close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

12/02/2016

IntégréTéléchargement
La Marine jour après jour :
15 février 1794
La Convention nationale adopte officiellement le drapeau tricolore à bandes verticales comme pavillon
national : bleu au mât, blanc au centre et rouge flottant. Cette mesure destinée aux pavillons des
navires s’applique rapidement à l’ensemble des emblèmes nationaux. C’est ainsi que naît le drapeau
bleu-blanc-rouge que nous connaissons aujourd’hui.
DÉFENSE ET STRATÉGIE
États-Unis/Inde :
Les États-Unis et l'Inde envisagent de mener des patrouilles navales conjointes en mer de Chine
méridionale. Ces dernières années, les deux pays ont tissé d'importants liens, en particulier dans le
domaine militaire, et ont notamment mené en 2015 un exercice naval commun avec le Japon
(MarineLink).
Espagne/États-Unis :
Un exercice bilatéral vient de se tenir à Carthagène, en Espagne, entre les forces de guerre des
mines espagnole et américaine. Au cours de cet entraînement, les équipages ont pu s'exercer à la
recherche de mines, à la démolition d'obstacles sous-marins, ou encore à l'élimination des engins
flottants (NavalToday).
France/Italie :
La frégate européenne multi-missions (FREMM) italienne ITS Carabiniere et la frégate de surveillance
française Floréal viennent de mener un exercice commun au large des Seychelles. Cet entraînement
s’inscrit dans le cadre d’Atalante, opération de l'Union européenne de lutte contre la piraterie dans le
golfe d’Aden et l’océan Indien. Les deux bâtiments se sont entraînés aux manœuvres de proximité et
ont effectué des exercices avec leurs hélicoptères respectifs, le Panther français et l’AB-212 italien
(Mer&Marine).
Australie :
La frégate lance-missiles australienne HMAS Melbourne, de type Oliver H. Perry, vient de terminer
son huitième déploiement au Moyen-Orient, au sein de la Combined Task Force 150, chargée
d’assurer la sécurité maritime et la lutte contre le terrorisme et les activités criminelles. Au cours de
ses cinq mois de mission, le bâtiment a mené des opérations de sécurité maritime : près de 977 kg
d'héroïne ont été saisis à bord de cinq navires. C’est le HMAS Darwin, son sistership, qui prend
désormais sa relève (NavalToday).
INDUSTRIE DE DÉFENSE
Le groupe néerlandais Damen vient de livrer à la marine sud-africaine son second remorqueur ATD
2909, l’Inyathi, construit localement. Celle-ci avait déjà reçu l’Imvubu, bâtiment de même classe, en
juillet dernier. Les deux navires assureront des missions de remorquage et d’assistance dans les eaux
territoriales du pays (InfoDefensa).
L'USS Rushmore de l'US Navy, transport de chalands de débarquement de classe Whidbey Island, va
bientôt faire l'objet d'un arrêt technique majeur. Le contrat a été confié à BAE Systems, pour un
montant de plus de 52 millions de dollars. Les opérations devraient être terminées d'ici mars 2017
(NavalToday).
Elbit System, entreprise israélienne, vient de dévoiler son nouveau drone de surface, le Seagull. Cet
appareil modulaire de 12 mètres de long sera capable de mener des missions de guerre électronique,
de protection des forces de surface ou encore de lutte anti sous-marine. Il pourra également remplir
des fonctions hydrographiques et rester à l'eau pendant 96 heures (NavalTechnology).
Le ministre de la Défense britannique a récemment annoncé un investissement de 257 millions
d’euros dans la conception des futurs SNLE Successor, qui remplaceront la classe Vanguard d'ici
2030. Plusieurs entreprises participent à ce projet, dont BAE Systems, Rolls Royce ou encore
Babcock International. Selon les mots du ministre, ces nouveaux bâtiments devraient être les plus
furtifs au monde (NavalToday).
MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME
Les autorités du port de Sydney (Canada, Nouvelle-Ecosse) viennent d'annoncer la construction d'un
nouveau terminal à conteneurs, le Novaporte, qui aura la capacité d'accueillir les plus grands porteconteneurs grâce à sa profondeur de 16,5 mètres. Ce projet s’accompagne de la création d'un parc
logistique, le Novazone. Il est conjointement mené par Canadian Developers Canderel et Harbor Port
Development (MarineLink).
L'entreprise française Technip vient de remporter deux contrats d’ingénierie, de construction et
d’installation de flowlines auprès de Statoil ASA. Il s’agit de conduites reposant sur les fonds marins,
qui permettent le transfert d’hydrocarbures ou l’injection de fluides sur plusieurs kilomètres. Elles sont
notamment destinées au champ pétrolier Johan Sverdrup, l’un des plus importants en mer du Nord
(Mer&Marine).
Le CSCL Indian Ocean, porte-conteneurs hong-kongais de 19 000 EVP, vient d'être remorqué au port
de Hambourg, après s'être échoué pendant une semaine sur le fond de l'Elbe. Douze remorqueurs ont
été nécessaires pour y parvenir, alors que le navire avait préalablement été soulagé par pompage de
6 000 tonnes d’eau de ballast et de fuel de propulsion (Mer&Marine).
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
4
Taille du fichier
203 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler