close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Campagne de détermination des FPA sur les APR AA

IntégréTéléchargement
SOMMAIRE
Etude INRS sur les Facteurs de Protection
Assignés (FPA) des appareils de protection
respiratoire (APR) à adduction d’air
1.
2.
3.
4.
5.
6.
CADRE DE L’ÉTUDE ET OBJECTIFS
DÉMARCHE SUIVIE
DÉROULEMENT DU SUIVI D’UN CHANTIER
SYNTHÈSE
RECOMMANDATIONS
BILAN
1
2
CADRE DE L’ETUDE ET OBJECTIFS
CADRE DE L’ETUDE ET OBJECTIFS
2009 - Rapport d’expertise de l’AFSSET
révision de la VLEP de 100 à 10 F/L,
modification de la méthode de mesures des empoussièrements
2010 / 2011 - Campagne META ( DGT - CNAMTS - INRS)
Sous évaluation des niveaux d’exposition aux fibres d’amiante
niveaux d’empoussièrement d’une ampleur inattendue constatés sur
certains chantiers,
protection des travailleurs insuffisante.
Résultats obtenus par extrapolation sur la base de FPA issus d’une
étude faite dans les années 90 avec une analyse en MOCP.
Technique moins performante et non équivalente
3
LA DEMARCHE
4
LA DEMARCHE
Choix des APR
2 modèles testés:
Masque Vision 3 qui équipe le système RAS® de chez SCOTT
à débit continu / à la demande à pression positive.
Masque Cosmo qui équipe le système MC 91® de chez
HONEYWELL à débit continu variable
5
6
1
LA DEMARCHE
LA DEMARCHE
7
8
DEROULEMENT DU SUIVI D’UN CHANTIER
LA DEMARCHE
Choix des chantiers:
6 chantiers de niveaux 3 en phase de retrait
3 vacations par jour / 3 jours par semaine
Opérateurs habituellement utilisés par l’entreprise pour
ce type de chantier.
9
DEROULEMENT DU SUIVI D’UN CHANTIER
10
SYNTHESE
Empoussièrements extérieurs (OMS + FFA):
23% des résultats supérieurs au niveau 3 de 25 000 F/L alors que les PRC
indiquaient le respect du niveau 3.
L’effet de dilution est confirmé avec l’éloignement de la source d’émission.
Différence importante entre empoussièrements mesurés et concentrations
indiquées lors de l’évaluation des processus.
suivi des prélèvements en zone indispensable pour contribuer à
l’amélioration de la qualité des évaluations.
Retrait des plâtres amiantés:
Empoussièrements élevés confirmés y compris à l’intérieur des masques.
Grande variabilité des empoussièrements selon les techniques de retrait.
Cas particulier du burinage: aspiration à la source impérative. Nécessité de
réfléchir à des techniques alternatives.
Pas de corrélation établie entre concentrations extérieures et intérieures des
masques.
11
12
2
SYNTHESE (empoussièrements extérieurs)
matériau
technique
Flocage
Spatule / raclage
Plâtre
Burinage
Plâtre
Porte outil
Plâtre
Médiane
(OMS +
FFA) F/L
Moyenne (OMS
+ FFA) F/L
SYNTHESE
Maximum (OMS
+ FFA) F/L
9068
15761
54050
13317
26004
60784
513
1031
2087
THP
71273
71273
78076
Isolant
acoustique
Sablage
32335
53498
154941
Enduit intérieur
Grenaillage
Mastic
Burinage
Calorifuge
Spatule / raclage
Plâtre
Arrosage
Plâtre
Ramassage déchets
Plâtre
Ramassage déchets
THP
Flocage
Isolant acoustique,
enduit, mastic
Empoussièrements à l’intérieur des APR (OMS + FFA):
Pour 70% des filtres, aucune fibre d’amiante à l’intérieur du masque.
Lorsque nombre de fibres comptées non nulle mais inférieure à 4, le
résultat pris en compte est la borne supérieure de l’intervalle de
confiance à 95%. Par convention, la valeur de cette borne est divisée
par deux pour vérifier la respect de la VLEP.
14709
504
555
946
44
90
507
4403
8649
37596
30331
50086
235838
31187
29224
34525
Ramassage déchets
27790
32277
84730
Ramassage déchets
654
1170
135300
Plâtres amiantés présentent les expositions les plus fortes quelques
soient les techniques et les postes de travail.
14
SYNTHESE (empoussièrements intérieurs)
matériau
technique
Médiane
(OMS +
FFA) F/L
Moyenne (OMS
+ FFA) F/L
RECOMMANDATIONS
Maximum (OMS
+ FFA) F/L
Flocage
Spatule / raclage
1.8
3.9
38.7
Plâtre
Burinage
3.4
58
336.2
Plâtre
Porte outil
2.1
2.5
4.3
Plâtre
THP
1.5
1.5
1.5
Isolant
acoustique
Sablage
1.9
2.1
2.9
Enduit intérieur
Grenaillage
Mastic
Burinage
1.6
2
4
Calorifuge
Spatule / raclage
2.2
2
2.4
Plâtre
Arrosage
1.6
62
282.7
Plâtre
Ramassage déchets
2
7.2
61.7
Plâtre
Ramassage déchets
THP
1.5
3
6
L’exploitation de 188 prélèvements a permis d’obtenir:
•
•
Elle
les niveaux d’empoussièrement moyens de nombreux processus de
niveau 3;
Les valeurs d’exposition à l’intérieur des APR à adduction d’air.
conduit également à la formulation de deux niveaux
recommandations:
premier niveau = organisation du travail,
de
6
Flocage
Ramassage déchets
1.5
2.2
Isolant acoustique,
enduit, mastic
Ramassage déchets
1.5
2.1
second niveau = investissement financier,
ainsi qu’à des recommandations sur les EPI
7.3
15
16
6
RECOMMANDATIONS
RECOMMANDATIONS
Recommandations de premier niveau:
Recommandations de second niveau:
1. Organiser la rotation des tâches
1. Augmenter le taux de renouvellement d’air
2. Renforcer la surveillance du chantier
2. Se doter d’outils d’aspiration à la source
3. Minimiser la coactivité autour de la source d’émission
3. Positionner les entrées d’air de compensation de manière
adéquate
4. Améliorer la préparation et le retrait du support amianté
4. Organiser le chantier / matériel d’aide à la manutention
5. Adapter le geste professionnel lors du burinage
6. Minimiser l’émission de poussières lors du ramassage des
déchets
5. Eloigner l’opérateur de la source par l’utilisation d’outils
appropriés
6. Traitement des déchets de plâtre amianté
17
18
3
RECOMMANDATIONS
BILAN ET PERSPECTIVES
Ces résultats ont permis de formuler des recommandations en
termes de protections collectives et individuelles.
Sur les protections individuelles:
Un second volet de l’étude permettra d’évaluer les
performances des appareils à ventilation assistée.
1. Utiliser des EPI plus performants
2. Se doter sur survisières jetables
L’objectif final est de fournir des valeurs guides pour le choix
de l’APR adapté en fonction du niveau d’empoussièrement
et dans le but de garantir une VLEP – 8h à 10 F/L.
3. Procédures d’habillage et de décontamination
19
20
Merci de votre attention
21
4
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
483 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler