close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

co ntact`s n° 10 - Alumni

IntégréTéléchargement
LE MAGAZINE D’INFO DE VOTRE ASSOCIATION
CONTACT’S
AGROSUP DIJON ALUMNI
N° 10
Février 2016
1
Édito
T
AGROSUP DIJON ALUMNI, ... c’est vous !
rès récemment, j’ai appris le décès d’un camarade de promotion, le cinquième à nous quitter sur
une promotion de vingt huit ingénieurs. Les choses de la vie ! Le moment aussi de revoir, sans
vague à l’âme, le film du chemin parcouru depuis plus de 50 ans par nos Ecoles et de regarder
l’avenir avec optimisme.
Né en 2009 de la fusion entre l’ENSBANA et l’ENESAD, AGROSUP DIJON est aujourd’hui un
établissement de formation et de recherche reconnu en sciences et technologies du Vivant. Pour preuve, le
magazine L’Étudiant (décembre 2015) classe l’Ecole à la quarante et unième position des cent soixante quatre
écoles d’ingénieurs étudiées, et à la troisième position des huit écoles délivrant des diplômes d’ingénieurs en
agronomie et agroalimentaire. Sans doute cette reconnaissance est-elle le fruit de la plus-value apportée par
la fusion. Mais elle est aussi à l’évidence le résultat de l’édifice construit pierre après pierre par celles et ceux
qui ont "fait" l’ENSBANA et l’ENESAD, directeurs, enseignants-chercheurs, personnels, élèves-ingénieurs et
(bien sûr) vous les "Anciens". Et, comment ne pas penser que, par l’accompagnement des diplômés dans leur
parcours professionnel et par le développement de liens pérennes avec les établissements, les associations
d’ingénieurs – l’AIE pour l’ENSBANA, l’AITAD pour l’ENESAD et à présent AGROPSUP DIJON ALUMNI – ont
apporté une pierre importante à cet édifice.
Les moyens d’action de nos associations ont d’abord été modestes : édition d’annuaires des "Anciens" et
diffusion d’offres d’emplois, services bien sûr toujours d’actualité. Ils se sont étoffés au fil des décennies,
pour atteindre aujourd’hui une palette de services particulièrement riche. Deux types d’actions méritent
d’être soulignés :
- L’Aide aux diplômés dans leur insertion ou leur réorientation professionnelle, avec l’organisation de
journées emploi centrées sur le projet professionnel, l’offre d’accompagnement individuel par un coach
professionnel et le parrainage d’un "Ancien".
- L’organisation de Journées-Entreprises, rencontres entre des entreprises et les futurs diplômés, et de
conférences débats sur des thèmes d’actualité.
Pour poursuivre l’offre de ces services, voire la développer, l’Association a besoin de vous. AGROSUP
DIJON c’est aujourd’hui près de 7000 ingénieurs diplômés, chacun avec ses compétences et son réseau, mais
aussi sa sensibilité et ses attentes.
Alors, ... rejoignez-nous !
Bernard Colas, promotion ENSBANA 1972
Membre du conseil d’administration d’AgroSup Dijon Alumni
La prochaine conférence, "Aliments et santé : quels enjeux pour l’agriculture et l'agroalimentaire ?" aura lieu le 25 février
à Agrosup Dijon ; voir annonce en 1ere page
Sommaire
Invitation conférence
1
Mon expérience Suédoise
Édito
2
4e rencontre nationale de l’élevage
3
Agrosup Dijon valorise la biodiversité de
l’Asie du Sud-Est
12
Voyage en Alsace
4
Hélène Coulombeix : Pour une amélioration
de l’hygiène de vie
14
Colloque Encapsulation/vectorisation des
molécules actives
11
8
2
4ème rencontres nationales Travail en Elevage
L
es 5 et 6 novembre 2015 ont eu lieu à AgroSup Dijon les 4 ème Rencontres
Nationales Travail en Elevage. Ces rencontres ont été organisées par le RMT
(Réseau Mixte Technologique) Travail en Elevage dont les coordinateurs sont
l’Institut de l’Elevage, l’INRA et Agricultures & Territoires - Chambres
d’Agriculture France. AgroSup Dijon membre de ce réseau a participé activement à
l’organisation de ces rencontres. Pascal Pierret (promotion 1979 Agronomie, Enseignant –
chercheur AgroSup) et Sylvie Mugnier (promo 2002 Agronomie, Enseignant – chercheur
AgroSup)
ont
organisé
ces
rencontres.
Les
élèves-ingénieurs
de
la
dominante
d’approfondissement (dernière année de formation d’AgroSup Dijon) "Ingénierie de
l’Elevage" ont participé activement à ces journées. Ces rencontres ont permis d’échanger sur
les enjeux actuels du travail en agriculture (élevage de précision et travail, durabilité sociale
des exploitations agricoles, attractivité du métier, prévention santé des agriculteurs,
salariat agricole, santé). Elles ont été l’occasion de rencontrer et de co-animer des ateliers
avec des anciens élèves.
Sur le site de l’institut de l’élevage, vous trouverez le recueil de ces journées, les posters et
une galerie de photos :
http://idele.fr/reseaux-et-partenariats/rmt-travail-en-elevage/publication/idelesolr/recommends/4emesrencontre-nationale-travail-en-elevage.html
3
Voyage en Alsace des nouveaux élèves-ingénieurs AgroSup Dijon
spécialité Agroalimentaire
C
haque année, pour les nouveaux élèves-ingénieurs d’AgroSup Dijon en spécialité
agroalimentaire un voyage au cœur des industries d’une région est organisé au
début de leur cursus. Ce voyage, première immersion dans le monde industriel de
l'agroalimentaire, a pour objectif la découverte des entreprises et des métiers,
des procédés de fabrication aux différentes fonctions de l’ingénieur. Il est également
indispensable pour assurer la cohésion de la nouvelle promotion.
C’est aussi bien sûr pour eux l’occasion de connaître le réseau des anciens élèves et
ingénieurs diplômés de l'Ecole. L’organisation et la réussite de ce voyage doivent beaucoup
aux ingénieurs de l’Association. Dès le mois de mai, Isabelle Niot et Eric Ferret prennent
contact avec les anciens élèves travaillant dans la région choisie, pour visiter des sites
industriels. Pas simple d'accueillir un groupe de 68 étudiants au plus près de la production et
du terrain ! Que tous ceux qui acceptent de bouleverser leur emploi du temps pour faire
visiter des sites industriels, de mobiliser des collègues et de répondre aux nombreuses
questions de ces jeunes futurs collègues soient remerciés très chaleureusement. Comme
chaque année, les étudiants sont très touchés, reconnaissants et impressionnés de cette
implication et se découvrent des vocations. Cette année encore, l’accueil a été très
chaleureux, et l’implication de tous, mémorable !
Cette année, du 6 au 9 octobre 2015, deux autocars ont emmené les étudiants en Alsace
autour de Strasbourg. Le voyage a été riche et intense, les visites pour la promo entière ou
pour une demi-promo se sont enchainées au rythme de deux par jour : au total 13 sites ont
accueilli les nouveaux élèves ! Plusieurs domaines de l’agroalimentaire ont été abordés :
l’emballage de DS SMITH ; la restauration collective chez SODEXO (Michel ROTH (1980)) ;
les pâtes à tarte de CERELIA (Caroline PILARD (2000)) ; la chocolaterie ABTEY ; les barres
glacées mais aussi le Petfood dans deux sites MARS (merci à Bénédicte GARZINO (2002)) ;
et bien sûr en Alsace, les bretzels de BOEHLI et BURGARD (Ondine BERTOLACCIMASTELLA (2009)) ; les boissons avec JUS DE FRUIT D’ALSACE et les bières de METEOR
(Jean-Marc KESSLER (1995)) ou de la brasserie UBERACH ; et l’inévitable choucroute LE
PIC – FRANK.
Pour favoriser les échanges et montrer la dynamique du réseau, une rencontre conviviale a
été organisée autour d’un apéritif offert par l’Association. Les discussions ont été
passionnées avec Emmanuel AUNEAU (1992), Julien PAUL (2001), Grégory BELDAME
(2008), Ondine BERTOLACCI-MASTELLA (2009), Marine BERTHOMIEU (2011), Julie
RASTOUL (2011) ou Héléna OTT (2012). Chacun a pu faire part de son expérience et des
évolutions de sa carrière. Les étudiants ont énormément apprécié ces rencontres plus
informelles avec leurs ainés.
L’année prochaine à la même époque, le voyage se dirigera certainement vers le sud de la
France. Alors, n’hésitez pas à nous contacter pour nous aider à organiser ce moment
indispensable à la formation de nos futurs ingénieurs.
Isabelle Niot et Eric Ferret
4
5
VIVE LES BÉBÉS
Aurélie Tachon-Lagorce (ENSBANA/2012) et son époux sont
heureux de vous annoncer la naissance de leur fille Noémie née
le 2 novembre 2015
"Nous sommes très heureux de vous faire part de la naissance
de Mathéo le 02 décembre 2015. Depuis nous profitons ensemble de chaque instant." Bruno Ebel (ENSBANA/2006) et
Pauline Loison (ENSBANA/2008)
VIVE LES MARIÉS
Irène ROUSSELET (ASD/2012) et Matthieu
AUCOURT (ASD/2015) se sont dit « oui » le
26 septembre dernier
ILS NOUS ONT QUITTÉ
Christian Pouliquen (ENSBANA/1972)
Yves Gautier (ENESAD/1993)
Le Président et les membres du conseil d'administration d'AgroSup Dijon Alumni
présentent leurs plus sincères condoléances à leurs proches.
6
PERDUS DE VUE - 1976
ANDRILLON Claude
BEN ABDALLAH Faycal
BILLARD Georges
BODDAERT Didier
BONNEFOUS Paul
BONNEFOY Noel
BORIES Hervé
BOUE MERY Line
CARRIE Philippe
CATTENOZ Alain
CHARMOILLE Marc
CLOUVEL Pascal
COLIN Daniel
COUTUREAU Gérard
CULLEL-GALLENE Josette
DEBLEDS Dominique
DELAHAYE Gilles
DESCHAMPS Bernard
DESVIGNES Christian
DOMERE Didier
DOUMAS Jacques
DUCHANOIS Colette
DUCHATEAU GARNIER Marie-Cécile
DUPLOYER ROUSSEL Laure
DURR Jean-Claude
FARINE Marcel
FRAGNOUD Jean Marc
GARNIER Patrick
GILLOT Franck
GIRARD Michel
GISSINGER Roland
GREUTER Henri
GROS Bernard
HEMAIN Robert
HUEZ Yves
HUGUET Louis
HUMBERT Jean-Luc
JAMANN DOUMAS Dominique
JAMBON Philippe
LANGENBERGER Martine
LARWENCE Arrisson
LEBRUN HUEZ Helene
LECLERCQ Pascal
LEFEBVRE Etienne
LEROY Jean-Marie
LIVROZET Dominique
LOUBLANCHES Jean-Luc
MADAULE Jean Claude
MASSE Jack
MENAGER Hervé
MONHOUANOU Dansou-Jean
NATZ Glynn
NOUVELLET Lionel
OLLIVIER Bertrand
PAGANO Marc
PARRASSIN Paul
PATIN Jean
PETIT CAMARTY Brigitte
PILOD Yves
POIRIER Patrick
POLET Henri-Jean
POUVARET Jean-Paul
PUSTELNIK Guy
RAUCH Philippe
REDET Denis
RESCOUSSIE Catherine
ROBIN Christian
ROSIER Yves
SALOME Patrice
SENGEL Robert
TAUVERON Pierre
VALLIN Christian
VILLEMIN Michel
VINCENT Claude
On en parle dans la presse
LE BIEN PUBLIC
Vendredi 8 janvier 2016
7
Colloque « Encapsulation/vectorisation des molécules actives, une
stratégie dynamique en agroalimentaire et en pharmacie »
L
e 16 octobre 2015 s’est tenu à Dijon,
à la Maison Régionale de l’Innovation,
le
colloque
"Encapsulation/
vectorisation des molécules actives,
une stratégie dynamique en agroalimentaire
et en pharmacie".
Ce colloque était organisé par l’UMR PAM
(Procédés Alimentaires et Microbiologiques,
www.umr-pam.fr) et soutenu par le pôle de
compétitivité Vitagora, par AgroSup Dijon,
par Welience (société de transfert de la
SATT Grand Est), par la Fédération de
Recherche IABECA (Institut Agriculture,
Biodiversité, Environnement, Comportement,
Aliment), par l’APGI (Association pour la
Pharmacie Galénique Industrielle) et bien sûr
par l’Université de Bourgogne FrancheComté.
Il avait deux objectifs, présenter les travaux
de recherche réalisés au sein de l’UMR
concernant l’encapsulation et partager l’état
des connaissances avec des collègues d’autres
laboratoires.
La journée a été ouverte par une conférence
plénière donnée par le Professeur Denis
Poncelet qui a dressé l’état de l’art dans ce
domaine. Après une définition, il a montré
toute l’étendue de l’encapsulation à travers
les différentes fonctions recherchées
(structuration, transformation du produit,
masquage de goût, libération contrôlée, mais
aussi mise au point d’organes artificiels …).
Une
classification
des
différentes
techniques utilisées à l’échelle du laboratoire
a été présentée, suivie des principaux
procédés (procédés basés sur la formation de
gouttes,
techniques
de
pulvérisation,
émulsification, polymérisation interfaciale,
évaporation
de
solvant,
coacervation,
inclusion moléculaire, …). De nombreux
exemples très pédagogiques ont illustré ces
propos.
Trois jeunes chercheurs de l’UMR PAM ont
présenté leurs travaux :
- la première présentation concernait
l’encapsulation de biomolécules par les
levures. Si l’intérêt d’encapsuler par des
levures n’est plus à démontrer, il faut
également penser à masquer le goût propre
des cellules de levure, afin de permettre une
bonne acceptabilité du produit final par les
consommateurs (Bao Ngoc Pham-Hoang) ;
- la suivante présentait des travaux sur la
préparation de liposomes fonctionnels pour
l'encapsulation de composés bioactifs ou de
sondes moléculaires fluorescentes pour
l'imagerie cellulaire. Ces liposomes étaient
obtenus grâce à une modification structurale
du cholestérol par introduction d’une
fonction d’accroche permettant la liaison
avec un fluorophore, une protéine ou un
polysaccharide (collaboration entre l’ICMUB
- Richard Decreau - et l’UMR PAM - Nicolas
Sok) ;
- La troisième présentation était dédiée à de
nouvelles stratégies de stabilisation des
bactéries extrêmement sensibles à l’oxygène
en développant l’exemple du probiotique
Faecalibacterium prausnitzii. Ce probiotique a
été encapsulé par différents matériaux
(pectine et esters d’acide gras) qui
permettent d’augmenter les taux de survie
aux conditions générées par le tractus gastro
-intestinal, notamment au niveau de l’estomac
et du jéjunum (Sébastien Dupont).
Ensuite, deux présentations exposaient des
domaines d’applications majeures de la
thématique encapsulation conduits au sein de
l’UMR PAM :
8
- l’encapsulation utilisant des hydrocolloïdes
dans des applications pour l’emballage avec la
réalisation de films actifs contenant des
antioxydants ou des anti-microbiens et le
suivi
de la libération de ces actifs en fonction des
milieux utilisés ainsi que l’influence des actifs
sur les propriétés physico-chimiques des
films d’emballage (Frédéric Debeaufort
(ENSBANA/1991)) ;
- l’encapsulation de molécules fragiles pour le
maintien de leurs fonctionnalités, avec le
développement de microbilles de pectine LM
couplée ou non à différents tensioactifs (à
courte chaîne ou à longue chaîne comme des
protéines) afin d’optimiser la biodisponibilité
ainsi que sur une offre de formation continue
spécialisée (Alexandre Thillier (ENSBANA/2001)).
L’après-midi s’est poursuivie avec deux
conférences invitées :
- la première concernait l’association de
biopolymères en microencapsulation (Laura
Sanchez-Gonzalez, Université de Nancy).
Pour améliorer les propriétés physicochimiques de capsules à cœur liquide avec une
membrane
d’alginate,
notamment
les
propriétés
barrière,
une
approche
intéressante consiste en l’incorporation d’un
deuxième polymère. Deux exemples ont été
présentés : l’un avec le caséinate de sodium
qui donne aux capsules d’alginate une
meilleure stabilité et une libération pH-
de molécules actives comme des vitamines
lipophiles ou la curcumine, tout en maintenant
les
propriétés
anti-oxydantes
(Odile
Chambin).
Pour clore la matinée, les activités de
transfert de technologies et de compétences
menées
par
Welience
concernant
l’encapsulation ont été présentées. Ces
activités sont basées sur l’utilisation de
halles technologiques qui permettent le
transfert d’échelle du laboratoire au pilote,
dépendante d’un colorant utilisé comme
traceur ; l’autre avec de la gomme laque pour
améliorer les propriétés barrière vis-à-vis de
molécules de faible masse moléculaire
(riboflavine par exemple) ;
- la seconde conférence visait l’encapsulation
pour permettre une délivrance au niveau de
l’intestin avec le développement de
microparticules ou/et de nanoparticules (Alf
Lamprecht, Université Technologique de
Bonn).
9
Ces systèmes particulaires utilisant des
Eudragit® (polyaminomethacrylate) ont la
particularité d’assurer une délivrance ciblée
de la molécule active, soit au niveau de son
site d’absorption (héparine) soit au niveau de
son site d’action pour traiter les pathologies
inflammatoires de l’intestin (acide 5aminosalicylique)
afin
d’optimiser
la
biodisponibilité.
Deux présentations de jeunes chercheurs de
l’UMR suivaient :
- l’une présentait comment l’encapsulation à
–lactoglobuline et d’alginate
peut protéger une levure (Saccharomyces
cerevisae) des stress induits au cours d’un
procédé de déshydratation (Thanh Dat
Nguyen) ;
- La seconde a développé un système original
à base d’alginate et de caséinate de sodium
gélifié par l’acidification engendrée par les
bactéries lactiques probiotiques, encapsulées
(Lucie Leonard).
La journée s’est achevée par la remise d’un
prix Jeune Chercheur par l’entreprise
CREATHES de Belfort, laboratoire spécialisé
dans la prestation R&D en microencapsulation
(Hervé HUILIER).
65 personnes, chercheurs de l’UMR PAM
mais aussi d’autres chercheurs du monde
universitaire et des industriels, ont suivi
cette journée. Beaucoup d’échanges ont eu
lieu et nous espérons que ces présentations
auront généré de nouveaux projets et de
nouvelles idées pour faire avancer la
recherche. Les résumés de cette journée
seront accessibles sur le site de l’UMR PAM
(ww.umr-pam.fr).
Odile Chambin
Professeur de Pharmacie galénique
Université de Bourgogne
Taxe d’apprentissage 2015 : Votre école a besoin de vous !
V
otre entreprise a jusqu’au 29 février 2016 pour décider de
l’affectation de sa taxe d’apprentissage.
En tant que diplômé d’AgroSup Dijon, vous pouvez orienter le
fléchage de la taxe d’apprentissage vers votre école.
Pour plus d'informations, contactez Amélie GACHON au 03 80 77 23 81 /
ameliegachon@agrosupdijon.fr
Développons ensemble notre partenariat !
10
A
Mon expérience Suédoise !
ctuellement en troisième année de thèse en Sciences de l’Alimentation, c’est avec
grand plaisir que je partage aujourd’hui un des moments inoubliables de ce
doctorat : ma communication orale au congrès EASD (European Association for
the Study of Diabetes) à Stockholm en septembre 2015.
Commençons par le début ! J’effectue mes recherches au sein du laboratoire INSERM
Lipides, Nutrition, Cancer (UMR866), dans l’équipe LIPNESS dirigée par Laurent Lagrost,
directeur de recherche à l’INSERM. Si je devais vulgariser mon projet de thèse, je dirais
que je travaille sur le lien entre notre intestin et l’obésité, mais le véritable intitulé est
"Cascade LPS / GLP-1 / Insuline et maladies métaboliques". Ce sujet de thèse s'intègre dans
les axes de recherche développés au sein du laboratoire d’excellence LipSTIC. Pour mener à
bien ces travaux de recherche, je suis encadrée par Jacques Grober, maître de conférences
à AgroSup Dijon.
Maintenant que le contexte est placé, passons aux choses sérieuses et à cette formidable
aventure suédoise ! Il n’y a pas de mot pour décrire mon euphorie lorsque j’ai reçu LE mail
m’indiquant que sur les 2500 postulants je faisais partie des 200 sélectionnés pour une
communication orale ! Je me préparais donc à présenter mes travaux de recherche à cet
énorme congrès, référence mondiale dans le domaine de la diabétologie, auquel étaient
présents plus de 17000 participants des 5 continents. Une fois sur place, cette joie,
satisfaction, euphorie…, s’est vite transformée en quelque chose de beaucoup moins
sympathique : un stress maximal !
C’était la plus impressionnante présentation de toute ma vie ! La salle était immense, plus elle
se remplissait plus je stressais et ça a été l’apothéose quand ils m’ont installé le micro
destiné à enregistrer ma présentation pour le Virtual Meeting. Mais quand est venu mon
tour, j’ai avant tout pensé à transmettre mon message et à la chance que j’avais de présenter
mes résultats devant toutes ces personnes venues pour m’écouter. Je n’ai donc pas voulu
laisser le stress me gâcher ce moment et j’ai réussi. J’ai profité de chaque minute, j’ai
observé les gens et leurs réactions au fur et à mesure que je faisais défiler les diapos.
Après, pour le moment fatidique des questions, mon grand ami le stress a repointé le bout de
son nez … Il s’agissait déjà de comprendre les questions en anglais ! Mais tout s’est bien
passé, j’étais ravie et mon directeur de thèse aussi. D’ailleurs j’en profite pour le remercier,
car sans lui je n’aurai jamais pu faire tout ça !
La présentation de ses travaux en congrès est vraiment une expérience enrichissante et
surtout très valorisante ! Je trouve cela important de parfois sortir la tête de la paillasse et
de se rendre compte qu’en dehors de notre petite bulle, nos travaux intéressent aussi les
autres ! Le regard extérieur est aussi primordial ! Les questions, les remarques et les
échanges que cela suscite sont souvent très constructifs. D’ailleurs, j’ai recommencé au
congrès des JFN (Journées Francophones de Nutrition) à Marseille en décembre et,
récemment, à Paris au congrès de l’AFERO (Association Française d’Etudes et de Recherches
sur l’Obésité). Prochain congrès, pas avant le mois de juin (encore en Suède, pour cette fois
le congrès Européen sur l’Obésité) et en attendant, retour exclusif à la paillasse et à
l’ordinateur car elle ne va pas se finir et surtout se rédiger toute seule cette thèse !
Lorène Lebrun
(ENSBANA/2012)
11
AgroSup Dijon valorise la biodiversité de l'Asie du Sud-Est dans le laboratoire international
A
Tropical Bioresources & Biotechnology
u moment de l'ouverture du
Vietnam vers le monde occidental
il y a une trentaine d'années,
l'ENSBANA avait été sollicitée
pour parrainer le département agroalimentaire de l'Institut Polytechnique de
Hanoi
(IPH),
première
université
technologique du pays. Depuis, l'aventure a
continué, s'est étendue à d'autres
universités du Vietnam mais aussi aux pays
voisins. Des dizaines d'étudiants asiatiques
et français ont bénéficié de ces liens pour
étudier ou réaliser des stages de part et
d'autre du continent Eurasien. Les années
passant, les anciens ont intégré leurs
entreprises dans le réseau, permettant
d'enrichir les listes de projets industriels et
de stages pour les étudiants d'AgroSup Dijon
et de développer des projets internationaux
de R&D (https://www.linkedin.com/groups/
AgroAsie-FrenchAsian-bicultural-network-in8193292).
Dans les dernières années, comme un
aboutissement à ces liens, un laboratoire
international, appelé Tropical Bioresources &
Biotechnology a été créé entre l'UMR PAM
de Dijon et l'IPH, regroupant également un
réseau d'universités du Cambodge, de
Thaïlande, de Chine, de Malaisie, de
Singapour et de France (http://www.umrpam.fr/relation-internationale/tropicalbioresources-biotechnology.html).
Les projets de ce laboratoire "sans murs"
concernent l'étude des produits fermentés
traditionnels (légumes, céréales, viandes,
poissons) afin d'améliorer leur qualité et leur
hygiène en Asie, mais aussi et surtout, de
s'en inspirer pour créer de nouveaux produits
fermentés en Europe et pour sélectionner
des souches microbiennes capables de
fermenter, de produire des arômes ou
d'autres composés d'intérêts, de dégrader
des facteurs antinutritionnels, etc. A côté de
cet intérêt pour les microbes, le laboratoire
travaille également à la valorisation de
plantes asiatiques et de leurs huiles
essentielles. Des travaux sont menés sur des
super fruits, des légumes ou des fleurs
capable s
d ' appor ter
antio xyd ants ,
antimicrobiens, colorants naturels, arômes et
parfums …
Ce laboratoire est également le lieu de
développement technologique et d'écoles
thématiques sur de la microencapsulation, de
l'extraction ou d'autres technologies. Il
permet en particulier une rencontre entre
l'Asie, région historique de développement de
la fermentation en milieu solide, et la
Plateforme de Prédéveloppement en
Biotechnologie de Dijon, plus important
centre pilote en Europe dans ce domaine.
Enfin, un des objectifs du laboratoire est le
transfert et la valorisation vers des
entreprises en agro-alimentaire, produits
santé ou alimentation animale d'Asie
(actuellement des projets en fermentation du
soja et en aliments enrichis en actifs
végétaux) et d'Europe (légumes et
légumineuses fermentés, antioxydants
végétaux etc). Le laboratoire héberge
également un projet de start-up pour la
valorisation de végétaux par fermentation.
12
A gauche : visite d'une vinaigrerie de litchi à Bac Giang ; au milieu : procédé koji de fermentation en milieu solide du riz pour l'élaboration de la sauce soja ; à droite : le gac
(Momordica cochinchinensis), "fruit du paradis", exceptionnellement riche en certains caroténoïdes.
Contacts :
En France : Yves Waché, yves.wache@agrosupdijon.fr
Au Vietnam : Chu Ky Son, son.chuky@hust.edu.vn
Agenda
Samedi 13 février 2016
Conseil d’Administration de l’association
Remise des diplômes – Gala
Jeudi 25 février 2016
Conférence Alumni
Aliments et santé : quels enjeux pour l’agriculture et l'agroalimentaire ?
31 mai et 1er juin
Colloque : les 1ères Rencontres Francophones sur les Légumineuses
13
Hélène Coulombeix : pour une amélioration de l’hygiène de vie
A
près cinq années passées au sein d'une organisation professionnelle agricole,
Hélène Coulombeix (ENESAD/2005) a créé sa société de formation et
d'animation dédiée à la prévention santé et la qualité de vie au travail. Après
s'être occupée de la santé et de la sécurité des opérateurs applicateurs de
produits phytos, sa société Food&Fourche propose aujourd'hui d'utiliser l'amélioration de
l'hygiène de vie comme levier de performance, de sécurité et de bien-être des salariés.
Alimentation, sommeil, activité physique, gestion du stress, elle met la nutrition et le
végétal au service de la promotion des messages de prévention santé de façon ludique, dans
un esprit de partage, de plaisir et de respect de chacun. Au menu : cours de jardinage antistress, animation d'équipe cuisine durable et anti-gaspillage, formation sécurité, hygiène de
vie et vigilance, atelier horaires décalés, etc.
Pour en savoir plus, vous pouvez commander l'ouvrage d'Hélène "Hygiène de vie et santé au
travail" édité fin février aux éditions AFNOR dont voici la couverture.
Découvrez aussi ses services sur le site internet Food&fourche
Hélène Coulombeix
(ENESAD/2005)
14
E
Vœux du président
n ce début d'année, toute l'équipe d'AgroSup Dijon Alumni se joint à moi pour
vous présenter nos meilleurs vœux pour l'année 2016. Que cette nouvelle année
apporte à chaque Ancien beaucoup de vitalité, de bonne humeur et plein de
projets !
En 2016, votre association va continuer à innover et à proposer toujours plus de services :
d'ici quelques semaines, nous annoncerons notre nouvelle conférence-débat dont le thème
sera " Aliment et santé : quels enjeux pour l'agriculture et l'agro-alimentaire ? ". Un sujet
d'actualité qui permettra de confronter les propositions des filières Agricoles et
Alimentaires aux attentes des consommateurs en matière de santé, avec des intervenants de
dimension nationale voire internationale... à ne pas manquer.
Nous renforçons également nos actions en matière d'emploi et de carrière avec un soutien
spécifique aux diplômés en recherche d'emploi (lors des Journées Emploi) mais surtout avec
une offre " maison " en matière de Coaching qui nous concerne tous, junior ou senior, en
poste ou en recherche. N'hésitez pas à prendre contact avec notre secrétariat pour en
savoir plus. Enfin, ce début d'année est aussi pour moi l'occasion de vous rappeler que notre
association ne vit que par vous et pour vous. Le moyen le plus " simple " de soutenir votre
association est d'adhérer à AgroSup Dijon Alumni : vous trouverez un appel à cotisation cidessous. D'autres implications sont également possibles : transmission d'offres d'emplois,
partage d'expérience, parrainage de jeunes ingénieurs, organisation de rencontres
régionales... Laissez libre-cours à votre créativité pour enrichir notre réseau ! Nous vous
souhaitons à nouveau une très bonne année 2016 et sommes impatients de vous rencontrer !
Amicalement.
Bertrand AUGUSTIN
Président d'AgroSup Dijon Alumni
COTISATION (cochez la case correspondante) :
- tarif normal…………………
50 Euros 
- tarif couple…………………
70 Euros 
- tarif retraité………………
35 Euros 
- tarif demandeur d’emploi
25 Euros 
RÈGLEMENT
 par CARTE BANCAIRE
Depuis le site internet de l’association, après avoir
créé un compte. Le paiement est sécurisé.
www.alumni.agrosupdijon.fr -> ESPACE ADHÉRENT
 par CHÈQUE BANCAIRE OU POSTAL à
- tarif réduit accordé la première année l'ordre de AGROSUP DIJON ALUMNI
à adresser AgroSup Dijon Alumni – Tour Déméter 26
suivant
la sortie de l'école ou en
bd Docteur Petitjean –BP 87999 21079 DIJON
formation complémentaire à la sortie de CEDEX
l’école
8 Euros 
(Joindre justificatif : attestation POLE EMPLOI )
15
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 167 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler