close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Actu Défense - Villeblevin

IntégréTéléchargement
Actu Défense
Synthèse d’actualité du ministère de la défense
4 Février 2016
Entretiens franco-polonais
Informelle Défense UE
Mardi 2 février, le ministre a reçu son nouvel homologue polonais, M. Antoni Macierewicz. Les deux pays
entretiennent une relation de défense riche, couvrant
de nombreux domaines qui constituent un partenariat
stratégique.
M. Le Drian se rend vendredi 5 à Amsterdam pour une
réunion informelle des ministres de l’Union européenne. La France abordera pour sa part la participation de ses partenaires, suite à son appel à l’article 42.7
sur la solidarité européenne en matière de défense, et
spécifiquement les contributions aux opérations au
Levant, ainsi qu’au Mali (EUTM) et en RCA (EUMAM).
Sur le plan militaire, la France a fait le choix de renforcer sa présence militaire sur le sol polonais au titre des
mesures de réassurance lors de la crise en Ukraine. Elle
a également renforcé la surveillance aérienne du territoire polonais de manière significative. Les deux pays
mènent des exercices bilatéraux récurrents et sont investis dans l’avenir de l’UE, notamment avec l’Allemagne au sein du triangle de Weimar.
D’un point de vue industriel, le plan de modernisation
des forces polonaises 2013-2022 en matière d’armement a permis à l’industrie française de formuler des
propositions concrètes. Il s’agit de plusieurs programmes prioritaires dans le domaine de sous-marins,
des hélicoptères et de la défense sol-air.
Concours national Résistance et Déportation
Mardi 2, le Secrétaire
d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire,
m. Todeschini, accompagné de M. Thierry Mandon, secrétaire d’État
chargé de l’Enseignement supérieur et de la
Recherche, ont remis les prix du Concours national de
la Résistance et de la Déportation aux 89 collégiens et
lycéens lauréats de l’année 2014-2015.
Ceux-ci ont travaillé sur le thème de « la libération des
camps nazis, le retour des déportés et la découverte de
l'univers concentrationnaire ». Créé en 1961, ce concours permet aux élèves d’approfondir leurs connaissances sur la Résistance et de la Déportation.
Exposition « Hyper-bataille de Verdun »
Les ministres ont abordé ces deux sujets avec
franchise. Pour la France, les différents piliers de la coopération sont indissociables et les discussions vont
donc se poursuivre.
Les 1er et 2 février, le général Pierre de Villiers, CEMA,
s’est rendu en visite officielle à Varsovie où il a été
reçu par son homologue, le général Mieczysław Gocuł.
Au cours de cette visite, les généraux ont partagé leur
analyse du contexte sécuritaire en abordant la stratégie
d’assurance de l’OTAN. Ils ont également échangé sur
les défis à relever sur le flanc Sud de l’Europe, en particulier au Sahel et au Levant.
A l’occasion de ce déplacement, les chefs d’état-major
ont marqué le lien qui unit les forces armées des deux
pays en se recueillant sur la tombe du soldat inconnu
polonais.
M. Todeschini a ensuite inauguré l’exposition « l’hyperbataille de Verdun », dans la Cour d’honneur des Invalides, et qui se tiendra jusqu’au
4 avril. Elle est l’une des premières expositions de la saison
mémorielle et culturelle de
Verdun 2016.
Musée de l’armée
2016, année de la Marseillaise
Ce jeudi 4, le secrétaire d’État a effectué le lancement, avec la ministre de
l’Éducation nationale Najat VallaudBelkacem, de l’initiative « 2016, année de la Marseillaise ». Celle-ci a été mise en place
pour rappeler les valeurs de citoyenneté et de solidarité de l’hymne national. Dossier de presse
Produit par le bureau porte-parole de la Délégation à l’information et à la communication de la défense (DICoD)
Directeur de la publication : Pierre Bayle
Rédacteur en chef : CC Alexis Edme
Rédactrices : Chloé Ruard, Marie-Astrid Lefeuvre et Pauline Royer-Briand
CONTACTS PRESSE : 09 88 67 33 33 ou presse@dicod.defense.gouv.fr
Actu Défense
Page 2
Actualités de la défense
Prix Sergent Vermeille 2015
Marine nationale : Modern Express
Assistance à navire en difficulté
Mardi 9 février à 19h aura lieu la remise du prix « Sergent Vermeille
2015 », à l’hôtel de Brienne .Créé en
2014, ce prix récompense le travail des
photographes professionnels civils et
militaires accompagnant, sur le
terrain, les actions des hommes
et femmes de la Défense en
opérations extérieures ou sur le
territoire national.
C’est l’occasion de rendre hommage au sergent Sébastien
Vermeille, photographe du SIRPA Terre de Lyon, mort
pour la France le 13 juillet 2011 en Afghanistan dans l’accomplissement de sa mission de soldat de l’image.
Les compétences et les moyens de la marine lui ont
permis de réagir de manière immédiate et adaptée lors
des opérations de remorquage du navire Modern
Express, en difficulté entre le 26 et le 29 janvier au
large de la côte atlantique française.
Seule à disposer de capacités d’intervention endurantes en haute mer, la marine nationale a pu mettre
en œuvre ses moyens pour porter assistance à ce
navire et protéger l’environnement marin. Elle a
notamment déployé le Remorqueur d’intervention,
d’assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Bourbon,
des capacité aériennes de relocalisation (ATL2 et
F50), la Frégate anti sous-marine (FASM) Primauguet,
une Équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) et un
hélicoptère Caïman.
La marine contribue en permanence, aux côtés des
autres administrations, à la sécurité des espaces maritimes et des personnes sur les trois façades maritimes
françaises. L’Action de l’État en mer (AEM) est organisée autour d’un référent unique, le préfet maritime,
qui coordonne l’action des administrations qui interviennent en mer. La marine y joue un rôle majeur en
mettant en œuvre des capacités nécessaires aux interventions en haute mer, capables d’opérer dans des
conditions météorologiques difficiles.
Plus d’informations sur le site
de la Préfecture maritime de
l’Atlantique.
Le vice-amiral d’escadre
Emmanuel de Oliveira, préfet
maritime de l’Atlantique,
répondant aux questions de
la presse
Armée de terre
Le 10 février, le Centre de doctrine
d’emploi des forces (le CDEF) organise à l’École militaire un
colloque sur le thème « Affronter
les nouvelles formes de conflictualité : de nouveaux défis pour
l’armée de terre ».
Inscription par retour de coupon-réponse jusqu’au 5 février
01.44.42.35.91 / soraya.aouati@intradef.gouv.fr
Actualité des opérations
République centrafricaine : Sangaris
En RCA, la situation sécuritaire est calme, notamment à
Bangui. Les forces internationales restent mobilisées à
l’approche des élections à venir : le 2e tour de l’élection
présidentielle et le 1er tour des élections législatives.
Sécurisation du processus électoral : Sangaris
opère en appui de la MINUSCA
La force Sangaris a poursuivi ses missions de contrôle
de zone en appui de la MINUSCA en menant des patrouilles dans Bangui. Des missions conjointes sont également conduites plus au nord, dans le couloir central
dans la région de Sibut et les agglomérations alentours.
Actu Défense
Page 3
Bande sahélo-saharienne : Barkhane
3 500 militaires français sont engagés dans l’opération
Barkhane. Au cours des quinze derniers jours, la situation sécuritaire dans la bande sahélo-saharienne est
restée calme. L’effort de Barkhane a porté sur la conduite d’opérations en partenariat avec les forces des
pays du G5 Sahel.
« Butastur » : un exemple d’appui au profit des
forces partenaires
Du 20 au 29 janvier
2016, une opération
de contrôle de zone
a été conduite avec
l’armée malienne à
l’est de la boucle du Niger. Baptisée « Butastur », cette
opération avait un double objectif : permettre aux
forces armées maliennes (FAMa) de contrôler les flux
transitant dans la région d’Assango ; lui donner l’occasion de se rapprocher de la population locale, à travers
des actions d’aide médicale et de distribution de kits
scolaires. Ce type d’opération s’inscrit dans une logique
d’accompagnement des forces partenaires, afin de leur
permettre, à terme, d’assurer leur mission de sécurité
de façon autonome.
Proche et Moyen-Orient : Chammal
Au cours de la semaine, les lignes de front n’ont pas
connu d’évolution notable. Le groupe terroriste Daech
reste sur une posture défensive.
Irak-Syrie : situation tactique
En Irak, les tentatives locales de contre-attaques des
combattants terroristes sont repoussées et contrées
par les forces irakiennes, que ce soit dans la vallée du
Tigre à Baiji ou dans la vallée de l’Euphrate dans les
secteurs d’Haditha, de Hit et de Fallujah. Les opérations
aériennes de la coalition ont permis d’appuyer au sol
les forces au contact de Daech. À Ramadi, les opérations de sécurisation de la ville se poursuivent. En Syrie,
les forces de Daech sont également sous pression.
3 500 militaires français luttent contre Daech
L’action de la force Chammal repose sur deux piliers :
une capacité de frappe aérienne dirigée contre Daech,
en Irak comme en Syrie ; un pilier de formation au profit des forces irakiennes engagées au sol dans les combats contre le groupe terroriste.
Contacts presse opérations et CEMA :
09 88 68 28 65 / 09 88 68 28 66 - emapresse@gmail.com
Intensification des opérations aériennes
Au cours des quinze derniers jours, l’activité aérienne
de la force Chammal a été particulièrement soutenue.
Le bilan de l’activité depuis le 20 janvier s’établit ainsi à
156 sorties, 48 frappes et 74 objectifs détruits.
Dans la seule semaine du 27 janvier au 2 février, les
aéronefs de l’armée de l’Air et de la Marine nationale
ont effectué 102 sorties, dont 82 sorties de bombardement et 10 sorties dédiées à l’acquisition de renseignement. 30 frappes ont été conduites, dont 28 d’appui au
sol et 2 lors de raids planifiés.
Depuis le 20 janvier, 3 raids en Irak et en Syrie
Le 25 janvier, à Mossoul en Irak, les aéronefs français
ont détruit un centre de commandement de Daech et
un site abritant un
dépôt de munitions
et d’armement.
Le 28 janvier, à 80
km de Ramadi en
Irak, un raid de la
coalition
auquel
participaient
les
chasseurs de la force Chammal a permis de détruire un
lieu de stockage et de production d’armement utilisé
pour fabriquer des engins explosifs.
Mené le 1er février au nord-est d’Alep en Syrie, un raid
interallié et interarmées (Rafale Air et Marine équipés
de missiles SCALP) a permis de détruire un camp d’entraînement qui abritait également un site de stockage
d’armement. Un C-135 français a participé au ravitaillement des chasseurs engagés dans ce raid.
Opération Chammal, quand les
forces françaises luttent contre
Daech
En octobre 2015, une équipe du JDEF part à la rencontre des militaires français et de la coalition en
Irak, au Koweït, en Jordanie et dans le golfe arabopersique : le JDEF de février présentera le combat
des forces françaises de Chammal contre Daech.
Première diffusion sur LCP le 10 février à 21h15.
LE PROCHAIN POINT PRESSE SE DÉROULERA LE JEUDI 11 FÉVRIER (SALLE KOENIG II )
A NOTER, LE 10 FÉVRIER, CONFÉRENCE DE PRESSE DE LA DGA : BILAN 2015 (SALLE KOENIG II )
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
2 022 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler