close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Communiqué de presse - KOF Index of Globalization

IntégréTéléchargement
Communiqué de presse
Zurich, le 4 mars 2016, 9 hrs
Indice de la mondialisation du KOF 2016 : les Pays-Bas devant
l’Irlande et la Belgique
L’indice de la mondialisation qui vient d’être publié par le KOF reflète l’état de la mondialisation économique, sociale et politique pour l’année 2013. Selon cet indice, le degré de mondialisation calculé pour
2013 a augmenté de manière négligeable par rapport à celui de l’année précédente. Dans les pays industrialisés, la mondialisation a continué de stagner. L’indice a toutefois progressé en Europe de l’Est
ainsi que dans la zone Asie-Pacifique. Les Pays-Bas arrivent en première place, tandis que la Suisse se
place au 5e rang.
Quelles ont été les évolutions marquantes de l’année 2013 ? Le processus de rétablissement progressif de
l’économie mondiale s’est poursuivi. Aux États-Unis, les premiers signes d’une normalisation de la politique
monétaire sont apparus. La banque centrale américaine a annoncé qu’elle allait réduire les achats d’obligations,
ce qui a entraîné d’importantes fuites de capitaux et dévaluations monétaires dans les pays émergents. Alors
que la zone euro sortait de la récession, les dettes publiques ont continué à peser sur l’économie des pays qui
avaient subi la crise de plein fouet. Le Proche-Orient se relevait tout doucement des bouleversements du Printemps arabe, tandis que la guerre civile régnait en Syrie et que les militaires reprenaient le pouvoir en Égypte.
Les petits pays mondialisés
En 2013, selon l’indice de la mondialisation du KOF, les Pays-Bas étaient le pays le plus fortement mondialisé
au monde, suivi de très près par l’Irlande en deuxième position, la Belgique occupant la troisième place. L’année
précédente, déjà, ces trois pays se partageaient les trois premières places du classement des pays les plus
mondialisés. L’Autriche occupe toujours le 4e rang. La Suisse gagne deux places et arrive 5e, juste devant
Singapour qui recule d’un rang. La 7e place revient au Danemark qui avance d’un rang pour passer devant la
Suède, laquelle perd deux places pour se classer 8e. Les 9e et 10e places reviennent à la Hongrie et au Canada.
De par la taille de leur marché, les grandes économies nationales sont plus tournées vers l’intérieur et ont donc
plutôt tendance à se retrouver plus bas dans le classement de l’indice de la mondialisation. Les États-Unis, qui
représentent la plus grande économie nationale au monde, arrivent 34e (–1 rang), la Chine est 73e (–1 rang),
le Japon 48e (+3 rangs) et l’Allemagne 27e (–3 rangs).
Tout en bas du classement de l’indice de la mondialisation, on note peu de changements en 2013. Les Îles
Salomon sont le pays le moins fortement mondialisé, devant l’Érythrée, la Guinée équatoriale, la Micronésie, le
Laos et les Comores (par ordre croissant). Le décrochement le plus important en 2013 est signé par la Macédoine qui perd 19 places pour retomber au 93e rang. Le pays a fortement reculé dans l’indice de mondialisation
sociale. Le Kazakhstan (–17 rangs), le Lesotho (–13 rangs), l’Angola (–9 rangs) et la Sierra Leone (–9 rangs)
enregistrent également des reculs importants. Les pays qui progressent le plus dans l’indice global en 2013 sont
Porto Rico (+47 rangs), l’Égypte (+24 rangs), la Zambie (+16 rangs), la République dominicaine (+9 rangs) et le
Malawi (+9 rangs).
KOF Centre de recherches conjoncturelles | Corporate Communications | Tél. +41 44 632 42 39 | kofcc@kof.ethz.ch
1
L’indice de la mondialisation du KOF mesure la mondialisation selon trois dimensions : économique, sociale et
politique.
Mondialisation économique
La dimension économique de la mondialisation tient compte, d’une part, de l’importance des flux commerciaux,
d’investissements et de revenus transfrontaliers rapportés au produit intérieur brut (PIB) et, d’autre part, de
l’impact des barrières commerciales et des restrictions de circulation des capitaux. La crise financière de 2008
a stoppé net la forte intégration économique qui était en cours depuis les années 1990, et l’a même en partie
fait reculer. En 2013, l’intégration mondiale des flux commerciaux et financiers n’a pas évolué. Simultanément,
la tendance à l’augmentation des barrières commerciales et des restrictions de circulation des capitaux, qui
s’était installée après la crise financière, s’est à nouveau inversée. L’augmentation de la mondialisation économique observée en 2013 repose principalement sur l’abolition d’obstacles commerciaux non tarifaires.
Les pays qui arrivent en tête du classement de l’indicateur partiel de la mondialisation économique en 2013
sont Singapour, devant l’Irlande et le Luxembourg. Le Burundi, l’Éthiopie et l’Iran comptent parmi les pays les
moins mondialisés d’un point de vue économique.
Mondialisation sociale
Dans le cadre du calcul de l’indice de la mondialisation du KOF, la dimension sociale de la mondialisation est
mesurée à l’aide de trois catégories. La première englobe les contacts transfrontaliers personnels sous la forme
d’appels téléphoniques et de courriers. Les flux touristiques et l’importance des populations étrangères résidentes sont également pris en compte. La seconde recense les flux d’informations transfrontaliers à partir de
l’accès à Internet, à la télévision et aux produits de presse étrangers. La troisième tente d’évaluer l’adhésion
culturelle aux grands courants mondiaux à partir du nombre de filiales McDonald’s et Ikea, ainsi que des exportations et importations de livres rapportées au PIB. En 2013, la mondialisation sociale s’est légèrement intensifiée par rapport aux années précédentes, notamment du fait d’une augmentation de l’adhésion culturelle.
Dans le classement 2013 de l’indicateur partiel décrivant la dimension sociale de la mondialisation, l’Autriche,
Singapour et la Suisse (par ordre décroissant) se sont partagées les trois premières places. À l’autre extrémité
de l’indice partiel, on retrouve la République démocratique du Congo, Myanmar et l’Éthiopie.
Mondialisation politique
La dimension politique de la mondialisation est mesurée à partir du nombre d’ambassades étrangères présentes
dans un pays, du nombre d’organisations internationales dont le pays est membre, du nombre de missions de
pacification de l’ONU auxquelles le pays a participé et du nombre d’accords bilatéraux et multilatéraux signés
par le pays depuis 1945. En 2013, l’Italie est arrivée en tête de cet indice partiel, devant la France et la Belgique,
qui occupe la 3e place. En queue de classement, on retrouve des petites îles et archipels. L’ampleur de la
mondialisation politique n’a que peu augmenté en 2013 par rapport à l’année précédente.
Méthodologie
L’indice de la mondialisation du KOF mesure les dimensions économiques, sociales et politiques de la mondialisation. Il permet d’observer l’évolution de la mondialisation dans une série de pays sur une longue période.
L’indice de la mondialisation du KOF 2016 est disponible pour 187 pays sur la période de 1970 à 2013, selon
un calcul tenant compte de 23 variables. L’indice de la mondialisation du KOF comprend une composante
économique, sociale et politique. Il mesure la mondialisation sur un barème de 1 à 100. Les valeurs des variables de base sont subdivisées en centiles. Ceci permet de lisser les extrêmes et de réduire les fluctuations
sur la durée. Les données utilisées ont été actualisées pour les dernières années à partir des sources d’origine.
Les nouveaux chiffres ne sont pas comparables à l’indice du KOF publié il y a un an, étant donné que la base
de données a été mise à jour et recalculée également pour toutes les années précédentes. Par conséquent,
les comparaisons avec les années précédentes évoquées dans le texte reposent sur la nouvelle méthode de
calcul.
KOF Centre de recherches conjoncturelles | Corporate Communications | Tél. +41 44 632 42 39 | kofcc@kof.ethz.ch
2
Contacts
Florian Hälg | Tél. +41 (0)44 632 84 61 | globalization@kof.ethz.ch
KOF Corporate Communications | Tél. +41 044 632 42 39 | kofcc@kof.ethz.ch
Pour plus de détails sur l’indice de la mondialisation du KOF 2016, consultez le site :
http://globalization.kof.ethz.ch/ 
Dans l’édition courante du KOF Bulletin vous trouverez un entretien avec Florian Hälg, responsable de l’Indice
KOF de la mondialisation :
http://kof.ethz.ch/fr/publications/kof-bulletin/ 
Dreher, Axel (2006): Does Globalization Affect Growth? Evidence from a new Index of Globalization. Applied
Economics 38, 10:1091-1110.
Dreher, Axel, Noel Gaston et Pim Martens (2009): Measuring Globalisation – Gauging its Consequences. New
York: Springer.
KOF Centre de recherches conjoncturelles | Corporate Communications | Tél. +41 44 632 42 39 | kofcc@kof.ethz.ch
3
Graphs
gle_1.eps (lgr_4) of g2016e.plf, 25.02.16
ChartKOF
1 Index of Globalization Worldwide
KOF Index of Globalization Worldwide
Chart 2
G 1: World’s
The World’s
15 Most
Globalized
Countries
The
15 Most
Globalized
Countries
70
100
90
80
70
60
60
50
40
50
30
20
2000
2005
2010
2015
economic
KOF Index of Globalization
Economic Globalization
Social Globalization
Political Globalization
social
Spain
Cyprus
Norway
Portugal
Finland
Canada
Sweden
Hungary
Austria
Denmark
1995
Singapore
1990
Switzerland
1985
Ireland
30
Belgium
0
Netherlands
10
40
political
gl_2a.eps (lgr_4) of g2016.plf, 25.02.16
Chart 3
The
15 Least
Globalized
Countries
G 2:World’s
The World’s
15 Least
Globalized
Countries
ChartKOF
4a Index of Globalization Across Regions
KOF Index of Globalization Across Regions
40
80
35
70
30
25
60
20
15
50
10
5
social
Sudan
Myanmar
Afghanistan
West Bank and Gaza
French Polynesia
Cayman Islands
São Tomé and Príncipe
Tonga
political
Burundi
Comoros
Lao PDR
Equatorial Guinea
economic
Micronesia, Fed. Sts.
Eritrea
40
Solomon Islands
0
30
20
1985
1990
1995
2000
2005
gl_2b.eps (lgr_3) of g2016.plf, 25.02.16
ChartKOF
4c Index of Globalization Across Regions
KOF Index of Globalization Across Regions
80
80
70
70
60
60
50
50
40
40
30
30
1985
1990
1995
2000
KOF Index of Globalization worldwide
Middle East & North Africa
Sub-Saharan Africa
2005
2010
2015
2015
KOF Index of Globalization worldwide
East Asia & Pacific
gl_2c.eps (lgr_3) of g2016.plf, 25.02.16
South Asia
Latin America & Caribbean
missing data
ChartKOF
4b Index of Globalization Across Regions
KOF Index of Globalization Across Regions
20
2010
20
1985
1990
1995
2000
2005
2010
2015
KOF Index of Globalization worldwide
Western Europe & Industrialized Countries
East Europe & Central Asia
KOF Centre de recherches conjoncturelles | Corporate Communications | Tél. +41 44 632 42 39 | kofcc@kof.ethz.ch
Grafiken
gl_3.eps (lgr_4) of g2016.plf, 25.02.16
ChartKOF
5 Index of Globalization According to Income
KOF Index of Globalization According to Income
90
80
70
60
50
40
30
20
1985
1990
1995
2000
2005
2010
2015
KOF Index of Globalization worldwide
OECD countries
Non OECD countries with high income
Non OECD countries with low income
Chart 6
The Biggest Changes
(as compared to previous year)
Chart 7
The Changes Among Most Globalized Countries
(as compared to previous year)
60
4
50
3
40
2
30
1
20
0
10
-1
0
France
United Kingdom
Luxembourg
Czech Republic
Spain
Slovak Republic
Cyprus
Norway
Finland
Portugal
Canada
Sweden
Hungary
Danmark
Singapore
Austria
Switzerland
Ireland
Belgium
Puerto Rico
Egypt, Arab Rep.
Zambia
Dominican Republic
Malawi
Sierra Leone
Angola
Lesotho
-4
Kazakhstan
-3
-30
Macedonia, FYR
-20
Netherlands
-2
-10
KOF Centre de recherches conjoncturelles | Corporate Communications | Tél. +41 44 632 42 39 | kofcc@kof.ethz.ch
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
3 002
Taille du fichier
260 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler