close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Appel à proposition Nuit Blanche 2016 pdf

IntégréTéléchargement
APPEL À PROPOSITIONS POUR UNE COMMANDE ARTISTIQUE
I – Objet de la consultation : Création d'un projet artistique pour la prochaine Nuit Blanche 2016,
autour d'archives et de pièces patrimoniales de l’Observatoire de l’Espace du CNES, comprenant la
conception d’une œuvre originale et sa mise en scène dans l'espace d'exposition au regard des éléments
documentaires proposés.
A/ Le contexte de la commande
À l'occasion de Nuit Blanche 2016, l'Observatoire de l'Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES
(Centre national d'études spatiales), souhaite au travers d'une nouvelle rencontre arts-sciences, mettre en
scène l'espace en s'appuyant sur les archives graphiques spatiales. Schémas, dessins, esquisses et plans
de véhicules spatiaux témoignent non seulement de l'aventure portée par chacun des projets dont ils sont
les vecteurs, mais traduisent également la part de recherche et de développement, comme de projection et
d'utopie, de chacun de ces projets. Au-delà de leur fonction propre, ces archives graphiques, marqueurs de
l'état d'avancement des phases de conception et d’ingénierie technique, constituent la grammaire d'une
langue à part entière qui décrit à la fois la représentation schématique des idées portées par ces archives
et leurs applications fonctionnelles. Dans les espaces d'incertitudes de ces modèles constructifs se glissent
les récits des différentes visions de la modernité.
Comme pour chacun des événements initiés par l'Observatoire de l'Espace du CNES, l'écriture artistique et
sa mise en scène sont un moyen d'interroger les pratiques et objectifs scientifiques autour d'un corpus
significatif de l'aventure spatiale en les mettant en perspective au travers d’une autre grille d'analyse. A
l'heure où l'imagerie scientifique s'impose dans le paysage contemporain et où la représentation
synthétique d'idées reste un outil récurrent de la palette de l'artiste, la réflexion que nous souhaitons
engager ici sur la place et le sens des archives dans un processus large de création, apparaît plus que
jamais essentielle.
B/ Le commanditaire : l'Observatoire de l'Espace du CNES
Convaincu que l’aventure spatiale a été l’un des vecteurs de transformations culturelles majeures au XX ème
siècle, et que le rêve spatial s’est révélé un puissant moteur pour alimenter les désirs de changement des
hommes, l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire arts-sciences du CNES, réaffirme en 2016, sa vocation
de bâtir au jour le jour des rapports nouveaux entre la culture et l’Espace.
Pour cela, il s'attache à analyser et montrer la place qu’occupe l’Espace dans notre histoire, nos
représentations et notre imaginaire. Il met à disposition ces recherches sous forme de matériaux à
destination des artistes afin qu’ils élaborent des créations inspirées par des notions liées aux
problématiques spatiales telles que les mutations du corps, les télécommunications, ou encore
l'indépendance et la souveraineté. A travers les différents processus d’appropriation que l’Observatoire de
l’Espace invente, l’Espace devient un puissant embrayeur d’imaginaire et une source de nouveaux récits.
II- Un projet pour la Nuit Blanche 2016
A/ Une création à partir des archives graphiques
L’activité spatiale produit une grande variété de documents : croquis, schémas, plans, esquisses et dessins
techniques. Pour la prochaine Nuit Blanche 2016, l'Observatoire de l'Espace du CNES s'intéresse à la
place privilégiée que prennent ces archives graphiques dans un processus de création dans l’univers
spatial et s'interroge sur leur capacité à produire de nouveaux univers créatifs.
Le projet pour la prochaine Nuit Blanche 2016, sera donc mené à partir d'une réflexion sur les processus
de création en prenant le document comme vecteur à part entière du processus de recherche et en
1
proposant une interrogation sur les signes, la figure, le trait ainsi que sur les idées et concepts qu’ils
composent. L'objet "plan" devient ainsi support à création, et vecteur d'un langage indépendant.
Des usages que l'on en a aux regards que l'on porte sur eux, les plans trouvent leur profondeur dans la
confrontation entre le réel et l'imaginaire. Traduction imagée de concepts, les schémas et croquis sont au
travers de figurations de l'idée, des tentatives de rationalisation et d'organisation de la pensée. Cette
première étape de confrontation au réel trouve sa finalité dans une multiplication de plans et détails. Du
concept à la création, la formalisation des idées s'appuie sur le tracé même du plan. Le projet offre de ce
fait une lisibilité aux archives graphiques comme étape fondamentale du processus de création, de
développement et de recherche des projets spatiaux.
Les artistes ou collectifs d'artistes sélectionnés sont invités à se plonger, au côté de l'équipe de
l'Observatoire de l'Espace du CNES, dans cet aspect essentiel de l’activité spatiale afin d'en concevoir une
création originale. En proposant aux artistes une relecture des documents graphiques patrimoniaux,
l’Observatoire de l’Espace du CNES souhaite interroger la part de culture, de réel et d'utopie portée par ces
chaînes de représentation de l’univers spatial.
Une sélection de supports graphiques tels que croquis, schémas, plans, esquisses et dessins techniques
de lanceurs, fusées, satellites stations spatiales, navettes et sondes spatiales sont proposés en annexe
aux artistes comme supports à réflexion et à création pour bâtir leur projet.
B/ Une commande de 3 œuvres et une installation pour la Nuit Blanche 2016 au sein du
CNES
Le projet Nuit Blanche 2016 est constitué de deux phases dépendantes l'une de l'autre.
La première est une commande de 3 œuvres originales auprès de 3 artistes ou collectifs d'artistes,
sélectionnés sur notes d'intention et dossiers à l'issue de cet appel à propositions.
La seconde est une mise en espace réunissant les projets lauréats ainsi qu'une sélection de pièces
d'archives qui sera présentée au sein du CNES lors de la prochaine Nuit Blanche 2016. Cette installation
mettra en scène - en regard, en images, en sons ou en lumières - les œuvres produites lors de la phase
précédente, dans la perspective de créer un événement significatif pour le public de Nuit Blanche 2016
autour de ce corpus spatial. Cette partie du projet sera alimentée par des réflexions et apports conjoints
des artistes et de l'équipe de l'Observatoire de l'Espace du CNES, qui prendra en charge le commissariat
d'exposition de cette phase du projet.
Les œuvres - l'installation/exposition
Les contraintes majeures pour la réalisation des œuvres proposées par les artistes sont celles liées à
l'exposition même des œuvres pour cette édition de Nuit Blanche 2016 dans la salle d'exposition du CNES.
Il s'agit d'une exposition collective dans un même espace ouvert, il faudra donc prendre en compte dans la
réalisation de l’œuvre cette contrainte d'interaction avec les autres œuvres présentées, notamment les
œuvres sonores.
Dans le cas d'une intervention de textes sonores ou écrits, l’œuvre devra être réalisée et interprétée « en
français ».
Les œuvres proposées par les artistes répondront, éclaireront, interpréteront ou s'inspireront de la
thématique proposée, et des objets patrimoniaux mis à disposition par l'Observatoire de l'Espace du
CNES. Elles répondront à cette notion primordiale de représentation, de schématisation et de figuration
des idées et établiront un dialogue avec des pièces issues de ce corpus spatial, ou des pièces imaginaires
ou documentaires conçues ou rassemblées par l'artiste. Ces œuvres pourront également être complétées
par des dispositifs créatifs complémentaires qui précisent, soulignent ou accompagnent l'œuvre dans son
processus de création. Elles feront dans ce cas partie intégrante du projet d'installation qui sera présenté
pour Nuit Blanche 2016.
Ces œuvres s'inscriront dans l'approche cognitive et l'écriture plastique des artistes ou collectifs d'artistes
sélectionnés, mais seront issues des phases de définitions contenant une interaction entre les choix et
positions de l'artiste (note d'intention) et les propos et positionnements scientifiques des équipes de
l'Observatoire de l'Espace du CNES. Sculptures, peintures, photographies ou œuvres graphiques à tirages
limités, œuvres éphémères, installations, vidéo, œuvres et/ou sonores, etc. La nature de l'œuvre et son
dimensionnement sont laissés à l'appréciation des artistes ou des collectifs d'artistes sélectionnés.
2
Les œuvres créées dans ce cadre seront propriétés de l'Observatoire de l'Espace du CNES et conservées
par ses soins. Les pièces complémentaires apportées pour la mise en scène de la pièce produite restent
propriété de l'artiste. Les équipes de l’Observatoire de l'Espace du CNES assureront le suivi auprès des
artistes ainsi que la cohérence de la proposition générale.
Les pièces présentées en annexe de ce document sont une partie du corpus mis à disposition par le CNES.
Un travail commun entre l'artiste et l'Observatoire de l’Espace pourra aboutir à la mise à disposition de
pièces complémentaires. Par ailleurs, compte tenu de la complexité du sujet et de ses spécificités,
l'Observatoire de l'Espace du CNES accompagnera les artistes ou collectifs d'artistes lauréats dans leurs
interrogations et besoins en relation avec leurs pratiques artistiques.
Durée de chacune des phases
La création des œuvres ainsi que leur mise en espace se déploiera sur deux grandes étapes superposées.
Une première étape de création et de production des œuvres s'étalera sur 5 mois (de mars à juillet), elle est
centrée sur le travail et les besoins de chacun des artistes. Une seconde phase de 4 mois (de juin à
septembre) se concentrera plutôt sur les besoins du catalogue, et de l'exposition Nuit blanche 2016. Les
artistes devront être disponibles lors de cette seconde phase pour répondre aux besoins spécifiques du
projet (catalogue, exposition, communication). Ils devront documenter tout le long de la phase de travail la
création de leur pièce (images, rencontres, documents, etc) afin d'alimenter la réalisation du catalogue ou de
l'exposition.
Production et acquisition des œuvres
La phase de sélection ne fait l’objet d’aucune rémunération. Un budget de 3500 € sera ensuite attribué à
chacun des artistes ou collectifs d’artistes sélectionnés. 1500 € seront versés pour la production des
œuvres et 2000 € pour l’acquisition de l’œuvre produite, la cession des droits patrimoniaux, se faisant
quant à elle à titre gracieux. Cette dernière somme sera attribuée à la livraison de l’œuvre après
acceptation définitive du projet par l’Observatoire de l’Espace du CNES. L’Observatoire de l’Espace prend
en charge les frais relatifs à la scénographie de l’exposition.
L'Observatoire de l'Espace du CNES conservera l'œuvre réalisée pour Nuit Blanche 2016 dans ses
collections. La définition de l'œuvre finale et de ses pièces constitutives sera déterminée par contrat en
fonction de la nature de la pièce proposée par l'artiste ou le collectif d’artistes sélectionné.
Documentation et achats de droits
Les œuvres s'appuieront sur des pièces patrimoniales libres de droits. Une liste non exhaustive de
documents proposés aux artistes par l'Observatoire de l'Espace du CNES est jointe au dossier à titre de
documentation.
Il est à préciser que le CNES ainsi que les personnes qui y sont rattachées et encore vivantes ne sauraient
être désignées explicitement dans les créations proposées.
Par ailleurs, toute proposition à visée raciste ou pornographique, indépendamment de tout jugement sur la
qualité de la création, ne pourra être acceptée en l’état. Le cas échéant, ces questions seront à traiter au
cas par cas.
Le catalogue
L’Observatoire de l’Espace du CNES éditera un catalogue mettant en lumière ce projet de création.
Pour cet ouvrage, qui documentera chacun des projets artistiques retenus pour Nuit Blanche 2016, les
artistes devront fournir à l’Observatoire de l’Espace du CNES des matériaux documentaires illustrant leur
démarche tout au long du processus de création. Ceci dans le but de mettre en valeur leur travail artistique
et son élaboration à partir des archives proposées par l’Observatoire de l’Espace du CNES.
Un planning indicatif est mentionné dans la fiche de candidature.
Dossier de Candidature
Pour être recevable, le dossier de candidature, rédigé en langue française, sera obligatoirement constitué
des pièces suivantes, datées et signées par le candidat :
3
1/ Le formulaire de candidature complété et signé accompagné d’un résumé de la proposition de l’artiste.
2/ Une note d’intention (2 pages A4 maximum - caractère 10 pts minimum).
L’artiste évoquera les modalités d’utilisation des archives et la forme de restitution envisagée pour la création
de sa pièce. Pour la conception de leur proposition artistique, les artistes doivent se référer à la note jointe
en annexe illustrée d’une sélection d’archives graphiques.
L’artiste doit proposer à partir de cette première documentation, un projet de création qui témoignera d’un
parti pris artistique fort et dont les ambitions esthétiques et intellectuelles se nourriront de ces données
graphiques.
Il s’agit pour l’artiste de dessiner l’identité de son travail en rapport direct avec une source archivistique dont
quelques exemples lui sont proposés ici. Les modalités d’utilisation des archives sont laissées à
l’appréciation de chacun, dans le respect de l’intégrité des éléments. L’artiste reste également libre
d’alimenter sa création de ses propres sources. Dans tous les cas, l’artiste doit justifier dans sa note
d’intention, de ses choix artistiques en cohérence avec le projet et formuler la manière dont il entend se
saisir du matériau proposé (élément d’inspiration sous-jacent, utilisation de l’archive brute, utilisation
d’extraits etc.).
3/ Un dossier artistique présentant une sélection de créations antérieures avec un curriculum vitae actualisé.
Ces références seront accompagnées d’une légende de quelques lignes précisant le type d’œuvre, leur
coût, la date de réalisation et le destinataire public ou privé (inclure tout visuel / DVD / CD-R, liens vidéos ou
sonores, etc. permettant une meilleure compréhension de la démarche artistique et des projets antérieurs).
4/ Un texte d’une page maximum sur la démarche artistique générale de l’artiste et sur ses motivations pour
une création dans le cadre de ce laboratoire arts sciences.
Admissibilité
L'appel à projet est ouvert à tous les artistes de nationalité française ou étrangère.
Les textes et échanges avec l'Observatoire de l'Espace du CNES se feront en français. La maîtrise de la
langue française est impérative.
Commission de choix
Une commission associant personnalités culturelles et spatiales se réunira dans un délai de 15 jours après
la date limite du dépôt des dossiers.
Les artistes seront contactés individuellement par mail dans un délai d'une semaine après la tenue de la
commission.
L'Observatoire de l'Espace du CNES rencontrera une sélection d'artistes afin qu'ils puissent présenter leur
projet à la commission.
Trois projets seront choisis en fonction de leur nature et de leur impact dans la salle de l'Espace, lieu de
l'exposition Nuit Blanche 2016.
Critères de choix
Après examen des dossiers de candidatures, la commission choisira les artistes ou collectifs d'artistes, selon
les critères suivants :
1/ Motivation pour le projet et son approche collaborative
2/ Adéquation de la démarche artistique avec la commande et le contexte du projet
3/ Originalité et qualité du projet proposé : proposition plastique, techniques utilisées, innovation
4/ Pérennité de l’œuvre au regard du dispositif envisagé et des matériaux employés
5/ Précision et sérieux du budget prévisionnel de l'opération
6/ Références professionnelles
Déroulement du projet
À l’issue de la phase de sélection fin février, les artistes auront accès à un appareil documentaire
complémentaire, qui détaillera et apportera de nouveaux éclairages sur le corpus spatial graphique mis à
disposition. Cet afflux d’archives supplémentaires est à considérer comme un support à la création artistique
4
pour aboutir à l’œuvre finale.
Une journée d’étude autour des questions relatives à la représentation spatiale et à l'écriture graphique des
projets spatiaux, sera organisée à Paris entre fin mars et début avril.
Les rencontres et rendez-vous autour des pièces patrimoniales mises à disposition par l'Observatoire de
l'Espace du CNES se feront au siège du CNES, 2 place Maurice Quentin 75001 Paris.
Si un grand nombre d'échanges peut se faire par courriers électroniques, 2 à 3 rencontres seront
nécessaires tout au long de l'élaboration du projet. Les déplacements pour ces rencontres sont au frais des
artistes.
L’artiste s’engage à soumettre une proposition libre de droits (vidéo, son et image) qui respecte les
conditions juridiques et financières prévues ci-dessus. Il s’engage également à respecter le calendrier
prévisionnel établi par l’Observatoire de l’Espace du CNES (cf. formulaire de candidature).
Dans le cas où, cette phase de travail n'aboutirait pas à des résultats significatifs dans les temps impartis,
l'Observatoire de l'Espace du CNES se réserve le droit de ne pas exposer l'œuvre pour Nuit Blanche 2016.
DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES DOSSIERS : 15 février 2016 (Voir formulaire de candidature)
Pour toute information complémentaire :
observatoire.espace@cnes.fr
5
APPEL À PROPOSITIONS POUR UNE COMMANDE ARTISTIQUE : Conception d’une œuvre originale,
réalisation et installation de l’œuvre au sein du CNES, dans le cadre de Nuit Blanche 2016.
FORMULAIRE DE CANDIDATURE
Artiste
Nom, Prénom : ....................................................................................................................................
Numéro d’ordre Maison des artistes, Agessa,
Siret: ........................................................................................
Nationalité : ...........................................................................................................................................
...................
Adresse : .................................................................................................................................................
.............
Code postal : ..................... Ville : ....................................
Pays : ....................................................................
Tél. : ................................. E-mail : ......................................................................................................
Site internet : ..................................................................................................................
Résumé du projet
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
...............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
.............................................................................................................................................................
6
Admissibilité
Cet appel à propositions s’adresse à des artistes professionnels, seuls ou en collectifs âgés d’au moins 18
ans au moment du dépôt du dossier
L’artiste sélectionné s’engage à soumettre une proposition libre de tout droit (vidéo, son et image). Il s’engage
aussi à respecter le calendrier préétabli et notamment à être présent pour le montage de son œuvre,
l’inauguration de l’exposition et la Nuit Blanche proprement dite le 1er octobre 2016.
Calendrier du projet 2016
— 15 février 2016 : date limite de réception des dossiers
— 3ème semaine de février : Réunion de la commission et pré-sélection des artistes
— Dernière semaine de février : rencontre des artistes pré-sélectionnés
— Fin février : choix des artistes sélectionnés et visite de la salle d’exposition
— Mars à juillet : création et production des œuvres
— Juin à septembre : préparation du catalogue et de l'exposition/installation
— Semaine du 20 au 24 juin : remise des textes et des projets pour le catalogue
— Début septembre : envoi de la fiche technique par les artistes pour l’exposition
— Semaine du 26 au 30 septembre : disponibilités pour le montage de l’exposition et l'inauguration au CNES
— 1er octobre : événement Nuit Blanche
Contenu du dossier de présentation de l’artiste
1/ Le présent formulaire de candidature complété et signé avec un résumé du projet
2/ La note d’intention
3/ Le dossier artistique avec CV
4/ La note présentant la démarche générale de l’artiste
Date limite de réception des dossiers
Le dossier de candidature complet doit être reçu par l’Observatoire de l’Espace, le 15 février au plus tard à
16h (cachet de la poste faisant foi)
Envoi du dossier
Envoi postal en une seule fois, par courrier recommandé avec accusé de réception.
CENTRE NATIONAL D'ÉTUDES SPATIALES
Observatoire de l'Espace
2, place Maurice Quentin
75039 Paris cedex 01
OU
Transmission par courrier électronique, via wetransfer.com, à l’adresse suivante :
observatoire.espace@cnes.fr
OU
Dépôt en mains propres à l'accueil du Centre national d'études spatiales, 2, place Maurice Quentin 75001
Paris, du lundi au vendredi de 9H00 à 17H00, à l’attention de Brigitte Bénard.
Pour toute information complémentaire sur le projet, veuillez-vous adressez par courrier électronique à :
observatoire.espace@cnes.fr
Fait à …………………………………….…, le ……………………………….
Signature
7
APPEL A PROPOSITIONS POUR UNE COMMANDE ARTISTIQUE : conception d'une œuvre
originale, réalisation et installation de l’œuvre au sein du CNES, dans le cadre de Nuit Blanche
201 6
ANNEXE
Les plans sont des objets mystérieux : cryptiques pour le non-initié, ils disposent en même
temps d’une lisibilité immédiate. Ils fonctionnent à la fois comme des objets techniques,
comme des idées et comme des images.
Les croquis, dessins techniques et plans contiennent le concept de l'objet: ses caractéristiques
techniques, son design, sa fonction. Ces archives graphiques condensent ainsi une certaine
vision du monde à un moment donné de l’histoire (toutes les époques ont ainsi secrété leurs
règles de mise en plan en fonction d’idéaux culturels, politiques, sociaux, économiques). Dans
le même temps, ils appartiennent également à l’histoire des représentations et des façons de
dire le réel graphiquement.
Historiquement, les plans évoluent avec les techniques graphiques (d’impression, de traçage,
de conception) de la plume au numérique, et également avec l'évolution de leur support (une
feuille, un calque, un écran d’ordinateur puis une impression). Le plan dans l’univers spatial a
donc cette particularité d’être constamment en évolution. A la fois objet usuel et technique, il
permet la conception des objets, lanceurs, véhicules et satellites.
Les quelques archives proposées sont issues de divers programmes spatiaux, des années 40
à nos jours. Elles recouvrent une diversité formelle, esthétique et technique, on y retrouve des
fusées, des satellites et des véhicules habités mais aussi des dessins de préfiguration et des
plans d'exécution. Ces archives donnent une idée de la richesse et de la diversité de ce corpus
graphique.
1 941 : Croquis de fusée A4
La fusée A4, aussi connue sous le nom de V2, est considéré comme le prototype des futurs lanceurs de satellites.
Sur ce croquis, on voit des réflexions sur sa composition et sa trajectoire.
1 941 : avant-projet de fusée A4
Sur cet avant-projet, on étudie la forme de la fusée.
1 942: Plan de fusée A4
Sur ce plan on voit les différentes côtes et dimensions nécessaires à la réalisation de la fusée A4.
1 947: Croquis d'engin autopropulsé
Après la Seconde Guerre mondiale, la France entreprend l'étude des engins à propulsion à
partir de plans de la fusée A4. Ce croquis fait partie de ces études.
1 961 : avant-projet de fusée Diamant
Pendant les années 1 960, la France se dote de son premier lanceur de satellite. Plusieurs
études sont réalisées pour décider de sa forme finale.
1 961 : avant-projet de fusée Diamant
1 961 : avant-projet de fusée Diamant
1 965: Plan de la fusée Diamant
Ce plan montre la totalité des trois étages de la fusée qui sera lancée le 26 novembre
1 965.
1 972: Plan du satellite Symphonie
Le satellite Symphonie fut le premier satellite de télécommunications de conception franco-allemande.
1 979: avant-projet du satellite Starlette
Équipé de 60 rétroréflecteurs permettant de renvoyer vers leur origine les tirs laser provenant
de stations au sol, il mesure les variations du champ gravitationnel terrestre. Dans les années
1 980, Starlette a permis de mettre au point un modèle de marées océaniques global.
1 986: Plan de la sonde Giotto
Cette sonde européenne permit l'étude de la comète de Halley. Contrairement aux documents
précédents, le plan est réalisé sur un logiciel informatique, les années 1 980 marquant un
tournant dans la technique des plans.
1 996: Plan du moteur Vulcain du lanceur Ariane 5
Chaque partie du véhicule spatial a son plan, on en voit un exemple ici.
2001 : Plan du module Columbus
Le module Columbus est la contribution européenne à la station spatiale internationale (ISS), il renferme un laboratoire.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
14 927 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler