close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

21h55 - La Nation Arabe

IntégréTéléchargement
Pour une presse libre, forte et digne
Quotidien national d’information -Samedi 05 Mars 2016 - N°877 Prix 10 DA - Site : www.lanation-arabe.dz - Tél-Fax : 041 46-53-25
Oran
Des protestaons ébranlent les quarers après chaque
opéraon de relogement
LES DESSOUS DE LA COLERE …
Ph. Medjahed
P.03
Plusieurs structures
de proximité inaugurées
au nouveau pôle urbain
de Belgaid
P.05
Récepon du projet de
réaménagement de la gare
de transport marime de la
pêcherie en mai prochain
Ain Témouchent
P.07
Ph. Medjahed
Alger
Lamamra réitère la posion de l’Algérie
« Non-ingérence dans les affaires
intérieures des Etats »
Ligue 1 Mobilis (22e journée)
Généralisaon prochaine
des "chambres
implantables" aux
enfants cancéreux
P.06
Derby indécis à Oran, le CRB veut
renouer avec la victoire P.17
P.04
Palesne
L'occupant israélien se
prépare à démolir les
maisons de Palesniens
P.11
2
Samedi 05 Mars 2016
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Mounia Meslem
59ème anniversaire de la mort de Ben M’hidi
La société civile appelée à
sensibiliser davantage sur
la lue contre la violence
faite aux femmes
Sa demeure sera une annexe
du musée du Moudjahid
La demeure qui a vu naître le martyr Larbi Ben M’hidi, au douar Kouahi, non loin d’Ain
M’lila (Oum El Bouaghi) sera transformée en annexe du musée du Moudjahid, a
annoncé, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.
R.N
Dans une déclaration à
l’APS, en marge de la commémoration officielle du
59ème anniversaire de la
mort de ce chahid, le ministre a indiqué que la décision
a été prise de faire de ce lieu
de mémoire une annexe du
musée du Moudjahid. Le
ministre qui venait de visiter
la maison où est né, en 1923,
Larbi Ben M’hidi, a donné
sur place des instructions
pour "entamer d’ores et déjà
les procédures administratives pour hâter la concrétisation de ce projet". La commémoration officielle de
cette date repère de l’histoire de la Révolution algérienne (Ben M’hidi a été assassiné dans la nuit du 3 au
4 mars 1957) a été marquée
par l'inauguration, par le
ministre des Moudjahiddine, de deux stèles érigées à
la mémoire de ce héros de
guerre de libération nationale, la première au centre
du douar Kouahi et la seconde au cœur d’Ain M’lila.
Accompagné des autorités
locales civiles et militaires,
de membres de la famille du
Chahid et de nombreux citoyens, parmi lesquels de
nombreux moudjahidine et
enfants de chouhada, M. Zitouni s’était auparavant recueilli devant la stèle du
douar Kouahi, tout près de
la demeure de Ben M’hidi
où il a déposé une gerbe de
fleurs. "Le sourire que ce héros de l’Algérie combattante
avait gardé pendant qu’il
était menotté et entouré de
ses tortionnaires, ce sourire
qui illuminait son visage au
moment de son exécution
dans la nuit du 3 au 4 mars
1957, doit être un exemple
pour les jeunes générations
car cela reste un message
d’espoir pour une Algérie
forte et un peuple uni et serein", a souligné le ministre
des Moudjahidine. Ces moments de recueillement
"doivent également nous
permettre de nous autoévaluer", a ajouté M. Zitouni,
exhortant les jeunes à "faire
comme leurs aïeux et à être
à la hauteur des attentes des
martyrs de l’Algérie qui ont
consenti le sacrifice suprême pour libérer le pays
du joug colonial". Appelant
également à la "fraternité et
la tolérance" dans les rangs
du peuple algérien, le ministre a évoqué la nouvelle
Constitution du pays pour
souligner son "importance
dans la valorisation des qualités et des sacrifices de tous
ceux qui ont participé à la
guerre la libération nationale, et dans la préservation
de la mémoire collective".
Plusieurs autres activités
sont au menu de la visite du
ministre des Moudjahidine
dans la wilaya d’Oum El
Bouaghi, notamment à Fkirina où il devait présider
une cérémonie de raccordement au gaz naturel au profit de 150 foyers des localités
de Djebabra et de Djebaïlia,
au chef-lieu de wilaya où il
devait donner le coup d’envoi d’un semi-marathon organisé pour l’occasion et à
Ain Beïda pour assister à
une cérémonie de baptisation d’un groupe scolaire du
nom de Didouche Mourad.
M. Zitouni devait aussi présider, à l’université d’Oum
El Bouaghi, la cérémonie de
clôture d’un séminaire sur
Larbi Ben M’hidi organisé
par l’université qui porte
son nom. Ce héros de la
lutte pour l'indépendance
qui avait dit un jour "jetez la
Révolution dans la rue et
tout le peuple s'en saisira à
bras le corps" était le cadet
d'une famille de trois filles et
de deux garçons.
Le parcours
héroïque de Ben
M'hidi connue de
faire l'objet de
recherches
Le ministre des Moudjahidine, a affirmé, qu'un travail de recherche était en
cours pour connaître davantage le parcours héroïque du martyr de la
Guerre de libération nationale, Larbi Ben M'hidi.
Dans une allocution présentée lors de la cérémonie de
clôture d'un séminaire national organisé par l'Université d’Oum El Bouaghi à
Ben M'hidi (1923-1957), M.
Zitouni a souligné "l'importance de s'imprégner de l'itinéraire, du militantisme et
du combat de ce héros (…)
qui fut un patriote
convaincu, un dirigeant
doué et fin stratège". Des
Directeur Général
Kellal Abdelhamid
Siège social
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
Email : infolanation@gmail.com
CCP :007 99999 0000370845 67
Compte: 021 00102 1130000992 13
Ouargla
545 ressorssants africains acheminés
vers Tamanrasset en prévision de leur
rapatriement
Au moins 545 ressortissants de différentes nationalités africaines ont été acheminés jeudi après-midi d’Ouargla vers le
centre d’accueil de Tamanrasset, en prévision de leur rapatriement vers leur pays
d’origine, a-t-on constaté. Ces ressortissants, issus du Niger, Gambie, Sénégal, Guinée, Tchad, Cote d’ivoire et Cameroun, dotés de ravitaillement de voyage, ont été
acheminés à bord de douze (12) bus, accompagnés d’un bus de réserve (en cas de
panne) et de quatre camions pour le transport de leurs bagages. Diverses institutions
ont été mobilisées pour superviser et encadrer cette opération, à savoir le Croissant
rouge algérien, la Sûreté nationale, la Protection civile, la Santé, l’Administration locale et la Gendarmerie nationale. Un
deuxième contingent, regroupant quelque
Bureaux régionnaux
Quotidien national d’information
Publié par la SARL LC M mehiaoui
Capital social : 34.652.000.00 DA
qualités que "l'on retrouve
rarement chez une même
personne, mais que Larbi
Ben M’hidi avait réunies
avec mérite", a ajouté le ministre, relevant que le martyr "incarnait, ainsi que l'a
décrit le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, l'épopée d'une nation,
la conscience d'une grande
Révolution et la quintessence d'une Histoire glorieuse".
Directeur de Publication
Ourabah Salem
La société civile est appelée
à s'impliquer davantage dans
la sensibilisation sur la lutte
contre le phénomène de la
violence faite aux femmes, a
souligné, à Alger, la ministre
de la Solidarité nationale, de la
Famille et de la Condition de
la femme, Mounia Meslem.
En marge de l'inauguration de
la 12eme édition du Salon international de la Femme "Eve",
Mme Meslem a indiqué que "la société civile doit s'investir
plus que ça pour sensibiliser les citoyens sur la violence
contre les femmes", précisant que l'"Etat a mis un arsenal juridique très fort pour préserver et défendre les femmes ainsi
que les couches vulnérables". Selon la ministre, la protection
de la femme "s'articule autour de deux axes, le premier a trait
aux textes de lois, qui est là, et le second concerne la sensibilisation, un travail qui se fait notamment avec la société civile, la mosquée et les médias". A une question sur une absence présumée sur le terrain du mouvement associatif,
œuvrant pour les droits des femmes, Mme Meslem soutient que beaucoup d'"associations sérieuses activent sur le
terrain", en voulant pour preuve la réunion qu'elle a tenue récemment avec "des associations de 48 wilayas et portant
justement sur le thème de la sensibilisation", qu'elle qualifie
de "défi à relever". La 12eme édition du Salon "Eve" qui se déroule jusqu'au 8 mars au Palais des expositions (pins maritimes), réunit des exposants de tous les secteurs d'activités relatifs à l'univers de la femme. Ainsi plusieurs activités sont
représentées particulièrement, les cosmétiques, hygiène et
bien-être, nutrition, espace mère et écoles, formation ...etc.
Les organisateurs s'attendent, en s'appuyant sur les précédentes éditions, à plusieurs milliers de visiteurs de différentes catégories socioprofessionnelles.
Oran : 041-74-11-11
Aïn Témouchent :0771788137
Mostaganem : 0791018953
Sidi belabbes: 0776940608
Tlemcen : 0775771429
Tissemsilt: 0552450010
Relizane: 0778335429
Tiaret: 0775540914
Setif : 0667343230
Chlef : 0557784106
Blida : 0771257583
600 ressortissants de différentes nationalités africaines, installés dans les centres d’hébergement d’Ouargla et Touggourt, devra
quitter Ouargla dans les prochaines 48
heures à destination du centre d’accueil de
Tamanrasset, en prévision de leur rapatriement, a affirmé le wali d’Ouargla Saad
Agoudjil dans un point de presse. Il sera
suivi d’autres contingents, a-t-il ajouté. Ces
ressortissants africains avaient été transférés mercredi soir du centre d’hébergement
temporaire de Said Otba, vers les structures
de l’ancienne gare routière d’Ouargla, en
prévision de ce rapatriement. Le transfert
avait été décidé suite à une rixe qui avait
éclaté entre des habitants du quartier SaidOtba et des ressortissants africains, suite à
l’homicide perpétré le jour même sur un
jeune de ce quartier périphérique d’Ouargla
Publicité
ANEP Alger
1 Avenue Pasteur
Tel : 021-71-16-64
Fax : 021-73-95-59
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
251 B BD Freha Benyoucef
angle lycée Mustapha Hadam
(Les Castors)-Oran
Tel/Fax : 041-74-11-11
Impression
Centre : Sia / Ouest : Sio
Diffusion
Centre : LCM communications
Ouest : S.D.P.O
Observaons
Tous les documents et les
photos qui parviennent au
journal ne peuvent être restitués à leurs propriétaires
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Des protestaons ébranlent les quarers après chaque opéraon
de relogement
Vers la régularisaon
de la situaon
de 23.000 familles
à Alger
Depuis plus d’une année, la wilaya d’Oran vit au rythme du relogement des résidents du vieux
bâti, une opération placée prioritaire sur le calepin des responsables de la ville, qui affichaient
clairement leur fierté après le calme et la parfaite organisation qui ont entouré le début de
l’opération.
Photo : Medjahed
Par : J.M
d’un « taudis » au niveau des bidonvilles qui n’ont pas encore
été touchés par le relogement,
reste un vice très en vue ces derniers mois.Selon certains citoyens la venue de la commission chargée du recensement
des nécessiteux prioritaires, se
répand à une vitesse surprenante, ce qui permettra à ces familles à se regrouper dans les
lieux ciblés par les membres de
la commission, pour donner
l’impression qu’ils habitent dans
des conditions effroyables. Dans
le même contexte des méthodes
sont pratiquées par les citoyens
pour avoir le fameux sésame,
l’usage du faux reste une alternative, même si elle est risquée,
c’est ce que nous a affirmé un
jeune qui habite au quartier d’El
Hamri, notre interlocuteur a
avoué qu’il vient de se présenter
à la commission comme étant
marié, en montrant un faux livret de famille, il attend actuellement la réponse.
Certains ont même endommagé leurs immeubles pour investir la rue et attirer l’attention
des responsables, ainsi leur cas
devient prioritaire. Selon nos
sources, le nombre de livrets de
famille montrés à la commission par les résidents des immeubles menaçant ruine est
vraiment très élevé, ce qui
prouve que ce ne sont pas des
résidents permanent dans ces
habitations, même s’ils sont des
membres de la même famille.
Les manifestations qui font toujours la une des journaux ne
veulent forcément pas dire que
ces citoyens ont besoin d’un logement, du moins ils ne sont pas
prioritaires, mais en réalité ils
créent les troubles pour être pris
en charge. Ce vice est devenu
avec le temps une spécialité
voire une étape obligatoire pour
avoir gain de cause. Dans un autre contexte, nombreuses sont
les familles qui attendent d’être
relogées depuis des années sans
pouvoir bénéficier d’un toit décent ou leur seul forfait c’est de
ne pas barrer les routes ou habiter dans des bidonvilles.
Le président Bouteflika signe 8 décrets
présidenels portant raficaon d'accords
et de mémorandums d'entente
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a
procédé à la signature de huit
décrets présidentiels, portant
ratification d'accords et de mémorandums d'entente, conformément à l'article 77-11 de la
Constitution, indique un communiqué de la Présidence de la
République. Le premier décret
porte sur "la ratification du protocole à l'accord euro-méditerranéen établissant une association entre la République
algérienne démocratique et populaire, d'une part, et la Communauté européenne et ses
Etats membres, d'autre part,
concernant un accord-cadre entre la République algérienne démocratique et populaire et
l'Union européenne relatif aux
principes généraux de la participation de la République algérienne démocratique et populaire aux programmes de
l'Union, signé à Bruxelles le 4
juin 2015", précise le communiqué. Le second décret est inhérent à "la ratification du mémorandum d'entente entre le
Gouvernement de la République algérienne démocratique
et populaire et le Gouvernement de la République de Pologne, dans les domaines de la
protection des végétaux et de la
quarantaine végétale, signé à
Alger le 20 avril 2015".
Le troisième décret porte sur
"la ratification du mémorandum d'entente entre le Gouvernement de la République algérienne
démocratique
et
populaire et le Gouvernement
de la République arabe d'Egypte
dans le domaine de l'assurance
et de la réassurance, signé au
Caire le 13 novembre 2014". Le
quatrième décret a trait à "la ratification du mémorandum
d'entente entre le Gouverne-
ment de la République algérienne démocratique et populaire et le Gouvernement de la
République arabe d'Egypte dans
le domaine de la promotion des
exportations, signé au Caire le
13 novembre 2014". Le cinquième décret porte sur "la ratification du mémorandum d'entente entre le Gouvernement de
la République algérienne démocratique et populaire et le Gouvernement de la République
arabe d'Egypte dans le domaine
des services vétérinaires, signé
au Caire le 13 novembre 2014".
Par ailleurs, le sixième décret
est relatif à la "ratification du
mémorandum d'entente entre
le Gouvernement de la République algérienne démocratique
et populaire et le Gouvernement de la République arabe
d'Egypte dans le domaine de la
formation professionnelle, signé au Caire le 13 novembre
3
Lossements sociaux
et promoonnels
Les dessous de la colère …
Mais ces dernières semaines,
un mouvement de contestation
a eu l’effet papillon, puisque il a
touché des coins différents de la
wilaya, de Sidi El Houari à Raz
El Ain en passant par les innombrables sit-in observés devant le
siège de la wilaya.
En plus du prétexte de l’état
de leurs demeures respectives,
la colère de ces protestataires a
plusieurs raisons. Pour plusieurs
voisins, ces gens veulent à tout
prix avoir un logement, du
coup, tous les moyens sont bons
pour attirer l’attention des responsables, et surtout la pitié de
la commission chargée du recensement qui relève de l’office
de la promotion et la gestion
immobilière (OPGI), car dans
la plupart des cas, les dossiers
des protestataires sont aussitôt
pris en charge par la commission, à travers une liste établie
sur place.Pis encore, ces familles
ne sont pas forcément de « vrais
» résidents de ces immeubles,
mais plutôt des proches ou
même des locataires qui veulent
sauter sur l’occasion. De plus, le
squat des immeubles menaçant
ruine dont les habitants viennent d’être relogés, constitue le
plan « B » de ces citoyens, qui
veulent brûler les étapes pour
avoir le plus tôt possible un logement. Tandis que l’achat
Samedi 05 Mars 2016
2014". Le septième décret porte,
quant à lui, sur "la ratification
du mémorandum d'entente entre le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le
Gouvernement de la République arabe d'Egypte dans les
domaines du contrôle économique (contrôle des marchés),
de la lutte contre la fraude commerciale et la protection du
consommateur, signé au Caire
le 13 novembre 2014". Le dernier
décret
présidentiel
concerne "la ratification de l'accord de coopération médiatique
dans le domaine de la radio et
de la télévision entre le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le Gouvernement de la
République arabe d'Egypte, signé au Caire le 13 novembre
2014", ajoute la Présidence de
la République.
Une commission a été installée récemment pour la régularisation de la situation
de 23.000 familles habitant, sans actes de
propriété, dans des lotissements sociaux et
promotionnels, a affirmé le wali d'Alger
Abdelkader Zoukh. Lors d'une conférence
de presse tenue en marge d'une visite d'inspection dans plusieurs communes de la wilaya d'Alger, M. Zoukh a indiqué que la situation de 23.000 familles habitant, sans
actes de propriété et dans des lotissements
sociaux et promotionnels, sera régularisée.
Il a précisé que la commission installée récemment et présidée par le secrétaire général de la wilaya, se réunit une fois par semaine pour l'examen des dossiers soumis et
que la situation de ces familles sera régularisée "progressivement" jusqu'à la clôture
de ce dossier définitivement. M. Zoukh a
indiqué par ailleurs qu’un projet urbain
qui concernera 57 communes, est actuellement en cours d'étude. Le projet a été
confié, selon le même responsable à un bureau d'études étranger et devra être validé
prochainement. Ce projet concerne également le règlement de la situation des bâtisses construites sur des assiettes relevant
du foncier agricole, a-t-il ajouté. Le wali
d'Alger a indiqué à cette occasion que le
plan d'aménagement de la capitale (20122035), devrait constituer "une opportunité
pour la réhabilitation d'Alger la blanche",
ajoutant qu'une enveloppe de 500 milliards
de centimes a été dégagée à cet effet.
Concernant les prochaines opérations de
relogement, le wali a indiqué que les préparatifs sont en cours pour le relogement des
habitants de six bidonvilles, sans toutefois
donner plus de détails sur ces opérations.
Pour ce qui est de la promenade des Sablettes, M. Zoukh a affirmé que plusieurs
infrastructures seront réceptionnées l'été
prochain au niveau de cet espace. Il a précisé que les travaux concerneront entre autres les trottoirs qui vont arriver jusqu'à la
station de dessalement ce qui permettra à
cet espace d'augmenter sa capacité d'accueil qui a été estimée à 30.000 visiteurs/jour en été 2015. Le wali a inspecté
également certains projets s'inscrivant dans
le cadre de l'aménagement de la façade
d'Alger dont l'opération d'élimination des
kiosques du square Port Saïd (en face du
TNA). Sur place, M. Zoukh a donné des
instructions pour l'aménagement de cette
place de sorte à consacrer l'ensemble de la
place à des spectacles artistiques au profit
des jeunes et des familles. Le wali a également visité le marché de "Zoudj Ayoun"
(Bab El-Oued) et celui de cette commune
où il a insisté sur la nécessité d'accélérer la
cadence des travaux au niveau de ces deux
espaces commerciaux. Dans la commune
de la Casbah, M. Zoukh s'est enquis des
travaux de réalisation d'un terrain de jeux
de proximité. Ce projet d'un coût de 39
millions de DA, devrait être réceptionné
dans cinq mois. Il a visité par ailleurs d'autres projets s'inscrivant dans le cadre de
l'aménagement et de la modernisation de la
capitale notamment dans les communes de
Sidi M'hamed, Hussein Dey, Hydra, Kouba
et la Place du 1er mai.
S.I
4
Samedi 05 Mars 2016
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Lamamra réitère la posion de l’Algérie
Citoyen sahraoui assassiné
« Non-ingérence dans les affaires
intérieures des Etats »
L’Algérie reste fidèle à sa position du refus de toute ingérence dans les affaires de tous
les pays. C’est ainsi que concernant la crise libyenne, l’Algérie continue à privilégier les
voies politiques.
Saïd Ibrahim
«L’Algérie continuera également à apporter son plein
appui au processus de règlement de la crise libyenne
sous l’égide des Nations
unies, souligne autant l’urgence que l’impératif d’une
solution politique afin que les
problèmes multidimensionnels auxquels fait face ce pays
frère soient réglés par un
gouvernement d’union nationale avec le soutien de la
communauté internationale
», a déclaré Ramtane Lamamra Ministre des Affaires
Etrangère lors de son intervention au Segment de Haut
niveau de la 31ème session
ordinaire du Conseil des
droits de l’Homme des Nations unies. Selon la position
officielle de l’Algérie cette
crise devra être traitée : «
dans le strict respect de
l’unité, de l’intégrité territoriale de la Libye et de la souveraineté de son peuple. Les
choix et les droits des peuples doivent être protégés et
respectés en tous lieux et en
toutes circonstances ».
Abordant le problème Palestinien le Ministre des affaires étrangères rappelle que
le peuple palestinien subit
une politique de domination
et de répression. « Ce peuple
attend depuis de longues décennies d’être rétabli dans ses
droits nationaux légitimes
».Contrairement à la majorité des pays arabes qui ont
voté une résolution considérant le Hezballah Libanais
comme une organisation terroriste, l’Algérie refuse de
cautionner une telle décision.
Le porte-parole du département des Affaires Abdelaziz
Benali Cherif a tenu à mettre
les points sur les I. « Toute
décision concernant cette organisation doit émaner du
peuple libanais », affirme le
Porte-parole du ministère
des affaires étrangères.
« Toute décision concernant
ce mouvement doit donc
émaner des Libanais euxmêmes. L’Algérie, pour qui
la non-immixtion dans les affaires internes des autres pays
est l’un des principes directeurs de sa politique étrangère, s’interdit toute interférence dans ce dossier et
refuse de s’exprimer en lieu et
place des Libanais dans une
affaire qui les concerne d’une
manière exclusive »,affirme
Abdelaziz Benali Chérif. Il
tient aussi à préciser : « Ce
mouvement, membre de la
coalition gouvernementale et
acteur au niveau du Parlement libanais dans lesquels il
compte de nombreux représentants, a lui également le
devoir de ne pas s’ingérer
dans les affaires des autres et
d’éviter toute implication
dans la déstabilisation de son
environnement ». Il rappelle
aussi certaines vérités : « un
mouvement politico-militaire qui fait partie du paysage social et politique du Liban et qui participe aux
équilibres fragiles patiemment et laborieusement négociés dans ce pays notamment en vertu des Accords
de Taëf, auquel il a été partie
prenante ».
Algérie-Palesne
L'ambassadeur de Palesne salue le souen
indéfecble de l'Algérie
L'ambassadeur de l'Etat
de Palestine à Alger, Louai
Aissa a salué à Alger les efforts de l'Algérie et son soutien indéfectible à la cause
palestinienne. Intervenant
lors d'un meeting organisé
à la Coupole (Complexe
olympique Mohamed Boudiaf), par l'Union nationale
des femmes algériennes
(UNFA), à la veille de la célébration de la journée
mondiale de la femme,
l'ambassadeur palestinien a
souligné que "l'Etat de Palestine exprime sa gratitude
envers l'Algérie pour son
soutien à la cause palestinienne".
Il a relevé que l'Algérie
"n'a manqué aucune occasion pour réaffirmer son
soutien à la cause palestinienne". "La Palestine est
toujours dans les cœurs des
Algériens et constitue la
deuxième étape de la révo-
lution algérienne", a-t-il
soutenu. L'ambassadeur palestinien a salué à cette occasion toutes les femmes algériennes qui ont enfanté,
a-t-il dit, "une génération
d'hommes vaillants qui ont
donné le meilleur exemple
du combat et du sacrifice et
sont restés attachés au soutien de la cause palestinienne". Il a cité par ailleurs
le match amical de football
disputé récemment entre
les sélections algérienne et
palestinienne, soulignant
que la jeunesse algérienne
a donné "une leçon en politique et en nationalisme à
tous les peuples arabes". M.
Louai a enfin rappelé les
positions du président de la
République,
Abdelaziz
Bouteflika qui a toujours
réaffirmé que l'Algérie "a
toujours soutenu la Palestine et elle continuera à le
faire".
Algérie-Finlande
Nécessité de promouvoir les relaons bilatérales
La promotion des relations bilatérales entre l'Algérie et la Finlande a été au
centre d'un entretien jeudi
entre la vice-présidente de
l'Assemblée populaire nationale (APN) Eddalia Ghania,
et l'ambassadeur de Finlande
à Alger, Mme Tuula Svinhufvud, a indiqué un com-
muniqué de l'APN. Mme
Eddalia a saisi cette occasion
pour évoquer "les réformes
engagées par l'Algérie sous
la direction du président de
la République, Abdelaziz
Bouteflika" et "les amendements
constitutionnels
concernant la consolidation
des fondements de l'Etat de
droit et la Charte pour la
paix et la réconciliation nationale qui a conforté la prise
de conscience du peuple algérien du danger que représente le printemps arabe",
ajoute la même source. De
son côté, l'ambassadeur de
la République de Finlande,
a exprimé son "admiration
pour la prise de conscience
de l'Algérie des différentes
questions internationales"
tout en soulignant "l'importance de la coopération entre
les deux pays dans divers domaines pour le développement d'un partenariat économique fructueux", conclut
le communiqué.
Nécessité d'une intervenon de
la communauté internaonale
Le président de la Commission sahraouie des Droits
de l'Homme, Aba El-heyssen a "fermement" condamné
l'assassinat du citoyen sahraoui Choummad Bad Jouli
par l'occupant marocain, espérant que la visite du SG
des Nations unies dans la région constituera le début
du "compte à rebours" pour le règlement de la question
sahraouie. Lors d'une conférence animée jeudi au
camp des réfugiés sahraouis, Chahid El-Hafed, M. Elheyssen a souligné que "l'assassinat du citoyen sahraoui Choummad Abat Jouli par balles par les forces
marocaines est un crime qui s'ajoute aux autres crimes
odieux perpétrés par l'occupant et qui nécessitent une
intervention urgente de la communauté internationale". Le responsable sahraoui a rappelé que la commission sahraouie des Droits de l'Homme avait saisi
plusieurs instances internationales des droits de
l'Homme pour qu'elles réagissent face à "ces développements préoccupants", ajoutant que la société civile
sahraouie présentera au secrétaire général de l'ONU
tous les rapports sur les droits économiques, civils,
politiques et sociaux. "Nous allons demander à l'organisation des Nations unies d'assumer ses pleines responsabilités et ne pas faire la sourde oreille dans la
question du Sahara Occidental", a-t-il dit. "Nous souhaitons que cette visite (du chef de l'ONU) constituera le début du compte à rebours pour que les Nations unies assument leur responsabilité entière pour
la décolonisation du Sahara Occidental devant mettre
un terme aux souffrances du peuple sahraoui, séparé
par le mur de la honte, érigé par le Maroc", a ajouté le
responsable sahraoui. "Nous ne nous contentons pas
des regrets exprimés par le SG de l'ONU, car ces regrets sont minimes face aux crimes, aux violations et
aux dépassements de l'occupant marocain contre le
peuple sahraoui des années durant", a-t-il souligné.
Crimes contre les civils
M. El-heyssen a rappelé dans le même contexte que
"plus de 650 civils sahraouis sont portés disparus malgré les appels lancés à plusieurs instances internationales, outre les 52 détenus politiques qui croupissent
dans le geôles de l'occupant marocain pour avoir revendiqué leur droit légitime à l'autodétermination".
Treize détenus politiques sahraouis du groupe de
Gdeim Izik ont entamé jeudi une grève de la faim
pour protester contre les peines lourdes prononcées à
leur encontre par le tribunal militaire marocain lors
d'"un procès dénué de tous les éléments d'un procès
juste", selon plusieurs observateurs des droits de
l'Homme au Maroc. Evoquant les violations des droits
de l'Homme par le Maroc, M. El-heyssen a affirmé
que l’occupant vise également l'identité culturelle sahraouie dans les territoires occupés en imposant aux enfants des programmes scolaires qui dénigrent leur spécificité culturelle", outre "le pillage des ressources
naturelles du Sahara Occidental par le Maroc".
Condamnation de la politique de
deux poids, deux mesures de membres influents au Conseil de sécurité
Le responsable sahraoui a par ailleurs condamné "la
politique deux poids, deux mesures, de parties influentes au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, dont
la France qui entrave à chaque fois les efforts en faveur
d'une solution conforme à la légalité internationale".
Parmi les violations, il a cité le cas de la militante sahraouie Jimi El-Ghalya qui a été interdite par les autorités marocaines de se rendre à Genève pour prendre
part à une session du Conseil des droits de l'Homme et
apporter des témoignages sur ce qui se passe dans les
territoires sahraouis occupés. Concernant les fosses
communes découvertes récemment, le responsable
sahraoui a indiqué que la partie sahraouie attend les
résultats des analyses ADN, confiées à un laboratoire
espagnol.
ORAN
La Nation Arabe
Oran
Samedi 05 Mars 2016
5
CNAS
Plusieurs structures de proximité inaugurées
au nouveau pôle urbain de Belgaid
Photo : Medjahed
Le wali d’Oran, Adelghani Zaalane a inauguré ce jeudi plusieurs équipements et
structures au nouveau pôle urbain de Belgaïd dans la daïra de Bir El Djir a-t-on constaté
sur place.
Boukaboura
Ces multiples structures
viennent répondre aux attentes des populations nouvellement relogées, en
termes de prestations et
faire de ce site une zone urbaine modèle. "Nos efforts
visent à rendre attractif ce
pôle urbain appelé à accueillir d’ici juin prochain
des dizaines de milliers
d’habitants et l’arrimer au
futur village olympique, lieu
d’excellence des Jeux méditerranéens de 2021", a indiqué, Abdelghani Zaalane, en
marge de la visite qu’il a effectuée sur le terrain.
Le chef de l’exécutif a successivement inauguré une
nouvelle sûreté urbaine et
une brigade de recherche et
d’investigation (BRI), une
nouvelle agence commerciale de Sonelgaz dans ce
quartier qui assure le recouvrement et l’intervention en
temps réel des pannes. Le
wali d’Oran, accompagné de
responsables locaux a inauguré également une agence
OPGI, une annexe administrative, une salle de soins,
une agence commerciale
Mobilis, une agence commerciale d’Algérie Télécoms
, un terrain de sport combiné ainsi que la pose de la
première pierre d’un lycée
de 1000 places pédagogiques, d’une mosquée devant accueillir 2000 fidèles
et un marché de proximité
de fruits et légumes.
Au niveau du boulevard
du Millénium où il s’est
rendu pour s’enquérir de
l’état d’avancement du projet d’aménagement du jardin citadin –site 2-, Abdelghani Zaalane a insisté sur
la réalisation d’un parking
pour permettre aux citoyens
de stationner aisément leurs
véhicules.
Auparavant, il s’est enquis
de l’état d’avancement de la
trémie de Belgaïd, située à
l’entrée du nouveau complexe sportif.
Le projet est pratiquement achevée mais nécessite un renforcement de
l’éclairage au niveau de ses
murs –tampons. A l’issue de
cette visite, le wali a évoqué
divers programmes d’amélioration urbaine en cours
de réalisation ou en voie de
l’être pour accompagner la
dynamique imprimée au niveau de la commune de Bir
El Djir, à l’Est d’Oran.
Il a révélé la projection
d’autres équipements d’importance pour renforcer le
statut de métropole de la
ville d’Oran. Dans ce sens, il
a estimé que le futur pôle
urbain de Misserghin sera
plus attractif avec, à la clef,
la réalisation d’un terrain de
golf avec le concours de
promoteurs privés.
Un premier fesval dédié à la nature
du 19 au 26 mars à Oran
Un premier festival dédié
à la nature se tiendra du 19
au 26 mars courant à Oran
sous le slogan "Profitons de
la nature", a-t-on appris du
chef du réseau vert de protection de l’environnement.
Cette manifestation, organisée par la conservation des
forêts et le réseau vert à l’occasion de la célébration du
54ème anniversaire de la fête
de la victoire, prévoit plusieurs activités de volontariat, récréatives et culturelles
visant à sensibiliser les citoyens sur la préservation de
l’environnement et de la nature, a indiqué M. Benmessaoud Bouabdellah. Ce festival, dont le coup d’envoi sera
donné à la forêt "Ras El Ain"
située à la sortie de la commune de Gdyel en direction
de la localité côtière de Kristel, comporte une opération
de reboisement et de nettoie-
ment de cet espace verdâtre
prisé par les Oranais. Pour
la réhabilitation de cette forêt pittoresque, le réseau vert
envisage d'introduire une
demande à la direction des
ressources en eau d’Oran
pour la réouverture d’une
source naturelle, très fréquentée au passé par les citoyens, qui a une symbolique
sociale. Environ 2.000 amateurs de la nature participeront à une virée touristique
pédestre à travers cette forêt,
à un camp de jeunes à la forêt de M’sila (commune de
Boutlélis) et à une session de
formation sur l’environnement. Cette manifestation,
qui enregistre la participation des directions de l’éducation, de la jeunesse et des
sports, prévoit des expositions, la création d’un réseau
vert à Boutlélis et à Misserghine, en plus de la diffusion
Les employeurs appelés
à honorer les cosaons
et à déclarer le personnel
avant fin mars
Le directeur de la Caisse
nationale d’assurance sociale
(CNAS) de la wilaya d’Oran
a appelé, jeudi, les employeurs à régulariser leur situation en matière de paiement des cotisations et à
déclarer leurs employés
avant la fin des délais prévus
dans la Loi de finances 2015,
soit la fin du premier trimestre de l’année en cours. Lors
de portes ouvertes sur les
mesures exceptionnelles de
la LFC 2016 en faveur des
employeurs, Mesli Lotfi a indiqué que l’opération de régularisation s’est bien déroulée, souhaitant toutefois plus
d'engouement. A ce titre, il a
souligné "dépit de toutes les
campagnes de sensibilisation
engagées par les différents
acteurs dans ce domaine,
beaucoup d’employeurs ne
se sont pas présentés à nos
agences". Plus de 480 mises
en demeure ont été adressées
à des employeurs débiteurs
et 6.057 envoyées par voie
postale, sans réponse pour le
moment, a-t-il précisé. Les
employeurs cotisants qui
sont à jour sont au nombre
de 3.887 avec des majorations de retard de 56 millions
DA. Les pénalités de retards
ont été estimées à 121 millions DA depuis le début de
l’année, a-t-il fait remarquer
soulignant que ces majorations et pénalités ont été effacées automatiquement. Le
nombre des employeurs réfractaires est de 7.439 actifs et
13.324 inactifs, soit un total
de 20.703 entreprises, qui ont
des créances de paiement de
4 milliards et 2 milliards DA
respectivement, représentant
des arriérés de cotisations
principales et des majorations de retards, a ajouté le
responsable. Des échéanciers
de payement ont été établis à
la faveur de l’article 57 de la
LFC 205 et 12 entreprises publiques et 138 privées ont bénéficié de cette mesure. Par
conséquent, 837 millions DA
ont été recouvrés, a-t-il
ajouté. Pour sa part, la directrice de la Caisse nationale
d'assurance sociale des nonsalariés (CASNOS), Benhadjar Karima a mis en exergue
les efforts déployés par l’Etat
en matière d’assurance sociale, déclarant "c’est une opportunité en or pour les personnes concernées, dans la
mesure où elles régulariseront leurs situations de cotisations et profiteront de
l'exonération totale des majorations et des pénalités de
retard". A ce titre, la responsable a rappelé que ces mesures visent à inciter les débiteurs à régulariser leur
situation vis-à-vis des organismes de sécurité sociale, en
proposant une alternative attractive et encourageante. De
son côté, l’inspecteur régional du travail de la région
d’Oran, Ahmed Bendib a
souligné que cette opportunité doit être saisie par les
employeurs n’ayant pas encore régularisé leurs situations ou celles de leurs employés. Faute de quoi, des
sanctions leur seront infligées après le délai fixé par la
LFC 2015, soit le 31 mars
2016, a-t-il averti. En dépit
des campagnes de sensibilisation et des opérations de
contrôle, il a y a une certaine
réticence de la part des employeurs, a-t-il déploré déclaré "nous les invitons à se
rapprocher le plus vite possible. Après, se sera trop tard".
S. Said
Oued Tlélat
1,8 milliard de DA pour
renforcer l'AEP
d’une émission sur radio
Oran, selon la chargée de
communication à la conservation des forêts, Imane
Boukhaloua. Pour rappel, le
réseau vert qui effectue des
activités et des actions de
sensibilisation pour préserver l’environnement et la nature regroupe plus de 50 associations versées dans ce
domaine, la société civile et
un nombre de volontaires.
Belhouari Salim
Le projet de renforcement de l'alimentation en l’eau potable à Oued Tlélat (sud d’Oran) a été doté d’une enveloppe financière de 1,8 milliard DA, a-t-on appris du directeur des ressources en eau de la wilaya. Ce projet qui
sera lancé dans les prochains jours permettra un quota de
75.000 mètres cubes d’eau/jour pour la population de
Oued Tlélat, qui a accueilli plus de 17.000 nouveaux logements nouveaux suite aux opérations de relogement, a
indiqué M. Tarchoune Djelloul. Ce projet, dont la première phase des travaux verra un avancement lors de l'été
prochain, profitera à Oued Tlélat, Tafraoui, Sidi Ghanem
et Kehailia, a-t-il ajouté. Ces communes et localités seront
alimentées grâce au transfert à partir du réservoir de Arraba dans la daira Bethioua d'une capacité de 50.000 m3,
sur une longueur de 39 kilomètres ainsi qu’un réservoir à
Oued Tlélat de 10.000 m3.
B. Jad
06
Samedi 05 Mars 2016
REGION - OUEST
La Nation Arabe
Ain Témouchent
Mascara
Généralisaon prochaine des "chambres
implantables" aux enfants cancéreux
L’établissement hospitalier (EH) Dr Benzerdjeb d’Ain Témouchent compte généraliser la technique
"chambres implantables" servant aux séances de chimiothérapie pour enfants cancéreux, a-t-on
appris du service de chirurgie cardiovasculaire.
Lancée depuis deux années au
niveau de cet établissement pour
les malades adultes, cette technique qui améliore le confort des
patients concernés, sera "introduite prochainement au profit
des enfants atteints de cancer", a
indiqué Dr Zaoui Abdelhakim,
médecin anesthésiste-réanimateur. Cependant, cette intervention requiert une attention particulière quand il s’agit d’enfants
Mostaganem
nécessitant une anesthésie générale pour la pose de cet équipement de la taille de la nouvelle
pièce de cinq dinars, a-t-il expliqué, rappelant que pour
l’adulte une anesthésie locale
suffit. La même intervention est
pratiquée en clinique privée
pour une somme variant entre
70.000 et 90.000 dinars, alors
que les établissements publics
l’effectuent gratuitement, a-t-il
fait savoir. Pour sa part, Dr
Nedjai Farouk du service de
chirurgie cardiovasculaire a expliqué que cette technique servant à préserver le capital vasculaire des patients confrontés
aux aléas de la chimiothérapie,
consiste en le placement, au niveau du thorax, en sous cutané,
d’un petit équipement servant à
mener les produits directement
vers le cœur facilitant leur pas-
sage. Il s’agit, concrètement,
d’un dispositif invasif pour préserver les artères et veines du patient afin de ne pas les altérer, celui-ci devant suivre plusieurs
séances de chimiothérapie. La
durée de vie d’une chambre implantable est de six ans à partir
de la date de son placement,
concordant avec la guérison du
malade, a-t-il ajouté.
B.B
Raccordement de 1.000 foyers au réseau
du gaz naturel
Quelque 1.000 foyers ont été raccordés au
réseau de gaz naturel, dans les communes de
Sidi Ali et Ouled Maallah (Mostaganem),
dans le cadre d'une visite d’inspection du
wali, Abdelwahid Temmar, dans la daïra de
Sidi Ali. M. Temmar a présidé les cérémonies de raccordement de 452 foyers dans la
commune de Sidi Ali et 543 autres à Ouled
Maallah (extrême-est de la wilaya). L'opération inscrite au titre du quinquennat précédent, profite à 5.000 habitants avec la réalisation d'un réseau de distribution et de
transport de 40 kilomètres, selon les explications fournies par la directrice de l'énergie,
Benchaa Samia. Le wali a, pour sa part, insisté sur le raccordement des communes de
la partie-est de la wilaya au réseau de gaz naturel avant la fin de l’année en cours pour accroitre le taux de couverture en cette énergie
de 68 actuellement à 97 pour cent. Ce taux
sera atteint après le raccordement des dix
communes restantes sur un total de 32 collectivités locales que compte la wilaya et
l'achèvement du programme quinquennal
2010-2014, selon la responsable du secteur.
Dans la commune de Ouled Maallah, une
antenne administrative a été inaugurée au
douar Ouled Saada, en plus de l'inspection
du projet de réalisation d’un lycée de 800
places et d'un demi-pensionnat servant de
200 repas/jour dont le taux d’avancement
des travaux a atteint 65 pour cent. Le wali a
insisté sur la livraison de cet établissement
scolaire dans les brefs délais tout en s'engageant devant les entreprises de réalisation
d’intervenir pour régler le problème de pénurie de ciment. Dans la daïra de Sidi Ali, le
même responsable a inspecté le projet de
réalisation de 450 logements publics locatifs
mettant l’accent sur leur livraison aux délais
impartis, soit la fin de l’année en cours, ainsi
que le projet de construction d'une maison
de jeunes et l'ancien complexe sportif. Le
wali s'est enquis, dans la commune de Tazgait, les projets de réalisation, d’une salle
polyvalente et un groupe d’habitat rural et de
20 logements sociaux locatifs.
Chlef
Le ministre des TP appelle les entrepreneurs locaux
à s'impliquer dans la réalisaon des projets prévus
Le ministre des Travaux publics,
Abdelkader Ouali, a appelé à
Chlef les entrepreneurs locaux à
s'impliquer dans la réalisation
des projets prévus dans cette wilaya, insistant sur le recours à la
main d'œuvre qualifiée pour accélérer la cadence des chantiers
en cours. Après avoir inspecté le
projet de la pénétrante reliant le
port de Ténès et l'autoroute EstOuest (48 km), confié à un groupement portugais, et qui accuse
un retard dans la réalisation de
son premier tronçon, le ministre
a insisté sur la nécessité de recourir à la main d'œuvre qualifiée pour éviter tout retard dans
la livraison des projets. A cette
occasion, le ministre a sommé
le groupement portugais de respecter les délais de livraison du
projet, estimant à 7 % seulement
le taux d'avancement des travaux
en raison du retard accusé dans
la réalisation des études techniques. Le ministre a en outre
indiqué que la rationalisation
des dépenses "commence par le
Apport de 3 millions
de mètres cubes d'eau
dans les barrages
de la wilaya
respect des délais de réalisation
du projet fixés pour mars 2017".
Il a également reçu des explications concernant le projet d'évitement de Ouled Fares et donné
des instructions pour qu'il soit livré avant l'été. Le ministre a par
ailleurs inspecté le projet d'évitement de la ville de Ténès (12
km) qui permettra, selon M. Latrache Zoheir directeur des travaux publics à Chlef de faciliter
l'accès aux plages de l'ouest de la
ville. Il s'est également rendu sur
le chantier du projet de dédoublement du chemin de wilaya no
132 reliant la commune d'El Krimia et la route nationale no 11
(12 km) et le projet de l'échangeur de la commune Harchoune.
Les barrages de la wilaya de Mascara se sont
renforcés, cette semaine, d'un apport de 3
millions de mètres cubes d’eau à la faveur
des dernières précipitations dans la région,
a-t-on appris auprès de la direction des ressources en eau. La chef de service hydraulique, Ould Yarou Aouali, a indiqué que les
ouvrages hydriques de la wilaya ont accueilli, au mois de février dernier, 4,6 millions de mètres cubes pour voir la quantité
globale d'eau stockée atteindre 116 millions
de m3, soit un taux de remplissage de 60%.
La quantité des eaux du barrage de Ouizert
a atteint, selon la même responsable, 41 millions de m3, celle du barrage de Chorfa (45
millions de m3), du barrage de Bouhanifia
(29 millions de m3) et du barrage de Fergoug (1 million de m3). Le directeur des
ressources en eau de la wilaya de Mascara,
Mourad Rechis, a affirmé, pour sa part,
qu’aucune décision de restriction n’a été
prise pour réduire les quotas d’eau potable
destinés à la population suite à la faible pluviométrie, soulignant que le taux de remplissage des barrages s’est amélioré à la faveur des dernières pluies qui se sont
abattues au mois de février (60 millimètres)
sur la région. La pluviométrie enregistrée
dans la wilaya de Mascara a atteint depuis le
début du mois de septembre dernier, selon
la même source, 209 mm, soit un déficit de
150 mm par rapport à la même période de
l’année dernière. Par ailleurs, les travaux de
réalisation d’un réservoir d’eau de 30.000 de
m3 ont été lancés dernièrement au titre du
projet d’alimentation de 12 communes de la
wilaya en eau potable à partir de la station de
dessalement de l’eau de mer d’El Mactaa
(Oran), a ajouté le directeur du secteur. M.
Rechis a ajouté que ce projet, auquel a été
consacrée une enveloppe de 600 millions
de DA, sera concrétisé en 12 mois, signalant que les canalisations reliant le réservoir ont abouti, à présent, à la localité de
Senaissa, dans la commune de Tizi non
loin de Mascara. L'installation des adductions au titre du projet d’alimentation en
eau de mer dessalée est à 70 %, selon la
même source. Les travaux de réalisation
d’un réservoir d’eau d’une contenance de
15.000 de m3 à Mohammadia, pour un investissement de 400 millions de DA, sont
achevés, a-t-il ajouté. Le même responsable
a souligné que les travaux des réseaux d'eau
au niveau de sept (7) communes du nord de
la wilaya, dont Mohammadia et Sig, tirent à
leur fin, ajoutant que la population sera alimentée en eau de mer dessalée après achèvement de la phase expérimentale à la station de dessalement de l’eau de mer d'El
Mactaa et sa mise en service.
CENTRE-EST
La Nation Arabe
Alger
Samedi 05 Mars 2016
07
Université de Tizi Ouzou
Récepon du projet de réaménagement de la gare de
transport marime de la pêcherie en mai prochain
Le directeur des transports de la wilaya d'Alger, Rachid Ouezane, a affirmé que la réception
du projet de réaménagement de la gare de transport maritime à proximité de la pêcherie
d'Alger, était prévue en mai prochain.
Said Ibrahim
Le projet de réaménagement de la gare de transport
maritime à proximité de la
pêcherie du port d'Alger sera
réceptionné dans le courant
du mois de mai prochain en
même temps que la réouverture de la ligne maritime reliant les gares de la pêcherie
et du port El Djamila (Ain
Benian), suspendu durant
l'hiver, a indiqué M. Ouezane dans une déclaration à
l'APS en marge d'une visite
d'inspection du wali Abdelkader Zoukh de plusieurs
projets de réaménagement.
Il a précisé que ce projet visait à combler toutes les lacunes enregistrées au niveau
de cette structure et les usagers de la ligne maritime pêcherie El Djamila, inauguré
en août 2014.
La nouvelle gare compte
une salle d'attente couverte
et climatisée, a-t-il rappelé
avant de souligner que des
guichets pour la vente de billets ont été rénovés afin
d'éviter toute bousculade et
de faciliter le travail des
agents au niveau de la gare.
M. Ouezane a évoqué égale-
ment le projet d'aménagement des restaurants existants au niveau du port maritime et qui seront prêts à
accueillir les voyageurs et
même les citoyens, ajoutant
qu'un parking de 600 places
sera bientôt opérationnel
pour réguler le stationnement des véhicules au niveau du port et qui se trouve
près de la gare de transport
maritime.
L'enveloppe financière de
l'opération d'aménagement
de l'axe de la pêcherie à Alger et dont les travaux
avaient débuté en novembre
dernier, est estimée à plus de
170 millions de DA. La réception du projet est attendue en juillet prochain, a-t-il
encore dit.
Par ailleurs, le responsable
a annoncé l'ouverture éventuelle d'une ligne maritime
entre la gare de la pêcherie et
celle de Tamentfoust, à
Bordj el Bahri, et où les travaux du trottoir étaient encore en cours. La capacité
globale des deux bateaux affrétés par l'Entreprise nationale de transport maritime
des voyageurs est de 670
voyageurs.
Blida
Les souscripteurs AADL 2 veulent bénéficier de la priorité
dans les logements de la ville nouvelle de Bouinane
Des dizaines de souscripteurs du programme AADL
2 de la wilaya de Blida ont
organisé jeudi un sit-in devant le siège régional de
l’Agence d’amélioration et
de développement du logement (AADL) pour revendiquer la priorité d'avoir accès
aux logements réalisés au niveau de la ville nouvelle de
Bouinane.
Les protestataires, approchés par l’APS, ont estimé
"inadmissible et injuste" que
plus de 21.000 logements
AADL soient réalisés dans la
nouvelle ville de Bouinane
(Blida) et ne reviennent pas
de droit aux "enfants de cette
même wilaya qui ne peuvent
pas en bénéficier car affectés
aux souscripteurs de AADL
2 d’Alger". La wilaya de
Blida compte près de 25.000
souscripteurs au programme
AADL2, au moment où ledit
programme comprend 9000
unités de logements dont les
travaux de réalisation ne
sont pas encore lancés, ontils soutenu.
Les protestataires ont, à ce
propos, lancé un appel aux
autorités concernées leur demandant d’ouvrir d’autres
sites pour l’implantation du
nombre nécessaire de logements AADL, qui couvrira
les besoins exprimés dans la
wilaya. Les participants à ce
sit-in ont également exprimé
leur "refus" d’habiter dans la
région montagneuse de Sidi
Sarhane (sur les hauteurs de
la région de Bouinane) qui a
été sélectionnée pour abriter
9000 logements AADL, programmés initialement sur
quatre (4) sites dans la wilaya.
Ce programme AADL a
été délocalisé vers la région
de Sidi Sarhane, suite au refus du Conseil interministériel d’autoriser son implantation au niveau de la cité
Deriouche, Meftah, El Affroune et Hai Kef Hammam
(Ouled Aich), au motif que
ces sites sont des terres relevant de groupements agricoles. Les protestataires, qui
n’ont pas été reçus par des
responsables de l’agence régionale AADL de Blida, ont,
néanmoins, lancé, à ces derniers, un appel au dialogue,
afin d’examiner leurs doléances.
Contactés par l’APS, les
mêmes responsables ont refusé de faire une quelconque
déclaration à ce sujet. La
ville nouvelle de Bouinane,
en réalisation à l’est de Blida,
abrite 21.700 logements
AADL, dont les taux d’avancement fluctuent entre 30 et
70 %, est-il signalé.
Constanne
247 établissements scolaires connectés à l’internet
Pas moins de 247 écoles primaires, sur
388 établissements ciblés dans la wilaya
de Constantine, sont aujourd’hui connectées à l’internet haut débit, en exécution
d’une convention direction de l'éducation-Algérie Télécom (AT), a-t-on appris, auprès des services de la wilaya.
L’opération de raccordement des établissements scolaires au réseau ADSL, "à l’arrêt depuis près d’une année, vient d’être
relancée", a précisé la même source, soulignant que la direction de wilaya de la
poste et des technologies de l'information et de la communication (DPTIC) a
"récemment supplanté Algérie Télécom
dans le parachèvement du projet". S'agissant du reste des établissements scolaires,
les services de la wilaya ont indiqué que
quinze (15) écoles primaires étaient programmées pour les prochains jours. Affirmant que la généralisation de l'utilisation
des nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) dans
les établissements scolaires de la wilaya
constitue une "priorité", la même source
a fait savoir que pour les 126 écoles primaires situées dans des zones enclavées, la
connexion devra se faire par le biais de la
téléphonie de quatrième génération (4G
LTE) sans fil en mode fixe.
Une réunion sera organisée la semaine
prochaine entre les services de la wilaya et
la DPTIC pour "évaluer la dernière phase
de l’opération de connexion des établissements scolaires à internet", a-t-on encore
affirmé. Une enveloppe financière de plus
de dix (10) millions de dinars a été mobilisée par la wilaya de Constantine pour
l’aménagement de classes pour l’internet
et l’acquisition d’équipements informatiques, ont également indiqué les services
de la wilaya.
M. Mourad
Ghardaïa
Remise des clés de logements de foncon
pour 70 enseignants universitaires
Des titres d’attribution de logements de fonction de type F4 ont été remis à 70 enseignants de l’Université de Ghardaia au cours
d’une cérémonie organisée mercredi soir à la bibliothèque de cette université. L'opération d'attribution de logements de fonction, réalisés dans la zone dite des Sciences, mitoyenne au pôle universitaire, vise à créer les conditions propices pour la stabilité du corps enseignant de l’Université de Ghardaia, a indiqué le recteur, Belkheir Dadda Moussa.
L’étudiant au centre
des préoccupaons
du rectorat
L'étudiant est au centre des préoccupations du
rectorat de l'Université Mouloud Mammeri de TiziOuzou, a affirmé le recteur, Sais Ouardane. L'université de Tizi Ouzou s'inscrit dans une démarche
de qualité, qui vise à donner une bonne formation
à l'étudiant ce qui lui garantira de trouver une place
sur le marché de l'emploi une fois diplômé, a indiqué M. Ouardane lors d'une conférence de presse
durant laquelle il est revenu sur les mouvements de
protestation observés par des étudiants et des enseignants, ces derniers jours. "Notre vision de l'Université est centrée sur l'étudiant auquel il faut garantir
une formation de qualité à travers une prise en
charge pédagogique efficiente", a-t-il ajouté. Cette
démarche, a-t-il poursuivi, exige en parallèle d'assurer les meilleures conditions de formation et de recherche aux enseignants, ainsi qu'aux fonctionnaires de l'Université. A propos des mouvements de
protestation au sein de l'Université de Tizi-Ouzou,
le recteur a tenu à préciser qu'il est "ouvert au dialogue dans un cadre de respect mutuel et avec des
partenaires reconnus."
Il a observé que les "turbulences épisodiques" enregistrés au niveau de l'institution qu'il dirige "ne
sont pas spécifique à Tizi-Ouzou", et que "certaines
reposent sur des revendications légitimes que le
rectorat a le devoir de prendre en charge". Toutefois,
M. Ouardane a tenu à dénoncer l'agitation initiée
par un "groupuscule d'étudiants". "Ces derniers ne
représentent qu'une partie négligeable de la communauté universitaire composé de 55000 étudiants
répartis dur 9 facultés et qui suivent leurs cours et
font leurs examens normalement," a-t-il dit. A ce
propos, le recteur de l'université de Tizi Ouzou a indiqué que pour l'année universitaire en cours "une
nette amélioration est enregistrée par rapport à l'année universitaire 2014/2015 en terme du temps pédagogique, ce qui répond aux objectifs de qualité de
formation que le rectorat vise".
S'agissant des revendications liées aux conditions
de restauration, d'hébergement et de transport des
étudiants, M. Ouardane a rappelé que ces préoccupations ne relèvent pas des missions du rectorat,
mais de celles de l'Office national des œuvres universitaires.
Jijel
Recouvrement de 400
millions de dinars
par la CNAS
Plus de quatre cent millions de dinars ont été recouvrés à Jijel par la Caisse nationale des assurances
sociales des travailleurs salariés (CNAS), a indiqué
le directeur de l’agence de Jijel, Hacene Nouara. Ce
résultat qui représente un taux de 20 % de l’objectif assigné a été obtenu à la faveur de la mise en œuvre des dispositions contenues dans la loi de finances complémentaire (LFC) pour 2015, relatives
au recouvrement des cotisations de sécurité sociale,
a précisé ce responsable en marge de journées portes
ouvertes sur la CNAS organisées jusqu’au 7 mars
prochain au musée Kotama.
Les nouvelles mesures exceptionnelles contenues
dans cette loi ont eu un "effet bénéfique en un temps
relativement court", a affirmé M. Nouara, ajoutant
que l’objectif à atteindre est de 40 %. Les efforts en
matière de sensibilisation et d’information déployés
par la caisse ont permis d’enregistrer 91 affiliations
volontaires, a-t-il également fait savoir, précisant
que plus de 2.800 entreprises ont bénéficié de l’annulation de la majoration des pénalités.
Outre le chef-lieu de wilaya, cette manifestation
est également organisée au niveau des onze centres
de paiement relevant de la caisse principale de Jijel.
Samedi 05 Mars 2016
La Nation Arabe
9
Ouargla
Ministère de la Défense naonale
Trois casemates et six mines an-personnel
détruites à Boumerdès et à Chlef …
Trois casemates et six
mines anti-personnel ont été
détruites par des détachements de l'Armée nationale
populaire (ANP) à Boumerdès et Chlef, indique hier le
ministère de la Défense nationale dans un communiqué. "Dans le cadre de la lutte
antiterroriste, des détachements de l'ANP ont détruit, le
3 mars 2016 à Boumerdès et
Chlef, trois casemates et six
mines anti-personnel", note
la même source. Par ailleurs,
"des éléments des garde-côtes
ont saisi, à Mostaganem et El
Kala, une quantité de 46 kilogrammes de kif traité". A Biskra et El-Oued, "des détachements
combinés
ont
appréhendé trois contrebandiers et vingt-six immigrants
clandestins et saisi deux camions, deux véhicules, 150
quintaux de denrées alimentaires, 17 quintaux de tabac,
600 litres de carburant et une
paire de jumelles". D'autre
part, "des éléments des gardefrontières, en coordination
avec les services des Douanes
algériennes, ont mis en échec
des tentatives de contrebande
de plus de 33476 litres de car-
burant à Souk-Ahras, Tébessa
et El Kala ". A Bordj Badji
Mokhtar et In Guezzam, "des
détachements combinés ont
saisi un camion, un véhicule
tout-terrain, 1,35 tonne de
denrées alimentaires et 3400
litres de carburant destinés à
la contrebande", ajoute le
communiqué.
…et une casemate
et trois bombes arsanales détruites
à Bouira
Une
casemate,
trois
bombes de confection artisanale et des outils de détonations ont été détruits mercredi à Bouira par un
détachement de l'Armée nationale populaire (ANP), indique le même communiqué.
"Dans le cadre de la lutte
antiterroriste, un détachement de l'Armée nationale
populaire a détruit, le 2 mars
2016 à Bouira, 1ere Région
militaire, une casemate, trois
bombes de confection artisanale et des outils de détonation", précise le MDN. Par ail-
leurs, "des éléments de la
Gendarmerie nationale ont
saisi, à Tlemcen et Mostaganem, 2ème Région militaire,
777 kilogrammes de kif
traité". La même source précise en outre, que des détachements combinés de Tamanrasset et Bordj Badji
Mokhtar, de la 6ème Région
militaire "ont appréhendé 19
contrebandiers et ont saisi 2
camions, un véhicule toutterrain, 13 détecteurs de métaux, 28,7 tonnes de denrées
alimentaires et 1.160 litres de
carburant".
M’sila
Arrestaon de 9 ressorssants étrangers
en situaon irrégulière
Neuf ressortissants étrangers résidant
illégalement en Algérie ont été interpellés à M’sila par les services de la Gendarmerie nationale, a-t-on appris, auprès
du groupement territorial de ce corps
constitué. Les personnes concernées, de
nationalités guinéenne pour huit d’entre
eux, et togolaise ont été interpellés par les
éléments de la 6ème brigade d’intervention de la commune Mohamed-Boudiaf
lors du contrôle, sur la RN 46, d’un autocar assurant la ligne Alger-Illizi, a précisé la même source. Résidant clandestinement au pays, ces ressortissants
étrangers ont été conduits au siège de la
brigade territoriale de la Gendarmerie
nationale à Ouled Slimane où les procédures légales ont été engagées à leur encontre, a-t-on indiqué. Le procureur de
la République près le tribunal de Boussaâda a ordonné l’ouverture d’une enquête et la présentation de ces individus
devant le tribunal dès la fin de l’enquête,
est-il précisé.
Centre de formaon professionnelle Frères-Hannachi
Les travailleurs poursuivent leur grève
Les travailleurs du centre
de formation professionnelle
Frères-Hannachi de la localité de Timizart dans la daïra
de Ouaguenoun, wilaya de
Tizi Ouzou, ont décidé, de
poursuivre leur grève illimitée, entamée mardi, pour demander le retour du directeur
muté dans un autre établissement.
Selon le procès-verbal
ayant sanctionné les travaux
de l’assemblée générale extraordinaire qui a regroupé les
représentants des comités de
villages, les élus locaux et les
travailleurs, la section syndicale réclame "une prise en
charge urgente de toutes les
revendications des travailleurs de l’établissement". La
décision de recourir à la grève
a été prise par la section syndicale affiliée à l’UGTA suite
au changement opéré à la tête
de la direction de l’établissement par la direction de la
formation et de l’enseignement professionnels de Tizi
Ouzou en réponse à la revendication exprimée au niveau
du CFPA de Fréha liée au départ de la directrice en poste.
Une permutation des directeurs des deux établissements
a été effectuée ce qui a suscité la colère des travailleurs,
a expliqué Mustapha Bettouche, membre de la section
syndicale de l’établissement
Frères-Hannachi de Timizart.
Ce changement à la tête de la
direction est "la goutte qui a
fait déborder le vase", dans la
mesure où d’autres revendications sont exprimées par les
grévistes comme l’inexistence
du chauffage, la cantine, l’internat et le manque d’équipements pour certaines spécialités comme la coiffure,
ajoute-t-il. Sollicité sur la
question, le directeur de la
formation et de l’enseignement professionnels, Arab
Abdennacer a déclaré à l’APS
que la section syndicale du
CFPA de Timizart est invitée
par ses services à une réunion
de négociation dimanche
prochain où toutes les revendications seront débattues et
prises en charge.
Huit blessés suite à
une rixe ayant suivi
le meurtre d’un
jeune à Said-Otba
Huit ressortissants de pays africains ont été blessés lors d’une rixe ayant éclaté, après le meurtre
d’un habitant du quartier Said-Otba à Ouargla, a
appris l’APS auprès de la sureté de wilaya. Deux
d’entre eux ont reçu les soins nécessaires et ont
quitté l’hôpital et les six autres sont encore sous observation médicale, a-t-on précisé. L'affrontement
a éclaté entre des habitants du quartier Said-Otba
et des ressortissants de différentes nationalités africaines, installés temporairement dans la zone. L’auteur présumé, un nigérien de 22 ans, de l’homicide
perpétré mercredi matin au quartier de Saïd-Otba
a été arrêté par les services de la police judiciaire de
la sureté de la wilaya d’Ouargla deux heures après
son forfait. Cet homicide a provoqué la colère et la
consternation des habitants du quartier. Face à
cette situation, les autorités locales envisagent de
déplacer les pensionnaires du centre d’hébergement des ressortissants de pays africains, se trouvant justement dans ce quartier de Said-Otba, vers
un autre site à Ouargla, en attendant leur transfert,
à compter de demain jeudi, vers le centre d’accueil
de Tamanrasset en prévision de leur rapatriement
vers leurs pays d’origine, a fait savoir la même
source sécuritaire.
Accidents de la route
5 morts et 241 blessés
en une semaine
Cinq personnes
ont trouvé la
mort et 241 autres ont été blessées dans 201 accidents de la
circulation survenus durant la période du 23 au 29
février dernier,
indique un bilan
des services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Le nombre d'accidents a connu une
hausse sensible (+8) par rapport aux chiffres recensés la semaine dernière ainsi que le nombre de blessés (+9) alors que le nombre de décès a enregistré
une baisse (-5). Le facteur humain reste la cause
principale de ces accidents avec un taux de 90,55%
outre les autres facteurs liés à l'état du véhicule et à
l'environnement. Les services de la DGSN appellent
les utilisateurs de la route à faire preuve de vigilance
et à respecter le code de la route.
Tizi-Ouzou
Arrestaon de 3
individus pour trafic
de drogue
Trois individus ont été interpellés la semaine dernière par la police dans la localité de Larbaa n’Ath Irathen, à une vingtaine de kilomètres à l’est de Tizi-Ouzou, en possession d’une quantité de Kif traité destinée
à la commercialisation, selon un communiqué de la
sûreté de wilaya. Présentés devant le parquet de Larbaa n’Ath Irathen, deux mis en cause dans cette affaire
ont été placés en détention préventive, pour le chef
d'accusation de "détention de stupéfiants à des fins de
commercialisation" tandis que le troisième a été laissé
en liberté provisoire, a-t-on précisé.
10
Samedi 05 Mars 2016
MONDE
La Nation Arabe
Etats-Unis-Russie
Grèce
Les sancons pourraient affecter
la coopéraon russo-américaine, selon Moscou
Près de 32.000 migrants et
réfugiés à travers le pays
Le ministère russe des Affaires étrangères a prévenu que les sanctions récemment
prolongées par les Etats-Unis à l'encontre de la Russie pourraient compromettre la
possibilité d'une coopération bilatérale sur les grandes questions internationales.
"L'heure est venue pour Washington de
prendre conscience de la futilité de sa
politique de sanctions et du risque de
confrontation réelle avec la Russie. Nous
nous réservons de droit de riposter avec
les moyens que nous estimons adaptés
aux intérêts de la Russie,'' a affirmé le
ministère dans un communiqué publié
en ligne. "En démantelant systématiquement le cadre des relations bilatérales,
les Etats-Unis doivent tenir compte du
fait que de tels actes compromettent la
possibilité d'une coopération sur les
grands problèmes internationaux qu'ils
nous demandent régulièrement de
contribuer à résoudre,'' poursuit le communiqué. Plus tôt dans la journée, le
porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov
avait exprimé ses regrets concernant la
prolongation des sanctions de Washington à l'encontre de Moscou. Mercredi, le
président des Etats-Unis Barack Obama
a prolongé d'une année supplémentaire
les sanctions infligées à la Russie en mars
2014 en raison de l'ingérence présumée
de Moscou dans la crise ukrainienne. Démentant ces allégations, la partie russe
n'a cessé de critiquer le gouvernement
de Kiev pour son incapacité et son refus
de respecter les accords de Minsk et de
résoudre la crise d'une façon pacifique.
Responsable de la Défense américaine
Washington minimise la capacité de frappe
nucléaire nord-coréenne
Des responsables américains
de la défense ont minimisé la
capacité de frappe nucléaire
nord-coréenne nucléaires,
après des déclarations du leader nord-coréen Kim JongUn sur son aptitude à frapper
"à chaque instant". "L'analyse
du gouvernement américain
n'a pas changé. Nous n'avons
pas vu la Corée du Nord tester ou démontrer sa capacité
à miniaturiser une tête nucléaire et la mettre sur un missile balistique", a déclaré un
responsable américain de la
défense. Un autre responsable a exprimé le même scepticisme sur la capacité de
frappe nucléaire nord-coréenne. De toute façon, les
Etats-Unis sont pleinement
"confiants" dans leur système
de défense contre les missiles
balistiques et sa capacité à
contrer d'éventuelles attaques
nucléaires de Pyongyang, a
souligné ce responsable. Le
leader nord-coréen Kim JongUn a déclaré vendredi que
l'arsenal nucléaire de la Corée
du Nord devait être "prêt à
chaque instant", en réaction à
la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui alourdit
nettement les sanctions internationales contre son pays.
Cette résolution présentée par
les Etats-Unis faisait suite aux
derniers essais nucléaire et balistiques menés par la Corée
du nord. Mais même si la crédibilité de la menace nord-coréenne n'est pas établie, les
Etats-Unis n'en invitent pas
moins la Corée du Nord à
"s'abstenir d'actions provocantes et d'une rhétorique qui
aggrave les tensions", a souligné un troisième responsable
américain. Pyongyang doit
plutôt se concentrer sur "le
respect de sesobligations internationales et de ses engagements", a estimé ce responsable. La Corée du Nord s'est
livrée le 6 janvier à son quatrième essai nucléaire, et le 7
février à un tir de fusée, en
violation de plusieurs résolutions onusiennes. La dernière
résolution de l'ONU en réaction à ces essais a été adoptée
par le Conseil de sécurité à
l'unanimité, y compris par la
Chine. Quelques heures après
l'adoption du texte, la Corée
du Nord a tiré des projectiles
à courte portée au large de ses
côtes orientales selon le ministère sud-coréen de la Défense. D'après le ministère
sud-coréen, six projectiles dotés apparemment d'une portée de 100 à 150 kilomètres
ont été tirés en mer du Japon.
Le nombre de réfugiés et
migrants à travers la
Grèce a atteint près de
32.000 personnes dont
"6.857 sont dans les îles"
et "24.985 dans le continent", a indiqué le ministre adjoint de la Défense,
Dimitres Vitsas. "Il y a
actuellement dans les îles
de la mer Egée 6.857 réfugiés", qui sont arrivés
des proches côtes
turques et "en Grèce
continentale 24.985", a
déclaré le ministre lors
d'une conférence de
presse sur la gestion de la
crise migratoire, qui
frappe le pays depuis
plusieurs mois. La situation est surtout grave à
la frontière nord de la
Grèce avec la Macédoine
où plus de 11.500 personnes attendent de traverser la frontière pour
rejoindre les pays de
l'Europe du nord, selon
la police de la région. Les
dix derniers jours, "près
Turquie
Au moins deux morts dans
un aentat dans le sud-est
Deux personnes ont été tuées et 35 autres blessées
dans un attentat à la voiture piégée attribué au parti
des travailleurs du Kurdistan (PKK), dans la province de Mardin dans le sud-est de la Turquie, ont
annoncé hier des sources au sein des services de sécurité. L'attaque qui serait perpétrée par les éléments
du PKK, interdit, s'est produite vers 6 heures du matin, heure locale, dans la vielle de Nusaybin, près de
la frontière syrienne, a précisé la même source. La
Turquie vit depuis plusieurs mois en état d'alerte
permanente depuis une série d'attentats meurtriers
sur son sol. Jeudi, deux femmes ont pris pour cible
un poste de police à Istanbul en jetant des grenades
dans le bâtiment. Le 17 février, 29 personnes ont été
tuées dans une attaque à la voiture piégée visant des
véhicules militaires dans le coeur de la capitale Ankara, qui a été revendiquée par une faction kurde radicale, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK),
proche du PKK en Turquie.
Ukraine
Moscou ent Kiev pour responsable
de l'absence d'accord sur des élecons dans l'Est
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé hier Kiev
d'être responsable de l'absence de
"consensus" sur la tenue d'élections locales dans l'Est séparatiste de l'Ukraine,
à l'issue d'une réunion la veille à Paris
avec ses homologues français, allemand
et ukrainien. Les chefs de la diplomatie
française et allemande, Jean-Marc Ayrault et Frank-Walter Steinmeier, "ont
proposé d'appeler les parties à se mettre d'accord sur l'organisation d'élections locales vers juin-juillet (...) Nous
étions prêts à soutenir cette proposition, mais la partie ukrainienne a demandé de ne pas insister sur ce point.
Un consensus n'a finalement pas été
trouvé sur ce sujet", a affirmé M. Lavrov
cité dans un communiqué du ministère
russe des Affaires étrangères. "Malheureusement, il n'y a pas eu pas de progrès
sur la question principale (...), celle de
la préparation des élections", a regretté
M. Lavrov. Conformément aux accords
de Minsk signés en février 2015, le règlement de la crise ukrainienne doit se
faire via "un dialogue direct" entre Kiev
et les autorités séparatistes, a réaffirmé
M. Lavrov. "Malheureusement, nous
n'observons pas ce dialogue direct,
avant tout en raison du refus de Kiev d'y
participer", a-t-il déploré. Signés dans la
capitale bélarusse à la faveur d'une médiation franco-allemande et en présence
du président russe Vladimir Poutine,
les accords de Minsk prévoient un cessez-le-feu ainsi qu'un ensemble de mesures politiques, économiques et sociales pour régler le conflit ukrainien
qui a fait plus de 9.000 morts depuis
bientôt deux ans. Mais les négociations
sont au point mort depuis plusieurs
mois. Les Occidentaux voient les élections dans l'est séparatiste comme une
ouverture pour sa réintégration politique dans l'Ukraine, mais Kiev redoute
que la Russie, accusée de soutenir militairement les rebelles séparatistes ce
qu'elle dément, ne s'en serve pour déstabiliser l'ensemble de l'ex-république
soviétique.
de 1.200 personnes" ont
traversé la frontière depuis le poste frontalier
grec d'Idomeni, a indiqué
M. Mouzalas. Le Premier
ministre grec Alexis Tsipras doit annoncer vendredi "le plan" détaillé du
pays sur la gestion des migrants après une réunion
prévue avec les dirigeants
de tous les partis politiques du pays. "Un organe sera créé sous la direction des ministères de
la Défense et de la Protection du citoyen pour
coordonner les actions de
tous les ministères impliqués dans cette crise", a
précisé M. Vitsas. De son
côté, M. Mouzalas a espéré que "la situation allait s'arranger". "Nous
avons réussi à construire
10.000 places dans des
centres d'accueil en 10
jours et nous donnons à
manger à des milliers de
personnes tous les jours",
a-t-il dit.
MONDE
La Nation Arabe
Samedi 05 Mars 2016
11
Libye
Palesne
Washington favorable
L'occupant israélien se prépare
à démolir les maisons de Palesniens à un nouveau dialogue
Les forces d'occupation israéliennes ont cartographié trois maisons palestiniennes, une
étape qui précède leur démolition, ont rapporté des médias.
Les soldats israéliens ont cartographié
les maisons de palestiniens au cours de
la nuit, l'une située dans le village d'alEizariya près de Ma'ale Adumim, à l'est
d'El Qods, et les deux autres à Qaryut,
un village palestinien à l'est de Ramallah, en Cisjordanie. Une des maisons
appartient à la famille de Saadi Ali Abu
Ahmad, arrêté par les autorités israéliennes. Les deux autres maisons ap-
partiennent à deux palestiniens âgés de
17 ans, Labib Azzam et Mohammed
Zaghlwan à Qaryut, tués par l'occupant
israélien. Les démolitions de maisons
sont une pratique de longue date des
autorités d'occupation israéliennes.
Plusieurs familles ont fait appel contre
les ordres de démolition, qui ont augmenté depuis octobre 2015. Cependant, la Cour suprême a majoritairement rejeté ces appels et a autorisé
l'Etat à aller de l'avant avec les démolitions. Selon le dernier rapport du Bureau de l'ONU pour la Coordination
des Affaires Humanitaires (OCHA), Israël a détruit, démantelé et confisqué
au total 283 maisons et autres structures, déplaçant 404 Palestiniens dont
219 enfants. Ces démolitions ont touché 1.150 autres Palestiniens, qui ont
ainsi perdu leurs sources de revenus.
Cisjordanie
Une Palesnienne abaue
par des soldats israéliens
Une Palestinienne a été tuée par des
soldats israéliens en Cisjordanie occupée, ont rapporté hier des médias.
Les forces de l'occupation israélienne
ont tiré sur la victime dans une intersection située sur le grand axe qui
traverse la Cisjordanie du nord au
sud et qui relie El Qods et El Khalil.
Les territoires palestiniens occupés
sont en proie depuis octobre dernier
à une vague d'agressions israéliennes
qui a fait plus de 170 morts palestiniens, selon des chiffres officiels.
Soudan du Sud
Les Etats Unis ont exprimé
leur soutien à la décision de
l'émissaire onusien, Martin
Kobler, de convoquer les
parties libyennes à un nouveau dialogue politique la semaine prochaine à Tunis.
John Kirby, le porte-parole
du Département d'Etat américain, a indiqué jeudi soir
que son pays considérait
l'importance du processus
politique et soutenait dans
ce sens les efforts du médiateur de l'ONU pour convoquer les parties en conflit en
Libye à un nouveau dialogue
politique à Tunis. Le porteparole qui s'exprimait au
cours d'une conférence de
presse a fait savoir que le secrétaire d'Etat américain,
John kerry, avait rencontré
jeudi l'envoyé spécial de Ban
Ki-moon pour discuter des
nouvelles étapes à suivre en
Libye après l'approbation du
nouveau gouvernement par
le parlement de Tobrouk, reconnu par la communauté
internationale.
Ces discussions ont été axées
sur l'expansion des groupes
terroristes comme Daech en
Libye, selon John Kirby. " Le
meilleur antidote à un
groupe terroriste comme
Daech est la bonne gouvernance c'est ce que nous essayons d'établir en Libye,
une bonne gouvernance par
le biais d'un processus politique", a -t-il dit en promet-
tant de s'exprimer prochainement sur les détails de
cette rencontre. John kirby a
affirmé que le processus politique mené sous l'égide de
l'ONU n'a pas échoué car il a
permis de réaliser des progrès, citant en cela la formation dernièrement d'un gouvernement
d'union
nationale.
Le porte-parole répondait à
une question sur les déclarations tenues mercredi par
Kobler devant le Conseil de
sécurité que beaucoup d'observateurs ont interprété
comme un message implicite d'abandon de la mission
de médiation après l'échec
du processus politique.
Mercredi, Kobler a souligné, au cours d'un briefing
au Conseil de sécurité, qu il
restait beaucoup à faire
pour mettre en œuvre l'accord politique libyen en relevant que la situation sécuritaire en Libye est restée
extrêmement
précaire,
compliquée par l'expansion
de Daech. Tout en insistant
sur la nécessite de faire
réussir le processus politique, Kirby a indiqué que
son pays avait enclenché
une action militaire contre
Daech et n'exclut pas de ce
fait d'autres frappes contre
ce groupe terroriste en Libye après celle menée le 19
février contre un camp de l
EI près de Sabratha.
Yémen
La populaon de l'Etat d'Unité intoxiquée par des
substances polluantes de l'exploitaon pétrolière
La population dans les environs de l'usine de traitement
de Thar Jath, dans l'Etat
d'Unité au Soudan du Sud
est "fortement intoxiquée"
avec des substances polluantes utilisées dans l'exploitation pétrolière, causant
un risque sanitaire sérieux
pour 180.000 personnes, a
prévenu hier une ONG allemande qui a mené des
études toxicologiques sur
place. "La population dans
les environs de l'usine de
traitement de Thar Jath,
dans l'Etat d'Unité (nord),
est fortement intoxiquée
avec des substances polluantes telles que le plomb
et le baryum", explique dans
un communiqué le vice-président de l'ONG Sign of
Hope ("Signe d'espoir"),
Klaus Stieglitz. "Il y a un lien
direct entre la contamination des gens et les activités
polique inter-libyen
de l'industrie pétrolière travaillant dans cette zone", a-til affirmé. La contamination
s'opère via l'eau potable que
boivent les habitants, selon
Sign of Hope. Le Soudan du
Sud est en proie à un conflit
armé depuis fin 2013 et l'Etat
d'Unité a été l'un des plus
durement touchés. De nombreuses installations pétrolières ont été détruites ou
sont actuellement à l'arrêt.
L'an passé, après avoir mené
pendant six ans des recherches
hydrologiques
dans la région, à environ 500
km au nord de la capitale
Juba, l'ONG allemande avait
établi un "lien direct" entre
l'exploitation pétrolière et la
contamination de l'eau potable. Elle avait démontré
que les nappes phréatiques
d'une large région bordant
les zones marécageuses du
Nil Blanc étaient polluées
"par l'infiltration lente
d'eaux salées issues de la
production de brut". L'organisation avait mis en cause
les compagnies pétrolières,
"qui ne prennent aucune
mesure pour éviter que les
additifs chimiques utilisés
n'entrent en contact avec le
sol, ou pour traiter leurs déchets". Cette fois-ci, Sign of
Hope a demandé à deux toxicologues indépendants d'examiner des échantillons capillaires prélevés sur 96
volontaires, venus des Etats
d'Unité et des Lacs (centre).
"Concernant le plomb et le
baryum, on peut conclure
qu'il y a des raisons d'être inquiets sur leurs effets sanitaires, dans les localités de
Koch, Leer et Nyal", explique
l'un des deux experts, le professeur Fritz Pragst, du département de Toxicologie de
l'hôpital de la Charité à Berlin.
Le Conseil de sécurité prépare
une résoluon humanitaire
Les membres du Conseil de sécurité de
l'ONU ont appelé une nouvelle fois les belligérants au Yémen à épargner les civils et
préparent une résolution humanitaire dénonçant notamment les attaques contre des
hôpitaux. Jugeant la situation humanitaire
"très grave", les 15 pays membres du Conseil
"demandent aux parties de respecter le droit
humanitaire international", a déclaré l'ambassadeur angolais Ismael Gaspar Martins,
qui préside le Conseil en mars, à l'issue de
consultations.
Les 15 pays souhaitent aussi "un accès libre
pour les agences humanitaires", une "cessation rapide des hostilités" et une "reprise rapide des négociations" de paix sous l'égide de
l'ONU, interrompues depuis le 20 décembre.
L'ambassadeur a estimé qu'une nouvelle session de négociations devrait "intervenir
bientôt" car le médiateur de l'ONU Ismaïl
Ould Cheikh Ahmed "fait des progrès" mais
il n'a pas avancé de date. Le médiateur s'est
adressé jeudi à huis clos aux ambassadeurs
du Conseil. Lors de sa précédente audition il
y a deux semaines, il avait avoué être incapable pour l'instant de convoquer de nou-
velles négociations. Il doit se rendre une
nouvelle fois en Arabie saoudite jeudi, selon
des diplomates. Pour l'ambassadeur angolais, une résolution du Conseil sur la situation humanitaire au Yémen est nécessaire et
les 15 pays en ont discuté jeudi. Il a précisé
que le texte devra traiter en priorité "du ciblage des établissements médicaux" par les
belligérants. S'exprimant jeudi devant le
Conseil, le patron des opérations humanitaires de l'ONU Stephen O'Brien a souligné
que "des hôpitaux, écoles et résidences continuent d'être frappés par toutes les parties" au
conflit. "Il est inacceptable, a-t-il ajouté, que
des installations médicales soient touchées".
Il a estimé essentiel que les belligérants "s'assurent que ces sites seront protégés". Cette
réunion du Conseil avait été réclamée par la
Russie. Son ambassadeur Vitali Tchourkine
a rappelé aux journalistes que "nous approchons du premier anniversaire du début de
la campagne de bombardements menée par
la coalition" militaire arabe. Cette coalition
conduite par l'Arabie saoudite combat les
rebelles chiites houthis, en soutien au gouvernement yéménite.
Samedi 05 Mars 2016
ge
Az prop
za os
Me ée
rie par
m
:
12
Linda Blues : La voix «bluesy» de l’AlgérieL
E
lle s’appelle Linda Blues, un nom de
scène qu’elle a choisi de
s’approprier par rapport à son timbre de voix
«bluesy». C’est grâce à
l’émission radiophonique de la Chaîne
III Serial tagueur que cette jeune chanteuse a été dévoilée au public algérien.
Aujourd’hui, elle s’apprête à sortir
son premier album, composé de ses
propres chansons et quelques réinterprétations. Portrait d’une passionnée qui a su donner le «la» à sa
vie en suivant ce chemin.
Toute jeune, Linda baignait déjà
dans un milieu musical. Ce n’est pas
un hasard si cette dernière rêve de
musique et de chant, puisque sa mère,
chanteuse, accompagnée de ses deux
oncles, musiciens, formaient à l’époque
un groupe de musique nommé Les
Blaser’s. Le domaine artistique est alors pour
elle plus qu’une évidence ; c’est une histoire de
famille. En étant ado, elle participe à plusieurs petits
groupes musicaux, partageant avec ses amis ses préférences
musicales, ce qui lui a permis d’évoluer et de faire travailler sa
voix. Encouragée par sa maman, Linda prend la relève et se
Pa
FEMME
La Nation Arabe
lance dans le domaine musical parallèlement à des études
en commerce. Cette mélomane de 25 ans ne se
confine pas qu’à un seul style musical, elle
s’intéresse à tout, à savoir le blues, le jazz,
la soul, le gospel, le rock, le funk et la
pop. À travers les diverses prestations
musicales qu’elle a pu présenter à
son public, elle arrive à transmettre
à ses fans tout son amour pour
son métier de chanteuse. Une
joie de vivre se dégage d’elle
lorsqu’elle se retrouve sur scène.
Avec son sourire radieux et sa
voix d’or, elle emporte ses spectateurs en s’attaquant à des
répertoires souvent difficiles. Elle
réinterprète des chansons des
plus grandes divas de la planète, à
l’instar d’At last d’Etta James, I will
surfive d’Aretha Franklin ou encore
Someone like you d’Adele. Elle a séduit
aussi le public en interprétant la chanson
de la libération algérienne Min Jibalina.
Linda, toute fraîche et pleine d’ambition, a pour
but de lancer son premier album très prochainement.
Déterminée à poursuivre son rêve et à partager sa passion, elle
n’a certainement pas fini de faire parler d’elle.
Bien choisir
son fond de teint
Pour choisir sa teinte correctement,
on teste toujours un fond de teint
dans le cou ! Objectif : il doit se
fondre parfaitement.
Blague du jour
Pommes de terre sautées
au four, à la viande
Ingrédients :
1 kg de petites pommes de terre.
2 c.à.c de sel.
¼ c.à.c de poivre noir.
1 bouquet de persil finement haché.
Tranches de viande.
Préparation :
Bien laver les pommes de terre, puis les faire bouillir dans
de l’eau salée.
Égoutter en passant de l’eau froide par-dessus.
Les éplucher puis les badigeonner avec du beurre et poivrer.
Les enfourner à four moyen dans un plat beurré, jusqu’à
obtention d’une couleur dorée.
Servir en accompagnant avec des tranches de viande gratinées.
Au catéchisme, le curé explique
aux enfants que nous descendons
tous d'Adam et Eve. Un gamin lève
le doigt :
- C'est pas vrai, mon papa dit que
nous descendons du singe !
- Ecoute, mon enfant, tes histoires de famille ne nous intéressent pas !
Citation ou
Proverbe
Quand tout va bien
on peut compter
sur les autres,
quand tout va mal
on ne peut compter que sur sa
famille.
Proverbe Chinois
Bélier :
Ça baigne toujours pour les deux premiers décans,
seul le 3e sera sensible à la petite dissonance du jour
qui aura pour effet de créer des angoisses, ou alors
une rivalité. Mais ce sera très passager et vu que vous
êtes quelqu'un de civilisé vous ne pourrez pas faire le
" coup de poing " avec votre adversaire (qui pourrait
être imaginaire, alors attention !).
Taureau :
3e décan, vous aurez affaire à la dissonance Lune-Mars
qui provoquera en vous quelques émotions fortes,
comme de la colère non exprimée, mais ce sera passager. Quant au 2e décan, un aspect dynamique de
Mercure se met en place aujourd'hui et va durer
jusqu'au 28 février. Rien de très important semble-t-il
mais c'est vous qui accorderez beaucoup d'importance
Gémeaux :
L'ambiance est toujours aussi bonne et cela
même si vous êtes du 2e décan : Saturne est
enfoncée et contrainte de céder devant les exigences réformatrices d'Uranus. C'est votre
couple ou une association, voire votre rapport
au monde en général, qui peut totalement
changer sous cette configuration.
Cancer :
Vous avez de bons outils en ce moment pour réparer
certaines relations endommagées, mais il est vrai qu'il
faut faire preuve d'une plus grande fermeté. Or,
comme souvent le Cancer, vous avez peur d'aggraver
les choses si vous vous affirmez face à l'autre... Quand
je dis " vous affirmer " cela ne signifie pas vous mettre
en colère ou bouder dans votre coin.
Lion :
Comme pour d'autres, c'est votre 3e décan
qui sera réceptif à la dissonance Lune-Mars,
laquelle vous renverra une image de vous que
vous n'apprécierez pas trop. Vous ferez
quelque chose, ou ressentirez quelque chose
qui vous déplaira parce que cela ne correspondra pas aux valeurs que vous défendez.
Vierge :
Aucun souci avec la dissonance du jour, c'est plutôt
Mercure en Verseau qui vous contrarie parce qu'elle
accentue votre besoin d'ordre et votre désir de perfection. C'est le 2e décan qui est concerné par les aspects
de Mercure à présent, mais la planète étant rapide, vous
ne recevrez ses influx que 24 heures, et chacun à votre
tour d'ici le 28 février.
Balance :
Aujourd'hui encore l'amitié sera très présente,
mais il peut aussi être question de changer de
cadre ou de vous livrer à des activités aussi inhabituelles qu'agréables. Vous pourriez être au ski
par exemple, ou n'importe où en vacances et
avoir l'impression de bien vous changer les
idées.
Scorpion :
Vous aussi, vous serez très réceptif à la dissonance
Lune-Mars, cette dernière étant dans votre 3e
décan. Vous aurez de quoi enrager, mais de façon
très silencieuse ! Et vous vous vengerez à votre
manière, c'est-à-dire en essayant de faire ressentir
à l'autre ce que vous ressentez vous-même (né
autour du 16 novembre surtout).
Sagittaire :
Vous vous sentirez comme libéré, délivré si vous
êtes du 2e décan, et même Saturne ne pourra pas
lutter contre ce que vous procure l'idée ou le fait de
vous évader. Certes, la planète est chez vous et se
trouve actuellement " sur " le Soleil de ceux qui sont
nés autour du 7 décembre ; d'une manière ou d'une
autre, Saturne vous empêche de progresser.
Capricorne :
Contrairement à d'autres, vous profiterez de la
dissonance Lune-Mars qui vous permettra d'aborder une discussion avec un proche, mais un peu
malgré vous. C'est l'autre qui se lancera et vous
serez bien obligé de répondre. Mais finalement
vous aurez percé l'abcès ; vous serez plutôt content
du résultat, et parfois même libéré.
Verseau :
Vous aussi vous serez un peu tourneboulé par
la mésentente Lune-Mars, 3e décan, vous
aurez du mal à supporter le comportement
autoritaire de l'un de vos proches. A moins
que vous ne travailliez en ce dimanche et que
le responsable de votre mécontentement ne
soit votre boss.
Poissons :
Une petite dissonance entre Lune et Mars
accentuera, si besoin est, votre sens du service
et si vous n'y prenez pas garde, on en profitera.
Alors mettez des limites, sachez dire non (je
sais, je me répète)... Vous êtes gentil de nature,
plein de bonnes intentions, mais vous n'êtes
pas taillable et corvéable à merci.
CULTURE
La Nation Arabe
"Sakarat Nedjma"
thriller ésotérique signé
U nAmel
Bouchareb
Palpitant, complexe et érudit, puisant dans l'histoire des symboles religieux autant
que dans les fantasmes qu'ils alimentent,"Sakarat Nedjma", premier roman en langue
arabe d'Amel Bouchareb, se lit comme un thriller ésotérique sur le thème de la
création artistique.
Dans ce livre de 429 pages,
paru chez Chihab, le lecteur
est invité à dénouer les mystères de la mort suspecte
d'Ilias Madi, un peintre algérien au succès international
élevé en Italie, qui revient
dans son pays d'origine dans
l'espoir de retrouver l'inspiration. Ce retour à Alger,
coïncidant avec l'annonce de
la disparition du grand-père,
s'impose à l'artiste après une
étrange conversation avec
"Cheikh Borhane", un maître
soufi rencontré dans un temple bouddhiste à Pise. Parallèlement à la quête d'Ilias- et à
l'enquête conduite par un inspecteur de police- la romancière déroule l'histoire de Damia Ben Haroun, fille d'un
vendeur d'objets d'artisanat
d'Alger, engagée dans une
agence publicitaire que la
propriétaire reconvertit en
maison d'édition pour "prendre sa part" de la subvention
publique, à l'occasion d'une
grande manifestation culturelle. Ces deux histoires qui
ont pour cadre le même immeuble colonial servent surtout à produire un halo de
mystère où les symboles de
différentes religions et
croyances (païenne, hébraïque, chrétienne, musulmane, hindouiste, franc-maçonnique
et
même
satanisme) s'enchevêtrent au
centre de l'intrigue. Ce qui
donne, par exemple, ces dis-
cussions via Internet entre
Ilias Madi et son ami Irmano
Pirgonzi, professeur d'art sacré à Turin et adepte de la
Kabbale (mystique juive), ou
encore cet échange entre les
Ben Haroun, père et fils, autour d'une étoile à six
branches gravée dans un plateau en cuivre de leur magasin... La présence de ces symboles révèlent l'étendue du
travail de recherche accompli par la romancière de 32
ans: des supputations autour
de la véritable religion de
Christophe Colomb, aux superstitions autour des temples et statues de la ville de
Turin, en passant par les
dieux païens de l'Afrique du
Nord et l'histoire du soufisme, autant de preuves
d'érudition présentes dans le
récit. Impressionnant par ces
références historiques, le roman l'est aussi par l'humour
acide pratiqué par l'auteure
pour dépeindre des personnages de responsables d'institutions
publiques
ou
d'hommes politiques en Algérie, tous suspects potentiels
dans la mort du héros. Il en
est ainsi de "Monsieur Améziane", directeur de l'académie des Beaux-arts, qui a
"acheté son doctorat (une
thèse plagiée) à 380 millions
de centimes", ou encore de
"Madame Safri", directrice
fantasque et mégalomane
d'un institut de recherche,
plagiaire, elle aussi, de Damia
Ben Haroun dont elle détournera les travaux universitaires pour impressionner "sa
cour". Le plus édifiant reste,
cependant, le Dr Chenit, un
personnage très influent et
très soutenu en haut lieu, député et président de "Notre
Algérie", une ONG revendiquant des milliers d'adhérents
sur tout le territoire. Cette sévère critique sociale atteindra
son apogée par l'évocation de
"Nedjma", le chef d'oeuvre de
Kateb Yacine, dont des passages entiers sont repris pour
servir, à la fois, de contrepoids
aux réalités décrites et de clé
pour la compréhension du
récit. En plus d'exceller dans
la construction de ses personnages, Amel Bouchareb
impressionne également par
les prouesses formelles qu'elle
met en oeuvre pour maintenir en haleine le lecteur.
Ainsi, le mystère restera entier jusqu'aux dernières pages
du livre où l'auteure propose
pas moins de 84 chapitres,
très courts, conçus à la manière de plans cinématographiques, interrompus parfois
au comble du suspens par un
jeu de retours incessants sur
le passé de certains personnages. Cette maîtrise technique est en outre servie par
une langue simple mais qui
ne manque pas de subtilité,
particulièrement pour les
chapitres les plus drôles. Avec
tous ces ingrédients, auxquels
s'ajoutent les différents niveaux de lectures possibles de
ce récit ambitieux et foisonnant, la jeune romancièreauteure d'un recueil de nouvelles chez le même éditeurs'impose d'emblée comme
une des plumes les plus prometteuses de sa génération.
M.M
Quatrième centenaire de la disparion de l'écrivain espagnol
Mihoubi reçoit le Secrétaire général de l'Instut Cervantès
Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a reçu jeudi à Alger le Secrétaire
général de l'Institut Cervantès, Rafael
Rodriguez-Ponga Salamanca, avec lequel il a évoqué le programme de commémoration du quatrième centenaire
de la disparition de l'écrivain espagnol,
Miguel De Cervantès.
Lors de la rencontre, à laquelle a assisté l'ambassadeur d'Espagne à Alger,
Alejandro Polanco Mata, le ministre a
rappelé les relations historiques entre
les deux pays, se félicitant de l'intérêt
accordé par les hautes autorités en Algérie à la commémoration de cet anniversaire.
Le programme de commémoration
du quatrième centenaire de la disparition de Miguel De Cervantès comprend plusieurs activités, notamment
l'organisation d'un colloque à la Bibliothèque nationale d'Algérie sur la
vie et l'oeuvre de Miguel De Cervantès et une exposition consacrée à ses
oeuvres. Le romancier et poète espagnol Miguel De Cervantès (15471616) a vécu plusieurs années à Alger
après sa captivité. Un passage qui aura
une grande influence sur son chef
d'oeuvre "Don Quichotte" qui est
considéré comme l'un des romans les
plus importants des littératures espagnoles et mondiale.
Samedi 05 Mars 2016
13
Théâtre régional d'Oran
Nouvelle pièce
"El Ghalta",
en montage
Les tréteaux du Théâtre régional d'Oran "Abdelkader
Alloula" (TRO) vibrent actuellement au rythme du
montage de sa nouvelle
production, intitulée "El
Ghalta", dont la première
représentation publique est
prévue vers la fin d'avril
prochain, a-t-on appris
jeudi des responsables de
cette structure culturelle.
La mise en scène de cette
pièce, à thématique sociale,
est assurée par Moulay
Mourad Meliani, d'après le
texte co-écrit par Rabiï Fatima et Fahsi Saïd, deux
jeunes auteurs sélectionnés
par la commission de lecture du TRO. Le metteur
en scène entreprend sa
deuxième réalisation théâtrale après s'être illustré au
côté de Fadéla Hachemaoui dans la direction de
"Nouar Essebar", produite
en 2014 par le TRO et qui
valut le Prix du meilleur espoir à la jeune comédienne
Amina Belhocine au Festival national du théâtre professionnel d'Alger (FNTP).
Pour la nouvelle création
"El Ghalta", Meliani est assisté par Abdelhafid Boualem connu pour son riche
parcours dans le domaine
du théâtre pour enfants. La
pièce fait appel à une
pléiade de jeunes comédiens dont Amina Belhoucine, Zaouche Bahria, Rara
Amine et Mustapha Mératia, sous l'encadrement de
Fadela Hachemaoui. La
musique est composée par
Zami Mohamed tandis que
la scénographie a été
confiée au jeune talent
Benhaddou Miloud. "El
Ghalta" aborde la thématique du travail de la
femme mariée, les mésententes et tiraillements du
couple entre exigences,
contraintes de la vie moderne et vision traditionnelle dans la société algérienne. Selon le résumé
communiqué par le TRO,
Amar, un enseignant de lycée nouvellement marié,
est confronté à la volonté
de sa femme de travailler
afin de l’aider à construire
leur couple qui fait face à la
dure réalité matérielle de
la vie. Amar finit par céder
au désir de son épouse de
devenir une femme active,
mais cette dernière se rend
vite compte que réussir
l’équilibre entre son travail
à l’extérieur et l’entretien
de son foyer n’est pas
chose aisée. Sur les conseils
de sa mère, elle décide de
recourir aux services d’une
bonne. Elle vient d’ouvrir
grand la porte à celle qui,
bientôt, lui disputera son
mari. C’est le début d’une
aventure aux conséquences
inattendues.
R.L
Tizi Ouzou
Des émissions télévisées sur les acvités des musées du moudjahid à parr de septembre
Des émissions consacrées à l'histoire de l'Algérie et à l'activité des musées nationaux du
moudjahid seront diffusées à partir de septembre prochain par l'Etablissement public
de la télévision, a-t-on appris lors d'une rencontre à Tizi-Ouzou sur l'histoire et la Mémoire. L'annonce a été faite par un représentant du Musée national du moudjahid,
Tlemsani Benyounes, lors d’une conférence
sur l’histoire, la mémoire et les supports
technologiques, organisée par la faculté des
sciences humaines et sociales de l’université
Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou.
Selon lui, l’EPTV assure désormais (depuis
mercredi) la couverture de la série de conférences sur l’histoire qu’organise le Musée
du Moudjahid à travers les universités du
pays en collaboration avec les musées locaux et compte consacrer chaque samedi
une rubrique hebdomadaire d’une demi-
heure aux conférences scientifiques chapeautées par le Musée à travers l’émission
Bonjour l’Algérie.
"Cette conférence scientifique ayant pour
thème histoire, mémoire et supports technologiques à l’université de Tamda à Tizi
Ouzou est la première à être couverte par la
télévision algérienne", a expliqué l’intervenant. Sur un autre volet, le directeur du musée local du Moudjahid, Chabane Hamcha,
qui a pris part à la rencontre, a mis le point
sur "l’urgence" de recueillir des témoignages
vivants sur la guerre de libération nationale
auprès des moudjahidine qui sont encore
en vie. Il a rappelé à ce propos "l’urgence signalée de réunir des témoignages de
moudjahidine sur l’histoire de notre pays,
avant qu’il ne soit trop tard, ces derniers
étant vieux ou atteints de maladies pour la
plupart".
14
Samedi 05 Mars 2016
SANTÉ - ENVIRONNEMENT
La Nation Arabe
17emes journées scienfiques
sur les maladies dermatologiques pédiatriques
Appel à garantir des pansements
spéciaux destinés au traitement de l'EBH
Salon internaonal de la santé à Tunis
L'Algérie présente avec
l'objectif de renforcer
la complémentarité
Les participants aux 17emes journées scientifiques sur les maladies
dermatologiques pédiatriques ont appelé à Alger à garantir des pansements
spéciaux destinés au traitement de l'Epidermolyse bulleuse héréditaire (EBH).
Lors de ces journées scientifiques,
les spécialistes ont estimé nécessaire
de sensibiliser les autorités publiques
dont les ministère de la santé et de la
Solidarité à la nécessaire prise en
charge de cette génodermatose, par
la garantie de pansements spéciaux,
type hydrocellulaires non adhérents,
soulignant que leurs quantités sur
le marché national demeurent insuffisantes, d'autant que la Pharmacie Centrale des Hôpitaux les im-
porte et les distribue uniquement
aux centres hospitaliers. Le chef du
service Dermatologie au CHU de
Bab El Oued et président de la Société Algérienne de dermatologie
Pédiatrique (SADP), organisatrice
de ces journées, Pr Bouadjar Bakar a
appelé à inscrire cette terrible maladie sur la liste des maladies chroniques pour permettre aux malades
de bénéficier de ce type de pansements gratuitement sinon à un coût
réduit. L'EBH est une maladie cutanée héréditaire orpheline et rare qui
se traduit par une fragilité anormale
de la peau et des muqueuses due à
des anomalies des protéines responsables de la cohésion des couches de
la peau. L'Algérie compte presque
150 cas, dus aux mariages consanguins et qui sont suivis au niveau de
certains services spécialisés dans de
grands hôpitaux. Il n'existe pas de
traitement pour cette maladie à
l'heure actuelle. En vue d'atténuer
les souffrances de ces malades, les
participants ont appelé à encourager
la création d'une association de parents de malades pour leur permettre l'accès aux soins. Ils ont également insisté sur l'importance de
former les mères de malades et le
personnel médical et paramédical à
la pose des pansements.
S.I
Journée de la vie sauvage
L’ONU demande davantage d'effort pour
lutter contre le trafic d'espèces sauvages
Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon
a appelé à l'occasion de la Journée mondiale de la vie
sauvage, la communauté internationale à lutter contre
le trafic d'espèces sauvages pour sauver les espèces
menacées d'extinction, dont les éléphants d'Afrique et
d'Asie en particulier. Le 20 décembre 2013, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mars
Journée mondiale de la vie sauvage. L'objectif de cette
Journée est de célébrer la diversité de la faune et la
flore sauvages et de sensibiliser la population mondiale aux avantages que la conservation de la nature
procure aux êtres humains. Le thème de cette édition
2016, "L'avenir de la vie sauvage est entre nos mains",
met l'accent sur les éléphants d'Afrique et d'Asie, tout
en insistant sur le lien indélébile entre la vie sauvage,
les individus et le développement durable. M. Ban a
appelé les principales parties prenantes, "tous continents et tous secteurs confondus", à faire davantage en
faveur de la préservation du patrimoine naturel. "En
cette Journée mondiale de la vie sauvage, je vous engage tous, particuliers, entreprises et pouvoirs publics, à contribuer à la protection des espèces animales et végétales sauvages de la planète", a appelé le
chef de l'ONU. "Le sort des espèces sauvages dépend
de chacun de nous. L'avenir de la vie sauvage est entre nos mains!" a-t-il conclu.
Fukushima
L’impact de la radioactivité
sur la faune et la flore déjà visible
L'impact, déjà visible, de la radioactivité sur la faune
et la flore de la région de Fukushima au Japon va durer des décennies, a prévenu Greenpeace dans un rapport. "Cinq ans après l'accident nucléaire de Fukushima Daiichi, il est clair que les conséquences
environnementales sont complexes et étendues. En
raison des radionucléides rejetés par l'accident, et leur
intégration dans le cycle des matières des écosystèmes,
les effets de la catastrophe vont durer pendant des décennies et des siècles", souligne l'organisation écologiste dans un rapport. "L'approche actuelle des autorités japonaises pour la décontamination est
l'élimination de la litière de feuilles, d'une couche de
sol et des plantes dans la bande de 20 mètres le long
des routes et autour des maisons qui sont entourés par
les forêts", rappelle Greenpeace. "Cette stratégie est cependant futile, car plus de 70% de la préfecture de Fukushima est boisée, ce qui rend impossible la décontamination", insiste le rapport. La situation va
s'aggraver au fil des ans, ajoute le groupe écologiste qui
appuie ses travaux sur des recherches effectuées par
lui-même et des études de tiers. "De toute évidence,
certains premiers impacts sont déjà visibles", soulève
le rapport citant notamment la contamination des
tissus internes dans les plantes de la forêt et des arbres,
des concentrations élevées dans les nouvelles feuilles
et parfois le pollen (cèdre), des mutations héréditaires
chez certains papillons, des niveaux élevés de contamination par le césium dans les poissons d'eau douce
et la contamination radiologique de l'un des écosystèmes les plus importants, les estuaires côtiers. "Le
fait que nous voyions déjà des dommages de l'ADN et
des mutations dans certaines espèces, dans les plantes
et les animaux, prouve que les écosystèmes sont intrinsèquement malades", a expliqué Kendra Ulrich, auteur
de ce rapport. "En outre, la diminution du nombre des
espèces d'oiseaux, de même que l'apparente baisse de
fertilité des hirondelles, va également dans ce sens",
argue-t-elle. "Avec l'accident de Tchernobyl (Ukraine,
1986) comme référence, nous nous attendons que ces
impacts continueront et s'aggraveront, cumulant les
effets des dommages à l'ADN et la baisse de fertilité au
fil des générations de la flore et de la faune de la région
de Fukushima", selon la militante écologiste.
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière,
Abdelmalek Boudiaf, a affirmé que
la participation de l'Algérie en tant
qu'invité d'honneur au Salon international de la santé à Tunis, visait
l'encouragement des opérateurs des
deux pays à "rechercher les mécanismes susceptibles de faciliter le
processus de complémentarité en
matière d'industrie pharmaceutique
et de matériel médical". La volonté
politique "n'est désormais plus un
obstacle devant la complémentarité
auquel nous aspirons dans le domaine de la santé", a indiqué M.
Boudiaf dans une déclaration à la
presse à l'ouverture la journée Algérie dans ce salon avant d'appeler les
opérateurs des deux pays à oeuvrer
à "réaliser cet objectif dans l'intérêt
des deux parties". Il a appelé au "développement" de la complémentarité entre l'Algérie et la Tunisie et à
l'amélioration des prestations en direction des citoyens qui s'y rendent
mutuellement pour des soins dans le
but de "concrétiser un partenariat
effectif entre les deux pays". Pour le
ministre de la Santé, la participation
de l'Algérie à ce salon était une opportunité pour faire connaitre l'industrie pharmaceutique algérienne
(médicament et matériel médical)
surtout que l'Algérie, a-t-il dit, aspire
à devenir un pole en matière de fabrication de médicaments à l'échelle
continentale" et ce "au regard du potentiel humain et matériel " dont elle
dispose. Par ailleurs, le ministre tunisien de la Santé, Said Al Ayadi a
appelé à lever les obstacles bureaucratiques en vue de réaliser la complémentarité entre les deux pays outre le renforcement du tourisme
sanitaire qui bénéficie du soutien
des responsables des deux pays. Il a
rappelé la position solidaire du peuple algérien avec la Tunisie notamment suite à l'attentat terroriste qui
a ciblé l'an dernier le site touristique
à Sousse. M. Boudiaf a visité en
compagnie de son homologue tunisien les différents stands de ce salon où il a reçu des explications
exhaustives sur les différentes spécialités dans le domaine de la santé.
R.N
ONU
Ban Ki-moon nomme la chef
d'un groupe pour améliorer
la nutrition dans le monde
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a nommé la Néerlandaise
Gerda Verburg comme coordinatrice du Mouvement pour le renforcement
de la nutrition (SUN). Mme Verburg succède au coordinateur actuel du
mouvement SUN, Tom Arnold, qui était à la tête du mouvement depuis
août 2014. Auparavant, David Nabarro, le conseiller spécial du secrétaire général pour l'Agenda 2030 pour le développement durable et représentant
spécial pour la sécurité alimentaire et la nutrition, avait été coordinateur du
mouvement. Mme Verburg travaillera avec les gouvernements de 56 pays
qui participent au mouvement SUN, ainsi qu'avec les agences des Nations
Unies, la société civile, les entreprises et les donateurs, dans le but commun
de vaincre la malnutrition, selon un porte-parole.
La Nation Arabe
Samedi 05 Mars 2016
15
Coup de pouce de Google
aux développeurs
Google vient d’améliorer son Developer Program Policy Center, le site dédié aux
développeurs sur Google Play.
Bonne nouvelle pour les développeurs
d’applications mobiles Android et
d’autres contenus publiés sur la boutique en ligneGoogle Play : ils disposent désormais d’une interface plus
claire et plus simple d’utilisation. Et pour cause, la
firme de Mountain View
vient
de
remanier
son Developer Program
Policy Center. Les vignettes
colorées remplacent désormais les longues listes d’éléments, ce qui permet de
gagner en clarté et d’orienter rapidement l’éditeur
vers la thématique qui l’intéresse. Google a souhaité
être plus direct et plus transparent concernant l’acceptation et le refus des contenus proposés. C’est pourquoi les questions relatives à la propriété intellectuelle, à la sécurité, à la
confidentialité et aux contenus non
autorisés apparaissent dès les premières vignettes. Lorsque le développeur a identifié la vignette qui l’intéresse, il lui suffit de cliquer dessus pour
ouvrir un menu dépliable. Il peut
ensuite accéder aux sous-rubriques et
aux informations qu’il avait trop souvent du mal à localiser auparavant.
Si Google refuse la mise en ligne d’une
application sur son Play Store, le développeur sera informé et dirigé vers la
sous-rubrique qui contient les règles
enfreintes. Ce dernier saura exactement pourquoi son
contenu suppose une
violation du code de
conduites et ne peut
pas être publié. Dans
la section sur la violence, le géant américain mentionne
notamment les «
groupes terroristes
donnant
des
preuves de leurs
attaques » ainsi que
la « marche à suivre
pour se suicider
». Le remaniement
du
Developer
Program Policy Center a probablement
pour objectif de rehausser la qualité des
applications, et cela doit passer par une
plus grande transparence.
Capacité record pour le SSD de Samsung
Le fabricant coréen va livrer un SSD
doté de la plus grande capacité de
stockage au monde : 15,36 To.
Il
y
a
environ
sept
mois,
Samsung
dévoilait
un SSDultraperformant destiné aux
entreprises baptisé PM1633a. La firme
coréenne vient désormais d’annoncer
sa livraison, au grand bonheur des
sociétés qui nécessitent plus d’espace
pour stocker leurs données. De l’espace,
le PM1633a n’en manque pas. Capable
de stocker 15,36 To, il s’agit du SSD
offrant la plus grande capacité de
stockage au monde.
Comment ça marche ?
Le SSD de Samsung cache bien son jeu.
A première vue, ce petit appareil de 2,5
pouces a l’air inoffensif. Cependant, la
révolution technologique se trouve à
l’intérieur, au niveau de sa puce
mémoire V-Nand 3ème génération.
Cette nouvelle technologie repose sur
l’empilage de cellules de stockage, au
sein d’une couche de mémoire flash.
Concrètement, le SSD se compose de 32
circuits. Chaque circuit comporte 16
rectangles de mémoire de 256 Gbits,
soit 512 Go par circuit. A noter que
l’appareil n’embarque pas l’interface
Sata que l’on trouve sur les ordinateurs
destinés au grand public, mais l’interface SAS (Serial Attached SCSI) qui
offre un débit de 12 Gbit/s.
Plus de deux fois plus rapide
qu’un SSD classique
Les performances de ce SSD ne se cantonnent pas à la capacité de stockage.
Samsung rapporte que l’appareil garantit une vitesse de 1200 Mo/s en lecture
et en écriture, alors que celle des SSD
grand public est de 550 Mo/s. Cette
prouesse est rendue possible grâce au
firmware qui booste les accès aux
fichiers volumineux. Le SSD est ainsi
capable de réaliser 200 000 opérations(entrées/sorties) par seconde en
lecture, et 32 000 opérations en écriture.
Le fabricant n’a pas encore annoncé de
prix mais la qualité a le sien. Celui de ce
SDD est estimé à plus de 5 000 dollars.
Présentaon du drone DJI Phantom 4
DJI vient de lancer son
Phantom 4, un drone à 1 599
euros capable d’éviter les obstacles.
Le lancement du drone DJI
Phantom 4 est un peu la
réponse du berger à la bergère. La bergère est dans ce
cas Intel qui, lors du CES de
Las Vegas, a dévoilé un drone
qui évite les obstacles : le
Typhoon H. Deux mois plus
tard, DJI enfile son costume
de berger pour présenter à
son tour un drone intelligent capable d’éviter les obstacles qui se présentent sur sa
route. Son secret ? Le même
que les humains : deux yeux
qui lui permettent d’étudier
son environnement en trois
dimensions. Le DJI Phantom
4 a un avantage de taille par
rapport à son concurrent : il
est vendu 1 599 euros alors
que le prix du Typhoon H
s’élève à 2 000 euros. Le DJI
Phantom 4 ne se contente pas
de slalomer. Le mode de
vol ActiveTrack, qu’apprécieront particulièrement les
amateurs de sports extrêmes,
lui permet de suivre un corps
en mouvement. Et ceci de
manière autonome et sans
balise,
contrairement
aux drones Lily et Hexo+. En
modeTapFly, il volera vers le
lieu indiqué par une simple
pression sur la carte de l’application DJI.
Le bouton « retour maison »
le fera revenir vers son point
de départ.
Côté vidéo, le DJI Phantom 4
possède une caméra de 12 MP
qui enregistre en 4K Ultra
HD, jusqu’à 120 ips en 1080p.
Située dans un cardan à suspension, elle devrait être
débarrassée des vibrations et
des mouvements en vol, y
compris pendant les manœuvres complexes.
MCable
nouvelle soluon
connecque
Le câble LMCable contient
un port Lightning et un
port micro USB qui
devraient résoudre plusieurs problèmes.
Amis connectés, bonne
nouvelle : un nouveau câble
vient d’être lancé sur la plateforme de financement
participatif
Kickstarter.
Nom de code :
LMCable. Il fera le bonheur
des utilisateurs de smartphones Android et iOS
(iPhones). Ce câble révolutionnaire a la particularité
d’intégrer
un
port
Lightning (pour iOS) et
un port micro USB (pour
Android), mettant ainsi fin
aux problèmes de compatibilité existants en terme de
connectivité.
Conçu par une société australienne, LMCable abrite
sur le côté des broches
adaptées aux terminaux qui
t o u r n e n t
sous Android et iOS.
Capable de supporter une
intensité de 2,4 A, il est
aussi compatible avec les
tablettes et permet une
recharge rapide. Il est disponible en quatre coloris,
bénéficie d’un revêtement
en cuir et d’un design plutôt réussi.
LMCable (lien en anglais)
est très pratique mais n’est
malheureusement pas parfait. Les broches étant
situées du même côté, il
n’est pas réversible. Par ailleurs, il ne sera probablement pas commercialisé en
tant qu’accessoire officiel
car il ne possède pas l’agrément MFI.
Autre bémol à signaler : le
câble ne fonctionnera probablement pas avec les
iPhone 7. Il n’est pas aussi
universel qu’un câble USB
Type-C mais il a tout de
même le mérite de constituer un nouveau pas en
avant dans l’univers de la
connectique.
Les créateurs de LMCable
ont déjà récolté 87 000 dollars
australiens
sur
Kickstarter, bien plus que
les 5 000 dollars attendus. Il
devrait être vendu autour
de 19 euros mais il est
actuellement possible de
l’acquérir pour 14 euros (21
dollars australiens). Sa sortie est prévue pour avril
2016.
Google se paie
votre tête
Google envisage de proposer le paiement par reconnaissance
faciale
sur
Android Pay.
Ça ne chôme pas dans le
laboratoire de Google. Les
chercheurs de Google X
sont actuellement penchés
sur un dispositif de reconnaissance faciale. Il pourrait permettre aux utilisateurs qui possèdent un
smartphone tournant sous
Android de réaliser leurs
achats en ligne à travers Android Pay et de
payer… avec leur tête. Ou
plutôt avec leur visage.
Ainsi, ils n’auront plus
besoin de sortir leur carte
bancaire une fois à la
caisse.
Comment ça
marche ?
Lorsque vous arriverez à la
caisse avec vos articles,
vous devrez faire part de
votre désir de payer avec
Google et fournir vos initiales. Une caméra prendra
votre joli sourire en photo.
Le cliché obtenu sera passé
au crible et comparé avec
l’avatar qui se trouvera à
l’intérieur
de
l’applicationHand
Free.
Ensuite, vous n’aurez plus
qu’à croiser les doigts pour
que votre visage soit bien
reconnu et sortir avec vos
sacs sous le bras.
Sécurité des données
et partenariats
La firme de Mountain View
a précisé que la photo capturée sera immédiatement
effacée après le paiement et
qu’elle n’atterrira pas dans
ses serveurs. Par ailleurs, le
commerçant n’aura pas
accès aux données bancaires que vous aurez préalablement introduites au
sein de l’application. Ce
nouveau dispositif est
actuellement en phase de
test dans la baie de San
Francisco. McDonald's et
Papa John's figurent déjà
parmi les entreprises partenaires. Google estime que
l’application Hand Free
sera utilisée par deux millions de commerces.
16
Samedi 05 Mars 2016
SPORT
La Nation Arabe
Nataon - Meeng Internaonal
La sélecon algérienne
à pied d'œuvre à Marseille
Paralympiques-2016
(CAN/Goalball)/ (hommes)
Finale Algérie-Egypte
La sélection algérienne de natation est à pied d'œuvre à Marseille (France) pour prendre
part au meeting international Golden Tour "Camille Muffat" prévu du 4 au 6 mars, a-t-on
appris, auprès de la Fédération algérienne de notation (FAN).
nisé par la Fédération Française
de natation. Selon, le premier
responsable de la FAN, le meeting de Marseille est une occasion pour nos athlètes de "se
mesurer aux meilleurs afin
d'améliorer leurs chronos, en
prévision des prochains rendez-vous à savoir le championnat arabe et pourquoi pas les
Jeux olympiques de Rio ".
Les athlètes séleconnés :
La compétition qui débute vendredi est un rendez-vous traditionnel
regroupant
les
meilleurs nageurs et nageuses
de la planète qui vont concourir dans les épreuves du sprint,
de fond en passant par celles
de quatre nages. "C'est une
compétition de préparation
supplémentaire pour nos ondins et ondines en vue du prochain championnat arabe
prévu en avril 2016 à Dubai
(EAU) et aux Jeux Olympiques
de Rio de 2016 ", a indiqué à
l'APS, le président de la FAN,
Ahmed Chebaraka. A Marseille, les internationaux algériens tenteront de glaner des
places dans les différentes finales lors de ce meeting, orga-
Sahnoune Oussama, Tchouar
Imadeddine,
Chouchar
Ramzi, Djendouci Ryad, Ardjouine Abdellah, Balamane
Moncef, Belkhodja Nazim,
Lounis Khendriche, Medjahed Nesrine, Cherouati
Souad, Melih Amel, Kracha
Samar et Chébaraka Majda.
Entraîneurs : Melih Salim et
Mansri Ali.
TQO2016
La Tunisie lourdement sanconnée par l'IHF
La sélection tunisienne de handball a été lourdement sanctionnée par la Fédération internationale de handball (IHF) après des
incidents lors de la finale de la CAN-2016 contre l'Egypte, a annoncé la Fédération tunisienne de handball (FTHB). L'entraîneur français du sept tunisien, Sylvain Nouet a écopé de six
mois de suspension et d'une amende de 15.000 euros, a indiqué
un responsable de la FTHB, alors que la Tunisie doit disputer
un tournoi de qualification (TQO) pour les JO de Rio, du 8 au
12 avril en Pologne.
Les gardiens Majed Hamza et Mohamed Sfar ont aussi été suspendus un an, a ajouté le dirigeant. Selon des médias locaux, ils
ont aussi reçu une amende de 1.600 euros. L'équipe tunisienne
s'est inclinée 21-19 face au grand rival continental, l'Egypte, lors
de cette rencontre au Caire, le 31 janvier. Elle avait fustigé l'arbitrage russe du match, et des incidents avaient eu lieu après le
coup de sifflet final. Quatre autres joueurs ont, eux, écopé de
trois matches de suspension au niveau continental et d'une
amende de 5.300 euros chacun, d'après la FTHB.
Enfin, la Fédération devra elle-même régler une amende de
3.000 euros pour "non-respect du protocole de remise des médailles". Selon le porte-parole de la FTHB, Mohsen Matri, le sélectionneur français serait provisoirement remplacé par l'entraîneur du Club Africain, Hafedh Zouabi, "qui connaît bien cette
génération de joueurs", notamment dans l'optique du TQO.
Grâce à son succès à la CAN, l'Egypte est-elle d'ores et déjà qualifiée pour les JO-2016.
La sélection nationale algérienne (hommes) de Goalball
affrontera son homologue
égyptienne, vendredi (18h30)
à la salle OMS de Staouéli (Alger), en finale du championnat
d'Afrique
des
Nations
(hommes et dames), qualificatif aux jeux Paralympiques
(Rio-2016).
En demi-finales jouées jeudi,
l'Algérie a disposé de la Tunisie
13-3, à trois minutes de la fin
de la première mi-temps (le
match s'arrête au bout d'un
écart de 10 buts, selon les règlements régissant le goalball).
Pour sa part, l'Egypte a fait de
même, mais difficilement, face
au Maroc 11-9 (mi-temps 8-7).
Interrogé sur le match remporté face à la Tunisie, le capitaine Mohamed Mokrane a indiqué " Il fallait rester vigilant,
car c'est une demi-finale. On a
géré la partie devant un adversaire que nous avons déjà battu
au premier tour 12-02 et avant
terme." " Maintenant, il nous
reste la finale, vendredi contre
l’Egypte qui reste un adversaire
redoutable. On le prendra très
au sérieux et ont doit être prudent, car c'est une qualification
aux Paralympiques qui est en
jeu ", a déclaré, le capitaine de
l'équipe algérienne, Mohamed
Mokrane. De son côté, l’équipe
égyptienne a peiné pour éliminer le Maroc, une équipe en rodage qui a été mise sur pied à
l'occasion de ces joutes africaines. "
C'était un match très difficile.
Les Marocains nous ont posé
des problèmes, surtout en première période. Mais l’essentiel,
c’est la qualification pour la finale.
Maintenant, tout est permis en
finale.", a indiqué le capitaine
de l’équipe égyptienne Mohamed Abdelmadjid. Pour sa
part, le meilleur joueur marocain Youness Khatibi, très déçu
par l'élimination, a déclaré : "
On avait la qualification en
mains, malheureusement on
n'a pas réussi à marquer les six
penalties accordés par l'arbitre,
on aurait atteint une finale historique. C’est ça le sport, je
crois qu'on a laissé une bonne
impression ".
AG constuve de la Fédéraon
algérienne de Vovinam viet vo dao
Djouadj élu président
Mostaganem
Début du championnat régional de judo
et de karaté-do inter-services de police
Le championnat régional de judo et de
karaté-do inter-services de police a débuté dans la salle omnisports du complexe sportif "Commandant Ferradj" de
Mostaganem, à l’initiative de la Sûreté de
wilaya de Mostaganem. Cette manifestation sportive, dont l’ouverture a été présidée par l’inspecteur régional de police
de l’ouest, le contrôleur de police Ouahrani Mohamed, en présence des autorités
civiles et militaires, enregistre la participation de quelque 200 lutteurs de 12 wilayas de l’ouest du pays. Le programme de
cette compétition comporte sept catégories
de poids dans chaque sexe en judo (60, 63,
73, plus de 81, moins de 90, 100 et plus de
100 kg pour les hommes et 48, 52, 57, plus
de 63, moins de 70, moins de 80 et plus de
78 kg pour les dames). Les compétitions de
karaté-do comptent, elles, cinq catégories
de poids dans chaque sexe (60, -67, -75 kg,
-80 kg et plus de 84 kg pour les hommes et
-55, -61, plus de 61, -68 et plus de 68 kg
pour les dames). A l'issue de cette compétition, 24 lauréats des deux sexes seront
qualifiés pour la phase finale du championnat national (date et lieu non encore
fixés).
Mohamed Djouadj a été élu à la tête de la Fédération algérienne
de vovinam viet vo dao (FAVV), lors de l'assemblée générale
constitutive de l'instance fédérale, tenue jeudi à la salle OMS de
Dar El-Beïda (Alger). Le nouveau président, fondateur de cette
discipline en Algérie, a été élu à la tête de cette nouvelle structure
avec un total de 27 voix sur 28 à l'issue des travaux de l'assemblée
générale constitutive qui a vu également la promulgation des statuts de l'instance fédérale en présence des représentants de 16 wilayas. "C'est un moment historique pour cette discipline attachée
pendant 16 ans à la Fédération des arts martiaux. Nous avons milité pendant des années pour la création de cette instance qui vise
à promouvoir le Vovinam en Algérie.
Le chemin est encore long pour atteindre tous nos objectifs.", a fait
savoir Djouadj à l'issue de son élection en tant que premier président de la FAVV. Parmi les objectifs de cette nouvelle Fédération, la structuration de cette spécialité à travers la création de
Ligues de wilaya pour attirer le maximum de pratiquants. Rappelons qu'une AG constitutive de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao avait déjà été tenue en 2013, mais le MJS a gelé
cette instance, laissant les responsables activer sous le statut d'une
Commission nationale de vovinam viet vo dao.
SPORT
La Nation Arabe
Ligue 1 Mobilis (22e journée)
Samedi 05 Mars 2016
17
FC Porto
Derby indécis à Oran, le CRB veut
renouer avec la victoire
Rétabli, Brahimi
reprend l'entraînement
Le derby oranais entre l'ASMO et le MCO constituera l'affiche de la première partie de la
22e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, prévue samedi, qui verra le
CR Belouizdad affronter le MO Béjaïa avec l'espoir de renouer avec la victoire.
L'ASMO, 15e et avant-dernière au classement avec 18 points, n'aura d'autre alternative que de l'emporter face à son voisin si
elle ne veut pas compromettre ses chances
de maintien. Les Asémistes, qui restent sur
une défaite face à la lanterne rouge le RC
Arbaâ (2-1), seront appelés à réagir face à
un adversaire loin d'être un inconnu pour
la bande à Nabil Medjahed. De son côté, le
MC Oran (10e, 27 pts), qui va bénéficier du
retour du co-meilleur buteur du championnat, le Libyen Mohamed Zaâbia (10
buts) vise également la gagne pour s'éloigner de la zone de turbulences, les Oranais
n'étant qu'à quatre longueurs de la relégation. Le CR Belouizdad (2e, 32 pts) est à la
recherche, lui, d'une première victoire depuis la 16e journée, à l'occasion de la réception du MOB (4e, 31 pts) dans un match a
priori ouvert à tous les pronostics. Le Cha-
bab, dont l'entraîneur Alain Michel est de
plus en plus contesté, devra réagir devant
son public face à une équipe béjaouie auréolée de sa qualification au 2e tour de la
Ligue des champions aux dépens des Ghanéens de l'Ashanti Gold. Le dernier match
au programme de cette première partie de
la journée mettra aux prises l'USM Harrach (7e, 29 pts) au CS Constantine (11e,
27 pts). Les Harrachis, qui restent sur un
match nul lors du derby algérois face au
MC Alger (0-0) n'auront aucun choix que
de l'emporter pour s'approcher du podium, face à un adversaire invaincu depuis la 16e journée (à domicile face à la JS
Kabylie 1-0, ndlr). La 22e journée se poursuivra le mardi 8 mars avec la rencontre
USM Blida-ES Sétif, alors que les quatre
derniers matchs au programme, à savoir
DRB Tadjenanet- MC Alger, USM AlgerRC Arbaâ, RC Relizane-NA Hussein Dey
et JS Saoura-JS Kabylie auront lieu le samedi 12 mars.
Sélecon algérienne
Ça se complique davantage pour Bentaleb
et Guedioura en Angleterre
Les deux internationaux algériens, Nabil
Bentaleb et Adlène Guedioura, sont en
grosses difficultés au sein de leurs clubs
respectifs Tottenham et Watford après
avoir été de nouveau écartés de la liste des
18 lors de la 28e journée de la Premier
League anglaise de football mercredi soir.
Les deux joueurs vivent cette situation
depuis pratiquement le début de cette
saison. Leur apparition dans les matchs
officiels de leurs équipes sont très rares.
Bentaleb (21 ans) avait été pourtant un titulaire à part entière au sein de l'échiquier de Tottenham. Sa blessure à une
cheville en début de cet exercice a fini
par lui faire perdre ce statut. Guedioura
(29 ans), quant à lui, ne s'attendait nullement à ce sort après avoir contribué dans
la montée de Watford lorsqu'il avait été
prêté à ce club par Crystal Palace (premier League) au cours de la deuxième
partie de l'exercice passé. La belle expérience vécue par le joueur avec Watford
en Championship l'avait justement encouragé à opter définitivement pour cette
formation au cours de l'intersaison. Il a
toutefois vite déchanté après avoir
constaté qu'il n'entrait plus dans les plans
de son entraîneur. Le nouveau statut de
Bentaleb et Guedioura ne porte pas préjudice à eux seuls, car même la sélection
algérienne en est affectée. Les deux
joueurs sont des éléments importants
dans les plans de l'entraîneur des Verts, le
Français Christian Gourcuff, et leur
temps de jeu très réduit cette saison
fausse naturellement les calculs du sélectionneur, estiment les observateurs. A
quelques semaines de la fin de la saison,
Bentaleb et Guedioura ont néanmoins la
possibilité de renouer avec la compétition
officielle s'ils changent d'air.
CAN-2016 dames (éliminatoires) / Algérie : Azzedine
Chih confiant avec d'affronter l'Ethiopie
L'entraîneur de la sélection algérienne féminine de football,
Azzedine Chih, a estimé jeudi
à Alger, qu'il "faudra imposer
son rythme" pour "bousculer"
l'équipe éthiopienne, dimanche au stade Omar Hamadi (Alger) à 16h00, en
match aller du 1er tour des
éliminatoires de la Coupe
d'Afrique des nations CAN2016, . "Il ne faut pas faire de
calcul, il faut jouer au football
et imposer notre rythme d'entrée de jeu pour aller bouscu-
ler cette équipe éthiopienne",
a déclaré l'entraîneur national, lors d'un point de presse
animé jeudi au Centre technique national de la FAF à
Sidi Moussa (Est d'Alger). Revenant sur cette double
confrontation face à l'Ethiopie, Azzedine Chih, a indiqué
que son staff a réuni un maximum d'informations sur cette
équipe avant d'aborder le
match aller dans les meilleures
conditions. "L'Ethiopie est une
grande équipe avec une cul-
ture du football. C'est une
équipe dotée d'une bonne
condition physique vu qu'elle
s'entraîne en haute altitude. Il
faudra jouer rapidement entre
les lignes pour arracher les
points de la victoire", a-t-il
souligné. L'entraîneur national est également revenu sur
la préparation de son équipe
en vue de ce rendez-vous et
l'intégration dans le groupe
des joueuses évoluant en
France et aux Emirats arabe
unis. "L'intégration des nou-
velles joueuses venues renforcer l'équipe s'est très bien déroulée créant un climat de
concurrence avec les autres
joueuses.
Concernant la préparation de
l'équipe, nous sommes en
stage depuis une semaine et je
peux vous affirmer que toutes
les joueuses sont motivées
pour réaliser une belle performance à Alger", a expliqué
Chih. Le match retour se
jouera le 26 mars prochain à
Addis-Abeba. L'équipe nationale algérienne se déplacera
dans la capitale éthiopienne le
22 mars soit quatre jours
avant la rencontre. Le vainqueur de cette double
confrontation rencontrera au
2e et dernier tour qualificatif
(aller 8, 9, 10 avril/retour 22,
23, 24 avril) le qualifié entre le
Kenya et la RD Congo. La
phase finale aura lieu au Cameroun du 19 novembre au 3
décembre 2016.
L'international algérien du FC
Porto Yacine Brahimi, qui
souffrait des ischio-jambiers, a
repris l'entraînement avec ses
camarades en participant normalement à la séance de jeudi,
a indiqué le club de première
division portugaise de football
sur son site officiel. Brahimi
été ménagé, mercredi, pour la
demi-finale retour de la
Coupe du Portugal remportée par son équipe contre Gil
Vicente 2-0 (victoire de Porto
3-0 à l'aller). Le milieu offensif algérien s'était blessé lors
de la victoire des ''Dragons''
contre Belenenses (2-1), dimanche dans le cadre de la
24e journée du championnat.
Au cours de ce match, il a été
l'auteur du premier but des
siens, avant qu'il ne quitte la
pelouse à la 87e minute de la
partie. Rétabli, Brahimi (26
ans) devra faire son retour à la
compétition ce week-end lors
du match contre Sporting
Braga dans le cadre de la 25e
journée de la ''Liga Nos'', où
les ''Dragons'', troisièmes au
classement, sont toujours en
course pour le titre. Le numéro 8 de Porto a inscrit,
contre Belenenses, son cinquième but en Ligue 1 portugaise, et le septième de la saison, toutes compétitions
confondues. Il est concerné
par la double confrontation
entre l'Algérie et l'Ethiopie, les
25 et 29 courant, respectivement à Blida et Addis-Abeba
dans le cadre des éliminatoires
de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon.
Ligue des champions
(16es de finale)
Des arbitres rwandais
et marocains pour Club
Africain-MO Béjaïa
L'arbitre international rwandais Louis Hakizimana officiera la
rencontre Club Africain (TUN)-MO Béjaïa (ALG) comptant
pour les seizièmes de finale aller de la Ligue des champions prévue le samedi 12 mars au stade Radès, a indiqué jeudi la Confédération africaine de football (CAF). Le directeur de jeu Louis
Hakizimana sera assisté de ses deux compatriotes Theogene
Ndaguijimana et Honore Simba. Le quatrième arbitre est Ruzindana Nsoro (Rwanda) et le commissaire au match sera Hamadou Moumouni (Niger). Quant à la manche retour programmée pour le dimanche 20 mars au stade de l'Unité
maghrébine de Béjaïa, elle a été confiée à l'arbitre marocain Redhouane Jiyad qui sera assisté de Youssef Mabrouk (Maroc) et
Yahia Nouali (Maroc). Le quatrième arbitre est Hichem Tiazi
(Maroc). Le commissaire au match est le Camerounais Mohamadou Abbo.
18
Samedi 05 Mars 2016
SPORT
La Nation Arabe
Revue de presse
Guardiola a choisi son gardien pour City,
la munerie des Frenchies de Newcastle
Le Barça annonce
un mercato d’été
agité
La mutinerie des Français de Newcastle, Guardiola prêt à évincer Joe Hart pour une
recrue star, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières
informations de la presse sportive européenne.
Manuel Neuer... actuellement
sous ses ordres en Bavière.
Le Mirror Sport parle d’un
contrat d’1,5 M€ mensuels
pour le gardien international
allemand.
Les Frenchies de
Newcastle se mutinent
Le Barça sans pitié
Un 35e triplé de Messi au
Barça pour un 35e match
sans défaite pour l’écurie
Blaugrana
record
d’Espagne chipé au passage
au Real Madrid 1988/1989 -,
la fête a été belle pour le FC
Barcelone sur la pelouse du
Rayo Vallecano hier soir (1-
5). Sauf précisément pour le
club madrilène, victime
expiatoire d’une formation
catalane déchaînée. Ce qui
vaut àSport ce titre évocateur
sur cette très jolie une : « Sans
pitié ».
Hart out... Neuer in
Futur
entraîneur
de
Manchester City disposant
d’un budget de très grande
envergure, Pep Guardiola
peut se prendre à rêver pour
l’avenir des Skyblues. À commencer par le poste de gardien. Si Joe Hart est sous
contrat avec les Citizens jusqu’en 2019, cela ne devrait pas
empêcher l’actuel entraîneur
du Bayern d’aller chercher
Battu cette semaine par Stoke
City (1-0), Newcastle (19e)
commence à faire de mauvais
rêves et voit son opération
maintien se compliquer.
L’entraîneur Steve McClaren
semble avoir perdu le soutien
de ses joueurs, qui n’attendent
désormais plus que son licenciement d’après le Daily Mail.
À la tête de ce mouvement de
grogne chez les Magpies, les
joueurs français auraient
même organisé une réunion
secrète sans l’accord du club
pour faire évincer au plus vite
leur technicien. Ambiance...
Saul, l’autre dossier chaud de l’Atléco Madrid
L'Atlético Madrid doit sortir
les barbelés pour éviter que les
cadors de Premier League ne
lui arrachent l'étincelant
Antoine Griezmann. Mais il
n'est pas la seule inquiétude
pour les dirigeants colchoneros à quelques semaines du
mercato. Antoine Griezmann
(24 ans), auteur de 21 réalisations toutes compétitions
confondues, est l’arme fatale
de l’Atlético Madrid cette saison. L’attaquant international
tricolore (24 sélections, 6
buts), récemment comparé
par Diego Simeone à la MSN
du FC Barcelone, attise évidemment
la
convoitise,
notamment en Angleterre, où
Chelsea semble disposé à bien
des sacrifices financiers pour
l’attirer dans ses filets. Les
Rojiblancos espèrent bien
augmenter sa clause libératoire à 100 M€ (pour rappel son
contrat court jusqu’en juin
2020) pour décourager les
courtisans. Mais le natif de
Mâcon n’est pas le seul élément du groupe du Cholo à
demander une attention toute
particulière à la direction
madrilène.
Saul Ñiguez (21 ans) est lui
aussi très demandé sur le marché. Le milieu de terrain a pris
une importance capitale
depuis le début de l’exercice
du côté du Calderon. Il est
purement et simplement le
deuxième meilleur buteur de
l’équipe derrière Griezmann,
avec 7 réalisations toutes compétitions
confondues
!
Fondamental, il fait oublier
l’absence de Tiago (34 ans),
habituel titulaire dans l’entrejeu. Logiquement, les préten-
dants
se
manifestent.
Manchester United n’en finit
par exemple plus d’observer et
d’être associé à l’international
Espoirs espagnol (15 sélections, 2 buts).
Arsenal et, dans une moindre
mesure, Galatasaray, eux
aussi. On comprend mieux
pourquoi Asassure dans son
édition du jour que l’Atlético
souhaite lui offrir un nouveau
bail dès que possible. Les
champions d’Espagne 2014
n’envisagent pas forcément de
le prolonger mais plutôt de le
revaloriser, pour le récompenser de ses belles prestations, et
d’augmenter le montant de sa
clause libératoire, aujourd’hui
fixée à 24 M€ seulement.
L’Ibère, qui se sent bien dans
le club, ne serait pas
contre. « J’aimerais rester ici
pour toujours.
C’est le club qui m’a tout
donné, c’est mon club, ma
maison. Si on m’offrait un
contrat à vie, je serais enchanté de jouer ici jusqu’à j’ai les
jambes. J’ai envie de rendre la
confiance et tout ce que
l’Atlético m’a donné »,
confiait-il à As récemment. La
fidélité de Saul Ñiguez a toutefois un prix. Selon le quotidien
espagnol, son agent, Jorge
Mendes, et lui demanderaient
un salaire de 5 M€ par an pour
resigner.
Qu’en
dira
l’Atlético ?
Le FC Barcelone sera actif,
voire très actif cet été. C'est
un de ses dirigeants qui l'a
affirmé ce jeudi soir.
Marca assurait cette semaine
qu’il fallait s’attendre à du
mouvement du côté du FC
Barcelone cet été. Selon le
quotidien
sportif
espagnol, pas moins de huit
joueurs de l’effectif de Luis
Enrique pouvaient être
concernés par un départ
lorsque les premières chaleurs se feraient sentir. Et si
aucun nom n’a été confirmé,
un dirigeant du club blaugrana a laissé entendre que le
marché des Catalans serait
bel et bien animé. Au sortir
de la victoire du FC
Barcelone sur la pelouse du
Rayo Vallecano (1-5, 27e
journée de Liga), Susana
Monje, vice-présidente économique du club blaugrana,
a lâché quelques indiscrétions sur le sujet.
« L’été sera agité, on verra
tout le moment venu », a-telle
expliqué,
relayée
par Sport. Des mots lourds
de sens. Cet hiver, cette
même Susana Monje avait
alerté le sportif, expliquant
que, si des ressources étaient
bien disponibles, il vaudrait
toutefois mieux se montrer
prudent. « Le club a de la
marge et peut se permettre de
recruter. Nous sommes à disposition de l’aire sociale et
sportive pour leur offrir les
moyens. Mais, nous serons
très prudents à l’heure de
faire nos recommandations,
parce que nous avons un
équilibre patrimonial à fournir. Nous recommanderons
la plus grande prudence »,
expliquait-elle à l’époque.
Au final, les pensionnaires
du Camp Nou, malgré leur
intérêt appuyé pour Denis
Suarez (Villarreal) et Nolito
(Celta Vigo), étaient restés
inactifs pour ce qui est de
l’équipe première. La donne
sera donc différente cet été.
Pour autant, si elle a annoncé
du mouvement, la dirigeante
azulgrana n’en a pas trop dit,
ne
glissant
aucun
nom.« Marquinhos ? Nous
ne commentons jamais les
noms des joueurs qui nous
intéressent ou que nous souhaitons recruter. On ne peut
pas dévoiler les choses que
l’ont fait durant l’année », at-elle expliqué. De quoi préserver un brin de suspense
pour un marché que le Barça
promet déjà d’animer !
Brésil
Dunga réserve de nouvelles surprises pour sa dernière liste
Dunga vient d'annoncer la liste des
joueurs convoqués pour les deux prochains matches du Brésil contre
l'Uruguay et le Paraguay (éliminatoires du Mondial 2018).
Pour le compte des éliminatoires du
Mondial 2018 en Russie, le Brésil,
troisième de la poule sud-américaine
avec 7 points, affronte l’Uruguay, à
Recife (25 mars), puis le Paraguay, à
Asuncion (29 mars). Dunga a décidé
de procéder à certains choix forts
pour ces deux rendez-vous importants. Le capitaine du Paris SG Thiago
Silva reste écarté de la liste. L’ancien
Valenciennois Gil, qui a quitté le
Corinthians pour Shandong Luneng
en janvier, lui est préféré. Pas une
question ne lui a été posée à ce sujet en
conférence de presse... Les deux autres
défenseurs parisiens David Luiz et
Marquinhos seront eux bien de la partie.
Afin de laisser Marcelo, souvent bles-
sé ces derniers temps au Real Madrid,
au repos, le sélectionneur brésilien a
décidé de miser sur Alex Sandro qui,
après des débuts compliqués, est devenu l’un des cadres de la Juventus
Turin. « Le médecin de la sélection a
parlé avec le médecin du Real. Il est
blessé, même si ce n’est pas grave.
Nous trouvions qu’il était mieux de le
laisser au repos pour récupérer. Il
reviendra », a justifié le technicien.
Dans l’entrejeu, on notera la nouvelle
convocation de Renato Augusto, parti
en Chine lui aussi, Lucas Lima et Kaka
ainsi que le retour de Philippe
Coutinho,
qui
brille
avec
Liverpool.« Coutinho a déjà été avec
nous, il est bon, il est jeune, il mérite
une nouvelle sélection. Kaka est un
joueur d’expérience, il a un rôle
d’exemple, il a été important lors des
derniers matches, des gros matches
nous demandent du vécu, il l’a », a
justifié le coach.
La liste complète :
Gardiens : Alisson (Internacional), Marcelo Grohe (Grêmio), Diego Alves
(FC Valence) ;
Défenseurs : David Luiz (Paris SG), João Miranda (Inter Milan),
Marquinhos (Paris SG), Gil (Shandong Luneng), Danilo (Real Madrid), Dani
Alves (FC Barcelone), Filipe Luis (Atlético Madrid), Alex Sandro (Juventus) ;
Milieux : Luiz Gustavo (VfL Wolfsbourg), Fernandinho (Manchester City),
Renato Augusto (Beijing Guoan), Oscar (Chelsea), Lucas Lima (Santos),
Willian (Chelsea), Kaka (Orlando City), Philippe Coutinho (Liverpool) ;
Attaquants : Douglas Costa (Bayern Munich), Neymar (FC Barcelone),
Hulk (Zenit Saint-Pétersbourg), Ricardo Oliveira (Santos).
SPORT
West Ham
La Nation Arabe
La sensaon Dimitri Payet s’offre
un trophée presgieux
Samedi 05 Mars 2016
19
Sunderland et
l’Angleterre du football
lâchent Adam Johnson
Dimitri Payet a le vent en poupe. Chouchou des supporters de West Ham, celui qui a
récemment prolongé jusqu'en 2021 son bail au sein de l'actuel sixième de Premier
League s'est vu décerner le prix du meilleur joueur londonien de l'année.
Si l’Angleterre du football ne
veut plus entendre parler
d’Adam Johnson, celle-ci s’est
prise d’amour pour un autre
joueur ces derniers mois. Arrivé à West Ham contre un
chèque de 12 M€, Dimitri
Payet pouvait laisser perplexes
certains observateurs, nombre
Ligue 1
de nos tricolores ayant échoué
à briller en Angleterre dans
un passé plus ou moins récent, et ce ne sont pas les
nombreux échecs de recrutement connus récemment par
Newcastle qui contrediront
cette tendance.
Qu’importe, le Réunionnais
n’en a lui eu cure, et a rapidement mis tout Boleyn Ground
à ses pieds. Avec 7 buts et 6
passes décisives, celui qui ne
semble pas réellement entrer
dans les plans de Didier Deschamps pour disputer l’Euro
avec l’équipe de France fait
aujourd’hui office de véritable
coqueluche des supporters de
West Ham, lesquels n’ont
d’yeux que pour l’ancien Nantais et Stéphanois, au point
d’avoir même décidé de lancer
un chant à sa gloire et de le
comparer à Zinedine Zidane,
rien que ça ! Tous les voyants
sont au vert pour Payet, qui a
aujourd’hui droit à une reconnaissance supplémentaire. En
effet, l’international tricolore
vient de se voir décerner le
prix du meilleur joueur londonien de l’année en Premier
League, devançant les Harry
Kane (Tottenham), Willian
(Chelsea), Mesut Özil (Arsenal), et autre Odion Ighalo
(Watford). Prix décerné par
un collège de journalistes anglais et d’anciens joueurs et
entraîneurs, ce trophée vient
confirmer toute l’importance
prise par le Hammer au sein
du championnat anglais. Il
succède à Eden Hazard.
Liste des trois nommés pour le joueur du mois
Alors que février vient de s'achever en
Ligue 1, l'UNFP vient de publier la liste
des trois finalistes pour le joueur du mois
: Zlatan Ibrahimovic, Ousmane Dembélé
et Guillaume Gillet.
Après Lassana Diarra, Michy Batshuayi, Zlatan Ibrahimovic, Angel Di Maria et
Hatem Ben Arfa, ils sont
trois à postuler pour être
élus joueur du mois de février 2016. L’UNFP vient de
révéler les finalistes du prix
mensuel du meilleur élément de Ligue 1.
Sans surprise, on retrouve
Zlatan Ibrahimovic (34 ans),
auteur de 4 buts et de 4
passes décisives en février, meilleur buteur du championnat avec 23 unités et
co-meilleur passeur du haut de ses 10 of-
Juventus
frandes. Derrière, on retrouve un duo
d’outsiders.
À commencer par la petite pépite rennaise Ousmane Dembélé (18 ans).
Son bilan en février est sans équivoque :
5 fois 90 minutes après avoir été systématiquement titularisé, pour une passe dé-
cisive et deux buts, ce qui porte son total
personnel à six réalisations depuis le début de saison. Sa première apparition en
pro remontant au mois de
novembre dernier, on mesure la qualité de la performance à son âge.
Enfin c’est le néo-Nantais
Guillaume Gillet (31 ans),
arrivé à la Jonelière depuis
Anderlecht cet hiver, qui
s’empare de la troisième
place en finale. En huit
matches de championnat et
120 minutes en Coupe de
France, le milieu de terrain
belge a fait son trou en
Loire-Atlantique pour se
montrer indiscutable. Alors qui du Parisien, du Rennais ou du Nantais sera élu
par l’UNFP ?
L'étau se resserre autour
d'Adam Johnson. Le milieu
offensif âgé de 28 ans risque
jusqu'à dix ans de prison, reconnu coupable d’abus sexuel
sur une jeune fille de 15 ans.
L'Angleterre du football est
sous le choc. « L’accusé doit
comprendre qu’il y a une très
forte probabilité pour qu’une
peine d’emprisonnement soit
prononcée ». Le juge chargé
de l’affaire Adam Johnson
s’est montré clair ce mercredi.
La carrière du feu follet anglais est non seulement en péril, mais son avenir pourrait
passer par la case prison dans
les jours et mois à venir. Reconnu coupable d’avoir eu un
certain type de relation
sexuelle avec une jeune fille
tout juste âgée de 15 ans, le
désormais ex-joueur de Sunderland est dans la tourmente.
Forcément, l’affaire est suffisamment grave pour que
l’Angleterre du football s’en
empare, et l’ancien Citizen
d’être lâché de tous les côtés.
Dans un communiqué, la Fédération Anglaise a ainsi tenu
à faire savoir sa position sur le
sujet, prenant évidemment
fait et cause pour la victime et
ses proches :
« Le comportement d’Adam
Johnson dans cette affaire doit
être condamné. Nos pensées
vont à la victime, à sa famille,
dans la mesure où ils doivent
reconstruire leurs vies après
cette histoire traumatisante.
La FA a eu des discussions
avec le club dès avril 2015, et
Sunderland nous a assuré
qu’Adam Johnson n’avait aucun rôle dans des actions auprès des enfants, et qu’il ne
faisait pas partie de leurs plans
vis-à-vis de la communauté.
La FA attend maintenant la
sentence, et la décision finale
rendue par la cour. Plus aucun
commentaire ne sera fait sur
cette affaire », précise l’instance.
Une position logique, et partagée par le club de Sunderland. L’entraîneur Sam Allardyce, qui avait pourtant laissé
le gaucher sur le pré jusqu’au
6 février dernier, a tenu à livrer ses 4 vérités sur le cas de
Johnson dans des propos relayés par le Daily Mirror : « Je
suis très déçu, toute ma sympathie va à l’égard de la victime et de sa famille.
Adam, de ce que je sais, a
plaidé non-coupable au départ. Partant de là, nous
l’avons laissé s’entraîner et
jouer pour nous. Nous avons
tous été abasourdis et choqués
lorsque nous avons appris
qu’il a été reconnu coupable.
J’étais chez moi quand j’ai appris la nouvelle, j’étais estomaqué. Sa culpabilité a été reconnue, il doit exécuter sa
sentence. Il n’y a pas beaucoup de sympathie ici pour
Adam Johnson », conclut le
manager. Cette fois, Johnson
est allé trop loin.
Le club se plie en quatre pour Moise Bioty Kean, le nouveau Balotelli
Face à la menace incarnée par les cadors de
Premier League, la Juventus Turin vient de
blinder le contrat de l'un des plus grands espoirs de sa formation, à qui l'on prédit déjà un
avenir radieux.
Moise Bioty Kean. Ce nom ne vous dit sans
doute pas grand-chose. Et pourtant, il s’agit
de l’un des plus grands potentiels du football
italien. Le jeune attaquant de 16 ans défend les
couleurs de la Juventus Turin et des sélections
de jeunes en Italie. Ses statistiques sont tout
bonnement impressionnantes : 19 buts en 17
matches avec l’équipe U17 de la Juve, un but
avec la Primavera lors d’un tour de Coupe
d’Italie et 2 buts en 3 capes avec la Squadra Azzurra U17. « Pour moi, c’est normal de jouer
avec les gens plus âgés, je ne ressens aucune
difficulté. Mes points forts ? Ma frappe, mon
jeu de tête, ma vitesse... », a-t-il récemment
confié à La Gazzetta dello Sport. Les comparai-
sons vont bon train et les médias transalpins lui
ont déjà trouvé un surnom : Balotelli
2.0. « Mises à part ses fantaisies, je l’aime beaucoup comme joueur », expliquait-il récemment
au sujet de son aîné, ayant donc déjà
conscience des pièges qu’il devra éviter tout au
long de sa carrière. Comme l’attaquant international italien A (33 sélections, 13 buts), prêté
par Liverpool à l’AC Milan cette saison, il est
représenté par le célèbre agent Mino Raiola,
qui apprécie décidément les jeunes talents en
devenir, puisqu’il s’est penché sur Alec Georgen (17 ans), jeune latéral droit du Paris SG.
Avec lui, il a signé, d’après Tuttosport, son
premier contrat professionnel.
La Vieille Dame, consciente de l’incroyable
potentiel et de la puissance hors norme du
jeune garçon d’origine ivoirienne et de l’intérêt des mastodontes de Premier League (Manchester City, Arsenal et Manchester United
l’ont souvent supervisé ces derniers mois), a
décidé de le blinder, en paraphant avec lui - et
ses parents puisqu’il est mineur - un bail de
trois ans qui, si les deux parties sont satisfaites,
pourrait automatiquement être reconduit pour
deux années supplémentaires. L’avenir dira si
Moise Bioty Kean saura confirmer ses incroyables prédispositions au plus haut niveau.
On a en tout cas hâte de le voir à l’œuvre sous
le maillot bianconero.
20
Samedi 05 Mars 2016
SPORT
La Nation Arabe
NBA
Lowry, héros du money me
Un panier de Kyle Lowry à 3’’9 du buzzer a permis aux Toronto Raptors de
renverser les Cleveland Cavaliers (99-97), dans la nuit de vendredi à samedi.
La franchise canadienne devient un
sérieux candidat à l’Est.
Il ne reste qu’une poignée de secondes lorsque Kyle Lowry entame
son ultime mouvement. Face à Matthew Dellavedova, le meneur des
Raptors se décale d’un step back sur
la gauche et place le panier de la victoire. Lors de la dernière possession, LeBron James tente sa chance
derrière la ligne des trois points. La
tentative de l’ailier américain (25
points, 8 rebonds et 7 passes)
s’achève en un air ball.
Les Toronto Raptors ont remporté
un succès de choix face
aux Cleveland Cavaliers (99-97),
dans la nuit de vendredi à samedi.
Cette victoire, ils la doivent en
grande partie à Lowry, auteur de son
record de points en carrière (43 unités, 9 passes et 5 rebonds). Les
joueurs de Dwane Casey ont réussi à
renverser un match pourtant mal débuté (21-31, 12e). Ils comptaient
même 9 unités de retard à l’entame
du dernier quart temps. Sauf que
leur meneur All-Star a sorti une dernière période de folie (16 point sur
les 31 de son équipe), dont ce panier
de la gagne à 3"9 du buzzer final.
Grâce à cette victoire, la 10e de suite
à domicile, les Toronto Raptors se
muent comme un sérieux candidat
pour les Cleveland Cavaliers à l’Est.
La franchise canadienne enchaîne un
quatrième succès de rang et ne
compte plus que deux victoires de
retard sur son adversaire du jour (39
succès contre 41). Les joueurs de Tyronn Lue subissent leur deuxième
revers consécutif avant cinq rencontres face à des prétendants aux playoffs
(Washington
deux
fois, Indiana, Boston et Memphis).
Handball - ligue des champions
F1
Le PSG n'y est pas encore
Le PSG s'est imposé à Plock
(22-27), lors de la 13e journée
de la Ligue des champions.
Mais les coéquipiers de Mikkel Hansen (8 buts) devront
tout de même battre Flens-
burg dans une semaine pour
assurer la première place de
leur groupe.
Et de dix ! Invaincu depuis la
fin du mois de novembre, le
Paris Saint-Germain a signé
son dixième succès consécutif,
toutes compétitions confondues, en s'imposant sur le terrain du Wisla Plock (22-27),
samedi en Pologne, lors de la
13e journée de la Ligue des
champions.
Les champions de France ont
fait la course en tête durant
toute la rencontre. Après une
première période réussie (1216), les Parisiens ont tenu bon
dans une seconde période
plus défensive (10-11) avant
de remettre un petit coup
d'accélérateur en toute fin de
match. Comme souvent, le
PSG s'est appuyé sur ses cadres, que ce soit sur Thierry
Omeyer, toujours impeccable,
ou sur les inévitables Mikkel
Hansen (8 buts), Nikola Karabatic (7 buts), Daniel Narcisse
(5 buts) et Luc Abalo (4 buts).
Grâce à ce succès, combiné à
la défaite de Flensburg contre
Veszprem (28-29) dans le
même temps, le PSG reprend
ainsi la première place du
groupe A, synonyme de billet
direct pour les quarts de finale
(les autres qualifiés devront
passer par les huitièmes).
Mais rien n'est encore fait, car
le PSG devra l'emporter dimanche prochain contre
Flensburg, lors de la dernière
journée, pour garder la main...
Tennis
Noah : ''Là, on a tout à gagner ''
Le capitaine de l'équipe de France de
Coupe Davis réagit au forfait de Milos
Raonic, joueur clé du Canada, pour le premier tour, ce week-end en Guadeloupe.
On dit souvent que le malheur des uns fait
le bonheur des autres. Dans le cas suivant,
le forfait du leader canadien Milos Raonic
(problème de dos), récent demi-finaliste
de l'Open d'Australie, et, dans une moindre
mesure, celui de l'inusable Daniel Nestor
(raisons familiales), pour le huitième de
finale de Coupe Davis face à la France, ce
week-end sur la terre battue guadeloupéenne, arrangent bien le capitaine des
Bleus Yannick Noah. "Ce que je veux, c'est
gagner. Donc si on me donne l'équipe D du
Canada, je suis content, reconnaît sans réserve, ce lundi, l'ancien vainqueur
de Roland-Garros (en 1983), cité par le
site web du Parisien. Ça fait partie des aléas.
Quand vous gagnez le trophée, on ne vous
demande pas à la fin s'il y a eu telle ou telle
défection. Il y en a souvent. Il y en a du côté
des adversaires et il y en a aussi de notre
côté. C'est une compétition au milieu d'un
calendrier très difficile. Ce sont ceux qui
survivent qui sont là. Et puis si tu as des
blessés, tant pis. Bon après, je ne souhaitais
pas sa défection (à Raonic, NDLR), j'aurais
voulu le battre, mais voilà… On va essayer
de battre les autres."
Schumi, l’espoir
demeure
La porte-parole de Michael
Schumacher, Sabine Kehm, a
assuré qu’il "fallait garder espoir". Ses interventions se font
de plus en plus rares. Si ce
n’est pour démentir les rumeurs les plus folles concernant Michael Schumacher,
Sabine Kehm, la fidèle voix du
clan Schumacher s’est exprimée au sujet de l’état de santé.
Des propos des plus sibyllins
mais qui sont les premiers depuis de nombreuses semaines.
La dernière fois qu’elle s’était
fendue d’un communiqué,
c’était en décembre dernier
lorsque Bunte assurait que
Schumi pouvait marcher et
bouger un bras.
"On doit être clairs au sujet de
ces allégations, il s’agit de spéculations et ceux qui les prononcent sont des irresponsables. Ces mensonges sont
d’autant plus regrettables
qu’ils donnent de faux espoirs
à ses fans", avait-elle expliqué.
Présente à l’inauguration
d’une exposition à la gloire du
septuple champion du monde
de F1, la porte-parole du pilote allemand et de sa famille
n’a donné aucun détail quant
à l’évolution de sa rééducation. "Il est dommage que Michael ne puisse pas assister à
cet événement, a-t-elle regretté. Malheureusement,
nous ne pouvons pas changer
ce qui s’est passé. Nous devons l'accepter et garder espoir. Il faut continuer à le soutenir pour qu’il puisse revenir.
La course, c’était sa vie.
Cette exposition nous montre
Michael sous toutes ses facettes." Victime d’un accident
de ski fin 2013 sur les pentes
de Meribel, Michael Schumacher est resté 150 jours dans le
coma avant d’entamer une rééducation forcément très
compliquée.
Quand un mousque menace Rio 2016
Frappé par le virus Zika, le Brésil se
mobilise à huit mois de l’ouverture
des Jeux Olympiques d’été de Rio (521 juin) pour lutter contre le moustique tigre à l’origine de graves séquelles sur les fœtus des futures
mamans quand elles sont piquées.
L’afflux de touristes suscite déjà les
plus vives inquiétudes. Plus encore
que la pollution de la baie de Rio ou
même que la menace terroriste, les
autorités brésiliennes sont aujourd’hui, à huit mois de la cérémonie
d’ouverture des Jeux Olympiques
d’été de Rio (5-21 juin), sur les dents.
Décrété depuis décembre dernier,
l’état d’urgence est sanitaire. La faute
à un simple moustique déjà responsa-
tique aedes ou encore moustique tigre
à l’origine de la propagation.
"Nous sommes face
à l’inconnu"
ble de la transmission de la dengue et
du chikungunya et devenu en l’espace
de quelques semaines seulement l’ennemi public n°1 à l’origine de la propagation du virus Zika, du nom de la
forêt d’Ouganda où il a été pour la
première fois repéré en 1947. Un virus
qui aurait profité de la Coupe du
monde de football 2014 pour proliférer
au Brésil, où il a été détecté en mai der-
nier, et, au total, dans vingt-deux pays
d’Amérique latine, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Sans
aucun traitement à ce jour, si ce n’est la
prévention contre la piqûre du mous-
Car si les conséquences du virus sont
bénignes dans la plupart des cas, de
fortes suspicions existent sur le développement de microcéphalies chez les
fœtus des futures mamans lorsqu’elles
sont piquées au cours de leur grossesse.
Avec 440 000 cas de contamination et
près de 9 000 bébés atteints de microcéphalie, le Brésil est à ce jour le pays le
plus touché. Un problème suffisamment grave pour que l’OMS, qui prévoit à terme 3 à 4 millions de cas sur le
continent américain, programme une
réunion d’urgence.
22
Samedi 05 Mars 2016
ECONOMIE- ENTREPRISES
La Nation Arabe
Constanne
FCE
L’emprunt obligataire, une mesure permeant de Promouvoir l’invesssement
faire face aux effets de la conjoncture économique dans les filières agricoles
L’emprunt obligataire est une mesure susceptible de faire face aux effets de l’actuelle
conjoncture économique défavorable, a estimé, à Aïn Defla, le président du forum des
chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad.
Dans un point de presse qu'il a animé à
la fin de la cérémonie d’installation du
responsable du bureau de la délégation
du FCE de Aïn Defla, M.Haddad a jugé
le crédit intérieur de "plus sûr" par rapport au crédit extérieur. Selon lui, le
chiffre de "37 milliards de dollars circulant dans le marché informel en 2015 a
probablement grimpé cette année",
affirmant que l’emprunt obligataire
constitue une incitation à toutes les personnes disposant de fonds à les injecter
dans les circuits formels. Evoquant l’exportation des produits algériens vers
l’étranger, le président du FCE a
reconnu que cette opération "est loin de
constituer une sinécure" pour les investisseurs, appelant à la nécessité de la
levée de toutes les difficultés l’entravant. Il a toutefois mis l’accent sur le fait
qu’avant de parler d’exportation, "il
faut au préalable s’intéresser à deux
notions vitales" dans le domaine des
échanges commerciaux, en l’occurrence la qualité et la performance. "Le
tissu industriel algérien a été détruit
lors de la décennie noire et il nous faut
certes du temps pour être à la hauteur
des produits européens ou américains", a-t-il fait remarquer, assurant
que l’orientation économique de
l’Algérie privilégie l’agriculture et l’in-
dustrie agricole et ne plus se focaliser
sur les recettes des hydrocarbures. De
son côté, le wali de Aïn Defla, Kamel
Abass, s’est engagé à accompagner les
promoteurs et à lever toutes les
contraintes, conformément à la nouvelle démarche des pouvoirs publics
visant à encourager et à promouvoir
l’investissement industriel. Interpellé
au sujet de la tripartite qui va se
dérouler au mois de juin prochain, M.
Haddad a indiqué que celle-ci sera
consacrée, entre autres, au sujet de la
retraite. "La situation des retraites sera
étudiée de manière exhaustive", a-t-il
souligné, à cet effet.
FAO
stratégiques
La nécessité de promouvoir
l’investissement dans les
"filières agricoles stratégiques" a été soulignée, à
Constantine, a l’occasion
d’une rencontre de concertation ayant réuni responsables locaux de l’agriculture et
des
opérateurs
économiques.
"D’importantes
mesures d’accompagnement
ont été prévues par l’Etat
pour favoriser les investissements dans le créneau agriculture", a précisé le directeur des services agricoles
(DSA) Yacine Ghediri, appelant les investisseurs potentiels et les porteurs de projets
à "aller de l’avant". Ce responsable a affirmé, dans ce
contexte, que les dispositions nécessaires ont été
prises par les services agricoles pour "orienter et assurer un encadrement technique adéquat". M. Ghediri a
rappelé, à ce propos, le rôle
de la "cellule de facilitation et
de suivi des investissements
agricoles dans les filières
stratégiques" créé dans l’objectif de "faire aboutir des
projets agricoles bien ciblés".
Le DSA, évoquant "l’importance d’un développement
soutenu des industries
agroalimentaires", a souligné
que le problème du foncier
"ne se pose plus" dans la
wilaya de Constantine, avant
d’affirmer que des lots de
terrains situés dans les zones
d’activités des communes de
Didouche-Mourad, d’Aïn
Abid et d’Ibn Badis étaient
"prêts à accueillir des investissements agricoles". De son
côté, Brahim Alliouache,
expert agricole, a fait savoir,
dans une déclaration à la
presse, que quarante (40)
dossiers
d’investissement
dans le créneau agricole ont
été récemment déposés
auprès des services concernés. Il s’agit, a-t-il précisé, de
projets de création de minoteries, de mini-laiteries, de
fromageries, d’huileries et
d’unités de fabrication d’aliments de bétail. Lors de cette
rencontre, tenue au siège de
la direction des services agricoles en présence d’agriculteurs, d’investisseurs et de
représentants d’institutions
bancaires, des demandes "en
instance" pour la création
d’abattoirs ont été évoquées.
Selon les services agricoles,
cette rencontre sera suivie,
périodiquement, par d’autres réunions similaires afin
de faire un "point de situation" sur l’avancement des
investissements
agricoles
dans
la
wilaya
de
Constantine.
M. Mourad
L'indice des prix des produits alimentaires stable en février
L'indice de l'Organisation des Nations
unies pour l'alimentation et l'agriculture
(FAO) des prix des produits alimentaires,
était stable en février 2016, a indiqué la
FAO dans un rapport publié jeudi sur son
site web. L'indice FAO s'est établi en
moyenne à 150,2 points en février, l’indice
des prix alimentaires de la FAO est resté
pratiquement inchangé par rapport aux
150 points révisés de janvier et est inférieur
de 14,5 pour cent à son niveau de l’an dernier. Selon la FAO, la baisse des prix du
sucre et des produits laitiers a absorbé la
forte hausse des prix des huiles végétales
par rapport au mois précédent. L'indice des
céréales s'est établi en moyenne à 148,3
points en février, soit une légère baisse par
rapport à janvier et un recul de 13,7 pour
cent par rapport au niveau d'il y a un an. Le
blé a connu la baisse la plus marquée
(1,5%) sous l'effet d'échanges ralentis et du
fait que l'on s'attend à ce que les volumes
disponibles à l'exportation demeurent élevés pendant le reste de la campagne commerciale. Les cours du maïs, soutenus par
des achats importants de la part d'un certain nombre de pays, n'ont que faiblement
diminué. Quant aux prix du riz, ils se sont
légèrement affermis par rapport au mois
dernier, sous l'effet d'une hausse des cours
du riz japonica. En février, l'indice des produits laitiers s'est établi en moyenne à 142
points en février, en baisse de 3,1 points
(2,1%) par rapport à janvier. Une demande
à l'importation peu vigoureuse, en particulier de la part de la Chine, parallèlement à
une offre à l'exportation ample s'est traduite par une baisse générale des prix des
produits laitiers. En outre, certains importateurs, ayant le sentiment que le marché
était largement en mesure de couvrir les
besoins immédiats et à court terme, ont
limité les achats destinés à la reconstitution
des stocks. Ce sentiment a été renforcé par
une augmentation des ventes de lait écrémé
en poudre aux stocks d'intervention dans
l'Union européenne. Concernant l'indice
des huiles végétales, de son côté, a affiché
une valeur moyenne de 150,3 points en
février, gagnant 11,2 points (8 %) par rapport au mois de janvier et atteignant sa
valeur la plus haute depuis juin 2015. La
hausse est surtout le fait de l'huile de palme,
qui s'est appréciée de 13 pour cent, suite
aux annonces d'une baisse des stocks en
Asie du Sud-Est jointes à des perspectives
de production médiocres pour les prochains mois. Les prix de l'huile de soja se
sont aussi raffermis, du fait qu'on s'attend à
ce que la faiblesse de l'offre d'huile de palme
et d'autres huiles végétales stimule la
demande mondiale d'huile de soja. En
février, l'indice de la viande a atteint 148,2
points, soit une légère hausse par rapport à
la valeur révisée de janvier. On constate,
par catégorie de viande, que les prix de la
viande bovine ont augmenté, tandis que
ceux de la viande de volaille et de la viande
ovine ont diminué. Ce sont les prix de la
viande bovine qui ont le plus augmenté, en
raison d'une contraction de l'offre en
Australie et aux Etats-Unis. Les cours de la
viande ovine ont baissé pour le quatrième
mois consécutif du fait qu'on se trouve en
période de production maximale en
Océanie. Enfin, le secteur de la volaille a
continué de bénéficier d'une baisse des prix
des aliments, un facteur qui a contribué à
faire reculer les prix mois après mois
depuis juin de l'année dernière. Enfin, l'indice du sucre s'est établi en moyenne à
187,1 points en février, perdant 12,3 points
(6,2%) par rapport au mois de janvier. C'est
la deuxième baisse consécutive enregistrée
après quatre mois de hausse régulière. Ce
fléchissement fait suite principalement à
des récoltes qui s'annoncent meilleures que
prévu au Brésil, premier producteur et
exportateur mondial de sucre. La perspective d'une baisse de la production de sucre
plus forte que prévu au niveau mondial n'a
pas empêché le recul des prix, les stocks
mondiaux de sucre offrant une marge
confortable.
SÉLECTION
La Nation Arabe
Samedi 05 Mars 2016
21h55
23
21h55
l'ère d'Ultron
Thalassa
Les Avengers interviennent en Sokovie,
en Europe de l'Est, pour contrer le dangereux baron Strucker et les hommes d'Hydra. alors que Pietro et Wanda Maximoff,
conditionnés par Strucker, veillent dans
l'ombre, les super-héros récupèrent le sceptre de Loki. Revenus à leur QG, Tony Stark
et Bruce Banner utilisent le sceptre pour
créer Ultron, un puissant programme informatique destiné à assurer la paix dans le
monde.
Scientifiques, aventuriers et maintenant
touristes sont attirés par les pôles. Deux
mondes bien différents : au nord, l’Arctique est un océan de glace entouré par des
continents, alors qu’au sud, l’Antarctique
constitue un continent gelé entouré par la
mer. Le médecin et explorateur Jean-Louis
Etienne a été le premier à atteindre le pôle
Nord en solitaire en 1986. Il y a aussi
l'aventurier Ghislain Bardout et sa compagne Emmanuelle Périé qui ont plongé
sous les glaces du Groenland en 2013. Aujourd'hui, des vacanciers peuvent faire une
croisière dans le Grand Nord. Rencontres
avec ces hommes et ces femmes qui ne rêvent que de blanc.
21h55
A deux c'est plus facile
Joseph, 84 ans, solitaire et taciturne, est
poussé gentiment vers la maison de retraite
par sa demi-soeur Madeleine qui veut récupérer son appartement. Pour échapper à
cette alternative, il s'invente une jeune
nièce, Marilyn, qui aurait grand besoin de
lui pour se loger. L'étudiante s'est inscrite à
un programme de logement gratuit chez les
personnes âgées.
El gato
Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un
trappeur, est attaqué par un ours et
grièvement blessé. Abandonné par ses
équipiers, il est laissé pour mort. Mais
Glass refuse de mourir.
Seul, armé de sa volonté et porté par
l’amour qu’il voue à sa femme et à
leur fils, Glass entreprend un voyage
de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme
qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va
se transformer en une lutte héroïque
pour braver tous les obstacles, revenir
chez lui et trouver la rédemption.
Inspiré de faits réels, THE REVENANT est une formidable histoire de
survie et de transformation.
Adaptation du roman de Michael
Punke, The Revenant: A Novel of
Revenge
21h55
Sherlock est en mauvaise posture et
risque la prison pour avoir violemment
frappé son ancien vendeur de drogue.
C'est alors que son père accepte, à la demande de Joan, de venir pour l'aider à
remettre de l'ordre dans sa vie. Malgré
l'éviction du duo des services de police,
il mène une enquête sur la disparition
d'une femme. Le mari de la défunte fait
figure de suspect idéal, mais Sherlock
sait qu'il est innocent.
21h55
Koh-Lanta
Alors que les premières alliances volent
en éclats, les aventuriers doivent cette semaine s'adapter à des changements radicaux... Pour remporter l'épreuve de
confort, chaque équipe doit se hisser la première en haut d'une plate-forme grâce à la
corde qui s'y trouve. Pour accéder à cette
dernière et pouvoir la déployer, un membre de chaque camp est chargé de jouer les
équilibristes en marchant sur des supports
tenus par ses équipiers. Dans l'épreuve
d'immunité, les tribus doivent porter une
lourde malle le plus loin possible sur un
parcours d'obstacles. Positionné en haut
d'une tour, un outil permet aux aventuriers
de bloquer la progression de leurs adversaires.
SÉLECTION
La Nation Arabe
Samedi 05 Mars 2016
21h55
23
21h55
l'ère d'Ultron
Thalassa
Les Avengers interviennent en Sokovie,
en Europe de l'Est, pour contrer le dangereux baron Strucker et les hommes d'Hydra. alors que Pietro et Wanda Maximoff,
conditionnés par Strucker, veillent dans
l'ombre, les super-héros récupèrent le sceptre de Loki. Revenus à leur QG, Tony Stark
et Bruce Banner utilisent le sceptre pour
créer Ultron, un puissant programme informatique destiné à assurer la paix dans le
monde.
Scientifiques, aventuriers et maintenant
touristes sont attirés par les pôles. Deux
mondes bien différents : au nord, l’Arctique est un océan de glace entouré par des
continents, alors qu’au sud, l’Antarctique
constitue un continent gelé entouré par la
mer. Le médecin et explorateur Jean-Louis
Etienne a été le premier à atteindre le pôle
Nord en solitaire en 1986. Il y a aussi
l'aventurier Ghislain Bardout et sa compagne Emmanuelle Périé qui ont plongé
sous les glaces du Groenland en 2013. Aujourd'hui, des vacanciers peuvent faire une
croisière dans le Grand Nord. Rencontres
avec ces hommes et ces femmes qui ne rêvent que de blanc.
21h55
A deux c'est plus facile
Joseph, 84 ans, solitaire et taciturne, est
poussé gentiment vers la maison de retraite
par sa demi-soeur Madeleine qui veut récupérer son appartement. Pour échapper à
cette alternative, il s'invente une jeune
nièce, Marilyn, qui aurait grand besoin de
lui pour se loger. L'étudiante s'est inscrite à
un programme de logement gratuit chez les
personnes âgées.
El gato
Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un
trappeur, est attaqué par un ours et
grièvement blessé. Abandonné par ses
équipiers, il est laissé pour mort. Mais
Glass refuse de mourir.
Seul, armé de sa volonté et porté par
l’amour qu’il voue à sa femme et à
leur fils, Glass entreprend un voyage
de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme
qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va
se transformer en une lutte héroïque
pour braver tous les obstacles, revenir
chez lui et trouver la rédemption.
Inspiré de faits réels, THE REVENANT est une formidable histoire de
survie et de transformation.
Adaptation du roman de Michael
Punke, The Revenant: A Novel of
Revenge
21h55
Sherlock est en mauvaise posture et
risque la prison pour avoir violemment
frappé son ancien vendeur de drogue.
C'est alors que son père accepte, à la demande de Joan, de venir pour l'aider à
remettre de l'ordre dans sa vie. Malgré
l'éviction du duo des services de police,
il mène une enquête sur la disparition
d'une femme. Le mari de la défunte fait
figure de suspect idéal, mais Sherlock
sait qu'il est innocent.
21h55
Koh-Lanta
Alors que les premières alliances volent
en éclats, les aventuriers doivent cette semaine s'adapter à des changements radicaux... Pour remporter l'épreuve de
confort, chaque équipe doit se hisser la première en haut d'une plate-forme grâce à la
corde qui s'y trouve. Pour accéder à cette
dernière et pouvoir la déployer, un membre de chaque camp est chargé de jouer les
équilibristes en marchant sur des supports
tenus par ses équipiers. Dans l'épreuve
d'immunité, les tribus doivent porter une
lourde malle le plus loin possible sur un
parcours d'obstacles. Positionné en haut
d'une tour, un outil permet aux aventuriers
de bloquer la progression de leurs adversaires.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
10
Taille du fichier
7 578 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler