close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2015 – Du PIF au PIIODMEP, autour de la construction d`un projet

IntégréTéléchargement
Bibliothèque des expérimentations pédagogiques
TOULOUSE
13/02/2016
2015 – Du PIF au PIIODMEP, autour de la
construction d’un projet dynamique, ambitieux et «
connecté » au bénéfice des élèves de SEGPA
Collège Jean Monnet
24 AVENUE DU SIDOBRE , 81100 CASTRES
Site : http://jean-monnet-castres.entmip.fr/orientation/du-pif-au-piiodmep/
Auteur : Didier GARROUSTE et Mélanie BOUCHER
Mél : Didier.Garrouste@ac-toulouse.fr et melanie-audrey.boucher@ac-toulouse.fr
Comment accompagner l’élève de SEGPA à la découverte du monde économique et de l’entreprise ? Comment développer
son autonomie, son esprit d’initiative et d’entreprendre ? Comment l’aider à construire son projet d’orientation tout en le
réconciliant avec les apprentissages ? C’est la vocation de ce projet multi-acteurs et « connecté », organisé autour d’un
parcours progressif, ancré dans les disciplines.
Plus-value de l'action
Des exemples de parcours de réussite de nos élèves de SEGPA à travers le déploiement du PIIODMEP.
Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
16 élèves de 3ème SEGPA
A l'origine
Les SEGPA accueillent des élèves relevant d'enseignement général et professionnel adapté (EGPA) définis par la circulaire n°
2006-139 du 29 août 2006, comme "présentant des difficultés scolaires graves et durables auxquelles n'ont pu remédier
les actions de prévention, d'aide et de soutien et l'allongement des cycles".
Les élèves inscrits en SEGPA découvrent les enseignements préprofessionnels en classe de 4ème (6 heures hebdomadaires
avec une rotation sur l’ensemble des champs professionnels). En 3ème, les enseignements préprofessionnels, à raison de 12
heures hebdomadaires, jouent un rôle essentiel dans le parcours de l’élève. C’est une période clé pour préparer la scolarité
post-collège : une orientation vers l’enseignement professionnel. Ces élèves, en grande difficulté scolaire, restent avant tout
des collégiens comme les autres, qui doivent néanmoins, à l’issue de leur classe de 3ème, exprimer des choix d’orientation
professionnelle clairs correspondants à leur envie, leurs capacités. C’est concrètement choisir un lieu (ville et établissement)
et une formation impliquant une idée de métier. A 15 ans, cette perspective peut être pour des élèves en échec scolaire une
réelle chance de vivre un parcours stimulant, de se découvrir. Mais cela reste une réflexion complexe et anxiogène.
Objectifs poursuivis
Les objectifs définis et les modalités de mise en œuvre de notre projet, en réponse à des problématiques élèves, s’inscrivent
dans la définition du PIIODMEP dont l’entrée en vigueur est prévue en septembre 2015.
Nous travaillons sur ce projet avec l’idée de cibler les besoins de chaque jeune, dans leur individualité, de personnaliser leur
réflexion en les amenant à dépasser leurs peurs, leurs habitudes qui biaisent parfois leur choix d’orientation après la 3ème.
Nous les aidons à élargir leurs champs du possible et à envisager un choix d’orientation (immédiat et/ou ultérieur) hors des
environs de Castres, du département, voire de l’académie parfois, impliquant pourquoi pas un internat…
Description
L’action se déroule tout au long de l’année. Elle débute dès le 1er jour avec un entretien personnalisé posant les bases de
l’orientation concertée. Puis plusieurs temps forts et actions sont menés conjointement pour construire leur projet
professionnel individuel, grâce à une collaboration étroite entre les ateliers SEGPA Vente Distribution Magasinage (VDM) et
Hygiène Alimentation Service (HAS) en associant l’équipe pédagogique, la Conseillère d’Orientation Psychologue (dont le rôle
est primordial) et tout autre partenaire utile à cette construction.
Modalité de mise en oeuvre
•l’usage du webclasseur : le « réseau social » de notre classe, de « notre histoire »
Le webclasseur permet d’inclure des actualités ciblées à la classe et à chaque groupe d’atelier. Notre animation est jugée
unique en SEGPA, mais aussi de façon générale, par les administrateurs régionaux du Webclasseur Orientation (Mme
BEGAULT et M. TOULEMONDE qui nous apportent tous leurs conseils et leurs expertises). L’utilisation optimale de cet outil
met les élèves en posture de réussite, de production qualitative, plus dynamique. Cet outil permet d’impliquer les élèves aussi
bien dans le collège que chez eux. Il est aussi un lien permanent avec chacun d’eux pendant les stages. Il permet, également,
de mettre en valeur le vécu des jeunes dans les différentes rencontres, visites d’établissements scolaires, d’entreprises… «
Mon réseau social », malgré tout protégé, racontant « mon histoire ».
De plus, l’usage de l’outil informatique souvent très apprécié de nos jeunes permet de les raccrocher de façon volontaire aux
activités.
Individualisation : l’interface du Webclasseur Orientation permet à chaque élève de personnaliser sa réflexion, de se recentrer
sur ses besoins et de construire ses propres choix d’orientation. Il peut l’abonder à titre personnel, utiliser la messagerie en
fonction de ses questionnements du moment.
Différenciation : l’usage que chaque élève en fait est différent selon les capacités, l’autonomie, la curiosité de chacun…
Certains vont se limiter aux directives, d’autres vont élargir leur champ de réflexion. Le maximum envisageable n’a pas de
limite, l’élève qui investit l’outil pourra trouver des réponses les plus précises et les plus détaillées possibles, s’enrichir de tout
le potentiel offert par internet. Même si certaines idées de métiers sont utopiques dans l’immédiat, quelle joie pour un jeune
souhaitant devenir artificier de trouver des pistes de formations possibles plus tard, même à l’étranger. Un élève d’EGPA
prendra très rarement l’initiative de faire ces démarches si on ne l’a pas initié à la dynamique de recherche. Quand cette
mécanique est lancée, alors les élèves expriment leur curiosité.
Le Webclasseur Orientation est utilisé également comme lien avec les familles. Cette interface apporte aux familles des
informations permettant d’engager une réflexion plus approfondie avec leur enfant. Ensemble, ils peuvent s'aider des outils en
ligne Onisep ou tout autre outil trouvé par l’élève. Le vivier des vidéos sur les métiers et sur les formations, proposé par «
OnisepTV », est riche en informations accessibles à tous. L’élève peut être le guide de ses parents pour accéder et exploiter
le Webclasseur Orientation : autre pas vers sa responsabilisation et son autonomisation. La diversité des supports rend
l’information accessible à tous les parents y compris ceux en difficulté face à l’écrit.
•La mise en place de deux entretiens individualisés : orientation concertée
Deux entretiens individuels (orientation concertée) sont mis en place avec deux enseignants (dont l’enseignant référent de la
classe, un PLP dans notre cas), l’élève et sa famille : un premier dès la rentrée, un autre en janvier. Ces entretiens sont d’une
durée de 30 minutes, avec une teneur la plus positive possible. Les objectifs sont d’impliquer davantage l’élève et sa famille
dans la dynamique de formation, de construire les choix de mini stages en immersion dans des établissements professionnels
et d'affiner le choix d’orientation de façon plus progressive, avec une meilleure connaissance commune…
Les deux entretiens sont liés dans le sens où un même sujet peut être abordé aux deux moments avec une finalité différente.
Pour exemple, la question de l’hébergement en internat après le collège est abordée dès le premier rendez-vous, avec un
questionnement aux parents et à l'élève du type « Seriez-vous prêt à laisser votre enfant être en internat l’année prochaine ? »
: c’est, de façon quasi unanime, une peur de ce type de choix qui nous est opposée. Ce sujet-là est abordé à nouveau lors du
deuxième entretien. L’avancée de la réflexion (de l’élève et de sa famille) modifie la profondeur de l’échange ainsi que notre
questionnement.
Ces deux entretiens facilitent les contacts jalonnant l’année. Globalement, plus que des enseignants, nous devenons des
partenaires connus, reconnus et appréciés pour l’intérêt porté au jeune.
•Le projet « une classe-une entreprise », la visite d’entreprises
Dans le cadre de la découverte de l’environnement économique et des métiers, nous participons à l’initiative « une classe –
une entreprise » normalement proposée aux 3ème DP (Découverte Professionnelle), générales, et aux secondes. Nous
sommes la seule SEGPA du département du Tarn à y participer depuis plusieurs années et nous avons été primés l’année
dernière (4 classes primées sur une trentaine de binômes inscrits au départ). Ce travail, mené en partenariat avec une
entreprise, permet aux élèves de s’entretenir avec un chef d’entreprise et ses employés sur les métiers présents dans cette
entreprise, d’en découvrir son fonctionnement, les qualités et compétences attendues très concrètement pour les futurs
salariés, les formations internes, les possibilités d’évolution dans la hiérarchie et les fonctions au travers d’exemples
concrets…
Ce projet permet de confronter les élèves à des personnalités (chef d’entreprise, directeur, manager…) dans une discussion
bienveillante à leur égard. Certains élèves n’ont pas dans leur entourage des adultes avec cette expérience. Même si un
adolescent peut être dans le refus de ce que lui apporte son environnement familial, être plongé dans ce type d’échanges
nourrit le parcours futur du jeune. Nous leur offrons la possibilité pendant quelques instants de bénéficier d’une ouverture,
d’une exemplarité pouvant peut-être leur être utile un jour ?
Cette initiative est centrale dans la découverte de l’environnement économique et des métiers. Elle est complétée par des
visites ponctuelles d’entreprises.
•Liens étroits avec les établissements professionnels du bassin (LP, CFA, MFR…), organisation de mini-stages :
- Nous proposons à tous nos élèves de visiter deux établissements incontournables : le Lycée Professionnel (LP) Riess et le
LP Hôtelier sur Mazamet (ville de l’Agglomération de Castres) qui sont en lien direct avec nos champs professionnels. A cette
occasion, nous prévoyons de faire vivre aux élèves un repas au restaurant d’application du LP Hôtelier, préparé et servi
notamment par d’anciens élèves de la SEGPA (service type restauration gastronomique). Nous complétons cette initiative
avec d’autres visites d’établissements pouvant aider les élèves à construire leur projet.
- Chaque élève profite au minimum d’un mini stage en immersion dans un établissement de formation, sur une journée, pour
s’imprégner de l’environnement auquel il pourrait être confronté à la rentrée suivante. En fonction des possibilités des
établissements et des motivations des élèves, nous accompagnons ces derniers dans la réalisation de deux ou trois
mini-stages.
•La « découverte des richesses du Gard »
Nous organisons un séjour de 4 jours intitulé « Découverte des richesses du Gard » pour permettre à nos élèves de découvrir
l’environnement économique, l’activité touristique, des métiers de l’artisanat et des productions agricoles, les marchés locaux
et l’industrie alimentaire également.
Les élèves sont immergés, pendant le séjour, dans un hébergement en internat (Maison Familiale et Rurale de Castillon du
Gard) ce qui leur permet de côtoyer des jeunes de 16 à 24 ans déjà en formation professionnelle (du CAP à la préparation aux
concours) et ainsi faire le lien avec leurs années futures : se projeter dans un an mais aussi quatre ou cinq ans plus tard, avec
la perspective d’un parcours de formation stimulant, amenant de façon positive vers l’âge adulte.
Trois ressources ou points d'appui
1)Les partenariats qui enrichissent l’action : découverte d’entreprises, de métiers, de formations… grâce aux rencontres avec
les différents professionnels (chefs d’entreprise, employés, enseignants…), les élèves appréhendent le plaisir, l’intérêt à
exercer un métier.
2)Les rendez-vous « orientation concertée » qui ont enrichi nos pratiques avec une meilleure connaissance des élèves, des
familles. Ce sont des moments privilégiés dans la vie des élèves. Ces rendez-vous donnent une place égale à tous. On
découvre alors la personnalité de l’élève, même le plus introverti peut être naturellement souriant et ouvert durant ces
échanges.
3)Le lien permanent avec les élèves en stage via la messagerie Webclasseur Orientation renforce notre rôle, en
accompagnant véritablement l’élève dans son besoin. Par ce levier, nous contribuons à l’autonomisation, la responsabilisation
des élèves.
Difficultés rencontrées
Nous avons été confrontés à plusieurs difficultés :
1)Sur un plan organisationnel, les rendez-vous individualisés (orientation concertée) concentrés sur une même journée, afin
de garder l’impact du moment, le rendre solennel, et ne pas le diluer dans le temps, nécessitent une planification validée par
notre hiérarchie. Pour la réussite de la démarche, la prise de rendez-vous doit être anticipée. Il s’agit donc d’appeler, souvent
par nos propres moyens, pour articuler ainsi l’enchainement des créneaux dès le mois de juillet et confirmer de nouveau par
téléphone, avant la rentrée scolaire.
2)Concernant les mini-stages, nous nous sommes heurtés à des difficultés pour nos élèves à être autonomes (de leur propre
fait ou liées à des réticences familiales) pour pouvoir effectuer leur mini stage d’immersion dans les meilleures conditions : la
moitié des élèves sont concernés par cette difficulté. De façon plus générale, les élèves doivent dépasser leurs peurs de
quitter Castres ou leur « cocon familial ».
3)Enfin, les préjugés des familles ont pu gêner la réflexion, voire annihiler les possibilités d’ouverture, d’élargissement à
d’autres choix. Le risque de véto de dernière minute doit alors être anticipé, puisqu'il peut amener à l’élimination d’un premier
vœu optimal, pour finalement formuler un vœu par défaut, ou parfois même pas de vœu du tout. La démarche mise en place
permet de mieux les accompagner.
Moyens mobilisés
- Au sein de la SEGPA, deux enseignants PLP sont mobilisés : Mme BOUCHER (professeur de l’atelier Hygiène Alimentation
Service) et M. GARROUSTE (professeur de l’atelier Vente Distribution Magasinage) qui accompagnent la réalisation du projet
grâce à une collaboration forte entre les deux ateliers. Mme COLIN, Directrice de la SEGPA, joue un rôle déterminant en
appui des enseignants. La Conseillère d’Orientation Psychologue rattachée à notre établissement, Mme HEDDE, est associée
régulièrement à notre action au travers d’une rencontre avec la classe, de rendez-vous individuels préconisés avec les élèves
et/ou avec leur famille, et d’un travail en petits groupes de 4 élèves lors de la phase finale des choix d’orientation. M.
VAUTHIER, Principal, M. LECOEUR, Principal adjoint, Mme KOPACZ, Gestionnaire, facilitent notre action par leur
bienveillance, leur appui quant aux conventionnements nécessaires et aux volets financiers.
- D’un point de vue matériel, des ordinateurs opérationnels et disponibles pour nos élèves (recherches internet, utilisation du
Webclasseur Orientation) sont nécessaires.
- L’utilisation d’un ou deux minibus (dont un appartenant au collège) nous permet de nous rendre sur les différents
établissements de formation (visites et découvertes des formations existantes), de mettre en place les visites d’entreprise,
d’organiser le séjour dans le Gard à un coût raisonnable. L’usage d’un minibus permet d’avoir une certaine souplesse et
réactivité, occasionnellement utiles.
- L’organisation de certaines initiatives nécessite des moyens financiers actés par le conseil d’administration, notamment pour
le séjour. Le foyer socio-éducatif et la coopérative du collège participent également au financement.
Partenariat et contenu du partenariat
- Dans le cadre du partenariat « une classe - une entreprise », initié par la Direction Départementale des Services de
l’Education Nationale du Tarn et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Tarn, un conventionnement annuel est passé
avec une entreprise locale. Pour la deuxième année consécutive, nous renouvelons cette convention avec l’entreprise Mac
Donald’s Sud Tarn (représentée par M. REYGNIER et M. AFHIR). Ce choix répond aux besoins de nos deux champs
professionnels. De plus, grâce à la spécificité de cette entreprise, sa dimension multinationale, les outils qu’elle propose
(notamment le site internet), nous pouvons mener une large réflexion avec les élèves (voir le diaporama produit par les élèves
pour 2014, dans la rubrique « liens internet des partenaires », CCI du Tarn).
- Un conventionnement est passé avec la Maison Familiale et Rurale de Castillon du Gard pour l’accueil et l'hébergement en
internat.
- Des conventionnements sont passés, dans le cadre des mini-stages, avec les établissements de formation qui accueillent les
élèves.
- Des accords sont conclus pour visiter de façon ponctuelle des entreprises, centres commerciaux, des établissements de
formation selon des modalités qu’ils nous proposent ou que nous négocions.
Liens éventuels avec la Recherche
Cette action s’inscrit dans une réflexion sur la manière d’aider les élèves de SEGPA à être pleinement acteur de leur
PIIODMEP.
Bibliographies :
Actes des journées d’études PDMF (Angers – mars 2013)
Projet de référentiel pour le PIODMEP du Conseil Supérieur des Programmes
Evaluation
Evaluation / indicateurs
L’évaluation quantitative et qualitative portera sur l’analyse d’indicateurs de climat scolaire ; de l’évolution du Taux de
décrochage ; de l’acquisition des compétences du Socle commun de compétences, connaissances et de culture ; de la
Réussite aux examens (CFG) ; du nombre de vœux d’orientation formulés par chaque élève ; d’un Suivi de cohorte après la
3ème.
Documents
=> Article ONISEP.FR : l'usage du Webclasseur Orientation en SEGPA
URL : http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Midi-Pyrenees/Espace-pedagogique/Lettre-d-information-regionale/Lettre-d-informatio
Type : document
=> Article publié sur le site de la CCI du Tarn en partenariat avec de la DSDEN du Tarn : "Une Classe - Une Entreprise&q
Lien vers le diaporama réalisé par les élèves, récompensé par un des quatre prix remis.
Rubrique :
Liste des contributions 2013/2014 par établissements
Puis Collège Jean Monnet (3ème VDM HAS) et Mc
Donald's Castres
URL : http://www.tarn.cci.fr/classe_entreprise.asp
Type : diaporama
=> "Vidéo "2015 Collège Jean Monnet Castres - Du PIF au PIIODEMP"
Vidéo résumant les actions mises en oeuvre et leurs effets.
URL : https://www.dropbox.com/s/g83p2tmjcxaxi08/2015%20Coll%C3%A8ge%20Jean%20Monnet%20Castres%20Ateliers%20VDM%
Type : diaporama
=> Article ONISEP.FR : Partenariat "Une Classe - Une Entreprise" dans le Tarn
Avec un extrait de la prise de parole d’une de nos élèves.
URL : http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Midi-Pyrenees/Espace-pedagogique/Lettre-d-information-regionale/Lettre-d-informatio
Type : document
Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
L’implication de l’élève dans les différentes actions permet une avancée positive de son projet professionnel et une adaptation
sereine dans son futur établissement. Le nombre de vœux d’orientation réellement choisis peut être un critère.
Au sein du collège, l’élève devient de plus en plus autonome.
L’évaluation quantitative et qualitative portera sur l’analyse d’indicateurs de climat scolaire ; de l’évolution du Taux de
décrochage ; de l’acquisition des compétences du Socle commun de compétences, connaissances et de culture ; de la
Réussite aux examens (CFG) ; d’un Suivi de cohorte après la 3ème.
Effets constatés
Sur les acquis des élèves :
Ce projet permet aux élèves :
-d’avoir une posture d’élève dynamique,
-de gagner en autonomie,
-de renforcer l’estime de soi (travail d’élèves primé l’année dernière pour le projet « une classe-une entreprise », voir
diaporama en lien sur le site de la CCI du Tarn)
-de développer des compétences du socle autrement afin de leur faire prendre conscience de tout leur potentiel, qu’ils
exploiteront dans la suite de leur parcours (formations, expériences professionnelles…) et de tendre vers des compétences de
palier 3 voire plus en fonction de l’implication des élèves dans l’action. Par exemple, la prise de parole finale en public, au
micro lors du partenariat une classe – une entreprise. Cela exige une mobilisation très forte de compétences en
communication pour les élèves volontaires.
L’élève doit prendre conscience de l’image qu’il véhicule pour lui-même, pour le groupe, pour les autres élèves de SEGPA ou
pour le collège. Il est acteur de cette communication. Par son action, il peut en récolter les fruits. La rencontre avec l’entreprise
partenaire n’est jamais anodine. Certains élèves, par leur participation active, leur curiosité, la qualité de leur prise de parole,
ont marqué les dirigeants présents. Peut-être bénéficieront-ils ultérieurement de l'image positive véhiculée. Ce vécu permet
une prise de conscience du groupe de l’intérêt de mettre en avant ses qualités, même si tous les élèves n’en sont pas en
capacité à ce moment-là.
Sur les pratiques des enseignants :
L’enseignant s'implique davantage auprès des familles et prend le « risque » que l’élève révèle son potentiel autrement
qu’avec une approche scolaire classique…
L’enseignant se positionne en tant que médiateur : porteur d’une dynamique d'avenir pour les élèves. Lorsque l’élève évoque
une idée originale s’inscrivant dans son projet d'orientation, l’enseignant lui ouvre la porte pour qu’il aille au bout de ses
envies.
Ce projet nous inscrit dans une réflexion et une opérationnalisation d’actions anticipées sur le PIIODMEP (entrée en vigueur
en septembre 2015) : cette action nous permet d’innover pour pouvoir généraliser en temps voulu, favorise et dynamise le
travail transversal et interdisciplinaire.
Sur le leadership et les relations professionnelles :
Toutes les actions déployées dans ce projet sont le ciment d’une collaboration du binôme de collègues que nous formons.
Cela nourrit nos pratiques, le regard de l’un, complétant la vision de l’autre. La co-animation pendant ces actions permet une
plus grande profondeur de celles-ci, sécurise leur aboutissement compte tenu du contexte classe SEGPA.
Cette expérience fait prendre conscience que « co-animer rend plus ambitieux ».
Nous avons été amenés à intervenir, en tant que porteurs de projet, à l’occasion d’actions de formation continue académiques
à destination des directeurs et professeurs de SEGPA et à destination des professeurs des deux filières concernées
(Commerce/Vente et Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées).
Sur l'école / l'établissement :
La stratégie mise en place accorde une place égale à chaque élève, et les entretiens « orientation concertée » matérialisent
bien cette volonté. Il s'agit de prendre en compte tous les élèves, même les plus introvertis, discrets, qui sont sans souci
apparent donc trop souvent « transparents » dans un groupe d’élève. On leur accorde autant d'importance, on leur montre
l’intérêt que l’on a pour eux et leur famille. Cela change l'équilibre au sein de la classe en atténuant ainsi l’effet 20-80, 20 %
des élèves monopolisant 80 % de notre disponibilité pour des «dysfonctionnements»…
Cette stratégie nous permet de tendre vers un positionnement de la SEGPA comme une voie de réussite au sein de
l’établissement.
Plus généralement, sur l'environnement :
Ce projet développe un lien étroit avec les différents établissements de formation du bassin (LP, CFA, MFR…), sollicite des
partenariats avec des entreprises, des professionnels.
Dans les deux cas, la capacité à donner une image favorable d’eux même à l’extérieur est un enjeu essentiel pour ces élèves
d’EGPA.
Une réussite immédiate, « j’en suis capable, cela devient une évidence et cela est remarqué ». Des observations positives
nous ont été formulées par des établissements de formation, également lors de la remise de prix « Une classe –une
entreprise »...
Une réussite pour l’avenir, « par mon action, je prépare un meilleur contexte pour mon avenir. Je suis mieux accueilli et écouté
dans mes futures formations car je me montre plus responsable. Je bénéficierai peut-être d’une bienveillance attentive d’un
chef d’entreprise ayant remarqué ma curiosité. »
Ces objectifs de réussites sont à considérer au regard du profil de chaque élève dans son parcours, de sa maturité. Ces
ambitions sont pleinement accessibles par certains élèves. Nous devons, enseignants en EGPA, confronter tous les élèves à
celles-ci.
Au final, cela apporte une reconnaissance de notre établissement scolaire par nos partenaires.
L’équipe ONISEP régionale a d'ailleurs reconnu nos initiatives via son site internet « onisep.fr » (voir les deux liens internet
mentionnés précédemment) : mise en avant concernant la remise de prix pour le projet « une classe - une entreprise » et
l’article évoquant notre usage du Webclasseur Orientation.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
350 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler