close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Ciné-droit SACCO ET VANZETTI - Plan

IntégréTéléchargement
Ciné-droit : La justice, l’histoire et la politique vues par le cinéma…
SACCO ET VANZETTI
Douai - Jeudi 25 février à 20h30
Le récit engagé de l’une des plus retentissantes injustices du XXème siècle mis en
musique par Ennio Morricone et Joan Baez. Projection et débat.
SACCO ET VANZETTI
de Giuliano Montaldo (Sacco e Vanzetti, Italie, 1971, 2h04)
avec Gian Maria Volonte, Riccardo Cucciolla, Cyril Cusak
États-Unis, 1920. Deux anarchistes italiens, Nicolas Sacco et
Bartolomeo Vanzetti sont arrêtés et jugés pour des
meurtres qu’ils n’ont pas commis. Ils seront sacrifiés sur
l’autel de la xénophobie. Le récit engagé et sincère de l’une
des plus retentissantes injustices du XXème siècle, un
procès qui a mobilisé l’opinion internationale. Le film a été
présenté en mai 1971 au Festival de Cannes et Riccardo
Cucciolla y fut récompensé pour le rôle du tourmenté
Nicolas Sacco. En version restaurée, numérique.
La projection sera suivie d’une intervention de Eric Debruyn,
professeur en CPGE au Lycée Faidherbe de Lille.
Giuliano Montaldo
La controverse judiciaire
Réalisateur et scénariste italien, il commence sa carrière en
tant qu’acteur avant de devenir l’assistant de Carlo Lizzani
et Gillo Pontecorvo (notamment sur La Bataille d’Alger). En
1965, il réalise Una bella grinta pour lequel il obtient un
prix au Festival de Berlin. Cette récompense lui donne accès
à des productions internationales comme Le Carnaval des
truands (1967), Les Intouchables (1968) avec Peter Falk et
John Cassavetes ou A l’aube du cinquième jour (1969). On
retiendra aussi sa longue collaboration avec le compositeur
Ennio Morricone. En 1971, il porte à l’écran l’affaire
mythique et politique de Sacco et Vanzetti, qui devient un
classique du film de procès ; une œuvre puissante qui
interroge en profondeur les rapports étroits entre la justice
et le pouvoir. Le film a été projeté au Arras Film Festival
2014 dans la rétrospective ItalianAmerican.
Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti passent sur la
chaise électrique de la prison de Charlestown,
Massachusetts, le 23 août 1927, accusés de deux
attaques de convoyeurs de fonds dans la banlieue de
Boston, ayant causé deux morts. L'affaire se produit
dans une période où se répand aux États-Unis une
vague de xénophobie et une psychose collective
antirévolutionnaire. Alors que les soupçons se portent
directement sur les milieux anarchistes, les deux
hommes, interpellés, refusent de coopérer avec la
police et ils sont inculpés sans preuves.
Plusieurs œuvres artistiques leur ont rendu hommage
(poèmes, théâtre, chansons et le film de Giuliano
Montaldo Sacco et Vanzetti).
Plan-Séquence, le Service Culturel de l’Université d’Artois, en partenariat avec le cinéma HippodromeDouai, proposent un
rendez-vous mensuel qui vous invite à voir (ou revoir) de grands classiques du cinéma ou des films de l’actualité récente dont le
thème est soit juridique, soit politique. Les projections sont suivies d’interventions des enseignants de la Faculté de Droit de
Douai.
Plan-Séquence en 2015, c’était 60 515 spectateurs, 250
films et 1 797 projections.
Plan-Séquence - 61, Grand’Place - 62000 Arras
Tél. 03 21 59 56 30 / plan-sequence@wanadoo.fr
www.plan-sequence.asso.fr
AVEC LE SOUTIEN DE
Place du Barlet - Douai
Jeudi 25 février à 20h30
03 27 99 66 69- Tarif : 4,40€
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
12
Taille du fichier
230 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler