close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Catalogue « Formation Continue Sûreté et Sécurité maritime

IntégréTéléchargement
Sécurité et sûreté
maritime
Liste des formations :
A. Bases de navigation (5 jours)
A1. Les bases de la navigation et la cartographie marine (2 jours).
A2. Les règles de barre et de navigation (1 jour).
A3. Notions d’environnement maritime (météorologie, océanographie, hydrographie)
(2 jours).
B. Connaissance du navire (4 jours).
B1. Le navire, construction, stabilité, équipements (2 jours).
B2. Abandon du navire et survie en mer (1 jour).
B3. Lutte contre les sinistres (1 jour).
C. Commerce maritime et droit maritime privé (3 jours).
D. Diffusion des informations maritimes (3 jours).
D1. Communication et données satellitaires (1 jour).
D2. Radio communications et radionavigation (1 jour).
D3. Le système mondial de sauvetage maritime (SMDSM) (1 jour).
E. Droit de la mer, organisations maritimes, procédure judiciaire en mer (5 jours).
E1. Bases juridiques, les systèmes common law et franco-germaniques (1 jour).
E2. La convention de Montego Bay (1 jour).
E3. Initiation au concept d’AEM (1 jour).
E4. Les organisations maritimes (OMI, organisations régionales) (1 jour).
E5. Procédure judiciaire et administrative (1 jour).
F. Search and Rescue (3 jours).
G. Pollutions maritimes (3 jours).
H. Pêche illégale, non reportée, non controlée (2 jours).
I. Sûreté maritime, piraterie et autres formes d’insécurité maritime (3 jours).
J. Initiation à la gestion de crise maritime (3 jours).
K. Pack spéciaux : prérequis + module
K1. Navigation + SAR
K2. Navigation + POLMAR
Année 2016
1
A. Bases de Navigation
Sujet :
Initiation à la navigation maritime
Objectif général : S'assurer que les futurs acteurs
disposent d'une connaissance
suffisante de la navigation et de
l’environnement maritime.
Repère
Elements
Généralités : différents types de
navigation, à vue, à l'estime, loxodromie,
orthodromie
Les évènements de mer
A1
Utilisation de la documentation nautique
A3
Savoir identifier et distinguer les différentes formes de navigation
maritime.
Maitriser les principaux dangers auxquels le navigateur est exposé
Avoir une maitrise de la structure d’un navire, reconnaitre et
Connaissance du navire (angle navigation) distinguer les différents types de navire et leurs caractéristiques
liées à leur nature et celle de leurs activités.
Cartographie maritime : faire un point,
créer une route
A2
Objectifs Pédagogiques
Règles de barre, conduite du navire,
prévention des abordages
Environnement, météorologie,
océanographie, hydrographie
Maitriser les expressions et unités de mesures maritimes
Maitriser les outils usuels de la navigation : les compas, la carte
marine la règle de CRAS
Préparer un voyage c’est-à-dire pouvoir : faire un point, relever un
amer, tracer une route, faire valoir une route etc….
Savoir utiliser les documents nautiques : annuaires des marées,
guide du navigateur, avis urgents aux navigateurs, etc.
Connaître les feux et marques des navires
Avoir été initié aux règles internationales pour prévenir les
abordages en mer (RIPAM)
Connaître les éléments de base d'étude de la météorologie
Connaître le fonctionnement de l'organisation mondiale de a
météorologie
Savoir comment la météorologie assiste la navigation maritime
Connaître les phénomènes météorologiques extraordinaires et
leur impact sur la navigation
Connaître le relief sous-marin
Connaître les mouvements de la mer
Connaître l'organisation hydrographique, quelles sont les
contributions des usagers, des services hydrographiques FR et GB,
des services nationaux, des ports
Connaître les stations côtières et leur utilisation
Acquérir des notions standards d’orientation en océanographie,
météorologie en rapport avec la navigation
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux cadres des entreprises maritimes devant maitriser des rudiments
de navigation maritime, pour agir avec les services opérationnels maritimes.
DURÉE
La durée de la formation est de 5 jours (30) heures pour le module complet, sécables en modules
dont les durées sont:
Année 2016
2
-
A1
A2
A3
deux jours (12) heures pour l’initiation à la navigation.
1 jour (6) heures pour les règles de barre et de route.
2 jours (12) heures pour les notions d’environnement maritime
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
initiation à la navigation et à l’environnement maritime.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Modules A1 :
Module A2 :
Module A3 :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
500 000 FCFA/stagiaire
300 000 FCFA/stagiaire
150 000 FCFA/stagiaire
300 000 FCFA/stagiaire
3 000 F/jour/stagiaire
26 000 F/jour/stagiaire
Année 2016
3
B. Connaissance du navire
Sujet :
Initiation aux spécificités des navires et à
leur sécurité.
Objectif général : Savoir ce qu'est un navire, comment il est
construit, avoir des notions sur la
propulsion, quelles sont les principales
avaries.
Repère
B1
B2
B3
Sous - Modules
Objectifs Pédagogiques
Connaissance générale du
Identifier, classifier les navires
navire (angle technique)
Construction
Connaitre les différentes parties d’un navire
Stabilité du navire
Maitriser (obtenir) des notions de stabilité
Identifier les différentes machines installées à la salle machines
Connaitre succinctement leur rôle (fonction)
Moteurs de propulsion et Connaitre le moteur principal de propulsion
auxiliaires
Connaitre les différents types de propulsion
Déterminer les différents générateurs électriques et leurs fonctions
Connaitre les notions de maintenance
Maitriser les techniques d’abandon du navire (le rôle d’abandon)
Abandon et survie en mer
Maitriser les techniques de survie en mer et de sauvetage
Sécurité
du
navire Identifier et apprécier les situations critiques : abordage, voies d’eau, incendie,
(avaries,
feux,
voies fuite de gaz…)
d'eau, équipements de Connaitre les différents engins de sauvetages
sécurité, transport des Identifier les différentes classes de matières dangereuses (les étiquettes)
matières dangereuses)
Connaitre les dispositions particulières pour leurs transports
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs
opérationnels maritime, souhaitant mieux connaitre les
navires, les techniques d’abandon et de survie en mer, la
lutte contre les sinistres à bord et le transport de matières
dangereuses.
DURÉE
La durée de la formation est de 4 jours (24) heures pour le
cours complet, sécable en modules suivants :
-
B1 deux jours (12) heures pour la connaissance technique du navire.
B2 1 jour (6) heures pour l’abandon du navire et la survie en mer.
B3 1 jour (6) heures pour la lutte contre les sinistres et le transport de matières dangereuses.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
initiation à la connaissance du navire, aux techniques d’abandon du navire, de lutte contre les
sinistres et de transport de matières dangereuses.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
450 000 FCFA/stagiaire
Année 2016
4
Module B1 :
Module B2 :
Module B3 :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
300 000 FCFA/stagiaire
150 000 FCFA/stagiaire
150 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
C.
Année 2016
5
Commerce Maritime
Sujet :
(droit privé).
Initiation au commerce et au droit maritime
Objectif général : En tant que futur acteur du secteur
maritime, participant à la sécurité et à la
sûreté, avoir une connaissance générale du
commerce maritime et des responsabilités
des différents acteurs.
Repère
C
Sous - Modules
Objectifs Pédagogiques
Etre capable d’identifier les différents acteurs du commerce maritime
international
Comprendre l’évolution du trafic maritime mondial
Comprendre la structure, le régime de propriété et l’immatriculation de la
Connaissance générale,
flotte mondiale
organisation mondiale du
Comprendre l’évolution des ports et le transport multimodal
commerce maritime,
Rôle des différents acteurs étatiques et privés en matière de transport et
notion de pavillon,
ports maritimes
définition et
Notion d’État du pavillon et ses prérogatives sur le navire
responsabilités des
Identifier et connaitre le rôle des différents acteurs qui participent à la
acteurs principaux
chaine du transport maritime mondial : État du pavillon-État côtier-État
du port-Capitaine-Armateurs-compagnies de shipmanagement-P& I clubs
et Assureurs maritimes-Sociétés de classification-chantiers navalsbanques et financement des navires, etc
Connaître le système harmonisé de Visite et certification des navires de
l'OMI
Certification,
Disponibilité à bord de tous les certificats et document exigés en matière
documentation
de contrôle des navires par l'Etat du port et d'inspection de l'Etat du
règlementaire détenue à
pavillon
bord
Maîtriser le cadre juridique du contrat de transport maritime et
multimodal (responsabilités des différents acteurs)
Connaitre les différents types de litiges (avaries-perte-retards) et les
Litiges
mécanismes de gestion de ces litiges
Suivant besoin, des compléments peuvent être préparés en droit maritime (droits des épaves, des
assurances, assistance et sauvetage …).
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, participant à la
sécurité et à la sûreté, souhaitant avoir une connaissance générale du commerce et du droit
maritime (privé), ainsi que des responsabilités des différents acteurs.
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
initiation au commerce et au droit maritime.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
400 000 FCFA/stagiaire
Année 2016
6
Restauration (option):
Hébergement (option) :
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
7
D.
Information Maritime
Sujet :
Apprendre l'utilisation des différents senseurs
et équipements contribuant à la création de la
situation maritime, ainsi que les principes
d'échange des informations maritimes autour
du Golfe de Guinée.
Objectif général : En tant que futurs cadres œuvrant dans les ports, les centres maritimes ou à la
mer, améliorer la maitrise des informations maritimes, issues de différentes
sources, dans la perspective d'un meilleur partage de ces informations.
REF
D1
D2
Sous - Modules
Communications satellite
Imagerie satellitaire
Radiocommunications maritimes
GPS + ECDIS
Objectifs Pédagogiques
Pour chaque équipement cité, connaître le principe
de fonctionnement, leur rôle à bord, l'utilisation,
identifier les informations pouvant être recueillies
Pour chaque équipement cité, connaître le principe
de fonctionnement, leur rôle à bord, l'utilisation,
identifier les informations pouvant être recueillies
Se familiariser aux moyens utilisés dans le cadre du
SMDSM
Connaitre la réglementation concernant le SMDSM
D3
SMDSM
Savoir utiliser les procédures de communication du
SMDSM
Connaitre le rôle des communications radio au cours
des opérations SAR
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant mieux
connaitre les outils de diffusion de l’information et de communication en mer.
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet, sécable en modules
suivants :
-
D1
D2
D3
1 jour (6) heures pour Communication et données satellitaires.
1 jour (6) heures pour Radio communications et radionavigation.
1 jour (6) heures pour Le système mondial de sauvetage maritime (SMDSM).
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
initiation à la connaissance du navire, aux techniques d’abandon du navire, de lutte contre les
sinistres et de transport de matières dangereuses.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Module D1 :
Module D2 :
Module D3 :
400 000 FCFA/stagiaire
300 000 FCFA/stagiaire
150 000 FCFA/stagiaire
150 000 FCFA/stagiaire
Année 2016
8
Restauration (option):
Hébergement (option) :
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
9
E. Droit maritime et
conventions
Sujet :
Permettre aux futurs acteurs de situer leurs
activités par rapport aux lois et règlements.
Objectifs généraux : - Initiation aux deux principaux systèmes
juridiques, quels sont les acteurs et les
responsabilités, poursuite des activités
illégales et criminelles (action judiciaire),
- Connaitre le rôle des principales
organisations OMI, OMAOC, UA, CEDAO, CEEAC, CGG.
- Que sont les conventions maritimes, leurs principes de ratification, transcription
et application, quels sont les conventions et arrangements régionaux.
- Approfondir les principales conventions de l'OMI (UNCLOS, SOLA + ISPS + STCW,
MARPOL, OPRC + SAR + SALVAGE).
- Etudier le concept d’Action de l'Etat en mer, les acteurs et leurs responsabilités.
- Savoir créer ou participer à une procédure judiciaire ou administrative.
Repère
E1
E2
E3
E4
E5
Sous - Modules
Système Juridique "Common
Law"
Système juridique romanogermanique
Avoir une connaissance plus
détaillée des principales
conventions maritimes et de
leur application
Objectifs Pédagogiques
Etre capable de faire la distinction entre le système juridique
français (système romano-germanique) et le système juridique
anglais (Common Law) du point de vue de la source mais
également de la structure.
UNCLOS : Etre capable d’identifier les différentes zones
maritimes imposées par la convention ainsi que les prérogatives
des différents États (pavillon-côtier) sur ces zones
Connaître les grands principes de l'Action de l'Etat en mer,
identifier les différents types d'organisation, maîtriser la notion
de Garde-Côte, non pas en tant qu'entité, mais comme
responsabilité à caractère civil confiée à une ou plusieurs entités
Connaitre le concept d’action de Etatiques
l’Etat en Mer
Comprendre les mécanismes d'amélioration de la fonction de
Garde-Côtes (mutualisation des moyens humains et matériels de
toutes les administrations de l’Etat intervenant en mer,
désectorisation des responsabilités, coopération entre
administration et entre Etats)
Présentation des organisations
Connaitre le rôle et les attributions de chacune des organisations
maritimes mondiales et
internationales ou intergouvernementales dans le domaine de la
régionales principales, leurs
sécurité et de la sureté maritime
rôles et leurs actions
Comment agir en accord avec la
Savoir établir un procès-verbal, s’insérer dans une procédure
loi, comment initier ou
judiciaire ou administrative, la collecte des preuves en milieu
participer à une procédure
maritime. Avoir été formé à la rédaction et au recueil de preuve
judiciaire, comment recueillir
dans le cadre des procédures judiciaires
des preuves
POPULATION CIBLE
Année 2016
10
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant mieux
connaitre le droit de la mer, les conventions maritimes et les procédures judiciaires ou
administratives en milieu maritime
DURÉE
La durée de la formation est de 5 jours (30) heures pour le cours complet, sécable en modules
suivants :
-
E1 1 jour (6) heures pour Bases juridiques, les systèmes common law et franco-germaniques (1
jour).
E2 1 jour (6) heures pour La convention de Montego Bay (1 jour)
E3 1 jour (6) heures pour Les organisations maritimes (OMI, organisations régionales).
E4 1 jour (6 heures) pour La procédure Judiciaire ou Administrative en milieu maritime.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
premier niveau de connaissance du droit de la mer, des conventions maritimes et des procédures
judiciaires ou administratives en milieu maritime
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Module E1 à E5 :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
500 000 FCFA/stagiaire
150 000 FCFA/stagiaire pour chaque module.
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
11
F.Search and Rescue (SAR)
Sujet :
Recevoir une initiation à la
règlementation et aux opérations
de recherche et de sauvetage en
mer (SAR).
Objectif général : Connaitre
l’organisation,
les
responsabilités, les aspects légaux,
les principes des opérations liées
au sauvetage et à l'assistance en
mer
Repère
F
Module SAR
Objectifs Pédagogiques
Comprendre la réglementation et les dispositifs SAR régional et
Organisation SAR internationale,
mondial. Relever l’importance de la coopération sous régionale
régionale et nationale,
ou internationale dans le domaine SAR (plans ou ententes SAR
Mémorandums et conventions
régionaux)
Responsabilités des différents
Connaitre les ressources SAR, l’importance et le rôle des acteurs
acteurs
et organismes du SAR
Aspects légaux du sauvetage et de
Comprendre les fondements juridiques du sauvetage et de
l'assistance, droit maritime afférent l’assistance et les obligations liées à chacune de ces actions
Comprendre :
Les différents stades et phases d’une opération SAR ;
Opérations de SAR : organisation,
Plan opérationnel d’un centre de coordination de sauvetage ;
méthodes, coordination,
Planification et conduite d’une mission de recherche et d’une
mission de sauvetage
PREREQUIS : il est nécessaire, avant d’aborder ce cours, d’avoir validé le cours de navigation (repère
A).
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant mieux
connaitre et s’inscrire dans les opérations de sauvetage en mer.
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
connaissance des opérations de recherche et de sauvetage en mer.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
400 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
12
G.
Sujet :
Pollutions maritimes (POLMAR)
Recevoir une initiation à la lutte contre les
pollutions maritimes accidentelles ou volontaires.
Objectif général : Connaître l’organisation, les responsabilités, la
circulation normale des produits pétroliers et
chimiques, les notions de plan de lutte, les
principes
de
coordination,
les
outils
conventionnels de lutte, les mécanismes de
contribution et d’indemnisation.
Repère
G
Module POLMAR
Commerce maritime des produits pétroliers et
chimiques: acteurs, techniques, management
du risque et de la sécurité en mer et dans les
ports
Impact du transport pétrolier sur
l'environnement
Définition des rejets légaux/illégaux, normes
internationales
Organisation internationale, régionale et
nationale pour combattre les pollutions
maritimes - Application de la convention
MARPOL
Identifier, caractériser et reporter une
pollution maritime
Présentation des moyens privés et étatiques
permettant la lutte contre les pollutions
maritimes
Evolution de la lutte contre les pollutions,
centres spécialisés et retour d'expérience
Particularités des pollutions chimiques
Notion de Port Refuge
Objectifs Pédagogiques
Connaître la circulation normale des produits pétroliers et
chimiques, identifier les acteurs, comment est géré le risque
en mer et dans les ports
Prendre conscience de l'impact de l'activité pétrolière sur
l'environnement
Savoir quelles sont les normes internationales de rejet
d'hydrocarbures
Savoir quelles sont les différents acteurs internationaux et
régionaux, connaître la convention MARPOL, Plan nationaux
d'intervention et d'urgence
Savoir identifier, caractériser et reporter les pollutions
maritimes, depuis un aéronef ou un navire - Recueil des
preuves
Identifier quelles sont les méthodes et moyens de lutte
contre les pollutions, qui les détiens et comment sont-ils
mis en œuvre
Analyser les grandes pollutions historiques, connaître le rôle
des organismes spécialisés et participer à l'élaboration du
retour d'expérience
Comprendre les particularités des différents polluants
(spécificités, toxicité pour l'environnement et pour les
intervenants)
Connaître la notion de port refuge et les problématiques
associées
PREREQUIS : il est nécessaire, avant d’aborder ce cours, d’avoir validé le cours de navigation (repère
A).
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant mieux
connaitre et s’inscrire dans les opérations de lutte contre les pollutions maritimes.
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
Année 2016
13
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
connaissance des opérations de recherche et de sauvetage en mer.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
400 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
14
H. Pêche Illicite, non reportée, non contrôlée.
Sujet :
Appréhender les problématiques de
pêche illicite, non reportée, non
règlementée, en maitrisant les notions de
ressource halieutique.
Objectif général : Notion de préservation de la ressource,
techniques de pêche traditionnelles et
industrielles, impact de la pêche illicite,
règlementations
internationales,
régionales et nationales, polices
spécifiques, contrôles administratifs à la
mer et dans les ports (pouvoir mener
un contrôle administratif des pêches).
Réf
Module PECHE INN
Notions liées à la ressource halieutique
(gestion des stocks, zones de pêche, de
reproduction, efforts de pêche,
traçabilité des produits)
H
Règlementation internationale,
régionale et nationale, problématiques
des licences de pêche
Techniques de pêche artisanales et
industrielles
Pêche illicite : présentation du
phénomène autour du Golfe de Guinée,
méthodes utilisées, commerce des
produits de la pêche illicite
Contrôle des pêche : police
administrative et spécifique, contrôle à
bord, en mer et au port, droits et devoirs
des agents de l'Etat
Objectifs Pédagogiques
Etre capable de contribuer efficacement et avec compétence a la
prise de décision dans les secteurs de la pêche maritimes, tant au
niveau opérationnel que stratégique.
Avoir une idée de l’amélioration, de la productivité, compétitivité et
la recherche de l’autosuffisance et sécurité alimentaires.
Pouvoir Citer les ressources biologiques dans un écosystème bien
connu (Espèces exploitées)
Pouvoir développer une vision globale intégrée et dynamique de
l’exploitation et de la gestion des ressources marines
Connaître les principales mesures de réglementation des pêches.
Etre capables d’avoir une connaissance des développements
nouveaux et assurer la maitrise des outils de gestion plus récents
(Apres l’étude de la traçabilité des pêches artisanales côtières,
industrielles côtières et hauturières industrielles).
Avoir des connaissances sur la mise en place d’une structure de
surveillance des pêches
Citer ou décrire les différents types de pêche
Connaître les caractéristiques essentielles des principaux matériaux
utilisés à la pêche
Pêche illégale : connaitre les règles et la règlementation en vigueur et
les moyens de poursuite, de répression par les textes législatifs
Être capable de contrôler un navire en mer, à terre et au port avec des
documents préétablis
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant mieux
connaitre le phénomène de la pêche illicite.
Année 2016
15
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
connaissance de la pêche illicite
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
400 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
16
I. Sûreté Maritime (Security)
Sujet :
Appréhender les problématiques de
sûreté maritime dans le Golfe de
Guinée.
Objectif général : Connaissance de la problématique,
des efforts et de la coopération
internationale, collecter et échanger
des
informations,
agir
en
coordination, poursuivre les criminels,
identifier
les
opérations
de
blanchiment d'argent et de produits
pétroliers
Réf
Sous – Modules MENACES
Présentations des différentes
menaces, de leurs spécificités,
définitions, quantification, évolution
Efforts internationaux et régionaux
pour agir en coopération
I
Recueillir, analyser, partager les
informations spécifiques, moyens
d'action légaux, droit de poursuite
chaude
Blanchiment d'argent et de produits
pétrolier : connaissance,
identification, problématiques
Objectifs Pédagogiques
Accroître la sensibilisation et échanger les expériences sur les
problèmes de sécurité et de sûreté ;
Expliquer le mode opératoire des groupes opérant dans les actes
de piraterie maritime et les attaques à mains armées à l’encontre
des navires dans le Golfe de Guinée;
Identifier et définir les rôles que les administrations régionales et
sous régionales peuvent jouer dans la lutte contre les violences
maritimes ;
Situer les enjeux d’une réponse énergique pour faire face à la
piraterie maritime ;
Identifier et définir les grands types de menaces (piraterie, trafic
du genre humain, contrebande, trafic de stupéfiants, blanchiment
d’argent, etc)
Identifier les faiblesses juridiques existant et proposer des
solutions correctives ;
Montrer la nécessité du partage des informations liées à la sûreté
entre les agences nationales au sein d’un même pays et la
nécessité que les stratégies de lutte se situent dans un cadre
régional et international plus harmonisé ;
Établir un lien entre ces actes de piraterie et l’industrie pétrolière
Identifier le risque de sécurité nationale posé par le trafic de
cocaïne de plus en plus répandu dans la sous-région d’Afrique de
l’Ouest ;
Présenter le risque encouru par les Etats dû au fait que les
ressources financières engendrées par les actes de piraterie et le
trafic de cocaïne peuvent contribuer à financer le terrorisme
international etc.
Etre capable de reconnaitre les liens entre les expériences de
soutage (illicite et illégal) en mer, (SHIP TO SHIP), les actes de
piraterie maritime et le blanchiment d’argent
Liens entre blanchiment d’argent et industrie pétrolière
POPULATION CIBLE
Année 2016
17
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant mieux
connaitre les problématiques de sûreté maritime.
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
connaissance des problématiques de sûreté maritime.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
400 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
18
J. Préparation à la gestion des Evénements
de mer (Crises)
Sujet :
Ce module, clé de voute des
formations à la sécurité et à la sûreté
maritime, rassemble toutes les
connaissances acquises dans les
modules précédant et vise à préparer
dans la pratique les stagiaires à la
gestion efficace et responsable des
événements de mer. Les cadres travailleront ensemble à la résolution des cas
présentés, à leurs niveaux respectifs de responsabilité.
Objectif général : Savoir ce qu’est un événement de mer, quelles sont les structures permettant une
bonne collaboration des différents intervenants, quels sont les principes de
gestion des crises maritimes, comment effectuer une communication de crise,
comment préparer le prolongement judiciaire et administratif des crises.
Réf
Sous – Modules
J1 Partie théorique
J2
Les travaux
pratiques
Objectifs Pédagogiques
Savoir ce qu'est une crise maritime
Connaître le concept de structure de crise maritime, les notions de posture de crise,
de montée en crise
Identifier les outils de gestion de crise maritime
Savoir effectuer une communication de crise
Savoir organiser ses équipes pour la gestion de crise
Préparer un exercice de gestion de crise maritime
Participer à un exercice de gestion de crise
Effectuer une communication de crise
Savoir analyser les exercices menés
Participer à l'élaboration du retour d'expérience
POPULATION CIBLE
Cette formation est destinée aux décideurs et acteurs opérationnels maritime, souhaitant améliorer
leur capacité à s’inscrire dans la gestion d’une crise maritime.
DURÉE
La durée de la formation est de 3 jours (18) heures pour le cours complet.
NOMBRE MAXIMUM DE STAGIAIRES : 20
Attestation
A l’issue de la formation, les apprenants auront une attestation de formation reconnaissant leur
capacité à participer à une action de gestion de crise.
PROPOSITION FINANCIERE
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
400 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
19
K. Packs spéciaux
Les packs spéciaux sont une offre commerciale permettant d’acquérir en une seule fois les
compétences d’un module particulier et des prérequis nécessaire au suivi de ce module.
K1 – SAR complet (= module Navigation + module SAR)
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
750 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
K2 – POLMAR complet (= module Navigation + module POLMAR)
Formation complète :
Restauration (option):
Hébergement (option) :
750 000 FCFA/stagiaire
3 000 FCFA/jour/stagiaire
26 000 FCFA/jour/stagiaire
Année 2016
20
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
1 115 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler