close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

aplat - L`Harmattan

IntégréTéléchargement
Y avait-il place pour la figure de l’intellectuel dans une société telle que
celle des Comores de la période coloniale ? Certes, la société comorienne
connaissait de longue date l’homme de lettres, celui qui a cultivé la
connaissance et la familiarité avec les livres en premier lieu le Livre de
la révélation divine, le Coran. Quant aux études européennes modernes,
que les Comoriens nommaient, et nomment encore, l’« école des Blancs »,
elles constituaient bien un autre registre d’instruction, mais l’accès en
était extraordinairement limité.
Aḥmad Qamar al-Dîn, cependant, a été l’un des très rares qui ont
pu accéder à ces deux registres dès le début du xxe siècle. Ce livre
analyse son parcours d’intellectuel et de fonctionnaire colonial aux
Comores et à Madagascar, lequel s’inscrit dans un réseau religieux et
intellectuel complexe entre 1895 et 1974. Sa position de lettré, de haute
autorité spirituelle de Madagascar et dépendances, de journaliste et
de gouverneur indigène, lui a permis de prendre part aux principaux
débats politiques, intellectuels et culturels qui agitaient la colonie, tout
en cherchant à défendre les intérêts des Comores auprès de la France.
Après l’indépendance de Madagascar en 1960, il prend sa retraite aux
Comores où, en qualité d’Attaché de Cabinet de Said Mohamed Cheikh,
Président du Conseil de gouvernement sous l’autonomie interne,
il suscita une prise de conscience collective sur l’identité nationale,
le patriotisme et l’accès à l’indépendance.
Toibibou Ali Mohamed est docteur en histoire de
l’Université Paris Diderot-Paris 7 depuis 2010 et diplômé
en éducation de l’Université d’Ottawa (Canada). Il est
l’auteur de La transmission de l’islam aux Comores
(L’Harmattan, 2008).
Toibibou Ali Mohamed
Aḥmad Qamar al-Dîn et sa génération
Culture intellectuelle
et colonisation aux Comores (1895-1974)
Aḥmad Qamar al-Dîn et sa génération
Culture intellectuelle
et colonisation aux Comores (1895-1974)
Toibibou Ali Mohamed
Culture intellectuelle
et colonisation aux Comores
(1895-1974)
Aḥmad Qamar al-Dîn et sa génération
Couverture : Aḥmad Qamar al-Dîn (centre) entouré de jeunes
intellectuels comoriens, Tananarive le 22 janvier 1951. Archives
privées de Benn Haidari, Finlande.
Préface de Noël. J. Gueunier
ISBN : 978-2-343-07823-6
42 €
COLLECTION OCÉAN INDIEN / ÉTUDES
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
399 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler