close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Appel à communication

IntégréTéléchargement
Le Laboratoire d’Etudes et de Recherches en Entrepreneuriat et
Management des Organisations (LEREMOS)
2ème Colloque international
La promotion des produits de terroir (PDT) dans une logique de
développement durable : les stratégies d’acteurs
Agadir, 18 - 19 novembre 2016
Appel à communication
Dans un contexte de globalisation des échanges et de concurrence acharnée, les pays de la
méditerranée s’efforcent de développer des axes stratégiques potentiels pour valoriser les filières
de production liées aux territoires. L’objectif est de faire émerger des produits différenciés en
référence au terroir, à la typicité et à l’authenticité du patrimoine culturel sous-jacent et en
prenant aussi en compte les objectifs désormais incontournables du développement durable.
A côté des productions de nature générique, ayant un poids économique important, il existe de
nombreuses productions locales, réputées et très spécifiques, qui peuvent constituer des leviers du
développement local. Ces productions se basent sur un ancrage territorial visant soit à mettre en
oeuvre une meilleure relation entre les caractéristiques du territoire et celles des produits, soit à
faire participer un nombre suffisamment important d'acteurs pour que l'ancrage territorial puisse
être qualitativement et quantitativement fondamental au développement territorial (Bérard L.,
Marchenay P. 2006). Cet ancrage reflète le patrimoine local et joue un rôle fédérateur dans la
construction de projets territoriaux de développement durable.
Actuellement, il y a une prise de conscience générale concernant le rôle des produits de terroir
dans la croissance socioéconomique des zones rurales à travers les acteurs de l’économie sociale
et solidaire (ESS) favorisant le développement local. (B. Pecqueur, 1991). L’objectif est
d’intégrer le terroir dans la construction de l’avantage concurrentiel (Fort et Couderc, 2001;
Polge, 2003). Il s’agit du marquage « terroir » sur les produits et la valeur ajoutée réalisée par
l’indication de l’origine. L’enjeu se situe au niveau des modalités à adopter pour que les produits
dotés de signes de qualité législative génèrent des synergies et des valeurs ajoutées
territorialement.
La question de la production et de la valorisation des PDT impliquent l’ensemble des acteurs
locaux qui peuvent avoir des leviers, des intérêts et des impacts différents. Il importe de connaître
1
les modes d’action de chacun et d’identifier les complémentarités et les modes de partenariats
permettant de maximiser les synergies afin de favoriser le développement local intégré.
Le secteur public dispose certes d’un rôle important soit par des mesures incitatives en faveur des
structures et des acteurs locaux, soit par des dispositifs de protection et de certification des
productions localisées. Les acteurs de l’ESS sont aussi des catalyseurs qui créent à la fois de la
valeur, de nouvelles capacités et de nouvelles solidarités au sein de la société. Néanmoins, ces
acteurs sont aussi chargés de défendre une meilleure répartition de la valeur au profit des
producteurs et du terroir, à travers l’implication dynamique des organisations professionnelles du
secteur. Le secteur privé joue aussi un rôle important en mettant en place de nouvelles techniques
de valorisation et en développant de nouveaux marchés.
Ce colloque cherche à dévoiler le rôle des acteurs dans la promotion des PDT et le
développement durable et réunir, autour de cette thématique, un ensemble de chercheurs,
d’experts et de professionnels en vue d'enrichir le débat et de susciter l'intérêt sur les questions
de préservation des spécificités des terroirs auprès des décideurs, des responsables et de tous les
acteurs concernés.
Les communications attendues doivent porter sur les axes suivants :
1. Les potentialités du développement économique des PDT
a. Emergence de nouveaux marchés solvables
b. La contribution des PDT au développement local
c. Quel modèle de développement pour les PDT ?
d. Modalités de promotion du développement durable des PDT
e. L’essor des marchés des PDT et le problème de l’équilibre de la biosphère
f. PDT et mode de gouvernance des acteurs locaux: partenariats et synergies
g. Les formes d’exploitation et de commercialisation des PDT
h. Les formes de coordination et de répartition de la valeur : le rôle des organisations
professionnelles.
i. L’entrepreneuriat social et le secteur des PDT
j. Les expériences nationales de promotion des PDT : Plan Maroc Vert (PMV) et
autres
2. Les enjeux liés aux signes
dans la promotion des PDT
distinctifs
d’origine
et
de
qualité
(SDOQ)
a. Les dispositifs institutionnels et réglementaires favorisant la promotion des PDT
b. Les stratégies de défense de l’origine et de la qualité
c. Quelles sont les conditions nécessaires pour assurer une réelle protection et une
meilleure valorisation des produits de terroir ?
d. Le processus de reconnaissance internationale des SDOQ (droits de propriété
intellectuelle)
e. La portée et limites des SDOQ dans la promotion des PDT.
f. Les expériences réussies des SDOQ dans la promotion des PDT.
g. Les indications géographiques comme outil de différentiation et de développement
durable
h. Le rôle des institutions publiques dans la performance du système économique des
PDT
3. Les modalités d’évaluation de l’impact social et économique du développement des
PDT
2
a. Les différentes techniques d’évaluation de l’activité des acteurs de l’ESS dans le
secteur des PDT
b. Quel impact l’entrepreneuriat social peut avoir dans la production de la valeur
dans le secteur des PDT ?
c. Quel impact les SDOQ peuvent engendrer en termes de création de valeur et de
développement durable dans le secteur des PDT ?
Comité scientifique
Jean-Louis RASTOIN, Professeur émérite à Montpellier SupAgro, Directeur de la Chaire Unesco
et Réseau Unitwin en Alimentations du Monde
Fournier MAURICETTE, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
Josiane STOESSEL – RITZ, université de Haute - Alsace
EL HADAD-GAUTHIER Fatima, CIHEAM-Institut de Montpellier
Selma TOZANLI, CIHEAM/Institut de Montpellier
Hassan BELLIHI, Université Ibn zohr Agadir
Omar IBOURK, Université Cadi Ayad Marrakech
DIANI Asmae, Université Sidi Mohammed Ben Abdellah-Fès
Said AHROUCH Université Ibn zohr Agadir
Ahmed CHAKIR, Université Ibn zohr Agadir
Lahcen KENNY, IAV Hassan II
Lahcen OUBDI, Université Ibn zohr Agadir
Latifa NAIT HADDOU, Université Ibn zohr Agadir
CROZAT Dominique, Professeur émérite, Montpellier
Abderhaman AITLHAJ, ANDZOA
Elhoussaine ERRAOUI, Université Ibn zohr Agadir
Zoubida CHARROUF, Faculté des Sciences de Rabat
Abdelkabir EL OUIDANI Université Ibn zohr Agadir
Mohamed BOUCHELKHA, Université Ibn zohr Agadir
Mostapha JAAD, Université Ibn zohr Agadir
Fouad Elame (INRA, Agadir)
Comité d’organisation
Coordinateurs : Elhoussaine ERRAOUI - Said AHROUCH
e.erraoui@uiz.ac.ma
- s.ahrouch@uiz.ac.ma
Membres :
Noureddine ABDELBAKI, FSJES Agadir
Abdelkbir El OUIDANI, FSJES Agadir
Lhassane JAOUHARI, FSJES Agadir
Latifa NAIT HADDOU, FSJES Agadir
Housna AISSAOUI, FSJES Agadir
Amina ECH-CHBANI, FSJES Agadir
Anas BENJELLOUN
Mohamed MAHFOUDI, ODCO, Agadir
Mohamed IRGUI, ODCO, Agadir
Les résumés rédigés en français, anglais ou arabe (une page maximum) doivent être soumis
avant le 30 avril 2016. Ils contiennent :
- le titre de la communication
- les coordonnées de(s) l’auteur(s) : Nom(s), statut, organisation, email
3
- les principales questions de la recherche, le cadre conceptuel et la méthodologie utilisée
- les mots clés (4-5).
Les résumés rédigés en arabe doivent être accompagnés d’une traduction en français ou en
anglais
Les résumés seront évalués par deux membres du comité scientifique et les réponses
parviendront aux auteurs au plus tard le 20/05/2016
Les textes complets doivent être soumis jusqu’au 31/07/2016
Les résumés et les papiers complets doivent être envoyés par mail à l’adresse suivante :
coll2pdt.leremos@gmail.com
Consignes aux auteurs
Résumés :
- Titre
- Nom de(s) l’auteur(s), statut, organisation, email
- Résumé (10 à 15 lignes)
- Mots clés (3-5)
- Times New Roman 12, interligne simple
Textes complets
- Les textes complets doivent comporter entre 15 000 et 30 000 signes (espaces compris),
avec un résumé d’une dizaine de lignes et une bibliographie à la fin du texte.
- Mise en forme du texte : Times New Roman 12, interligne simple, marges droite, gauche,
haut et bas 2,5
- Titre par niveaux comme 1., 1.1., 1.2., 2., 2.1., 2.2., etc.
- Si les textes comportent des images, tableaux, graphiques importés d’une feuille de calcul
ou autres, joignez les fichiers sources.
- les textes doivent être soumis en format word.
- Les références portées dans les textes doivent être citées ainsi : Auteur, date, p.
(éventuellement)
- A la fin du texte, les références bibliographiques doivent être classées par ordre
alphabétique d'auteurs (ne mentionnez que les références citées dans le texte).
Calendrier
30/04/2016
20/05/2016
31/07/2016
15/09/2016
18 – 19 /11/ 2016
2017
Soumission des résumés
Réponses aux auteurs
Soumission des textes complets
Notification aux auteurs
Dates du colloque
Publications des actes
Sites du colloque
http://www.fsjes-agadir.org
http://www.uiz.ac.ma/
4
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
3
Taille du fichier
73 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler