close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ANNONCE_SEMAINE_09 et 24h_pour_Dieu

IntégréTéléchargement
PAROISSES // L’ETANG ~ GEVREY ~ GILLY
SEMAINE DU 28 FEVRIER AU 6 MARS 2016
Programme complet sur www.paroisse-gevrey-chambertin.fr
Vous voulez…
- recevoir une visite gratuite ?
- prier et faire bénir votre habitation ?
- visiter avec quelqu’un une personne chez elle ?
- participer à une rencontre avec des croyants ou incroyants ?
 Tél. 03 80 34 31 42 / 06 77 76 77 60 / 06 16 52 43 50
GEVREY-CHAMBERTIN - Chapelle de la Sainte-Famille
(avenue de Nierstein, quartier de la gare)
20h30 VEILLÉE
MISÉRICORDE
avec louange, prière, confessions
9h00 MESSE
10h00 CONFÉRENCE : « À l’école des saints Louis et Zélie,
vivre l’Évangile aujourd’hui. » par le Père SIMAR recteur d’Alençon
15h00 ACTIVITÉ ENFANTS : conte et bricolage
20h00 CONCERT CHANSONS avec Patrice Martineau
(libre participation aux frais)
3ème DIMANCHE DE CARÊME
Samedi 27 février
18h00 Saint-Philibert pour * Roger et Nicole ARCHEVÊQUE
* Françoise LECHINE * Famille PASCARD-HILZENKOPP
9h30 Vosne
10h30 L’Etang. Appel décisif d’Anne REGERT
-9h45confessions
11h00 Gevrey pour * Geneviève BARTET * Marcel BOTTREAU * Marie
Dimanche 28
février
et Louis GRENIER * Capitaine François THUROT et ses compagnons
BROCHON-CHAPELLE : MESSES Dimanche à 10h / En semaine, messe à 11h sauf mardi à 9h
GILLY (ORATOIRE) : MESSES mardi, mercredi et jeudi à 18h00 (adoration jeudi à 17h30)
LUNDI 29 FEVRIER
CHAPELET à Notre-Dame de la chaume : rendez-vous à 17h00 à Fixin (parking Noisot)
MARDI 1er MARS
GEVREY (STE-FAMILLE) 7h45 adoration - 8h30 laudes – 9h00 MESSE - 18h chapelet
MERCREDI 2 MARS
GEVREY (STE-FAMILLE) 7h45 adoration - 8h30 laudes
16h30 Arrivée des séminaristes – 17h30 vêpres – 18h MESSE - Accueil dans les familles
L’ETANG : 17h30 MESSE
MESSANGES (salle des fêtes) : 19H00 SOIRÉE PARTAGE avec les Sœurs carmélites de
l’Enfant Jésus de Beaune // Témoignage des Soeurs puis partage du bol de soupe
JEUDI 3 MARS
L’ETANG : 18h30 MESSE
STE-FAMILLE 7h45 adoration - 8h30 laudes – 9h MESSE - 18h chapelet – 18h30 vêpres
VENDREDI 4 MARS
STE-FAMILLE 7h45 adoration - 8h30 laudes - 18h chapelet – 18h30 vêpres
MESSES 11H00 à la Vigne blanche et à la Croix violette
DU VENDREDI 4 AU SAMEDI 5 MARS : « 24 HEURES POUR DIEU »
4ème DIMANCHE DE CARÊME (dit de Laetare)
Samedi 5 mars
Dimanche 6 mars
18h00
18h00
9h30
10h30
Chambolle pour Défunts famille de VOGÜE
Brochon
Gilly pour Marie ROBIN
Arcenant.Etape baptême 9h45confessions
10h00 Ste Famille : Catéchèse sur la messe (pour tous)
11h00 Ste Famille : Messe pour * Jeanine et Michel BUELYHA et
famille * Marcelle et Paul FERON * Christiane GOULESQUE
* Louis et Marie GRENIER
Louis et Zélie Martin, les saints de l’ordinaire
Que des couples soient déclarés bienheureux ou saints, ce n'est pas nouveau. Mais
jusqu'ici, il s'agissait de martyrs, canonisés en tant que tels, souvent avec leurs enfants.
Or, Louis et Zélie Martin est le premier couple non-martyr à être canonisé ensemble par
un pape. C'était le 18 octobre 2015 à Rome par le pape François. Si la sainteté est une
question de liberté personnelle, l’Eglise reconnaît par cette canonisation que leur chemin
de sanctification s’est fait l’un avec l’autre, l’un par l’autre.
Leur vie - Louis et Zélie, malgré le siècle qui nous
sépare, ont eu des conditions de vie étonnamment
proches des nôtres. Ils se marient tardivement, le
12 juillet 1858 à l'église Notre-Dame d'Alençon.
Au sein de leur foyer, neuf enfants naissent, dont
la dernière est Françoise-Thérèse, la future sainte
Thérèse. Chaque nouvel enfant, quelles que soient
les circonstances financières, est accueilli comme
un don de Dieu. Ils connaissent les joies et les
peines d’une famille ordinaire. Les soucis ne manquent pas, tels les difficultés scolaires
de Léonie ou la santé délicate de Thérèse. Si Zélie, femme active et énergique, tient
incontestablement une place prépondérante dans le couple, elle ne cesse de louer la
bonté paisible de Louis : « C'est un saint homme que mon mari, j'en désire un pareil à
toutes les femmes ». Tous deux travaillent en élevant leurs enfants. Louis abandonne
son horlogerie pour se consacrer à l’entreprise de point d’Alençon de son épouse. Tous
deux ne ménagent pas leur peine, car ils sont soumis aux aléas éprouvants de la mode et
de l’économie. Ils emploient neuf ouvrières. Si l’une d’elles tombe malade, Zélie
n’hésite pas à la visiter le dimanche et à pourvoir à ses besoins si nécessaire. Ils souffrent
de maladies qui peuvent nous toucher, nous et nos proches : le cancer pour Zélie,
l’artériosclérose cérébrale pour Louis. Zélie meurt le 28 août 1877. Elle a 46 ans. Sa
dernière fille, Françoise-Thérèse, a quatre ans. Le papa, qui reste tout seul avec ses filles,
déménage à Lisieux. C’est là, dans la maison des Buissonnets, que Thérèse va grandir.
Louis, après avoir offert toutes ses filles à Dieu, va lui-même s’offrir. Tombé malade, il
donne le témoignage de sa charité, ne se plaignant jamais, réconfortant d’autres malades,
se faisant missionnaire auprès d’eux. Il s’éteint le 29 juillet 1894 à 70 ans.
Qu’est ce qui fait leur sainteté ? Ce ne sont pas les évènements euxmêmes, mais la manière dont ils les vivent. C’est l’orientation de leur
cœur vers Dieu qui fait de leur vie ordinaire une aventure d’amour où
ils élèvent, au sens propre, leur famille, leurs proches, leurs amis et
voisins, leurs employés, et désormais l’Eglise entière. « Dieu premier
servi : si l’on ne prend pas cela en compte, on ne peut pas comprendre
la vie des Martin. Dieu premier servi, c’est la messe, d’abord, centre
de leur vie de famille et première activité de chaque jour. La
communion surtout fait leur bonheur, et le goût qu’ils en ont se
communiquera à leurs enfants. Mais leur vie de prière ne se borne pas
à se rendre à l’église : c’est toute leur vie qui devient présence sous le regard de Dieu.
Les reliques de Louis et Zélie à Gevrey !
Dès le début de l’Histoire de l’Eglise, c’est-à-dire depuis l’évènement de la résurrection
du Christ, les chrétiens ont pris l’habitude de venir prier sur les lieux des martyrs : là où
des personnes ont donné leur vie jusqu’au bout pour Jésus-Christ. On a prié, célébré la
messe sur les lieux mêmes où ils étaient enterrés, et notamment dans les catacombes
romaines. Si l’Eglise a toujours eu en vénération et gardé précieusement les reliques des
saints – c’est-à-dire les « restes » d’hommes et de femmes, chrétiens, baptisés, qui ont
suivi et aimé le Christ jusqu’au bout – c’est pour des raisons toutes simples.
Tout d’abord, les reliques sont « des restes » de quelqu’un qui a véritablement existé.
Nous pouvons connaître sa vie, son histoire, les lieux où il a vécu, on peut mettre des
dates… On n’est pas simplement devant un symbole, une image ou une belle idée !
Ensuite, les reliques nous rappellent une vérité chrétienne fondamentale : depuis le jour
de son baptême, le chrétien est devenu un « temple de l’Esprit Saint », il est « habité
par Dieu ». Si nous venons vénérer des reliques des saints Louis et Zélie, c’est donc
tout simplement pour rendre grâce pour ce que l’Esprit Saint a fait de beau dans leur vie
conjugale et familiale et qui a illuminé toute l’Eglise… Enfin, nous venons prier auprès
des reliques des saints parce que nous croyons à la résurrection du corps et à la vie
éternelle. Aussi notre prière est-elle portée par les saints époux Martin dans la foi en la
communion des saints. Ce signe fragile des reliques est pour nous un signe de la
présence des saints, toujours vivant auprès de Dieu et intercédant en notre faveur. Nous
pouvons les prier pour nous aider à devenir des saints de la vie ordinaire.
A la chapelle de la Ste-Famille de Gevrey, du vendredi 4 (20h) au samedi 5 mars (18h),
nous pourrons vénérer les reliques des saints Louis
et Zélie MARTIN. Pour exprimer notre amitié
spirituelle, notre respect et notre foi en la
communion des saints Louis et Zélie MARTIN,
nous pourrons vénérer leurs reliques de
différentes manières : On pourra toucher le
reliquaire, lui donner un baiser, s’incliner ou
marquer un court instant d’arrêt devant lui et faire
un signe de croix. L’essentiel est d’accomplir ces
gestes dignement. On pourra aussi déposer des intentions de prière dans les corbeilles.
PRIÈRE : Louis et Zélie Martin, vous qui dans votre vie de couple et de parents, avez
donné le témoignage d'une vie chrétienne exemplaire, par l'exercice de votre devoir
d'état et la pratique des vertus évangéliques, nous nous tournons vers vous aujourd'hui.
Que l'exemple de votre confiance inébranlable en Dieu et de votre abandon constant à
sa volonté, à travers les joies mais aussi les épreuves, les deuils et les souffrances dont
votre vie a été jalonnée, nous encourage à persévérer dans nos difficultés quotidiennes
et à demeurer dans la joie et l'espérance chrétiennes. Intercédez pour nous auprès du
Père pour que nous obtenions les grâces dont nous avons tant besoin aujourd'hui dans
notre vie terrestre et que nous parvenions comme vous à la béatitude éternelle. Nous
prions spécialement pour... (préciser la demande). Amen.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
650 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler