close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

1 Du mardi 1er mars 2016 - de la part de

IntégréTéléchargement
Du mardi 1er mars 2016 - de la part de Stéphane Le Foll
AGRICULTURE : ENSEIGNEMENT AGRICOLE
Manger local et bio à la cantine, développer les circuits courts, réduire le gaspillage alimentaire… Mardi 1er mars 2016 à
travers la présentation de 3 projets emblématiques, les élèves des lycées agricoles ont sensibilisé les visiteurs du salon
international de l’agriculture à leurs initiatives en faveur d'une alimentation saine, de qualité, locale, produite dans le
respect des équilibres naturels et capable de faire face aux défis de l’agriculture de demain : La mise en place d’un
circuit « hyper-court » à l’EPL de Laval (Etablissement public local d’enseignement) (Mayenne, 53), dont l’exploitation
fournira bientôt sa propre cantine d’une partie de ses productions en porc, lait, yaourts et miel, une mise en pratique
directe du « manger local » ! Visites sur site pour des gestionnaires et chefs de cuisine d’autres cantines locales,
opérations de communication (flyers, vidéo, posters…) auprès des apprenants, prospection auprès des producteurs
locaux, l’EPL de Laval accueille en moyenne chaque année 550 élèves et étudiants, 300 apprentis, 200 à 250 adultes en
formation, 220 personnels, 450 internes, soient plus de 1000 repas servis par jour à la cantine de l’établissement. La
construction d'une légumerie (bâtiment de 300m2 dédié au tri, lavage, épluchage et conditionnement des légumes en
tous genres, de préférence bio) au sein du lycée privé Provence Verte de Saint Maximin (Var, 83), pour favoriser
l'approvisionnement local des cantines de la commune de Saint Maximin, qui assurent actuellement plus de 4000 repas
quotidiennement (écoles, lycées, structures d’accueil). Outil collectif et ouvert à tous les producteurs de Saint Maximin qui
le souhaitent, le bâtiment vise également l’autonomie énergétique avec environ 300m2 de panneaux photovoltaïques en
autoconsommation. La réduction du gaspillage alimentaire au lycée Reinach Chambéry La Motte Servolex (Savoie, 73).
Labellisé « lycée éco-responsable », l’établissement a engagé depuis 2 ans un combat intensif contre le gaspillage
alimentaire : pesée des déchets en fin de repas, réduction des portions et des miches de pain servies, don alimentaire des
plats non-consommés, déchets organiques alimentant le méthaniseur, actions de sensibilisation des apprenants par les
apprenants telles que des concours de slogans (« Il a fallu un an pour le cultiver, tu as mis une seconde pour le jeter ») ou
la création d’un « gâchimètre à pain » au sein de la cantine de l’établissement. Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture,
de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a ensuite procédé à la signature d’une convention avec l’association Passeport
Avenir qui mobilise les entreprises (à travers des parrainages, ateliers collectifs, soutiens logistiques, insertion
professionnelle, etc.) pour favoriser l’accès des jeunes issus de milieux populaires aux filières longues de
l’enseignement supérieur agricole. Dossier complet sur : http://agriculture.gouv.fr/lycees-agricoles-agriculturealimentation-citoyennes .
ELYSEE : UNION EUROPEENNE
Le Président de la République recevra à l’Elysée la Chancelière allemande Angela MERKEL le vendredi 4 mars à 10h30,
en vue notamment de préparer la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne et de la Turquie
prévue le 7 mars à Bruxelles.
AFFAIRES ETRANGERES : TOURISME
« J'ai réuni ce matin, avec Matthias Fekl et Martine Pinville, les professionnels et les partenaires du tourisme. Cette
première réunion depuis ma prise de fonction était attendue. Elle m'a permis d'écouter les professionnels et de faire
passer un message de mobilisation et d'engagement du gouvernement pour renforcer et développer le potentiel de la
filière touristique en France. L'industrie touristique est une des toutes premières de notre pays. Elle représente 7% de
notre PIB et deux millions d'emplois non délocalisables. L'objectif reste d'atteindre le cap des 100 millions de visiteurs
internationaux d'ici 2020, contre 84 actuellement. La réunion a permis de faire le point sur les difficultés rencontrées par
les professionnels, notamment à Paris et en Ile-de-France, au lendemain des attentats de novembre 2015. J'ai présenté les
grandes lignes d'un plan de promotion de la destination France qui sera doté d'un budget de 2,5 millions d'euros. L'Etat y
contribuera à hauteur de 1 million d’euros. L'opérateur Atout France est chargé de sa mise en œuvre. J'attache une
1
importance particulière au dialogue avec les partenaires du tourisme, notamment la Mairie de Paris, pour en démultiplier
l'effet » (J.-M. Ayrault, 01/03/16).
TURQUIE- PKK
La position de la France est claire et constante : le PKK est un groupe inscrit sur la liste des organisations terroristes
établie par l'Union européenne. Les raisons qui ont présidé à son inscription restent pleinement valables. La France
condamne la reprise par cette organisation des actions armées sur le sol turc depuis le 22 juillet dernier.
HANDICAP - FINANCES
Christian ECKERT, secrétaire d’État chargé du Budget et Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’État chargée des Personnes
handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, accompagnés par Jean-Marc FOURNEL, député de la 3ème circonscription
de Meurthe-et-Moselle se sont rendus hier à l’Institut médico-éducatif « Les 3 Tilleuls » à Chenières (Meurthe-etMoselle) pour annoncer l’ouverture prochaine de 15 places d’internat pour enfants et adolescents en situation de
handicap (troubles du spectre de l’autisme, situations complexes de handicap et difficultés sociales majeures). Ces 15
places sont les premières financées grâce au fonds d’amorçage de 15 millions d’euros mis en place par Marisol TOURAINE,
ministre des Affaires sociales et de la Santé et Ségolène NEUVILLE, conformément à l’annonce qui en avait été faite en
octobre 2015 pour prévenir les départs contraints en Belgique. A Chenières, 675 000 euros de crédits de fonctionnement
vont permettre de créer ces places supplémentaires pour éviter que des enfants et adolescents en situation de handicap
soient contraints de partir en Belgique faute de réponses adaptées à proximité de leur famille. Pour mémoire, le
Gouvernement agit également pour garantir la qualité de l’accueil et l’accompagnement des personnes accueillies en
Belgique dans le cadre de l’accord franco-wallon mis en œuvre en 2013.
UKRAINE
M. Harlem Désir, secrétaire d'État chargé des affaires européennes, a reçu aujourd'hui Mme Olena Zerkal, vice-ministre
ukrainienne des affaires étrangères, et M. Anton Iantchouk, vice-ministre de la justice. Cet entretien a permis de faire le
point sur la mise en œuvre des réformes liées à l'accord d'association conclu avec l'Union européenne ainsi que sur nos
relations bilatérales. M. Harlem Désir a rappelé les efforts attendus en matière d'indépendance et de transparence de la
justice et les engagements pris pour lutter efficacement contre la corruption. Il a également souligné qu'un gouvernement
stable et déterminé à appliquer les réformes en Ukraine était la clef de la poursuite du développement démocratique et
économique du pays.
KOSOVO
La France salue l'élection de M. Hashim Thaci à la présidence de la République du Kosovo. Nous regrettons le désordre
et la violence qui ont accompagné le processus. La France appelle l'ensemble des élus à dialoguer dans le cadre d'un
débat parlementaire apaisé. Il importe de poursuivre les réformes essentielles au pays, notamment le renforcement de
l'Etat de droit, la lutte contre la criminalité et la corruption ainsi que la poursuite du dialogue avec la Serbie à la suite des
accords de Bruxelles du 19 avril 2013. La France se tient aux côtés du Kosovo sur la voie du rapprochement avec l'Union
européenne.
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
La France condamne le massacre perpétré dans la nuit du 28 au 29 février dans la région de Beni (Nord-Kivu), qui a
coûté la vie à 13 personnes. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes. Les auteurs de cette attaque
devront être traduits en justice. Ce drame, qui fait suite à une série d'attaques meurtrières dans la région de Beni,
souligne l'urgence d'une action résolue et coordonnée de l'armée congolaise et de la MONUSCO pour protéger la
population civile et ramener la sécurité dans les Kivus.
NATIONS UNIES
La France accueille 24 stagiaires originaires d'Afrique francophone ainsi qu'une équipe de formateurs des Nations unies
du 28 février au 11 mars 2016. Organisé en collaboration avec le ministère de la défense et l'organisation internationale
2
de la Francophonie à l'Ecole militaire de spécialisation de l'Outre-mer et de l'étranger, ce stage vise à garantir que les
programmes nationaux de formation préalable au déploiement au sein des opérations de maintien de la paix sont
conformes aux normes des Nations unies. Cette formation permettra d'évoquer des sujets opérationnels (structures et
fonctionnement des opérations de maintien de la paix), mais aussi éthiques et déontologiques (droit international
humanitaire, règles de comportement en opération). Dans le cadre du dispositif de coopération du ministère des affaires
étrangères et du développement international, cette initiative contribue à consolider les capacités de formation
francophones dans les opérations de maintien de la paix des Nations unies.
Pour toute question, tout besoin ou suggestion : contact@porte-parole.gouv.fr ; 01 49 55 81 16 / 58 84
Questions d’actualité, c’est : du lundi au vendredi, un maximum d’informations sur l’ensemble de l’action gouvernementale. En complément de
l’Essentiel.
3
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
319 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler