitié
qui leur ont été témoignées
lors du décès de
Mme Marie-Louise SAGASPE,
dite Maïou,
et dans l’impossibilité d’y répondre
individuellement, vous prient de bien
vouloir trouver ici l’expression de leurs
sincères remerciements.
PF Funérarium Chimix, Mauléon,
tél. 05.59.28.06.36.
228347
LOUVIE-JUZON
née LABARRÈRE,
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30
Particuliers au 05 59 82 20 49 - Professionnels au 05 59 82 20 20
Week-end et jours fériés de 14h30 à 19h
N° Indigo 0 820 024 000
ou par fax
au 05 35 31 37 97
227998
228342
Jeannette
SOUVIRAÀ-LABASTIE,
LA
PAGE CARNET
Une équipe à votre service
PF Listre, funérarium, VF Assistance,
18, rue du Village, Aressy, tél. 05.59.83.98.71.
vous prient de trouver ici l’expression de
leurs sincères remerciements.
M. Michel BERGÉ,
survenu dans sa 89e année.
Ses obsèques seront célébrées ce
jour, mercredi 3 février 2016, à
15 heures, en l’église Saint-Barthélemy de Gan.
Un dernier hommage peut lui être
rendu à la chambre funéraire La Vallée
de Gan.
Cet avis tient lieu de faire-part.
vous prient de trouver ici l’expression de
leurs sincères remerciements.
M. Louis LOUSTAU,
née LASSUS,
survenu le 2 février 2016, à l’âge de
66 ans.
Ses obsèques seront célébrées dans
la plus stricte intimité.
Un dernier hommage peut lui être
rendu du jeudi 4 au vendredi 5 février,
à la maison funéraire de Pau, 2, rue
Blanqui, salon Vignemale, de 10 h à
19 heures.
Mme Simone LAGREZE,
PF Bordenave-Cassou, Pau, Jurançon,
tél. 05.59.06.52.56.
ROQUIAGUE
229229
Jean-Marc LAGREZE,
Henri et Mireille LAGREZE, ses enfants ;
David et Virginie, Christoph et Solène,
Yohan et Audrey, Stéphan et Carine,
ses petits-enfants ;
ses arrière-petits-enfants,
Mme Marthe POUTOU, sa sœur,
et sa fille Jocelyne ;
parents, alliés et amis,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
née JUNCA,
DÉCÈS
Mon journal, ma vie en Béarn et Soule
&
BIZANOS
227246
227995
UZEIN
MOURENX
M. Gabriel LABOURDETTE,
à l’âge de 93 ans.
Ses obsèques auront lieu le samedi
6 février 2016, à 10 h 30, en l’église
Saint-Barthélemy de Départ à Orthez.
Un registre à signatures sera ouvert.
Les visites se font au funérarium
d’Orthez.
survenu à l’âge de 77 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
jeudi 4 février 2016, à 15 heures, en
l’église Saint-Barthélemy de Gan.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré lundi 8 février 2016, à 8 h 30, au
crématorium de Pau.
Cet avis tient lieu de faire-part.
229184
PF Eberard, funérarium, VF Assistance, Pardies,
tél. 05.59.71.68.54.
229246
M. Michel ZEBROWSKI,
PF de la Vallée, chambre funéraire, Gan,
tél. 05.59.21.53.55.
PF Funérarium Patou,
Geaune 05.58.44.58.44.
Montardon 05.59.62.05.05.
229347
Mme Danièle ZEBROWSKI, son épouse ;
Ludovic et Valérie ZEBROWSKI,
Stéphane et Betty ZEBROWSKI,
Pascale ZEBROWSKI,
ses enfants ;
Matthias et Amélie, Nicolas et Erika,
Anaïs, Basile, Loïc et Marie, Aglaë,
ses petits-enfants ;
Anne ZEBROWSKI, sa sœur ;
les familles ZEBROWSKI, IMBERT,
parents et alliés
ont la douleur de vous faire part
du décès de
227855
PF 3B S. Poustis Pédehontaa, funérarium,
231, rue Pierre-Bérégovoy, Orthez,
tél. 05.59.69.94.68.
Solange BÉCAAS et Aimé BAGOLE,
Michel et Chantal BÉCAAS,
ses enfants ;
Nicolas, Benjamin,
Audrey et Guillaume,
ses petits-enfants ;
les familles BELLOCQ, PELECQ,
BÉCAAS, PÉDEBERNADE,
parents, amis et alliés,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
Mme Céline BÉCAAS,
née LASSALLE,
vous prient de trouver ici l’expression de
leurs sincères remerciements.
La famille tient à remercier les docteurs Berneau et Tidahy ainsi que les
infirmières libérales Mme Vignette et
Mm Boulanger pour leur gentillesse et
leurs dévouement.
PF Arbillaga, funérarium d’Ossau, Arudy,
tél. 05.59.05.23.75.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
FRANCE & MONDE
| 39
CONTACT : 05.59.82.20.34 - sports-pp@pyrenees.com
Paysans: «La mort est dans le pré»
un mois du salon de
l’Agriculture, le patron de
la FNSEA a plaidé devant
le président de la République la cause des agriculteurs «en colère» et «désespérés», qui continuent d’organiser
des manifestations à travers la
France.
A l’issue d’un entretien d’une heure
avec François Hollande à l’Elysée,
en présence du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, le président du syndicat agricole majoritaire, Xavier Beulin, a assuré que le
président avait «pris l’engagement
de s’exprimer d’ici le Salon de
l’agriculture», prévu du 27 février
au 6 mars.
M. Beulin a notamment demandé
à François Hollande d’évoquer la
crise agricole lors de sa rencontre
avec la chancelière allemande Angela Merkel dimanche à Strasbourg, pour «reprendre l’initiative
au plan européen».
Il a par ailleurs réclamé une baisse
de 10 points des charges sociales
A
”
C’est le début d’une
longue semaine d’actions
pesant sur les agriculteurs, de 45%
à 35%, une mesure qu’il a chiffrée
à 600 millions d’euros.
«Il a entendu nos demandes ce
matin», a-t-il ajouté. Mais, «ne me
demandez pas aujourd’hui de dire
Électricité
Macron veut
ouvrir le capital
de RTE
L
TVA: les éleveurs
français accusent
l’Allemagne
le président
de la FNSEA plaidait
leur cause à l’Élysée,
les agriculteurs
manifestaient
hier dans plusieurs
régions pour
réclamer des mesures
de soutien
à leur profession
„ Le mouvement
va se poursuivre
à des gens qui perdent chaque semaine 6.000 euros de rentrer chez
eux, ce n’est pas possible aujourd’hui», a-t-il déclaré à la
presse.
Les agriculteurs en difficulté manifestent depuis plusieurs semaines,
pour protester contre la chute des
prix de leurs productions, dans le
sillage de leur forte mobilisation
de l’an dernier. Leur mouvement
ne s’est pas apaisé malgré la rallonge de 125 millions d’euros aux
700 millions du plan d’aide aux
éleveurs.
Hier, plusieurs opérations escargot
et des blocages étaient ainsi menés
A Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), un millier d’agriculteurs et près de 500 tracteurs
ont manifesté hier. Parmi les slogans: «La mort est dans le pré»
Photo AFP
dans plusieurs régions alors que la
crise de l’élevage s’étend maintenant aux céréales et aux fruits et légumes. En Moselle, des agriculteurs ont mené des actions à
Thionville, Sarrebourg, Sarreguemines et Metz, distribuant des avis
mortuaires annonçant la mort de
l’Agriculture mais sans bloquer la
circulation. «C’est le début d’une
longue semaine ou d’un long mois
d’actions. On va encore se faire entendre avec différents moyens», a
annoncé Jérémy Risse, président
du comité d’organisation des terres
de Jim, à Sarreguemines.
Dans le Tarn-et-Garonne, quelque
150 manifestants, selon la police,
ont entrepris de bloquer jusqu’à
demain la plateforme logistique de
l’Intermarché à Labastide SaintPierre, près de Montauban.
Les éleveurs français de porcs
accusent l’Allemagne d’avoir
encouragé ses éleveurs à frauder sur
la TVA, renonçant à 250 millions
d’euros de recettes pour doper sa
production, et ont demandé hier aux
pouvoirs publics de mettre fin à cette
«distorsion» de concurrence.
Il y a eu depuis 2007 «une réelle
volonté politique de développer le
porc (en Allemagne), et ils y ont mis
les moyens», au prix d’une «perte de
compétitivité majeure» pour la
France, a dénoncé Michel Bloc’h,
président du Collectif contre le
dumping fiscal agricole en Europe,
lors d’une conférence de presse.
Ils estiment que l’État allemand
encourage ses élevages porcins à
adopter un système dit «forfaitaire»
pour la TVA, normalement réservé
aux entreprises de petite taille, ce qui
leur permet au final de ne pas
reverser l’intégralité de la taxe à
l’État. «Entre 2007 et 2012, 250
millions d’euros sont restés dans la
poche des éleveurs (allemands). C’est
une subvention fiscale déguisée», a
dénoncé Jacques Crolais, directeur
du collectif.
L’Allemagne produit 55 millions de
porcs par an, contre 25 millions en
France. L’Hexagone a perdu en cinq
ans environ 1,5 million de porcs.
Les suppressions de postes chez Sanofi passent mal
Le géant pharmaceutique Sanofi, troisième groupe mondial du secteur, annonce 600
nouvelles suppressions de postes en France. La CGT dénonce des «licenciements boursiers»
our «préserver sa compétitivité» attaquée, le géant pharmaceutique Sanofi va supprimer environ 600 postes en France
(2% des effectifs) dans les trois ans,
via des départs volontaires: «inacceptable» pour la CGT, qui a fustigé hier des «licenciements boursiers».
Cette nouvelle restructuration est
la conséquence directe du plan
d’économies d’1,5 milliard d’euros
d’ici à 2018 dévoilé en novembre
P
par le groupe, avec deux leviers: un
recentrage de son portefeuille d’activités et une réorganisation de
l’entreprise en cinq grandes unités
commerciales.
Sanofi avait alors prévenu que
«quelques centaines de postes» seraient supprimés en France «par
an» pendant trois ans. Les salariés
sont désormais fixés: le plan présenté hier aux instances du personnel «pourrait conduire à la suppression d’environ 600 postes sur
les trois prochaines années», selon
la direction.
Mais, selon la CGT, les différents
projets actent en réalité la disparition de plus de 1.100 postes au total, dont 657 actuellement occupés. Les autres postes sont vacants,
notamment dans la R&D (recherche et développement), où 296
postes non pourvus vont être supprimés. Au fil des cessions et plans
de réorganisation (visite médicale,
recherche et développement...), Sa-
Les licenciés de Servier se sentent «trahis»
S
ix cent dix familles sacrifiées», des
salariés «trahis»: plus de 200
employés de Servier ont
manifesté hier devant le siège
du groupe pharmaceutique à
Suresnes, près de Paris, une
première dans l’entreprise qui a
annoncé fin novembre
supprimer près de 90% de ses
effectifs en marketing médica.
«On veut travailler», criaient des
manifestants, des femmes pour
la plupart, vêtues de chasubles
mentionnant leur ancienneté
avec le mot «trahi(e)», aux
couleurs de leurs régions. Sur la
grande banderole de
l’intersyndicale CFDT-Unsa à
l’origine de cette mobilisation une «première» au sein de
l’entreprise - le message:
«Servier Biogaran 345 millions de profit
+ 2 milliards de cash = 610 familles
sacrifiées !»
«Tout le monde s’est mobilisé», s’est
félicitée Jacqueline Gaillard,
déléguée Unsa. Selon elle, «au
moins 400» manifestants étaient
rassemblés à Suresnes, la
direction recensant de son côté
«près de 200 grévistes».
Les difficultés sont réelles pour
le secteur en France, «mais on a
de l’argent à l’international» et il y a
«encore des médicaments qui marchent
bien», réplique une salariée de la
région parisienne, une affiche
«ancienneté 24 ans» dans le
dos. Le groupe a présenté
vendredi un bénéfice net de
352 millions €, contre 77 sur
l’exercice précédent.
nofi a supprimé ces dernières années à périmètre équivalent plusieurs milliers d’emplois en France,
5.000 CDI depuis 2008 selon la
CGT. Si l’on tient compte des recrutements et acquisitions réalisés
par le groupe, 1.300 emplois ont
été perdus dans l’Hexagone entre
fin 2008 et fin 2014. «Ce plan n’a
aucune justification économique»,
«un pont d’or fait aux actionnaires», a réagi Thierry Bodin, coordinateur CGT du groupe.
Photo AFP
e ministre de l’Economie
Emmanuel Macron a jugé hier
dans un entretien au Figaro que
l’État actionnaire était surinvesti
dans l’énergie, en plaidant pour
l’ouverture du capital de RTE afin de
donner des marges de manœuvre à
sa maison mère EDF. Interrogé sur
une possible fragilisation d’EDF, qui
contribue au sauvetage du groupe
nucléaire français, M. Macron estime
que «pour réaliser ses
investissements à venir, l’entreprise
doit dégager des marges de
manœuvre financières nouvelles».
Il estime ainsi «qu’un projet
industriel ambitieux qui offre de la
visibilité à EDF et ses salariés peut
être dessiné pour RTE», évoquant
«une ouverture du capital pour ce
dernier», à laquelle pourrait
participer «des investisseurs
d’infrastructures et de réseau,
comme la Caisse des Dépôts».
EDF doit notamment reprendre la
division réacteurs d’Areva dans le
cadre d’un plan de sauvetage
comprenant un renflouement massif
(5 milliards d’euros) mené par l’État,
lequel contrôle les deux groupes.
Le géant de l’électricité doit
également rénover son parc
nucléaire pour prolonger sa durée
de vie et «le faire sous une forte
contrainte avec des prix de
l’électricité aujourd’hui très bas»,
rappelle M. Macron.
„ Pendant que
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
40 | France & Monde
SONDAGES DE L’ELYSÉE
La loi que craignent les prostituées
L’ex-directrice
de cabinet de
Sarkozy en examen
La pénalisation des clients des prostituées, qui devrait être votée aujourd’hui à l’Assemblée
nationale, inquiète les travailleuses du sexe. Elles redoutent une hausse de l’insécurité
P
avoir eu pendant dix ans «un travail normal» en Italie, avant de le
perdre et d’émigrer en France, n’a
«pas le choix» à Paris, faute de papiers en règle.
En attendant que sa situation se
débloque, elle fait des passes le
week-end dans le nord-est de la capitale, tout en disant à ses deux petits garçons qu’elle «bosse dans un
resto».
Et Queen de confier sa «honte» et
ses «larmes» face à sa situation,
que la nouvelle loi va selon elle
«empirer».
En cas d’abus,
les prostituées
pourront dénoncer
les clients
La pénalisation des clients, «une position idéologique et moraliste, qui ignore la réalité
du terrain», va «fragiliser davantage des personnes déjà très fragiles», déplore Laure
Courret, coordinatrice du programme d’aide aux prostituées pour Médecins du Monde.
cepter des passes dangereuses, à
«prendre plus de risques» pour
continuer à «gagner de l’argent»,
avertit Laure Courret, coordinatrice du programme Lotus Bus
pour MDM.
Difficile à concevoir pour Betty,
muette sur ses propres souffran-
ces, mais qui affirme que «beaucoup» de ses connaissances ont été
«battues», certaines «dépouillées»
de leur argent, d’autres «violées».
«Parfois, on peut rester en groupe
pour se protéger. Mais quand un
client arrive, on est seule», raconte
cette mère d’un enfant de six ans
resté au Nigeria, qui voyait la
France comme un «eden» en quittant son pays l’an dernier. Pour déchanter ensuite.
Après un périple difficile, marqué
par la traversée du Sahel, de la Libye et de la Méditerranée, puis plusieurs mois sur les trottoirs de la
capitale, elle aspire désormais à
rentrer chez elle «dès que possible».
«Je serais heureuse si je pouvais
m’arrêter de me prostituer», acquiesce Queen, 34 ans, qui prend
sa suite dans le Lotus Bus.
Mais cette autre Nigériane, qui dit
37.000 prostituées
en France
MDM, qui demande «l’abandon»
de cette mesure, salue toutefois
l’«accompagnement social» que
promet la nouvelle loi.
Le texte, qui fait évoluer le statut
des prostituées, considérées
comme victimes et non plus
comme délinquantes, met ainsi un
terme au délit de racolage, tout
comme il permet l’octroi de titres
de séjour à des travailleuses du
sexe, sans condition de dénonciation de leurs proxénètes. Des aides
à la sortie de ce métier seront accordées.
Selon le mouvement abolitionniste
du Nid, le rapport de force va ainsi
s’inverser entre les clients et les
37.000 prostitué(e)s en France,
souvent en situation illégale, qui se
disent aujourd’hui victimes de harcèlement policier. «En cas d’abus,
les prostituées pourront dénoncer
les clients», assure Grégoire Théry,
le secrétaire général du Nid.
Photo AFP
”
Photo archives AFP
erruque noire, rouge à lèvres
discret, Beauty, prostituée nigériane venue récupérer conseils et préservatifs au Lotus Bus à
Paris, est catégorique: la loi visant
à pénaliser le client, qui revient aujourd’hui devant l’Assemblée nationale, est «une mauvaise idée».
La «sécurité» des travailleuses du
sexe, déjà mal assurée, s’en trouvera encore limitée, explique-t-elle
posément dans le camping-car coloré de Médecins du monde
(MDM), où des prostituées se succédaient lundi soir.
Si le projet de loi est adopté par les
députés, puis ultérieurement par
les sénateurs, les clients risqueront
1.500 euros de contravention pour
avoir recouru à leurs services.
Cela les conduira à exiger encore
davantage de discrétion des prostituées, quitte à forcer celles-ci à ac-
L’enquête sur les sondages commandités par l’Elysée lors du dernier quinquennat a rattrapé l’une des plus proches collaboratrices de Nicolas Sarkozy: son ancienne directrice de cabinet, Emmanuelle
Mignon, a été mise en examen hier pour
favoritisme.
Emmanuelle Mignon, 47 ans, directrice
de cabinet de l’ancien président de la République de mai 2007 à juillet 2008, avait
été convoquée au pôle financier dans la
matinée.
L’enquête, menée par le juge d’instruction
Serge Tournaire, porte sur les contrats
conclus par l’Elysée avec des instituts de
sondage ou sociétés de
conseil durant la présidence de Nicolas Sarkozy
(2007-2012), notamment
avec le cabinet Publifact
de l’un de ses plus proches conseillers à l’époque, Patrick Buisson.
La polémique avait démarré en 2009 après la
publication d’un rapport de la Cour des
comptes épinglant sévèrement la convention Publifact signée en juin 2007 par
Emmanuelle Mignon pour l’Elysée.
La Cour relevait que ce contrat, «très
succinct», n’avait pas été soumis aux dispositions du code des marchés publics
et donnait à l’ancien patron du journal Minute «une totale liberté d’appréciation»
sur les dépenses à engager.
Elle s’interrogeait aussi sur «l’utilité» de
certaines des études effectuées. Les investigations ont fait apparaître qu’à lui
seul Patrick Buisson, via ses cabinets Publifact et Publiopinion, avait gagné plus
d’1,4 million d’euros en seulement deux
ans en revendant ces sondages à la présidence de la République. Emmanuelle
Mignon est devenue avocate.
Bourse
SÉANCE DU MARDI 2 FÉVRIERSÉANCE
2016 DU MARDI 2 FÉVRIER 2016
CAC 40
- 2,47 % à 4283,99 pts
Dernier €
%Var.
%31/12
Cac Next 20............. 9278,1
SBF 120 ................... 3396,77
Cac All Tradable ...... 3333,85
Cac Large 60 ........... 4743,12
Cac Mid & Small ...... 10384,32
- 2,12
- 2,33
- 2,31
- 2,43
- 1,35
- 6,31
- 7,29
- 7,32
- 7,48
- 6,05
%Var.
%31/12
+ 4,15
- 0,20
+ 2,72
- 3,33
- 0,62
- 2,45
- 0,89
- 4,32
- 2,30
- 0,23
- 1,52
- 0,51
- 0,10
+ 1,45
- 0,90
- 0,61
- 4,08
- 2,19
- 0,30
- 3,63
- 5,36
- 1,92
+ 0,92
- 3,17
- 4,23
- 0,52
- 1,06
- 2,42
- 1,70
- 3,58
- 2,30
- 0,50
+ 0,47
- 16,40
- 0,97
+ 23,19
- 14,73
- 3,53
+ 6,94
- 9,68
- 10,91
- 5,55
- 11,99
- 13,97
- 11,30
- 5,31
- 5,23
- 8,01
- 16,67
- 12,87
- 4,35
- 16,23
- 16,68
- 28,65
- 19,85
+ 3,77
- 16,03
- 14,68
- 4,83
- 7,13
- 13,06
- 4,76
- 6,86
- 16,80
- 1,64
+ 6,80
Euronext
Dernier €
Euro/Dollar
Brent
à Londres
en continu
à Londres
+ 0,18 % à 1128,5 $
Indices Euronext
AB Science ................ 10,3
ABC Arbitrage ........... 5,08
Abivax ........................ 17,37
Accor ......................... 34,11
ADP ........................... 103,85
Air France-KLM ......... 7,442
Air Liquide ................. 94,02
Airbus Grp ................. 55,35
Akka Technologies..... 28,1
Albioma ..................... 12,99
Alcatel-Lucent OPE ... 3,181
Alstom ....................... 24,2
Altamir ....................... 9,89
Altarea ....................... 175,5
Alten .......................... 50,51
Altran Techno............. 11,37
Amplitude .................. 4
Amundi ...................... 37,7
Anf Immobilier ........... 19,8
Aperam ...................... 27,465
ArcelorMittal .............. 3,252
Archos ....................... 1,27
Areva ......................... 4,344
Argan ......................... 22
Arkema ...................... 54,13
Artprice.com .............. 11,1
Assystem ................... 22,87
Atos SE ...................... 71,63
Axa ............................ 21,97
Axway Software......... 23,2
Bains C.Monaco ........ 31,51
Beneteau ................... 10,845
Bic ............................. 149,65
bioMerieux ................. 117,8
Once d'or
BNP Paribas .............. 40,875
Boiron ........................ 71,5
Bollore ....................... 3,637
Bonduelle .................. 23,8
Bourbon..................... 11,61
Bouygues .................. 35,345
Bureau Veritas ........... 17,07
Burelle........................ 814,4
Cap Gemini................ 83,41
Capelli........................ 17,3
Carrefour ................... 26,27
Casino Guichard ........ 40,62
CDA-Cie des Alpes.... 14,47
Cegedim .................... 26,01
CeGeREAL ................ 34,85
Cerenis Therapeu. ..... 9,92
CFAO ......................... 34,39
CGG........................... 0,7
Christian Dior ............. 153
Cic ............................. 170,65
CNP Assurances ....... 11,83
Coface ....................... 7,455
Colas ......................... 134,15
Credit Agricole ........... 8,653
Danone ...................... 63,22
Dassault-Aviation ...... 1045,45
Dassault Systemes .... 70,02
Derichebourg ............. 2,572
Dexia.......................... 0,037
Edenred ..................... 16,19
EDF ............................ 11,56
Eiffage........................ 63,5
Elect.Strasbourg ........ 100,7
Elior............................ 18,36
Elis ............................. 16,2
Engie.......................... 14,32
Eramet ....................... 19,4
Essilor Intl .................. 115,4
Esso ........................... 43,2
Euler Hermes Gp ....... 77,73
Eurazeo...................... 55,28
Euro Disney ............... 1,3
Euro Ressources ....... 2,73
Europcar .................... 10
Eurosic....................... 39,39
Eutelsat Communic. .. 29,89
- 5,67
+ 5,86
- 2,18
- 1,65
- 1,28
- 1,96
- 2,74
+ 0,54
- 1,96
+ 1,05
- 0,85
- 3,44
- 0,89
- 2,95
+ 3,72
- 2,65
- 0,03
- 5,41
- 2,11
- 1,24
- 3,11
- 2,11
- 3,18
- 4,96
- 0,21
- 4,09
- 1,63
- 6,34
- 2,63
- 3,92
- 2,12
- 0,58
+ 0,70
- 1,29
- 0,61
- 2,49
- 1,77
- 0,17
- 0,78
- 1,04
- 3,19
+ 2,63
- 3,43
- 1,50
- 1,22
- 3,15 % à 33,16 $
+ 0,69 % à 1,0907 $
- 21,88
- 4,34
- 15,77
+ 2,94
- 22,60
- 3,46
- 7,35
+ 7,01
- 2,11
+ 1,76
- 1,57
- 4,12
- 6,52
- 17,69
- 2,16
- 22,01
- 0,58
- 43,39
- 2,45
- 5,46
- 4,60
- 20,65
- 4,52
- 20,47
+ 1,25
- 9,06
- 4,88
- 22,30
- 17,78
- 7,03
- 14,72
+ 6,45
- 0,62
- 4,87
+ 6,30
- 12,31
- 33,24
+ 0,26
- 12,25
- 12,33
- 13,12
+ 1,56
+ 0,74
- 17,70
+ 2,85
+ 8,55
Exel Industries ........... 68,65
Faurecia ..................... 31,905
Fdl.............................. 7,64
FFP ............................ 55,25
Fimalac ...................... 78,6
Flo (Groupe) ............... 1,85
Fonciere Paris............ 104,6
Fonciere des Murs ..... 25,12
Fonciere Inea ............. 36,96
Fonc.Lyon. ................. 42,315
Gaumont.................... 55,5
Gecina ....................... 115,35
Generale de Sante ..... 14,53
Genfit ......................... 28,895
Groupe Eurotunnel .... 10,47
Gpe FNAC ................. 52,64
Groupe Partouche ..... 30,51
GTT ............................ 25,415
Guerbet S.A ............... 75,33
Haulotte Group .......... 13,51
Havas......................... 7,46
Hermes intl ................ 309,25
Icade .......................... 64,93
IDI .............................. 24,4
Iliad ............................ 229
Imerys ........................ 55,79
Ingenico Group .......... 106,35
Inside Secure ............. 0,98
Interparfums .............. 22,2
Ipsen .......................... 53,5
Jacques Bogart ......... 10,77
Jacquet Metal Sce..... 11,965
JC Decaux ................. 35,815
Kaufman et Broad ..... 29,97
Kering ........................ 153,2
Klepierre .................... 38,795
Korian ........................ 31,275
LafargeHolcim Ltd ..... 36,275
Lagardere .................. 26,46
Lanson-Bcc ............... 30,5
Laurent-Perrier .......... 81,22
LDC ........................... 160,75
Legrand ..................... 49,855
L'Oreal ....................... 156,4
LVMH ......................... 145,2
M6-Metropole TV ...... 14,47
Manitou...................... 15,15
Manutan Inter............. 51,2
Mauna Kea Tech ........ 2,48
Maurel et Prom .......... 2,51
Mercialys ................... 18,635
Mersen....................... 12,85
Michelin ..................... 82,95
Montupet ................... Natixis........................ 4,208
Naturex ...................... 71,25
Neopost ..................... 20,11
Neurones ................... 17,7
Nexans ...................... 33,785
Nexity ........................ 42,245
NextradioTV............... Nicox ......................... 7,2
- 3,28
- 4,75
- 4,30
+ 1,99
- 2,63
- 0,85
- 0,52
+ 0,14
- 1,59
+ 1,37
- 3,07
- 3,97
- 3,62
- 0,48
- 1,35
+ 7,05
- 3,55
+ 0,83
- 1,39
- 0,13
- 1,14
- 2,05
- 0,50
- 2,38
- 2,16
- 2,97
- 1,77
- 0,04
- 0,37
- 1,08
- 1,63
+ 4,97
- 2,39
- 2,60
- 1,40
- 4,28
+ 0,30
- 0,65
+ 0,78
- 1,76
- 0,67
- 1,73
- 0,89
- 8,68
- 0,56
- 0,40
- 5,99
- 2,28
- 4,10
- 1,51
- 5,86
+ 0,32
- 5,50
- 3,69
+ 0,21
- 3,41
+ 10,19
- 13,77
- 1,80
- 18,63
+ 1,09
- 18,50
- 4,82
- 5,21
- 0,11
- 4,88
+ 4,72
+ 2,81
- 4,41
- 11,37
- 8,68
- 2,88
+ 31,45
- 34,46
+ 15,93
- 3,64
- 3,87
- 0,96
+ 4,73
- 1,49
+ 4,23
- 13,11
- 8,99
- 4,85
- 2,07
- 12,51
- 5,86
- 16,97
+ 1,55
+ 8,27
- 3,37
- 5,15
- 7,11
- 22,46
- 3,61
- 0,65
- 0,95
- 9,70
- 4,55
+ 0,42
+ 0,14
- 8,65
+ 7,45
+ 4,28
- 19,48
- 16,05
- 0,67
- 24,85
- 5,75
+ 0,11
- 19,11
- 0,21
- 10,38
+ 1,72
+ 0,34
+ 4,32
+ 0,14
- 20,97
Norbert Dentres. ........ 204
NRJ Group................. 9,51
Numericable-SFR ...... 35,32
Odet(Financ.) ............. 823,05
Orange ....................... 16,275
Orege ......................... 2,95
Parrot ......................... 19,62
Pernod Ricard ........... 107,05
Peugeot ..................... 13,105
Pierre Vacances ......... 28,46
Plastic Omn. .............. 29,555
Publicis Groupe ......... 54,49
Rallye ......................... 13,14
Recylex S.A. .............. 2,42
Remy Cointreau ......... 66,49
Renault ...................... 77,16
Rexel.......................... 10,325
Robertet..................... 240
Rothschild & Co......... 20,8
Rubis ......................... 68,62
Safran ........................ 55,84
SAFT .......................... 23,81
Saint-Gobain ............. 36,3
Samse........................ 112
Sanofi ........................ 75,27
Sartorius Sted Bio ..... 384
Savencia .................... 59,2
Schneider Electric ..... 48,38
Scor Se ...................... 31,48
Seb ............................ 92,15
Seche Environnem. ... 25,05
Sequana .................... 3,02
Showroomprive ......... 21,09
Societe Generale ....... 32,575
Sodexo ...................... 89,68
Soitec ........................ 0,52
Solocal Gpe ............... 6,069
Somfy ........................ 317,95
Sopra Steria Group.... 100,6
Spie ........................... 16,14
S.T. Dupont ................ 0,13
Stef ............................ 60,85
STMicroelectr............. 5,484
Suez Env. ................... 17,195
Supersonics............... 1,58
Technicolor ................ 6,56
Technip ...................... 41,27
Teleperformance ........ 77,88
Terreis ........................ 27
Tessi........................... 136,62
TF1 ............................ 10,145
TFF Group ................. 98,68
Thales ........................ 68,75
Thermador Gp ........... 85,5
Total ........................... 38,205
Tour Eiffel ................... 50,44
Transgene .................. 3,23
Trigano ....................... 59,29
Ubisoft Entertain........ 25,13
Unibail-Rodamco ...... 225
Union Fin.France ....... 23,14
Valeo .......................... 115
+ 0,25
- 1,04
- 2,69
- 1,02
- 0,43
- 0,34
- 5,13
- 1,52
- 3,53
- 1,86
- 1,66
- 1,18
- 6,48
- 4,35
- 0,52
- 1,88
- 4,04
+ 1,70
- 1,52
- 2,28
- 4,22
- 0,83
- 3,07
- 1,93
+ 3,50
+ 0,34
- 1,87
- 1,96
+ 0,15
+ 0,20
- 3,51
+ 0,43
- 6,35
- 1,98
- 1,89
- 1,62
- 2,47
- 2,45
- 7,14
- 0,08
- 5,79
- 1,55
- 6,51
- 0,15
- 4,55
+ 0,25
- 1,06
- 0,28
- 1,51
+ 0,56
- 2,11
- 1,11
- 4,49
+ 1,37
- 4,72
+ 0,08
- 0,79
- 1,62
- 0,30
- 4,96
- 1,35
- 3,26
+ 5,59
- 12,90
+ 5,54
+ 4,98
- 23,81
+ 1,61
- 18,95
- 3,85
+ 0,39
- 11,31
- 7,92
- 28,82
+ 0,27
- 16,48
- 15,82
+ 7,62
- 11,04
- 2,07
- 12,01
- 15,48
- 8,91
+ 0,45
- 4,20
+ 8,87
- 0,89
- 8,02
- 9,02
- 2,63
- 13,02
- 26,16
+ 5,50
- 23,36
- 0,96
- 18,75
- 11,40
- 8,90
- 7,41
- 4,72
- 18,75
- 4,31
- 11,48
- 0,23
- 31,30
- 12,67
- 9,79
+ 0,57
+ 1,69
+ 7,40
- 1,02
+ 2,44
- 0,66
- 1,71
- 7,68
- 6,59
+ 27,17
+ 5,55
- 5,77
- 4,42
- 5,82
- 19,01
Vallourec .................... 4,113
Veolia Environ. ........... 22,36
Viadeo........................ 1,42
Viel et Cie................... 3,45
Vilmorin & Cie ............ 66
Vinci ........................... 62,84
Vivendi ....................... 18,79
Voltalia ....................... 9,51
Vranken - Pommery ... 23,4
Wendel....................... 89,11
Worldline .................... 21,055
Zodiac Aerospace ..... 18,195
- 5,69
- 1,37
- 2,07
+ 2,68
- 1,49
- 1,26
- 0,90
- 0,94
- 1,14
- 2,66
- 3,11
- 3,98
- 52,27
+ 2,92
- 33,33
- 0,86
+ 6,09
- 4,86
- 6,12
- 16,43
- 18,99
- 11,81
- 17,13
Marché de l'or
Dernier € %Var.
Lingot.......................... 33490
Napoléon .................... 200
Piece 20 Dollars.......... 1150
Piece 10 Dollars.......... 610
Piece 50 Pesos ........... 1248
Souverain ................... 248
Piece Latine 20F ......... 197
Piece 10 Florins ........ 202
Piece Suisse 20F ........ 199
0,00
0,00
0,00
+ 1,67
- 0,95
+ 1,64
+ 0,51
+ 0,50
+ 1,53
%31/12
+ 6,76
+ 8,58
+ 5,50
+ 7,02
+ 5,32
+ 4,69
+ 5,91
+ 4,12
+ 5,46
Les chiffres-clés de l’économie
Indice des prix à la consommation
dec 2015: 127,95 - Var. sur un an: + 0,20 %
Indice INSEE de référence des loyers
4eme tr. 2015: 125,28 - Var. sur un an: - 0,01 %
Plafond de la sécurité sociale : 3218€
Smic horaire brut : 9.67€
Taux moyen immob. à 20 ans : 2,6 %
Taux d'usure découvert part. : 13,28 %
Taux de base bancaire : + 6,60 %
Taux de chômage : 10,2 %
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
France & Monde | 41
Brétigny
Nouvelles
révélations
du «Canard»
L
„ ENQUÊTE
Un bébé de 6 mois battu à mort
La mère d’un nourrisson de six mois battu à mort à Denain (Nord) et
son concubin, affirmant être le père de la victime, ont été placés en
garde à vue lundi selon le parquet de Valenciennes.
Les faits remontent à la nuit de vendredi à samedi, lorsque les pompiers et la police se rendent au domicile de la mère du petit garçon
qui avait appelé les secours «à cause de difficultés que présentaient
son enfant», a rapporté François Pérain, le procureur de Valenciennes. La mère, âgée de 24 ans, explique alors à la police que le chien
a sauté sur son bébé. Mais l’autopsie du corps de l’enfant, décédé
dans la nuit de samedi à dimanche, invalide cette version selon le procureur: le décès est la conséquence de coups portés au niveau du foie
et des testicules. L’homme a reconnu avoir porté trois coups de poing
au thorax de l’enfant.
La justice enquête sur un clip de rap
Une enquête préliminaire a été ouverte à Paris après la diffusion d’un
clip de rap tourné par de jeunes collégiens, qui brandissent des couteaux et une feuille de boucher et profèrent des paroles violentes.
L’enquête a été ouverte début janvier pour diffusion de message à
caractère violent accessible à un mineur» et «port d’arme prohibé.
La vidéo, vue sur YouTube plus de 11.000 fois hier matin, n’était plus
accessible dans l’après-midi. Une partie des jeunes qui apparaissent
sur le clip sont scolarisés à l’établissement Daniel-Mayer dans le
XVIIIe arrondissement, qui a effectué un signalement au rectorat.
Ils «skient» sur un matelas: un mort
Un groupe de saisonniers des Deux-Alpes a percuté un arbre dans la
nuit de lundi à mardi en descendant à vive allure une piste de ski sur
un matelas, faisant un mort et deux blessées graves. «Ils sont descendus sur une luge improvisée, à savoir un matelas de protection pour
les pylônes sur les pistes. Ils se sont engagés sur une piste, raide au
début, et ont percuté un bosquet d’arbres», ont indiqué les CRS de
montagne de l’Alpe d’Huez. A priori, au moins cinq jeunes travaillant
dans le même établissement de la station ont été impliqués. Un jeune
homme de 18 ans est décédé et deux jeunes femmes de 21 et 24 ans
ont été gravement blessées et héliportées vers le CHU de Grenoble.
«C’est de la pure bêtise de jeunes gens alcoolisés. On a déjà eu ce genre
d’accident sur les stations. A tel point que certaines utilisent désormais
des matelas de protection adhérents afin qu’ils ne soient plus utilisés
pour des glissades», a ajouté un enquêteur.
„ PROCÈS
Prison ferme pour les voleurs
Deux frères ont été condamnés hier par le tribunal correctionnel de
Nante
s à quatre ans de prison, dont trois ferme, pour plusieurs
dizaines de vols aggravés, commis par ruse entre mai 2011 et février
2012, chez des personnes âgées de Loire-Atlantique. Ils s’introduisaient au domicile de leurs victimes, toutes des personnes âgées,
sous un prétexte fallacieux, la présence d’un faux cambrioleur par
exemple. Un ou deux complices arrivaient ensuite, se faisant passer
pour des policiers au moyen d’une fausse carte, et demandaient à voir
les bijoux ou la carte bleue, qu’ils dérobaient.
Broyage des poussins: décision le 8 mars
Une peine de six mois de prison avec sursis a été requise mardi
au tribunal correctionnel de Brest à l’encontre du président du couvoir St François à Saint-Hernin (Finistère) pour des actes de
cruauté envers des poussins, après une plainte déposée par une
association de défense des animaux. Le parquet a également requis une amende de 30.000 euros dont 15.000 avec sursis à l’encontre du couvoir. Le jugement a été mis en délibéré au 8 mars.
La présidentielle américaine
malmène les favoris
A
près le vote en Iowa, la course aux
primaires présidentielles apparaissait hier plus ouverte que jamais avec
les favoris républicain Donald Trump et
démocrate Hillary Clinton désormais vulnérables et un électorat visiblement en
colère contre les élites.
Le milliardaire et favori des sondages Donald Trump a subi un net revers en terminant deuxième des républicains lundi soir
dans l’Iowa, tandis qu’Hillary Clinton
(photo du haut) a gagné sur le fil du rasoir
face à son rival «socialiste démocrate»
Bernie Sanders.
Le grand vainqueur républicain est le sénateur ultra-conservateur du Texas Ted
Cruz (en bas Photo AFP), qui obtient 27,7%
des voix et domine Donald Trump
(24,3%). Le sénateur de Floride Marco
Rubio, fils d’immigrés cubains, a surpassé
les pronostics en raflant 23,1% des voix, à
un cheveu du milliardaire. Jeb Bush est
quasiment inexistant terminant cinquième avec 2,8% des voix.
Chez les démocrates, Hillary Clinton
l’a remporté avec une infime avance
(0,2 point) sur Bernie Sanders, avec
respectivement 49,8% et 49,6% des
voix, faisant des caucus de l’Iowa le
scrutin le plus serré jamais vu pour ce
parti.
L’enjeu de cette première étape était
d’abord symbolique car le nombre de
délégués en jeu est négligeable, seulement 1% du total pour l’investiture.
Donald Trump n’a pas réussi aussi bien
que Ted Cruz à mobiliser ses partisans
lundi. Le vote de protestation, anti-élites, s’est divisé entre lui et Ted Cruz,
qui a aussi bénéficié du soutien des
chrétiens évangéliques.
Dans le camp de Bernie Sanders, quasiinconnu au niveau national avant son entrée en campagne, on considérait qu’égaler l’ex-favorite Hillary Clinton était un
succès. Sanders a évoqué hier sur CNN
«l’une des nuits (les plus) importantes de
(sa) vie».
SANTÉ
Zika contamine aussi par voie sexuelle
D
es autorités sanitaires du Texas (sud des
Etats-Unis) ont fait
part hier d’un cas de transmission par contacts
sexuels du virus Zika, potentiellement dangereux
pour les femmes enceintes
et dont la propagation explose en Amérique latine.
«Le patient a été infecté
par le virus après avoir eu
des relations sexuelles avec
une personne malade de
retour d’un pays où le virus
est présent», ont précisé
les services de santé du
comté de Dallas (DCHHS)
dans un communiqué.
Toutefois, un porte-parole
des Centres de contrôle et
de prévention des maladies (CDC) a indiqué
n’avoir pas enquêté sur le
mode de transmission du
virus dans ce cas précis:
«Concernant ce cas, les
CDC n’ont pas enquêté la
manière dont l’infection a
Photo AFP
France
été transmise», affirme
ainsi ce porte-parole, Tom
Skinner.
S’il s’agit bien d’une
transmission par voie
sexuelle, ce serait alors
seulement le deuxième
cas recensé par les CDC
aux Etats-Unis.
Il pourrait y avoir un troisième cas potentiel après
la découverte du virus du
Zika dans le sperme d’un
Américain infecté après
que toute trace du pathogène a disparu de son
sang.
Ces deux cas avaient été
initialement rapportés
par le New York Times. Il
s’agit de deux chercheurs
américains qui avaient été
infectés en Afrique.
L’épouse d’un de ces scientifiques avait apparemment été contaminée
sexuellement par son
mari.
e Canard Enchaîné dévoile de
nouvelles pièces du dossier de
l’instruction concernant la
catastrophe ferroviaire de Brétignysur-Orge survenue le 12 juillet 2013 et
qui avait causé la mort de sept
personnes. Ce jour-là, le train
Intercités 3657, reliant Paris à
Limoges, déraillait en gare de
Brétigny à 17h11.
Selon l’hebdomadaire satirique, une
fissure avait été repérée par les
agents de la SNCF... en 2008 sur
l’éclisse. «Des travaux avaient été
demandés, ils n’ont jamais été
effectués», écrit le journal. Or le
Bureau d’enquête sur les accidents de
transports (le BEATT sous tutelle du
ministère des Transports) avait, lui,
relevé que cette fissure fatale datait
de seulement... quelques mois. Cette
fissure n’avait pas été détectée lors
de la dernière tournée d’inspection du
4 juillet 2013, soit moins d’une dizaine
de jours avant l’accident. Le problème,
pour la SNCF, c’est que cette éclisse et
son entretien sont au cœur du drame.
En effet, c’est cet appareil, reliant
deux rails à l’aide de quatre boulons,
qui s’est désolidarisé de la voie pour
se loger au beau milieu de l’aiguillage,
provoquant le déraillement du train.
Autre point important relevé par Le
Canard, les juges d’instruction se
demandent si les agents SNCF n’ont
pas établi de faux documents. Au
moment de l’accident, il ne restait
plus qu’un boulon sur les quatre
normalement prévus à cet
emplacement. Et trois techniciens
auraient rédigé des comptes rendus
d’inspection «bidon» après le
déraillement.
Monde
ESPAGNE
Le socialiste Sanchez
va tenter de former
un gouvernement
Le socialiste Pedro Sanchez s’est vu confier hier par le roi Felipe VI la tâche épineuse de tenter de former un gouvernement en Espagne, après plus d’un mois de
blocage politique. «Je suis conscient de
l’immense honneur que suppose le fait
d’être chargé de cette tâche et les difficultés qu’elle entraîne», a déclaré hier soir
Pedro Sanchez, désigné après l’échec de
son rival de droite, le sortant Mariano
Rajoy, qui n’a pas obtenu les soutiens nécessaires.
Se donnant environ un mois, jusqu’à début mars, M. Sanchez, un professeur
d’économie de 43 ans, a assuré qu’il dialoguerait avec «toutes les forces politiques». Il a cependant annoncé dès le départ qu’il n’était pas disposé à s’allier à la
droite au pouvoir depuis fin 2011, très impopulaire pour ses mesures d’austérité.
Lors des élections législatives du 20 décembre, le Parti socialiste n’est arrivé
que deuxième avec 22% des suffrages et
90 sièges derrière les conservateurs du
Parti populaire (28,7% et 119 sièges),
dans un paysage politique très fragmenté. Aux partis traditionnels se sont en
effet ajoutées deux nouvelles formations,
Podemos (gauche radicale, 65 élus avec
ses alliés) et Ciudadanos (centre libéral,
40 députés), ayant en commun la dénonciation de la corruption de l’establishment.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
DÉTENTE
42 |
Mercredi 3 février 2016
Mots fléchés
APPAREILS DE
LOCOMOTION
b
À L’ABRI
DU DANGER
MÉTHODES
DE SOIN
b
GERME
INFECTIEUX
b
ARTICLE
DÉFINI
COMBAT
ARMÉ
COBALT
RÉDUIT
PETIT CAFÉ
d
d
d
a
ELLE
PRÉCÈDE
LE LEVER
Mathieu Rhuys
c
b
Mots croisés
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
COPIES
CONFORMES
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
d
ELLES
PORTENT
L’ÉCHARPE
BLESSANT
a
PLUS
TRÈS FRAIS
d
c
BOÎTES
DE CHOIX
MARQUES
SUR LA PEAU
d
c
TROTTE
DE PÉKINOIS
a
STRONTIUM
RÉDUIT
c
EN TENUE
POUR POSER
TABLETTE DE
RANGEMENT
BANDE DE
TAPISSERIE
c
ARRIVÉES
EN CRIANT
FILET D’EAU
VIEUX
COURROUX
d
c
c d
d
c
RÉFUTÉES
LAISSÉS
À L’ÉCART
DES AUTRES
DISCIPLINES
a
d
BOURRÉS
ENFLURE
DUE À
UN COUP
c
JEU DE
CONSTRUCTION
a
AXE SUR LA
BOUSSOLE
DONNEUR
D’ORDRES
MILITAIRES
COURS
AFRICAIN
d
ILS
MANQUENT
DE SAVOIR
c d
L’AURORE
DES GRECS
MAUVAISES
HABITUDES
TOUT BLANC
a
d
c
c
PENDOIRS
À VIANDE
MARQUE DE
POSSESSION
Une tortue raconte à l’une de
ses congénères :
- Depuis toujours, j’appliquais
ce principe : «Qui va lentement va sûrement.» Je l’ai
abandonné...
- À la suite d’une profonde
réflexion ?
- Non. À la suite d’une rencontre avec un autobus.
- Je sais à coup sûr, dit un
homme, quand ma femme a
entrepris une nouvelle cure
d’amaigrissement et qu’elle
est en manque.
- À quoi voyez-vous cela ?
- Lorsqu’elle regarde les publicités à la télévision, d’ordinaire,
les messages pour les aliments
pour chats l’attendrissent mais
là, ils la font saliver.
HORIZONTALEMENT
– A – Chance arrivée à point nommé. – B – Quel rat !
Terme de tennis. – C – Avec lui, les vacances
arrivent. Boum ! – D – Apporter la garantie nécessaire. – E – Génies de la mythologie arabe. Il jouait
aux dames pour Louis XV. – F – Suivit de très près.
Conflue à Libourne et rejoint la Dordogne. – G –
Possessif. Il apporte chaleur au foyer. Article étranger. – H – Qui ne laisse apparaître aucun relief. C’est
donc négatif. – I – Ce n’est pas tout à fait lui ! Cet
âne-là n’est pas domestique. – J – Fait renaître. On
a beaucoup parlé d’elle en Algérie.
Tirages du
MARDI 2 FÉVRIER 2016
VERTICALEMENT
– 1 – Il donne des cours à domicile. – 2 – Le rossolis
par exemple. Cœur de piaf. – 3 – Effluves florales.
Objet volant bien identifié. – 4 – Cela fait six. Il est
le fruit du Ciel et de la Terre. – 5 – Elle vous prie
de bien vouloir vous joindre à nous. – 6 – Une des
îles Cyclades. Vient d’apparaître. – 7 – Espace de
temps. Victoire française remportée le 14 octobre
1806. – 8 – Elles entrent dans les ordres. Un autre
moi. – 9 – Métal rouge réduit. Il pouvait provoquer
des tempêtes. Divinité égyptienne. – 10 – Dont on
ne peut imaginer une fin.
NORMALE
SUP’
d
c
c d
Rions
un peu
Aude Mont-Rachet
Midi
1 2 5 9 10 21 24 25 30 32
34 46 47 49 50 54 55 56 61 65
x2
9 916 472
Résultats et Informations :
3256
0,35
/ min
Soir
2 4 8 9 11 14 19 23 28 30
33 40 44 47 50 53 62 66 68 69
x2
0 742 586
Les dates ci-dessus correspondent aux dates métropolitaines. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel votre reçu participe. Voir règlements.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
MARDI 2 FÉVRIER 2016
La spirale
1
6 5 1 3
9
4
4
8
9
9
7
1
6
8 4
7
1
6 3 4
8
8
9
6
6
8 3
3 5 2
6
ENERVER
LEMAN
QUEBECOIS
AVISEE
ESSENCE
MATERNAGE
RELATIVE
BRIOCHE
ETEIGNOIR
MESOCARPE
RELOGER
CALOTTEE
FASCE
MOUCHERON
CHALOUPE
GOBEE
NAUFRAGE
CHAMADE
GRUE
NOUBA
CONTRALTO
HOUILLER
PEDALEUSE
DECIMETRE
IMPORTE
PLONGEOIR
TITE
DOCILITE
INSCRIRE
PREPARER
UMAR
EMBAUCHE
LARE
PRETE
USAGEE
E FASCEP
RMOU C H E
T EBS TOA
E S RA SMB
MO I GU A A
I COERCE
CACEVCH
E RHGOB E
DPE I L TR
AESUE LA
VDSANGL
I NSCR I R
S EGAR F U
EE T I L I C
E DAMAHC
SANGLOTER
SUEE
SURVOLE
LONGEO
RONQGR
U I UA I U
L EMOM I
BONP L E
TGUAOP
I EMPRR
E I REEE
NNTNRL
DE P EAO
OT ERPG
ERT VEE
AN I ERR
OD T RPA
ALOT T E
I
U
T
R
E
L
A
T
I
V
E
E
U
S
E
R
E
L
L
I
U
O
H
E
S
S
E
N
C
E
S
U
D
O
K
U
2
S
V
S
E
A
S
R
A
I
E
R
E
R R
E
E
L
E
I
A
S
S
I
A
C
P
A
E
R
L
E
O N
R
E
I
L
L
E
I
I
E
I
S
O
A
N
D O R M
O
A
C
T
I
I
V
T
E
T
I
A
R
R
E
U
E
R
L
E
I
T
A
E
S
S
I
R
L
L
E
T
U
N O
P
A
L
T
E
T
E
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
2
T
A
P
I
O
C
A
3
E
T
A
M
I
N
E
S
4
R
I
R
E
E
L
A
N
V
I D E
5 6 7 8 9
E O T Y P
O
P O U
S E
Y E
S T O R
L O R S
N A
S
S
C O C
U T E R I
I E R G E
E S
E R
10
E
R
N
E
S
U
E
S
S
N° 1 :
Bonnes étoiles
9
10
8 3
1
21
36
4
4
3
2
3
3
1
2
2
245
386
696
297
660
549
320
704
097
R
9
10
18
43
137
256
A
1
2
38
44
77
179
572
1 080
987
722
870
338
127
614
456
734
519
M
I
2
4
7 8 9
4
5
1
7
8 2
T
€
€
€
€
€
€
€
€
€
313 8022
SJT
LC 841 0781
O
RQ 202 6528
PY 931 4689
ME 531 4003
E
T
Vendredi 5 février 2016
T
A gagner, minimum
15 000 000 € *
3256
5 gagnants garantis en France** à
1 000 000 €
à MY MILLION
0,35
/ min
envoyez EM au
61 113
0,35 € PAR SMS + PRIX SMS
** République française ou Principauté de Monaco.
Voir règlement de l'offre Euro Millions - My Million.
Les résultats ci-dessus sont communiqués à titre indicatif. Veuillez consulter le Journal Officiel. Les gains sont payables jusqu'à 60 jours suivant le dernier tirage auquel vous participez.
JOUER COMPORTE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE... APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)
Terminaison commune
Grâce à l’indice ci-dessous, retrouvez 5 mots que
vous placerez dans la grille, sachant qu’ils ont tous
la même terminaison.
5
7
Définition du 1 : excitant naturel
6
8
165,50
94,80
40,60
14,00
11,60
11,10
8,40
7,10
3,80
R
* Montant à partager au rang 1. Voir règlement.
3
6
Gains
5 gagnants en France** à 1 000 000 €
M
Résultats et
informations :
5
2
Grilles gagnantes en France Grilles gagnantes en Europe
à EURO MILLIONS
6 3 1
1
T H E
2
O N D
3
R A D
4
B O B
5
C A B
7
4
Solution des jeux précédents
1
S
P
E
C
T
A
T
E
U
R
6
Un mot de 8 lettres est à découvrir.
1
5Il se lit dans le sens0 des aiguilles
15 000
000 €
d’une
montre
5
0
224 091,30 €
5
et
répond
à
la
défi
nition
suivante
:
7
2
53 355,00 €
5
variété9 de bigarreau
.
62
3 011,90 €
4
Bons numéros
N° 2 :
9 4 2 8 3 1 7 5 6
9 7 8 6 4 5 3 1 2
7 6 8 5 4 9 1 3 2
2 4 6 1 3 9 5 8 7
1 5 3 2 7 6 8 9 4
5 3 1 8 7 2 9 6 4
8 3 1 6 5 2 9 4 7
8 6 7 9 5 3 4 2 1
5 9 6 4 8 7 3 2 1
1 9 4 2 8 7 6 3 5
2 7 4 1 9 3 6 8 5
3 5 2 4 6 1 8 7 9
6 1 5 9 2 8 4 7 3
7 8 9 5 2 6 1 4 3
4 8 7 3 6 5 2 1 9
4 2 5 3 1 8 7 9 6
3 2 9 7 1 4 5 6 8
6 1 3 7 9 4 2 5 8
MARABOUT :
TURBOT - BOTTIN - TINTER - TERGAL GALERE - EREBUS - BUSARD - ARDENT
- ENTITE - ITERES - RESSAC - SACRAL RALEUR - EUROPE - OPERON - RONGER
- GERMER - MERISE - ISERAN - RANCIR CIRRUS - RUSTRE - TREMIE - MIETTE
APEI-JEUX - Les jeux de l’écrit et du web.
THÉINE - ONDINE - RADINE - BOBINE - CABINE.
ANIMALITE
8
P
R
TI OC
R H
A A
G IN
E S
S
7
Barrez dans la grille tous les mots que vous aurez repérés qui
correspondent à la liste proposée. Quand vous les aurez tous
biffés, il ne vous restera que les lettres formant le mot mystérieux.
À DÉCOUVRIR : Un mot de 7 lettres
MARMOTTE.
Mots en grille
P. ?? lancent leur tournée au Zénith
???????
PAU Les chœurs
????????????
de l’armée russe
P. 44
PYRENEES
SORTIR
Lacrymal rock
à l’état brut
VENDREDI Ampli
et l’Espace Chambaud
ont invité Arno,
le rocker belge, pour une
prestation hors-norme
et quelque peu déjantée.
Arno s’est forgé son propre bayou en prenant nombre de risques dans ses compositions aux paroles simples mais sublimement poétiques. © ARCHIVES JEAN-PHILIPPE GIONNET
C
’est une première.
L’Espace
James
Chambaud et l’association Ampli (scène de
musiques actuelles) ont décidé
d’unir leurs forces et leurs compétences pour accueillir un artiste
que l’on ne présente plus en la
personne d’Arno. Celui-ci vient
de publier son dernier album,
« Human Incognito » le dernier
d’une série de 33 galettes, en
vinyle ou en CD, toutes plus
délicieuses les unes que les autres,
en groupe ou en son nom propre.
Arno, la quintessence
du blues
« Si nous avons choisi de nous
associer
avec
l’Espace
Chambaud, déclare Bertrand
Pérès, programmateur d’Ampli,
c’est que la jauge est plus importante que nos 400 places à Billère
(750 places à l’Espace). C’est un
nouvel outil comprenant une
J
Arno, c’est aussi des
soirées passées le nez rivé
sur un verre de bière
au-dessus du zinc en se
remémorant tant d’amours
déchus ou espérant
des sourires à venir.
salle de spectacle idéale permettant, non seulement d’accueillir
de plus gros concerts, mais aussi
de mélanger les publics ».
Jean-Marc Gonzalez, responsable du service culturel de Lons,
le confirme. « Nous avons
entamé un échange de programmation et la répartition des
risques est ainsi partagée, notamment financièrement. Ampli
nous apporte son savoir-faire
technique et nous nous
occupons de la communication
et de l’accueil ».
Le résultat est là : Arno fait bien
une halte très attendue en Béarn
ce vendredi 5 février.
Arno, c’est la quintessence du
blues. Un blues européen, lancinant comme une fin de journée
dans une quelconque rue d’une
ville du plat pays alors que le
crachin sévit et que, le col remonté, les mains bien fourrées dans
les poches, on ressasse ses idées
noires subissant les rudes assauts
du vent du Nord.
Cow-boy européen
Arno, c’est aussi des soirées
passées le nez rivé sur un verre
de bière au-dessus du zinc en se
remémorant tant d’amours
déchus ou espérant des sourires
à venir. On pense à Bob Dylan,
Johnny Cash, Dr John, sans
omettre, bien entendu, Tom Waits
et sa voix éraillée par la clope et
le whisky.
Mais que l’on ne s’y trompe
pas. Arno s’est dégagé de ses
influences américaines, alternant des paroles en français ou
en anglais. Il s’est forgé son propre
bayou, ou plutôt son polder
personnel, en prenant nombre
de risques dans ses compositions
aux paroles simples mais sublimement poétiques. Ce n’est pas
pour rien qu’on le surnomme
volontiers le « poor lonesome
european cow-boy ». Le trouvère
belge à la voix cassée prône un
certain surréalisme à l’image de
la pochette de son dernier album
qui fait immanquablement
penser à Magritte.
Car surréaliste, Arno l’est à
n’en pas douter, lui qui a fait de
la prise de risques sa façon d’être
à grands coups de guitare ciselés,
de plages d’accordéon langoureuses ou de percussions envoûtantes. Son dernier opus produit
par John Parish (PJ Harvey, Eels,
Perfume Genius), un autre grand
du rock, est tout bonnement
grandiose. Les mots simples
d’une poésie rare ne peuvent
qu’interpeller nos esprits. Mais
derrière de poignants blues
urbains, il se cache toujours, chez
Arno, un optimisme discret et
prudent.
l PHILIPPE DELVALLÉE
PRATIQUE
L’Espace James Chambaud
(aux abords de la médiathèque de Lons)
accueillera le public
vendredi 5 février à 21h.
Prix des places : 22 € (plein tarif) ;
17 € (abonnés saison culturelle de Lons
et adhérents d’Ampli). Tarif réduit , 16€,
sur justification (- de 18 ans, familles
nombreuses, demandeurs d’emplois,
étudiants).
Location : Ampli à Billère ou Espace
James Chambaud à Lons de 13h30
à 18h et points de vente habituels.
Réservations en ligne : www.espacechambaud.fr ou www.ampli.asso.fr.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
44 | Les sorties
PYRÉNÉES SORTIR
La folk ailée de Yael Naim
La Maison Tellier, à visiter
Vendredi 11 mars à Anglet
© ISABELLE CHAPUIS
AVANT
PREMIÈRE
Nommée aux Victoires de la Musique 2016 dans les
catégories «Meilleure artiste féminine» et «Meilleur
album de chansons», Yael Naim participera à la cérémonie de remise des Victoires le vendredi 12 février, date
à laquelle était initialement prévu son concert à Anglet.
En conséquence, le concert de Yael Naim est proposé le 11 mars. J 20h30 théâtre Quintaou (20 à 30 €).
Rens/résas 05 59 58 73 00 et www.scenenationale.fr
Samedi 2 avril à Billère
Le collectif normand, qui a participé à l’émergence du
folk en France, est de retour avec un cinquième album
et une tournée qui passera par la Route du son à Billère.
Les cinq musiciens plongent encore plus loin dans l’épure,
jusqu’à une élégance à la lisière du romantique. J
21h à la Route du Son avec la Centrifugeuse, en partenariat avec les
ACP et Ampli. 9 € (étudiants et adhérents), 15 € en prévente et
18 € le soir du concert. Rens/résas 05 59 40 72 93.
L’Armée russe le 18 mars au
SPECTACLE La première tournée en France de l’ensemble de chants et de danses de Saint-Pétersbourg débutera au Zénith de
S
acrés « Meilleur ensemble militaire de Russie »
en 2014, les Chœurs de
l’Armée russe, danses et
chants de Saint-Pétersbourg (le
deuxième groupe de cette trempe
le plus ancien du territoire),
n’avaient encore jamais effectué
de tournée en France, hormis
deux apparitions dans le cadre
de festivals dont celui de Cannes.
Amorcée le 18 mars à 20h30 au
Zénith de Pau, celle-ci fera halte
à Biarritz le 26 avril pour s’achever
à Nice le 30 avril, soit trente-cinq
dates au programme.
«
Les femmes ont toujours
eu une place importante
dans nos spectacles ».
Sergey Isakov,
directeur des Chœurs de l’Armée russe,
danses et chants de Saint-Pétersbourg.
Au Palais des Officiers, une
somptueuse bâtisse érigée de 1893
à 1897 sous Alexandre III et
Nicolas II, la troupe répète sous
la direction de Sergey Isakov. Ce
24 octobre 2015, des journalistes
français ont le privilège de
pénétrer au cœur du sanctuaire
et d’assister aux réglages au
cordeau. Sur la scène, douze
drapeaux pavoisent aux couleurs
de la Fédération de Russie et des
différents corps d’armée.
Sur un p’tit air de Zaz
« Ordre, discipline, rigueur
d’encadrement » régissent
logiquement la vie des artistes
émérites. L’harmonie se conjugue au temps de la perfection
entre les ballets du maître Andreï
Belikov, la musique orchestrée
par Evgueny Kazanovski et les voix
sublimes des solistes et choristes,
au service d’un répertoire patriotique, traditionnel, classique ou
sacré, mâtiné d’une touche
d’humour et d’escapades en terre
culturelle étrangère parfois non
dénuées de surprises. Par
exemple, la reprise de « Tea for
two » s’accompagne de la projection inattendue sur écran d’extraits
de « La Grande vadrouille », le film
de Gérard Oury avec Bourvil et
Louis de Funès, du cinéma culte
pour les Russes attachés à une
idée fantasmée de la France.
Ainsi ceux-ci prisent-ils la tessi-
ture de « notre » Zaz diffusée dans
la salle en guise de musique
d’ambiance. Ils ne manquent pas
non plus de gratifier leurs hôtes
d’une éclatante « Marseillaise »,
une offrande qui, supputent-ils
à tort ou à raison, devrait faire
vibrer leurs invités autant qu’euxmêmes à l’écoute de leur hymne,
synonyme de fierté patriotique.
« L’ensemble est né il y a 86 ans
à l’initiative de quatorze militaires, musiciens et chanteurs
désireux de promouvoir le patrimoine vivant de leur pays. Depuis
1997, il sillonne la planète » précise
Maria Romanova, représentant
SPBT (Saint-Pétersbourg Ballet
Théâtre), organe sur lequel
s’adosse la tournée de printemps.
22 femmes dans la troupe
Aujourd’hui, le collectif repose
sur 100 personnes dont 30 choristes, 25 danseurs et 25 musiciens.
Au nombre de 22, « les femmes
ont toujours eu une place importante » souligne Sergey Isakov.
Tous les artistes ne possèdent pas
forcément le statut militaire et
ceux qui en relèvent sont dispensés de mission.
En 2015, les Chœurs et danses
de l’Armée russe de Saint-Pétersbourg ont assuré 360 spectacles,
« essentiellement en Russie où ils
ont joué plusieurs fois devant le
président Vladimir Poutine »
informe le directeur. Il n’est pas
aisé d’intégrer les rangs de cet
ensemble très sollicité qui n’admet
que des recrues du conservatoire :
« cinq candidats pour une place
» indique-t-on.
Construit pour l’armée et la
marine russe, le Palais des Officiers
résonne maintenant bien davantage des sonorités, cris et rires de
la troupe de renom international
que d’invectives martiales…
même si en 1950, sous Staline et
quand la ville se nommait Leningrad, fut signé ici l’ordre d’exécution de six présumés conspirateurs.
On préfère retenir les 500
concerts qu’y donna, pendant
la Seconde Guerre mondiale,
l’emblématique « Artiste du
peuple » Klavdia Chouljenko
(1906-1984) « pour entretenir le
moral des troupes et de la population », un souvenir sans doute
plus doux à la conscience nationale.
l RENÉE MOURGUES
100 personnes – dont 30 choristes, 25 danseurs et 25 musiciens – composent la troupe qui offira différents tableaux
Trois journées à Saint-Pétersbourg : la
J
’ai fait un rêve. Où étaitce la réalité ? J’étais à SaintPétersbourg, la « Venise du
Nord » des guides de
tourisme, une perle de la Russie
admirablement préservée, sous
quelque régime que ce soit
d’ailleurs, du règne des tsars
jusqu’à la fédération d’aujourd’hui.
Trois précieux jours ravis à
l’automne. C’est à la fois trop peu
pour embrasser l’incommensurable splendeur de la cité
impériale à l’aura de musée vivant
peuplé de citadins plutôt décontractés. Mais c’est déjà suffisamment dense pour ne pas quitter
la ville et le pays avec, au cœur,
un insupportable sentiment de
frustration.
Dans le centre historique où
nulle faute de goût ne vient souiller
le paysage et déparer l’architecture, la contemplation d’aussi
insolents trésors de l’humanité
étourdit. Les esthètes se réjouissent du parfait alignement des
palais au style baroque, classique,
art déco ou constructiviste tout
droit sortis d’un conte de fées, de
la tranquille harmonie des
volumes de coquettes cathédrales et églises orthodoxes aux
dômes pimpants et de l’infini
respect d’un patrimoine mirifique.
Un fascinant dîner-croisière au
fil de la Neva, le regard rivé aux
façades illuminées, des heures
arrachées à la visite forcément
elliptique du mythique Musée de
l’Ermitage aux fabuleuses collec-
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Les sorties | 45
PYRÉNÉES SORTIR
« Vivre ou survivre »,
A
RÉSERVER
la
nouvelle comédie musicale de l’Art Scène
Théâtre ressuscite Daniel Balavoine,
chanteur aux textes prémonitoires et
intemporels. Frédéric Fuertès, fondateur
de l’Art Scène a mis en scène ce
spectacle avec des chanteurs et
comédiens qui joueront devant Claire
Balavoine, la sœur du chanteur. J
Samedi 13 février à 20h30 au Zénith de Pau
(27 €). Art scène 05 59 00 09 49.
Zénith
Pau le 18 mars. Immersion dans la Russie éternelle.
ZOOM
Des chœurs
concurrents
héritiers
d’une tradition
De la cinquantaine d’ensembles vocaux
éclos à l’époque de l’Union soviétique, très peu ont survécu à la chute
du communisme. L’un d’eux arbore
encore aujourd’hui la bannière des
Chœurs de l’Armée rouge alors que
ce corps militaire, créé en 1917 par les
combattants de la Révolution
d’Octobre, fut officiellement dissout
en 1991, en même temps que l’URSS,
pour devenir les forces armées de la
Fédération de Russie. Composé
d’artistes émérites, ce groupe académique fondé en 1939 dépend du
ministère de l’Intérieur et se produit
dans le monde entier sous la direction du général Victor Eliseev. D’où
une légitime confusion du public
autour de collectifs, certes concurrents, mais tous héritiers d’une tradition patriotique et culturelle qui
s’exporte depuis des décennies dans
le monde entier.
PRATIQUE
au public palois le 18 mars. © SPBT
Vendredi 18 mars à 20h30
au Zénith de Pau.
Tarifs : 56€ et 25€ (enfants).
Réservations :
www.zenith-pyrenees.com
ou 05 59 80 77 50
parenthèse enchantée
tions (Leonard de Vinci, le Titien,
Raphaël, Véronèse, Rembrandt,
Rubens...), ou une déambulation le long de la « Perspective
Nevski », Champs-Elysées de
Saint-Pétersbourg : tout est ravissement, ordre, calme et volupté.
N’étaient la sibylline signalétique en cyrillique et la grisaille
d’octobre, mois traditionnellement pluvieux avant la venue des
grands froids, l’étranger se sent ici
en paix avec l’environnement.
Ebloui par le spectacle triomphant
de vieilles pierres adulées de toute
une société fière de son histoire
et de son présent, et celui d’une
topographie ensorcelante, il
chemine par rues et par ponts,
comme envoûté devant tant de
beauté. Il va là où le portent ses
pas, l’humeur tiraillée entre
l’euphorie de la découverte et la
nostalgie de ce qu’il n’aura pas eu
le temps de saisir : cette âme slave
aussi évanescente qu’omniprésente, une énigme pour nombre
d’Occidentaux. l R.M.
L’exposition «Architecture de papier» est ouverte jusqu’au 13 février. © ARCHIVES ASCENCION TORRENT
Un tour du monde
de l’architecture en papier
EXPOSITION Plus que
quelques jours pour profiter
de l’exposition consacrée aux
« Architectures de papiers »,
présentée au Pavillon des arts
à Pau. Elle propose un véritable
tour du monde de bâtiments
prestigieux, en papier et en 3D.
L
e Palais de Chaillot,
l’Empire State Building
ou le Pavillon d’or en
papier… Quelle idée
originale ! L’exposition présentée actuellement au Pavillon des
Arts de Pau est décidément
insolite. On y découvre les architectures origamiques d’Ingrid
Siliakus, les villes de dentelles de
Béatrice Coron, les édifices
monumentaux de Stéphanie
Beck et les façades urbaines de
Mathilde Nivet.
Les quatre designers ont
planché des semaines pour
reproduire des architectures en
papier, tantôt suivant les techniques de l’origami, tantôt celles
du pop-up, souvent utilisé dans
les livres pour enfants et en carterie pour mettre en volume des
formes ou des illustrations.
Des ateliers gratuits
C’est en fait la Cité de l’architecture et du patrimoine de Paris
qui est à l’origine de ce vaste
projet. Elle souhaitait proposer
au public un autre regard sur
l’architecture. Un retour aux
sources en quelque sorte. Car ces
techniques étaient déjà largement employées pour réaliser les
maquettes des grands projets
architecturaux au siècle des
Lumières, et le papier était, au
XVIIe siècle, un support de distraction idéal pour les enfants qui
pouvaient confectionner de
nombreuses maquettes d’édifices célèbres.
Cette exposition, qui s’achève
dans quelques jours, propose
d’ailleurs des ateliers gratuits pour
s’initier à toutes ces techniques(*).
Ils sont « prétexte à un focus sur
le papier en tant que matériau
de création » expliquent les
organisateurs. « Un historique,
une présentation des techniques
de mise en œuvre et une
matériauthèque emmènent le
visiteur dans un voyage sensoriel au pays du papier et clôture
le parcours de l’exposition qui
devient, alors, source d’inspiration et les visiteurs sont invités à
créer des villes imaginaires ».
Du rêve, de l’imaginaire : si
l’architecture est une expression de la culture, cette exposition de papier ne laissera
personne de marbre.
l E.G.
L’expo est ouverte jusqu’au 13 février.
Ces ateliers se déroulent
de 15 à 17 heures, les samedis
6 et 13 février, exclusivement sur
inscription au 05 59 98 78 23 ou par
mail sur mission.vah@ville-pau.fr.
ZOOM
Une conférence
ce jeudi
« Spacebook » dès demain
au Pavillon de l’Architecture à Pau
Demain, jeudi 4 février, à 19 heures,
au Pavillon de l’Architecture (3 place
de la Monnaie à Pau), une conférence
sur les « Maquettes et architectures»
sera donnée par Christian Bouché.
L’architecte-conseiller au CAUE 64
(conseil de l’architecture et de
l’urbanisme) proposera une balade
illustrée de l’Antiquité à nos jours.
Le discours oscillera entre les paysages miniatures des amateurs de trains
électriques aux projets de concours
en passant par des Tour Eiffel en Lego
ou les plans-reliefs commandés par
Louis XIV…
En marge de ces « Architectures de papiers » présentées au Pavillon des Arts
de Pau, une autre exposition baptisée « Spacebook » sera présentée, à partir
de demain jeudi 4 février, un peu plus loin, au Pavillon de l’Architecture, 3
place de la Monnaie, à Pau.
Jusqu’au vendredi 12 février, cette exposition, issue d’un sujet de réflexion
d’une classe de première arts plastiques du Lycée Louis-Barthou de Pau,
présente le résultat d’actions menées en 2014. Les élèves ont travaillé sur le
bâtiment de la médiathèque André-Labarrère de Pau avec, pour seul support,
le matériau « livre ». Les artistes en herbe devaient s’éloigner de l’utilité et
de la forme originelle du livre pour lui donner une seconde vie. Les différentes réflexions artistiques ont ensuite été retranscrites sous la forme de carnets.
Cette exposition a été édifiée en partenariat avec le Pavillon de l’Architecture et l’association Destination Patrimoine de Pau. Son vernissage est prévu
demain soir, à partir de 18h30.
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
46 | Les films de la semaine
À L’AFFICHE
Les Tuche 2 - le rêve américain
Comédie de Olivier Baroux (1h37),
avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty,
Claire Nadeau
À l’occasion de l’anniversaire de
« Coin-Coin », le benjamin de la
fratrie, la famille Tuche part le
retrouver aux États-Unis : les
choses ne vont pas se passer
comme prévu, mais alors pas
du tout.
Les Tuche 2 - Le rêve américain a
fait l’ouverture du 19e Festival de
l’Alpe d’Huez, qui s’est tenu du
13 au 17 janvier dernier.
J
Point Break
Film d’action de Ericson Core (1h54),
avec Edgar Ramirez, Ray Winstone,
Luke Bracey
Une série de braquages spectaculaires dans le monde met en péril
les marchés financiers. Les criminels opèrent aussi bien en motos
dans des gratte-ciels new yorkais
qu’en s’échappant en avion. Johnny
Utah, ancienne légende du motocross devenue agent du FBI, va
devoir infiltrer le groupe de sportifs
de l’extrême que l’on soupçonne
d’être à l’origine de ces braquages.
J
Les Tuche. © E SKWAD / PATHÉ - VERO BONCOMPAGNI
Point Break.
Alvin et les Chipmunks 4,
A fond la caisse
Film d’animation de Walt Becker
(1h33), avec Jason Lee, Bella Thorne
Après une série de malentendus,
Alvin, Simon et Théodore
comprennent que Dave va
demander sa petite amie en
mariage à Miami et risque de les
abandonner. Ils ont trois jours
pour le retrouver et empêcher ce
mariage. Ils se lancent alors dans
un road trip à travers l’Amérique : aventure, musique et grosses
bêtises. A partir de 6 ans.
J
© 2015 CONCORDE FILMVERLEIH GMBH
Dofus - Livre 1 : Julith
J
J
Comédie de Dan Mazer (1h42),
avec Robert de Niro, Zac Efron.
Jason Kelly, avocat un peu coincé,
s’apprête à épouser la fille autoritaire de son patron. Autant dire
qu’il est désormais bien parti pour
devenir associé au sein du
cabinet… Mais c’est sans compter
sur son grand-père Dick, vieil
obsédé sexuel, qui le convainc de
l’accompagner en Floride pour
quelques jours de vacances.
Soudain, Jason voit la perspective
de son mariage remise en question.
Alvin et les Chipmunks © 2015 TWENTIETH CENTURY FOX
Film d’animation de Anthony Roux
et Jean-Jacques Denis (1h48)
Dans la majestueuse cité de Bonta,
Joris coule des jours heureux, aux
côtés de Kerubim Crépin, son
papycha adoptif. Mais tout
bascule lorsque Joris tente
d’approcher son idole de toujours,
la mégastar Khan Karkass. De son
côté, Julith, la sorcière, revient avec
une revanche à prendre et un
objectif : anéantir Bonta. Joris et
ses amis arriveront-ils à sauver la
cité et tous ses habitants ?
Dirty Papy.
© METROPOLITAN FILMEXPORT
DANS LES SALLES CETTE SEMAINE
Le film de la semaine
Le clown oublié
CHOCOLAT
Le nouveau film de
Roschdy Zem raconte
le destin oublié du
clown Chocolat,
ancien esclave qui a fait
carrière à Paris...
avant de mourir seul .
PAU
Carol VO : Mer, Ven, Dim et Mar 15h45 et 18h30; Jeu,
J
Sam et Lun 13h30 et 18h30
MEGA CGR Tél.0 892 68 85 88
Andalousie - Le chant du Sud Mar 20h30
Avant-première,
Chair de Poule - Le film 3D : Dim 11h15
Avant-première, Deadpool Mar 20h
Avant-première,
Joséphine s'arrondit Mar 20h
La Cenerentola (CGR Events) VO : Lun 14h
Les Tuche 2 - Le rêve américain TLJ 11h15,
Steve Jobs Mer, Sam et Dim 11h, 13h30, 15h45,
14h, 16h, 18h, 20h et 22h15
The Danish Girl Mer, Sam et Dim 11h, 15h45, 18h15
Point Break TLJ 11h, 13h45, 16h30, 20h et 22h15
Alvin et les Chipmunks - A fond la
caisse Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim et Lun 11h15, 13h30,
et 20h45; Jeu, Ven, Lun et Mar 15h45, 18h15 et 20h45;
15h30, 17h30 et 19h15; Mar 11h15, 13h30 et 15h30
Mon maître d'école Mer, Sam et Dim 11h et
Chocolat
13h45; Jeu, Ven, Lun et Mar 13h45
TLJ 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15 et 22h30
18h15 et 20h45; Jeu, Ven, Lun et Mar 13h30, 15h45,
18h15 et 20h45; VO : Mer, Ven et Lun 15h45 et 20h45;
Jeu et Mar 13h30 et 18h15; Sam 11h et 20h45; Dim 11h,
15h45 et 18h15
Jane Got a Gun (Avert.) Mer, Sam et Dim 11h et
14h; Jeu 14h et 16h; Ven 16h; VO : Mer et Sam 11h; Jeu
14h; Ven 16h
VO : Mer 18h15 et 20h45; Jeu et Mar 18h15; Ven et Lun
15h45 et 20h45; Sam 11h et 18h15; Dim 11h et 20h45
Dofus - Livre 1 : Julith (Avert.) Mer, Jeu, Ven,
Arrête ton Cinéma! Jeu, Ven, Lun et Mar 13h45
Les Huit salopards (Int. -12 ans) TLJ 16h30, 20h
Un + une TLJ 18h15
Le Pont des Espions TLJ (sauf Mar) 20h30
Snoopy et les Peanuts - Le Film
Sam, Lun et Mar 11h, 13h30, 15h45, 18h et 20h15; Dim
Mer, Sam et Dim 11h et 13h45
13h30, 15h45, 18h et 20h15
La 5ème vague (Avert.) TLJ 11h, 13h30, 15h45,
The Big Short : le Casse du siècle TLJ 20h
Star Wars - Le Réveil de la Force Mer et
18h, 20h15 et 22h30
Dim 11h, 13h15 et 21h15; Jeu et Lun 15h45 et 21h15; Ven
et Mar 13h15 et 21h15; Sam 11h, 15h45 et 21h15; VO :
James Thierrée et Omar Sy incarnent Footit et Chocolat. © JULIAN TORRES /
Encore heureux TLJ 11h15, 14h, 16h, 18h et 20h
Jane Got a Gun (Avert.) Mer, Sam et Dim 22h15;
MANDARIN CINÉMA - GAUMONT
Jeu, Ven, Lun et Mar 11h et 22h15
Belle et Sébastien : l'aventure continue
Les Saisons Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim et Mar 11h15,
Mer, Sam et Dim 16h
Dirty Papy Mer, Sam et Dim 13h45, 16h, 18h, 20h et
22h15; Jeu, Ven, Lun et Mar 11h15, 13h45, 16h, 18h, 20h
et 22h15
D
ans le film «Chocolat»
de Roschdy Zem, en
salles aujourd’hui, Omar
Sy incarne le premier
artiste noir de la scène française,
un rôle ambitieux qui lui donne
l’occasion de «sortir de l’étiquette»
de comique « qu’on lui colle ».
Le film raconte le destin oublié
de Rafael Padilla, alias Chocolat,
ancien esclave affranchi arrivé de
Cuba, qui a connu un énorme
succès dans le Paris de la Belle
Epoque. Il a formé avec le clown
Footit (James Thierrée) le premier
duo composé d’un Auguste et
d’un clown blanc, avant de retomber dans l’anonymat.
« Raconter l’histoire de cet
homme dont je n’avais jamais
entendu parler, et qui pourtant
a eu un destin incroyable, c’est
assez fort et ça méritait d’être fait »
raconte Omar Sy, qui a remporté
le César du meilleur acteur en
2012 pour «Intouchables», film
qui l’a rendu célèbre mondialement.
« Il y a pas mal de choses qui
me touchent et qui résonnent en
moi, tout ce qui concerne la discrimination, l’exclusion, le rapport
à l’autre, qui est encore un
problème aujourd’hui», ajoute le
Dirty Papy
comédien de 38 ans.
L’acteur, qui a répété pendant
quatre semaines avec son partenaire James Thierrée – homme
de cirque, acrobate et auteur de
spectacles, petit-fils de Charlie
Chaplin, chargé de recréer les
numéros de Footit et Chocolat-,
a appris pour ce rôle le jeu
clownesque.
« Un artiste qui essaie
autre chose »
Si Chocolat est drôle dans ses
numéros, le destin tragique de cet
amuseur qui se rêve en comédien
shakespearien, victime du racisme
de son époque, entraîne aussi
Omar Sy dans une dimension de
jeu beaucoup plus grave. Ce film
d’époque est «une tentative»
d’évolution, reconnaît l’acteur au
sourire rayonnant. «C’est une
tentative que je fais à chaque film
finalement. J’essaie de proposer
d’autres choses», ajoute le
comédien, parti de l’humour pour
aller peu à peu vers des rôles différents.
«Je suis très curieux de voir la
réaction du public, de voir s’ils
vont être surpris ou pas, s’ils vont
apprécier», souligne celui qui
campait un sans-papiers dans
«Samba» d’Olivier Nakache et Eric
Toledano en 2014.
«Le film parle de ça, d’un artiste
qui essaie autre chose, de sortir
de l’étiquette qu’on lui colle. Rafael
Padilla, ça l’a mené à sa perte. On
va voir où ça me mène !»,
plaisante-t-il.
Après le succès d’»Intouchables», qui «a changé sa vie» dit-il,
Omar Sy a aussi entamé une
carrière à Hollywood avec des rôles
dans les blockbusters «X-Men» et
«Jurassic World» ou dans «A Vif»
aux côtés de Bradley Cooper. l
Comédie dramatique de Roschdy Zem
(1h59), avec Omar Sy et James
Thierrée
14h, 16h et 18h; Lun 11h15, 16h et 18h
The Boy (Int. -12 ans) Mer, Jeu, Ven, Sam et Dim 14h,
Mer, Ven et Mar 13h15; Jeu, Dim et Lun 21h15; Sam 11h
LESCAR
CGR LESCAR
16h, 20h et 22h15; Lun 14h, 20h et 22h15; Mar 14h, 16h
J
et 22h15
Mar 11h, 13h45, 16h30, 19h45 et 22h30
Alvin et les Chipmunks - A fond la
caisse TLJ 10h45, 13h30, 15h30, 17h30 et 19h30
Babysitting 2 TLJ 18h
Belle et Sébastien : l'aventure continue
Tout schuss Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim et Lun 20h et
Mer, Sam et Dim 10h45
22h15; Mar 22h15
Chocolat 10h45, 13h30, 15h45, 17h45, 20h et 22h15
Creed - L'Héritage de Rocky Balboa
Creed - L'Héritage de Rocky Balboa Mer,
Sam et Dim 11h, 13h45, 19h45 et 22h30; Jeu, Ven, Lun et
Les Huit salopards (Int. -12 ans) TLJ (sauf Mar) 21h
Star Wars - Le Réveil de la Force Mer, Sam
TLJ 13h45, 19h45 et 22h15
Snoopy et les Peanuts - Le Film Mer, Sam
Avant-premiere, Deadpool Mar 20h
Dirty Papy 10h45, 13h30, 15h45, 20h15 et 22h15
Encore heureux Mer 19h30; Jeu et Ven 10h45 et
et Dim 11h15 et 18h
19h30; Sam et Dim 18h et 19h30; Lun 10h45, 18h et
Belle et Sébastien Mer, Sam et Dim 16h
Babysitting 2 TLJ 18h et 22h15
Le Voyage d'Arlo Mer, Sam et Dim 11h15 et 14h
19h30; Mar 10h45, 13h45, 17h30 et 19h30
et Dim 11h, 16h30, 19h45 et 22h30; Jeu, Ven, Lun et Mar
11h, 13h45, 16h30, 19h45 et 22h30
J
CGR SAINT-LOUISTél.0 892 68 85 88
La Cenerentola (CGR Events) VO : Lun 14h
Andalousie - Le chant du Sud Mar 15h
Avant-premiere, Deadpool Mar 20h30
Chocolat Jeu, Ven, Lun et Mar 11h, 13h45, 16h, 18h15
La 5ème vague (Avert.)
TLJ 10h45, 13h30, 15h45, 20h et 22h15
La Cenerentola (CGR Events) VO : Lun 14h
Le Voyage d'Arlo 3D : Mer, Sam et Dim 10h45
Les Huit salopards (Int. -12 ans) TLJ 21h30
Les Saisons Mer 17h30; Jeu et Ven 10h45, 13h30 et
17h30; Sam et Dim 10h45, 13h45, 16h et 17h30; Lun
10h45, 13h30, 15h30 et 17h30; Mar 10h45, 13h30, 16h et
et 20h30; Mer, San et Dim 13h45, 16h, 18h15 et 20h30
18h
Alvin et les Chipmunks Mer, Sam et Dim 11h,
Les Tuche 2 - Le rêve américain TLJ 10h45,
13h45, 16h et 18h; Jeu, Ven, Lun et Mar 13h45, 16h et 18h
13h45, 16h, 18h, 20h10 et 22h15
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
Les films de la semaine | 47
Échos du Méliès
Steve Jobs
Drame de Danny Boyle (2h02),
avec Michael Fassbender, Kate Winslet
Dans les coulisses, quelques
instants avant le lancement de
trois produits emblématiques
ayant ponctué la carrière de Steve
Jobs, du Macintosh en 1984 à
l’iMac en 1998, le film nous
entraîne dans les rouages de la
révolution numérique pour
dresser un portrait intime de
l’homme de génie qui y a tenu
une place centrale.
J
Steve Jobs.
© FRANÇOIS DUHAMEL
Encore heureux
Les chevaliers blancs
J
J
Comédie de Benoit Graffin (1h33)
avec Sandrine Kiberlain, Edouard Baer,
Bulle Ogier.
D’accord, Marie est un peu fatiguée
de l’insouciance de son mari Sam,
cadre sup au chômage depuis 2 ans.
D’accord, elle est très tentée de se
laisser séduire par ce bel inconnu
qui lui fait la cour. D’accord, il y a
aussi le concours de piano de sa
fille... Si cet équilibre dingue et léger
tient à peu près debout, un événement inattendu jette toute la famille
sur un chemin encore plus fou.
Encore heureux. © PASCAL CHANTIER/
De Joachim Lafosse (1h52), avec
Vincent Lindon, Louise Bourgoin,
Valérie Donzelli, Reda Kateb
Jacques Arnault, président de
l’ONG «Move for kids», a convaincu des familles françaises en mal
d’adoption de financer une opération d’exfiltration d’orphelins d’un
pays d’Afrique dévasté par la
guerre. Entouré d’une équipe de
bénévoles dévoués à sa cause, il
a un mois pour trouver 300
enfants en bas âge et les ramener
en France.
Les chevaliers blancs. © FABRIZIO MALTESE
Oups ! J'ai raté l'arche... Mer, Sam et Dim
Arrête ton Cinéma! Jeu 21h; Sam 17h et 21h;
Point Break Mer 15h, 20h45; Jeu et Mar 18h15; Ven
13h30
Mar 20h30
et Lun 14h30, 20h45; Sam 15h, 21h30; Dim 15h et 21h
Spotlight Mer, Jeu, Ven, Sam et Dim 13h45, 16h30
Les Premiers, les Derniers
et 21h30; Lun et Mar 10h45, 13h45, 16h30 et 21h30
La Fille du patron Mer et Dim 21h; Ven 15h
Les Huit salopards (Int. -12 ans) Mer 15h; Sam
Star Wars - Le Réveil de la Force 3D : TLJ
21h; VO : Ven 21h; Dim 17h
Les Saisons Mer et Lun 18h15; Jeu et Mar 20h45;
10h45, 16h30 et 19h30
L'Hermine Mer 21h; Ven 15h
Le Salsifis du Bengale et autres
poèmes de Robert Desnos Mer 15h; Sam 17h
Ven 14h30 et 18h15; Sam 17h15 et 19h15; Dim 17h et 21h
The Boy (Int. -12 ans) TLJ 18h et 22h15
Tout schuss Mer, Jeu et Ven 15h30; Sam et Dim
15h30, 20h10 et 22h15; Lun 20h10 et 22h15; Mar
15h30 et 22h15
ANOYE
J
LE BATEL
Le Nouveau Ven 20h30
ARUDY
MONEIN
J
LA BOBINETél.09 64 45 83 58
Janis VO : Sam 20h; Lun 14h30
Je vous souhaite d'être follement
aimée Jeu 14h30; Mar 21h
Les Huit salopards (Int. -12 ans) VO : Dim
20h30; Lun 21h
Tout en haut du monde Mer, Sam et Dim 17h
The Big Short Jeu et Dim 21h
Belle et Sébastien Ven et Mar 21h
Toto et ses Sœurs VO : Mer 18h; Ven 14h30
Joy Ven 21h; Mar 14h30
Au-delà des montagnes VO : Mer 21h; Dim 18h
Les Voyages de Gulliver Sam 14h30
Phantom Boy Mer 14h30
El Club 21h
CARRÈRE
MORLÀAS
J
J
J
SAINT-MICHELTél.05 59 05 73 70
Jane Got a Gun (Avert.) Sam 21h; VO : Mer et
Lun 21h
LE BATEL
LE BATEL
Le Nouveau Sam 20h30
Hector Mer 20h30
GARLIN
MOURENX
J
CINÉ GARLIN Tél.05 59 04 94 05
J
CINÉ MTél.0 892 68 10 61
Tout en haut du monde Mer 17h, Sam 15h
Le dernier jour d’Yitzhak Rabin
Chair de Poule - Le film Dim 11h
Les Tuche 2 - Le rêve américain Mer 16h
Mer 20h30, Ven 21h
et 20h30; Jeu, Lun et Mar 14h30 et 20h30; Ven 21h15;
Encore heureux Jeu 20h30, Sam 18h, Mar 20h30
The big short Sam 21h, Dim 17h30
Charlot s’offre une nouvelle vie Dim 15h30
Sam 16h et 21h15; Dim 15h et 20h30
GOURETTE
J
CINÉMA DES NEIGES
Les Saisons Dim 21h
Tout en haut du monde Lun 18h
Les Chevaliers blancs Mer 18h
Creed, l'Héritage de Rocky Balboa Mar 21h
LARUNS
J
LOUIS JOUVET Tél.05 59 05 41 39
Je vous souhaite d'être follement
aimée Mer 21h
Alvin et les Chipmunks Mar 17h30
Et ta sœur Mar 21h
Les Saisons Ven 21h
Les Premiers, les Derniers Sam 21h
MAULEON-SOULE
J
MAULE-BAÏTHATél.05 59 28 15 45
Les Saisons Dim 17h et 21h; Mar 20h30
Amama VO : Jeu et Ven 21h
18h15; Lun 14h30
Les Voyages de Gulliver Dim 17h
ORTHEZ
J
LE PIXELTél.05 59 38 53 38
Chocolat Mer 15h, 17h30 et 20h; Jeu 17h30 et 20h;
Les Chevaliers blancs
Dim 11h et 17h30
Jeu 22h15; Ven 14h et 18h; Sam 16h et 19h45;
Jeu 16h15; Ven et Lun 20h; Sam 22h
Le Garçon et la Bête Mer 15h; Dim 11h et 15h
Je vous souhaite d'être follement
aimée Jeu et Sam 17h30; Ven 19h; Dim et Mar 20h
L'étreinte du serpent VO : Ven 19h; Sam
Dim 14h; Lun 18h et 22h; Mar 20h
À peine j'ouvre les yeux VO : Mer et
Préjudice Mer 16h et 20h; Jeu 18h30; Ven
Mar 18h; Jeu 14h; Sam 21h45; Lun 16h
16h et 22h15; Sam 14h et 20h; Dim 20h15; Lun
18h
L'Humour à mort Mar 14h
La Vie très privée de Monsieur
Sim Dim 18h15
Demain Jeu 14h; Dim 11h
La Course du siècle VO : Sam 16h15; Dim
Les Délices de Tokyo VO : Mer, Ven et
11h
Mar 22h; Jeu 16h; Sam 14h; Dim 20h; Lun 15h45
Worms VO : Mer 14h; Dim 16h
Walkabout Jeu 20h15, Dim 14h
J
14h et 18h; Mar 16h et 22h
20h30; Dim 17h30; Mar 17h
45 ans VO : Mer 16h; Jeu 18h15; Ven 16h et
Jimmy P. Jeu 20h
20h; Sam 18h; Dim 16h15; Lun 20h; Mar 14h et
SAINT-LOUISTél.05 59 65 74 20
20h30; Mar 14h30
21h; VO : Mer 20h30; Ven 21h; Dim 15h
La Fille du patron Jeu et Lun 18h; Sam 21h15,
À peine j'ouvre les yeux VO : Mer 20h30;
Mar 14h30
Lun 20h30
Les Huit salopards (Int. -12 ans) Sam 18h; Mar
Nous trois ou rien Jeu 20h30; Dim 15h
Sametka, la chenille qui danse Mer, Sam 17h
Pour une poignée de dollars VO :
Les Premiers, les Derniers Mer 18h et
22h; Jeu 20h30; Ven 14h et 18h; Sam 17h45; Dim
18h; Lun 22h; Mar 20h
Jeu 20h30; Dim 18h
SALIES-DE-BÉARN
J
LE SALEYSTél.05 59 65 05 37
Les Tuche 2 - Le rêve américain Mer 15h
Chorus (Avert.) Jeu et Lun 20h30
La Fille du patron Ven 18h; Dim 20h30
Joy VO : Mer 20h30; Sam 18h
Sametka, la chenille Sam 16h30; Dim 16h
Les huit salopards Mer 17h, Sam 20h30, Dim
et 20h45; Jeu et Mar 20h45; Ven 14h30 et 20h45;
17h, Mar 20h
Sam 15h et 21h30; Dim 15h et 21h; Lun 18h15 et 20h45
Je compte sur vous Mer 15h, Ven 21h, Lun 18h
Ven et Mar 18h15; Sam 15h et 19h15; Dim 15h et 18h45
À L’AFFICHE
La Terre et l'ombre VO : Mer 14h et 20h;
No Land's Song VO : Mar 20h30
Les Saisons Mer 17h; Sam 17h et 21h; Lun 20h30
La Fille du patron Ven 21h,; Dim 18h; Mar 20h30
Les Huit salopards (Int. -12 ans) Jeu 15h; Sam
LUXORTél.05 59 36 14 50
Arno et Nathalie Baye interprètent les parents de Caroline (Ariane
Labed) et Cédric (Thomas Blanchard). © WRONG MEN NORTH SPRL
Les Saisons Mer 20h; Ven 21h30; Sam et Lun 15h;
Arrête ton Cinéma! Jeu 20h30; Sam 19h
Tout schuss Jeu et Lun 18h; Ven 21h15; Dim 15h
Je vous souhaite d'être follement
aimée Mer 18h; Ven 19h; Dim 20h30; Lun 14h30 et
J
Film de Antoine Cuypers (1h45),
avec Nathalie Baye, Arno Hintjens,
Thomas Blanchard
LE MÉLIÈS
Tél. 05 59 27 60 52
J
Alvin et les Chipmunks Mer 15h et 17h15;
Aholoukpé.
La distribution est à la
hauteur de tous ces personnages « extrêmement ambigus » :
Nathalie Baye campe la mère,
Arno le chanteur belge, est un
père un peu maladroit, Ariane
Labed joue Caroline, la fille, et
Cédric, le fils, « est interprété de
façon sublime par Thomas
Blanchard », jeune comédien à
l’affiche de « Inupiluk, Le film
que nous tournerons au Groenland », dernier film de Sébastien, à l’affiche au Méliès il y a
quelques mois. « Préjudice »
« questionne la différence, la
normalité », sans éclat, en instillant petit à petit son atmosphère
particulière. Un repas de famille,
qui paraît tout ce qu’il y a de
plus classique…l
et 20h; Mar 20h
Ven 21h30; Sam 15h, 17h30 et 20h30; Dim et Lun 15h
Ven 19h, Lun 20h30
OLORON
Un repas de famille, tout ce
qu’il y a de plus classique. Il y a
les parents, le fils trentenaire Cédric- qui joue encore les
Tanguy et la fille, qui profite de
l’occasion pour annoncer sa
grossesse. La nouvelle réjouit
tout le monde… sauf le frère.
« Il éprouve un sentiment qui
va se transformer en colère »
continue Vicentia Aholoukpé,
programmatrice au Méliès. « Il
va se dire victime d’un préjudice par rapport à sa sœur… »
Et tandis qu’il va essayer de le
prouver et de demander réparation, c’est toute l’atmosphère
du repas et l’équilibre de la
famille qui vont basculer.
Avec « Préjudice », son
premier film – une co-production franco-belge – le réalisateur Antoine Cuypers explore
« les non-dits d’une famille, ses
dysfonctionnements, ses ressentiments » énumère Vicentia
Arrête ton Cinéma! Mer 19h; Lun 18h15
Tout schuss Sam 19h15; Mar 20h45
Je vous souhaite d'être follement
aimée Mer 20h45; Sam 17h15
La fille du patron Mer 18h15; Dim 17h15
Les Huit salopards (Int. -12 ans) Lun 14h30
Phantom Boy Sam 17h15
La Sapienza Jeu 17h30; Dim 19h; Lun 20h45
Couleur de peau : miel Ven 20h30
Prima della Rivoluzione VO : Jeu 21h; Ven
SAINT-PALAIS
Toto et ses Sœurs Jeu 14h30; Dim et Mar 18h
Neige et les arbres magiques Mer 15h; Lun 9h30
Phantom Boy Sam 16h
Les Voyages de Gulliver Mer 16h
Portrait de famille
Jeu 18h15; Sam 21h30; Dim 19h
Les Premiers, les Derniers Mer et Mar 18h;
20h30; VO : Mer 20h30; Dim 17h
6, rue Bargoin à Pau - Tél 05 59 27 60 52
«A PEINE J’OUVRE LES YEUX» : film de Leyla Bouzid (1h42), avec
Baya Medhaffar, Ghalia Benali, Montassar Ayar
Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah 18 ans passe
son bac et sa famille l’imagine déjà médecin… mais elle ne voit pas les
choses de la même manière. Elle chante au sein d¹un groupe de rock
engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour et sa ville de nuit contre la
volonté d’Hayet, sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits. © SHELLAC
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
48 | Les portraits
La fée des mots
Méluzine. © K.R.
Ses poèmes, c’était un peu sa thérapie.
Méluzine y déversait un trop-plein
d’émotions et des sentiments parfois
trop grands pour son cœur. « A l’école,
je saoûlais mes copains en leur lisant
mes textes... Ce sont eux qui m’ont
poussée à faire des scènes ouvertes »
assure la jeune femme, qui dissimule
sa sensibilité à fleur de mots derrière
des traits d’humour, et n’a changé qu’une
lettre pour faire de son prénom
– Mélusine – son pseudonyme... « pour
ne pas que ma mère me reconnaisse »
plaisante-t-elle encore.
«
Je pleure en écrivant, puis
je taille dans le gras...»
Poitiers, où elle résidera cinq ans, sera
le « point de départ du slam ». Sa
première scène ouverte ? «En 2007,
avec un texte... sur le stress ! J’ai cru
que j’allais m’évanouir ! Pire qu’un oral
du bac...» A Pau où elle débarque il y a
deux ans, Méluzine retrouve ces mêmes
scènes ouvertes, organisées ici par
l’association Pau et Cie présidée par
Fanny Pierrot, et le même esprit d’amitié :
«En dehors des scènes, on est un groupe
de copains, sinon ça ne marche pas ».
Avec Fanny et la danseuse Amandine
Monin, avec qui elle sera samedi à
l’espace Dantza(1), elles partent à Poitiers
où se joue le grand slam national, récompensé par le Graal, « la jarre qui tourne »
devenu « l’objet sacré du slam ». Il leur
échappe de peu : elles se classent deuxièmes.
Auxiliaire de vie scolaire au lycée SaintJohn Perse, Méluzine ne lâche pas les
mots. « Je pleure en écrivant, puis je
retravaille, je taille dans le gras...» Elle
peaufine un scénario de BD proposé à
Mirabelle, fille de la chanteuse Julie
Lambert, termine un thriller, va enregistrer ses nouveaux textes en musique
avec l’aide de Blunt Aya, a participé à
un atelier slam avec les associations
Gare Urbaine et Gadjé-voyageur...
A 28 ans, ses poèmes ont laissé place
à des textes plus engagés contre le capitalisme, pour le féminisme... « J’ai passé
l’âge de parler de moi ! ». La jolie brune
fait désormais exister et parler à travers
elle des personnages, comme ce jeune
homme un peu trop rond qui rentre en
boîte nuit. Elle écoute aussi les autres,
slameurs d’ici ou de plus loin comme
Grog de Poitiers, Laurent Etienne de
Reims et Maras, Bordelais devenu directeur financier d’une réserve animalière
au Togo, qu’elle rejoindra dans quelques
mois pour rencontrer le slam africain.
En ce moment, Méluzine s’inquiète
un peu de voir les mots lui échapper. La
fée des mots ne peut pas perdre sa
magie.
l K.R.
(1) «Mots pour maux» samedi 20h30
et dimanche 14h et 17h, 19 rue Bourbaki à Pau. Infos/résas : 06 07 27 91 11 /
05 33 11 30 24 (8€).
PYRÉNÉES SORTIR
Une histoire
gravée
dans le zinc
MOURENX Blandine Galtier raconte à sa
façon d’artiste le chantier du MI(X) qui abrite
désormais la galerie d’art contemporain où elle
expose ses gravures épurées et poétiques.
U
ne excavation vertigineuse, des fers à béton
et de la boue, beaucoup
de boue : le 24 janvier
2014, Blandine Galtier photographie pour la première fois le
chantier du futur centre culturel
de Mourenx, le MI(X).
Toutes les deux semaines
pendant un an, l’artiste bordelaise
retournera en Béarn pour suivre
l’avancée de ce chantier dont elle
déclinera les photos en trois
phases : la fange - les fondations puis les échafaudages, et le jeu
de miroir entre les murs ou les
piliers et leurs reflets capturés dans
des lacs de pluie. « Dès que le
bâtiment a eu son enveloppe, il ne
m’intéressait plus ! » prévient
l’artiste. Elle prend à la volée des
photos de certains travaux,
s’attarde sur d’autres...
Sable de plage
A partir de quelques clichés,
choisis parmi une montagne de
photos, elle a réinterprété
l’aventure architecturale en œuvres
élégantes et déroutantes : dessins
sur un épais papier, gravure sur
zinc - moins onéreux que le cuivre
traditionnel - ou réalisées avec la
technique du carborundum, qui
donne à ses réinterprétations
l’illusion du mouvement, à travers
les grains du sable de plage qu’elle
a collés.
Blandine Galtier a passé des
heures à composer, décomposer, recomposer, interpréter en
rectangles, carrés, lignes poétiques,
épurées et graphiques parfois
proches de la calligraphie,
l’émergence du MI(X). C’est
d’ailleurs ce qui avait attiré l’œil et
l’attention de Catherine Bertoldo
lorsqu’elle croise Blandine Galtier
à la Puce des arts à Bayonne.
L’artiste y exposait des vues aériennes d’aéroports, et une série sur le
Japon, réalisée d’après photos...
envoyées par des amis : « Je ne
voyage que par procuration »
souritBlandine Galtier qui a fait de
l’urbain son univers. Un monde
J
Blandine Galtier
a fait de l’urbain son
univers : un monde
peuplé de lignes
graphiques.
peuplé de lignes graphiques,
comme celles des autoroutes qui
l’ont inspirée, et vidé de toute
ombre humaine : « Je déshumanise ».
A Mourenx, ses œuvres sont
exposées jusqu’au 2 avril à la galerie
d’art contemporain désormais
abritée entre les murs du MI(X).
« Ça nous montre une partie de ce
que le public ne voit jamais »
commente Catherine Bertoldo,
responsable de la galerie. Les
curieux ont suivi un avancement
fragmenté des travaux, en jetant
des coups d’œil furtifs à travers les
palissades. Ces visions éphémères, Blandine Galtier leur donne
corps dans ses gravures baptisées
« Instant » et numérotées, car
l’exposition « Instants : mémoire
de chantier du MI(X), Mourenx »
est le résultat d’un tri rigoureux
parmi un nombre colossal de
photographies.
En suivant le chantier du MI(X)
L’artiste a suivi le chantier de Mourenx pendant un an, à raison d’une visite
tous les 15 jours. Elle en a sorti un nombre colossal de photographies. © K.R.
et en exposant dans ce bâtiment,
Blandine Galtier a réalisé un rêve.
La native de Lyon a travaillé cinq
ans comme architecte, avant de
ZOOM
Vendredi à 18h30
Vernissage de l’exposition
« Instants : mémoire de chantier du
MI[X], Mourenx », en présence de
Blandine Galtier à la Galerie d’art
contemporain de Mourenx, 2 avenue
Charles Moureu. Exposition ouverte
jusqu’au 2 avril, le mardi de 13h à 18h,
le mercredi de 9h à 12h et de 13h à 17h,
le vendredi de 13h30 à 17h et le samedi
de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h.
basculer dans le graphisme puis
de s’initier à la gravure en 2006 avec
des cours du soir. « J’avais besoin
de choses qui allaient vite. Architecte est un métier épuisant et
ingrat » juge la touche-à-tout. De
ce métier, elle conserve l’amour
pour « l’odeur du chantier, du
béton », et s’est régalée de « pouvoir
revenir sur un chantier sans avoir
le poids de ces responsabilités
d’architecte, c’est un luxe ! ».
Aujourd’hui a-t-elle d’autres rêves ?
« Pas pour l’instant ! » assure
Blandine Galtier. Ça ne devrait pas
durer. Elle ne tardera sûrement
pas à mettre d’autres aventures
artistiques en chantier...
l KARINE ROBY
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
L’agenda | 49
PYRÉNÉES SORTIR
SUGGESTIONS
Pau
« De Burgos à
Bordeaux : regards sur les
mariages royaux de 1615 »
organisée par le musée
national du château, présente
des ouvrages imprimés,
estampes et médailles
rappelant le mariage du roi de
France Louis XIII et de
l’infante Anne d’Autriche. J
Jusqu’au 28 février au cabinet
des Arts graphiques au château.
Ouvert du mardi au dimanche
de 10h à 12h et de 14h15 à 17h .
Gratuit . Rens: 05 59 82 38
02/ 05 59 82 38 07.
Nay La Minoterie débute
l’année avec une exposition
des pièces de l’artothèque,
dont les grands noms (Olivier
Debré, Roberto Matta ou
encore Jacques Villeglé...)
seront mis à l’honneur. A
cette occasion les dessins des
enfants réalisés pour la
tombola de l’exposition
Cadeaux d’Artistes 2015
seront exposés. J De demain
jeudi au 28 février, du jeudi au
dimanche, de 14h à 18h à la
Minoterie, 22 chemin de la
Minoterie (05 59 13 91 42).
Expo à la Minoterie de Nay. © KARINE ROBY
AUJOURD’HUI
J PAU Soirée Hip-Hop avec
Gadjé-Voyageur & Gare
Urbaine. Depuis septembre 2015,
quatre jeunes filles de 17 à 18 ans
issues de la Communauté manouche
ont mis en place un projet Hip-Hop
avec l’accompagnement de
l’association Gadjé-Voyageurs, et
grâce au partenariat avec Gare
Urbaine.
A 21h au Show Case Time, 8-10 rue
Arribes. Participation libre...
J PAU Palais Beaumont
Musique symphonique avec l’OPPB.
Concert découverte à 20h30.
J PAU Place de Verdun
chapiteau Matamore, à 19h.
JEUDI
PAU Jam session avec le Show
Case House Band : Michel Foizon,
J
Serres-Castet
« La
parentalité numérique » sera
le thème de la conférence
animée conjointement par
Freddy Duhieu, fondation
Orange, et Olivier Trioullier,
thérapeute. Ils apporteront
des points d’appui, des
informations utiles, des
repères pour être informés
des dangers d’internet et des
réseaux sociaux.
J Jeudi 4 février à 20h30 au
centre Alexis Peyret.Tout public.
Entrée libre.
Pau
Dans le cadre de la
manifestation « Du théâtre et
des biberons», Smala Bleuthéâtre présente, comme
chaque premier dimanche du
mois, « Petitom, ou une
petite mythologie du vaste
monde à l’usage des très
petits et des autres aussi...»
à partir de 9 mois
J Dimanche 7 février à 10h
Espace Prévert, 1 bis rue
Monseigneur Campo.
Réservation indispensable
auprès de Smala
au 06 80 91 75 22.
David Olaïzola et les compagnons dimanche à Nay. © DR
Gladys Amoros, Antoine Perrut,
Andy Martin. A partir de 21h au
Show Case Time, 8-10 rue Arribes.
Participation libre... Inscriptions
contact@showcasetime.fr
J PAU Palais Beaumont
Musique symphonique avec l’OPPB.
Jeudi 4, vendredi 5 (20 h 30),
samedi 6 février (18 h) : Ibert,
Symphonie n°6. Direction Fayçal
Karoui. Karl Heinz Schutz flûte
(soliste de l’orchestre
philharmonique de Vienne).
JBILLÉRE Salle de-Lacaze Je
serai Macbeth, à 20h.
VENDREDI
JBILLÉRE Salle de-Lacaze Je
serai Macbeth, à 10h et 14h30.
J PAU Soirée consacrée à la
divine boisson avec La Bande à
Bacchus qui offre un hommage en
fanfare chantée à la divine boisson
Tannat-mariachi, Syrah balkanisé,
Pinot-guinguette, Cabernet-jazz.
A 19h30 au Show Case Time, 8-10
rue Arribes. Tarif unique : 5 €.
J TARBES Le Parvis La
mélancolie des dragons, à 20h30.
J ABENSE-DE-BAS Salle
communale Nina, théâtre à 21h.
J PAU Conférence de l’Université
du Temps Libre Aquitaine-Pau sur
«Le Stress». A 17 h 30, amphithéâtre
600 UFR Droit, Économie et Gestion.
Ouverte à tous dans la limite des
places disponibles.
J PAU La compagnie
Lemportepièce présente
« Léonie est en avance » de
Georges Feydeau, dans le cadre des
pratiques amateurs. Vendredi 5 et
samedi 6 février à 20h30, au Tam
Tam Théâtre, 8 place du Foirail.
Entrée : 13€ / 9€. Renseignements /
Réservations : administration@tam
tamtheatre.fr 05 59 302 642.
L’événement Chali 2Na vendredi à Pau
L
a voix est toujours reconnaissable : grave, ronde,
presque rassurante.
Chali 2Na, c’est « une
voix assez unique en son genre »
insiste Blunt Aya, grand connaisseur des morceaux de ce fondateur du mythique groupe Jurassic 5.
Vendredi soir, en partenariat
avec Article 4 dont fait partie Blunt
Aya, la Centrifugeuse accueille à
la Maison de l’étudiant le rappeur
dans une nouvelle configuration :
Chali 2Na a délaissé Jurassic 5
pour s’associer à The Funk
Hunters, deux DJ de Vancouver, grands sorciers des effets
vidéos. Une rencontre qui promet
une formidable expérience
sonore et visuelle, à la croisée du
hip hop, du funk, de la soul... Un
rendez-vous qui a un goût
d’événement : le duo canadien
et Chali 2Na feront escale à Pau
après Paris, Lyon, Marseille et
Chali 2Na s’associe vendredi soir à
The Funk Hunters. © DR
avant Zurich ! Pour des tarifs
modestes « pour un artiste de
cette trempe ! » insiste Delphine
Cambot, présidente d’Article 4
qui ouvre aussi l’année en lançant
un label participatif pour les artistes.
Blunt Aya, lui, profitera de
l’occasion pour présenter son
nouveau set, avec Lorfé, Dj scratchin Beg aux platines et Kevin,
machiniste et percussionniste.
Blunt Aya est décidément sur
le devant de la scène, puisqu’il
présente ce soir à 21h au Show
Case (8-10 rue Arribes à Pau),
une soirée hip-hop spéciale, avec
Gadjé Voyageur et Gare Urbaine.
Depuis septembre, quatre jeunes
filles de 17 et 18 ans, issues de la
communauté manouche, ont en
effet mis en place un projet
musical avec l’aide de ces associations. Une fois par semaine, les
jeunes filles ont participé aux
ateliers d’écriture proposés par
Blunt Aya, et se sont initiées au
slam avec Méluzine. l
PRATIQUE
Vendredi 21h a la maison de l’étudiant
(6, 10 et 12 €). En partenariat avec
Article 4.
Nay Après avoir donné
Lons «Farid se met à
plus de 50 concerts en 2015
de Dax à Avignon, David
Olaïzola et les Compagnons
sillonnent les routes de
France. Ils feront escale à Nay
pour chanter les plus belles
mélodies basques, les titres
incontournables des
Compagnons de la chanson
et des chansons composées
par David Olaïzola.
J Dimanche 15h30 en l’Eglise.
15€, gratuit - de 12 ans.
Résas office du tourisme
ou 06.85.24.55.12.
table», et sans langue de bois.
L’humoriste livre au public sa
vision de la folie humaine.
L’amour, l’amitié, la télé réalité,
les instituts psychiatriques, les
médias,etc. Les sujets fusent
et les personnages
s’enchaînent. Un spectacle
original, bourré d’énergie,
tonique et vivifiant. Humour,
cynisme, émotion !
J Samedi 6 février 20h30
Cabaret Le Suivant,
29 avenue Joliot-Curie (10 €).
Rens/résas 06 99 06 32 76.
Petitom à Pau. © ARCHIVES PP
L’humoriste est à Lons samedi.© DR
SAMEDI
PAU M.G.+ the Two A’s
(blues, gospel, rhythm and
blues, jazz, soul, rock’n’roll).
Gladys Amoros (chant), Michel
Foizon (guitare), Andy Martin
(batterie) et Abdell B.Bop
(bassiste).
Samedi 21h au Show Case Time, 810 rue Arribes. Tarifs: 8 et 5 €.
J OLORON La Chapelle Non
mais t’as vu ma tête, samedi 6 février
10h30.
J MARCIAC L’Astrada Abd Al
Malik rencontre Albert Camus,
samedi 6 février 21h et dimanche 7
février 16h.
J
APPEL A CANDIDATURE
J PAU Ouvert à tous les
genres musicaux et tous les
types de formations musicales,
le Tremplin musical Discoverse pose
comme seules conditions d’avoir
plus de 12 ans (pas d’âge limite
maximum), de résider dans le 64 (au
moins un des membres de la
formation), de proposer 45 min de
créations originales et ne pas avoir
de contrat avec une maison de
disques ou société de production.
Inscriptions jusqu’au 25 février à
minuit sur le site www.discoverse.fr
ou sur la page Facebook du
tremplin.
50 |
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
TÉLÉVISION
6.25 TFou 8.30 Téléshopping 9.25 Petits secrets
entre voisins 11.20 Petits
secrets en famille 12.00 Les
12 coups de midi 13.00 Le
journal 13.55 Natalee Holloway : La détresse d’une
mère, téléfilm 15.30 Natalee Holloway : Justice pour
ma fille, téléfilm 17.00 L’addition, s’il vous plaît 18.00
Bienvenue chez nous 19.00
Money drop 20.00 Le journal 20.35 Loto 20.45 C’est
Canteloup
6.30
Télématin
9.35
Amour, gloire et beauté
9.55 C’est au programme
10.55 Motus 11.25 Les
Z’Amours 12.00 Tout le
monde veut prendre sa
place 13.00 Journal de 13h
14.00 Toute une histoire
15.05 L’histoire continue
15.35 Comment ça va bien !
17.15 Dans la peau d’un chef
18.10 Joker 18.50 N’oubliez
pas les paroles 20.00 Journal de 20 h 20.40 Parents
mode d’emploi
6.00 Euronews 6.30 Ludo
8.40 Miss Marple, téléfilm
10.15 30 millions d’amis
10.50 Midi en France 12.00
Le 12/13 12.55 Météo à la
carte 13.50 Un cas pour
deux, téléfilm 14.55 Questions au gouvernement
16.15 Des chiffres et des
lettres 16.55 Harry 17.30
Slam 18.10 Questions pour
un champion 19.00 Le
19/20 20.00 Tout le sport
20.20 Météo régionale
20.25 Plus belle la vie
10.30 Bis, film 12.05 La semaine de Stéphane Guillon
12.15 Mon oncle Charlie
12.45 La nouvelle édition
(C) 14.05 Le dernier loup,
film 16.00 La reine des
neiges, film 17.35 Journal
des jeux vidéo 18.05 Mon
oncle Charlie 18.25 L’album
de la semaine (C) 18.35 Importantissime (C) 18.45 Le
JT du grand journal (C)
19.10 Le grand journal (C)
20.10 Le petit journal (C)
20.50 Les Guignols
6.30 Zouzous 8.55 Consomag 9.00 Les maternelles
10.15 Vues d’en haut 10.50
Prédateurs 11.45 La quotidienne 13.00 La quotidienne la suite 13.40 Le
magazine de la santé 14.35
Allô docteurs 15.05 Eureka
15.10 Embarquement immédiat 15.40 Vu sur terre
16.35 Révolutions dans la
nature 17.30 C à dire ?!
17.45 C dans l’air 19.00 C à
vous 20.00 C à vous la
suite 20.15 Entrée libre
7.40 Miles dans l’espace
8.10 K3 8.25 Alvinnn !!! Et
les Chipmunks 8.35 Les
p’tits cuistots 8.50 M6 Boutique 10.00 Drop dead diva
10.50 Drop dead diva 11.45
Drop dead diva 12.45 Le
12.45 13.10 Scènes de ménages 13.45 Des voisins
trop parfaits, téléfilm 15.45
Rien ne sert de courir, téléfilm 17.25 Les Reines du
shopping 18.40 Chasseurs
d’appart’ 19.45 Le 19.45
20.10 Scènes de ménages
8.55 Walt Disney - 1/2
10.50 France-Allemagne,
une histoire commune 11.35
Ports d’attache 13.20 Arte
Journal 13.35 Razzia sur la
chnouf, film 15.25 Ports
d’attache 16.20 Les pharaons de l’Égypte moderne
17.20 X:enius 17.45 FranceAllemagne, une histoire
commune 18.15 La splendeur des Bahamas 19.00
Carnavals 19.45 Arte Journal 20.05 28 minutes 20.50
Tu mourras moins bête
SÉRIE
TÉLÉFILM
MAGAZINE
DOCUMENTAIRE
DOCUMENTAIRE
REPORTAGE
FILM
20.55
Les experts :
Cyber
20.55
Ne m’abandonne
pas
20.55
Des racines et des
ailes
Téléfilm de Xavier
Durringer
Avec : Samia Sassi, Marc
Lavoine
Histoire : Chama vient de
se marier sur Internet avec
Louis, récemment converti
à l’islam radical.
«Terres de Bretagne : du
pays rennais à la
presqu’Île de Crozon»
Voyager en terres de Bretagne, c’est partir à la découverte de la Bretagne
intérieure et parcourir ce
qui fait son caractère.
Documentaire de Manuel
Herrero
Documentaire sur les
grands entraîneurs sportifs, ceux qui endurent les
pires pressions, domptent
les ego les plus forts et
portent les espoirs de nations tout entières.
22.55
Débat : Qui sont ces
jeunes qui partent
faire le djihad ?
22.55
Grand Soir 3
Présenté par Julian Bugier
23.30 Les Français c'est les
autres, doc. 2.10 Toute une
histoire
Information
présentée
par Patricia Loison
23.20 In situ - Là où bat le
cœur de l'économie 0.15
Le pitch 0.20 Faut pas
rêver 2.10 Midi en France
22.30
Foxcatcher
Demain soir
20.55 Série :
Section de recherches
Demain soir
20.55 Magazine :
Des paroles et des actes
Demain soir
20.55 Film : Il faut
sauver le soldat Ryan
Demain soir
20.55 Série :
Homeland
Demain soir
20.40 Magazine :
La grande librairie
Demain soir
20.55 Série :
Once Upon a time
Demain soir
20.55 Série :
Au cœur de l'hiver
8.35 Touche pas à mon
poste ! 10.45 Le grand 8
12.00 D8 le JT 12.10 Pawn
Stars : les rois des enchères
13.30 Maigret, série 15.15
Maigret, série 17.15 Pawn
Stars : les rois des enchères
17.50 Touche pas à mon
sport, mag. 18.50 Touche
pas à mon poste !
8.30 W9 hits 10.30 Talents
W9 11.35 Le hit W9 12.50
Une nounou d’enfer 14.25
Une nounou d’enfer 15.50
Une nounou d’enfer 16.40
Un dîner presque parfait,
jeu 18.50 Les princes de
l’amour, jeu 20.15 Les
Simpson 20.40 La petite
histoire de France, série
8.50 Les mystères de
l’amour 9.40 Amour des
villes, amour des champs,
téléfilm 11.25 Alerte Cobra,
série 13.25 Infos 13.35 90’
Enquêtes, mag. 17.05 Las
Vegas, série 17.55 Las
Vegas, série 18.50 Las
Vegas, série 19.40 Les mystères de l’amour, série
6.45 Violetta 7.50 Au fil de
la nuit 8.55 Les frères Scott
10.40 Les frères Scott 11.35
Friends 12.25 Friends 13.15
Friends 13.40 Infos 13.45
Super Nanny, mag. 17.05
Revenge, série 18.00 Grey’s
anatomy, série 18.55 Grey’s
anatomy, série 19.45 Grey’s
anatomy, série 20.35 VDM
6.30 Téléachat 9.40 Smallville, série 11.15 Friends
trip 2, jeu 12.45 Friends trip
2, jeu 13.30 Tellement Vrai,
mag. 15.50 Friends trip 2,
jeu 16.35 Friends trip 2, jeu
17.25 Friends trip 2, jeu
18.10 Friends trip 2, jeu
18.55 Smallville, série 19.45
Smallville, série
8.40 Avengers : l’équipe
des super-héros 9.55 Ultimate Spiderman
11.00
Oggy et les cafards 12.10
Les Zouzous 13.30 Wakfu
15.45 Star Wars rebels
16.50 Ninjago 17.50 Les as
de la jungle à la rescousse
18.40 Une saison au zoo,
doc. 20.45 Monte le son
7.00 Lâche ta couette, div.
8.30 Top France, clips 9.30
Top clip 10.30 Top streaming, div. 11.30 Top D17,
clips 12.00 Top clip 15.30
Top hip hop, clips 16.30
Top D17, clips 17.30 Top
streaming, div. 18.30 Pawn
stars : les rois des enchères,
div.
MAGAZINE
MAGAZINE
SÉRIE
DIVERTISSEMENT
TÉLÉFILM
FILM
TÉLÉFILM
«La victime n°1»
Série de Eagle Egilsson
Avec : Patricia Arquette
Histoire : Le cadavre d’une
jeune fille est retrouvé par
des randonneurs.
21.45 Pris au jeu
22.35 Monnaie fictive
23.20
Les experts
«Rien ne change»
Série
0.15 Les experts 1.00 Les
experts 1.45 Les experts
2.40 Contre-enquête 3.30
Les noces de Figaro
21.00
En quête
d’actualité
20.55
Enquêtes
criminelles :
Le magazine des
faits divers
20.55
Gotham
20.55
Coach
Film de Bennett Miller
0.40 Deutschland 83 1.25
Deutschland 83 2.15 The
cut - la blessure, film 4.25
Surprises 4.40 Rencontres de cinéma
20.55
Les 30 histoires
20.40
Comment fabriquer une planète
20.55
Patron Incognito
En haut d’une immense
tour au milieu du désert
californien, Richard Hammond rassemble étape par
étape tous les éléments et
les conditions nécessaires
à la création de notre Terre
et de l’Univers.
«Christel Jaffres,
directrice générale
France de Bureau Vallée»
La société Bureau Vallée
est un concept qui propose
en magasin des produits de
papeterie discount, mais
aussi des accessoires bureautique, du mobilier.
22.10
C dans l’air
22.30
Patron Incognito
Magazine présenté par
Yves Calvi
23.15 Entrée libre 23.35
Dangers dans le ciel 0.25
Le gout de l’amour 1.15
Terres de glace
«Alain Brière, Président
de Balladins»
Reportage
0.15 Patron Incognito
2.00 Météo
2.05 M6
Music
20.55
Minuit à ParisHH
Film de Woody Allen
Avec : Marion Cotillard
Histoire : Un jeune couple
d’américains dont le mariage est prévu à l’automne
se rend pour quelques
jours à Paris. La magie de
la capitale ne tarde pas à
opérer...
22.25
Maïdan - L’art et
la révolution
Documentaire
23.20 Paradis : amour, film
1.15 Wolf Hall 5.05 Mission Mozart - Lang Lang &
Nikolaus Harnoncourt
20.55
Au bout de la nuit 2
20.50
Le skylabH
20.50
La rivière du crime
«...Mystérieuses»
Divertissement présenté
par Karine Ferri, Pascal Bataille
Un tour du monde d’histoires aussi incroyables les
unes que les autres, Racontées par les témoins qui ont
vécu des événements hors
du commun...
23.15 Les 30 histoires, div.
Téléfilm de Chris Fisher
Avec : Ray Liotta, Clifton
Powell
Histoire : Marty Kingston
s’est fait tirer dessus pendant une opération, en
voulant protéger son coéquipier, à l’époque où il
travaillait aux narcotiques...
22.45 Six bullets, téléfilm
Film de Julie Delpy
Avec : Lou Avarez, Julie
Delpy
Histoire : Juillet 1979. A
l’occasion de l’anniversaire
de la grand-mère, oncles,
tantes, cousins et cousines
sont réunis le temps d’un
week-end animé.
22.40 J’ai tué ma mère, film
Téléfilm de Rich Cowan
Avec : Ray Liotta
Histoire : À la découverte
d’un premier corps, tout
semble être le fruit du hasard, mais le détective Jack
Verdon a maintenant de
bonnes raisons de s’inquiéter.
22.30 Walker Texas Rangers :
la machination, téléfilm
Demain soir
21.00 Divertissement :
L'œuf ou la poule ?
Demain soir
20.55 Film :
6 jours, 7 nuits
Demain soir
20.55 Film :
Comme un chef
Demain soir
20.55 Divertissement :
Hell's kitchen
Demain soir
20.55 Série :
The fall
Demain soir
20.50 Magazine : On
n'est plus des pigeons !
Demain soir
20.50 Film :
Le livre d'Eli
13.50 Icarly 14.20 Le
roman de renart 16.00
Gu’live 16.25 Sonic Boom
16.50 Lanfeust Quest 17.20
La ferme en folie 17.50 Objectif Blake ! 18.30 Mes
parrains sont magiques
18.50 Chica vampiro, mortel d’être un vampire 20.40
Dans ma télécabine
8.10 Couleurs outremers
8.40 Passion decouverte
9.35 Dans la peau d’un
autre 11.50 Les recettes de
Babette 12.00 Infô midi
12.10 Outremer tout court
12.20 Plus belle la vie, la
collec’ 15.20 Scrubs 17.10
Cut 18.30 Infô soir 18.50
Couleurs Sport 19.00 H
6.30 Petits secrets entre
voisins 9.00 American
Wives 11.30 Sous le soleil
12.35 Sous le soleil 13.45
PEP’S 13.50 Les enquêtes
impossibles 15.40 Les enquêtes impossibles 16.45
Preuve à l’appui 18.30
Preuve à l’appui 20.20
PEP’S
7.30 Sammy & Co 8.30
Face au doute 11.50 Docteur Quinn, femme médecin 13.35 Docteur Quinn,
femme médecin 14.40
C’est ma vie 15.50 C’est ma
vie 17.05 Buffy contre les
vampires 18.50 Buffy
contre les vampires 19.40
Buffy contre les vampires
6.50 The listener 8.40
Trop chou - chatons 9.05
Révélations 12.40 Demain
à la une 13.30 Demain à la
une 14.20 Cabinet de curiosités 15.15 Cabinet de
curiosités 16.10 Cabinet de
curiosités 17.10 London Ink
18.55 Counting cars 19.50
Counting cars
8.35 Hors-piste Chamonix
10.35 Wheeler Dealers :
tournée mondiale ! 12.15
Chasseurs de coffres-forts
13.15 Chasseurs de coffresforts 14.15 Chasseurs de coffres-forts 15.15 Chasseurs
de coffres-forts 16.05 Les
bûcherons du marais 18.40
Les bûcherons du marais
6.00 Téléachat 9.00 Sans
tabou 9.45 Sans tabou
10.30 Sans tabou 11.30
C’est mon choix 12.30 C’est
mon choix 13.30 Navarro
15.15 Navarro 16.50 Pour
l’amour du risque 17.45
Pour l’amour du risque
18.45 C’est mon choix
19.45 C’est mon choix
20.50
L’instit
20.45
Investigatiôns
20.50
Alice Nevers, le
juge est une
femme
20.55
Storage Wars Texas
20.50
River monsters
20.55
Le fantôme de
mon ex
«La loi du marché»
22.35 Alice Nevers, le juge
est une femme
Divertissement
22.05 Storage Wars - Texas
23.15 Storage Wars : enchères
surprises
«Le titanic de l’Amazone»
Série
22.45 Ces crimes qui ont
choqué le monde 0.30 Dossiers criminels
20.50
Top Gear France
Demain soir
20.50 Film :
Braquage à l'Italienne
Demain soir
20.55 Film :
Le règne du feu
Demain soir
20.50 Film :
Traque sur internet
«Secrets»
«L’ombre de la Mafia Série
Villes violentes : Naples»
Avec : Gérard Klein
Magazine
22.25 L’instit 0.05 G ciné 21.30 Investigatiôns 22.35
Investigatiôns
0.10 Les Parent
Demain soir
20.50 Série :
Merlin
Demain soir
20.45 Série :
Famille d'accueil
«Le permis cascade
niveau 2»
Divertissement
22.00 Top Gear France
23.10 Top Gear France
Demain soir
20.50 Documentaire :
Tunnel sous la Manche
Téléfilm
Avec : Bernard Yerlès
22.40 Il court, il court le
furet, téléfilm
Demain soir
20.55 Film :
Le témoin du mal
TÉLÉPROGRAMMES : 04 91 27 01 16
Magazine
Le journal intime révèle ses
secrets : affaire Olivier
Touche / Affaire Lejard :
fortune fatale.
23.00 Enquêtes criminelles :
Le magazine des faits divers
«Bruce Wayne»
Série de Danny Cannon
Avec : Ben McKenzie
Histoire : Alors que le jeune
Bruce Wayne rentre chez
lui avec ses parents, ils sont
abattus sous ses yeux par
un homme masqué.
21.55 Selina Kyle
22.50 Gotham, série
«Nouvel an chinois : quand les
Chinois rachètent la France»
Magazine
Les investissements chinois
en France font la Une de
l’actualité. Dans certains
secteurs, c’est une razzia !
22.50 En quête d’actualité,
mag.
MÉTÉO
03 FéVRIER
08h15
18h14
St Blaise
Naquit, vécut et mourut en Arménie au IVe siècle, décapité sur l’ordre d’Agricola.
Les Blaise sont émotifs et droits.
Couleur : le jaune Chiffre : le 3
03h33
13h40
DEMAIN
3 13
SAMEDI
5 16
5 16
3 15
11 17
3 12
7 13
QUALITÉ DE L’AIR
5
Agglo. de Pau
hier :
4
1 à 4 : très bon
à bon
5 à 7: moyen
à médiocre
10 14
9 13
6 13
5 16
7 12
9 13
6 16
2 16
2 9
hier :
5 16
3 15
3 17
Bassin de Lacq
10 16
10 16
3 12
3 11
DIMANCHE
3 15
7 16
4 12
| 51
«Devant Saint-Blaise, tout s’apaise.»
VENDREDI
6 12
6 12
34ème
34e jour
5e semaine
05ème
semaine
2016
PENSÉE
MERCREDI
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
6 16
7 17
6 12
6 12
7 13
2 15
4 14
4 10
AUJOURD'HUI
9 13
8 à 10 : mauvais
à très mauvais
Informations
complémentaires :
05 56 24 35 30
www.airaq.asso.fr
Salies-de-Béarn
9 13
Garlin
Arzacq
Lembeye
7 12
7 11
9 13
Mauléon
7 11
7 12
20 km/h
34 - 36
6 11
5 9
Les nuages encore nombreux
au lever du jour se dispersent
en matinée et laissent place à
des éclaircies de plus en plus
belles.
Le relief est bouché par des
nuages qui viennent s'y
bloquer. Ils sont porteurs
d'averses de neige vers 1200
mètres au lever du jour puis
900 m en matinée. Les chutes
de neige sont faibles en
général mais durables. On
peut même voir quelques
flocons virevolter vers 700 m
dès la fin d'après-midi.
Les pluies de la nuit viennent
buter contre le relief en
matinée. Elles sont suivies
d'un ciel chaotique ou les
éclaircies et les passages
nuageux se succèdent, des
averses tombent
régulièrement. Elles
s'espacent en soirée.
Les quelques nuages présents
en moyenne montagne au
lever du jour, s'évacuent
rapidement et laissent place à
une belle journée ensoleillée.
Le temps devient plus
agréable. La grisaille présente
à l'aube se dissipe en matinée
et un temps bien ensoleillé se
généralise.
AILLEURS
Le ciel est très nuageux à
couvert et il pleut par
intermittence le matin. Dès la
fin de matinée, des éclaircies
font leur apparition mais elles
sont entrecoupées de
quelques averses. Ces
dernières sont un peu plus
marquées sur le Piémont.
QUELQUES 3 FEVRIER
13h07
19h12
06h00
12h29
18h43
05h52
12h18
18h33
Lille . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 / 8
Paris . . . . . . . . . . . . . . . . 6 / 9
Strasbourg
...........
4 /8
Bordeaux . . . . . . . . . . . . 7 / 11
Toulouse
l 1962 : voyage inaugural du paquebot France entre Le Havre et New-York
l 1966 : premier alunissage d’une sonde soviétique, Luna 9
l 1975 : mort de la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum
l 1989 : mort du cinéaste américain John Cassavetes
l 1998 : un avion militaire américain volant à basse altitude coupe le câble
00h32
06h28
............
6 / 11
Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 / 9
Brest
...................
6 / 11
Clermont-Ferrand. . . . . . . . . 3 / 7
Ajaccio . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 / 16
Marseille . . . . . . . . . . . . . . . . 10 / 14
d’un téléphérique à Cavalese, une station de ski des Dolomites : 20 morts
l 2006 : un millier de morts dans le naufrage du ferry égyptien «Al Salam
98» en mer Rouge
l 2009 : dernier périple de l’ex-porte-avions Clémenceau qui quitte le port
militaire de Brest pour rejoindre un chantier de démantèlement au nord-est
de l’Angleterre
l 2009 : l’Iran place en orbite son premier satellite baptisé Omid (Espoir)
l 2010 : décès du comédien et metteur en scène Georges Wilson
l 2012 : condamnation en appel à la perpétuité de Douch, ex-patron de la
prison de Phnom Penh sous le régime cambodgien des Khmers rouges et
premier cadre du régime totalitaire à être définitivement jugé
14
4
5
12
4
6
9
1
10
8
17
7
7
19
9
14
24
4
16
19
HOROSCOPE
Mercredi 3 février 2016
BÉLIER (21/03-20/04)
Travail : Des contretemps
un peu contrariants ? Faites
preuve de patience et essayez de garder votre calme. Amour : Priorité à la
famille puisqu’elle vous apportera bien
des satisfactions. Profitez-en ! Santé :
Pas d’excès alimentaires.
GÉMEAUX (22/05-21/06)
Travail : Vous avancez beaucoup trop vite. Attention
aux erreurs de jugements dues à votre
précipitation à voir évoluer les choses.
Amour : Savez-vous au juste quelles
sont vos véritables attentes sur le plan
sentimental ? Santé : Bon tonus.
LION (23/07-23/08)
Travail : Votre soif de changement s’accommode mal des
délais exigés par la mise en place d’une
nouvelle organisation. Amour : Votre
générosité n’a pas de limites. Vous aimez
faire plaisir, mais méfiez-vous des profiteurs ! Santé : Excellente.
BALANCE (23/09-22/10)
Travail : Votre bonne organisation va vous servir. Vous
serez à la hauteur de la situation et répondrez ainsi à toute sollicitation. Amour : Ne
vous emballez pas trop vite. Restez au
contraire lucide pour éviter toute déception. Santé : Bonne.
SAGITTAIRE (23/11-21/12)
Travail : N’hésitez pas à dire
haut et fort tout ce que vous
avez sur le cœur. Au moins, cela vous
soulagera ! Amour : Sortez un peu plus,
car vous avez vraiment besoin de vous
aérer ! Vous êtes invité quelque part ?
Acceptez ! Santé : Tonus.
VERSEAU (21/01-19/02)
Travail : Toute hésitation
vous nuit. Prenez les rênes
sans attendre et foncez ! Amour : Votre
vie sentimentale ne vous paraît pas assez
excitante ? Le temps est alors venu de
prendre les bonnes décisions. Santé :
Nerfs à ménager.
TAUREAU (21/04-21/05)
Travail : Vous travaillez trop.
Le surmenage vous guette si
vous ne vous obligez pas à lever le pied.
Amour : Il serait bon de rechercher un
dialogue constructif et enrichissant avec
votre moitié. Santé : Faites plus d’exercices sportifs.
CANCER (22/06-22/07)
Travail : Restez ferme et
inflexible. Et même si cela
dérange autour de vous, tenez bon !
Amour : Toute brusquerie est à proscrire. La tendresse et la douceur sont
vos meilleures alliées sur le plan affectif.
Santé : Pensez aux fruits.
VIERGE (24/08-22/09)
Travail : Quitte à avoir la
réputation de quelqu’un
qui dérange, il est important que vous
montriez votre détermination. Amour :
Solo, recherchez-vous vraiment le grand
amour ? On a quand même peine à le
croire ! Santé : Pas de grignotage !
SCORPION (23/10-22/11)
Travail : Activités de routine.
Une journée tranquille et
équilibrée, sans grand bouleversement.
Amour : Des affinités avec les Capricorne. Vous trouverez avec les natifs de
ce signe de nombreux points affectifs
intéressants. Santé : Moyenne.
CAPRICORNE (22/12-20/01)
Travail : Tout marche comme
sur des roulettes et c’est parfait ! Peut-être commenciez-vous à vous
ennuyer d’ailleurs ! Amour : Et si vous
vous inscriviez à une activité sportive,
en attendant votre alter ego ? Santé :
Ménagez votre foie.
POISSONS (20/02-20/03)
Travail : Votre méthode porte
ses fruits. Raison de plus pour
aller de l’avant, quitte à désorienter
quelque peu votre entourage. Amour :
Passion intense et particulièrement
agréable. Vivez tout cela sans frein ni
contrainte. Santé : Vitalité.
LES GENS D’ICI
Jean-Marie
Leroy
Jean-Marie
Gouineau
Il est le président
des Joyeux Pétanqueurs
de Pontacq qui comptent
44 adhérents. PAGE 16
Le président d’El Sorteo
envisage l’avenir
de la peña taurine
PAGE 18
avec sérénité.
Mon journal, ma vie en Béarn et Soule
TOUS LES SPORTIFS
S’Y RETROUVENT !
Cahier 100% sport
le samedi et le lundi
PYRÉNÉES
Sandrine
Darrigol
COURSE À PIED
2 000 coureurs
ce soir à Pau
SPORTS
Ruée de Pères
Noël annoncée,
ce soir à partir
de 20h dans
les rues de Pau
: pas
1 950 participants moins de
attendus sur les sont
28es Courses
de la Paix. Un
record.
CAHIER DETACHABLE
SUPPLEMENT
Après un an d’existence
du SEL de la Légende à
Sauveterre, elle fait partie
du nouveau bureau. P. 22
PPE GIONNET
52 |
MERCREDI 3 FÉVRIER 2016
PAGE IX
AU JOURNAL DU
SAMEDI 21 - DIMANCHE
22 DÉCEMBRE
2013
JEU À VOLONT
É!
&
Du rugby à l’hebdo «Pays»
PORTRAIT C’est par le rugby, pratiqué à la Section Paloise, et le «Center», un café très animé de Pau, que Jean-Paul Basly
accéda à l’univers de «Pays», éphémère hebdomadaire régional d’information dont il réédite les numéros chez «La Biscouette».
L
e 9 février à partir de
18 h 15 à l’Ostau bearnés
(46, boulevard AlsaceLorraine), Jean-Paul
Basly participera à une causerie
autour de «Pays», l’hebdomadaire d’information du bassin de
l’Adour à la brève existence (mai
1977-novembre 1978) auquel il
rend hommage en rééditant les
numéros parus. Plus jeune, il
s’était illustré sur la pelouse des
stades, au sein de la Section
Paloise où il détint, de 1966 à
1978, le poste de trois-quarts
centre. Il s’était initié au rugby à
Monein après avoir tâté du basket
à Mialos, son village natal et celui
de ses parents agriculteurs.
«Après le titre de champion de
France acquis en 1964, il y avait
eu pénurie de joueurs et la
Section recrutait dans les petits
clubs», explique l’ancien coéquipier de Robert Paparemborde,
Christian Loustaudine, Michel
Ollé, Gérard Brusque, Marc
Etcheverry ou encore Gérard
Mariné, des noms familiers au
public de la Croix du Prince.
«J’ai eu la chance d’évoluer
dans un groupe homogène. En
1970, on a gagné le challenge
Béguère et accédé, en 1974, à la
demi-finale du championnat
contre Narbonne»,
se
remémore-t-il. Instituteur spécialisé formé à l’Ecole Normale de
Lescar, son statut n’avait rien de
rare car «à l’époque, il y avait pas
mal d’enseignants dans toutes
les équipes», se souvient-il.
«C’étaient des utopistes»
En ce temps-là, rugbymen,
étudiants et journalistes refaisaient le monde au comptoir du
«Center», le bar géré par Michou
Basly, son épouse : «Ça grouillait
d’idées. Les gars de «Pays»,
Claude Vidal et Patrick Busquet,
LIGNE DE VIE
Né le 10 avril 1946 à Mialos.
Veuf. Père de Franck, 39 ans.
Etudes : diplômé de l’Ecole
Normale de Lescar (1962-1966).
Carrière : Instituteur spécialisé
à Jurançon et Billère. Retraité
depuis 2006.
Vie associative : Secrétaire
des «Noires de Pau», de «Lo Siular
d’Aàs» et du Groupe d’études
ornithologiques béarnais. Cofondateur de «La Biscouette»
(édition de livres à dominante
sportive).
Passion : l’écriture. Il a collaboré
à l’hebdomadaire régional «Pays»
dont il publie la compilation d’une
année et demie de parution. Vendus
à Pau (Marrimpoey, Tonnet et
Parvis-Leclerc), les deux tomes
seront présentés le 19 février
à 18 h au «Café suspendu» à Billère
(15, rue Jeanne Lassansaa).
Instituteur retraité et ancien joueur de la Section Paloise, Jean-Paul Basly sort «Pays» de l’oubli. © NICOLAS SABATHIER
m’ont demandé d’assurer la
rubrique sportive mais de
manière décalée. On naviguait
entre le sous-entendu et le clairement dit. C’étaient des dissidents
en guerre contre les monopoles de presse, des utopistes qui
rêvaient d’un autre monde. Ils
voulaient redonner la parole aux
gens», résume Jean-Paul Basly.
Constitué en Société coopérative ouvrière de production, le
journal défendait «les radios
libres, la langue, le pastoralisme
et le territoire en son ensemble»,
énumère-t-il. Le titre qui compta
jusqu’à 3 000 abonnés s’enlisa
dans les difficultés financières
puis l’aventure intellectuelle et
sociale prit fin.
Par nostalgie de sa jeunesse
mais aussi pour que cette folle
expérience d’autogestion et
d’émulation collective ne sombre
pas dans les oubliettes, le collaborateur d’autrefois a voulu
raviver la mémoire de «Pays»
conçu aussi comme «un objet
littéraire». Après avoir récupéré
«tous les numéros ou presque»,
il a battu le rappel des anciens,
tel le maquettiste Régis Duc, pour
une contribution écrite. Le tout
est rassemblé en deux tomes
(800 pages au total) sous la
houlette de «La Biscouette»,
association fondée voici quatre
ans avec son copain Pascal
Médan, professeur à Haïti. La
minuscule maison publie des
ouvrages à dominante sportive
régionale à l’instar de «Le tour
du Béarn» d’Alain Laplace et «De
l’enfer au paradis, les champions
de France 1964» d’Yves Coup.
L’écriture, le papier et le livre
procurent à Jean-Paul Basly le
supplément d’évasion qui le
stimule. Lauréat du concours des
«Noires de Pau» (1996), il prend
goût à la nouvelle policière et
s’implique dans les rouages de
la structure dont il assure le secrétariat depuis trois ans. La remise
au goût du jour de «Pays», avec
ses outrances et impertinences,
comble l’être sensible aux débats,
combats et engagements qui lui
semblent faire défaut au
XXIe siècle. «C’était un perpétuel
bouillonnement d’idées que les
réseaux sociaux ne portent pas
de la même façon. Aujourd’hui,
à quoi rêvent les jeunes?», interroge le Béarnais dubitatif, marqué
au fer rouge par l’esprit de «Pays».
l RENÉE MOURGUES
Mon journal, ma vie en Béarn et Soule
ET SI VOUS PROFITIEZ DU WEEK-END ?
&
BT_5x66_Pyr Week-End 2014
- Chaque vendredi, nos pages spéciales week-end
- Tous les jours, un agenda complet des sorties
larepubliquedespyrenees.fr
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
54
Taille du fichier
9 789 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler