close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

3 éditions avant - BNP Paribas Fortis

IntégréTéléchargement
MARKETS DAILY
La fièvre n'a pas encore baissé
Coup d'oeil sur les marchés
La fièvre n'a pas encore baissé
Hier matin, un coup d'oeil aux contrats à terme
suffisait à comprendre que la journée risquait à
nouveau d'être difficile. Après une brève tentative
de redressement, cette crainte n'a pas tardé à se
vérifier. Les marchés financiers ne sont pas parvenus
à reprendre le dessus.
L'Agence internationale de l'énergie a une nouvelle
fois confirmé que le prix du pétrole risquait de se
maintenir pendant un certain temps encore au niveau
actuel vu qu'elle n'attend pas d'accord entre les pays
producteurs en vue d'une réduction de la production.
Ces propos, combinés à des nouvelles incertaines
sur le front bancaire, ont fait replonger les marchés
des actions européens. Vers la fin de la journée, ils
sont parvenus à remonter quelque peu la pente. Les
indices américains ont laissé entrevoir davantage de
vigueur mais ont néanmoins dû concéder une légère
perte à l'approche de la clôture de la session. Quant
à la bourse japonaise, elle a chuté cette nuit de plus
de 2%.
A en juger par les prix des CDS (Credit Default Swap)
et l'indice de volatilité (VIX), les investisseurs se
laissent de plus en plus envahir par leurs craintes.
Ils voient les mauvaises nouvelles partout et doutent
de plus en plus de l'efficacité de l'arsenal monétaire
des banques centrales. Les fortes fluctuations des
cours des derniers jours le prouvent, et on y verra un
signe qu'une partie des investisseurs ne supportent
plus la vue des pertes persistantes encourues par
les marchés des actions. Leur patience est à bout.
Ils préfèrent ne pas lâcher la proie pour l'ombre
et vendent tous les actifs en leur possession, sans
distinction de secteur, qualité ou valorisation. Sur
le plan émotionnel, une capitulation est peut-être
compréhensible, même si elle est excessive. Clôturer
une position à perte revient en effet à encliqueter
cette perte et à renoncer à toute remontée éventuelle.
Comme lors des corrections précédentes, il sera
bientôt possible d'acheter des actions de qualité à
prix bradés. L'investissement en actions nécessite un
horizon à long terme.
Nous jugeons excessive la crainte que le
ralentissement des économies ait un impact trop
marqué sur la relance économique des pays
développés. L'économie mondiale est toujours
promise à un redressement. Aux Etats-Unis, le
secteur des services restera le moteur de l'économie
en dépit des vents contraires qui se lèvent.
L'évolution favorable des salaires, la baisse du taux
de chômage, les prix de l'immobilier toujours en
pleine remontée et l'avantage offert par la faiblesse
du prix du pétrole devraient suffire à maintenir à
niveau les dépenses de consommation.
L'évolution de l'économie européenne au quatrième
trimestre nous sera révélée vendredi. Tout comme
aux Etats-Unis, il se pourrait que l'industrie ait
été affectée par divers facteurs. C'est ce qu'a déjà
laissé entrevoir hier le chiffre allemand de la
production, qui a déçu les attentes. Par contre,
le secteur européen des services devrait renfermer
10
Coup d'oeil sur les
marchés
p. 1
La fièvre n'a pas
encore baissé
Echos des
entreprises belges et
néerlandaises
p. 3
TELENET
MELEXIS
Echos des entreprises
internationales
p. 3
SIEMENS
BOUYGUES
Marchés financiers
p. 4
Actions favorites
p. 5
FÉVRIER
2016
Markets Daily (10 février 2016)
suffisamment de vigueur pour entretenir la relance
économique modérée observée en Europe. N'oublions
pas que le président de la BCE, Mario Draghi,
a l'intention d'annoncer de nouvelles mesures de
soutien lors de la réunion du 10 mars. Et Super
Mario ne peut plus se permettre de créer la déception
comme il l'a fait en décembre.
Et que dire de la présidente de la Fed, Janet Yellen?
Après avoir hésité plus d'un an à procéder à un
premier relèvement des taux, il semble qu'elle doive
à présent - à peine quatre mois plus tard - ranger
au placard son projet de poursuivre le durcissement
de la politique monétaire. Aujourd'hui, Janet Yellen
fournira de plus amples explications au Congrès
américain. (Marc Eeckhout)
2
Markets Daily (10 février 2016)
Echos des entreprises belges et néerlandaises
Telenet: concurrence et besoins en investissements accrus
Telenet (Hold) a publié des résultats en ligne pour le quatrième
trimestre. Pour la totalité de 2015, Telenet a signé une hausse de
6% du chiffre d'affaires, de 5% du cash flow d'exploitation et de 2%
du bénéfice d'exploitation. Elle le doit avant tout aux augmentations
des prix réalisées, en marge de la conquête de nouveaux clients
dans les activités mobiles et le segment professionnel. Le bénéfice
net a gonflé de 60% (venant d'un bas niveau l'année dernière)
et atteint 1,5 EUR par action. Dans les deux ans à venir, le free
cash flow sera inférieur à cause des besoins en investissements
accrus dans le réseau fixe et mobile (Base). A partir de 2018,
l'intégration de Base rapportera pour 150 millions de synergies
par an. D'autre part, les facteurs environnementaux pourraient
bientôt devenir plus concurrentiels. Le lancement, à des conditions
compétitives, de l'offre fixe de Mobistar pour la télévision et
l'internet pourrait détourner des clients et limiter Telenet dans sa
capacité à augmenter les prix. Sans oublier Netflix, qui pourrait
conquérir des parts de marché dans le domaine de la video-ondemand. Après la correction marquée des derniers mois (d'un record
de 56 EUR à 42 EUR), la valorisation autrefois excessive est devenue
plus acceptable. (Patrick Casselman, BNPP WM)
Melexis: la croissance du chiffre d'affaires reste, celle
du bénéfice ralentit
Melexis (Hold) a réalisé en 2015 une croissance vigoureuse du
chiffre d'affaires de 20%, dont 11% grâce aux effets positifs
des taux de change. Le bénéfice d'exploitation a augmenté
de 21% et le bénéfice net de 17%. Au quatrième trimestre,
un ralentissement de la croissance du bénéfice était toutefois
perceptible, et la marge bénéficiaire opérationnelle est retombée
de 27% à 23%, principalement à cause des coûts de recherche et
de développement. Pour 2016, la direction table sur une poursuite
de la croissance du chiffre d'affaires à un rythme de 10% sur fond
de marge bénéficiaire de 25% (venant de 27% en 2015). Melexis
continue à profiter des tendances structurelles qui sous-tendent la
croissance, comme la demande croissante de semi-conducteurs et
de capteurs dans les voitures au profit de la sécurité, du confort
et de l'efficacité énergétique. L'avènement des voitures autonomes
pourrait encore renforcer le potentiel. Dans le passé, l'activité de
l'entreprise s'est cependant également révélée cyclique, sensible
à la conjoncture du marché automobile mondial et au cycle des
stocks. A présent que l'expansion des marchés automobiles semble
ralentir, les producteurs de voitures pourraient être enclins à réduire
temporairement les stocks. Le cours de l'action a déjà subi une
correction marquée (d'un record de 60 EUR à 42 EUR actuellement),
de sorte que la valorisation autrefois excessive est désormais à
nouveau acceptable. La plus grande partie du bénéfice net est
distribuée aux actionnaires, induisant un rendement de dividende
de 4,5%. (Patrick Casselman, BNPP WM)
Echos des entreprises internationales
Siemens: croissance du bénéfice
Siemens (Buy) est parvenue à nous surprendre agréablement en
renouant avec la croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice au
quatrième trimestre de 2015. La direction a également d'emblée
revu à la hausse sa prévision de bénéfices pour tout l'exercice
(qui s'achèvera au 30/09/16). Après une année difficile affectée
par la réduction des investissements dans le secteur de l'énergie,
le chiffre d'affaires a renoué avec la croissance organique au
quatrième trimestre. L'amélioration était perceptible dans les
divisions Healthcare, Transport, Vent et Gestion de l'énergie. Le
carnet de commandes a bien gonflé également, de sorte que la
crainte inspirée par le ralentissement de la croissance en Chine
s'avère injustifiée. Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 10%, en
partie grâce aux effets positifs des taux de change, aux économies
et aux désinvestissements des activités moins rentables. Pour la
totalité de l'exercice également, l'objectif en termes de croissance
du bénéfice a été porté à environ 10%. L'action bénéficie aussi
du soutien du rendement de dividende attrayant de 4,3%, de la
valorisation bon marché (rapport cours-bénéfice de seulement 12,3)
et du programme de rachat d'actions propres. Nous considérons
donc le récent repli (irrationnel) du cours à +/-80 EUR (venant d'un
record de 100 EUR l'année dernière) comme une bonne opportunité
d'achat. (Patrick Casselman, BNPP WM)
Bouygues: la correction offre une opportunité d'achat
Le groupe français Bouygues (Buy) est actif dans les
télécommunications (l'un des 4 opérateurs français), la construction
et l'infrastructure, en marge de participations dans TF1 (43%) et
Alstom. (41%). En France, la consolidation tant attendue de 4 à 3
opérateurs de télécommunications s'accélère. Les 4 opérateurs en
seraient déjà à un stade avancé des négociations en vue d'un rachat
de Bouygues Telecom par Orange, qui répartirait ensuite le réseau, le
spectre et la clientèle entre les 3 acteurs restants. Ce dernier aspect
devrait rendre la transaction acceptable aux yeux des autorités en
charge de la concurrence, ce qui n'était pas le cas de l'offre lancée
l'année dernière par SFR-Numéricable sur Bouygues Telecom. Selon
les rumeurs, un prix attrayant de 9 milliards EUR serait offert pour
ce rachat, nettement supérieur à la valeur stand-alone d'environ
6,5 milliards EUR. Par ailleurs, un investissement dans Bouygues
est également un pari sur les activités de construction européennes,
aujourd'hui en pleine relance après plusieurs années empreintes de
faiblesse. Vu les liquidités reçues d'Alstom et, d'ici peu, dans le cadre
de la vente de Bouygues Telecom, le groupe pourrait réserver des
rémunérations alléchantes à ses actionnaires. Nous voyons donc
dans la récente correction de 37 à 31 EUR une opportunité d'achat
intéressante. (Patrick Casselman, BNPP WM)
3
Markets Daily (10 février 2016)
Marchés financiers
INDICE
CLÔTURE DERNIERS COURS
+/- %
DATE
HEURE
YTD
BEL-20
3168.29
3230.18
1.95
10/02/2016
09:18
-12.70 %
CAC40
3997.54
4070.58
1.83
10/02/2016
09:18
-12.22 %
DAX
8879.40
9040.53
1.81
10/02/2016
09:18
-15.85 %
AEX
392.58
397.48
1.25
10/02/2016
09:18
-10.04 %
FTSE
5632.19
5684.14
0.92
10/02/2016
09:18
-8.94 %
SWISS MARKET INDEX
7583.27
7738.45
2.05
10/02/2016
09:18
-12.24 %
EUROSTOXX 50
2736.50
2795.48
2.16
10/02/2016
09:18
-14.45 %
EURONEXT 100
790.30
803.82
1.71
10/02/2016
09:18
-11.31 %
EURONEXT 150
2027.48
2064.04
1.80
10/02/2016
09:18
-14.11 %
309.39
315.13
1.86
10/02/2016
09:18
-13.85 %
3947.804
3947.804
0.0
09/02/2016
:
-14.05 %
STOXX EUROPE 600
NASDAQ 100
S&P 500
1853.44
1852.21
-0.07
09/02/2016
21:37
-9.38 %
NIKKEI 225
16085.44
15713.39
-2.31
10/02/2016
06:15
-17.44 %
HANG SENG INDEX
19183.09
19288.17
0.55
05/02/2016
08:01
-11.98 %
HS CHINA ENTERPRISES INDEX
7974.40
8054.87
1.01
05/02/2016
08:01
-16.63 %
SHANGAï STOCK EXCHANGE 50
1974.23640
1967.97300
-0.32
05/02/2016
07:08
-18.71 %
16027.05
16014.38
-0.08
09/02/2016
21:37
-8.10 %
DOW JONES INDUSTRIAL AVERAGE
Source : Reuters
4
Markets Daily (10 février 2016)
Actions favorites
SECTEUR
CLASSE DE RISQUE 4
CLASSE DE RISQUE 5
CLASSE DE RISQUE 6
INDUSTRIE
AIRBUS GROUP
BPOST, EURONAV
TECHNOLOGIE
ARM HOLDINGS
ASM INTERNATIONAL, QUALCOMM
SOINS DE SANTÉ
FRESENIUS SE, ROCHE
ABLYNX
VALEURS FINANCIÈRES
MUNCH.RUCK.REGD.
AEGON, AXA, COFINIMMO, CREDIT
AGRICOLE, ING, KBC ANCORA,
MORGAN STANLEY, RETAIL
ESTATES, SOFINA
TÉLÉCOMMUNICATIONS
PROXIMUS, VODAFONE GROUP
MATÉRIAUX DE BASE
DSM, NEWMONT MINING
CONSUMER GOODS
FORD MOTOR, GENERAL MOTORS,
RELX (AMS), RENAULT
PÉTROLE & GAZ
FUGRO
CONSUMER SERVICES
METRO, PEARSON
Source : Private Banking Equity Research
5
BNP Paribas Fortis SA
Montagne du Parc 3, B-1000 Bruxelles
RPM Bruxelles - TVA BE0403.199.702
nº FSMA 25.879A
Analystes
Private Banking Equity Research
Private Banking Investments
Rue du Progrès, 55
1210 Bruxelles
Commentaire de marché
Philippe Gijsels, Xavier Timmermans, Marc
Eeckhout
Rédacteur en chef
Alain Servais
Éditeur responsable
Ann Moenaert
Message important
La division Private Banking de BNP Paribas Fortis SA, dont le siège social est établi Montagne du Parc 3 à B-1000 Bruxelles, RPM Bruxelles,
TVA BE 0403.199.702 ('BNP Paribas Fortis Private Banking'), est responsable de la production et de la distribution de ce document.
Ce document est une communication marketing qui vous est fourni uniquement dans le cadre d'un service d'investissement spécifique.
Il ne constitue pas un prospectus au sens de la législation relative aux offres publiques et/ou à l'admission d'instruments financiers à la
négociation sur un marché.
Il ne constitue pas un conseil en investissement et ne peut être considéré comme une recherche en investissement. Il n'a dès lors pas été
élaboré conformément aux dispositions relatives à la promotion de l'indépendance de la recherche en investissements. Par conséquent, BNP
Paribas Fortis Private Banking n'est soumise à aucune interdiction relative à l'exécution de transactions avant la diffusion de ce document.
Toute information relative à des investissements est susceptible de modification(s), à tout moment, sans aucune notification. Les informations
sur des performances passées, simulée ou pas, ou prévisionnelles, ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs.
BNP Paribas Fortis Private Banking a pris toutes les mesures raisonnables afin de garantir l'exactitude, le caractère clair et non trompeur
des informations contenues dans ce document lors de sa rédaction.
Ni BNP Paribas Fortis Private Banking, ni aucune des sociétés qui lui sont liées, ni aucun de ses administrateurs, collaborateurs ou employés,
ne pourront être tenus responsables de toute information incorrecte, incomplète ou absente, ou des éventuels dommages directs ou indirects,
pertes, frais, réclamations, indemnisations ou autres dépenses qui résulteraient de l'utilisation de ce document ou d'une décision prise sur
la base de ce document, sauf en cas de dol ou de faute lourde.
Une décision ne peut, par conséquent, être prise sur la seule base de ce document et ne devrait être considérée qu'après une analyse en
détail de votre portefeuille ainsi qu'après avoir obtenu toutes les informations et tous les conseils nécessaires de professionnels du secteur
financier (experts fiscaux y compris).
Ce document vous est soumis à titre personnel et ne peut être transmis à un tiers. Son contenu est et devra rester confidentiel. Toute
publication, reproduction, copie, distribution ou n'importe quelle autre utilisation de ce document est strictement interdite. Si vous n'êtes
pas le destinataire du présent document, nous vous invitons à prendre immédiatement contact avec la personne qui vous l'a envoyé et à
détruire l'exemplaire en votre possession.
BNP Paribas Fortis a établi une politique visant à prévenir et éviter les conflits d'intérêts. Les investissements personnels effectués par les
personnes qui participent à la rédaction de ce document sont généralement soumis à un contrôle. De plus, il est interdit d'investir dans des
instruments financiers ou des émetteurs pour lesquels ils rapportent. Ces personnes ont reçu des instructions spécifiques au cas où elles
disposeraient d'information privilégiée.
BNP Paribas Fortis SA est soumise en qualité d'établissement de crédit de droit belge au contrôle prudentiel de la Banque Nationale de
Belgique ainsi qu'au contrôle en matière de protection des investisseurs et des consommateurs de l'Autorité des services et marchés financiers
(FSMA). BNP Paribas Fortis SA est inscrite comme agent d'assurances sous le nº FSMA 25.879A et agit en qualité d'intermédiaire d'AG
Insurance sa.
Conflits d'intérêts
Il peut exister des conflits d'intérêts dans le chef de BNP Paribas Fortis SA et ses sociétés liées à la date de rédaction du présent document.
Des règles de comportement et procédures internes, spécifiques, sont élaborées à cet effet. Ces codes de conduite et les mentions des conflits
d'intérêts éventuels dans le chef de BNP Paribas Fortis SA et ses sociétés liées sont disponibles sur : http://disclosures.bnpparibasfortis.com
et, en ce qui concerne le groupe BNP Paribas, sur http://eqd.bnpparibas.com/compliance/index.aspx. Vous pouvez également obtenir cette
information via votre personne de contact.
Engagement des analystes
Les personnes nommément désignées comme les auteurs des textes relatifs aux actions individuelles présentées certifient que :
1. toutes les opinions exprimées dans le rapport de recherche reflètent précisément les opinions personnelles des auteurs concernant les
instruments financiers et les émetteurs concernés, et
2. aucune partie de leur rémunération n'a été, n'est ou ne sera, directement ou indirectement, liée aux recommandations ou aux opinions
spécifiques exprimées dans le rapport de recherche.
Made by BNP Paribas - Media Processing
33274
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
10
Taille du fichier
1 385 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler