close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

B9 Langage memoire.pptx

IntégréTéléchargement
Neurophysiologie
I. 
Somesthésieetnocicep6on
II. 
Systèmenerveuxpériphérique
DrPSauleau
III.  Réflexesmédullaires
IV.  Cortexmoteuretvoiesmotrices
V. 
Noyauxgriscentrauxetcervelet
VI.  Audi6onetsystèmeves6bulaire
VII.  Vision
VIII.  Eveiletsommeil
IX.  Langageetmémoire
Siteaphysionado:Adresse:h/ps://sites.google.com/site/aphysionado/home
Mémoires
Modèlesthéoriques
Mémoire:fonc6onquipermetl'enregistrementdenouvellesinforma6ons,leurstockage
etleurres6tu6on
Plusieursmodèlesthéoriquesdefonc6onnement
Plusieurssystèmesdemémoire,interdépendants,subdivisésenplusieurssous-systèmes
-3-
Lesdifférentsmodulesdelamémoire
Condi6onnements
émo6onnels
Mémoire
detravail
Mémoireimplicite
(nondéclara6ve)
Mémoireprocédurale
(habiletés)
Mémoireà
longterme
Mémoireséman6que
(mots,idées,concepts)
Mémoireexplicite
(déclara6ve)
Mémoire
biographique
Mémoireépisodique
Mémoire
prospec6ve
-4-
Mémoiredetravail(mémoireàcourtterme)
Systèmeàcapacitélimitéedédiéaustockagetemporaireetà
lamanipula6ondesinforma6ons
Ex.numérodetéléphone
Ex.empanchiffréouverbal=nombredechiffres,le/res,
oumotspouvantêtreresAtuésimmédiatementaprès
présentaAon(àl’endroitouàl’envers)
Processus dynamique, capable d'un traitement de l'informa6on avant sa res6tu6on,
indispensableàlaréalisa6ondetâchesdiverses
Mémoiredel’ordredeqqsec.àqqheures
Rela6vementlabile:sensibleauxévènementsperturbateursetauniveaud’aTen6on
Lesinforma6onsretenuestemporairement,voireanalyséesgrâceàlamémoiredetravail,
sontensuiteeffacéesoustockéesdanslamémoireàlongterme
Peuttraiterdesinfosstockéesdanslamémoireàlongterme(miseàdisponibilité)
-5-
Mémoireàlongterme
Mémoiredurable
§  souvenirs dont on peut se rappeler des jours voire
desannéesaprèsleuracquisi6on(ex:lessouvenirs
del’enfance)
Mémoiredegrandecapacité
Dissociable en plusieurs subdivisions en fonc6on de son
contenu
Mémoireàlongterme
Mémoireexplicite(oudéclara6ve)récupéra6onconsciente,inten6onnelleetverbalisable
Mémoireimplicite(ounondéclara6ve)récupéra6oninconsciente,noninten6onnelle
Dis6nc6onnonthéorique:implica6ondecircuitsneuronauxdifférents
§  lamémoireexplicitedépenddulobetemporal
§  la mémoire implicite dépend des réseaux mêmes impliqués dans la percep6on et
dansletraitementdesinforma6ons
-7-
Mémoireprocédurale,nondéclara6ve
S’exprimedansl’ac6vité,lescomportements(procédures)
§  «Habiletés»perceptuelles,motrices,cogni6ves(«Savoir-faire»)
•  Faireduvélo
•  Tricoter
•  Conduireunevoiture…
§  Formes élémentaires d'appren6ssage comme l'habitua6on et le condi6onnement
(émo6onnel)
Non déclarative et non accessible à la conscience
(pas de rappel conscient et intentionnel)
On peut ne pas se rappeler « comment » on a fait du vélo
pour la 1e fois (mémoire déclarative) mais le cerveau a
retenu comment on en fait (mémoire procédurale)
Structuresimpliquéesdanslamémoireprocédurale
§  Noyauxgriscentrauxpourleshabiletésmotrices(ex.savoirfairedupiano)
§  Cerveletpourlamusculaturesquele\que(ex.savoirfaireduski)
§  Amygdalepourlesréponsesémo6onnelles(ex.avoirpeurdesrequins)
Lelobetemporalmédiann’estpasimpliqué
Mémoiredéclara6ve
Informa6onsverbalisablesetaccessiblesàlaconscience(rappelinten6onnel)
Dissociableen
§  mémoireépisodique
§  mémoireséman6que
Mémoireséman6que
Mots,idées,concepts
Traitementdematérielverbaletnonverbal
Connaissances culturellement partagées, qui font la
connaissancegénéraledumonde
§  Quelleestlacouleurd’unefraise?
§  QuelleestlacapitaledelaFrance?
Récupéra6onautoma6que
Evoca6on non associée au rappel du contexte de son
appren6ssage
§  « Fort de France se trouve en Mar6nique, mais je ne
saispasquandetoùj'aiacquisceTeconnaissance»
Mémoireépisodique
Mémoiredesfaitsetdesévènementsdelavie
Récupéra6onconsciente
Subdiviséeen
§  mémoire biographique faisant référence aux souvenirs anciens de nature
autobiographique
§  mémoire prospec6ve, de nature inten6onnelle, permeTant la mémorisa6on
d'ac6onsàentreprendredanslefutur
Connaissanceuniqueàchaqueindividu
Souvenir d'expériences passées, spécifiées dans le temps et dans l'espace (contexte
temporo-spa6al)
§  «J’aimangédesfraisesaurestauranthiersoir»
§  «J’aijouéàlaWiiceweek-endavecmasoeur»
Processusd'acquisi6onetderes6tu6on
L'élabora6onetl'emploid'unetracemnésiquepermanentesupposent3temps
§  Encodage
•  ProcessusparlesquelsuneinformaAonnouvelleestmémorisée
§  Stockage
•  Mécanismesparlesquelslamémoireestconservéedansletemps
§  Rappel
•  Processusquiperme/entderappeleretd’uAliserl’informaAonstockée
Dis6nc6onar6ficielle:ces3tempssontétroitementinterdépendants
- 13 -
Encodage
Transforma6ond'uneinforma6onsensoriellesousuneformeplusoumoinsélaboréepour
êtremiseenmémoire
§  Sanseffortconscient(processusautoma6que)
•  Donnéesbiographiquesoucontextuelles
§  Effortconscientetlimitantlacapacitéderéalisa6onsimultanéed'autrestâches
Laqualitédel'encodageini6alcondi6onnelaqualitédurappel
Lecontexteinfluencel'enregistrementdesdonnées
§  Indiçagevolontaire(séman6queouselonl'apparencedeladonnée)
§  Automa6que (en par6culier environnemental : heure de la journée, lieu,
environnementsubjec6f,humeur...)
- 14 -
Stockage
Processusparlequellesinforma6onsini6alementtraitées
par un processus de stockage à court terme peuvent
êtreprogressivementtransforméesenuneformeplus
permanentedemémoire(mémoireàlongterme)
Touteslesinforma6onsnefontpasl’objetd’unstockage
àlongterme
§  Qu’avezvousmangéhiersoir?
§  Qu’avezvousmangéjeudidernieràmidi?
La mémoire à court terme n’est pas un intermédiaire
obligatoirepourlamémoireàlongterme
Supportanatomiquedelamémoiredéclara6ve
Aucunefonc6onmnésiquenecorrespondàunelocalisa6ondéfinie,«cartographique»
Les structures anatomiques qui supportent la mémoire n'exercentpas uniquement ceTe
ac6vité
Leprocessusestdynamique,enboucle
Passageparlescommissurescequientraîneunesuppléanceparbilatéralité
CA
CP
- 16 -
Structuresimpliquéesdanslamémoiredéclara6ve
Systèmedemémoiredulobetemporalmédian
§  Hippocampe(corned'Ammon)
§  Cortexentorhinaletpérirhinal
§  Cortexparahippocampique
Noyauxdiencéphaliquesmédians
§  Noyauxthalamiquesantérieurs
Différentscortexassocia6fs
§  Cortexpréfrontal(orbitofrontal)
§  Cortexlimbique(cingulaire)
§  Cortextemporal
§  Cortexpariétal…
AnatomistevéniAenJulius
CaesarAranzi(1587)
HippocampeetGyrusparahippocampique
Afférencesetefférencesdel'hippocampe
Néocortexassocia6fs
Néocortex
Fornix/CircuitdePapez
Hippocampe
Cortexentorhinal
Amygdale
Cortexparahippocampique
postérieur
Cortexpérirhinal
- 19 -
Fornixoutrigone
Lefornix,outrigone,véhiculelagrandemajoritédesefférencesdel'hippocampe(1eétape
ducircuitdePapez)jusqu’auxcorpsmamillaires(2eétapeducircuit)
Avant
Avant
Hippocampe
Gyrus
parahippocampique
Arrière
Hippocampe
Corps
mamillaires
Arrière
- 20 -
CircuitdePapez
Le faisceau mamillo-thalamique (ou faisceau de Vicq d'Azyr) monte ver6calement
jusqu'auxnoyauxantérieursduthalamus
Les noyaux antérieurs du thalamus (3e étape) se projeTent de façon rayonnante sur le
gyruscingulaired'oùpartentlesfibresquirejoignentl'hippocampe
- 21 -
CircuitdePapez:circuithippocampo-mamillo-thalamo-cingulaire
6
6
2
5
4
3
1
7
6
1. 
2. 
3. 
4. 
Hippocampe
Fornix
Corpsmamillaires
Faisceaumamillothalamique
5.  Noyauantérieur
duthalamus
6.  Gyruscingulaire
7.  Aireentorhinale
EfférencesducircuitdePapez
LecircuitdePapezn'estpasuncircuitfermé
Ils'ouvresurlenéocortexetlesstructuressous-cor6calespardesconnexionsréciproques
§  Cortexassocia6fspariétauxettemporaux
§  Systèmelimbique
- 23 -
Organisa6onfonc6onnelledesstructuresmnésiques
Les informa6ons issues du cortex sensoriel et des cortex associa6fs, en par6culier
préfrontal seraient transmises au système limbique par l'intermédiaire de l'interface
descortexparahippocampiqueetcingulaire
L'hippocampe
§  combineraitl’informa6onprovenantdesourcesmul6ples
§  permeTraitlestockageàcourttermeetlemain6enàlongtermedel'informa6on
danslecortex
Lecodageseraitsurtoutsousladépendanceducortexfrontal
Le rappel serait surtout sous la dépendance du cortex cingulaire et probablement du
cortexfrontal
- 24 -
Langage
Lelangage
Lelangageestun
instrumentde
communica6onreposant
surdessons,dessymboles
etdesgestes
Maisfaites
letaire!
Lescomposantesdulangage
Exemple1:lireàhautevoiximplique
§  enentrée:compréhensionécrite
§  ensor6e:expressionorale
Exemple2:écriresousdictéerequiert
§  enentrée:compréhensionorale
§  ensor6e:expressionécrite
4Pôlesdanslelangage
Compréhension
Expression
Modalitéorale
Modalitéécrite
Modèlesdedescrip6ondulangagedeWernicke-Geschwind
Cons6tuéde
§  L’airedeBroca
§  L’airedeWernicke
§  lefaisceauarqué(reliantcesdeuxaires)
§  legyrusangulaire
§  Airessensoriellesetmotricesassociéesaulangage
Modèle « simpliste » mais permeTant de comprendre globalement le traitement des
informa6onsdulangage
D’autresmodèlesplusélaborésexistent
LemodèledeWernicke-Geschwind
Faisceau arqué
Gyrus
angulaire
A Broca
(AB 44-45)
A Wernicke
(AB 22)
RemarquessurlemodèledeWernicke-Geschwind
LalimitedesairesdeBrocaetdeWernickevarieselonlessujets
Cesairespar6cipentàd’autresfonc6onsquelelangage
Lelangageimpliqueunnombreplusimportantdestructurescérébrales(cortexavoisinant
lesairesdeBrocaetdeWernicke,structuressous-cor6calescommelethalamusetle
noyaucaudé)
Les informa6ons visuelles (lecture) ne nécessitent pas de passer par le gyrus angulaire
(transmissiondirecteducortexvisuelàl’airedeBroca)
Les tableaux cliniques comportent souvent uneexpression de symptômes mixte de type
ahasie de Broca ET aphasie de Wernicke (ie trouble de l’expression ET trouble de la
compréhension)
Tâchederépé66ondesmots
Lessonsdesmotsparviennentàl’oreille
Lesystèmeaudi6fanalyselessonsetlesenvoieaucortexaudi6f
Lessonssontdécodésetacquièrentunsensauniveaudel’airedeWernicke
Le signal décodé est transmis par le faisceau arqué à l’aire de Broca pour que les mots
puissentêtrerépétés
Dans l’aire de Broca, les mots sont codés pour les mouvements des muscles qui
condi6onnentlelangage
Les ordres sont transmis aux aires cor6cales motrices qui commandent les lèvres, la
langue,lelarynx…
Tâchedelectureàhautevoix
L’informa6on est ini6alement traitée par le cortex strié et les aires cor6cales visuelles
associa6ves
Elletransmiseaugyrusangulaire,àlajonc6ondeslobesoccipital,temporaletpariétal
Lemessageyseraittransformépuis
transmisàl’airedeWernickeoùuneac6vitéquicorrespondraitaulangageparlé(etnon
écrit)seraitproduite
Apar6rdelà,leprocessusestlemêmequeprécédemment
AiredeBroca(1864) AiredeWernicke(1874)
Pôle(antérieur)expressifdulangage
Pôle(postérieur)récep6fdulangage
A la surface supérieure du lobe temporal
PieddeF3
(circonvolu6on temporale supérieure)
entre le cortex audi6f et le gyrus
angulaire
« Porte de sor6e » comportant d’une part
la phona6on ou ar6cula6on verbale,
« Porte d’entrée » comportant d’une part
d’autrepartl’écriture
l’audi6on et la compréhension du
langage parlé, d’autre part la vision et
lacompréhensiondulangageécrit
Aphasie(s)
Lelangageestessen6ellementétudiéautraversdel’aphasie
Défini6ondel’aphasie(Damasio,1991)
«Perturba6ondelacompréhensionetdelaformula6ondesmessagesverbauxquirésulte
d'uneaffec6onnouvellementacquisedusystèmenerveuxcentral»
Différencia6ondel'aphasied'autrespathologies
§ nouvellementacquiseversustroublesdulangagecongénitauxoududéveloppement
§  dusystèmenerveuxcentralversusuAlisaAondéviantedulangageenrapportavecun
usagesocialparAculierouuneaffecAonpsychogène
§ messagesverbauxversustroubledelacommunicaAongestuelleouémoAonnelle
§  compréhension des messages verbaux versus troubles percepAfs audiAfs (surdité) ou
visuels(cécité)
§ formula:ondesmessagesverbauxversustroublesdelaphonaAonoudel'arAculaAon
Schémadit«delamaison»d'aprèsLichtheim
Aphasie
transcorticale
motrice
Aphasie
transcorticale
sensorielle
Aphasie de
Broca
Aphasie de
Wernicke
Aphasie de
conduction
Anarthrie
pure
Surdité
verbale pure
A : Centre des images auditives des mots
M : centre des images motrices des mots
C : centre de l'idéation (concepts)
Implica6onscliniques
AphasiedeBroca
• 
• 
• 
• 
Pôleexpressifdulangage
Imagesmotricesdesmots
Compréhensionconservée
Expressionaltérée
AphasiedeWernicke
• 
• 
• 
• 
Pôlerécep6f
ImagesaudiAvesdesmots
Compréhensionaltérée
Expressionconservée
Aphasiedeconduc6on
AltéraAondelatransmissiondel’infod’unerégionàl’autre
paraTeintedufaisceauarqué
Compréhensionconservée
Expression±conservée
Perturba6onsdestestsderépé66on
(TransformaAonetomissiondemots)
Ex.AphasiedeWernicke
Pa6entde75ansauxantécédentsdefibrilla6onauriculairetraitéeparan6coagulant(an6-vitamine
K), de diabète de type II avec insuffisance rénale chronique, d’hypertension artérielle, de
dyslipidémie, d’obésité et de tabagisme. Survenue brutale d’un déficit sensi6f du membre
inférieur droit (ataxie) et d’une aphasie de type Wernicke. IRM 3T : hématome pariétal intra
parenchymateuxsupérieurgaucheavecœdèmepérilésionnel.(IRM:001399892).
- 37 -
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
11 222 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler