close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

14 février 2016 - Le Mouvement associatif

IntégréTéléchargement
PAYS : France
RUBRIQUE : Regards
PAGE(S) : 25
DIFFUSION : 212516
SURFACE : 19 %
PERIODICITE : Hebdomadaire
14 février 2016 - N°3605
Opinion
Claire
Hédon ,
Quart Monde
;
Laurent Berger CFDT ; Philippe Louis ,
CFTC ; Alexandre
Fédération
Leroy
des aSSOtiations générales étudiantes
Louis Gallois , Fédération
(Fage)
des associations d accueil et
nationale
de réinsertion
sociale ; Nicolas Hulot ,
Fondation Nicolas Hulot pour
nature
'
'
et l homme ;
L Hostis , France
Nature Environnement
; Pierre Henry ,
'
France Terre d asile ; Nadia Bellaoui , Le
Mouvement
associatif ; Jean-Baptiste
de Foucauld , Le Pacte civique ; Josiane
Aicard , Les Francas ; Jean-Michel
'
Ducomte , Ligue de l enseignement
;
francaise ;
Étienne Cania rd , Mutualité
Luc Bâille , Unsa ; Pascal Caen , LAWF
France
Faire vivre
lesplaces de
la publique
Re'
inédite
Lre pays affronte une conjonction
de crises et de menaces_ 11nous faut vivre
avec la menace terroriste , qui cible nos valeurs
et nos modes de vie_ La crise économique
et
sociale continue
à fragiliser
des persormes et
des territoires , d ésavouant les promesses du pacte
traduit
républicain . La crise environnementale
les limites de notre modèle de développement.
Polarisation
du marché du travail , illégalités ,
discriminations
...
COMMENT NOTRE SOCIÉTÉ, qui attache tant d
importanceà l égalité , a-t-elle pu Se fracturer en de
'
'
si multiples
endroits ? Peut-are
parce que nos
institutions
ne
émanciper les
tout en créant du sens commun . Sans
individus
doute aussi parce que , confrontés aux transitions
écologique e Lntmaérique , les citoyens se heurtent
à un manque d explication et d accompagnement.
est celle carence - de sens , d écoule , de lien qui nourrit les peurs et les colères . est ce vide
que comblent des mouvements exu-émis Les avec
un discours qui stigmatise et prône un impossible
retour en arrière . La crise lapins grave que nous
affrontons
est sans doute celle de la démocratie.
Que faire ? Nous résoudre au déclin? Concentrer
toutes nos
s sur un homme providentiel?
Nous le refusons.
REGARDERce qu' on ne montre
COMMENÇONS
pas , mais qui donne espoir Partour , sur les lieux
de vie et de travail , des hommes et des femmes
inventent
de nouvelles façons de produire , do
consommer , d apprendre , de faire société .
se
rassemblant en engageant dans une association ,
une mutuelle , un
di cat ... On parle de « société
civile» , mais
est de la société Loin court qu' il
sommes les acteurs et
agit . Nous , qui
représentants
, sommes lucides sur les souffrances.
'
'
'
C'
C'
'
s'
c'
s'
Mais nous savons aussi que la société porte en
elle des ressources pour aller de Pavant.
COMPRENDRE LEMONDE , est pouvoir le tran
. L éducation populaire , la formation tout
sformer
au long de la vie , les débats et forums citoyens y
contribuent
Ils offrent des débouchés à la soif
des citoyens de peser sur les décisions de leur
d agir pour Iule
entreprise ou de leur territoire
société qui favorise l émancipation
de chacun.
NOUS RÉCLAMONS davantage de transparence
de participation
. Relever les défis implique
de
faire des choix débattus el partagés par le plus
grand nombre . est donc de dialogue que nous
est un pari : celui de croire qu' en
avons besoin_
réunissant
des personnes qui ont des cultures
et des intérêts différents il est possible de
c'
'
'
'
C'
C'
un diagnostic , de lutter contre les replis
partager
i den titaires et sécuritaires , et de construire
du
progrès EL nous , organisations dela socié Lé civile ,
affirmons notre confiance dans cette intelligence
collective.
est ainsi que nous construirons
une société
des
plus résilien Le, qui invente progressivemen
modes de vie plus durables . Une société plus
estlaissé au
juste et plus solidaire , où personne
bord du chemin . D un côté la sphère publique ,
Pelat garant de l intérêt général ; de l autre les
individus , leurs parcours
leurs aspirations.
Entre ces deux pôles , il existe un espace pour
reconstruire
à
la confiance
la coopération
est cet espace que
travers l action collective
nous entendons inves Lir , en tant que corps
intermédiaires
et organisations
de la société civile.
EST
RAISON pour laquelle
nous prenons
l initiative
nous rassembler , afin de
travailler
ensemble et de démultiplier
nos actions en
C'
n'
'
'
'
'
C'
C'
'
vivrc
Tous droits de reproduction réservés
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
592 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler