close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Ce 16 février, c`est dans la ville d`Alger que s`est - NET

IntégréTéléchargement
Ce 16 février, c’est dans la ville d’Alger que s’est organisé le lancement d’une étude nationale de
réflexion unique portant sur les cadres et programmes liés à la politique publique multi sectorielle
de la jeunesse en Algérie – une initiative de NET-MED Youth Algérie et du bureau de l’UNESCO à
Rabat, en partenariat avec le Ministère de la jeunesse et des sports Algérien.
Présidé par le Secrétaire Général du Ministère de la jeunesse et des sports (MJS) et le point focal
institutionnel pour la mise en œuvre du programme en Algérie, l’évènement a réuni les hauts cadres
et directeurs du MJS ainsi que les représentants d’autres départements ministériels travaillant avec la
jeunesse, tels que l’éducation nationale, la communication, la formation professionnelle ou encore
l’Office National des Statistiques (ONS).
L’objectif de cette rencontre était clair : lancer officiellement la mise en œuvre d’une étude de réflexion
sur une politique publique multi sectorielle de la jeunesse en Algérie, avec pour directeur le docteur
Mohamed Saib Musette, consultant national de l’UNESCO, sociologue et directeur de recherche reconnu
pour ses travaux dans le domaine de la jeunesse et pour sa participation dans l’élaboration de politiques
publique nationales sur l’Emploi et, récemment, sur l’Immigration.
Plus précisément, l’Atelier a permis d’exposer la méthodologie de l’étude, de la consolider et de cibler
les sources de collectes de données nécessaires. Les cadres du Ministère MJS, tout comme les cadres
représentant les autres secteurs travaillant avec la jeunesse, entendent développer une approche multi
sectorielle et permettre ainsi une réflexion collective qui, plus qu’une compilation documentaire, aboutira
à un document collectif qui repose sur la participation de tous les secteurs ministériels concernés par la
jeunesse.
En adhérant à la démarche globale de l’étude, les représentants des secteurs s’associent à l’exercice sous
la coordination intersectorielle du MJS qui contribuera à la collection de données sur les programmes et
établissements existants, les pratiques et expériences passées et la facilitation dans la consultation avec
les organisations de jeunesse. Enfin, L’Office National des Statistiques fournira des statistiques sur la
population jeune, ainsi que toute étude touchant le développement de la jeunesse.
José luis Santamaria, responsable du suivi du programme NET-MED Youth au niveau du siège de
l’Union Européenne à Bruxelles, rencontrait le même jour les représentants d’organisations de jeunesse
algériennes ayant déjà participé à des évènements régionaux du projet NET-MED Youth. Cette rencontre
leur a permis d’exposer leurs projets, les thèmes qu’ils voudraient aborder à l’avenir, les défis auxquels ils
font face mais aussi les opportunités que leur offre un tel réseau.
Ainsi, au lendemain du lancement, les parties prenantes nationales, les représentants de l’UNESCO
(Phinith Chanthalangsy, Spéciale SHS du Bureau de Rabat et Nacim Filali, Coordinateur du programme
NET-MED Youth en Algérie) et Jose luis Santamaria, ont ensemble fixé les prémisses d’une action
durable et d’un comité multi sectoriel sur la jeunesse.
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 255 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler