close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

9072 du 2 Février 2016_Mise en page 1

IntégréTéléchargement
NUMERO
9072
MARDI
2 Février 2016
150 FCFA
lCOUR CONSTITUTIONNELLE
Suite et fin de
l’arrêt n°002/CC/ME
du 29 janvier 2016,
en encart
l Séance de tirage au sort d’enregistrement et de diffusion des messages des partis politiques
l
Idrissa Hamadou ONEP
Pour l’équité entre
partis et entre
candidats dans l’accès
aux médias publics
La table de séance lors de la cérémonie du tirage au sort
e président du Conseil supérieur de la
communication (CSC), M. Abdourahamane
Ousmane, a présidé hier après midi, à
l’auditorium Sani Bako, une séance de
tirage
au
sort
pour
déterminer
l’ordre
d’enregistrement et de diffusion des messages des
partis politiques, groupements des partis politiques
et candidats indépendants dans le cadre des
L
l Fin à Bali de la Conférence Internationale
sur la planification familiale
élections législatives du 21 Févier 2016. Cette
séance s’est déroulée en présence des cadres du
CSC, de la vice-présidente de la Commission
nationale des droits humains (CNDH), des
représentants des partis politiques et des candidats,
des observateurs nationaux et internationaux et de
plusieurs invités.
P. 3
Messages des candidats
à l’élection présidentielle
P. 2
2016, 1er tour
l
DR
l Ambiance de campagne à Niamey
La fièvre électorale
bat son plein
P. 3
l Session de formation des magistrats sur la loi
portant Code de Procédure Civile Nigérien
Accélérer les efforts afin de donner à 120 millions de femmes
supplémentaires l’accès à la contraception
P. 7
Outiller les participants sur
le contenu de cette loi
P. 5
NATION
2
Messages des candidats à l’élection présidentielle 2016, 1er tour
Publication parrainée par le Conseil Supérieur de la Communication (CSC)
Message du candidat du PNDS Tarayya pour
l'élection présidentielle du 21 février 2016
MESSAGE DU CDS RAHAMA
Nigériennes, Nigériens, chers compatriotes
La Convention Démocratique et Sociale (CDS RAHAMA), fidèle à sa
ligne de la Social-démocratie, vise à instaurer au Niger une Société
laborieuse et prospère, fondée sur le respect des principes de la
justice, de la démocratie et du développement social, une société
plus humaine, plus solidaire, et plus fraternelle.
Le CDS RAHAMA, depuis l'avènement de la démocratie en 1991 a
toujours présenté dignement et avec succès des candidats aux
élections présidentielles et législatives dans toutes les
circonscriptions électorales et quelle que soit l'alliance dans laquelle
il s'est trouvé.
Depuis plus de trois (3) décennies, dans l'espoir d'amélioration du
cadre macro-économique pour le Niger, des plans et programmes
ont été conçus autour du concept d'ajustement et de stabilisation en
mettant l'accent sur des politiques d'austérité et de reformes
structurelles, mais la crise économique et financière, n'a pu être
jugulée.
Encore de nos jours, le Niger continue de ressentir les effets de cette
crise ; le poids des endettements extérieurs et intérieurs, ainsi que
l'accumulation des arriérés tant internes qu'externes, se font toujours
sentir avec acuité, constituant par là, un véritable obstacle, à la
relance réelle de la croissance économique.
L'Etat démocratique et républicain que le peuple nigérien, a
souverainement et laborieusement mis en place depuis le lendemain
de la Conférence Nationale Souveraine de 1991, demeure encore
marqué par sa fragilité et son instabilité ; s'y ajoute un contexte
sécuritaire toujours préoccupant
Tenant compte de tout ce qui précède, le CDS RAHAMA à travers le
Programme de notre candidat Abdou Labo, se propose de :
1) Assurer l'intégrité du territoire ainsi que l'ordre public, la sécurité
des personnes et des biens en un mot : la Sécurité Nationale IPour
ce faire, le CDS RAHAMA envisage de :
•Développer les capacités d'anticipation, de prévention par la
promotion d'une prospective sécuritaire ;
•Renforcer les capacités de riposte et d'action par l'occupation
territoriale optimale, la formation, la spécialisation, l'équipement en
matériel et logistique de pointe pour nos forces de Défense et de
Sécurité ;
2)Rendre effective la bonne Gouvernance à tous les niveaux et dans
tous les secteurs avec des propositions concrètes contenues dans
le programme du Candidat du CDS RAHAMA
3) onner une meilleure garantie pour la stabilisation et la
pérennisation des institutions démocratiques et républicaines ;
4)Assurer une promotion sociale politique et économique de la
femme
5) Mettre en œuvre une politique de mobilisation de la jeunesse à
travers la création et l'équipement des centres de jeunes dans les
chefs-lieux des régions, les départements et communes pour former,
animer et sensibiliser les jeunes
6)Pour le secteur Primaire
Le CDS Rahama se propose
•de concevoir et mettre en œuvre un programme national de
l'Agriculture familiale soutenu par un programme conséquent
d'hydraulique et d'irrigation ;
•De mener une Consultation nationale sur le développement
spécifique des différentes zones pastorales de chacune de nos
régions
•Mettre en œuvre le Programme Foresterie communautaire ou «les
266 Vertes » en référence aux deux cent soixante six (266)
communes urbaines et rurales que compte notre pays.
7)Pour le secteur Secondaire :
Le CDS RAHAMA envisage de :
•Créer des unités industrielles pour chaque région.
•Promouvoir des Petites et Moyennes Entreprises du sous-secteur
Bâtiments Travaux Publics ;
•Mettre en œuvre une politique de transport prenant en compte la
sécurité routière, le renouvellement du parc de véhicules et la
professionnalisation des opérateurs.
•Doter notre pays d'infrastructures et équipements de
télécommunication, modernes et fiables et des services variés de
bonne qualité accessibles et au moindre coût.
8) Sur le plan social et culturel : Le CDS RAHAMA s'emploiera à :
•Instituer un système permanent de protection sociale pour tous;
•Créer un Département Ministériel à part entière chargé spécialement
de solidarité et de l'action sociale ;
Dans le domaine de l'éducation, Le CDS RAHAMA envisage :
•De refonder les curricula en ce qui concerne les programmes de
tous les cycles de formation ;
•élaborer un plan national de développement de l'enseignement
supérieur
Nigériennes et Nigériens de toutes les régions du Niger, Nigériennes
et Nigériens de la Diaspora, Votez Utile, Votez les candidats du CDS
RAHAMA,
Votez ABDOU LABO et son Programme : L'expérience au service de
la sécurité et du développement économique et social du Niger.
Je vous remercie
Message du candidat du MNSD-NASSARA
Ecce homo. Voici l’homme : El Hadj SEINI OUMAROU. L’homme que le MNSDNASSARA a investi pour porter ses valeurs et défendre ses couleurs à l’élection
présidentielle de février 2016.
Ce faisant, le candidat du MNSD-NASSARA se lance pour la deuxième fois
consécutive à la conquête du pouvoir sur la base d’un contrat-programme qui prend
en compte les véritables aspirations du peuple nigérien et ses attentes toujours fortes
en matière de démocratie, de libertés individuelles et collectives et de résilience contre
l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.
Homme de foi et de raison, pondéré et intègre El Hadj SEINI OUMAROU saura, plus
que tout autre, réaliser ce formidable challenge qui engage à une claire vision des
options de développement du Niger et de son devenir en mieux.
Souvenez-vous ! Souvenez-vous que, à l’arrivée du MNSD–NASSARA au pouvoir en
1999, le pays était au bord de la banqueroute : tout était à faire voire à refaire.
Souvenez–vous, que notre parti a su installer, au cours de sa gestion du pouvoir, un
climat favorable au culte de l’effort et à la culture de l’excellence qui aura finalement
permis à l’Etat d’engager les réformes nécessaires à l’émergence du Niger, à sa
visibilité et à sa crédibilité.
Aujourd’hui et depuis l’avènement au pouvoir du régime actuel, notre pays est assujetti
à des crises multiples et multiformes dans les domaines de la gouvernance
démocratique, sociale, économique et même culturelle.
Aujourd’hui, notre pays est confronté à une insécurité permanente et violente.
Aujourd’hui encore notre pays, le Niger, assurément, est en pleine perte de ses valeurs
essentielles. Valeurs d’humanité, de fraternité, de solidarité, de paix auxquelles le
régime oppose la violence aveugle, l’instrumentalisation de l’appareil d’Etat, l’esprit
de clan et le népotisme, la culture de la médiocrité et l’enrichissement illicite, la
corruption, le mensonge et la délation.
Nigériennes Nigériens
Mes chers compatriotes
Le 21 Février 2016 vous irez aux urnes pour élire l'homme à qui vous allez confier
la destinée de notre pays.
Je me présente à nouveau devant vous, fort cette fois de deux références : mon
bilan du premier mandat et un nouveau programme qui va consolider les acquis
du « Programme de Renaissance » que vous avez connu.
Ce Programme qui va guider mon deuxième mandat, est intitulé "Programme de
Renaissance II". Il a pour premier objectif d'élever le niveau de vie de nos
populations et d'éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes.
Durant les cinq (5) années de mon premier mandat j'ai veillé au renforcement de
la démocratie et de l'Etat de droit ainsi que la sécurité des personnes et des biens,
l'initiative 3N est devenue une réalité, la fibre optique, les échangeurs, les rails
font désormais partie de notre réseau d'infrastructures de communication, nos
villes brillent de mille feux. Sur le plan social le bien-être des populations
nigériennes a été amélioré que ce soit au niveau de l'accès à l'eau potable, au
niveau de l'éducation, de l'emploi ou de la santé et ce malgré un contexte
particulièrement difficile. Bref nos populations ont raison de lancer à mon passage
le slogan : ka yi mungani mun godé ; ni té ir di ir sabu.
Cette fois je reviens vers vous avec un nouveau programme intitulé « Programme
de Renaissance II », une suite logique du précédent programme et comportant
huit axes prioritaires :
1.Promouvoir la renaissance culturelle ;
2.Poursuivre la consolidation des institutions démocratiques ;
3.Assurer la sécurité des personnes et des biens ;
4.Garantir l'accès à l'eau pour tous ;
5.Assurer la sécurité alimentaire à travers l'initiative 3N «les Nigériens nourrissent
les Nigériens. »
6.Développer les infrastructures de communication et énergétiques ;
7.Développer les secteurs sociaux : éducation et santé ;
8.Promouvoir l'emploi des jeunes.
Le 21 février 2016, votez, votez massivement pour le candidat qui tient ses
promesses et je sais que je peux compter sur vous.
Vive le Niger
Je vous remercie
Message du candidat du MODEN FA LUMANA
Avec Hama Amadou, construisons ensemble le Niger !
Pour le Président Hama Amadou, la seule préoccupation
digne d'intérêt reste et demeure le Niger et la situation
des Nigériens.
Pour lui, c'est "LE NIGER D'ABORD, LE NIGER
ENSUITE, LE NIGER TOUJOURS"
Et ce cher Niger, c'est ensemble que nous allons le
construire.
L’heure est donc venue de changer radicalement ces tendances qui discréditent notre
humanité et maintiennent toujours notre pays au dernier rang des Nations déshéritées.
El Hadj SEINI OUMAROU, le candidat du MNSD-NASSARA investi pour apporter ce
changement, est un homme pragmatique, pétri de bon sens et d’un sens prononcé de
la mesure ; c’est lui l’homme de la situation.
Accordez lui vos scrutins et vos suffrages, et il saura mettre un terme à la renaissance,
cette parenthèse catastrophique que constitue l’avènement du premier régime de la
septième République, afin de faire du Niger, une Nation moderne, démocratique et
citoyenne. Un Niger exempt de la corruption et respectueux de l’éthique ; un Niger
équitable, solidaire, uni et havre de paix.
Mardi 2 Février 2016
NATION
3
l Séance de tirage au sort d’enregistrement et de diffusion des messages des partis politiques
16. ANDP Zaman Lahiya,
17. UDR Tabat,
18. PPN-RDA,
19. MPR Jamhuriya,
20. Indépendants Kouzari,
Idrissa Hamadou/ONEP
A
seur,
12. PSD Bassira,
13. MDC Yarda,
14. RDP Jama’a,
15. CDR Boukata,
Le président du CSC (micro) présidant la séance
l
l’issue du tirage au
sort l’ordre d’enregistrement et de diffusion des messages des
partis politiques, groupements de partis politiques
et indépendants s’est
établit comme suit :
1. Indépendants Tartyt,
2. PNDS Tarayya,
3. CDS Rahama,
4. CDP Marhaba Bikhum,
5. Indépendants Rakoumi,
6. MDR- Tarna,
7. UNI,
8. PNA Al’Ouma,
9. Moden FA Lumana
Africa,
10. Groupement MNRD
Hankuri et PSDN Alhéri,
11. UDSN Talaka le Batis-
l
Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a présidé hier après midi, à l’auditorium
Sani Bako, une séance de tirage au sort pour
déterminer l’ordre d’enregistrement et de diffusion des messages des partis politiques,
groupements des partis politiques et candidats
indépendants dans le cadre des élections législatives du 21 Févier 2016. Cette séance s’est
déroulée en présence des cadres du CSC, de la
vice-présidente de la Commission nationale
des droits humains (CNDH), des représentants
des partis politiques et des candidats, des observateurs nationaux et internationaux et de
plusieurs invités.
Idrissa Hamadou/ONEP
Pour l’équité entre partis et entre candidats dans l’accès aux médias publics
Lors du tirage au sort
21. Indépendants TELE,
22. MPN Kiishin Kassa,
23. MNSD Nassara,
24. PS Imani, 25. Murna
Farhan,
26. RDNC Bil’Adam,
27. Indépendants Tanat,
28. RSD Gaskiya,
29. NGN Halal,
30. PCP Chawara,
31. Amen Amin,
32. Conir Himma,
33. ARD Adaltchi Mutuntchi,
34. Indépendants Mota,
35. UDPS Amana,
36. CPR Inganci,
37 MNCPS Safina,
38
Indépendants
Bounkassa,
39 PDP Annour,
40. Indépendants Rayouwa,
41. ADN Fussa’a,
42. MSRD Damana
43. PUND Salama.
Peu après le tirage, le
président du Conseil
supérieur de la communication,
M.
Abdourahamane
Ousmane
a
annoncé que le CSC
établira bientôt un calendrier d’enregistrement des
messages des partis politiques et candidats avant
d’inviter ses derniers à
transmettre leurs messages le plus vite possible
afin que ces messages
soient diffusés dans le
délai et dans le respect de
la chronologie établie. Il a
précisé que le choix de la
langue et ou de celui qui
fera le message sont libres.
Par ailleurs, le président
du CSC a ajouté que cet
enregistrement
n’excédera pas cinq minutes
en audiovisuel et ¼ de
page à l’écrit.
Mamane Abdoulaye
l Ambiance de campagne à Niamey
La fièvre électorale bat son plein
Ouverte le 30 janvier dernier à minuit, heure
locale, la campagne électorale pour le compte
du 1er tour de l’élection présidentielle couplée
aux législatives bat son plein sur toute
l’étendue du territoire national. A Niamey, la
capitale les changements sont remarquables
même pour les plus désintéressés de la chose
politique. Le ‘’visage’’ de la ville et l’ambiance
ont tout d’un coup changé. Mais c’est surtout
au niveau des QG de campagne des différentes
formations politiques que s’observe cette fièvre
électorale.
e matin du 31 janvier
dernier,
les
Niaméens se sont
réveillés dans un nouveau
décor de leur ville. En
effet, les rues ont systématiquement pris des
couleurs. Banderoles, fanions et effigies des candidats
et
des
partis
politiques
en
lice,
pavoisent désormais le
moindre coin de rue de la
capitale. Les couleurs
sont tout aussi multiples et
variées que les candidats
L
et leurs partis. Du rose au
vert, en passant par l’orange, le bleu, l’orange, le
rouge, le blanc, le jaune et
autres
associations,
toutes les couleurs des
formations politiques engagées dans la campagne
sont visibles un peu
partout.
Le pavoisement ne s’arrête pas aux rues.
Véhicules à quatre, trois
ou deux roues, privés ou
de transport en commun
sont concernés. A cela, il
Mardi 2 Février 2016
faut ajouter les bâtiments
et surtout ces multiples
fadas (anciennes ou nouvelles) qui poussent un
peu partout dans la ville.
Lieux de retrouvailles par
excellence pour les jeunes
politiquement engagés ou
non, les fadas s’invitent
dans la campagne électorale. Certaines existaient déjà, d’autres se
créent au gré du moment
pour ‘’capter les sous des
politiciens’’. Toutes sont
pavoisées aux couleurs
des partis et des candidats.
Dans les quartiers, les
résidents ont désormais
rompu avec la tranquillité
à cause de l’animation
pour ne pas dire des
tapages nocturnes dans
lesquelles rivalisent désormais les groupes de jeunes. A cela, il faut ajouter,
les rallyes et autres
cortèges de véhicules
qu’organisent les militants.
A un niveau individuel,
cette période est le moment pour beaucoup de
Niaméens d’exprimer leur
appartenance et leur engagement politiques. C’est
ainsi nombre d’entre eux,
n’hésitent plus à arborer
‘’fièrement’’ le symbole de
leur parti. T-shirts aux
couleurs du parti ou à l’effigie du candidat et autres
gadgets sont à la mode.
Les quartiers généraux
des
partis
politiques
rompent aussi avec la monotonie ambiante. Désormais place aux réunions
interminables, à une animation permanente. Les
stratégies se peaufinent.
Les va-et-vient des délégations sont incessants.
Qui pour rendre compte
de ce qui se prépare dans
sa zone, qui pour prendre
des consignes et les
moyens de battre campagne.
S’il reste vrai que l’objectif
et le vœu de chaque camp
est de sortir vainqueur de
ces scrutins, le vœu des
populations, elle, est
d’avoir des élections
apaisées. Et pour cela la
campagne est un bon
baromètre.
C’est
pourquoi, les différents
camps se doivent de
mener des campagnes responsables, à travers des
débats d’idées et de programmes. Enfin même, si
le code de bonne conduite
proposé et sensé régir le
comportement des différentes acteurs politiques
notamment n’a pas été
signé par tous, il n’en demeure pas moins que des
lois qui encadrent les
scrutins sont là, claires et
limpides. Chaque acteur
doit inscrire son action
dans le strict cadre de la
loi.
l Siradji Sanda
ANNONCES
4
CHAMBRE DE COMMERCE, D'INDUSTRIE ET
D'ARTISANAT DU NIGER
C. C. I. A. N
Appel à Candidature
Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme annuel de formation, le CNPG organise pour le mois de
février 2016 les actions de formation sur les thèmes suivants:
MANAGEMENT STRATEGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES
‘’ LA FONCTION PERSONNEL‘’
Du 08 au 19 Février 2016 à Cotonou –Benin
CABLAGE - ADMINISTRATION DES RESEAUX ET MAINTENANCE
DES SYSTEMES INFORMATIQUES (PAO)
Du 08 au 19 Février 2016 à Cotonou –Benin
SUIVI ET CONTROLE DE L’EXECUTION BUDGETAIRE
Du 08 au 19 Février 2016 à Cotonou –Benin
ACCUEIL, COMMUNICATION ET RELATIONS PUBLIQUES
Du 08 au 19 Février 2016 à Cotonou –Benin
DE LA SECRETAIRE A L’ASSISTANTE DE DIRECTION
Du 08 au 19 Février 2016 à Cotonou –Benin
ROLES ET PERFORMANCES DES AGENTS DE LIAISON DANS L’ENTREPRISE
Du 08 au 10 Février 2016 au CNPG Niamey
Pour tous renseignements contacter le CNPG
au 96 96 19 82 au 93 81 77 73
AVIS DE PERTE
Avis est donné par l'étude notariale de Maitre Djibo Hamsa Garba LI 18, B.P 2444 Niamey TEL 21 76 97 02 de
la perte de l'Acte de Cession portant sur la parcelle B de l'îlot 5691 du lotissement NORD OUEST OPVN, d'une
superficie de quatre cent (400) mètres carrés, au nom de Madame AMADOU DJIBO née FATOUMA HAROUNA
MOUSTAPHA.
Prière à toute personne qui l'aurait retrouvé de bien vouloir le déposer au service des affaires domaniales de la
Communauté Urbaine de Niamey ou à l'étude ci-dessus indiquée.
Le Notaire MAITRE DJIBO HAMSA GARBA
La chambre de commerce d’industrie et d’artisanat du
Niger lance un Appel à Candidature pour la sélection de
fournisseurs agréés au titre de l’exercice budgétaire
2016, pour la fourniture de biens et services.
Les opérateurs économiques (personnes physiques ou
morales) intéressés par cet appel doivent dénoter au
Secrétariat général de la CCIAN au plus tard le 03 mars
2016 à 17h30 un dossier sous pli fermé avec la mention
Appel à Candidature.
Le dossier doit contenir les pièces suivantes :
- Une copie légalisée du Registre du Commerce et du
Crédit Mobilier (RCCM),
- Une copie légalisée du Numéro d’Identification Fiscal
(NIF),
- Une copie légalisée de l’Attestation de Régularité Fiscale
(ARF) datant de moins de six (06) mois,
- Une copie légalisée de ‘attestation de l’inspection du
travail et de la CNSS datant de moins de six (06) mois,
- Une copie légalisée de l’Attestation de la CCIAN de
l’année en cours,
- la liste des produits et/ou services proposés.
Direction des Ressources Humaines
Talent Acquisition & Talent Management
AVIS DE RECRUTEMENT EXTERNE
Dans le cadre de ses activités, Celtel Niger opérant
sous la marque Airtel, recherche :
UN (1) RESPONSABLE INFORMATIQUE DES
PROJETS ET DE LA GOUVERNANCE
Rend compte au : DIRECTEUR INFORMATIQUE
Niveau de fonction : MANAGER
Mission Principale du poste :
Description du Poste :
•Coordonner et suivre tous les projets informatiques
liés aux clients.
•Préparer et suivre le plan d'exploitation annuel
(AOP).
•Examiner et publier divers rapports de gestion, les
améliorations dans divers rapports de gestion
informatique de conduite, le suivi et l'optimisation des
actifs.
•Suivre et traiter les paiements des partenaires en
mettant en chèques et bons soldes selon les termes
et les conditions contractuelles.
•Aider dans diverses enquêtes de satisfaction IT
(interne et le partenaire) selon la fréquence convenue.
•Connecter, monitorer, répondre et indiquer les
questions de gouvernance avec des partenaires.
•Faciliter un meilleur contrôle et suivre les partenaires
informatiques, les actifs et les ressources financières.
•Mettre en œuvre le cadre pour la gestion et
l'utilisation efficace des partenaires dans la prestation
de projets du IT.
•Escalader rapidement les problèmes / conflits par le
processus de gouvernance pour une résolution plus
rapide des problèmes.
•Suivre et surveiller l'utilisation des ressources
informatiques par les équipes informatiques et
souligner la variance des attentes pour permettre à la
direction de maintenir des niveaux optimaux
•Mettre en œuvre les bons freins et de contrepoids au
sein des systèmes pour mesurer la performance et la
prestation des partenaires.
•Agir en tant que SPOC pour l'exécution du plan IT
annuel et assurer l'achèvement des projets ciblés.
•Faciliter le déploiement en temps opportun des
enquêtes de leadership et de la satisfaction de «
grass-root » pour identifier les besoins de
l'organisation et des plans d'action d'entraînement par
les partenaires.
•Identifier les besoins de développement de l'équipe
de la gouvernance et veiller à ce que ceux-ci soient
remplis d'une manière planifiée.
•Créer un climat organisationnel, la culture positive et
motiver l'équipe pour atteindre les objectifs individuels
et d'équipe.
•Préparer et publier des rapports de prévision
•Assurer l'utilisation du budget IT par l'équipe
informatique selon l'AOP.
•Évaluer les dépenses en comparant l'actuel avec le
budget dépense et d'analyser la raison de la variance.
•Diriger la publication du rapport financier sur la base
des résultats d'analyse.
•Recommander et surveiller les actions correctives qui
doivent être inculqué, contrôler les coûts et supprimer
les lacunes dans les dépenses du IT par les équipes
informatiques.
•Préparer et distribuer le fichier de répartition des
coûts pour financer à temps.
•Conduire les améliorations dans les rapports de
gestion
•Coordonner l'évaluation des actifs du IT avec ses
partenaires, l'équipe d'évaluation et l'équipe de la
Le Secrétaire Général Adjoint
DAOUDA MOUSSA
Finance.
•Résoudre les questions liées contractuellement aux
actifs.
• Opérationnaliser le processus clés dans la zone de
gestion d'actifs.
Responsabilités additionnelles:
• Soutenir et coordonner toutes les questions liées à
tous les services IT / produits qui sont utilisés
directement par les clients
• Gestion de bases des données
Qualifications et compétences requises :
•Ingénieur en Télécom / IT.
•Licence en anglais
•Bonne communication & présentation
•Capacité à analyser et préparer divers rapports
•Création et entretien des relations avec les clients
internes et externes
•Leadership
•Capacité à travailler sous pression
•Capacité à travailler avec divers groupes
hétérogènes
•Capacité à favoriser l'amélioration continue /
changement
•Capacité d'influencer les différentes parties
prenantes
Les dossiers de candidature comprenant :
-une lettre de candidature
-un CV
-une copie légalisée de l’acte de naissance
-une copie légalisée du certificat de nationalité
-une copie légalisée de tous les certificats,
attestations et diplômes
- un casier judiciaire datant d’au moins trois (3) mois
Doivent être envoyés à l’adresse suivante
recrutements@ne.airtel.com au plus tard le Vendredi
05 Février 2016 à 12h00 heures.
N.B : Seuls les candidats (es) sélectionné (es)
seront contactés (es).
Tout dossier transmis ne peut être retiré.
Mardi 2 Février 2016
NATION
5
l Meeting du candidat Issoufou Mahamadou à Tillabéry
Forte mobilisation des populations autour du candidat du PNDS-Tarayya
out au long du trajet, long
de 113 Km, le Président
candidat
a
été
chaleureusement accueilli par
les populations, brandissant
des drapeaux du Niger et des
fanions aux couleurs du parti
rose ou celles des partis alliés.
Au vu de la mobilisation de ces
populations, la délégation
présidentielle
a
marqué
plusieurs arrêts pour les saluer
vivement. C’est un accueil très
enthousiaste que la ville de Tillabéri a réservé au candidat du
PNDS-Tarayya. La mobilisation
a été exceptionnelle où devrait
se tenir le meeting populaire.
L’arène était pleine de monde,
traduisant ainsi le soutien des
militants du PNDS et ceux des
autres partis alliés à la candidature du Président Issoufou
T
Mahamadou. A cette occasion, le directeur régional de
campagne du PNDS-Tarayya
M. Hama A. Souley a, sans
être exhaustif, rappelé les réalisations dont la région de Tillabéry a bénéficié au cours des
cinq (5) dernières années dans
le cadre du programme de la
Renaissance du Niger initié par
le Président Issoufou. Il s’agit
entre autres de la réalisation et
la réhabilitation des aménagements hydro-agricoles, de mini
barrage,
de
seuils
d’épandage, la dotation en
équipements divers (magasins
de stockage, kits ménages,
motopompes).
De même, a-t-il dit, plus d’un
milliards ont été injectés dans
le domaine de la sécurité alimentaire, sans compter les im-
l
Elh Zakari A. Gado/ONEP
Le président candidat M. Issoufou Mahamadou s’est rendu
hier matin, à Tillabéry à la rencontre des militants et sympathisants de sa formation politique le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) et de la quarantaine
de partis qui soutiennent sa candidature pour le 1er tour de
l’élection présidentielle du 21 février prochain. Ils étaient
nombreux les leaders des partis politiques qui ont décidé de
soutenir la candidature du Président Issoufou à effectuer le
déplacement de Tillabéry pour lui témoigner leur solidarité et
leur confiance. La population de la région de Tillabéry est
venue de toutes les contrées de cette entité administrative
pour accueillir le Président Issoufou Mahamadou dans l’arène
des Jeux traditionnels de Tillabéry, l’épicentre du meeting.
Le candidat Issoufou Mahamadou saluant la foule à son arrivée sur le lieu du meeting
portantes réalisations dans les
secteurs sociaux comme la
santé, l’éducation et l’hydraulique où tous les indicateurs ont été améliorés. Il faut
ajouter à cela, l’acquisition d’un
nouveau bac à Farié et surtout
les travaux de constructions du
barrage de Kandadji en cours.
Certains leaders de partis politiques qui soutiennent la candidature du Président Issoufou
Mahamadou ont aussi pris la
parole pour exhorter leurs militants à accorder au candidat du
parti du PNDS et leur coalition
un maximum de suffrages dès
le 1er tour de l’élection présidentielle.
Dans son message qu’il a livré
à l’assistance, le Président can-
didat a salué les populations de
la région de Tillabéry pour la
forte mobilisation avant de leur
dire qu’il est totalement d’accord avec leurs messages. ‘’Je
suis d’accord avec vous que
nous allons gagner cette élection dès le premier tour. Je suis
d’accord avec vous que nous
allons avoir une large majorité
à l’Assemblée Nationale’’, a affirmé le candidat Issoufou Mahamadou. Par rapport à la
victoire aux élections présidentielles, Issoufou Mahamadou a
relevé trois arguments qui justifieront son passage dès premier tour. Il s’agit d’abord du
soutien d’une quarantaine des
partis politiques, du bilan du
programme de la Renaissance
pendant les cinq (5) dernières
années d’exercice du pouvoir
et du programme de Renaissance II, très ambitieux et articulé également sur huit axes
stratégiques.
Ce programme de Renaissance II, coûtera 8.200 milliards
de FCFA. Le gouvernement de
la 7ème République, a dit Issoufou Mahamadou a assuré la
sécurité des Nigériens et de
leurs biens en dépit d’un environnement
sous-régional
délétère. A cet effet, les Forces
de défense et de sécurité ont
été équipées pour accomplir
leur mission sur toute l’étendue
du territoire national. Sur le plan
de la sécurité alimentaire, les
investissements dans la région
de Tillabéry ont avoisiné 60 milliards de FCFA. En matière
d’infrastructures, le Président
candidat a rappelé les réalisations faites à Tillabéry avant
d’ajouter le tronçon ferroviaire
qui va traverser cette région.
C’est dire que le train reliera les
régions de Dosso et Tillabéry
jusqu’au Burkina Faso. Dans le
domaine énergétique, plusieurs
villages de la région de Tillabéry ont été électrifiés.
l Hassane Daouda
Envoyé Spécial
l Session de formation des magistrats sur la loi portant Code de Procédure Civile Nigérien
Outiller les participants sur le contenu de cette loi
La Secrétaire générale du Ministère en charge de la
Justice Mme Zeïnabou Labo Maïga a présidé hier au
Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture de la deuxième (2ème) session de formation des
Magistrats sur la loi portant Code de Procédure Civile
Nigérien. Cette formation financée par l’Union Européenne par le billet du PAJED a enregistré la
présence des acteurs concernés et du Coordonateur
Adjoint du PAJED
’objectif visé à travers
cette formation qui
durera quatre (4) jours
est de permettre aux magistrats d’approfondir leurs
connaissances en matière
de procédure civile par l’appropriation du contenu de
cette loi dont –ils sont
chargés d’appliquer. Dans
son allocution d’ouverture,
la Secrétaire générale du
Ministère de la Justice a
d’abord rappelé que le Ministère de la Justice a ouvert
depuis 2011 un vaste
chantier de réformes en vue
d’un développement qualitatif et cohérent de la Justice. A cet effet souligne
Mme Zeïnabou Labo Maïga
la tenue des « Etats
Généraux de la Justice » du
26 au 30 novembre 2012 a
L
conduit son département
ministériel à se doter d’une
Politique Nationale « Justice
et Droits de l’Homme » qui a
prévu dans son axe
stratégique n° 1 une vaste
réforme du dispositif juridique et judiciaire.
En effet a-t-elle poursuivi
depuis l’accession de notre
pays à la souveraineté internationale, nos juridictions
ont, dans le cadre du règlement des litiges à ellessoumis, appliqué le code de
procédure civile de la période coloniale communément
appelé
«Code
Bouvenet». Ceci a mis les
praticiens de droit, les auxiliaires de justice et même les
justiciables dans une situation
inconfortable,
les
amenant ainsi à faire re-
Mardi 2 Février 2016
cours au code de procédure
français, à des textes de
procédures éparses ou à
des instruments juridiques
communautaires. Ce qui
constitue une source d’insécurité juridique et judiciaire. C’est dans cette
optique, a dit la Secrétaire
générale du Ministère de la
Justice que la loi n° 2015-23
du 23 avril 2015 portant
Code de procédure civile a
été adoptée.
Cette nouvelle loi qui apporte des innovations importantes dans la conduite du
procès civil comporte 663
articles en cinq (5) livres
dont le premier contient 11
titres consacrés respectivement aux principes directeurs du procès, à la
compétence des juridictions,
à la représentation et l’assistance en justice, aux détails et actes de procédure,
à l’administration judiciaire
de la preuve, aux incidents
d’instance, au jugement et à
l’exécution. Quant au livre II,
il est consacré aux dispositions particulières à chaque
juridiction et contient deux
(2) titres qui traitent de la
procédure devant le tribunal
de grande instance, la
procédure devant le tribunal
d’instance et celui du foncier
rural. Le livre III est consacré aux différentes voies
de recours et contient trois
(3) titres qui prévoient les
communes, les voies ordinaires et extraordinaires de
recours. Le quatrième
(4ème) livre est consacré
aux voies d’exécutions,
c'est-à-dire les voies et
moyens dont disposent le
justiciable pour obtenir l’exécution de la décision rendue. Ce livre renvoie aux
dispositions des articles 28
à 338 de l’Acte Uniforme
portant Organisation des
Procédures Simplifiées de
Recouvrement et des voies
d’Exécution de l’Organisation pour l’Harmonisation en
Afrique du Droit des Affaires
(OHADA).
Enfin le livre V qui prévoie
les procédures diverses,
contient huit (8) titres qui
traitent de la procédure sim-
plifiée de recouvrement des
créances (l’injonction de
payer) contenue dans les
articles 1 à 18 et 335 à 338
de l’Acte Uniforme ; de la
procédure simplifiée tendant
à la délivrance ou à la restitution d’un meuble déterminé ; les offres de
paiement et consignation ;
de la réception de caution ;
de la reddition des compte ;
de la liquidation et du recouvrement des dépens et frais
; de la procédure d’exécution et de l’arbitrage. Mme
Zeïnabou Labo Maïga a remercié l’Union Européenne
pour les appuis constants
que cette institution ne
cesse d’apporter à son département ministériel à travers le PAJED dans le cadre
du vaste programme de réformes engagées. Pour sa
part le coordonateur adjoint
du PAJED M. Dan Baki
Yaou a réaffirmé la volonté
du PAJED d’œuvrer aux
côtés de la Justice nigérienne.
Aïchatou Hamma
Wakasso
ANNONCES
6
Office National d’Edition et de Presse (ONEP)
Communiqué
Dans le cadre de la campagne électorale pour l'élection
Présidentielle 1er Tour, du 21 février 2016, l’Office National
d’Edition et de Presse (ONEP) informe les candidats à la
Présidentielle, que conformément aux dispositions de
l’Article 31 de la Décision n°00098/P/CSC du 12 novembre
2015, des espaces leur sont ouverts, dans les colonnes du
quotidien ‘’Le Sahel’’ et de l’hebdomadaire ‘’Sahel Dimanche’’,
pour la publication payante aux formats autorisés, après
validation par le groupe de travail du CSC, de leur portrait;
message; et couverture médiatique des meetings.
CABINET DU PREMIER MINISTRE
ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION
ET DE MAGISTRATURE
Programme d’Investissement et de Capacitation pour les Collectivités Territoriales
AVIS A MANIFESTATION D’INTERETS
Le Centre de Formation en Gestion des Collectivités Territoriales de l’Ecole
Nationale d’Administration et de Magistrature (CFGCT/ENAM) a reçu de la
Coopération Allemande, à travers le Programme d’Investissement et de
Capacitation pour les Collectivités Territoriales (PICCT), des fonds pour
renforcer les capacités des acteurs de la décentralisation en maîtrise d’ouvrage
dans les régions de d’Agadez, Tahoua et Tillabéry. Il se propose d’utiliser une
partie de ces fonds pour sélectionner et former, pour l’année 2016, les
potentiels formateurs dans les thématiques suivantes :
Toutefois, aucun candidat ne peut payer plus d’espace audelà des formats gratuits qui lui sonts accordé.
Ces conditions sont applicables à tous les candidats sans
discrimination et dans les mêmes conditions d'égalité
tarifaire.
AVIS DE PERTE
Avis est donné par Monsieur SEIBOU SAMBO, né le 05/11/1970 à Niamey/NIGER, titulaire de la
carte d'identité nationale N°4857/15/CCN/ DPVN, demeurant à Niamey, de la perte d'un acte de
cession objet de la parcelle n°C, ilôt 5609, lotissement EXTENSION EST-TALLADJE-NY, d'une
superficie de deux cent (200) mètres carrés, lotissement EXTENSION EST-TALLADJE-NY.
Prière à toute personne qui l'aurait retrouvé de bien vouloir le déposer à l'Etude Notariale
BOUBACAR SALAOU, 1174 Boulevard de la Liberté BP: 568 Niamey, tel : 20-73-69-40, ou au service
des affaires domaniales de la Communauté Urbaine de Niamey.
LE NOTAIRE Maître BOUBACAR SALAOU
A cet effet, les éventuels candidats peuvent faire parvenir, au CFGCT, leur CV
accompagné d’une lettre de motivation en version électronique ou en papier à
l’adresse suivante au plus tard le lundi 29 février 2016 à 17 heures 30mn.
Adresse :
CENTRE DE FORMATION EN GESTION DES COLLECTIVITES
TERRITORIALES (CFGCT/ENAM),
BP 542 NIAMEY / Téléphone: +227 20 72 48 55
Email : contact@cfgct.ne / Site Internet : www.cfgct.ne
LE DIRECTEUR DU CFGCT
HAMZA ISSA
Marchés Publics
REPUBLIQUE DU NIGER
CABINET DU PREMIER MINISTRE
Cellule Filets Sociaux -Crédit 4920 NE
UNITE DE GESTION TECHNIQUE
B.P : 893 – Tél : 20.72.68.31/20.35.19.34
E-mail : cfs_ugt@yahoo.fr
SERVICE DE CONSULTANTS : Sélection d’agences de paiement (Institution de Micro
Finance) chargées de paiement des travailleurs dans le cadre des activités du Cash
For Work pour la première phase 2016.
SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET
N°01/2016/UGT/PFS
Cette manifestation d’intérêt fait suite à l’Avis Général de Passation de marchés publié
dans Dgmarket, le Sahel N°8163 du 21 juillet 2011 et le Sahel Dimanche N°1449 du
29 juillet 2011.
La République du Niger a obtenu un financement de l’Association Internationale de
Développement (IDA) pour financer le coût du Projet Filets Sociaux. Il est prévu qu’une
partie du montant de ce financement soit utilisée pour effectuer les paiements au titre des
contrats relatifs au paiement des populations intervenant dans la mise en œuvre de la
composante «cash for work » du Projet Filets Sociaux au titre de la campagne 2016, 1ère
phase des zones de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri et Zinder.
Les objectifs spécifiques poursuivis, à travers cet appui, sont de :
• Vérifier la cohérence et la complèteté des données reçues dans le cadre de l’exécution
de son mandat et communiquer les incohérences à l’UGT;
• Garder la confidentialité des renseignements obtenus durant toute la mission;
• Tenir compte des observations éventuelles et des avis des différentes structures
impliquées dans le processus;
• Travailler suivant les standards professionnels, de sécurité et éthiques les plus exigeants
afin de minimiser les risques fiduciaires liés à l’activité d’agence de paiement;
• Inclure dans sa méthode de travail un système de suivi et de contrôle des transactions
et de contrôle de qualité des opérations rigoureux et permettant, le cas échéant, une
intervention corrective immédiate;
• Effectuer les paiements et rapporter sur ces paiements suivant le calendrier des
échéances fourni par l’UGT.
Lors de la phase de mise en œuvre du système de paiement le prestataire de services
recevra :
• Un inventaire des échéances des paiements à effectuer ;
• Des listes bimensuelles de paiements ;
• Les moyens financiers nécessaires en avance des paiements à effectuer.
PROFIL DU CONSULTANT
Les Agences de Paiement doivent disposer d’une équipe en nombre et qualifications
suffisantes, capable d’exécuter les transferts de fonds vers les bénéficiaires dans les
délais, de façon correcte et en toute sécurité dans la zone d’intervention. Comme
encadrement à cette équipe, et tenant compte des spécificités du Projet Filets Sociaux, les
Agences de Paiement mettront comme responsables :
• Un (1) expert financier, Chef de mission, de niveau bac + 4 ayant au moins 5 ans
d’expérience dans la gestion, le contrôle et le rapportage de transactions financières à
haut débit.
• Un (1) informaticien spécialiste dans la conception de bases de données ayant une
expérience d’au moins 5 ans dans la conception, l’opération, la sécurisation et la gestion
de systèmes à large volume de données.
Le Coordonnateur de l’Unité de Gestion Technique invite les Institutions de Micro Finance
éligibles et régulièrement constituées à manifester leur intérêt pour fournir les services
décrits ci-dessus. Ils devront soumettre des documents susceptibles d’indiquer leur
qualification pour exécuter lesdits services (dépliants/brochures de présentation,
expériences, liste du personnel à impliquer dans la consultation,…). Elles indiqueront
également leur zone d’activité.
Les agences seront sélectionnées sur la base de la Qualification du Consultant, suivant
les procédures décrites dans les directives: Sélection et Emploi de Consultants par les
Emprunteurs de la Banque Mondiale, édition mai 2004, révisée en octobre 2006, mai 2010
et janvier 2011.
Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse
ci-dessous de 7 heures 30 minutes à 17 heures 30 minutes du lundi au jeudi et de 7 heures
30 minutes à 13 heures 30 minutes les vendredis.
Les manifestations d’intérêt doivent être soumises au plus tard le 10 février 2016
à 13 heures 30 minutes à :
UNITE DE GESTION TECHNIQUE
CELLULE FILETS SOCIAUX
BOULEVARD MALI BERO (A côté de NIGELEC Plateau)
NIAMEY, TELEPHONE: 20-72-68-31
A L’ATTENTION DE MONSIEUR MORY MAIDOKA ALI
COORDONNATEUR NATIONAL
Email : aamory_md@yahoo.fr
Mardi 2 Février 2016
NATION
7
l Fin à Bali de la Conférence Internationale sur la planification familiale
Accélérer les efforts afin de donner à 120 millions de femmes supplémentaires l’accès à la contraception
o-organisé par l’Institut Bill et
Melinda Gates pour la population et la santé reproductive, rattaché à l’École de santé publique
Bloomberg de l’université Johns Hopkins et le Conseil national indonésien
de la population et de la planification familiale (BKKBN), la Conférence a été
aussi une occasion pour décerner le
prix EXCEL 2016 aux différents lauréats.
Peu avant la clôture des travaux,
FP2020, un partenariat international
visant à donner à 120 millions de
femmes supplémentaires l’accès à des
moyens de contraception d’ici 2020, a,
au cours d’une séance plénière jeudi
matin, invité les représentants des
gouvernements de la République démocratique du Congo, de l’Indonésie et
des Philippines à évoquer les perspec-
C
DR
tives et les défis qui les
attendent dans leurs
efforts pour tenir leurs
engagements. C’était
également une occasion pour les représentants de la société
civile et ceux des institutions multilatérales
d’échanger sur les
moyens de favoriser
l’innovation et de surmonter les obstacles
existants, pour que
dans le monde entier,
toutes les femmes et
les filles aient accès Des chefs traditionnels de notre pays y
ont pris part
aux informations et
tion de la vie de femmes, des enfants
aux services dont elles ont besoin en
et des familles dans leur ensemble ».
matière de contraception.
Selon la Directrice exécutive de
La ministre de la Santé des PhilipFP2020, jamais les engagements dans
pines, Janette Loreto-Garin a affirmé
le cadre de l’objectif FP2020 n’ont été
lors de son intervention qu’« il est reaussi nombreux depuis le Sommet de
grettable que les gouvernements qui
Londres. « Certains de nos partenaires
s’engagent publiquement dans leurs
existants adoptent des objectifs encore
discours et leurs promesses à éradiplus ambitieux. D’autres annonces enquer la pauvreté n’aient pas recours à
courageantes sont attendues d’ici peu,
la planification familiale pour lutter
ce qui témoigne de l’adhésion que suscontre ce fléau […] La planification facite l’objectif FP2020, mais aussi de
miliale n’est pas seulement un droit […]
l’importance croissante de cette plateC’est une garantie d’une meilleure
forme en tant que moteur de changequalité de vie dont chaque personne et
ment », a affirmé Beth Schlachter.
chaque famille devrait pouvoir bénéParallèlement à la séance plénière du
ficier ». Pour elle, « Nos efforts pour
jeudi, la Fédération internationale pour
promouvoir la santé reproductive pour
la planification familiale (IPPF) a antous sont riches d’enseignements prénoncé son intention « de renforcer ses
cieux [...] Ne quittons pas Bali sans
engagements en vue d’élargir à 60 milavoir pris les mesures nécessaires
lions d’utilisatrices supplémentaires
parce qu’au bout du compte […] les
d’ici 2020 l’accès aux services de planprochaines générations se souvienification familiale et notamment aux
dront de nous [pour notre] engagement
moyens de contraception modernes ».
et nos actions en faveur de l’amélioraLa Fédération a déjà étendu ses
services à 15 millions de personnes
supplémentaires et a vu le nombre total
de leurs bénéficiaires augmenter de 40
% depuis 2012. Ce nouvel engagement est le plus ambitieux jamais pris
l
La Conférence internationale sur la
Planification familiale a clos ses travaux, jeudi dernier à Bali (Indonésie)
par un appel pour accélérer les efforts
afin de donner à 120 millions de
femmes supplémentaires l’accès à la
contraception. Cet appel lancé par les
représentants de plusieurs gouvernements, ceux des organisations donatrices, de la société civile, de la
jeunesse vise à élargir l’accès et les
options disponibles en matière de
contraception. Aussi, les principaux
intervenants ont souligné l’importance
de la planification familiale pour accéder aux nouveaux objectifs de développement durable et relever différents
défis liés au développement dans les
domaines de la santé, de l’éducation,
de la pauvreté et de l’environnement.
l Epidémie du virus du Zika
L'OMS décrète "une urgence de santé
publique de portée mondiale"
L'organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré lundi à Genève que l'épidémie du virus Zika, soupçonné de causer des malformations congénitales, constituait "une urgence de santé
publique de portée mondiale". "Nous devons agir", a affirmé la directrice de l'OMS, Margaret Chan, lors d'une conférence de presse,
à l'issue d'une réunion exceptionnelle de son comité d'ur gence.
'OMS a jugé qu'un lien entre ce virus transmis par un moustique et une hausse exceptionnelle en Amérique du Sud de cas de
microcéphalie, malformation congénitale dont
souffrent les enfants nés avec une tête et un cerveau anormalement petits, était "fortement suspecté, bien que non prouvé scientifiquement".
"Tous s'accordent sur le besoin urgent de coordonner les efforts internationaux pour poursuivre
les investigations et comprendre mieux cette relation", a dit Mme Chan. Elle a, en conséquence,
décrété que cette situation était "une urgence de
santé publique de portée mondiale".
L'agence de l'ONU semble soucieuse de faire
oublier les critiques liées à sa réponse jugée trop
faible par beaucoup face à la récente épidémie
d'Ebola en Afrique. "Les experts considèrent
aussi que l'étendue géographique des espèces
de moustiques qui peuvent transmettre le virus,
l'absence de vaccin et de tests fiables, ainsi que
le manque d'immunité de la population dans les
pays nouvellement touchés (...) constituent des
L
causes supplémentaires d'inquiétude", a poursuivi Mme Chan.
L'OMS a averti la semaine dernière que le virus
se propageait "de manière explosive" dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas
attendus en 2016. Zika est également soupçonné
d'être lié au syndrome neurologique de GuillainBarré (SGB). Comme la dengue et le chikungunya, le Zika, qui tire son nom d'une forêt en
Ouganda où il a été repéré pour la première fois
en 1947, se transmet par une piqûre de moustique du genre Aedes aegypti ou Aedes albopictus (moustique tigre).
L'OMS s'est abstenue jusqu'à présent de formuler des recommandations concernant les
voyages dans les zones affectées par le Zika,
soulignant que la prévention la plus efficace
consistait à éliminer les eaux stagnantes où prolifèrent les moustiques, et à utiliser des répulsifs
et des moustiquaires pour se protéger.
(AFP)
Mardi 2 Février 2016
par l’organisation et pourra permettre à
des millions de femmes de décider librement de la taille de leurs familles
selon le Directeur général de l’IPPF.
Tewodros Melesse d’ajouter, « nous
sommes fiers de ce que nous avons
accompli et enthousiastes à l’idée
d’aller encore plus loin en donnant
accès à la planification familiale à 60
millions d’utilisatrices supplémentaires».
Selon en effet le dernier rapport de
situation de FP2020, « il faut de toute
urgence intensifier nos efforts, car des
millions de femmes sont toujours
laissées pour compte. Les donateurs
doivent également accroître leurs engagements en faveur de la planification
familiale et nous espérons que notre
objectif ambitieux incitera d’autres à
agir », a-t-il indiqué.
La cérémonie de clôture a été également marquée par la remise du Prix
d’excellence du leadership en matière
de planification familiale (EXCELL) aux
lauréats de l’édition 2016. Ce prix récompense des contributions exceptionnelles dans le domaine de l’accès
et du recours volontaire aux informations et aux services de planification familiale. Il peut être décerné à un pays,
une organisation, un établissement,
des équipes ou des individus. Cette
année, au niveau des pays, ce sont le
Kenya et l’Éthiopie qui sont lauréats.
Au titre des Organisations ou établissements , c’est Yayasan Cipta Cara
Padu de l’Indonésie qui a remporté le
prix EXCELL. Dans la catégorie Individus/équipes, les lauréats sont Janette
Loreto-Garin, ministre de la Santé des
Philippines et Edcel C. Lagman,
Représentant du 1er district de la
province d’Albay, aux Philippines.
l Idé Fatouma
Appel à candidature
Le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises au Niger
(CIPMEN) est une association à but non lucratif née d’un partenariat public-privé
pour promouvoir l’entreprenariat innovant.
Il accompagne non seulement des start-ups des secteurs TIC, énergies renouvelables,
environnement et agricole, en mode résidentiel et virtuel (incubation) mais aussi
des porteurs de projet (pré-incubation).
Ainsi, dans le cadre du recrutement de la 3ème promotion de son programme
d’accompagnement des porteurs de projets à savoir le Programme de Préincubation, le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises au Niger
(CIPMEN) lance le présent appel à candidature pour sélectionner les porteurs de
projets pouvant intégrer l’incubateur. Il s’adresse aussi bien aux porteurs de
projets classiques qu’aux salariés qui manifestent le besoin d’accompagnement
de leur entreprise en amont et en aval de la création.
Le programme est ouvert à tous les secteurs d’activités. Cependant,les projets à
soumettre doivent être innovants et réalisables, et les porteurs des projets
disponibles pour leurs projets.
Le formulaire (à remplir et à nous retourner) de candidature est téléchargeable
sur le site web du CIPMEN : www.cipmen.org.
Les candidatures peuventaussiêtretransmises par mail à contact@cipmen.org
au plus tard le 10 février2016.
Pour tous renseignements complémentaires, contactez nous via notre e-mail :
contact@cipmen.org.
CULTURE
8
l Musée des civilisations noires
"Un haut lieu de Culture et d’épanouissement de l’Afrique et des diasporas"
"
attache une importance particulière à la réalisation de cet
édifice qui est ’’une fenêtre
ouverte au monde entier
pour exposer les civilisations
noires". Il a aussi salué "une
plateforme et un acquis important pour les échanges
culturels entre l’Afrique et la
Chine", soulignant que "le
Sénégal est une grande puissance africaine qui a largement
contribué
à
la
civilisation mondiale".
Le Musée des civilisations
noires qui "va être inauguré
en novembre prochain par le
président Macky Sall", est
l’"un des plus importants en
Afrique", selon les services
l
Ce musée, un majestueux ouvrage est
l’aboutissement d’un rêve
vieux de plus de cinquante
ans", a dit M. Ndiaye qui recevait les clefs de l’institution
en présence du vice-ministre
chinois du Commerce, Qiang
Keming. M. Ndiaye a rappelé
que "c’est au sortir du premier festival mondial des arts
nègres de 1966 (à Dakar),
que l’idée de la création de
ce musée s’est imposée à
tous".
Le vice-ministre chinois du
Commerce, Qiang Keming a,
pour sa part, magnifié le travail accompli par les techniciens Sénégalais et Chinois.
Selon lui,son gouvernement
DR
Le musée des civilisations noires, est "un haut lieu de
Culture qui deviendra le foyer de résurrection et
d’épanouissement des civilisations noires de l’Afrique
et des diasporas", a indiqué, le mardi 26 janvier dernier
à Dakar, le ministre de la Culture et de la
Communication, Mbagnick Ndiaye.
Mbagnick Ndiaye, ministre de la Culture et de la Communication
du ministère de la Culture et
de la Communication. L’édifice haut de 23,25 mètres occupe, sur une superficie
totale disponible de 2,28
hectares, 13785 mètres carrés sur quatre niveaux avec
un parking automobile de
106 places, selon la fiche
technique
du
nouveau
Musée. Les locaux techniques sont bâtis sur une superficie de 880 mètres
carrés.
Ce joyau architectural,
réalisé par le Beijing institute
of architectural design
(BIAD), dispose également
de plusieurs "salles d’expositions ; d’une superficie totale de 3239 mètres carrés,
d’une salle de conférence,
de locaux administratifs, de
réserves, d’un atelier de conception des expositions, d’un
espace polyvalent et d’un
auditorium de 220 mètres
carrés pour 150 places".
"Il est heureux de constater
que les travaux ont été terminés avec plus de quatre
mois d’avance. L’équipe
technique restera encore un
an sur place pour permettre
à nos techniciens de
maîtriser toutes les configurations fonctionnelles du
musée", ont rapporté les
services du ministère de la
Culture et de la Communication.
(APS)
l Musique
"The Traveller" de Baaba Maal : le récit d’une odyssée qui continue
I
souffle du blues du Sahel, le
rock anglais, les percussions
wolof sous les baguettes de
Bakane Seck et de son
groupe,
les
mélodies
mandingues, incontournables
sources d’inspiration et socle
de la démarche artistique de
Baaba Maal.
Sur la pochette du disque,
deux images du musicien sont
mises en parallèle avec celles
d’oiseaux volant vers des horizons pour passer des messages, dire des points de vue
sur l’humain et sur le monde.
Baaba Maal – les yeux ouverts
ou fermés pour regarder devant lui ou bien percevoir les
sons et bruits alentour – est,
ici, le voyageur qui, imbu d’une
culture et d’un patrimoine assumés dans ses traits les plus
positifs, apporte à ceux-ci des
éléments fécondants recueillis
ici et là, pour les enrichir et les
partager.
L’album "The Traveller" se
referme par deux titres sur
lesquels l’auteur-compositeur
sénégalais laisse le champ
libre à une de ses dernières
rencontres, le poète britannique Lemn Sissay, qui, entre
poésie et slam, sur un ton politiquement marqué, dénonce
les guerres et les silences qui
Comme pour marquer un
ancrage dans une actualité
mondiale troublée par les intolérances et les violences de
toutes sortes, Sissay parle de
la guerre (‘’War’’) sur un ton rythmé – pour certainement illustrer les bruits de bottes – et
esquisser les sillons de la
quiétude que procure la paix
(‘’Peace’’).
Si, sur le premier morceau,
seul Sissay pose sa voix, le
deuxième est le lieu d’un dialogue entre les deux auteurs.
La mélodie choisie pour
"Peace" est celle de "Kaira",
tirée
du
patrimoine
mandingue, que Baaba Maal
chante, accompagné à la kora
par Bao Sissoko et Baba Gallé
à la flûte.
Ainsi donc, le chemin parcouru
par le voyageur Baaba Maal et
le mélomane ayant écouté
"The Traveller" - entre "Fulani
Rock", le premier titre de l’album, et "Peace", qui le clôture
– correspondrait à celui parcouru – virtuellement - par
l’artiste-musicien sénégalais
entre le souci d’adapter des
genres d’ailleurs (rock, pop,
électro, etc.) et des mélodies
classiques du Sahel et de la
savane d’Afrique de l’Ouest,
qui sont autant de nécessaires
points d’ancrage pour lui.
Sept des neufs morceaux du
disque ont été produits par
Johan Hugo, qui a engagé la
"fabrication" de ce Best Of qui
ne dit pas son nom. Les enregistrements se sont faits à
DR
l y a des morceaux qui ne
sont pas nouveaux, certains
ayant été composés il y a
de nombreuses années, mais
ils prennent ici de nouvelles
couleurs pour épouser les
contours des rencontres humaines et musicales de
l’artiste
depuis
que
sa
musique le fait voyager, de
son Fouta natal vers les studios et scènes du reste du
monde.
Le groove de "Fulani Rock" et
"Gilli Men" – les deux premiers
titres de l’opus – est illustratif
d’une quête expérimentale
que Baaba Maal poursuit
depuis qu’il a pris l’option de
faire rencontrer les rythmes et
mélodies des profondeurs de
son terroir avec des sensibilités d’ailleurs.
"Je pense que ‘The Traveller’
dit comment va la planète, aujourd’hui, d’un point de vue
sénégalais (…) Et en dépit des
problèmes à de nombreux endroits, cette vision inspire
parce qu’elle est positive",
souligne l’artiste dans sa description du projet.
A l’écoute, le mélomane comprendra certainement que le
titre de l’album soit "The Traveller", parce que sur les neufs
morceaux du produit, il voyage
dans le temps et surtout dans
l’espace, en appréciant le
entourent certaines d’entre
elles.
l
‘’The Traveller’’ (Palm Recordings), le nouvel album
de l’artiste-musicien sénégalais Baaba Maal, sorti
vendredi dernier en Europe, résume- en neuf titres , dans son esprit d’ouverture, ses mélodies, ses
rythmes et ses mots, une odyssée artistique
entamée il y a une quarantaine d’années.
L’album the traveller de Baaba Maal
Londres, Dakar et chez Baaba
Maal à Podor, où Johan Hugo
s’est rendu en décembre 2013
lors du Festival "Blues du
Fleuve".
Empreint de spiritualité, "One
Day", dédié à ceux qui font la
différence, à ceux qui sont
convaincus qu’ils peuvent
réaliser leurs rêves s’ils y mettent la volonté et l’engagement
nécessaires, note le chanteur
dans le livret du disque.
Sur "Kalaajo", Baaba Maal
et les musiciens qui l’y accompagnent atteignent le sommet,
entre des voix bien posées, un
bassiste imperturbable (Ted
Dwayne), un soliste (Kalifa
Baldi) donnant le ton au
lead-vocal, une calebasse qui
s’intègre harmonieusement et
des chœurs bien assurés par
Ahmet Mall, Aliou Diouf, Kalifa
Baldi…
Le très poétique "Lampenda"
est une chanson en l’honneur
de la communauté des
pêcheurs, Baaba Maal chante
en wolof pour appeler ses
compatriotes sénégalais à cultiver l’unité et l’esprit de solidarité et mener la pirogue
(Sunugaal) à bon port. "The
Traveller" est le récit d’un voyage qui continue à travers les
premiers concerts - suivant sa
sortie - que le musicien donne
en Grande Bretagne (du 19 au
23 janvier), en Afrique du Sud
(du 29 janvier au 7 février).
(APS)
Mardi 2 Février 2016
NATION
9
l Intégration sous-régionale
La CEDEAO intensifie ses efforts en vue de l’amélioration des services postaux
ce titre, une réunion de
validation du rapport préliminaire concernant ledit
plan directeur a été organisée
les 28 et 29 janvier 2016 à
Abuja. Elle avait pour objet de
réfléchir au moyen de faciliter le
déploiement dans la région de
services postaux universels à
des prix abordables, ainsi que
l’amélioration de la qualité des
services tels que l’accès pratique aux services postaux pour
tous et la plus grande rapidité
des délais de livraison.
La réunion a enregistré la participation de représentants d’organismes de services postaux
de la région, d’experts provenant de la Commission de la
CEDEAO et de l’extérieur, du
Secrétaire exécutif de la Conférence ouest-africaine des
Postes (WAPCO), ainsi que de
membres du cabinet de consultants IOS Partner, auquel avait
été confiée la tâche d’élaborer
le plan directeur.
Dans son mot de bienvenue, le
représentant des Services postaux du Nigeria, M. Abdulkarim
Baba, au nom du Directeur général des Postes du Nigeria,
s’est réjoui de participer à cet
important évènement, qu’il a
considéré comme très utile et
venant à son heure, compte
tenu des besoins des populations de la région. M. Baba a
A
souligné l’importance des services postaux pour le développement de l’Afrique de l’Ouest,
notant que les citoyens ouestafricains y ont recours pour assurer une plus large diffusion de
l’information dans les villages et
villes de toute la région.
Selon lui, l’élaboration du plan
directeur ne manquera pas de
favoriser l’exploitation des infrastructures postales insuffisamment utilisées dans la région. Il
a ajouté que l’utilisation optimale des services postaux et
des infrastructures postales est
de nature à améliorer la qualité
de vie des citoyens et diversifier
les sources de revenus des
pouvoirs publics en Afrique de
l’Ouest. Fort de cela, M. Baba a
réaffirmé la détermination du
gouvernement du Nigeria à œuvrer, de concert avec la
CEDEAO et d’autres partenaires, en vue de l’élaboration
et de la mise en œuvre du Plan
directeur des Services postaux
de la CEDEAO.
En ouvrant les travaux, le Commissaire chargé des Télécommunications
et
des
Technologies de l’Information,
Dr. IsaiasBarretoOlimpio da
Rosa, a souligné les grandes
réalisations accomplies et la
coopération soutenue qui s’est
instaurée entre les administrations postales de la région en
l Aboubacar Abzo ONEP
Dans le cadre des efforts entrepris en vue d’améliorer les services
postaux au sein de la région, la Communauté économique des
Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’attelle à élaborer, en
collaboration avec des experts et d’autres acteurs du secteur, un
plan directeur des services postaux dans ses Etats membres.
Objectif : élaborer un plan directeur des services postaux dans ses Etats membres
2015. Celle-ci est illustrée par le
lancement du timbre commun
de la CEDEAO qui est un bon
exemple de coopération entre
les administrations postales de
la CEDEAO pour l’exécution
d’un projet régional. Dr. da
Rosa a déclaré que la CEDEAO
a écrit une nouvelle page d’histoire, en devenant la première
région au monde où quinze
Etats ont procédé au lancement
d’un timbre unique. Il a ajouté
que ce projet permet de renforcer le sentiment d’appartenance
à
une
même
communauté et de favoriser
l’intégration régionale.
Par ailleurs, le Commissaire a
relevé que, s’il est vrai que les
services postaux de la
CEDEAO font face à des difficultés de tous ordres, il n’en demeure pas moins que des
réseaux et services postaux efficaces sont des outils essentiels pour la croissance
économique et d’autonomisation sociale. Il a ajouté que le
secteur
postal
peut
apporter une réelle contribution
à l’accélération du processus
d’intégration régionale, à travers l’utilisation optimale des
TIC, notamment pour la fourniture de services financiers et de
services d’administration publique, ainsi que de l’accès à internet aux localités les plus
reculées.
Plus spécifiquement, le Commissaire a mentionné les opportunités qui existent pour
l’utilisation, par le secteur postal, des technologies de l’information et de la communication,
afin de redonner de l’élan aux
services postaux. Il a notamment cité les centres communautaires ruraux mis en place
par les bureaux de postes, qui
peuvent être mis à profit pour
assurer un accès à internet et à
la communication, insufflant
ainsi un nouveau dynamisme
aux localités les plus reculées
de la Communauté. Des possibilités existent également dans
le domaine bancaire pour tous
les citoyens, même ceux vivant
dans les zones rurales les plus
éloignées, sachant qu’en
Afrique de l’Ouest, la majorité
de la population n’a pas accès
aux services financiers. D’autre
part, il convient de mentionner
le développement de l’e-commerce pour faciliter la livraison
de biens achetés en ligne. Le
Commissaire
s’est
dit
convaincu que les services postaux sont de nature à favoriser
le développement de l’e-commerce, en ouvrant de nouvelles
opportunités d’affaires.
Avant de conclure, il a vivement
invité les participants à apporter
leur contribution au rapport préliminaire sur le Plan directeur
des Services postaux de la
CEDEAO, ainsi qu’à procéder à
des échanges d’idées sur des
programmes postaux nationaux
et régionaux pouvant être mis
en œuvre afin d’améliorer les
avantages économiques et sociaux des services postaux.
Dans le cadre de cette manifestation prévue sur deux jours, il
devait être proposé aux participants des présentations à faire
par la Commission de la
CEDEAO, par le cabinet IOS
Partners et divers experts, outre
un examen de la Stratégie
conçue à l’intention des Services postaux de la CEDEAO,
pour la période 2016-2020.
(Source : Direction de la
Communication
à la Commission de la
CEDEAO)
l 34ème session du Comité d’orientation des chefs d'État et de gouvernement du NEPAD
Carlos Lopes demande aux dirigeants africains de réfléchir aux questions migratoires
Lors de son allocution à la 34ème session du Comité d’orientation
des chefs d'État et de gouvernement du NEPAD, M. Carlos Lopes,
Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique,
qui rappelait le contexte historique des tendances migratoires
humaines, dit que le défi est de trouver de bonnes politiques et
processus qui favorisent les migrations.
ors du Conseil exécutif
et du Sommet des
chefs État de l'Union
africaine qui se déroule actuellement à Addis-Abeba, M.
Lopes demande aux dirigeants d’avoir une vision plus
large de la migration et de la
situer afin de trouver des solutions à l’avenir. L’Afrique
jouit de la population la plus
jeune au monde. Sa population doublera d’ici à 2050.
Etant donné sa croissance
rapide et si cette croissance
venait à être plus rapide, sa
population de jeunes, à la recherche d’opportunités dans
une Europe vieillissante, serait plus considérable, selon
L
M. Lopes. Et il souligne les
tendances de flux migratoires
actuels qui montrent des
images d’Africains et d’Asiatiques traversant la mer Méditerranée, à la recherche
d'un avenir prometteur, en
Europe.
L’Afrique accueille plus d’immigrants qu’elle en exporte
en dehors du continent. En
fait, la majeure partie des
Africains à la recherche d’opportunités en dehors de leurs
propres pays, immigre dans
un autre pays africain. Moins
de 2 millions d’immigrants recherchent une destination
hors d’Afrique chaque année;
ce chiffre n’est qu’un nombre
Mardi 2 Février 2016
infime par rapport aux autres
masses de migrants, en particulier en Europe.
Compte tenu de l’importance
de la migration dans la vie de
l’être humain et en particulier
en Afrique, il est nécessaire
de trouver des politiques efficaces en faveur de ce phénomène. Ceux qui envient et
jalousent leurs voisins avec
des moyens, s’aventurent.
Lopes soutient que la migration a le potentiel d'apporter
une contribution significative
à la croissance économique
et au développement humain
en Afrique si celle-ci est examinée de manière holistique
et intégrée de manière appropriée dans la planification
et les stratégies de développement.
Rappelons que les Africains
ont besoin de visas pour
voyager dans 55% des au-
tres pays africains. La libre
circulation sur le continent
entraînerait la mise en œuvre
de régimes de visas gratuits
sur le continent, y compris la
délivrance de visas aux
points d'entrée pour les Africains.
M. Lopes déclare que la migration peut jouer un rôle
dans la stimulation de la
croissance économique. Cependant, les dirigeants africains doivent trouver des
mesures efficaces pour le
continent. Il affirme qu’il faut
des politiques et des actions
sur la migration et le développement en Afrique cohérentes et coordonnées car la
libre circulation des personnes et la mobilité du travail sont des facteurs
importants de l’intégration régionale et du développement
économique du continent.
La jeunesse africaine continuera de croître alors que le
reste du monde connaitra un
vieillissement. M. Lopes
conclut que la migration joue
un rôle primordial dans l’intégration régionale et la coopération, le dialogue politique et
le partenariat avec toutes les
parties prenantes - les pays
de destination, les partenaires de développement; le
secteur privé, y compris les
entrepreneurs et les investisseurs de la diaspora; la société civile, les migrants et les
diasporas – pour un développement de transformation et
une intégration régionale.
(Source : Section des
communications
Commission économique
pour l’Afrique)
ANNONCES
10
CHAMBRE DE COMMERCE D’INDUSTRIE DU NIGER
MAISON DE L’ENTREPRISE
AVIS N°02/CI/ME/2016 POUR LE RECRUTEMENT D’UN (1) SPECIALISTE EN COMMUNICATION ET MARKETING,
DEUX (2) SPECIALISTES CHAINES DE VALEUR (INDUSTRIES EXTRACTIVES ET AGRICOLES) ET DEUX (2) CHARGES
DE LA PROMOTION DU SECTEUR PRIVE PAR LA MAISON DE L’ENTREPRISE
La Maison de l’Entreprise, créée par décret n°2012247/PRN/MC/ PSP/MM/DI du 30 mai 2012, a pour mission
principale de renforcer le tissu économique par l’émergence
d’entreprises compétitives et l’amélioration du climat des
affaires.
La Maison de l’Entreprise dispose en son sein d’une Direction
des Opérations des fonds de Soutien aux Entreprises (DOSE).
La DOSE assure la gestion des Fonds à coûts partagés
mobilisés à travers le PRACC et le PECEA. A ce titre la DOSE
est responsable de l’analyse de la conformité des demandes
d’assistance qui seront soumises au Comité d’approbation. Elle
a également en charge la coordination de la mise en œuvre des
décisions du Comité d’approbation. La DOSE est aussi
responsable de la mise en œuvre des activités relatives à la
Compétition de Plans d’Affaires (CPA).
La DOSE est dirigée par un Directeur des Opérations (DDO)
qui est chargé de l’animation et de la coordination des activités
de la direction. Le DDO est assisté d’une équipe
pluridisciplinaire comprenant, entre autres, deux « Spécialistes
de Chaîne de valeur (CdV) » et un « Spécialiste en
Communication, Marketing et Export ».
I. SPECIALISTE EN COMMUNICATION ET MARKETING
1. Position hiérarchique : Sous la supervision du Directeur des
Opérations des fonds de soutien aux entreprises (DDO)
2. Lieu d’affectation : Niamey (avec des missions en régions)
3. Mandat et responsabilité générale :
Sous la supervision technique du Directeur des Opérations des
fonds de soutien aux entreprises (DDO), Le spécialiste en
Communication, Marketing est chargé d’assurer promotion et
la visibilité des activités de la Maison de l’Entreprise.
4. Profil et compétences :
Niveau de formation
Le niveau universitaire minimum de formation requis pour
l’Expert en marketing et en communication est un Bac+5 en
Communication commerciale, Marketing, Commerce ou toute
autre discipline pertinente.
Expériences
Avoir une expérience pertinente dans les domaines du
marketing et de la communication dans le secteur public ou
privé;
Justifier d’une expérience professionnelle de cinq (5) ans
minimum en tant que communicateur ou chargé du marketing
dans des entreprises privées (une multinationale ou une grande
entreprise), au sein d’institutions financières de développement,
d’une banque d’affaires, d’une institution chargée de la
promotion des TPE, PME/PMI ou dans la gestion d’un grand
projet international ; et/ou avoir conduit plusieurs missions de
consultation privée dans des fonctions de consultant et portant
sur les métiers ou fonctions de communicateur et de
responsable du marketing.
Aptitudes professionnelles
-Avoir une maîtrise parfaite de l’outil informatique (logiciels
bureautiques, Photoshop) ;
-Etre proactif, ouvert, avoir le sens de l’initiative, apte à
construire un réseau professionnel flexible, rigoureux, sens de
l’anticipation.
-La maîtrise de l’anglais est un atout.
II.DEUX (2) CHARGES DE LA PROMOTION DU SECTEUR
PRIVE
1. Position hiérarchique : Sous la tutelle du Directeur Général de
la Maison de l’Entreprise et la supervision du Directeur des
opérations des fonds de soutien aux entreprises (DDO)
2. Lieu d’affectation : Zinder et Diffa
3.Mandat et responsabilité générale:
Sous la supervision technique du Directeur des Opérations des
fonds de soutien aux entreprises (DDO), le Chargé de la
Promotion du Secteur Privé a pour mission d’assurer la
coordination des activités du Fonds à Coûts Partagés dans
l’antenne concernée. Il joue également le rôle d’assistant au
chef de projet pour la compétition de plan d’affaires ;
4. Profil et compétences
Niveau de formation
Le diplôme universitaire minimum requis est de niveau (Bac+5)
en banque, gestion ou économie des entreprises, management
option finance ou ingénierie financière, expertise comptable,
administration des entreprises, droit des entreprises ou toute
autre discipline pertinente.
Expérience :
Avoir cinq (5) années minimum de pratique dans l’évaluation
des projets d’entreprise, notamment, dans une institution de
financement du développement, dans un bureau d’études et de
formulation de projets, dans une banque d’affaires, dans des
missions privées ou publiques de suivi-évaluation de projets.
Compétences techniques
Savoir (i) enquêter et analyser l'information avec rigueur, (ii)
élaborer un bilan et des comptes d’exploitation prévisionnels,
(iii) analyser les risques inhérents aux projets, (iii) analyser et
mettre en rapport les données obtenues ou dégagées pour faire
ressortir la rentabilité d’un projet, (iv) synthétiser les résultats
significatifs de l’analyse financière (taux de rentabilité interne,
temps de retour actualisé, valeur actuelle nette) et les
interpréter et formuler des recommandations.
Savoir (i) utiliser les outils comptables pour quantifier les flux
de trésorerie prévisionnelle, (ii) calculer le délai de récupération
des capitaux investis (DRC), (iii) déterminer les besoins de
financement du projet et (iv) savoir utiliser, au besoin, les outils
de mathématiques financières et recourir à l’actualisation et au
calcul de la valeur actuelle nette (VAN) et du taux de rentabilité
interne (TRI) du projet.
Savoir analyser une entreprise existant ou un projet d’entreprise
en création, en étudiant ses bénéfices, ses perspectives de
croissance, sa situation financière, la valeur estimée de
ses actifs en vue de préconiser des investissements appropriés.
Savoir (i) utiliser des modèles ou techniques d’analyse de
projets et mettre en œuvre des modèles financiers, (ii) conduire
des simulations et exploiter des bases de données
économiques et financières, et (iii) recourir à l’utilisation de
moyens informatiques et de télécommunications.
Avoir une maîtrise parfaite de l’outil informatique (Word, Excel,
Power Point, Access, logiciels financiers)
Aptitudes professionnelles
-Avoir une maîtrise parfaite de l’outil informatique (logiciels
bureautiques, Photoshop) ;
-Etre proactif, ouvert, avoir le sens de l’initiative, apte à
construire un réseau professionnel flexible, rigoureux, sens de
l’anticipation ;
-La maîtrise de l’anglais est un atout.
III. SPECIALISTE CHAINE DE VALEURS DANS LES
INDUSTRIES EXTRACTIVES
1. Position hiérarchique : Sous la supervision du Directeur des
Opérations des fonds de soutien aux entreprises (DDO)
2. Lieu d’affectation: Niamey (avec des missions en
régions)
3. Mandat et responsabilité générale
Sous la supervision technique du Directeur des Opérations des
fonds de soutien aux entreprises (DDO), le spécialiste en
Chaînes de valeur IE a pour mandat d’accompagner et de
promouvoir la compétitivité des Entreprises nigériennes
spécialisées dans les Industries extractives.
La responsabilité générale du titulaire du poste est d’identifier et
d’accompagner la mise en œuvre des appuis à apporter aux
entreprises nigériennes à fort potentiel intervenant dans les IE
et susceptibles d’améliorer leur compétitivité.
4. Profil et compétences:
1. Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (Bac + 5 ans)
en Economie, ingéniorat en Mines ou toute autre discipline
pertinente;
2. Expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le
domaine de soutiens (appui/conseil, analyse de projets,
financement, etc.) aux TPE et aux PME/PMI;
3. Bonne connaissance de la problématique de développement
(approche chaîne de valeurs) dans les industries extractives
(suivant l’approche de « contenu local ») ;
4. Connaissance de la structuration des filières dans les IE ;
5. Expérience dans la mise en œuvre des projets de
développement suivant la gestion axée sur les résultats;
6. Connaissances en matière d’utilisation des technologies de
l’information et de la communication (logiciels informatiques
usuels, logiciel d’analyse financière, d’analyse de basse de
données, maîtrise de l’internet, etc.);
7.Bonne capacité de communication, écrite et orale ;
Aptitudes professionnelles
-Avoir une maîtrise parfaite de l’outil informatique (logiciels
bureautiques, etc…) ;
-Etre proactif, ouvert, avoir le sens de l’initiative, apte à
construire un réseau professionnel flexible, rigoureux, sens de
l’anticipation ;
-La maîtrise de l’anglais est un atout.
IV. SPECIALISTE CHAINE DE CHAINES DE VALEUR
AGRICOLES
1. Position hiérarchique : Sous la supervision du Directeur de la
Direction des Opérations des fonds de soutien aux entreprises
(DDO)
2. Lieu d’affectation: Niamey (avec des missions en région)
3. Mandat et responsabilité générale:
Sous la supervision technique du Directeur des Opérations des
fonds de soutien aux entreprises (DDO), le spécialiste en
Chaînes de valeur a pour mandat d’accompagner et de
promouvoir la compétitivité des Entreprises nigériennes
spécialisées dans la transformation et la commercialisation des
produits agro-sylvo-pastoraux en particulier.
La responsabilité générale du titulaire du poste est d’identifier et
d’accompagner la mise en œuvre des appuis à apporter aux
entreprises nigériennes à fort potentiel intervenant dans les
filières ciblées et susceptibles d’améliorer la compétitivité des
produits nigériens.
4. Profil et compétences générales:
5. Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (Bac + 5 ans)
en Agronomie, Agroéconomie, Economie ou toute autre
discipline pertinente;
6. Expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le
domaine de soutiens (appui/conseil, analyse de projets,
financement, etc.) aux Entreprises agricoles, aux TPE et aux
PME/PMI ;
7. Bonne connaissance de la problématique de développement
des filières agro-sylvo-pastorales au Niger (suivant une
approche chaîne de valeurs) ;
8.Connaissance de la structuration des filières ciblées ;
9.Expérience dans mise en œuvre des projets de
développement suivant la gestion axée sur les résultats;
10.Connaissances en matière d’utilisation des technologies de
l’information et de la communication (logiciels informatiques
usuels, logiciel d’analyse financière, d’analyse de base de
données, maîtrise de l’internet, etc.) ;
Aptitudes professionnelles
- Etre proactif, ouvert, avoir le sens de l’initiative, apte à
construire un réseau professionnel flexible, rigoureux, sens de
l’anticipation ;
-Bonne capacité de communication, écrite et orale ;
-La maîtrise de l’anglais est un atout.
Les candidats seront sélectionnés en accord avec les
procédures définies dans les Directives sur la sélection et
Emploi de consultants par les Emprunteurs de la Banque
Mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et
Dons de l’IDA Edition de janvier 2011 version révisée de juillet
2014.
Les dossiers de candidatures comprenant les pièces suivantes
doivent être déposés ou expédiés à la Direction Générale de la
Maison de l’Entreprise, sise dans le quartier Issa Béri,
Boulevard Mali Béro, en face des assurances SAHAM au plus
tard le 15 février 2016 à 9 heures locales:
1. d’une lettre de motivation d’une page maximum ;
2. un curriculum vitae précisant trois (03) personnes de
référence;
3. des copies de diplômes et attestations de travail.
Un casier judiciaire doit être fourni avant la signature du contrat.
LE DIRECTEUR GENERAL
DE LA MAISON DE L’ENTREPRISE
Mardi 2 Février 2016
ECONOMIE
11
l Energie/Baisse des cours du pétrole sur le marché mondial
En Angola, chute libre du cours du pétrole et du kwanza, l'économie au seuil de la rupture
Dans le sillage des cours du pétrole au plus bas, la devise angolaise, le kwanza, a lourdement chuté en 2015,
plongeant le deuxième producteur d'or noir du continent dans une crise financière qui menace la stabilité
d'une société déjà rongée par la pauvreté. La chute du
cours du baril, à 28 dollars ces derniers jours contre
environ 105 dollars en 2014, a entraîné le kwanza dans
une vertigineuse descente: en un an son cours officiel
a perdu 35% de sa valeur face au dollar.
Une installation pétrolière
tions", précise la note qui explique
que le baril devra remonter
au-dessus de 45 dollars pour
stabiliser le kwanza.
Tino Mario Salomao est un
homme d?affaire spécialisé dans
l?importation de produits de télécommunication qu?il vend dans sa
boutique de Luanda: "Nous
sommes arrivés à un tel stade que
nous ne pouvons plus effectuer
nos voyages. A l?allure où ça va,
nous allons être en rupture de
stock", s'inquiète ce commerçant
vit avec l'équivalent de moins de
deux dollars par jour. Et selon le
gérant, personne n'a anticipé l'ampleur et la durée de cette crise.
Désormais "beaucoup d’entreprises plus grandes ont mis la clé
sous la porte. Comment faire pour
payer dix ou vingt employés ?
Nous avec trois salariés, nous survivons? pour le moment".A
Africampos, un des nombreux
marchés de la ville, Isabel Paiva,
une vendeuse de 36 ans a de plus
en plus de mal à écouler ses produits.Avec ses maigres revenus,
Ryad prête à coopérer pour soutenir les cours du pétrole
L'Arabie saoudite est disposée à coopérer avec les autres
pays producteurs de pétrole pour soutenir les cours du brut
mais n'est pas à l'origine d'une proposition de réduction de
la production mondiale évoquée par la Russie, rapporte dimanche la chaîne Al Arabiya en citant une source officielle
saoudienne anonyme.
e ministre russe de
l'Energie, Alexander
Novak, a déclaré
jeudi que l'Opep avait proposé une réduction de la
production mondiale pouvant aller jusqu'à 5%, ce
qui a soutenu les cours du
brut pendant les deux
derniers jours de la semaine. On ne sait pas si
Novak faisait référence à
une proposition avancée
depuis des mois par l'Algérie et le Venezuela,
deux pays membres de
L
l'organisation, ou à une
nouvelle offre qui aurait
l'appui de Riyad. L'information d'Al Arabiya laisse
penser que la proposition
en question n'est pas
neuve. L'Arabie saoudite
dit depuis longtemps
qu'elle est disposée à agir
pour stabiliser les prix
mais ajoute que d'autres
pays, en particulier en dehors de l'Opep, doivent
aussi faire des efforts.
L'agence de presse russe
RIA a rapporté dimanche
Mardi 2 Février 2016
que
le
ministre
vénézuélien du Pétrole
Eulogio Del Pino rencontrerait des responsables
du ministère russe de
l'Energie lundi et des principaux groupes pétroliers
russes, dont Rosneft
(ROSN.MM), le lendemain. De son côté, l'Iran
compte augmenter ses
capacités de production
pétrolière de 160.000 barils par jour (bpj) à la suite
de l'achèvement de projets d'expansion des gisements North Azadegan et
Yadavaran, a déclaré un
haut responsable pétrolier
iranien, cité par l'agence
Shana.
(Reuters)
tile, selon un rapport de l'ONU
publié en 2015, avec 167 décès
pour 1000 naissances.Dans 60%
des cas, cette mortalité est causée
par la malnutrition, une statistique
alarmante que la situation
économique angolaise risque
d'aggraver ces prochains mois.
(AFP)
Rechute du cours du pétrole et dépression à
Wall Street à l'ouverture
all Street a ouvert en baisse lundi, entamant février sous le
coup des deux préoccupations dominantes depuis la fin 2015:
les cours pétroliers, en rechute, et l'économie chinoise, après
des indicateurs moroses: le Dow Jones perdait 0,82% et le Nasdaq
0,73%.Vers 15H00 GMT, l'indice vedette Dow Jones IndustrialAverage
cédait 134,64 points à 16.331,66 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 33,63 points à 4.580,33 points.L'indice élargi S&P 500, très
suivi par les investisseurs, reculait de 14,99 points, soit 0,77%, à
1.925,25 points.
Vendredi, la Bourse de New York avait bondi, profitant comme ses homologues européennes de l'interventionnisme inattendu de la Banque
du Japon: l'indice vedette Dow Jones IndustrialAverage avait gagné
2,47% à 16.466,30 points et le Nasdaq, à dominante tecnologique,
2,38% à 4.613,95 points.Malgré ce bond final, le Dow Jones et le S&P
ont enregistré leur plus mauvais mois de janvier depuis 2009 et, lundi,
Wall Street se met de nouveau en retrait en ce début de février."Des
chiffres sur l'industrie chinoise maintiennent en l'état les inquiétudes sur
la croissance, et il en résulte une baisse des prix du pétrole qui pèse sur
le secteur de l'énergie", ont résumé les experts de la maison de
courtage Charles Schwab.
Deux indices, l'un officiel, l'autre établi par la banque Caixin, ont témoigné d'une nette contraction de l'activité manufacturière chinoise en
janvier, ce qui relance les craintes d'un ralentissement persistant de la
deuxième économie mondiale.En conséquence, les prix du pétrole, qui
restent proches de leurs plus bas niveaux depuis 2003, se replient de
plus d'un dollar, d'autant qu'ils souffrent aussi "de doutes sur la volonté
des pays membres ou non de l'Organisation des pays exportateurs de
pétrole (Opep) de parvenir à un accord sur une baisse de leur production", comme l'a rapporté Patrick O'Hare, de Briefing.
Aux Etats-Unis aussi, le marché a pris connaissance d'une nouvelle
contraction de l'activité manufacturière le mois dernier, ce qui s'est
ajouté à une salve d'indicateurs médiocres comme une quasi-stagnation
des dépenses de construction en décembre.L'annonce d'une stagnation des dépenses des ménages le même mois "contribue aussi à enrayer les choses", a remarqué M. O'Hare.
Avec l'annonce parallèle d'une hausse minime des revenus, cet indicateur était "déjà incorporé dans les chiffres de vendredi sur le produit intérieur brut du quatrième trimestre", en net ralentissement à 0,7% de
croissance, "donc ce n'est pas vraiment susceptible d'agir sur le
marché", a-t-il reconnu. "Mais cela se rajoute à une pile de statistiques
peu engageantes."Les investisseurs attendent encore lundi un discours
de Stanley Fischer, numéro deux de la Réserve fédérale (Fed), dans
l'espoir d'y trouver des indices sur le calendrier que suivra la banque
centrale américaine pour continuer à relever ses taux en 2016 après
une première hausse en décembre dernier.
Parmi les valeurs, le site de micro-blogs Twitter, dont le titre a vu sa
valeur divisée par trois depuis le printemps 2015, prenait 6,96% à 17,97
dollars sur fond de rumeurs sur un projet de rachat par le fonds non
coté Silver Lake.Plusieurs annonces officielles de fusions et acquisitions animaient par ailleurs le marché, comme le rachat pour près de six
milliards de dollars par le laboratoire Abbott (-2,11% à 37,05 dollars),
d'Alere, spécialiste des produits et services de diagnostic, qui s'envolait
de 44,93% à 53,92 dollars.
Le producteur et distributeur de gaz Questar, qui va être racheté pour
près de 4,5 milliards de dollars par l'électricien Dominion Resources
(-1,73% à 70,92 dollars), bondissait de 20,89% à 24,65 dollars.La saison des résultats trimestriels continuait de son côté avec, pour l'heure,
plusieurs groupe liés à la santé comme l'assureur Aetna qui gagnait
2,00% à 103,88 dollars après avoir fait état de bénéfices jugés nettement supérieurs aux attentes.
W
DR
L
pétrole, la pression sur le gouvernement des réserves de
change et les revenus inférieurs
au budget du gouvernement",
selon une note interne d'une
banque régionale. "Une monnaie
plus faible est nécessaire pour
aider à ralentir la demande d'importations et aider les exporta-
cette mère de quatre enfants arrive encore "à acheter un peu de
poisson et de la viande" pour sa
famille, mais achète désormais
"surtout des produits de l’agriculture locale".
Malgré sa puissance économique,
l'Angola détient le triste record du
monde du taux de mortalité infan-
l
es banques, en manque de
liquidités, ne changent quasiment plus le kwanza et c’est
sur le marché noir que les Angolais se précipitent pour troquer
leurs économies dans une monnaie plus stable. Assis sous un
parasol qu’il tient d’une main, un
des très nombreux vendeurs de
rue affiche un taux de change de
"un dollar contre 335 kwanzas", au
lieu de 155 kwanzas au taux officiel. "Il y a une forte demande pour
le dollar, il devient si compliqué
d’en trouver que les gens acceptent de changer leurs kwanzas
à des prix exorbitants et ça continue de grimper", s’étonne le
jeune homme qui veut garder
l'anonymat."Ça ne va pas pouvoir
continuer comme ça, sinon ça va
devenir dangereux, les gens en
ont marre", poursuit-il.
En décembre, le gouverneur de la
Banque nationale de l'Angola,
José Pedro de Morais avait pourtant assuré qu'il n'y avait "pas de
crise du dollar dans le pays". "La
balance des paiements est déficitaire et il y a moins de ressources
étrangères, mais le budget de
l'Etat pour l'exercice 2016 tente de
répondre à cette difficulté temporaire", avait-il assuré. Quelques
jours après cette annonce, la
banque centrale a pourtant dévalué de 15% sa monnaie contre
le dollar.
Cette dévaluation n'est pas "une
surprise étant donné les prix du
de 41 ans qui doit changer ses
kwanzas en devises étrangères
pour acheter des produits à des
grossistes en Chine, en Inde ou à
Dubaï.
Le 19 janvier, les banques privées
Atlantico et Standard Bank ont en
outre annoncé qu?elles allaient
limiter le plafond des achats pour
les Angolais à l?étranger. "Certains produits ont vu leur prix multiplié par quatre ou cinq. Il y a un
an on pouvait encore trouver un
téléphone pour 50 USD, soit 5000
kwanzas de l'époque. Désormais il
faut compter entre 15 000 et 17
000 kwanzas", poursuit-il.Un tarif
inaccessible pour la majorité de la
population dont plus de la moitié
(AFP)
SANTÉ
12
l Lutte contre le Paludisme
Quand les moustiques s’adaptent et mettent à mal les stratégies de lutte
ême l’utilisation des
moustiquaires
imprégnées n’a pas permis de faire reculer la maladie,
ni le nombre de cas, ni la prévalence de l’infection selon les
conclusions d’un essai clinique
sur une trentaine de village
béninois. L’efficacité à long
terme des actions de prévalence et de lutte actuelles est
donc remise en question, les
scientifiques doivent faire
preuve d’innovation pour espérer éliminer un jour la maladie, indique le document.
Selon l’OMS, 290 millions de
moustiquaires imprégnées ont
été délivrés en Afrique subsaharienne entre 2008 et
2010, permettant de protéger
580 millions de personnes du
paludisme. Et 80 millions de
M
personnes, soit 10% de la population à risque, ont également
vu les murs de leurs foyer aspergés d’insecticides, ajoute la
même source. Pourtant, avec
toujours 200 millions de personnes touchées par an et
plus de 700.000 décès dans le
monde, dont 580% en Afrique,
la maladie reste un problème
de santé publique majeur.
Principale obstacle au recule
de la maladie : la grande faculté d’adaptation des moustiques
vecteurs
aux
insecticides préconisés, les
pyréthrinoïdes. Ainsi, comme
l’atteste les récentes études de
l’URD et ses partenaires
l’anophèle gambiae est en
très forte augmentation et met
à mal les stratégies du Programme national de lutte con-
l
DR
Les uns développent des résistances. Les autres
modifient leur comportement. Les moustiques
trouvent toujours un moyen de déjouer les
tentatives humaines pour se protéger de la
maladie. Des chercheurs de l’Institut de
Recherche pour le développement : l’IRD et leurs
partenaires révèlent leur grande capacité
d’adaptation, qui met en mal les stratégies de lutte
recommandées par l’Organisation Mondiale de la
Santé (OMS).
L’anophèle, vecteur du paludisme
tre le paludisme. L’anophèle
gambiae, espèce particulièrement résistante, réussi à muter
génétiquement pour supporter
l’exposition croissante aux
pyréthrinoïdes.
Pour
ce
phénomène, l’OMS recommande depuis quelques années
de combiner les
moustiquaires imprégnés à
longue durée d’action avec
des pulvérisations intra domiciliaire d’autres insecticides,
les carbamates car ils forts
puissants. Leur pulvérisation
sur les murs des habitations
constitue un moyen promoteur pour ralentir l’émergence
ou le développement des ré-
sistances, du fait de l’exposition simultanée à différents
produits. Mais le moustique
continue de muter et devient
de plus en plus flexible remarque l’OMS car selon elle, le
nombre de moustique porteurs
de la mutation appelé KDR a
considérablement augmenté,
passant ainsi de 20% à plus de
75% en un an et demi sur l’essai clinique mené sur une
trentaine de villages béninois.
Flexible, parce que un an
seulement
après le déploiement massif des moustiquaires imprégnées dans les
villages
de l’étude, les
chercheurs ont observé que la
population des moustiques
dits « œsophages » est
passée de 45% à près de
70%.
En outre, au lieu de s’en prendre à ses victimes en pleine
nuit durant le sommeil, il attend désormais les premières heures du jour, lorsque
les habitants sortent de chez
eux pour aller travailler. Le
dogme des vecteurs du
paludisme exclusivement nocturne est donc revisité, surtout
lorsque le moustique est exposé à une forte pression insecticide.
Ces
travaux
soulignent le besoin
de
développer les outils de deuxième génération, permettant
de prévenir la transmission du
paludisme à l’extérieur des
habitations. Piège à odeurs, à
l’état de prototypes à ce jour,
ou encore technique de confusion hormonale sont des
pistes prometteuses envisagées par les chercheurs.
Mamane Abdoulaye
(Source, Actualités scientifique IRD)
Marchés Publics
REPUBLIQUE DU NIGER
Cabinet du Premier Ministre
Agence de Régulation des Marchés Publics
Projet d'appui à la Réforme des Marchés Publics
SOLLICITATION DE MANIFESTATION D'INTERET
Services de consultants : sélection d'un consultant chargé de l'audit financier et comptable
1. Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu un don du Fonds de
Développement Institutionnel (FDI) de la Banque Mondiale pour financer le Projet
d'Appui à la Réforme du système de passation des Marchés Publics et a l'intention
d'utiliser une partie de ce crédit pour effectuer des paiements au titre du contrat pour
la sélection d'un consultant chargé de l'audit financier et comptable du projet.
2.Le Secrétaire Exécutif de l'Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP),
Coordonnateur du Projet a l'intention d'utiliser une partie des sommes accordées au
titre du don pour effectuer les paiements prévus au titre du contrat pour la sélection
d'un consultant chargé de réaliser l'audit du Projet pour les périodes allant du 25 Juin
2013 au 31 décembre 2015 et du 1er janvier 2016 au 31 octobre 2016 incluant la
période de grâce ;
3. Les services demandés incluent les prestations d'un cabinet pour la réalisation
d'un audit financier et comptable.
4. La durée des prestations ne doit pas dépasser trente jours (30) jours par exercice.
5. Le Coordonnateur du Projet invite les consultants éligibles à manifester leur
intérêt d'offrir les services demandés ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent
fournir des informations indiquant qu'ils ont les qualifications nécessaires à rendre ces
services (dépliants, description des expériences du Consultant dans le domaine et
dans des conditions similaires, liste de personnel clé).
6. Un Consultant sera sélectionné en accord avec les procédures décrites dans les
Directives pour la Sélection et Emploi de Consultants de la Banque Mondiale financés
par le FIDA édition de janvier 2011, version révisée en juillet 2014.
7. Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à
l'adresse mentionnée ci-dessus du lundi au jeudi 9h00 à 16h00 et le vendredi de
8h00 à 12h00.
Projet d'appui à la réforme des marchés publics
Agence des Marchés publics
BP: 725 - Niamey - Niger, Tel (227) 20 72 35 00, - Email: armp@intnet.ne
Les manifestations d'intérêt seront déposées à l'Agence des Marchés publics BP:
725 - Niamey - Niger au plus tard le 18 février 2016 à 9h30.
Le nombre de copies à déposer : 1 original + 2 copies.
L'original et les copies seront dans une seule enveloppe fermée et cachetée et
portant la mention «Manifestation d'intérêt pour la sélection d'un cabinet chargé
de réaliser l'audit du PRMP »
MADOU MAHAMADOU
COMMUNIQUE
Le Président du Conseil d'Administration de la
Société Nigérienne d'Assurances et de Réassurances
"SNAR-LEYMA" a l'honneur de convier Messieurs
les Administrateurs à la réunion du Conseil
d'Administration ordinaire qui se tiendra le samedi 6
février 2016 à 09 heures dans la salle de réunion du
Siège à l'effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant :
1. Adoption du Procès-verbal du Conseil
d'Administration du 15 août 2015;
2. Examen et Adoption des prévisions budgétaires 2016;
3. Questions diverses.
Le Président
AVIS DE PERTE
L’AN DEUX MILLE QUINZE ET LE DIX SEPTEMBRE
ETUDE DE Maître SOULEYMANE GARBA, Notaire à la résidence de Niamey (Niger), Quartier Cité
Poudrière Avenue du Damergou, Boite Postal: 11.167, Tel : 20.74 1 2 64, (non loin de TOUTELEC Niger S.A)
II est donné avis, de la perte de l’acte de cession de la parcelle N°G sise à Niamey de l’îlot N°10216
du Lotissement EXT TCHANGAREY au nom de Mr BOUBACAR AMADOU.
Prière à toute personne qui l’aurait retrouvé de bien vouloir le déposer à l’Etude Maître
SOULEYMANE GARBA, Notaire à la résidence de Niamey (Niger), Quartier Cité Poudrière Avenue
du Damergou, Boîte Postal : 11.167, Tel : 20.74 1264 ou au service des affaires domaniales de
Niamey.
Pour Avis le NOTAIRE Maître SOULEYMANE GARBA
Mardi 2 Février 2016
ETRANGER
13
l Nigeria/Tchad
Les deux pays meurtris par des attentats attribués à Boko Haram
Une cinquantaine de villageois ont été tués samedi soir dans le
nord-est du Nigeria dans une attaque attribuée aux militants de
BokoHaram, tandis qu'au Tchad voisin deux attentats suicides ont
fait dimanche trois morts et 56 blessés dans une région
régulièrement ciblée par le groupe islamiste nigérian. Selon l'armée
et des témoins locaux, les insurgés de Boko Haram ont attaqué
samedi Dalori, une localité proche de Maiduguri, avant de mettre
feu au village.
'après le porte-parole
de l'armée nigériane,
Mustapha Anka, les islamistes de Boko Haram "sont
arrivés dans le village dans
deux voitures et des motos,
ont ouvert le feu et brûlé des
maisons". Trois femmes
kamikazes ont tenté de se
mêler aux villageois, ont été
"interceptées puis ont explosé", a-t-il affirmé. Selon
des habitants et un travailleur
humanitaire, au moins 50 personnes sont mortes dans l'attaque. L'Agence de gestion
des situations d'urgence
(Nema) avançait quant à elle
dimanche un bilan provisoire
de "46 morts et 35 blessés".
Le président nigérian Muhammadu Buhari a assuré dimanche que "les insurgés
avaient immensément souffert
D
des bombardements répétés
de l'armée visant leurs
camps" et qu'ils "avaient
recours à des mesures
désespérées pour attirer
l'attention des médias". "J'appelle tous les citoyens à s'engager dans la lutte contre le
terrorisme car c'est la seule
manière de finir le travail en
cours pour rétablir la sécurité
dans notre pays", a-t-il
déclaré dans un communiqué.
L'Union européenne a fermement condamné l'attaque dimanche, en rappelant son
engagement à aider les pays
de la région à lutter contre le
terrorisme. Quand les assaillants ont fait irruption à Dalori,
"beaucoup de personnes se
sont réfugiées dans la
brousse, moi inclus," a
raconté Malam Masa Dalori,
un chef local. "Quand nous
sommes revenus le matin
suivant le village entier avait
été rasé. Au moins 50 personnes ont été tuées et il y a
beaucoup de blessés".
Un témoignage corroboré par
Mallam Hassan, un autre villageois. "J'ai perdu un oncle
dans l'attaque. Grâce à Dieu
j'ai pu m'échapper avec les
enfants", a-t-il affirmé. Un
travailleur humanitaire a confirmé sous couvert d'anonymat que l'attaque avait fait
plus de 50 morts, précisant
que les corps avaient été
transférés à l'hôpital. Dalori se
trouve à proximité de camps
de déplacés ayant dû fuir face
à l'insurrection de Boko
Haram, qui a rallié l'organisation de l'Etat islamique (EI).
Maiduguri, qui compte environ
2,6 millions d'habitants, dont
1,6 million de réfugiés selon
l'ONU, a été frappée par de
nombreux attentats ces
derniers mois. Boko Haram
est apparu dans cette ville en
2002, avant de déclencher en
2009 une insurrection qui a
fait plus de 17.000 morts au
Nigeria et 2,6 millions de
déplacés.
Les
insurgés
islamistes ont essayé de
reprendre
Maiduguri
à
plusieurs reprises après en
avoir été chassés il y a trois
ans.
Au Tchad voisin, deux attentats suicides ont fait dimanche
trois morts et 56 blessés dans
deux localités de la région du
lac Tchad, cible régulière d'attaques des islamistes nigérians de BokoHaram. La
première attaque a visé la localité de Guié, où un
kamikaze circulant à moto
s'est fait exploser, tuant une
personne et en blessant 32
autres, a indiqué à l'AFP un
officier des services de sécurité sous couvert d'anonymat.
Un deuxième attentat suicide
a fait deux morts et 24
blessés dans le village de Miterine, a-t-on appris de même
source. La région du lac
Tchad est placée sous le
régime de l'état d'urgence
pour tenter de lutter contre les
attaques de Boko Haram. Le
groupe islamiste multiplie les
attentats suicides au Nigeria,
au Cameroun, au Tchad et au
Niger et n'hésite pas à utiliser
comme
kamikazes
des
femmes et des enfants.
Pour contrer les kamikazes, le
Tchad a interdit le port du
voile intégral sur l'ensemble
de son territoire, ce vêtement
servant régulièrement à
dissimuler des ceintures
d'explosifs. Pour combattre
Boko Haram, les quatre pays
riverains du lac Tchad ainsi
que le Bénin ont mis sur pied
une Force d'intervention conjointe multinationale (MNJTF)
dotée de 8.700 militaires,
policiers et civils. La coalition
"a sans conteste affaibli la
nébuleuse" islamiste mais
"pour autant, elle ne s'avoue
pas vaincue", avait reconnu
fin 2015 le président tchadien
Idriss Déby Itno.
(AFP)
l Côte d’Ivoire/Procès de Laurent Gbagbo à la CPI
La défense de Gbagbo accuse le Président Ouattara d'avoir pris le pouvoir "par la force"
A
paré "en sous-main" l'offensive
ayant mené à la chute de l'exprésident, notamment en fournissant des armes aux forces
pro-Ouattara malgré un embargo décrété par l'ONU.Les
violences avaient fait plus de
3.000 morts en cinq mois, des
deux côtés des belligérants,
transformant en champ de
bataille certaines zones du
premier producteur mondial de
cacao, moteur économique de
l'Afrique de l'Ouest.
A l'ouverture du procès jeudi,
la procureure Fatou Bensouda
avait accusé M. Gbagbo de
s'être accroché au pouvoir "par
tous les moyens"."Lorsqu'il a
compris que la présidence allait lui échapper, Laurent
Gbagbo, en concertation avec
des membres d'un cercle privé
de proches, a commencé à
mener une campagne de violences orchestrées contre
ceux considérés comme ses
Mardi 2 Février 2016
l
vec son co-accusé
Charles Blé Goudé, 44
ans, ex-chef de milice, il
est poursuivi pour son rôle
dans la crise née de son refus
de céder le pouvoir à M. Ouattara, reconnu vainqueur par la
communauté internationale de
l'élection présidentielle de fin
2010."Alassane Ouattara et
ses soutiens voulaient se saisir
du pouvoir par la force et la
bataille d'Abidjan est la mise
en oeuvre de cette stratégie",
a déclaré Emmanuel Altit, avocat de M. Gbagbo, lors d'une
audience publique à La Haye,
où siège la CPI.
Rappelant que son client avait
été arrêté en avril 2011 après
des bombardements français,
l'avocat a soutenu que "la
France ne voulait pas d'une
paix négociée" entre les deux
rivaux de la présidentielle.Il a
accusé Paris, l'ancienne puissance coloniale, d'avoir pré-
DR
La défense de Laurent Gbagbo a affirmé lundi que son rival, le
président Alassane Ouattara, s'était emparé du pouvoir "par la
force" avec l'aide de la France, au troisième jour du procès de l'ex
chef d'Etat ivoirien devant la Cour pénale internationale. M.
Gbagbo, 70 ans, est le premier ex-président poursuivi par la CPI
depuis sa création. Son procès pour crimes contre l'humanité s'est
ouvert jeudi de la semaine dernière et doit durer entre trois et
quatre ans.
L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son avocat
Emmanuel Altit à l'ouverture de son procès
opposants", avait-elle soutenu.
Des attaques contre des civils
ont alors été perpétrées par
des forces gouvernementales
et milices sous le contrôle des
accusés, avait affirmé Mme
Bensouda.
Regrettant qu'aucun responsable du camp Ouattara ne
soit poursuivi par la CPI, l'avocat de Laurent Gbagbo a accusé lundi le bureau du
procureur de faire une lecture
"partielle" des événements et
de peindre "à grands traits un
camp du bien et un camp du
mal".Selon la défense, c'est le
camp Ouattara qui avait préparé la prise du pouvoir par la
force, notamment via "une
campagne de recrutement de
mercenaires lancée début
2010 au Burkina Faso". "Ces
recrues ont été transférées
dans le nord de la Côte
d'Ivoire, où elles ont été militairement
entraînées
et
armées". Me Altit a regretté les
"silences" du dossier de l'accusation."Peut-être veut-on
faire oublier les crimes, dont
les pillages et les viols, dont
s'étaient rendus coupables dès
décembre 2010 soldats et
mercenaires pro-Ouattara?",
s'est-il interrogé.Le dossier
présenté par l'accusation
"n'est que la reprise pure et
simple, sous des habits juridiques, d'un narratif de nature
politique" visant à légitimer le
pouvoir d'Alassane Ouattara, a
soutenu Me Altit.Il a décrit son
client comme "un homme de
paix" et un "démocrate" ayant
toujours œuvré à la "réunification" de son pays.
La peine maximale encourue
devant la CPI est de 30 ans de
prison, mais les juges peuvent
prononcer une peine plus
lourde s'ils estiment que les
crimes commis sont exceptionnellement
graves.Laurent
Gbagbo, dont la santé est
"fragile", selon ses avocats,
avait été livré à la CPI en 2011.
Charles Blé Goudé l'avait été
en 2014.
Simone Gbagbo, épouse de
Laurent, a été condamnée à
20 ans de prison en Côte
d'Ivoire pour son rôle dans la
crise, en compagnie de 78
autres personnes.Mme Bensouda avait tenté d'apaiser
jeudi les critiques lui reprochant de ne pas poursuivre
le camp Ouattara, assurant
devant les juges : "Nous enquêtons sur les deux côtés du
conflit (...) cela prend du temps
et nous demandons de la patience".
(AFP)
ANNONCES
14
COMMUNIQUE DE PRESSE
Dans le but de se conformer aux dispositions du code CIMA (Conférence Interafricaine des
Marchés d'Assurances) SUNU Assurances Vie Niger et Airtel Niger, informent leur clientèle que
la commercialisation du produit "Assurance GARKOUA" est suspendue à compter du 31
janvier 2015, jusqu'à nouvel ordre.
Marchés Publics
PLAN PREVISIONNEL DE PASSATION DE MARCHES PUBLICS
Gestion : 2016/ Numéro de l'avis : 001
Autorité Contractante : AGENCE NIGERIENNE DES ALLOCATIONS ET DES BOURSES
LE DIRCTEUR GENERAL
Marchés Publics
REPUBLIQUE DU NIGER
PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
Coordination Intersectorielle de
Lutte contre les IST/VIH/SIDA
AVIS D’APPEL
D’OFFRES NATIONAL
Le Gouvernement de la République du Niger a reçu une subvention du Fonds
Mondial pour l’appui à la lutte contre les IST/VIH/SIDA à travers la coordination
Intersectorielle de lutte contre les IST/VIH/SIDA. Il est prévu qu’une partie des
sommes accordées au titre de ce budget sera utilisée pour effectuer les
paiements prévus pour la fourniture de matériels informatiques pour la CISLS.
La Coordination Intersectorielle de Lutte Contre les IST/VIH/SIDA invite les
candidats remplissant les conditions requises à présenter une offre sous plis
cacheté pour la fourniture de matériel informatique en un seul lot indivisible
libellé comme suit:
LOT UNIQUE : FOUNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE.
Le lot est indivisible. Le Soumissionnaire doit soumettre son offre pour la totalité
du matériel.
Le délai de livraison est de deux mois à compter de la date d’approbation du
marché.
La participation à la mise en concurrence est ouverte à toutes les personnes
physiques ou morales ou groupements en règle vis-à-vis de l’Administration
(voir détails dans les instructions aux soumissionnaires) pour autant qu’elles
ne soient pas sous le coup d’interdiction ou de suspension.
Les candidats intéressés peuvent obtenir un complément d’informations et
consulter gratuitement le dossier d’appel d’offres et prendre connaissance des
documents d’Appel d’offres à l’adresse mentionnée ci-dessus du lundi au jeudi
de 8h à 17h et les vendredis de 8h à 12h, heure locale auprès de :
Coordination Intersectorielle de Lutte Contre les IST/VIH/SIDA, sis Rue Gamal
Abdoul Nasser à 100 mètres de la Direction Générale de la Police Nationale
BP: 10077 Niamey.
Téléphone : (227) 20 73 54 60 / 20 73 28 01 / 20 73 28 09
Télécopieur : (227) 20 73 27 65
Email : cislsner@intnet.ne
Tout candidat admis à concourir, intéressé par le présent avis, doit acheter un
jeu complet du dossier d’Appel d’Offres auprès du secrétariat de la CISLS,
moyennant paiement d’un montant non remboursable de cinquante mille
(50.000) Francs CFA.
En cas d’envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents
sont à la charge du soumissionnaire et la personne responsable du marché ne
peut être responsable de la non réception du dossier par le candidat.
Les offres présentées en un (1) original et trois (3) copies conformément aux
Instructions aux Soumissionnaires et accompagnées d’une garantie de
soumission tel que spécifiée aux DPAO doivent être remises à l’adresse
indiquée au point 3. ci-dessus au plus tard le07/03/2016 à 10 h, heure locale.
Toute offre reçue après ce délai sera rejetée.
Les plis seront ouverts en présence des représentants des soumissionnaires
qui souhaitent être présents à l’ouverture, le le07/03 2016 à 11 h, heure locale
dans la salle de réunions de la Coordination Intersectorielle de Lutte contre les
IST/VIH/SIDA.
Les Soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai de 120
jours à partir de la date d’ouverture des plis.
Par décision motivée, l’Administration se réserve le droit de ne donner aucune
suite à tout ou partie du présent Appel d’offres.
La Coordonnatrice Nationale
Mardi 2 Février 2016
SCIENCES ET TECHNOLOGIE
Attention au paracétamol
pendant la grossesse
Pour protéger ses enfants du
risque d'infertilité, il serait recommandé d'éviter la consommation de
paracétamol pendant la grossesse.
Une consommation prolongée de
paracétamol pendant la grossesse
augmenterait le risque d'infertilité
des jeunes filles, selon les résultats
d'une étude publiée dans la revue
médicale Scientific Reports. Des
conclusions obtenues sur les rats.
Les chercheurs de l'Université d'Edimbourg (Ecosse) ont réalisé une
étude avec des rats pour comprendre les effets de la consommation
prolongée du paracétamol pendant
la grossesse.
Les scientifiques ont observé que
les rattes dont la mère a pris du
paracétamol pendant sa grossesse
ont produit moins d'ovules, ont des
plus petits ovaires, et de plus petites
portées que la progéniture de
femelles non exposées aux médicaments.
«Ces résultats sont importants, en
raison des similitudes entre les systèmes de reproduction des rats et
des humains», précisent les auteurs. « Cependant il reste délicat
de généraliser ces résultats aux
femmes enceintes. Néanmoins, le
mécanisme pourrait s'expliquer -ici
ou éventuellement chez l'hommepar l'action des analgésiques sur les
hormones prostaglandines qui régulent l'ovulation, le cycle menstruel, la
reproduction et l'induction du travail».
La fertilité des mâles aussi
touchée
Le paracétamol avait déjà été montré du doigt par ces mêmes
Vous le savez : grossesse et
médicaments ne font pas bon ménage. Pourtant, certaines situations obligent parfois à prendre
un traitement. Le point sur les
médicaments formellement interdits et ceux envisageables avec
l’avis du médecin.
Grossesse: oui ou non au
paracetamol ?
De nouvelles informations viennent
régulièrement enrichir la base du
CRAT. C’est le cas de l’étude menée
au Danemark, en France et en Finlande publiée dans la revue Human
Reproduction qui remet en cause
l’innocuité du paracétamol pendant
la grossesse.
Le paracétamol pourrait altérer la
fertilité des fœtus mâles. En effet,
les chercheurs concluent à une
éventuelle augmentation des cryptorchidies (c’est-à-dire l'existence
d'un ou deux testicules en position
anormale en dehors de la bourse)
chez les enfants dont les mères ont
pris du paracétamol et d’autres antalgiques légers en cours de
grossesse.
Cependant, selon le Figaro.fr,
Bernard Jégou, coauteur de l'article
paru précise qu’il ne faut pas tirer de
Grossesse: les médicaments à
proscrire
Les médicaments consommés
quand vous êtes enceinte peuvent
influer sur l’état de santé de votre
futur bébé. C’est pourquoi toutes les
notices de médicaments comportent
une mise en garde à l’attention des
femmes enceintes. Certaines précisent seulement "demandez l’avis
de votre médecin", d’autres énoncent clairement une contre-indication pendant la grossesse.
En réalité, les chercheurs ne disposent pas de suffisamment de
recul et de données pour statuer sur
les effets de toutes les molécules
commercialisées. Ceci explique les
différences de prescription d’un
médecin et surtout d’une future
maman à l’autre. Tout dépend de
votre état, de l’intensité de vos
maux, de votre âge, de vos antécé-
conclusion trop hâtive : « Nous mettons en évidence une association et
pas une relation de cause à effet ».
Le Crat va encore plus loin en
réagissant à l’étude sur son site :
«Le nombre important de données
manquantes dans la partie épidémiologique et la méthodologie insatisfaisante, doublée de résultats non
concluants pour les parties expérimentales ne permettent pas d’établir
à ce jour un lien de causalité entre
la prise de paracétamol en cours de
grossesse et une augmentation de
la fréquence des cryptorchidies ».
Conclusion du centre : « Le bénéfice
du paracétamol en cours de
grossesse reste au 1er plan, quel
que soit le terme de la grossesse. »
Dans tous les cas, pour être tout à
fait sereine, mieux vaut limiter au
maximum (quand cela vous est possible) votre consommation de
médicaments pendant la grossesse.
Pour éviter les faux pas, évitez absolument l’automédication, fiez-vous
à l’avis éclairé de votre médecin et
quand il s’agit de soigner des maux
bénins que vous rencontrez certainement (nausées, maux de dos,
jambes lourdes…), privilégiez des
solutions
alternatives
comme
l’homéopathie ou encore la
sophrologie, l’oligothérapie…
Attention, la phytothérapie ne doit
pas non plus être utilisée sans avis
médical. Les plantes (surtout sous
forme d’huiles essentielles) présentent aussi des contre-indications
pour les femmes enceintes. Idem
pour l’acupuncture et l’ostéopathie qui
requièrent le diagnostic et l’expertise
d’un médecin pour toute intervention
sans risque.
Vous serez nostalgique
d’un passé que vous
idéalisez. Essayez d’être
plus réaliste.
22 nov. - 21 dec.
S A G I T TA I R E
On vous parlera d’un remède
naturel contre des petits maux.
Essayez, vous ne risquez rien
d’autre que de l’adopter !
Mardi 2 Février 2016
22 aout - 21 sept.
23 juillet - 21 aout
L I O N
VIERGE
Il est important de se diversifier dans son apprentissage de la vie. Quelle
formation pourrait vous être
utile ?
et vous voilà remis en
forme.
BALANCE
Vos finances traversent une
période prospère. Vous pourrez en profiter pour offrir à vos
proches ce qui manque à leur
confort au quotidien.
CAPRICORNE
VERSEAU
Ceux qui osent seront
Il faut faire des choix
côté boulot et ça ne sera
pas facile. Ne vous
pressez pas, gardez la
tête froide.
récompensés . Si vous
souhaitez le changement, il
faut le provoquer.
22 juin - 22 juillet
seul sur le coup.
un régime plus diététique,
CANCER
Un jeu de séduction s’installe et même les moins
habiles sauront jouer leur
partition.
SCORPION
Vous penserez d’abord à
22 oct. - 21 nov.
est une force active.
immobiliers. Vous n’êtes pas
GEMEAUX
Une petite cure de sommeil,
19 fev. - 20 mars
teignable. L’optimisme
l’achat ou la vente de biens
21 mai - 21 juin
quand ça paraît inat-
TA U R E A U
Il faut être réactif concernant
22 sept. - 22 oct.
BELIER
Il faut y croire, même si
21 janv, - 18 fevrier
21 mars - 19 avril
Elle trouve que ce policier roule
trop vite, elle l'arrête
20 avril - 20 mai
H O R O S C O P E
MAIS VRAI
En Floride, la police aussi peutêtre rappelée à l'ordre. Choquée
par la façon de conduire d'un
officier de police, une femme a
décidé de donner une leçon au
représentant de l'ordre en inversant les rôles. Sur l'autoroute
vendredi 29 janvier, cette conductrice a suivi le policier pour le
pousser à s'arrêter sur le côté et
ce sans oublier de filmer la
scène.
Alors que le policier pense se
retrouver face à une femme en
détresse, il est surpris de découvrir qu'elle a tout simplement été
troublée par sa conduite trop
rapide. Selon cette conductrice,
l'agent de police aurait foncé sur
l'autoroute à plus de 140 km/h.
Elle l'a donc suivi pour lui demander " quelle urgence le poussait à rouler si vite." Répondant
simplement qu'il ne pensait pas
rouler trop vite et qu'il se rendait
au travail, le policier finit par
présenter ses excuses à la conductrice.
Grossesse : quels sont les
médicaments interdits ?
22 dec. - 20 janvier
I N C R O YA B L E
dents. Chaque praticien doit
mesurer le bénéfice et le risque du
traitement médicamenteux qu’il
s’apprête à vous conseiller. Il existe
tout de même des données fiables
énoncées par le Crat (Centre de
Référence
sur
les
Agents
Tératogènes) auquel les professionnels de santé et vous-même pouvez
vous référer en entrant le nom du
médicament qui vous intéresse
dans un moteur de recherche.
Parmi les traitements les plus
courants à proscrire : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
comme l’aspirine ou l’ibuprofène
(surtout dès le 5e mois), les traitements contre l’acné sévère, certains
antidépresseurs mais aussi des anticoagulants, des traitements contre
l’épilepsie, la migraine ou l’hypertension…
chercheurs. Ces scientifiques
avaient déjà alerté dans cette étude
sur les effets indésirables liés à la
prise prolongée de paracétamol
pendant la grossesse. Ils avaient
suggéré que ce médicament pouvait
provoquer
une
baisse
de
testostérone et exposerait au risque
d'infertilité masculine, de testicules
non descendus et de cancers du
testicule.
15
vous et c’est une bonne
chose. Il faut prendre
soin de soi.
POISSONS
Aller à la rencontre de
l’autre, c’est déjà un voyage.
Soyez curieux. Profitez de ce
que l’autre peut offrir et
soyez généreux de vos
émotions.
(Topsanté)
PHARMACIES DE GARDE
Du Samedi 30 Janvier
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
t
Samedi 06 février 2015
Pharmacie du 3 Août
Avenir
El Nasr
Thérapies
Arewa
Arènes
Carrefour 6ème
Tadjédjé
Temple
Deyzeibon
Recasement
Cité Chinois
Sira
Camping
BCEAO
Lazaré
Route Torodi
Populaire Soni Ali Ber
Pop. Hôpital (sauf les dimanches)
NUMEROS UTILES
Renseignements :
Réclamations:
SAMU:
Police Secours:
Sapeurs Pompiers :
Hôpital :
Médecins de nuit:
12
13
15
17
18
20 72 22 53
20 73 47 37
SPORTS
16
l Chan 2016
e quatrième et dernier quart
de finale mettait aux prises
la Zambie et la Guinée. Et il
a fallu attendre la séance des tirs
au but pour connaître enfin
l’équipe qui allait pouvoir disputer
le dernier carré de cette édition
2016. Il fut impossible de départager les deux formations
dans une rencontre serrée. La
Guinée s’est imposée aux tirs au
but face à la Zambie (0-0, 5 tab à
4). Pourtant, la séance fatidique
L
a été aussi indécise que la rencontre.
La Zambie favorite, mais...
Auteurs d’une phase de poule
très convaincante dans le groupe
D avec deux victoires et un match
nul, les Chipolopolo semblaient
bien partis pour se qualifier pour
le dernier carré. La Zambie disposait d’une des meilleures
défenses de la compétition,
puisqu’elle n’avait pas encaissé
le moindre but depuis le début de
la compétition. Mais cela n’a pas
suffi puisqu’à aucun moment les
Zambiens n’ont su faire douter et
mettre en difficulté les Guinéens.
Le Syli national a même dominé
son adversaire en première période. Côté Zambien, Christopher
Katongo, champion d’Afrique
2012, qui a raté le premier tir au
but de la séance, a placé trois
têtes non cadrées. En fin de rencontre les Chipopolo pensaient
s’imposer. Mais Katongo se
voyait refuser un but pour horsjeu (85e). Auteur de deux arrêts
pendant la séance, Abdoul Aziz
Keita, le gardien et capitaine
l
La Guinée s’est imposée aux tirs au but face à la Zambie
dimanche 31 janvier et a validé son billet pour les demifinales (0-0, 5 tab à 4). Elle rejoint la RDC, la Côte
d’Ivoire et le Mali dans le dernier carré.
DR
La Guinée bat la Zambie pour une place en demi-finale
L'équipe de Guinée.
guinéen, transforme sa tentative.
Le joueur de l’AS Kaloum a envoyé la Guinée en demi-finale où
elle affrontera mercredi la RDC.
(RFI)
Cyclisme
Premier cas avéré de tricherie mécanique dans le cyclisme
D
« La fraude technologique est
inacceptable »
Cette fois, le fantasme des
vélos à moteur cachés est devenu une réalité. La Belge
Femke Van den Driessche, qui
a abandonné lors des Championnats du monde de cyclocross, est la coureuse mise en
cause. Par dopage mécanique,
on entend généralement une
aide illicite à la performance via
un moteur électrique miniaturisé
caché dans les tubes du vélo ou
un système d'entraînement au
niveau des roues.
Brian Cookson, le président de
l'UCI, a confirmé la nouvelle dimanche 31 janvier de ce vélo à
moteur découvert lors de
l'épreuve féminine Espoirs (-23
LE SAHEL
Place du Petit Marché ;
BP 13182 Niamey (R. Niger)
Tél : 20 73 34 86/87 ; Télécopieur : 20 73 30 90
Courriell : onep@intnet.ne
Site web : www.lesahel.ne
Directeur de Publication
MAHAMADOU ADAMOU
Direction de la Rédaction et des Centres Régionaux (DR/CR)
Directeur : Assane Soumana ; 20 73 99 86
Rédacteur en chef: Idé Fatouma
Rédacteur en chef Adjt: Siradji Sanda
Secrétaire de Rédaction: Oumarou Ali
Direction Technique (DT)
Directeur: Issa Madougou ; 20 73 99 87
Réd. chef informatique adjt: Inoussa Oumarou
MOTS
C
R
O
I
S
E
S
Direction Commerciale (DC)
Directeur: Morou Hamadou 20 73 22 43
Chef service Communiqué et Pub : Alhassane Assilila
Direction Administrative et Financière (DAF)
Directeur: M. Ibrahim Garba Mahamane. 20 73 99 85
du
Cookson. « Le dopage mécanique est désormais une réalité»,
insiste
Cookson.
«Devons-nous en conclure que
le phénomène est très répandu
? Je n'en sais rien ! », ajoute le
patron du cyclisme mondial, qui
n'a pas voulu donner de détails
sur le moteur découvert.
«Maintenant, on sait que des
coureurs utilisent de tels procédés »
«Ce que nous avons découvert
est un signal clair », a encore dit
le Britannique lors d'une conférence de presse. « Souvent, on
riait en évoquant ce dopage mécanique mais maintenant, on
sait que des coureurs utilisent
de tels procédés, ou les ont utilisés. » Dans son rapport d'enquête publié en mars 2015, la
Commission indépendante pour
la réforme du cyclisme (CIRC)
VE
HORIZONTALEMENT
1.Réduction du montant d’un impôt à payer ;
R
2.Divinité protectrice du foyer - Plante textile ;
T
3.Dépôt de fond - A toi ;
I
4. Maladie de l’estomac ;
C
5.Société amie des animaux - Madame Bovary ;
6.Points opposés - Service de l’éducation nationale chargé de la AL
E
jeune fille ;
7.Clé informatique - Groupe pétrolier français - Praséodyme; M
8.Virage en ski - Me promenai ça et là ;
E
9.Cours éphémères - Entendus ;
N
10.Piège tendu par la police.
T
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
avait conclu à l'existence de la
tricherie, sans apporter de
preuves concrètes.
L'été dernier, lors du Tour de
France, le spectre des vélos truqués avait ressurgi lorsque certains s'étaient étonnés des
performances du maillot jaune
britannique et futur vainqueur,
Chris Froome, dans La PierreSaint-Martin. « On a l'impression que le vélo pédale tout
seul», avait relevé l'ancien coureur Cédric Vasseur, devenu
consultant TV. Laurent Jalabert,
autre ancien maillot jaune, avait
renchéri : « On s'est senti un
peu mal à l'aise devant cette facilité. » Des sous-entendus que
Froome avait catégoriquement
balayés.
(RFI)
1.Aguicheuses ;
2. Contrat de location - Vieille armée ;
3.Palmiers- N’est jamais loin du commissaire San-Antonio
4. Règle - Discipline scolaire - Obstacle ;
5.Empreinte - Condition ;
6. Prophète hebreu - Encouragement d’aficionado ;
7. Amie du poète - Peur ;
8. L’homme à combattre - Artère ;
9.Homme de chambre en Angleterre ;
10. Ignore donc l’existence des banques .
1
2
3
4
5
6
7
8
Chef service Recouvrement: Mme Ado Haoua Hachimou
9
Composition : ONEP
Tirage : 5000 exemplaires
10
d u
epuis plusieurs années,
des doutes subsistaient
quant à la possibilité
d’utiliser un moteur électrique
dans un vélo de compétition.
Les soupçons de tricherie mécanique avaient pris corps en
2010 après la démonstration du
Suisse Fabian Cancellara dans
le Tour des Flandres puis ParisRoubaix. Les changements de
vélo et les accélérations déconcertantes de Cancellara avaient
beaucoup fait jaser.
ans). « La fraude technologique
est inacceptable, clame Cookson sur les réseaux sociaux. Ce
que nous voulons, c'est que la
minorité qui envisage de tricher
le comprenne, de mieux en
mieux. Il est impossible de se
cacher, et tôt ou tard, ils (les tricheurs) paieront pour les dégâts
qu'ils causent à notre sport. »
Selon le règlement, le coureur
pris en faute s'expose à une disqualification, une suspension de
six mois minimum et une
amende pouvant s'élever à 192
000 euros.
«Nous avons établi en 2015 un
ensemble de règles qui nous
permettent d'agir (en 2016) et
testons de nouvelles méthodes
de détection, mais vous comprendrez pourquoi je ne peux
pas vous détailler ces méthodes», commente Brian
S o l u t i o n
L’Union cycliste internationale (UCI) a découvert un « moteur
caché » dans le vélo de la jeune Belge Femke Van den Driessche
lors des Championnats du monde de cyclo-cross qui avaient lieu
ce week-end. C’est le premier cas avéré de tricherie mécanique
dans le cyclisme de haut niveau.
numéro précédent
H A N D I
A B O I
U E R
A
T R I
E
A A G
V C A O
O U A A
E
C A P E S
A A R A
E S T A
A H E U
E A R A
A L E E
M U S A
E E A B
B E
O P
R T
P E
A N
S N
L I V R
T R I A I
O A
S
A
U
T
A
A S S U R A N C E S
Mardi 2 Février 2016
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
11
Taille du fichier
3 389 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler