close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Actualité - tribunelecteurs

IntégréTéléchargement
C M
J N
C M
J N
QUALIFIÉ DE " JOURNAL-ÉCOLE ", QUI DONNE LEUR CHANCE
AUX JEUNES DIPLÔMÉS ET FORME LES TALENTS DE DEMAIN
" TRIBUNE DES LECTEURS "
SOUFFLE SA SEPTIME BOUGIE
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Page 12 e t 1 3
Quotidien national d’information
PH. Hafida
8ÈME ANNÉE - N° 2132 - MERCREDI 2 MARS 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
LES TRANSPORTEURS PRIVÉS INTERDITS
DE SE RENDRE AU CENTRE-VILLE D'ALGER
CACHEZ-MOI CES BUS…
Lire en page 2
QUAND TEBBOUNE
ADMET SES ERRANCES
AADL
Page 5
C M
J N
BOUIRA
DEUX TERRORISTES
ABATTUS
Page 24
C M
J N
C M
J N
Pages 02-23
C M
J N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Mercredi 2 mars 2016
Les transporteurs privés interdits de se rendre au centre-ville d'Alger
Cachez-moi ces bus…
bus c'est les bus eux-mêmes qui
sont visés. En effet, d'ici là, en
remplacement aux transporteurs
privés, c'est les bus de
l'Entreprise de Transport urbain
et suburbain d'Alger (ETUSA),
qui sont permis exclusivement
d'accéder dans les artères de la
capitale. Une manière pour les
autorités de privilégier l'entreprise publique en difficulté financière. Certains voyageurs ont
exprimé satisfecit par rapport à
ce choix, mais ne se sont pas
réservés à critiquer dans le
même temps la qualité de service. " Les bus ETUSA ne sont
après tout pas mieux que le
privé, dans les deux cas, on
attend plus d'une demie heure
dans la station " commentera un
sexagénaire. La décision d'ex-
clure les bus privés de rouler
dans les principales artères de la
capitale ne limitera en aucun cas
les accidents de la route qui se
multiplient de jour en jour. Il faut
dire que pour 10 DA de plus, les
transporteurs privés en particulier sont prêts à en faire mourir
des dizaines de passagers. Cela
sans parler, de la durée d'attente
dans la station, dont ils se le permettent toujours vu qu'aucune
consigne ou instruction ne leur
aient été émises. Autant que
régulateur, le ministère des
Transports n'est pas à interpeller, puisque ses services en
savent long sur le déroulement
de ces procédés, après tout
c'est eux-mêmes qui leur ont
procuré les agréments.
N.A.
Ain Naadja
au tout début, les usagers n'ont
trouvé d'anormal la décision des
autorités locales, en l'occurrence
la wilaya d'Alger. La nouvelle
station regroupa deux gares routières communicantes dont le
voyageur trouve presque toutes
les destinations. Le fait étrange,
à lequel on assiste depuis ces
jours-ci, est que les transporteurs privés ne sont plus permis
de se rendre au centre-ville de la
capitale. Une autre décision "
surprise ", qui parasite le déplacement du simple citoyen. La
cerise sur le gâteau, est qu'au-
ransport en commun.
Les voyageurs se retrouvent encore taxés. En
plus de la hausse des prix, les
usagers désirant se rendre à
Alger-centre rencontrent des difficultés depuis quelques jours.
Depuis que la station de
Tafourah a été délocalisée il y a
environ un moins, tous les transporteurs privés activant dans
des lignes menant vers les banlieues Est et Ouest de la capitale, desservent actuellement, à
la station du 2 Mai au Champ de
Manœuvre. Même étant surpris
T
É ditorial
cune affiche, portant cette information n'a été suspendue pour
faire comprendre aux voyageurs
ce changement. Du coup, ils
sont des centaines à se perdre,
à se demander le pourquoi du
comment. " Comme à mon
habitude j'ai attendu le bus
menant vers la pêcherie, mais
surprise l'on m'annonce qu'ils
n'activent plus pour le centreville " dira l'air étonné et furieux
Farida qui travaille à la rue Larbi
Ben M'hidi à Alger-centre.
Comme elle, ils sont nombreux à
s'interroger. Après la station de
Un mort à la gare
ferroviaire
„ Un jeune adolescent de 20 ans environ, s'est suicidé hier,
vers 10h00 du matin à la gare de train à Ain Naadja à Alger.
Attendant l'arrivée du train El Afroun vers Alger, le jeune adolescent, s'est jeté subitement sur les railles du Train qui l'a
écrasé, a-t-on appris auprès des voyageurs qui ont prit le
même train. Confirmé par des cadres de la SNTF qui ont relevé
un retard d'une heure environ. Par ailleurs, les éléments de la
protection civile, se sont rendus sur les lieux, afin de transporter la victime à la morgue de l'hôpital. La gendarmerie nationale
à procédé à l'ouverture d'une enquête, afin de déterminer les
causes exactes de ce fâcheux accident mortel.
Faux alibis
nation et qui ne font pratiquement jamais fonctionner le compteur, l'anarchie caractérisant les transports en commun ou la congestion suffocante de
étant franchement pas fan du nombrilisme,
toutes les routes, artères et avenues du grandconscient que le métier de journaliste doit
Alger ? Mystère ! Je passe, afin de faire vite, sur la
avant tout nous apprendre à être humble, discret sur ses propres conditions et d'un altruisme sans faille, je préfère consacrer l'édito récente hausse des tarifs des transports en commun alors que le ministre en charge
de ce jour à un sujet d'intérêt général, alors que le journal où je travaille vient de souf- du secteur s'était montré formel quant au fait que cela n'arrivera pas, du fait de l'enfler sa septième bougie. La seule grande satisfaction du journaliste, le vrai, réside trée en vigueur de la loi de finances actuelle. J'arrive enfin à bon port. Et c'est bien le
dans le fait de s'être rendu utile, d'avoir redressé un tort, servi l'opinion en diffusant cas de le dire, étant donné que les transporteurs en commun n'ont plus le droit d'arriver jusqu'à la pêcherie ni de fréquenter Algerquelque information utile, éclairé le lecteur avec des
analyses et des visions, alerté les responsables à tra" Une décision tombée comme un cheveu dans la soupe Centre. La laideur de ces ORNI (objets roulants nonidentifiés), véritables tombeaux roulant, ne fait, cervers des en quêtes qui, souvent, ne vont pas sans
avec, en prime, un ultimatum sur lequel cette direction ne tes, de doute à personne. Mais est-ce uniquement
quelques prises de risque. Le propos, ici, a trait aux
voulait absolument pas revenir. Bien sûr, elle a fini par
pour préserver la " beauté " d'Alger que pareille décierrements de la direction des transports d'Alger. Nul
revenir, non pas sur l'ultimatum, mais sur la décision,
sion a été prise ? Il faut croire que oui. Car, si la vie
besoin de revenir, ici, sur la grande opacité qui caracelle-même. Les chauffeurs de taxis qui avaient eu le
des usagers importait aux gens du secteur des
térise l'"octroi " des autorisations d'exploitation de
malheur d'obtempérer chemin faisant ont eu l'air "
transports, il est évident que plus de la moitié de ces
lignes de transport collectif. Car, je suppose que la resmarron ", même si l'idée de base était plutôt de se teindre engins de la mort (qui provoquent des victimes par
ponsabilité, dans ce fourni qui dure depuis des décenpaquets, morceaux, entiers) auraient été interdits de
nies, doit certainement être largement partagée. Voire
en orange et en noir, me semble-t-il ".
rouler depuis belle lurette. Il est de notoriété publigénéralisée. En revanche, je souhaite m'appesantir sur
les récents (mé) faits qui ne peuvent, dès lors, qu'être des faits de l'actuel premier res- que, par ailleurs, que leur contrôle technique est de complaisance, étant donné qu'il
ponsable des transports à Alger. Je commence, donc, par le changement de couleur est possible de s'en acquitter sans même présenter son véhicule, et ce, sur simple
de taxis. Une décision tombée comme un cheveu dans la soupe avec, en prime, un présentation de copie de la carte grise, accompagnée d'une coquette somme d'argent.
ultimatum sur lequel cette direction ne voulait absolument pas revenir. Bien sûr, elle a La direction des transports, qui se préoccupe de l'esthétique de la capitale et qui s'en
fini par revenir, non pas sur l'ultimatum, mais sur la décision, elle-même. Les chauf- fiche des désagréments causés aux usagers, qu'ETUSA (connue pour sa lenteur et
feurs de taxis qui avaient eu le malheur d'obtempérer, chemin faisant, ont eu l'air " sa mauvaise gestion légendaires) ne saurait satisfaire, toute seule, la demande en la
marron ", même si l'idée de base était plutôt de se teindre en orange et en noir, me matière, n'en a cure, non plus, que ces mêmes usagers meurent, par paquets, même,
semble-t-il. Pourquoi, diantre ! imaginer pareille idée quand les urgences résident ail- tant que cela se produira loin… d'Alger-Centre.
M. A.
leurs, comme le diktat des chauffeurs de taxis qui décident, eux-mêmes, de la destiPar Mohamed Abdoun
N'
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
2
C M
J N
Pages 02-23
C M
J N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Résolution des crises mondiales et lutte antiterroriste
L'axe Alger-Moscou
se consolide
Par D.A et APS
axe Alger -Moscou
vient de se renforcé
davantage,
en
consolidant leur relations
bilatérales comme jamais l'a
été. A l'issue de la décision
des deux capitales d'intensifier leurs efforts dans ce sens
là. Mais aussi à travers l'intensification d'échange d'informations en vue d'un règlement pacifique des crises qui
secouent certains pays arabes et de renforcer leur coopération en matière de lutte
contre le terrorisme et l'extrémisme."Nous avons convenu
avec le président Bouteflika
d'intensifier notre dialogue via
des canaux d'informations
confidentiels en ce qui
concerne la situation en
Afrique du Nord et au ProcheOrient", a déclaré le ministre
russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, à l'issue
de l'audience que lui a accordée le président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika.
"Il a été très précieux pour
nous d'entendre les évaluations du Président Bouteflika
et les membres de son gouvernement sur la situation en
Libye, pays qui souffre d'une
crise très profonde", a-t-il
souligné, affirmant que cette
situation est la conséquence
d'une "opération illégitime
perpétrée par l'OTAN".M.
Lavrov a relevé également
que "les conséquences de la
situation en Libye se font ressentir un peu partout, notamment dans la région du Sahel
où il y a un risque réel de
déstabilisation dû essentiellement au trafic d'armes en
provenance
de
ce
pays"."Notre position com-
L'
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
mune consiste à rebâtir la
Libye sur la base d'un dialogue national inclusif avec la
participation de toutes les forces politiques et militaires
présentes dans ce pays", a-til affirmé.
Le chef de la diplomatie russe
a indiqué, d'autre part, avoir
évoqué la situation au
Proche-Orient
avec
le
Président Bouteflika qui, a-t-il
dit, "a entièrement soutenu la
politique développée par la
Russie pour constituer un
front uni de lutte contre le terrorisme selon l'initiative lancée par le président Vladimir
Poutine à l'Assemblée générale de l'ONU en septembre
dernier".
"Le président Bouteflika a
également soutenu la politique de la Russie visant le
règlement de la situation en
Syrie, notamment en ce qui
concerne les activités du
groupe international d'appui à
la Syrie, coprésidé par la
Russie et les Etats Unis", a-til ajouté. M. Lavrov a appelé,
à cette occasion, à "la mise
en œuvre intégrale des décisions prises par le groupe
international d'appui à la
Syrie sans aucune condition"."Nous avons été unanimes en ce qui concerne la
lutte contre le terrorisme, l'extrémisme et les violences
commises en Syrie, Libye,
Irak et au Yémen", a-t-il
affirmé.
Dans le même d'ordre d'idées
M. Lavrov a affirmé avoir
"beaucoup apprécié" les
efforts déployés par l'Algérie
pour résoudre les crises en
Libye et au Mali et, de
manière globale, dans la
région du Sahel, relevant que
les "analyses" et les "approches" algériennes et russes
dans la résolution de ces problèmes sont "proches ou
convergents". Le chef de la
diplomatie russe a soutenu,
également, que les deux
pays étaient d'accord pour
que le règlement de toute
crise internationale s'appuyait
"sur les normes du droit international, la Charte des
Nations Unies", et "le respect
de la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les
Etats et éviter qu'il y ait toute
influence sur leur politique
intérieure". M. Lavrov a fait
part, dans le même cadre, de
la reconnaissance de son
pays envers "nos amis
Algériens", a-t-il dit, pour le
soutien qu'ils "ont apporté"
au groupe international d'appui à la Syrie, coprésidé par
son pays et les Etats Unis. Il
s'est dit "persuadé" qu'Alger
et Moscou allaient coordonner "de façon plus étroite",
leurs actions sur la scène
internationale".
S'agissant des relations entre
l'Algérie et la Russie, M.
Lavrov a indiqué que les deux
pays ont exprimé leur "attachement" à la déclaration de
partenariat stratégique conclu
en 2001 à l'occasion de la
visite du président Bouteflika
à Moscou."Nous avons défini
des plans et des projets
concrets dans le domaine de
la coopération commerciale,
économique et militaro-technique et également proposé
des formes concrètes de coopération entre les ministères
et les milieux d'affaires des
deux pays", a-t-il relevé. M.
Lavrov a indiqué qu'une
"attention particulière" a été
accordée à la coopération
énergétique, ajoutant que
"des liens durables existent
entre les sociétés russes et
l'entreprise
algérienne
Sonatrach"."Le
président
Bouteflika a exprimé l'intérêt
du gouvernement algérien à
coopérer avec la Russie au
sein du Forum des pays
exportateurs du gaz et d'avoir
une relation régulière bilatérale sur l'évolution de la situation des marchés des hydrocarbures", a-t-il indiqué."Je
suis persuadé que les résultats de cette visite en Algérie
permettront de raffermir
davantage le partenariat stratégique existant entre la
Russie et l'Algérie", a-t-il -dit.
A ce propos il faut souligner
que d'importants accords ont
été signés entre l'Algérie et la
Russie lors de la visite du
chef de file de la diplomatie
russe parmi lesquelles : le
protocole sur les consultations politiques entre les
ministères des Affaires étrangères, l'accord sur les relations économiques, commerciales, financières et sur le
traitement de la dette, l'accord de coopération dans les
domaines de la culture, de la
science, de l'éducation, du
sport, du tourisme et des
archives, Il s'agit, également,
de la convention sur la non
double imposition à l'égard
des impôts sur les revenus et
les biens, l'accord relatif aux
services aériens, le mémorandum de coopération entre
le ministère des Situations
d'Urgences de la Fédération
de Russie et le ministère de
l'Intérieur, le protocole de
coopération
entre les
Chambres de Commerce et
d'Industrie des deux pays,
l'accord de création d'un
conseil d'affaires algérorusse.
Relizane : visite de Nouria
Benghebrit
" Le cycle primaire,
une priorité avec
la généralisation
du préscolaire "
Mme Nouria Benghebrit, ministre de
l'Education, s'est réunie avec les
directeurs de wilaya, lundi, pour donner à chacun la possibilité de gérer la
situation et les problèmes qui se
posent à eux. Selon la ministrer, "les
compositions se déroulent majoritairement dans de bonnes conditions".
Pour elle, il n'y a plus de temps à perdre. "Depuis 2003, cette génération
d'élèves, arrivée en terminales cette
année, a été malmenée par les grèves
et le retard scolaire cumulé, estimé à
deux années. "Aujourd'hui, à cause
des grèves, les élèves de terminales
ont deux ans de retard et n'ont pas le
niveau de leurs homologues au Maroc
ou en Tunisie". "Je peux vous dire que
le niveau a régressé et les grèves successives ont grignoté progressivement
des pans importants du contenu pédagogique". Mme la ministre a estimé
que "les syndicats doivent se pencher
sur d'autres problèmes que rencontrent les élèves, à savoir ceux du
transport et de surcharge des classes
ou de la mauvaise formation des
enseignants. Il y a des priorités qu'il
faut respecter. Les droits de l'élève ne
sont pas pris en charge, voire oubliés
par les représentants des travailleurs
qui trouvent chaque année de nouvelles revendications à soulever, notamment celles d'ordre financier". Sur un
autre registre, la ministre a effectué
une visite de travail dans la wilaya de
Relizane, ce lundi, pour s'enquérir du
secteur. Plusieurs établissements scolaires ont été visités et inaugurés à
Mendès,
Zemmoura,
Djdiouia,
Relizane et Oued R'Hiou. De même,
lors de cette tournée, Mme la ministre
a présenté les grandes lignes de la
feuille de route du secteur, prenant le
cycle primaire comme priorité avec la
généralisation du préscolaire et la scolarisation des enfants aux besoins
spécifiques.
A.Lotfi
A l'issue de l'entretien qu’il a eu avec le ministre allemand de l'Intérieur
Noureddine Bedoui exprime
son entière satisfaction
Par D.A et APS
e ministre de l'Intérieur et
des Collectivités locales,
Nouredine Bedoui, a qualifié
lundi soir à Alger son entretien
avec son homologue Allemand,
Thomas de Maizière, de "positif" dans la mesure où il vise à
développer les relations bilatérales dans divers domaines,
notamment la lutte contre le
terrorisme et l'échange d'informations.
"C'est une rencontre très positive qui vise à développer les
relations
bilatérales dans
divers domaines et secteurs,
dont l'aspect sécuritaire qui
concerne le phénomène mondial qu'est le terrorisme", a indiqué M. Bedoui dans une déclaration à la presse au terme de
son entretien avec le ministre
de l'Intérieur allemand. En ce
L
sens, M. Bedoui a estimé que le
terrorisme demeure un "phénomène transnational", recommandant "la conjugaison des
efforts de la communauté internationale pour lutter contre ce
fléau".
"Nous avons convenu de renforcer notre coopération en
matière d'échange de l'information et du renforcement de la
formation dans le domaine de la
sécurité tout en œuvrant à hisser davantage nos relations de
manière à préserver de la paix
et la sécurité dans nos deux
pays", a ajouté M. Bedoui. Il a
indiqué avoir évoqué avec le
ministre allemand d'autres
points en relation avec la
migration clandestine, mettant
l'accent notamment sur la
nécessité d'échanger les informations. A ce propos, M.
Bedoui a fait observer que
l'Algérie fait également face au
phénomène de la migration
clandestine, relevant qu'elle
(l'Algérie)
évolue dans un
"contexte spécial" avec plus de
8 000 km de frontières à surveiller et à sécuriser.
"C'est une pression que subit
l'Algérie du fait de la situation
sécuritaire prévalant dans les
pays du voisinage, ce qui influe
négativement sur la sécurité et
la paix dans la région", a-t-il dit.
Par ailleurs, le ministre a fait
savoir que son entretien avec
son homologue allemand a
porté aussi sur des aspects
autres que le côté sécuritaire,
précisant
que l'Algérie et
l'Allemagne aspirent à "promouvoir" leurs relations de coopération à d'autres domaines,
notamment la modernisation de
l'administration. A cet effet, M.
Bedoui a évoqué l'échange de
3
délégations entre les deux
pays dans le domaine de la formation dans le but, a-t-il dit, de
bénéficier de l'expérience allemande en matière de modernisation de l'administration. Il a
fait savoir en outre qu'il a
convenu avec son homologue
allemand de mettre en place
des mécanismes avec les
experts des deux pays de
manière à étudier et mettre en
œuvre tous les points évoqués
à l'occasion de cette rencontre.
De son côté, M. de Maizière, a
indiqué avoir abordé avec M.
Bedoui un "nombre d'initiatives" concernant notamment la
coopération sécuritaire, la lutte
contre le terrorisme et la migration clandestine. Le ministre
allemand de l'intérieur a évoqué
le rapatriement en Algérie des
ressortissants algériens qui se
sont introduits en Allemagne de
manière clandestine et qui
n'ont, a-t-il précisé, "aucune
perspective d'obtenir un permis
de séjour". Il a indiqué que "les
détails relatifs à leur rapatriement seront abordés par les
services de sécurité des deux
pays".
Le ministre allemand a précisé
aussi que ces mesures ne
concernent pas les Algériens
qui résident en Allemagne
depuis des décennies et de
manière légale, mais elles touchent ceux qui se sont introduits sur le territoire allemand
de manière clandestine. Par
ailleurs, M. Maizière a mis l'accent sur la coopération entre les
deux pays en matière de
modernisation de l'administration, soulignant que l'Allemagne
accompagnera l'Algérie dans
ce processus.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Ouverture de la session de printemps 2016
Les parlementaires
ont du pain sur la planche
Plusieurs projets de lois organiques, dont le code de l’information, la loi électorale, l’élargissement des prérogatives de l’opposition ainsi que l’article
51 qui a créé une polémique entre les résidents et les émigrés, vont être adoptés conformément à la constitution amendée.
Par Amar CHEKAR
ouverture aujourd’hui
de la session de printemps
des
deux
chambres des parlementaires
Sénat et APN, devra inaugurer
de nouveaux chantiers juridiques qui vont adapter les lois
organiques au projet de la nouvelle constitution Algérienne.
Au cœur de l’amendement de
plusieurs projets de révisions
des lois organiques qui vont
suivre les grandes orientations
de la constitution 2016, l’on cite
parmi tant d’autre, le code de
l’information qui va connaitre de
nouvelles introduction de lois
vont permettre, le renforcement
de la place du la liberté d’expression est la place des
médias, est revenir à sa position de quatrième pouvoir, si ce
n’est tout le pouvoir, comme
c’est le cas des Etat Unis, est
ce, non pas par comparaison,
mais surtout pour prendre de
bons exemples qui font avancer
la progression du peuple, afin
d’aller de l’avant.
Souffrant de multiples obstacles qui freinent l’évolution de la
mission d’information est de formation du 4é pouvoir né dans la
logique de l’ouverture des
médias en 1989, la presse
nationale est malade de sa
paresse est manque d’initiative
en se basant uniquement sur
les mamelles de l’ANEP qui
assurent la vie est survie des
journaux depuis.
L’annonce du ministre de la
communication Hamid Grine,
est ce pour ne pas parler de
décisions de suspendre pas
moins de 40 journaux sans
compter les journaux qui ont
déjà rendue les clefs, a cause
de l’ANEP qui n’est plus en
mesure de partager le gâteaux
entre les 170 titres de presse en
est une preuve qui a atteint ses
limites. Arriver au point d’enre-
L’
gistrer un enfant de 14 ans,
rédacteur en chef d’un journal,
alors que le code de travail luimême, interdit le travail des
enfants de moins de 16 ans, ne
peut que démontrer la profondeur de la dégradation de l’environnement de la presse nationale, d’où la nécessité de revoir
les choses, afin de relever la
dynamique du rôle des médias.
Pour rappel, le ministre de la
communication, Hamid Grine
en personne, n’a pas manqué
de faire la remarque sur place.
« Voire un enfant rédacteur en
chef à l’âge de 14ans, c’est qu’il
y a vraiment un grave problème
dans l’environnement de la
presse », a-t-il déploré, dans
une conférence de presse, lors
du salon de la communication
2015 à la safex.
Des dizaines de journaux qui
sont nés dans des conditions
Par Ammar Zitouni
e mûrissement des conditions,
voire des critères politiques, qui
ont rendu possible la cristallisation de la nouvelle Constitution aux
idéaux républicains est incontestablement lié à l'histoire et à la formation de
la nation et de l'Etat unitaire qui s'affirme à nouveau pour que se développent l'idée et les principes d'émancipation de la société avec plus d'ardeur en
faveur des idéaux de liberté et de progrès, inscrivant sous différentes formes
dans le programme d'action politique de
l'Etat les fondements de la république
qui, désormais, acquièrent une formulation plus concrète et une diffusion plus
large de la démocratie appelée à se
matérialiser sous une forme originale,
c'est-à-dire la seule forme d'Etat de
droit possible et compatible avec les
aspirations du peuple qui entend par
cette constitution se doter d'institutions
fondées sur la participation des
citoyens à la gestion des affaires publi-
L
floues est qui ne font malheureusement que faire passer des
intérêts personnels au dépend
de l’intérêt national, est ce,
malgré la nature est l’exigence
de la profession des médias qui
sont régit par un statut particulier.
Paroles aux professionnels
de la presse
Pour se faire, nous avons jugé
utile de donner la parole aux
éditeurs des journaux des deux
secteurs privé est public, afin
de s’exprimer sur le sujet.
Dahman F, ancien rédacteur en
chef dans un quotidien de la
presse publique, souligne dans
la modestie et sans citer le titre
du journal, rien que ne pas se
mettre en valeurs au dépend
des autres.
« Cela fait plus de deux ans
que nous avons un état des
lieux, tout en mettant les points
forts est points faibles que nous
devons prendre en comptes.
Quelques années après, même
les journaux de la presse publique, ont connues une baisse de
pages de publicité, alors que
tout le monde pensaient qu’on
était à l’abri des choses »,
déplore ce responsable qui a
préféré aussi, éviter de mettre
le nom de son journal sur la
scène médiatique nationale qui
vient des situations inquiétantes. Notre interlocuteur n’a pas
manqué de rappeler l’exigence
de mettre les choses dans leurs
justes valeurs et de respecter la
notion des métiers.
Tout en souhaitant le développement d’une presse nationale
unie est solidaire pour l’intérêt
du pays avant tout, M. B directeur d’un quotidien national qui
a préféré de s’exprimer aussi
Eclairage
Cours pacifique
ques et qui réalisent la justice sociale,
l'égalité et la liberté de tous, dans le
cadre d'un Etat démocratique et républicain. L'avènement de cette nouvelle loi
fondamentale, événement de la plus
grande importance dans l'histoire du
renouveau national amorcé depuis
1999 et du peuple tout entier, triomphe
de la pensée sociopolitique de
Novembre 54 dans son intégralité et
marque d'élévation de la nation à une
étape supérieure portant l'empreinte de
la défense des droits et libertés civiques
contre le danger de la division pour la
consolidation de la paix, la sécurité, la
souveraineté et la construction d'une
Algérie libre, puissante et heureuse.
Lorsque les Algériens, et à côté d'eux
les amis du monde entier, considèrent
rétrospectivement ces quinze dernières
années de stabilité, démocratie et déve-
loppement socio-économique, la plus
puissante vérité de cette courte et
intense période apparait. C'est qu'on a
mis en application le principe du règne
du peuple dans l'Etat de droit, on a réalisé la prophétie du message de
Novembre pour un avenir où le peuple
serait le seul maitre au pays.
Faut-il rappeler qu'au lendemain de
l'avènement de la Concorde civile ou de
la Réconciliation nationale, Boutefkika
est passé directement à l'élaboration de
la ligne politique, économique et
sociale, associée au développement
démocratique du pays, orientation qui
trouva au fil de ses étapes de concrétisation sa matérialisation la plus complète dans la plateforme des lois et des
réformes engagées. Une période qui a
représenté aussi, de ce point de vue,
l'un des plus brillants examens politi-
4
sous l’anonymat, affirme. « Je
suis tout à fait d’accord avec le
principe de la professionnalisation, le respect de l’éthique est
de la déontologie. Mais aussi,
la protection sociale est professionnel des journalistes. La
prise en charges des préoccupations sociale est professionnels des journalistes, y va du
développement des médias, est
le développement des média y
va dans le sens du développement national », souligne t-il,
avant d’insister sur le principe
de la liberté d’expression qui
constitue la base de toute évolution.
La prise en charge des préoccupations sociale est professionnel des journalistes qui
assurent le travail d’information
quotidiennement,
nécessite
plus que n’importe quelle
temps, la protections des journalistes professionnel, tout en
déplorant le départ d’un nombre
important vers d’autres secteurs d’activité, a cause de la
dégradation de l’environnements des médias des deux
secteurs. « Ce sont les journaux qui se vendent par kilogrammes à partir des imprimerie qui constituent le parasite
qui porte atteinte à la crédibilité
des médias en général. La
nécessité de faire nettoyage,
commence par la pris en
charge de ces quelques éléments clés, avant de relever la
dynamique de la presse
Algérienne », souligne notre
interlocuteur.
Les deux chambres du parlement à savoir APN et le sénat,
ouvriront leur session de printemps, conformément à la loi
organique qui régi les relations,
entre le gouvernement et le parlement en vue de l’adaptation
des lois organiques par rapport
à la force des lois suprêmes de
la constitution.
A.C
ques et sécuritaires subi par l'Algérie,
examen où la fermeté de l'Etat se
conjugua avec la flexibilité tactique.
Démasquant et paralysant pas à pas
les menées et les manœuvres coalisées autour d'une seule cible : la déstabilisation du pays. L'orientation en
question, le programme politique, l'armée et les patriotes ont assuré un cours
pacifique et une réconciliation du pays
avec soi-même, au moment le plus dramatique des menées de la décennie
noire qui avaient amené le pays au
chaos. Par ailleurs, en plein processus
de développement matériel et spirituel,
l'Algérie inscrit dans la chronique de
quinze ans de stabilité républicaine de
multiples témoignages de l'autorité et
du prestige acquis dans le monde. La
politique extérieure, en étroite relation
avec les activités intérieures, sert entièrement la cause de l'amitié et de la coopération entre les peuples, la paix dans
le monde et, bien sûr, la lutte contre le
terrorisme.
AZ.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
AADL
Quand Tebboune admet
ses errances
Par Nabila. A
es logements AADL sont-ils
réellement prêts pour être attribués à leurs bénéficiaires ?
C'est en tout cas la question du
moment. Initialement, la longue
attente des souscripteurs 2001-2002
devait se terminer durant le premier
semestre de cette année, mais c'est
là une chose qui reste incertaine voire
presque impossible. En multipliant les
sorties médiatiques, le ministre de
l'Habitat, Abdelamdjid Tebboune, ne
réussit plus à apaiser les demandeurs de logements dans le cadre de
cette formule. Pis encore, ses propos
sensés être un engagement ferme
ressemblent plus à des chimères. Du
coup, l'on découvre à chaque fois des
délais à l'inconnu.
Invité dans la soirée du lundi à une
émission sur Canal Algérie, le premier responsable du département
n'en fait pas de nouvelles annonces à
part " souhaiter " que les logements
seront distribués le plus rapidement
possible à leurs bénéficiaires. Peu
convainquant, l'intervenant assure
que ses services ont jusqu'ici adressés 10 000 décisions de pré-affectations aux les souscripteurs de
l'AADL1. Un chiffre qui, rappelons-le,
est en relation avec le nombre que
s'est fixé l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du
logement, pour la première vague
des pré-affectations à savoir 40 000
au niveau national. Evasif quant à la
question de la date prévue pour l'attribution des logements, le ministre
évoquera plusieurs délais. " La fin de
L
juillet au plus tard nous aurons remis
30 000 logements. Les logements
lancés en 2013 doivent être réceptionnés en 2016, les souscripteurs
2001-2002 seront tous logés au plus
tard la fin de l'année en cours " dira-til. Qu'en sera-t-il donc de l'AADL2 ?
Le ministre ne s'attardera pas à aborder une date pour le choix du site.
Selon lui, les inscrits à ce programme
de logement en 2013, pourront effectuer leurs vœux le 13 mars en cours.
Seulement voilà, cette opération ne
concernera que sept wilayas du pays.
Le ministre Tebboune n'hésitera pas
à les citer. Il s'agit de Béchar,
Laghouat, Djelfa, Sétif, Constantine,
Khenchla et Ain Temouchent. " Nous
avons choisi ces wilayas parce que
nous en avons finis avec le premier
programme " s'est-il expliqué.
S'exprimant sur le programme du
LPP notamment par rapport au choix
du site et l'attribution des logements,
le ministre réitéra que la priorité serait
donnée aux souscripteurs qui ont été
transférés de l'AADL vers cette formule. " On essaye d'être le plus
transparent possible " a-t-il souligné.
En termes de chiffres, le premier responsable de l'Habitat indique qu'environ 50 000 ordres de versements on
été envoyés pour le paiement de la
deuxième tranche, mais dont seulement 34 456 souscripteurs ont payé
effectivement. D'après lui, cela représente l'une des raisons qui ont
retardé l'opération de la remise des
pré-affectations.
N.A
Lkeria.com propose aux souscripteurs d'échanger leur logement
avant de l’avoir acquis
Ou comment vendre la peau de l'ours…
Par Imen.Hamadache
e site immobilier, Lkeria.com,
propose un nouveau service pour
les souscripteurs AADL ayant reçu
leur pré-affectation et qui ne sont pas
satisfait de l'emplacement de leur
logement
location-vente.
"
Souscripteurs AADL échangez vos
appartements maintenant ", un nouveau service a été préposé par le
site, Lkeria.com, pour que les souscripteurs AADL aient reçu leur préaffectation et qui ne sont pas satisfait
de l'emplacement de leur logement
location-vente. Comme le recours
durant cette étape du processus
AADL n'est pas possible, nous donnons la possibilité aux souscripteurs
de publier une annonce de demande
d'échange d'appartement ou de site
AADL. Pour passer l'annonce il suffit
de créer un compte annonceur sur
Lkeria.com. Une fois l'annonceur se
connecte à son compte, dans le
menu " ajouter une annonce " "
Echange AADL", un formulaire comportant les informations suivantes est
à remplir par le souscripteur : wilaya,
commune, nom du site AADL, étage
et nombre de pièces. Dans la partie
description, les souscripteurs voulant
" changer leur pré-affectation " peuvent expliquer en détail leurs attentes. Ils peuvent par exemple chercher
à changer d'étage sans quitter le site
d'affectation (pour des raisons médicales ou de confort) ou bien changer
carrément de site si le souscripteur
travaille très loin du logement qui lui a
L
été affecté. La liste des annonces
d'échange d'appartements AADL est
disponible
sur
l'adresse
https://ww.lkeria.com/echange-aadl.
Ainsi, l'annonceur sera contacté par
les souscripteurs intéressés par son
annonce d'échange. Une fois les
deux parties d'accord sur l'échange
ils peuvent passer à la direction de
l'AADL munis d'une demande signée
par les deux parties pour exprimer
leur souhait d'échanger la pré-affectation. L'AADL, peut conformément
au souhait des deux souscripteurs,
puisqu'il ne s'agira pas que d'une permutation entre deux souscripteurs
consentants .Sur le plan règlementaire rien n'interdit cette procédure,
qui permettra au contraire d'améliorer
le système de choix des sites en
place l'AADL. Pour ceux qui ne
connaissent pas ce site immobilier, le
site Lkaria.com, est un site spécialisé
dans l'immobilier et le logement, il
vous permettra aux " souscripteurs
aux programmes AADL et LPP " de "
suivre l'avancement des travaux de
leurs futurs logements par wilaya et
projet grâce à des photos et commentaires illustrant l'état d'avancement des chantiers ".De plus les fondateurs du site, répondrons à vos
questions sur le logement en Algérie.
Par ailleurs, le responsable du site
Lkeria.com M.Lotfi Ramdani a proposé cette initiative à la direction
générale de L'AADL mais, sa proposition a été rejetée. " Nous avons
essayé d'exposer notre proposition à
la Direction Générale de l'AADL
(DGA commercial) mais cette dernière a refusé de nous recevoir " a
souligné le responsable dans son
communiqué. De leurs cotés, les
souscripteurs à L'AADL, ont félicités
cette initiative, d'ailleurs ont trouvent
plusieurs commentaires, certains
d'entre eux se demander " si les services AADL accepte votre service
sera de grande valeur, bonne continuation avec votre initiative ". En
outre, selon un journal arabophone, "
le ministère de l'Habitat, de
l'Urbanisme et de la ville, a promis de
suivre en justice certains sites électroniques, qui ont lancées un service
pour les souscripteurs AADL qui ne
sont pas satisfait de l'emplacement
de leur logement location-vente ".
Pour le site immobilier, Lkeria.com,
ce n'est pas la première fois où il propose des services pareille, d'ailleurs,
avant cette annonce, le site "
Lkeria.com ", a lancé une opération
de recensement des projets AADL 2 à
travers le territoire national, afin de
permettre aux souscripteurs du programme de logement AADL 2 de suivre l'évolution des chantiers et la progression de la construction. On attendant la repense finale du ministère de
l'Habitat, beaucoup de personnes
espèrent que cette proposition sera
acceptée, pour mettre fin au recours
qui sont refusées, ou bien rejetées
par la direction générale de l'AADL.
Ça sera un échange libre entre les
souscripteurs ADDL seulement via le
site immobilier Lkeria.com.
I.H
5
Mercredi 2 mars 2016
Augmentation de la production
d'hydrocarbures en 2016
Le PDG de Sonatrach
promet
"En 2016, il y aura une hausse assez importante de production d'hydrocarbures, et cette
hausse s'est déjà faite ressentir avec les résultats
obtenus à fin février, où les objectifs de production sont atteints à 100%", a assuré M.Amine
Mazouzi, PDG de Sonatrach, lors d'une déclaration en marge d'une tournée qu'il a menée à
Constantine, Ghardaïa, et Hassi Messaoud.Se
montrant optimiste, mais également scientifique,
le PDG de Sonatrach a promis de boucler l'année 2016 avec une nette croissance de la production en hydrocarbures après plusieurs années de
repli. Motif avancé, est que les objectifs en termes
de production, durant 2015, ont été parfaitement
concrétisés par le groupe Sonatrach, en dépit de
la baisse de production primaire en hydrocarbures. "Nous avons pu, donc, réussir le défi d'optimiser la production à moindre coût", s'est félicité M.
Mazouzi. Mieux, il a ambitionné : "Vers la fin
2016, nous allons certainement dépasser les prévisions", a-t-il promis, sans pour autant vouloir
divulguer les chiffres définitifs de production pour
l'exercice précédente. Or, il a avancé plusieurs
exemples de gisements pétroliers, et gaziers, où
l'optimisation des ressources avec des investissements "marginaux" ont permis de tirer la production vers le haut. Selon Mazouzi, ces projections
de reprise de la production, qui devrait marquer
la rupture avec près d'une décennie de repli, est
"liée dans une large mesure à des investissements mineurs, qui ont permis surtout d'optimiser
les ressources en pétrole ,et gaz déjà existantes,
tout, en réduisant les coûts de ces investissements". Certes, la mobilisation des cadres dirigeants, et des travailleurs de Sonatrach a été
significative dans cette réalisation du plan de production, qui dénotait, en surcroit, la bonne
volonté de surmonter les contraintes soulevées
par le marché mondial d'hydrocarbures, avec toutes ses fluctuations, parfois manipulées, sinon
douteuses. L'exemple de cet esprit triomphal est
venu de Hassi R'mel, où les travailleurs ont réalisé une hausse de 7 millions de mètres cubes
par jour de gaz, soit l'équivalent d'un gisement
moyen. Par conséquent, " Cette progression a
permis dépasser les objectifs de production en
atteignant un taux de réalisation de 103% ", a
affirmé le PDG de Sonatrach. Pour Hassi
Messaoud, le plus grand puits pétrolier en exploitation, le même procédé a permis de porter la
production de cet immense gisement à 47.000
tonnes par jour, soit une hausse de plus de 4.000
tonnes, "une performance , qui n'a pas été réalisée depuis de longues années", a-t-il encore soutenu.
De même pour le gisement d'Oued Ennoumer, sis
au sud-est du chef-lieu de Ghardaïa, avec une
réalisation de 105%, par rapport aux objectifs
assignés, et une production supplémentaire de
4.000 barils par jour. Il s'agit aussi du complexe
gazier de Tiguentourine dont la remise en marche
du train N3 sera avancée au mois d'avril prochain
au lieu de juin. Car, les travaux de réhabilitation
se poursuivent, et cette unité sera prête en avril
prochain au lieu de juin, tout comme l'unité de
compression de gaz, après plus de trois ans à
l'arrêt, suite à l'attaque terroriste, qui a ciblé ce
site en janvier 2013. Rappelant que le troisième
train du complexe gazier de Tiguentourine, situé
dans la wilaya d'Illizi, a été endommagé par une
attaque terroriste perpétrée en 2013, Le PDG de
Sonatrach a, en outre, fait savoir que des accords
seront signés dans les tout prochains jours avec
des partenaires étrangers pour la réalisation de
trois (3) nouvelles raffineries à Hassi Messaoud,
Biskra, et à Tiaret. Les trois raffineries en question font partie d'un programme global de pétrochimie, qui porte sur l'augmentation de la production nationale en carburants, et produits pétroliers
à 60 millions de tonnes par an à l'horizon 2019,
contre 27 millions de tonnes à l'heure actuelle.
Par ailleurs, le PDG de Sonatrach a inauguré lors
de sa tournée trois infrastructures à caractère
socioprofessionnel, à savoir un centre médicosocial dans la ville nouvelle Ali Mendjeli à
Constantine d'une capacité d'accueil de 12.000
personnes, un centre de détente, pas loin de la
station thermale de Zelfana (Ghardaïa), composé
d'une vingtaine de chalets équipés de toutes les
commodités , et un centre de médecine de travail
et de soins à Hassi Messaoud (Ouargla), qui peut
accueillir jusqu'à 20.000 patients.
Sachant que l'amélioration des conditions de travail constitue un vecteur à doubler d'efforts par le
personnel .Ce qui permet, en effet, de réaliser les
plans de production initiés par le groupe
Sonatrach, et de transformer en réalité les
contrats que signe le groupe avec ses partenaires en matière d'hydrocarbures.
H.M
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Décès du moudjahid et ancien DGSN Abdelmadjid Bouzbid
Condoléances de Bouteflika
'ai appris avec
une
profonde
affliction
le
décès du moudjahid Abdelmadjid
Bouzbid
puisse Dieu le rétribuer pour sa
loyauté et son dévouement
pour le pays, lui accorder Sa
Miséricorde et l'accueillir dans
son vaste paradis", a écrit le
président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, dans un
message adressé à la famille
du défunt. "Le défunt nous
quitte dans le silence laissant
aux enfants de l'Algérie un
exemple de conduite et de
dévouement au service de la
patrie. Il compte parmi les premiers qui ont rejoint les rangs
de l'Armée de libération nationale (ALN) pour y assumer au
sein de ses structures les plus
sensibles, un rôle important
avec bravoure, loyauté et
patriotisme qui le distingueront
sa vie durant", a-t-il souligné.
"J
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a salué
les grandes qualités et l'abnégation au service du pays
du moudjahid Abdelmajid Bouzbid, décédé lundi.
Le chef de l'Etat a précisé que
le défunt "a apporté sa contribution au sein de l'Etat en occupant plusieurs postes de responsabilité notamment au sein
de l'appareil de sûreté nationale
avec la même modestie et
humilité". "Tout homme est
appelé à quitter le monde d'ici
bas mais son oeuvre et ses vertus le vouent à l'immortalité et à
la gloire", a ajouté le président
Bouteflika priant Dieu Le Toutpuissant d'accorder au défunt
Sa Miséricorde et de l'accueillir
dans Son vaste Paradis et d'assister les siens en cette douloureuse épreuve".
Abdelmadjid Bouzbid était un
militant de la première heure
qui s'était engagé très jeune
dans le mouvement national. Il
adhère d'abord au Parti du peuple algérien (PPA) en 1947
puis au Mouvement pour le
triomphe des libertés démocratiques (MTLD) en 1948 et enfin
en 1950 à l'organisation spéciale (OS) avant le déclenchement de la lutte armée en
novembre 1954.
Arrêté en 1950 dans le sillage
du démantèlement de l'OS
alors qu'il avait à peine quinze
ans ainsi que d'autres moudjahidine martyrs comme Badji
Mokhtar dans ce qui avait été
appelé à l'époque "le complot
de Bône", il fut incarcéré pendant une année, d'abord à
Annaba puis dans la prison de
Constantine. Elément actif de la
direction de l'armement, structure de l'ancien ministère de
l'Armement et des Liaisons
générales (MALG) , direction
que dirigeait Benmostefa Amar
(colonel Benouda), il fut chargé
en 1957 de la logistique à
Benghazi et Tripoli en Libye
avant de "couvrir" la Tunisie, à
partir de 1959 comme responsable des services de l'armement et du ravitaillement. Toute
sa
carrière,
pendant
la
Révolution, il l'effectua dans le
service opérationnel de l'armement aux côtés d'autres membres de l'ancêtre des services
de renseignement algérien, le
MALG dont son responsable
Abdelhafid Boussouf dit Si
Mabrouk.
A l'indépendance, c'est tout
naturellement qu'il choisit de
faire carrière dans la police
nationale et dû présider aux
destinées de la Direction générale de la sûreté nationale
(DGSN) en 1987 après la nomination de feu El Hadi Khediri au
ministère de l'Intérieur et dont il
était l'adjoint.
Il termina son parcours professionnel comme Ambassadeur à
Bamako où il s'était totalement
investi pour consolider la paix
au Mali. Il prendra une part
active dans la signature, en
1992 à Bamako, du pacte national de la paix au Mali avant de
prendre sa retraite à la fin des
années 1990. Sa vie de militant
dans le monde secret de l'armement et du renseignement, il la
relata dans un ouvrage qu'il fait
paraître en 2004 sous le titre "
La logistique durant la guerre
de libération nationale".
R.N.
Soutien à la cause palestinienne
L'Algérie plus déterminée que jamais
es parlementaires algériens ont réitéré ce lundi à Bruxelles, la "position de principe" et "inaliénable" de
l'Algérie et son plein engagement vis-àvis du peuple palestinien et de ses
droits légitimes à l'instauration d'un
Etat indépendant avec El Qods pour
capitale. Prenant part à la réunion de la
Commission des affaires politiques, de
la sécurité et des droits de l'homme de
l'Union pour la Méditerranée (UPM),
Mohamed Madani Haoued Mouissa,
membre du Conseil de la Nation, a
affirmé que "l'Algérie soutient la
demande légitime palestinienne de
reconnaissance d'un Etat palestinien
avec El Qods pour capitale". Il a
exhorté, à ce titre, l'UPM à accélérer la
création, dans le cadre de la commission, d'un groupe de travail sur la
Palestine afin d'apporter tout son sou-
D
tien aux revendications légitimes des
Palestiniens d'instaurer un Etat en
accord avec les résolutions de l'ONU.
Ce membre du Conseil de la nation a
mis l'accent sur la nécessité d'oeuvrer
pour "la paix et la stabilité au ProcheOrient", dénonçant l'amalgame récurrent entre indépendantisme et terrorisme. "Si l'action d'un peuple qui
réclame son indépendance est considérée comme une action terroriste, alors
comment qualifier l'occupant ?", a-t-il
demandé aux parlementaires des
autres pays membres de l'UPM participant à la rencontre.
Mme Hafida Benchehida, également
membre du Conseil de la nation, a réaffirmé, dans une déclaration à la presse,
le droit du peuple palestinien à vivre en
sécurité dans un Etat viable avec El
Qods pour capitale, exprimant sa "pro-
fonde inquiétude" face à la dégradation
de la situation sécuritaire au ProcheOrient. Mme Benchehida s'est félicitée,
en outre, de "l'appui très clair et décisif"
apporté par le parlementaire luxembourgeois, David Wagner, et le jordanien, Hazem Quashou, à la cause
palestinienne.
Soulignant l'impératif d'"envisager une
solution à deux Etats entre
Palestiniens et Israéliens, le député
luxembourgeois a dénoncé la poursuite
de la politique israélienne de colonisation qui "a provoqué l'érosion des terres
palestiniennes".
Le Jordanien Hazem Qashou a plaidé,
de son côté, pour la résolution du
conflit israelo-palestinien, invitant tous
les Etats membres de l'UPM à prendre
les mesures nécessaires pour garantir
la relance et le succès du processus de
6
paix. Evoquant la situation en Syrie, les
parlementaires des pays membres de
l'UPM ont souligné, à l'unanimité, la
nécessité de mettre un terme à la violence et d'oeuvrer pour une solution
politique afin de ramener la paix et la
stabilité dans la région.
Les participants à la réunion de la commission des affaires politiques, de la
sécurité et des droits de l'homme de
l'UPM ont fait, par ailleurs, un état des
lieux de l'Union, mettant l'accent sur les
réalisations de ce bloc depuis sa création, notamment les projets socio-économiques réalisés dans certains Etats
membres grâce à son appui financier.
Pour 2016, les Etats membres de cette
union ont adopté une seule recommandation portant sur "les perspectives de
réforme de l'UPM".
R.N.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Concours rechargement électronique lancé par Algérie Poste et Ooredoo
Les lauréats récompensés
lgérie Poste et son partenaire
Ooredoo ont organisé, ce lundi 29
février 2016, une cérémonie de
remise des récompenses aux employés
d'Algérie Poste gagnants du concours
Storm lancé durant l'année 2015 à travers
9 wilayas du pays.
La cérémonie de remise des prix aux
gagnants s'est déroulée au siège de la
direction générale d'Algérie Poste à Alger,
en présence de Mme BAYA HANOUFI,
Directrice de la Division Réseau, représentante du Directeur Général d'Algérie
Poste, de M. Gianluca Redolfi, Directeur
Commercial Exécutif (CCO), représentant
du Directeur Général de Ooredoo, ainsi
que des cadres dirigeants des deux entreprises. Le concours Storm lancé dans le
cadre du partenariat stratégique entre
Algérie Poste et Ooredoo, récompense les
employés d'Algérie Poste dans les wilayas
d'Alger, Bouira, Tipaza, Boumerdes, Blida,
Bejaia, Sétif, Oran et Tizi-Ouzou, ayant
réalisé les meilleurs résultats dans la
A
vente du rechargement électronique
Storm au sein du réseau commercial
d'Algérie Poste durant la période du
concours. A cette occasion, le Directeur
Général d'Algérie Poste, M. Abdennacer
Sayah a déclaré : "Je suis heureux que le
partenariat qui lie Algérie Poste à Ooredoo
porte bien ses fruits, et que nos employés
se voient aujourd'hui honorés pour avoir
œuvré à la réalisation des objectifs tracés
dans le cadre de ce partenariat stratégique, et l'assurance d'un service public
de qualité. Par la même occasion, je ne
manquerais pas de saluer l'engagement
de Ooredoo à être au diapason d'une
demande sans cesse grandissante de nos
concitoyens, et par là l'esprit de coopération qui règne entre nos deux organisations. La consécration des efforts de ces
employés d'Algérie Poste, par un partenaire viable, vient confirmer notre engagement à assurer les meilleurs services et en
tous lieux à travers le territoire national. "
Pour sa part, le Directeur Général de
Ooredoo, M. Joseph Ged a notamment
affirmé : " Je tiens à saluer l'engagement
d'Algérie Poste et l'implication de ses
employés et ceux de Ooredoo pour la
réussite du partenariat stratégique qui
nous lie depuis 2013. Au-delà de l'aspect
compétitif et de la dynamique que nous
voulons insuffler auprès des postiers à travers ce challenge, il s'agit essentiellement
pour nous de motiver nos employés respectifs à poursuivre leurs efforts pour
l'amélioration continue des prestations et
de l'expérience clients aussi bien à
Ooredoo qu'au niveau d'Algérie Poste.
Grâce à notre partenariat stratégique,
c'est notre mission de service public qui se
voit renforcée. " Pour rappel, Algérie Poste
et Ooredoo ont signé, en mai 2013, une
Convention-cadre renforçant leurs synergies et améliorant la disponibilité des services de proximité en faveur des consommateurs. La convention a établi les fondements d'un partenariat public-privé innovant visant à garantir l'égal accès des
citoyens aux différents services offerts sur
tout le territoire national. A la faveur de ce
partenariat stratégique public-privé, les
clients Ooredoo peuvent accéder aux services de leur opérateur au sein des
bureaux de poste repartis dans les 48
wilayas du pays. De même que les clients
d'Algérie Poste peuvent bénéficier des
services de Ooredoo. Ces évolutions traduisent l'engagement d'Algérie Poste et
de Ooredoo pour notamment faciliter l'accès des habitants des zones enclavées et
reculées aux services générés par les
TICs.
La contrefaçon de produits étrangers
Quand la Chine, l'Espagne et la Turquie
déversent leurs rebuts
e constat de la douane algérienne est sans appel. Les
pays qui introduisent des produits
contrefaits ou périmés sont la
Chine, l'Espagne et la Turquie.
Des millions d'articles ne répondant pas aux normes ont été saisis.
Le DG de la douane algérienne
Kaddour Betahar a indiqué dernièrement à Alger que les pays
qui arrivent en tête des exportateurs de produits contrefaits sont
l'Espagne,
la
Chine,
la
Roumanie, la Turquie et l'Inde.
Ces pays arrivent à écouler ainsi
toutes sortes de produits qui sont
suspects et contrefaits. Le chiffre
révélé pour ses produits en 2015
est effarant. 1,2 millions d'articles
d'électroménagers, produits ali-
L
mentaires et de pièces détachées sont contrefaites et la
moyenne est en progression
depuis 2007 avec 9,542 millions
d'articles saisis depuis cette
période. Ces pays dont deux
appartiennent à l'Union européenne considèrent comme
d'autres que le marché algérien
est une " poubelle à ciel ouvert "
où on peut tout déverser. Ces 2
pays font une entorse à l'accord
d'association entre l'Algérie et
l'U.E dans son volet relatif à un
commerce équitable entre les
deux parties. Mais il semble que
ces pays imitent la Chine qui
détient des records en la matière.
Il est devenu à la longue un
géant de la contrefaçon. Ce business informel même s'il arrive à
échapper en partie au contrôle
douanier, il faut dire que la
modernisation des services de
contrôle et la création toute
récente d'un laboratoire national
contre la répression et la fraude
sont d'un atout pour la vigilance
et l'alerte sur la contrefaçon qui
fait ravage dans le monde et
n'épargne pas de surcroît
l'Algérie. Toute marchandise est
pratiquement mise sous scellée
dés que les premières fouilles
révèlent la tricherie sur la date,
l'origine et le code barre. Il y a
quelques mois, le CNIS avait
signalé dans son rapport l'existence de pas moins de 45.000
chauffages défectueux qui ont
été bloqués au port d'Alger. Pire,
le port d'Oran avait reçu l'année
dernière une cargaison de blé
avariée provenant d'Espagne.
Tout est prétexte actuellement
pour inonder un marché avec des
produits trompe l'œil et à l'emballage attrayant. Récemment
d'ailleurs, des industriels algériens ont mis en garde contre certains produits cosmétiques
importés qui n'avaient ni étiquettes ni code barre et encore
moins leur origine. Les consommateurs sont arnaqués continuellement pas ces produits
réputés pour leur dangerosité sur
la santé des citoyens. Les services de douane qui activent sur
tous les fronts ont du pain sur la
planche. Le premier responsable
qui a annoncé il y a des
semaines que le système de télé-
surveillance avec de nouveaux
équipements en scanner dernière génération seront disponibles.
Les ports secs en sont déjà équipés. Et pour améliorer le contrôle, le DG de la Douane mise sur
l'installation prochaine d'une centrale à risques où seront centralisées toutes les informations
nécessaires pour améliorer la
qualité du contrôle douanier et
renforcer la lutte contre la délinquance financière. De leur côté,
les autorités gouvernementales
n'ont pas d'autre choix que de
revoir certains accords commerciaux avec ces pays qui sont
réfractaires aux lois et normes du
commerce international.
Farid Larbaoui
Université de Tizi Ouzou
Des parties poussent au pourrissement
Par Roza Drik
énonçant également le refus du dialogue et l'atteinte au droit syndical par
les autorités rectorale. En effet, la coordination de la communauté universitaire
(C.C.T.O.) regroupant la CLE, coordination
locale des étudiants, le CNES/TO et le
SNAPAP, trois pôles syndicaux représentant, respectivement les étudiants, les
enseignants et les agents des services
administratifs, a organisé hier une conférence de presse pour dénoncer " la gestion unilatérale du nouveau recteur " qui
induit " une situation de blocage " au sein
de l'université de Tizi-Ouzou. Ces syndicats qui veulent inscrire leur action dans le
sillage du syndicalisme militant et revendicatif qui animait la communauté universitaire dans le cadre du C.U.T.O, durant les
années 1980, prônant une unité d'action,
dans un cadre revendicatif pluraliste
dénoncent dans, une déclaration remise à
la presse, " la gestion à la hussarde et la
fuite en avant érigées en politique de gestion par le premier responsable de l'université et son équipe , l'atteinte aux libertés
syndicales et la fermeture des canaux de
dialogue, démarche qui ne fait qu'exacerber les conflits sans pour autant faire
régner l'ordre tant clamé , le non respect
de la réglementation et son application en
fonction des intérêts ". Pour les syndicalistes de la CLE, du CNES/TO et du SNAPAP, revendiquent l'ouverture dans l'urgence des canaux du dialogue pour assainir
une situation caractérisée, selon eux, par
le marasme et l'accumulation des problèmes qui attendent d'être résolus. Ould
Ouali Samy, le coordinateur du Cnesto est
D
ve dont sont informés tous les responsables y compris le ministère de tutelle ",
alerte le coordinateur du Cnesto qui accuse le recteur de faire dans la communication virtuelle, par voie de communiqués
publiés sur le site officiel de l'université, au
détriment d'une approche communicative
basée sur le contact direct et la concertation. Cela étant dit, le recteur ne semble
pas partager les griefs retenus contre lui
par les syndicats. C'est ce qui peut être
compris à travers le communiqué publié en
date du 21 février en cours, sur le site officiel de l'université. " L'Université Mouloud
Mammeri connaît des difficultés certaines,
écrit le premier responsable de l'UMMTO.
Persister à noircir le tableau ne contribue
en rien à améliorer la situation ", déplore le
recteur. Cependant, préconise-t-il : " la
convaincu de l'existence d'une volonté
délibérée visant à torpiller la dynamique
d'unité syndicale initiée dans le cadre du
C.C.U.T.O, coordination de la communauté
universitaire de Tizi-Ouzou. Il dénoncera
la volonté affichée des autorités rectorales
à remettre en cause la légitimé et la représentativité du Cnesto et des comités autonomes des étudiants représentés par la
CLE. " Des démarches fractionnaires et de
division sont encouragées par des responsables au sein de l'université ", dénoncent
M. Ould Ouali rejoint en cela par un étudiant de la CLE qui parle de l'instrumentalisation de la violence pour perturber et
empêcher les réunions syndicales des étudiants (CLE). Il incriminera des individus
extérieurs à l'université dans des actes
d'agression contre des étudiants. " Des
extra-universitaires s'introduisent dans les
enceintes universitaires et s'arrogent le
droit de contrôler l'identité des étudiants
syndicalistes au vu et au su des agents de
sécurité ", dénonce cette étudiant. "
Aucune mesure n'a été prise par les autorités rectorales pour mettre fin à cette
situation.
Dans son intervention, le représentant du
Snapap parle lui aussi " marasme ", pour
qualifier la situation qui prévaut à
l'UMMTO. " La situation est bloquée ", fera
remarquer le syndicaliste du SNAPAP
insistant sur l'urgence et la nécessité "
d'ouvrir les canaux du dialogue pour trouver des solutions adéquates à tous les problèmes que vit l'ensemble de la communauté universitaire, dans une démarche
concertée associant tous les partenaires
pour éviter des répercussions négatives
sur notre région. ". " Une situation explosi-
meilleure approche pour tirer vers le haut
et redonner à l'Université Mouloud
Mammeri la place qu'elle mérite, repose
sur une gouvernance rigoureuse et la participation de toutes les bonnes volontés
dans un climat de confiance et de respect.
La réussite de cette démarche participative
ne pourra être concrétisée que s'il y a prise
de conscience des enjeux et synergie des
efforts. L'intérêt de l'université doit transcender les intérêts personnels, et la vision
de l'avenir doit supplanter le court terme ",
préconise encore le premier responsable
de I'UMMTO pour qui " la confiance, la
dignité, la discipline, la qualité, l'éthique,
l'équité " sont les valeurs universelles qui
doivent inspirer l'ensemble des pôles
constitutifs de la communauté universitaire.
R.D
Avec la formule *600# de Mobilis
Découvrez les nouveaux plans " Mobtasim "
Mobilis propose de nouveaux plans
optionnels, à destination de ses clients
prépayés 2G/3G " Mobtasim ", grâce au
pouvoir de sa formule magique *600#. A
compter du Mardi 29 Février 2016, les
clients prépayés de l'offre Mobtasim et
ses plans (Classique, Awel, Batel et
Gosto), auront le choix d'adhérer à Deux
nouveaux plans riches en options, permettant à ses clients de bénéficier de
plusieurs avantages (Voix, SMS et
Internet), en utilisant simplement la formule *600# :
-Plan 150 DA vers Mobilis: Permet aux
7
abonnés de profiter de 150 minutes
d'appels + 50 SMS vers le réseau
Mobilis + 50 Mo (WhatsApp et
Facebook).
-Plan 150 DA vers Tous : Permet aux
abonnés de profiter de 40 minutes d'appels + 20 SMS vers tous les réseaux
+ 50 Mo (WhatsApp et Facebook).
Ainsi, les vœux des clients Mobilis resteront exaucés durant
48 heures.
Profitez-en!
Pour plus d'information, rendez-vous sur
le site de Mobilis www.mobilis.dz ou sur
notre page Facebook.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Etablissement hospitalo-universitaire d’Oran
4 transplantations
hépatiques prévus en 2016
Selon le directeur
général de
l’Etablissement
hospitalouniversitaire (EHU)
d’Oran, Mohamed
Mansouri qui a laissé
entendre, avant-hier
que «quatre
transplantations
hépatiques sont
programmées cette
année (2016).
Par Mourad Belkaïd
Mansouri n’a pas
manqué, cependant, de souligner
l’importance du rôle et de l’ap-
M.
pui très fort des médias dans la
vulgarisation et la sensibilisation sur la transplantation
auprès d’une société quicontinue de la rejeter. Mohamed
Mansouri a indiqué que la première des quatre transplantations hépatiques, aura lieu entre
la fin mars, et le début avril prochains, précisant que ce type
d’intervention
chirurgicale
demeurait très lourd, et nécessitait des moyens matériels de
pointe.
M. Mansouri a rappelé que
le service d’hématologie de
l’EHU d’Oran avait déjà réalisé
358 autogreffes, entre 2009, et
fin 2015, ainsi que 60 allogreffes en 2013. Douze (12) greffes
de reins ont été également
effectuées à l’EHU d’Oran qui
ambitionne, selon son DG, de
réaliser 50 greffes rénales cette
année. «Nous nous sommes
engagés à faire quatre transplantations hépatiques cette
année (2016). C’est l’un de nos
objectifs phares». M. Mansouri
a, par ailleurs, dit que la préparation de la tenue d’un séminaire international sur la trans-
plantation d’organes en mars
prochain, était en cours. La rencontre, regroupant des experts
nationaux, et internationaux,
permettra notamment l’échange
d’expériences dans le domaine
de la transplantation d’organes.
M. B
Ecole des sous-officiers du matériel
L’heure de la modernisation
n vue d’accompagner l’effort de
modernisation de l’Armée nationale populaire, l’Ecole des sous-officiers du matériel «chahid Bendraoua
Abdelkader», située dans la ville
d’Ain El Turk (Oran) mise sur le développement pédagogique a souligné
le commandant de cette structure
d’enseignement militaire. En marge
d’une visite guidée organisée dans
cette école au profit des représentants de la presse locale et nationale.
Les responsables de cette structure
de formation ont présenté des prototypes de différents moyens pédagogiques modernes, qui contribuent de
façon exemplaire à la formation des
stagiaires les dotant des meilleures
connaissances dans le domaine de
l’utilisation, et de la gestion du matériel, sa maintenance, et sa réparation, le colonel Boumediene Boudali
E
a dit «Nous œuvrons constamment
au développement des outils, et
moyens pédagogiques au profit de
nos stagiaires, afin de promouvoir la
qualité de leur formation, en veillant à
l’adapter au matériel moderne dont
disposent les différentes forces,
directions, et services de l’Armée
nationale populaire». A l’occasion,
des méthodes de formation des stagiaires au sein de cette école militaire
relevant de l’arme du matériel de
l’ANP, marquée, entre autres, par l’intégration des nouvelles technologies
de l’informatique dans l’enseignement théorique et pratique. L’école
dispose, en outre, de structures
pédagogiques, et d’ateliers de formation dotés d’équipements modernes
et de moyens dont un espace militaire professionnel adéquat. Elle
possède également d’autres outils
pédagogiques, tels que les simulateurs d’entrainement sur la gestion et
l’utilisation du matériel, à savoir le
démantèlement du matériel de
guerre, et son montage à nouveau.
Les ateliers sont équipés de moyens
lourds comme les chars blindés et
d’autres outils du champ tels que le
matériel de soutien. Elle propose 15
spécialités de formation, dont des
cycles de formation de base, ainsi
que des sessions de perfectionnement, et de recyclage dans plusieurs
domaines comme la mécanique, et
l’électricité du matériel roulant, ainsi
que les munitions, les missiles et le
carburant. Créée en 1975, l’Ecole
des sous-officiers du matériel forme
des stagiaires de pays frères, et amis
dans le cadre des accords de coopération militaire.
M. B.
Opération relogement
Le pôle de Belgaïd accueille 650 familles
vant-hier, les services de la
wilaya d’El-Bahia ont procédés à une large démarche de
relogement, par étapes, touchant des familles de la commune d’Oran résidant dans des
immeubles vétustes, et menaçant ruine. Ce relogement est
inscrit dans le cadre d’une
vaste opération visant à régler
le problème des habitations
vétustes constituant un danger
réel pour leurs occupants, et
recensées au niveau des huit
secteurs urbains de la commune d’Oran. Selon les données chiffrées de la wilaya,
quelque 2.700 familles sont
concernées par l’opération. Le
relogement de ces familles se
fera graduellement jusqu’au
règlement définitif du problème
des habitations vétustes de la
A
commune d’Oran. Ces familles
ont bénéficié de logements disposant de toutes les commodités au niveau du nouveau pôle
urbain de Belgaïd, à l’Est
d’Oran. L’opération se poursuivra par étapes jusqu’au relogement total des familles concernées et recensées au niveau
des huit secteurs urbains de la
commune d’Oran. Cette nouvelle grande opération de relogement vient après celle menée
durant plusieurs mois et qui a
permis d’éradiquer de nombreux sites précaires illégalement érigés dans différentes
daïras de la wilaya, et de récupérer des assiettes foncières
importantes devant être destinées à la réalisation de projets
d’intérêt public. Ce site populaire n’a pas été touché depuis
des années par des opérations
de relogement, en dépit du fait
qu’il est l’un des quartiers les
plus touchés par la vétusté de
ses bâtis dont certains remontent à la période précoloniale.
Les cas d’effondrement et d’affaissement de constructions
sont nombreux. Récemment les
services de la wilaya ont rendu
public un communiqué dans
lequel ils soulignent que le quartier de Sidi El Houari, citémémoire d’Oran, est le premier
concerné par cette opération.
Le quartier de Sidi El Houari,
rappelle-t-on, a été classé, il y a
une année comme “secteur préservé” eu égard à sa valeur historique et à l’importance de ses
sites et monuments. Pour ces
opérations de relogement, les
services de la wilaya estiment
8
qu’il est important de préserver
le caractère historique et le style
architectural particulier des
bâtis. Dans ce sens, un travail
de recensement et d’identification d’immeubles représentant
une valeur historique et architecturale a été entrepris par des
équipes de techniciens relevant
de
différentes
directions.
Soixante-six (66) constructions
ont été ainsi expertisées et le
diagnostic est incontestable :
seules 24 constructions seront
sauvegardées et épargnées par
les opérations de démolition
après le relogement. Les 42
autres ne représentant aucun
intérêt sur les plans historique et
architectural seront rasées. Les
immeubles retenus seront restaurés pour abriter les sièges
d’établissements
publics
comme Algérie Télécom, l’OPGI
ainsi que le syndicat des pharmaciens et le barreau d’Oran,
indique-t-on dans le communiqué. Dans ce même document,
les services de la wilaya soulignent tout l’intérêt porté au
quartier de Sidi El Houari,
mémoire vivante du vieil Oran,
et à l’importance accordée à la
préservation et à la sauvegarde
de ses sites et monuments. Les
travaux de restauration de la
mosquée du Pacha et du Palais
du Bey seront lancés prochainement. Pour ainsi dire, ce sont
2.700 familles qui seront touchées par cette opération dont
la première phase a concerné
ce dimanche 650 familles du
quartier historique et populaire
de Sidi El Houari.
M.B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Quotidien national d’information
Cadre de vie à Relizane
Calvaire des locataires
de la cité
262 logements
Les habitants de la
cité de 262
logements, sis à
Bermadia dénoncent
les conditions
difficiles dans
lesquelles ils vivent,
en raison de la
détérioration des
voies d’accès, et du
manque
d’aménagements
urbains.
Par A. Lotfi
la cité des «262 logements », les routes ne
sont pas encore bitumées, ce qui oblige les occupants à patauger dans la boue
pour pouvoir rejoindre la voie
principale, distante de quelques centaines de mètres.
Contrairement aux instructions du chef de l’exécutif de
wilaya, qui insiste tout le temps
à ce que la livraison des logements publics locatifs s’effec-
A
tue après l’aménagement total
des voies et réseaux divers, les
«262 logements» ont été livrés
à leurs bénéficiaires sans route
. Les autorités locales expliquent que les travaux d’aménagement, et de bitumage des
voies seront lancés, dès
l’achèvement des chantiers de
logements mitoyens.
Les habitants doivent prendre leur mal en patience car
lesdits chantiers ne sont pas
près de s’achever. En attendant, ils continueront à
emprunter des pistes chaotiques que même les transporteurs (les taxis clandestins en
l’occurrence) répugnent à
emprunter.
L’absence d’éclairage public
complique la vie des citoyens
habitant cette cité, qui se
trouve à l’extrémité nord de la
ville de Relizane, au bord de
l’oued, et des champs agricoles. Craignant pour leur sécurité, et celle de leurs enfants,
les habitants, qui redoutent un
mauvais coup de la part des
La sécheresse à Relizane
a été visible aux non-voyants,
et ses conséquences étaient
constatables au niveau de la
localité de Belacel. Ses habitants ont dit avoir sérieusement
souffert de la sécheresse aux
robinets pendant plus d’une
semaine. Certains d’eux ont
lancé : « Nous avons signalé
ce déficit en eau plusieurs fois,
notamment à partir du printemps, mais là, en plein mois
de février, c’était trop. Nous
nous sommes déplacés sur les
lieux. » Les explications qui
nous ont été fournies sur place
et sous le sceau de l’anonymat,
« c’est que les essais pour
introduire l’eau de mer dessalée n’ont pas été concluants.
Des canalisations ont éclatées
çà et là. Pour ces essais, les
forages devaient être fermés
».
A. L
maraudeurs, qui hantent les
lieux, ont installé des ampoules
électriques pour éclairer leur
cité.
Les habitants des deux
quartiers souhaitent que les
autorités locales se penchent
sur ces deux problèmes cruciaux : l’éclairage public, et
l’aménagement des voies-, et
faire en sorte que cessent la
marginalisation, et le mépris
qu’ils subissent, depuis plusieurs mois.
A. L.
Vaste campagne de prévention
sibilisation a porté essentiellement sur les
différents risques provoquant les accidents, tels les points noirs, la densité du
trafic, et les fréquents embouteillages
signalés en ces endroits.
A titre d’illustration, les ronds-points des
quartiers, et les Castors, côté est de la
ville de Relizane, figurent parmi ces zones
d’engorgement choisies par les services
de la sécurité publique de la Sûreté de
wilaya pour rappeler à certains conducteurs les risques pouvant être engendrés
par leur «comportement négatif au
volant». Des conseils sont également prodigués aux piétons, ainsi qu’aux élèves
des différents établissements scolaires, à
l’instar du collège Benama qui a abrité,
prochainement, une séance de sensibilisation à la prévention routière.
«Les élèves sont d’excellents messagers de la culture de la sécurité routière»,
a souligné notre source d’information.
L’excès de vitesse, le non-respect des
feux tricolores, la circulation en sens interdit, l’usage du téléphone portable pendant
la conduite, et le non-port de la ceinture de
sécurité, constituent les principales infractions relevées par les services compétents, a-t-il relevé.
A.L.
Pour améliorer l’enseignement
Réhabiliter en urgence les écoles
ne vaste opération de
réhabilitation et d’équipement d’établissements scolaires de la wilaya de Relizane
vient d’être engagée, a-t-on
appris, dimanche, auprès de la
municipalité
de
Belacel
Bouzegza dans la wilaya de
Relizane.
Il s’agit de neuf écoles primaires réparties à travers les
douars relevant de la dite commune, à savoir, Rehailia 1,
Rehailia Deux, Mekaikia,
Les habitants de
Belacel ont soif
Les associations
sensibilisent
la population
ne vaste campagne de sensibilisation
à la sécurité routière se poursuit,
depuis quelques jours à Relizane, à l’initiative des services compétents de la Sûreté
de wilaya.
«Cette action, basée sur le principe de
police de proximité, a pour objectif de mettre en exergue l’importance du respect du
Code de la route», a-t-on précisé à la
Sûreté de wilaya. «Plusieurs agents, et
cadres de la Sûreté sont mobilisés dans le
cadre de cette campagne ciblant les usagers de la route, et des voies publiques,
automobilistes et piétons», a-t-on expliqué. Les organisateurs de l’action de sen-
U
Commodités de vie
Lutte contre
le cancer à Relizane
Accidents de la route
U
Mercredi 2 mars 2016
Mehafid,
Mouassia
1,
Mouaissai
Deux,Zeguier
Batimate,
et
El
Amir
Abdelkader , a précisé la
même source.
Ces actions, chapeautées
par la direction des équipements publics, portent sur la
rénovation des réseaux divers
(eau potable, énergie, assainissement), la réfection des
sanitaires et la reprise de la
peinture et de l’étanchéité, a-ton précisé.
Une enveloppe supplémentaire a été puisée des programmes communaux de développement (PCD) pour la réparation du système du chauffage
de ces écoles primaires, dont
deux situées au chef-lieu de
commune, a encore ajouté la
même source.
L’équipement de classes
(mobiliers, tableaux, armoires),
la distribution de micro-ordinateurs, et de radiateurs de
chauffages avaient été effec-
9
tués à l’aube de la reprise du
deuxième trimestre, a-t-on rappelé.
En matière de nouvelles
infrastructures pour le cycle
primaire, le quinquennat 20152019 sera marqué par la
construction de deux groupes
scolaires dans les localités de
Batimate, et Sehari , et de la
réalisation de trois cantines
scolaires, a-t-on fait savoir
notre source d’information.
A.L.
L’association locale «
Nasse El Khier de lutte contre
le cancer a investi, samedi dernier, les trottoirs de la ville de
Relizane, pour sensibiliser les
passants à la prévention de ce
mal, a-t-on constaté. Sur la
place des martyrs mitoyenne
au cinéma Dounyazad , l’association a également dressé une
grande tente pour faire connaître ses activités, et exposé des
équipements médicaux, des
affiches, et des photos dédiées
au moyens de prévenir l’apparition de tumeurs malignes, et à
la prise en charge des malades. On assiste également à
des interventions de médecins,
et des projections de vidéo
illustrant l’importance du diagnostic précoce du cancer.
L’objectif de l’association est
d’accompagner les malades
atteints de cancer, de sensibiliser les citoyens au caractère
vital du diagnostic précoce, et
de présenter les différents traitements pratiqués aujourd’hui,
a indiqué le Dr.Zaoui, président
de l’association susmentionnée. Créée dans les années
2001 par des médecins et des
paramédicaux, cette association a initié de nombreuses rencontres, séminaires, et caravanes de sensibilisation à travers
les communes de la wilaya de
Relizane.
A.L.
Culture
Mercredi 2 mars 2016
TR de Tizi Ouzou
Gestion des biens
culturels
Une structure
à Khenchela
Une antenne de l’Office national
de gestion et d’exploitation des biens
culturels protégés (OGEBC) sera créée
à Khenchela, a annoncé, lundi,
le ministre de la Culture, Azzedine
Mihoubi, au cours d’une cisite
d’inspection dans cette wilaya.
La décision a été prise par le ministre
sur le site des vestiges numides de
Kasr El Kahina, dans la commune de
Baghaï, où les ruines, a indiqué le
ministre, “doivent être valorisées” par
l’OGEBC, qui aura pour mission de
les entretenir et de les préserver.
Des fouilles archéologiques sur plusieurs sites historiques de la wilaya de
Khenchela figureront sur l’agenda
2016 du ministère de la Culture,
a encore affirmé M. Mihoubi, ajoutant
que des équipes spécialisées seront
dépêchées dans la région pour “mieux
connaître ces vestiges, les valoriser
culturellement, et touristiquement
et éventuellement les classer”.
Dans une intervention sur les ondes
de la radio nationale de Khenchela,
le ministre de la Culture a invité les
chercheurs activant dans le domaine
archéologique à s’intéresser à
“toutes les phases historiques
de l’Algérie” et à “ne pas focaliser
sur la période romaine”.
Il a aussi estimé qu’il était “temps de
recourir aux nouvelles techniques en
matière de recherches archéologiques”.
Les associations culturelles doivent,
a-t-il également considéré, exploiter
les structures du secteur de la culture
et proposer des “programmes utiles”
afin de bénéficier du soutien moral,
et matériel de son département.
Le ministre a insisté sur le fait que
les administrations du secteur de la
culture “n’ont pas vocation de produire
de la culture mais de mettre en place
les conditions nécessaires à son
rayonnement”. M. Mihoubi a inspecté,
au cours de sa tournée, plusieurs équipements culturels dont la bibliothèque
d’El Hamma, qui, a-t-il insisté, doit être
“exploitée davantage en consentant
plus d’efforts en vue d’impliquer les établissements scolaires. Le ministre a
également lancé, symboliquement, les
travaux de réalisation d’un laboratoire
pour la promotion et la préservation du
patrimoine culturel.
La pièce de Faiza Maameri
subjugue le public !
La pièce “ El Hidjra “ ou la tragédie, création chorégraphique contemporaine
de Faiza Maameri, a été samedi dernier au théâtre régional Kateb Yacine
de Tizi-Ouzou, en hommage aux réfugiés de guerre de par le monde.
Par Roza Drik
et incessant fait
d’actualité ronge les
pays
arabes,
d’Afrique. Nous assistons
impuissants à un déferlement de migrants Syriens,
Tunisiens, Lybéens, Turcs...
vers l’Europe qu’ils qualifient
d’Eldorado fuyant les bombardements, les assassinats, et autres crimes impunis, ce génocide humanitaire. “ Je suis profondément
touchée par cette invasion
humaine, et j’ai choisi l’art, la
chorégraphie, notamment,
pour comprendre ce qui se
passe dans le monde, par la
danse contemporaine qui se
rapproche du théâtre, et qui
englobe ces différentes
formes de danses : classiques et autres”, nous
C
avoue la chorégraphe.
L’expression et l’émotion
comptent énormément dans
cette œuvre qui est scindée
en quatre tableaux distincts
à savoir : la décision de partir: une histoire tout à fait
banale d’un couple : Farid
Raissi dans le rôle du père,
Sonia Benaicha dans le rôle
de la mère, et Camélia
Saadi (l’enfant).
Le mari consulte sa femme
après avoir pris la décision
de partir.” La gestuelle du
couple fait comprendre à
l’enfant qu’un accord est
passe entre les parents. “
Alors, c’est ... la traversée.
Un autre moment dur non
seulement pour l’enfant,
mais pour les trois avec le
vent, la mer, l’angoisse...
Plusieurs personnages :
couples, familles entrent en
scène. Des mouvements
sont exécutés par les danseurs pour expliquer au
public qu’il s’agit d’une traversée qu’il faut réussir
sinon la mer s’occupera
d’eux».
Les lumières sont éteintes.”
Le troisième tableau est l’arrivée avec la levée du jour.
Ils se retrouvent sur une
autre terre. Une terre étrangère. Les danseurs s’expriment par des mouvements
de
danse
énergiques,
énerves, pour se redonner
courage et confiance. Le
tout est suivi de la musique
qui accentue la cadence des
mouvements pour finalement baisser le rythme avec
le quatrième et dernier
tableau: “ la frontière, le barrage, les forces de l’ordre...”
Les migrants s’arrêtent. Ils
sont face à ce mur de policiers qui semblent leur dire :
“ Arrêtez ! Vous êtes dans
un autre pays! “
Ils n’ont plus le choix. Ils
s’expriment par le geste, le
regard. Ils se résignent.
L’enfant innocent ne comprend rien à cette nouvelle
situation.
Il s’interroge : “ Pourquoi ce
mur de policiers armes?
C’est la même Terre, non !”
Dans sa naïveté d’enfant, il
force le barrage, regarde les
migrants qui le suivent !” Le
message de Paix est transmis par cette enfant au
regard pétillant d’espoir et
de vie ! La chorégraphie a
duré vingt-cinq minutes, et
a été poursuivie d’intérêts
couronnées
avec
des
applaudissements.
R.D.
“Yadra !” à Oran
Dédié au spectacle algéro-franco-allemand
e spectacle algéro-français-allemand “yadra”
s’est joué, lundi soir au
théâtre Abdelkader Alloula
d’Oran, à guichet fermé, dans
une salle comble composée
en grande majorité de jeunes.
Sous le slogan “Le dialogue
interculturel comme préalable
à la citoyenneté méditerranéenne”, la représentation est
plus qu’un spectacle. “Yadra”,
est un mouvement, l’expression d’un contact et d’un
échange entre la jeunesse de
trois pays, l’Algérie, la
France, et l’Allemagne, ayant
un objectif commun.
En effet, trente jeunes
artistes, journalistes, étudiants, travailleurs sociaux
des trois pays se sont rencon-
L
trés par le biais des associations “Une terre culturelle” de
Marseille (France), “Istijmam”
d’Oran (Algérie), et “Bapop”
de Berlin (Allemagne) pour
“confronter leur histoire commune et favoriser sa compréhension, pour réfléchir dans
une intelligence partagée, et
sereine à un avenir commun”,
indiquent les organisateurs du
spectacle, soulignant que l’objectif est de travailler
ensemble à la mise en place
d’outils concrets, innovants ,et
créatifs pour favoriser les
échanges entre les trois pays.
“Yadra” est un spectacle pluridisciplinaire où la vidéo
accompagne les participants
sur scène où des personnages fictifs ou réels témoi-
gnent de leur expérience de
l’Autre, de l’Ailleurs, et de l’interculturel.
Les personnages jouent avec
les mots et les sons des trois
langues respectives, mais
également avec les idées, et
les expériences communes,
livrant des réflexions sur l’histoire, la société et la politique
avec un humour tantôt caustique, tantôt bon enfant.
Dans une mise en scène très
novatrice, les acteurs algériens, français et allemands
s’expriment autour d’un lieu
commun mais insolite : des
toilettes publiques, considérées comme une “zone libre”,
où chaque acteur raconte sa
vie en arabe, en français et
en allemand, donnant lieu à
10
des situations drôles, et
angoissantes à la fois, mais
exprimant tout de même des
liens entre les jeunes de trois
nationalités différentes.
Ces liens parfois improbables
mais réels, ne serait-ce que
du point de vue de l’histoire
commune entre algériens et
français, et entre allemands
et français et où l’improvisation est reine, mais efficace.
L’idée du spectacle est venue
du travail de réconciliation
entrepris par la France, et
l’Allemagne après la seconde
guerre mondiale et symbolisé
par l’Office Franco-allemand
pour la Jeunesse (OFAJ).
“Ce travail constitue à nos
yeux une source d’inspiration
pour se souvenir et construire
un avenir partagé entre les
jeunesses franco-algériennes.
Nous sommes convaincus
que l’efficacité d’un rapprochement interculturel entre les
jeunes permettra, comme
peut en témoigner l’OFAJ,
de bâtir un dialogue réciproque, et équitable et, par
conséquent, une citoyenneté
euro-méditerranéenne”, ajoutent les organisateurs.
Pour l’année 2016, les
objectifs des organisateurs
est de s’appuyer sur le
spectacle comme un outil
pour multiplier les débats
entre, et au sein des sociétés
concernées, et de récolter
le plus grand nombre de
témoignages possibles.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Culture
Promotion d’artisanat à Sidi Bel-Abbès
Fourniture de la
matière première
La ministre déléguée auprès du ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme
et de l’Artisanat, chargée de l’artisanat, Aicha Tagabou a évoqué, lundi à Sidi BelAbbès, la possibilité d’une convention avec la Confédération nationale des éleveurs,
pour fournir aux artisans une matière première de qualité pour le tissage.
n marge de sa visite dans la
wilaya, la ministre déléguée a
déclaré à la presse “nous
avons tenu dernièrement une rencontre
avec la Confédération nationale des
éleveurs où nous avons débattu de la
possibilité de signer une convention à
l’avenir, en vue d’assurer la disponibilité
de la matière première à l’activité de
tissage, dont la laine de qualité”.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre
des démarches de son département
ministériel visant à réunir tous les
moyens et conditions pour relancer l’artisanat, a-t-elle souligné.
Mme Tagabou a indiqué que ses services ouvrent à soutenir et à encourager
les artisans pour diversifier leurs activités artisanales, tout en affirmant que
cette stratégie est susceptible de rendre
le secteur capable de contribuer à la
E
Musique
redynamisation de l’économie nationale. “Notre politique consiste à soutenir la commercialisation des produits
artisanaux en encourageant la qualité,
et l’exportation”, a encore souligné la
ministre ajoutant :”nous allons faire
appel à des expériences nationales en
matière d’exportation des produits en
les développant selon les exigences du
marché international dans ce domaine”.
La ministre a visité une unité de production des tapis traditionnels dans la
commune de Mostéfa Benbrahim,
relancée, il y a quelques mois. Cette
unité était à l’arrêt, depuis 1996 après
26 ans de service. Mme Tagabou a
promis d’accorder une aide à cette
unité industrielle artisanale réputée
dans le passé pour l’exportation de
variétés de tapis traditionnels de qualité produits par le métier à tisser.
Relevant auparavant du secteur agricole, elle a été relancée par l’APC de
Mostéfa Benbrahim. La ministre a présidé ensuite l’ouverture d’une journée
d’étude sur les assurances professionnelles dans le domaine de l’artisanat et
des métiers, exhortant à cette occasion
la nécessité de faire bénéficier les artisans des avantages relatifs à la sécurité sociale. Elle a aussi remis des arrêtés de locaux à usage professionnel, et
des diplômes et des prix aux grands
artisans de la wilaya de Sidi Bel-Abbés.
En outre, elle a présidé une cérémonie
de signature d’une convention de coopération entre les chambres locales
(artisanat, commerce, et industrie, agriculture et la pêche). Mme Aicha
Tagabou a visité des structures d’artisanat, où se tiennent des expositions de
produits locaux et nationaux.
Cinéma canadien
“ Deadpool ”
occupe
toujours
la tête
Le film “Deadpool”, sur les aventures d’un anti-héros de Marvel à l’humour noir, occupe toujours la tête du
box-office nord-américain pour un
troisième week-end d’affilée, selon
les chiffres définitifs publiés lundi par
la société Exhibitor relations.
Sur les trois jours de vendredi à
dimanche, la trajectoire déjantée de
ce super-héros corrosif au langage
fleuri a généré 31,15 millions de dollars de recettes.
Avec 285,3 millions de dollars en 17
jours d’exploitation seulement, il est
déjà le troisième film interdit aux
moins de 17 ans (non accompagnés)
de l’histoire en termes de recettes.
Il reste encore à distance respectable d’”American Sniper” (350 millions
de dollars), et de “La Passion du
Christ”, qui détient le record dans
cette catégorie avec 370 millions de
dollars aux guichets sur le seul territoire nord-américain.
Ce week-end, la nouveauté “Gods of
Egypt”, l’histoire d’un affrontement
entre divinités dopée aux effets spéciaux, s’est contentée de la seconde
place, avec 14,1 millions de dollars
de recettes.
Suit “Kung Fu Panda 3”, troisième
volet de la saga du panda Po, qui
doit affronter un nouveau puissant
ennemi, crédité de 8,9 millions de
dollars de recettes portant son total
à 128,4 millions en cinq semaines.
“La Résurrection du Christ”, réalisé
par Kevin Reynolds avec Joseph
Fiennes, est quatrième avec 6,8 millions de recettes.
Le film raconte la chasse à
l’homme conduite par un centurion
romain, après la crucifixion de Jésus,
et la disparition de son corps, avant
sa résurrection. La nouveauté
“Triple 9” s’immisce en cinquième
position. Ce thriller violent mêlant
flics corrompus, gangs, mafia,
et quelques policiers intègres,
servi par une distribution prestigieuse
(Kate Winslet, Woody Harrelson,
Chiwetel Ejiofor, etc) a enregistré
6,1 millions de dollars pour son
premier week-end à l’écran.
Engouement au spectacle de Hindi Zahra à Alger
es mélomanes algérois
étaient invités lundi soir
à découvrir sur scène
l’univers musical empreint
d’énergie, d’émotions, et d’influences diverses de la chanteuse franco-marocaine Hindi
Zahra, qui se produisait pour
la première fois en Algérie.
Organisé par l’Agence algérienne pour le rayonnement
culturel (Aarc), ce premier
spectacle de Hindi Zahra, qui a
attiré un public averti et très
nombreux, s’est déroulé à guichets fermés, tous les billets
ayant été vendus plusieurs
jours auparavant.
Sur scène la voix soul de la
chanteuse qui véhicule toutes
les émotions de ses textes se
pose sur un univers musical à
la croisée des chemins entre
le jazz, le reggae, le rock et la
folk en plus d’influences ryth-
L
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
miques, ou de sonorités
maghrébine, africaine, touareg
et latino. Le programme choisi
par Hindi Zahra pour cette soirée est essentiellement issu
de ses albums “Hindi Zahra”
(2009) et “Handmade” (2010)
avec des titres comme
“Beautiful tango”, “Try”, ou
encore “Imik Si Mik”.
En plus de sa voix exceptionnelle, l’artiste qui chante si bien
en Anglais, en Français, en
Tamazight qu’en Arabe dialectal, séduit également le public
par son jeu de scène fait de
danses discrètes oscillants
entre des pas folk, orientaux
ou berbères et la “jedba” donnant au spectateur l’impression
d’être en transe, transportée
par sa musique et ses textes.
La chanteuse accompagnée
de ses musiciens (guitare,
basse, batterie percussions,
claviers et cuivres) a également présenté quelques titres
de son dernier né “Homeland”
sorti en 2015 dont “Any Story”,
“Un jour” et “Dream”.
11
Dans ce nouvel opus, la chanteuse qui dit avoir “replongé
dans sa culture marocaine et
ses origines touareg” a introduit des sonorités franchement
inspirées de l’Assouf du
groupe mythique “Tinariwen”
avec un habillage plus rock
que blues, ainsi qu’un petit
clin d’£il à la musique gnawa,
avec de discrets tintements de
karkabou.
Fan de cette voix de diva de
jazz et de soul music, le public
de la salle Ibn Zaydoun a eu
le plaisir de découvrir sur
scène une “artiste universelle”
aussi proche de certaines icônes du rock que de la culture
et de la musique maghrébine.
Chanteuse, plasticienne et
actrice, Hindi Zahra qui est née
dans une famille de musiciens
et de mélomanes, a sorti son
premier album en France en
2009, avant de recevoir deux
fois le prix du meilleur album
de musique du monde lors
des “victoires de la musique”
en 2011, et 2016.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Actualité
Mercredi 2 mars 2016
Mercredi 2 mars 2016
QUALIFIÉ DE " JOURNAL-ÉCOLE ", QUI DONNE LEUR CHANCE AUX JEUNES
DIPLÔMÉS ET FORME LES TALENTS DE DEMAIN
" TRIBUNE DES LECTEURS "
SOUFFLE SA SEPTIÈME BOUGIE
C'EST DANS
UNE AMBIANCE
FAMILIALE
ET CONVIVIALE
QUE " TRIBUNE
DES LECTEURS "
A FÊTÉ SON
SEPTIÈME
ANNIVERSAIRE.
Par Assia Mekhennef
D
Phs. Hafida H
es personnalités du
monde médiatique et
politique ont marqué
leur présence ; on peut
citer entre autres ; des députés
représentants du parti du Front de
libération nationale à savoir : M.
Boualem Boussmaha, M. Bachir
Chakib Djouhri, M. Said Lakhdari,
M. Noureddine Belmeddah et le
Directeur du journal arabophone "
El Hiwar ", M. Abdelmalek
Graine. La cérémonie a été marquée, aussi, par la présence de la
gente féminine, nous citons à titre
d'exemple des cades à
l'Assemblée populaire nationale. Ravis de partager ce
moment précieux, les invités
ont félicité toute l'équipe du
journal. Les invités ont évoqué donc, la lourde mission
que portent les journalistes
sur leurs épaules en leur souhaitant une bonne continuation. M. Lakhdari qui s'est
exprimé, à cette occasion a
souligné que : " personnellement je n'ai jamais osé attaqué un journaliste en justice,
parce qu'il travaille pour l'intérêt de ce pays ". Cette
charmante cérémonie a été
une occasion en or de rappeler le rôle-phare que joue le
journal pour former les jour-
12
nalistes dont brillent aujourd'hui
dans de " grands médias ". Tribune
des Lecteurs, qui a fini par acquérir ses lettres de noblesse et par se
faire une bonne place au soleil,
avec un lectorat fidèle, une ligne
éditoriale patriotique mais critiques de manière constructive
envers l'Exécutif, a encore de
beaux jours devant lui. Le
Directeur de publication à "
Tribune des lecteurs ", M.
Mohamed Abdoun, a déclaré: " J'ai
vu grandir ce journal que je porte
dans mon cœur ".
Une équipe plusieurs fois renouvelée est l'une des caractéristiques de
notre journal qui a été, pour beaucoup de journalistes et de techniciens, une première expérience
professionnelle, pour se retrouver,
après, dans d'autres titres de presse
et progresser dans leur carrière. A
cet effet, il faut souligner, encore,
que le quotidien " Tribune des lecteurs " a gagné sa place dans la
scène médiatique, malgré une rude
concurrence et un environnement
souvent instable, et ce grâce à son
objectivité et aux efforts consentis
de tout l'effectif du journal, que ce
soit des anciens ou des nouveaux
éléments. Tribune des Lecteurs,
fort d'une équipe dynamique,
jeune, déterminée et voulant toujours aller de l'avant, engrange
compétence et expérience afin d'aller toujours de l'avant, car l'aventure continue. Ces sept années
d'existence ne sont que le prélude
d'une grande aventure qui ne fait
que commencer…
A.M.
13
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Économie
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Coopération algéro-namibienne
Industrie et mines au menu
Les opportunités de
partenariat industriel et
minier ont été au centre
des entretiens qu’a eus
lundi à Alger le ministre de
l’Industrie et des Mines,
Abdesselam Bouchouareb,
avec le vice-Premier
ministre et ministre des
Relations internationales et
de la Coopération de
Namibie, Netumbo Nandi
Ndaitwah, indique un
communiqué du ministère.
ors de cette audience, les deux
parties se sont félicitées de la
qualité des relations bilatérales,
et de la coopération, qui reflète la qualité
des liens historiques, qui unissent
l’Algérie, et la Namibie, précise le communiqué.
A cette occasion, M.
Bouchouareb a émis le souhait de voir la
coopération économique entre les deux
pays se hisser au niveau des relations
politiques pour l’intérêt des deux pays.
A cet effet, il a précisé que “les deux parties vont prospecter les opportunités de
partenariat industriel à développer
notamment dans le secteur des mines,
L
pour lequel la coopération algéro-namibienne pourrait être un domaine privilégié”, ajoute la même source. De son
côté, Mme Nandi Ndaitwah a souligné
que sa visite en Algérie entre dans le
cadre du renforcement de la coopération au plans politique, et économique,
et qui connaitra un essor avec l’ouverture prochaine d’une représentation
diplomatique de la Namibie à Alger, ce
qui permettra de consolider cette coopération notamment dans le domaine économique. Mme Nandi Ndaitwah a
déclaré que lors du Sommet de l’Union
Africaine il a été décidé que 25% des
ressources naturelles seront exploitées
localement, et non exportées pour
apporter de la valeur ajoutée. A cet
effet, la Namibie qui a des ressources
minières comme l’Algérie pourrait profiter de l’expertise algérienne dans ce
domaine. Enfin, les deux parties ont
convenu d’organiser des rencontres
entre les investisseurs des deux pays
pour procéder à une prospection des
opportunités d’investissement aussi
bien en Algérie qu’en Namibie.
Zones industrielles
Priorité pour le secteur mécanique
es activités liées à la mécanique, dont l’automobile
essentiellement, seront considérées comme prioritaires dans
l’affectation du foncier des
zones industrielles, qui seront
ouvertes prochainement, a
affirmé, lundi, un haut responsable auprès du ministère de
l’Industrie et des mines. La
priorité à accorder aux opérateurs de cette filière industrielle
profitera aussi bien aux entreprises faisant du montage
qu’aux sous-traitants, a précisé
le directeur de la promotion de
l’investissement de ce ministère, M. Amar Agadir, lors d’une
conférence organisée en marge
du 10ème salon international
de l’après-vente et des services
pour véhicules “Equip Auto”, qui
se tient du 29 février au 3 mars
au Palais des expositions (Pins
maritimes). Selon lui, il s’agit
d’une démarche qui s’inscrit
dans le cadre des actions
visant à encourager l’investissement, tout particulièrement
dans le secteur automobile.
De son côté, le directeur géné-
L
ral de la Bourse de la sous-traitance, M. Aziouz Laïb, a fait
savoir que l’Algérie comptait
actuellement une centaine de
sous-traitants capables d’accompagner le développement
de l’industrie automobile, et
mécanique. Parmi ces entreprises de sous-traitance, une
dizaine intervient dans l’industrie naissante du montage de
Partenariat
L’Algérie
privilégiée
par l’AIEA
tramways, a-t-il précisé tout en
admettant qu’il reste du chemin
à parcourir pour développer efficacement le secteur de la
sous-traitance, notamment à
travers
la
formation.
Présent à cette rencontre, le
directeur de la région Maghreb
pour le groupe spécialisé dans
les statistiques automobile
GIPA, M. Quentin le Hetet, a
e directeur général de l’Agence
internationale de l’énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a qualifié
l’Algérie de partenaire “très important” pour cette Agence onusienne.
“L’Algérie est un partenaire très
important pour l’AIEA, et la relation
bilatérale entre les deux parties est
excellente”, a déclaré, lundi, M.
Amano au terme de son entretien
L
14
considéré que le marché algérien du service après-vente et
de la pièce de rechange avait
un bel avenir devant lui. A ce
propos, il a indiqué que l’automobiliste algérien parcourt
20.000 kms par an, soit 62% de
plus comparativement aux
automobilistes d’un grand nombre de pays développés dont le
Royaume-Uni où l’automobiliste
moyen ne dépasse pas les
12.000 kms annuellement. Cela
s’explique essentiellement par
la densité et la performance des
transports publics (métro, transport ferroviaire...) dans les pays
développés, se traduisant par
un recours relativement moins
fréquent aux véhicules particuliers.
“Cette
propension
à
conduire beaucoup (en Algérie)
a pour effet d’user plus rapidement les composants des voitures. Ce qui représente une
opportunité pour la filière des
services après-vente, et de la
pièce de rechange”, selon M. le
Hetet, qui a observé que 52%
du parc automobile algérien a
avec le secrétaire général du ministère des Affaires
étrangères,
Abdelhamid Senouci Bereksi. Il a
ajouté que l’Algérie, et l’AIEA ont des
projets “très importants”, et travaillent
en “étroite collaboration”, précisant
que sa visite en Algérie sera une
opportunité, pour “renforcer davantage” cette relation. Le directeur
général de l’AIEA effectue une visite
plus de 10 ans d’âge. Lors de
son intervention, le vice-président de l’Association des
concessionnaires automobiles
algériens (AC2A), M. Mourad
Oulmi, a tiré la sonnette
d’alarme sur la propagation des
pièces de rechange contrefaites
en Algérie, et les préjudices
multiformes engendrés. Selon
lui, les concessionnaires automobiles prennent en charge
20% des véhicules en matière
de service après-vente, et de
pièces de rechange, alors que
le reste du parc national est
quasi-alimenté par les vendeurs
de pièces contrefaites.
Il a alors appelé les importateurs des pièces de rechange
authentiques
à s’organiser
pour éviter que le marché ne
soit davantage submergé des
pièces contrefaites, tout en
mettant en garde que si aucune
action de ce genre n’était prise,
l’AC2A va agir. Le 10ème salon
Equip Auto accueille 350 entreprises dont 80% sont des
sociétés étrangères représentant une vingtaine de pays.
de travail de deux jours en Algérie au
cours de laquelle, il aura des entretiens avec de hauts responsables
algériens sur “les voies, et moyens du
renforcement de la coopération technique entre l’Algérie et l’AIEA dans le
domaine des utilisations pacifiques
de l’énergie nucléaire”, avait indiqué
le ministère des Affaires étrangères
dans un communiqué.
Économie
Mercredi 2 mars 2016
Travail en Chine
Transports à Oran
La productivité
a augmenté
de 6,6% en 2015
Les projets seront
livrés à temps
Le ministre des Transports,
Boudjemaa Talai, a affirmé,
lundi à Oran, que tous les
projets du transport aérien,
maritime et ferroviaire en
cours de réalisation dans la
wilaya seront “livrés dans les
délais impartis”, eu égard à
la disponibilité du
financement et des moyens.
ans une déclaration à la presse au
terme de sa visite d’inspection
dans la wilaya, le ministre a
annoncé que la nouvelle aérogare de l’aéroport international “Ahmed Benbella”
d’Oran, en cours de réalisation, sera mise
en exploitation en 2017. Des explications
sur l’état d’avancement des travaux de
réalisation de cette aérogare ont été fournies au ministre. Cette infrastructure sera
dotée d’une capacité de 3,4 millions de
passagers par an, a indiqué le chef du projet. M. Boudjemaa Talai a inspecté le
chantier de la réalisation de la nouvelle
tour de contrôle de l’aéroport international
d’Oran dont le taux d’avancement a atteint
50 pour cent. D’autre part et suite aux
explications fournies sur le projet d’extension du port d’Arzew, le ministre a insisté
sur le lancement des travaux, et sa livraison en 2018. Cette infrastructure sera
D
réservée à l’exportation des produits minerais et sidérurgiques. Le projet de ligne
ferroviaire reliant la zone industrielle
d’Arzew et la ville sera livré en juin 2016,
a indiqué M. Boudjemaa Talai.
Réalisée par l’Agence nationale des
études et suivi de réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF), cette
ligne longue de 3,7 kilomètres sera exploitée à une vitesse de 80 km/heure et sera
dotée d’équipements de signalisation
moderne, a-t-on ajouté. Inspectant le projet
de réalisation du quai du port d’Oran pour
la navette Oran-Ain Turck (ouest de la
wilaya), le ministre a insisté sur l’ouverture
de cette ligne en juillet prochain, soit en
saison estivale. M. Talai a également visité la gare routière de transport de voyageurs à proximité de hai “Dhaya” qui sera
mise en service en mars prochain, ainsi
que le projet d’extension du terminal des
containers du port d’Oran dont les travaux
sont en état d’avancement.Il a inauguré,
en outre, le nouveau siège de la direction
des transports à la cité administrative à
l’Est de la ville d’Oran.
La productivité du travail
de la Chine a augmenté de
6,6% en glissement annuel en
2015, selon des chiffres officiels
publiés lundi. La productivité du
travail a atteint 76.978 yuans
(11.842 dollars) par personne
l’année dernière, en hausse de
4.733 yuans par rapport à 2014,
marquant la cinquième augmentation annuelle consécutive,
a indiqué le Bureau d’Etat des
statistiques (BES). Fin 2015, la
population active totale de la
Chine avait atteint 774,51 millions, selon le BES, cité par
l’agence Chine-Nouvelle. La
Chine a créé 13,12 millions de
nouveaux emplois pour les
habitants urbains en 2015,
alors que le taux de chômage
enregistré dans les villes était
de 4,05% fin 2015, selon la
même source. L’économie chinoise a augmenté de 6,9% en
glissement annuel en 2015, soit
l’expansion annuelle la plus
faible en 25 ans, avec un PIB
totalisant 67.670 milliards de
yuans.
Par ailleurs, plus
de 13 millions de nouveaux
emplois ont été créés pour les
habitants urbains en Chine en
2015, a déclaré lundi un haut
responsable du gouvernement.
Yin Weimin, ministre chinois des
Ressources humaines, et de la
Sécurité sociale, a indiqué, lors
d’une conférence de presse,
que la Chine avait créé plus de
13 millions de nouveaux
emplois pour les habitants
urbains chaque année, depuis
2013, bien que l’indice de 2015
ait été inférieur de 0,8% par
rapport à l’année précédente.
Exportation
L’Angola s’intéresse aux tracteurs
de Constantine
e ministre des Relations extérieures
de l’Angola, Georges Rebelo Pinto
Chikoti, s’est dit lundi à Constantine “très
impressionné par les performances” de
l’usine de fabrication de tracteurs agricoles à Oued Hamimine, indiquant que
ces produits étaient susceptibles de
constituer un domaine de coopération
entre les deux pays.
Dans une déclaration à l’APS, en marge
d’une visite dans les ateliers
de
l’Entreprise algérienne de fabrication de
tracteurs (ETRAG), à Oued Hamimime,
près d’El Khroub, M. Rebelo Pinto
Chikoti s’est dit “très impressionné par
les performances de cette unité
publique” produisant des véhicule de
marque Massey-Ferguson. “L’Angola et
L
l’Algérie (à) cherchent à diversifier leur
économie à travers, entre autres, la
maîtrise des métiers agricoles”, a souligné le ministre angolais, mettant l’accent sur “l’importance de l’industrie de
fabrication de tracteurs agricoles dans la
concrétisation de cet objectif”.
M.
Georges Rebelo Pinto Chikoti a également visité le laboratoire pharmaceutique “UPC”, dans la zone industrielle
“Palma”, spécialisé dans l’importation,
la distribution et, très prochainement, la
production de produits pharmaceutiques. En visite à Constantine depuis
dimanche, le ministre angolais s’est
rendu, entre autres, au théâtre régional,
au palais Ahmed Bey, au pont de Sidi
M’Cid, et au Monument-Aux-Morts.
Russie
Une baisse du PIB de 1% à 3% attendue
a banque centrale de Russie prévoit
une contraction du produit intérieur
brut (PIB) comprise entre 1%, et 3% cette
année, a indiqué lundi sa présidente
Elvira Nabioullina. Le PIB du pays, très
dépendant des hydrocarbures, a déjà
reculé de 3,7% en 2015 du fait de la
dégringolade des cours du pétrole et des
sanctions liées à la crise ukrainienne. La
dégradation du marché pétrolier en début
d’année a assombri les perspectives
L
pour 2016. “En fonction des scénarios, la
prévision préliminaire de la Banque de
Russie concernant la baisse du PIB en
2016 est entre 1% et 3%”, a déclaré Mme
Nabioullina, citée par l’agence Interfax.
“Dans notre scénario de base, nous
voyons une possibilité de revenir à des
rythmes de croissance positifs d’ici à la
fin de l’année, au quatrième trimestre”,
a-t-elle ajouté. Dans son rapport mensuel
publié lundi, le ministère de l’Economie
estime que le PIB a baissé en janvier de
0,1% par rapport à décembre en données
corrigées des variations saisonnières et
de 2,5% par rapport à janvier 2015. Alors
que la crise a fortement affecté le niveau
de vie des Russes, le gouvernement
cherche à mettre en place un “plan anticrise” pour soutenir l’activité mais se
heurte au manque de marge de
manœuvre budgétaire en raison de la
baisse des rentrées pétrolières. Le prési-
15
dent Vladimir Poutine a promulgué lundi
une loi votée dans l’urgence par le
Parlement vendredi qui augmente les
taxes sur les carburants, dont le prix
devrait augmenter de 7% à 8%. Le
ministre des Finances Anton Silouanov a
évoqué lundi la possible cession de
10,9% du capital du producteur des diamants Alrosa dans le cadre d’un plan de
privatisation qui pourrait aussi concerner
les pétroliers Rosneft , et Bachneft.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
FAF : Réunion du bureau fédéral
La sélection olympique,
le 20 mars à Séoul
Par Rafik Bakhtini
a sélection algérienne
de football des moins de
23 ans (U-23) se déplacera le dimanche 20 mars à
Séoul, en vue de sa double
confrontation en amical face à
la Corée du Sud, les 25 et 28
mars, en prévision des Jeux
olympiques JO-2016 de Rio de
Janeiro, a annoncé lundi la
Fédération algérienne de football (FAF) à l'issue de la réunion statutaire du bureau fédéral au Centre Technique
National de la Fédération
Algérienne de Football à Sidi
Moussa, sous la présidence de
M. Mohamed Raouraoua.
Ces deux rencontres amicales
s'inscrivent dans le cadre du
calendrier de la fédération
internationale de football
(FIFA).
Le tirage au sort du tournoi de
football des JO-2016 aura lieu
le 14 avril prochain à Rio de
Janeiro. Le sélectionneur national, le Suisse Pierre André
Schurmann, et son adjoint
Abdelhafid Tasfaout seront présents à cette occasion, souligne l'instance fédérale.
La sélection olympique algérienne de football avait composté son billet pour les JO2016 en décembre dernier, en
atteignant la finale de la Coupe
d'Afrique des nations CAN2015 disputée au Sénégal (28
novembre-12 décembre), perdue face au Nigeria (2-1).
L'Algérie enregistre son retour
sur le plan olympique après 36
ans d'absence, soit depuis les
JO-1980 disputés à Moscou
(Russie).
Concernant l'Equipe Nationale
A, le bureau fédéral a
approuvé le programme de
préparation de l'équipe nationale en vue des qualifications
de la Coupe d'Afrique des
Nations CAN 2017.
Le match Algérie- Ethiopie
comptant pour la troisième
journée des qualifications de la
CAN 2017 aura lieu le vendredi
25 mars 2016 au stade
Mustapha Tchaker de Blida et
sera arbitré par un quatuor sud
africain.
Par ailleurs, la rencontre
Ethiopie- Algérie, comptant
pour la quatrième journée des
éliminatoires de la CAN 2017
se jouera le mardi 29 mars
2016 à 15h00 (heure algérienne) à l'Addis Abeba
Stadium, dans la capitale éthiopienne. L'équipe nationale se
déplacera en Ethiopie le 27
mars prochain sur un vol spécial de la compagnie nationale,
Air Algérie.
L
De son côté, et dans le cadre
de sa préparation pour les qualifications de la Coupe
d'Afrique des Nations de la
catégorie U17, l'équipe nationale U17 affrontera en amical
les 11 et 14 mars 2016 à Alger,
son homologue d'Egypte.
Deux autres matches amicaux
face à l'équipe tunisienne U17
auront lieu à Alger les 23 et 27
mars 2016.
L'on rappelle qu'au premier
tour des qualifications, l'équipe
nationale U17 affrontera la
Libye au mois de juin prochain
en Algérie.
Quant à l'Equipe nationale
féminine :
L'équipe nationale féminine a
entamé ce lundi un stage de
préparation en vue de son
match aller du premier tour des
qualifications de la CAN 2016
Dames, prévu dimanche prochain face à l'Ethiopie à partir
de 16h00 au stade Omar
Hamadi d'Alger.
L'équipe nationale se déplacera le 22 mars prochain en
Addis Abeba pour affronter
l'Ethiopie au match retour du
premier tour des qualifications
de la CAN 2016, prévu le 26
mars 2016.
D'autre part le Président de la
FAF et l'ensemble des membres de la FAF, adressent leurs
félicitations au à Monsieur
Gianni Infantino à l'occasion de
son élection à la présidence de
la Fédération Internationale de
Football Association (FIFA) lors
du Congrès électif du 26 février
2016 à Zurich (Suisse) et lui
souhaitent beaucoup de succès dans sa difficile et noble
mission, notamment pour
conduire et mener à terme les
importantes réformes indispensables au devenir de l'instance
internationale faitière.
Le Président de la FAF et les
membres du bureau fédéral
félicitent le MO Béjaia pour sa
brillante qualification pour les
seizièmes de finale de la Ligue
des Champions de la CAF.au
cours de cette réunion, la FAF
a appelé la Ligue de football
professionnel (LFP) à renforcer
les mesures d'encadrement
des matchs et ne tolérer
aucune forme de violence dans
les stades ou négligence susceptible de compromettre le
bon déroulement des championnats.
Pour conforter davantage le
système d'encadrement des
rencontres, il a été décidé de
créer un panel de commissaires aux matchs dont le profil et
le niveau doit répondre aux
exigences de la compétition,
précise la même source.
A cet effet, un programme de
recrutement et de formation
sera mis en £uvre par la FAF
avant la prochaine saison sportive pour le football professionnel et amateur.
Du côtyé de la Ligue de
Football Féminin , cette instance organise du 29 février au
2 mars à Alger, en collabora-
MCE Eulma :
Kamel Bouhellal, nouvel entraîneur
Le technicien Kamel Bouhellal est
devenu le nouvel entraîneur du MCE
Eulma (Ligue 2 algérienne de football)
en remplacement de Kamel Mouassa,
dont le contrat a été résilié à l'amiable,
a appris l'APS auprès du président du
club Samir Bourdim.
"Bouhellal vient de s'engager avec
nous jusqu'à la fin de la saison, avec
option de renouvellement en cas de
bons résultats. Il aura comme objectif
d'assurer le maintien", a indiqué le
patron de la formation du "Babiya".
La direction du club et Kamel Mouassa
tion avec le staff technique du
club Paris Saint Germain (section féminine) un séminaire qui
abordera plusieurs thèmes liés
à l'administration, l'entrainement technique et le médical
dans le football féminin.
Le bureau fédéral a examiné et
approuvé les amendements du
règlement des championnats
de football amateur qui seront
publiés sur les sites des ligues
concernées.
Le bureau fédéral a également
examiné et adopté les projets
de statuts des ligues de wilaya
et régionale, qui seront soumis
au Ministère de la Jeunesse et
des Sports conformément aux
dispositions de la loi 13-05
régissant les activités physique
et sportives.
Un calendrier des assemblées
générales de mise en conformité des statuts sera communiqué aux ligues en temps
opportun.
Pour sa part, le président de la
commission fédérale des arbitres, Dr Khelil Hammoum, a
présenté un exposé sur les
activités depuis le début de
l'année 2016, mettant en exergue les opérations réalisées au
niveau des différentes régions
en matière d'examen et stages
de formation.
La CFA organise à partir de ce
mardi un stage pour les arbitres de l'élite, encadré par des
instructeurs internationaux.
Concernant la commission
Médicale, le médecin chef de
ont décidé de mettre fin à leur collaboration à l'amiable en raison des derniers mauvais résultats concédés par
le club des hauts-plateaux.
Lors des huit derniers matchs en
championnat, le MCEE n'a réussi à
récolter que six points, occupant la
10e place avec 26 points, loin derrière
la troisième place occupée par le CA
Batna (38 pts), synonyme d'accession
parmi l'élite. Bouhellal, qui est le troi-
16
la FAF à présenté au bureau
fédéral le plan d'action de la
commission pour l'année 2016
ainsi que l'avancement du projet de développement du centre Médico-sportif du Centre
Technique National de Sidi
Moussa.
Pour le contrôle anti-dopage,
387 contrôles ont été effectués
depuis le début de l'année
2016. Tous les résultats sont
négatifs.
Le bureau fédéral appelle tous
les concernés au respect de
ces contrôles afin d'éradiquer
ce fléau et se félicite de l'absence de violation des règles
de dopage.
24 demandes de sur classement de joueurs émanant de 9
clubs ont été traitées. 6 dossiers ont été refusés pour
insuffisance.
Enfin, une journée médicosportive sera organisée au CT
le 12 avril 2016 ayant pour
thème " Recommandations sur
l'examen cardiologique des
acteurs du football " et " la prévention des blessures musculo-ligamentaires ".
De même que des journées de
formations de contrôle de
dopage, qui seront organisées
les 21, 22 et 23 avril prochain
et qui regrouperont 60 médecins dans le but de couvrir l'ensemble du territoire et de renforcer la lutte contre le dopage.
R.F.
sième entraîneur à diriger l'équipe
cette saison après Noureddine Saâdi
et Kamel Mouassa a entamé ses fonctions lundi à l'occasion de la séance
de reprise", a souligné Bourdim.
Engagé lors de la précédente édition
de la Ligue des champions d'Afrique,
le MCEE s'est fait éliminer à la phase
de poules dans un groupe où figurait
l'USM Alger, l'ES Sétif, et Merrikh du
Soudan.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Mercredi 2 mars 2016
DISCIPLINE :
Championnat d'Algérie amateurs :
Les fauteurs de troubles
seront sévèrement
sanctionnés
Un match à huis clos
pour l'USMM Hadjout,
Benlameri (ES Sétif)
suspendu
L'USMM Hadjout (Ligue 2 algérienne de
football) a écopé d'un match à huis clos pour
"jet de projectiles", alors que le défenseur de
l'ES Sétif (Ligue 1), Djamel Eddine
Benlameri, a été suspendu pour trois
matchs, a annoncé lundi la Ligue de football
professionnel (LFP) sur son site officiel.
Outre cette sanction, le club devra s'acquitter
d'une amende de 200,000 dinars, ajoute la
même source. De son côté, le défenseur de
l'ES Sétif (Ligue 1) Djamel Eddine Benlameri
a écopé de trois matchs de suspension
ferme en plus d'une amende de 30,000
dinars pour "voie de fait", suite à son expulsion lors du match de la 21e journée du
championnat face à la JS Saoura (3-0).
L'attaquant du MO Béjaia, le Sénégalais
Ndoye Mohamed Walid a été suspendu pour
deux matchs fermes pour "jeu brutal" lors de
la réception de l'USM Alger (0-1).
L'entraîneur de l'USM Harrach, Boualem
Charef, expulsé lors du derby face au MC
Alger (0-0), a été suspendu pour un match
ferme en plus d'une amende de 30,000
dinars.
Enfin, les deux pensionnaires de la Ligue 2,
l'OM Arzew et l'Olympique Médéa, se sont
vu infliger une mise en garde pour jet de projectiles en plus d'une amende de 100,000
dinars.
SC QATAR :
es "mesures sévères", voire
"radicales" seront prises à
l'encontre des "fauteurs de
troubles, qui n'ont pas lieu d'exister
dans le football algérien", a assuré à
Alger le président de la Ligue nationale du football amateur (LNFA), Ali
Malek, en réponse à des actes de violence relevés dernièrement lors de
certains matchs de ladite division.
"Les autorités compétentes n'hésiteront pas à sanctionner sévèrement les
fauteurs de troubles, qui salissent
l'image du football algérien en se rendant coupables d'actes de violence", a
affirmé Malek à l'APS en marge de
l'assemblée générale ordinaire de la
LNFA.
A 11 journées de la fin du championnat national amateur, les points valent
leur pesant d'or, aussi bien pour les
clubs qui visent l'accession que pour
ceux qui cherchent à éviter la relégation.
Et puisque la fin justifie les moyens,
certains d'entre eux n'hésitent pas à
recourir à des man£uvres extra sportives, voire à des actes de violence
D
extrême pour engranger les points
nécessaires à la réalisation de leurs
objectifs.
Pas plus tard que samedi, le match
entre la lanterne rouge, la JSM
Chéraga et le leader, le NARB
Réghaïa, disputé au stade de Zéralda
pour le compte de la 19e journée du
championnat
national
amateur
(Groupe Centre) a été arrêté avant
terme suite à des incidents qui ont fait
plusieurs blessés.
Des faits regrettables que le président
de la LNFA a condamné fermement
pendant l'assemblée générale ordinaire de l'instance, espérant pouvoir
travailler main dans la main avec toutes les bonnes volontés pour "en finir
avec le football de la terreur", tel qu'il
l'a lui-même qualifié.
"Les clubs qui veulent des résultats
n'ont qu'à se préparer en conséquence pour atteindre leurs objectifs
dans la légalité et le respect des lois.
Non pas en martyrisant autrui et en
salissant l'image de notre football", a
encore regretté Malek.
Le premier responsable de la LNFA a
tenu à préciser que "le fait qu'un club
investisse beaucoup de temps et d'argent, pour atteindre un objectif défini,
ne lui donne pas le droit de recourir à
la violence, pour rectifier le tir s'il n'arrive pas à l'atteindre dans les règles".
"L'échec est difficile à accepter, surtout pour les personnes qui ont beaucoup investi de leur temps et de leur
argent. Mais les gens doivent apprendre à rester fair-play, quel que soit le
résultat, car le football n'est qu'un
sport. Donc, même si échec il y a, ce
ne sera jamais la fin du monde", a
tenu à rappeler le président de la
LNFA. Malek a conclu en affirmant
qu'il faut "commencer par assainir le
football national", en le débarrassant
de tous les "aspects négatifs" qui le
salissent actuellement pour pouvoir
"aller de l'avant".
Le président de la LNFA n'a pas
dévoilé la nature exacte des sanctions
qui peuvent être prises à l'encontre
des clubs ou personnes réfractaires,
se contentant de "garantir" que les
autorités compétentes "ne mettront
pas de gants" pour faire le nécessaire.
Quatre semaines
d'indisponibilité
pour Halliche
Le défenseur international algérien du
SC Qatar (division 1 qatarie de football) Rafik
Halliche, victime d'une déchirure musculaire
à la cuisse, devra s'éloigner des terrains
pendant quatre semaines, rapportent lundi
les médiaux locaux.
Du coup, Halliche qui se préparait à effectuer
son retour en équipe nationale en vue de la
double confrontation face à l'Ethiopie les 25
et 29 mars dans le cadre respectivement de
la 3e et 4e journée des qualifications de la
Coupe d'Afrique des nations CAN-2017, ne
pourra pas le faire.
Le défenseur central (29 ans) a disputé quatre rencontres avec son club depuis son
retour à la compétition cet hiver. Il avait
contracté une méchante blessure au genou
en mai dernier, l'obligeant à passer sur le billard. Samedi dernier face à Al Mesaimeer
(victoire 3-0) en championnat, Halliche a du
quitter ses coéquipiers au bout de 19 minutes de jeu. L'ancien joueur du NA Hussein
Dey (Ligue 1/Algérie) avait quitté l'Europe
pour le Qatar au cours de l'été 2014. Il avait
porté notamment les couleurs des deux
clubs portugais de Nacional Madeira et
Académica Coimbra.
CAN/Goal-ball (1ère journée) :
)
es
m
da
et
es
m
om
(h
es
nn
rie
gé
al
ns
io
ct
le
sé
Bon début des
es sélections algériennes
de goal-ball (hommes et
dames) ont bien entamé le
championnat d'Afrique des
nations, qualificatif aux
Paralympiques de Rio-2016,
en gagnant leurs matchs de la
première journée, disputée à la
salle OMS de Staoueli (Alger).
La sélection masculine, entraînée par le duo Ahmed
Ferdjouni et Aissa Soualmi,
n'ont eu aucune peine à remporter les deux matchs qu'ils
ont joué, devant respectivement, la Côte d'Ivoire 10-0
(match achevé au bout de 7'
de jeu) et face à l'Egypte 9-5.
L
Lors de son premier match
face à une sélection ivoirienne
en apprentissage, le staff technique algérien a préféré faire
reposer ses titulaires.
"Devant la faiblesse de l'adversaire, nous avons laissé place
aux éléments qui ne jouent pas
souvent (Larbi Abdelhalim,
Imadeddine Ghodman et Ishak
Boutaleb) et mettre au repos
les titulaires, en prévision du
reste du tournoi.", a indiqué
M.Ferdjouni.
L'équipe n'avait besoin que de
sept minute de jeu pour mettre
terme aux débats 10-0 (selon
le règlement de la discipline,
un match de goal-ball est
arrêté une fois le score atteint
un écart de dix buts).
Lors de son second match face
aux redoutables égyptiens, le
staff technique algérien n'a pas
voulu prendre des risques, en
incorporant l'ossature de son
équipe qui a remporté le match
(9-5), malgré un début catastrophique (1-3). Avec deux succès, l'Algérie prend la 1re
place avec (6 points) devant le
Maroc (3pts, moins 1 match),
l'Egypte, Côte d'Ivoire et
Tunisie (0 point).
Chez les dames, la sélection
algérienne a bien débuté le
17
tournoi avec un succès par 100 face au Maroc, battu déjà
dans la matinée par l'Egypte
12-2 (match arrêté avant
terme).
Conduite par la capitaine
Bakhta Benallou, les
Algériennes n'ont pas dépensé
beaucoup d'énergie pour venir
à bout d'une jeune équipe
marocaine, venue beaucoup
plus pour apprendre, selon les
déclarations de son entraîneur.
"Ce n'est que le début. J'ai
expliqué aux joueuses que le
championnat est long, donc il
faut aller doucement et gérer
les matchs. Selon l'adversaire,
on essaye de faire jouer les
éléments qu'il faut, pour pouvoir atteindre la finale", a indiqué l'entraîneur national,
Mohamed Bettahrat.
Quatre sélections en dames et
cinq chez les hommes animent
le championnat d'Afrique des
nations de goal-ball, qualificatif
aux jeux Paralympiques de
Rio-2016. Il s'agit de l'Algérie,
l'Egypte, la Tunisie et le Maroc
pour les féminines, et les
sélections des mêmes pays en
plus de la côte d'Ivoire en messieurs.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Magazine
CUISINE
Soins corporels
Faire une friction
aux huiles essentielles
L
actifs des plantes de
pénétrer très rapidement
dans le sang, constituant
un traitement extrêmement puissant et bénéfique.
Concoctez la préparation de votre choix :
La friction est particulièrement adaptée aux soins
revigorants, destinés à
dynamiser et à procurer
énergie et vitalité. Les hui-
les essentielles de Menthe
poivrée, de Thym, de
Girofle, de Romarin sont
les plus indiquées pour ce
type de résultat.
Quand faire les frictions
:
Les frictions sont à effectuer de préférence le
matin pour un réveil tonique, au cours de la journée pour combattre un
moment de fatigue passa-
COIN
Page animée par Cylia Tassadit
es produits de soin
corporel peuvent
être utilisés de
diverses façons, selon la
nature de la base et l'effet
souhaité : onction, ajout
dans l'eau du bain, massage, mais aussi friction...
Une préparation alliant
huile végétale et huiles
essentielles et appliquée
grâce à cette dernière
technique permet aux
gère, avant et après une
activité physique pour
réchauffer les muscles et
les détendre de manière
efficace.
Comment procéder :
Versez un peu du mélange
au creux de votre main, et
frottez celle-ci contre l'autre paume afin de réchauffer le produit et de le
répartir. Procédez au massage sur la zone choisie,
en frictionnant la peau
vigoureusement, de haut
en bas puis en cercles ;
l'épiderme doit rosir et
s'échauffer sous l'effet du
geste. Faites durer la friction plusieurs minutes, afin
de faire parfaitement
pénétrer l'huile.
A savoir :
Les zones du corps sensibles à la friction sont diverses et dépendent des
besoins : les pieds et les
jambes pour réchauffer et
préparer à un effort physique (marche, jogging), le
ventre pour stimuler le
processus de digestion,
les bras pour accroître
l'énergie...
Préparation maison
Réaliser soi-même ses huiles
de massage
art du massage avec
des huiles et des
onguents est fort ancien,
et il est remarquable qu'il
ait été pratiqué dans des
sociétés raffinées telles
que l'Egypte ancienne, la
Grèce classique, Rome,
l'Inde, la Chine. Composez
vous-même les mélanges
parfumés. Les huiles
essentielles
sont
un
concentré puissant, leur
parfum est persistant.
L'
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Mélange apaisant :
40 gouttes de lavande officinale
40 gouttes de géranium
Vous diluez dans 30 ml
d'amande douce.
Mélange anti-stress :
1 goutte de néroli
1 goutte de lavande officinale
5 ml de bourrache
Vous répandez par massage circulaire très doux
sur le plexus solaire.
DOLMA
Ingrédients
500 g de gigot d'agneau coupé en morceaux.
4 a 5 courgettes
4 pommes de terre moyennes
4 fonds d'artichauts
6 feuilles de choux
1 poignée de pois chiche
700 g viande hachée
1 botte de persil
1 petite poignée de menthe fraîche
Cannelle en poudre
Sel, poivre noir
Huile et smen
1 poignée de riz
3 oignons râpés
Préparation :
Faire dorer la viande et deux oignons râpés dans
un mélange d'huile et de smen. Ajouter 1/2 botte
de persil émincé, le sel, le poivre et 1/2 c a café de
cannelle ainsi que les pois chiches tremper la
veille, laisser mijoter a feu doux une dizaine de
minutes en remuant de temps en temps. Mettre un
verre d'eau et laisser jusqu' a ébullition. Ajouter 1
litre d'eau chaude, couvrir et laisser cuire a feu
doux. Pendant ce temps, blanchir les feuilles de
choux, couper les courgettes en deux dans la
longueur et les creusées. Eplucher les pommes de
terre, les coupées en deux dans la longueur et les
creusées. Préparer la farce en mélangeant la
viande hachée, le reste du persil cisèle, le riz cru,
la menthe ciselée, 1/2 c a café de cannelle, l
oignon râpé, saler et poivrer au goût.
Farcir tous les légumes, pour les feuilles de choux,
faire des petits paquets, les maintenir avec des
cures dents. Quand la viande d'agneau est micuite, ajouter les légumes farcis dans la sauce,
rajouter de l'eau si nécessaire de façon que tout
soit juste recouvert. Continuer la cuisson a feu
doux et a couver. Dix minutes avant de servir
parsemer d'un peu de persil et laisser sur feu éteint
et couvert afin d infuser le persil.
CRÈMES À LA
PISTACHE
Santé
Venir à bout des maux menstruels
es règles ponctuent
notre existence, avec
plaisir puisqu'elles nous
rappellent que tout va
bien, mais aussi quelques
déplaisirs qui nous font
parfois redouter cette
L
période de notre féminité.
… Voici quelques pistes
pour
aborder
cette
semaine avec plus de
sérénité.
L'ennemi n°1 : le stress :
Il est prouvé que le stress
peut doubler le risque de
douleurs. A l'approche et
pendant les règles, privilégiez donc détente et
relaxation.
Soignez votre alimentation
:
- Réduisez votre consommation de café, de margarine, des graisses végétales et de sucres raffinés
(très présents dans les
pâtisseries industrielles)
- Privilégiez les poissons
gras et les légumineuses
riches en oméga 3 : poisson, lentilles, pois chiches…
- Evitez les aliments salés
:
- veillez à ne pas manquer
19
de vitamines C, vitamines
B6 (œufs) et magnésium
Bougez :
Vous n'en avez pas envie
et pourtant… Une activité
comme la marche rapide
(20 min) est vivement
recommandée. Les mouvements réduisent en effet
les contractions du basventre. La douleur diminue
non seulement en intensité mais aussi en fréquence.
Petit conseil :
La douleur devient intenable ? Glissez-vous sous
une douche chaude ou
placez une bouillotte sur
votre ventre. La chaleur a
un effet apaisant.
Ingrédients
250 ml de lait demi-écrémé,
3 c. à café de sucre en poudre,
2 c. à café à peine bombée de Maïzena,
10 gouttes d'arôme de pistache,
2-3 gouttes de colorant alimentaire vert
Préparation :
Mélanger le lait et la maïzena dans une casserole.
Faire chauffer à feu doux tout en remuant, la
préparation va s'épaissir. Au bout de quelques
minutes (3-4 environ), retirer la casserole. Ajouter
le sucre, le colorant et l'arôme. Mélanger. Verser
dans deux ramequins. Laisser refroidir et ensuite
réfrigérer.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Mercredi 2 mars 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 437
Sudoku N ° 437
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
Mots croisés N° 437
Horizontalement
1 - Méthode d'observation du mouvement
2 - Affluent
3 - Sera trés attaché - Soulane dans les Pyrénées
4 - Crédit-bail - Cours de Conflans-Sainte-Honorine
5 - Hérétique - Sigle d'un acide parfois messager - Petit
étain
6 - A moitié sénile - Bonnes
7 - Endossa - Signe de colère équine - Conjonction négative
8 - Mis hors du contexte - Ecrivain italien
9 - Jable - Préposition
10- Expulsés - Cantine pleine d'uniformes
Verticalement
A - Concrétion montante
B - Mettrais en ordre
C - Composai un quatrain, par exemple - Boudin
D - A mettre à la diète - Grande flaque
E - Travaillerait avec un ciseau d'acier
F - Alliance stratégique - Débâcle
G - Sigle de société - Nourrit abondamment - Ils vont bien
avec les coutumes
H - Nid d'espions - Contrôleur de vitesse
I - Prescrit - Groupe trés gallonné
J - Disparu
K - Produits pour nourrices
L - Prises de volume dans l'espace
SOLUTIONS
Mots croisés N° 436
SOLUTIONS
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 436
20
SOLUTIONS
Sudoku N ° 436
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Petit écran
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Grey's Anatomy
21:45 : Grey's Anatomy
22:40 : Les mystères de
Laurat
23:25 : Les mystères de
Laura
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : Lebowitz contre
Lebowitz
21:50 : Lebowitz contre
Lebowitz
22:40 : Folie passagère
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
Mercredi 2 mars 2016
Sur TF1 - 20h55
10:50 : La cour de Babel
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Maison à vendre
22:30 :Maison à vendre
21
Grey's Anatomy
Meredith a pris une décision importante qui rend
sa vie privée et professionnelle chaotique. Callie
et Arizona doivent faire un choix déterminant pour
leur avenir. Bailey et Alex se disputent au sujet du
poste laissé vacant par Cristina au sein du comité
de direction de l'hôpital. Richard adopte un
comportement inhabituel. Amelia est stupéfaite
lorsqu'elle découvre le secret de Maggie Pierce.
Sur France 2 - 20h55
Lebowitz contre Lebowitz
Paule, brillante avocate de 50 ans, a consacré sa
vie au cabinet qu’elle a créé avec son ex-mari,
Simon Lebowitz. Sa vie bascule le jour où elle
découvre que Simon s’est secrètement remarié
avec Irène, une associée de 20 ans sa cadette,
qu’elle a elle-même recrutée. Lorsque Simon
meurt brutalement d’une crise cardiaque, Paule
et Irène se retrouvent inéluctablement liées pour
diriger le cabinet Lebowitz. Deux rivales de taille.
Une compétition acharnée pour honorer leur part
d’héritage.
Sur M6 - 20h55
Maison à vendre
Ahmed, 48 ans, Véronique, 50 ans, et leurs cinq
enfants rêvent de quitter leur maison de Vitry-surSeine, dans le Val-de-Marne, pour s'installer au bord
de la mer, en Charente-Maritime, où le père de famille
travaille depuis plus d'un an. Malgré une cinquantaine
de visites, la demeure n'a toujours pas trouvé preneur.
Stéphane Plaza tente de comprendre pourquoi et fait
appel à Sophie Ferjani pour revoir la décoration.
Ghislaine, 58 ans, et Guy, 60 ans, vivent à Egly, dans
l'Essonne. Ce couple de bikers souhaite vendre sa
maison pour couler une retraite paisible dans
l'Aveyron. Emmanuelle Rivassoux imagine de
nouveaux aménagements pour déclencher le coup de
cœur chez d'éventuels acheteurs.
C M
J N
C M
J N
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Santé
Quotidien national d’information
Mercredi 2 mars 2016
Acné :
Quand l'hygiène ne suffit plus…
our la plupart d'entre
nous, le respect de
règles d'hygiène élémentaire permet de
prévenir et de traiter les boutons
disgracieux.
Malheureusement, certaines
personnes présentent une peau
et un terrain favorables à l'installation d'une acné plus
sévère. Pour elles, un traitement permettra de lutter contre
cette affection et ses complications médicales… ou psychologiques.
Par voie locale ou orale, différents types de traitement sont
disponibles aujourd'hui en
France. Selon la sévérité de
l'atteinte acnéique, ces choix
thérapeutiques sont plus ou
moins contraignants.
Mis à part les crèmes hydratantes et autres cosmétiques à
visée préventive, des crèmes et
des
gels
traitants
sont
aujourd'hui disponibles en pharmacie.
Les traitements médicamenteux Ces produits contiennent
un antiseptique (le péroxyde de
benzoyle, le plus souvent), un
antibiotique ou même un rétinoïde.
Les deux premiers types de
médicaments auront une action
prépondérante sur le développement bactérien tandis que les
rétinoïdes agissent plutôt sur la
sécrétion de sébum. Attention,
ces produits ne sont pas à utiliser à la légère, ils présentent
P
des effets secondaires non
négligeables. Ainsi, il faut éviter
les expositions au soleil pendant le traitement. Cette photosensibilisation est commune à
la plupart de ces traitements.
Les traitements généraux par
voie orale
Ils sont représentés par les antibiotiques et en particulier la
classe des tétracyclines et l'érythromycine ; les bactéries rencontrées dans les boutons
(Propionibacterium acnes principalement) y étant sensibles.
Comme tous les antibiotiques,
ces médicaments ne doivent
pas être employés comme on
prend une aspirine lors d'un mal
de crâne. Non seulement, ils
présentent des effets secondaires (l'exposition au soleil est
contre-indiquée, par exemple)
et des risques d'interactions,
mais un usage abusif facilite
l'émergence de germes multirésistants (résistants à de multi-
ples antibiotiques différents)
très difficiles à combattre.
Par ailleurs, l'utilisation d'un
oligo-élément est assez peu
connue et pourtant efficace sur
les acnés inflammatoires. Il
s'agit du zinc. Il diminue la
seborrhée et favorise la cicatrisation sans aucun effet secondaire. Pratique si on veut profiter du soleil tout en soignant
son acné !
Pour lutter contre la séborrhée
qui est souvent à l'origine de
Remèdes naturels contre
le mal de dents
e mal de dents est
souvent causé par
une carie. Cette dernière
résulte de l'action des bactéries présentes dans la
bouche et qui se nourrissent de sucre et de féculents, aliments adhérant
aux dents et aux gencives.
Les bactéries produisent
des acides qui endommagent les dents; si le dommage atteint un nerf, c'est
la rage de dents assurée.
L
Le mal de dents peut également résulter d'une obturation qui s'est détachée,
d'une fissure dans une
dent, d'un abcès (poche
de pus sur le bord de la
gencive) ou d'une sinusite.
Toute infection touchant la
racine causera inévitablement de la douleur.
Quelle que soit son intensité, votre douleur sera de
courte durée si vous
consultez promptement un
dentiste. Si vous ne pouvez obtenir un rendezvous rapidement, demandez au pharmacien de
vous recommander un gel
antidouleur.
Tamponnez
la
dent
malade avec un peu
d'huile essentielle de girofle. Cette essence possède de remarquables
propriétés antibactériennes, en plus d'engourdir la
douleur, d'où sa popularité
de longue date pour soigner le mal de dents. Elle
renferme de l'eugénol,
substance qui agit comme
anesthésique local. Au
contact, elle pique légèrement, mais vous serez
rapidement soulagée.
- A défaut d'essence, vous
pouvez utilisez des clous
de girofle entiers. Mettezen quelques-uns dans
votre bouche, laissez-les
se ramollir au contact de
votre salive, écrasez-les
délicatement entre vos
molaires afin d'en libérer
l'huile essentielle, et laissez agir sur la dent
malade au moins une
demi-heure.
- Vous pouvez également
préparer une pâte composée de gingembre en poudre et de piment de
Cayenne. Mélangez ces
ingrédients avec un peu
d'eau, imbibez de cette
pâte un petit tampon
d'ouate que vous déposerez ensuite sur la dent
douloureuse. (Évitez toutefois le contact avec la
gencive, ce qui pourrait l'irriter.) Vous pouvez aussi
utiliser chacune des épices individuellement : elles
agissent toutes deux
contre la douleur.
- Rincez-vous la bouche
avec une infusion de myrrhe. Cette plante astringente soulage l'inflammation, en plus de détruire
les bactéries. Faites mijoter une cuillerée à thé de
poudre de myrrhe dans
deux tasses d'eau pendant 30 minutes. Passez
et laissez refroidir. Diluez
une cuillerée à thé de la
solution dans une demitasse d'eau et, cinq ou six
fois par jour, rincez-vous la
bouche avec cette préparation.
- En plus d'être agréable
au goût, l'infusion de menthe poivrée engourdit la
douleur. Infusez une cuillerée à thé de feuilles
séchées dans une tasse
d'eau bouillante pendant
20 minutes. Laissez refroidir, puis rincez en agitant
l'infusion dans votre bouche avant de la recracher
ou de l'avaler. Faites ce
traitement autant de fois
que nécessaire.
l'acné, les médecins et dermatologues disposent aussi d'un
médicament à base d'hormones estroprogestatives : le
Diane 35. L'hormone progestative qu'il contient exerce une
action qui permet de freiner la
production et l'excrétion du
sébum. Il y a quand même un
point noir : il n'est efficace qu'au
bout de 3 à 4 mois minimum de
traitement. Bien que ne pouvant
être utilisé uniquement dans ce
but, ce médicament a aussi des
vertus contraceptives.
Dans les années 1980, la
grande révolution du traitement
de l'acné fut l'arrivée du
Roaccutane ® contenant de
l'isotrétinoïne, un dérivé de la
vitamine A. Réservé aux acnés
graves, ce produit désormais
génériqué agit principalement
sur la sécrétion de sébum. Il
n'est cependant pas dénué d'effets secondaires.
En effet, ces produits présentent un risque tératogène
majeur qui implique la mise en
place d'une contraception efficace chez les filles. Par ailleurs,
ces médicaments nécessitent
une surveillance régulière sur la
base d'analyses biologiques et
donc de prises de sang. De
plus, les effets secondaires plus
courants
sont
également
gênants : sécheresse cutanée
et des lèvres. Malgré tout, ils
constituent une avancée considérable dans le traitement de
cette maladie de peau.
LES VERTUS
DE LA CANNELLE
ET DU MIEL
„ Et oui, il semblerait que la combinaison cannelle-miel produit des miracles en matière d'effets
bénéfiques sur la santé. Mais bien sûr, ce ne sont
pas les professionnels de l'industrie de la santé
qui confirmeront ceci ! Pour les maladies cardiaques, l'association cannelle et miel serait bénéfique, que cela réduirait le taux de cholestérol dans
les artères et sauverait certains patients de crises
cardiaques. Il est recommandé de consommer
régulièrement, le matin, un mélange de miel et de
cannelle (à mélanger pour obtenir une pâte en
remplacement de la confiture), sur du pain. Cela
permettrait d'avoir un meilleur souffle, de renforcer les battements du cœur, de revitaliser les
artères et les veines. L'usage quotidien de la cannelle et du miel renforcerait le système immunitaire, et protégerait les corps.Vous trouverez cidessous un certain nombre d'exemples des vertus de la cannelle et du miel, mais ces aliments
utilisés préventivement, ne doivent en aucun cas
remplacer les médicaments prescrits par votre
médecin.Par ailleurs, même si les bienfaits de la
cannelle et du miel sont indéniables et sans effets
secondaires sur tous types de maladies, leur
consommation excessive peut générer des perturbations.La meilleure cannelle se trouve en
grande quantité dans l'île de Ceylan (actuellement Sri Lanka). L'arbre porte deux écorces, la
seconde est celle appelée cannelle, naturellement elle est grise, mais lorsqu'on l'a ôtée de l'arbre et qu'on l'a séchée au soleil, elle prend cette
couleur roussâtre que nous lui connaissons.
Autrefois, les Chinois chargeaient la cannelle de
l'île de Ceylan et la transportaient à Ormuz (île
iranienne du Golfe Persique), d'autres marchands la recevaient là et la transportait à Alep
(Syrie) et en Grèce… Les marchands avaient
donné à cette écorce le nom de " Cin-a-momum
", car ces deux mots signifient " bois de la Chine
et qui sent bon ".
23
C M
J N
C M
J N
Pages 01-24
C M
J N
C M
J N
ACTIVITÉS PARLEMENTAIRES
RÉUNION DU BUREAU DE L'APN
Le bureau de l'Assemblée populaire nationale (APN) s'est réuni ce
lundi sous la présidence de Mohamed Larbi Ould Khelifa, président de
l'Assemblée. Le bureau "a fixé, après consultation du Conseil de la
Nation, l'ouverture de la session de printemps du parlement pour
mercredi 2 mars 2016", indique un communiqué de l'APN. La réunion a
porté également sur les questions (52 écrites et 14 orales) déposées
auprès du bureau de l'APN, dont celles remplissant les conditions de
forme ont été soumises au gouvernement. Selon le communiqué, avant la
fin des travaux de la réunion, le bureau a déclaré la vacance du siège d'un
député pour cause de démission et a décidé d'en informer le Conseil
Constitutionnel pour son remplacement.
TRIBUNE
Des Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
06:03 13:01 16:09
18:37 19:55
Quotidien national d’information
ÈME
8
ANNÉE - N° 2132 - MERCREDI 2 MARS 2016 - PRIX 15 DA.
A CAUSE DES PRIMAIRES AMÉRICAINES
TRUMP POURRAIT FAIRE IMPLOSER
LE PARTI RÉPUBLICAIN
Si le milliardaire remporte
la nomination en vue
de la présidentielle
américaine, tout le monde
n'est pas prêt à le soutenir
au sein de son parti...
a candidature à la primaire a
commencé comme une farce.
Pour le parti républicain, elle
pourrait se terminer en tragédie. Donald
Trump devrait en effet consolider sa
position de favori après la douzaine de
scrutins du Super Tuesday, qui attribuent en une journée un quart des
délégués en jeu pour la nomination
dans la course à la présidence des
Etats-Unis. En coulisses, les cadres du
parti s'activent pour faire dérailler le
train Trump. Mais il est sans doute déjà
trop tard. Voici pourquoi. C'est le plus
probable. Selon Sam Wang, expert en
sondages de Princeton, Trump devrait
virer largement en tête après le Super
Tuesday, avec 369 délégués sur 695
alloués, soit 53 %. Mais malgré le soutien récent de Chris Christie, des élus
se rallient derrière le hashtag
#NeverTrump (#JamaisTrump). " Si
Donald Trump remporte la nomination,
les conservateurs devront trouver une
option alternative ", prévient le sénateur
du Nebraska, Ben Sasse. " Certains
électeurs voteront pour un candidat
alternatif, pour Hillary Clinton ou reste-
S
ront chez eux ", estime Heather
Richardson, professeur d'histoire politique à Boston College et auteur du livre
To Make Men Free : A History of the
Republican Party. Selon elle, " l'été sera
sanglant " et le parti " se fracturera ".
Mais une " débâcle pourrait ouvrir la
voie aux modérés pour en reprendre le
contrôle d'ici à 2020 ".
Cela s'appelle une " brokered convention ". Cela n'est pas arrivé depuis les
années 1950. Si personne n'obtient la
AUTREMENT VU
QUAND DAECH SE FÉMINISE…
majorité absolue des délégués lors du
rassemblement de Cleveland, fin juillet,
plusieurs tours de scrutin seront organisés jusqu'à ce qu'un candidat soit
choisi. Marco Rubio et John Kasich
espèrent pouvoir en sortir vainqueur
chez les modérés, s'il le faut en proposant à l'ultraconservateur Ted Cruz le
poste de vice-président.
Dans cette cuisine des familles, les 30
à 40 % de républicains soutenant
Trump estimeraient qu'on leur a volé la
victoire. Et vu la colère actuelle contre
les élites de Washington, une révolution
semble inévitable. Le milliardaire pourrait même décider de se présenter,
pour un retour au scénario n°1. Bref,
tous les chemins mènent au chaos.
militaire) a abattu
Deux terroristes
BOUIRA
deux terroristes,
ont été abattus et
aujourd'hui 1er
deux pistolets
mars à 11h00,
mitrailleurs de type
suite à une opéraKalachnikov et une
tion de fouille et de
quantité de muniratissage menée
tions récupérés
près d'El Kadiria", note le communihier à Bouira, par un détachement de
qué. "L'opération, qui est toujours en
l'Armée nationale populaire (ANP),
cours, s'est soldée par la récupération
indique le ministère de la Défense
nationale dans un communiqué. "Dans de deux pistolets mitrailleurs de type
Kalachnikov, une quantité de munile cadre de la lutte antiterroriste, un
tions, une paire de jumelles et un
détachement de l'Armée nationale
téléphone portable", précise la même
populaire (ANP) relevant du secteur
source.
opérationnel de Bouira (1ère région
DEUX TERRORISTES
ABATTUS
Mieux vaut en rire
aech fait la part belle aux femmes.
Aussi étonnant que cela puisse
paraître, l'organisation terroriste va
confier des responsabilités à des femmes. Un bataillon féminin va être créé,
et il sera même dirigé par une femme,
rapporte la chaîne Al Arabiya. C'est le
chef Abou Bakr al-Baghdadi qui l'a
annoncé. Les combattantes seront dirigées par une femme, Nada al-Qahtani.
Les deux responsables se sont rencontrés à deux reprises à l'occasion de réunions avec des chefs de groupes affiliés
à l'État islamique. Selon le chef de
Daech, le bataillon sera déployé dans le
Nord-est de la Syrie. Al Arabiya décrit
Nada al-Qahtani comme ayant " un
caractère fort " et une " volonté inébran-
D
C M
J N
Pages 01-24
lable ". Elle a déjà mené un bataillon de
combattants à Raqqa (Syrie), fief de
l'EI. Elle jouera un " rôle important dans
la communication avec les combattants
étrangers ", a-t-il ajouté. Sur le réseau
Twitter, dans plusieurs de ses messages, Nada al-Qahtani a appelé les femmes à rejoindre Daech. Si le nombre de
femmes composant ce bataillon n'a pas
été communiqué, elles sont nombreuses à avoir rejoint l'organisation. Ainsi,
rien qu'en 2015, plus de 60
Britanniques ont rejoint celle-ci. Les
autorités estiment également que des
Françaises, des Allemandes, des
Belges et des ressortissantes d'Europe
de l'Est sont parties en Syrie, sans
doute pour rejoindre Daech.
C M
J N
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
22
Taille du fichier
2 649 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler