close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

2 ans de mandat 2 ans d`action

IntégréTéléchargement
La ville à la
campagne
maurepas.fr
2 ans de mandat
2 ans d'action
Pages 10 à 13
• Tout savoir
sur les zones bleues
Page 7
• le virage numérique
est bien engagé
Page 9
(Photo Fotolia.)
Magazine
Mars 2016 - N°18
• un budget communal
sous pression
Page 15
Sommaire
BIEN DANS SON CORPS, BIEN DANS SA TÊTE
Les seniors maurepasiens participent en masse aux
ateliers organisés par la Ville. Un succès pour les ateliers
“équilibre en mouvement” au Centre Éducatif et Sportif de
l’Agiot (CESA)et “gymnastique cérébrale” à l' Espace Solidarité
proposés avec le concours des associations UFOLEP et Brain’Up.
Contact : 01 30 66 53 15
6
DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE OPTIQUE À MAUREPAS
Plus de 80 % des logements sont éligibles à l'internet à très haut débit
8
ÉCOLE ET ENTREPRISE : APPRENDRE À MIEUX SE CONNAÎTRE
Le lycée Les Sept Mares propose à ses élèves de 1ère un tutorat innovant
16
PARTICIPEZ AUX JOURNÉES DE L'EUROPE
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour accueillir les jeunes
17
MAUREP'ART
Le salon des arts plastiques vous attend à l'Espace Albert Camus du 19 au 30 mars
Retrouvez Maurepas sur
Maurepas magazine - Directeur de la publication : Grégory GARESTIER Rédaction, conception maquette , mise en page : Service Communication,
communication@maurepas.fr 01 30 66 54 90 - Photos : Ville de
-2-
Maurepas, sauf mention contraire - Impression : RAS, 6, avenue des Tissonvilliers 95400 VILLIERS-LE-BEL - 01 39 33 01 01 - Impression sur papier 100 % recyclé avec des encres
végétales - Imprimerie certifiée
- Distribution : Ville de Maurepas - Dépôt légal : ISSN 1278-9062
Édito
Grégory Garestier
Maire
Maintenons le cap
avec volontarisme
Chères Maurepasiennes,
Chers Maurepasiens,
Un exercice budgétaire des plus compliqués.
Cette année encore, notre débat d’orientation budgétaire a
démontré l’importance des efforts à livrer pour compenser la
baisse de nos dotations d’État et le désengagement de nos
partenaires.
En 2016, pour boucler notre budget, c’est donc près de 1 million
d’euros d’économie supplémentaire qu’il nous faudra dégager
sur nos dépenses de fonctionnement. En cumulé, depuis notre
élection, cet effort se porte à près de 2,5 millions d’euros. C’est
la hauteur du défi que nous avons eu à relever pour préserver
les Maurepasiens d’une augmentation de la part municipale des
impôts locaux.
Les projections que nous avons faites laissent à penser que,
dans l’état actuel des choses, si le gouvernement maintenait
le niveau d’effort exigé des collectivités locales, ce sont encore
2 millions d’euros supplémentaires d’économie qu’il nous
faudrait trouver d’ici 2019.
Combien de temps pourrons-nous encore supporter cette pression ? Alors que le Président Hollande démultiplie le nombre
de ministères et accroît leurs dépenses de 11 milliards d’euros,
réduisant à néant en une année l’effort demandé aux collectivités locales sur trois ans…
Devant de telles perspectives, chacun comprendra que nos
villes et les responsables publics que nous sommes sont
appelés à repenser les modes de fonctionnement de nos
services publics. Nous ne pouvons plus continuer à
dépenser comme par le passé. Cela ne se résume pas à “moins
de services”, comme certains voudraient le laisser entendre,
mais à “servir le public différemment”.
par l’ensemble des Maires quelles que soient leurs étiquettes
politiques.
Deux ans d’action à votre service.
Mon équipe et moi-même, depuis la première heure de notre
élection, avons fait le choix de l’initiative et du renouveau. Fidèle
à notre engagement de transparence, j’ai souhaité qu’en ce mois
de mars, après 24 mois d’activité, le dossier de cette édition de
notre magazine soit consacré à une rétrospective des actions
menées pour le bien être des Maurepasiens.
Vous y verrez, pour chacun des grands piliers de notre
mandature, l’avancement de notre projet, les réalisations déjà
achevées, les chantiers engagés et ceux en passe d’aboutir.
La situation économique actuelle nous contraint, par prudence et
esprit de responsabilité, à redéfinir nos volumes d’investissement
pour mieux maîtriser notre dette, et donc l’avenir.
Pour autant, avec volontarisme, nous maintenons le cap de la
modernisation de nos services, de nos équipements publics
et de la préservation de notre cadre de vie sans renoncer au
développement de notre ville.
Une saison riche d’animation et de rencontres.
L’hiver prendra fin dans quelques jours, et avec le printemps,
reviendront nos grands événements, comme le Maurep’Art et
notre désormais attendue “chasse aux œufs”, qui seront tout
autant d’occasions de nous rencontrer.
Alors à bientôt, et bonne lecture à tous.
Les années à venir démontreront qu’il ne s’agit pas là de choix
dogmatiques, mais d’obligations incontournables partagées
-3-
CES DERNIÈRES SEMAINES
L’ÉPICENTRE / 18 JANVIER
LE PUBLIC À LA FÊTE / JANVIER 2016
L’Espace Albert Camus a accueilli sept cent cinquante
spectateurs au cours des quatre vendredis du festival de
théâtre amateur “Pleins Feux sur les planches”. Un public
qui a beaucoup ri et n’a pas boudé son plaisir, comme ici
vendredi 22 janvier avec la troupe du Crâne dans “Un fil à
la patte” de Georges Feydeau.
Toute l’équipe de L’Épicentre, emmenée par Marc Levasseur, et l’ensemble
du groupe Riboud ont inauguré la nouvelle épicerie-restaurant de Maurepas,
16, allée du Bourbonnais, en présence de Grégory Garestier, Maire, et d’Elsa
Pigeat, Adjointe au Maire déléguée à l'Attractivité et au dynamisme économique
du territoire, aux Commerces et au Marché.
restaurant-epicentre.fr
MAUREPAS D’HIER ET D’AUJOURD’HUI / 29 JANVIER
L’association présidée par Maïté Vanius a tenu une assemblée générale
extraordinaire suivie d’une assemblée ordinaire à la Maison de Sologne.
En présence de Christian Guillot, Adjoint au Maire délégué à l’Urbanisme, à
l’Immobilier, aux Espaces verts et naturels, les priorités de l’association ont
été réaffirmées : l’histoire, le patrimoine, l’environnement, le cadre de vie et la
culture.
UNE STAR DES CORDES / 17 JANVIER
En la personne du guitariste Christian Andreu, du groupe de métal Gojira, c’est une
“pointure” de sa spécialité, qui a donné une "classe de maître" devant un public de connaisseurs conquis, au Café de la Plage. Le Français est connu dans le monde entier,
par exemple aux Etats-Unis, où une grande marque lui a demandé de participer à la
création d’une guitare électrique.
-4-
ATELIER DES ARTS PLASTIQUES / 13 et 14 FÉVRIER
LOISIRS CRÉATIFS / 20 JANVIER
THÉÂTRE AU CONSERVATOIRE / 23 JANVIER
Les élèves des classes d’art dramatique du Conservatoire de Maurepas,
confiées à Benjamin Guillot et Casimir Skorupski, ont présenté au public
le résultat de leurs exercices et répétitions à la salle Ravel.
De beaux moments de théâtre.
JEUNES BASKETTEURS / 13 et 14 FEVRIER
Le gymnase Malmedonne a accueilli un des rassemblements baby et mini-basket des Yvelines.
Le Basket Club de Maurepas (BCM) s’est mobilisé pour recevoir cent quinze “baby” le samedi,
cent soixante-douze “mini” le dimanche.
GYMNATIQUE ÉLANCOURT MAUREPAS / 13 et 14 FEVRIER
Le Palais des Sports d’Élancourt accueillait la compétition régionale individuelle des
Catégories Nat A, Nat B, Trophée FED, et Libre FFG. Au total, 11 médailles pour le club
Gymnastique Élancourt Maurepas : 4 en or, 4 en argent et 3 en bronze. Le club a tenu
à remercier “tous les élus d’Élancourt et de Maurepas pour leur présence et leur bonne
humeur” : Grégory Garestier, Erwan Le Gall et Emmanuel Dutat pour Maurepas, Chantal
Cardelec pour Élancourt.
(Photo DR.)
(Photo Damien Boyard/BCM.)
Pour respecter la tradition, l’atelier de loisirs créatifs de
la Médiathèque Le Phare a réalisé des cartes de vœux.
Créativité et maîtrise technique étaient au rendez-vous pour
proposer des supports très originaux !
(Photo DR.)
(Photo DR.)
Jumelle, pipe, lanterne, parapluie… Dix-huit élèves adultes de
Jean-François Oudry au sein de l’Atelier des Arts Plastiques de
Maurepas ont présenté leurs travaux sur le thème de “l’objet” à
la Maison du Voisinage Lilianne de la Mortière. Dans un format
identique, proche du carré, les artistes ont peint à l’huile et à
l’acrylique.
-5-
travaux
L’internet à très haut débit à Maurepas
LA FIBRE PROCHE D’UN DÉPLOIEMENT TOTAL
D
(Photo d’archives/DR.)
eux ans après le commencement des opérations, 87 % de la fibre
optique était déployée à Maurepas, ce qui représentait plus de huit
mille logements en décembre 2015. Il restait donc environ mille deux cents
logements en attente d’être éligibles à la fibre dans la commune à la fin de
l’année dernière par Orange.
Ce retard concernait principalement des logements situés au Village et à
Villeneuve, et était dû au besoin pour les raccorder d'utiliser une technique
de cablâge aérien nécessitant pour sa mise en œuvre le remplacement de
nombreux poteaux. Ces travaux programmés pour l'hiver 2016 devraient, une
fois terminés, concrétiser le raccordement 100% fibre de notre commune.
Rappelons que la fibre optique permet un très haut débit, ce qui facilite
profondément la navigation sur internet.
Armoire de répartition sur la voie publique.
ACTION CONCRÈTE POUR UN CADRE DE VIE
AGRÉABLE
L’enlèvement de cette épave a demandé d’importants moyens de nettoyage.
La police municipale et les services techniques ont
œuvré de concert vendredi 12 février rue de l’Oise en
procédant en l’enlèvement de cinq véhicules.
Une voiture épave, plus en mesure de circuler, et
quatre voitures “ventouses”, celles qui stationnent depuis plus de sept jours sur le même emplacement, ont
fait l’objet d’une verbalisation puis d’un enlèvement.
Considérant les volumes de déchets enlevés et la
durée de l’intervention du service propreté, faut-il
rappeler que nos rues ne sont pas des poubelles ?
LA PROPRETE URBAINE EST UNE PRIORITÉ
Grâce au volontarisme de Grégory Garestier et de
son équipe, places et rues de notre commune sont
régulièrement inspectées et nettoyées. Ici, rue des
Baux, les agents de la Ville ont donné un bon coup
de nettoyeur haute-pression, deux ans après leur
dernière intervention.
-6-
(Photo d’archives.)
CADRE DE VIE
Stationnement des véhicules automobiles
ZONES BLEUES : COMMENT ÇA MARCHE ?
L
a gratuité est la règle à Maurepas
concernant le stationnement des véhicules à moteur sur les espaces publics
dédiés à cet effet (places matérialisées au
sol). Néanmoins, dans certaines parties de
la commune, un dispositif “zone bleue” est
en vigueur.
De quoi s’agit-il ? Une zone bleue autorise,
en agglomération, le stationnement gratuit
des véhicules pour une durée limitée. Il est
indispensable d’utiliser le disque européen
de stationnement pour indiquer son heure
d’arrivée. Il doit être apposé en évidence sur
la face interne du pare-brise lorsque vous
stationnez dans une des zones bleues .Ce
disque est en vente dans le commerce.
MARCHÉ
Pour faciliter le stationnement des clients du
marché, un stationnement en zone bleue,
de 7 h à 14 h, a été institué en mars 2009
place du Nivernais (46 places, dont deux
réservées aux personnes handicapées) et
square de la Marche (30 places, dont deux
réservées aux personnes handicapées).
Le stationnement est limité à 1 h 30 les matinées de marché, mercredi et samedi.
FOREZ
Avenue du Forez, le parking devant les commerces de proximité (61 places, dont 2 pour
les personnes handicapées) est également
régi par les règles du stationnement en zone
bleue depuis avril 2015. La durée maximale
est de 2 heures.
MALMEDONNE
Enfin, dans le quartier Malmedonne, un stationnement résidentiel a été institué en 2013,
notamment pour lutter contre le stationnement intempestif des usagers de la gare
SNCF de La Verrière. Du lundi au samedi,
sauf dimanche et jours fériés, le stationnement est autorisé, de 8 h à 19 h, pour une
durée maximale de 4 heures (395 places,
dont 10 pour les personnes handicapées).
Pour les habitants du quartier, des cartes de
stationnement résidentiel, deux par foyer,
sont délivrées par la police municipale
(1, allée du Bourbonnais). Pour l’obtenir, il
faut présenter des certificats d’immatriculation correspondant à l’adresse de résidence
ainsi qu’un justificatif de domicile et une
pièce d’identité.
Contact : policemunicipale@maurepas.fr
PAS SUR LES TROTTOIRS !
Pour assurer la sécurité de tous, le stationnement des véhicules automobiles sur les
trottoirs est formellement interdit. C’est le
Code de la Route, dans son article R417-11,
qui le précise. Contrevenir à cette disposition
expose à une amende de 135 € (décret gouvernemental de juillet 2015).
La police municipale a récemment mené
une campagne de prévention et de verbalisation avenue de Limagne, où l’interdiction
de stationner est clairement mentionnée.
En outre, pour fluidifier le stationnement
le samedi matin, les barrières "vigipirate"
sont retirées avenue de Limagne, devant le
collège.
L’ÎLE DE LOISIRS
Connaissez-vous l’Île de Loisirs de SaintQuentin-en-Yvelines ? Il s’agit d’un parc de 600
hectares dédiés à la nature, aux sports et aux
loisirs autour du plus grand plan d’eau de la
région. Depuis l’entrée de notre commune dans
Saint-Quentin-en-Yvelines, début 2016, les habitants de Maurepas peuvent bénéficier d’une carte
d’accès annuelle incluant trois accès véhicules
gratuits. Elle est disponible à l’accueil de l’Île des
Loisirs sur présentation d’un justificatif du domicile de moins de trois mois ainsi que de la carte
grise du véhicule. L’entrée des cyclistes et des
piétons est gratuite. Entrée nord : place de la
Paix Céleste, à Montigny-le-Bretonneux.
Entrée sud : rond-point Eric Tabarly, à Trappes.
Contact : 01 30 16 44 40
saint-quentin-en-yvelines.iledeloisirs.fr
-7-
ÉCONOMIE
École et entreprise, apprendre à mieux se connaître
TUTORAT INNOVANT AU LYCÉE LES SEPT MARES
(Photo Fotolia.)
Les professionnels des entreprises
locales conseillent les élèves de 1ère.
L
suivies par les élèves. En effet, parmi les
différents objectifs de l’opération, il y a une
découverte de la réalité du monde de l’entreprise. Il s’agit également de faire réfléchir
les lycéens, dans un contexte différent, sur
l’orientation, sur les formations et surtout les
métiers possibles à l’issue de leur cursus
scolaire.
Parmi les différents groupes, on relève, par
exemple, “LVMH, une entreprise mondialisée” : élèves de 1ère ES suivis par Jean Sancerre, PDG de Didalab, ou “Vivre ensemble :
temps de travail, temps de loisir” : élèves de
1ère ES suivis par Cécile Ollivier, responsable
RH chez Bouygues.
Les TPE
Les Travaux Personnels Encadrés (TPE)
constituent une des épreuves anticipées
du baccalauréat. Les élèves, par groupe
de deux ou trois, doivent présenter devant
un jury un dossier autour d’un sujet (scientifique, économique…) librement choisi.
(Photo DR.)
e lycée Les Sept Mares, à Maurepas,
a mis en place depuis un an une formule innovante de tutorat pour ses élèves
de 1ère, dans le cadre des Travaux Personnels Encadrés (TPE). La spécificité réside
dans la qualité des tuteurs : il s’agit de diri-
geants d’entreprises implantées localement.
Jacques-Lucien Petit, ex-Directeur de Thales
Optronics, et Henri Watrin, de l’Association
Jeunesse Entreprises (AJE), ont popularisé
le projet du lycée auprès des dirigeants des
entreprises en communicant les sujets choisis par les élèves.
Chaque groupe d’élèves a rencontré plusieurs fois son tuteur jusqu’en février
(période de l’oral de baccalauréat) afin d’évoquer les pistes d’amélioration du dossier puis
de préparer l’oral devant le jury : points à
mettre particulièrement en évidence, expérience à réaliser devant les examinateurs,
maîtrise du temps et de la gestuelle, oraux
d’entraînement…
Ce sont plus d’une dizaine de tuteurs qui
ont accepté de participer et plus d’une
trentaine d’élèves motivés qui ont bénéficié de leur soutien attentif, au sein du lycée
comme dans les entreprises. L’expertise des
professionnels s’est révélée très utile, en
particulier pour donner du sens aux études
-8-
OUVERTURE À PARIWEST
CHANGEMENT DE PROPRIÉTAIRES
OPÉRATION SAINT-VALENTIN
Grâce à Eric Bibal, V&B, Vins et Bières, est
désormais présent à Pariwest (rue Jean-Perrin).
Il s’agit d’une première en Île-de France pour
cette enseigne associant une cave, à un bar à
vins et bières. Créé à Laval il y a quinze ans,
V&B ouvre son 106e magasin à Maurepas. Des
retransmissions sportives ainsi que des concerts
contribueront à créer l'ambiance.
vandb.fr Tél. : 01 34 62 69 97
Nathalie et Thierry Gauthier, les bouchers de la
place du Sancerrois, en centre-ville, ont cédé leur
commerce à Sabrina et Olivier Dollet. Le couple
Gauthier exerçait à Maurepas depuis 2009. Nous
souhaitons la bienvenue à leurs successeurs.
L’Union des Commerçants et des Artisans de
Maurepas (UCAM) organise, à l’occasion de la
Saint-Valentin, une opération commerciale. Des
“offres privilèges” seront proposées dans une cinquantaine de commerces de proximité jusqu’au
12 mars.
commerces-maurepas.com
FOCUS
Maurepas a pris le virage numérique
une nouvelle dynamique est à l'œuvre
Les écoles de Maurepas ont vu leurs
équipements informatiques nettement
modernisés.
Éric Naudin
efficace a été mis en place concernant les données de la mairie. En cas d’accident majeur, les
services pourront être rapidement remis en route.
Il y a également eu du changement pour la police
municipale. Procès verbal électronique, nouvelles
caméras de vidéo protection… Le service s’est
modernisé. Le poste de supervision, initialement
situé à la mairie, a également été déplacé dans les
locaux de la PM. Les agents bénéficient désormais
d’un réel poste de surveillance relié aux 12 caméras qui couvrent Maurepas (et bientôt 17).
● La démocratie locale
P
our la première fois à Maurepas un élu
s’est vu attribuer une délégation exclusivement destinée au développement du numérique. Menée par Éric Naudin, ingénieur
en informatique spécialisé dans la gestion
d’entreprise, l’équipe n’a pas chômé depuis
24 mois. Un travail rendu possible “ par la
motivation et l’engagement ” des agents du
service précise l’élu. “ L’équipe est composée de cinq agents dont trois techniciens
titulaires. Etant donné tout ce que nous avions à mettre en place et à changer lorsque
nous sommes arrivés, c’était essentiel ”,
souligne Eric Naudin. Au total, fonctionnement et investissement compris, c'est près
de 800 000 € qui sont alloués chaque année
au numérique. “ Désormais nous avons un
véritable budget d’investissement, il y a un
changement de culture qui est en train de
se produire. Le numérique tient aujourd’hui
une vraie place ”, affirme Éric Naudin. Un
véritable budget, un réel projet de ville…
et des résultats concrets dont les bénéfices
sont déjà notables pour les Maurepasiens.
● La scolarité
La plateforme du budget participatif en ligne est
opérationnelle. “ L’idée est d’impliquer les habitants dans la vie locale et de leur donner l’outil
pour le faire ”. Ce projet est une première dans
les Yvelines. Les Maurepasiens bénéficient également de l'App.“Maurepas en poche”.
Dans les écoles, l’avancée est clairement visible.
Depuis 2014, six nouveaux vidéoprojecteurs
interactifs (VPI) ont été installés dans les établissements. Six autres arriveront en 2016. “
Cela va nous permettre de remplacer peu à peu
les anciens tableaux interactifs, désormais trop
vieux. Chaque école sera équipée d’au moins un
VPI avant la fin de l’année ”, précise Eric Naudin.
L’avantage pour les enfants ? Un enseignement
● Le site Internet de la ville
plus interactif. Dans la même idée, une classe
mobile, dotée de tablettes, a été mise en place.
“ Le professeur peut interagir avec chaque enfant, adapter son enseignement au cas par cas ”,
détaille l’élu. Dans un souci de sécurité, la protection du système Internet de toutes les écoles
est en passe d’être mise à jour. Un accord avec
le ministère de l’Éducation nationale vient d’être
signé en ce sens (solution AmonEcole).
municipalité, les moyens de paiement seront uniformisés pour tous les services de la commune.
● La sécurité
Serveurs renouvelés, postes informatiques modernisés… 2/3 du parc informatique ont été
renouvelés. Les agents municipaux travaillent
dans de meilleures conditions et ont gagné en
rapidité et confort. Un plan de sauvegarde plus
Une refonte du site internet a été effectuée en
2014. De nouveaux services y sont désormais
accessibles comme souligne Éric Naudin. Pour
aller plus loin encore, le compte citoyen va évoluer. Il va migrer en “ espace famille ”. Bientôt,
tout ce qui a trait à la famille pourra être géré d’un
seul et même compte. Toujours dans un souci de
simplification, en 2016, selon un souhait de la
● Les chantiers à venir
D’ici à deux ans, le wifi sera installé dans toutes
les structures publiques de la ville. Les 52 sites
gérés par la Direction des Systèmes d’Information (DSI) seront également mis en réseau avec
la mairie, comme cela a été fait avec le Mille-club.
Un gain de temps pour les agents municipaux et
la possibilité pour la DSI de gérer le support et
la sécurité informatique de manière centralisée
depuis l’hôtel de ville. D’ici à 2017, la mise à jour
du système d'exploitation sera lancée. Un chantier qui nécessite du temps et qui permettra, à la
fin du mandat, d’avoir un dispositif performant.
-9-
DOSSIER
CES 24 MOIS QUI ONT CHANGÉ MAUREPAS
Notre ville a retrouvé des
animations dignes d'elle :
marché de Noël en
centre-ville, patinoire,
chasse aux oeufs...
V
ingt-quatre mois se sont
écoulés depuis les élections
municipales. Et déjà, les changements sont visibles à Maurepas.
Les promesses ont été tenues. En seulement deux ans, sur les 73 projets
prévus 75% ont été ou sont en passe
d’être réalisés.
Parmi eux, des projets phares et
attendus tels que la rénovation des
écoles ou encore la mise en place
d’une police municipale dotée de
nouveaux outils plus performants.
Les 25% restants sont en cours d’étude,
auxquels s’ajoutent 40 nouveaux dossiers
qui n’étaient pas initialement prévus. Nouveau centre aquatique, construction d'un
écoquartier, maîtrise de la propreté, réalisation d’un cinéma multiplexe, organisation de nouveaux événements locaux…
Les projets ne manquent pas.
- 10 -
Le tout sans nouvelle augmentation des
impôts.
Depuis trois mois, Maurepas s’est aussi
intégrée à un nouveau territoire : celui
de l’agglomération de Saint-Quentin-enYvelines. Désormais la commune fait partie d’une intercommunalité de 230 000
habitants, forte de 145 000 emplois et qui
se place comme 2e pôle économique de
l’Ouest parisien, après la Défense. Un réel
plus pour la commune et les Maurepasiens.
En deux ans, la ville s’est également tournée vers la modernité… Tout Maurepas
sera définitivement fibré sous peu. Les
équipements des écoles et structures publiques sont en cours de renouvellement.
Mise en place d’un nouveau site Internet
plus fluide, d’une application “ Maurepas
en poche ”…
En bref, un véritable chantier numérique
récompensé en 2015 par le quatrième @
obtenu au concours des villes Internet.
LA VILLE CHANGE, ÉVOLUE GRÂCE AUX
CINQ PILIERS DU MANDAT :
• un cadre de vie amélioré
• une sécurité renforcée
• une fiscalité maîtrisée
• des écoles et des équipements rénovés
• une démocratie locale moderne et renforcée
40 % 25 %
SONT DÉJÀ
RÉALISÉS
SUR 73
PROJETS
RESTENT À
FAIRE
35 %
SONT EN COURS
Un
cadre de vie
respecté et
valorisé
I
nvestir dans l’environnement. Permettre
aux agents de valoriser la ville et ses établissements. Par le biais de l’achat de nouveaux outils, cela a été rendu possible. Les
agents municipaux sont désormais dotés de
deux aspirateurs électriques. Ces derniers
permettent de nettoyer les espaces publics
de manière plus efficace. Autre nouveauté ?
L’hydro-gommeuse. Elle efface tags et graffitis en tout genre. Les particuliers peuvent
également en bénéficier en faisant appel à la
brigade anti-graffitis, un service entièrement
gratuit.
L’hydro-gommeuse, mise en
service fin 2015, permet aux agents
municipaux d’enlever les tags de manière
moins polluante.
Autres avantages, cette machine est plus
écologique et permet à la Ville de faire des
économies. Inutile aujourd’hui de faire appel
à des sociétés privées pour enlever les tags.
A leur niveau, les Maurepasiens ont été mis
à contribution. Corbeilles papiers, cendriers
pour les fumeurs, distributeurs à sachets
pour les déjections canines… Tout a été mis
en place pour qu’ils prennent soin de leur
cadre de vie.
D’autres actions concrètes ont été rapidement identifiables : reconfiguration des espaces verts, installation de quatre nouveaux
points lumineux dans le quartier des Friches
mais aussi en centre-ville et devant la crèche
des Haut-Bouleaux (LED chauds)… La réfection de la voirie a quant à elle nécessité
une forte mobilisation. Plus d’un millions
d’euros a été débloqué face à l’urgence en
2014 et un demi-million l’an passé.
Maurepas a fière allure !
Reconfiguration des espaces verts : la ville respire à nouveau !
- 11 -
Des
éCOLES ET
équipements
rénovés
Les chiffres à retenir
1,5
26
336 000
million d’euros alloués à la rénovation
dela voirie
TNI et VPI supplémentaires installés
dans les écoles
euros pour les travaux d'étanchéité à
l'école des Friches.
Une
démocratie
locale
dynamisée
Les chiffres à retenir
200
150 000
10
personnes présentes à chacune des
4 réunions de quartier
euros alloués au
budget participatif
réunions publiques sur des thèmes
spécifiques se sont tenues à Maurepas
- 12 -
Rénovation des bâtiments publics : à gauche école des Bessières, à droite école des Friches.
E
n 24 mois, un large budget a été attribué
à la rénovation des équipements publics.
La priorité ? L’école. L’accent a d’abord été
mis sur le numérique : 26 TNI et VPI ont été
installés dans les différents établissements
de la ville. Quatre robots pédagogiques ont
également été achetés et une classe mobile,
à l’aide de tablettes numériques, a été mise
en place. Les outils pédagogiques ont donc
été modernisés, tournés vers l’avenir. Des
travaux ont aussi été effectués. Par exemple,
le toit de l’école des Friches a été rénové,
des travaux sont programmés dans les écoles
de l'Agiot et de la Marnière. Les locaux du
Conservatoire et de l’Espace Albert Camus
ont bénéficié d’un coup de jeune.
D’autres chantiers, plus conséquents, ont enfin été mis en route dont le dossier concernant
le centre nautique. Dans quelques années,
les Maurepasiens pourront bénéficier d’un
centre aquatique flambant neuf et adapté aux
nouvelles attentes des usagers.
Des centaines d'habitants
se sont rendus aux dernières
réunions de quartier
M
ise en place du Grenelle des associations, consultations des habitants, réunions de quartiers, "en direct avec le Maire"…
Ces 24 derniers mois, les Maurepasiens
ont été sollicités à de nombreuses reprises.
C’était l’un des engagements de campagne
de Grégory Garestier : les impliquer dans les
décisions de la vie quotidienne.
La population a eu également l’occasion
de s’exprimer sur l’intercommunalité. Cette
consultation n’a pas été la seule. Les habitants ont également été invités à donner
leur avis concernant d’autres sujets, dont
les nouveaux rythmes scolaires. Mercredi
ou samedi travaillés ? Comment organiser
les TAP ? A partir des réponses apportées, les élus ont pu mettre en place une
nouvelle organisation qui répond aux
attentes de la population. La démocratie locale a également été dynamisée par
des points rencontre population, temps
d’échange entre les habitants, le maire et
son équipe. Des rendez-vous qui seront
renouvelés dans les mois à venir.
Sur le thème de la démocratie locale,
Maurepas s’engage davantage. En début
d’année, un budget participatif a été lancé.
Une première dans les Yvelines. Nouvelle
aire de jeux, meilleure répartition de l’éclairage public… Aux habitants de formuler leurs
idées pour leur commune. L’enveloppe de
150 000 euros allouée servira à financer les
projets qui seront soumis en avril aux votes
des Maurepasiens.
Une
sécurité L
publique
renforcée
es effectifs de la police municipale ont été
renforcés, passant de 2 à 8 agents. Un
renforcement qui a été opéré tout en gérant
le budget de manière responsable : les ASVP
recrutés étant des reclassements volontaires
d'agents municipaux. Un nouveau chef a été
recruté, afin de coordonner au mieux cette
nouvelle équipe. Le fonctionnement de ce
Les chiffres à retenir
Effectif de la police municipale
triplé
DOSSIER
service se fait à coût constant. L’amplitude
horaire de la présence sur le terrain a elle
aussi été augmentée. Aujourd’hui, la Police
municipale est opérationnelle de 7h45 à 20h,
permettant de nouvelles patrouilles.
De nouveaux outils leur ont été mis à disposition dont le procès verbal électronique.
Toujours dans un souci de sécurité, de
nouvelles caméras de vidéo-protection ont
été installées ainsi que deux radars pédagogiques. La lutte contre les voitures “ ventouses ” a débuté. En quelques mois à peine,
près d’une centaine de véhicules a été enlevée à travers la ville.
Une centaine
de véhicules "ventouses" enlevée
5
La police municipale
est équipée de matiériel
moderne qui lui permet
un meilleur suivi et un
gain de temps.
nouvelles caméras
de vidéo-protection
Une L
fiscalité
maÎtrisée
es dotations de l' État ont diminué : -30%
entre 2014 et 2017. Rien que sur la
période 2014-2016, la Dotation Globale
de Fonctionnement des communes a
diminué d’1 671 000 euros. Il a été nécessaire de maîtriser les dépenses publiques
pour ne pas augmenter les impôts :
diminution de la flotte automobile de la
mairie, 15 voitures ont été vendues dès
le début du mandat, baisse du budget de
fonctionnement tout en préservant la qualité
et le niveau des services. Des économies
supplémentaires ont été faites sur certains
marchés publics tels que les espaces verts
ou l’électricité.
Ces efforts ont porté leurs fruits. Pour preuve,
les taux d’imposition communaux n’ont pas
augmenté. Et, concernant les ordures ménagères, le taux a même diminué, passant de
8,19% à 7,69% en 2014.
Les chiffres à retenir
0%
7,58%
1,3million
d’augmentation des taux d’imposition communaux
d’économies sur le budget
des services de la ville
d' euros d’économie sur les coûts de fonctionnement
- 13 -
TERRITOIRE
Insertion des jeunes dans le monde du travail
LA VILLE DE MAUREPAS PARTICIPE ACTIVEMENT
Safaa Bekkouch et Romain Saujet, deux apprentis en alternance dans les services de Maurepas.
E
n Île-de-France, on recense 81 500 apprentis et plus de mille formations. 70 %
des apprentis ont trouvé un emploi dans les
sept mois qui suivent leur formation.
À Maurepas, “nous développons depuis
deux ans une politique volontariste dans le
domaine de l’insertion des jeunes, notamment en accueillant en alternance des apprentis au sein des services communaux”
explique Erwan Le Gall, premier adjoint
au Maire, délégué à la Modernisation de
la Ville et des Services publics, aux Ressources humaines et aux Affaires sociales.
Récemment élu conseiller communautaire
délégué à l’Emploi et à l’Insertion professionnelle, Erwan Le Gall souhaite diffuser
à Saint-Quentin-en-Yvelines la dynamique
positive impulsée à Maurepas.
Actuellement, deux jeunes
sont employés en alternance : Safaa Bekkouch, au
Centre Communal d’Action
Sociale, et Romain Saujet,
à la Direction de Systèmes
d’Information.
- 14 -
Depuis mi-septembre 2015, Safaa Bekkouch
est présente à l’Espace Solidarité, square
de la Marche, les lundis et mardis ainsi que
pendant les vacances scolaires. Son stage
se déroulera jusqu’en 2017. Âgée de 24
ans, elle est en BTS Services et Prestations
des Secteurs Sanitaire et Social (SP3S) au
lycée des métiers Henri Matisse, à Trappes.
“J’ai été bien reçue par l’équipe qui me transmet son savoir et son savoir-faire. J’ai commencé à l’accueil. C’est un très bon poste
d’observation qui permet de se familiariser
avec les différents métiers, les professionnels, les publics, les partenaires…” détaille
la jeune femme. Aujourd’hui, les missions
qui lui sont confiées ont été étoffées : “Je
reçois notamment différents publics pour
l’aide sociale et pour les dossiers lié à la
dépendance”.
C’est au Centre Technique Municipal (CTM),
à Pariwest, que nous retrouvons Romain
Saujet qui installe une des quatorze nouvelles unités pour remplacer un matériel
informatique obsolète.
Âgé de 26 ans, Romain est arrivé à la fin
du mois de novembre. Il restera à la mai-
rie jusqu’en janvier 2017, soit un stage de
quinze mois. Scolairement, il vit une année
charnière : il doit absolument réussir pour
intégrer l’an prochain le niveau de deuxième
année de Master.
Chaque mois, il alterne trois semaines à la
mairie et une semaine en cours, au sein de
l’AFTI, à Orsay (Essonne). Il s’agit d’une
école de formation aux métiers de l’informatique fondée en 1991 sous l’impulsion
de Thales, accompagné d’autres grandes
entreprises. L’intégration à la DSI de Maurepas s’est faite rapidement. “J’apprends
beaucoup, en particulier sur la manière
de m’organiser. Et je participe à la vie du
service, notamment dans le domaine des
architectures des réseaux et des serveurs,
comme récemment avec la nouvelle salle du
poste de Police municipale qui accueillera la
vidéo-protection” précise-t-il.
La formation en alternance est un bon alliage
de théorie et de pratique pour le stagiaire,
tout en augmentant ses chances d’insertion
professionnelle. C’est aussi une formule
intéressante pour l’employeur qui est aidé
financièrement pour la rémunération des
stagiaires.
Accueillir des jeunes au sein des services
de la ville c’est les former aux méthodes de
travail de Maurepas, leur donner leur chance
et aussi faire connaître les différents métiers
du service public local.
Par ailleurs, la mairie de Maurepas accueille
de nombreux jeunes stagiaires, notamment
en provenance des établissements scolaires.
Dans la majeure partie des cas, il s’agit des
stages en entreprise des collégiens de 3e et
des stages de professionnalisation. Soit, l’an
dernier, près de cent cinquante jeunes.
Enfin, la Boutique Info Jeunes (BIJ) et le
TRIDIM sont également impliqués. Les
deux structures municipales reçoivent les
jeunes en fonction de leur âge notamment
pour accompagner leurs démarches dans le
domaine de l’insertion professionnelle.
La ville bouge
M
ardi 29 mars 2016, le Conseil municipal
de Maurepas votera son budget. La loi
prévoit que ce vote soit précédé d’un débat
dit “d’orientation budgétaire” au sein de
l’assemblée communale. Il s’est déroulé lors
de la séance du 16 février à l’Hôtel de Ville.
C’est à Sylvestre Dognin, adjoint au Maire
délégué aux Finances, à la Prospective et
à l’Évaluation des politiques publiques, qu’il
est revenu la difficile tâche de présenter le
contexte économique et fiscal national et les
incidences au niveau local.
“ L' État va assécher le bloc communal en 3
ans et déclare qu' il a fait des économies. La
conséquence sera une inflation de la fiscalité
locale. À Maurepas, la prospective au fil de
l'eau fait émerger une impasse budgétaire
dès 2018 si des mesures structurelles ne
sont pas engagées à court terme. C'est un
effort de 2M€ qu'il nous faut dégager pour
retrouver l'équilibre financier.
Nous avons décidé de travailler sur la dépense publique afin de ne pas impacter les
Maurepasiens.”
Comme l’année précédente, le désengagement de l’État va fortement pénaliser
Maurepas.La baisse de la Dotation Globale
de Fonctionnement amputera les recettes de
700 000 € ! L’aide aux autres communes, moins favorisées ou mal gérées, appelée aussi “péréquation
horizontale”, se traduira par une perte supplémentaire de 175 000 € pour Maurepas !
Débat d’orientation budgétaire
UN BUDGET communal SOUS PRESSION
(1)
(2)
(3)
(4)
Et on attend des pénalités liées à la loi SRU
ainsi que le désengagement du conseil départemental, ce qui impactera le secteur de
la petite enfance.
Pour Sylvestre Dognin, il est impératif de
regarder la réalité en face : il n’y pas d’autre
solution que de poursuivre et amplifier la
remise en ordre des finances locales engagée dès 2014.
Grégory Garestier a, pour sa part, revendiqué “ce discours de vérité qui est un engagement indéfectible entre la majorité municipale et la population de Maurepas”.
Le Maire a rappelé une nouvelle fois le “poids
de l’héritage”. “Nous vivons désormais l’âge
de pierre des collectivités territoriales. Il
est fort regrettable que nos prédécesseurs
(Photo d’archives.)
(1) Dotation Globale
de Fonctionnement
(2) Fonds national de Péréquation
des Ressources intercommunales et
communales
(3) Pénalités SRU ( hors surcharge
foncière exceptionnelle 2016)
(4) Conseil départemental (Petite
enfance)
n’aient pas profité de l’âge d’or pour entretenir le patrimoine communal et moderniser
le service public lorsque les finances étaient
bien plus florissantes” a-t-il ajouté.
Les points à retenir
● Aucune augmentation des taux des taxes
locales en 2016. La fiscalité pour les familles
reste stable;
● Les efforts de gestion, en particulier dans
le pilotage au quotidien de la masse salariale, seront poursuivis. Le “train de vie” de
la mairie est sous surveillance.
● Des économies de fonctionnement sont
attendues par les transferts à l’intercommunalité.
POINT RENCONTRE POPULATION
SAMEDI 12 MARS - 10 H
Lycées et collèges de Maurepas
vous accueillent
Maurepas a la chance de compter deux lycées et
deux collèges sur son territoire : le lycée Les Sept
Mares et le lycée Dumont d’Urville, le collège
Louis Pergaud et le collège Alexandre Dumas. Ils
Le désengagement
financier de l’État
se poursuit : qui va
régler l'ardoise ?
accueilleront les futurs élèves et leurs parents au
cours de matinées “portes ouvertes” :
• Lycée LES SEPT MARES (13, rue de la Beauce):
samedi 12 mars, de 9 h à 13 h
• Lycée DUMONT D’URVILLE (2, avenue de
Franche-Comté) : samedi 2 avril, de 9 h à 13 h
• Collège LOUIS PERGAUD (15, avenue de
Limagne) : samedi 2 avril, de 9 h à 12 h
• Collège ALEXANDRE DUMAS (avenue de la
Villedieu) : samedi 19 mars, de 9 h à 12 h
Grégory Garestier et son équipe
seront présents
samedi 12 mars de 10h à 12 h,
allée du Bourbonnais, à l'entrée
du marché.
Ils seront à la disposition des Maurepasiens pour aborder avec eux
tous les sujets qui les concernent.
- 15 -
La ville bouge
Maurepas accueille les Journées de l’Europe du 5 au 8 mai 2016
UN TEMPS POUR ÉCHANGER ET MIEUX SE CONNAÎTRe
(Photo d’archives.)
N
Une précédente édition des Journées de
l’Europe, au Royaume-Uni.
os amis des villes jumelées nous
rendent visite à l’occasion des Journées de l’Europe qui se déroulent cette
année à Maurepas. Organisé par la Ville
avec le concours du Comité de Jumelage,
l’événement aura lieu du 5 au 8 mai. Cette
manifestation est reçue à tour de rôle dans
chacune des villes jumelées. Elle est l’occasion de faciliter les échanges entre Européens de différents pays et les aide à mieux
se connaître. Notre ville accueillera environ
une trentaine de jeunes venant principalement d’Allemagne.
Avec le concours d’associations culturelles et sportives locales, la participation
des collèges et du Conservatoire de Musique et d’Art dramatique, il sera proposé
à nos jeunes invités de multiples activités.
Une grande soirée, très animée, réunira
l’ensemble des participants à la salle des
fêtes le samedi soir. Maurepas entretient
des relations avec des villes en Allemagne
(Henstedt-Ulzburg et Usedom), respectivement depuis 1986 et 1991, et en Angleterre
(Waterlooville), depuis 1995. En dehors de
l’Europe, Maurepas est jumelé avec la ville
de Tirat-Carmel, en Israël.
Pour donner pleinement son sens à la
manifestation, la Ville souhaite associer largement les Maurepasiens. Toutes les personnes intéressées par l’événement peuvent
dès à présent se manifester en téléphonant
en mairie au 01 30 66 54 20. Une attention
particulière sera donnée à celles qui auront
la capacité d’héberger nos invités, de leur
faire découvrir le savoir-vivre “à la française”
et de les accompagner durant leur séjour.
Quartier des Friches
UN “NOUVEAU REGARD” AVEC LES HABITANTS
DES COMPÉTITIONS AU CLUB
DE BRIDGE
(Photo d’archives.)
Grâce à un drone, le quartier des Friches vu du
ciel.
- 16 -
Toutes les personnes intéressées peuvent
contacter le Tridim :
06 07 84 80 81
tridim.anim@maurepas.fr
(Photo DR.)
C
’est à un passionnant projet que le Tridim, lieu municipal qui reçoit des jeunes
de 16 à 25 ans, convie les habitants du quartier des Friches. Baptisée “Nouveau regard”,
l’initiative vise à associer les Maurepasiens
vivant et travaillant dans ce quartier en vue
de le valoriser. Cette action prend place
parmi les actions “Politique de la Ville”.
Il est notamment proposé aux habitantes
et habitants de poser pour des photos qui
seront ensuite exposées. Le décor sera, bien
entendu, formé par le quartier des Friches.
Le club de bridge de Maurepas organise des compétitions les mercredis 9 et 23 mars ainsi que le
13 avril, à 20h15. Les parties se déroulent au local
situé 27, rue Claude-Bernard, à Pariwest. Le stationnement des véhicules est prévu sur le parking
de l’hypermarché Auchan.
Contacts : Jean-Claude Marchand,
01 30 50 21 35 ou 06 80 21 73 72.
decouvertedubridge.com
ÉVÉNEMENT
Samedi 2 avril, dans le Bois de Nogent
LES FAMILLES ATTENDUES À LA CHASSE AUX ŒUFS
Départ de la chasse
à 10 h
Bois de Nogent
maurepas.fr
La deuxième édition de la Chasse aux Œufs
de Maurepas se déroulera samedi 2 avril, de
10 h à midi, dans le Bois de Nogent. L’ouverture officielle étant fixée à 10 h précises, il
est vivement conseillé de se rendre sur le
site quelques minutes avant…
Cette manifestation municipale, dont la première édition avait rencontré un époustouflant succès, consiste à se rendre en famille
à la recherche des œufs dissimulés dans les
bosquets. Il y en aura des milliers !
En pratique, il s’agit d’œufs factices, en plastique, qui ont été auparavant cachés dans le
bois. Ils seront l’objet de toute l’attention des
centaines d’enfants de 3 à 11 ans.
Une fois que les jeunes ont collecté la totalité d’une boîte, soit six œufs, ils sont échangés contre des œufs en chocolat.
Notez le bien : parmi les milliers d’œufs, trois
possèdent un pouvoir exceptionnel : celui de
faire gagner une récompense gourmande
offerte par des commerçants locaux. Comment reconnaître ces sésames pour des joies
chocolatées ? C’est facile : ils sont en or ! Qui
aura la chance de mettre la main dessus ?
Pour le savoir, il faut participer !
Signalons que le Bois de Nogent fera l’objet
d’un nettoyage particulièrement méticuleux
avant la manifestation.
À vos marques ! Prêts ? Foncez !
Samedi 2 avril, de 10 h à 12 h
Manifestation organisée exclusivement
à l’attention des familles maurepasiennes
Bois de Nogent (boulevard MichelMiserey)
culture
Du 19 au 30 mars à l’Espace Albert Camus
Maurep’Art, le salon d’art éclectique
D
Juliette Savaëte, invitée d'honneur.
Du samedi 19 au mercredi 30 mars, de 14 h
à 18 h Entrée libre. Espace Albert Camus
(4, rue de la Beauce)
ans la saison culturelle maurepasienne,
le salon d’art Maurep’Art constitue un
temps fort, très attendu notamment par tous
les passionnés d’arts plastiques.
L’édition 2016 de Maurep’Art, le salon d’art
de Maurepas, se déroulera du 19 au 30 mars
à l’Espace Albert Camus. Les œuvres d’une
centaine d’artistes locaux seront présentées
au public, qui sera appelé à choisir l’œuvre
qu’il préfère. Un jury, présidé par l’artiste invitée d’honneur, Juliette Savaëte cette année,
décernera également des Prix : œuvre sur
toile, œuvre sur papier, sculpture et installation, photo.
De nombreux styles et techniques ont droit
de citer dans ce salon : abstraction et figu-
ration, peinture (huile, pastel…), photo, collage, sculpture (terre, bronze…), dans des
formats très variés. On le voit, la liberté est
le maître mot de ce rendez-vous artistique.
Le vernissage se déroulera vendredi 18
mars à 18 h 30 et la remise des prix mercredi 30 mars à 19 h.
Un catalogue d’une précédente édition
expliquait très bien la démarche de cette
exposition : “La fréquentation d’une exposition d’art ne vise pas à la transmission d’un
savoir objectif mais la rencontre d’attitudes
artistiques subjectives, dont les œuvres sont
les témoins actifs. Les chemins qui mènent
à la rencontre avec les œuvres sont aussi
divers que les démarches artistiques”.
- 17 -
culture
Théâtre à l’Espace Albert Camus
“POUR UN OUI OU POUR UN NON”
U
intonation, presque rien… Les deux comédiens, Jean-Marie Russo, qui signe aussi la
mise en scène épurée, et Paddy Sherlock,
évoluent dans un décor strict qui s’applique
parfaitement à cette pièce sur la paranoïa.
Ce spectacle a été écrit d’après l’œuvre de
Nathalie Sarraute (1900-1999), écrivaine
française d’origine russe. Il est destiné à un
public à partir de 14 ans. Une représentation
à l’attention des collégiens aura lieu le même
jour à 14 h 30.
(Photo Plakka.)
n homme rend visite à un ami très distant à son encontre depuis quelques
temps. Il veut connaître la raison de cet
éloignement. Cette confrontation fait alors
ressurgir toutes les rancœurs, ravive ces
petites blessures si cruellement éprouvées
pendant tant d’années, pour un mot, une
Jean-Marie Russo et Paddy
Sherlock : un duo épatant.
Mardi 8 mars, à 20 h 30 - Espace Albert Camus (4, rue de la Beauce)
“Piccoli Tempi”, spectacle vivant
pour les enfants de moins de 3 ans
Conférence sur le Yémen
L’ART N’ATTEND PAS LE NOMBRE DES ANNÉES
(Photo Luc Degassart.)
nspiré des peuples nomades, un personnage de “chasseur-cueilleur de sons”
propose un cheminement musical évoquant différents états de la nature. Corps
en mouvement, rythmes, vocalités aux
consonances étranges… La musicienne
joue avec le temps comme elle joue avec
les sons et manipule des matières naturelles et des instruments aux formes et aux
sonorités surprenantes, offrant de multiples
possibilités de jeux musicaux et corporels.
- 18 -
Des sonorités propres à surprendre les plus jeunes.
Mardi 29 et mercredi 30 mars,
vendredi 1er avril
Dans les structures “Petite Enfance”
de la ville de Maurepas.
(Photo Fotolia.)
I
À l’invitation de l’association Maurepas Club, Mme
Richard-Leduc donnera une conférence ouverte à
tous (dans la limite des places disponibles) sur le
thème : “De la reine de Saba à la République du
Yémen”.
Le Yémen, à l’extrémité de la Péninsule Arabique,
excitait déjà l’imagination de l’historien et explorateur
Hérodote au Ve siècle avant notre ère…
Jeudi 10 mars, à 14 h
Espace Albert Camus (4, rue de la Beauce)
Un spectacle musical, tactile et olfactif
“PLEINE LUNE” : DEUX SÉANCES INTENSES !
A
(Photo DR.)
u croisement de plusieurs arts vivants
(théâtre, musique, performance sonore),
la compagnie La Balbutie vous invite à une
expérience sensorielle toute particulière qui
place le spectateur au centre d’un dispositif
électroacoustique, olfactif et tactile, et donne
à entendre l’invisible. Beau programme !
Les spectateurs, yeux bandés, sont placés
au centre du dispositif dont chaque son est
traité en direct et démultiplié dans les enceintes. Laurine Davis au violon et Juliette
Plihon à la voix évoluent parmi les spectateurs, les frôlent, les touchent, murmurent à
leurs oreilles et jouent des instruments, tour
à tour acoustiques et amplifiés.
Nicolas Perrin, au "live électronique", spa-
Les spectateurs auront les yeux bandés.
tialise et traite les sons, rendant palpable
la musique.
Une dramaturgie sonore se déploie peu
à peu, comme la traversée d’une nuit en
quatre tableaux : la Forêt, la Veillée incantatoire, le Repos et l’Aurore.
“Pleine Lune” a pour vocation d’être jouée
pour un public mixte, personnes en situation
de handicap visuel ou non, unies dans une
même écoute et par les mêmes conditions
de réception, afin d’amener chacun à se
mettre à la place de l’autre.
Les enfants (à partir de 6 ans) comme les
adultes partagent cette expérience.
Samedi 2 avril, à 15 h et à 16 h 30
Espace Albert Camus (4, rue de la Beauce)
Les Ateliers du Mercantour présentent leurs réalisations
30 ANS POUR L’EXPOSITION D’ENCADREMENT
Les Ateliers du Mercantour sont réputés pour leur savoir-faire.
Du 31 mars au 7 avril, de 14 h à 17 h
Hôtel de Ville (2, place d’Auxois)
Vernissage : 1er avril à 18h
(Photo d’archives.)
L
Exposition philatélique
(Photo d’archives.)
’association Les Ateliers du Mercantour
expose les réalisations des adhérents du
31 mars au 7 avril, à l’Hôtel de Ville. Cette
exposition d’encadrements d’art est librement accessible, tous les jours de 14 h à
17 h. Plus le Mercredi 5 de 10 h à 12 h.
Les deux cents adhérents des Ateliers,
présidés par Truda Faure, vous présentent
une partie de leurs travaux de ces deux dernières années. Un travail de précision de
rigueur et de créativité qui fait la notoriété
des Ateliers du Mercantour. Environ trois
cents encadrements, tous différents, seront
présentés. Toutes les diverses techniques,
anciennes, classiques, contemporaines et
“je m’amuse”, selon les aspirations ou le
goût de chacun, sont exposées. L’encadrement d’art, au départ technique accessible
à tous, entièrement manuelle, devient au fur
et à mesure un art par la réalisation d’une
pièce unique.
Contacts : contact@ ateliers-du-mercantour.fr
06 84 39 27 26
L’association philatélique de Maurepas tiendra son
exposition annuelle samedi 12 et dimanche 13 mars,
de 10 h à 18 h, à la Maison de Sologne (2, avenue
de Sologne). Différents thèmes seront développés
sur une quarantaine de panneaux. À cette occasion,
des timbres personnalisés représentant les fresques
de Maurepas seront proposés au public durant les
deux journées.
Vernissage : 12 avril à 11 h 30.
- 19 -
Agenda
La fête foraine est de retour en centre-ville.
Elle aura lieu du samedi 12 mars au dimanche 3 avril
à Maurepas. Pour petits et grands, les manèges
et les stands seront au rendez-vous : auto-skooter,
pêche aux canards, tire-ficelles, crève-ballons…
(Photo d’archives.)
Brocante professionnelle
Sous la Halle couverte. Entrée libre.Ouvert à tous.
> Mardi 19 mars
14h - 17h - Euro 2016 - Stade du Bois
Gratuit - Toutes générations - Multiactivités, foot
féminin…
> Jeudi 24 mars
Rendez-vous à 14 h au Ciné7, à Elancourt.
Cinéma avec le CCAS - Séance : 3 €.
• ESPACE ALBERT CAMUS
> Mardi 8 mars
20 h 30 - “Pour un oui ou pour un non”,
public à partir de 14 ans.
> Jeudi 10 mars
14 h - Conférence proposée par l’association
Maurepas Club : “De la reine de Saba à la
République du Yémen”. Entrée libre dans la
limite des places disponibles.
> Du samedi 19 au mercredi 30 mars
Maurep’Art. Lire page 17.
> Du mardi 29 et jeudi 30 mars, vendredi 1er avril
Dans le cadre de la saison culturelle de
l’Espace Albert Camus, la Compagnie du
Porte-Voix présente “Piccoli Tempi” dans les
structures d’accueil des jeunes enfants de la
Ville de Maurepas.
• MÉDIATHÈQUE LE PHARE
> Mercredi 9 mars
16h - Zone manga 16 h
Club de lecture de mangas pour les 10-15 ans.
17h - L’Heure du Conte
> Mercredi 16 mars
17h - L’Heure du Conte
> Samedi 19 mars
À partir de 10 h -Tournoi de jeu vidéo,sur
XBOX 360, “FIFA 16”. Huit participants au maximum à partir de 10 ans. Réservation obligatoire :
01 30 16 02 40 ; mediatheque@maurepas.fr
> Les Mercredis 23 et 30 mars
17h - L’Heure du Conte
> Du 31 mars au 7 avril
Tous les jours de 14 h à 17 h
20e exposition des Ateliers du Mercantour
Les travaux des adhérents seront exposés à l’Hôtel
de Ville. (2, place d’Auxois). L’entrée est libre.
> Samedi 2 avril - Chasse aux œufs
Bois de Nogent DÉBUT DE LA CHASSE 10H
Pour les 3-11 ans (accompagnés des parents)
FAMILLES MAUREPASIENNES EXCLUSIVEMENT
• VILLE EN MOUVEMENT
• CAFÉ DE LA PLAGE
> Mardi 8 mars
Thé dansant - 14 h
Salle des Fêtes (Pariwest). Entrée gratuite.
> Samedi 12 mars
De 10 h à 18 h - Exposition philatélique
L’Association Philatélique de Maurepas (APM)
tiendra son exposition annuelle à la Maison de
Sologne.
> Dimanche 13 mars
De 10 h à 18 h - Exposition philatélique
L’Association Philatélique de Maurepas (APM)
tiendra son exposition annuelle à la Maison de
Sologne.
> Vendredi 18 mars
20h30 - Soirée sous le signe de l’humour
grâce au“Catch Impro”.
De 6 € à 13,5 €
> Samedi 19 mars
20h30 - Soirée talents locaux pour un “Plateau
Cobalt” : Kareliah, Drawing dead, The Vinches.
Entrée libre.
> Samedi 26 mars
20h30 - Soirée reggae “New Roots Génération”,
avec Païaka, Jahneration et LMK.
De 6 € à 13,5 €
Carnet d’adresses
Conservatoire de Musique : 4, rue de la Beauce. Tél. : 01 30 66 55 03 - resa.camus@maurepas.net | Espace Albert Camus : 4, rue de la Beauce.
Tél. : 01 30 66 55 10 - resa.camus@maurepas.net | Café de la Plage : rond-point Jean-Moulin. Tél. : 01 30 66 53 40 |
Halle du Marché : avenue de Limagne | Hôtel de Ville : 2, place d’Auxois | Maison de Sologne : 2, avenue de Sologne | Médiathèque Le Phare : place
de Bretagne. Réservations : 01 30 16 02 40 - mediatheque@maurepas.fr | Salle des Fêtes : rue Évariste-Galois, à Pariwest
- 20 -
LE CARNET
VILLE PRATIQUE
Jeudi 10 mars
Collecte des encombrants
Secteur 1 : Le Bois Joli, Le Bois de Maurepas, Les Bessières, La Marnière, Le Village,
Les Louveries, La Villeneuve.
Vendredi 11 mars
Collecte des encombrants
Secteur 2 : Centre, La Malmedonne, L’Agiot,
Le Bois de Nogent, Les Friches, La Villeparc.
Samedi 12 mars
Collecte des déchets ménagers spéciaux
De 8 h 30 à 13 h devant l’Hôtel de Ville, et de
14 h à 17 h à la déchetterie (Pariwest).
Mercredi 16 mars
Vaccinations
De 13 h à 14 h, séance mensuelle de vaccination au Pôle Santé, square de la Marche.
Certains vaccins sont fournis, la vaccination
est assurée par un médecin gratuitement.
Pour tout renseignement et prise de rendez
vous : 01 30 66 53 15
La vaccination est un moyen de prévention
indispensable contre certaines maladies
infectieuses (diphtérie, tétanos, rougeole,
coqueluche, méningite…). Son bénéfice est
double : elle permet de se protéger soi-même
mais aussi de protéger les autres.
Pour être protégé, les vaccinations doivent
être à jour et nécessitent des rappels réguliers. La durée de protection d’un vaccin dépend de nombreux paramètres : âge, type de
vaccin utilisé.
Samedi 26 mars
Collecte des déchets ménagers spéciaux
De 8 h 30 à 13 h devant l’Hôtel de Ville, et de 14 h
à 17 h à la déchetterie (Pariwest).
Lundi 28 mars
Collecte des déchets verts
Secteur 1
Mardi 29 mars
Collecte des déchets verts
Secteur 2
Mardi 5 avril
La TNT passe à la Haute Définition
Quelles conséquences pour les téléspectateurs ? Que faut-il faire pour être prêt ?
Le passage de la télévision numérique terrestre
(TNT) à la haute définition (HD) traduit une évolution des normes de diffusion de la télévision
reçue par l’antenne râteau. Actuellement deux
normes sont utilisées pour diffuser les chaînes
de la TNT en France : le MPEG-2 et le MPEG-4.
À partir du 5 avril 2016, la norme MPEG-2 sera
abandonnée au profit de la norme MPEG-4, plus
récente et plus performante, ce qui permettra le
passage à la TNT HD.
Le Passage à la TNT HD se fera en une nuit,
du 4 au 5 avril, dans toute la France métropolitaine.
Pour plus d’information appelez
le 0970 818 818 (prix d’un appel local) ou allez
sur le site recevoirlatnt.fr
Lundi 21 mars
Collecte des déchets verts
Secteur 1 : Le Bois Joli, Le Bois de Maurepas, Les Bessières, La Marnière, Le Village,
Les Louveries, La Villeneuve.
REPRISE DES COLLECTES
Bienvenue à
Mohamed-Yanis Akeul
Kylian
Beaupied Faustino
Enora Boyard
Andrea Cadic
Maëlys Caillé
Maëva Harmand
Nahil Kasmi
Inaya Mahé
Mya Mahé
Kinan Msakni
Soya N’Dao
Théa Robinet
Aïtone Tertre
Tous nos vœux de
bonheur à
Etiennette Courtemanche
et Patrick Delwaulle
Corinne Couvret et
Mélanie Fontaine
Kaltom Messaoui et
Mohamed Boubahri
Marie-Paule
Charlemagne
Serge Elleboode
Jean-Marie
Guyon-Gellin
Philippe Lesmann
Guy Musculus
Raymonde Nicollet
Odette Robert,
veuve Poulin
Liliane Taillandier
FÉVRIER
Bienvenue à
Lara Fiuza Da Silva
Nous nous associons
à la douleur de la
famille de
Andrée Medieu,
veuve Le Magnet
Nous nous associons
à la douleur des
familles de
Rose Acensio, veuve
Mitterwallner
Geneviève Caplin,
veuve Natral
EN DIRECT AVEC LE MAIRE
Échangez directement avec Grégory Garestier
mercredi 9 mars, de 17 h 30 à 19 h
Mardi 22 mars
Collecte des déchets verts
Secteur 2 : Centre, La Malmedonne, L’Agiot,
Le Bois de Nogent, Les Friches, La Villeparc.
REPRISE DES COLLECTES
au 01 30 66 54 70.
N’hésitez pas à prendre contact avec Monsieur le Maire pour
aborder tout type de questions et obtenir des informations
directement auprès de lui.
LA MAIRIE VOUS ACCUEILLE
Hôtel de Ville
2, place d’Auxois, 78310 Maurepas
Téléphone : 01 30 66 54 29
Télécopie : 01 30 66 54 02
Courrier électronique : mairie@maurepas.fr
JANVIER
Horaires d’ouverture
Lundi, mardi, mercredi, vendredi :
Samedi : de 8 h 45 à 12 h. Permanences du samedi
matin : accueil, état civil, régies, scolaire, jeunesse.
Jeudi : de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h
(veille de jours fériés : 17 h)
Renseignements sur maurepas.fr
De 8 h 45 à 12 h et de 14 h à 17 h
- 21 -
SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL
MARDI 16 FÉVRIER 2016
>>> Au cours de sa séance du mardi 16 février 2016, le conseil municipal a accueilli Delphine Salvan (photo en médaillon) au sein de
l’assemblée communale. Elle fait partie de l’équipe majoritaire emmenée par Grégory Garestier.
AU FIL DES PROJETS
AU FIL DES DÉLIBÉRATIONS
● Le conseil municipal a débattu des
orientations budgétaires dans la perspective du vote du budget primitif qui interviendra lors de la prochaine réunion, mardi 29
mars 2016. [Lire page 15.]
● Le conseil a lancé la modernisation du
jalonnement commercial de Maurepas. Il
s’agit de renouveler les petits panneaux
sur la voie publique, totalement obsolètes,
signalant la proximité d’un commerce.
● Le conseil municipal a approuvé le développement de la Carte Jeune, dispositif qui
concerne les Maurepasiens fréquentant le
Mille Club, le Tridim et le Cobalt, établissements municipaux d’accueil de la jeunesse.
Il s’agit de pouvoir étendre les informations,
invitations et réductions grâce à des partenariats avec les commerces locaux.
- 22 -
● Le conseil a autorisé la mise à disposition
dans les écoles de la commune du logiciel
“AmonEcole” destiné à assurer le filtrage
des accès et de la navigation sur internet.
L’Académie de Versailles fournit le logiciel
et la Ville en assure l’installation.
● Le conseil municipal a autorisé à
l’unanimité la signature de la Charte régionale de la biodiversité initiée par le conseil
régional d’Île-de-France et approuvé le
plan triennal d’actions en faveur de la biodiversité à Maurepas.
> Soutenir l’attractivité du commerce local. Conformément aux engagements pris,
le jalonnement économique est en voie de
modernisation pour une meilleure information
sur la voie publique.
> Vivifier la démocratie locale par un dialogue
permanent avec la population.
Exemple récent : le budget participatif invitant
les Maurepasiens à proposer leurs projets.
> Œuvrer activement à la qualité du cadre de
vie, notamment par le nettoyage régulier des
espaces publics et l’enlèvement des épaves
et des voitures “ventouses”.
> Moderniser le matériel mis à la disposition des agents communaux. Récemment,
une machine à désherber performante et
écologique a été acquise.
EXPRESSION DU GROUPE DE LA MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS - UDI -NON INSCRITS
Monsieur Chappat n’est plus à une provocation près.
Après avoir tenté de nier l’état catastrophique dans lequel
il a laissé le patrimoine municipal, dont notre piscine est
l’expression la plus caractéristique, le voilà qui prône
maintenant, dans un élan de démagogie dont lui seul a le
secret, ni plus ni moins qu’une baisse des impôts locaux.
À l’heure où toutes les villes de France font face à un
désengagement sans précédent de l’État, les contraignant
soit à des hausses massives d’imposition, soit à des
réductions drastiques de la dépense publique, le voilà
qui se rêve en vengeur masqué, tel un Robin des Bois
de Maurepas redistribuant aujourd’hui au peuple un
impôt qu’il a lui-même prélevé hier.
Celui-là même qui, au lendemain de chaque élection,
augmentait les impôts (+ 8,5 % sur la taxe foncière, + 8 %
sur la taxe d’habitation entre 2000 et 2014), lui qui durant
des années, a bénéficié de dotations d’État constantes et
de subventions départementale et régionale généreuses,
qui a financé ses projets par la vente massive du
patrimoine de la ville, le voilà transformé en héros de
l’économie, capable tout à la fois de réduire les dépenses,
d’offrir plus de services, de participer bien volontiers au
désengagement de l’État et de réduire les impôts !
Devant un tel talent, une seule chose nous vient à l’esprit :
Pourquoi n’y a-t-il pas pensé plus tôt ?
Pour celui qui avait fait campagne sous le slogan :
“l’assurance de la compétence”, nous n’en voyons pour
l’heure que l’assurance…
Les vingt-cinq élus de la majorité municipale
EXPRESSION DES GROUPES D’OPPOSITION
“ Comme le prévoit la loi, cette page est destinée à la libre expression des groupes d’opposition, leus écrits n’engagent que leurs auteurs ”
EN AVANT MAUREPAS
Baisser les impôts – baisser les tarifs des cantines –
supprimer la gabegie
En ce début d’année s’ouvre le débat budgétaire. Nous
avons soutenu l’analyse financière de M. l’Adjoint aux
Finances concernant les recettes. Mais nous ne pouvons
soutenir sa traduction dans les budgets proposés.
Depuis un an, un élément majeur est intervenu : la fermeture brutale de la piscine que nous condamnons. Outre les
suppressions d’emplois, le chômage pour certains, la faillite
du club des nageurs, elle dégage une disponibilité de 700
000 € par an.
Cet argent doit être restitué aux Maurepasiens sous forme
d’une baisse d’impôts jusqu’à l’ouverture d’une nouvelle
piscine.
Sauf bien entendu à reconnaître que cette fermeture était
un coup monté pour financer l’accroissement des frais de
police et des dépenses de propagande.
Nous demandons aussi une baisse des tarifs des cantines
de 10 % car ils dégagent un bénéfice non utilisé pour les
investissements.
Enfin, alors que de gros efforts ont été demandés au personnel et aux habitants qui sont privés de multiples services
communaux (nous y reviendrons), à l’inverse, M. Garestier,
contrairement à ses affirmations péremptoires, gaspille
l’argent public dans des frais de propagande excessifs à
son seul profit politicien (exemple, la fête des vœux) dans
une démarche de culte de la personnalité inspiré d’un passé
révolu. On va même jusqu’à extraire les élus d’opposition
des photos officielles pour faire croire qu’ils sont absents,
vieille méthode dictatoriale.
Pour une ville apaisée et une politique responsable.
www.en-avant-maurepas.fr
Michel CHAPPAT - Florence BARY-SCHWARTZMANN
MAUREPAS AU CŒUR
Droit de réponse
Représentation de Maurepas à la Communauté
d’Agglomération SQY : les raisons de notre choix
L’intercommunalité est une question trop importante pour
perdre son temps à faire de la politique politicienne. C’est
pourtant ce qui semble être la feuille de route de la majorité. Reprenons deux points essentiels pour que les choses
soient claires.
En premier lieu nous avons toujours déclaré être favorables
au principe d’une union avec la CASQY, à condition d’y être
intégrés dans des conditions saines, ce qui supposait une
analyse préalable solide des enjeux. Qu’a-t-on vu ? Une
autorité préfectorale imposant une adhésion à marche
forcée… après l’avoir refusée. Qui s’est alors soucié dans
la majorité municipale actuelle de questions essentielles
comme la dette intercommunale et les enjeux à venir en
termes d’investissements ? A notre connaissance personne. Si un Maurepasien le sait, qu’il nous le dise ! Ou
alors cela se serait-il négocié dans le secret de quelques
bureaux ? Bel exercice de démocratie locale si ce fut le cas !
En second lieu, les mauvais procès ne font pas les bonnes
décisions. Rappelons des évidences. L’essentiel, ce sont
les intérêts de notre ville car nos concitoyens veulent surtout être bien défendus. Qui croira qu’un élu de plus de la
majorité actuelle aurait servi à quelque chose. Sans vouloir
être désagréable, lequel d’entre eux connaît assez bien les
méandres juridiques et financiers des intercommunalités
pour avoir une voix autorisée ? Il se trouve que dans les
candidats possibles un seul réunit ces compétences, M.
Chappat. Il suffit de regarder son CV pour le comprendre.
C’est pour cela que nous l’avons préféré à d’autres. Une
assemblée ne doit pas être formée de gens dont certains
lèvent la main en cadence sans comprendre de quoi il s’agit.
La compétence doit l’emporter sur les discours creux.
Pour le reste que certains se rassurent. Lors des primaires
à droite notre choix sera clair et nous le ferons savoir. Là
encore, la compétence et la sagesse que confère l’expérience auront nos faveurs. Pas l’agitation tous azimuths.
Pierre Le Guérinel, membre fondateur de l’UDI
Nicole Malaquin, Les Républicains
MAUREPAS & VOUS
[Texte non parvenu.]
maurepas & vous | une association durable
Michel HAYE, Carole ROSSI-CUVILLIER
maurepas-et-vous@voila.fr
MAUREPAS DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE
Opposition bâillonnée !
Notre philosophie n’a pas varié. Nous souhaitons être utiles
à tous les Maurepasiens et aborder de façon constructive
les sujets importants touchant à la vie quotidienne de la
cité : culture, solidarité, devenir des associations, sports,
réouverture du centre nautique.
Cependant, nous dénonçons une fois encore les artifices
de communication, dont l’un des effets est d’écarter l’opposition pour mieux se valoriser.
Évoquons par exemple l’absence de concertation sur les
études visant à redynamiser le centre-ville et Pariwest
(coût : 200 000 € !), ou encore la non-réponse à nos demandes réitérées pour travailler sur le centre aquatique.
Après les dernières élections et notre rentrée dans l’intercommunalité de Saint-Quentin-en-Yvelines, la droite souhaite exercer tous les pouvoirs de façon arrogante. Ainsi,
le nouvel exécutif de SQY compte 11 vice-présidents, tous
issus des villes de droite ! C’est une atteinte à la démocratie élémentaire, puisque 4 villes de gauche ne sont plus
représentées. Par contre, notre maire, 4è vice-président,
et son premier adjoint, délégué à l’emploi et à l’insertion
sociale, bénéficieront bien sûr de nouvelles indemnités !
Ce problème de cumul interfère de surcroît avec le calendrier des réunions municipales, puisque certaines sont
programmées à 17 h, empêchant de facto la présence de
personnes en activité.
Manifestement, cette majorité semble très à l’aise dans la
polémique et le dénigrement du passé : cette pratique de
la politique nous est étrangère.
Ismaïla Wane et Martine Fayolle
Vos élu-e-s Socialistes de Maurepas Dynamique et Solidaire
Site : www.maurepas-dynamique-solidaire.fr
Contact : maurepas.ds@gmail.com
https://www.facebook.com/maurepasds
- 23 -
31
e ,
EDITION
M AUREP’A RT
DU
19
AU
30
2016
MARS
..
,
Juliette Savaete Invitee d’honneur
4
Espace Albert Camus
rue de la Beauce - Tel. : 01 30 66 55
c.suchareau@maurepas.fr - maurepas.fr
10
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
5
Taille du fichier
5 818 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler