close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ALBIN MICHEL PROGRAMME FICTION MARS 2016

IntégréTéléchargement
ALBIN MICHEL
PROGRAMME
FICTION
MARS 2016
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-1-
POLARS / THRILLERS
Cyril GELY
FABRIKA
Anne-Laure Clément / Sandrine Labrevois – p. 3
Stephen KING
CARNETS NOIRS
Florence Godfernaux / Sandrine Labrevois – p. 4
Michèle ROWE
LES ENFANTS DU CAP
Florence Godfernaux / Sandrine Labrevois – p. 6
DOMAINE FRANÇAIS
Gérard de CORTANZE
ZAZOUS
Gilles Paris / Sandrine Labrevois – p. 8
Stéphanie JANICOT
NEWLAND
Florence Godfernaux / Sandrine Labrevois – p. 10
Agnès LEDIG
ON REGRETTERA PLUS TARD
Florence Godfernaux / Sandrine Labrevois – p. 11
Pierre LEMAITRE
TROIS JOURS ET UNE VIE
Florence Godfernaux / Sandrine Labrevois – p. 12
Malika WAGNER
EFFACER SA TRACE
Anne-Laure Clément / Sandrine Labrevois – p. 13
DOMAINE ÉTRANGER
Judith HERMANN
AU DÉBUT DE L’AMOUR
Anne-Laure Clément / Sandrine Labrevois – p. 14
Bret Anthony JOHNSTON
SOUVIENS-TOI DE MOI COMME ÇA
Florence Godfernaux / Sandrine Labrevois – p. 15
Paul YOON
CHASSEURS DE NEIGE
Anne-Laure Clément / Sandrine Labrevois – p. 17
Coordonnées des attachées de presse
National :
Florence Godfernaux (01 42 79 10 06) assistée par Aliénor de Foucaud (01 42 79 10 12)
Anne-Laure Clément (01 42 79 10 04)
Gilles Paris (06 03 98 78 23) Contact Albin Michel : Marlène Prévot (01 42 79 18 86)
Régions, Belgique et Suisse :
Sandrine Labrevois (01 42 79 10 01) assistée par Marlène Prévot (01 42 79 18 86)
avec pour la Belgique la collaboration de Sarah Altenloh sur certains titres.
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-2-
FABRIKA
Cyril GELY
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
« Il ne s’agit pas simplement de voler un cadavre. Il faut opérer, retirer les organes, les
conserver dans une solution à basse température, trouver un donneur compatible (…),
procéder à la greffe. Et tout cela, rappelez-vous en 24h, pas une minute de plus. C’est
terriblement contraignant. »
Photographe de guerre, Charles Kaplan couvre à Kiev les combats entre Russes et séparatistes
ukrainiens. Blessé au cours d’une fusillade, il se retrouve à l’hôpital où il apprend la mort de
l’homme qui l’accompagnait. Mais le cadavre a disparu. Tout comme sept autres corps. La
femme qui l’a soigné va l’orienter sur la piste d’un réseau clandestin de trafiquants d’organes.
L’enquête va entraîner Charles de la Roumanie à la Turquie, de la Chine à Kiev pour finir,
après de multiples rebondissements, à Tchernobyl dans un dénouement aussi imprévisible
qu’hallucinant.
L’AUTEUR
Cyril Gely est romancier, auteur de théâtre à succès – plusieurs fois nommé aux Molière pour
Signé Dumas (Francis Perrin/Thierry Frémont), Diplomatie (Niels Arestrup/André Dussollier)
– et scénariste (Chocolat de Roschdy Zem avec Omar Sy et James Thierrée sortira début
février).
Il a reçu le Grand Prix du jeune théâtre de l’Académie Française, le Prix du Scénario au
festival International de Shanghai et le César 2015 de la Meilleure adaptation pour
Diplomatie, réalisé par Volker Schlöndorff.
Anne-Laure Clément 01 42 79 10 04
anne-laure.clement@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-3-
CARNETS NOIRS
Stephen KING
Traduit de l’anglais (américain) par Nadine Gassie
et Océane Bies
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
Créateur du héros-culte Jimmy Gold, John Rothstein n’a rien publié depuis des années, ce qui
déplait à Morris Bellamy : le fan assassine le vieux romancier, vidant son coffre-fort de ses
économies et d’un trésor autrement plus précieux, ses carnets de notes. Malheureux sort, son
butin enfoui, Morris est arrêté par la police, condamné à perpétuité pour un autre crime.
Trente ans plus tard, Peter Saubers (un jeune garçon dont le père, blessé par Mr. Mercedes,
n’a jamais retrouvé de travail) découvre par hasard la cachette de Morris. L’argent dépensé, il
songe à vendre les manuscrits dont il a compris la valeur. Ivre de rage, et plus violent que
jamais, Bellamy, libéré, est bien décidé à savoir qui a pillé sa cachette…
Reprenant ses thèmes chers, abordés dès Misery, Stephen King rend un hommage au pouvoir
de la fiction, pour le meilleur et pour le pire.
L’AUTEUR
Stephen King a écrit plus de 50 romans, tous best-sellers et plus de 200 nouvelles. Il est
devenu un mythe vivant de la littérature américaine (National Book Foundation Medal en
2003 pour sa contribution aux lettres américaines, Grand Master du Prix Edgar Allan Poe en
2007). Lors de sa venue à Paris en novembre 2013 pour la promotion exceptionnelle de Dr
Sleep, il avait réuni près de 200 journalistes venus du monde entier et plus de 3 000 fans lors
d’une rencontre au Grand Rex. Carnets noirs est le second volet d’une trilogie initiée avec
Mr Mercedes, récompensé par le Edgar Award 2014 du meilleur roman.
Florence Godfernaux 01 42 79 10 06 / 10 12
fgodfernaux@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Extraits de presse
…/…
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-4-
Mr Mercedes dans la presse américaine
« King est si reconnu pour son art de raconter des histoires, que ses lecteurs savent à quoi
s’attendre lorsqu’ils ouvrent l’un de ses romans ; sauf à de rares occasions lorsque, comme il
l’a déjà fait avec l’ambitieux Dôme, King brise le moule. Cette fois il surprend avec un roman
à suspense trépidant qui entraine dans une course contre la montre un inspecteur à la retraite,
lancé sur la piste d’un tueur accro à l’adrénaline à bord d’une Mercedes. »
New York Times
« Mr Mercedes témoigne du goût de de Stephen King pour la littérature policière et de sa
volonté de s’inscrire dans la lignée des grands romans noirs, sans qu’il soit question
d’apparitions ou d’autres événements surnaturels, d’ordinaire si présents dans l’œuvre de
l’auteur. Résultat : un thriller de facture classique, bien ficelé avec en prime cette saveur si
particulière propre aux romans de Stephen King, et qui le distingue des autres romanciers
depuis plus de quarante ans. »
The Wall Street Journal
« Lorsqu’il s’agit de prendre le lecteur à la gorge et de ne pas lui laisser d’autre choix
que de poursuivre sa lecture, Stephen King n’a pas son pareil. Je vous mets au défi de
reprendre votre souffle lorsque vous aurez plongé dans ce roman. Un bon livre ? Oh que oui.
Un bon Stephen King ? Absolument. »
The Guardian
« Un roman sombre, prenant et qui sait maintenir le suspense jusqu’au bout. »
Kirkus Review
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-5-
LES ENFANTS DU CAP
Titre original : What Hidden Lies
Michèle ROWE
Traduit de l’anglais par Esther Ménévis
En librairie le 3 mars 2016
L’auteure est invitée au Festival Quais du Polar du 1er au 3 avril 2016
LE LIVRE
Il y a un monde entre le township d’Ocean View et la plage de Noordhoek, écrin de beauté
préservée dans la banlieue du Cap, sur laquelle le cadavre d’un homme est retrouvé un matin.
De la même façon, tout sépare Marge Labuschagne, l’ancienne psychologue criminelle qui a
découvert le corps, de l’inspectrice farouchement indépendante Persy Jonas : couleur de la
peau, âge, milieu social.
Et pourtant, leurs destins sont liés. Comme celui de Persy et du dangereux caïd d’Ocean
View, même s’ils ont pris des chemins différents.
Peu à peu, alors que les deux femmes sont contraintes de collaborer, les pièces du puzzle
s’assemblent, mêlant combines immobilières, corruption policière et crimes violents. Et
révélant toutes les vérités restées jusqu’ici endormies…
Au cœur de ce roman, rôdent les secrets enfouis sous les paysages idylliques de cette
péninsule du Cap et les violences faites aux métis déplacés sous l’apartheid. Michèle Rowe
nous invite à plonger avec elle dans cette Afrique du Sud magnifique et complexe, cette
nation arc-en-ciel.
L’AUTEUR
Épouse du Kalahari Surfer, l’un des premiers musiciens blancs à s’opposer à l’apartheid,
Michèle Rowe est venue à l’écriture après une brillante carrière de scénariste et de
productrice. Elle est l’un des membres fondateurs de Free Film Makers, un collectif de
cinéastes anti-apartheid. Cela fait des années qu’elle sonde la réalité sud-africaine dans ses
documentaires qui ont remporté de nombreux prix, parmi lesquels un Oscar et un
International Emmy. Avec Les Enfants du Cap, son premier roman, elle s’est d’emblée
imposée parmi les grands en étant la première sud-africaine à gagner le Debut Dagger
Award, décerné par la prestigieuse Crime Writers’ Association.
Florence Godfernaux 01 42 79 10 06 & Alienor de Foucaud 01 42 79 10 12
fgodfernaux@albin-michel.fr & alienor.defoucaud@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Extraits de presse
…/…
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-6-
Les Enfants du cap dans la presse américaine
« Conflits raciaux, rancœurs et corruption constituent la toile de fond cauchemardesque des
polars sud-africains. (…) Michèle Rowe dans Les Enfants du Cap a su révéler avec brio ces
vices cachés à travers une histoire captivante. »
– Timeslive
« Les Enfants du Cap est le premier roman de Michèle Rowe et pourtant rien ne semble
indiquer que l’auteur en est encore à ses débuts. Rowe a su mettre à profit ses compétences
reconnues dans l’écriture de scénario. Son style est sûr, son intrigue rythmée et étoffée ; Rowe
a également le mérite d’avoir porté une attention particulière aux personnages et intrigues
secondaires qui viennent enrichir et donner plus de relief à l’enquête principale. Enfin le
paysage de Cape Town qui sert de toile de fond à l’intrigue est quant à lui rendu plus vrai que
nature par le biais de descriptions riches et réalistes, un décor peuplé par des personnages
éclectiques débordant d’énergie. »
–Thewordfiend.net
« Les Enfants du Cap de Michèle Rowe saura vous captiver de bout en bout grâce à une
intrigue tortueuse toute en rebondissements. Ses personnages avec leurs secrets, leurs
fantaisies, leur côté sombre, rendent l’histoire encore plus intéressante. »
– 9lives
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-7-
ZAZOUS
Gérard de CORTANZE
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans – même en pleine Occupation allemande. Une
petite bande de zazous, entre quinze et vingt ans, se retrouve chaque jour au café Eva, près du
parc Montsouris, pour écouter du jazz. Josette est élève à Henri IV, Pierre et Jean à Louis le
Grand, Sarah est coiffeuse, Charlie est infirmier et trompettiste, Marie danseuse, Lucienne
travaille dans une maison de couture. Dans ce Paris occupé devenant chaque jour plus morose
et sinistre, la petite bande n’a pas du tout l’intention de se laisser abattre ne serait-ce que pour
montrer aux « Boches » que ce ne sont pas eux qui vont les empêcher de s’amuser. Ce sont ce
qu’on n’appelle pas encore des « adolescents » et leur résistance à l’occupant se signale
d’abord par des blagues placées sous le signe de l’insouciance et de la fougue de leur jeunesse
puis, à mesure que les nazis montrent leur vrai visage, elle devient plus consciente, plus
politique. Autour de Josette, la petite bande applique les mots d’ordre zazous : danser le
swing, boire de la bière à la grenadine, manger des carottes râpées, lire Daphné du Maurier,
porter en toutes circonstances des lunettes de soleil. Mais aussi : couvrir les murs de Paris de
« V » de la victoire, aller déposer une gerbe le 11 novembre sur la tombe du soldat inconnu,
porter l’étoile jaune, manifester bruyamment sa désapprobation lors des actualités allemandes
projetées dans les salles de cinéma. Mais tout n’est pas si simple en ces temps troubles et
tourmentés. Chacun vit non comme il devrait mais comme il peut. À commencer par Josette
qui tombe amoureuse d’un soldat allemand antifasciste… Traqués par les Allemands,
pourchassés par les collaborateurs qui voulaient les tondre, rejetés par la Résistance, les
zazous ne voulaient pas changer la vie, simplement profiter de leur quinze ans… Majeurs à la
fin de la guerre, ils étaient passés de l’enfance à l’âge adulte – et la vie s’était chargé de les
changer.
L’AUTEUR
Auteur de romans, de biographies, d’essais sur l’art et la littérature, Gérard de Cortanze a
obtenu le prix Renaudot 2002 pour Assam. Nombre de ses livres s’appuient sur une réalité
historique forte. Après sa saga familiale des Vice-Rois, L’an prochain à Grenade et Les
amants de Coyoacán, Zazous, se penchant sur la France de l’Occupation, ne déroge pas à
cette règle.
Gilles Paris 06 03 98 78 23
laugil@gillesparis.com
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Extraits du livre
…/…
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-8-
EXTRAITS
« Dangereux, les zazous ? Non. Ou plutôt, si. À la manière des poux. Ils démangent, ces
invertis négroïdes ; ils exaspèrent, ces amateurs de jazz américain dégénéré. Ils méritent une
lotion d’onguent gris, ces « petits-swing ». Mieux : tous au STO, tous à Drancy avec leurs
amis juifs ! »
La Gerbe, juillet 1942
Ils avaient 15 ans en 1940. Ni collabos, ni résistants, ils étaient swing. On les appelait les
zazous.
Y’a des Zazous
« Jusqu'ici sur terre un homme pouvait être
Blanc ou noir, ou rouge, ou jaune et puis c'est tout
Mais une autre race est en train d'apparaître
C'est les Zazous, c'est les Zazous
Un faux col qui monte jusqu'aux amygdales
Avec un veston qui descend jusqu'aux genoux
Les cheveux coupés jusqu'à l'épine dorsale
Voilà l'Zazou, voilà l'Zazou. »
Je suis swing
« La musique nègre et le jazz hot
Sont déjà de vieilles machines.
Maintenant pour être dans la note
Il faut du swing.
Le swing n’est pas une mélodie
Le swing n’est pas une maladie
Mais aussitôt qu’il vous a plu
Il vous prend et n’vous lâche plus. »
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
-9-
NEWLAND
Stéphanie JANICOT
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
Au 23e siècle, les citoyens de Brittonie, un des États de Newland of Europe, vivent enfin en
paix et en harmonie. La société est désormais divisée en trois castes : les Bleus chargés de
l’éducation, les Blancs des hautes fonctions du gouvernement et les Noirs de tous les autres
métiers. Tous les enfants sont conçus dans des matrices artificielles à partir de gamètes
rigoureusement sélectionnées.
Marian a vécu une enfance heureuse chez ses parents adoptifs. Elle sait qu’elle sera
sélectionnée à 14 ans pour la caste des Blancs, compte tenu de sa réussite scolaire, son
intelligence brillante, ses performances physiques et sa beauté. Aussi, quand elle est admise
chez les Noirs, ressent-elle une injustice telle qu’elle décide de transgresser le système
d’interdits qui régule leur quotidien. Elle découvrira peu à peu le secret de sa naissance et le
fonctionnement d’une société qui a voulu établir l’égalité pour tous au détriment de la liberté.
Newland est un roman d’anticipation qui parle de notre temps, de nos peurs, celle du futur en
particulier. Dans un monde désormais sans croissance, qui a recouvré son équilibre
écologique et économique, hommes et femmes vivent en paix, en assistés consentants et
heureux. Un progrès considérable si l’on en croit le chaos des siècles précédents. Mais peuton vivre en toute rationalité, en ayant banni la violence et la maladie, mais aussi ce qui est
cause de troubles majeurs, le désir et le sentiment amoureux ?
Après avoir publié en 2014 aux éditions Albin Michel la trilogie de la Mémoire du monde qui
analysait le fonctionnement des sociétés au fil de l’histoire, Stéphanie Janicot propose avec
Newland d’envisager la vie politique et sociale du futur.
L’AUTEUR
Écrivain et journaliste à Bayard Presse, rédactrice en chef de la revue culturelle Muze,
Stéphanie Janicot est l’auteur d’une quinzaine de romans, des Matriochkas à Que tous nous
veuille absoudre.
Florence Godfernaux 01 42 79 10 06 & Aliénor de Foucaud 01 42 79 10 12
fgodfernaux@albin-michel.fr & alienor.defoucaud@albin-michel.fr
Régions, Belgique, Suisse : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 10 -
ON REGRETTERA PLUS TARD
Agnès LEDIG
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
L'irruption d’Éric et d'Anna-Nina un soir d'orage dans la vie de Valentine, institutrice dans un
hameau du massif Vosgien, est un véritable coup de tonnerre. À la fillette brûlante de fièvre,
au père brisé par la vie, Valentine va offrir plus qu'un simple toit. Avec tendresse et franchise,
elle va bousculer les certitudes de ce père solitaire et modifier leur trajectoire toute tracée.
Un roman émouvant et généreux où le désir se montre plus fort que la peur, que les blessures
du passé et les regrets. Avec sa foi chevillée au corps, sa vitalité et son goût du partage,
Valentine est l’une des héroïnes les plus attachantes d’Agnès Ledig, illustrant à nouveau la
sincérité et la finesse de cet auteur. Un roman qui renoue avec ses thèmes chers : aux
blessures de la vie vient répondre la force apaisante de l'amour et de l'amitié.
L’AUTEUR
Découverte en 2011 avec Marie d'en haut, coup de cœur des lectrices du Prix Femme
Actuelle, Agnès Ledig s’est imposée comme une des romancières françaises les plus aimées
du grand public. Ses deux best-sellers, Juste avant le bonheur, Prix Maison de la Presse
2013 (460 000 ex vendus en France, grand format et poche), et Pars avec lui (Albin Michel,
2014) sont aujourd’hui traduits en 12 langues. L’auteur vit actuellement en Alsace.
Florence Godfernaux 01 42 79 10 06 & Aliénor de Foucaud 01 42 79 10 12
fgodfernaux@albin-michel.fr & alienor.defoucaud@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 11 -
TROIS JOURS ET UNE VIE
Pierre LEMAITRE
En librairie le 10 mars 2016
LE LIVRE
Les événements qui vont bouleverser notre vie mettent parfois moins de dix secondes à se
produire.
C’est la tragique expérience que fait Antoine, 12 ans, lorsqu’à Noël 1999, il tue par accident
un de ses camarades.
Dévasté par son geste, dans la panique et l’égarement, il cache le corps. Retour au village :
enquête de gendarmerie, interrogatoires, battues, émotion collective, suspicion, reportages
télévisés... Antoine entame, dans une angoisse permanente, une véritable descente aux enfers.
La menace d’être confondu et arrêté n’a jamais été aussi vive lorsque survient un événement
imprévisible, d’une ampleur phénoménale, qui remet tout en cause…
Voilà Antoine soudain libéré des conséquences de ses actes.
Mais peut-on être certain, même à 12 ans, de n’être pas, tôt ou tard, rattrapé par son passé ?
L’AUTEUR
Auteur de 6 romans (Robe de marié, Alex, Sacrifices…), tous couronnés par de nombreux prix
littéraires, nationaux et internationaux, Pierre Lemaitre a obtenu en 2013 le prix Goncourt
pour Au revoir là-haut, immense succès critique et public (plus de 600 000 ex vendus).
Florence Godfernaux 01 42 79 10 06 / 10 12
fgodfernaux@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 12 -
EFFACER SA TRACE
Malika WAGNER
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
Un appartement dans les beaux quartiers, un métier envié, une vie plutôt agréable. Sous la
façade, on sent pourtant que quelque chose ne va pas. La narratrice semble aussi étrangère à
son environnement qu’à elle-même. Quand son père meurt, dans une cité HLM de banlieue,
c’est tout un pan de la façade qui s’écroule pour lui renvoyer une autre image de son histoire.
Le récit bascule pour nous entraîner de l’autre côté de la méditerranée à travers les tribulations
mi-tragiques, mi-burlesques du cercueil paternel, qui décidément, s’avère être un fardeau.
Dans un style limpide, truffé de dérision, ce roman utilise tous les ressorts de la fiction pour
évoquer les questions ô combien actuelles de l’appartenance sociale et culturelle en évitant le
pathos, la démonstration ou la morale.
L’AUTEUR
Après des études en Sciences Politiques aux États-Unis, Malika Wagner de retour en France
a notamment travaillé comme journaliste et dans différents secteurs de la communication.
Elle est l’auteur de quatre romans publiés chez Actes Sud dont Terminus Nord, un manuscrit
envoyé par la poste et récompensé du Prix Robert Walser.
Anne-Laure Clément 01 42 79 10 04
anne-laure.clement@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 13 -
AU DÉBUT DE L’AMOUR
Titre original : Aller Liebe Anfang
Judith HERMANN
Traduit de l’allemand par Dominique Autrand
Collection « Grandes traductions »
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
Stella est mariée, elle a une petite fille de quatre ans, son métier d’infirmière la satisfait, elle
habite une jolie maison à la lisière d’une petite ville. Son existence est paisible et réglée :
souvent seule car son mari travaille sur des chantiers, elle emmène sa fille au jardin d’enfants,
va s’occuper à domicile des quatre personnes âgées dont elle a la charge, écrit à son amie
Clara, s’affaire dans sa maison, lit, rêve. Un jour, un inconnu sonne à la porte du jardin, un
homme qu’elle n’a jamais vu, qui veut parler avec elle, et qui ne va plus la lâcher. Pour Stella,
c’est le début d’un cauchemar. Mais à la peur légitime se mêlent aussi des sentiments plus
troubles. Peu à peu, insidieusement, ce harceleur remet en question les fondements mêmes
d’une vie… peut-être trop paisible, trop réglée.
Dans ce premier roman, tendu par un véritable suspense, Judith Hermann a rassemblé avec
maestria tous les thèmes qui sont les siens et analyse avec une acuité fascinante les ambiguïtés
de l’amour, le deuil impossible de la jeunesse et de ses libertés, le nécessaire apprentissage de
la sagesse.
L’AUTEUR
Judith Hermann est née en 1970 à Berlin, où elle vit. Maison d’été, plus tard lui a valu en
1998 un succès immédiat et immense en Allemagne. Deux autres recueils de nouvelles ont
suivi : Rien que des fantômes et Alice. Elle a obtenu le Kleist-Preis et le Friedrich-HölderlinPreis.
Anne-Laure Clément 01 42 79 10 04
anne-laure.clement@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 14 -
SOUVIENS-TOI DE MOI COMME ÇA
Titre original : Remember me like this
Bret Anthony JOHNSTON
Traduit de l’anglais (États-Unis) par France Camus-Pichon
Collection « Terres d’Amérique »
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
« Je suis admiratif du talent déployé par Bret Anthony Johnston dans ce roman
prodigieusement construit, et bouleversé par la force psychologique de ce portrait de
parents en proie à leurs pires angoisses. J’ai adoré ce livre. »
John Irving
Cela fait quatre ans que Justin Campbell, onze ans, a disparu sans laisser de trace. Dans la
cellule familiale livrée au chagrin et au désarroi, chacun cherche sa propre échappatoire,
s’engageant à tâtons dans des existences distinctes : la mère, qui s’est prise de passion pour la
protection des cétacés, passe ses journées à regarder un dauphin malade nager en rond dans un
hangar humide ; le père entame une liaison ; et Griff, le fils cadet, erre seul, à faire du
skateboard dans la piscine à sec d’un motel abandonné.
Quand la police retrouve Justin, le miracle ne fait qu’accentuer les tensions au sein de la
famille. Alors que ses parents se débattent avec la culpabilité de ne pas avoir su retrouver leur
fils, Justin peine à surmonter son traumatisme. Comment redevenir des parents normaux ? Où
qu’ils se tournent, Eric et Laura Campbell revoient le poids terrible et écrasant du passé. « La
vie redevenait… quoi, au juste ? Normale ? Non. Familière non plus. Vivable. Navigable. »
Un premier roman saisissant qui interroge la capacité de résistance de chacun, la résilience et
la justice.
L’AUTEUR
Bret Anthony Johnston est professeur de Creative Writing à Harvard. Son premier livre,
Corpus Christi, un recueil de nouvelles paru aux États-Unis en 2004 lui a valu d’être
distingué par la National Book Foundation comme l'un des cinq meilleurs auteurs américains
de moins de 35 ans. Avec Souviens-toi de moi comme ça, son premier roman qui sera
prochainement adapté au cinéma – sélectionné parmi les meilleurs livres de l’année 2014 par
le New York Times – Bret Anthony Johnston s’impose comme l’un des romanciers américains
les plus talentueux de sa génération.
Florence Godfernaux 01 42 79 10 06 & Alienor de Foucaud 01 42 79 10 12
fgodfernaux@albin-michel.fr & alienor.defoucaud@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Extraits de presse
…/…
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 15 -
Souviens-toi de moi comme ça dans la presse américaine
« Un premier roman brillant et saisissant dans lequel Bret Anthony Johnston explore la façon
dont chacun se débat pour accepter et aimer ceux qu’on appelle une “famille”. »
The New York Times
« Le portrait douloureux, magnifique, et profondément humain d’une famille. Un premier
roman extraordinaire, servi par une langue lumineuse et une construction sans défaut, qui ne
peut laisser insensible. »
The Boston Globe
« Un roman fascinant, comme un thriller de Dennis Lehane qui aurait été écrit par Jonathan
Franzen. »
Esquire
« Un premier roman très fort où Johnston fait preuve d’un incontestable talent, aussi bien dans
la vérité de ses personnages que dans le portrait convaincant d’une famille en crise. »
Publishers Weekly
« Une grande réussite, une expérience de lecture rendue bouleversante par l’amour et
l’humanité qui se dégagent des personnages. »
Library Journal
« Incroyablement émouvant. L’écriture de Bret Anthony Johnston possède une réelle
humanité et c’est une sacrée expérience que de voir ces gens réapprendre à être une famille. »
The Washington Post
« Porté par un sentiment de profonde empathie et construit de main de maître, ce roman
possède la force d’une épopée et une intensité quasi électrique. »
Salon
« Son écriture est méticuleuse, profonde, drôle et toujours sincère quand il s’agit de dire ce
que signifie être humain dans ce monde. »
The Austin Chronicle
« Je n’ai rien lu d’aussi bon depuis des années. L’écriture de Johnston est précise et
convaincante, ses personnages et leur histoire vous habitent littéralement. »
The Christian Science Monitor
« Un roman d’une grande pureté, très émouvant, qui nous rappelle que ce qui a été perdu peut
toujours être retrouvé, mais selon ses propres termes. »
The Huffington Post
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 16 -
CHASSEURS DE NEIGE
Titre original : Snow hunters
Paul YOON
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marina Boraso
Collection « Grandes traductions »
En librairie le 3 mars 2016
LE LIVRE
« Paul Yoon est un maître dans l’art de peindre le quotidien à la façon d’un
surréaliste. »
New York Magazine
En 1954, à la fin de la guerre de Corée et au sortir des camps de prisonniers établis par les
Américains, Yohan, un jeune Nord-Coréen de 25 ans, se voit proposer comme des milliers
d’autres d’émigrer et de reconstruire sa vie ailleurs. Il choisit le Brésil dont il ne sait rien et
dont il ne parle pas la langue. En vertu d’un accord passé avec l’ONU, il s’installe, dans un
petit port et devient l’apprenti d’un tailleur japonais, Kiyoshi, qui s’est établi là-bas comme
tant d’autres Japonais après la Seconde Guerre mondiale.
Le roman est bâti autour de la vie de Yohan, de son enfance en Corée et de sa famille, des
souvenirs terribles de la guerre et de cette nouvelle page qui s’ouvre à lui – l’amitié qu’il noue
avec Kiyoshi mais aussi avec deux orphelins, des enfants errants qui survivent comme ils le
peuvent. Des scènes impressionnistes viennent entrecouper le récit, comme autant de flashbacks où passé et présent se télescopent.
Paul Yoon saisit l’essence de la vie, et sa beauté, dans la résilience d’un homme qui survit à
l’horreur, se réinvente et se reconstruit. L’écriture est épurée, lumineuse et poétique, et l’on
retiendra de ce livre singulier et émouvant le souvenir d’un moment de grâce.
L’AUTEUR
Américain d’origine coréenne, Paul Yoon est l’auteur d’un recueil de nouvelles (Autrefois le
rivage, Albin Michel, 2014), sélectionné par le New York Times comme l’un des meilleurs
livres de l’année 2010.
Distingué par la National Book Foundation comme l’un des meilleurs écrivains de sa
génération, il signe avec Chasseurs de neige son premier roman.
Anne-Laure Clément 01 42 79 10 04
anne-laure.clement@albin-michel.fr
Régions, Suisse, Belgique : Sandrine Labrevois 01 42 79 10 01 / 18 86
slabrevois@albin-michel.fr
Extraits de presse
…/…
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 17 -
Chasseurs de neige dans la presse américaine
« Un joyau rare et précieux, où la langue est tellement épurée qu’il faut chérir les mots qui
demeurent et touchent à la perfection. L’une des plus belles lectures de l’année. »
Library Journal
« Autrefois le rivage avait démontré la puissance d’écriture de Paul Yoon et la beauté de sa
langue. Confirmant l’éblouissante trajectoire de son auteur, la prose de ce roman est tellement
étincelante qu’elle semble surnaturelle. »
Publishers Weekly
« La subtile délicatesse du style de Paul Yoon donne lieu à une perspective entêtante et
ensorcelante. »
Booklist
« Paul Yoon réussit à transformer des scènes ordinaires en véritables instants de grâce. Un
roman minimaliste et magnifiquement maîtrisé. »
Kirkus Reviews
« Paul Yoon est un maître dans l’art de peindre le quotidien à la façon d’un surréaliste. »
New York Magazine
« Avec son premier livre, Paul Yoon avait placé la barre très haut. Il relève aisément le défi
avec son premier roman, un livre introspectif et émouvant qu’il faut prendre le temps de
savourer. »
Bookpage
« Le portrait poétique de la vie d’un homme solitaire, dans lequel on retrouve la beauté de la
prose épurée découverte dans Autrefois le rivage, qui n’est pas sans rappeler le style
d’Hemingway. »
Boston Globe
« Explorant avec calme et tendresse la question de l’amour et de la résilience, Paul Yoon nous
offre un roman étincelant.»
The San Francisco Chronicle
« La concision et la simplicité brute des phrases qui forment ce roman élégant et poétique ne
donnent au lecteur qu’une envie : ralentir pour en savourer la beauté. »
Entertainment Weekly
« L’une des plus grandes forces de Paul Yoon est de trouver un sens dans les moments les
plus insignifiants. Il signe là un roman délicat, élégant et bouleversant. »
www.oprah.com
Éditions Albin Michel
Programme fiction mars 2016
- 18 -
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
8
Taille du fichier
232 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler