close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Atelier archéologie funéraire : des sarchophages - 94 Val-de

IntégréTéléchargement
Archéologie funéraire
â
Des sarcophages mérovingiens dansgesle Val-de-Marne
Qu’apporte l’archéologie funéraire à la connaissance des sociétés
du passé ? L’archéologie funéraire étudie l’ensemble des comportements
humains, des rituels et des gestes effectués par les populations anciennes
envers leurs morts. Elle se compose de deux approches :
des
N
ÂM
ux
ue
iq
â
lé
G
• l’anthropologie biologique, qui consiste à « faire parler les squelettes»
à partir de l’analyse des os et de l’ADN. Pour l’époque mérovingienne,
une grande partie de nos connaissances provient des sites funéraires.
De nombreuses nécropoles mérovingiennes ont été mises au jour en
France et notamment dans le Val-de-Marne (Ivry/Seine, Créteil, Fresnes,
Nogent/Marne, Villejuif). En effet, si nous connaissons assez mal les
modes d’habitat pour cette période, les espaces clos, tels les nécropoles,
nous ont laissé de nombreux témoignages. Que devient le peuple de
Gaule à la fin de l’Empire romain ? Qui sont les Mérovingiens ? Quelles
traces ont-ils laissé dans le Val-de-Marne ? Quelles informations les
nécropoles mérovingiennes offrent-elles à la connaissance notamment
du processus de christianisation ? Les Carolingiens ont-ils eu les mêmes
pratiques et si non, pourquoi ?
GR
au
ne
PM
© Cliché anonyme, documentation SA 94
• l’anthropologie de terrain, qui
& étudie les restes des défunts dans
ge
N
leurs contextes (sépulture, architecture
funéraire,
de contenant,
o
sd
ta
é o l type
& M é s olit h
ue
q
i
es Mé
i
t
h
mobilier associé…). Elle nous renseigne également sur l’organisation
des espaces funéraires et le traitement du cadavre qui peut évoluer en
fonction de la période chronologique, de la zone géographique, de l’âge
et/ou du sexe de l’individu et de son groupe social ;
Pa
le R o m a
i
MÂ
Mo
yen  ge
Ornementation d’un panneau de tête de
sarcophage en plâtre, Créteil.
© Médiathèque du Patrimoine 0082/094/1001
Objectifs
Plaque-boucle mérovingienne, Créteil
• Découvrir le patrimoine archéologique de son territoire
• Découvrir les pratiques funéraires des Mérovingiens et Carolingiens
• Découvrir un matériau, le plâtre et son utilisation par les
Mérovingiens
• S’initier à la technique de fabrication et d’ornementation d’un
sarcophage Mérovingien
• Découvrir un champ d’études et de métiers (l’archéologie funéraire)
Disciplines, programmes scolaires concernés
Histoire/Histoire des arts :  Histoire des cultures et des religions/
Processus de Christianisation du haut Moyen Âge (Mérovingien/Carolingien). Situer une innovation technique dans un contexte chronologique,
culturel et socio-économique.
Science/Technologie :
• 3e : anthropologie Biologique
• 6e : « L’invention, l’innovation, la conception, la construction et la mise
en œuvre d’objets et de procédés techniques servent les besoins de
l’Homme » (BO Technologie 2008, p. 3). « Etablir une relation sensible
aux objets, par leur fabrication, leur représentation, et leur mise en
espace ; tirer parti des matériaux pour engager une démarche créative;
expérimenter des techniques variées. » (BO Arts Plastiques 2008, p. 6)
Education civique : connaître son environnement/découverte d’un
service de collectivités territoriales et de ses métiers.
Espace d’Aventures Archéologiques
© Service Archéologie du Conseil départemental du Val-de-Marne
Contenu et déroulement de séance
Problématique
Peigne en os mérovingien, Créteil
â
Des sarcophages mérovingiens dansgesle Val-de-Marne
éol
it h iq u
e
ge
ÂM
sd
ta
es Mé
etit
r D. P
ée pa
ien cré
g
in
v
méro
rne
phage Val-de-Ma
sarco
u
n d’un héologie d
o
ti
a
c
e fabri service Arc
ette d
©
Maqu
1) Introduction (20 mn)
• Rappel chronologique et présentation de l’archéologie
funéraire.
• Sous forme de questions/réponses, présentation du
haut Moyen Âge, les Mérovingiens et les Carolingiens :
origine, culture, société.
• Autour de la maquette de fabrication de sarcophage,
présentation des pratiques funéraires Mérovingiennes et
vestiges mis au jour dans le Val-de-Marne.
2) Atelier de fabrication (1h10)
• Présentation des techniques d’ornementation et de
fabrication d’un sarcophage mérovingien.
• Evocation des différences avec la culture carolingienne.
• Fabrication et ornementation d’un sarcophage en
plâtre mérovingien (prévoir un temps de séchage pour
le démoulage (15 mn minimum) et 2 h pour le séchage
complet du sarcophage.
-6995
GR
au
le R o m a
i
MÂ
Mo
yen  ge
Dessins de boucles de ceinture, nécropole mérovingienne,
Fort des Hautes-Bruyères, Villejuif, 1927 © Guy Gaudron,
1927 - Coll. Ed. Giraud, Documentation du service
Archéologie du Conseil départemental du Val-de-Marne
Déroulement possible d’une séance d’1h30
NB : Cet atelier ne peut pas accueillir plus de 11
enfants. Pour une classe entière, il est possible de faire
des groupes et de proposer un second atelier lié (ex :
anthropologie) => classe entière : 22 élèves maximum.
Les sarcophages fabriqués sont remis aux élèves une fois
le séchage terminé, sa durée étant déterminée par les
conditions hygrométriques.
G
ne
N
N
ux
& M é s olit h
des
â
o
iq
PM
ue
• Présentation de mobilier archéologique mérovingien
• Maquette de fabrication d’un sarcophage mérovingien
• Matrices de sarcophages et ornementations
• Brochure de 10 pages sur Les sarcophages
mérovingiens
• Frise chronologique
&
lé
Contenu et déroulement de séance
Supports pédagogiques
Pa
95
Archéologie funéraire
-6995
service Archéologie
3, rue Guy Môquet - 94800 VILLEJUIF
01 47 26 10 00
Courriel : archeologie@valdemarne.fr
Espace d’Aventures Archéologiques
Parc départemental des Hautes-Bruyères
120, avenue de la République - 94800 VILLEJUIF
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
754 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler