close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

AIG-News-5eme Symposium - AIG – Association Algérienne de l

IntégréTéléchargement
AIG
News
AIG News, Spécial 5ème Sympposium
Cinquième symposium de l’Association Algérienne de l’Industrie du Gaz
« La Technologie, Moteur de Développement des Ressources Gazières et de Diversification des Echanges et des Usages »
C’est sous le thème de «La Technologie, Moteur
de Développement des Ressources Gazières et de
Diversification des Echanges et des Usages» qu’a
été organisé le 5ème symposium de l’Association
Algérienne de l’Industrie du Gaz (AIG), les 17 et 18
février 2016 à l’hôtel Sheraton d’Alger.
La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été
rehaussée par la présence de Monsieur le ministre
de l’Energie, M. Salah Khebri, du Président-Directeur Général du groupe Sonatrach et président de
l’AIG, M. Amine Mazouzi, du Président-directeur
général du Groupe Sonelgaz, M. Noureddine Bouterfa, ainsi que du Directeur Général des PME du
ministère de l’Industrie et des Mines, M. Abdelghani Mebarek. Près de 700 participants ont pris part
à cette manifestation marquée par une forte présence d’experts nationaux et internationaux.
Dans son allocution de bienvenue, le ministre de
l’Energie notera la pertinence du choix du
thème du symposium,
qui est d’actualité, et
soulignera la nécessité
de
développer,
au
mieux,
les
diverses
sources
d’énergie.
«Nous devons recourir
au développement des différentes formes d’énergie, y compris celles renouvelables» dira-t-il. M.
Khebri insistera aussi sur la maîtrise des technologies qui constituent, de son avis, «l’élément de
réponse incontournable pour garantir un meilleur
développement énergétique en Algérie ». Le
ministre précisera aussi que 63% des besoins
énergétiques en Algérie sont assurés par le gaz,
«d’où la nécessité d’intensifier l’exploration dans
ce domaine» a-t-il ajouté. Il soulignera, par
ailleurs, que «les cours actuels du pétrole sont
déraisonnablement bas, et que l’Algérie continuera
à œuvrer sans relâche pour un consensus entre
l’ensemble des pays producteurs en vue d’une
révision, à la baisse, de l’offre pétrolière et redresser ainsi les prix ». Pour M. Khebri, «le marché
pétrolier fait face à une chute profonde, née en
partie d’une situation d’approvisionnement fortement excédentaire».
De son côté, le Président de l’AIG, M. Mazouzi, rappellera l’importance du gaz naturel
comme
ressource
d’avenir. «L’Algérie est
un pays gazier qui
dispose d’un potentiel
de 16 milliards de m3», et d’ajouter, « il faut savoir
que notre pays est le principal fournisseur du gaz
en méditerranée et constitue aussi la première
réserve en gaz en Afrique». M. Mazouzi préconise,
en outre, que l’Algérie devrait faire face aux mutations énergétiques avec beaucoup de sérénité.
Intervenant en sa qualité
de Vice- Président de
l’AIG et de Président du
comité d’organisation du
symposium, M. Abdelmadjid Attar reviendra
sur le thème du 4ème
symposium « lorsqu’à
l’époque, la scène gazière internationale avait subi
durant la décennie en cours énormément de bouleversements et de mutations sous l’influence d’une
multitude d’évènements et de facteurs conjonctu-
AIG News, Spécial 5ème Sympposium
rels ou non » (PHRASE INCOMPLETE). Les
défis sont restés les mêmes, selon M. Attar, «
aggravés par la récession économique qui s’est
installée dans la durée à travers le monde entier,
par des tensions géopolitiques à l’intérieur ou
autour des principales zones productrices d’hydrocarbures, et, pour couronner le tout, une
chute importante du marché pétrolier».
L’intervenant estimera que « ce défi ne peut être
que celui de la technologie et l’innovation, et
c’est en le relevant qu’on pourra mettre en œuvre
une véritable transition énergé- tique à travers
une mutation générale du modèle de consommation nationale », d’où le choix du thème de ce
5ème symposium. M. Attar saluera, en particulier, l’AIG qui fête, en cette année 2016, son
23ème anniversaire, et dont l’ambition est d’être
à la mesure des énormes défis sur la scène énergétique, nécessitant un lien constant avec les
progrès technologiques.
A cet effet, il dira « C'est ce que nous essayons
de faire en développant et en intensifiant nos
actions aussi bien en interne, c'est à dire sur la
scène énergétique Algérienne, qu'à l'internationale, au sein de l'UIG, dont nous sommes un
membre statutaire, puisque nous participons à
toutes ses instances, à savoir le Conseil, le
Comité Exécutif, le Comité de Coordination Technique et les travaux des comités de travail et les
« task force » de l’UIG. L’intervenant ne manquera pas de remercier M. Mats Fredriksson, Directeur au sein du Secrétariat Général de l’Union
Internationale de l’Industrie du Gaz qui a assisté
au symposium. Les travaux du symposium ont été
marqués par l’organisation de deux tables rondes
: La première, sous le thème de « fueling the
future », et la seconde intitulée « Partenariat et
intégration nationale ». En termes de thématiques, le Symposium a couvert la majeure partie
des maillons de la chaine de valeur de l’Industrie
du Gaz.
Les communications et débats ont porté sur des
sujets techniques et d'intérêt pour l'industrie du
Gaz à travers ses 8 sessions de présentations
Orales et 2 sessions Posters journalières, avec
17 Posters chacune, en mode électronique ainsi
que 2 sessions plénières d'ouverture et de
clôture. En clôture de ce 5eme symposium, l’AIG
a tenu à mettre en exergue le mérite de deux
auteurs pour la meilleure communication orale, et
la meilleure communication poster en leur remettant un prix symbolique.
Enfin, une exposition a été organisée au niveau
du hall de l’hôtel regroupant pas moins de 22
stands offerts par l’AIG aux sponsors qui ont soutenus l’organisation de ce symposium.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
59
Taille du fichier
693 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler