close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Admin.ch

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
FLASHSTATISTIQUE
Lausanne, le 16 février 2016
La marge d’autofinancement des communes
s’élève à 481 millions en 2014
Les comptes des communes vaudoises se soldent par un excédent de fonctionnement de
35 millions de francs en 2014 et une marge d’autofinancement de 481 millions. Elles utilisent
l’entier de cette marge pour financer leurs investissements qui se montent à 604 millions en
2014, la différence étant compensée par l’emprunt. Inaugurant une nouvelle formule, le courrier
statistique Numerus présente de plus une analyse du chômage qui devrait progresser en 2016.
La diminution de la marge d’autofinancement, définie comme les recettes courantes moins les
dépenses courantes, des communes vaudoises prises dans leur ensemble (-89 mios en un an)
s’explique tant par une légère diminution des recettes (-12 mios) que par une augmentation des
dépenses (+77 mios) représentant une hausse de 1,6 % alors que la hausse moyenne s’élevait à 5 %
de 2005 à 2010.
Malgré ce resserrement de la marge d’autofinancement, les communes continuent à investir à hauteur
de 604 millions (+ 55 mios) et recourent à l’emprunt pour financer les 20 % restants. Pour la quatrième
année consécutive, leur dette est donc légèrement à la hausse et s’élève à 5,46 milliards.
En tenant compte de l’évolution démographique et de l’inflation, la dette relative des communes reste
inférieure à son niveau du tournant du siècle. Elle s’élevait à 8165 francs par habitant en 2004 contre
7224 en 2014. De plus, les communes profitent de taux d’intérêt historiquement bas et le service de la
dette, 125 millions, a encore diminué de 4 millions par rapport à 2013.
Dans un deuxième article, Numerus analyse l’évolution du chômage dans le canton qui, après
une légère progression entamée à l’automne 2014, devrait augmenter plus fortement en 2016. Le
taux de chômage devrait ainsi s’inscrire à 5,5 % en moyenne annuelle, contre 5,0 % en 2015. Suite
à l’abandon du taux plancher par la BNS en janvier 2015, qui a d’abord touché les exportations
vaudoises et la croissance, c’est le marché de l’emploi qui risque d’être le plus touché en 2016.
Pour être plus en phase avec l’actualité, Statistique Vaud opère en 2016 un changement de formule.
Numerus diminue sa pagination mais double sa fréquence de publication. Cette nouvelle formule
voit apparaître des liens et un QR code en fin d’article offrant un accès direct à des données
supplémentaires sur le site internet de Statistique Vaud.
Numerus N° 1-2016. Renseignements : Marc-Jean Martin - Statistique Vaud (021 316 29 71)
Statistique Vaud • Rue de la Paix 6 • 1014 Lausanne • T +41 21 316 29 99 • www.stat.vd.ch • info.stat@vd.ch
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
4
Taille du fichier
334 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler