close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bilan de l`année 2015 - Mouvement Associatif Rennais

IntégréTéléchargement
Assemblée générale ordinaire
Samedi 27 février 2016
Rapport d’activités 2015
Fonctionnement du Mouvement Associatif Rennais
Le conseil d’administration
Civilité
Prénom
Nom
Association
M.
Nabih
AFTIM
SESAME
Mme
Annick
BERTHELOT
Le Courrier de Bovet
M.
Michel
BRIELLE
AAA
Mme
Alexandra
CABY
I Comme Identité
M.
Michael
CHENEAU
Libre Art Bitre
Mme
Calaisselvy
CODANDAM
AYCI
M.
Guy
DUCASSE
Passerelles et Compétences
M.
Thomas
GACHET
Ligue de l'enseignement 35
Mme
Mme
Mireille
Caroline
GARNIER
GERREBOO
M.
Julien
GORGIARD
Office des sports
Adosdys
Association pour le développement d'un outil
radiophonique étudiant à Rennes (ADORER)
M.
Cédric
LEGATHE
FUN CLUB 35
Mme
Marie-Annick
LEMAITRE
Association BREIZH O2
Mme
Sylvie
SIMON
LA plomberie du canal
Mme
Françoise
THOUVENOT
COLLECTIF HANDICAP 35
M.
Benoit
VALET
Legal Promotion
M.
Pierre
YACGER
Troupe d'improvisation rennaise
Le bureau
M. Michael CHENEAU – Président
M. Pierre YACGER – Vice-président
Mme Sylvie SIMON – Vice présidente
Mme Mireille GARNIER – Trésorière
Mme Marie-Annick LEMAITRE - Trésorière adjointe
M. Benoît VALET – Secrétaire
M. Guy DUCASSE – Secrétaire adjoint
2
Les brunchs
Les Brunchs rythment la vie du MAR, depuis 2012, à raison de 2 à 3
par an. Le concept des brunchs du MAR : inviter un samedi matin des
responsables associatifs pour un échange sur un thème relevant de
la gouvernance des associations. Conclure cette rencontre par un
temps convivial autour d'un brunch
Pour chaque brunch des responsables de structures associatives ou
économiques sont invités à présenter les réalisations et démarches
engagées dans leur collectif sur la thématique du brunch. Les brunchs se caractérisent par la
diversité des thèmes, la diversité des intervenants, la diversité des participants. Le
renouvellement du public à chaque brunch témoigne de la sensibilisation de ces responsables
par rapport au sujet du jour.
En 2015 nous avons organisé deux Brunchs :
Associations promouvoir les compétences, en février, avec le concours de la maison du
Ronceray, l'association rennaise des centres sociaux, la jeune chambre économique. Une
association c'est des bénévoles, des administrateurs, des membres. Comment favoriser leur
implication dans le fonctionnement de la structure ? Comment développer un parcours
valorisant les compétences des uns et des autres permettant le renouvellement des instances
Associations dépasser les clichés, en novembre, avec le concours de l'exploratoire, la CIMADE,
Bretagne obésité association. Comment au sein des associations accompagner le changement
des regards individuels et collectifs et participer au vivre ensemble ?
Les brunchs ont rassemblé plus d’une centaine de personnes, dans une ambiance conviviale.
Retrouvez une synthèse des brunchs dans les lettres n°6 et N°8
3
La 2nd édition des Rencontres de la vie associative.
Dans la continuité des Rencontres de la vie associative 2013, le MAR s’est engagé dans le copilotage de la 2nd édition de ces Rencontres avec la ville de Rennes. La réflexion s'est engagée
sur la thématique : Innovation et créativité, déclinée en quatre thèmes de travail : bénévolat et
gouvernance ; inauguration de la maison des associations ; innovation sociale ; mutualisation et
partage de savoir-faire.
Au travers des rencontres, le MAR souhaitait :
§ sensibiliser les habitants à travers les associations
§ créer une dynamique associative pour investir la maison des associations
§ traiter des problématiques associatives actuelles
Des membres du MAR se sont investis dans le comité de pilotage de ces Rencontres. En lien
avec la Ville et BUG, le MAR a également travaillé en amont à la préparation des réunions de
ces instances, notamment en proposant les thèmes de travail qui ont été retenus par le comité
de pilotage, ou encore des actions, comme : un parcours en ville pour faire mieux connaitre des
associations, des maisons et offices, des ateliers de réflexions (gouvernance, financement,…),
des temps de présentation d’actions et de projets innovants avec échanges.
Le report des RVA du printemps à l'automne a créé « un flottement » temporaire dans
l'organisation et la mobilisation des participants. Cependant le MAR a maintenu son activité
avec la ville de Rennes et Bug pour l’organisation des Rencontres en octobre 2015. Les thèmes
évoqués ci-dessus ont été maintenus.
Le MAR a pris en charge 2 temps des RVA :
• Un Groupe d’Aide à la Décision (GAD), outil développé par le Centre des Jeunes
Dirigeants, utilisé en entreprise et transposable aux associations
• Un débat issu des réflexions du Jury associatif : une démarche originale mise en place
par le MAR sur plusieurs mois et animée par un intervenant extérieur.
4
Groupe d’Aide à la Décision - GAD
Dans le cadre des rencontres de la vie associative, le MAR a voulu présenter un mode de
management issue de réseaux du monde marchand mais transposable au monde associatif.
Le GAD est un outil développé par le CJD pour permettre à un responsable d'entreprise de
résoudre, avec des concours extérieurs à sa structure, un problème ponctuel ou franchir un cap
dans le développement de son service ou de son entreprise.
La démarche du GAD consiste à solliciter le regard d'intervenants extérieurs afin d’aider à
résoudre une problématique précise. Le GAD ne prend aucune décision pour le demandeur. Il
est force de conseil et de réflexion et peut parfois accompagner le demandeur dans ses
démarches. En général, il est réalisé sur une période de 3 mois et comprend entre 3 et 5
sessions de 2 heures environ.
Le CJD, qui a développé le GAD, est une association de cadres dirigeants et jeunes
entrepreneurs (jusqu'à 45 ans) qui a plus 3000 membres en France et 120 membres à Rennes.
Sylvain Querneau, qui a piloté des GAD pour le CJD de Rennes pendant plusieurs années a
animé un atelier sur cette pratique lors des Rencontres de la vie associative.
Le but de cet atelier était de créer une passerelle entre le monde de l’entreprise et le monde
associatif et de vérifier l'intérêt et la transposabilité de l'outil GAD pour les associations. Le MAR
en lien avec le CJD et la MDA qui propose une méthode de travail proche (ASSOCAMP)
poursuivra la réflexion sur l'expérimentation auprès d'associations volontaires.
Le Jury Associatif
Le MAR a souhaité que les Rencontres de la vie associative puissent donner lieu à un large
débat, portant sur les deux axes de son objet social :
• Comment les associations peuvent-elles mieux travailler ensemble, afin de dépasser
collectivement leurs difficultés ?
• Comment renouveler le dialogue avec la Ville de Rennes, pour une politique associative
répondant aux besoins des associations ?
Plutôt que de proposer « sa » réponse à ces deux questions, le MAR a demandé à vingt
représentants associatifs, tirés au sort, de travailler sur le thème « Comment développer les
dynamiques collectives dans le monde associatif rennais ? ». Cinq réunions, animées par une
professionnelle de la concertation selon la méthode des « jurys citoyens » leur ont permis de
définir les principes pour permettre aux associations de mieux « faire ensemble ». Les
administrateurs du MAR ne participaient pas à ces séances de travail, pour que les membres du
jury associatif se sentent libre de formuler leurs conclusions.
Ces travaux ont ensuite été présentés dans le cadre des Rencontres de la Vie associative.
Plusieurs représentants du jury, des administrateurs du MAR, Tristan LAHAIS (adjoint à la vie
associative) ainsi que de nombreux responsables associatifs ont ainsi échangé sur la manière
de renforcer les dynamiques collectives (70 participants au total).
Retrouvez la synthèse sur notre site internet : la lettre n°7
5
Communication
Afin de communiquer auprès des associations et rendre compte des
réflexions menées au sein du mouvement associatif dans son ensemble,
le MAR publie des lettres d’informations. Trois lettres ont été publiées en
2015.
Elles sont accessibles en ligne : www.mouvement-associatif-rennais.org
Le MAR communique également sur les réseaux sociaux Facebook et
Twitter.
Représentation
Des membres du MAR ont participé :
•
Aux réunions de gouvernance de la Maison des associations
•
Au Conseil de développement économique et social du pays et de l’agglomération
de Rennes (CODESPAR),
•
Comité consultatif et commission plénière "santé environnement"
•
Aux assises de la culture
6
Rapport financier 2015
Le compte de résultat de l’exercice clos en décembre 2015 est excédentaire de 2771,13 euros.
Ce résultat excédentaire s’explique par :
§ Chèques non encaissés depuis plus d’un an.
§ Renégociation de frais bancaire en notre faveur.
§ Le dossier jury associatif a engagé moins de frais que prévu à savoir : pas de location
de salle, moins de dépense de frais de repas.
§ Moins de demandes de la part des administrateurs à se faire rembourser les frais de
transport.
§ Nous avons réalisé un brunch en moins du fait des rencontres de la vie associative et
de notre investissement dans le GAD et le jury.
Les autres remboursements de frais soit 2000 € correspondent à l’avance de trésorerie faites
par l’association Bug. Nous percevons la subvention de la ville au mieux fin mars et comme
nous avions engagé des actions dès la fin décembre (notamment parce que les rencontres
devaient se déroulées plutôt) nous avions besoin de trésorerie.
Le budget prévisionnel est proposé à partir de la proposition de rapport d’orientation ci-après.
7
Désignation
Compte de
résultat
Budget
Prévisionnel
Compte de
résultat
Exercice réalisé
01/01/2014 au
31/12/2014
Exercice
2015
Exercice réalisé
01/01/2015 au
31/12/2015
PRODUITS D'EXPLOITATION
Ventes de produits et de prestations de services
Autres produits
708
Subventions d'exploitation
744
Ville de Rennes (fonctionnement)
745
Autres subventions (précisez)
55,00
Autres
781
758
Reprises sur amortissement et provisions d'exploitation
Autres produits de gestion courante
Autres remboursement de frais
Total des produits d'exploitation (1)
CHARGES D'EXPLOITATION
Achats de marchandises et de matières premières
6061
Fournitures d'énergie (eau, électricité, gaz, fuel)
6063
Fournitures d'entretien et petit équipement de fonctionnement
6064
Fournitures administratives (fournitures de bureau)
Autres achats et charges externes
611
Sous-traitance générale
613
Locations immobilières (locaux) et mobilières (matériels)
Locations occasionnelles pour l'activité (locaux et matériels
616
Prime d'assurances
617
Etudes et recherches
6185
Frais d'organisation de colloques, séminaires et conférences
623
Publicité, publications, relations publiques
Frais de déplacement des bénévoles
625
Frais de mission bénévoles et réceptions
626
Frais postaux et de téléphone, internet
Impôts, taxes et versement assimilés
Formation des bénévoles
Dotations aux amortissements et aux provisions
6812
Autres dotations aux amortissements et provisions
Autres charges de gestion courante
658
Charges diverses de gestion courantes - cotisations
Total des charges d'exploitation (2)
I. RESULTAT D'EXPLOITATION (1) - (2)
Total des produits
Total des charges
(1) + (3) + (5)
(2) + (4) + (6)
V . EXCEDENT OU DEFICIT (total des produits moins total des charges)
10 000,00
10 000,00
10 000,00
1 990,23
986,83
11 990,23 €
10 986,83 €
986,83
123,16
2 000,00
13 164,99 €
200,00
0,00
100,83
0,00
0,00
2 977,16
5 400,00
5 316,11
359,10
108,27
400,00
196,00
0,00
153,71
675,16
4 135,88
196,20
1 100,00
1 000,00
400,00
835,00
717,21
186,00
2 196,33
109,40
1 800,00
150,00
883,87
129,45
95,00
100,00
0,00
8,90
986,83
142,00
140,00
2 172,51
11 990,23 €
10 986,83 €
10 393,86 €
0,00 €
11 990,23 €
11 990,23 €
0,00 €
0,00 €
10 986,83 €
10 986,83 €
0,00 €
2 771,13 €
13 164,99 €
10 393,86 €
2 771,13 €
8
Budget prévisionnel 2016
PRODUITS D'EXPLOITATION
Subventions d'exploitation
744
744
Autres
781
Ville de Rennes (fonctionnement)
Ville de Rennes (projets)
Reprises sur amortissement et provisions d'exploitation
Total des produits d'exploitation (1)
10 000,00
2 771,13
12 771,13 €
CHARGES D'EXPLOITATION
Achats de marchandises et de matières premières
6061
Fournitures d'énergie (eau, électricité, gaz, fuel)
6064
Fournitures administratives (fournitures de bureau)
Autres achats et charges externes
611
Sous-traitance générale
613
Locations immobilières (locaux) et mobilières (matériels)
Locations occasionnelles pour l'activité (locaux et matériels
616
Prime d'assurances
617
Etudes et recherches
6181
Documentation générale
6185
Frais d'organisation de colloques, séminaires et conférences
622
Rémunération d'intermédiaires et honoraires
623
Publicité, publications, relations publiques
Frais de déplacement des bénévoles
625
Frais de mission salariés, bénévoles et réceptions
626
Frais postaux et de téléphone, internet
628
Autres (précisez)
Impôts, taxes et versement assimilés
Formation des bénévoles
Autres charges de gestion courante
658
Charges diverses de gestion courantes - cotisations
Total des charges d'exploitation (2)
12 771,13 €
I. RESULTAT D'EXPLOITATION (1) - (2)
Total des produits
(1) + (3) + (5)
Total des charges
(2) + (4) + (6)
V . EXCEDENT OU DEFICIT (total des produits moins total des charges)
12 771,13 €
12 771,13 €
0,00 €
250,00
200,00
4 000,00
300,00
180,00
250,00
3 000,00
1 274,30
300,00
1 600,00
400,00
50,00
966,83
9
Rapport d’orientation 2016
La priorité
Dans un contexte complexe pour le financement public des associations, qui sont par ailleurs
confrontées à des mutations sans précédent, le MAR agit pour que la Ville de Rennes
modernise et développe son soutien aux associations.
Le projet de guichet unique annoncé lors des élections municipales devrait donner lieu à la
mise en place d'un portail web de relations Ville/associations. La Ville de Rennes souhaite coconstruire cet outil, qui doit permettre de simplifier la mise à disposition de ressources pour les
associations.
Dans ce cadre le MAR sera attentif au soutien des associations quelque soit sa forme
(financements, locaux, accompagnement, etc.). Il rappellera l’importance du monde associatif et
ses valeurs dans la société (reconfiguration de l’action publique, menaces sur le lien social).
Il sera également attentif à la qualité de ce soutien (qu’il s’agisse de soutien financier ou
d’accompagnement). Le MAR veillera à ce que le soutien de la Ville favorise la structuration, la
créativité et le développement du monde associatif (en aidant les associations innovantes, en
proposant des modes d’accompagnement innovants, en créant des ponts avec le monde
marchand, etc.).
Pour autant, le MAR ne compte pas que sur la Ville pour trouver des solutions pour faire face
aux défis actuels. Il se veut force de proposition et défend l'idée qu'une partie des réponses
viendra du monde associatif lui-même. L'action du MAR vise donc à promouvoir les outils et les
modes de fonctionnement qui permettent de « faire ensemble ». Ces outils doivent être coconstruits..
Le MAR est donc convaincu que cette modernisation de la vie associative rennaise ne sera
possible que si :
•
•
•
•
•
•
•
Toute
les associations sont prêtes à mieux travailler ensemble et avec le monde de
l'entreprise ;
les ressources proposées aux associations favorisent ce « faire ensemble » sans remettre
en cause l'autonomie des associations ;
les associations et la Ville de Rennes sont prêtes à accepter une plus grande
transparence sur le fonctionnement du monde associatif ;
la Ville de Rennes est réellement ouverte à la co-construction des politiques
associatives ;
les associations s’approprient les nouvelles technologies, qui permettre d’imaginer de
nouveaux modes de construction de l’action collective ;
les outils existants permettent de rendre plus lisible le monde associatif rennais (qui fait
quoi ? Quelles sont les relations entre les acteurs ?, etc.) ;
les acteurs associatifs peuvent avoir accès à des ressources répondant aux enjeux
contemporains et les utilisent pleinement, notamment en se formant.
l'action du MAR visera donc à défendre ces principes.
10
D’autre part le MAR travaillera à :
Renforcer les dynamiques collectives
• Pour le MAR, ce sont en priorité les dynamiques collectives et la compétence des acteurs
associatifs qui permettent au mouvement associatif d’évoluer. Dans ses actions, le MAR
est donc attentif à ce qui peut renforcer les réseaux, promouvoir les outils communs et
améliorer les formations.
Créer des passerelles avec les acteurs économiques du territoire
• Financement, mutations du bénévolat, nouvelles demandes sociales… le monde
associatif est à un tournant et va devoir inventer de nouvelles solutions. Dans cette
optique, le MAR souhaite susciter l’échange avec les réseaux d’acteurs économiques,
afin d’échanger sur les solutions collectives qu’ils ont mis en place. A ce titre, il
participera à l'animation de la MDA.
• Organiser un travail collectif avec des associations et en assurer la restitution publique
lors d'un débat
Structurer le dialogue Ville/associations
• Le dialogue entre la Ville et les associations, bien réel, est aussi peu structuré. Il passe
par une multitude d’acteurs et d’instances. Sur la base de la démarche participative qu’il
a lancé, le MAR souhaite engager un échange de long terme dans le but de renouveler
le dialogue entre la Ville et les associations. Cet enjeu devient majeur, dans une période
où les associations doivent faire face à des incertitudes croissantes.
Structurer la vie associative
• Favoriser la compréhension et la transparence du fonctionnement de la vie associative
rennaise par un outil numérique type cartographie à initier en lien avec des partenaires
dont l'observatoire;
• Mettre en place d’un système d’accompagnement des dirigeants associatifs par les
pairs au sein de la MDA (le rôle du Mar n'étant pas de porter cet outil, mais de le
promouvoir et de participer à sa conception et à son amélioration). Le MAR continuera
donc à suivre les évolutions de l'Assocamp, en lien avec la MDA et en y associant
d’autres partenaires ayant une expérience sur ces questions, comme le Centre des
jeunes dirigeants ;
• Organiser un travail collectif avec des associations et en assurer la restitution publique
lors d'un débat
L’association MAR
• Adapter les statuts et le mode de fonctionnement du MAR
• Renégocier ses conventions avec la Ville de Rennes et Bug
11
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
924 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler