close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse.Enfants capitaine Grant

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
Les Enfants du capitaine Grant
Exposition du 23 janvier au 26 juin 2016
Musée Jules Verne
3, rue de l’Hermitage 44100 Nantes
Directrice : Agnès Marcetteau
T. + 33 (0)2 40 41 42 33 ou 02 40 69 72 52
M. musee-julesverne@mairie-nantes.fr
www.julesverne.nantesmetropole.fr
1
Les Enfants du capitaine Grant
Le Musée Jules Verne vous propose de découvrir ce roman, paru il y a tout juste
cent cinquante ans. S'il ne s'agit pas de l’œuvre la plus connue de Jules Verne, elle
occupe une place essentielle dans le cycle des Voyages extraordinaires.
Les Enfants du capitaine Grant paraissent, en feuilleton puis en volumes, entre
décembre 1865 et janvier 1868. Il s'agit du cinquième roman de la série des
"Voyages extraordinaires", l'un des plus longs et l'un des plus importants formant
triptyque avec Vingt mille lieues sous les mers et L'Ile mystérieuse.
l'histoire et les personnages
Ayant repêché une bouteille à la mer qui contenait un appel au secours, Lord
Edward Glenarvan et sa femme Lady Helena partent à la recherche du capitaine
Harry Grant, disparu en mer avec son navire le Britannia le long du 37e parallèle.
Cette indication géographique étant la seule entièrement lisible sur le message qui a
été très altéré par l'eau de mer, la recherche se fera en suivant "une ligne
rigoureusement droite" à travers "le Chili, les Pampas, la république Argentine,
l'Atlantique, les îles d'Acunha, l'océan Indien, les îles Amsterdam, l'Australie, la
Nouvelle-Zélande, l'île Tabor et le Pacifique".
Lord et Lady Glenarvan sont accompagnés par leur cousin, le major Mac Nabbs,
par Mary et Robert Grant, les enfants du capitaine naufragé, et par l'équipage de
leur yacht Le Duncan, commandé par le jeune capitaine John Mangles, à bord
duquel se fera la recherche. S'étant trompé de bateau suite à une distraction dont il
est coutumier, le géographe français Jacques Paganel se joint à l'expédition. En
route ils rencontrent Ayrton, un ancien marin du Britannia, qui jouera un rôle
essentiel dans le roman et plus largement dans l'oeuvre de Jules Verne. Sans oublier
les populations indigènes ou les colons croisés en chemin, en particulier le fier
Patagon Thalcave et les farouches Maoris. Ni le capitaine Grant, le "Robinson
océanien" si longtemps recherché.
Les péripéties sont nombreuses et il faudra toute la détermination et la
persévérance des "chercheurs du capitaine Grant", mais aussi le hasard, pour qu'ils
parviennent à leur but.
un roman fondateur
Lionel Dupuy d'un point de vue géographique, Masataka Ishibashi d'un point de
vue génétique ont récemment montré comment, en composant ce long roman,
Verne met au point avec son éditeur Pierre-Jules Hetzel ce qui deviendra le système
narratif des "Voyages extraordinaires". La dimension heuristique symbolisée par le
difficile déchiffrage du message et la dimension géographique personnifiée par
Paganel en sont les piliers et les leviers. Elles permettent de lancer, puis de relancer
régulièrement, l'aventure, tout en servant le propos didactique. Plus
fondamentalement elles traduisent le regard posé par le romancier sur le monde.
2
Pour chacun des personnages le voyage effectué constitue une initiation. Mary et
Robert Grant ne retrouvent pas seulement leur père ; la première rencontre l'amour
et son frère ne peut rêver meilleure éducation. Mais à ces figures conventionnelles
Verne préfère manifestement le géographe Paganel. Son obstination à résoudre
l'énigme du message et sa science géographique sont les véritables moteurs de
l'action. Grâce à ses connaissances livresques il est capable de guider ses
compagnons en fixant leur itinéraire et en nommant et décrivant les contrées
traversées. Ce faisant il transmet son savoir mais, en même temps, le met à
l'épreuve de la réalité ; Lionel Dupuy parle justement à cet égard d'expérience
platonicienne de sortie de la caverne. En nous apprenant à "prendre intérêt aux
détails de la route" sans craindre d'affronter un monde instable et incertain, il est le
représentant par excellence du projet vernien et de la démarche que celui-ci nous
propose.
Les adaptations théâtrales et cinématographiques ont assuré à ce roman, Les Enfants
du capitaine Grant, une belle postérité.
___________
Frontispice du roman Les Enfants du capitaine Grant. Jules Verne, Editions
Hetzel, 1867
3
Informations pratiques
___________
Lieu
____________
Horaires
____________
Transports
Musée Jules Verne
3, rue de l’Hermitage 44100 NANTES
T. + 33 (0)2 40 69 72 52
F. + 33 (0)2 40 73 18 28
M. musee-julesverne@mairie-nantes.fr
www.julesverne.nantesmetropole.fr
ANIMATIONS
- Voyage en tapis
Le mercredi 17 février et 13 avril à 15h
- La chasse aux trésors
Le mercredi 16 mars à 15h
VISITES GUIDEES
Tous les dimanche à 15h.
MUSEE
Tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h
Sauf le mardi, dimanche matin et jours fériés.
Tramway ligne 1 - Arrêt Gare maritime puis 15 minutes
à pied. Chronobus 1 – Arrêt Lechat puis 10 minutes à
pied.
____________
Tarifs
ANIMATIONS
Pour les enfants métropolitains : 3 €
Pour les non-métropolitains : 6 €
VISITES GUIDÉES : Plein tarif : 6 € / Réduits : de
3,50 € à 2€
ENTREE DU MUSEE
Plein tarif : 3 €
Tarif réduit : 1,50 € – à partir de 17h, jeunes de 18 à 26 ans
et groupes à partir de 12 personnes.
Gratuit : moins de 18 ans – demandeurs d’emploi –
bénéficiaires de la prime d'activité – personnes
handicapées – enseignants préparant une visite – sur
présentation d’un justificatif. Le 1er dimanche du mois
de septembre à juin – à l’occasion de la Nuit des
Musées et des Journées du Patrimoine.
4
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 912 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler