close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bulletin d`information n° 73

IntégréTéléchargement
Bulletin d’information n° 73
Lundi 29 février au Vendredi 4 mars 2016
Internet :
Ministère : www.education.gouv.fr
Rectorat: www.ac
www.ac--reims.fr
Rencontre avec le réfugié syrien Mazen Adi le 6 février
Mail :ce.0520021R@ac
ce.0520021R@ac--reims.fr
Agenda
Lundi 29 février
Participation de deux élèves de
Terminale Hot (service) à la coupe
Georges Baptiste au lycée
professionnel de Bazeilles avec M. Le
Roc’h
Mardi 1er mars
Découverte du marché de Rungis et
des palaces parisiens.
Terminales Hot et APR avec Mme
Viard.
Mardi 1er mars-jeudi 3 mars
Logistique d’un port maritime et
d’un grand marché.
Programme :
les canaux d’Amsterdam, le marché
aux fleurs d’Aalsmeer, les
installations portuaires de Rottedam,
les maisons cubiques de Kijk Kubus,
Futureland et le musée Magritte de
Bruxelles.
Premières et Terminales Tran avec
Mme Recoque.
Mercredi 2 mars
Sortie Option théâtre :
«La fabuleuse
collection d’Aliester de Naphtalène»,
au théâtre de Langres avec Mme
Bournery.
Jeudi 3 mars-vendredi 4 mars
Visite d’une cave, d’un restaurant
étoilé et d’un musée ludique autour
du vin à Beaune.
Premières Hot avec M. Lenoir
Jeudi 3 mars
Visite de la fonderie Ferry Capitain et
des forges de Froncles, BTS ERO 1ère
année avec M. Bellot
Photographie par Laura HENRI
Mazen ADI, la Syrie pour la vie
On l’imagine facilement déambulant dans les rues de sa ville natale de Hama.
Sartre à la main sous les arbres. Aujourd’hui, les rues n’existent plus, les arbres
et les fleurs sont noyés par le sang d’un peuple.
Mazen Adi est syrien. Ingénieur de formation, militant communiste de conviction, sa lutte commence en 1980 lorsque Hafez el-Assad, le père de l’actuel dictateur syrien offre aux soviétiques le démantèlement du communisme non-affilié à
l’URSS.
L’ingénieur devient clandestin, change de nom comme de maison, sa famille est
mise à l’abri par ses soins, Mazen Adi devient Abou Omar qui écrit et met en
place un réseau pour aider les militants politiques à rentrer dans la clandestinité .
Il est mouchardé et il découvre les geôles en 2011. En trente ans, il a multiplié
ses activités, récolté des dossiers et des informations, vu les hommes succéder
aux hommes, la folie à l’horreur, en Syrie comme ailleurs, ceux qui sont avides
de sang font de l’ombre aux artisans de la paix et la liberté, pourtant, il a cru à la
lumière, et il y croit encore.
Assis en face d’une salle remplie, il nous raconte dans un français à la fois rocailleux et chantant, sa vie, parsemée de situations improbables dans ce pays qu’il
aime et qu’il souhaite retrouver un jour, le jour où le tonnerre de la mitraille ne
fera plus crier les hommes.
La France ? Un grand pays, qu’il admire et qu’il aime, de ses valeurs à ses auteurs, de sa langue à son peuple.
Il ne regrette rien, il rêve de beaucoup plus. Sa liberté, il la met au service de la
lutte contre les tyrannies et la folie des hommes, de Paris à Alep.
Il déclare ne pas aimer la vie classique, s’ennuyer dans l’ordinaire et aimer
« l’aventure ».
L’aventure, de Mazen Adi, c’est celle d’un activiste clandestin, d’un journaliste
syrien et d’un monsieur convaincu.
Ecrit par Arthur GUILLAUMOT
Document réalisé au lycée Denis Diderot Avenue du Général de Gaulle 52200 Langres. Autorisation de publication validée le 29
29/02
/02/2016
/02/2016 par M. le Proviseur. Pour le respect de
l’environnement merci de ne pas dupliquer plus d’exemplaires que nécessaire. Ne pas jeter sur la voie publique. Tous droits rrése
éservés.
éservés.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
1 105 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler