close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

CHARTE DES VALEURS ÉDUCATIVES DU SPORT

IntégréTéléchargement
« JE NE PERDS JAMAIS, JE GAGNE OU J’APPRENDS… »
N. Mandela
CHARTE
DES VALEURS
ÉDUCATIVES
DU SPORT
Nous, sportifs pratiquants,
arbitres, spectateurs et
organisateurs, acteurs à
part entière du jeu sportif,
nous nous reconnaissons
dans ces valeurs et
y adhérons pleinement,
nous nous engageons
à les appliquer lors de
toute pratique sportive …
RESPECT
FAIR-PLAY
SANTÉ
PARTAGE
Dans le sport, pour se mettre
d’accord il faut des règles,
l’arbitre en est le garant.
Pour pouvoir gagner,
il faut d’abord accepter
la défaite.
Pour faire du sport, il faut
écouter et respecter son corps.
Le plus important est
de jouer et de s’amuser.
L’image transmise, sur le terrain
et dans les gradins, est plus
importante que la victoire.
Une belle victoire se fête
avec l’adversaire à la fin
du match.
Faire du sport c’est d’abord
bien manger et bien dormir.
Aimer, adorer, se passionner,
encourager … ensemble.
Se bagarrer, se disputer,
c’est déjà perdre.
Le sport se pratique entre êtres
humains de même valeur unis
par une même passion.
Ne pas profiter des erreurs
d’arbitrage est un bon moyen
de gagner l’estime.
Avoir un corps sain permet
un esprit sain et maintient
en bonne santé.
COMPÉTITION
SOLIDARITÉ
MOTIVATION
ENVIRONNEMENT
La confrontation se fait
autour de la pratique
d’un même sport.
Jouer perso, c’est baisser
le niveau, jouer collectif
c’est être plus productif.
Abandonner, c’est d’abord
perdre contre soi-même.
A domicile ou en déplacement,
le terrain a la même valeur.
Avoir confiance en soi,
c’est un premier pas vers
la victoire.
Le gymnase et le stade
sont nos terrains de jeu,
il faut les préserver.
C’est par le travail que
les résultats sportifs sont
atteints.
La pleine nature peut
accueillir nos matches mais
pas nos déchets.
Le sport, c’est mettre toutes
ses forces dans le jeu.
Plus que la victoire,
c’est l’unité qui rend fier.
Perdre en ayant fait
le maximum est déjà
une victoire.
L’équipe joue ensemble,
sans laisser personne à l’écart.
GRÂCE À L’AIDE ET L’IMPLICATION DE :
Collège Aubrac - 11ème
Igor Lopes Fernandes
et Paul-Antoine Pereira
Collège Beaumarchais - 11ème
Kilian Cardenas,
Dalia Khayat, Audrey Bonn,
Marina Viveiros,
Mohamed Conde,
Milan Falinski, Mila Anger,
Anouk Marchand,
Agathe Mokhtarian,
Gaston Aguirre
et Ariane Szyller
Collège Voltaire - 11ème
Irma Djangoevi,
Niouma Sissako,
Joshua Brami,
Elsa Fernandes et
Moenaecha Mdahoma
Collège Galois - 13ème
Mélisa Habichi,
Ylana Fouchant,
Méliana Bubuzi,
Bourama Coly et
Anna Baro
Collège Claudel - 13ème
Bilal Assous,
El Nouda Landri Nour,
Sokeina Rabih,
Leovenilda Rocha
et Ricardo Rocha
Collège Triolet - 13ème
Jephté KOUTOUA,
Aya Yayaoui,
Lucas Chauvel,
Nuno Da Fonseca,
Saïda Ettargaoui et
Merveille Kisimbila
Collège Giacometti - 14ème
Grace Mulumba,
Alpha Diallo,
Nezir Baghdadi,
Yousra Semida,
Chanel Nelle,
Arthur Gaité,
Adèle Kote
et Ilyes Chabert
Collège Villon - 14ème
Attila, Ozkan,
Mehdi Melaini,
Madiba Sonco,
Nassim Belmiloud,
Marwa Sayoud,
Louise Grégoire,
Nada Liratnia,
Farah Chguira,
Liah Barbier et
Aïcha Sahli
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
1
Taille du fichier
267 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler