close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2 Comptes consolidés

IntégréTéléchargement
SOMMAIRE
1
2
Chiffres clés
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
3
1.1.
1.2.
1.3.
1.4.
4
10
13
14
Activité
Résultats
Structure financière et endettement
Perspectives
Comptes consolidés
2.1.
2.2.
2.3.
2.4.
2.5.
Faurecia
État du résultat global de la période
Bilan consolidé
Tableau des flux de trésorerie consolidés
Variation des capitaux propres consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
RÉSULTATS ANNUELS 2015
15
16
18
20
21
22
Chiffres clés
20 691,9
(+5,2 %)*
18 828,9
(+5,5 %)*
18 770,4
16 876,6
912,6
830,0
673,3
595,4
3,6 %
2014 *
2015 *
2014 **
2015 **
2014 *
Chiffre d’affaires (en M€)
*Variation à données comparables
3,5 %
2014 **
4,4 %
2015 *
165,7
166,4
2014 *
2014 **
2015 *
2015 **
Résultat net
part du groupe
(en M€)
1 012,2
1 229,6
955,9
924,3
866,9
620,8
519,2
1 101,1
474,7
6,5 %
6,5 %
7,6 %
7,7 %
2,8 %
2014 *
2014 **
2015 *
2015 **
2014 *
EBITDA (2)
(en M€ et % du CA)
2,8 %
3,3 %
3,3 %
2014 **
2015 *
2015 **
Investissements corporels
(en M€ et % du CA)
2 611,2
99 281
2014
Effectifs totaux
5,1 %
5,1 %
4,9 %
4,9 %
2014 *
2014 **
2015 *
2015 **
Dépenses brutes de recherche et développement (3)
(en M€ et % du CA)
2 609,5
1 387,6
102 869
1 876,5
(1)
(2)
(3)
(4)
(5)
*
**
2015 **
675,2
1 441,8
2013
371,8
4,4 %
Marge opérationnelle (1)
(en M€ et % du CA)
*IAS19 révisé
1 580,7
97 419
370,1
2015
2014 *
1 882,9
2014 (5)
2015 *
Capitaux propres
(en M€)
2015 **
2014 *
962,5
945,8
2015 *
2015 **
Dette financière nette (4)
(en M€)
Définition en note 4.1 de l’annexe aux états financiers consolidés.
Marge opérationnelle plus dotation aux amortissements et provisions sur immobilisations (note 5.5 de l’annexe aux états financiers consolidés).
Valeur brute avant capitalisation et facturation aux clients (note 5.4 de l’annexe aux états financiers consolidés).
Définition en note 26.1 de l’annexe aux états financiers consolidés.
Application IFRIC 21.
Avant application IFRS 5.
Après application IFRS 5.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
2
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
Commentaires sur l’activité
et les résultats
SOMMAIRE
1.1.
1.2.
ACTIVITÉ
4
1.1.1.
Groupe Faurecia
4
1.1.2.
Chiffre d’affaires par activité
9
RÉSULTATS
10
1.2.1.
Marge opérationnelle
10
1.2.2.
Résultat net
12
1.3.
1.4.
STRUCTURE FINANCIÈRE
ET ENDETTEMENT
13
PERSPECTIVES
14
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
3
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Activité
1.1. Activité
1.1.1. GROUPE FAURECIA
La production automobile mondiale en progression de 1,5 % en 2015, montre une croissance dans toutes les zones géographiques sauf
l’Amérique du Sud. Ainsi, la production de véhicules légers a progressé en Europe (3,8 %), en Amérique du Nord (2,7 %) et a continué
de croître en Asie où la production a augmenté de 2,0 %. En revanche, la production a baissé de 20,5 % en Amérique du Sud (source
IHS Automotive janvier 2016).
Le 14 décembre 2015, Faurecia a signé un protocole d’accord pour la vente de son activité Automotive Exteriors à Plastic Omnium.
L’activité couverte par ce protocole comprend les pare-chocs et les modules de face avant. Elle a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires
de 1 922 millions d’euros et emploie 7 700 personnes répartis sur 22 sites de production. L’activité composite, le site de production
Faurecia pour Smart à Hambach (France) et deux co-entreprises au Brésil et en Chine ne sont pas inclus dans le protocole d’accord.
La transaction est basée sur une valeur d’entreprise de 665 millions d’euros.
En application de la norme comptable IFRS 5, les actifs et passifs destinés à être cédés, ainsi que le résultat net des activités non
poursuivies ont été isolés dans une partie distincte respectivement du bilan et du compte de résultat au 31 décembre 2015 (chapitre 2
Comptes Consolidés). Cependant, pour faciliter la comparaison avec l’exercice précédent et la guidance annoncée pour l’exercice 2015,
les commentaires suivants sur l’activité et les résultats ont été rédigés sur la base de la situation financière de l’ensemble du groupe
avant reclassement des activités non poursuivies au compte de résultat. Le tableau suivant présente la réconciliation entre les comptes
consolidés du groupe et les chiffres commentés ci-après, avant application de la norme IFRS 5.
Année 2014
publiée
en février 2015
Impact
IFRIC 21
Impact
IFRS 5
Année
2014
retraitée
Année 2015
avant impact
IFRS 5
Impact
IFRS 5
Année 2015
18 828,9
0,0
(1 952,3)
16 876,6
20 691,9
(1 921,5)
18 770,4
Marge opérationnelle
673,3
0,7
(78,6)
595,4
912,6
(82,6)
830,0
Résultat net part Groupe
165,7
0,7
0,0
166,4
370,1
1,7
371,8
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé de Faurecia pour l’année 2015 s’élève à 20 691,9 millions d’euros, à comparer à
18 828,9 millions d’euros en 2014. La progression du chiffre d’affaires consolidé de Faurecia entre 2014 et 2015 est ainsi de 9,9 % en
données brutes. À taux de change et périmètre constants, il est en progression de 5,2 % par rapport à l’année 2014, dont une hausse
de 6,3 % sur le premier semestre et une hausse de 4,1 % sur le second semestre.
Les ventes de produits (livraisons de pièces et composants aux constructeurs) sont de 15 948,6 millions d’euros, contre 14 089,3 millions
d’euros en 2014. Elles progressent de 13,2 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, elles sont en hausse de
6,0 %, dont 6,2 % sur le premier semestre et de 5,9 % sur le second semestre à taux de change et périmètre constants.
Les ventes d’outillages, de R&D, de prototypes et autres services s’établissent à 1 438,9 millions d’euros, contre 1 637,7 millions d’euros
en 2014. Elles diminuent de 12,1 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, elles sont en baisse de 15,6 %.
Les ventes de monolithes (1) se sont élevées à 3 304,4 millions d’euros en 2015, pour 3 101,9 millions d’euros en 2014. Elles sont en
hausse de 6,5 % en données brutes et de 12,4 % à taux de change et périmètre constants, dont une progression de 15,8 % sur le premier
semestre et une progression de 9,1 % sur le second semestre.
Le chiffre d’affaires total hors monolithes s’élève en 2015 à 17 387,5 millions d’euros, à comparer à 15 727,0 millions d’euros en 2014,
soit une hausse de 10,6 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, la progression est de 3,8 % par rapport à 2014,
dont une hausse de 4,5 % sur le premier semestre et de 3,1 % sur le second semestre.
(1) Métaux précieux et céramiques compris dans les systèmes de contrôle des émissions.
4
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Activité
PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DES OPÉRATIONS
Ventes de
produits
(en millions d’euros)
Ventes de
monolithes
Développement,
outillages,
prototypes et
autres services
361,8
6 188,2
3 304,4
300,9
7 450,0
Chiffre d’affaires
total
Automotive Seating
5 826,4
Emissions Control Technologies
3 844,7
Interior Systems
4 452,0
566,6
5 018,6
Automotive Exteriors
1 825,5
209,6
2 035,1
1 438,9
20 691,9
TOTAL
15 948,6
3 304,4
S2 2015
S2 2014
Var. (%)
brute
Var. (%) *
2015
2014
Var. (%)
brute
Var. (%) *
10 184,8
9 500,6
7,2 %
4,1 %
20 691,9
18 828,9
9,9 %
5,2 %
Automotive Seating
3 084,9
2 678,5
15,2 %
9,5 %
6 188,2
5 309,1
16,6 %
9,4 %
Emissions Control Technologies
3 657,3
3 418,8
7,0 %
6,3 %
7 450,0
6 747,4
10,4 %
7,6 %
Interior Systems
2 484,1
2 341,3
6,1 %
1,1 %
5 018,6
4 709,3
6,6 %
0,2 %
958,5
1 062,0
- 9,7 %
- 10,0 %
2 035,1
2 063,1
- 1,4 %
- 2,1 %
Ventes de produits
7 802,0
6 999,8
11,5 %
5,9 %
15 948,6
14 089,3
13,2 %
6,0 %
Automotive Seating
2 888,3
2 472,2
16,8 %
11,0 %
5 826,4
4 938,9
18,0 %
10,6 %
Emissions Control Technologies
1 887,1
1 717,9
9,9 %
2,1 %
3 844,7
3 433,0
12,0 %
1,6 %
Interior Systems
2 165,3
1 975,5
9,6 %
4,2 %
4 452,0
3 996,5
11,4 %
4,5 %
861,3
834,2
3,2 %
2,8 %
1 825,5
1 720,9
6,1 %
5,1 %
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
Automotive Exteriors
Automotive Exteriors
*
Variation à taux de change et périmètre constants.
(en millions d’euros)
Ventes de produits
2015
avant IFRS 5
1 009,9
0,0
849,4
15 948,6
7,2 %
0,0 %
6,0 %
13,2 %
1 285,4
(400,4)
978,0
20 691,9
6,8 %
- 2,1 %
5,2 %
9,9 %
Périmètre
Organique *
S2 2015
avant IFRS 5
14 089,3
18 828,9
Var. en %
*
Organique *
Devises
Var. en %
Chiffre d’affaires total
Périmètre
2014 publié
Variation à taux de change et périmètre constants.
(en millions d’euros)
S2 2014
publié
Devises
Ventes de produits
6 999,8
389,6
0,0
412,6
7 802,0
5,6 %
0,0 %
5,9 %
11,5 %
497,3
(202,1)
389,0
10 184,8
5,2 %
- 2,1 %
4,1 %
7,2 %
Var. en %
Chiffre d’affaires total
Var. en %
*
9 500,6
Variation à taux de change et périmètre constants.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
5
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Activité
Faurecia a décidé d’harmoniser la comptabilisation de ses ventes de monolithes et a revu ses contrats pour Emissions Control
Technologies. En Corée du Sud, les clients sud-coréens achètent les monolithes directement auprès de leurs fournisseurs. Au moment
de la livraison par Faurecia du système d’échappement, le client sud-Coréen vend à Faurecia les monolithes qui sont immédiatement
facturés au même prix comme partie intégrante du système complet d’échappement.
Ainsi Faurecia n’est jamais propriétaire des monolithes. En conséquence, depuis le 1er janvier 2015, les monolithes ont été exclus
des ventes de Faurecia en Corée du Sud et ont été comptabilisés comme une réduction des coûts des monolithes. L’impact de cette
nouvelle méthode de comptabilisation a eu un impact sur les ventes de 400,4 millions d’euros en 2015, dont 202,1 millions d’euros
pour le second semestre et n’a aucun impact sur le résultat. L’impact de cette harmonisation étant jugé non significatif, il n’a pas donné
lieu à une application rétrospective au titre de 2014 dans les comptes consolidés 2015. Cette harmonisation n’a aucun effet sur les
ventes de produits.
Par zone géographique, les ventes de produits de l’exercice 2015 se répartissent comme suit :
c en Europe, les ventes de produits s’établissent à 8 556,8 millions d’euros (53,7 % des ventes produits totales), contre 7 873,1 millions
d’euros en 2014. Elles augmentent par rapport à 2014 en données brutes de 8,7 % de même qu’à taux de change et périmètre
constants. Dans la même période, les constructeurs automobiles ont augmenté leur production en Europe de 3,8 % sur l’année
2015 (source : IHS Automotive janvier 2016). Après un premier semestre de forte progression (+ 7,7 % à taux de change et périmètre
constants pour une production automobile en hausse de 3,0 %, source : IHS Automotive janvier 2016), les ventes ont continué de
progresser au second semestre (+ 9,7 % à taux de change et périmètre constants quand la production automobile a augmenté de
4,7 %, source : IHS Automotive janvier 2016) ;
c en Amérique du Nord, les ventes de produits sont en augmentation de 25,9 % en données brutes, à 4 400,2 millions d’euros (27,6 %
des ventes produits totales), contre 3 495,8 millions d’euros en 2014. À taux de change et périmètre constants, la hausse est de
5,2 % (la production automobile augmentant de 2,7 %, source : IHS Automotive janvier 2016). Au premier semestre, les ventes de
produits ont augmenté de 6,2 % à taux de change et périmètre constants (production automobile : + 2,1 %, source : IHS Automotive
janvier 2016). Sur le second semestre, la hausse des ventes de produits est de 4,3 % à taux de change et périmètre constants
(production automobile : + 3,4 %, source : IHS Automotive janvier 2016) ;
c en Amérique du Sud, les ventes de produits s’établissent à 449,7 millions d’euros (2,8 % des ventes produits totales), contre
550,4 millions d’euros en 2014. Elles sont en baisse de 18,3 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, elles
baissent de 9,0 %, avec des ventes en recul pour les principaux clients à l’exception de Toyota et Hyundai, avec lesquels les ventes
augmentent respectivement de 8,4 % et 12,9 % (à taux de change et périmètre constants). Le recul des ventes est à comparer à une
baisse de la production automobile de 20,5 % en 2015 dans cette zone géographique (source : IHS Automotive janvier 2016). À taux
de change et périmètre constants, sur le premier semestre les ventes ont baissé de 7,4 % (production automobile : - 15,7 %, source :
IHS Automotive janvier 2016), avec une poursuite de la baisse des ventes au deuxième semestre de 10,6 % (production automobile :
- 25,2 %, source : IHS Automotive janvier 2016) ;
c en Asie, les ventes de produits progressent de 16,9 % en données brutes, à 2 371,4 millions d’euros (14,9 % des ventes produits
totales), contre 2 029,4 millions d’euros en 2014. À taux de change et périmètre constants, les ventes progressent de 0,3 %, dont
une baisse de 1,8 % en Chine – pour des ventes produits annuelles de 1 945,6 millions d’euros – mais une augmentation de 9,8 % en
Corée, pour un montant de ventes produits annuelles de 245,3 millions d’euros. Ceci est à rapprocher d’une hausse de la production
automobile de 2,0 % (dont + 4,9 % en Chine, source : IHS Automotive janvier 2016). Au premier semestre, les ventes de produits ont
augmenté de 2,3 % à taux de change et périmètre constants (production automobile : + 1,4 %, source : IHS Automotive janvier 2016).
Cependant, sur le second semestre, les ventes de produits en Asie ont reculé de 1,4 % à taux de change et périmètre constants
(production automobile : + 2,5 %, source : IHS Automotive janvier 2016). L’évolution de la performance en Chine est principalement
liée au changement de mix entre clients internationaux et chinois. La croissance des ventes aux OEM chinois a été de 46 % et la part
des ventes aux clients chinois a augmenté de 6 % à 9 % mais reste toutefois au-dessous de la part de marché de ces constructeurs.
Enfin, notons que les ventes du quatrième trimestre en Chine se sont redressées pour atteindre une croissance de 6,2 % ;
c dans les autres pays, les ventes de produits s’élèvent à 170,5 millions d’euros. Elles sont en augmentation de 21,3 % en données
brutes et en hausse de 18,8 % à taux de change et périmètre constants. Les ventes de produits dans les autres pays proviennent
principalement de l’Afrique du Sud.
6
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Activité
VENTES PAR RÉGION
2015
2014
(en millions d’euros)
Var. en %
Publié
Données
Comparables
Production VL *
Ventes totales
Europe
11 256,3
10 390,8
8,3 %
8,4 %
5 543,6
4 515,5
22,8 %
2,6 %
551,3
677,7
- 18,7 %
- 9,0 %
3 101,9
3 007,7
3,1 %
1,8 %
238,8
237,2
0,7 %
- 1,3 %
20 691,9
18 828,9
9,9 %
5,2 %
Europe
8 556,8
7 873,1
8,7 %
8,7 %
Amérique du Nord
4 400,2
3 495,8
25,9 %
5,2 %
2,7 %
449,7
550,4
- 18,3 %
- 9,0 %
- 20,5 %
2 371,4
2 029,4
16,9 %
0,3 %
2,0 %
170,5
140,5
21,3 %
18,8 %
1,1 %
15 948,6
14 089,3
13,2 %
6,0 %
1,5 %
S2 2015
S2 2014
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Asie
Autres pays
TOTAL
Ventes de produit
Amérique du Sud
Asie
Autres pays
TOTAL
*
3,8 %
Source : IHS estimates, janvier 2016.
(en millions d’euros)
Var. en %
Publié
Données
Comparables
Production VL *
Ventes totales
Europe
5 488,6
5 115,3
7,3 %
7,4 %
Amérique du Nord
2 748,2
2 295,7
19,7 %
2,6 %
Amérique du Sud
249,4
346,4
- 28,0 %
- 11,0 %
1 587,1
1 620,2
- 2,0 %
- 0,4 %
111,5
123,0
- 9,3 %
- 3,4 %
10 184,8
9 500,6
7,2 %
4,1 %
Europe
4 116,2
3 755,8
9,6 %
9,7 %
4,7 %
Amérique du Nord
2 182,5
1 793,8
21,7 %
4,3 %
3,4 %
203,2
279,6
- 27,3 %
- 10,6 %
- 25,2 %
1 214,6
1 096,0
10,8 %
- 1,4 %
2,5 %
85,5
74,6
14,6 %
20,6 %
- 11,5 %
7 802,0
6 999,8
11,5 %
5,9 %
1,6 %
Asie
Autres pays
TOTAL
Ventes de produit
Amérique du Sud
Asie
Autres pays
TOTAL
*
Source : IHS estimates, janvier 2016.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
7
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Activité
VENTES DE PRODUITS PAR CLIENT EN 2015 (%)
4,4 %
Autres
2,6 %
Autres constructeurs
asiatiques
1,6 %
CVE
1,7 %
Hyundai
4,4 %
Chrysler excl. Fiat
6,7 %
Renault incl. Dacia
22,7 %
VW
6,0 %
Nissan
6,0 %
BMW
7,1 %
Daimler
7,6 %
GM
15,9 %
Ford
13,3 %
PSA
Les ventes de produits au groupe Volkswagen s’élèvent en 2015 à 3 626,4 millions d’euros, en progression de 4,7 % par rapport à
2014 en données brutes et en hausse de 1,6 % à taux de change et périmètre constants. Elles représentent 22,7 % du total des ventes
produits du groupe Faurecia.
Les ventes de produits au groupe Ford représentent 15,9 % des ventes produits du groupe Faurecia, à 2 539,7 millions d’euros pour
l’année 2015. Elles sont en progression de 23,3 % en données brutes et de 12,0 % à taux de change et périmètre constants.
Les ventes de produits au groupe PSA Peugeot Citroën s’élèvent en 2015 à 2 116,9 millions d’euros, en hausse de 9,4 % en données
brutes et de 7,3 % à taux de change et périmètre constants. Elles représentent 13,3 % du total des ventes de produits du groupe Faurecia.
Les ventes de produits au groupe Renault-Nissan représentent 12,7 % des ventes de produits de Faurecia. Elles sont en augmentation
de 30,0 % par rapport à 2014 en données brutes et de 23,8 % à taux de change et périmètre constants, pour atteindre 2 023,4 millions
d’euros. Les ventes de produits à Renault augmentent de 29,3 % en données comparables tandis que les ventes à Nissan progressent
de 22,6 % à taux de change et périmètre constants, avec une forte croissance en Europe (+ 26,9 %), en Amérique du Nord (+ 28,4 %)
et en Asie (+ 16,3 %).
Les ventes de produits au groupe General Motors enregistrent, en 2015, une hausse de 6,2 % en données brutes et elles sont en baisse
de 7,5 % à taux de change et périmètre constants, à 1 217,2 millions d’euros (7,6 % des ventes produits totales).
Les ventes de produits au groupe Daimler s’établissent à 1 129,0 millions d’euros (7,1 % des ventes produits de Faurecia). Elles sont
en progrès de 9,7 % en données brutes et de 2,5 % à taux de change et périmètre constants.
Les ventes de produits au groupe BMW s’élèvent à 960,3 millions d’euros (6,0 % des ventes de produits totales). Elles augmentent de
12,9 % en données brutes et de 4,2 % à taux de change et périmètre constants.
En 2015, les ventes de produits sont en hausse de 15,0 % avec Hyundai/Kia (4,2 % en données comparables), de 14,7 % avec Geely-Volvo
(10,2 % en données comparables) et de 7,2 % avec Toyota (5,5 % en données comparables). Elles augmentent de 14,8 % avec Fiat-Chrysler
(mais reculent de 0,3 % en données comparables).
Les 5 principaux clients de Faurecia représentent 72,2 % des ventes produits : VW 22,7 %, Ford 15,9 %, PSA 13,3 %, Renault-Nissan
12,7 % et GM 7,6 %.
8
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Activité
1.1.2. CHIFFRE D’AFFAIRES PAR ACTIVITÉ
Automotive Seating
L’activité Automotive Seating a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 6 188,2 millions d’euros, en hausse de 16,6 % par rapport à 2014
en données brutes et en hausse de 9,4 % à taux de change et périmètre constants.
Les ventes de produits s’élèvent à 5 826,4 millions d’euros contre 4 938,9 millions d’euros en 2014, soit une hausse de 18,0 % en
données brutes mais une progression de 10,6 % à données comparables. La variation sur le second semestre a été de + 16,8 % en
données brutes et de + 11,0 % à taux de change et périmètre constants.
En Europe, les ventes produits s’élèvent à 3 147,1 millions d’euros, en hausse de 15,6 % sur l’année en données brutes (et de 16,1 %
en données comparables). Au second semestre les ventes ont progressé de 19,2 % à taux de change et périmètre constants.
L’Amérique du Nord avec 1 568,5 millions d’euros de ventes produits affiche une hausse remarquable de 31,9 % sur l’année en données
brutes (10,5 % à taux de change et périmètre constants). Les ventes au deuxième semestre ont continué de progresser de 24,0 % en
données brutes et de 6,5 % à taux de change et périmètre constants.
En Amérique du Sud, les ventes de produits sont en recul de 17,5 % par rapport à 2014 en données brutes et de 8,1 % en données
comparables. Au second semestre, le recul des ventes a été de 24,3 % en données brutes (- 7,4 % en données comparables).
En Asie, les ventes produits s’élèvent à 941,2 millions d’euros en progression de 12,8 % sur l’année en données brutes (et en recul de
3,7 % en données comparables) et de + 8,3 % sur le second semestre (- 4,4 % en données comparables).
Emissions Control Technologies
L’activité Emissions Control Technologies a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires total de 7 450,0 millions d’euros, en progression de
10,4 % en données brutes. À taux de change et périmètre constants, le chiffre d’affaires total est en progression à hauteur de 7,6 %.
Les ventes produits hors monolithes se sont élevées en 2015 à 3 844,7 millions d’euros soit une progression de 12,0 % en données
brutes et de 1,6 % à taux de change et périmètre constant. Au second semestre 2015, la progression des ventes de produits est de
9,9 % en données brutes et de 2,1 % à taux de change et périmètre constants.
Par zone géographique, en Europe, les ventes de produits hors monolithes sont en hausse de 9,9 % à 1 291,0 millions d’euros (+ 9,8 %
à taux de change et périmètre constants). Les ventes de produits hors monolithes sont en hausse de 17,0 % en Amérique du Nord à
1 343,5 millions d’euros (avec une baisse de 2,3 % en données comparables), et en baisse de 25,4 % en Amérique du Sud à 121,2 millions
d’euros (- 16,3 % à taux de change et périmètre constants). En Asie les ventes de produits hors monolithes ont augmenté de 14,7 %
en données brutes (- 1,1 % en données comparables) à 1 054,7 millions d’euros.
Au second semestre 2015, en Europe, les ventes de produits enregistrent une hausse de 14,4 % et une hausse de 14,1 % en données
comparables. En Amérique du Nord, elles montrent une progression de 15,0 % en données brutes (mais une baisse de 1,5 % en données
comparables). En Amérique du Sud, les ventes sont en recul de 34,3 % et elles sont en baisse de 17,5 % en données comparables. Les
ventes de produits ont progressé de 6,7 % en Asie (mais baisse de 4,3 % en données comparables).
Interior Systems
Le chiffre d’affaires de l’activité Interior Systems s’élève en 2015 à 5 018,6 millions d’euros, en progression de 6,6 % par rapport à 2014
en données brutes et de 0,2 % à périmètre et taux de change constants.
Les ventes de produits s’élèvent à 4 452,0 millions d’euros contre 3 996,5 millions d’euros en 2014, soit une progression de 11,4 % en
données brutes et de 4,5 % à données comparables. Au second semestre, la hausse des ventes de produits a été de 9,6 % en valeurs
brutes et de 4,2 % en données comparables.
En Europe, les ventes de produits s’élèvent en 2015 à 2 520,1 millions d’euros, soit une progression de 3,2 % par rapport à 2014 en
données brutes (2,7 % en données comparables). Au second semestre, les ventes ont progressé de 0,8 % en données comparables.
En Amérique du Nord, les ventes de produits sont de 1 372,7 millions d’euros, en hausse de 28,7 % en données brutes par rapport
à 2014 et de 7,5 % à taux et périmètre constants. La variation sur le second semestre est de 11,7 % en données comparables.
En Amérique du Sud, les ventes de produits sont de 129,4 millions d’euros en 2015, reflétant un fort recul de 21,8 % par rapport à 2014
en données brutes (- 12,2 % en données comparables). Au second semestre, le recul a été de 19,4 % en données comparables.
En Asie, l’activité Interior Systems réalise des ventes de produits de 375,6 millions d’euros, soit une hausse de 36,6 % en données
brutes et de 17,4 % en données comparables. La hausse a été de 16,3 % au deuxième semestre en données comparables.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
9
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Résultats
Automotive Exteriors
Le chiffre d’affaires de l’activité Automotive Exteriors s’est élevé en 2015 à 2 035,1 millions d’euros, en recul de 1,4 % par rapport
à 2014 en données brutes et en baisse de 2,1 % à périmètre et taux de change constants.
Les ventes de produits de l’année 2015 s’établissent à 1 825,5 millions d’euros. Elles sont en hausse de 6,1 % en données brutes. En
données comparables, la progression des ventes de produits est de 5,1 % par rapport à 2014.
Au second semestre 2015, les ventes de produits ont augmenté de 3,2 % en données brutes et de 2,8 % en données comparables par
rapport au second semestre 2014.
1.2. Résultats
1.2.1. MARGE OPÉRATIONNELLE
La marge opérationnelle de l’exercice 2015 est un profit de 912,6 millions d’euros soit 4,4 % du chiffre d’affaires, contre un bénéfice
de 674,0 millions d’euros en 2014, soit 3,6 % du chiffre d’affaires (voir chapitre 2 Comptes Consolidés).
Le second semestre 2015 enregistre une marge opérationnelle de 488,7 millions d’euros, soit 4,8 % du chiffre d’affaires. Au deuxième
semestre 2014, elle s’élevait à 371,8 millions d’euros, soit 3,9 % du chiffre d’affaires.
L’augmentation de 116,9 millions d’euros de la marge opérationnelle du second semestre 2015 par rapport à la même période de 2014
s’explique plus aisément par zone géographique :
c en Europe, la marge opérationnelle s’est améliorée de 25,1 millions d’euros, pour atteindre 4,1 % des ventes totales contre 3,9 % au
second semestre 2014. La marge provenant des produits s’est améliorée avec un bon effet de levier sur les ventes de 93 millions
d’euros. L’activité outillage a baissé en raison du cycle de lancement des produits ainsi que les dépenses de R&D et de SG&A ont
augmenté en relation avec le niveau élevé de commandes acquises en 2015 ;
c la hausse des ventes au deuxième semestre de 2015 a permis aux activités nord-américaines d’augmenter la marge opérationnelle
à 5,1 % des ventes par rapport à 1,8 % à la même période de 2014 ;
c en Amérique du Sud, la perte de chiffre d’affaires dans un contexte économique difficile, conduit à une baisse de la marge de
8,3 millions d’euros malgré une réduction des coûts de structure ;
c en Asie, la réduction des ventes, a engendré une baisse de la marge opérationnelle de 3,1 millions d’euros, se traduisant par une
marge à 9,3 % des ventes, au même niveau que 2014 pour la même période malgré une diminution des coûts ;
c les autres pays, principalement l’Afrique du Sud, montrent une progression de marge opérationnelle de 3,4 millions d’euros.
L’augmentation de 238,6 millions d’euros de la marge opérationnelle sur l’ensemble de l’exercice par rapport à 2014 s’explique par
les mêmes éléments :
c en Europe, la hausse des ventes se traduit par une amélioration de la marge opérationnelle de 75,7 millions d’euros, cette marge
représentant 4,0 % des ventes totales ;
c en Amérique du Nord, l’augmentation des ventes et l’amélioration de la performance industrielle contribuent à une forte augmentation
de la marge opérationnelle de 140,8 millions d’euros. La marge opérationnelle se situe à 3,9 % des ventes totales, en hausse par
rapport à l’année dernière où elle était de 1,7 % ;
c avec la baisse des ventes de 9,0 % à taux de change et périmètre constants et des conditions économiques et financières difficiles,
l’Amérique du Sud a enregistré une baisse de la marge opérationnelle de 4,7 millions d’euros se traduisant par une marge négative
de 54,1 millions d’euros ;
10
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Résultats
c en Asie, malgré un ralentissement au second semestre, la marge opérationnelle continue à progresser et apporte une contribution
complémentaire de 24,2 millions d’euros et se situe à 292,6 millions d’euros, soit 9,4 % des ventes totales par rapport à 2014 où
elle était de 268,4 millions d’euros ou 8,9 % des ventes totales ;
c les autres pays, principalement l’Afrique du Sud, montrent une progression de marge opérationnelle de 2,7 millions d’euros.
Les secteurs d’activité du groupe ont connu les évolutions suivantes :
c la marge opérationnelle d’Automotive Seating s’établit en 2015 à 305,6 millions d’euros, soit 4,9 % du chiffre d’affaires contre
234,4 millions d’euros en 2014, soit 4,4 % du chiffre d’affaires ;
c la marge opérationnelle d’Emissions Control Technologies s’établit en 2015 à 359,9 millions d’euros, soit 4,8 % du chiffre d’affaires
contre 256,7 millions d’euros en 2014, soit 3,8 % du chiffre d’affaires ;
c la marge opérationnelle d’Interior Systems en 2015 s’établit à 197,7 millions d’euros soit 3,9 % du chiffre d’affaires contre
129,2 millions d’euros ou 2,7 % en 2014 ;
c la marge opérationnelle d’Automotive Exteriors s’établit à 49,3 millions d’euros soit 2,4 % du chiffre d’affaires, contre 53,7 millions
d’euros en 2014 soit 2,6 % du chiffre d’affaires.
Les dépenses brutes de recherche et développement en 2015 s’élèvent à 1 012,2 millions d’euros, soit 4,9 % du chiffre d’affaires, contre
955,9 millions d’euros, soit 5,1 % du chiffre d’affaires en 2014. La part des dépenses de recherche et développement capitalisée en
application des règles comptables IFRS s’élève à 317,9 millions d’euros, à comparer à 317,0 millions d’euros pour 2014. Rapporté au
total des dépenses de recherche et développement, leur pourcentage est de 31,4 % en 2015, contre 33,2 % en 2014.
L’ensemble de ces éléments concourt à une charge nette de recherche et développement de 296,7 millions d’euros en 2015 à comparer
à 235,5 millions d’euros en 2014.
Les frais généraux s’élèvent à 706,2 millions d’euros, soit 3,4 % du chiffre d’affaires, contre 648,3 millions d’euros et 3,4 % du chiffre
d’affaires en 2014.
L’EBITDA, qui correspond à l’addition de la marge opérationnelle et des dotations aux amortissements et provisions pour dépréciation
des immobilisations corporelles et des frais de développement immobilisés, s’élève à 1 580,7 millions d’euros, soit 7,6 % du chiffre
d’affaires de 2015 contre 1 229,6 millions d’euros, soit 6,5 % du chiffre d’affaires, en 2014.
VENTES ET MARGE OPÉRATIONNELLE PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE
S2 2015
(en millions
d’euros)
Marge
opérationVentes
nelle
S2 2014
%
Marge
opérationVentes
nelle
Europe
5 488,6
224,5
4,1 % 5 115,3
199,4
Amérique
du Nord
2 748,2
140,1
5,1 % 2 295,7
40,3
Amérique
du Sud
249,4
Asie
Autres
pays
TOTAL
(27,7) - 11,1 %
1 587,1
146,9
111,5
4,9
10 184,8
488,7
346,4
9,3 % 1 620,2
4,4 %
123,0
4,8 % 9 500,6
2015
%
2014
Marge
opérationVentes
nelle
%
Marge
opérationVentes
nelle
3,9 % 11 256,3
447,9
4,0 % 10 390,8
1,8 %
5 543,6
218,3
3,9 %
4 515,5
(19,4) - 5,6 %
551,3
(54,1) - 9,8 %
677,7
%
372,2
3,6 %
77,5
1,7 %
(49,4) - 7,3 %
150,0
9,3 %
3 101,9
292,6
9,4 %
3 007,7
268,4
8,9 %
1,5
1,2 %
238,8
8,0
3,4 %
237,2
5,3
2,2 %
371,8 3,9 % 20 691,9
912,6 4,4 % 18 828,9
Faurecia
674,0 3,6 %
RÉSULTATS ANNUELS 2015
11
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Résultats
VENTES ET MARGE OPÉRATIONNELLE PAR ACTIVITÉ
S2 2015
(en millions
d’euros)
S2 2014
Marge
opérationVentes
nelle
%
Marge
opérationVentes
nelle
2015
%
Marge
opérationVentes
nelle
2014
%
Marge
opérationVentes
nelle
%
Automotive
Seating
3 084,9
166,0
5,4 % 2 678,5
129,7
4,8 %
6 188,2
305,6
4,9 %
5 309,1
234,4
4,4 %
Emissions
Control
Technologies
3 657,3
188,2
5,1 % 3 418,8
136,3
4,0 %
7 450,0
359,9
4,8 %
6 747,4
256,7
3,8 %
Interior
Systems
2 484,1
108,4
4,4 % 2 341,3
69,3
3,0 %
5 018,6
197,7
3,9 %
4 709,3
129,2
2,7 %
958,5
26,1
2,7 % 1 062,0
36,5
3,4 %
2 035,1
49,3
2,4 %
2 063,1
53,7
2,6 %
Automotive
Exteriors
TOTAL
10 184,8
488,7 4,8 % 9 500,6
371,8 3,9 % 20 691,9
912,6 4,4 % 18 828,9
674,0 3,6 %
1.2.2. RÉSULTAT NET
Le poste « autres revenus et charges » s’élève à 66,0 millions d’euros par rapport à 86,5 millions d’euros en 2014. Il comprend
57,4 millions d’euros de charges de restructuration à comparer aux 76,7 millions d’euros pour l’année 2014. Elles concernent notamment
la restructuration d’activités en France pour 27,7 millions d’euros, en Allemagne pour 21,2 millions d’euros, en Amérique du Sud pour
6,2 millions d’euros, en Amérique du Nord pour 3,3 millions d’euros. Ces charges correspondent aux plans de restructuration mis en
œuvre pour adapter les coûts aux conditions de marché. Elles comprennent des indemnités de réduction d’emploi pour 1 472 personnes.
Les produits financiers de trésorerie s’élèvent à 12,3 millions d’euros contre 8,0 millions d’euros en 2014. Les charges de financement
s’élèvent à 177,4 millions d’euros contre 191,1 millions d’euros en 2014.
Les autres revenus et charges financiers sont une charge et s’élèvent à 45,6 millions d’euros, contre 60,5 millions d’euros en 2014. Ce
poste comprend 8,2 millions d’euros d’effet d’actualisation des engagements de retraite, 8,2 millions d’euros liés à des commissions
relatives au crédit syndiqué, 8,4 millions d’euros liés à l’amortissement des frais d’émission d’emprunts.
La charge fiscale de l’exercice s’élève à 203,3 millions d’euros contre 115,1 millions d’euros en 2014, soit un taux moyen d’impôt de
32,0 % en 2015 versus un taux moyen de 33,5 % en 2014.
La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence s’élève à 11,6 millions d’euros contre 0,8 million d’euros en 2014. La
variation provient principalement de la hausse de l’activité de certaines sociétés mises en équivalence.
Après affectation aux minoritaires de leur quote-part de résultat net (représentant 74,1 millions d’euros en 2015, soit pour l’essentiel
la quote-part des partenaires dans le résultat dégagé dans les sociétés chinoises où Faurecia n’est pas seul actionnaire), le résultat
net de l’exercice s’élève à 370,1 millions d’euros contre 166,4 millions d’euros en 2014.
Le résultat net par action est de 2,98 euros (résultat net dilué 2,97 euros) contre 1,35 euro en 2014 (résultat net dilué 1,35).
12
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Structure financière et endettement
1.3. Structure financière et endettement
Les flux nets de trésorerie, correspondant à l’excédent net de financement retraité des acquisitions des titres de participation nette de
la trésorerie apportée (- 30,9 millions d’euros) et des variations sur les autres investissements et actifs non courants (- 25,1 millions
d’euros), dégagent un solde net positif de 302,5 millions d’euros dont 309,8 millions d’euros positifs au premier semestre et 7,3 millions
d’euros négatif au second semestre. Ceci est à comparer à un solde net positif de 216,1 millions d’euros en 2014.
Le solde net des flux de trésorerie positif de 302,5 millions d’euros sur l’exercice provient des éléments suivants :
c l’EBITDA s’élève à 1 580,7 millions d’euros contre 1 229,6 millions d’euros en 2014, du fait de l’augmentation de la marge opérationnelle
et de l’accroissement des dépréciations et amortissements (+ 112,5 millions d’euros) ;
c la variation du besoin en fonds de roulement incluant les cessions de créances commerciales déconsolidées représente une
amélioration de 177,7 millions d’euros versus un impact positif de 263,2 millions d’euros en 2014. Cette variation se compose pour
partie d’une hausse des stocks de 141,7 millions d’euros, d’une hausse nette des créances clients de 12,3 millions d’euros (dont
une augmentation des cessions de créances commerciales déconsolidées de 217,0 millions d’euros) et à une augmentation des
dettes fournisseurs de 269,2 millions d’euros. L’évolution des postes de bilan a été impactée par les variations de taux de change
sur la période ;
c les restructurations ont représenté des sorties de trésorerie de 78,2 millions d’euros contre 95,5 millions d’euros en 2014 ;
c les coûts financiers nets ont représenté des sorties de trésorerie de 169,8 millions d’euros contre 180,2 millions d’euros en 2014 ;
c les investissements en immobilisations corporelles et incorporelles ont représenté des sorties de trésorerie de 677,5 millions
d’euros, contre 521,0 millions d’euros en 2014 ;
c les frais de recherche et développement capitalisés ont représenté des sorties de trésorerie de 321,4 millions d’euros, contre
321,6 millions d’euros en 2014 ;
c les impôts ont représenté des sorties de trésorerie de 243,2 millions d’euros contre 154,9 millions d’euros en 2014 ;
c enfin, les autres éléments de trésorerie dégagent un flux positif de 34,2 millions d’euros contre un flux négatif de 3,0 millions d’euros
en 2014.
Sur l’exercice 2015, au-delà des flux de trésorerie nets décrits ci-dessus, les autres éléments concourant à la variation de l’endettement
net ont été les suivants :
c les acquisitions de nouvelles sociétés et investissements dans des sociétés non consolidées ont représenté des sorties nettes de
trésorerie de 30,9 millions d’euros ;
c les dividendes versés aux minoritaires ont représenté une sortie de trésorerie de 64,5 millions d’euros versus 49,8 millions d’euros
en 2014 ;
c les autres éléments sont composés par un impact d’effet de change pour solde positif de 20,0 millions d’euros par rapport à un
solde négatif de 41,5 millions d’euros en 2014.
L’endettement net s’élève ainsi à 962,5 millions d’euros à fin 2015 contre 1 387,6 millions d’euros à fin 2014.
Les capitaux propres du groupe progressent de 1 882,9 millions d’euros fin 2014 à 2 611,2 millions d’euros fin 2015, du fait principalement
du profit net de l’exercice.
Les principales ressources de financement à long terme se composent d’un crédit syndiqué signé en décembre 2014 à échéance
décembre 2019 pour un montant de 1 200 millions d’euros, qui n’était pas tiré au 31 décembre 2015, des 490 millions d’euros
d’obligations à échéance décembre 2016, des 700 millions d’euros d’obligations émises en mars et avril 2015 à échéance juin 2022.
Comme annoncé en 2014, Faurecia a remboursé par anticipation en avril 2015 les 250 millions d’euros d’obligations émises en mai 2012
et à échéance 19 juin 2019. De plus, Faurecia a annoncé le 7 décembre 2015 son intention d’exercer son option de rembourser par
anticipation le 15 janvier 2016 les 250 millions d’euros d’obligations convertibles en actions émises en septembre 2012 à échéance
au 1er janvier 2018. Par conséquent, environ 95 % de ces obligations étaient converties en actions au 31 décembre 2015 et 99,9 %
avant la date d’échéance.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
13
1
Commentaires sur l’activité et les résultats
Perspectives
1.4. Perspectives
Suite à l’année 2015 qui a montré une croissance des volumes dans ses 3 principaux marchés automobiles (Europe, Amérique du Nord
et Chine), Faurecia attend pour 2016 une croissance très modérée de la production automobile mondiale.
Faurecia s’attend par ailleurs à finaliser courant 2016 l’opération de cession de son activité Automotive Exteriors annoncée à
mi-décembre. Dans ces conditions, cette activité sera prise en compte sur la base de la norme IFRS 5.
Dans ce contexte, Faurecia s’attend pour l’exercice 2016 à :
c une croissance du chiffre d’affaires total situé entre 1 et 3 % à taux de change et périmètre constants ;
(2015 ventes totales des activités poursuivies : 18,77 milliards d’euros)
c une amélioration de la marge opérationnelle de 20 à 60 bp, c’est-à-dire une marge opérationnelle sur ventes totales située entre 4,6 et 5 % ;
(2015 marge opérationnelle des activités poursuivies : 830 millions d’euros)
c un flux net de trésorerie de l’ordre de 300 millions d’euros.
(2015 flux net de trésorerie des activités poursuivies : 303 millions d’euros)
Ces objectifs de marge opérationnelle et de flux nets de trésorerie sont ainsi en ligne avec les objectifs à moyen terme pour 2016
annoncés par Faurecia en 2013.
14
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
SOMMAIRE
2.1.
2.2.
2.3.
2.4.
ÉTAT DU RÉSULTAT GLOBAL
DE LA PÉRIODE
16
BILAN CONSOLIDÉ
18
TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE
CONSOLIDÉS
2.5.
VARIATION DES CAPITAUX PROPRES
CONSOLIDÉS
21
ANNEXE AUX ÉTATS FINANCIERS
CONSOLIDÉS
22
20
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
15
2
Comptes consolidés
État du résultat global de la période
2.1. État du résultat global de la période
Notes
2015
2014 retraité *
CHIFFRE D’AFFAIRES
4
18 770,4
16 876,6
Coûts des biens et services vendus
5
(17 024,8)
(15 486,9)
Frais d’études, de recherche et développement
5
(278,4)
(214,4)
Frais généraux et commerciaux
5
(637,2)
(579,9)
830,0
595,4
(en millions d’euros)
MARGE OPÉRATIONNELLE
Autres revenus
6
10,9
5,1
Autres charges
6
(76,2)
(84,9)
12,1
7,9
(173,6)
(186,6)
Produits sur prêts, titres de placement et trésorerie
Charges de financement
Autres revenus et charges financiers
7
(45,2)
(60,0)
558,0
276,9
8
(185,7)
(94,8)
8
(20,3)
38,9
372,3
182,1
12,8
4,4
385,1
186,5
60,8
43,1
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ
445,9
229,6
Part du groupe
371,8
166,4
RÉSULTAT DES ENTREPRISES CONTRÔLÉES AVANT IMPÔTS
Impôts
dont Impôts différés
RÉSULTAT NET DES ENTREPRISES CONTRÔLÉES
Résultat net des sociétés mises en équivalence
13
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
Part des intérêts minoritaires
23
74,1
63,2
Résultat net par action (en euros)
9
2,98
1,35
Résultat net dilué par action (en euros)
9
2,97
1,35
Résultat net des activités poursuivies par action (en euros)
9
2,49
1,00
Résultat net des activités poursuivies dilué par action (en euros)
9
2,48
1,00
Résultat net des activités non poursuivies par action (en euros)
9
0,49
0,35
Résultat net des activités non poursuivies dilué par action (en euros)
9
0,49
0,35
*
16
1B/31
Cf. note 1.B.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
État du résultat global de la période
AUTRES ÉLÉMENTS DU RÉSULTAT GLOBAL DE LA PÉRIODE
2015
(en millions d’euros)
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ
Éléments recyclables en compte de résultat
Réévaluation à la juste valeur des couvertures de flux futurs
dont produits (charges) portés en capitaux propres
dont produits (charges) transférés en résultat de la période
2014 retraité *
445,9
229,6
47,7
123,8
0,7
(5,3)
(0,2)
(1,5)
0,9
(3,8)
Écarts de change sur conversion des activités à l'étranger
47,0
129,1
Éléments non recyclables en compte de résultat
28,4
(53,5)
Écarts actuariels sur les avantages postérieurs à l'emploi
28,4
(53,5)
9,8
(0,7)
TOTAL DES AUTRES ÉLÉMENTS DU RÉSULTAT GLOBAL
531,8
299,2
Part du groupe
456,9
221,8
74,9
77,4
Autres éléments du résultat global des activités non poursuivies
Part des intérêts minoritaires
*
Cf. note 1.B.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
17
2
Comptes consolidés
Bilan consolidé
2.2. Bilan consolidé
ACTIF
Notes
31/12/2015
31/12/2014
retraité *
Écarts d’acquisition
10
1 209,8
1 317,3
Immobilisations incorporelles
11
935,0
850,5
Immobilisations corporelles
12
2 247,3
2 229,7
Titres mis en équivalence
13
111,5
94,7
Autres titres de participation
14
15,6
14,6
Autres actifs financiers non courants
15
69,4
62,7
Autres actifs non courants
16
36,5
26,6
8
215,6
220,7
4 840,7
4 816,8
(en millions d’euros)
Actifs d’impôts différés
TOTAL ACTIFS NON COURANTS
Stocks et en-cours nets
17
1 105,2
1 076,6
Créances clients et comptes rattachés
18
1 696,9
1 677,0
Autres créances d’exploitation
19
253,9
275,9
Créances diverses
20
316,5
229,3
Autres actifs financiers courants
30
6,8
7,9
Trésorerie et équivalents de trésorerie
21
932,5
1 016,9
4 311,8
4 283,6
613,4
0,0
9 765,9
9 100,4
TOTAL ACTIFS COURANTS
Actifs détenus en vue d’être cédés
TOTAL ACTIF
*
18
Cf. note 1.B.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1B/31
2
Comptes consolidés
Bilan consolidé
PASSIF
(en millions d’euros)
Notes
31/12/2015
31/12/2014
retraité *
CAPITAUX PROPRES
Capital
22
960,4
867,5
621,9
430,9
Titres d’autocontrôle
(1,3)
(1,7)
Réserves consolidées
241,4
114,9
Primes d’émission, de fusion et d’apport
Écarts de conversion
203,4
145,0
Résultat net
371,8
166,4
2 397,6
1 723,0
211,9
159,9
TOTAL CAPITAUX PROPRES PART GROUPE
Intérêts minoritaires
23
TOTAL CAPITAUX PROPRES
2 609,5
1 882,9
Provisions non courantes
24
344,1
369,4
Passifs financiers non courants
26
966,2
1 029,0
1,6
1,5
8
11,1
9,6
1 323,0
1 409,5
188,4
220,2
Autres passifs non courants
Passifs d’impôts différés
TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS
Provisions courantes
24
Passifs financiers courants
26
918,9
1 383,4
125,9
98,4
3 449,7
3 311,5
539,0
579,6
Acomptes reçus des clients
Dettes fournisseurs et comptes rattachés
Dettes fiscales et sociales
27
Dettes diverses
28
TOTAL DES PASSIFS COURANTS
Passifs liés aux actifs détenus en vue d’être cédés
TOTAL PASSIF
*
235,7
214,9
5 457,6
5 808,0
375,8
0,0
9 765,9
9 100,4
1B/31
Cf. note 1.B.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
19
2
Comptes consolidés
Tableau des flux de trésorerie consolidés
2.3. Tableau des flux de trésorerie consolidés
(en millions d’euros)
I- OPÉRATIONS D’EXPLOITATION
Marge opérationnelle
Amortissements et Provisions pour dépréciation des immobilisations
Marge opérationnelle avant amortissements et Provisions pour dépréciation
Provisions courantes et non courantes opérationnelles
(Plus)/Moins-value sur cession d’actifs opérationnels
Restructuring décaissé
Frais financiers décaissés nets des produits
Autres revenus et charges décaissés
Impôts décaissés
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence
Variation du besoin en fonds de roulement
Variation des stocks
Variation des créances clients
Variation des dettes fournisseurs
Variation des autres créances et dettes d’exploitation
Variation des créances et dettes diverses (hors impôt)
Flux d’exploitation liés aux activités non poursuivies
FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L’EXPLOITATION
II- OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT
Investissements en immobilisations corporelles
Investissements en immobilisations incorporelles
Investissements en frais de développement
Acquisition/Cession de titres de participation et d’activités
(nette de la trésorerie apportée)
Produit de cessions d’immobilisations corporelles
Produit de cessions d’actifs financiers
Variation des créances et dettes sur investissements
Autres variations
Flux d’investissement liés aux activités non poursuivies
FLUX DE TRÉSORERIE SUR OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT
EXCÉDENT/(BESOIN) DE FINANCEMENT (I)+(II)
III- OPÉRATIONS DE FINANCEMENT
Augmentation du capital de Faurecia (nette des frais) et des participations contrôlées
Composante option de conversion des obligations convertibles
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère
Dividendes versés aux minoritaires des filiales contrôlées
Autres actifs et passifs financiers
Émission d’emprunts et nouveaux passifs financiers **
Remboursements d’emprunts et autres passifs financiers
Flux de financement liés aux activités non poursuivies
FLUX DE TRÉSORERIE DES OPÉRATIONS DE FINANCEMENT
IV- AUTRES IMPACTS SUR LA TRÉSORERIE NETTE
Effet des variations des cours de change
Flux nets de trésorerie liés aux activités non poursuivies
AUGMENTATION/(DIMINUTION) DE LA TRÉSORERIE
TRÉSORERIE AU DÉBUT DE L’EXERCICE
TRÉSORERIE À LA FIN DE L’EXERCICE
Notes
31
12
11
11
31
31
Exercice
2015
Exercice 2014
retraité *
830,0
611,8
1 441,8
31,8
5,6
(77,0)
(208,0)
(28,5)
(219,1)
16,1
153,0
(112,3)
(74,3)
263,7
73,9
2,0
133,5
1 249,2
595,4
505,7
1 101,1
21,4
3,2
(90,2)
(175,6)
(74,3)
(127,9)
26,1
208,9
20,3
85,1
152,2
(36,9)
(11,8)
144,6
1 037,4
(620,8)
(1,9)
(308,9)
(474,7)
(1,3)
(314,1)
(30,9)
(33,3)
15,3
0,0
36,8
(27,3)
(65,0)
(1 002,7)
246,5
12,4
0,0
9,0
(12,5)
(55,5)
(870,0)
167,4
29,1
0,0
(12,8)
(64,5)
0,0
933,1
(1 195,0)
(38,2)
(348,3)
5,4
0,0
(7,2)
(49,8)
0,0
322,0
(135,8)
(28,4)
106,2
20,7
(3,3)
(84,4)
1 016,9
932,5
41,5
0,0
315,1
701,8
1 016,9
* Cf. note 1.B.
** Essentiellement le nouvel emprunt obligataire pour 700 millions d’euros (Cf. note 26.3) et de nouveaux emprunts en France (138,6 millions d’euros) et
au Brésil (46,4 millions d’euros).
20
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Variation des capitaux propres consolidés
2.4. Variation des capitaux propres consolidés
Écarts d’évaluation
(en millions d’euros)
Capitaux propres au 31/12/2013
avant répartition retraités *
Primes
Réserves Écarts Couverd’émission, Titres consolidées
de
ture
Nombre Capital de fusion et d’auto- et résultat conver- de flux
d’actions (1) social
d’apport contrôle
net
sion futurs
122 588 135 858,1
410,4
(1,4)
Résultat net retraité *
264,5
Résultat global de l’exercice retraité *
166,4
1 337 075
9,4
Opérations sur titres autodétenus
(0,3)
Variations de périmètre et autres
123 925 210 867,5
430,9
(1,7)
Résultat net
92,9
0,6
Variations de périmètre et autres
*
(1)
(2)
(3)
55,4
14,2
69,6
116,2
(5,3)
(55,5)
221,8
77,4
299,2
29,9
1,8
31,7
(36,8)
(47,4)
(84,2)
0,1
0,1
5,7
5,7
(5,3)
0,1
394,9
145,0
(5,2)
(6,4)
(107,2) 1 723,0
371,8
28,8
137 192 778 960,4
621,9
(1,1)
(12,4)
(17,6)
159,9 1 882,9
74,1
445,9
56,7
0,7
27,7
85,1
0,8
85,9
56,7
0,7
27,7
456,9
74,9
531,8
255,1
32,2
287,3
(43,4)
(55,8)
(99,2)
(43,4)
Opérations sur titres autodétenus
Capitaux propres au 31/12/2015
avant répartition
(55,5)
162,2
Valorisation des options
de souscription d’actions et attribution d’actions gratuites
229,6
0,1
371,8
13 267 568
63,2
6,0
Autres éléments du résultat global
de la période
Dividendes versés au titre
de l’exercice 2014 (3)
140,5 1 648,0
166,4
(5,3)
371,8
Résultat global de l’exercice
Total
116,2
(36,8)
Valorisation des options
de souscription d’actions et attribution d’actions gratuites
Augmentation de capital (2)
(51,7) 1 507,5
20,5
Dividendes versés au titre
de l’exercice 2013
Capitaux propres au 31/12/2014
avant répartition retraités *
(1,1)
166,4
Autres éléments du résultat global
de la période
Augmentation de capital (2)
28,7
Écarts
actuariels
sur les Capitaux
avantages propres Intérêts
postérieurs part du minorià l’emploi groupe taires
9,9
9,9
9,9
0,0
0,6
0,6
(35,0)
1,7
698,2
203,4
(4,5)
(5,7)
0,7
(3,8)
(79,5) 2 397,6 211,9 2 609,5
Cf. note 1.B.
Dont 44 162 actions d’autodétention au 31/12/2013, 36 266 au 31/12/2014 et 21 888 au 31/12/2015 – Cf. note 9.
Augmentation de capital provenant principalement du paiement des dividendes en action pour la part groupe.
Pour la part groupe, dividendes versés en trésorerie pour 12,8 millions d’euros et en actions pour 30,6 millions d’euros.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
21
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
2.5. Annexe aux états financiers consolidés
SOMMAIRE
Principes comptables et événements
de la période
23
NOTE 20
Créances diverses
50
NOTE 2
Évolution du périmètre
30
NOTE 21
Trésorerie et équivalents de trésorerie
51
NOTE 3
Événements postérieurs à la clôture
30
NOTE 22
Capitaux propres
51
NOTE 4
Informations par secteur opérationnel
30
NOTE 23
Intérêts minoritaires
53
NOTE 5
Analyse des coûts opérationnels
35
NOTE 24
Provisions courantes et non courantes
54
NOTE 25
Provisions pour retraites et charges
assimilées
NOTE 6
Autres revenus et charges
37
56
NOTE 7
Autres revenus et charges financiers
38
NOTE 26
Endettement financier net
61
NOTE 8
Impôts sur les résultats
38
NOTE 27
Dettes fiscales et sociales
66
NOTE 9
Résultat par action
40
NOTE 28
Dettes diverses
66
NOTE 10
Écarts d’acquisition
41
NOTE 29
Instruments financiers
67
NOTE 11
Immobilisations incorporelles
43
NOTE 30
NOTE 12
Immobilisations corporelles
44
Couverture des risques de change
et de taux d’intérêt
70
NOTE 13
Titres mis en équivalence au 31/12/2015
46
NOTE 31
Actifs et passifs destinés à être cédés
et activités non poursuivies
74
NOTE 14
Autres titres de participation
48
NOTE 32
Engagements donnés et passifs éventuels
77
NOTE 15
Autres actifs financiers non courants
48
NOTE 33
Parties liées
78
NOTE 16
Autres actifs non courants
48
NOTE 34
Honoraires des commissaires aux comptes
79
NOTE 17
Stocks et en-cours
49
NOTE 35
Société mère consolidante
79
NOTE 18
Créances clients et comptes rattachés
49
NOTE 36
Dividendes
79
NOTE 19
Autres créances d’exploitation
50
NOTE 1
Faurecia S.A. avec ses filiales (« Faurecia »), est l’un des leaders mondiaux de l’équipement automobile dans
quatre activités clés : Automotive Seating, Emissions Control Technologies, Interior Systems et Automotive
Exteriors.
La société Faurecia a son siège social à Nanterre (92 Hauts de Seine) et est cotée sur le marché Eurolist
d’Euronext – Paris.
Les états financiers consolidés ont été arrêtés par le conseil d’administration en sa séance du 10 février 2016.
Les comptes ont été arrêtés suivant le principe de la continuité d’exploitation.
22
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 1
PRINCIPES COMPTABLES ET ÉVÉNEMENTS DE LA PÉRIODE
Les états financiers consolidés de Faurecia sont établis conformément au référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards)
publié par l’IASB, tel qu’adopté par l’Union européenne et disponible sur le site internet de la Commission européenne :
http://ec.europa.eu/internal_market/accounting/ias/index_fr.htm
Le référentiel IFRS comprend les normes IFRS et les normes IAS (International Accounting Standards), ainsi que leurs interprétations
IFRIC (International Financial Reporting Interpretations Committee).
Les normes retenues pour l’élaboration des comptes 2015 et des comptes comparatifs 2014 sont celles publiées au Journal Officiel
de l’Union européenne (JOUE) au 31 décembre 2015 et qui sont applicables obligatoirement.
Les méthodes comptables retenues ont été appliquées de façon permanente à tous les exercices présentés.
Faurecia a appliqué au 1er janvier 2015 les amendements portant sur les normes IFRS3, IFRS13, IAS40 et les améliorations annuelles
des IFRS (2011-2013), qui n’ont pas d’impacts significatifs sur les comptes consolidés, ainsi que l’interprétation IFRIC 21, dont les
impacts sur les comptes consolidés sont décrits en note 1.B.
Par ailleurs, Faurecia n’a pas appliqué par anticipation les normes, amendements et interprétations lorsque l’application obligatoire est
postérieure au 31 décembre 2015, qu’ils aient été adoptés ou non par l’Union européenne. L’impact de ces normes et amendements
est en cours d’analyse.
Les principes comptables appliqués sont rappelés dans chacune des notes ci-après.
La préparation des états financiers, conformément au cadre conceptuel des IFRS, nécessite l’utilisation d’estimations et d’hypothèses
pour l’évaluation de certains actifs, passifs, produits, charges et engagements. Il s’agit notamment de l’évaluation des actifs incorporels
et corporels, des écarts d’acquisition, des engagements de retraite et des autres avantages accordés au personnel. Les estimations
et hypothèses sont réalisées à partir de l’expérience passée et de divers autres facteurs considérés comme raisonnables au vu des
circonstances mais elles peuvent se révéler différentes de la réalité.
Le résultat des tests de sensibilité est donné en note 10 « Écarts d’acquisition » pour la valorisation des écarts d’acquisition, en
note 25 « Provisions pour retraites et charges assimilées ». De même, les principales hypothèses retenues pour la valorisation des
immobilisations incorporelles sont données en note 11 « Immobilisations incorporelles ».
1.A Principes de consolidation
Sont consolidées les sociétés sur lesquelles le groupe exerce une influence notable et détenues à 20 % au moins dont l’un des critères
suivant est atteint : chiffre d’affaires annuel supérieur à 20 millions d’euros, total du bilan supérieur à 20 millions d’euros, endettement
supérieur à 5 millions d’euros.
Les sociétés non consolidées prises individuellement ou dans leur ensemble, ne sont pas significatives.
Les filiales, dont le groupe détient le contrôle, sont consolidées par intégration globale. Le contrôle est présumé lorsque le groupe
détient plus de 50 % des droits de vote ; il peut également résulter des dispositions d’accords d’actionnaires.
Les filiales sont consolidées par intégration globale à compter de la date à laquelle le contrôle est transféré au groupe. Elles cessent
d’être consolidées à compter de la date à laquelle le contrôle cesse d’être exercé.
Les autres sociétés, dans lesquelles le groupe exerce un contrôle conjoint ou une influence notable qui s’accompagne généralement
d’une participation comprise entre 20 % et 50 % des droits de vote, sont consolidées par mise en équivalence.
Les états financiers du groupe sont établis en euros.
Les filiales étrangères ont généralement pour monnaie de fonctionnement leur monnaie locale. Leurs comptes sont convertis en euros,
aux taux en vigueur à la clôture pour le bilan et aux taux moyens pour le compte de résultat. L’écart de conversion qui en résulte est
inscrit dans les capitaux propres.
Certaines filiales, hors zone euro ou US dollar, qui réalisent l’essentiel de leurs transactions en euros ou en US dollar, sont toutefois
susceptibles de reconnaître l’une de ces deux devises comme monnaie de fonctionnement.
Les transactions significatives réalisées entre les sociétés consolidées ainsi que les profits internes sont éliminés.
Les méthodes comptables des filiales et entreprises mises en équivalence ne présentent pas de divergences significatives avec celles
du groupe.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
23
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
1.B Événements récents et modifications apportées aux comptes
antérieurement publiés
1.B.1 - ÉVÉNEMENTS RÉCENTS
Obligations 2019
Faurecia a émis le 3 mai 2012 des obligations pour un montant de 250 millions d’euros à échéance du 15 juin 2019. Ainsi que Faurecia
l’avait annoncé à la fin de l’année 2014, ces obligations ont fait l’objet d’un remboursement anticipé le 17 avril 2015, après l’émission
des nouvelles obligations 2022. (Cf. note 26.3.)
Obligations 2022
Faurecia a émis le 17 mars 2015 des obligations à échéance du 15 juin 2022 pour un montant de 500 millions d’euros, au pair. Une
émission complémentaire de 200 millions d’euros a été effectuée le 9 avril 2015, à même échéance et même taux d’intérêt, à 100,25 %
du nominal. (Cf. note 26.3.)
OCEANE 2018
Faurecia a annoncé le 7 décembre 2015 son intention de rembourser au pair, le 15 janvier 2016, les obligations à option de conversion
et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes émises en septembre 2012 pour 250 millions d’euros, échéance 1er janvier 2018.
À la suite de l’annonce de cette opération, 94.5% des obligations étaient converties au 31 décembre 2015, et le nominal restant des
obligations en vie à cette date s’élevait à 13,7 millions d’euros. Au 15 janvier 2016, la quasi-totalité des obligations a été convertie, et
les 0,2 million d’euros de nominal résiduel ont été remboursés.
Activités non poursuivies
Le 14 décembre 2015, Faurecia a signé avec la Compagnie Plastic Omnium un protocole d’accord (Memorandum of Understanding)
portant sur la cession de son activité Automotive Exteriors. L’activité qui serait cédée, qui comprend les pare-chocs et les modules
de bloc-avant, a généré un chiffre d’affaires de 1 952 millions d’euros en 2014 et emploie 7 700 personnes dans 22 sites industriels.
L’activité composites, l’usine fournissant divers composants à Smart localisée à Hambach (France) ainsi que deux co-entreprises
au Brésil et en Chine ne font pas partie de ce projet. En revanche, certains actifs du segment Interior Systems situés dans l’usine de
Marles les Mines (France) font partie du projet de cession (Cf. Note 1.B.2).
Avant signature d’un accord définitif, le projet est soumis aux procédures nécessaires d’information et consultation avec les instances
représentatives du personnel. Il est par ailleurs soumis aux autorités de la concurrence concernées.
La cession devrait être finalisée au cours de l’année 2016. Cependant, à la date de la signature du protocole (MoU), la cession a été
considérée comme hautement probable. À partir de cette date, les actifs et passifs concernés ont été traités comme relevant d’activités
non poursuivies. (Cf. note 1.B.2 et note 31.)
Régime additif de retraite
Un régime additif de retraite spécifique pour les membres du comité exécutif, titulaires d’un contrat de travail avec Faurecia SA ou l’une
de ses filiales, a été approuvé par le conseil d’administration du 11 février 2015. Ce régime, à prestations définies pour les membres
français et à cotisations définies pour les membres étrangers, a pris effet au 1er janvier 2015 et garantit à chaque bénéficiaire, sur la
base de son salaire de référence, un niveau de rente annuelle déterminé en fonction du résultat opérationnel du groupe et du budget
approuvés par le conseil d’administration. Ce régime a donné lieu à la constatation d’une charge de 2,4 millions d’euros, correspondant
à l’engagement calculé sur la base de l’évaluation actuarielle et une taxe correspondante de 0,8 million d’euros.
1.B.2 - MODIFICATIONS APPORTÉES AUX COMPTES ANTÉRIEUREMENT PUBLIÉS
IFRS 5 Activités non poursuivies
Suite à la signature avec la Compagnie Plastic Omnium d’un protocole (Memorandum of Understanding) portant sur la cession de son
activité Automotive Exteriors, l’ensemble des conditions de qualification d’activité non poursuivie au sens des IFRS et notamment, la
matérialité de l’activité concernée et le caractère hautement probable de l’opération ont été remplies.
À partir du 15 décembre 2015, et en application de la norme IFRS 5, les actifs et passifs correspondants ont été isolés sur des lignes
dédiées de même que le résultat des activités correspondantes.
Ces actifs sont présentés séparément des autres actifs ou groupe d’actifs, sur la ligne « actifs destinés à être cédés » du bilan consolidé
et sont évalués au plus bas de la valeur comptable ou du prix de cession estimé, net des coûts relatifs à la cession. Les passifs du
groupe d’actifs détenus en vue d’être cédés sont présentés sur la ligne « Passifs liés aux actifs détenus en vue d’être cédés » du passif
du bilan consolidé.
24
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Les éléments du compte de résultat, des autres éléments du résultat global et du tableau de flux de trésorerie relatifs à ces activités
non poursuivies sont isolés dans les états financiers pour toutes les périodes présentées. Les éléments bilanciels sont classés en
actifs et passifs en vue d’être cédés sans retraitement de l’année comparative.
Ces principes ont été appliqués au 31 décembre 2015 au périmètre de la cession à savoir :
Pays
% de
détention
Méthode de
consolidation
Faurecia Exteriors Argentina
Argentine
100 %
Intégration globale
Changchun Huaxiang Faurecia
Automotive Plastic Components Co. Ltd
Chine
50 %
Mise en équivalence
FR37_1281 Audincourt Bumpers
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1282 Audincourt
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1283 Audincourt
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1284 Audincourt Moteurs
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1285 Audincourt Moteurs
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1287 Audincourt Mngt
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1461 Audincourt
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1691 Audincourt
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1286 Burnhaup
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
FR37_1288 Marines
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
Nom de l’unité comptable (BAU)
Nom de l’entité légale
détenant l’unité comptable
Unités comptables correspondant à des entités légales complètes
AR07_1685 Malvinas
CN38_1687 Changchun
FR37_1289 Noeux Les Mines
Faurecia Bloc Avant
France
100 %
Intégration globale
DE04_1084 Ingolstadt
Faurecia Kunststoffe
Automobilsysteme GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE04_1085 Ingolstadt
Faurecia Kunststoffe
Automobilsysteme GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE04_1086 Ingolstadt
Faurecia Kunststoffe
Automobilsysteme GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE04_1089 Offenau
Faurecia Kunststoffe
Automobilsysteme GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1592 Weissenburg
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1526 Essen
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1528 Pappenheim
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1529 Reinsdorf
Faurecia ExteriorS GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1530 Sterbfritz
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1531 Weissenburg
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1532 Weissenburg
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1533 Weissenburg
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
DE28_1955 Rappenau
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100 %
Intégration globale
ES20_1562 Barcelone
Faurecia Automotive Exteriors
Espana, S.A.
Espagne
100 %
Intégration globale
ES20_1563 Barcelone
Faurecia Automotive Exteriors
Espana, S.A.
Espagne
100 %
Intégration globale
ES20_1564 Barcelone
Faurecia Automotive Exteriors
Espana, S.A.
Espagne
100 %
Intégration globale
ES20_1566 Tudela
Faurecia Automotive Exteriors
Espana, S.A.
Espagne
100 %
Intégration globale
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
25
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
ES20_1567 Almussafes
Faurecia Automotive Exteriors
Espana, S.A.
Espagne
100 %
Intégration globale
ES20_1568 Valladolid
Faurecia Automotive Exteriors
Espana, S.A.
Espagne
100 %
Intégration globale
Unités comptables correspondant à une partie d’une entité légale
BE01_1756 Bruxelles
Societe Internationale de Participations -
Belgique
100 %
Intégration globale
BR01_1646 Sao Paolo
Faurecia Automotive do Brasil Ltda
Brésil
100 %
Intégration globale
BR01_1647 Sao Bernardo
Faurecia Automotive do Brasil Ltda
Brésil
100 %
Intégration globale
BR01_1648 Sao Bernardo
Faurecia Automotive do Brasil Ltda
Brésil
100 %
Intégration globale
Faurecia (China) Holding Co. Ltd
Chine
100 %
Intégration globale
CN20_1676 Shanghai
FR23_1451 Marles-les-Mines
Faurecia Interieur Industrie
France
100 %
Intégration globale
FR23_1261 Marles-les-Mines
Faurecia Interieur Industrie
France
100 %
Intégration globale
Faurecia Sistemas Interior Portugal.
Componentes Automoveis S.A.
Portugal
100 %
Intégration globale
OOO Faurecia Automotive Development
Russie
100 %
Intégration globale
Faurecia Slovakia s.r.o.
Rép.
Tchèque
100 %
Intégration globale
Faurecia Interior Systems, Inc.
États-Unis
100 %
Intégration globale
PT07_1365 Palmela
RU03_1810 Chelny
SK04_1382 Hlohovec
US17_1414 Auburn Hills
US17_1641 Belvidere
Faurecia Interior Systems, Inc.
États-Unis
100 %
Intégration globale
US17_1415 Sterling Heights
Faurecia Interior Systems, Inc.
États-Unis
100 %
Intégration globale
Interprétation IFRIC 21 Prélèvements opérés par les autorités publiques
Faurecia a appliqué au 1er janvier 2015 l’interprétation IFRIC 21 Prélèvements opérés par les autorités publiques ; l’application de cette
interprétation étant rétrospective, les comptes publiés au 31/12/2014 ont été modifiés en conséquence. Les impacts en sont présentés
dans les tableaux ci-dessous ; ils avaient été mentionnés dans la note 1 des comptes 2014.
Les modifications apportées aux comptes antérieurement publiés concernent essentiellement la France et plus précisément la
Contribution Sociale de Solidarité sur les Sociétés (C3S) et la taxe foncière.
La C3S antérieurement reconnue au rythme de la constitution du chiffre d’affaires de l’année N, est dorénavant reconnue au 1er janvier
de l’année N + 1. Les capitaux propres au 1er janvier 2014 sont en conséquence augmentés de 5,7 millions d’euros.
L’impact sur le résultat de 2014 est de 0,7 million d’euros.
Le retraitement IFRIC 21 n’a pas d’impact sur les flux de trésorerie.
26
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
ÉTAT DU RÉSULTAT GLOBAL DE LA PÉRIODE RETRAITÉ
(en millions d’euros)
CHIFFRE D’AFFAIRES
Coûts des biens et services vendus
Année 2014
publiée en
février 2015
Impact IFRIC 21
18 828,9
(17 271,8)
0,7
Impact IFRS 5
Année 2014
retraitée
(1 952,3)
16 876,6
1 784,5
(15 486,6)
Frais d’études, de recherche
et développement
(235,5)
20,7
(214,8)
Frais généraux et commerciaux
(648,3)
68,5
(579,8)
(78,6)
595,4
MARGE OPÉRATIONNELLE
673,3
0,7
Autres revenus
5,1
-
5,1
Autres charges
(91,6)
6,7
(84,9)
8,0
(0,1)
7,9
(191,1)
4,5
(186,6)
(60,5)
0,5
(60,0)
Produits sur prêts, titres de placement
et trésorerie
Charges de financement
Autres revenus et charges financiers
RÉSULTAT DES ENTREPRISES
CONTRÔLÉES AVANT IMPÔTS
Impôts courants
Impôts différés
RÉSULTAT NET DES ENTREPRISES
CONTRÔLÉES
Quote-part dans le résultat des sociétés
mises en équivalence
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS
POURSUIVIES
(67,0)
276,9
(161,2)
343,2
27,5
(133,7)
46,1
(7,2)
38,9
(46,7)
182,1
3,6
4,4
(43,1)
186,5
43,1
43,1
228,1
0,7
0,7
0,8
228,9
0,7
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS
NON POURSUIVIES
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ
228,9
0,7
-
229,6
Part du groupe
165,7
0,7
-
166,4
Part des intérêts minoritaires
63,2
63,2
Résultat net par action (en euros)
1,34
1,35
Résultat net dilué par action (en euros)
1,34
1,35
Résultat net des activités poursuivies
par action (en euros)
1,34
1,00
Résultat net des activités poursuivies
dilué par action (en euros)
1,34
1,00
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
27
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
BILAN CONSOLIDÉ RETRAITÉ
(en millions d’euros)
31/12/2013
31/12/2014
publié en
Impact 31/12/2013
publié en
Impact 31/12/2014
février 2014 IFRIC 21
retraité février 2015 IFRIC 21
retraité
CAPITAUX PROPRES
Capital
858,1
858,1
867,5
867,5
Primes d’émission, de fusion et d’apport
410,4
410,4
430,9
430,9
Titres d’autocontrôle
(1,4)
Réserves consolidées
118,3
Écarts de conversion
28,8
Résultat net
TOTAL CAPITAUX PROPRES PART GROUPE
Intérêts minoritaires
(1,4)
(1,7)
124,3
109,2
28,8
145,0
(1,7)
5,7
114,9
145,0
87,6
(0,3)
87,3
165,7
0,7
166,4
1 501,8
5,7
1 507,5
1 716,6
6,4
1 723,0
140,5
159,9
140,5
159,9
TOTAL CAPITAUX PROPRES
1 642,3
5,7
1 648,0
1 876,5
6,4
1 882,9
TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS
1 612,5
-
-
1 409,5
1 612,5
1 409,5
Provisions courantes
223,2
223,2
220,2
220,2
Passifs financiers courants
920,8
920,8
1 383,4
1 383,4
Acomptes reçus des clients
169,4
169,4
98,4
98,4
3 053,1
3 311,5
511,5
586,0
192,3
214,9
5 070,3
5 814,4
-
-
8 330,8
9 100,4
Dettes fournisseurs et comptes rattachés
3 053,1
Dettes fiscales et sociales
517,2
Dettes diverses
192,3
TOTAL DES PASSIFS COURANTS
Passifs liés aux actifs détenus en vue d’être cédés
TOTAL PASSIF
28
6,0
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
5 076,0
(5,7)
(5,7)
-
8 330,8
-
3 311,5
(6,4)
579,6
214,9
(6,4)
5 808,0
-
-
9 100,4
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ RETRAITÉ
(en millions d’euros)
I- OPÉRATIONS D’EXPLOITATION
Marge opérationnelle
Amortissements et Provisions pour dépréciation des immobilisations
Marge opérationnelle avant amortissements et Provisions pour dépréciation
Provisions courantes et non courantes opérationnelles
(Plus)/Moins value sur cession d’actifs opérationnels
Restructuring décaissé
Frais financiers décaissés nets des produits
Autres revenus et charges décaissés
Impôts décaissés
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence
Variation du besoin en fonds de roulement
Variation des stocks
Variation des créances clients
Variation des dettes fournisseurs
Variation des autres créances et dettes d’exploitation
Variation des créances et dettes diverses (hors impôt)
Flux de trésorerie provenant de l’exploitation générés par les activités
non poursuivies
FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L’EXPLOITATION
II- OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT
Investissements en immobilisations corporelles
Investissements en immobilisations incorporelles
Investissements en frais de développement
Acquisition/Cession de titres de participation et d’activités
(nette de la trésorerie apportée)
Produit de cessions d’immobilisations corporelles
Produit de cessions d’actifs financiers
Variation des créances et dettes sur investissements
Autres variations
Flux de trésorerie sur opérations d’investissement générés par les activités
non poursuivies
FLUX DE TRÉSORERIE SUR OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT
EXCEDENT/(BESOIN) DE FINANCEMENT (I)+(II)
III- OPÉRATIONS DE FINANCEMENT
Augmentation du capital de Faurecia (nette des frais) et des participations
contrôlées
Composante option de conversion des obligations convertibles
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère
Dividendes versés aux minoritaires des filiales contrôlées
Autres actifs et passifs financiers
Émission d’emprunts et nouveaux passifs financiers
Remboursements d’emprunts et autres passifs financiers
Flux de trésorerie des opérations de financement générés par les activités
non poursuivies
FLUX DE TRÉSORERIE DES OPÉRATIONS DE FINANCEMENT
IV- AUTRES IMPACTS SUR LA TRÉSORERIE NETTE
Effet des variations des cours de change
Flux nets de trésorerie liés aux activités en cours de cession
AUGMENTATION/(DIMINUTION) DE LA TRÉSORERIE
TRÉSORERIE AU DÉBUT DE L’EXERCICE
TRÉSORERIE À LA FIN DE L’EXERCICE
Année 2014
publiée en
Impact
février 2015 IFRIC 21
Impact
IFRS 5
Année
2014
retraitée
(78,6)
(49,9)
0,7 (128,5)
(4,5)
0,0
5,3
4,6
5,0
27,0
0,0
(0,7) (53,6)
(57,6)
(2,7)
32,0
(0,7)
(31,4)
6,1
595,4
505,7
1 101,1
21,4
3,2
(90,2)
(175,6)
(74,3)
(127,9)
26,1
208,9
20,3
85,1
152,2
(36,9)
(11,8)
144,6
0,0
144,6
1 037,4
(519,2)
(1,8)
(321,6)
44,5
0,5
7,5
(474,7)
(1,3)
(314,1)
(33,3)
13,6
0,0
7,6
(15,3)
0,0
(1,2)
0,0
1,4
2,8
(33,3)
12,4
0,0
9,0
(12,5)
(55,5)
0,0
(55,5)
(870,0)
167,4
673,3
555,6
1 228,9
25,9
3,2
(95,5)
(180,2)
(79,3)
(154,9)
26,1
263,2
77,9
87,8
120,2
(4,8)
(17,9)
1 037,4
(870,0)
167,4
0,7
0,0
0,0
5,4
0,0
(7,2)
(49,8)
0,0
296,2
(138,4)
106,2
41,5
0,0
315,1
701,8
1 016,9
Faurecia
0,0
25,8
2,6
5,4
0,0
(7,2)
(49,8)
0,0
322,0
(135,8)
(28,4)
0,0
(28,4)
106,2
0,0
0,0
41,5
0,0
315,1
701,8
1 016,9
RÉSULTATS ANNUELS 2015
29
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 2
ÉVOLUTION DU PÉRIMÈTRE
2.1 Évolution du périmètre en 2015
La société Automotive Performance Materials (APM) appartenant au périmètre de l’activité Interior Systems et détenue à 50 % par
Faurecia, a été créée en France et est consolidée depuis janvier 2015 par mise en équivalence. En Chine, Dongfeng Faurecia Automotive
Interior Systems Company Limited et Dongfeng Faurecia Automotive Parts Sales Company Limited, détenues à 50%, sont consolidées
respectivement par intégration globale et par mise en équivalence depuis avril 2015. Enfin, Wuhan Hongtai Changpeng Automotive
Components Company Limited, détenue à 49%, est consolidée par mise en équivalence depuis septembre 2015.
Suite à la levée des restrictions à l’exportation vers l’Iran, la dépréciation des actifs liés à la société Faurecia Azin Pars (Iran) a été
reprise en totalité dans le périmètre Automotive Seating.
La société Dongfeng Faurecia Automotive Exterior Systems Company Limited, a été créée en Chine et est consolidée par mise en
équivalence depuis mars 2015 dans le périmètre Automotive Exteriors.
2.2 Rappel des modifications du périmètre intervenues en 2014
La société Faurecia Howa Interior Systems, détenue à 51 % par Faurecia, a été créée au Mexique et est consolidée depuis juillet 2014
par intégration globale dans l’activité Interior Systems. Faurecia Magneti Marelli Pernanbuco Componentes Automotivos Ltda in Brazil
au Brésil, détenue à 35 % par Faurecia, est consolidée par mise en équivalence depuis novembre 2014.
La société Shanghai Faurecia Automotive Seating Company Limited, détenue à 55 % par Faurecia, a été créée en Chine et est consolidée
par intégration globale depuis avril 2014 dans l’activité Automotive Seating. La société Industrias Cousins Frères, préalablement
consolidée par intégration globale, est consolidée par mise en équivalence depuis juillet 2014 à la suite d’un changement dans la
gouvernance de la société. La société Faurecia Azin Pars, détenue à 51% par Faurecia, produit des sièges automobiles en Iran pour le
groupe Renault. Compte tenu des restrictions à l’exportation vers l’Iran et des incertitudes relatives à la reprise des activités en Iran,
l’ensemble des actifs liés à cette filiale a été déprécié au 31 décembre 2013 ; la position a été maintenue en 2014.
La société Changsha Faurecia Emissions Control Technologies Company Limited, a été créée en Chine et est consolidée par intégration
globale depuis juillet 2014 dans l’activité Emissions Control Technologies.
NOTE 3
ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA CLÔTURE
Aucun événement significatif n’est survenu depuis la clôture de l’exercice.
NOTE 4
INFORMATIONS PAR SECTEUR OPÉRATIONNEL
Le groupe reste organisé sur 2015 en quatre unités opérationnelles basées sur la nature des produits et des services rendus, jusqu’à
la finalisation du projet de cession de son activité Automotive Exteriors (Cf. note 1-B) :
c Automotive Seating (développement et production de sièges complets, d’armatures et de mécanismes de sièges);
c Emissions Control Technologies (développement et production de systèmes d’échappement) ;
c Interior Systems (développement et production de planches de bord et de cockpits complets, de modules et panneaux de portes,
de systèmes acoustiques) ;
c Automotive Exteriors (développement et fabrication de pare-chocs, de modules de face avant et de modules de sécurité).
Le groupe gère ces unités opérationnelles de manière autonome pour le suivi de leur performance et l’allocation des ressources. Les
indicateurs utilisés pour mesurer la performance des secteurs, et notamment la marge opérationnelle, sont réconciliés ci-dessous
avec les états financiers consolidés. La dette financière, les autres revenus et charges, les résultats financiers, les impôts, sont suivis
au niveau du groupe et ne sont pas alloués aux secteurs.
30
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
4.1 Principes comptables
Le chiffre d’affaires est constaté au moment du transfert du contrôle et des risques et avantages inhérents à la propriété des modules
ou des pièces produits, c’est-à-dire généralement lors de l’expédition.
Dans le cas d’un contrat d’études ou d’une vente d’outillages, le chiffre d’affaires est reconnu au fur et à mesure des étapes techniques
validées par le client ou en l’absence d’étapes techniques prévues au contrat, lorsque l’étude est achevée ou l’outillage livré.
Le groupe utilise la marge opérationnelle comme principal indicateur de performance.
Elle correspond au résultat des sociétés contrôlées avant prise en compte :
c des autres revenus et charges opérationnels, correspondant à des éléments inhabituels, non récurrents et significatifs, qui
comprennent les coûts de rationalisation des structures et départs anticipés, l’effet des événements exceptionnels tels que l’arrêt
définitif d’une activité, la fermeture ou la cession d’un site industriel, les cessions d’immeubles hors exploitation, la constatation de
pertes et de reprises de valeurs d’actifs incorporels ou corporels et d’autres pertes inhabituelles et significatives ;
c des produits sur prêts, titres de placement et trésorerie ;
c des charges de financement ;
c des autres revenus et charges financiers qui comprennent l’effet de l’actualisation des engagements de retraite et du rendement
des fonds affectés à la couverture de ceux-ci, l’inefficacité des couvertures de change et de taux ainsi que les variations de valeurs
des instruments de change et de taux pour lesquels les relations de couverture ne remplissent pas les critères de la norme IAS 39,
les résultats sur cession de titres de filiales ;
c des impôts.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
31
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
4.2 Chiffres significatifs par secteur opérationnel
2015
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
Éliminations inter-activités
Chiffre d’affaires consolidé
Emission
Automotive
Control Interior Automotive
Seating Technologies Systems
Exteriors Autres
6 198,2
7 453,4
5 044,4
(10,0)
(3,4)
(25,8)
6 188,2
7 450,0
5 018,6
2 041,4
31,7
(462,9)
0,0 (1 921,5) 18 770,4
Marge opérationnelle avant allocation de frais
317,2
370,8
210,7
53,8
(39,9)
(82,6)
830,0
Allocation de frais
(11,6)
(10,8)
(13,0)
(4,5)
39,9
0,0
0,0
Marge opérationnelle
305,6
360,0
197,7
49,3
0,0
(82,6)
830,0
Autres revenus
10,9
Autres charges
(76,2)
Frais financiers nets
(161,5)
Autres revenus et charges financiers
(45,2)
Impôts sur les sociétés
(185,7)
Part du résultat dans les MEE
12,8
Résultat net des activités poursuivies
385,1
Résultat net des activités non poursuivies
60,8
RÉSULTAT NET
Actifs sectoriels
Immobilisations corporelles nettes
Autres actifs sectoriels
445,9
3 078,9
2 434,4
1 993,5
634,7
119,4
(595,1)
7 665,8
642,1
734,8
808,3
254,5
52,3
(244,7)
2 247,3
2 436,8
1 699,6
1 185,2
380,2
67,1
(350,4)
5 418,5
Participation dans les MEE
111,5
Titres de participation
15,6
Actifs financiers CT et LT
1 029,3
Actifs d’impôts (courants et différés)
330,3
Actifs détenus en vue d’être cédés
613,3
ACTIF TOTAL
9 765,8
Passifs sectoriels
1 710,3
1 746,6
1 168,8
375,6
182,1
(345,1)
Dettes financières
4 838,3
1 885,1
Passifs d’impôts (courants et différés)
57,1
Passifs liés aux actifs détenus en vue
d’être cédés
375,8
Capitaux propres et intérêts minoritaires
2 609,5
PASSIF TOTAL
9 765,8
Investissements corporels
Dotations aux amortissements
des immobilisations corporelles
Dépréciation des immobilisations corporelles
Effectifs
*
32
Total
449,1 (1 953,2) 19 233,3
(6,3) (449,1)
2 035,1
Reclassements
IFRS 5 *
184,8
200,7
189,6
56,9
45,7
(54,3)
623,4
(104,1)
(112,7)
(149,8)
(45,8)
(4,9)
44,1
(373,2)
(0,7)
0,0
(1,1)
(0,3)
0,0
0,1
(2,0)
37 419
21 225
33 613
8 296
2 316
Cf. périmètre concerné en note 1-B et analyse des actifs détenus en vue d’être cédés et activités non poursuivies en note 31.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
102 869
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
2014
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
Éliminations inter-activités
Chiffre d’affaires consolidé
Marge opérationnelle avant allocation de frais
Allocation de frais
Marge opérationnelle
Emission
Automotive
Control Interior Automotive
Seating Technologies Systems
Exteriors Autres
2 069,7
Reclassements
IFRS 5 *
Total
retraité
5 318,8
6 749,6
4 737,0
337,3 (1 983,0) 17 229,4
(9,7)
(2,2)
(27,7)
5 309,1
6 747,4
4 709,3
238,9
260,9
134,4
55,7
(15,9)
(78,6)
595,4
(4,5)
(4,2)
(5,2)
(2,0)
15,9
0,0
0,0
234,4
256,7
129,2
53,7
0,0
(78,6)
595,4
(6,6) (337,3)
2 063,1
30,7
(352,8)
0,0 (1 952,3) 16 876,6
Autres revenus
5,1
Autres charges
(84,9)
Frais financiers nets
(178,7)
Autres revenus et charges financiers
(60,0)
Impôts sur les sociétés
(94,8)
Part du résultat dans les MEE
4,4
Résultat net des activités poursuivies
186,5
Résultat net des activités non poursuivies
43,1
RÉSULTAT NET
Actifs sectoriels
Immobilisations corporelles nettes
Autres actifs sectoriels
229,6
2 724,6
2 250,2
1 867,4
664,9
85,5
7 592,6
551,9
639,0
755,1
258,8
24,9
2 229,7
2 172,7
1 611,2
1 112,3
406,1
60,6
5 362,9
Participation dans les MEE
94,7
Titres de participation
14,6
Actifs financiers CT et LT
1 107,6
Actifs d’impôts (courants et différés)
290,9
Actifs détenus en vue d’être cédés
0,0
ACTIF TOTAL
Passifs sectoriels
9 100,4
1 470,1
1 553,4
1 134,9
417,2
167,8
Dettes financières
4 743,4
2 412,4
Passifs d’impôts (courants et différés)
61,7
Passifs liés aux actifs détenus en vue d’être
cédés
0,0
Capitaux propres et intérêts minoritaires
1 882,9
PASSIF TOTAL
9 100,4
Investissements corporels
152,6
139,5
158,7
45,5
22,9
519,2
Dotations aux amortissements des
immobilisations corporelles
(97,1)
(88,5)
(128,2)
(42,4)
(3,5)
(359,7)
(4,3)
(0,1)
3,3
(0,7)
34 799
21 445
32 817
8 057
Dépréciation des immobilisations corporelles
Effectifs
*
(1,8)
2 163
99 281
Cf. périmètre concerné en note 1-B et analyse des activités non poursuivies en note 31.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
33
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Le chiffre d’affaires par secteur opérationnel se décompose comme suit :
2015
%
2014 retraité
%
Automotive Seating
6 188,2
30
5 309,1
28
Emissions Control Technologies
7 450,0
36
6 747,4
36
Interior Systems
5 018,6
24
4 709,3
25
Automotive Exteriors
2 035,1
10
2 063,1
11
20 691,9
100
18 828,9
100
(en millions d’euros)
TOTAL AVANT RECLASSEMENTS IFRS 5
Reclassements IFRS 5
TOTAL APRÈS RECLASSEMENTS IFRS 5
(1 921,5)
(1 952,3)
18 770,4
16 876,6
4.3 Chiffre d’affaires par clients significatifs
Le chiffre d’affaires * se décompose par client de la façon suivante :
2015
(en millions d’euros)
%
2014 retraité
%
Groupe VW
2 976,9
16 %
2 793,0
17 %
Groupe Ford
2 573,9
14 %
2 250,6
13 %
PSA Peugeot Citroën
2 178,8
12 %
1 976,1
12 %
Renault-Nissan
1 864,5
10 %
1 460,1
9 %
GM
1 576,5
8 %
1 367,8
8 %
Daimler
1 218,7
6 %
1 248,8
7 %
947,9
5 %
812,1
5 %
5 433,2
29 %
4 968,1
29 %
18 770,4
100 %
16 876,6
100 %
BMW
Autres
TOTAL
*
La répartition du chiffre d’affaires facturé peut différer de celle du chiffre d’affaires par client final lorsque les produits sont cédés à des assembleurs
intermédiaires.
4.4 Chiffres significatifs par zones géographiques
Le chiffre d’affaires est ventilé par zone de destination ; les autres postes sont présentés par zone d’implantation des sociétés
concernées.
2015
Autres
pays Amérique Amérique
France Allemagne d’Europe
du Nord
du Sud
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
3 836,3
5 191,5
5 539,2
Immobilisations corporelles nettes
336,5
262,1
686,6
634,1
118,4
435,4
18,9
(244,7)
2 247,3
Investissements corporels
116,5
61,9
156,0
154,5
20,2
159,3
9,3
(54,3)
623,4
14 413
10 883
34 642
20 645
4 792
15 783
1 711
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
584,1 3 151,1
Total
2 168,2
Effectifs au 31 décembre
34
ReclasAutres sements
Asie
pays
IFRS 5
221,4 (1 921,4) 18 770,4
0 102 869
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
2014
Autres
pays Amérique Amérique
France Allemagne d’Europe
du Nord
du Sud
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires retraité
Immobilisations corporelles nettes
Investissements corporels
Effectifs au 31 décembre
NOTE 5
ReclasAutres sements
Asie
pays
IFRS 5
689,9 3 048,7
Total
1 902,1
3 969,8
4 509,4
4 536,2
172,8 (1 952,3) 16 876,6
293,8
253,3
650,5
534,7
159,4
318,0
20,0
0,0
2 229,7
73,7
54,4
160,0
123,0
21,3
83,8
3,0
0,0
519,2
13 619
11 527
31 859
20 361
5 208
15 082
1 625
0,0
99 281
ANALYSE DES COÛTS OPÉRATIONNELS
5.1 Répartition des coûts opérationnels par destination
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(17 024,8)
(15 486,9)
Frais d’études, de recherche et de développement
(278,4)
(214,4)
Frais généraux et commerciaux
(637,2)
(579,9)
(17 940,4)
(16 281,2)
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(12 685,1)
(11 498,5)
(en millions d’euros)
Coûts des biens et services vendus
TOTAL
5.2 Répartition des coûts opérationnels par nature
(en millions d’euros)
Achats consommés
Charges externes
(1 724,4)
(1 582,5)
Charges de personnel
(3 335,2)
(3 013,2)
Impôts et taxes
(54,7)
(44,2)
Autres produits et charges *
505,7
387,7
(611,5)
(509,0)
(35,2)
(21,4)
(17 940,4)
(16 281,2)
438,2
332,0
Dotations aux amortissements et provisions pour dépréciation des immobilisations
Dotations et reprises aux autres comptes de provisions
TOTAL
*
Y compris production stockée ou immobilisée.
Le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) a été imputé sur les charges de personnel. Il s’élève à 15,2 millions d’euros
pour 2015 (14,9 millions d’euros en 2014).
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
35
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
5.3 Frais de personnel
(en millions d’euros)
Salaires et appointements *
Charges salariales
TOTAL
*
Dont coûts d’intérimaires.
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(2 653,5)
(2 398,0)
(681,7)
(615,2)
(3 335,2)
(3 013,2)
(299,2)
(240,1)
Le détail des charges liées aux plans d’options d’achats d’actions et d’attribution d’actions gratuites est donné en note 22.2, celui des
charges de retraite en note 25.
5.4 Frais d’études, de recherche et développement
(en millions d’euros)
Frais d’études, de recherche et de développement bruts
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(924,3)
(866,9)
- facturations aux clients et variations de stocks
552,4
513,7
- développements capitalisés
305,3
309,6
(208,5)
(168,4)
(3,3)
(2,4)
(278,4)
(214,4)
- amortissements des développements capitalisés
- dotations et reprises aux comptes de provisions pour dépréciation
des développements capitalisés
CHARGE NETTE
5.5 Dotations aux amortissements et provisions pour dépréciation des
immobilisations
(en millions d’euros)
Dotations aux amortissements des frais de développement
Dotations aux amortissements des autres immobilisations incorporelles
Dotations aux amortissements et variation des provisions des outillages spécifiques
Dotations aux amortissements et variation des provisions des autres
immobilisations corporelles
Variation des provisions pour dépréciation des frais de développement
TOTAL
36
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(208,5)
(168,4)
(26,8)
(23,0)
(6,1)
2,1
(366,8)
(317,3)
(3,3)
(2,4)
(611,5)
(509,0)
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 6
AUTRES REVENUS ET CHARGES
Les autres revenus et charges s’analysent comme suit :
AUTRES REVENUS
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
Reprise de provisions pour dépréciation d’actifs
4,9
3,4
Résultat sur cessions d’éléments d’actif
2,9
0,8
Autres
3,1
0,9
10,9
5,1
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(3,8)
0,0
Frais de rationalisation des structures *
(57,3)
(73,1)
Résultat sur cessions d'éléments d'actif
0,0
0,0
(en millions d’euros)
TOTAL
AUTRES CHARGES
(en millions d’euros)
Autres provisions pour dépréciation d'actifs
Autres **
(15,1)
(11,8)
TOTAL
(76,2)
(84,9)
*
Au 31 décembre 2015, ce poste comprend des coûts de restructuration pour 55,7 millions d’euros et des dotations aux provisions pour dépréciation
d’immobilisations pour 1,6 millions d’euros contre respectivement 68,0 millions d’euros et 5,1 millions d’euros en 2014.
** Au 31 décembre 2015, ce poste comprend essentiellement des charges non récurrentes liées à la résolution d’un litige (-9,1 millions d’euros).
RESTRUCTURATIONS
Les frais de rationalisation des structures (57,3 millions d’euros) comprennent les indemnités de licenciement ou de transfert de site
pour 1 472 personnes et se ventilent comme suit par pays :
Millions d’euros
Effectifs
France
27,6
244
Allemagne
21,4
228
Espagne
1,0
2
Autres
7,3
998
57,3
1 472
TOTAL
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
37
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
AUTRES REVENUS ET CHARGES FINANCIERS
NOTE 7
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
Effets de l’actualisation sur les engagements de retraite
(7,9)
(8,7)
Variation de la part inefficace des couvertures de change
(0,5)
0,1
(en millions d’euros)
0,4
(5,4)
Écart de change sur les dettes financières
Variation de la valeur des instruments de couverture de change de la dette
(17,2)
(15,1)
Autres *
(20,0)
(30,9)
(45,2)
(60,0)
TOTAL
*
Au 31 décembre 2015, ce poste comprend principalement les amortissements de frais d’émission des dettes long terme et les commissions sur non
utilisation du crédit syndiqué.
IMPÔTS SUR LES RÉSULTATS
NOTE 8
Les écarts temporaires entre les valeurs comptables et fiscales des actifs et passifs donnent lieu à la comptabilisation d’impôts différés
calculés selon la méthode du report variable. Ces écarts proviennent principalement des écritures de retraitements des comptes des
filiales ainsi que des déficits fiscaux reportables.
Les impôts différés sont évalués en tenant compte de l’évolution connue des taux d’impôt et des réglementations fiscales adoptées
à la date de clôture.
Les actifs d’impôts différés ne sont reconnus que dans la mesure où la réalisation d’un bénéfice imposable futur, qui permettra d’imputer
les différences temporaires ou les déficits reportables, est probable à court ou moyen terme.
Des impôts différés passifs sont comptabilisés, s’il y a lieu, pour les impôts dus sur la distribution des réserves des filiales et participations
qui ne sont pas considérées comme investies de manière permanente et pour lesquelles le groupe n’est pas en mesure de contrôler
la date à laquelle la différence temporelle s’inversera.
Les impôts sur les résultats peuvent être analysés comme suit :
(en millions d’euros)
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
(165,4)
(133,7)
(20,3)
38,9
(185,7)
(94,8)
Impôts courants
- Impôts courants sur les bénéfices
Impôts différés
- Impôts différés de la période
TOTAL
38
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
8.1 Analyse de la charge d’impôts
La réconciliation entre la charge d’impôt théorique et la charge d’impôt effective est la suivante :
(en millions d’euros)
Exercice 2015
Résultat avant impôt des sociétés intégrées
Impôt à 38 %
Exercice 2014
retraité
558,0
276,9
(212,0)
(105,2)
1,1
(1,5)
Effet des changements de taux sur les impôts différés au bilan
Effet des différences de taux à l’étranger *
85,8
57,3
Crédits d’impôts
10,0
24,6
Variation d’impôts différés non reconnus
11,1
(40,1)
(81,7)
(29,9)
(185,7)
(94,8)
31/12/2015
31/12/2014
Différences permanentes & autres
Impôt comptabilisé
*
L’effet des différences de taux provient principalement des entités chinoises.
8.2 Évolution des postes d’impôts au bilan
(en millions d’euros)
Impôts courants
- Actif
114,7
70,2
- Passif
(46,0)
(52,1)
68,7
18,1
- Actif *
215,6
220,7
- Passif
(11,1)
(9,6)
204,5
211,1
130,0
165,5
Impôts différés
*
Dont actif sur déficits.
La variation des impôts différés au bilan s’explique comme suit :
Exercice 2015
Exercice 2014
Montant net à l’ouverture de l’exercice
211,1
142,2
- Impôts différés constatés en résultat de la période *
(20,3)
46,1
(en millions d’euros)
- Impôts différés enregistrés directement en capitaux propres **
(1,8)
9,8
- Effets de la variation des cours de change et autres mouvements
15,5
13,0
0,0
0,0
204,5
211,1
- Perte de valeur des actifs d’impôts différés antérieurement reconnus
Montant net à la clôture de l’exercice
*
En 2014, la variation des impôts différés constatés en résultat correspond à la variation au titre des activités poursuivies (Cf. 2.1 Etat du résultat
global) et non poursuivies (Cf. note 31. Activités non poursuivies), le bilan 2014 n’étant pas retraité conformément à IFRS5.
** dont 6.9 millions d’euros au titre du reclassement de l’ouverture vers les actifs et passifs des activités non poursuivies.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
39
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
8.3 Actifs d’impôts différés sur pertes non reconnus
31/12/2015
31/12/2014
N+1
4,7
6,9
N+2
10,1
9,6
N+3
13,7
10,6
N+4
10,4
12,4
N+5 et au-delà
41,3
104,6
626,7
639,2
706,9
783,3
(en millions d’euros)
Illimité
TOTAL
Ces actifs d’impôts différés sur pertes non reconnus concernent principalement la France.
L’évolution des actifs d’impôts différés non reconnus à la clôture s’explique principalement par la baisse du taux d’impôts différé au
31 décembre 2015 (38% en 2014 et 34,43% en 2015).
NOTE 9
RÉSULTAT PAR ACTION
Le résultat net de base par action est calculé en faisant le rapport entre le résultat net de l’exercice (part du groupe) et le nombre moyen
pondéré des actions en circulation au cours de l’exercice, à l’exclusion des actions propres d’autocontrôle. Il est ajusté des effets de
toutes les actions ordinaires potentiellement dilutives (options de souscription d’actions, actions gratuites, obligations convertibles)
pour déterminer le résultat net dilué par action.
Nombre d’actions en circulation en fin de période (1)
Exercice 2015
Exercice 2014
137 192 778
123 925 210
Ajustements :
- actions propres
(21 888)
(36 266)
- effet des augmentations de capital pondérées prorata temporis
(12 335 082)
(641 063)
Nombre moyen pondéré avant dilution
124 835 808
123 247 881
50 818
1 788
0
0
373 956
254 803
125 260 582
123 504 472
Effet pondéré des instruments dilutifs
- options de souscription d’actions (2)
- attribution d’actions gratuites
- obligations à option de souscription
(3)
Nombre moyen pondéré après dilution
(1) L’évolution du nombre d’actions en circulation au 31 décembre s’analyse comme suit :
Au 31/12/2014 : Nombre d’actions Faurecia en circulation
123 925 210
Conversion des OCEANE
12 372 517
Augmentation de capital (paiement du dividende en actions et options de souscription)
800 251
Exercice d’options de souscription d’actions
94 800
Au 31/12/2015 : Nombre d’actions Faurecia en circulation
137 192 778
(2) Le nombre d’options de souscription d’actions exerçables au 31 décembre 2015 est de 636 500 ; il était de 931 025 au 31 décembre 2014. Compte
tenu de l’évolution du cours moyen de l’action sur l’exercice 2015, seul le plan 18 d’options de souscription d’actions est dilutif.
(3) Les obligations à option de souscription d’actions ont un effet dilutif lorsque l’intérêt net par action résultant de la conversion est inférieur au résultat
par action avant dilution. Au 31 décembre 2015, elles ont un effet dilutif.
L’effet dilutif conduisant au chiffre ci-dessus est calculé par la méthode du rachat d’actions (treasury stock method).
Pour les options sur action, la méthode consiste à comparer le nombre d’actions qui auraient été émises si les options avaient été
exercées au nombre d’actions qui auraient pu être acquises à la juste valeur (soit le cours boursier annuel moyen de l’action de la
société, celui-ci s’élevant en 2015 à 36,75 euros).
40
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Résultat net par action
Il s’établit comme suit :
Exercice 2015
Exercice 2014
371,8
166,4
2,98
1,35
Résultat Net (en millions d’euros)
Non dilué €/action
Après dilution €/action
2,97
1,35
311,0
123,3
Non dilué €/action
2,49
1,00
Après dilution €/action
2,48
1,00
Résultat Net des activités poursuivies (en millions d’euros)
Résultat Net des activités non poursuivies (en millions d’euros)
60,8
43,1
Non dilué €/action
0,49
0,35
Après dilution €/action
0,49
0,35
NOTE 10
ÉCARTS D’ACQUISITION
Dans le cadre d’un regroupement d’entreprises, le coût d’acquisition est affecté aux actifs et passifs identifiables de l’entité acquise
sur la base de leur juste valeur déterminée à la date d’acquisition.
Lorsque la somme du coût d’acquisition et du montant des participations ne donnant pas le contrôle dans l’entreprise acquise est
supérieure à la juste valeur des actifs réévalués, nets des passifs, l’écart est inscrit en écart d’acquisition. Conformément à IAS 36, les
écarts d’acquisition ne font pas l’objet d’un amortissement mais d’un test de dépréciation dès l’apparition d’indices de dépréciation et
au moins une fois par an. Pour la réalisation de ce test, les écarts d’acquisition sont ventilés entre les unités génératrices de trésorerie
qui correspondent à des ensembles homogènes générant des flux de trésorerie indépendants.
Concernant les écarts d’acquisition, les groupes d’unités génératrices de trésorerie ont été définis à un échelon inférieur ou égal au
secteur opérationnel avant regroupement comme suit :
c Automotive Seating ;
c Emissions Control Technologies ;
c Interior Systems ;
c Automotive Exteriors.
La valeur comptable des actifs et passifs ainsi regroupés est comparée au montant le plus élevé entre leur valeur d’utilité, égale à la
somme actualisée des flux nets futurs de trésorerie attendus, et leur valeur de marché nette des coûts de cession.
(en millions d’euros)
er
Valeur nette au 1 janvier 2014
Acquisitions
Écarts de conversion et autres mouvements
Valeur nette au 31 décembre 2014
Acquisitions
Écarts de conversion et autres mouvements
Reclassements IFRS 5
Valeur nette au 31 décembre 2015
Valeur Brute
Dépréciation
Valeur Nette
1 806,9
(509,8)
1 297,1
0,0
0,0
0,0
20,3
(0,1)
20,2
1 827,2
(509,9)
1 317,3
0,0
0,0
0,0
17,7
0,2
17,9
(125,4)
0,0
(125,4)
1 719,5
(509,7)
1 209,8
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
41
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Ventilation de la valeur nette des écarts d’acquisition par activité :
31/12/2015
31/12/2014
Automotive Seating
793,8
793,5
Emissions Control Technologies
370,4
352,8
45,6
45,6
0,0
125,4
1 209,8
1 317,3
(en millions d’euros)
Interior Systems
Automotive Exteriors
TOTAL
Unités génératrices de trésorerie et tests de dépréciation
Des tests de dépréciation sont réalisés dès qu’un indice de dépréciation apparaît. Ces tests consistent à comparer la valeur comptable
des actifs, ou groupe d’actifs testés, au montant le plus élevé de leur valeur de marché et de leur valeur d’utilité, laquelle est égale à
la somme actualisée des flux nets futurs de trésorerie attendus de l’actif ou du groupe d’actifs.
Les actifs sont regroupés en groupes d’actifs afin de constituer des ensembles homogènes, dénommés unités génératrices de trésorerie
– UGT –, capables de générer des flux de trésorerie indépendants.
Un test est effectué au niveau de l’ensemble des immobilisations incorporelles (coûts d’études) et corporelles affectables à un contrat
client. Le test consiste alors à comparer la valeur nette comptable de ces actifs ainsi regroupés à la valeur actualisée des flux nets
futurs de trésorerie attendus sur le contrat.
Les immobilisations affectées aux contrats sont dépréciées lorsque leur valeur nette comptable est supérieure à la valeur actualisée
des flux nets de trésorerie attendus. Les pertes à terminaison identifiées sur contrats onéreux font également l’objet d’une provision.
En cas d’indice de perte de valeur, un test est également réalisé au niveau des actifs non dédiés et de support regroupés principalement
par groupes de produits et par zones géographiques.
Les entrées de trésorerie générées par les actifs rattachés à ces UGT sont largement interdépendantes en raison de la forte
interpénétration des flux industriels, de l’optimisation de l’utilisation des capacités, de la centralisation des activités de recherche et
développement.
Les actifs industriels dont la fermeture est planifiée font également l’objet de tests d’impairment indépendants.
Les flux futurs de trésorerie utilisés sont issus des prévisions du plan stratégique pour la période 2016-2019 qui ont été établies au
milieu de l’année 2015 et ajustées fin 2015 avec les dernières hypothèses du budget 2016. Les hypothèses de volumes reprises dans
le plan stratégique pour les années 2016-2019 sont issues de sources externes.
La principale hypothèse affectant la valeur d’utilité est le niveau de marge opérationnelle retenu dans les flux futurs de trésorerie, et
principalement dans la valeur terminale. La marge pour l’année 2019 ressort à 6,0 % pour le groupe.
L’extrapolation des prévisions de la dernière année du plan stratégique (2019), projetée à l’infini, est déterminée en appliquant un taux
de croissance apprécié en fonction des prévisions d’évolution du marché automobile. Un taux de croissance de 1,5 % a été retenu pour
la réalisation du test à fin 2015 (identique au taux retenu pour l’exercice 2014).
Un expert indépendant a été consulté pour déterminer le coût moyen pondéré du capital à utiliser pour actualiser les flux de trésorerie
futurs. Le calcul établi par l’expert indépendant a pris en compte, pour la détermination des paramètres de marché, un échantillon de
26 sociétés du secteur des équipementiers automobiles (8 sociétés européennes, 9 sociétés nord-américaines et 9 sociétés asiatiques).
Compte tenu de ces paramètres et une fourchette de prime de risque de marché comprise entre 6,5 % et 7 %, le coût moyen du capital
utilisé comme taux pour actualiser les flux futurs a été fixé à 9,5 % (sur la base d’une fourchette proposée par l’expert indépendant)
en 2015 (9,5 % en 2014). Ce taux unique a été appliqué pour la réalisation des tests de dépréciation sur l’ensemble des UGT retenues.
Ces dernières supportent en effet les mêmes risques spécifiques du secteur de l’équipement automobile et une exploitation multi-pays
ne justifie pas de taux d’actualisation géographiques différenciés.
Le test réalisé fin 2015 a permis de confirmer la valeur au bilan des écarts d’acquisition.
42
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
La sensibilité du test aux variations des hypothèses retenues pour la détermination fin 2015 de la valeur d’utilité des groupes d’actifs
portant les écarts d’acquisition est reflétée dans le tableau ci-dessous :
Sensibilité (en millions d’euros)
Marge du
test (valeur
d’utilité valeur nette
comptable)
Taux
d’actualisation
des flux de
trésorerie
+ 0,5 pt
Taux de
croissance
à l’infini
- 0,5 pt
Taux de marge
opérationnelle
de la valeur
terminale
- 0,5 pt
Combinaison
des trois
facteurs
précédents
Automotive Seating
2 074
(240)
(196)
(254)
(633)
Emissions Control Technologies
2 705
(249)
(204)
(295)
(684)
Interior Systems
1 220
(150)
(122)
(180)
(413)
532
(56)
(46)
(76)
(162)
Automotive Exteriors
NOTE 11
A.
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
Coûts d’études et de développement
Conformément à la norme IAS 38, les coûts d’études engagés pour fabriquer et livrer des modules dans le cadre d’une commande
spécifique reçue du client et qui ne sont pas considérés comme vendus (notamment dans les situations où la rémunération est acquise
au fur et à mesure des livraisons de pièces), sont inscrits à l’actif du bilan en immobilisations incorporelles, dès que l’entreprise peut
notamment démontrer :
c son intention et sa capacité financière et technique de mener le projet à son terme ;
c que les recettes attendues du contrat avec le client sont probables et peuvent être estimées de façon raisonnable ;
c que les coûts à terminaison des contrats peuvent être estimés de façon fiable.
Ces coûts immobilisés sont amortis au rythme des quantités de pièces livrées au client, avec une durée maximale de 5 ans sauf cas
particuliers.
Les frais de recherche ainsi que les coûts des études ne remplissant pas les conditions présentées ci-dessus sont pris en charge dans
l’exercice au cours duquel ils sont encourus.
B.
Autres immobilisations incorporelles
Les autres immobilisations incorporelles comprennent les coûts de développement ou d’acquisition des logiciels informatiques à usage
interne, amortis linéairement sur une durée comprise entre un et trois ans, ainsi que de brevets et licences.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
43
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Les valeurs des immobilisations incorporelles comprennent :
(en millions d’euros)
ER
MONTANT NET AU 1 JANVIER 2014
Augmentations
Frais de
développement
Logiciels et
autres
Total
628,1
58,1
686,2
321,6
1,8
323,4
(175,8)
(25,0)
(200,8)
Dotation aux provisions *
(2,4)
0,0
(2,4)
Écart de change et autres
26,9
17,2
44,1
MONTANT NET AU 31 DÉCEMBRE 2014
798,4
52,1
850,5
Augmentations
308,9
1,9
310,8
(208,5)
(26,8)
(235,3)
Dotation aux provisions
(3,3)
0,0
(3,3)
Reclassements IFRS 5
(24,3)
(3,2)
(27,5)
17,7
22,1
39,8
888,9
46,1
935,0
Dotation aux amortissements *
Dotation aux amortissements
Écart de change et autres
MONTANT NET AU 31 DÉCEMBRE 2015
*
En 2014, la variation des amortissements et provisions constatée en résultat correspond à la variation au titre des activités poursuivies (Cf. 2.1 Etat
du résultat global) et non poursuivies (Cf. note 31. Activités non poursuivies), le bilan 2014 n’étant pas retraité conformément à IFRS5.
La valeur comptable des frais de développement affectables à un contrat client ainsi que des outillages spécifiques correspondants est
comparée à la valeur actualisée des flux nets futurs de trésorerie, attendus sur le contrat, en prenant la meilleure estimation possible
des ventes futures. Les volumes pris en compte dans les Business Plans Faurecia sont les meilleures estimations du marketing
Faurecia, sur la base des prévisions des constructeurs lorsqu’elles sont disponibles.
NOTE 12
IMMOBILISATIONS CORPORELLES
Les immobilisations corporelles sont comptabilisées à leur coût d’acquisition ou de production pour celles produites par l’entreprise,
diminué des amortissements.
Les frais d’entretien et de réparation sont passés en charges, à l’exception de ceux engagés pour une augmentation de productivité ou
la prolongation de la durée d’utilisation d’un bien qui sont immobilisés.
Les coûts d’emprunt sont inclus dans le coût des immobilisations pour les actifs éligibles en application de la norme IAS 23 révisée
pour les actifs constitués à partir de l’exercice 2009.
Les amortissements sont calculés suivant le mode linéaire, en fonction de la durée d’utilité prévue :
Constructions
20 ans à 30 ans
Agencements, installations
10 ans à 20 ans
Matériel, outillage, mobilier
3 ans à 10 ans
Les outillages spécifiques fabriqués ou achetés en vue de produire des pièces ou des modules dans le cadre d’une commande et qui ne
sont pas considérés comme vendus au client (notamment lorsqu’ils font l’objet d’une rémunération au fur et à mesure des livraisons
de pièces) sont également enregistrés en immobilisations corporelles, conformément à la norme IAS 16.
Ces outillages spécifiques sont amortis au rythme des quantités de pièces livrées au client, avec une durée maximale de 5 ans compte
tenu de la cadence de remplacement des modèles.
Les subventions d’investissements sont enregistrées en diminution des actifs qu’elles ont contribué à financer.
Les immobilisations financées au moyen de contrats de location-financement, qui transfèrent en substance au locataire la quasitotalité des risques et avantages inhérents à la propriété du bien, sont présentées à l’actif pour le montant le plus faible entre la juste
valeur du bien loué et la valeur actualisée des paiements futurs et amorties selon le mode et les durées d’utilité ci-dessus. La dette
correspondante est inscrite au passif.
44
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Outillages
spécifiques
Autres
immobilisations
et
immobilisations
en cours
Total
Terrains
Constructions
Matériels,
outillages
industriels,
Installations
83,2
458,2
1 082,9
59,6
344,0
2 027,9
0,4
11,9
47,2
41,0
418,7
519,2
Sorties d’actifs
(4,7)
(30,4)
(244,2)
(2,0)
(34,5)
(315,8)
Dotation aux amortissements et
provisions pour dépréciation *
(0,4)
(51,6)
(256,5)
(21,3)
(29,9)
(359,7)
Perte de valeur *
0,0
2,7
(4,5)
0,0
0,0
(1,8)
Reprises d’amortissements sur sorties
d’actifs *
2,3
28,9
240,4
2,0
33,4
307,0
Écarts de change
1,2
4,9
52,2
2,1
13,1
73,5
Entrée de périmètre & autres
mouvements
1,0
57,7
356,4
(3,2)
(432,5)
(20,6)
83,0
482,3
1 273,9
78,2
312,3
2 229,7
0,5
6,5
35,6
41,3
539,5
623,4
Sorties d’actifs
(0,2)
(24,8)
(187,8)
(13,2)
(36,2)
(262,2)
Dotation aux amortissements et
provisions pour dépréciation
(0,3)
(48,3)
(267,1)
(27,9)
(29,6)
(373,2)
0,0
(0,4)
(1,3)
0,0
(0,3)
(2,0)
(en millions d’euros)
MONTANT NET AU 1ER JANVIER 2014
Acquisitions et productions
d’immobilisations (1)
MONTANT NET AU 31 DÉCEMBRE 2014
Acquisitions et productions
d’immobilisations (1)
Perte de valeur
Reprises d’amortissements sur sorties
d’actifs
0,1
23,3
173,1
13,2
35,3
245,0
(6,7)
(62,7)
(142,9)
(7,4)
(28,8)
(248,5)
0,0
(2,6)
35,6
1,2
8,1
42,3
Entrée de périmètre & autres
mouvements
12,8
43,3
322,3
(5,5)
(380,1)
(7,2)
MONTANT NET AU 31 DÉCEMBRE 2015
89,2
416,6
1 241,4
79,9
420,2
2 247,3
Reclassements IFRS 5
Écarts de change
(1) Dont investissements en location financement :
en 2014
4,5
en 2015
2,6
* En 2014, la variation des amortissements et provisions, des pertes de valeur et des reprises d’amortissements sur sorties d’actifs, constatée en
résultat correspond à la variation au titre des activités poursuivies (Cf. 2.1 Etat du résultat global) et non poursuivies (Cf. note 31. Activités non
poursuivies), le bilan 2014 n’étant pas retraité conformément à IFRS5.
31/12/2015
(en millions d’euros)
Terrains
Brut
Amortissements
31/12/2014
Net
Brut
Net
99,3
(10,1)
89,2
93,2
83,0
Constructions
1 078,2
(661,6)
416,6
1 174,7
482,3
Matériel, outillage industriel et installations
techniques
3 484,0
(2 242,6)
1 241,4
3 680,4
1 273,9
Outillages spécifiques
215,2
(135,3)
79,9
229,9
78,2
Autres immobilisations et immobilisations
en cours
646,6
(226,4)
420,2
569,1
312,3
5 523,3
(3 276,0)
2 247,3
5 747,3
2 229,7
96,5
(49,6)
46,9
100,0
38,3
TOTAL
Dont biens faisant l’objet d’un contrat
de location-financement
Les immobilisations corporelles sont souvent dédiées à des programmes clients.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
45
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
TITRES MIS EN ÉQUIVALENCE AU 31/12/2015
NOTE 13
AU 31/12/2015
Titres mis en équivalence au sein des actifs poursuivis :
% du capital
détenu *
Quote-part
Faurecia
des
capitaux
propres **
Dividendes
distribués
au groupe
Quote-part
Faurecia
du chiffre
d’affaires
Quote-part
Faurecia
des actifs
totaux
Teknik Malzeme
50
6,2
0,0
25,2
18,4
Amninex Emissions Systems APS
42
8,7
0,0
0,5
12,8
Changchun Xuyang Faurecia Acoustics & Soft Trim
Co. Ltd.
40
4,3
0,0
12,1
14,0
Detroit Manufacturing Systems LLC
45
0,0
0,0
338,0
58,8
DMS leverage lender (LLC)
45
3,3
0,0
0,0
5,8
CSM Faurecia Automotive Parts Co. Ltd.
50
8,0
0,0
37,0
28,7
FMM Pernambuco Componentes Automotivos Ltda
35
4,5
0,0
31,1
46,3
Faurecia Japon NHK Co. Ltd.
50
0,0
0,0
136,9
36,3
-
21,5
(1,1)
140,3
81,2
50
55,0
(15,0)
1 707,0
336,8
111,5
(16,1)
2 428,1
639,1
(en millions d’euros)
Autres
SAS Groupe
TOTAL
* Pourcentage de contrôle par la société détentrice des titres.
** La quote-part de situation nette de certaines sociétés étant négative, elle apparaît au passif en provision pour risques et charges.
Titres mis en équivalence au sein des actifs détenus en vue d’être cédés :
(en millions d’euros)
% du capital
détenu *
Quote-part
Faurecia
des
capitaux
propres
Dividendes
distribués
au groupe
Quote-part
Faurecia du
chiffre
d’affaires
Quote-part
Faurecia
des actifs
totaux
50 %
0,2
0,0
38,7
31,9
Changchun Huaxiang Faurecia Automotive
Plastic Components Co. Ltd
*
Pourcentage de contrôle par la société détentrice des titres.
Il n’y a pas d’activités conjointes au sens de la norme IFRS 11 dans les sociétés consolidées par mise en équivalence.
13.1 Variation des titres mis en équivalence
(en millions d’euros)
Quote-part des capitaux propres à l’ouverture
Dividendes
Exercice 2014
94,7
88,7
(16,1)
(26,1)
Quote-part de résultat
12,8
0,8
Variation du périmètre
2,7
22,8
Augmentation de capital
17,0
6,2
Reclassements IFRS 5
(1,2)
Écarts de change
Quote-part des capitaux propres à la clôture
46
Exercice 2015
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
1,6
2,3
111,5
94,7
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
13.2 Information sur les sociétés mises en équivalence considérées comme
significatives
SAS est une joint-venture avec Continental Automotive GmbH qui réalise des cockpits complets, en intégrant les systèmes électriques
et électroniques aux planches de bord. Son siège est à Karlsruhe (Allemagne) et elle dispose de filiales principalement en France, en
Slovaquie, au Royaume Uni, en Espagne, au Mexique, en Turquie, en République Tchèque. Les informations complémentaires sur cette
société (données réelles à fin novembre et prévisions de décembre) sont détaillées ci-dessous :
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
Exercice 2015
Exercice 2014
3 414,1
3 198,5
Marge opérationnelle
47,1
49,5
Résultat net
39,5
35,5
31/12/2015
31/12/2014
67,3
72,6
Actifs courants
492,6
352,3
Trésorerie
113,8
98,6
TOTAL ACTIF
673,7
523,5
Capitaux propres
110,0
98,2
1,5
0,0
29,2
23,0
533,0
402,3
673,7
523,5
(en millions d’euros)
Actifs immobilisés
Dettes financières
Autres passifs non courants
Passifs courants non financiers
TOTAL PASSIF
Les autres sociétés consolidées par mise en équivalence, en contrôle conjoint ou influence notable, prises individuellement ne sont
pas considérées comme significatives tant en chiffre d’affaires qu’en actif total.
Les actifs financiers définis par la norme IAS 39 comprennent des prêts et créances, des titres disponibles à la vente et des actifs
comptabilisés selon l’option juste valeur. Ils sont inscrits au bilan dans les postes suivants : Autres titres de participation (note 14),
Autres actifs financiers non courants (note 15), Créances clients et comptes rattachés (note 18), Autres créances d’exploitation (note 19),
Créances diverses (note 20) et Trésorerie et Équivalents de Trésorerie (note 21).
Le groupe n’utilise pas les catégories d’actifs « détenus jusqu’à l’échéance » et « titres de transaction ».
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
47
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
AUTRES TITRES DE PARTICIPATION
NOTE 14
Les titres de participation représentent les intérêts du groupe dans le capital de sociétés non consolidées. Ces titres font l’objet de
tests de dépréciation en fonction des critères d’analyse financiers les plus appropriés à la situation particulière de chaque société,
le cas échéant une perte de valeur est constatée. Les critères généralement retenus sont la quote-part des capitaux propres et les
perspectives de rentabilité.
(en millions d’euros)
31/12/2015
31/12/2014
% du capital
détenu
Brute
Nette
Nette
19
13,7
13,7
12,8
-
3,7
1,9
1,8
17,4
15,6
14,6
Changchun Xuyang Industrial Group
Autres
TOTAL
AUTRES ACTIFS FINANCIERS NON COURANTS
NOTE 15
Les prêts et autres actifs financiers sont comptabilisés initialement à leur juste valeur et ultérieurement au coût amorti calculé à l’aide
du taux d’intérêt effectif.
Des provisions sont constituées lorsqu’il existe un risque de non-recouvrement, le montant de la provision est déterminé contrepartie
par contrepartie.
31/12/2015
31/12/2014
(en millions d’euros)
Brut
Provisions
Net
Net
Prêts à plus d’un an
42,8
(17,3)
25,5
33,9
Autres
54,6
(10,7)
43,9
28,8
97,4
(28,0)
69,4
62,7
31/12/2015
31/12/2014
Excédent versé sur retraites
17,7
6,8
Dépôts de garantie et autres
18,8
19,8
36,5
26,6
TOTAL
AUTRES ACTIFS NON COURANTS
NOTE 16
Ce poste comprend :
(en millions d’euros)
TOTAL
48
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 17
STOCKS ET EN-COURS
Les stocks de matières ou fournitures sont valorisés au prix de revient d’achat déterminé selon la méthode « premier entré, premier
sorti ».
Les stocks de produits finis et intermédiaires et les travaux en cours sont valorisés à leur prix de revient de production déterminé
également selon la méthode « premier entré, premier sorti ». Le prix de revient tient compte du coût des matières et fournitures mises
en œuvre, des frais directs de production et des frais indirects d’atelier et d’usine, à l’exclusion des frais généraux ne contribuant pas
à la production et des coûts d’emprunts.
Les travaux en cours incluent les coûts engagés pour la réalisation d’outillages spécifiques ou d’études qui sont vendus aux clients
(avec un transfert définitif des avantages et des risques). Ces coûts sont rapportés au résultat au fur et à mesure de la réalisation
du chiffre d’affaires correspondant, à chaque étape technique validée par le client ou à la livraison de l’outillage en l’absence d’étape
technique prévue au contrat.
Des provisions sont constituées lorsque la valeur probable de réalisation est inférieure au prix de revient.
31/12/2015
(en millions d’euros)
31/12/2014
Brut
Dépréciations
Net
Net
Matières premières et autres approvisionnements
487,5
(62,2)
425,3
412,5
Études, outillages et prototypes
411,3
(18,6)
392,7
379,0
Travaux en cours de production
5,9
(0,4)
5,5
18,6
337,1
(55,4)
281,7
266,5
1 241,8
(136,6)
1 105,2
1 076,6
Produits semi-ouvrés et finis
TOTAL
NOTE 18
CRÉANCES CLIENTS ET COMPTES RATTACHÉS
Des contrats de cession de créances commerciales conclus principalement en France, en Allemagne et pour d’autres filiales du groupe
permettent de céder à un ensemble d’institutions financières une partie des créances clients de certaines filiales avec un transfert de
la quasi-totalité des risques et avantages attachés à l’en-cours cédé.
Le montant des créances cédées dont l’échéance est postérieure au 31 décembre 2015, pour lesquelles la quasi-totalité des risques
et avantages a été transférée et qui ne figurent donc plus à l’actif du bilan, ainsi que la ressource de financement correspondante sont
les suivants :
31/12/2015
31/12/2014
Ressource de financement
899,5
850,6
Réserve de garantie inscrite en diminution des dettes financières
(32,2)
(33,9)
Trésorerie reçue en contrepartie des cessions de créances
867,3
816,7
(840,4)
(742,2)
31/12/2015
31/12/2014
1 716,1
1 702,3
(19,2)
(25,3)
1 696,9
1 677,0
(en millions d’euros)
Créances cédées et sorties de l’actif
La part des créances dépréciées sur une base individuelle est indiquée ci-dessous :
(en millions d’euros)
Total créances brutes
Provisions pour dépréciation de créances
TOTAL
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
49
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Les retards de paiement, compte tenu de la qualité des clients, ne constituent pas un risque significatif. Ils résultent généralement de
problèmes administratifs.
Les retards de paiement au 31 décembre 2015 représentaient 121,4 millions d’euros, dont :
c 70,4 millions d’euros de moins d’un mois ;
c 12,0 millions d’euros entre 1 mois et 2 mois ;
c 4,5 millions d’euros entre 2 mois et 3 mois ;
c 10,5 millions d’euros entre 3 et 6 mois ;
c 23,9 millions de plus de 6 mois.
AUTRES CRÉANCES D’EXPLOITATION
NOTE 19
31/12/2015
31/12/2014
Avances et acomptes versés sur commandes
96,0
86,7
Instruments dérivés de change opérationnels
1,7
0,3
156,2
188,9
253,9
275,9
150,9
181,1
31/12/2015
31/12/2014
27,7
13,5
Charges constatées d’avance
125,3
86,9
Impôts courants
114,7
70,2
48,8
58,7
316,5
229,3
(en millions d’euros)
Autres débiteurs
(1)
TOTAL
(1) Dont créances de TVA et d’autres taxes.
CRÉANCES DIVERSES
NOTE 20
(en millions d’euros)
Partie à moins d’un an des prêts
Autres débiteurs divers
TOTAL
En 2015, les créances de Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) et de Crédit d’Impôt Recherche (CIR) ont été cédées
pour des montants respectifs de 14,3 millions d’euros et 35,1 millions d’euros.
50
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 21
TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE
Ce poste inclut les soldes débiteurs de banque pour 718,8 millions d’euros (contre 728 millions d’euros en 2014) et des placements à court
terme pour 213,7 millions d’euros (contre 288,9 millions d’euros en 2014), soit un total de 932,5 millions d’euros au 31 décembre 2015.
Ces éléments sont mobilisables ou cessibles à très court terme et ne présentent pas de risque significatif de perte de valeur en cas
d’évolution des taux d’intérêt. Tous ses composants sont évalués à leur juste valeur et les variations sont comptabilisées en résultat.
La valeur de marché des valeurs mobilières de placement, constituées de placements à très court terme, est pratiquement égale à
leur valeur au bilan.
Les flux nets de trésorerie, tels que mentionnés dans les commentaires sur l’activité et les résultats, correspondent à l’excédent
de financement retraité des acquisitions des titres de participation nette de la trésorerie apportée et des variations sur les autres
investissements et actifs non courants. Ils dégagent un solde net positif de 302,5 millions d’euros au 31 décembre 2015 (contre 216.1
millions d’euros en 2014).
Notes
en millions d’euros
Exercice 2015
Exercice 2014
retraité
302,5
216,1
Flux nets de trésorerie
Acquisition/Cession de titres de participations et d’activités (nette de la
trésorerie apportée) au sein des activités poursuivies
2.3
(30,9)
(33,3)
Produit de cessions d’actifs financiers au sein des activités poursuivies
2.3
0
0
Autres variations au sein des activités poursuivies
2.3
(27,3)
(12,6)
Acquisition/Cession de titres de participations et d’activités (nette de la
trésorerie apportée) au sein des activités non poursuivies
31
0
0
Produit de cessions d’actifs financiers au sein des activités non
poursuivies
31
0
0
Autres variations au sein des activités non poursuivies
31
2,2
(2,8)
2.3
246,5
167,4
Excédent/ (besoin) de financement
NOTE 22
CAPITAUX PROPRES
22.1 Capital
Le capital au 31 décembre 2015 est de 960 349 446 euros divisé en 137 192 778 actions de 7 euros chacune, entièrement libérées.
Le capital du groupe n’est soumis à aucune contrainte externe. Les actions nominatives inscrites au nom du même titulaire depuis au
moins 2 ans bénéficient d’un droit de vote double.
Au 31 décembre 2015, Peugeot S.A. détient 46,62 % du capital et 63,22 % des droits de vote.
La variation du capital et de la prime d’émission sur la période s’analyse comme suit :
31.12.2014
Conversion des OCEANE
Augmentation de capital (paiement du dividende en actions
et options de souscription)
Exercice d'options de souscription d'actions
31.12.2015
Nombre
d'actions
Capital
Prime
d'émission
(en millions d'euros)
(en millions d'euros)
123 925 210
867,5
430,9
12 372 517
86,6
135,2
800 251
5,6
25,0
94 800
0,7
2,0
137 192 778
960,4
593,1
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
51
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
22.2 Options de souscription et d’achats d’action par certains salariés
A - OPTIONS DE SOUSCRIPTION D’ACTIONS
Une politique de distribution d’options de souscription d’actions au profit des cadres exerçant des fonctions de direction dans les
sociétés du groupe est suivie par la société.
Les options accordées après le 7 novembre 2002 et dont les droits ne sont pas acquis le 1er janvier 2005, sont évaluées à la date d’octroi
pour leur juste valeur en utilisant le modèle mathématique Black & Scholes. Cette valeur est enregistrée en charges de personnel
linéairement sur la période d’acquisition des droits (entre la date d’attribution et la date de maturité) avec une contrepartie directe en
capitaux propres.
Il existait au 31 décembre 2015, 636 500 options de souscription d’actions consenties et non encore levées.
L’exercice de ces options permettrait d’augmenter :
c le capital de 4,5 millions d’euros ;
c la prime d’émission de 20,9 millions d’euros.
Le détail des plans de souscription au 31 décembre 2015 est donné par le tableau suivant :
Dates des
conseils
Autorisation de l’assemblée
Prix de
souscription
en euros
ajusté
Nombre
d’options
attribuées
ajustées
dont,
attribuées à
la direction
générale/
Comex
19/04/2005
25/05/2004
54,45
45,20
321 750
142 740
44,69
340 800
168 000
28,38
Options
radiées
18/04/2015
0
321 750
0
12/04/2016
0
145 800
195 000
0
99 000
247 200
108 100
54 600
194 300
17/04/2011
346 200
172 800
10/04/2008
29/05/2007
Options
levées
12/04/2010
16/04/2007
23/05/2005
Date
d’expiration
des options
Nombre
ajusté
d’options
restant à
exercer au
31/12/2015
18/04/2009
13/04/2006
23/05/2005
Point de
départ de
l’exercice
des options
17/04/2017
10/04/2012
357 000
174 000
10/04/2016
TOTAL
636 500
Pour l’ensemble des plans, le nombre des options a évolué comme suit :
Total à l’ouverture de l’exercice
Options attribuées
Options levées
Options radiées et options échues
TOTAL À LA CLÔTURE DE L’EXERCICE
2015
2014
931 025
1 113 600
0
0
(94 800)
(13 300)
(199 725)
(169 275)
636 500
931 025
Les quatre plans émis depuis le 19 avril 2005 ont été évalués pour leur juste valeur à la date d’attribution, en application de la norme
IFRS 2.
La juste valeur de l’option est amortie sur la durée d’indisponibilité des droits en charges de personnel, avec une contrepartie en
capitaux propres. Les plans existants n’ont pas généré de charges en 2015, ni en 2014.
52
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
B - ATTRIBUTION D’ACTIONS GRATUITES
La société a initié en 2010 une politique d’attribution d’actions gratuites au profit des cadres exerçant des fonctions de direction dans
les sociétés du groupe. Ces attributions sont soumises à une condition de présence et à des conditions de performance.
Les actions gratuites sont évaluées à leur juste valeur, correspondant au prix de marché de l’action à la date d’attribution, diminuée
de la perte de dividende attendue sur la période et d’un coût d’incessibilité relatif à la période de blocage de l’action. Cette valeur est
enregistrée en charges de personnel linéairement sur la période d’acquisition des droits avec une contrepartie directe en capitaux propres.
Le montant net enregistré sur l’exercice est une charge de 9,9 millions d’euros contre 6 millions d’euros en 2014.
Le détail des plans d’attribution au 31 décembre 2015 est donné par le tableau suivant :
Autorisations
de l’assemblée
Dates des
conseils
30/05/2013
24/07/2013
30/05/2013
28/07/2014
27/05/2015
*
Nombre maximum d’actions gratuites
attribuables * en cas :
d’atteinte de
de dépassement
l’objectif
de l’objectif
23/07/2015
797 000
677 800
668 249
Condition de performance
1 036 100
atteinte en 2015 du niveau de résultat avant impôt
prévu au plan stratégique lors de l’attribution et
d’un niveau de croissance du revenu net par action
de Faurecia par rapport à un groupe de référence
881 140
atteinte en 2016 du niveau de résultat avant impôt
prévu au plan stratégique lors de l’attribution et
d’un niveau de croissance du revenu net par action
de Faurecia par rapport à un groupe de référence
868 631
atteinte en 2017 du niveau de résultat avant impôt
prévu au plan stratégique lors de l’attribution et
d’un niveau de croissance du revenu net par action
de Faurecia par rapport à un groupe de référence
Net des actions gratuites attribuables radiées.
À la suite de l’atteinte des conditions de performance des plans précédents, 478 400 titres ont été attribués en 2012 et 226 200 en 2014.
La condition de performance du quatrième plan attribué par le conseil du 23/07/2012 n’a pas été atteinte.
22.3 Titres d’autocontrôle
Au 31 décembre 2015, Faurecia détient 21 888 de ses propres actions.
Le prix de revient global des actions d’autocontrôle détenues au 31 décembre 2015 est de 1,3 million d’euros soit un prix moyen par
action de 59,3 euros.
NOTE 23
INTÉRÊTS MINORITAIRES
Ce poste enregistre la part dans les capitaux propres des sociétés consolidées revenant aux actionnaires minoritaires de ces sociétés.
Ils ont évolué comme suit :
(en millions d’euros)
er
Solde au 1 janvier
Augmentations de capital souscrites par des minoritaires
Autres variations de périmètre
Résultat de l’exercice revenant aux minoritaires
Dividendes attribués aux minoritaires
Écarts de conversion
SOLDE AU 31 DÉCEMBRE
2015
2014
159,9
140,5
32,2
1,8
0,7
(12,4)
74,1
63,2
(55,8)
(47,4)
0,8
14,2
211,9
159,9
Les intérêts minoritaires, pris individuellement ne sont pas considérés comme significatifs, par rapport à la situation nette totale du
groupe.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
53
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
PROVISIONS COURANTES ET NON COURANTES
NOTE 24
24.1 Provisions non courantes
31/12/2015
31/12/2014
344,1
369,4
- Retraites complémentaires
187,5
200,2
- Indemnités de fin de carrière
108,2
115,2
- Gratifications d’ancienneté et médailles du travail
24,9
27,1
- Frais médicaux
23,5
26,9
0,0
0,0
344,1
369,4
31/12/2015
31/12/2014
369,4
283,5
0,0
0,0
(en millions d’euros)
Provisions pour retraite et charges assimilées
Provisions pour préretraites
TOTAL PROVISIONS NON COURANTES
ÉVOLUTION DES PROVISIONS NON COURANTES
(en millions d’euros)
Solde des provisions à l’ouverture
Variation de périmètre
Autres mouvements
16,1
11,5
Dotations (ou reprises) de provisions
24,5
28,2
Dépenses imputées sur la provision
(11,2)
(10,7)
(8,9)
(8,4)
Versements aux fonds investis
Écarts de réestimation
(30,1)
65,3
Reclassements IFRS 5
(15,7)
0,0
SOLDE DES PROVISIONS À LA CLÔTURE
344,1
369,4
24.2 Provisions courantes
Une provision est enregistrée dès qu’une décision de rationalisation des structures a été prise par la direction générale du groupe et
annoncée aux personnels concernés ou à leurs représentants, le cas échéant.
(en millions d’euros)
31/12/2014
Restructurations
64,4
87,4
Risques sur contrats et garanties clients
64,6
67,0
Litiges
14,4
12,6
Autres provisions
45,0
53,2
188,4
220,2
TOTAL PROVISIONS
54
31/12/2015
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Au cours de l’exercice 2015, ces provisions ont évolué comme suit :
(en millions d’euros)
Solde au
01/01/2015
Variation de
périmètre et
Dépenses
Sous total Reclassements
autres
Solde au
Dotations imputées Reprises * mouvements
IFRS 5 mouvements 31/12/2015
Restructurations
87,4
45,7
(60,5)
(7,4)
(22,2)
(2,2)
1,4
64,4
Risques sur contrats
et garanties clients
67,0
42,0
(28,6)
(10,2)
3,2
(5,5)
(0,1)
64,6
Litiges
12,6
10,5
(4,5)
(2,0)
4,0
(1,4)
(0,8)
14,4
Autres provisions
53,2
14,6
(16,0)
(5,5)
(6,9)
(2,0)
0,7
45,0
220,2
112,8
(109,6)
(25,1)
(21,9)
(11,1)
1,2
188,4
TOTAL
*
Provisions devenues sans objet.
LITIGES
Le groupe est confronté dans le cadre de ses activités à des litiges avec des clients, des fournisseurs, l’administration fiscale, française
ou étrangère, ou d’autres tiers. Ces litiges font l’objet de provisions qui sont présentées dans la ligne litiges du tableau ci-dessus. Le
groupe considère que les risques résiduels ou l’impact de ces procédures ne présentent pas de caractère significatif.
Le 25 mars 2014, la Commission européenne et le Department of Justice des États Unis d’Amérique et le 27 novembre 2014, la
Commission de la concurrence en Afrique du Sud, ont initié une enquête auprès de certains fournisseurs de systèmes de contrôle
des émissions sur le fondement de suspicions de pratiques anticoncurrentielles dans ce segment. Faurecia est une des entreprises
visées par ces enquêtes. Ces enquêtes sont en cours. Les sanctions envisageables en cas de pratiques anticoncurrentielles avérées
incluent des amendes ou des sanctions civiles ou pénales. Faurecia n’est pas à ce stade en mesure de prédire les conséquences de
ces enquêtes et notamment le niveau des amendes ou les sanctions qui pourraient lui être signifiées.
Il n’existe pas d’autres litiges ou procédures dont le dénouement pourrait avoir des conséquences significatives sur la situation
consolidée du groupe.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
55
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
PROVISIONS POUR RETRAITES ET CHARGES ASSIMILÉES
NOTE 25
Les salariés du groupe peuvent percevoir, en complément des allocations de retraite conformes aux législations en vigueur dans les
pays où sont implantées les sociétés qui les emploient, des suppléments de retraite et des indemnités de départ à la retraite. Le groupe
offre ces avantages à travers, soit des régimes à cotisations définies, soit des régimes à prestations définies.
Les modalités d’évaluation et de comptabilisation suivies par le groupe concernant les avantages postérieurs à l’emploi sont les
suivantes :
c les coûts des régimes à cotisations définies sont enregistrés en charge sur la base des appels à cotisation ;
c la valorisation des régimes postérieurs à l’emploi à prestations définies est effectuée sur la base d’évaluations actuarielles. La
méthode actuarielle retenue par le groupe pour évaluer ces engagements est la méthode des unités de crédit projetées sur la base
des conventions ou accords en vigueur dans chaque société.
Cette évaluation tient compte des probabilités de maintien dans le groupe jusqu’au départ en retraite, de l’évolution prévisible des
rémunérations, ainsi que d’hypothèses macroéconomiques (telles que le taux d’inflation ou le taux d’actualisation) pour chaque pays
ou zone concerné. Ces hypothèses sont décrites en note 25.2.
Les engagements sont couverts partiellement par des fonds externes dont la valeur est déduite du passif auquel ils sont irrévocablement
affectés. Un excédent d’actif n’est comptabilisé au bilan que dans la mesure où il représente des avantages économiques futurs qui
sont effectivement disponibles pour le groupe.
Le coût des services rendus au cours de l’exercice est comptabilisé en charges opérationnelles.
Les écarts actuariels constatés sur les régimes à prestations définies sont comptabilisés immédiatement en autres éléments du
résultat global non recyclables.
En cas de modification de régime, les coûts des services passés sont comptabilisés intégralement en résultat, que les droits soient
définitivement acquis ou non.
Le taux de rendement attendu des actifs des régimes à prestations définies est égal au taux d’actualisation utilisé pour valoriser ces
engagements. L’actualisation du rendement attendu de ces actifs est comptabilisée en autres produits et charges financiers.
Les autres avantages à long terme comprennent principalement le versement de primes liées à l’ancienneté ainsi que des compléments
de couverture médicale. Une provision est calculée selon des méthodes, des hypothèses et une fréquence identiques à celles retenues
pour les évaluations des avantages postérieurs à l’emploi.
25.1 Montant des engagements
31/12/2015
31/12/2014
- Retraites complémentaires
331,1
322,6
- Indemnités de fin de carrière
115,2
122,9
- Médailles du travail
24,9
27,1
- Frais médicaux
23,5
26,9
494,7
499,5
- Par provision comptabilisée
344,1
369,4
- Par fonds investis (valeur de marché) (1)
168,3
136,9
(17,7)
(6,8)
494,7
499,5
(en millions d’euros)
Valeur actuelle des engagements futurs
TOTAL
Couverture des engagements :
- Dont excédent versé
(2)
TOTAL
(1) Les fonds investis couvrent principalement les engagements de retraites complémentaires en 2015 pour 161,4 millions d’euros.
(2) L’excédent investi dans les fonds est inclus dans le poste « Autres actifs non courants ».
56
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
25.2 Engagements de retraite
A - DESCRIPTION DES RÉGIMES
En France, le dispositif de retraite sur-complémentaire pour les cadres est constitué d’un régime additif à prestations définies qui
garantit une rente en fonction de la tranche C du salaire.
Aux États-Unis, les trois régimes de retraite à prestations définies sont tous fermés à de nouveaux bénéficiaires, respectivement depuis
1996, 2002 et 2011. Le premier plan couvre 741 ayants droit potentiels, le second 407 et le dernier 1 139.
En Allemagne, le principal régime à prestations définies encore ouvert couvre 5 329 ayants droit potentiels, les prestations sont basées
sur le nombre d’années de service, à partir de 15 ans de présence.
Un régime additif spécifique pour les membres du Comex, à prestations définies pour les membres français et à cotisations définies
pour les membres étrangers, a été approuvé sur 2015. Il garantit une rente en fonction du salaire de référence.
Un régime additif spécifique pour les membres du comité exécutif titulaires d’un contrat de travail avec Faurecia SA ou l’une de ses
filiales, à prestations définies pour les membres français et à cotisations définies pour les membres étrangers, a été approuvé par le
Conseil d’administration du 11 février 2015. Il garantit un niveau de rente annuelle déterminé sur la base du salaire de référence en
fonction du résultat opérationnel du groupe et du budget approuvés par le conseil d’administration.
B - HYPOTHÈSES RETENUES
Le chiffrage du montant de ces engagements complémentaires a été effectué sur la base d’une évaluation actuarielle intégrant :
c une hypothèse de date de départ en retraite, entre 62 et 65 ans pour les salariés français ;
c des probabilités de départ avant la retraite pour les personnels actifs tenant compte des conditions économiques propres à chaque
pays ou société du groupe ;
c des hypothèses de mortalité propres à chaque pays ;
c des estimations d’évolution de salaires jusqu’au départ à la retraite correspondant, pour chaque pays, à la somme des hypothèses
d’inflation et de prévisions d’augmentations individuelles ;
c une hypothèse de rentabilité à long terme pour les fonds investis en garantie des engagements de retraite ;
c un taux d’actualisation financière et un taux d’inflation (ou un différentiel de taux) tenant compte des conditions locales.
Les principales hypothèses actuarielles utilisées au cours des deux derniers exercices pour l’évaluation des engagements de retraite
sont les suivantes :
Zone Euro
Royaume Uni
États-Unis
2015
2,30 %
3,85 %
4,16 %
2014
1,85 %
3,60 %
3,95 %
2015
1,80 %
3,00 %
N/A
2014
1,80 %
3,00 %
2,00 %
(en pourcentage)
TAUX D’ACTUALISATION
TAUX D’INFLATION
Nota : le taux iboxx AA a servi de référence pour déterminer le taux d’actualisation de la zone euro.
Aux États-Unis, les engagements liés aux plans existants (par ailleurs fermés aux nouveaux bénéficiaires) ne sont pas sensibles au
taux d’inflation.
La duration moyenne des différents plans est la suivante pour les principales zones :
(en nombre d’années)
Duration moyenne
Zone Euro
Royaume Uni
États-Unis
17,1
20,2
9,2
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
57
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
C - INFORMATIONS SUR LES ACTIFS DE RÉGIME
L’allocation des fonds est la suivante :
2015
2014
Actions
Obligations
Autres
Actions
Obligations
Autres
France
18 %
78 %
4 %
16 %
79 %
5 %
Royaume Uni
45 %
55 %
0 %
50 %
50 %
0 %
États-Unis
44 %
39 %
17 %
53 %
33 %
14 %
(en pourcentage)
La juste valeur des actions et obligations est de niveau 1 en 2015 (prix cotés sur le marché).
D - PROVISIONS POUR RETRAITE AU BILAN
2015
France
Étranger *
Total
France
Étranger
Total
Solde de la provision à l’ouverture
144,5
164,1
308,6
115,2
123,0
238,2
Reclassements IFRS 5
(14,1)
(0,7)
(14,8)
(en millions d’euros)
Variation de périmètre
(provision nette de l’excédent versé)
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
Dotations
14,2
7,7
21,9
8,0
13,0
21,0
Dépenses imputées sur la provision
(2,4)
(4,8)
(7,2)
(2,4)
(5,0)
(7,4)
Versements aux fonds investis
(1,2)
(7,7)
(8,9)
(3,0)
(5,4)
(8,4)
Écarts actuariels
(5,3)
(19,4)
(24,7)
26,7
35,0
61,7
0,3
2,8
3,1
(0,0)
3,5
3,5
136,1
142,0
278,1
144,5
164,1
308,6
Autres mouvements
SOLDE DE LA PROVISION À LA CLÔTURE
*
58
2014
La provision de 142,0 millions d’euros au 31/12/2015 correspond principalement à l’Allemagne (112,4 millions d’euros).
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
E - ÉVOLUTION DES ENGAGEMENTS DE RETRAITE SUR L’EXERCICE
31/12/2015
31/12/2014
France
Étranger
Total
France
Étranger
Total
À l’ouverture de l’exercice
157,7
287,8
445,5
129,3
230,4
359,7
Reclassements IFRS 5
(15,3)
(0,7)
(16,0)
0,0
0,0
0,0
Coût des services rendus
14,8
24,7
39,5
7,2
9,2
16,4
Actualisation de l’année
2,8
8,9
11,7
4,3
9,3
13,6
(en millions d’euros)
VALEUR ACTUELLE DES PRESTATIONS
POUR SERVICES RENDUS
Prestations servies sur l’exercice
(4,7)
(10,4)
(15,1)
(6,4)
(11,3)
(17,7)
Écarts actuariels
(5,0)
(21,2)
(26,2)
26,3
38,1
64,4
0,0
10,5
10,5
0,0
12,5
12,5
(3,2)
(0,4)
(3,6)
(3,0)
(0,4)
(3,4)
Change et autres variations
Curtailment et settlement
Effets des fermetures et modifications de régimes
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
147,1
299,2
446,3
157,7
287,8
445,5
À l’ouverture de l’exercice
13,2
123,7
136,9
14,1
107,4
121,5
Reclassements IFRS 5
À LA CLÔTURE DE L’EXERCICE
ACTIFS DE RÉGIME
(1,2)
0,0
(1,2)
0,0
0,0
0,0
Rendement normatif des fonds
0,2
25,5
25,7
0,5
5,1
5,6
Écarts actuariels
0,3
(1,8)
(1,5)
(0,4)
3,1
2,7
(0,3)
7,7
7,4
0,0
9,0
9,0
Change et autres variations
Dotations employeur
1,2
7,7
8,9
3,0
5,4
8,4
(2,3)
(5,6)
(7,9)
(4,0)
(6,3)
(10,3)
Curtailment et settlement
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
Effets des fermetures et modifications de régimes
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
Prestations servies sur l’exercice
À LA CLÔTURE DE L’EXERCICE
SOLDE DE LA PROVISION À LA CLÔTURE
11,1
157,2
168,3
13,2
123,7
136,9
136,1
142,0
278,1
144,5
164,1
308,6
14,2
7,7
21,9
8,0
13,0
21,0
TOTAL DES VARIATIONS COMPTABILISÉES
EN CHARGE DE LA PÉRIODE
Ces charges sont comptabilisées :
c en marge opérationnelle pour le coût des services rendus ;
c en « Autres revenus et charges financiers » pour l’actualisation des droits acquis et le rendement attendu des fonds.
Les écarts actuariels peuvent s’analyser de la façon suivante :
31/12/2015
France
Étranger
Total
- écart lié aux hypothèses financières
5,1
17,9
23,0
- écart lié aux hypothèses démographiques
0,0
3,3
3,3
- autres écarts
0,2
(1,8)
(1,6)
5,3
19,4
24,7
(en millions d’euros)
Détail des écarts actuariels de l’exercice :
TOTAL
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
59
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
En France, les engagements de retraite ont baissé de 10,6 millions d’euros à la clôture par rapport à celle de l’exercice précédent. Cette
diminution s’explique de la façon suivante :
c + 17,6 millions d’euros au titre des services rendus et intérêts crédités pour l’exercice 2015 ;
c - 4,7 millions d’euros au titre des prestations payées sous forme de capital pour les IDR et de capital constitutif pour les retraites
supplémentaires ;
c - 3,2 millions d’euros au titre des plans de réduction d’effectif ;
c - 5,0 millions d’euros au titre des écarts actuariels (dont - 5,1 millions d’euros pour changement de taux d’actualisation, 0,1 million
d’euros pour l’expérience) ;
c -15,3 millions d’euros due à la reclassification de la provision pour retraites en activités destinées à être cédées.
F - ENGAGEMENTS DE RETRAITE : SENSIBILITÉ AUX VARIATIONS DE TAUX D’ACTUALISATION ET DU TAUX D’INFLATION
SUR LES PRINCIPAUX PÉRIMÈTRES
L’effet d’une augmentation de 25 points de base du taux d’actualisation et du taux d’inflation serait le suivant sur le montant des
engagements :
Taux d’actualisation
+ 0,25 pt
Taux d’inflation
+ 0,25 pt
France
(2,8) %
+ 2,8 %
Allemagne
(3,5) %
+ 0,7 %
(en pourcentage)
25.3 Gratifications d’ancienneté et médailles du travail
Le groupe évalue ses engagements liés aux primes accordées sous réserve de certaines conditions d’ancienneté et versées aux
salariés à l’occasion de la remise des médailles du travail. La valeur de ces engagements est calculée en appliquant la méthode et
les hypothèses retenues pour les évaluations des engagements de retraite. Ils sont provisionnés dans les comptes et s’élèvent à :
Au 31/12/2015
Au 31/12/2014
Sociétés françaises
6,7
7,8
Sociétés étrangères
18,2
19,3
24,9
27,1
(en millions d’euros)
TOTAL
25.4 Frais médicaux
En complément des engagements de retraite, certaines sociétés du groupe, principalement aux États-Unis, ont l’obligation de prendre
en charge des frais médicaux concernant leur personnel.
La provision s’établit comme suit :
(en millions d’euros)
Sociétés étrangères
TOTAL
Au 31/12/2015
Au 31/12/2014
23,5
26,9
23,5
26,9
Une augmentation de 25 points de base du taux d’actualisation et de 1 point du taux d’évolution des coûts médicaux entraînerait les
variations suivantes sur l’engagement du groupe :
60
(en pourcentage)
Taux d’actualisation
+ 0,25 pt
Taux d’évolution des
coûts médicaux + 1 pt
Engagement
(2,4) %
10,8 %
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Les charges comptabilisées s’expliquent comme suit :
Au 31/12/2015
Au 31/12/2014
Droits acquis par les salariés
(0,1)
(0,1)
Actualisation des droits projetés *
(1,1)
(1,1)
0,0
0,0
(1,2)
(1,2)
(en millions d’euros)
Curtailment
TOTAL
*
L’actualisation des droits projetés est enregistrée en « Autres revenus et charges financiers ».
Les passifs financiers définis par la norme IAS 39 comprennent les emprunts comptabilisés selon l’option juste valeur ou selon le
coût amorti.
Ils sont inscrits au bilan dans les postes suivants : Dettes financières courantes et non courantes (note 26), Dettes fiscales et sociales
(note 27) et Dettes diverses (note 28).
La ventilation des actifs et passifs financiers entre courants et non courants est déterminée par leur échéance à la date d’arrêté :
inférieure ou supérieure à un an.
NOTE 26
ENDETTEMENT FINANCIER NET
Les dettes financières sont généralement évaluées au coût amorti calculé à l’aide du taux d’intérêt effectif (TIE).
26.1 Détail de l’endettement financier
31/12/2015
31/12/2014
Emprunts obligataires
692,4
709,3
Emprunts auprès des établissements de crédit
246,3
288,9
1,5
2,4
24,0
28,4
(en millions d’euros)
Emprunts et dettes financières divers
Emprunts liés aux locations-financements
Instruments dérivés non courants
2,0
0,0
SOUS-TOTAL PASSIFS FINANCIERS NON COURANTS DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
966,2
1 029,0
Échéances à moins d’un an des emprunts à long terme
606,1
409,9
310,2
968,0
Concours bancaires et autres crédits à court terme
(1)
Instruments dérivés courants
2,6
5,5
918,9
1 383,4
1 885,1
2 412,4
(6,8)
(7,9)
(932,5)
(1 016,9)
ENDETTEMENT FINANCIER NET DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
945,8
1 387,6
Trésorerie nette
932,5
1 016,9
135,0
107,9
SOUS-TOTAL PASSIFS FINANCIERS COURANTS DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
TOTAL DES PASSIFS FINANCIERS DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
Instruments dérivés actifs non courants et courants
Placements de trésorerie et disponibilités
(1) Dont banques créditrices
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
61
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
ACTIVITÉS NON POURSUIVIES (PART DE L’ENDETTEMENT PRÉSENTÉE AU SEIN DES PASSIFS DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES)
Passifs financiers non courants des activités non poursuivies
3,6
Passifs financiers courants des activités non poursuivies
15,8
Placements de trésorerie et disponibilités des activités non poursuivies
(2,7)
ENDETTEMENT FINANCIER NET DES ACTIVITÉS EN COURS DE CESSION
16,7
TOTAL DE L’ENDETTEMENT FINANCIER DU GROUPE
Passifs financiers totaux
1 904,5
Placements de trésorerie et disponibilités
(942,0)
ENDETTEMENT FINANCIER NET TOTAL
962,5
Au regard du caractère non matériel des passifs financiers des activités non poursuivies, les analyses relatives à la dette sont présentées
pour l’ensemble du groupe.
26.2 Échéancier
2017
2018
2019
2020
2021 et
au-delà
Total
0,8
0,0
0,0
0,0
691,6
692,4
61,3
25,4
12,8
136,0
10,8
246,3
1,1
0,2
0,1
0,1
0,0
1,5
Emprunts liés aux locations financement
10,6
2,4
1,9
2,0
7,1
24,0
TOTAL AU 31 DÉCEMBRE 2015
73,8
28,0
14,8
138,1
709,5
964,2
(en millions d’euros)
Emprunts obligataires
Emprunts auprès des établissements de crédit
Emprunts et dettes financières divers
26.3 Financement
Les principaux éléments du financement du groupe sont décrits ci-dessous :
OBLIGATIONS 2016
Faurecia a émis le 9 novembre 2011 des obligations pour un montant total de 350 millions d’euros à échéance du 15 décembre 2016.
Ces obligations portent intérêt à 9,375 %, le coupon étant versé les 15 juin et 15 décembre de chaque année et pour la première fois
le 15 juin 2012 ; elles ont été émises à 99,479 % de leur valeur nominale et sont cotées sur la bourse de Luxembourg. Une émission
complémentaire de 140 millions d’euros a été effectuée le 21 février 2012, à même échéance et même taux d’intérêt, à 107,5 % du
nominal. Elles bénéficient d’une clause restreignant l’endettement additionnel au cas où l’EBITDA après certains ajustements est inférieur
à 2,5 fois les charges d’intérêt brutes, ainsi que de restrictions sur l’endettement du même type que celles du crédit syndiqué bancaire.
Les frais d’émission de ces obligations sont étalés comptablement en résultat sur la durée de vie des obligations. Les obligations 2016
bénéficient d’une garantie de certaines filiales du groupe.
OBLIGATIONS 2019
Faurecia a émis le 3 mai 2012 des obligations pour un montant de 250 millions d’euros à échéance du 15 juin 2019. Ces obligations
portent intérêt à 8,75 %, le coupon étant versé les 15 juin et 15 décembre de chaque année et pour la première fois le 15 juin 2012 ;
elles ont été émises à 99,974 % de leur valeur nominale et sont cotées à la bourse du Luxembourg. Ces obligations sont soumises aux
mêmes restrictions que les obligations d’échéance décembre 2016. Elles ne bénéficient pas de la garantie des filiales du groupe. Les
frais d’émission de ces obligations sont étalés comptablement en résultat sur la durée de vie des obligations.
Ainsi que Faurecia l’avait annoncé à la fin de l’année 2014, ces obligations ont fait l’objet d’un remboursement anticipé le 17 avril 2015,
après l’émission des nouvelles obligations 2022.
62
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
OBLIGATIONS 2022
Faurecia a émis des obligations à échéance du 15 juin 2022, portant intérêt à 3,125 %, le coupon étant versé les 15 juin et 15 décembre
de chaque année et pour la première fois le 15 juin 2015.
Une première tranche de ces obligations a été émise le 17 mars 2015 pour un montant de 500 millions d’euros, au pair. Une émission
complémentaire de 200 millions d’euros a été effectuée le 9 avril 2015, à même échéance et même taux d’intérêt, à 100,25 % du nominal.
Le 19 mai, les obligations de cette seconde tranche ont été entièrement assimilées à celles émises le 17 mars.
Elles bénéficient d’une clause restreignant l’endettement additionnel au cas où l’EBITDA après certains ajustements est inférieur à
2 fois les charges d’intérêt brutes, ainsi que de restrictions sur l’endettement du même type que celles du crédit syndiqué bancaire.
Ces obligations sont cotées sur l’Irish Stock Exchange (Global Exchange Market). Les frais d’émission de ces obligations sont étalés
comptablement en résultat sur la durée de vie des obligations. Elles bénéficient d’une garantie de certaines filiales du groupe, les
sociétés garantes étant les mêmes que celles qui garantissent les obligations échéance décembre 2016. Par ailleurs, ces garanties
disparaîtront automatiquement dès que ces obligations 2016 seront remboursées en totalité.
CRÉDIT SYNDIQUÉ
Faurecia a renouvelé par anticipation son crédit bancaire syndiqué mis en place en décembre 2011, et à échéance décembre 2016,
ce qui lui a permis de bénéficier de conditions plus favorables que dans le crédit précédent, tant en ce qui concerne les coûts que les
clauses restrictives (« covenants »).
Le nouveau crédit, signé le 15 décembre 2014, comporte une seule tranche d’échéance à 5 ans, pour un montant de 1 200 millions
d’euros.
Au 31 décembre 2015, cette facilité de crédit n’était pas tirée.
Cette nouvelle facilité de crédit contient une seule clause restrictive en matière de ratios financiers consolidés (contre deux dans le
crédit précédent) : le ratio Dette Nette */EBITDA ** doit être inférieur à 2,50. Le respect de ce ratio conditionne la disponibilité du crédit.
Au 31 décembre 2015, cette condition était respectée.
* Endettement net consolidé.
** Marge opérationnelle, majorée des dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations corporelles et incorporelles, correspondant aux
12 derniers mois.
Ce crédit comporte certaines clauses restrictives sur les cessions d’actifs (toute cession représentant plus de 25 % de l’actif total
consolidé serait soumise à autorisation des banques représentant les deux tiers du crédit syndiqué) et sur l’endettement de certaines
filiales.
Il bénéficie d’une garantie de certaines filiales du groupe, les sociétés garantes étant les mêmes que celles qui garantissent les
obligations échéance décembre 2016. Par ailleurs, ces garanties disparaîtront automatiquement dès que ces obligations 2016 seront
remboursées en totalité.
OCEANE 2018
Faurecia a émis le 18 septembre 2012 des obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes
(OCEANE), à échéance du 1er janvier 2018 pour un montant total de 250 millions d’euros. Ces obligations portent intérêt à 3,25 %, le
coupon étant versé le 1er janvier de chaque année et pour la première fois le 1er janvier 2013. Le montant nominal est de 19,48 euros
par obligation.
Faurecia dispose d’une possibilité d’amortissement anticipé des obligations à tout moment à compter du 15 janvier 2016, au pair majoré
des intérêts courus, par remboursement anticipé de la totalité des obligations restant en circulation, sous certaines conditions. Ces
obligations sont convertibles à tout moment par les porteurs à compter de leur date d’émission.
Les critères d’exigibilité anticipée des obligations incluent une clause de changement de contrôle mais elles n’incluent pas de clause
de détention minimale par PSA.
Faurecia a annoncé le 7 décembre 2015 son intention de rembourser au pair, le 15 janvier 2016, les obligations à option de conversion
et/ou d’échange en actions nouvelles ou existantes émises en septembre 2012 pour 250 millions d’euros, échéance 1er janvier 2018.
À la suite de l’annonce de cette opération, 94,5 % des obligations étaient converties au 31 décembre 2015, et le nominal restant des
obligations en vie à cette date s’élevait à 13,7 millions d’euros. Au 15 janvier 2016, la quasi-totalité des obligations avait été convertie,
et les 0,2 million d’euros de nominal résiduel ont été remboursés.
Au 31 décembre 2015, 94,5 % de la composante dette de l’OCEANE a été reclassée en capitaux propres.
En application d’IAS 39, la juste valeur de l’OCEANE est comptabilisée sous deux composantes, une composante dette, calculée à
l’aide d’un taux d’intérêt du marché pour un emprunt obligataire non convertible équivalent et une composante option de conversion,
déterminée par différence entre la juste valeur de l’OCEANE et la composante dette ; ces deux composantes étaient à l’émission
respectivement de 198,3 millions d’euros et de 46,5 millions d’euros ; au 31 décembre 2015, compte tenu des conversions, la composante
dette est de 12,9 millions d’euros.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
63
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
L’échéancier global de liquidité du groupe se présente comme suit au 31 décembre 2015 :
Valeur Bilan
Échéancier contractuel non actualisé
(en millions d’euros)
Actif
Autres actifs financiers non courants
69,4
69,4
69,4
Autres actifs non courants
36,5
36,5
36,5
1 696,9
1 696,9
1 678,9
932,5
932,5
932,5
Créances commerciales
Trésorerie et équivalents de trésorerie
Passif
Total
0-3 mois
3-6 mois 6-12 mois
1-5 ans
> 5 ans
18,0
Intérêts sur :
Crédit syndiqué
0,0
0,0
Emprunts obligataires
(3,0)
(199,1)
OCEANE
(0,4)
(0,4)
(0,4)
Autres emprunts long terme
(4,7)
(4,7)
(1,9)
Emprunts liés aux locations
financement (part CT)
(33,9)
(33,9)
(0,3)
(2,5)
(109,4)
(7,1)
(7,1)
(6,6)
(0,3)
(0,2)
(398,0)
(398,0)
(275,7)
(45,2)
(77,1)
(3 449,7)
(3 449,7)
(3 400,8)
(16,5)
(32,4)
(12,9)
(13,7)
(13,7)
(0,8)
(0,8)
(0,2)
(0,2)
(0,4)
Emprunt obligataire 2016
(490,1)
(490,0)
Emprunt obligataire 2022
(691,6)
(700,0)
0,0
0,0
(246,3)
(246,3)
(235,5)
(1,6)
(1,6)
(1,6)
Emprunts liés aux locations
financement (part LT)
(24,0)
(24,0)
(16,9)
Instruments dérivés de taux
(2,0)
(2,0)
(0,2)
(0,2)
(0,4)
(1,2)
(2,0)
(2,0)
(0,2)
(0,2)
(0,4)
(1,2)
8,5
(7,6)
0,9
3,0
(2,0)
(0,1)
0,0
7,9
(2,6)
5,3
5,3
0,4
(5,0)
(4,6)
(2,5)
(2,0)
(0,1)
0,2
0,0
0,2
0,2
2 743,8
(5 339,8)
(2 801,2)
(1 085,1)
(80,7)
(637,0)
Autres passifs financiers courants
Dettes fournisseurs
(21,8)
Emprunts obligataires hors intérêts
OCEANE 2018
ORA
(490,0)
(700,0)
Emprunts auprès des établissements
de crédit
Crédit syndiqué
Autres
Emprunts et dettes financières divers
(10,8)
(7,1)
c dont dérivés de taux en couverture
de flux futurs
c dont dérivés de taux non qualifiés
de couverture au sens IFRS
Instruments dérivés de change
c dont dérivés de change en couverture
de juste valeur
c dont dérivés de change en couverture
de flux futurs
c dont dérivés de change non qualifiés
de couverture au sens IFRS
TOTAL
64
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
(258,7)
(739,7)
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
26.4 Analyse des dettes financières
Au 31 décembre 2015, pour l’ensemble des dettes financières du groupe (activités poursuivies et non poursuivies) la partie à taux
variable s’élevait à 28,1 % des dettes financières avant opérations de couverture.
Les intérêts d’emprunts payables au titre de la dette à taux variable sont partiellement couverts contre une hausse des taux d’intérêt
au moyen d’instruments dérivés (cf. note 30.2).
31/12/2015
(en millions d’euros)
Dette financière à taux variable
Dette financière à taux fixe
TOTAL
534,7
28,1 %
1 369,8
71,9 %
1 904,5
100,0 %
Les dettes financières, compte tenu des swaps de change, se ventilent par devise de remboursement comme suit :
(en millions d’euros)
Euro
Dollar US
Autres devises
TOTAL
31/12/2015
31/12/2014
1 469,1
77,2 %
1 815,2
75,3 %
397,1
20,8 %
447,1
18,5 %
38,3
2,0 %
150,1
6,2 %
1 904,5
100,0 %
2 412,4
100,0 %
Sur l’ensemble de l’année 2015, le taux d’intérêt moyen pondéré de l’endettement financier brut est de 5,12 %.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
65
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
DETTES FISCALES ET SOCIALES
NOTE 27
31/12/2015
(en millions d’euros)
Dettes envers le personnel (Salaires)
276,2
286,5
Charges sociales
142,4
147,4
Participation des salariés
22,4
19,3
Autres dettes fiscales et sociales
98,0
126,4
539,0
579,6
31/12/2015
31/12/2014
112,6
76,2
Produits constatés d’avance
15,3
17,1
Impôts courants
46,0
52,1
Autres dettes
56,8
63,1
5,0
6,4
235,7
214,9
TOTAL
DETTES DIVERSES
NOTE 28
(en millions d’euros)
Dettes sur immobilisations et comptes rattachés
Instruments dérivés de change opérationnels
TOTAL
66
31/12/2014
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 29
INSTRUMENTS FINANCIERS
29.1 Instruments financiers inscrits au bilan
Ventilation par catégorie d’instruments (1)
31/12/2015
(en millions d’euros)
Autres titres de participation
Autres actifs financiers non courants
Créances clients et comptes rattachés
Valeur au
bilan des
éléments ne
Juste
constituant
Juste
valeur
pas des
valeur
Actifs
par
Valeur instruments
par capitaux disponibles Prêts et
au bilan
financiers résultat (2) propres (2) à la vente créances
15,6
15,6
69,4
69,4
69,4
1 696,9
1 696,9
252,2
253,9
275,0
275,0
253,9
Créances diverses et charges payées
d’avance
316,5
Instruments dérivés changes
6,8
Instruments dérivés taux
0,0
ACTIFS
15,6
1 696,9
Autres créances d’exploitation
Trésorerie et équivalents de trésorerie
1,7
41,5
6,4
0,4
6,8
0,0
932,5
932,5
41,5
Dettes financières non courantes *
966,2
1,6
Dettes financières courantes *
918,9
Acomptes reçus des clients
125,9
125,9
3 449,7
3 449,7
Dettes fiscales et sociales
539,0
Dettes diverses
235,7
Dont Instruments dérivés changes
Instruments dérivés taux
PASSIFS
940,6
932,5
3 291,6
Dettes fournisseurs et comptes
rattachés
Juste
Dettes valeur des
au coût instruments
amorti financiers
15,6
2 293,5
0,0
3 250,1
964,6
965,4
918,9
978,4
4 325,4 1 883,5
1 943,8
539,0
15,3
7,6
2,6
7,0
2,6
5,0
2,0
6 235,4
0,4
210,8
2,0
16,9
2,6
7,0
0,0
(1) Aucune reclassification entre catégories d’instruments financiers n’a été réalisée en cours d’exercice.
(2) Tous les instruments financiers de cette catégorie sont des actifs et passifs financiers désignés comme tels dès l’origine.
* La juste valeur des OCEANEs 2018 s’établissait sur la base du taux de clôture au 31/12/2015 de 46,0 euros à 32,3 millions d’euros.
Au bilan, les OCEANEs sont réparties en un montant de dette représentant la valeur de la composante obligataire hors option de conversion et une
composante enregistrée en capitaux propres qui représente la valeur de l’option de conversion en actions.
La juste valeur des emprunts obligataires, hors coupons courus, s’établissait sur la base du taux de clôture au 31/12/2015 pour les obligations 2016
de 108,296 % du pair à 530,7 millions d’euros et pour les obligations 2022 de 98,916 % du pair à 692,4 millions d’euros.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
67
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Ventilation par catégorie d’instruments (1)
31/12/2014
(en millions d’euros)
Valeur au
bilan des
éléments ne
Juste
constituant
Juste
valeur
pas des
valeur
Actifs
par
Valeur instruments
par capitaux disponibles Prêts et
au bilan
financiers résultat (2) propres (2) à la vente créances
Autres titres de participation
14,6
Autres actifs financiers non courants
62,7
Créances clients et comptes rattachés
14,6
1 677,0
Autres créances d’exploitation
275,9
Créances diverses et charges payées
d’avance
229,3
Instruments dérivés changes
8,2
Instruments dérivés taux
0,0
0,3
57,8
7,6
14,6
62,7
62,7
1 677,0
1 677
275,9
276,2
171,5
171,5
0,3
7,9
0,0
Trésorerie et équivalents de trésorerie
1 016,9
ACTIFS
3 284,6
57,8
Dettes financières non courantes *
1 029,0
2,4
Dettes financières courantes *
1 377,9
Acomptes reçus des clients
Juste
Dettes valeur des
au coût instruments
amorti financiers
1 016,9
1 024,8
1 016,9
0,3
14,6
2 187,1
0,0
3 226,8
1 026,6
1 247,7
1 377,9
1 384,0
98,4
98,4
98,4
3 311,5
3 311,5
3 311,5
Dettes fiscales et sociales
586,0
586,0
586,0
Dettes diverses
214,9
185,9
197,8
Dettes fournisseurs et comptes
rattachés
Dont Instruments dérivés changes
Instruments dérivés taux
PASSIFS
17,1
10,9
4,5
7,4
4,5
6,4
10,9
1,0
1,0
1,0
6 617,7
19,5
4,5
7,4
0,0
4 181,8 2 404,5
6 837,3
(1) Aucune reclassification entre catégories d’instruments financiers n’a été réalisée en cours d’exercice.
(2) Tous les instruments financiers de cette catégorie sont des actifs et passifs financiers désignés comme tels dès l’origine.
* La juste valeur des OCEANEs 2018 s’établissait sur la base du taux de clôture au 31/12/2014 de 28,8 euros à 369,6 millions d’euros.
Au bilan, les OCEANEs sont réparties en un montant de dette représentant la valeur de la composante obligataire hors option de conversion et une
composante enregistrée en capitaux propres qui représente la valeur de l’option de conversion en actions.
La juste valeur des emprunts obligataires, hors coupons courus, s’établissait sur la base du taux de clôture au 31/12/2014 pour les obligations 2016
de 113,964 % du pair à 558,4 millions d’euros et pour les obligations 2019 de 108,923 % du pair à 272,3 millions d’euros.
Les principales méthodes d’évaluation retenues sont les suivantes :
Les éléments comptabilisés à la juste valeur par résultat ainsi que les instruments dérivés de couverture, sont évalués par application
d’une technique de valorisation faisant référence à des taux cotés sur le marché interbancaire (Euribor…) et à des cours de change
fixés quotidiennement par la Banque Centrale Européenne.
Les dettes financières sont essentiellement comptabilisées au coût amorti, calculé à l’aide du taux d’intérêt effectif (TIE).
La juste valeur des créances et des dettes fournisseurs des activités industrielles et commerciales est assimilée à leur valeur au bilan,
compte tenu de leurs échéances très courtes.
68
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Effet en résultat des instruments financiers :
2015
Effet en
résultat
retraité
(en millions d’euros)
Ventilation par catégorie d’instruments
Juste
Actifs
valeur par disponibles
résultat
à la vente
Différences de change sur opérations
commerciales
(7,7)
(8,8)
Produits sur prêts, titres de placement et
trésorerie
12,1
12,1
Charges de financement
Prêts et
créances
Autres revenus et charges financiers
(173,6)
(45,2)
(45,0)
(214,4)
3,3
0,0
2014
Effet en
résultat
retraité
(en millions d’euros)
Différences de change sur opérations
commerciales
(45,0)
(0,2)
(173,6)
Charges de financement
Juste
valeur
Actifs
par disponibles
résultat
à la vente
Prêts et
créances
Dettes au
coût
amorti
Autres revenus et charges financiers
Instruments
dérivés
(2,2)
7,9
7,9
(186,6)
(186,6)
(60,0)
Gains nets ou pertes nettes
0,9
Ventilation par catégorie d’instruments
(2,2)
Produits sur prêts, titres de placement et
trésorerie
Instruments
dérivés
1,1
(173,6)
Gains nets ou pertes nettes
Dettes au
coût
amorti
(70,1)
(240,9)
7,9
0,0
(70,1)
10,1
(186,6)
7,9
Le tableau de passage des provisions pour dépréciation et les pertes de valeurs constatées pour chaque catégorie d’actifs financiers
se présente ainsi au 31 décembre 2015 :
Solde au
01/01/2015
Dotations
Pertes
imputées
Reprises
Reclassements
IFRS 5
Variation de
périmètre et
autres
mouvements
(25,3)
(13,4)
18,6
0,0
1,1
(0,2)
(19,2)
(3,3)
0,0
1,5
0,0
0,0
0,0
(1,8)
Actifs financiers non courants
(24,6)
(9,7)
5,4
0,0
1,3
(0,4)
(28,0)
Autres créances d’exploitation
et créances diverses
(9,5)
(2,8)
0,0
0,0
0,4
(6,5)
(18,4)
(62,7)
(25,9)
25,5
0,0
2,8
(7,1)
(67,4)
(en millions d’euros)
Provisions créances clients
Titres non consolidés
TOTAL
Solde au
31/12/2015
29.2 Instruments financiers – hiérarchie de juste valeur
Les instruments financiers évalués à la juste valeur sont de niveau 1 (prix cotés sur le marché) pour les placements à court terme de
trésorerie et de niveau 2 (évaluation par application d’une technique de valorisation faisant référence à des taux cotés sur le marché
interbancaire (Euribor…) et à des cours de change fixés quotidiennement par la Banque Centrale Européenne basée sur les données
observables sur les marchés) pour les instruments dérivés de change et de taux.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
69
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
COUVERTURE DES RISQUES DE CHANGE ET DE TAUX D’INTÉRÊT
NOTE 30
30.1 Opérations en devises et instruments dérivés
Les opérations en monnaies étrangères sont enregistrées au cours du jour de la transaction. À l’arrêté des comptes, les dettes et
créances sont revalorisées au taux en vigueur à la date de clôture. Les écarts provenant de cette réévaluation sont inscrits au compte
de résultat en marge opérationnelle pour les créances et dettes opérationnelles et en « Autres revenus et charges financiers » pour
les autres créances ou dettes.
Les instruments dérivés cotés sur des marchés organisés ou de gré à gré, avec des contreparties de premier rang, sont utilisés en
couverture des risques de change et de taux.
Ils sont inscrits dans le bilan pour leur juste valeur.
30.2 Couverture des risques de change
Faurecia couvre de façon centralisée le risque de change de ses filiales, lié à leurs opérations commerciales, au moyen d’opérations
de change à terme ou optionnelles ainsi que de financement en devises. Cette gestion centralisée est mise en œuvre par la direction
du financement et de la trésorerie du groupe, sous la responsabilité de la direction générale. Les décisions de gestion sont prises au
sein d’un comité de gestion des risques de marché qui se réunit mensuellement.
Les transactions futures sont couvertes sur la base des flux prévisionnels établis lors de la préparation des budgets validés par la
direction générale, ces prévisions étant remises régulièrement à jour. Les instruments dérivés contractés au titre de ces transactions
futures sont qualifiés de cash flow hedge lorsqu’il existe une relation de couverture au sens de la norme IAS 39.
Les filiales dont la devise fonctionnelle n’est pas l’euro bénéficient de prêts intragroupes dans leurs devises fonctionnelles. Ces prêts
étant refinancés en euros et bien qu’ils soient éliminés en consolidation, ils contribuent à l’exposition au risque de change du groupe
et ce risque est couvert au moyen de swaps de change.
Les variations de valeur intrinsèque des instruments affectés à la couverture de chiffres d’affaires futurs (parties efficaces des
couvertures) sont enregistrées en capitaux propres et sont reprises en marge opérationnelle à la date de réalisation du chiffre d’affaires
couvert.
Les variations de valeur intrinsèque des instruments de couverture de créances et dettes commerciales sont enregistrées en marge
opérationnelle.
Les variations de valeur des parties non efficaces des couvertures (valeur temps de ces couvertures) ainsi que les variations de valeur
des instruments de couverture des autres créances et dettes sont enregistrées en autres produits et charges financiers.
AU 31/12/2015
Devise de risque (en millions d’euros)
Actifs commerciaux (moins passifs)
Actifs financiers (moins passifs) *
Transactions futures **
Position nette avant gestion
Instruments dérivés de change
Position nette après gestion
USD
CZK
CAD
RUB
GBP
PLN
MXN
ZAR
1,0
(6,5)
0,0
0,0
0,0
(13,1)
0,0
11,1
375,9
0,0
(11,2)
11,7
(53,7)
0,0
0,0
26,6
43,2
(56,3)
(9,1)
37,6
1,2
(135,1)
(57,1)
(18,8)
420,1
(62,8)
(20,3)
49,3
(52,5)
(148,2)
(57,1)
18,9
(418,7)
58,0
21,9
(40,5)
53,7
140,9
52,3
(26,6)
1,4
(4,9)
1,6
8,7
1,2
(7,3)
(4,8)
(7,7)
* Y compris financements inter-compagnies.
** Exposition commerciale prévue sur les 6 prochains mois.
70
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
AU 31/12/2014
Devise de risque (en millions d’euros)
Actifs commerciaux (moins passifs)
Actifs financiers (moins passifs) *
Instruments dérivés de change
CZK
CAD
RUB
GBP
PLN
ZAR
17,2
0,0
0,0
0,0
(1,7)
(16,9)
(0,3)
357,1
0,0
115,6
(3,0)
(68,6)
0,0
34,5
41,4
(59,3)
(9,6)
43,0
20,4
(108,1)
(0,8)
415,7
(59,3)
106,0
40,0
(49,9)
(125,0)
33,4
(415,6)
50,7
(109,5)
(2,1)
50,4
117,4
(37,8)
0,1
(8,6)
(3,6)
37,9
0,5
(7,6)
(4,3)
Transactions futures **
Position nette avant gestion
USD
Position nette après gestion
* Y compris financements inter compagnies.
** Exposition commerciale prévue sur les 6 prochains mois.
Les instruments de couverture sont comptabilisés au bilan à leur juste valeur. Celle-ci est établie à partir des valorisations réalisées
en interne à partir des données de marché et contrôlées avec les valorisations fournies par les contreparties bancaires.
Information sur les notionnels couverts
Valeur au bilan
Échéances
Actif
Passif
Notionnel *
< 1 an
de 1 à
5 ans
> 5 ans
1,1
0,0
29,0
29,0
0,0
0,0
- swap de prêts inter-compagnies en devises
6,8
(2,6)
555,2
555,2
0,0
0,0
- cross-currency swap
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,4
(5,0)
327,3
327,3
0,0
0,0
0,2
0,0
41,9
41,9
0,0
0,0
8,5
(7,6)
(en millions d’euros)
Au 31/12/2015
Couverture à la juste valeur
- contrats de change à terme
Couverture de flux futurs
- contrats de change à terme
Non éligible à la comptabilité de couverture
*
Notionnel en valeur absolue.
Valeur au bilan
Échéances
Actif
Passif
Notionnel *
< 1 an
de 1 à
5 ans
> 5 ans
- contrats de change à terme
0,0
0,0
2,5
2,5
0,0
0,0
- swap de prêts inter-compagnies en devises
5,6
(4,5)
753,8
753,8
0,0
0,0
- cross-currency swap
2,3
0,0
17,4
9,1
8,3
0,0
0,2
(6,4)
281,5
281,5
0,0
0,0
0,1
0,0
2,1
2,1
0,0
0,0
8,2
(10,9)
(en millions d’euros)
Au 31/12/2014
Couverture à la juste valeur
Couverture de flux futurs
- contrats de change à terme
Non éligible à la comptabilité de couverture
*
Notionnel en valeur absolue.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
71
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
La sensibilité du résultat et des capitaux propres du groupe au 31 décembre 2015, résultant d’une variation de chaque devise de risque
par rapport à l’euro se présente comme suit pour les principales devises auxquelles est exposé le groupe :
Devise de risque (en millions d’euros)
USD
CZK
CAD
RUB
GBP
PLN
ZAR
Au 31/12/2015
1,09
27,02
1,51
80,67
0,73
4,26
16,95
5,0 %
5,0 %
5,0 %
5,0 %
5,0 %
5,0 %
5,0 %
1,14
28,37
1,59
84,71
0,77
4,48
17,80
(0,73)
0,32
0,56
1,33
0,13
0,59
(0,62)
1,81
(2,76)
0,03
0,00
0,00
(6,67)
0,00
Hypothèses de variation (Dépréciation devise de
risque/EUR)
Taux après sensibilité
Impact sur le résultat avant impôt (en millions d’euros)
Impact sur les capitaux propres (en millions d’euros)
Ces impacts traduisent d’une part, l’effet en résultat de la variation des cours de change, sur la valorisation au taux de clôture, des actifs
et passifs figurants au bilan, net de l’impact de la variation de valeur intrinsèque des instruments de couverture éligibles à la couverture
de juste valeur ou non éligibles et d’autre part l’effet en capitaux propres, de la variation de valeur intrinsèque des instruments de
couverture pour les dérivés éligibles à la comptabilité de couverture des flux futurs (cash flow hedge).
30.3 Couverture du risque de taux
Faurecia gère de façon centralisée la couverture du risque de taux. Cette gestion est mise en œuvre par la direction du financement
et de la trésorerie du groupe, sous la responsabilité de la direction générale. Les décisions de gestion sont prises au sein d’un comité
de gestion des risques de marché qui se réunit mensuellement.
La variation de juste valeur des instruments de couverture de taux pour lesquels les relations de couvertures ne répondent pas aux
critères définis par l’IAS 39, ou pour lesquels il n’a pas été choisi d’appliquer la comptabilité de couverture, est portée directement en
autres produits et charges financiers.
Le tableau ci-dessous montre la position de taux du groupe en fonction de la nature des instruments de bilan et des instruments
dérivés (taux fixe ou taux variable). Les actifs financiers comprennent la trésorerie et les équivalents de trésorerie ; les instruments
de couverture de taux comprennent les swaps de taux ainsi que les instruments optionnels qui sont dans la monnaie.
(en millions d’euros)
31/12/2015
Moins d’un an
De 1 à 2 ans
De 2 à 5 ans
Plus de 5 ans
Taux
fixe
Taux
Taux
fixe variable
Taux
Taux
fixe variable
Taux
Taux
fixe variable
Actifs
Taux
fixe
Taux
variable
942,0
942,0
Passifs financiers
(516,7)
(412,1)
(36,2)
(21,8)
(90,3)
(100,8) (726,6)
0,0 (1 369,8)
(534,7)
Position nette avant gestion
(516,7)
529,9
(36,2)
(21,8)
(90,3) (100,8) (726,6)
0,0 (1 369,8)
407,3
0,0
0,0
(50,0)
50,0 (400,0)
400,0
0,0
(450,0)
450,0
(516,7)
529,9
(86,2)
28,2 (490,3)
299,2 (726,6)
0,0 (1 819,8)
857,3
Instruments de couverture
de taux
Position nette après gestion
(en millions d’euros)
31/12/2014
0,0
Moins d’un an
De 1 à 2 ans
De 2 à 5 ans
Plus de 5 ans
Taux
fixe
Taux
Taux
fixe variable
Taux
Taux
fixe variable
Taux
Taux
fixe variable
Actifs
72
Taux
variable
Total
Taux
variable
Total
Taux
fixe
1 016,9
Taux
variable
1 016,9
Passifs financiers
(258,6) (1 106,4) (565,8)
(77,3) (306,1)
(68,1)
(26,5)
(3,6) (1 157,0) (1 255,4)
Position nette avant gestion
(258,6)
(89,5) (565,8)
(77,3) (306,1)
(68,1)
(26,5)
(3,6) (1 157,0)
Instruments de couverture
de taux
(470,0)
470,0
0,0
0,0
0,0
Position nette après gestion
(728,6)
380,5 (565,8)
(77,3) (306,1)
(68,1)
(26,5)
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
0,0
0,0
0,0
(238,5)
(470,0)
470,0
(3,6) (1 627,0)
231,5
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Les principales composantes de la dette à taux fixe sont :
c les obligations à échéance décembre 2016 émises en novembre 2011 et en février 2012 pour un total de 490 millions d’euros ;
c les obligations à échéance décembre 2022 émises en mars et en avril 2015 pour un total de 700 millions d’euros.
Une partie significative de dette brute (crédit syndiqué lorsqu’il est tiré, emprunts à court terme, billets de trésorerie) étant à taux variable
ou renouvelable, la politique de couverture mise en œuvre a pour objectif de limiter l’effet de la variation des taux courts sur le résultat
du Groupe. Cette couverture se fait essentiellement au moyen de swaps de taux, en euros. Afin de tirer parti de taux historiquement
bas, des couvertures de taux à 2 et 3 ans ont été mises en place au premier semestre de 2015 pour couvrir contre une hausse des
taux une part des intérêts d’emprunts à taux variable payables au cours de 2016 et 2017.
Les instruments de couverture de taux sont comptabilisés au bilan à leur juste valeur. Celle-ci est établie à partir de valorisations
calculées à partir des données de marché, confirmées par les contreparties bancaires.
Le détail des notionnels d’instruments de couverture est le suivant :
Valeur au bilan
(en millions d’euros)
Au 31/12/2015
Actif
Notionnel par échéances
Passif
< 1 an
de 1 à 5 ans
> 5 ans
Options de taux
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
Swap taux variable/taux fixe
0,0
(2,0)
0,0
450,0
0,0
Primes restant à verser
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
(2,0)
0,0
450,0
0,0
Valeur au bilan
(en millions d’euros)
Notionnel par échéances
Au 31/12/2014
Actif
Passif
< 1 an
de 1 à 5 ans
> 5 ans
Options de taux
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
Swap taux variable/taux fixe
0,0
(1,0)
470,0
0,0
0,0
Primes restant à verser
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
0,0
(1,0)
470,0
0,0
0,0
Une partie de la dette étant à taux variable comme l’indique le tableau de la note 26.4, une hausse des taux courts aurait pour effet
d’augmenter les intérêts financiers de la dette.
Les tests de sensibilité mis en œuvre, en prenant pour hypothèse une hausse de 100 points de base du niveau moyen des taux d’intérêt
par rapport à la courbe des taux du 31 décembre 2015, montrent que l’effet sur le montant des charges de financement (avant impôt)
ne serait pas significatif, compte tenu des caractéristiques de la dette et des instruments dérivés existants au 31 décembre 2015.
30.4 Risque de contrepartie sur les instruments dérivés
Faurecia conclut l’essentiel de ses transactions sur produits dérivés avec des banques commerciales faisant partie de son pool de
banques, et dont la notation ne crée pas un risque de contrepartie matériel. La prise en compte des conventions de compensation des
produits dérivés existant avec les contreparties, est résumée dans les tableaux ci-dessous :
(a)
Actifs financiers au 31/12/2015
(en millions d’euros)
Valeur brute
comptable
(avant
compensation)
(c) = (a) - (b)
(d) Effet des « autres
accords de compensation »
(ne répondant pas
aux critères de
compensation IAS 32)
(e) = (c) - (d)
Montants bruts
compensés Montants nets
(conformément présentés au
à IAS 32)
bilan
Instruments
Financiers
Juste valeur
des
collatéraux
financiers
Exposition
nette
(b)
Dérivés
7,99
0,00
7,99
11,28
0,00
(3,29)
Autres instruments financiers
0,00
0,00
0,00
0,00
0,00
0,00
7,99
0,00
7,99
11,28
0,00
(3,29)
TOTAL
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
73
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
(c) = (a) - (b)
(d) Effet des « autres
accords de compensation »
(ne répondant pas
aux critères de
compensation IAS 32)
(e) = (c) - (d)
Montants bruts
compensés Montants nets
(conformément présentés au
à IAS 32)
bilan
Juste valeur
des
collatéraux
financiers
Exposition
nette
(a)
Passifs financiers au 31/12/2014
(en millions d’euros)
Valeur brute
comptable
(avant
compensation)
(b)
Instruments
Financiers
Dérivés
9,54
0,00
9,54
11,28
0,00
(1,73)
Autres instruments financiers
0,00
0,00
0,00
0,00
0,00
0,00
9,54
0,00
9,54
11,28
0,00
(1,73)
TOTAL
ACTIFS ET PASSIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS ET ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
NOTE 31
Un actif immobilisé ou un groupe d’actifs et de passifs, est détenu en vue de la vente quand sa valeur comptable sera recouvrée
principalement par le biais d’une vente et non d’une utilisation continue. Pour que tel en soit le cas, l’actif doit être disponible en vue
de sa vente immédiate et sa vente hautement probable.
Ces actifs ou groupes d’actifs sont présentés séparément des autres actifs ou groupe d’actifs, sur la ligne « actifs destinés à être cédés »
du bilan consolidé dès lors qu’ils sont matériels. Ces actifs ou groupes d’actifs sont mesurés au plus bas de la valeur comptable ou du
prix de cession estimé, net des coûts relatifs à la cession. Les passifs d’un groupe d’actifs détenus en vue d’être cédés sont présentés
sur la ligne « Passifs liés aux actifs détenus en vue d’être cédés » du passif du bilan consolidé.
Une activité non poursuivie est définie comme un composant de l’entreprise faisant l’objet soit d’une cession, soit d’un classement en
actifs détenus en vue de la vente, qui représente une activité ou une zone géographique significative pour le groupe.
La contribution de l’activité non poursuivie se décompose comme suit :
(en millions d’euros)
CHIFFRE D’AFFAIRES
Coûts des biens et services vendus
2014
1 921,5
1 952,3
(1 751,2)
(1 784,5)
Frais d’études, de recherche et développement
(18,7)
(20,7)
Frais généraux et commerciaux
(69,0)
(68,5)
82,6
78,6
Autres revenus
1,1
0,0
Autres charges
(0,1)
(6,7)
0,2
0,1
(3,8)
(4,5)
MARGE OPÉRATIONNELLE
Produits sur prêts, titres de placement et trésorerie
Charges de financement
Autres revenus et charges financiers
(0,4)
(0,5)
RÉSULTAT DES ENTREPRISES CONTRÔLÉES AVANT IMPÔTS
79,6
67,0
(24,7)
(27,5)
7,1
7,2
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
62,0
46,7
Résultat net des sociétés mises en équivalence
(1,2)
(3,6)
RÉSULTAT NET CONSOLIDÉ DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
60,8
43,1
Part du groupe dans les activités non poursuivies
60,8
43,1
0,0
0,0
Impôts courants
Impôts différés
Part des intérêts minoritaires dans les activités non poursuivies
74
2015
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
De même, les lignes « Actifs destinés à être cédés » et « Passifs liés aux actifs détenus en vue d’être cédés » du bilan consolidé,
s’analysent comme suit :
ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
31/12/2015
(en millions d’euros)
Écarts d’acquisition
125,4
Immobilisations incorporelles
28,7
Immobilisations corporelles
244,7
Titres mis en équivalence
0,2
Autres titres de participation
0,0
Autres actifs financiers non courants
1,0
Autres actifs non courants
0,9
Actifs d’impôts différés
11,1
TOTAL ACTIFS NON COURANTS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
412,0
Stocks et en-cours nets
123,1
Créances clients et comptes rattachés
38,0
Autres créances d’exploitation
15,9
Créances diverses
21,7
Autres actifs financiers courants
0,0
Trésorerie et équivalents de trésorerie
2,7
TOTAL ACTIFS COURANTS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
201,4
TOTAL DES ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
613,4
PASSIFS LIÉS À DES ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
31/12/2015
(en millions d’euros)
Provisions non courantes
18,1
Passifs financiers non courants
3,6
Autres passifs non courants
0,0
Passifs d’impôts différés
11,2
TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
32,9
Provisions courantes
7,4
Passifs financiers courants
15,8
Acomptes reçus des clients
11,6
Dettes fournisseurs et comptes rattachés
230,9
Dettes fiscales et sociales
62,5
Dettes diverses
14,7
TOTAL DES PASSIFS COURANTS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
342,9
TOTAL DES PASSIFS LIÉS À DES ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS
375,8
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
75
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Enfin, les lignes «Flux d’exploitation liés aux activités non poursuivies », «Flux d’investissement liés aux activités non poursuivies » et
«Flux de financement liés aux activités non poursuivies » se décomposent comme suit :
Exercice 2015
Exercice
2014 retraité
Marge opérationnelle
82,6
78,6
Amortissements et Provisions pour dépréciation des immobilisations
56,3
49,9
138,9
128,5
(en millions d'euros)
I- OPÉRATIONS D’EXPLOITATION DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
Marge Opérationnelle avant Amortissements et Provisions pour dépréciation
Provisions courantes et non courantes opérationnelles
(1,7)
4,5
(Plus)/Moins value sur cession d'actifs opérationnels
(0,5)
0,0
Restructuring décaissé
(1,2)
(5,3)
Frais financiers décaissés nets des produits
(3,4)
(4,6)
0,8
(5,0)
(24,1)
(27,0)
0,0
0,0
Autres revenus et charges décaissés
Impôts décaissés
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence
Variation du besoin en fonds de roulement
Variation des stocks
Variation des créances clients
Variation des dettes fournisseurs
24,7
53,6
(29,3)
57,6
62,1
2,7
5,5
(32,0)
Variation des autres créances et dettes d'exploitation
(6,7)
31,4
Variation des créances et dettes diverses (hors impôt)
(6,9)
(6,1)
133,5
144,6
(54,4)
(44,5)
(0,4)
(0,5)
(12,6)
(7,5)
Acquisition / Cession de titres de participation et d'activités
(nette de la trésorerie apportée)
0,0
0,0
Produit de cessions d'immobilisations corporelles
3,4
1,2
Produit de cessions d'actifs financiers
0,0
0,0
(3,2)
(1,4)
2,2
(2,8)
(65,0)
(55,5)
68,5
89,1
FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L'EXPLOITATION
DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
II- OPÉRATIONS D’INVESTISSEMENT DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
Investissements en immobilisations corporelles
Investissements en immobilisations incorporelles
Investissements en frais de développement
Variation des créances et dettes sur investissements
Autres variations
FLUX DE TRÉSORERIE SUR OPÉRATIONS D'INVESTISSEMENT
DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
EXCEDENT /(BESOIN) DE FINANCEMENT DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES (I)+(II)
III- OPÉRATIONS DE FINANCEMENT DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
Emission d'emprunts et nouveaux passifs financiers
76
(33,4)
(25,8)
Remboursements d'emprunts et autres passifs financiers
(4,8)
(2,6)
FLUX DE TRÉSORERIE DES OPÉRATION FINANCIÈRES
DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
(38,2)
(28,4)
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 32
ENGAGEMENTS DONNÉS ET PASSIFS ÉVENTUELS
ENGAGEMENTS DONNÉS AU TITRE DES ACTIVITÉS POURSUIVIES
(en millions d’euros)
31/12/2015
31/12/2014
433,6
487,7
Redevances à payer sur contrats de location simple
Garanties données au titre de l’endettement financier :
- hypothèques sur différents immeubles du groupe
Dettes cautionnées
Commandes fermes d’immobilisations corporelles et incorporelles
Divers
TOTAL
5,6
6,3
65,7
66,0
105,2
98,1
2,2
1,9
612,3
660,0
ENGAGEMENTS DONNÉS AU TITRE DES ACTIVITÉS NON POURSUIVIES
31/12/2015
(en millions d’euros)
Redevances à payer sur contrats de location simple
79,8
Garanties données au titre de l’endettement financier :
- hypothèques sur différents immeubles du groupe
0,0
Dettes cautionnées
11,5
Commandes fermes d’immobilisations corporelles et incorporelles
10,6
Divers
0,0
TOTAL
101,9
Les échéanciers des redevances sur les contrats de location non capitalisés se ventilent de la manière suivante :
31/12/2015
31/12/2014
N+1
107,7
95,3
N+2
86,8
76,0
N+3
73,7
63,5
N+4
60,8
55,4
184,4
197,5
513,4
487,7
(en millions d’euros)
N+5 et au-delà
TOTAL
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
77
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
Échéances des hypothèques et cautions :
31/12/2015
(en millions d’euros)
- à moins d’1 an
58,8
- de 1 an à 5 ans
15,4
- plus de 5 ans
8,6
TOTAL
82,8
PARTIES LIÉES
NOTE 33
33.1 Relations avec PSA Peugeot Citroën
Le groupe Faurecia est géré de manière autonome et entretient avec le groupe PSA Peugeot Citroën des relations commerciales dans
des conditions similaires à celles qui prévalent avec les autres constructeurs.
Ces relations commerciales avec le groupe PSA Peugeot Citroën et ses parties liées (mises en équivalence) se traduisent comme suit
dans les comptes consolidés du groupe :
31/12/2015
31/12/2014
2 178,8
1 976,1
269,7
243,2
17,4
14,8
438,8
430,4
Dont activités non poursuivies
40,8
0,0
Dettes fournisseurs
24,5
23,6
3,2
0,0
175,5
167,2
(en millions d’euros)
Chiffre d’affaires
Dont activités non poursuivies
Achats de produits, prestations et matières
Créances *
Dont activités non poursuivies
*
Avant cession sans recours de créances pour :
33.2 Rémunération des Dirigeants
Le montant global des rémunérations allouées au titre de l’exercice 2015 aux membres du conseil d’administration et aux membres
du comité exécutif en fonction au 31 décembre 2015 s’élève à 9 258 730 euros dont 413 200 euros au titre des jetons de présence,
contre 7 379 663 euros en 2014 dont 396 359 euros au titre des jetons de présence.
Il n’y a pas eu d’attribution d’options de souscription d’actions de la société Faurecia au cours de l’année 2015.
78
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Annexe aux états financiers consolidés
NOTE 34
HONORAIRES DES COMMISSAIRES AUX COMPTES
PricewaterhouseCoopers
Montant (HT)
Ernst & Young
%
Montant (HT)
%
2015
2014
2015
2014
2015
2014
2015
2014
3,8
3,1
95,0%
100,0%
4,8
4,4
88,9%
100,0%
Emetteur
0,5
0,4
12,5%
12,9%
0,7
0,5
13,0%
11,4%
Filiales intégrées globalement
3,3
2,7
82,5%
87,1%
4,1
3,9
75,9%
88,6%
0,2
0,0
5,0%
0,0%
0,6
0,0
11,1%
0,0%
Emetteur
0,2
0,0
5,0%
0,0%
0,6
0,0
11,1%
0,0%
Filiales intégrées globalement
0,0
0,0
0,0%
0,0%
0,0
0,0
0,0%
0,0%
4,0
3,1
100,0%
100,0%
5,4
4,4
100,0%
100,0%
Emetteur
0,0
0,0
0,0%
0,0%
0,0
0,0
0,0%
0,0%
Filiales intégrées globalement
0,0
0,0
0,0%
0,0%
0,0
0,0
0,0%
0,0%
(en millions d’euros)
AUDIT
Commissariat aux comptes, certification,
examen des comptes individuels et consolidés
Autres diligences et prestations directement
liées à la mission du commissaire aux
comptes
SOUS-TOTAL
Autres prestations rendues par les réseaux
aux filiales integrées globalement
(Juridiques, fiscales, sociales)
Autres (à préciser si > 10% des honoraires
d'audit)
0,0
0,0
0,0%
0,0%
0,0
0,0
0,0%
0,0%
SOUS-TOTAL
0,0
0,0
0,0%
0,0%
0,0
0,0
0,0%
0,0%
4,0
3,1 100,0% 100,0%
5,4
4,4 100,0% 100,0%
TOTAL
NOTE 35
SOCIÉTÉ MÈRE CONSOLIDANTE
Les comptes consolidés du groupe, dont la société mère est une filiale du groupe PSA Peugeot Citroën – 75, avenue de la Grande Armée,
75116 Paris – sont inclus dans la consolidation de celui-ci.
Au 31 décembre 2015, Peugeot S.A. détient 46,62 % du capital de la société Faurecia et 63,22 % des droits de vote.
NOTE 36
DIVIDENDES
Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale des actionnaires la distribution d’un dividende de 0,65 euro
par action.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
79
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
France
Société mère
Société mère
Faurecia Exhaust Systems South Africa, Ltd
Afrique du Sud
100
100
Faurecia Interior Systems South Africa (Pty), Ltd
Afrique du Sud
100
100
Faurecia Interior Systems Pretoria (Pty), Ltd
Afrique du Sud
100
100
Faurecia Emission Control Technologies South Africa
(CapeTown) (Pty), Ltd
Afrique du Sud
100
100
Faurecia Autositze GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Kunststoffe Automobilsysteme GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Abgastechnik GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Angell-Demmel GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Automotive GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Innenraum Systeme GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, Germany GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, Novaferra GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, Finnentrop GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Exteriors GmbH
Allemagne
100
100
Faurecia Sistemas De Escape Argentina S.A.
Argentine
100
100
Faurecia Argentina S.A.
Argentine
100
100
Faurecia Exteriors Argentina
Argentine
100
100
I - SOCIÉTÉS CONSOLIDÉES PAR INTÉGRATION GLOBALE
Faurecia
Afrique du Sud
Allemagne
Argentine
Belgique
Faurecia Automotive Belgium
Belgique
100
100
Faurecia Industrie N.V.
Belgique
100
100
Faurecia Automotive Exteriors Belgium
Belgique
100
100
Automotive Exteriors Belgium
Belgique
100
100
Faurecia Automotive do Brasil, Ltda
Brésil
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies do Brasil S.A.
Brésil
100
100
Faurecia Automotive Seating Canada, Ltd
Canada
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies Canada, Ltd
Canada
100
100
Brésil
Canada
Chine
Faurecia Exhaust Systems Changchun Co., Ltd (ex-CLEC)
Chine
51
100
Changchun Faurecia Xuyang Automotive Seat Co., Ltd (CFXAS)
Chine
60
100
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
80
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
Faurecia - GSK (Wuhan) Automotive Seating Co., Ltd
Chine
51
100
Faurecia (Wuxi) Seating Components Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia Tongda Exhaust Systems Wuhan Co., Ltd (ex-TEEC)
Chine
50
100
Faurecia Honghu Exhaust Systems Shanghai, Co., Ltd (ex-SHEESC)
Chine
66
100
Faurecia (Changchun) Automotive Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies Development
(Shanghai) Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Wuhan) Automotive Seating Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Shanghai) Automotive Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Qingdao) Exhaust Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Wuhu) Exhaust Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (China) Holding Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Guangzhou) Automotive Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Shanghai) Co., Ltd
Chine
66
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Chongqing) Co., Ltd
Chine
72,5
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Yantaï) Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Chengdu) Emission Control Technologies Co., Ltd
Chine
51
100
Faurecia (Nanjing) Automotive Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Shenyang) Automotive Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia (Wuhan) Automotive Components Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Changchun Faurecia Xuyang Interior Systems Co., Ltd
Chine
60
100
Chongqing Guangneng Faurecia Interior Systems Co., Ltd
Chine
50
100
Chengdu Faurecia Limin Automotive Systems Co., Ltd
Chine
79,19
100
Faurecia (Yancheng) Automotive Systems Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia NHK (Xiangyang) Automotive Seating Co., Ltd
Chine
51
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Beijing) Co., Ltd
Chine
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Nanchang) Co., Ltd
Chine
51
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Ningbo) Co., Ltd
Chine
91
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Foshan) Co., Ltd
Chine
51
100
Foshan Faurecia Xuyang Interior Systems Co., Ltd
Chine
60
100
Faurecia PowerGreen Emissions Control Technologies
(Shanghaï) Co., Ltd
Chine
91
100
Faurecia Emissions Control Technologies (Ningbo Hangzhou Bay
New District) Co., Ltd
Chine
66
100
Shanghai Faurecia Automotive Seating Co., Ltd
Chine
55
100
Changsha Faurecia Emissions Control Technologies Co., Ltd
Chine
100
100
Dongfeng Faurecia Automotive Interior Systems Co., Ltd
Chine
50
100
Corée du Sud
100
100
Faurecia Trim Korea, Ltd
Corée du Sud
100
100
Faurecia Shin Sung Co., Ltd
Corée du Sud
60
100
Corée du Sud
Faurecia Emissions Control Systems Korea, Ltd (ex-Daeki)
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
81
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
Faurecia Jit and Sequencing Korea
Corée du Sud
100
100
Faurecia Automotive Seating Korea, Ltd
Corée du Sud
100
100
Asientos de Castilla Leon, S.A.
Espagne
100
100
Asientos del Norte, S.A.
Espagne
100
100
Espagne
Faurecia Asientos Para Automovil España, S.A.
Espagne
100
100
Faurecia Sistemas De Escape España, S.A.
Espagne
100
100
Tecnoconfort
Espagne
50
100
Asientos de Galicia, S.L.
Espagne
100
100
Faurecia Automotive España, S.L.
Espagne
100
100
Faurecia Interior System España, S.A.
Espagne
100
100
Faurecia Interior System SALC España, S.L.
Espagne
100
100
Valencia Modulos de Puertas, S.L.
Espagne
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, Pamplona, S.L.
Espagne
100
100
Faurecia Automotive Exteriors España, S.A. (ex-Plastal Spain S.A.)
Espagne
100
100
Incalpas, S.L.
Espagne
100
100
États-Unis
Faurecia Emissions Control Systems NA, LLC
États-Unis
100
100
Faurecia Automotive Seating, LLC
États-Unis
100
100
Faurecia USA Holdings, Inc.
États-Unis
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, USA, LLC
États-Unis
100
100
Faurecia Interior Systems, Inc.
États-Unis
100
100
Faurecia Madison Automotive Seating, Inc.
États-Unis
100
100
Faurecia Interiors Louisville, LLC
États-Unis
100
100
Faurecia Interior Systems Saline, LLC
États-Unis
100
100
Faurecia Mexico Holdings, LLC
États-Unis
100
100
FNK North America, Inc.
États-Unis
100
100
Faurecia North America, Inc.
États-Unis
100
100
Faurecia Sièges d’Automobile
France
100
100
Faurecia Industries
France
100
100
ECSA - Études et Construction de Sièges pour l’Automobile
France
100
100
Siebret
France
100
100
Siedoubs
France
100
100
Sielest
France
100
100
Siemar
France
100
100
Faurecia Seating Flers
France
100
100
Faurecia Investments
France
100
100
Trecia
France
100
100
Faurecia Automotive Holdings
France
100
100
France
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
82
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
Faurecia Automotive Industrie
France
100
100
Faurecia Intérieur Industrie
France
100
100
Automotive Sandouville
France
100
100
Faurecia Systèmes d’Échappement
France
100
100
Faurecia Services Groupe
France
100
100
Faurecia Exhaust International
France
100
100
Faurecia Bloc Avant
France
100
100
Faurecia - Metalloprodukcia Holding
France
70
100
Faurecia ADP Holding
France
60
100
Faurecia Interieurs Saint-Quentin
France
100
100
Faurecia Interieurs Mornac
France
100
100
Faurecia Automotive Composites
France
100
100
Faurecia Exteriors International
France
100
100
Hambach Automotive Exteriors
France
100
100
Faurecia Automotive Seating UK, Ltd
Grande-Bretagne
100
100
Faurecia Midlands, Ltd
Grande-Bretagne
100
100
Grande-Bretagne
SAI Automotive Fradley, Ltd
Grande-Bretagne
100
100
SAI Automotive Washington, Ltd
Grande-Bretagne
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies UK, Ltd
Grande-Bretagne
100
100
Hongrie
100
100
Inde
100
100
Hongrie
Faurecia Emissions Control Technologies, Hungary Kft
Inde
Faurecia Automotive Seating India Private, Ltd
Faurecia Emissions Control Technologies India Private, Ltd
Inde
74
100
Faurecia Interior Systems India Private, Ltd
Inde
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies Technical Center India
Private, Ltd
Inde
100
100
Iran
51
100
Italie
100
100
Faurecia Japan K.K.
Japon
100
100
Faurecia Howa Interiors Co., Ltd
Japon
50
100
Luxembourg
100
100
Malaisie
65
100
Maroc
100
100
Iran
Faurecia Azin Pars Company
Italie
Faurecia Emissions Control Technologies, Italy SRL
Japon
Luxembourg
Faurecia AST Luxembourg S.A. (ex-SAI Automotive SILUX S.A.)
Malaisie
Faurecia HICOM Emissions Control Technologies (M)
Maroc
Faurecia Équipements Automobiles Maroc
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
83
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
Mexique
Faurecia Sistemas Automotrices de Mexico, S.A. de C.V.
Mexique
100
100
Servicios Corporativos de Personal Especializado, S.A. de C.V.
Mexique
100
100
Exhaust Services Mexicana, S.A. de C.V.
Mexique
100
100
ET Mexico Holdings II, S. de R.L. de C.V.
Mexique
100
100
Faurecia Howa Interior Mexico, S.A. de C.V.
Mexique
51
100
Faurecia Automotive Seating B.V.
Pays-Bas
100
100
ET Dutch Holdings B.V.
Pays-Bas
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies Netherlands B.V.
Pays-Bas
100
100
Faurecia Netherlands Holding B.V.
Pays-Bas
100
100
Pologne
100
100
Pays-Bas
Pologne
Faurecia Automotive Polska S.A.
Faurecia Walbrzych S.A.
Pologne
100
100
Faurecia Grojec R&D Center S.A.
Pologne
100
100
Faurecia Legnica S.A.
Pologne
100
100
Faurecia Gorzow S.A.
Pologne
100
100
Faurecia - Assentos de Automovel, Lda
Portugal
100
100
SASAL
Portugal
100
100
Faurecia - SIstemas De Escape Portugal, Lda
Portugal
100
100
EDA - Estofagem de Assentos, Lda
Portugal
100
100
Faurecia Sistemas de Interior de Portugal, Componentes Para
Automoveis S.A.
Portugal
100
100
Faurecia Exhaust Systems, S.R.O.
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Automotive Czech Rebublic, S.R.O.
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Interior Systems Bohemia, S.R.O.
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Components Pisek, S.R.O.
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Interiors Pardubice, S.R.O.
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, Mlada Boleslav, S.R.O.
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Plzen
Rép. Tchèque
100
100
Faurecia Seating Talmaciu S.R.L.
Roumanie
100
100
Euro Auto Plastic Systems S.R.L.
Roumanie
50
100
OOO Faurecia ADP
Russie
60
100
OOO Faurecia Metalloprodukcia Exhaust Systems
Russie
70
100
OOO Faurecia Automotive Development
Russie
100
100
OOO Faurecia Automotive Exteriors Bumpers
Russie
100
100
Portugal
Rép. Tchèque
Roumanie
Russie
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
84
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
Slovaquie
100
100
Suède
100
100
Faurecia Interior Systems (Thailand) Co., Ltd
Thaïlande
100
100
Faurecia Emissions Control Technologies, Thaïland Co., Ltd
Thaïlande
100
100
Faurecia & Summit Interior Systems (Thailand) Co., Ltd
Thaïlande
50
100
Slovaquie
Faurecia Slovakia, S.R.O.
Suède
Faurecia Interior Systems Sweden AB
Thaïlande
Tunisie
Société Tunisienne d’Équipements d’Automobile
Tunisie
100
100
Faurecia Informatique Tunisie
Tunisie
100
100
Turquie
100
100
Uruguay
100
100
Allemagne
50
50
Brésil
35
35
Changchun Xuyang Faurecia Acoustics & Soft Trim Co., Ltd
Chine
40
40
Zhejiang Faurecia Limin Interior & Exterior Systems Co., Ltd
Chine
50
50
Changchun Huaxiang Faurecia Automotive Plastic Components Co., Ltd
Chine
50
50
Turquie
Faurecia Polifleks Otomotiv Sanayi Ve Ticaret Anonim Sirketi
Uruguay
Faurecia Automotive Del Uruguay, S.A.
II - SOCIÉTÉS CONSOLIDÉES PAR MISE EN ÉQUIVALENCE
Allemagne
SAS Autosystemtechnik GmbH und Co., KG
Brésil
FMM Pernambuco Componentes Automotivos, Ltda
Chine
Xiangtan Faurecia Limin Interior & Exterior Systems Co., Ltd
Chine
50
50
Lanzhou Limin Automotive Parts Co., Ltd
Chine
50
50
Jinan Jidao Auto Parts Co., Ltd
Chine
50
50
CSM Faurecia Automotive Parts Co., Ltd
Chine
50
50
Changchun Faurecia Xuyang Automotive Components Technologies
R&D Co., Ltd
Chine
45
45
Dongfeng Faurecia Automotive Exterior Co., Ltd
Chine
50
50
Dongfeng Faurecia (Wuhan) Automotive Parts Sales Co., Ltd
Chine
50
50
Wuhan Hongtai Changpeng Automotive Components Co., Ltd
Chine
49
49
Corée du Sud
50
50
Danemark
42
42
Componentes de Vehiculos de Galicia, S.A.
Espagne
50
50
Copo Iberica, S.A.
Espagne
50
50
Corée du Sud
Kwang Jin Faurecia Co., Ltd
Danemark
Amminex Emissions Systems APS
Espagne
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
85
2
Comptes consolidés
Liste des sociétés consolidées au 31/12/2015
Pays
% d’intérêt de
la société mère
dans le capital
% contrôle (1)
Espagne
50
50
Detroit Manufacturing Systems, LLC
États-Unis
45
45
DMS leverage lender, LLC
États-Unis
45
45
France
50
50
Inde
19
19
Japon
49,99
49,99
Portugal
50
50
Turquie
50
50
Industrias Cousin Frères, S.L.
États-Unis
France
Automotive Performance Materials (APM)
Inde
NHK F. Krishna India Automotive Seating Private, Ltd
Japon
Faurecia - NHK Co., Ltd
Portugal
Vanpro Assentos, Lda
Turquie
Teknik Malzeme Ticaret Ve Sanayi AS
(1) Cumul des pourcentages de participation des sociétés consolidées par intégration globale.
86
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
Comptes consolidés
Faurecia
RÉSULTATS ANNUELS 2015
2
87
2
Comptes consolidés
88
Faurecia
résultats annuels 2015
Ce document est imprimé en France par un imprimeur certifié Imprim’Vert
sur un papier certifié PEFC issu de ressources controlées et gérées durablement.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
3 386 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler