close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

7 jours à Stains n°866 du 25 février 2016

IntégréTéléchargement
N° 866
J E U D I 2 5 F É V R I E R 2 016
Papier recyclé et recyclable et imprimé avec des encres végétales.
Nouveau calendrier des collectes
© Julien Ernst
Verre, encombrants, emballages…
À partir du 1er mars, le calendrier
de collecte de déchets change
de rythme. | PAGE 2
Du changement au conseil
Le conseil municipal du 17 février a
procédé à une modification de son
exécutif. Les attributions de trois élus
vont changer. | PAGE 3
« Trouver des solutions
innovantes pour améliorer la
vie des Stanois dans le logement
privé comme dans le logement
public », a affirmé le maire lors de
7 jours à Stains
L ’ a c t u a l i t é
d e
l a
s e m a i n e
la première réunion préparatoire à la
conférence communale du logement
| PAGE 5
Rejoignez les 500 000 signataires !
Baisse des salaires, augmentation du temps de travail, liberté de licencier… Le projet gouvernemental de
réforme du code du travail est une véritable agression sociale dirigée contre les 17 millions de salariés du pays.
Contre cette régression sans précédent, en moins d'une semaine, déjà 500 000 opposants ont signé la pétition.
Et vous ? loitravail:non,merci@MyriamElKhomri! | PAGE 3
LA D OY E N N E D E S STA N O I S N O U S A Q U I TT É S
L’association Bellastock vous montre comment reconstruire du neuf avec des matériaux de récupération. Samedi à 13h, angle
Stalingrad et Sand, au Clos-Saint-Lazare.
| PAGE 4
© Dragan Lekic
Comment ?
Viergelie, la doyenne des
Stanois est décédée le 18
février à l’âge de 108
ans. Au nom des lecteurs
de 7 Jours à Stains, la
rédaction s’associe à la
douleur de sa famille.
Une pensée également
aux proches de Denise
Girault décédée le 21
février. Page 3.
2
Combattre les dépôts sauvages est l'une des priorités du nouveau calendrier des collectes.
Ramassage
des déchets,
un nouveau calendrier
Encombrants,
emballages, verre…
À partir du 1er
mars, les rythmes
des ramassages
des bacs de
déchets changent.
Ce sera toutes les
deux semaines.
Explications.
D
ésormais ce sera toutes les deux dépôts sauvages et troisièmement, s’inscrire
semaines. Tant pour les emballages dans une démarche de développement duque pour le verre et les encombrants. rable.
Plaine commune a décidé de revoir les col- Par conséquent, vos habitudes vont quelque
lectes des déchets dès le 1er mars. 7 jours a peu changer ainsi que les jours de collecte.
joint Allo Agglo : « Avant, c’était une fois par Plaine commune a édité un calendrier des colsemaine pour les emballages et le verre, et lectes que vous avez dû recevoir ou allez receune fois par mois pour les encombrants. Nous voir dans votre boîte aux lettre. Il y a plusieurs
avons constaté qu’il fallait faire évoluer les secteurs, découpez le calendrier correspondant à celui de votre rue,
choses. D’abord parce que
affichez-le quelque part,
tout le monde ne sort pas le
« Pour tout
en évidence et vous devriez
verre une fois par semaine.
renseignements, Allo
vous en sortir.
Aussi parce qu’il faut mieux
Agglo 0800 074 904 »
Avec cette nouvelle orgacombattre les dépôts saunisation, on espère notamvages qui se multiplient sur
l’espace public. Pour cela, il fallait augmenter ment que les nombreuses plaintes des riverains
la collecte d’encombrants. » Cependant, les concernant les dépôts sauvages dont 7 jours à
logements équipés de colonnes de déchets Stains se fait régulièrement le relai diminueenterrés ne sont pas concernés par ces modifi- ront. Rappelons qu’à ce sujet, les encombrants
cations de calendrier à l'exception de celui des doivent être sortis la veille du jour de collecte
encombrants. Avec ces changements, Plaine à partir de 18h et doivent être rangés correctecommune se fixe trois objectifs : première- ment sur l’espace public. Pour tous renseignement, mieux prendre en compte les habitudes ments, Allo Agglo : 0800 074 904.
de consommation et de tri des habitants,
deuxièmement, libérer l’environnement des
Alain Schillé
© Julien Ernst
©Dragan Lekic
ACTUS
SOYEZ ATTENTIFS !
Le calendrier du nouveau
fonctionnement de la collecte est arrivé
ou va arriver dans votre boîte aux
lettres, conservez-le précieusement.
Si vous ne l'avez pas, téléphonez
à Allo Aglo.
3
ACTUS
Du neuf au conseil
municipal
Le conseil municipal du 17 février a procédé à une modification de son exécutif. Les votes ont
entériné la démission de Michel Le Thomas et le repositionnement de Mathieu Defrel, Zaiha
Nedjar et Géry Dykoka Ngolo. Le maire annoncera prochainement leurs nouvelles attributions.
L
e conseil municipal qui s’est tenu le 17 février a
revêtu un caractère particulier puisqu’il fut procédé, en ouverture de séance, à la modification de
l’exécutif municipal décidé après la démission de Michel
Le Thomas, adjoint au maire. Mathieu Defrel a été élu
au poste de 5e adjoint au maire, Zaiha Nadjar à celui de
9e adjointe. Géry Dykoka Ngolo occupera le poste d’adjoint de quartier. Conformément au règlement du code
des communes, le vote s’est déroulé à bulletins secrets.
Mais en deux fois. En effet, au moment du dépouillement, l’urne étant verrouillée et la clé introuvable, il fut
procédé à un nouveau scrutin. Ces prochains jours, le
maire prendra les arrêtés nécessaires qui attribueront
leurs délégations aux élus.
Parmi les autres décisions adoptées, la mise en place céder à un effet de mode car Idéas Box représente un
du service civique au sein de la commune. Ce dispositif coût pour la commune » a-t-il déclaré.
déployé par les pouvoirs publics constitue un tremplin L’assemblée a approuvé la composition du nouveau
vers l’emploi durable des jeunes âgés de 16 à 25 ans. Conseil consultatif de la jeunesse qui a ouvert un nouStains va demander un agrément pour deux ans auprès veau chapitre de son histoire le 5 février dernier. « Le
des services de l’État, ce qui lui perCCJ a été la première instance parmettra de recruter des volontaires sur
ticipative
crée à Stains », Farida Aou« Parmi les décisions
des missions d’intérêt général, au serdia-Ammi (Élus communistes, Front
adoptées, la mise en
vice de la population.
de gauche). La nouvelle voie située
place du service civique
Autre délibération adoptée le 17
entre les rues Jean-Durand et Robertau sein de la commune »
février, le projet Idéas box. Une
Vignes, portera le nom de Venelle des
convention sera signée avec le réseau
résistants, en hommage à ces deux
des médiathèques de l’EPT Plaine commune pour l’ins- résistants stanois.
tallation provisoire d’une « médiathèque en kit », basée L’assemblée s’est également prononcée pour un plan
sur l’utilisation des nouvelles technologies en direction de financement pour l’acquisition de « Don Quichotte
des familles et des enfants, sous la forme d’activités lu- et Sancho Pança ». Cette sculpture de l’artiste Rachid
diques et éducatives. Cet équipement de proximité doit Khimoune installée en 1987 dans la cité du Clos Saintpréparer l’arrivée de la future médiathèque en cours Lazare avait été retirée en 2007 suite à des dégradations.
de construction au château de la Motte. Francis Mo- L’objectif est d’implanter l’œuvre, après sa restauration,
rin (Écologie populaire de Stains) a salué cette initia- sur la nouvelle place Nelson-Mandela.
tive tout en mettant en garde sur sa capacité à traiter la
question de l’inégalité numérique. « Nous ne devons pas
Frédéric Lombard
VIOLENCE
Le maire interpelle le
ministre de l’Intérieur
L
e maire de la ville a une fois de plus saisi le ministre de l’Intérieur pour qu’il vienne constater
sur place que le manque de moyens au commissariat de Stains est criant. Il appelle le premier policier de France à débloquer des moyens nécessaires à
« l’égalité de traitement avec d’autre territoires ». Cette
nouvelle interpellation d’Azzédine Taïbi vient après une
série d’agressions. La dernière en date mardi dernier.
Une jeune femme a contacté le 7 Jours et son histoire
fait froid dans le dos. Elle a été victime d’une agression aux alentours de la clinique de l’Estrée. Un acte
d’une extrême violence. Enceinte de 8 mois, elle a reçu
plusieurs coups dans le ventre et a dû être hospitalisée.
Elle ne gardera pas de séquelles mais les médecins surveillent l’évolution de sa grossesse. Dans un autre genre
mais tout aussi glaçant, dans son édition du 22 février,
le Parisien revient sur une vague de violence d’un nou-
veau genre à Stains. Trois victimes en trois semaines.
Les trois hommes ont été retrouvés avec des balles
dans les jambes. Nos confrères n’hésitent pas à faire le
parallèle avec une pratique de la mafia italienne « gambizzazione ». De quoi s’agit-il ? D'une expédition punitive entre mafieux qui ne fait pas de mort mais blessé
grièvement aux jambes. D’après une source policière «
une équipe travaille sur ce phénomène qui semble se
répandre en Seine-Saint-Denis ». Selon l’AFP, sur les
33 affaires de blessures par balle sur le département une
vingtaine semble être des « jambisations », traduction du
terme italien. Rappelons enfin que ce n’est pas la première fois que Stains s’adresse directement à l’État pour
que le droit à la sécurité des habitants soit respecté.
Rochdi Haoues
PÉTITION
Plus de 500 000
signatures contre
la réforme du
code du travail
T
ravailler plus, gagner moins, être plus
facilement licencié avec moins d’indemnités…
sont quelques exemples qui figurent dans le projet
de loi sur la réforme du code du travail portée
par Myriam El Khomri et dont Eric Woerth, ancien
de ministre de Sarkozy, s’est félicité en déclarant
que c’était une réforme de « droite ». Mais voilà
qu’une surprise à laquelle le gouvernement
ne s’attendait pas vient brouiller les cartes :
« C'est du jamais vu. C'est un démarrage
historique », se félicite Caroline De Haas dans
la presse. C’est elle qui est à l’initiative de la
pétition sur Change. org qui en une semaine a
dépassé les 500 000 signatures. Intitulé « Loi
Travail : non, merci ! » et adressé à Myriam El
Khomri, la ministre du Travail, le texte explique
notamment que le projet de loi « propose de
revenir des années en arrière ». « Mobilisonsnous ! », poursuit la pétition, qui dénonce « les
11 heures de repos obligatoire par tranche de
24 heures qui peuvent être fractionnées »,
« les temps d’astreinte peuvent être décomptés
des temps de repos », « les apprentis mineurs
pourront travailler 10 heures par jour et 40
heures par semaine ». « Ils sont allés tellement
loin dans la caricature, c'est un copier-coller du
programme du Medef », soupire Caroline De
Haas, tout en déplorant l'absence de réaction du
gouvernement à qui elle demande de « revoir sa
copie ». Quand on sait qu’il y a 17 millions de
salariés dans le pays, cette pétition n’a pas fini
de faire parler d’elle. Vous pouvez la signer en
allant sur loitravail :non,merci@MyriamElKhomri !
Alain Schillé
DÉCÈS
Viergelie nous a quittés
Viergelie Darde, la doyenne de Stains qui venait de fêter
ses 108 ans (voir édition du 21 janvier dernier) nous a quittés jeudi soir dernier. La cérémonie d’adieu aura lieu samedi
27 février à 10h à l'église Assemblée évangélique des frères
située 12 chemin du Moulin Basset à Saint-Denis.
La rédaction, qui avait beaucoup d’affection pour Viergelie,
se joint à la douleur de sa famille.
Denise Girault nous a quittés
Madame Denise Girault, une Stanoise bien connue dans la
ville où elle a grandit et toujours vécu, est décédée le 21
février à l’âge de 77 ans. Ses obsèques se dérouleront mardi
1er mars à 14h30, en l’église Notre-Dame de Consolation, 41,
rue des Hucailles. L’inhumation aura lieu au cimetière communal de Stains (6, rue Rolnikas), à 15h30.
4
EN VILLE
MAROC
En travaux, changez
votre chemin !
MOULIN NEUF
M
Kélian Langlet et Achraf Amraoui, stagiaires
QUARTIER BORDES
Suite à un courrier de « revendications »
de l’Amicale Bordes n’co, une rencontre
entre une délégation de locataires, des
techniciens et des élus a eu lieu. Un
échange d’informations pour avancer.
©Dragan Lekic
Déconstruction, construction :
Comme au Clos Saint-Lazare, les locataires de la cité du
Moulin Neuf peuvent désormais bénéficier de ce qu’on
appelle les chantiers solidaires menés par l’association Franciade. Le principe : aider les locataires dans la rénovation ou
l’embellissement de leur logement (murs, peinture, carrelage,
sols, aménagements, …) avec l’aide gratuite d’un professionnel du bâtiment et l’apport d’outillage et de matériel
nécessaire aux chantiers.
Ce programme est soutenu par la Fondation de France mais
aussi par le Contrat de ville et le bailleur I3F. « Le recensement des besoins et les visites de diagnostics ont déjà
commencé, le début des chantiers, c’est maintenant. Si vous
êtes intéressé, contactez-nous ! » encourage Carine Torini,
directrice de Franciade. Renseignements au 06 21 76 63 29.
© Julien Ernst
QUARTIER CLOS SAINT-LAZARE
Par tronçon et jusqu’à la fin de l’été, les travaux de la rue
Parmentier vont perturber la circulation dans le secteur. « Si
vous pouvez l’éviter, faites-le, » encourage le responsable de
projet pour Plaine commune.
À la fin de la transformation de cette rue très fréquentée,
vous pourrez rouler, comme le promettent les techniciens, sur
une chaussée totalement reprise et rétrécie pour proposer
"une offre de stationnements réglementée, mieux définie et
identifiable". Trois plateaux surélevés auront vocation à forcer
l’automobiliste à lever le pied et aux piétons de circuler plus
en sécurité. Pour ces derniers les trottoirs seront totalement repris, voire élargis à certains endroits. Avant tous ces travaux,
l’enfouissement et la rénovation des réseaux ont été réalisés.
Les réseaux d’assainissement et d’eau potable ont été refaits
et les réseaux aériens d’électricité et de téléphonie enfouis.
Ce gros chantier s’étalera jusque fin mars dans le secteur de
la gare. Puis à partir de fin mars, de la rue de Pontoise à un
peu après l’allée qui mène à l’école Langevin.
Il est probable que durant 4 à 5 nuits, la circulation soit
coupée, mais une déviation sera mise en place.
Locataires,
connaissez-vous les
chantiers solidaires ?
© Dragan Lekic
VOISINS-VOISINES
presque un jeu !
Bellastock a investi un terrain au cœur du Clos Saint-Lazare. Construire avec des
matériaux issus des déconstructions de tours, c’est le crédo de cette association qui
partage son savoir faire. Les Stanois sont invités samedi à partir de 13h à visiter le
chantier et à rencontrer ces artisans.
ais quelle est cette agitation à l’angle des
avenues Stalingrad et Sand ? Des hommes
et des femmes escaladent des monticules
de gravas de béton, fracassent des pierres à coup de
masse, arrachent des fers à béton. Des habitants qui
passent à proximité leur font de grands signes de la
main pour les saluer et les encourager. Ces riverains
ont reconnu les membres de l’association Bellastock,
ceux-là même qui avaient fabriqué la guinguette sur
le poulallier de la friche Durand, l'été dernier. Bellastock est une association d’architecture expérimentale œuvrant pour la valorisation des lieux et de leurs
ressources. Travaillant sur des problématiques liées
aux cycles de la matière et au réemploi, l'association
affiche la volonté de partager ses savoir-faire avec le
grand public. Elle initie ainsi des projets « innovants,
écologiques et solidaires, et propose des alternatives
à l’acte traditionnel de construire » explique-t-elle.
L'EPT Plaine commune leur a confié de nouveaux
chantiers, dans le cadre de la nomination du renouvellement urbain à venir de l’Anru 2 à l’Ami qui permettrait de financer des projets écologiques pour le
quartier du Clos notamment.
Puiser dans les ressources matérielles et humaines
du quartier, c'est le credo de ces artisans en action
ce mardi. Léo, tailleur de pierre, mène le chantier
du dallage d’une allée qui se dessine déjà, en inculquant les techniques de son art notamment aux travailleurs de la Régie de quartier. Aujourd’hui, c’est
Youssouf qui en profite. « Mettre le burin en biais
et taper de coups secs, ça change tout ! » Il a le sourire, cet homme en insertion se perfectionne, se qualifie. Avec des restes de la tour, la T11, détruite il y a
quelques semaines, l’association valorise les restes de
béton armé, qui auraient dû finir dans des déchetteries, pour en faire des dalles d'une future allée. Un
peu plus loin, une paysagiste mène un autre projet,
construire une jardinière sèche avec les mêmes résidus, détournés autrement. Dans le même périmètre,
il y a des murs intérieurs des appartements disparus. « On y découpera des bandes de 30 cm. Et un
peu comme le principe de Kapla, nous construirons
des abris à vélos, des bacs à compost, … » explique
Antoine, architecte. « Pour ces trois projets prototypes, nous avons un appui primordial du bailleur
Oph93 qui joue le jeu à fond, » déclare ravi, Antoine,
un oeil sur la T6, qui sera détruite dans quelques
temps. « Nous avons le gisement. Nous avons ici les
ressources matérielles et humaines (fort taux de chômage et donc de besoin de réinsertion et de formation, NDLR), ce militant semble croire dur comme
fer à ces chantiers. Il recevra les enfants de l’Apcis
vendredi. Le samedi, à partir de 13h jusqu’à 18h, il
ouvrira avec de la musique et un verre à partager ces
chantiers à tous les Stanois. « Venez nombreux, nous
serons ravis de tout vous expliquer en détail ! » L’invitation est lancée. Carole Sapia
Une rencontre pour avancer
I
nsalubrité, incivilités, dangers, vandalisme et
nuisances sonores sont les sujets principaux que
voulait mettre sur la table l’Amicale Bordes n’co
au nom des locataires de cet ensemble de logements
du centre-ville. La municipalité, notamment le maire
Azzédine Taïbi et l’adjoint au maire délégué à la sécurité, l’environnement, propreté, Francis Morin,
ont décidé de les rencontrer en présence des services
de Plaine commune, en particulier des unités de propreté et de travaux, et de l’Oph93.
Si les locataires semblent ravis de la résidentialisation
réalisée récemment par l’Oph93 en bonne intelligence avec l’Amicale, ils ont énuméré tous les points
noirs qu’ils rencontrent au quotidien dans l'espace
public. « Le bruit, on n’en peut plus ! Des klaxons à
longueur de journée, les bagarres des collégiens, les
parents qui s’insultent, des regroupements d’individus qui s'alcoolisent, etc ! Les chambres donnent sur
l’avenue c’est un cauchemar quotidien. Et bientôt des
bus y passeront ? » Effectivement, il se dessine des
changements dans le secteur. « Dès que nous aurons
le dossier prêt, nous vous présenterons, » assurent les
élus.
À propos du nettoiement des rues, des engagements
sont pris par Plaine commune. Des explications sur
les batailles livrées contre les débits de boissons ouverts la nuit sont données. Des demandes de l’Amicale sur le stationnement sont prises en considération, etc. Voici, en résumé, ce que les techniciens ont
dit aux élus et à l'Amicale Bordes n'co. C.S.
VOISINS/VOISINES
EN VILLE
FÊTES SOLIDAIRES
© Dragan Lekic
ALLENDE
QUARTIER VICTOR RENELLE
Cité à vendre
Première agora
du logement
«C
©Dragan Lekic
En vue de la préparation de la première Conférence communale du logement et de
l’habitat, l’équipe municipale part à la rencontre des Stanois. Mardi dernier a eu lieu
une première réunion publique à l’école Victor-Renelle.
ité à vendre ». Le panneau pourrait désormais
êtrre placardé sur la devanture des immeubles
d’Allende au vu et au su de tous les Stanois. En effet,
vendredi dernier une délégation de l’Amicale de locataires a été reçue par le directeur général de l’Opievoy
afin d’obtenir des réponses à leurs inquiétudes. « Il
nous a confirmé que tout leur patrimoine du 93 serait
cédé (ndlr. soit 6558 logements), rapporte le président
de l’Amicale. Il nous a évoqué deux hypothèses sans
pouvoir s’engager, nous céder à Val D’Oise Habitat ou
à une SA HLM. Il s’est néanmoins engagé à nous informer pas à pas dès lors qu’il aurait des informations
sincères, complètes et tangibles. »
« Nous lui avons fait savoir que nous voulions rester
avec un bailleur de notre département, proche de nous,
la proximité nous rassure. Par exemple Plaine commune
Habitat. Il a également eu un discours rassurant sur les
loyers, les charges, le maintien de personnels… mais
des paroles ne sont pas des garanties, » continue l’Amicale qui attend désormais les suites.
« Nous avons par ailleurs évoqué des problèmes récurrents dans la cité. Le directeur territorial Nord étant présent, il s’est engagé à venir sur site pour faire le tour de
nos demandes. » L’Amicale tenait à informer de la tenue
imminente d’une nouvelle Assemblée générale pour
« débriffer et s’organiser ».
«M
oi, je suis prête à m’engager » « Moi
aussi », tel était l’élan de certains habitants à l’issue de la première rencontre
organisée par la municipalité autour de la question du
logement. Un sujet sensible qui intéresse et mobilise
tant la situation est tendue. C’était mardi soir avec les
habitants des quartiers Renelle et Croix Blanche. Ils
sont plusieurs à s’être inscrits aux ateliers proposés
pour travailler à des propositions. C’est la démarche
que la municipalité souhaite « voir se réitérer lors des
10 autres réunions publiques du même genre qui vont
se dérouler d’ici le 10 mai à travers toute la ville ».
Tout au long des six prochains mois, en marge de ces
réunions publiques, le maire annonce qu’il rencontrera également bailleurs, institutionnels et amicales de
locataires pour aboutir à un débat « direct, constructif et transparent » lors du rendez-vous d’ores et déjà
fixé au 10 juin : la première Conférence communale
du logement et de l’habitat. La feuille de route des élus
est claire. Cinq objectifs sont affichés. Revoir et harmoniser les critères d’attribution, améliorer les mutations, accentuer la prévention des expulsions locatives,
lutter contre les logements vacants et continuer à travailler à l’amélioration du cadre de vie. Ainsi, après
chaque réunion publique, des ateliers de travail seront
proposés aux habitants qui seront invités à y émettre
des propositions. Comme mardi, lorsqu’a été soulevé
la question des gestions des copropriétés et des problèmes qu’elles peuvent rencontrer. Ce même soir, un
autre sujet a également été au centre de ces premiers
échanges : le cadre de vie et la tranquillité publique.
Un sujet clairement en lien avec le logement et l’habitat. Ce moment a aussi été l’occasion de faire un état
des lieux de la situation en ville. Azzédine Taïbi a
rappelé que Stains recense 2350 demandeurs de logement, que certains maires (40 en Ile-en-France) ne
respectaient pas la législation en terme de pourcentage de logements sociaux, loi SRU imposant 25 %
de ce type. Stains, c’est 72 % de logements sociaux.
Le maire affirme qu’il veut néanmoins « protéger les
zones pavillonnaires et résidentielles des marchands
de sommeil notamment par le biais de condamnations
dont les premières sont déjà tombées. » Il a également
balayé d’un revers de manche l’idée reçue que l’habitat social était destiné aux seuls pauvres « 70 % de la
population française y est éligible », a rappelé le maire.
L’assemblée a abordé la problématique des expulsions
locatives, sujet déjà pris en main par la municipalité
« mais qui pourrait gagner en efficacité si tous les acteurs institutionnels travaillaient plus en amont et en
étroite collaboration, » a insisté Zaiha Nedjar, adjointe
au maire déléguée à l’action sociale. De sujet en sujet
abordé, élus et techniciens présents rappellent leur leitmotiv : « trouver des solutions innovantes pour améliorer la vie des Stanois que ce soit dans le logement privé
ou le logement public. » Prochain rendez-vous pour les
habitants de Renelle et Croix Blanche le 1er avril.
Carole Sapia & Rochdi Haoues
Les réunions publiques l À 18h30 l
MARDI 1 MARS
PRÊTRESSE
ÉCOLE ANATOLE
FRANCE
MARDI 22 MARS
ALLENDE
MATERNELLE ANNE
FRANCK
MARDI 5 AVRIL
CLOS SAINT-LAZARE
ÉCOLE ROMAIN
ROLLAND
MARDI 15 MARS
MOULIN NEUF
ÉCOLE GUY
MOQUET
MARDI 29 MARS
BORDES
ÉCOLE GUILLAUME
APOLLINAIRE
MATERNELLE
MARDI 12 AVRIL
LURÇAT/BOIN ÉCOLE
MATERNELLE ANDRÉ
LURÇAT
MARDI 19 AVRIL
CITÉ JARDIN
ÉCOLE MATERNELLE
PAUL VAILLANT
COUTURIER
VENDREDI 29
AVRIL
GUIGNETIERRES/PEUPLIERS/
ANDREAS/PARADIS
MAISON DES ASSO.
MARDI 3 MAI
MAROC
MAISON DE
QUARTIER MAROC
MARDI 10 MAI
HABITATS PRIVÉS/
AVENIR/MAROC
ÉCOLE JEAN JAURÈS
MATERNELLE
LURÇAT
Les avancées à venir
L’
Amicale des locataires de Lurçat, suite à une rencontre avec la responsable de la délégation Oph93,
tenait à faire connaître les dernières avancées et déconvenues pour leur cité. En ce qui concerne la fermeture des accès voitures avec des plots « l’ouverture
du marché se fera en avril, néanmoins, auparavant
nous allons mener une enquête auprès des locataires
pour connaître le taux de motorisation par logement
et adapter les besoins, connaître les attentes et préférences. Nous encourageons vraiment les locataires
à nous répondre. » La responsable de la délégation
Oph93 incite à participer car « il faudra trancher et subir
les choix des autres, ce n’est pas toujours satisfaisant ».
De son côté, l’Amicale envisage elle aussi une enquête
sur le fait « de rendre payant le parking ». « On ne
s’attendait pas à cette annonce, » explique le président
de l’Amicale. En revanche, le bureau est « ravi » que
la fermeture du passage entre deux bâtiments va être
réalisée et l’espace transformé en local pour stocker
les encombrants. Une autre décision de l’Oph93 est de
« dépolluer visuellement les façades des paraboles et
éviter des problèmes d’étanchéité en montant sur les
toitures les paraboles. Nous prenons les frais de câblage à notre charge. Néanmoins, pour les monter ce
sera aux frais du locataire. » Quant aux aménagements
des escaliers extérieurs pour les rendre accessibles aux
personnes à mobilité réduite, ils sont quasiment terminés. Retrouvez toute l’actualité de l’Amicale sur sa page
facebook Amicale.des.locataires.André.Lurçat.Stains.
5
6
CLIC-CLAC
PANNEAUX INAUGURÉS :
Mercredi matin étaient inaugurés ces
nouveaux panneaux signalétiques qui vous
ont probablement interpellés si vous les avez
repérés. Ils sont quatre à travers la ville : un
à l’angle des avenues Briand et Guesde, un
autre au Globe, un autre sur la place Pointet
et un dernier sur la place Barbusse. Ils sont
présentés comme des outils au soutien du
développement des commerces de proximité.
On y trouve les commerçants de chaque
quartier et un repérage des espaces publics.
Les commerçants adhérent à l’année (il y aura fenêtre de visibilité. Une initiative encouragée par
trois mises à jour par an) et s’offre ainsi une la municipalité et portée par Plaine commune.
© Dragan Lekic
TRAVAUX
DU GAZ RUES DE GEYTER ET CARNOT
MOULIN NEUF
ON A JOUÉ EN FAMILLE
Salle comble pour le premier
rendez-vous de « Ça bouge dans
mon quartier ». Comme annoncé
dans la dernière édition de 7 Jours
à Stains, le service municipal de
l’Enfance, grâce à une subvention
exceptionnelle de l’Etat suite à
l’incendie criminel du centre social
Maison pour tous Yamina Setti en
juillet dernier, et en collaboration
avec la politique de la ville, a
monté un projet qui se déclinera en
5 rendez-vous d’ici la fin de l’année.
Vendredi dernier, à la maternelle
Guy-Môquet, toutes les familles
du Moulin Neuf étaient invitées à
une soirée jeux intitulée « Quoi de
neuf au Moulin ? » Fenda, 7 ans,
était présente avec sa maman :
« Je suis contente d’être là ». Avec sa
famille, cette petite fille se prête au
jeu. On lève les mains, on buzze, on
déplace des pions, on rit en famille…
Le créateur de jeu, de Pédagogie
et Innovation, qui animait cette
soirée a construit ses animations
avec l’aide des agents des archives
municipales. Des questions sur
l’histoire et l’avenir, mais aussi sur
l’environnement et ses enjeux, du
quartier… Une belle soirée !
LE CHOIX DE DIFFUSER
« L’AFFAIRE SALAH HAMOURI »
Vendredi dernier, plus d’une centaine de personnes se sont déplacées pour voir le documentaire de Nadir Dendoune, journaliste indépendant, « L’affaire Salah Hamouri ». L’adjointe
au maire, Farida Aoudia-Ammi, a rappelé en
préambule « la municipalité a décidé de diffuser
ce film car il est cohérent avec nos valeurs de
lutte contre les injustices telles qu’elles soient. De
plus, Stains a été la deuxième ville de France à
avoir fait de Salah Hamouri citoyen d’honneur
dès 2010. » Salah Hamouri, Franco-palestinien, a
été condamné par un tribunal militaire israëlien
en territoires palestinies occupés sur de simples
suspicions. Il a été emprisonné 7 années. Une
mobilisation pour exiger sa libération est née en
France, mais n’a pas été relayée par les médias.
C'est l’angle de ce documentaire. Aujourd’hui,
il subit encore une injustice : sa femme Elsa,
enceinte, de retour d’un voyage en France, est
empêchée de rejoindre son époux en territoires
occupés.
Un long débat, en présence de Julien Salingue,
chercheur spécialiste des questions palestinienes, a suivi la projection. Débattre c’est
avancer. Stains a fait le choix de diffuser, « nous
prenons ainsi nos responsabilités, » affirme
l’élue. Nadir Dendoune a remercié Stains car
il avoue être confronté à de nombreux refus.
Pourtant il s'agit d'un documentaire équilibré.
Serait-ce le sujet même qui dérange ?
© Julien Ernst
© Julien Ernst
© Julien Ernst
Difficile de circuler actuellement rues De Geyter
et Carnot. Quant à y stationner, autant oublier.
Jusqu’à la fin du mois d’avril GRDF procède
à la modernisation du réseau gaz avec le
renouvellement des canalisations, ce qui nécessite
l’ouverture, totale ou partielle, des deux côtés de
la chaussée. L’opérateur dit informer les riverains
au fur et à mesure de l’avancée du chantier par
une information dans leur boîte aux lettres.
©Dragan Lekic
VIVE LES COMMERCES
DE PROXIMITÉ !
NUMÉROS UTILES
POMPIERS 18
POLICE SECOURS 17
en cas d'urgences,
contactez le 17plutôt que
le commissariat
GENDARMERIE
01 48 29 64 38
CENTRE ANTI-POISON
01 40 05 48 48
HÔPITAL
DELAFONTAINE
01 42 35 61 40
SIDA INFO SERVICE
08 00 84 08 00
COMMISSARIAT
01 49 71 33 50
POLICE MUNICIPALE
01 49 71 84 00
CLINIQUE DE L’ESTRÉE
01 49 71 71 71
URGENCE 24h/24
01 49 71 90 00
MAIRIE
01 49 71 82 27
ERDF (dépannages et
interventions d'urgence)
09 72 67 50 93
Pharmacie
de garde
Dimanche
28 février
PHARMACIE MORAIN
4, rue gASToN DourDIN
93200 SAINT DeNIS
01 48 22 11 54
Météo du week-end
© Julien Ernst
ad ad
Samedi
1°/9°
Dimanche
1°/7°
P R AT I Q U E
MODE D’EMPLOI
des petites annonces
À VENDRE
Vends fonds de commerce,
institut de beauté. 110m 2
comprenant espace de vente,
salle d’attente, 4 cabines, 1
espace privé chaufferie, 2 WC
sur Pierrefitte-sur-Seine. Loyer
trimestriel 2 600 euros. Prix de
vente 60 000 euros. Tél. : 06 09
79 07 16.
Lave vaisselle Far largeur 45
cm 9 couverts garanti jusqu’au
16/11/2016. Valeur 229 euros
vendu 120 euros. Tél. : 06 23 63
06 49
Chambre à coucher armoire et lit
prix : 350 euros, buffet de salle à
manger avec plaque de marbre
prix : 350 euros. Un four multifonction encastrable poly pyrolise
bon état prix : 200 euros. Un
fauteuil club 1950, à retaper, prix
70 euros. Tél. : 06 34 63 91 37
Super affaire ! Vends canapé
3 places avec 2 fauteuils cuir
marron clair état neuf prix :
450 euros à débattre. Livraison
gratuite possible. Tél. : 01 48 26
87 09/07 53 34 85 38
Chaise haute bébé combelle
transformable en bois vernis
naturel TBE Prix : 45 euros. Boot
Chicco rouge taille 23/25 TBE
neuve Prix 5 euros. Chausson
garçon taille 25 TBE Prix : 4
euros. Chaussures Bellamy
garçon taille 25 neuve TBE Prix :
13 euros. Baby sac jaune 80x90
cm usage gigoteuse, nid d'ange,
couverture poussette TBE neuve
Prix : 6 euros. Plateau microondes plus support diamètre 30
cm TBE Prix : 10 euros. Poignée
de sécurité entrée et sortie de
bain adaptable tout les baignoires
se fixe facilement sans percer
48x30x15 TBE neuve Prix 18
euros. 1 enceinte 80Watt et 2
de 60w marque Kenwood reste
à mettre la fixation TBE Prix :
17euros les 3. 4 pieds de lit à
visser 15 cm TBE prix : 6 euros.
2 chenets anciens en fonte à
rénover Prix : 14 euros. Tél. : 06
74 83 39 70
Fauteuil massant électrique :
150 euros, table jeu d'échec
avec pions en bronze : 50 euros,
congélateur armoire 5 tiroirs : 100
euros, machine à laver vedette 5
kg : 200 euros, buffet de cuisine
vintage blanc et ses 4 chaises
100 euros, cuisinière à gaz et son
Assemblée générale
meuble : 60 euros, meubles de
cuisine gris avec trou pour plaque
de cuisson : 80 euros, 2 plaques
en fonte pour cheminée : 300
euros, 2 paires de rollers (39 et
41) et leurs accessoires : 8 euros
la paire Tél : 06 41 69 38 58.
Assistance informatique :
cours d’accompagnement,
maintenance, installation de
système, éradication de virus,
sauvegarde de données et
installation réseau Tél. : 01 74
61 23 44
vend acer liquid galland,
boîte d'origine, housse cuir :
40euro. samsung galaxy core
plus avec vitre verre trempé,
housse protection cuir : 80 euro.
survetement addidas noirs et rose
taille S neuf (valeur 75 euro : 30
euro ; tablier protection pluie,
doublé très bonne etat de MP3 :
65 euro, barre de toit Dacia
Sandero, barre de toit Renault
capture, rollers 5 euro paires
(36,37 42) set verrines 12 pieces
sur ardoise neuf : 10 euro basket
AIRNESS blanhe femme en 36 :
5 euro, bottines noire neuve en
36 : 10 euro, manteau femme
taille M : 10 euro bottines grise
(neuve, valeur 28 euro) : 10 euro,
ordi complet : 50 euro, meuble
ordi : 10 euro, chaussures femme
en 36 : 3 euro paire lingeres
tissus : 15 euro, blouson homme
reversible (rivaldi, comme neuf) :
20 euro. Tel. 06 63 93 00 98.
Enseignante donne des cours de
Maths jusqu'à la terminale, des
cours de soutien et de remise
à niveau ainsi que les cours de
Français et d'anglais jusqu'au
collège. Chèques emploi service
acceptés. Tél. : 07 58 85 88
08
10 chemises homme taille 44 bon
état 2.50 euros pièce, 3 pantalons
été homme taille 44/46 bon état
2 euros pièce décolleuse à papier
peint 3 euros. Matelas lit enfant
à ressors 1.20x0.60 m très bon
état 10 euros, masque de ski pour
fillette 2 euros, volets pliants en
fer 1.40x2 m pour 2 fenêtres bon
état 5 euros. Tél. : 09 50 71 69 11
Un grand sac de sport à roulette,
un Kimono adulte, un blouson
en cuir Chevignon, raquette de
tennis Wilson, plusieurs DVD et
vinyles Elvis Priestley, plusieurs
article de brocante. Tél. : 07 53
09 88 67
Vends service porcelaine 84
pièces encore emballer prix : 200
euros à débattre. Tél. : 06 13 51
94 00
À LOUER
Loue Appartement quartier de
l'avenir 43m². Loyer 700 Euros et
50 euros de charges par personne
environ. Revenu Minimum
Recommande 2250 Euros 2
personnes Maximum Tél. : 06
77 50 83 57
SERVICE
Assistante maternelle agréé
cherche enfants à garder. Tél :
06 84 82 28 11
Assistante maternelle agréé vivant
en pavillon proche centre ville
cherche enfants à garder. Tél :
06 17 12 43 51
Femme sérieuse cherche heures
de ménage. Tél. : 01 48 22 07 60
ECHANGE
Echange pavillon F2 avec jardin
contre pavillon F3 quartier cité
jaridn. Tél. : 09 52 75 04 61
RECHERCHE
Boitier central entre 50 et 80
euros. Tél. : 06 17 13 27 39
L’assemblée générale de l'UNRPA se tiendra le mercredi
23 mars à 11h15 à l’espace Paul-Éluard. À l’issue du
débat, un déjeuner et danse country jusqu’à 18 h au
rythme de la musique de l’orchestre de Joel Olmedo.
Prix adhérent : 39 euros, prix non adhérent : 44 euros.
Les inscriptions se feront à la Maison des Associations,
av. Jules-Guesde tous les mardis de 14 h à 16 h. Tél. : 01
39 93 10 19/ 01 48 27 42 03/ 01 48 21 55 03
ARENES AFRIQUE
Cours d’anglais
et d'informatique
L’association ARENES Afrique, anciennement AMCES,
propose des cours d’Anglais les mercredis de 17h à 19h
et les samedis de 10h à 12h au 15 av. Louis Bordes.
L’association propose également des cours d’informatique. Pour plus d’informations : 06 23 49 47 20.
NOS LOISIRS ENSEMBLE
Déjeuner et après-midi
dansant
Dimanche 6 mars, l'association propose un déjeuner et
après-midis dansant à la ferme des Michettes. Cochon
à la broche et produits maison à volonté cuits au feu de
bois. Prix : adhérent 45 euros, non adhérent 50 euros
Inscription avant le 28 février.
Par courrier : Nos Loisirs Ensemble 6 av. Jules-Guesde
Stains 93240 ou dans les boîtes à lettres - 25 rue des
blés - 90 rue Victor Renelle bat 4. Renseignements au
06 67 88 28 37 de 10h à 12h et de17h à 19h30.
COMITÉ DES FÊTES
Loto annulé
Le Comité des fêtes a le regret de vous informer que le
loto prévu le 16 avril prochain est annulé.
GRAND PARIS
REJOIGNEZ LA MÉTROPOP CE JEUDI SOIR
L
a Métropole du Grand Paris qui s’est mise en place au mois de janvier devient
l’acteur poids lourd dans la région parisienne en matière de logement, de
développement économique, de transport et d’aménagement urbain comme à
la Prêtresse et au Clos Saint-Lazare. Comment porter la parole des habitants,
les impliquer dans le développement de leur territoire et les décisions qui seront
prises? « L’association Métropop’ ! » relève le défi avec son projet « Du quartier
à la métropole », mené en partenariat avec l’EPT Plaine commune, les villes de
Stains, Clichy-sous-Bois et Paris-Belleville. Il s’agit, au préalable, de constituer un
groupe d’habitants par ville. C’est le sens de la rencontre proposée aux Stanois ce
jeudi 25 février de à 18 h à l’EMP Henri-Wallon (8, avenue Louis-Bordes). Au
menu, présentation du collectif, information sur le projet et appel aux volontaires.
Menu de la semaine
Pour joindre votre correspondant composez le
01.48.21 suivi des 4 chiffres de son numéro de poste.
Responsable de la publication : Azzédine Taïbi •
Directeur de la rédaction : Alain Schillé (3031 alain.schille@stains.fr) • Rédaction : Carole Sapia
(4210 - carole.sapia@stains.fr) • Frédéric Lombard
• Rochdi Haoues (rochdi.haoues@stains.fr) •
Administration : Djoudi Dendoune (3030 - djoudi.
dendoune@stains.fr) • Photos : Dragan Lekic Julien Ernst • Conception : Médiris • Maquette :
Aline Saussier (40 40) • Impression : Rivet Presse
Édition Limoges (05 55 04 49 50) • Distribution :
01 75 34 69 83 • Publicité : PSD (01 42 43 12 12).
UNRPA
Pour déposer votre annonce, plusieurs solutions s’offrent à vous : venir à la rédaction du journal (5
rue Carnot), la déposer dans la boîte aux lettres, l'envoyer par mail : djoudi.dendoune@stains.fr ou
la donner par téléphone au 01 48 21 30 30. Les annonces nous parvenant après mardi midi seront
publiées dans le numéro de la semaine suivante. Pour une meilleure diffusion, il est conseillé de
rédiger et d’envoyer l’annonce par mail. La rédaction attire l’attention des lecteurs de la rubrique
« EmploiService » sur l’obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d’emploi.
Les annonces sont publiées sous l’entière responsabilité de leur auteur.
5, rue Carnot • 93240 STAINS
Tél. : 01 48 21 30 30
7
BRÈVES
Jeudi 25
Vendredi 26 Lundi 29
Mardi 1er
Mercredi 2 Jeudi 3
Entrée Tomate et avocat
Plat Gigot d'agneau/
Haricots panachés
Dessert Yaourt
aromatisé/Fruit frais bio
Entrée Concombre bio à
la ciboulette
Plat Filet de cabillaud à
l’oseille/ Tagliatelles
Dessert Carré de l’est/
Pêche au sirop
Entrée Salade coleslaw
Plat Marmite du
pêcheur/ Macaronis
Dessert Comté / Pomme
au four à la cannelle
Entrée Salade iceberg
Plat Tomates farcies/
Riz bio
Dessert Yaourt nature /
Fruit frais
Entrée Pizza tomate et
fromage
Plat Osso bucco de
dinde / Epinards
Dessert Tomme blanche/
Fruit frais bio
Entrée Taboulé à la
menthe
Plat Rôti de veau sauce
forestière / Chou-fleur
bio gratiné
Dessert Coulommiers /
Fruit frais
BrunierFesti2011:FayolleFesti2011
1/04/11
11:36
8
Page 1
PUB
Chauffage
Maintenance
Ventilation
Plomberie
Zone industrielle Les Mardelles
34, rue Maurice-de-Broglie
93600 Aulnay-sous-Bois
TÉL. 01 48 33 74 65
FAX 01 45 09 50 55
MAISON FONDÉE EN 1958 OPQCB - AGRÉ GDF
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
15
Taille du fichier
14 016 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler