close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

AJUSTEMENTS TARIFAIRES 2016-2017 Quelques points à

IntégréTéléchargement
AJUSTEMENTS TARIFAIRES
2016-2017
Quelques points à
considérer …
La GRICS, en tant qu’entreprise sans but lucratif,
doit s’autofinancer. C’est pourquoi elle revoit
annuellement la tarification de ses produits et
services afin de s’assurer qu’elle soit en mesure de
recueillir les revenus nécessaires à ses opérations
courantes.
Les défis du plan de travail
Cadre budgétaire
Les revenus recueillis permettront la réalisation du
plan de travail 2016-2017.
Plusieurs éléments viennent encadrer l’exercice
budgétaire de la GRICS, tels que :
La GRICS compte notamment :
•
Poursuivre et accélérer le développement de ses
nouvelles solutions.
•
Poursuivre la démarche pour le déploiement
d’applications en infonuagique.
•
Maintenir son offre de service en consultation
et en formation.
•
Contrôler les coûts afin de réaliser les objectifs
du plan.
Résumé des orientations
budgétaires 2016-2017
•
Viser l’équilibre budgétaire.
•
Gérer proactivement le plan d’effectifs afin
d’assurer un contrôle des dépenses.
•
Établir, si requis, une indexation tarifaire de
l’infonuagique.
•
Utiliser les leviers de financement, si nécessaire.
•
Terminer le plan stratégique 2010-2015 le 31 mai
2016.
•
Adopter le plan stratégique 2016-2021.
•
Maintenir minimalement l’équilibre financier
de l’organisation et reconstituer, à la hausse, le
fonds non grevés d’affectations (actifs nets) pour
l’année 2016-2017 et les suivantes, en dégageant
un surplus en fin de période.
•
Continuer l’investissement d’années-personnes
dédiées spécifiquement au développement des
nouvelles applications.
•
Accélérer la livraison de nouveaux produits
au marché, en créant un fonds à cet effet
(ex. : partenariats).
•
Prendre en compte la situation des commissions
scolaires, qui les amène à être prudentes face aux
dépenses.
Facteurs d’influence
Efforts de la GRICS
Les principaux éléments prévus ou encore qui sont
susceptibles d’influencer la situation financière de la
GRICS, en 2016-2017, sont les suivants :
Dans ses opérations quotidiennes, la GRICS vise
toujours à optimiser ses efforts et ses dépenses dans
tout ce qui apportera de la valeur aux clients. Afin de
réduire l’impact des hausses tarifaires pour les CS,
l’entreprise a notamment :
•
•
•
•
Une légère diminution au chapitre de :
o
la consultation
o
la formation
o
le développement personnalisé.
Une indexation, si requis, de la tarification de
l’infonuagique, notamment en fonction des taux
de change et autres facteurs externes.
La recherche de revenus provenant de différentes
sources.
L’augmentation minimale des coûts d’opération
annuels de 4,1 % en 2016, qui comprend
notamment :
o
L’augmentation du salaire moyen, en raison :
--
des avancements d’échelon
--
de l’équité salariale --
de la clause remorque (hausses consenties
aux employés de l’État), équivalant à 2 %
--
de l’augmentation de la part employeur de
près de 1 % en 2016-2017.
o
Les contrats de services.
o
Les fournitures et le matériel.
o
Les frais de déplacement.
•
Réduit depuis 5 ans ses effectifs de près de
l’équivalent de 62 années-personnes, soit plus
de 17 %. Ceci inclut l’attrition d’une partie de ses
effectifs en ne remplaçant pas tous les départs à la
retraite en 2016-2017.
•
Réduit ses espaces bureau et les coûts associés.
•
Suivi et contrôlé efficacement ses dépenses.
•
Entrepris l’identification d’économies
additionnelles en travaillant avec une entreprise
spécialisée.
•
Sous financé ses dépenses en technologies de
l’information à un niveau largement inférieur aux
standards de l’industrie (Réf. : Gartner Group).
Si on regarde la croissance des dépenses faites
en TI entre 2010 et 2015, la GRICS accuse un
retard de 18, 3 % par rapport à des entreprises
comparables.
•
Suspendu le remplacement de ressources ce qui
a permis, jusqu’à ce jour, de compenser la hausse
du salaire moyen des employés, de contenir à la
baisse la masse salariale et d’obtenir l’équilibre
budgétaire. Cependant, cette situation
exceptionnelle vient en contradiction avec les
besoins de développements accélérés pour
répondre aux besoins des CS.
Proposition d’indexation
Afin de répondre aux défis du plan de travail
en demeurant à l’intérieur de nos prévisions
budgétaires, la GRICS indexera ses tarifs de 2,3 % sur
l’ensemble de ses produits et services.
grics.ca
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
196 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler