close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ANS LE PLAT SAADANI CHARGE OUYAHIAPage 3

IntégréTéléchargement
ARABIE SAOUDITE
SIX TERRORISTES ABATTUS
Six membres présumés du groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech) ont été tués vendredi dans un échange de tirs avec
les forces de sécurité dans le nord de l'Arabie saoudite, a indiqué le
ministère de l'Intérieur. Les six Saoudiens ont été tués vendredi matin
dans un échange de tirs avec les forces de sécurité qui les pourchassaient dans la région de Haïl, au nord-ouest de Ryadh, après avoir
refusé de se rendre, a précisé le ministère dans un communiqué, cité
par des médias samedi. Les suspects étaient recherchés pour le meurtre fin février du sergent Badr Hamid Sarikh, membre des forces spéciales à Qassim (nord), selon la même source qui précise qu'ils
"s'étaient servis des liens familiaux" avec la victime pour la tuer.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
05:42 12:58 16:19
18:52 20:10
8ÈME ANNÉE - N° 2141 - DIMANCHE 13 MARS 2016 - PRIX 15 DA.
IL A CRITIQUÉ LA FRANCE ET D'AUTRES ALLIÉS DE L'AMÉRIQUE
OBAMA MET LES PIEDS DANS LE PLAT
a doctrine Obama" : c'est
le titre de une du magazine The Atlantic, qui
publie dans son dernier
numéro un grand article sur la politique
étrangère du président américain.
L'auteur a passé "plusieurs heures" ces
derniers mois avec Barack Obama, évoquant avec lui quelques-unes des décisions les plus difficiles de sa présidence,
notamment celle de ne pas intervenir en
Syrie en 2013 - un choix dont il se dit "très
fier". Dans ces entretiens, Obama critique
en des termes forts certains alliés des
Etats-Unis. La France et le Royaume-Uni
sont en particulier visés : Obama les qualifie de "passagers clandestins", leur
reprochant d'avoir entraîné l'Amérique
dans l'intervention de 2011 en Libye sans
investir ensuite suffisamment dans la
reconstruction du pays. "C'est devenu
une habitude ces dernières décennies
dans ce genre de circonstances, déclare
le président : des gens qui nous poussent
à agir mais qui ensuite ne sont pas du tout
prêts à s'engager." L'intervention en Libye
"n'a pas marché", affirme sans ambages
Barack Obama. Même si l'opération a été
selon lui bien préparée par les Américains
et a sans doute évité une longue et sanglante guerre civile, "la Libye est une
"L
pagaille". Le locataire de la MaisonBlanche estime que le Premier ministre
David Cameron a vite cessé de prêter
attention à la Libye, étant "distrait par une
série d'autres sujets". Quant à la France,
il note que "Sarkozy voulait claironner son
rôle dans la campagne aérienne, en dépit
du fait que nous avions détruit toutes les
défenses aériennes et fourni à peu près
toute l'infrastructure." Barack Obama
rudoie également l'Arabie Saoudite, qui
doit à ses yeux apprendre à "partager" sa
région avec l'Iran. La rivalité entre les
deux pays "a contribué à alimenter les
guerres par alliés interposés et le chaos
en Syrie, en Irak et au Yémen." Il s'est
également plaint auprès d'amis et de
conseillers, de ces alliés au Moyen-Orient
"qui cherchent à exploiter la 'puissance'
américaine pour leurs propres visées
étroites et sectaires", écrit le magazine.
" Photographiste " engagé
DÉCÈS DE CLAUDE BAILLARGEON
e graphiste Claude
Baillargeon vient de
mourir à 67 ans. Cet
autodidacte était l'une
des figures les plus
engagées du graphisme
français, et un adversaire résolu de la publicité. " Dans une agence
de pub, un graphiste est
un vendeur avec un
crayon. Tout ce qu'il produit est le produit d'études de marché, estimaitil. Les enquêtes d'opinion ont un contrôle
absolu de la création et
du singulier, de l'information. Nous ne sommes
plus à l'époque où
Savignac pouvait encore
faire des affiches avec sa
liberté de pensée. "
Contre cette communication commerciale, ce
campagnard rousseauiste, qui se considérait comme un artiste préférant la rue à la galerie,
débute par la typographie, puis devient affichiste à partir des années
1973-1974 : " J'ai d'abord
fait des affiches pour le
petit théâtre Mouffetard.
Puis, très vite, des affiches politiques. J'habitais
L
le 5e arrondissement et
je suis entré en contact
avec les étudiants du
Parti socialiste, rue
d'Ulm. Ils sont venus me
voir pour une affiche. On
l'a faite dans la nuit ; le
lendemain elle était collée
dans tout le 5e arrondissement. Voilà comment
ça a commencé, dans le
cadre de l'Union de la
gauche ", raconte-t-il dans
le catalogue (Fage éditions) de l'exposition "
Internationales graphiques
", aux Invalides à Paris,
qui présente en ce
moment une partie de
son travail. Baillargeon
a donc conçu nombre
d'images pour le Parti
communiste et pour le
Parti socialiste, mais
aussi pour la culture et
les mouvements associatifs. On retrouve
dans ses œuvres des
influences du mouvement Dada, du
Bauhaus, dont il est
devenu " fou " à l'âge
de vingt ans, et du surréalisme polonais. Les
thèmes que Baillargeon
traitait par des photomontages tragi-comiques sont toujours
actuels : la civilisation de
la bagnole, la pollution, la
souffrance au travail, la
précarité, la marginalisation des artistes... " Dans
notre société de consommation, expliquait-il, le
progrès est avant tout un
argument commercial. Là
réside l'impasse, et la
confusion terrible d'un
"progrès" qui n'en est pas
un. " Télérama lui avait
consacré un article à l'occasion d'une rétrospective en 2015.
Le président porte par ailleurs un jugement sévère sur l'establishment américain. "Il y a une feuille de route à
Washington que les présidents sont supposés suivre", explique-t-il, ajoutant plus
loin : Cette feuille de route prescrit des
réponses à divers événements, lesquelles
tendent à être des réponses militaires.
(…) Mais cette feuille de route peut parfois être un piège qui mène à de mauvaises décisions." Même s'il exprime des
regrets, le président, dans sa dernière
année de mandat, défend vigoureusement sa politique étrangère. Répondant à
ses détracteurs qui estiment qu'il n'a pas
assez fait pour contrer l'agression de
Vladimir Poutine en Ukraine, il affirme que
celle-ci est un intérêt vital pour la Russie
mais pas pour les Etats-Unis. Par conséquent la Russie sera toujours en mesure
d'avoir le dessus sur ce terrain. Il rejette
aussi l'idée qu'il n'aurait pas été assez
ferme face à la poussée de Pékin en mer
de Chine méridionale. Obama se décrit à
la fois comme "un réaliste, parce que je
pense que nous ne pouvons pas, à tout
moment, soulager toute la misère du
monde" et comme "un idéaliste, parce
que je pense que nous devons promouvoir des valeurs, telles que la démocratie
et les droits de l'homme".
GRAVE AFFAIRE DE TRAFIC,
FAUX ET USAGE DE FAUX À L'APC
ENCORE UN SCANDALE
À MOSTAGANEM
Par Ali Oussi
A Mostaganem, semble-t-il, tous les
coups sont permis, quand l'intérêt personnel prime sur l'intérêt public. Et ce
n'est certainement pas l'élu délégué
incriminé qui oserait prétendre le
contraire. Celui-ci, afin de permettre à
son rejeton de postuler au concours
d'accès à une formation paramédicale,
n'a pas hésité à falsifier son extrait de
naissance, car il était trop jeune d'une
année pour pouvoir postuler. L'élu délégué, en question, loin de s'arrêter en
si… mauvais chemin, a également revu
cette même date de naissance au
niveau du certificat de résidence de ce
même enfant. Loin de se laisser
démonter pour " si peu ", le P-APC est
resté de marbre, en dépit de la gravité
des faits, du fait, croit-on savoir, que
l'élu délégué en question aurait changé
ENCORE UN SCANDALE À MOSTAGANEM
DES MISSILES ANTIAÉRIENS
" STINGER " RÉCUPÉRÉS SUR LES
TERRORISTES ÉLIMINÉS À EL OUED
VASTE COMPLOT
CONTRE
L'ALGÉRIE
Des Lecteurs
Page 24
Quotidien national d’information
Dans un grand article de The Atlantic
consacré à la "doctrine Obama", le
président américain évoque des
choix difficiles et critique des alliés
qui se comportent comme des
"passagers clandestins". La France
et le Royaume-Uni sont notamment
épinglés pour leur rôle en Libye.
GRAVE AFFAIRE DE TRAFIC, FAUX ET USAGE DE FAUX À L'APC
tout le logiciel de l'Etat civil afin de
mener à " bien " ses bas desseins. La
police, fort heureusement, s'est saisie
de ce dossier, et auditionné le concerné
en attendant que l'affaire aboutisse et
que ce faussaire, qui n'a même pas fait
l'objet d'une suspension conservatoire,
soit dûment châtié. L'attention du wali
est attirée afin qu'il se penche sur cette
gravissime affaire, d'autant que la
femme de cet élu délégué, a elle aussi
été prise la main dans le sac.
Responsable de l'école paramédicale
où elle voulait faire rentrer son fils, elle
lui a, quant à elle, refait les notes de
son bac afin qu'il puisse concourir.
Démasquée, elle a été licenciée de son
poste, tandis que son mari, lui, coule
toujours des jours heureux au sein
d'une APC qu'il semble prendre pour
une propriété privée. Le dossier reste à
suivre. Forcément…
A.O.
Mieux vaut en rire
TRIBUNE
Page 2
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2141 - DIMANCHE 13 MARS 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
IL A APPELÉ À RENDRE JUSTICE AUX MILLIERS DE CADRES
ABUSIVEMENT INCARCÉRÉS DURANT LES ANNÉES 90
SAADANI CHARGE OUYAHIA
Page 3
LA LIGUE ARABE DÉCIDE DE CLASSER LE HEZBOLLAH
" ORGANISATION TERRORISTE "
IGNOBLE IGNOMINIE
Faut-il quitter la Ligue arabe ? Le peuple algérien qui respecte les pays arabes a développé la langue arabe
et transmis les valeurs de l'islam jusqu'en Espagne il y'a 14 siècles. Un peuple qui s'est libéré du colonialisme
Français de 132 ans, n'a rien à attendre de la Ligue Arabe et particulièrement de l'Arabie Saoudite qui prend
la tête de la coalition pour attaquer ses propres voisins. Au lieu d'instaurer la paix et la culture de bon voisinage,
les Saoudiens enfoncent le clou. " Ne touchez pas à l'Algérie ", dit le peuple.
Lire en Page 3
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Dimanche 13 mars 2016
Des missiles antiaériens " Stinger " récupérés
sur les terroristes éliminés à El Oued
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
VASTE COMPLOT
CONTRE L'ALGÉRIE
Pour qui se souvient que l'exUnion soviétique avait perdu
son engagement militaire en
Afghanistan lorsque les
Américains avaient fourni ce
type de missiles aux
terroristes d'Al-Qaïda, on
mesure toute l'ampleur de la
gravité des menaces qui
pèsent sur notre pays.
Par Kamel Zaïdi
Algérie, dont les positions
courageuses dérangent les
tenants de l'ordre mondial,
semble bel et bien avoir été
prise pour cible, immédiatement après
(ou en parallèle) avec la Syrie. En
témoignent les prises quotidiennes
qu'opèrent les vaillants éléments de
l'ANP. Des arsenaux de guerre tentent
chaque jour de franchir les frontières
avec, pour objectif évident, mener des
opérations, semer le chaos et le doute,
organiser des attentats, et tenter de
s'allier avec les rares poches terroristes
qui activent encore dans certains
maquis du nord du pays. La dernière
prise opérée par les troupes de l'ANP,
dans la région d'El-Oued, appréhendée
sous cet angle de vue, a de quoi donner froid dans le dos. En effet, le
Ministère de la Défense Nationale
(MDN) a révélé que des missiles antiaériens ont été récupérés à la suite de l'élimi-
L'
É ditorial
nation de trois dangereux terroristes
hier soir dans la région de Guemmar
(wilaya d'El-Oued). Dans son communiqué mis en ligne mis en ligne sur son
site web, le MDN précise que " dans le
cadre de la lutte antiterroriste et grâce
à la permanente vigilance, un détachement combiné de l'ANP a neutralisé, le
10 mars 2016 à 21:00 à Guemar,
wilaya d'El Oued/4°RM, trois) dangereux terroristes ". Selon la même
source, il s'agit du A. Kamel dit
Abderahmane qui a rallié, en 1994, les
groupes terroristes au sud-est du pays,
C. Thamer dit El Abbes et A. Abdelhak.
Le MDN annonce qu'au cours de cette
opération de qualité, les éléments de
l'ANP ont récupéré 6 systèmes de missiles anti-aériens " stinger ", 20 pistolets mitrailleurs de type kalachnikov,
trois lance-roquettes RPG-7, deux
fusils mitrailleurs RPK, deux fusils à
lunettes, deux pistolets automatiques,
16 roquettes pour RPG-7, 4 grenades,
deux ceintures explosives, 383balles
de différents calibres, 97 chargeurs de
munitions, un véhicule tout-terrain,
deux paires de jumelles, deux appareils
GPS, des téléphones portables et d'autres objets ".
Cette opération de qualité, qui rassure
sur les compétences avérées des troupes de l'ANP, n'en renseigne pas moins
sur l'acharnement que mettent les
ennemis de l'Algérie à tenter de la
déstabiliser. La vigilance et la prudence
doivent donc être de mise. Aujourd'hui
plus que jamais.
K. Z.
Saoudite et le Qatar, qui n'ont jamais fait secret de leur aide
apportée aux terroristes comme lesquels se bat le président
Bachar al-Assad, n'ont en revanche jamais pardonné au
Par Mohamed Abdoun
Hezbollah de s'en être mêlé. D'avoir volé au secours d'un alAssad que Ryad pensait aux abois. Premières représailles :
L'entité sioniste en avait rêvé. Juste rêvé. La Ligue arabe, qui
l'aide militaire et sécuritaire saoudienne de 3 milliards de doln'a, au reste, gardé d'arabe que le nom, l'a bel et bien fait. Le
Hozebollah, déjà pris pour cible par les monarchies du Golf, a été décrété " entité lars a été gelée par Ryad sans autre forme de procès, ni aucune explication.
terroriste " par cette guilde éculée, anachronique et dont le fonctionnement antidé- Quelques jours plus tard, cette organisation était décrétée terroristes par les
mocratique a de quoi faire pâlir de jalousie une dictature comme celle de l'Arabie monarchies du Golfe. L'escalade ne pouvait que se poursuivre, sachant que la
ligue arabe est aux ordres de ces monarchies et
Saoudite. Mais qu'est-ce qui a bien pu motiver une
d'une Egypte qui a imposé à sa tête, à peine venpareille vilenie envers un mouvement héroïque, pleinement engagé dans la défense du Liban contre les
" Désormais, le point de non retour a été franchi. Il dredi passé, un ancien chef de la diplomatie sous
le " pestiféré " Moubarak. Gravissime, irréversible,
multiples, criminelles et scandaleuses agressions
représente le comble de l'ignominie. Il condamne
mais somme toute attendue, étant donné que la
sionistes ? Il faut dire que son statut d'organisation
de facto le peuple libanais, puisque c'est lui qui a
Ligue arabe avait déjà pêché en allant plus loin que
chiite ne suffit pas à tout expliquer. Lors de la dervoté pour le Hezbollah, et qui en a fait son
la musique (pardon, le complot), en excluant la
nière agression sioniste contre le Liban, j'avais eu
représentant. Condamner le Hezbollah, c'est
Syrie de ses rangs, alors qu'aujourd'hui même
l'heur de me rendre au Liban, de monter jusqu'aux
condamner aussi le peuple libanais. Mais c'est
l'ONU et les Etats-Unis d'Amériques reconnaissent
lignes de front et de constater de visu que des sunnites, des chrétiens et même des communistes
surtout condamner la Ligue arabe elle-même. Cette Damas et acceptent de traiter avec elle.
Désormais, le point de non retour a été franchi. Il
avaient intégré les rangs du Hezbollah en vue de
décision la place en marge des peuples qu'elle
représente le comble de l'ignominie. Il condamne
défendre leur pays contre cette lâche et indigne
prétend représenter, et qui ne peuvent en aucune
de facto le peuple libanais, puisque c'est lui qui a
agression. Les monarchies du Golf, qui se savent "
manière cautionner une pareille traitrise, qui doit
voté pour le Hezbollah, et qui en a fait son reprébourrées de défauts ", privant les femmes des plus
mettre aux anges l'entité sioniste ".
sentant. Condamner le Hezbollah, c'est condaminfimes droits, rejetant la démocratie comme si elle
ner aussi le peuple libanais. Mais c'est surtout
était " la yadjouz ", finançant et armant le terrorisme,
tout en lui fournissant ses références idéologiques, ont toujours fait le dos rond, condamner la Ligue arabe elle-même. Cette décision la place en marge des peuprofil bas, histoire de ne pas se faire remarquer. Elles tentaient aussi de vivre en ples qu'elle prétend représenter, et qui ne peuvent en aucune manière cautionner
bonne intelligence avec les organisations chiite, comme le sont le Hezbollah ou une pareille traitrise, qui doit mettre aux anges l'entité sioniste. Je salue au pasbien le Hamas palestinien, ainsi que le régime irakien, également inspiré par cette sage la position courageuse, très digne, et parfaitement bien mesurée, de mon
doctrine musulmane. Les choses donnent l'air d'avoir définitivement basculé pas pays, l'Algérie. Je termine pour dire que lorsque la bourrasque sera passée (car
seulement lorsque l'Arabie Saoudite, se sentant pousser des ailes, a cru pouvoir nous sommes bel et bien visés, étant donné que nous avons toujours refusé de
agir de manière impérialiste, et dicter ses lois et ses choix à l'ensemble de ses voi- nous coucher), l'Algérie devra sérieusement envisager de claquer la porte de cette
sins et de ses pairs. Non, le Rubicon a été franchi lorsque le Hezbollah a décidé déshonorante Ligue arabe si, chemin faisant, cette dernière ne revient pas vers le
d'intervenir de manière directe dans le conflit syrien afin de protéger certains édifi- droit chemin, n'adopte pas un comportement interne démocratique, et plus proches
ces chiites, revêtant pour lui une préciosité absolument incommensurable. L'Arabie des desiderata des peuples qu'elle ose prétendre représenter…
M. A.
HONTE !
2
Dimanche 13 mars 2016
Sept rebelles houthis
échangés contre un
caporal saoudien
- A ton avis, pourquoi est-ce que l'Autorité
palestinienne a violemment refusé que
Téhéran aide financièrement les familles
des résistants palestiniens assassinés par
l'entité sioniste ?
- Officiellement, elle prétend qu'il s'agirait d'une ingérence dans les affaires souvenaines de cette ententité.
- Car, tu penses sérieusement qu'elle jouit
encore d'une quelconque souveraineté
depuis que l'écrasante majorité de la
Cisjordanie a été colonisée, et que
Mahmoud Abbas, sans mandat depuis des
années, n'ose toujours pas convoquer une
élection présidentielle ?
- C'est quand même une raison pour que
l'Iran s'ingérât dans les affaires de ce qui
reste de cette autorité.
- Est-ce que tu sais qu'à l'exception de
l'Algérie, aucun pays arabe et musulman
ne paie ses cotosations à l'Autorité ?
- Même pas les riches monarchies du
Golfe ?
- Même pas.
- Ayhouh !
- Est-ce que tu sais aussi que l'info relative
à la levée de bouclier palestinienne contre
l'aide iranienne, j'en ai pris connaissance
dans la presse sioniste, qui en jubulait
d'ailleurs, traitant au passage de terroristes les martyrs palestiniens ?
- Que dois-je en déduire ?
- Que l'Autorité joue à fond le jeu des sionistes.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
h_abdoun@yahoo
mo
:
se
Une seule adres
ept rebelles
houthis ont
été libérés en
échange d'un caporal saoudien, prisonnier au Yémen, à
la faveur d'une
accalmie décidée à
la
frontière,
a
annoncé mercredi la
coalition militaire
arabe conduite par
l'Arabie saoudite qui intervient depuis un an au Yémen.
" Le prisonnier saoudien, le caporal Jaber Assad alKaabi, a été récupéré et sept Yéménites, capturés sur le
théâtre des opérations proche des frontières sud de
l'Arabie saoudite, ont été remis " à la partie yéménite, a
précisé la coalition dans un communiqué, cité par des
médias. Selon le communiqué, cité par l'agence officielle
saoudienne SPA, cet échange a eu lieu à la suite d'une
démarche de dignitaires et de chefs de tribus du Yémen
visant à " instaurer le calme à la frontière entre l'Arabie
saoudite et le Yémen en vue de distribuer de l'aide
humanitaire dans les villages yéménites proches du
théâtre des opérations ". Le commandement de la coalition a indiqué avoir répondu favorablement à cette
démarche et envoyé de l'aide humanitaire au Yémen à
travers le poste frontalier d'Alb. Auparavant, les rebelles houthis du Yémen ont dépêché une délégation en
Arabie saoudite pour négocier une trêve à la frontière
entre les deux pays, théâtre de fréquents incidents
armés depuis près d'un an. Ces pourparlers, inédits
depuis le début des opérations militaires saoudiennes,
interviennent au moment où l'ONU tente, en vain
jusqu'ici, de relancer les pourparlers de paix interyéménites, en panne depuis une première session organisée en
Suisse du 15 au 20 décembre.
S
" L'attaque dirigée par les
autorités marocaines contre le
Secrétaire général des Nations
unies, Ban Ki-moon, est un signe
de l'affolement de Rabat qui
s'emploie depuis des années à
saper les efforts de l'ONU pour le
règlement du conflit au Sahara
occidental ", Mohamed Sidati,
ministre sahraoui délégué pour
l'Europe.
C'est on ne peut plus vrai !
" Je salue le rôle pionnier de
l'Algérie en Afrique en matière de
formation des cadres et de lutte
contre l'extrémisme et le
terrorisme ", Cheikh Hussein
Hassan Abkar, président du Haut
conseil islamique au Tchad.
Voilà bien une reconnaissance
très largement méritée. Et
chèrement payée, surtout !
Les mauvais résultats de Djezzy emportent Ghada Gebara
S
elon le site d'informations Tout sur
l'Algérie (TSA), Ghada Gebara, n'est
plus la directrice générale de l'opérateur
de téléphonie mobile Djezzy. Dans un communiqué publié le 9 mars 2016, la filiale de
VimpelCom a annoncé le transfert de son
ancienne patronne vers la maison-mère. Ghada
Gebara quitte la société moins d'un an après
avoir remplacé Philippe Thomé à qui elle a
officiellement succédé le 17 juin 2015. TSA
révèle qu'en plus des tensions avec Vincenzo
Nesci, le président exécutif de Djezzy, ce départ
résulte également des mauvais résultats financiers de l'entreprise pour 2015. Le 17 février
2016, Djezzy a publié ses chiffres financiers
pour 2015. Il ressort une chute continue des
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
revenus de l'entreprise depuis 2013. En 2015,
Djezzy a réalisé un chiffre d'affaires de 1,259
milliard de dollars. Soit une baisse de 25%
comparé au chiffre d'affaires de 2014 qui était
de 1,678 milliard de dollars. Même du côté de
l'investissement, la compagnie a enregistré un
recul de 38% comparé à 2014. Le Capital opérationnel (Capex) qui était de 31,2 milliards de
dinars tunisiens (près de 15 milliards de dollars) a régressé à 19,5 milliards de dinars (environ 9,5 milliards de dollars). Le nombre
d'abonnés lui aussi s'est rétracté. La société a
perdu 700 000 abonnés et s'est stabilisée à 17
millions de consommateurs.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Annonces classées
OFFRES D'EMPLOI :
Ecole privée Beni Messous recrute
éducatrice, femme de ménage, cuisinière, orthophoniste, psychologue,
prof de français.
Tel :
0561 64.77.00
0561 64.77.47
Société française en assurance recrute
des téléconseillères parfaitement francophones pour des postes à mi-temps
et temps plein salaire très intéressant
entre 30 000 et 50 000DA à temps partiel dans un cadre agréable avec une
équipe jeune et motivée.
Si vous correspondez au profil,
envoyez vos CV à l'adresse suivante :
cv531@orange.fr
JH 52 ans. LEADER en son domaine,
célibataire, Bonne Présentation, avec
Diplôme + 18 années d'expérience
Professionnelle en Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage
Quincaillerie, Démarches prospection, Préconisation, Gérance
Distribution Magasins Catering
DOCUMENTATION
Offre ses services
Tél : 0553 80 50 48 Béjaia
É-mail: gosto06@yahoo.fr
H 40 ans marié sérieux cherche emploi
comme agent de sécurité, tourneur ou
équivalent et accepte mêmes déplacements avec hébergement.
Tel : 0552 19.90.14
Cherche aide-patissière
(francophone)
Tel : 021 90.94.75 - 0556 05.80.03
JH cherche emploi comme gestionnaire, administratif gestion de stock,
gestion person.chargé moyen généraux.
Tel : 0660 48.32.98
Restaurant Dély Ibrahim cherche serveur, aide-cuisinier, barman, plongeur,
femme de ménage,
hébergement
assuré.
Tel : 0550 46.68.86 / 0550 13.94.33
JH 30 ans chef de rang, diplôme en
restauration en 2007, 7 ans d'exp.en
gastronomie cherche emploi.
Tel : 079773.50.21
Cherche commerciaux H/F pour ste
imp-exp. située à Eucalyptus.
Envoyez CV au : rektek@live.fr
JH possède véhicule cherche poste de
travail en qualité d'agent de sécurité ou
chauffeur.
Tel : 0776 66.71.14-0770 48.65.38
Entreprise de travaux de bâtiment à
Tizi Ouzou recrute pour la gestion de
ses projets un ingénieur ou un DEUA
en génie civil expérimenté 5 ans au
minimum.
Faxer CV au 026 20.44.92
Cherche femme de ménage tous les
jours de dimanche à jeudi à
Bouzaréah.
Tel : 0555 83.94.93
Imp.à Tizi Ouzou recrute 2 conducteurs offset Kord (Roland+Gestenter)
et Sormz- 1 platiniste, 1 massicotier,
infographe (femme).
Tel :
0550 48.20.01
0560 91.76.87
Pâtisserie à Kouba cherche jeunes
(H/F) polyvalent, ménage et vaisselle
et apprentie.
Tel : 0554 66.61.82
Labo dentaire recrute JH, JF age 25 et
35 ans habite Alger et env.
Tel : 0797 19.24.95
Recrute ouvrier atelier, chauffeur
30-45 ans Alger.
Envoyez CV fax : 021 33.33.49
Ste étrangère sise à Mohammadia
Alger cherche aide-comptable, expérience professionnelle 1 année minimu
libre de tout engagement.
Email : recherche_peronnel@yahoo.fr
DEMANDE D'EMPLOI :
J.H.54 ans, célibataire, Bonne
présentation, TS.Gestion Approv,
Stocks PR/MC Outillage Quincaillerie
Démarches prospection, Préconisation,
Gérance, Distribution, Magasins,
Catering
Offre ses services
Tel : 0669 06 43 68
Email : bejaia060@yahoo.fr
JH 26 ans cherche emploi comme
chauffeur ou agent de sécurité.
Tel : 0560 09.76.14
Cherche emploi resp. moyens
généraux.
Tel : 0777 96.77.49
JH
cherche
empoi
chauffeur.
Tel : 0551 27.00.37
comme
JH 37 ans cherche emploi comme
chauffeur coursier chez ste étatique ou
privée tte proposition.
Tel : 0551 43.77.91
Documentation mailing domiciliation
représentation travaux d'opportunités
d'appoint consulting. Collaboration
Tel : 0779 18 21 06
É-mail : boy060dz@yahoo.fr
JH 30 ans DES (bac+4) en science
biologiques option microbiologie 2
ans d'exp. comme chimiste cherche
emploi
Tel : 0557 26.02.78
JH 30 ans cherche emploi comme
chauffeur léger
Tel : 0662 05.64.02
Retraité ancien comptable prend en
charge la gestion de stocks titulaire
CAP aide-comptable et libre de suite.
Tel : 0553 63.60.46
Comptable cherche emploi tenue
comptabilité décl. fisc. bilan.
Tel : 0697 70.31.15
TS en bâtiment conducteur de travaux
coordinateur 19 ans d'exp. cherche
emploi dans le domaine.
Tel : 0550 53.01.82
PENSION
Pour vos vacances, à BEJAIA il
vous est proposé. Hébergement, pension, location, à la journée ou à la
semaine, un magnifique appartement
quartier résidentiel, bien équipé toutes
commodités, dont, 2 paraboles, TV,
eau courante, salle de bain, sanitaires,
cuisine, sanitaires, climatisation.,
machine à laver, parking si véhicules,
Téléfax
TEL : 0669 06 43 68 sms
É-mail : bejaia060@yahoo.fr
CADRE octagenaire offre Pension à
Jh ou couple
Preference corps medical
Nourri, logé, Contre. Gardiennage à
Alger-Centre
Tel : 0799. 09 32 96
COURS ET LEÇONS :
ELTC English School lance cours en
anglais de communication nouv. session 26 sept.
Tel : 0781 65.18.29-0549 53.92.93
boulevard Bougara, à proximité de
l'embassade de Russie, El Biar
IMA offre plus de 20 formations dans
les domaines de l'informatique, infographie, site, Web, 3D, électronique,
maintenance, électricité, télésurveillance, réseaux et autre.
Tel :
021 27.59.36/73
0551 95.90.00
SBL
English
School
votre
partenaire
pour
améliorer
votre anglais lance nouv. promo
26 septembre
SBL Alger Grande Poste
021 74.20.58 - 0550 86.47.84
SBL Rouïba cité EPLF en face Coca
Cola
021 81.55.36 - 0560 38.64.33
SBL Boumerdès coop. 11 Déc. en face
pâtisserie Mezghena
Tel : 024 91.41.95 - 0550 10.14.76
Le centre de formation Pro-Advances
donne cours de langues étrangères
(général et technique) français,
anglais, espagnol, allemand et italien
de l'initiation au perfectionnement
pour cadres, universitaires et enfant,
en groupe ou en cours particuliers,
méthodes audiovisuelles, large choix
horaire. Toefel, FCE, bac, BEM.
Inscription Pro-Advances 136, bd
Krim Belkacem, Télémly (près de
l'école de Beaux-Arts)
Tel : 021 23.06.53 - 0560 42.34.52
Anglais à domicile pour scolaires,
cadres et hommes d'affaires, écrit et
parlé toutes LV1 et LV2
Tel : 0663 75.65.69
Nous lançons prochainement une formation dans la fabrication des produits
détergents.
Pour informations :
0558 58.28.71
GEOMETRIE
ET ARITHMETIQUE
- Classe de 5ème de G.COGNAC
et L. TIBERGGE ed Masson 1950
- LETTRES PERSANES
de MONTESQUIEU éd Bordas
- GERMINAL de Emile ZOLA
- Classique Larousse
- CONTES et LEGENDES
d'ESPAGNE de M..Soupex éd
Fernand Nathan 1910
- VITA é CIVILTA ITALIA
de A.Fiorato et R.Sapien
- LE VIEUX QUARTIER de Avery
Cormen l'auteur de Kramer contre
Kramer éd J'AI LU 1980
- LE CID de Corneille, Tragicomique
1937
- LE LOUP-GAROU de Boris
Vian 1970
- L' IMPURE de Guy des Cars 1974
éd j'ai lu
- Edgar ALLAN œuvres Histoires
Extraordinaires traduit par Charles
Beaudelaire
- Édito service Geneve
- LE BRONZE de Maxime Helene
- Bibliothèque des merveilles 1890
Hachette
- POEMES de SI MOHAND ou
MHAND 1960 éd minuit
SERVICES
Réparation et installation de climatisation, frigo (chaud, froid, électricité).
Tel : 0661 75 39 31
Demander Mohamed
Réparation TV + Plasma à domicile
Lyes tech. Sonacat.
Tel : 0561 27.11.30
Traiteur El Quona : vous propose (ste
ou part) une gamme de plats repas cité
Douzi 03, n° 365 BEZ. email : quonatraiteur@hotmail.fr
Tel : 0775 64.07.87
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
É-mail : bougie600@yahoo.fr
Tél :
0553/ 80 50 48
TERRAIN :
Vends lots de terrain à partir de 200m²
à kara Mustapha, wilaya de
Boumerdes, avec acte, livret foncier
8000DA/m².
Tel : 0550 27.11.00
Essalam immobilier vend à Ain Taya
140m² et 175m² avec acte et livret foncier.
Tel : 021 87.50.62 - 0661 42.68.63
Loue terrain à Tizi Ouzou environs
Tamda entièrement aménagé et cloturé
superficie totale 1 hectare accès sur la
route principale toutes commodités
pour toutes activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend terrain 21 ares avec maison Ain
Naadja à la cité de Safsafa.
Tel : 0550 70.64.41
Vend terrain à Réghaia 63000m².
Tel : 0561 73.06.57
Béni Ksila : vend un terrain plat,
sup.2840m², vue sur mer à 30m de la
22
route avec une route carrossable pour
toutes gamme de véhicule, avec toutes
commodité, possibilité de vendre en
lots, idéal pour habitation ou investissement, avec certificat non conserné
par la ZET et acte notarié, Prix :
28000DA/m².
Tel : 026 20.07.77 - 0550 32.82.53
Vend un terrain, sup.02x5000m², surface bâtie 2100m², composé d'une
usine, salle de sport, bloc administratif, hauteur de 09m en charpente
métallique, panneaux sandwich, dans
la zone industrielle avec 02 livrets foncier, offert 87000U, Prix :
100000U/ferme.
Tel : 0550 78.38.14 - 021 93.54.42
Vend un terrain sup.5000m², pour
hôtel, avec cahier de charge, avec acte
et livret foncier au niveau de complexe
touristique, Prix : 13U/m².
Tel : 021 95.73.79 - 0665 16.33.87
Haouche El Mekhfi vend des
terrain, Prix : 04U/m².
Tel : 0771 20.91.77 / 0551 08.36.38
APPARTEMENTS :
Oran, Dar El Hayat, Bte A : vend un
F4, 11e étage, avec csdb, véranda,
dans un état normal, immeuble propre,
deux façades, avec belle vue, bon voisinage, avec ascenseur neuf pas encore
opérationnel.
Tel :
0791 54 15 93
0550 80 78 55
Vend un F3, Birkhadem, 2eme étage
sup.69m², avec garage, dans une nouvelle résidence clôturée, avec acte et
certificat de conformité, prix : 1350U
Tel : 0559 35.63.71 -0550 62.45.60
Tipaza, Khemisti ville : vend un F2,
1er étage, proche de toutes commodités, possibilité crédit bancaire, avec
acte et livret foncier, prix : 590U.
Tel :
0561 45 90 94
0771 22 69 61
Tizi ouzou centre, loue un F3 fini et
meublé top, 2eme étage, sup.78m²,
deux façades, très bien situés, avec
parking, toutes commodités, sans visà-vis libre de suite, Prix :
65000DA/mois
Tel : 026 21.77.29
Blida, Soumaa : vend un F3, 2eme
étage, sup.68m², état propre, bien aménage, toutes commodités, immeuble
de 4 étage, avec acte et livret foncier,
accepte promesse de vente avec
apport, libre fin d'année, Prix :
750U/ferme
Visite uniquement les samedi.
Tel : 0668 01.29.44 -0561 13.04.45
Bou-Ismail batigec : vend un F4 2eme
étage, neuf sup.108m², toutes commodités, chauffage central, interphone,
caméra de surveillance, dans une cité
clôturée avec parking pour stationnement, avec acte et livret foncier, Prix :
2000U/Nég.
Tel :
0796 93.23.04
0550 22.59.57
VILLAS :
Vend villa à El Mouradia 415m²
Tel : 0555 15.69.71
H'mer El Ain centre, à 600m de l'axe
Blida - Hadjout : vend un niveau de
villa, rdc, sup.96m², composé d'un
salon spacieux, grand hall, une chambre, cuisine, salle à manger, sdb,
débarras, jardin de 86m², avec gaz,
électricité, eau, quartier calme, bo,
voisinage, prix : 800U
Tel : 024 32.13.23 / 0550 54.74.63
Dimanche 13 mars 2016
Chinois Plage : loue une maison en F6,
160/280m², composée de 05 grandes
chambres, salon, cuisine, sdb et wc
séparés, avec garage pour un véhicule,
grande cour, jardin avec arbre fruitier,
sur la montagne, vue sur mer, prix :
03U/ois.
Tel : 0550 58.44.69
0778 65.77.60
Vend à Beni Taou Blida villa R+1 230
m² acte commodités nécessaires prix
négociable après-visite.
Tel : 0776 25.85.42
LOCAUX :
Vends local commercial à Tizi Ouzou
lotissement Bouzar Krim Belkacem
superficie de 60 m² très bien aménagé
en bureau convient pour toutes
activités.
Tel : 0550 37.13.08
Vend des locaux commerciaux,
en rdc, sup.1000m², fini et libre de
suite, toutes commodités, situé sur
l'axe principal, idéals pour grande
surface, assurances, magasin de
grande marque, show room ou autre,
prix : 30U/m²
Tel :
034 22.31.72
034 12.46.29
Ouled Aich, cité 360 logt : vend un
local, sup.24m², avec wc, pour taxiphone, bureaux, pâtisserie, libre de
suite, avec acte, prix : 320U/Nég.
Tel : 0662 12.01.08 / 0551 54.00.76
PROSPECTION :
Cherche
achat
d'appartements,
à Béjaia.
Tel : 034 22.13.28 - 0772 30.35.65
Cherche partenariat pour exploit, un
terrain industriel de 9000m², en plein
centre de la zone industrielle d'El
Kseur, Béjaia.
Tel : 0771 40.32.29 -0553 13.01.78
Cherche pour client sérieux, achat
d'une ferme agricole ou terrain de 02 à
05 hectares, dans la wilaya de Tipasa,
Blida, avec acte de propriété.
Tel : 024 32.13.23 - 0550 54.74.63
Cherche pour client sérieux en attente,
achat d'un terrain agricole, sup. de 02
à 04 hectars, sur bord de route.
Tel : 024 49.11.94 - 0770 99.14.30
AVIS DIVERS
Cède 2 Machines à TRICOTER Etat
neuf, jamais servi, sous emballage
TOYOTA 747 et PASSAP
Tel : 0553 80 50 48
Email : bougie600@yahoo.fr
SALUT pour des considérations
purement personnelles, je désire céder
les ouvrages suivants à Quiconque
m'écrira par émail
Tél : + 213 669 06 43 68
É-mail :
multigest@yahoo.fr
bougie06000@hotmail.com
Lecteur assidu de la presse, tant nationale qu'étrangère, dispose de
nombreux périodiques, quotidiens,
hebdo.
Et autres magazines. Depuis 1950 à ce
jour.
Soit une colossale collection,
une montagne de papiers, d'infos
générales, scientifiques, culturelles, à
qui saura s'en servir étudie toute proposition.
Tél : 0779 18 21 06
É-mail : bougie06000@hotmail.com
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Pour vos annonces nous vous offrons
Les meilleurs prix
Contactez-nous sur Tel/Fax : 021.71.67.60
Tel/Fax : 021.71.65.74
E.Mail : Redactionlecteurs@yahoo.fr
Des prix étudiés pour les notaires et huissiers
Anniversaires fêtes Décès condoléances
Demandes et offres d'emplois
Avec nous c'est gratuit
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
Dimanche 13 mars 2016
Il a appelé à rendre justice aux milliers de cadres abusivement incarcérés
durant les années 90
Saadani charge Ouyahia
Par Assia Mekhennef
e secrétaire général du
Front de libération
nationale (FLN), Amar
Saadani a appelé, hier, à rendre justice aux milliers de
cadres emprisonnés mais
aussi les réhabiliter. Estimant,
lors d'une journée d'étude sur
la nouvelle Constitution, que
ces gens ont été incarnés en
raison des faux rapports.
L'appel de Saadani est considéré comme une " attaque
frontale " contre Ahmed
Ouyahia, en lui reprochant la
liquidation des milliers de postes de salariés et, surtout, la
fameuse chasse menée à
l'égard des cadres des entreprises publiques. " L'Etat doit
amnistier ces gens, et enlever
l'injustice, il faut leur rendre
leurs droits et la justice doit
prendre des décisions courageuses pour rendre dignité à
ces cadres ", a-t-il insisté,
poursuivant " certains cadres
qui ont pris la fuite à cause du
terrorisme veulent revenir
dans leur pays mais l'article 51
de la Constitution les empêche "." Il faut dire la vérité
dans ce pays, ce qui est noir
est noir et ce qui blanc est
blanc. La politique du 'café au
lait' et de ' techiyat' ne sert à
rien ", " il faut changer cette
mentalité, mais par des gens
nobles ".Appelé, par la presse,
à donner les noms des cadres
en question, le SG du FLN a,
précisé, en marge de cette
L
Ph : Hafida
Société privée cherche secrétaire de
direction 2 ans d'expérience langue
arabe, français, anglais
Tel : 0560 94.51.16
dey_food@yahoo.fr
J 38 ans cherche emploi dans une
entreprise privée ou étatique en qualité
chauffeur léger ou peintre en bâtiment.
Tel : 0550 56.72.40
Quotidien national d’information
journée, que touts les cadres
sont concernés, dont l'ancien
ministre de l'énergie et des
mines, Chakib Khalil qui, selon
lui, doit revenir en Algérie.
Le patron de l'ex parti unique
et comme de ses coutumes,
n'a pas manqué cette occasion pour tirer à boulets rou-
ges sur l'opposition, s'interrogeant : " ou est le rôle des partis politiques ? Notre rôle n'est
pas des réunions dans les
hôtels, mais la sensibilisation
et dire la vérité ". " Que veut
l'opposition ? Ces partis n'ont
pas de rôle, ils n'attendent que
le pouvoir ? ", " Daesh est sur
nos frontières " que l'opposition aille les saluer ". " Nous
avons demandé à l'opposition
de participer à la révision de la
Constitution mais elle a rejeté
notre demande, mais la loi
fondamentale les a donné plus
d'avantages ", a-t-il rappelé,
ajoutant, néanmoins, via cette
Constitution les partis de l'opposition ont le droit de se réunir et de s'exprimer mais pas
dans les hôtels. " Nous
devons travailler avec l'opposition mais dans le cadre de la
Constitution et non pas dans
le cadre des hôtels ".
A.M.
La ligue Arabe décide de classer le Hezbollah « organisation terroriste »
Ignoble ignominie
Faut-il quitter la ligue Arabe ? Le peuple Algérien qui respecte les pays arabes a développé la langue Arabe et transmit les valeurs de l’islam jusqu’en en
Espagne il y’a 14 siècle. Un peuple qui s’est libéré du colonialisme Français de 132 ans, n’a rien à attendre de la ligue Arabe et particulièrement de l’Arabie
Saoudite qui prend la tète de la coalition pour attaquer ses propres voisins. Au lieu d’instaurer la paix et culture de bon voisinage, les Saoudiens enfoncent
le clou. « Ne touchez pas à l’Algérie », dit le peuple.
Par Amar CHEKAR
idele à ses principes de
non ingérences dans
les affaires internes des
pays et son respect au droit
international, l’Algérie vient
de récupérer une importante quantité d’arme à
Guemmar à El Oued, et ce,
quelques jours seulement
après avoir émet des
réserves vis-à-vis de la
position Saoudienne qui a
qualifié le Hezbollah de
parti terroriste. Ça n’engage
que les régimes féodaux. «
Il faut choisir entre les régimes obscures et la liberté
du peuple ».
La ligue Arabe qui n’est pas
à sa première dérive politique et économique au point
de semer la haine et la division entre les pays Arabes
eux même et autres musulman, a reçu une belle leçon
F
du régime Iranien qui a
ouvert son parlement aux
représentants juifs, afin de
défendre leur intérêt moral
et politique dans la logique
de l’Etat Iranien.
Ce qui n’est pas le cas pour
l’Arabie Saoudite qui qualifie le parti Libanais
Hezbollah, de parti terroriste, alors que ce même
parti est adopté par les
Libanais qui soutiennent la
cause Palestinienne qui
commence à trouver son
chemin à commencer par
l’implantation de son drapeau depuis le mois de
septembre 2015 au siège
de l’ONU.
Devant passer le reste de
sa vie en prison ou à l’écart
de toute activité politiques,
Ahmed Aboul Gheit 73 ans,
dernier ministre des affaires
étrangères de Hosni
Mobarek, ex président
Egyptien, déchu par le peuple qui a été appuyé par
l’Armée Egyptienne en
2011, vient d’être élu à la
direction de la ligue Arabe.
Les masques sont tombés.
L’Arabie Saoudite veut
entrainer l’Algérie dans un
conflit international qui n’est
pas le sien.
L’Arabie Saoudite a ignoré
la valeur du sang et du
sacrifice de 1.5 millions de
martyrs l’indépendance et
pour la liberté.
L’Arabie Saoudite qui prend
les commande de la coalition contre son voisin le
Yémen, a ignoré ou oublié
les 200.000 victimes de
l’obscurantisme religieux
qu’elle a soutenu et financé
pendant la décennie noire
et elle veut encore soumettre l’Algérie à une politique
hégémonique de son
régime qui peut s’accom-
3
moder à toutes les religions
sauf l’islam.
« Les hadji Algériens avant
tout, doivent éviter d’aller
en Arabie Saoudite pour
dépenser leurs argents.
Leurs hadj peut s’accomplire en aidant et protégeant les malheureux dans
leurs propre pays », soulignent plusieurs sages des
deux sex qui voient en
l’Arabie Saoudite, un pays
qui travaille beaucoup plus
pour le sionisme que le
bien des peuples musulmans.
Ce raisonnement est simple, mais ça donne un sens
très élevés qui doit faire
objet de réflexion profonde
auprès de tous les
Algériens sans exception,
nous dit-on.
Fermé à toute expression
populaire, le régime monarchique de l’Arabie Saoudite
a réduit de la valeur de la
femme qui a été élevée
dans ses droits et devoir au
même titre que l’homme par
la religion de l’islam.
L’islam a libéré l’homme de
l’esclavagisme de l’homme
il y a 14 siècles. Il est
temps de libérer l’islam de
l’exploitation politique et
idéologique, avant de
retrouver la paix et la stabilité des Etats.
Forte de sa politique étrangère qui lui a value respect
et considération au sein
des Nations Unis, l’Algérie
devra aussi, tirer des
leçons de sa politique
étrangère, afin de renforcer
son front interne qui devra
booster d’avantage, le pays
au rang des pays émergents de très fortes valeurs
ajoutées dans le monde.
A.C.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Petit écran
Les fortunes cachées du secteur informel
37 milliards de dollars ont, selon des économistes, circulé en 2015 dans les circuits de l'informel. C'est, donc, plus d'une année de
recettes pétrolières qui échappent ainsi aux caisses du Trésor public !
t autant de dollars qui
circulent en marge
des banques et ne
profitent pas au réinvestissement dans l'économie. 20
autres milliards auraient, également, été transférés illicitement à l'étranger. C'est beaucoup pour une économie
semi-dirigée ! Cependant, ce
ne sont que les premiers
exemples des multiples facettes du diktat qu'exerce le secteur de l'informel sur l'économie algérienne. Et de la main
de fer sauvage qui prend à la
gorge la pratique économique.
La politique du gouvernement
se trouve ainsi lestée par des
actes qui relèvent du banditisme, pour ne pas dire du
crime économique. Si bien
que l'on reste perplexe devant
la position des mains liées du
gouvernement qui semble ne
rien pouvoir faire pour juguler
ces fléaux. Peut-on, du reste,
s'attendre à mieux quand on
sait que ce gouvernement
n'est même pas arrivé, malgré
ses nombreuses tentatives, à
éradiquer les marchés sauvages des cités? En vérité, ce
qui est exigé de l'Etat, c'est de
trouver de vraies solutions
pour faire affluer vers ses caisses ces formidables flux financiers. Mais peut-il le faire face
aux pratiques déloyales des
grossistes et mafieuses de
certains importateurs qui n'en
font qu'à leur tête ? On ne le
E
sait d'autant qu'il semble opter
seulement pour des solutions
hasardées, en bouts de chandelle et qui fondent comme
neige au soleil face à la dure
réalité. On se demande ce qui
retient l'Etat à agir. Tout cet
argent qui est thésaurisé est
une grosse perte pour l'économie nationale. L'Etat ne peut-il
pas imaginer une issue,
comme menacer, par exemple, de changer les billets?
Cela ferait certainement venir
cette formidable manne finan-
Par Ammar Zitouni
écrypter cyniquement l'actuelle
situation sécuritaire en Tunisie,
les risques qu'elle fait courir à
toute la région sont très graves. Il y a
lieu de s'inquiéter. Le parasitage à
grande échelle de ce pays par les terroristes en provenance de la Libye n'est
plus un hasard, mais un plan orchestré
visant à stopper la révolution démocratique entamé par le président Caïd
Essebsi, c'est aussi l'Algérie qui est
visée principalement ainsi que la
recomposition des groupes terroristes
dans le Sahel afin de mettre toute la
région sahélo-maghrébine sous la
domination de Daech et des bandes de
trafiquants d'armes et de drogues qui
comme toujours profitent de la situation
pour se doubler et d'être les complices
du terrorisme. Des liens complaisamment redondants et de développements narcissiques trainants derrières
eux sang et feux. Au fur et à mesure
que se renforce le terrorisme en effectif
donc en ratissage du mal, les pertes en
vie humaine se cumulent de jour en
jour. Cela montre que les intentions de
Daech se précisent et relaient sa détermination à instaurer un sultanat ou un
Califat au Maghreb et en Afrique qui
D
cière dans les banques.
D'autant que jusque-là, il semble que les divers appels de
pied de ministre des finances
n'aient pas intéressé beaucoup de monde. Malgré les
possibilités offertes de passer
la main sur l'origine des fonds
ou encore l'exigence de réaliser des transactions par chèques sur des opérations
dépassant les 100 millions de
centimes, peu de monde a cru
en ces offres. C'est que les
banques algériennes et la
situation politique incertaine
ont fini par dissuader les gros
détenteurs d'argent qui préfèrent la sécurité de la devise
forte, quand bien iraient-ils à
Square Port Said pour changer leurs dinars à perte. C'est
que les opérateurs nationaux,
du moins ceux qui misent sur
le moyen et long terme,
demandent à voir clair. Or ils
sont totalement désemparés
face aux changements périodiques du cadre juridique ce
qui risque de faire fuir les capi-
Eclairage
Appel en note
firmé son engagement commun avec la
Tunisie à lutter aux niveaux national et
régional contre les graves menaces
transversales que sont le terrorisme, la
criminalité organisée, le trafic d'armes
et de drogues qui compromettent la
paix et la stabilité des deux pays et de
toute la région.
La nouvelle géopolitique qui connait la
région du Maghreb et du Sahel depuis
plus de six ans caractérisée par les "
révoltes arabes " ayant touchées la
Tunisie (2011), la Libye (2012) ainsi que
la crise malienne (2013) et le désordre
qui s'en est suivi en Afrique subsaharienne, ont été pour l'Algérie une très
grande préoccupation, appelant les
Etats de la région à un espace de
concertation et de conciliation dans ces
crises qui ont été le ferment principal
qui a ouvert la voie au terrorisme,
aujourd'hui quasi-permanent dans la
région. Partant de-là, l'Algérie a averti
tout le monde sur les conséquences
graves qu'encoure la région, tout le
monde sur les défis sécuritaires
accorderait une plus grande place à des
Etats rétrogrades au service des intérêts occidentaux et américains. Le
contexte de la guerre que mène Daech
dans le monde arabe est une toile de
fond servant de faire-valoir à toutes les
exactions.
En effet, comme tout le monde l'appréhender, la Tunisie est confrontée depuis
sa " révolution " de 2011 à l'essor d'une
mouvance djihadiste responsable de la
mort de dizaines de policiers et de soldats ainsi que de touristes, a été déjà
frappée en 2015 par une série d'attentats sanglants, vient de subir des attaques sans précédent dans une région
voisine de la Libye, attribuées par les
autorités du pays au groupe de l'Etat
islamique (EI).
Le but de ces attaques était de troubler
la situation sécuritaire en Tunis et d'établir un émirat de Daech à Ben
Guerdane, ont confirmé encore les
autorités de Tunis. A l'issue de l'attaque
terroriste à Ben Guerdane, l'Algérie par
la voix du président Bouteflika, a réaf-
4
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
L'économie algérienne
en otage
Par Amirouche El Hadi
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
taux surtout en cette période
de crise qui les oriente vers la
sphère informelle. En face, la
La démission volontaire de
l'Etat s'explique par ce que le
pouvoir appelle "la politique de
sauvegarde de la paix sociale"
.
Elle se manifeste par un laisser-aller général envers les
activités commerçantes des
couches sociales les plus
défavorisées qui vivent de
débrouillardise en vendant
des fruits et légumes au bord
des routes et sur les trottoirs
des villes, ou en fabriquant de
l'eau de Javel ou des jus de
fruits dans des baignoires installées dans des locaux insalubres. Mais le vrai problème
concerne la couche aisée qui
a les faveurs du régime. C'est
toute cette foultitude d'opérateurs dans l'import-import qui
vampirise
l'économie.
Fonctionnant sur un mode
plus mafieux qu'économique,
elle représente aujourd'hui un
lobby puissant et solidaire, qui
a fini par s'enraciner y compris
dans les strates défavorisées
de la société, en offrant à des
centaines de milliers de personnes des emplois directs et
indirects, certes précaires, mal
rémunérés, sans couverture
sociale ni retraite, mais tout de
même des emplois et un pouvoir de subsistance, à défaut
d'un pouvoir d'achat digne de
ce nom.
AEH
majeurs qui peuvent être un moyen
fédérateur de lutte régionale contre le
terrorisme. A présent, les avertissements de l'Algérie quant à la contamination de la région par Daech sont évidents. Les terroristes repoussés de la
Libye convergent vers le territoire tunisien et autres poches d'incursion au
Sahel.
Une force d'occupation de près de
6.000 hommes est d'ores et déjà en
route pour envahir la Libye et s'y emparer de champs pétroliers prétendument
menacés par des terroristes que l'Otan
a armé et mis au pouvoir en 2011. Un
récent article du " London Telegraph "
évoque, presque en appel en note, l'envoi sur le terrain d'une force occidentale
considérable pour occuper militairement la Libye dans le cadre d'une opération qui, selon le journal, aurait pour
mission de combattre le soi-disant Etat
islamique (EI). Selon cet article (Islamic
State battles to seize control of key
Libyan oil depot), l'opération prévoit
qu'un millier de soldats britanniques formeront avec l'Italie- ancienne puissance coloniale en Libye, un corps
expéditionnaire de 6.000 hommes sensés entrainer et conseiller les forces
libyennes.
A.Z.
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Camping
Paradis
22:45 : New York Unité
Spéciale
23:30 : New York Unité
Spéciale
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : No Offence
21:45 : No Offence
22:25 : No Offence
23:15 : No Offence
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
Dimanche 13 mars 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Camping Paradis
Clémence vient au camping pour présenter sa fille,
Lilou, à ses beaux-parents, Jean et Martine, qui ont
coupé tout contact avec elle depuis la mort de leur fils
dans un tragique accident, il y a dix ans. Ils ignoraient
à l'époque que leur belle-fille était enceinte. Pendant
ce temps, les Pariseau de Cabassole, une famille
d'aristocrates se retrouve contrainte de passer la nuit
sous une tente après la panne de leur véhicule.
Sur France 2 - 20h55
No Offence
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Top chef
23:10 :Top chef, les
secrets des grands chefs
23:55 :Top chef, les
secrets des grands chefs
21
Dans un quartier démuni de Manchester, des policiers
dirigés par l'inspectrice Vivienne Deering et ses deux
adjointes Dinah et Joy doivent souvent utiliser des
méthodes peu conventionnelles pour faire respecter la
loi. L'équipe enquête bientôt sur un serial killer qui
sévit dans sa juridiction. Une femme a été repêchée
dans la rivière. Il y a quelques semaines, la police y
avait déjà découvert le cadavre d'une jeune fille
atteinte du syndrome de Down.
Sur M6 - 20h55
Zone interdite
Les neuf candidats encore en compétition sont répartis en
trois équipes, chacune dirigée par Hélène Darroze, Michel
Sarran et Philippe Etchebest. Les trois chefs s'affrontent
ainsi à travers les courts défis que doivent relever leurs
protégés : associer fraises et sucres de façon inédite,
réaliser une recette gastronomique à base de camembert et
donner une forme originale à la quiche lorraine. Les plats
seront respectivement dégustés par Jean-Luc Rabanel, Eric
Guérin et Olivier Streiff. Les cuisiniers ne se qualifiant pas
pour la suite de l'aventure participent à l'épreuve de la
dernière chance, à l'issue de laquelle leurs assiettes sont
jugées à l'aveugle par les membres du jury. La moins
convaincante voit son auteur éliminé du concours.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 215
Actualité
Quotidien national d’information
Dimanche 13 mars 2016
Commerce informel de la devise
Sudoku N ° 215
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Le marché d’Alger transféré à Paris
Continuant d’activer sur le marché informel au vu et au su de tous, le marché de la devise évolue à l’ombre des décisions officielles. Personne
ne peut avancer le montant globale des devises qui échappent au contrôle de l’Etat.
Par Amar CHEKAR
endu à 180 Da contre
170 Da, l’achat de
l’Euro au marché noir,
parallèle, informel ou illégale ou
appelons le, comme on l’entend
puisque le mal des barrons de
la maffia de la devise est tellement profond, nous ne sommes
plus dans un marché, mais,
nous vivons dans une jungle
financière ou le gros poisson
mange le petit poisson qui n’a
plus le choix que celui d’accepter l’offre de tel ou tel mafiosi.
Samir F, 30 ans, un jeune trafiquant de devise du marché du
square, malgré lui souligne. «
Dans ce marché de la devise. Il
faut savoir qu’il y’a des barrons
invisibles qui engrangent de
grandes sommes d’argents et
en paquets est d’autres petits
voyous comme nous qui se
contente d’un petit pourcentage
juste pour survivre », révèle
Samir qui a accepté de se
confier de manière volontiers.
Conscient des valeurs qui séparent le marché formel qui
constitue la base de toute réussite individuelle ou collectif et
les conséquences du marché
V
Mots croisés N° 215
Horizontalement :
1 - Théorie trés concrète
2 - Emission subtile - Début de courte série
3 - Prend corps - Brise
4 - Trop utilisées - Riches peintures
5 - Petite bourguignonne - Babioles - On le rétribue pour
jouer
6 - Bien cachés - Cave
7 - Ira sans but - Condiment odorant
8 - fixeront solidement
9 - Ile grecque - Elle vous empêche de manger
10 -Carnivore des marais - Le meilleur
Verticalement :
A - Travail du charme entre autres
B - Thésauriser - Accord suranné
C - Housse - Arrivée brutale
D - Faire disparaître
E - Bruit de caisse - Monts d'Espagne
F - Congé cérémonial - Métaux de vaisselle
G - Préférons - Pronom trés personnel
H - Symboles du sommeil - Bien éclairci
I - Malheureuse infante - Soigner les pompes
J - Plante à belles fleurs
K - Changera de caractères - Ne reconnut rien
L - Belle saison pour le plagiste - Bien huilées
SOLUTIONS
Mots croisés N° 214
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 214
SOLUTIONS
nes qui exécutent à contre
cœur » regrette t-il.
Tout en reconnaissant les
conséquences
de l’activité
informel du marché de la devise
qui se répercute négativement
sur contre l’économie du pays,
Hamid K, chauffeur de fonction
qui essaye d’arrondir sa fiche
de paye mensuelle lance « Je
sais que ce que je fais est illé-
gale. Mais, avec la dégradation
du pouvoir d’achat, je n’y peux
rien, sauf prendre des risques,
afin d’arriver à subvenir aux
nombreux besoins de la famille
», dira t-il. Nous, nous ne sommes que des petits voyous de la
chaine du marché de change
parallèle.
Les véritables trafiquants, on ne
les connaît pas. Je ne fais pas
Djaber Allouache, économiste et financier dans une multinationale à Alger
« Nous vivons dans la même situation que le Titanic »
lertant les algériens à
prendre conscience de la
situation économique et financier du pays, Djaber Allouache,
cadre supérieur qui vie dans
l’anonymat tire la sonnette
d’alarme. . « Dans le cas ou
la situation du pays continue de
se baser sur l’importation des
produits, il n’y a pas de doute.
On peut dire que nous vivons
sur le Titanic », a-t-il averti.
Ce pur produit de l’université
Algérienne qui se base beaucoup plus sur la réalité des données que les choses théorique
ajoute pour mieux comprendre
les risques de l’effondrement. «
Le Titanic a coulé a cause de
l’eau à bord. le bateau a coulé
parce que, ces constructeurs et
dirigeants ne se sont pas pré-
A
parés à de telle situations de
catastrophe humains », fera t-il
savoir, rien que pour faire le lien
entre l’économie nationale qui
s’est basée sur la rente pétrolière depuis l’indépendance et
l’importation de la majorité des
produits.
Avançant encore des exemples
concrets, afin de convaincre, M
Allouache, n’a pas manqué de
prendre l’exemple de l’agriculteur qui abandonne ses terres,
ne produit rien et achète tout
ses besoins du marché. « Une
fois qu’il n’a plus de devise, et
sa monnaie (DA), n’a pas de
valeurs monétaire dans le marché des finances international,
les capacités d’achats seront
réduit à néants et puis c’est la
galère », dira t-il, rien que pour
inciter non seulement le gouvernement à prendre de bonne
décisions qui engagent l’avenir
du pays qui dépend toujours du
marché des importations, mais
aussi, a responsabiliser les producteurs, agriculteurs et les
citoyens à s’engager dans le
processus qui libère le pays de
la dépendance des importations
à travers l’encouragement de la
production nationale en qualité
et quantités, afin de répondre
aux besoins de la consommation nationale.
Donnant des exemples concert
sur qui se passe dans les marchés des finances et de l’économie international, Djaber
Allouache argument. « Il suffit
de voire la grande différences
qui existe entre le marché for-
mel et le marché informel de la
devise pour mieux comprendre
les écarts. Si l’on suit de près ce
qui se passe dans les finances
du monde, nous aurons des
chocs et des mêmes des suicides », selon ce cadre Algérien
qui insiste sur l’importance de
faire sortir l’économie du pays
des marché des importations. «
Il n’y a qu’à revenir à la crise de
1986 et la chute du prix du
pétrole à 11 dollars le baril. La
génération qui a vécu cette
période, se rappelle bel et bien
des chaines interminables pour
un sac de semoule de 50 kg et
autres produits alimentaires, tel
que l’huile et autres ingrédients
», dira t-il.
S’agissant des mesures qui
sont prises par les pouvoirs
publics, afin de préparer
l’Algérie à sortir de la dépendance des importations est des
hydrocarbures, ce spécialiste
en la matière, n’a pas manqué
de rappeler que le marché des
importations
est
toujours
ouverts. « Les décisions qui
sont prises qui consistent à exiger des licences d’importations,
servent à limiter les importations d’un coté et favoriser la
production nationale », dira t-il,
tout en s’interrogeant sur la
situation politique à grande
échelle,
afin
de
mieux
construire l’économie du pays
qui doit se bâtir sur des valeurs
consensuelle qui garantissent
la stabilité et le développement
du pays.
A.C.
Rassérénés par les dernières précipitations
SOLUTIONS
Les agriculteurs soulagés
Sudoku N ° 214
Par Farid Larbaoui
ombreux sont les agriculteurs qui ont manifesté
leur espoir suite aux dernières
précipitations. Ils estiment que
si cette pluviométrie continue,
la saison agricole sera sauvée
de l'effet de la sécheresse.
Les fellahs redécouvrent la joie
des pluies après des mois sans
précipitations. Ce sont d'abord
les céréaliers qui soulignent
que les quantités de pluie
même insuffisantes donnent un
peu de tonus aux prochaines
récoltes. Les régions de la
steppe et les Hauts-Plateaux
sont les plus concernées par
les dernières chutes de pluie
avec un cumul moyen de 60
N
20
informel qui correspond aux
vagues des marchés troubles,
notre interlocuteur qui n’a pas
choisi son destin, révèle « je
discute souvent avec des gens
qui vivent en France. J’ai
appris que ce marché informel
de la devise se fait en France
d’abord. En ce qui nous
concerne, Nous, nous ne sommes que des maillons de chai-
ce sale boulot par choix, mais,
parce que nous n’avons pas
d’autres chances d’emplois
décent qui n
« Le vrai marché de change
de la devise a été transféré à
Paris depuis quelques temps.
C’est à Paris que l’on décide
sur la valeurs du dinars Algérien
», révèle Mohamed G, cadre
bien imprégné dans le monde
des affaires que nous avons
rencontré au square port Said à
Alger.
Enregistrant une moyenne de 7
à 9 DA de différence entre le
taux de change officiel et celui
du marché d’achat et vente de
la devise actuellement,
la
relance de l’économie du pays,
commence par la protection du
marché formel qui doit ouvrir les
bureaux de changes de manières officielles, afin de contrer
les activités clandestines et illégale qui porte de sérieux coups
pour la valeurs réelle de l’économie nationale à la recherche
de nouveaux leviers économiques et financiers qui garantissent la stabilité et le développement continue.
mm. A l'est du pays, ce sont les
régions de Babar à Khenchla et
à Oum El Bouaki qui ont ressenti un réel soulagement avec
des chutes de pluie abondantes. Ces plaines céréalières
fournissent le gros du blé à
l'Algérie. La plaine du Mitidja
est aussi riche de ces milliers
d'hectares d'agrumes, ne fait
pas exception de la règle. Le
président de la chambre de
commerce de Blida affirme que
" cette région peut accroître son
potentiel productif avec des
chutes de pluie entre janvier et
mars ". C'est visiblement la
période propice pour l'irrigation
des terres selon plusieurs agriculteurs de la région. Le déficit
qui a touché la région de Ain
Defla où il y a la plus grosse
production de la pomme de
terre est apparemment plus
lotie en matière d'irrigation. Il
est à signaler que le déficit
hydrique menace d'avantage
les terres agricoles à l'ouest
que les autres régions. " C'est
généralement cette région qui
est pénalisée par le manque de
précipitations " estiment les
météorologues. Ces derniers
soulignent d'ailleurs qu'un
changement climatique notable
va être observé les prochains
jours. " Cela concernera toutes
les régions du Nord avec une
abondance de neiges sur le
massif central et montagneux
du centre ". Pour ce qui est de
l'irrigation, le ministère de l'agri-
5
culture a décidé tout récemment d'enclencher un plan d'irrigation globale qui touche plus
de 140.000 hectares. C'est
même l'urgence qui est mise en
avant pour couvrir au moins les
vastes régions steppiques. Il
est à noter que la surface irrigable a donné des résultats probants grâce à l'aide fournie aux
agriculteurs et autres cultivateurs. La technique de l'aspersion et le goutte-à-goutte est
réputée d'être plus économe.
Le forage des puits spécialement conçus pour l'irrigation
des terres quand la pluviométrie est en diminution va accentuer le manque d'eau dans certaines régions. Les fellahs et
producteurs attendent impa-
tiemment les équipements
nécessaires pour continuer l'irrigation des terres arables. Dans
ce cadre, un autre plan prévoit "
d'économiser le tiers des surfaces agricoles déjà rentables ".
Ce sont les produits maraîchers
en excédent qui sont les plus
concernés. Mais pour les
céréales, les autorités du ministère avec des experts agronomes vont prendre l'initiative de
rationaliser les eaux de canalisations dans les nappes phréatiques qui sont en abondance. Il
suffit de les exploiter à large
échelle pour compenser le déficit hydrique palpable dans les
régions à grande vocation
céréalière.
F.L.
Contribution
Quotidien national d’information
Dimanche 13 mars 2016
PRÉMICES D'UNE
DÉSIGNATION ENTÉRINÉE
Par Rahim KERMOUN (Auteur)
l'approche des élections présidentielle de novembre 2016 le
républicain Donald Trump et
la démocrate Hillary Clinton seront
sans aucun doute les deux candidat
finaliste à l'investiture suprême ,bien
que Hillary Clinton est perçue comme
étant la mieux plébiscité par les milieux
financiers et les tenanciers de l'économie américain
et son élection est
amplement souhaité par les sphères
politique en Europe et en Asie ,ces
élections qui en apparence s'annonce
très serrée pour les deux candidats et
ou le rôle des groupes de pression
sioniste et pro Israélien ont leur mot a
dire et leur appui est plus que sollicité
par les deux candidats qui multiplie
dans leurs discours des termes servile
et sentimental a propos de leur adoration et leur affinité pour l'Etat hébreux
et la nécessité de renforcé les liens
entre Israël et les Etats Unis
d'Amérique.
L'ancienne secrétaire d'Etat de Barack
Obama, Hillary Clinton (68 ans) et candidate démocrate pourrait bien être la
première femme présidente dans l'histoire des Etats Unis d'Amérique ,avocate d'affaires réputée avant d'être la
first lady des Etats Unis
dans les
années 90 quand son époux Bill
Clinton est devenu président ,elle est
surtout très habile pour sceller les
alliances économiques au profit des
Etats Unis d'Amérique, les algériens
souviennent surtout d'elle d'avoir "
aidé " General Electric à décrocher un
contrat de 2.5 milliards de dollars en
Algérie durant son escale (en octobre
2012 )à Alger quand elle était secrétaire d'Etat(1),aussi au sein du parti
Démocrate, Hillary Clinton n'est pas
réputée pour être une adversaire des
marchés et des grands groupes industriels(2),et on comprend très bien pourquoi elle est soutenu dans les milieux
financiers américains en cette période
de récession économique.
La candidate prône une diplomatie
vigoureuse et elle est résolument interventionniste et progressiste ," garantir
la sécurité d'Israël "est le principale
thème de compagne ( des deux candi-
A
question de politique américaine en
proche orient ,il vilipende sans cesse
l'actuel président qu'il l'accuse d'être
passif face au crainte concernant la
sécurité d'Israël ,Il a déclaré que "
l'Amérique et Israël sont les meilleurs
amis au monde" ,il a aussi dit qu' "
Israël devrais être le miroir de la politique américaine dans le moyen orient "
,il a aussi marteler que les Etats unis
d'Amérique devras faire tout le possible
pour défendre Israël ,expliquant ceci en
disant qu' " Israël a toujours était avec
nous et nous devrons être avec eux
aussi " a t'il déclaré ouvertement ,il a
aussi dit que son père avait été toujours loyale envers Israël et il " aimerais faire autant plus pour Israël que
n'importe qui d'autre "
Trump est trop fière de sa loyauté
envers Israël et il ne le cache pas , il a
reçu beaucoup de distinction et trophées de la part des organisations
juive américaine pour ses appuis et ses
soutiens à Israël ,et en février dernier
quand il a reçu une distinction de la
part de l'organisation juive Algemeiner
et il a déclaré textuellement " Nous
aimons Israël ,nous nous luttons pour
Israël ,nous nous luttons a cents pour
cents ,même plus ,à mille pourcents ,et
c'est pour toujours "
Donald Trump ,cet agitateur outrancier
et clairement définit comme très proche des cercles du pouvoir pro
Israélien et de la ligne dure des néoconservateurs américains ,et les lignes
de sa politique étrangère pose problème au sein même du clan républicain
qui se demande si ce type
mérite vraiment la confiance de lui
accorder le pouvoir et confier a son
pousse le bouton nucléaire ! C'est
exactement le terme qu'a utilisé des
républicains pour afficher leurs craintes, Donald trump ,qui est peu apprécié
des cadres des républicains mais
populaire auprès de l'électorat conservateur a déjà provoqué des fractures
au sein de l'appareil de son parti,
Reste que le débat public se cristallise
autour de son éventuelle arrivée aux
responsabilité ,Barack Obama a tenu a
mettre en garde les électeurs, tout en
affirmant que le milliardaire n'accédera
pas à la Maison blanche. " Je persiste
à penser que M. Trump ne sera pas
président ", a-t-il déclaré lors d'une
conférence de presse mi-février, lors
d'un sommet en Asie du sud-est. " J'ai
foi dans le peuple américain. Être président est un métier sérieux. Ce n'est
pas animer un talk show, ou une émission de téléréalité.
Ce n'est pas de la promotion. Ce n'est
pas du marketing. C'est difficile. Et
beaucoup de monde compte sur nous
pour le faire bien ".
Donc au Final ,malgré toutes cette fidélité à Israël ,Trump est réputé d'être un
homme imprévisible aux moult frasques, avec un quotient intellectuel qualifié de médiocre , et il n'est qu'un Pion
entre les mains des milieux financiers
et sionistes qui l'utilisent pour torpiller
des candidatures républicaine plus
sérieuse et crédible ,afin de dégager le
6
Magazine
terrain a Hillary Clinton au dernier
Virage électorale a travers une compagne médiatique de dénigrement a son
propos concernant son passif qui n'est
pas digne d'un chef d'Etat, d'ailleurs le
sénateur républicain de Caroline du
sud, Lindsay Graham à clairement
averti les cadres du parti sur une possible perte de cette élection en cas de
l'investiture de Trump en tant que candidat des républicain
" Je crois que
Donald Trump est en train de ruiner les
chances des Républicains de gagner
une élection que nous ne pouvons
nous permettre de perdre ",
CUISINE
Conclusion :
Au Etats Unis d'Amérique ou les groupes de pression israéliens parlent haut
et fort donc ce n'est plus Washington
qui décide mais plutôt New-York (les
milieux financiers) et surtout Tel-Aviv,
Israël demeure l'Etat pour laquelle les
Etats-Unis mettent leurs propres intérêts au second plan, derrière cette
entité sioniste. C'est la nation qui reçoit
annuellement des milliards de dollars
d'aide états-unienne (Israël reçoit
actuellement plus d'aide étrangère des
Etats-Unis que tous les autre pays réunis), Aussi sans omettre que depuis
quelques années l'incroyable essor des
gaz de schiste et le boom prévisible du
pétrole non conventionnel au Etats
Unis ont radicalement changé la
donne. au point que l'Amérique commence a croire à l'indépendance énergétique, au conséquences macroéconomiques et géopolitiques majeures
dont un possible désintérêt relatif des
Etats unis pour le pétrole
Moyen
Orientale et c'est ce explique pourquoi
ce pays ne mise plus sur son alliance
avec l'Arabie saoudite du moins dans
le domaine énergétique, la candidate
démocrate Hillary Clinton est le profile
idéal pour reformer le capitalisme
américains et le modeler sur mesure
pour booster les profits des groupes
d'intérêts financiers et les groupe
industriels américains qui la soutiennent déjà ,ceci d'une part ,de l'autre
part la candidate démocrate est plus
prompt a donner à Israël plus de latitude nécessaire pour manœuvrer afin
de sécuriser son espace vitale et
remodeler la carte du Moyen-Orient en
rééquilibrant les zones d'influence, et
ceci bien sure au profit exclusif de cette
entité sioniste.
Au final ,Garantir la sécurité d'Israël et
sa suprématie militaire constitue et
demeure pour toujours la principale
préoccupation de tout les présidents
américains et ce depuis la création de
celle-ci, des dirigeants politiques qui
déclarent ouvertement leur adoration
pour Israël n'augure en rien du bon sur
les possibilités d'un règlement équitable du conflit israélo-palestinien ,donc
il faut s'attendre à ce que le conflit se
perdure et se complique d'avantage.
Référence :
(1)révélation de l'ex-Secrétaire d'Etat
américain dans son livre HARD CHOICES
(2)Huffington Post
Bien-être au naturel
Les vertus de la menthe
es menthes cultivées (verte et poivrée) exercent une
action sur le système nerveux : elles sont recommandées dans les cas
d'insomnie, nervosité, palpitation, migraine, névralgie, vertige. Elles combattent
aussi
mauvaise
haleine et aérophagie. Les
tiges se cueillent de préférence avant la floraison.
Les principaux constituants de la menthe
La menthe possède un
fort pouvoir antibactérien
et l'un de ses principaux
constituants, le menthol,
est un puissant antiseptique, fongicide etanesthé-
L
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
Election présidentielle américaine
dats) en ce qui concerne la politique
étrangère américaine en Moyen orient
;le 6 janvier, le Jewish Journal, a publié
une tribune écrite par Mme Clinton ou
elle exprime ses positions par rapport
a l'Etat Sioniste et aussi ses intentions
de servir mieux Israël en cas ou elle
est élue présidente des Etats Unis, elle
se livre à des envolées presque romantiques lorsqu'elle parle d'Israël " Pour
moi, c'est bien plus qu'une question de
politique - c'est une affaire personnelle.
Je suis née quelques mois seulement
avant la déclaration d'indépendance
d'Israël. Ma génération a atteint l'âge
adulte en admirant le talent et la ténacité du peuple israélien, qui a apprivoisé le sol aride du désert et transformé un rêve en réalité. Nous avons
regardé une petite nation se battre
avec témérité pour le droit d'exister et
bâtir une démocratie vibrante et florissante. Et, tout du long, la recherche de
la paix par Israël était une aussi grande
source d'inspiration que ses prouesses
guerrières. C'est pourquoi, comme
beaucoup d'Américains, je ressens un
lien émotionnel très fort avec Israël.
Nous sommes deux nations intimement liées l'une à l'autre, deux pays
bâtis par des immigrants et des exilés
cherchant à vivre et à prier en liberté,
redevables de leur vie aux principes
démocratiques, et soutenus par les
services et les sacrifices de générations de patriotes. "
Selon des observateurs la candidature
de Donald Trump fut décidée et soutenu au départ par les milieux banquiers afin d'écarter des candidatures
républicains plus crédible et qui ont
des position plutôt nuisible à leur intérêts et leur projections stratégique ,et
son rôle sera de gagner la nomination
républicaine et peu après tout sera mit
en œuvre au profit de la candidate
démocrate à travers un impact médiatique décisif et des consignes de vote
afin d'assurer la victoire au final
a
Hillary Clinton, qui est leur candidate
préférée ,un jeu de pouvoir propre à
"l'establishment" du milieu financier juif
nord américain ,qui veulent surtout des
reformes Economiques sur mesure
qui servira leur intérêts que seul Hillary
Clinton à l'aptitude et l'habilité nécessaire pour mettre en œuvre leur plans.
De l'autre coté, le candidat républicain
Donald Trump (69 ans) multimilliardaire et magnat de l'immobilier qui multiplie depuis des mois des sorties aux
relents Islamophobes et xénophobes,
n'ayant pas peur de la dépense pour
s'offrir "sa" campagne, qu'il axe essentiellement sur les thématiques de la
sécurité et de l'immigration. d'ailleurs
juste
après la tuerie de San
Bernardino au Etats Unis il a appeler
pour une interdiction temporaire d'entrée des musulmans en territoire américain , et ce " jusqu'a ce que le gouvernement voit claire" t'il dit ,il soutient
sans ambigüité la politiques belliqueuse du premier ministre israélien
Benjamin Netanyahu et dans presque
tout ses discours celui ci ne cache plus
ses positions Pro Israélien quand il est
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
siant sur la peau. Lorsque
utilisée entière la plante
possède un effet antispasmodique sur le système
digestif. Des recherches
ont démontré son efficacité dans le traitement des
inflammations du côlon.
Elle détend les muscles du
tube digestif et stimule le
flux de la bile. Elle est
donc très efficace dans les
indigestions, les flatulences, les coliques. Son
action antispasmo-dique
la rend utile dans les cas
de diarrhée de même que
dans les cas de constipation. Elle réduit le mal de
transport, est sudorifique
dans les cas de fièvres
dues aux refroidissements.
Autres vertus
Elle favorise l'évacuation
des gaz, ballonnements.
Réduit l'inflamma-tion de
la muqueuse gastrique
Calme les vomissements.
Stimule l'estomac et la
vésicule biliaire. Calme la
toux. Décontracte les muscles et calme les névralgies. Son huile est un puissant antiseptique. Soulage
certaines migraines
Comment l'utiliser ?
La meilleure façon de tirer
profit des bienfaits de
cette plante est certainement sous forme de
tisane. En infusion 3 pin-
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
cées de feuilles séchées
ou une petite poignée de
feuilles fraîches par tasse
d'eau. Deux à trois fois par
jour ou au besoin. Sous
forme d'huile essentielle il
est conseillé la plus
grande prudence, l'huile
essentielle de menthe
peut être toxique à certaines doses. On retrouve
bien entendu les essences
de menthe ou le menthol
dans de nombreuses préparations sous forme de
baumes ou crèmes.
Les personnes fatiguées seront soulagées
par un bain à la menthe
Jetez une brassée de
menthe fraîche ou plusieurs poignées de menthe sèche dans une
grande marmite d'eau
froide. Couvrez, portez à
ébullition, éteignez le feu,
puis laissez infuser 20
min. Filtrez dans un bain
préparé d'avance et plongez-y sans attendre.
Ou en infusion
Versez de l'eau bouillante
sur 5 à 8 g de feuilles pour
1 l d'eau. Laissez infuser
15 min. Préparez ainsi une
tasse le matin et une le
soir.
Précautions
Ne pas donner de menthe
poivrée aux enfants de
moins de cinq ans et sous
forme d'huile essentielle
aux enfants de moins de
12 ans et toujours sous
supervision d'un professionnel de la santé.
ESCALOPES DE
DINDE ET PURÉE
DE POMMES
DE TERRE
Ingrédients
5 escalopes de dinde déjà épicée
1kg de pommes de terre
20cl de lait
100g de crème fraîche
1 cuillère à soupe de persil haché
La farine
Sel, poivre
Préparation :
Laver bien les pommes de terre et les mettre
avec leur peau dans une grande casserole d'eau
légèrement salée, les faire cuire jusqu'à ce que
la pointe d'un couteau rentre facilement dans la
chair, éplucher-les et passer-les au moulin à
légumes. Dans une casserole mélanger la purée
de pommes de terre, le lait, la crème fraîche et le
persil haché, sel, poivre et laisser cuire pendant
8 minutes. Passer les escalopes de dinde dans
la farine et les faire frire deux côtés dans un
bain d'huile chaude, égoutter-les sur papier
absorbant. Servir les escalopes de dinde dans
un plat accompagné de purée de pommes de
terre.
CAKE
AUX BANANES
Conseils pratiques
Comment nettoyer de l'inox
inox (ou acier inoxydable)
est
une
matière très robuste : on
l'utilise pour fabriquer de
nombreux appareils et
ustensiles industriels et
ménagers. C'est grâce à
sa pellicule chromée qu'il
ternit difficilement et ne
rouille pas. Quand on en
prend soin, il dure des
années. Cependant, cette
pellicule peut être contaminée ou abimée par la
saleté, il est donc indispensable de régulièrement
nettoyer vos ustensiles en
inox en utilisant des produits spécialement conçus
pour cet usage.
L'
Enlevez toute la crasse
et les saletés
Frottez votre appareil pour
enlever d'éventuelles traces de graisse, de nourriture et de doigts. Prenez
un produit nettoyant doux
comme du liquide vaisselle et une serviette
humide : ils devraient suffire pour un premier nettoyage. Pour qu'il n'y ait
pas de résidu de savon
sur votre appareil, n'utilisez que quelques gouttes
de produit. Utilisez un tam-
Ingrédients
2 bananes
4 œufs
1 yaourt vanille
1,5 verre à thé de sucre en poudre
1 verre à thé d'huile
2 sachets de levure chimique
3 verres à thé de farine
Garniture
3 bananes
pon à récurer en nylon
pour nettoyer toute saleté
coriace ou retirer la nourriture qui est collée à votre
appareil. Évitez à tout prix
d'utiliser une paille de fer
ou tout tampon à récurer
qui ne comporte pas la
mention " ne raye pas ".
Astiquez votre appareil
Vous pouvez utiliser de
l'huile pour bébé, d'olive
ou de citron ou encore du
produit pour nettoyer les
vitres pour polir votre
appareil. Il vous suffit de
vous procurer un tissu
microfibre et de l'humidifier à l'aide du produit que
vous aurez choisi pour
polir. Une petite quantité
de produit devrait suffire.
Astiquez votre appareil en
suivant le sens du grain
Essuyez tout excès de
cire. S'il y a trop de cire,
19
vous pouvez utiliser le
côté sec du tissu microfibre que vous avez utilisé
précédemment pour l'essuyer. Votre appareil devra
être sec au toucher une
fois que vous aurez fini de
le polir. Envisagez de vous
procurer des produits professionnels spécialement
conçus pour nettoyer l'inox
s'il reste des traces après
avoir poli votre appareil.
Préparation :
Mettre dans un bol de mixeur le yaourt et 2
bananes épluchés et coupés en morceaux et
mixer l'ensemble. Mettre les œufs et le sucre
dans un cul de poule et bien travailler le mélange
avec un fouet, ajouter l'huile, le mélange de
yaourt-bananes et continuer à battre le mélange,
ajouter peu à peu la farine tamisée et la levure et
mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Beurrer et fariner un moule à cake et
y verser la préparation, disposer les bananes
coupées en rondelles sur la surface de la pâte.
Enfourner pendant 40 minutes dans un four
préchauffé à 180°C, vérifier la cuisson de cake
avec une lame de couteau, laisser refroidir avant
de démouler.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Economie
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Régions
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Une délégation hongroise à Mostaganem
Après la pluie à Sidi Bel-Abbès
Pour un partenariat
gagnant-gagnant
Des routes impraticables
Depuis son installation à la
tête de la wilaya de
Mostaganem, le Wali
M.Temmar Abdelwahid
continue de recevoir des
délégations étrangères,
dans la perspective
d’éventuels échanges
économiques, culturelles,
et de partenariat, afin de
promouvoir
l’investissement dont il ne
cesse d’en faire son
véritable cheval de bataille.
Par Salah Eddine
présent, il est question de la
visite de la mission diplomatique
hongroise, conduite par le soussecrétaire d’Etat de l’Agroéconomie, qui
vient d’être reçue par M. le wali en la
présence de la chambre du commerce,
A
du recteur de l’université, et des directeurs de l’exécutif. Cette visite s’inscrit
dans l’objectif de développer les relations de coopération dans le secteur de
l’agriculture, et de l’industrie agroalimen-
taire. Elle intervient juste après celle de
son excellence l’Ambassadrice en
Algérie. Le Représentant Diplomatique à
la tête d’une délégation accréditée en
Algérie, lors de son entrevue avec le
Wali, a manifesté toute la volonté de son
pays pour nouer des relations de partenariat, et d’échanges entre les opérateurs des deux Pays. Le secteur de la
transformation des produits agricoles,
l’élevage bovin et la production de lait
ont suscité un intérêt manifeste chez le
diplomate Hongrois. L’hôte de la wilaya
a indiqué qu’il espère consolider des
relations, et faire connaitre les opportunités d’investissement offertes par la,
région de Mostaganem aux hommes
d’affaires de son pays. Le Diplomate a
mis en relief l’expérience des Hongrois
au niveau du secteur de l’agroalimentaire, tout en souhaitant approfondir la
coopération bilatérale avec l’Algérie. Le
Wali, après avoir saisi la portée de cette
éventuelle relation, a souhaité une
proche rencontre entre les opérateurs
économiques, en affirmant que tous les
moyens seront réunis pour la réussite de
cette rencontre, d’une part, et réunir les
investisseurs afin d’instaurer un développement de la recherche scientifique
entre les universités des deux pays. Le
responsable de l’exécutif a affirmé qu’il
manifestera toute sa disponibilité pour la
réussite de ce partenariat entre opérateurs économiques.
S.E.
Selon l’A I E
La production du pétrole des pays hors
Opep va baisser
e volume de production du pétrole
par les pays hors Opep tend vers la
baisse un peu plus en 2016 que prévu
précédemment, a estimé vendredi
l’Agence internationale de l’énergie
(AIE), mais le surplus d’offre devrait subsister, même si le retour de l’Iran sur les
marchés est moins rapide qu’annoncé
par Téhéran.
L’AIE estime, dans son rapport mensuel, que la production des pays hors
Opep devrait baisser de 750.000 barils
par jour cette année, essentiellement
aux Etats-Unis, contre une estimation
précédente de 600.000 barils par jour.
Les exportations iraniennes ont elles
augmenté de 300.000 barils par jour,
depuis le début de l’année, estime le
bras énergétique des pays de l’OCDE,
L
un chiffre “plus modeste que la hausse
de 400.000 bj, annoncés par Téhéran”,
début mars. Le retour de l’Iran sur le
marché a été moins important que ce
que les Iraniens avaient annoncé.
En février, nous estimons que la production a augmenté de 220.000 bj, et
provisoirement, il apparaît que le retour
de l’Iran sera progressif”, a-t-elle ajouté.
Le mois de février est le premier mois
complet où l’Iran ne subit plus les sanctions internationales, levées mi-janvier.
Téhéran avait annoncé à ce moment-là
vouloir augmenter immédiatement sa
production de 500.000 bj. Et début mars,
le ministre iranien du Pétrole, Bijan
Namadar Zanganeh, avait indiqué que
les exportations de son pays avait augmenté de 400.000 bj pendant le mois ira-
nien de Bahman (21 janvier-19 février),
pour atteindre 1,75 mbj. Toutefois, ce
retour progressif ne changera pas foncièrement la donne sur le marché du
pétrole, au moins au premier semestre.
Le surplus d’offre devrait atteindre 1,9
million de barils par jour au premier trimestre et 1,5 mbj au deuxième. Il faudra
attendre la seconde moitié de l’année
pour que l’écart entre l’offre, et la
demande se réduise fortement, jusqu’à
0,2 mbj.
Alors que la croissance de la
consommation est toujours évaluée par
l’AIE à 1,2 mbj sur l’année, ce début de
rééquilibrage sera principalement le fait
de la baisse attendue de la production
de brut dans les pays non membres de
l’Organisation des pays exportateurs de
pétrole, et principalement aux EtatsUnis, où l’Agence s’attend à une baisse
de 530.000 bj. En février, la production
mondiale a baissé de 180.000 bj pour
atteindre 96,5 millions de barils par jour,
avec une baisse partagée entre les pays
de l’Opep, et hors Opep.
Par ailleurs, la remontée des prix du
brut observée ces dernières semaines,
et portée par les espoirs d’un accord
international sur la production pour
rééquilibrer le marché, “ne doit pas être
considérée comme un signe définitif que
le pire, et forcément passé”, nuance
l’AIE, même si “des éléments montrent
que les prix pourraient avoir atteint un
point bas”. L’Agence a réitéré sa prévision d’un rééquilibrage du marché en
2017.
A chaque fois, en raison
des intempéries, et des
fortes précipitations, la
mauvaise qualité des
travaux engagés dans le
cadre des programmes
successifs de
développement, sur le
réseau routier de la
wilaya parfois
fraîchement livrés, se font
apparaitre, pour la
déception, et la grande
malchance des usagers
de la route…
Par K.Benkhelouf
l s’agit de la même interpellation que
nous faisons au nom des usagers
de la circulation routière, à ceux qui
ont en charge le contrôle, et le suivi des
rénovations, et des aménagements des
réseaux routiers après que les pluies
tant attendues, tombent et de ce
qu’elles nous font, découvrir à travers
les artères de la ville, et celles des chemins communaux, comme crevasses,
nids de poule, et véritables marres
d’eau.
Certaines ruelles, ou chemins communaux, sont difficilement praticables,
I
Vers l’attribution de 4011 logements sociaux
e directeur de l’Office de
Promotion et de Gestion
Immobilière (OPGI), de la
wilaya de Sidi bel abbès M.
Abdelfettah Guessoum, a
annoncé que les clés de 4.011
logements sociaux vont dans
un avenir très proche, être
remises à leurs bénéficiaires
dans plusieurs communes de la
wilaya de Sidi Bel-Abbes.
L
es prix du pétrole ont clôturé en nette hausse mercredi à New York, effaçant largement leurs pertes de la veille
grâce à des chiffres américains
faisant état d’une nette baisse
des stocks d’essence. Le cours
du baril de “light sweet crude”
(WTI) pour livraison en avrila
gagné 1,79 dollar à 38,29 dollars sur le New York Mercantile
Exchange (Nymex), au plus
haut, depuis plus de trois mois.
“La chute des réserves d’essence (aux Etats-Unis) a été
plus marquée que ne l’attendaient les investisseurs, cela a
vraiment soutenu les choses»,
a commenté Oliver Sloup, chez
iiTrader.com. Lors de la semaine achevée le 4 mars, les
stocks d’essence ont baissé de
4,5 millions de barils, largement
plus que ne le prévoyaient les
experts de Bloomberg (-1,5 million de barils), et la fédération
du secteur API (-2,1millions)
tandis que les réserves de produits distillés (gazole, fioul de
chauffage, kérosène, etc.), ont
baissé de 1,1 million de barils,
soit nettement plus également
que ne s’y attendait l’API (128.000 barils), et les experts
de Blooomberg, qui Tablaient
sur une progression de 900.000
barils.
Ces bons chiffres
annoncés par le ministère américain de l’Energie (DoE) ont
permis de minimiser la progression des stocks de brut, à hauteur de 3,9millions de barils, ce
qui dépasse les prévisions de
Bloomberg (+3,5 millions), mais
reste en deçà des attentes de
l’API (+4,4 millions). Dans la
mesure où le chiffre du DoE sur
le brut “était dans la fourchette
attendue, les prix du pétrole ont
rebondi par effet de soulagement”, a noté pour sa part
Fawad Razaqzada, analyste
chez City Index, alors que la
semaine précédente le marché
18
avait douloureusement encaissé une progression bien plus
forte de 10,4 millions de barils.
Parallèlement la production
américaine semble en phase de
stabilisation après six semaines
consécutives de baisse. Elle a
progressé de justes 1.000 barils
par jour la semaine dernière, à
9,078 millions de barils par jour.
Ces chiffres sans mauvaise surprise ont permis au pétrole de
reprendre sa tendance haussière, d’autant que, d’après M.
Sloup, “il n’y a pas vraiment de
seuil technique avant les 40
dollars” le baril. Toutefois, il a
souligné qu’un éventuel effon-
Des affectations de 1.055 logements ont été remises à travers
plusieurs communes, a indiqué
le même responsable, soulignant que cette opération se
poursuit pour le restant des
bénéficiaires. Ce programme
de logement, inscrit dans sa
majorité dans le cadre du programme quinquennal 20102014, est réparti sur l’ensemble
(214), de Sidi Ali Benyoub
(188), de Benbadis (140), d’Aïn
El Berd (200), de Merhoum
(80), de Tenira (45), de Tessala
(30), et de Ras el Ma (20 logements), selon la même source.
Il y a lieu de signaler que cette
opération est la première du
genre dans la wilaya concernant le logement social, et la
résorption de l’habitat précaire
(RHP), a souligné, pour sa part
le wali Hattab Mohamed, qui
ajoutera que la wilaya Sidi BelAbbes a réalisé un bond qualitatif concernant les offres de
logements de différentes formules, indiquant que l’ensemble des programmes, dont
a bénéficié la wilaya ont été
lancés.
K.B.
63 familles concernées à Ain-El-Arba
es responsables locaux de la daïra
et de la commune d’Ain-El-Arba, distante d’une trentaine de kilomètres du
chef-lieu de wilaya d’Ain-Temouchent
ont supervisé, l’opération de relogement
de 63 familles ayant résidé dans des
conditions précaires à travers les différents quartiers de cette ville.
Les familles bénéficiaires qui ont affiché un climat de gaité, se sont vues
logées dans des habitations pourvues
de toutes les commodités d’une vie
décente, et honorable dans le lotissement « Bounouar Mohamed » implanté
au chef-lieu de daira d’Ain-El-Arba . Les
autorités locales ont réuni tous les
moyens humaines, et matérielles ayant
facilité l’opération de déménagement et
de relogement en présence de l’ensemble des services de sécurité, de la
protection civile, de la SONELGAZ, de
L
drement de l’euro jeudi, au cas
où la Banque centrale européenne se montrerait très
volontariste, risquait de “poser
un couvercle à court terme” sur
les cours du brut. “Si le pétrole
parvient à conserver ses gains,
alors cela suggèrerait des profits supplémentaires dans les
jours à venir. Dans le cas
contraire, un recul est probable,
surtout étant donné qu’il n’y a
eu aucun progrès concernant
l’accord de gel de production
entre l’Organisation des pays
exportateurs de pétrole (Opep),
et la Russie”, a noté pour sa
part M. Razaqzada.
des daïras et communes de la
wilaya. De part ce fait, la daïra
de Sidi Bel-Abbes avec 1.070
unités réparties équitablement
sur 10 sites, en plus d’un autre
qui compte 70 unités, a-t-il ajouté. Les daïras de Sfisef aura
833 unités, de Telagh (370), de
Mostéfa Benbrahim (310) de
Sidi Lahcen (241) de Sidi Ali
Boussidi (220), de Merine
Relogement à Aïn-Témouchent
Par B.Abdelhak
Le pétrole finit au plus haut
ne contrôlent pas, alors que le réseau
routier compte déjà des milliers de nids
de poule, pour lesquels une programmation de travaux est envisagée certainement. Ces derniers demeurent très
inaccessibles pour les usagers de la
route, que cela suscite auprès d’eux,
colère et doigt accusateur pointé vers
les entreprises chargées d’exécuter les
travaux, et les services du contrôle.
Plusieurs d’entre eux, nous dirons Et
pourquoi alors que l’on exige de payer
dans les délais la vignette, et que l’on se
en raison des nombreux troues béant,
qui s’annoncent comme étant, les principales causes de la dégradation matérielle véhicules, des usagers de la route, et
qui nous affiche après un laps de temps
d’euphorie, au banc des sous-développés, qui s’éterniseront tant qu’il existera
des entreprises, ne songeant qu’aux
gains que cela rapporte avec peux de
qualités au nom de l’absence de contrôle et de suivi.
Enumérer, les routes, ruelles ou chemins, rendrait facile le travail de ceux qui
fait pénaliser en cas d’oubli ?- Alors
pourquoi que ceux qui ont la charge ne
veulent ils pas comprendre à combien
nous revient, nos véhicules, dégradés
par ces routes ? »
Au fait, dans la réalisation des travaux de tout le réseau routier, les services de contrôle jouent mal leur rôle,
ou sciemment ferment leurs yeux sur le
mauvais travail des entreprises comme
si, ils sont certains que jamais la pluie
ne viendrait.. Ou alors, une grande légèreté apparait auprès de ceux qui ont la
charge du contrôle des travaux. Si tel est
le cas, cela suppose bien des
choses…Cette mauvaise qualité des
travaux exécutés, et non réalisés de la
manière la plus adéquate, devient malheureusement par la force des choses
des chantiers interminables à travers le
réseau routier du territoire de la wilaya,
une autre forme de calamité paralysant
l’évolution vers d’autres nouveaux projets En conclusion, nous rappellerons,
qu’à chacune de ses visites de projet du
réseau routier, le wali Hattab Mohamed
Amin a toujours tenu un langage de vérité à la DTP, aux entreprises chargées
des réalisations, et aux bureaux de
contrôle, rappelant les nombreuses malfaçons constatées nombreuses malfaçons, la mauvaise qualité de la granulométrie des agrégats utilisés dans les
bétons bitumés, le non respect de
l’épaisseur, enfin toutes les causes, qui
font que les routes subissent des dégradations. C’est pourquoi, il exhorte, les
responsables à être plus vigilants dans
l’exécution de tout projets, et de refuser
toute réception définitive des travaux
sans que toutes les parties ne soient
satisfaites.
K.B.
OPGI de Sidi Bel Abbès
Depuis trois mois à New York
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
bâtisses précaires ont été démolies pour
récupérer l’assiette foncière aux fins de
réalisation de projet d’habitat, et de nouvelles structures socio-économiques.
Les responsables concernés programment également des opérations pro-
l’Algérienne des Eaux, de l’habitat, de
l’urbanisme, et de la presse locale.
Rappelons que ce projet rentre dans le
cadre du programme de la résorption de
l’habitat précaire qu’a bénéficié la commune d’Ain-El-Arba .Les anciennes
chaines de relogement dans des logements publics locatifs après la réception
définitive des logements, et l’achèvement de l’étude des listes des postulants, et des postulantes.
B.A.
Lutte contre la drogue à Tizi Ouzou
10 ans de prison fermes
pour deux dealers
Par Roza Drik
ix ans de prison fermes, assortie
d’une amende de 500.000.00 DA
est le peine requise par le tribunal de
Tizi Ouzou contre deux individus, âgés
de 38, et 27 ans, résidant à la haute
ville pour détention de stupéfiants à des
D
7
fins de commercialisation. Tandis que
troisième individu, âgé de 21 ans, a été
mis en détention préventive, ce qu’indique une communiqué adressé hier
par la cellule de communication de la
sûreté de wilaya. Les forces de police
de la 6ème sûreté urbaine de TiziOuzou ont agi suite à un renseigne-
ment recueilli sur le terrain, faisant état
d’un trafic de stupéfiants à Tizi-Ouzou,
a permis l’arrestation de deux individus
à la haute ville, et un troisième à la nouvelle-Ville, et à la saisie d’une quantité
de près de 79 grammes de kif traité
ainsi que 40 comprimés de psychotropes, destinés à la vente.
R.D.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Ouled Boughalem
sous le choc
Un nouveau-né
découvert mort
et jeté à Bahara
Informés d’une découverte macabre, les éléments
de la gendarmerie de la brigade territoriale de Ouled
Boughalem relevant de la
Daïra de Achaacha située à
85 kilomètres de
Mostaganem, ont découvert
un nouveau né sans vie de
sexe masculin âgé de quelques jours seulement, au
niveau de la bourgade de
Bahara.
La dépouille de ce bébé a
été évacuée au niveau de la
morgue de l’Hôpital CheeGuevarra de Mostaganem
pour une éventuelle autopsie, alors qu’une enquête a
été diligentée pour déterminer les circonstances exactes de ce décès, et d’identifier le criminel, et situer les
complicités.
S.E.
Suite aux
intempéries
à Sidi Lakhdar
Une fillette
emportée par
la crue de l’oued
Au niveau du douar Sid
Ahmed relevant du territoire
de la commune de Sidi
Lakhdar, chef lieu de Daïra
située à 50 kilomètres de
Mostaganem, une jeune fille
de 5 ans a été emportée par
les crues de l’Oued graïnia.
Alertés les parents n’ont pu
que repêcher le corps frêle
sans vie de cette victime
suite à la violence des eaux
en crue du barrage.
La dépouille a été évacuée
à l’hôpital de Sidi- Lakhdar
pour une éventuelle autopsie, alors que les éléments
de la gendarmerie ont
ouvert une enquête pour
l’éclaircissement des circonstances de ce drame.
S.E.
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Infrastructures portuaires à Mostaganem
Tour international de Blida de cyclisme :
Urgence de les adapter
à la pêche
L'Algérien Barbari
vainqueur
Alors que le wali M.Abdelwahid Temmar a réuni les représentants des pêcheurs, et les
responsables de la C.N.A.S., en ce qui concerne le paiement des droits d’adhésion à la
sécurité sociale, et les responsables du Port pour s’enquérir de la situation qui prévaut
au sein de cette infrastructure, il s’est avéré, que l’anarchie, la désorganisation, les
complicités des uns et des autres, les conflits d’intérêts règnent en maitre, ce qui se
répercute implicitement sur la production du poisson et la bonne gestion de cette
infrastructure portuaire.
Par Salah Eddine
ors de cette réunion de
travail, qui a regroupé
quelques représentants
des pêcheurs, des directeurs de
la pêche et du port, du directeur
du commerce, des responsables de la C.N.A.S., en premier
lieu le wali a bien voulu s’enquérir des raisons pour lesquelles certains patrons pêcheurs
refusent de s’acquitter de leurs
cotisions auprès de la caisse
sociale. Dans ce contexte le
représentant des armateurs
dira « qu’il s’agit bien d’un
cumul d’une part, et d’autres
facteurs liés à la mal pêche, la
cherté du matériel et le faible
rendement, sont autant de problèmes qui ont poussé les
armateurs à différer leurs cotisations. ». Quant au directeur
de la C.N.A.S.il a tenu d’expliquer que toutes les facilités sont
accordés aux pêcheurs, pour la
régularisation de leur situation
conformément à la L.F.C. 2 015,
afin de bénéficier de l’exonération des pénalités de retard, et
d’un échéancier, avant la date
butoir du 31 mars 2 016.Le wali
proposa une campagne d’information, et de sensibilisation au
profit des 180 patrons de
pêche, pour la préservation et la
stabilité du secteur, et la protection sociale des familles des
gens de mer. Pour ce qui est de
la situation du port, le transfert
des embarcations, et des mandataires vers la salamandre
pose problème, par le fait où le
L
Pour détention
d’arme
Algérien Adil Barbari de
l'équipe émiratie Nasr-Dubai a
remporté la deuxième étape du
Tour international cycliste de Blida,
alors que l'Italien Luca Wackerman est
toujours maillot jaune.
L'Algérien a franchi la ligne d'arrivée de
l'étape courue entre Blida-DjebabraBlida (129 Km) en 3h22:34, devant
l'Erythréen Aron Debretsion (3h22:35)
et son coéquipier de l'équipe, l'Italien
Luca Wackerman.
Ce dernier a conservé les maillots
jaune de leader et rouge du meilleur
sprinteur, alors que le maillot à pois du
meilleur grimpeur est revenu à
l'Erythréen Mehari Tesfatsion. Le maillot blanc du meilleur espoir a été porté
par le Rwandais Areruya Joseph.
L'
nouveau port ne répond pas
aux normes, ce qui suscite une
étude appropriée d’après le
Wali. Au terme des interventions des responsables mettant
en relief la situation, qui prévaut
au sein du port, M .Abedelwahid
Temmar n’a pas manqué de
relever la désorganisation, la
débandade pour ne pas dire la
mauvaise gestion, a instruit les
responsables concernés à
redresser la situation, et d’améliorer la situation au niveau du
port de la salamandre, à l’effet
de le rendre plus attractif par la
création de restaurants, et tout
un rayonnement de vie afin de
faire profiter les familles
Mostaganémoises et autres
touristes. Chaque responsable
est tenu d’assurer convenablement sa mission a souligné le
wali, tout en indiquant que très
prochainement il fera une visite
auprès des deux infrastructures
portuaires, et aucun aspect
négatif n’est toléré, et essentiellement en matière d’organisation, d’hygiène, et de propreté.
Il est utile de signaler, que lors
de cette réunion le wali a saisi
les intentions des uns et des
autres, où les complicités ne
sont pas à écarter, et a pu s’informer sur l’état du marasme,
qui règne au niveau des infrastructures portuaires.
Par ailleurs, à noter que différents
représentants
des
pêcheurs concernés, n’ont pas
été informés de cette rencontre.
En tout état de cause, dans le
cas d’une enquête sérieusement diligentée, beaucoup de
zones d’ombres seront sans nul
doute éclaircies, et les responsabilités des uns et des autres
situées. Quoiqu’il en soit, le
secteur
portuaire
de
Mostaganem a de toujours suscité moult-interrogations, et
beaucoup de choses se font, et
se défont au sein de ses
enceintes infrastructurelles que
nul n’ignore.
S.E.
Le wali n’est pas satisfait
chaque sortie de prospection et d’inspection sur le
terrain, à chaque réunion, et
rencontre de travail, Le Wali M.
A
Abdelwahid Temmar ne cesse
de découvrir des insuffisances,
des imperfections, et des
erreurs d’aiguillage, qui font que
8
Mostaganem a perdu de son
statut d’antan.
Encore une fois, lors de la visite
du centre équestre de Sayada
situé à trois kilomètres du chef
lieu de wilaya, le wali a piqué
une colère sans pareille sur la
situation catastrophique dans
laquelle se trouve cette infrastructure. Les chevaux vivent
dans une situation alarmante,
dans le véritable besoin d’être
alimentés, la saleté au niveau
des écuries, et autres espaces
dépasse tout entendement,
dans ce contexte le wali a sermonné les membres de l’association sur les défaillances
constatées, et en l’absence de
toute stratégie pouvant générer
des ressources financières pour
l’entretien, et la gestion de centre. Sur les lieux, le Wali qui a
interrompu cette visite a donné
de fermes instructions et mesures à prendre, pour améliorer
cette déplorable situation.
Pour ce faire, le Directeur de la
jeunesse et des sports a été
instruit de prendre en charge la
gestion de cet établissement,
afin de prodiguer des soins en
urgence aux chevaux par des
vétérinaires, et transférer les
chevaux au centre équestre de
Métidji, ainsi qu’annuler toute
compétition sportive pour l’instant. Par ailleurs, le siège de la
recette des impôts situé en
plein centre de ville, fermé pour
cause de transfert au centre de
proximité de Tijditt, sera aménagé en bureau de poste, afin
d’alléger la pression de
l’agence principale, décision
prise par le wali sur les lieux
même au moment de sa visite.
S.E.
Adil Barbari a signé par la même occasion la première victoire algérienne au
Grand Tour d'Algérie 2016.
Cette deuxième étape du Tour international de Blida, quatrième épreuve du
GTAC-2016, a failli être annulée pour
mauvaises conditions climatiques.
Dès le début de l'étape, deux coureurs
algériens, Benrais Nadir du Club Sovac
et Ghebghoub Ramzi (AS Sûreté nationale) se sont lancés en échappée, passant ensemble les villes d'Amrossa,
Bouinen et Oued Slama.
A l'entrée de Meftah (40 km), ce duo de
tête s'est fait reprendre par le peloton,
mené par les équipiers du maillot jaune
qui roulaient à une vitesse de 43 Km/h.
Au pied de la montée de Djebabra,
une ascension de 1ère catégorie, dix
coureurs dont cinq érythréens, quatre
rwandais et l'Italien Luca Wackerman,
se sont détachés de peloton.
Essayant de déstabiliser le maillot
jaune, Luca Wackerman, Erythréens et
Rwandais n'ont finalement pas pu
prendre le large sur l'Italien qui a fait
une montée facile.
Effectuant une descente à plus de 90
Km/h, l'Algérien Adil Barbari est arrivé
à rattraper le groupe, avant de prendre
la tête de la course, accompagné par
l'Italien Wackermn et l'Erythréen Aron
Debretsion. L'Algérien a franchi la
ligne d'arrivée au sprint.
La troisième et dernière étape du Tour
international cycliste de Blida mènera
samedi le peloton de Blida au mont de
Chrea sur une distance de 131 Km.
Coupe d'Algérie de natation:
Chébaraka et Affane
se distinguent
A propos du centre équestre de Mostaganem
Quatre individus
écroués à
Bouguirat
Agissant sur informations les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie de Bouguirat, chef
lieu de Daïra située à 25
kilomètres de Mostaganem,
lors d’un barrage routier, ont
appréhendé quatre jeunes à
bord d’un véhicule de tourisme dont l’âge varie entre
29, et 34 ans, en possession d’une arme à feu «
pistolet », et des munitions.
Alors que les quatre individus ont été arrêtés et
écroués par la suite par le
Procureur de la République
territorialement compétent,
l’enquête suit son cours à
l’effet de déterminer la provenance de cette arme.
S.E.
Dimanche 13 mars 2016
es athlètes Abdelkader
Affane (RT Ain El
Turck), et Madjda
Chébaraka (GS Pétrolier)
se sont distingués, vendredi, lors de la première
séance, des épreuves de la
Coupe d'Algérie de natation, qui se déroule pendant
deux jours à la piscine
Hacene Khitmane à Hydra
(Alger).
Le représentant du club de
Ain El Turk (Oran) a été le
L
Championnat
national de tennis
de table:
60 pongistes
présents
à Ain Defla
meilleur au 50m Brasse
(29.96), s'offrant 701 points,
alors que Chébaraka a fait
de même sur 400m nage
libre (4:32.45), permettant
au GS Pétrolier un total provisoire de 673 pts.
Les épreuves se poursuivent avec la 2è séance vendredi soir, et la 3è programmée hier.
La Coupe d'Algérie de natation, saison 2015-2016,
regroupe 179 athlètes dont
Quelques 60 pongistes
venus de 22 wilaya prennent
part au championnat national de tennis de table dans
les catégories benjamins et
cadets, dont le coup d'envoi
a été donné vendredi au
niveau de la salle OMS
"Hamouda Abdelkader " de
Aïn Defla. Organisée par la
ligue de tennis de table de
79 filles, représentants 21
clubs chez les filles et 18 en
garçons, issus du championnat national interclubs,
selon les classements établis après la compétition.
Six programmes de compétitions, touchant les différentes spécialités (sprint, fond,
brasse,
Dos, Papillon et 4 nages,
en plus de trois relais), sont
prévus durant les deux
jours de compétition de la
la wilaya hôte en coordination avec la fédération nationale de la discipline, cette
manifestation sportive de
deux jours, qualificative au
prochain championnat
d'Afrique de tennis de table
de jeunes prévu à Alger en
avril prochain, se déroule
dans de bonnes conditions,
selon des responsables des
17
Coupe d'Algérie.
A l'issue des épreuves du
dernier jour, un classement
général des clubs participants sera effectué, selon la
cotation réalisée à partir de
la tablette de la fédération
internationale de natation
(FINA), pour les six programmes des garçons et filles, séparément, ainsi que
les relais (qui comptent
double).
délégations participantes.
32 athlètes de la sélection
nationale prennent part à ce
championnat dont la première journée est consacrée
aux éliminatoires (simple et
double) au moment où la
seconde (hier) verra le
déroulement des finales,
selon les organisateurs de la
compétition.
Dimanche 13 mars 2016
BASKET-BALL:
"Le manque
d'arbitres menace
les compétitions
nationales",
selon Boufenik
L'ancien arbitre international de basket-ball Mohamed Boufenik a estimé vendredi à Alger que le nombre d'arbitres
enregistrés au niveau de la Fédération
algérienne (FABB) est en "net recul" ce
qui va "pénaliser" les différentes compétitions nationales lors des prochaines
années.
"Il faut mettre en place une nouvelle politique de formation pour les jeunes arbitres
algériens. C'est un défi que nous devons
relever vu le nombre d'arbitres exerçant à
l'heure actuelle", a déclaré Boufenik à
l'APS, en marge de l'Assemblée générale
ordinaire (AGO) de la Fédération algérienne de basket-ball qui s'est tenue vendredi au siège du Comité olympique et
sportif algérien.
Selon le membre de la commission technique de FIBA-Afrique, le manque d'intérêt
pour l'arbitrage en Algérie s'explique par la
baisse des rémunérations financières et la
pression qui entoure les matchs, précisant
que les arbitres perçoivent seulement
2000 dinars par match.
"La Fédération algérienne dépend des
Ligues wilayas pour la formation des arbitres, je pense qu'il faut trouver d'autres
solutions pour pousser les anciens joueurs
à se reconvertir dans l'arbitrage", a-t-il
ajouté.
De son côté, le président de la section
basket-ball du NA Hussein-Dey, Djamel
Benalioua, a souligné que les matchs des
championnats de Super-Division (A et B)
sont officiés par deux arbitres alors que
les règlements internationaux stipulent la
présence de trois arbitres.
Rappelons que l'arbitre algérien Sofiane Si
Youcef a été retenu par la Fédération
internationale de basket-ball (FIBA) pour
officier au tournoi de qualification olympique qui se déroulera du 5 au 10 juillet aux
Philippines.
SUPER-DIVISION "A"
(MATCH AVANCÉ) :
NB Staoueli 65 - NA
Hussein Dey 64
Le NB Staoueli s'est imposé face au
NA Hussein Dey sur le score de 65 à 64,
en match avancé de la 23e journée du
championnat d'Algérie de basket-ball,
Super-Division "A", disputé vendredi à
Staoueli (Alger).
Après un début de match dominé par le
NB Staoueli qui a remporté les deux premiers quart-temps (18-11, 37-36), le NA
Hussein Dey a renversé la vapeur dans le
3e quart-temps en prenant quatre points
d'avance (56-52), avant de s'incliner sur
le score de 65 à 64. A la faveur de ce succès, le NB Staoueli remonte provisoirement à la cinquième place à égalité avec
l'IR Bordj Bou Arréridj (37 points), alors
que le NA Hussein Dey occupe la troisième place conjointement avec le CRB
Dar Beida et l'US Sétif (39 points). Les
autres matchs de la 23e journée de la
Super-Division A se disputaient hier au
moment où on mettait sous presse.
NATIONALE UNE DAMES DE
VOLLEY :
Résultats partiels de la
13e journée
Vendredi :
WA Tlemcen - AC Tizi Ouzou
NC Béjaïa - CRR Toudja
MB Béjaïa - GS Pétroliers
Reste à jouer (hier) :
Seddouk VB - RC Béjaïa
NR Chlef - ASW Béjaïa
3-0
3-2
3-1
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
QATAR :
Premier but
de Bounedjah
avec Al Sadd
L'international algérien Baghdad
Bounedjah a inscrit vendredi son premier but sous les couleurs d'Al Sadd,
à l'occasion du match remporté par
son équipe contre Al kharaitiyat (1-0)
dans le cadre de la 22e journée du
championnat du Qatar de première
division de football (QSL).
Incorporé par l'entraîneur portugais
Jesualdo Ferreira à la place de
Jasser Yehia Medany, l'ancien attaquant de l'USM El Harrach a inscrit
l'unique but de la rencontre d'une tête
à la 80e minute, sur un service
l'Espagnol Xavi Hernandez, offrant
ainsi les trois points de la victoire à
son équipe.
"Cela fait un moment que j'attends ce
but et je pense qu'il est venu au bon
moment, pour me libérer psychologiquement et me redonner confiance" a
déclaré le joueur à l'issue de la rencontre.
C'est la 2e apparition de l'attaquant
algérien après son baptême du feu,
effectué le 7 mars courant contre Al
Gharafa (1-1) pour le compte de la
21e journée du championnat.
Bounedjah était inactif depuis novembre 2015à cause d'une blessure à
une cheville, contractée en finale
"aller" de la Coupe de la
Confédération Africaine de football
(CAF) avec son ex-club, l'Etoile du
Sahel (Tunisie).
Une blessure assez grave, ayant
nécessité son passage sur le billard,
quelques heures après le
match, ayant vu la formation de
Sousse remporter le trophée.
Il avait repris l'entraînement collectif
avec Al Sadd mi-février dernier, après
une longue rééducation.
L'attaquant de 24 ans avait été transféré de l'ESS à Al-Sadd lors de l'été
2015, mais le club qatari l'a laissé aux
Tunisois à titre de prêt, pendant six
mois, en raison de leur participation à
la Coupe de la CAF.
Il a d'ailleurs été pour beaucoup dans
leur consécration, en terminant meilleur buteur de l'épreuve, avec 7 réalisations.
A la faveur de son succès contre Al
kharaitiyat (1-0), l'équipe d'Al Sadd où
évolue l'autre algérien Nadir Belhadj,
occupe la quatrième place avec 39
points, à une longueur du trosieme, Al
Djeich, qui compte un match en
moins et deux du second Lekhwiya
(41 pts).
Dimanche 13 mars 2016
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
La medersa coranique de Sfisef
L'ES Sétif et le CS Constantine
aujourd'hui en piste
Inculquer aux enfants
les valeurs humanistes
« L’enseignement
coranique dans la
daïra de Sfisef au
même titre qu’à
travers la wilaya de
Sidi bel abbès est
dispensé dans des
medersas abritées
dans des locaux
affectés ou reliés aux
mosquées que
compte la wilaya.
Par K.Benkhelouf
Par Rafik Bakhtini
près l'entrée en lice
du MO Béjaia en
ligue des champions
et du MC Oran, en coupe de
la Caf, hier au moment où on
mettait sous presse, c'est
autour aujourd'hui de l'ES
Sétif (Ligue des champions)
et le CS Constantine (Coupe
de la CAF) de faire de même
pour les 16ems de finale de
leur compétition respective.
L'ES Sétif se trouve au
Congo pour affronter l'équipe
de ce pays, l'Etoile du Congo
aujourd'hui à 15h00, pour ce
match aller du
2e tour de la Ligue des
champions d'Afrique prévu à
Brazzaville.
Le coach Geiger se contente
de 17 joueurs pour ce déplacement et ce pour des raisons d'absences de joueurs
pour sanctions pour indisciplines, pour les uns, suspension et blessures pour d'autres.
Par contre, Djabou est
encore à court sur le plan
physique, et c'est la raison
A
pour laquelle le staff technique a décidé de le ménager
à l'occasion de cette rencontre. Touché au genou en mai
2015 alors qu'il portait les
couleurs du Club Africain
(Ligue 1/Tunisie) Djabou a dû
passer sur le billard en raison
d'une méchante blessure au
genou. Il a repris la compétition en février dernier.
Il faut dire que l'ESS traverse
dune période très difficile
avec ces absences et surtout
les mauvais résultats de
l'équipe.
Les Sétifiens ont été éliminés
vendredi dernier en 1/4 de
finale de la Coupe d'Algérie
par l'USM Bel-Abbes (3-1).
Le moral des joueurs étant à
plat, le coach Geiger reconnait qu'il doit travailler beaucoup le côté psychologique
de ses joueurs pour être prêt
pour cette entame de la
Ligue des champions, l'ESS,
étant exempte lors du premier tour.
Par contre, c'est plutôt la
situation inverse qui prévaut
chez les congolais.
L'Etoile qui a mal débuté la
saison, s'est rattrapée et a
donc aligné pas moins de
une série de six victoires et
une remontée spectaculaire
au classement en championnat.
En tous les cas, les Sétifiens
savent qu'ils représentent
l'Algérie et de ce côté, il faut
bien le préciser, que c'est
déjà une grande source de
motivation pour un bon résultat de ce déplacement avant
le match retour le samedi 19
mars en cours au stade du 8
mai 1945 à partir de 18h00.
De son côté, le CS
Constantine a vécu un enfer
à Abuja où un de ses joueurs
a même vu sa chambre d'hôtel saccagée et a été volé !
Ce qui, déjà joue sur le moral
des joueurs, la guerre psychologique est connue dans
certains pays d'Afrique et inutile d'y revenir.
L'entraîneur-adjoint du CS
Constantine n'a pas caché
mercredi ses appréhensions,
à la veille du déplacement de
son équipe à Abuja pour
affronter ce dimanche prochain les Nigérians de
Nasarawa en match aller du
2e tour de la Coupe de la
Confédération (CAF).
"Nous allons effectuer le
voyage au Nigeria avec l'intention de repartir avec un
bon résultat, en dépit des
nombreuses défections auxquelles on doit faire face.
Notre mission sera délicate
d'autant que le match va se
jouer dans des conditions difficiles, nous devons gérer à
notre manière cette première
manche", a affirmé à l'APS le
N.2 du staff technique des
"Sanafir".
"Pas moins de sept joueurs
vont manquer à l'appel, il
s'agit de Mellouli et Cherfa
non qualifiés, alors que
Remache, Aksas, Anane,
Bellakhdar et Meghni souffrent de diverses blessures",
a ajouté Zeghdoud.
Le CSC, qui reste sur une
défaite concédée samedi dernier à Alger face à l'USM
Harrach (1-0), jouera le
match retour entre le 18 et le
20 mars au stade ChahidHamlaoui.
R.B.
r
ie
vr
fé
en
n
ai
ric
af
ur
ue
jo
ur
lle
ei
m
u
él
z
Boudebou
international algérien de
Montpellier (Ligue 1 française) Riyad Boudebouz a été
élu Joueur africain du mois de
février, selon le sondage mensuel organisé par le magazine
France football.
Le milieu offensif algérien a
devancé le Nigerian Vincent
Enyeama (Lille) et Kalidou
Koulinaly (Naples). Boudebouz
succède à son compatriote
Islam Slimani élu joueur africain de janvier par les internautes de FF.
Auteur d'un mois de février
plein avec notamment 3 passes décisives (pour un total de
8 en L1), Boudebouz n'a pas
caché sa satisfaction après
cette distinction.
"Avant toute chose, je voudrais
remercier les internautes de
Régions
Coupes africaines, après le MOB et le MCO :
Montpellier:
L'
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
France-Football de m'avoir élu.
Je voudrais dire que c'était
aussi grâce à mes copains
autour qui bossent bien. Cela
me permet d'être mis en valeur
lorsque le collectif tourne bien,
les individualités peuvent
ensuite s'exprimer plus facilement." a t-il déclaré dans un
entretien à France football.
Le meneur de jeu de
Montpellier qui a retrouvé son
meilleur niveau cette saison a
expliqué que l'arrivée du nouvel entraîneur Hantz est pour
quelque chose.
"Je joue libéré dans cette
équipe. Depuis l'arrivée de
Frédéric Hantz, ça va vraiment
mieux pour notre club.(...) A
titre personnel, sur le terrain,
j'ai effacé certains gestes
superflus, et cela me permet
es écoles coraniques
traditionnelles et ces
medersas
modèles
sont encadrées par des imams,
des muezzins en plus des bénévoles, nous a indiqué le responsable de cette médersa
«
Cheikh Ramassi ».me lancera
l’Iman de M’cid. A cet effet,un
groupe de jeunes de l’Anem, et
des volontaires résidants à
Sfisef ,ont pris l’initiative de
réhabiliter l’ancienne Medrsa
Coranique « Cheikh Ramassi
», pour inculquer aux enfants et
apprenants les valeurs de paix
,de tolérance et d’humanisme
que prône l’islam.
Ainsi,de passage à Sfisef, notre
ouïe a été retenue, par la récitation à haute voie du Coran par
les petits
enfants d’une
Medersa coranique, située dans
un quartier populaire de la partie
Sud de la commune, qui veille
comme tant d’autre dans cette
ville, sur un véritable trésor
patrimonial, enseignant l’ouverture d’esprit, l’amour du prochain, la solidarité avec autrui,
notamment les nécessiteux, et
les valeurs humanistes à inculquer à la société par l’enseignement coranique. Approchés, des
gens de divers niveaux de vie et
d’instruction nous ont évoqués
que de tout temps, « les écoles
coraniques, malgré toutes les
insuffisances, qu’elles subis-
C
Un jeune a mis
fin à ses jours
par pendaison
Par Salah Eddine
Encore un cas de
suicide à Mostaganem, il
s’agit d’un jeune âgé de
25 ans, qui a mis fin à ses
jours par pendaison, au
niveau de la Bourgade de
Debdaba relevant de la
commune de Sayada,
située à trois kilomètres
de Mostaganem.
Selon le voisinage, le
corps de cette victime a
été retrouvé pendu dans
sa propre chambre par sa
mère. Sitôt informés les
éléments de la protection
civile se rendus sur les
lieux, avant d’évacuer la
dépouille aux urgences
Médicales de l’hôpital
Chee– Guevarra, pour
une éventuelle autopsie,
alors qu’une enquête a
été diligentée, afin de
déterminer les causes
exactes de ce drame.
S.E.
Après la saisie
du kif à
Bouguirat
sent, jouent un rôle déterminant
dans la lutte contre l’alphabétisation, la promotion dans la scolarisation des enfants défavorisés sur le plan social, et participent à la diffusion des valeurs
religieuses, sociales, et culturelles ». La daïra de Sfisef possède plus d’une dizaine de
Medersa, et 3 « massalat », se
trouvant dans la commune de
M’cid dansles quelles, un enseignement coranique aux 100
petits enfants de la ville de
Sfisef, dans un local, cédé en
donation à la cause, par son
propriétaire, celui qui porte son
nom feu « Cheikh Ramassi »…
Malgré les difficultés rencontrées, les adultes qui ont la
théologie comme passion, tiennent à faire de la medersa,
cette institution incontournable
qui fait le bonheur de la ville,
depuis de très longues années
pour continuer le flambeau de la
confrérie des « Mhadja, 40
Chachia » à Mcid, et des Ouled
Slimanes, des confréries religieuses les plus rayonnantes
dans la région de Sfisef.
Et depuis, l’initiation théologique
proposée par cette école,
encourage pour attirer autant
d’enfants, que les disciples du
savoir et les admirateurs de la
splendeur de la lettre coranique.
Les planches sciemment préparées, contenant chacune, le verset du coran qui ne sera effacé,
qu’une fois que celui-ci sera
apprit par cœur par l’élève,
grâce
à
l’oralité-visuelle
employée, puis avec les
moyens traditionnels d’écriture,
à savoir la plume de roseau, la
douaya (encrier), contenant une
encre spécial préparée par le «
Taleb », et le « sansal » (argile),
qui sert à blanchir la planche.
Cependant, le rôle de cette
école coranique se limite uniquement à l’apprentissage par
cœur du Coran (lecture, écriture). A titre de rappel, l’enseignement se base sur le rite
Malékite, l’une des plus célèbres écoles d’exégèse coranique, qui diffuse un savoir reposant sur la connaissance approfondie de la vie du Prophète
Mohammed (QSSL), et le développement de l’Ijtihâd, à savoir
la quête interminable du sens
caché du Coran suivant les travaux de recherches des plus
grands érudits de l’Islam, qui
sont transmis par ceux dont les
connaissances sont larges à
ceux qui parviennent au stade
de la perception. Les medersas, avec l’amélioration de la
qualité de l’enseignement, ne
tarderont pas à apporter leur
contribution à l’alphabétisation,
à la généralisation de l’éducation de base au sein de la population, et à dispenser un enseignement supérieur, et de qualité
qui consacre la paix, la stabilité
du pays, et sa prospérité.
K.B.
Deux
dealers sous
les verrous
Lors d’un barrage
routier sur l’axe
Mostaganem/Relizane, au
niveau du territoire de la
commune de Bouguirat,
les éléments de la gendarmerie nationale ont immobilisé un véhicule de type
Renault-Campus pour le
besoin de contrôle, la
fouille du véhicule, qui
s’en est suivie, a permis
aux agents de sécurité de
découvrir 540 comprimés
de psychotropes, 280
grammes de kif traité, et
de 7 350 cartouches de
cigarettes.
Les deux mis en cause de
la région de Tiaret âgés
de 26 et 30 ans ont été
écroués par le Procureur
de la République de la
Daïra de Aïn-Tédlès.
S.E.
Pour la réalisation d’un orphelinat
d'être plus efficace. Là, sur le
terrain, je suis aussi dans ma
position préférentielle. J'évolue
en numéro 10, c'est là que je
suis le plus fort."
Interrogé sur l'excellente forme
affichée par plusieurs internationaux algériens en Europe,
Boudebouz a estimé que
l'Algérie possède une superbe
génération à l'image de
Mahrez (Leicester), Brahimi
(Porto), Slimani(Sporting),
Ghoulam (Naples)...
"On a une superbe génération.
Mais le plus difficile, cela va
être de concrétiser ça par quelque chose de palpable. Il faut
essayer de gagner une CAN,
et évidemment d'aller refaire
un tour en Coupe de monde
pour démontrer qu'on est un
pays majeur en football".
16
Suicide
à SayadaMostaganem
L’ambassade du Japon
octroie une aide financière
Par K.Benkhelouf
Ambassade du Japon a alloué,
une enveloppe financière d’un
milliard de centime à l’association
Amel El Yatim, pour le financement
du projet de rénovation d’une école
abandonnée depuis de très longue
années au quartier Abdelkader
Boumlik, en une maison de l’orphelin
à Sidi Bel-Abbès. L’exploitation de
l’école fermée, par les travaux
d’aménagement commenceront une
fois le feu vert sera accordé, par les
L’
9
services concernés de l’APC, et
ceux de la wilaya, a affirmé un
membre de l’association Amel AlYatim, que nous avons croisé, lors
de la plénière de l’APW. Et d’espérer
que « les démarches soient favorables, et rapides, pour permettre à
cette dynamique association Amel El
Yatim, de réaliser ce rêve, d’une
maison propre à l’orphelin, qui prendra en charge psychique, et matérielle des orphelins, que réunit «
Amel El Yatim », a-t-il conclu.
K.B.
Régions
Dimanche 13 mars 2016
Culture
Dimanche 13 mars 2016
Accusé de mauvaise gestion
7e édition d’”Alhane wa Chabab”
La justice poursuit
le maire d’ El-Hammadia
La jeune Cylia Ould Mohand
lauréate
Au terme d’une longue
enquête menée par la
police judiciaire de la
Sûreté de daïra de Elhammadia et ordonnée par
le Parquet suite à une
plainte déposée par cinq
élus du FLN sur une
présumée mauvaise
gestion des affaires de la
commune en question, la
justice vient de se
prononcer pour qualifier les
griefs reprochées au maire
de El-Hammadia, et à un
de ses adjoints à savoir :
mauvaise gestion et
passation douteuse de de
marchés publics.
Par Hassan Wahid
e tribunal de Rass-El-Oued a été
désigné par le Parquet pour juger
le maire d’ElHammadia pour
mauvaise gestion des affaires de la
commune. Suite à une plainte déposée
par cinq élus du FLN,il a été procédé à
l’enquête judiciaire les qui concerne
également. Mais paradoxalement , ces
élus qui font l’objet de poursuite judiciaire poursuivent « valablement » l’exerci-
L
ce de leur mandat électif sans être
inquiétés par l’article 43 du code communal qui stipule : « L’élu faisant l’objet
de poursuite judiciaire pour crime, ou
délit en rapport avec les deniers publics,
ou pour atteinte à l’honneur, ou ayant fait
l’objet de mesures judiciaires ne lui permettant pas de poursuivre valablement
l’exercice de son mandat électif, est suspendu par arrêté du wali, jusqu’à intervention de la décision définitive de la
juridiction compétente ». La non-application de cet article est traduite au sein
même de l’opinion locale comme un
faire-valoir encourageant à ces présumés élus accusés. Alors que d’autres
sources administratives soulignent que
l’actuel wali de Bordj-Bou-Arreridj, M.
Abdessamie Saïdoune a hérité d’un dossier lourd de son prédécesseur. Ce dernier a signé les arrêtés de suspension
concernant le maire, et les trois autres
vice-présidents au mois d’août 2015,
sans les mettre en exécution, laissant,
selon notre source, un piège à son successeur, qui ne pouvait prendre la
moindre décision s’en se référer au jugement de la justice. Maintenant que cette
commune, chef-lieu de daïra, abritant de
surcroit un pôle industriel de plus de 680
hectares, vit dans une anarchie totale,
les habitants attendent que soit mis en
relief le slogan « Personne n’est
au-dessus de la loi », notamment qu’à travers la wilaya de
Bordj-Bou-Arreridj, plus de
quatre maires ont été suspendus
en application du code communal. Par ailleurs, lors de la récente session de l’APC de ElHammadia, la rixe qui a éclaté
centre deux vice-présidents de
la même majorité, a fait montre
de l’anarchie qui y règne.
Les trois vice-présidents dont les
dossiers sont entre les mains de
la justice, et qui occupent également la présidence des commissions, en violation du code communal, ont présenté leur démission respective de ces commissions. Pour rappel, la composition des quatre commissions
permanentes s’est effectuée,
une fois de plus en violation de
l’article 35 du code communal
qui stipule : « La composition
des commissions visées aux
articles 32, et 33 du code communal doit assurer une représentation proportionnelle reflétant la composante politique de l’APC ».
Les élus du FLN ont été écartés de ces
commissions, et même de l’exécutif
communal.
Pour les militants et les élus du FLN : «
L’erreur a consisté à s’autoriser en période de crise financière et économique
que traverse le pays toutes les dérives
». Au même temps, les membres du
bureau de la Kasma FLN de ElHammadia envisagent la tenue d’une
assemblée générale de leurs militants
dans les prochains jours pour examiner
cette situation inédite.
H.W.
Plusieurs routes bloquées
lusieurs interventions ont été effectuées pour la réouverture d’un certain nombre de routes bloquées par la
neige depuis le 28 février dernier dans
la wilaya d’Aïn Defla, a-t-on appris jeudi
d’un responsable de la direction locale
P
des travaux publics.
Les interventions effectuées concernent
le chemin de wilaya (CW) n°25 à hauteur de la commune de Bathia, le CW
n°14 menant à la localité d’El Annab,
ainsi que le chemin communal (CC)
menant de Bathia au niveau des localités de Tafrant et Belaâs sur une distan-
ce de 5 km, a indiqué Mehdada
Hichem, responsable du service maintenance, et exploitation des infrastructures de base à la même direction. Des
chasse-neiges, et des niveleuses ont
notamment été mobilisés pour dégager
les routes bloquées par l’amoncellement de la neige et le rétablissement
de la situation, a-t-on souligné de
même source. Le changement climatique ayant touché le nord du pays a
provoqué de fortes précipitations et
d’importantes chutes de neige au
niveau de la wilaya d’Aïn Defla durant
ces dernières 72 heures.
A.K.
Calvaire du transport à Relizane
Les habitants de Touafir interpellent
les élus locaux
Par A. Lotfi
es habitants de la commune de
Touafir, une région relevant de la
commune de Zemmoura, située au Sud,
du chef-lieu de Relizane ont appelé à la
nécessité de l’intervention des responsables concernés pour atténuer leurs
souffrances, et les soulager de cette
crise du transport, qui s’accentue jour
en jour, vu le manque flagrant d’autobus.
Les habitants se plaignent depuis de
nombreuses années du manque de bus
de transport urbain, en particulier en ce
qui concerne les nouvelles cités résiden-
L
tielles, où le citoyen souffre énormément
au niveau des stations de transport de
passagers.A noter que la crise du transport à Relizane a touché les habitants
des 600 logements sociaux, les Castors,
ainsi que la commune d’El Matmar, qui a
connu au cours des dernières années,
une croissance de la population, et d’urbanisation sans égale.
.. Et un seul bus
pour la région Douze
Par ailleurs,les villageois des localités
de Mekaikia,Saaidia,Rehailia et Douze ,
relevant de la commune de Belacel
Bouzegza, rattachées à la daïra d’El
Matmar, situées à 18 km environs du
chef-lieu de Relizane , souffrent cruellement du manque de moyen de transport
de voyageurs. Un seul bus seulement
assure la desserte des localités susmentionnées vers le chef-lieu communal, ou daïra d’El Matmar, et cela au
profit de plus d’une centaine de
famille.A. Boualem, un villageois de la
paisible région de Mekaikia, nous a dit
qu’il parcourt plusieurs kilomètres à pied
pour gagner la route nationale 4, distante de 8 kilomètres. A cette carence, il
10
evant le public très
nombreux qui a afflué
au Complexe sportif
Mohamed-Boudiaf, la jeune lauréate, âgée de 16 ans seulement
s’est déclarée “très
D
contente de vivre ce beau rêve
en
présence
d’éminentes
icônes de la chanson tant dans
le jury que sur la scène avec
Kader Japonais, et Hatem
Amour”. Dans une ambiance
euphorique marquée par une
organisation de qualité, la quatrième place sanctionnée par le
prix du jury est revenue à Aissa
Chérif. La star de la chanson raï
Kader Japonais et le chanteur
marocain Hatem Amour, lauréat
en 2001 à la 5e édition de
“Studio 2M”, invités du dernier
prime d’Alhane wa Chabab se
faut ajouter l’état lamentable dont se
trouve la route serpentant ces villages.
Des nids-de-poule, et des trous béants
s’y sont formés au fils des années.
Notre interlocuteur nous indiquera que
depuis son revêtement en goudron en
2004, cette piste n’a jamais bénéficié de
réfection. Les représentants des habitants lancent un appel de détresse au
premier responsable de la wilaya fraichement installé, « afin qu’il puisse dissiper les nuages qui entourent leurs
régions oubliées par les élus locaux, qui
se sont succédés », ont-ils réclamé.
A.L.
sont investis dans des duos
avec les finalistes interprétant
quelques titres de leurs répertoires respectifs. Plusieurs
chansons du terroir et d’autres
contemporains ont été entonnés par les finalistes dans différents styles à l’instar de “A
Thamurthiw thamurth idurar “
d’Akli Yahiaten, “Yahiaw ouled
bladi “ d’El Hadj Rabah Driassa,
“Awid afussim” ,et “A ya assas
N’Ez’Zahriw” de Takfarinas,
“Abdelkader Ya Boualem” tirée
de l’album 1,2,3 soleil, ou encore “Hazzi ayounek” du regretté
Katchou interprétée avec brio
par Mohamed Djefel, et “Mami
mami “ de Kader Japonais. Le
chanteur marocain Hatem
Amour a, pour sa part, emballé
l’assistance avec notamment
des titres comme “M’Chiti Fiha”,
“Ana Lawwal”, “El Ichq El
Mamnoue” du regretté Cheb
Akil interprétés en duo avec
Cylia, Nawfel et Kader Japonais
respectivement. Le jury, composé de professionnels hétéroclites, présidé par le doyen de
la variété algérienne El Hadj
Rabah Driassa a mis en valeur
“le talent, et la compétence des
jeunes artistes-finalistes” avant
de souligner le “caractère rapproché de leurs niveaux respectifs”, et saluer “la participation massive du public”, qui a
voté via la messagerie téléphonique. Les atmosphères festives créées par une orchestration de haute facture conduite
par le maestro Farid Aouameur,
et l’éclairage vif aux ambiances
variées, ont permis au public
d’apprécier, près de trois
heures durant, le talent des
jeunes finalistes, leur donnant
du répondant à chacune de
leurs interprétations. Dans l’enjouement et l’exaltation, les
artistes ont pris du plaisir à se
succéder, en présence du
ministre de la Communication
Hamid Grine, et du ministre de
la Jeunesse et des Sport El
Hadi Ould Ali qui, accompagnés
par le président du Jury El Hadj
Rabah Driassa, ont remis le
Micro d’Or à la lauréate Cylia
Ould Mohand. Vingt jeunes
artistes promis à de belles carrières, retenus dans l’Ecole
“Alhane wa Chabab” ont animé,
dix semaines durant, cette 7e
édition
organisée
par
l’Entreprise nationale de la télévision (Entv).
Cinéma
Le film d’Ali Mouzaou retrace le combat
des femmes à l’ombre
Par Roza Drik
Intempéries à Ain Defla
Par Amel Korchi
La 7e édition du
programme musical
“Alhane wa Chabab”,
organisée vendredi
soir à Alger a
consacré la jeune
chanteuse Cylia Ould
Mohand d’Oran
«nouvelle star de la
chanson algérienne”,
devant Mohamed
Djefel (29 ans) de
Constantine et
Nawfel Fayid (24
ans) de Béjaïa,
respectivement
classés à la
deuxième et
troisième places.
oubliez pas ceux qui ont tout
abandonné pour s’engager
corps et âme pour que vive l’Algérie libre
et indépendante. Transmettez cette glorieuse page de notre histoire aux générations futures”, lance-t-elle aux jeunes
présents à la projection du film. Elle joint
ainsi sa voix à celle d’Ali Mouzaoui qui a
insisté sur l’urgence de recueillir ces
“émotions”, un appel qu’il a lancé en particulier à ses confrères réalisateurs les
invitant à s’impliquer dans cette
démarche. C’est le cri que lance “L’âme
montagnarde” du réalisateur Ali
Louzaoui dans son œuvre de cinéma ,
qui vient d’être projetée en avant-première mercredi dernier à la cinémathèque de Tizi-Ouzou. Ce film-témoignage est consacré à Nouara Ibrahim Ouali,
une femme originaire du village d’Ath
Ouabane dans la commune d’Akbil, qui
a pris activement part à la guerre de libé-
“N’
ration nationale. Le film s’ouvre sur un
chant patriotique interprété à capella par
cette dame de 85 ans à la voix fluide et
gracieuse. A ce titre , Nouara Ibrahim
Ouali ouvre un album qui ne la quitte
jamais, rempli de photos de moudjahidine qu’elle avait côtoyés durant la guerre
de libération nationale. Chaque photographie, chaque document signé par les
responsables du FLN de la wilaya III historique, évoque en elle des souvenirs
liés à cette période glorieuse de
l’Histoire de l’Algérie, qu’elle égraine
pour les raconter comme s’ils se sont
produits la veille. Le réalisateur a choisi
de faire dans la simplicité pour rapporter
l’émotion. “Pour ce film, le souci de rapporter la réalité telle quelle et de transmettre des émotions bruts a primé sur
l’esthétique”, a souligné Ali Mouzaoui, à
la fin de la projection qui s’est déroulée
en présence de Nouara Ibrahim Ouali,
du journaliste Mohamed Ghobrini,
auteur d’un livre sur cette dame, et de
membres de la famille révolutionnaire.
La voix chaude de Farid Ali chantant
“Ayemma Aazizene Ouretsrou” (mère ne
pleure pas) berce le récit de Nouara.
Des échos devaient émaner de part et
d’autre, mais le commentaire off de Ali
Mouzaoui donne sa trame au récit qui
est ponctué de courtes interventions de
Mohamed Ghobrini, le tout ponctué de
gros plans sur le Djurdjura, cette montagne qui a enfanté des hommes et des
femmes ayant consenti au sacrifice
suprême pour libérer l’Algérie du joug
colonial. Aussi des témoignages ont
estimé que, « Nouara dévoile une page
merveilleuse de l’Histoire de la guerre de
libération nationale, écrite par des
femmes-courage, qui ont contribué activement à l’indépendance de l’Algérie ».
Retour à l’histoire de la révolution de
libération nationale, on peut observer
dans cette région qu’à partir de 1957, il
ne restait quasiment plus d’hommes
dans les villages. Ils étaient tous montés
au maquis. Les femmes se chargeaient
de leur assurer des abris, de la nourriture, le renseignement nécessaire sur le
mouvement de l’armées coloniale et du
courrier”, témoigne-t-elle. La maison de
la famille Ibrahim Ouali a servi d’abris
aux moudjahidine et avait vu défiler de
grands responsables du FLN de la
wilaya III historique. Il y a lieu de se
demander si Nouara gérait, elle-même,
avec d’autres femmes, dont son amie
Taos n’Ath Amara qui s’est suicidé lorsqu’elle a été capturé par de soldats de
l’armée coloniale. Le récit de cette
femme parfois taquine, comme pour narguer le sort, et souvent entre coupé de
larmes à l’évocation d’une amie, d’un
frère de combat tombés aux champs
d’honneur, ou de son frère cadet tué à
la fleur de l’âge par un obus et dont on
n’a ramassé qu’une moitié d’un crâne et
une jambe, rappelle le lourd fardeau
porté par ces combattantes de l’ombre.
R.D.
Office national du film du Canada
Consacrer la chance des réalisatrices
a moitié de l’enveloppe
budgétaire allouée par
l’Office national du film du
Canada (Onf) sera désormais
réservée à des productions
dirigées par des réalisatrices, a
annoncé cette institution
publique à l’occasion de la
Journée internationale de la
L
femme. L’Onf “veillera à ce
que la moitié au moins de ses
productions soient réalisées
par des femmes, et à ce que la
moitié de son budget total de
production soit allouée aux
projets de réalisatrices” d’ici
trois ans, a indiqué mardi son
président Claude Joli-Coeur,
dans un communiqué.
L’organisme canadien en charge du 7e art a déjà réservé,
pour l’année fiscale 2015/2016,
43,5% de ses budgets de production à des films réalisés par
des femmes, soit un pourcentage similaire à celui alloué aux
réalisateurs, le reste étant attri-
15
bué à des longs métrages dirigés par équipes mixtes. Son
président, qui s’est s’engagé “à
ce que l’Onf atteigne la parité
totale” a indiqué espérer que
cette décision “incitera le reste
de l’industrie (cinématographique) à emboîter le pas”.
Selon un rapport cité par
l’ONF, en 2013/2014, seuls
17% des films produits au
Canada ont été réalisés par
des femmes. En outre, cette
année-là, les scénarios ont été
écrits à 78% par des hommes
et la direction de la photographie n’a été assurée que par
12% de femmes.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Publicité
Quotidien national d’information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
Ministère de l'Habitat
et de l'Urbanisme et de la ville
Office de Promotion
et de Gestion Immobilière
De la wilaya de Naâma
Département de développement
de la promotion immobilière
et foncière
Ministère De La Santé De La Population Et De La Reforme
Hospitalière
Etablissement Hospitalier Spécialisé
En Gynécologie Obstétrique
De Sidi Bel Abbes
N° d'identification fiscale : 000016001294328
AVIS D'ATTRIBUTION
PROVISOIRE
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT N°01/2016
L'office de promotion et de gestion
immobilière de la wilaya de Naâma dont le
siège social est à l'Ancien Administration de la
commune de Naâma wilaya de Naâma lance
un avis d’Appel d'offres national ouvert pour la
L'ACHEVEMENT DE REALISATION des 24
LOGTS LPA à AIN SEFRA (cité CASTOR)
des 50/100/300 logts LPA programme 2010
repartis comme suit :
* LOT04 : Achèvement des 12 logts.
* LOT05 : Achèvement des 12 logts.
Les entreprises possédant un certificat de
qualification
et
de
classification
professionnelle de catégorie (01) une et plus
principale ou secondaire suivant le lot peuvent
retirer le cahier des charges auprès de la
direction générale de l'office de promotion de
gestion immobilière de Naâma Adresse cité
Ancienne Administration commune de Naâma
wilaya de Naâma, contre paiement d'une
somme de 1500.00 DA non remboursable.
Les Offres, accompagnées des pièces et
documents et en cours de validité, tels qu'exigé
par le cahier des charges, doivent être jointes
dans deux (02) enveloppes distinctes :
Une enveloppe contenant " offre technique "
avec l'ensemble des documents exigée dans le
cahier des charges.
Une enveloppe contenant " offre financière "
comprenant les pièces requises par le cahier
des charges.
Les documents et les pièces requises sont ceux
exigés à l'article des instructions aux
soumissionnaires du cahier des charges.
Les documents et les pièces requises sont ceux
exigés à la page 08 des instructions aux
soumissionnaires du cahier des charges.
Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli
anonyme et fermé à l'adresse suivante :
Conformément aux dispositions du décret
présidentiel n° 10-236 du 28 Chawal 1431
correspondant
au 7 octobre 2010 portant
réglementation des marchés publics, suite au 2ème avis
d'appel d'offre nationale 2015 concernant
l'Approvisionnement en Gaz Médicaux pour l'EHS
Gynéco obstétrique de Sidi Bel Abbés, après analyse
et évaluation des offres en date de 29/02/2016, il a été
attribué provisoirement au fournisseur suivant :
A MONSIEUR LE DIRECTEUR
GENERAL DE L'OFFICE DE
PROMOTION ET DE GESTION
IMMOBILIERE DE LA WIALAYA DE
NAAMA
" SOUMISSION A NE PAS OUVRIR "
APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT
N°01/2016 PORTANT sur l'achèvement de
réalisation des 24 logts des 50/300
Logements LPA à AIN SEFRA (cité castor)
programme 2010
La date de dépôt des offres est prévue pour une
durée de quinze (15) jours avant 12 heures , à
compter de la date de la première parution de
l'avis d'appel d'offres dans l'un des quotidiens
nationaux ou le BOMOP.
L'ouverture des plis est prévue le dernier jour
de la date limite de dépôt des offres à 14
heures, les soumissionnaires sont invités à y
assister.
Si la date de dépôt et d'ouverture des offres
coïncide avec un jour férié ou un jour de weekend celle -ci est reportée au jouir ouvrable
suivant aux mêmes horaires.
Le Directeur Général
Tribune des Lecteurs - Dimanche 13 mars 2016
N°
41,5/50
12 087 460,00
3 943 847 ,70
90 pts 12 mois
Offre
unique
02 Lot n° 02 Oxygène
Médical Liquide
LINDE GAZ
NIF :
000016001294328
15 514 200,00
90pts
Offre
unique
12mois
ANEP 31002639
DAIRA DE RAHOUIA COMMUNE DE RAHOUIA
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT
CODE FISCAL 098414145117724
Délai de Critères
réalisade
tion
choix
12
MOIS
Le président de l'assemblée populaire communale
de Rahouia lance un avis d'appel d'offres national
ouvert pour la réalisation du projet suivant :
matériel non roulant ) 14-Bilan comptable des
trois (03) dernières années visé par les services des
impôts
*AMENAGEMENT URBAIN DES RUES
BELBIA Lazreg , BENGUETIB et MRAH Tahar
(cote nord) à Rahouia
Lot : Voirie (programme PCD 2013)
Les entreprises intéressées et qualifiées dans le
domaine principal ou secondaire travaux publics
catégorie 02 ou plus peuvent retirer le cahier des
charges auprès du bureau de marchés de la
commune de Rahouia contre le paiement de la
somme de 1500.00 DA
Les offres accompagnées obligatoirement des
pièces et documents en cours de validité exigés par
la réglementation en vigueur à savoir :
2- Offre Technique comprendra :
01-La déclaration à souscrire signée et datée 02Le cahier des charges dûment signé par
l'entreprise 03- Planning des travaux signé par
l'entreprise
1-Offre candidature comprendra :
01-La déclaration de candidature signée et datée
02-La déclaration de probité, signée et datée 03
Une copie du registre de commerce signée et
datée 04-Certificat de qualification et de
classification en cours de validité travaux publics
catégorie deux (02) ou plus 05- statut de
l'entreprise pour les personnes morales.
06- Le numéro d'identification fiscale (NIF) 07Un casier judicaire n° 03 moins de 03 mois 08Extrait de rôle apuré ou avec échéancier moins de
03 mois 09- Attestation de mise à jour CNASAT,
CASNOS et CACOBTH 10-La justification de
dépôt légal des comptes sociaux pour les
personnes morales (à défaut de cette pièce toute
offre est rejetée) 11-Références professionnelles
(attestation de bonne exécution délivrée par le
maitre d'ouvrage ) 12- Liste des moyens humains
appuyée par déclaration annuelle des salaires visé
par le service CNAS de l'année en cours et
attestation d'affiliation pour l'encadrement
technique +Diplôme 13-Liste des moyens
matériels (joindre cartes grises avec police
d'assurance pour le matériel roulant, PV de
huissier de justice ou un expert agrée pour le
Moins
Disant
Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service
contractant peut introduire un recours dans les 10 jours qui suivent la
date de la première publication de cet avis sur les quotidiens nationaux
auprès de monsieur le président de la commission des marchés public
de la wilaya d'El Bayadh compétente conformément à l'article 114 du
décret présidentiel 10-236 portantes réglementation des marchés
publics.
LE DIRECTEUR
Tribune des Lecteurs - Dimanche 13 mars 2016
OBS
LINDE GAZ
NIF:
000016001294328
WILAYA DE TIARET
Conformément aux dispositions des articles 10,48 et 132 du décret
présidentiel 10-236 du 28 Choual 1431 correspondant au 07 Octobre
2010 modifié et complété par le décret présidentiel 11-98 portant
réglementation des marchés publics, Que les résultats après évaluation
des offres relatif aux travaux de ÉTUDE CONSTRUCTION ET
EQUIPEMENT DE 02 CANTINES SCOLAIRES TYPE 200 R
LOT N°01 : CONSTRUCTION D'UNE CANTINE SCOLAIRE TYPE
200 R A EP OULED YAHIA.
LOT N°01 :
BEN
12 997 269,00 13 764 582,00
CONSTRUCTION HAOUACHI
D'UNE CANTINE
DJAMEL
SCOLAIRE TYPE
200 R A EP OULED
YAHIA
Délai
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Montant de Montant de
Note
Après rabee
l'offre avant l'offre après technique
de 07 %
vérification vérification
Montant de
Note
l'offre (TTC) obtenue
01 Lot n° 01 : Oxygène
Médical Gazeux et
Accessoire
Tribune des Lecteurs - Dimanche 13 mars 2016
ANEP 31002616
WILAYA D'EL BAYADH
DIRECTION
DES EQUIPEMENTS PUBLICS
NIF : 0002320201500366900
Entreprise
retenue
Fournisseurs retenu
LE DIRECTEUR
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE
ET POPULAIRE
N° PLIS
Intitulé des lots
Tribune des Lecteurs - Dimanche 13 mars 2016
ANEP 31002656
14
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Dimanche 13 mars 2016
3 - Offre financière comprendra :
01- Lettre de soumission (remplie signée et datée)
02- Bordereau des prix unitaire arrête en chiffre et
en lettre remplie signé et daté 03- Devis quantitatif
et estimatif remplie signé et daté
Les offres candidature, techniques et financières
seront fermées séparément dans trois enveloppes
internes introduites dans une enveloppe extérieure
déposée au siège de la commune de Rahouia (W)
Tiaret, l'enveloppe extérieure devra être anonyme
et ne porter que les mentions suivantes :
* Soumission à n'ouvrir que par la commission
d'ouverture des plis et d'évaluation des offres
l'intitulé du projet
- La date de dépôt des offres est fixée à vingt et un
(21) jours à compter de la date de la première
parution du présent avis dans la presse nationale
et le BOMOP avant 14h00.
- L'ouverture des plis se fera le dernier jour
correspondant à la date limite de dépôt des offres à
14h00 au siège de la commune de Rahouia en
séance publique et en présence des
soumissionnaires ou de leurs représentants.
* Les soumissionnaires resteront engagées par
leurs offres pendant une période équivalente à la
durée de préparation des offres augmentée de 90
jours à compter de la date de dépôt des offres.
LE PRESIDENT D'APC
Système d’information SIT Oran
Une rencontre
à l’ENP Oran
Pour mieux exploiter
les données du territoire
Le dessalement
et technologies
des eaux en menu
A l’instar de beaucoup de
pays arides et semi-arides, se
retrouve devant une demande
de plus en plus croissante,
notamment dans les villes
côtières qui totalisent près de
80% de la population, ont
expliqué les organisateurs de
l’évènement, initié par le
département physique-chimie,
l’Algérie qui a choisi la solution du dessalement de l’eau
de mer pour pourvoir la population en eau potable. L’Ecole
nationale polytechnique
d’Oran (ENPO) organise, les
24, et 25 avril, un congrès
international sur le dessalement, et technologies des
eaux.
La wilaya Oran compte cinq
(5) stations de dessalement
d’eau de mer: la station
d’Arzew (Kahrama) avec une
capacité de 90.000 mètres
cubes par jour, la station de
Bousfer (5.500 m3/j), la station d’Ain Turck (5.000 m3/j),
la station de Chatt El Hilal
(200.000 m3/j) et enfin la
mégastation d’El Mactaâ
(500.000 m3/j). Le défi
consiste toutefois à intégrer
des technologies nouvelles,
qui permettent la production
d’une eau potable de qualité à
des coûts de production maîtrisés. Ce congrès vise ainsi à
actualiser les connaissances
en matière de traitement et de
dessalement des eaux, à
favoriser l’échange sur les travaux de recherches et applications ,et à échanger les
connaissances ,et expériences en matière de recherche,
de formation, et de coopération.
M .B
Initié par la wilaya d’Oran en collaboration avec le bureau de l’organisation non gouvernementale (ONG)
R 20 (Regions of climate actions), dont le pôle méditerranéen est basé à Oran, ce projet est un instrument
organisationnel et un outil d’aide à la décision en terme de gestion globale du territoire,ce système aidera
à mieux connaitre le territoire, ses atouts et ses difficultés ,ainsi qu’analyser les solutions et mesurer leur
efficacité dans chaque domaine et n’importe quelle zone du territoire.
Par Mourad Belkaid
e Système d’information du
territoire de la wilaya
d’Oran (SITOR), dont la phase
théorique a été achevée récemment, sera mis en exploitation
avant la fin de l’année en cours,
ont affirmé les initiateurs de ce
projet. L’ECA sera représenté,
quant à elle, par des comités de
suivi au niveau de chaque commune. L’atelier, tenu au niveau
du siège du R 20 Med à Oran,
regroupe plusieurs acteurs
concernés, les représentants
des communes de la wilaya, la
direction de l’environnement,
des universitaires et des
experts techniques en la
matière. A ce titre, SITOR sera
doté d’une plateforme du système (SIG), qui intégrera l’outil
spatial dans les processus de
gestion du territoire, notamment
dans la gestion des déchets et
l’éclairage public. Institué en
octobre 2015, le SITOR a pour
objectif d’uniformiser la vision,
et l’approche des différents
acteurs intervenant dans la
gestion du territoire, la création
du cadre collaboratif, ainsi que
la mutualisation des ressources.
Ce système vise également
à adopter un cadre d’une bonne
L
Accident
de la route
Une personne a trouvé la
mort, et trois autres ont été
blessées suite à une collision
entre un autobus, et une voiture touristique, jeudi soir à
Saida, a-t-on appris auprès de
la Protection civile. L’accident
s’est produit aux environs de
23h sur la RN 6 reliant Saida
à Bechar au niveau de la
commune de Sidi Ahmed, a
indiqué à l’APS, le chargé de
communication de la direction
de la Protection civile, le lieutenant Taghine Abdelkrim, qui
a précisé que les éléments de
la protection civile relevant de
l’unité de la commune de Sfid,
ont évacué les trois blessés
(un homme, et deux femmes),
qui étaient à bord de l’autobus
en provenance d’Alger à destination de Bechar. Les blessés ont été admis à la polyclinique d’Ain Lahdjar. La personne décédée (26 ans, et de
nationalité tunisienne), qui
était à bord de la voiture touristique, a été évacuée vers la
morgue de l’hôpital Ahmed
Medeghri de Saida, selon la
même source. Une enquête a
été ouverte par les services
compétents sur les circonstances de cet accident.
gouvernance locale du territoire
adaptée aux besoins et aux exigences du développement. Le
projet sera dirigé par une
équipe centrale d’accompagnement (ECA), dont la création
est prévue au cours de ce mois.
Cette équipe comprendra plu-
sieurs comités, comme celui
d’analyse du système d’information géographique (SIG).
M.B.
Infrastructures de transport à Oran
Enfin, une nouvelle gare routière
Un mort et trois
blessés à Saida
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
oujours dans le cadre des dispositions
prises, on saura que la gare d’El
Morchid a été retenue officiellement
comme gare routière destinée aux liaisons
suburbaines, notamment celles reliant
Oran à Gdyel et à Arzew.
C’est lors d’une séance de travail
regroupant le directeur des transports, les
représentants des APC, les syndicats et
des membres de l’APW, qu’a laissé entendre, avant-hier, le président du syndicat de
l’Union nationale des transporteurs algériens (UNAT) de la wilaya d’Oran, que la
T
nouvelle gare routière d’El Bahia sera mise
en service dès la semaine prochaine.
Cette délocalisation aura sans doute
son impact sur l’amélioration de la circulation automobile à l’intérieur du tissu urbain.
Ainsi, il sera procédé au transfert des
bus des deux gares de Yagmoracène, et
d’El Hamri vers le nouveau site. L’opération
doit cibler, dans un premier temps, la gare
routière de Yaghmoracène, où les bus
reliant Oran au sud, à l’est et à l’ouest du
pays seront transférés vers la nouvelle
gare routière. Idem pour la gare routière
d’El Hamri.
L’ouverture des plis au siège de l’APC
de Bir El Djir a permis de retenir le concessionnaire qui aura en charge la gestion de
cette nouvelle gare. Dans ce registre, et
pour mieux répondre aux doléances des
usagers, le syndicat UNAT a proposé la
déviation des bus 11, 51, et 4G à hauteur
de la clinique Nekkache. Ceci permettra de
desservir la gare d’El Morchid, et évitera
d’emprunter le même itinéraire que le tramway.
M.B.
Faculté de géologie de l’Université Oran 2
Publication d’une nouvelle revue
scientifique
a faculté de géologie de
l’université
d’Oran
2
Mohamed Benahmeda publié
une première revue scientifique
à Oran, intitulée «le géologue
algérien», spécialisée dans la
publication d’études mondiales
et algériennes en géologie.
C’est une revue bimensuelle,
dirigée par une équipe d’étudiants de la faculté, constitue
un espace pour tous les géolo-
L
gues algériens, étudiants, chercheurs, experts et professionnels dans ce domaine, pour
faire connaitre leurs travaux
scientifiques et contribuer à
l’enrichissement de cette nouvelle publication, a-t-on écrit en
préambule. La revue publie des
études astronomiques sur les
galaxies, la théorie du bigbang, ainsi qu’un reportage sur
les Iles Habibas (Oran) mettant
ANEP 31002622
11
en exergue les aspects géologiques, et climatiques et la biodiversité dans cet espace marin.
Des pages de cette publication
diffusées sur le site web de
l’université d’Oran 2, comportent une bande de dessins traitant du monde des dinosaures.
Le dossier des dinosaures a
occupé un grand espace dans
ce premier numéro (févriermars) comportant une série de
commentaires scientifiques, et
d’études académiques traitant
de thèmes dont un abordant le
monde des dinosaures.Un article scientifique revient sur la
découverte de traces de dinosaures sur une superficie de 1
kilomètre à Djebel Amor, au
nord d’El Bayadh, réalisé par
une équipe de chercheurs spécialistes algériens.
M.B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Monde
Dimanche 13 mars 2016
Dimanche 13 mars 2016
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
ELLE EST EN CAMPAGNE CONTRE
UN INSECTE TUEUR DE PALMIERS
AVEC LA TRÊVE EN SYRIE
SELON UN RAPPORT
BRITANNIQUE ALARMANT
L'AUTRE GUERRE
TUNISIENNE
LES " TAXIEURS " ESPÈRENT RELANCER LEURS AFFAIRES
UN GRAND NOMBRE
D'ENFANTS ENDOCTRINÉS
PAR DAECH
ne semaine après
l'entrée en vigueur
du cessez-le-feu en
Syrie, le premier de
cette ampleur en cinq ans de
guerre, les emblématiques
taxis jaunes du pays réinvestissent peu à peu les rues jonchées de décombres des
quartiers est, tenus par les
rebelles opposés au président
syrien Bachar al-Assad.
Ayoub, 27 ans, vit dans le
quartier rebelle de Boustane
al-Qasr, qui jouxte la ligne de
front au centre-ville. " Les
bombardements, les gens
déplacés, tout cela avait de
lourdes conséquences sur
notre commerce ", explique ce
père de deux enfants. Les
habitants d'Alep fuyant vers la
Turquie ou restant terrés chez
eux par peur des raids
aériens, trouver un client
s'avérait souvent une tâche
ardue pour les chauffeurs. Les
territoires tenus par les rebelles ont été particulièrement
bombardés par les aviations
syrienne et russe, tandis que
U
Actions de terrain, campagnes de
sensibilisation, lancement d'un
numéro vert: la Tunisie, un des
principaux exportateurs de dattes
au monde, est en guerre contre un
insecte tueur de palmiers dont la
propagation constituerait une
catastrophe économique et
environnementale.
riginaire d'Asie, le charançon rouge
a été observé pour la première fois
il y a trois ans dans la banlieue nord de
la capitale, après l'importation de palmiers d'ornement infestés, selon des
experts. Le coléoptère ne mesure que
quelques centimètres mais a déjà infecté
des centaines de pieds sur les quelque
30 000 de l'agglomération. Cet insecte
tropical s'attaque au cœur du palmier qui,
après infestation, dépérit irrémédiablement. Lorsque les palmes virent au brun
et s'aplatissent, il est souvent trop tard.
Du centre-ville à la banlieue huppée de
La Marsa, au nord-est de Tunis, il suffit
de lever les yeux pour constater les ravages: une enfilade de stipes décapités, au
gré de sa propagation. Avec plus de 100
000 tonnes de dattes exportées chaque
année pour 200 millions d'euros, la
grande crainte est de voir l'insecte
gagner le sud et ses 40 000 hectares de
palmiers-dattiers. " C'est un véritable
fléau qui s'attaque à plus d'une vingtaine
de variétés ", relève Mohamed Habib
Dhouibi, un expert choisi par les autorités
pour piloter la riposte scientifique. Celleci consiste, " en premier lieu, à traiter
pendant 24 à 48 heures le palmier avant
son élimination, afin d'éviter la dispersion
du charançon ", explique Dhouibi, en
marge d'une action de terrain près de
Tunis. Une autre action fondamentale
consiste en la mise en place d'un cordon
sanitaire. " On a acheté 10 000 pièges à
phéromones pour les installer tout autour
(du Grand Tunis). (...) Avec ça on peut
arriver à éradiquer le charançon. Mais il
faudra du temps - trois, quatre, cinq ans et de la persévérance ", prévient l'expert.
Ce plan, approuvé en septembre par le
gouvernement, comprend également la
O
mise en place d'un numéro vert afin de
permettre aux habitants de signaler tout
pied suspect. Son coût total atteint 4,2
millions de dinars (environ deux millions
d'euros), selon le ministre de l'Agriculture
Saad Seddik. Défenseur de l'environnement, Boubaker Houman se réjouit qu'on
" mette le paquet depuis quelques semaines ". Ce président de l'" Association des
amis du Belvédère ", du nom du principal
parc de Tunis, déplore toutefois les
dégâts déjà causés et craint de voir disparaître une partie du " patrimoine végétal " de la ville. " Si vous vous baladez
dans le parc, vous verrez des palmiers
centenaires hauts de 20 à 30 mètres.
Comme l'olivier, ils sont un élément
structurant du paysage méditerranéen ",
fait-il valoir. Mohamed Habib Dhouibi
regrette qu'il ait fallu attendre trois ans
pour prendre des mesures drastiques: "
On a d'abord essayé de préserver les
palmiers d'ornement. Ce n'était pas la
bonne stratégie. (...) Notre capital, c'est
le palmier-dattier ", avance l'expert.
L'industrie phoenicole constitue la
deuxième activité agricole du pays après
l'huile d'olive. Ce secteur est vital alors
que l'économie souffre déjà d'une chute
des revenus touristi-ques, du fait des
attentats de 2015. Président de l'association des producteurs de dattes de la
région de Tozeur (au sud-ouest de
Tunis), Anis Hassen fait visiter sa propriété dans la douceur grise de la fin d'hiver. " Tous ceux qui travaillent dans le
domaine parlent du charançon rouge ",
dit-il à l'AFP. " On est effrayé, certainement. C'est pour ça qu'on a les yeux tout
le temps grands ouverts ", poursuit le
quadragénaire, selon qui des séances de
sensibilisation sont organisées sous
l'égide du ministère de l'Agriculture. "
Notre activité fait travailler des dizaines
de milliers de personnes. Je vous laisse
imaginer le nombre de familles (...) On
espère que les autorités ont les moyens
de lutter avant qu'il ne soit trop tard ", ditil. D'ici le printemps, les autorités auront
fait " ce qu'elles ont à faire ", assure
Saad Seddik. " Nous n'avons pas de
crainte pour les palmiers-dattiers. La
zone de production est à 500 km " des
zones infestées, argue le ministre.
12
les quartiers progouvernementaux à l'ouest faisaient face à
des tirs de roquettes quotidiens de la part des insurgés.
Mais le 27 février, au premier
jour de la trêve, les Aleppins
sont progressivement redescendus dans la rue, affluant
sur les marchés et jusque
dans les parcs. " Depuis que
la trêve est entrée en vigueur,
nous avons recommencé à
travailler, grâce à Dieu. Les
gens se sentent en sécurité à
présent car la trêve a mis fin
aux bombardements ", témoigne Ayoub. Avant le cessezle-feu, il s'attardait dans les
coins de rues dans l'attente
d'un client. Certains jours, il
n'avait pas assez d'argent
pour l'essence. Aujourd'hui, il
commence sa journée en
dépoussiérant énergiquement
son taxi jaune et en buvant
une petite tasse de café serré.
Wahid, un chauffeur âgé d'une
quarantaine d'années dans le
quartier de Machhad, est ravi
de pouvoir à nouveau passer
ses journées à conduire dans
la ville. " Avant la trêve, je
n'osais pas quitter ma maison
à cause des frappes quotidiennes des Russes ", confiet-il. Les raids commençaient
tôt le matin et duraient tout
l'après-midi, obligeant Wahid
à travailler de nuit " lorsque
les cieux n'étaient pas pleins
d'avions ". " Les choses se
sont améliorées et le nombre
de clients a augmenté. J'ai
commencé à aller au travail
tous les jours dès 08h00 ",
raconte-t-il fièrement. Avec sa
fille assise à l'arrière, Abou
Mohammed, 26 ans, serpente
entre les rues du quartier de
Soukkari pour rendre visite à
son frère. " Je n'ai plus peur
RÉFORME PÉNALE POST-ATTENTATS EN FRANCE
CE QU'IL FAUT RETENIR
Les députés français ont adopté
massivement ce mardi en première
lecture, par 474 voix contre 32, un
nouveau texte de lutte contre le
terrorisme qui prévoit notamment de
faire entrer dans la loi des dispositions
jusqu'ici spécifiques à l'état d'urgence.
Que contient-il, point par point ?
es groupes socialistes, les
Républicains (LR) et UDI (centriste)
ont, dans leur grande majorité, voté
ce texte de lutte contre le terrorisme qui a
également recueilli des voix écologistes et
des radicaux de gauche. Le Front de gauche a voté contre. Le Sénat l'examinera à
son tour à partir du 29 mars. Le gouvernement, qui a décidé d'utiliser la procédure
d'urgence, souhaite voir le texte définitivement adopté avant le 26 mai, date de la
fin de la nouvelle prolongation de l'état
d'urgence.
L
Les forces de l'ordre pourront détenir
une personne, majeure ou mineure, pendant une période ne pouvant excéder quatre heures afin de pouvoir procéder à une
" vérification approfondie " de son identité
s'il y a " des raisons sérieuses " de penser
que " son comportement est lié à des activités à caractère terroriste ". Cette retenue
aura pour objet exclusif de procéder à des
vérifications sans audition possible.
o Une cour d'assises aura la possibilité de
prononcer une " perpétuité dite incompressible " pour les auteurs de crimes terroristes ou de porter jusqu'à 30 ans, contre 22
ans actuellement, la période de sûreté ou
d'interdire tout aménagement de peine à
la personne condamnée pour terrorisme.
Tous les crimes et délits terroristes punis
d'au moins dix ans de prison seront
accompagnés d'une période de sûreté.
o Les officiers de police judiciaire pourront
fouiller des bagages lors d'un contrôle
d'identité ou en cas d'urgence ou de
terrorisme, ainsi que mener des perquisitions de nuit durant une enquête préliminaire et plus seulement pendant une
instruction. Les perquisitions de nuit, limitées jusqu'ici à l'autorisation d'un juge,
pourront être ordonnées dans les enquête
préliminaires dans le but de " prévenir
un risque sérieux d'atteinte à la vie ou
à l'intégrité physique ".
LE CADRE DE LÉGITIME
DÉFENSE ÉLARGIT
Le cadre de la légitime défense sera
élargi pour les forces de l'ordre qui pourront faire usage de leur arme en cas "
d'absolue nécessité " contre toute personne venant de commettre ou de tenter
de commettre un meurtre et qui s'apprêterait à recommencer.
Renforcement du contrôle des armes et
munitions et extension des moyens d'enquête contre le trafic d'armes.
Renforcement de la lutte contre le financement du terrorisme avec davantage de
pouvoirs à Tracfin, la cellule de renseignement financier de Bercy, qui pourra, par
exemple, alerter plus facilement les ban-
n grand nombre d'enfants, dont une cinquantaine de britanniques, sont endoctrinés par le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech) ", selon un rapport de la fondation britannique Quilliam, approuvé par l'ONU. Le Think Tank britannique spécialisé dans la lutte contre l'extrémisme a indiqué
qu'une nouvelle génération de recrues est développée au sein du
groupe terroriste Daech, endoctrinée par des concepts extrémistes et entraînés pour commettre des actes terroristes dès un très
jeune âge. Les groupes terroristes voient en ces très jeunes
recrues comme étant " meilleurs " et " plus purs " qu'eux-mêmes,
selon l'étude sur " l'exploitation et l'abus des enfants et leur utilisation comme moyen d'assurer l'avenir du groupe ", et dont le
rapport sera présenté le 9 mars à la chambre britannique des
communes. Selon Quilliam, au moins 50 enfants britanniques
grandissent au sein du groupe autoproclamé Etat Islamique qui
compte " environ 30 000 recrues étrangères, dont plus de 800
Britanniques, qui auraient disparu en Syrie pour combattre ". Ces
jeunes recrues sont formées pour devenir une ressource future
d'espions, prédicateurs, soldats, poseurs de bombes, bourreaux
ou tout simplement pour servir de kamikazes. Pour ces enfants,
l'organisation terroriste a consacré un " programme d'éducation "
basé sur l'extrémisme, les préparant à devenir de futurs terroristes de " meilleure qualité, plus meurtriers qu'eux-mêmes, parce
que plutôt que d'être convertis en idéologies radicales, ils ont été
endoctrinés dans ces valeurs extrêmes à la naissance, ou dès un
très jeune âge ", note le rapport. N'ayant pas encore appris les
valeurs laïques, ils sont considérés comme " plus purs que les
(terroristes) adultes ", ce qui les rend, selon l'étude, " plus forts "
que les moudjahidine (combat-tants) actuels parce qu'" ils ont
une compréhension supérieure de l'Islam et sont plus brutaux et
plus violents ". Selon le rapport, Les recrues étrangères représentent un " renforcement potentiellement important " du groupe
d'environ 80 000 militants, 50 000 en Syrie et 30 000 en Irak. Il
estime que six millions d'hommes, femmes et enfants vivent sous
les ordres du groupe terroriste. " Le plus préoccupant est que
l'Etat islamique prépare son armée en endoctrinant les jeunes
enfants dans les écoles, en normalisant la violence par le témoignage des exécutions publiques, par le moyen de vidéos, et en
les munissant d'armes en guise de jouets d'enfants ", a souligné
Quilliam. Le groupe terroriste encourage également les enfants
à tenir des têtes décapitées ou à les utiliser comme une balle
pour jouer au football. Les auteurs du rapport, pensent que
Daech " semble avoir étudié le régime nazi, qui a créé la jeunesse d'Hitler pour endoctriner les enfants ", relevant que l'ONU
a reçu des informations " crédibles mais non vérifiées " à propos
d'une aile de jeunesse de Daech, nommée " Fityan al Islam " (les
garçons de l'Islam). Les chercheurs de Quilliam ont constaté que
les enfants ont été largement utilisés dans la propagande de
Daech entre le 1er Août 2015 et le et 9 Février 2016 de cette
année. Ils ont identifié un total de 254 événements ou déclarations, comportant des images d'enfants utilisées pour impressionner et pour la propagande. Il est tout de même noté que le recrutement d'enfants se fait souvent par la contrainte, notamment par
des enlèvements, et par l'utilisation de la peur. Le rapport cite la
Mission d'assistance des Nations unies pour l'Iraq, qui estime
que Daech a enlevé entre 800 et 900 enfants âgés de neuf et 15
ans et que d'août 2014 à Juin 2015, des centaines de garçons,
dont des kurdes et des turcs ont été enlevés de force à leur
famille et envoyés aux centres de formation. Le groupe terroriste
" contrôle le système d'éducation en Syrie et en Irak, avec l'endoctrinement dans les écoles et l'intensification des camps d'entraînement ", selon le Think Tank. Les filles, appelées les " perles
du califat ", sont " voilées, cachées, confinées à la maison, et ont
appris à soigner les hommes ", selon Quilliam. Les auteurs du
rapport recommandent la création d'une commission pour protéger les générations futures de la violence radicale, et espèrent
que ce rapport aidera à des " réflexions essentielles " à même de
mettre fin aux conflits en Irak et en Syrie.
U
Ils conduisent, impavides, sous un
ciel sans bombes ni avions de
combat : à Alep, deuxième ville de
Syrie, les chauffeurs de taxi
comptent sur la fragile trêve pour
relancer leurs affaires.
ques en cas de mouvements financiers
suspects. Les cartes prépayées seront
mieux encadrées et leur traçabilité renforcée. Assignation à résidence pour les personnes revenant d'un " théâtre d'opérations de groupements terroristes "
o Les personnes s'étant rendues à l'étranger sur " un théâtre d'opérations de groupements terroristes " pourront faire l'objet
d'un contrôle administratif dès leur retour
en France. Elles pourront être assignées à
résidence pendant une durée d'un mois
non renouvelable.
L'autorisation de sortie du territoire pour
les mineurs a été rétablie.
Le texte transpose plusieurs conventions
européennes, notamment sur la confiscation des instruments et des produits du
crime et le droit d'accès à un avocat et
comporte diverses dispositions pénales
comme le renforcement du rôle des procureurs comme directeur d'enquête.
Les agents du renseignement pénitentiaire seront intégrés dans la communauté
du renseignement et pourront recourir aux
techniques de renseignement comme les
écoutes ou les sonorisations de cellules.
Les constructeurs de téléphones, tablettes et ordinateurs qui refusent de coopérer
avec la justice en matière de lutte contre
le terrorisme risquent une peine de cinq
années d'emprisonnement et une amende
de 350 000 euros s'ils refusent de communiquer des données cryptées de l'appareil
concerné.
maintenant que les tirs ont
diminué ", sourit-il. Lorsque
les combats ont éclaté à Alep,
en 2012, les taxis jaunes ont
vu leur commerce chuter. Et
une fois la métropole coupée
en deux entre quartiers prorégime et rebelles, les affaires
ont plongé. Les véhicules peinaient à traverser les quartiers
opposés, et en raison de la
crise économique, les habitants optaient pour des bus ou
des services collectifs plutôt
que pour des taxis.
Les voitures sont devenues
un objet de luxe à Alep, autant
pour les chauffeurs que pour
les résidents qui allaient au
travail avec leur véhicule
avant la guerre.
Abou Mohammad, un charpentier du quartier de
Zabdiya, a récemment vendu
sa voiture et prend désormais
le taxi pour se rendre au travail. " J'ai été obligé de vendre
ma voiture personnelle par
peur d'un état de siège sur la
ville. Je me suis dit qu'avoir
de l'argent serait plus utile
qu'une voiture sans essence ",
ENTRE
LES
explique-t-il à l'AFP. Comme
beaucoup d'autres nécessités
quotidiennes, le prix d'une
course de taxi s'est envolé
pendant la guerre. Abou
Mohammad affirme payer 300
livres syriennes (1,40 euro)
pour se rendre au travail chaque jour, alors qu'une course
d'une extrémité à l'autre de la
ville coûtait 75 livres (moins
de 40 centimes) avant le
début du conflit. Pour Mona,
19 ans, le taxi est devenu un
fardeau financier. " Nous ne
prenons pas le taxi à moins
que cela soit une nécessité
absolue ou que nous soyons
très pressés, comme pour
aller à l'université un jour
d'examen ", explique cette
étudiante du quartier de
Mogambo, tenu par le régime.
Khaled Hamo, 33 ans,
employé d'un magasin de
bonbons, renchérit: " Les gens
prennent le taxi en fonction de
leur situation économique, et
non de la sécurité ". " Ceux
qui ont plus d'argent le prennent, les autres optent pour
des services collectifs ou des
voitures privées. "
LIGNES
AU 31E DÎNER
(SUITE)
- Alain Juppé,
- présent
- François Fillon,
- présent
- Bruno Le Maire,
- présent
- Jean-François Copé,
- présent
- Nathalie KociuskoMorizet,
- présente
- Nadine Morano,
- présente
- Hervé Mariton,
- présent
- Nicolas Sarkozy,
13
- présent
...
- c'est quoi... la primaire à
droite?
- non... le dîner du Crif(*)
- ...!?
NB : (*) Conseil
représentatif des institutions
juives de France.
Nicolas Sarkozy est parti
avant les discours.
Régions
Dimanche 13 mars 2016
Culture
Dimanche 13 mars 2016
Accusé de mauvaise gestion
7e édition d’”Alhane wa Chabab”
La justice poursuit
le maire d’ El-Hammadia
La jeune Cylia Ould Mohand
lauréate
Au terme d’une longue
enquête menée par la
police judiciaire de la
Sûreté de daïra de Elhammadia et ordonnée par
le Parquet suite à une
plainte déposée par cinq
élus du FLN sur une
présumée mauvaise
gestion des affaires de la
commune en question, la
justice vient de se
prononcer pour qualifier les
griefs reprochées au maire
de El-Hammadia, et à un
de ses adjoints à savoir :
mauvaise gestion et
passation douteuse de de
marchés publics.
Par Hassan Wahid
e tribunal de Rass-El-Oued a été
désigné par le Parquet pour juger
le maire d’ElHammadia pour
mauvaise gestion des affaires de la
commune. Suite à une plainte déposée
par cinq élus du FLN,il a été procédé à
l’enquête judiciaire les qui concerne
également. Mais paradoxalement , ces
élus qui font l’objet de poursuite judiciaire poursuivent « valablement » l’exerci-
L
ce de leur mandat électif sans être
inquiétés par l’article 43 du code communal qui stipule : « L’élu faisant l’objet
de poursuite judiciaire pour crime, ou
délit en rapport avec les deniers publics,
ou pour atteinte à l’honneur, ou ayant fait
l’objet de mesures judiciaires ne lui permettant pas de poursuivre valablement
l’exercice de son mandat électif, est suspendu par arrêté du wali, jusqu’à intervention de la décision définitive de la
juridiction compétente ». La non-application de cet article est traduite au sein
même de l’opinion locale comme un
faire-valoir encourageant à ces présumés élus accusés. Alors que d’autres
sources administratives soulignent que
l’actuel wali de Bordj-Bou-Arreridj, M.
Abdessamie Saïdoune a hérité d’un dossier lourd de son prédécesseur. Ce dernier a signé les arrêtés de suspension
concernant le maire, et les trois autres
vice-présidents au mois d’août 2015,
sans les mettre en exécution, laissant,
selon notre source, un piège à son successeur, qui ne pouvait prendre la
moindre décision s’en se référer au jugement de la justice. Maintenant que cette
commune, chef-lieu de daïra, abritant de
surcroit un pôle industriel de plus de 680
hectares, vit dans une anarchie totale,
les habitants attendent que soit mis en
relief le slogan « Personne n’est
au-dessus de la loi », notamment qu’à travers la wilaya de
Bordj-Bou-Arreridj, plus de
quatre maires ont été suspendus
en application du code communal. Par ailleurs, lors de la récente session de l’APC de ElHammadia, la rixe qui a éclaté
centre deux vice-présidents de
la même majorité, a fait montre
de l’anarchie qui y règne.
Les trois vice-présidents dont les
dossiers sont entre les mains de
la justice, et qui occupent également la présidence des commissions, en violation du code communal, ont présenté leur démission respective de ces commissions. Pour rappel, la composition des quatre commissions
permanentes s’est effectuée,
une fois de plus en violation de
l’article 35 du code communal
qui stipule : « La composition
des commissions visées aux
articles 32, et 33 du code communal doit assurer une représentation proportionnelle reflétant la composante politique de l’APC ».
Les élus du FLN ont été écartés de ces
commissions, et même de l’exécutif
communal.
Pour les militants et les élus du FLN : «
L’erreur a consisté à s’autoriser en période de crise financière et économique
que traverse le pays toutes les dérives
». Au même temps, les membres du
bureau de la Kasma FLN de ElHammadia envisagent la tenue d’une
assemblée générale de leurs militants
dans les prochains jours pour examiner
cette situation inédite.
H.W.
Plusieurs routes bloquées
lusieurs interventions ont été effectuées pour la réouverture d’un certain nombre de routes bloquées par la
neige depuis le 28 février dernier dans
la wilaya d’Aïn Defla, a-t-on appris jeudi
d’un responsable de la direction locale
P
des travaux publics.
Les interventions effectuées concernent
le chemin de wilaya (CW) n°25 à hauteur de la commune de Bathia, le CW
n°14 menant à la localité d’El Annab,
ainsi que le chemin communal (CC)
menant de Bathia au niveau des localités de Tafrant et Belaâs sur une distan-
ce de 5 km, a indiqué Mehdada
Hichem, responsable du service maintenance, et exploitation des infrastructures de base à la même direction. Des
chasse-neiges, et des niveleuses ont
notamment été mobilisés pour dégager
les routes bloquées par l’amoncellement de la neige et le rétablissement
de la situation, a-t-on souligné de
même source. Le changement climatique ayant touché le nord du pays a
provoqué de fortes précipitations et
d’importantes chutes de neige au
niveau de la wilaya d’Aïn Defla durant
ces dernières 72 heures.
A.K.
Calvaire du transport à Relizane
Les habitants de Touafir interpellent
les élus locaux
Par A. Lotfi
es habitants de la commune de
Touafir, une région relevant de la
commune de Zemmoura, située au Sud,
du chef-lieu de Relizane ont appelé à la
nécessité de l’intervention des responsables concernés pour atténuer leurs
souffrances, et les soulager de cette
crise du transport, qui s’accentue jour
en jour, vu le manque flagrant d’autobus.
Les habitants se plaignent depuis de
nombreuses années du manque de bus
de transport urbain, en particulier en ce
qui concerne les nouvelles cités résiden-
L
tielles, où le citoyen souffre énormément
au niveau des stations de transport de
passagers.A noter que la crise du transport à Relizane a touché les habitants
des 600 logements sociaux, les Castors,
ainsi que la commune d’El Matmar, qui a
connu au cours des dernières années,
une croissance de la population, et d’urbanisation sans égale.
.. Et un seul bus
pour la région Douze
Par ailleurs,les villageois des localités
de Mekaikia,Saaidia,Rehailia et Douze ,
relevant de la commune de Belacel
Bouzegza, rattachées à la daïra d’El
Matmar, situées à 18 km environs du
chef-lieu de Relizane , souffrent cruellement du manque de moyen de transport
de voyageurs. Un seul bus seulement
assure la desserte des localités susmentionnées vers le chef-lieu communal, ou daïra d’El Matmar, et cela au
profit de plus d’une centaine de
famille.A. Boualem, un villageois de la
paisible région de Mekaikia, nous a dit
qu’il parcourt plusieurs kilomètres à pied
pour gagner la route nationale 4, distante de 8 kilomètres. A cette carence, il
10
evant le public très
nombreux qui a afflué
au Complexe sportif
Mohamed-Boudiaf, la jeune lauréate, âgée de 16 ans seulement
s’est déclarée “très
D
contente de vivre ce beau rêve
en
présence
d’éminentes
icônes de la chanson tant dans
le jury que sur la scène avec
Kader Japonais, et Hatem
Amour”. Dans une ambiance
euphorique marquée par une
organisation de qualité, la quatrième place sanctionnée par le
prix du jury est revenue à Aissa
Chérif. La star de la chanson raï
Kader Japonais et le chanteur
marocain Hatem Amour, lauréat
en 2001 à la 5e édition de
“Studio 2M”, invités du dernier
prime d’Alhane wa Chabab se
faut ajouter l’état lamentable dont se
trouve la route serpentant ces villages.
Des nids-de-poule, et des trous béants
s’y sont formés au fils des années.
Notre interlocuteur nous indiquera que
depuis son revêtement en goudron en
2004, cette piste n’a jamais bénéficié de
réfection. Les représentants des habitants lancent un appel de détresse au
premier responsable de la wilaya fraichement installé, « afin qu’il puisse dissiper les nuages qui entourent leurs
régions oubliées par les élus locaux, qui
se sont succédés », ont-ils réclamé.
A.L.
sont investis dans des duos
avec les finalistes interprétant
quelques titres de leurs répertoires respectifs. Plusieurs
chansons du terroir et d’autres
contemporains ont été entonnés par les finalistes dans différents styles à l’instar de “A
Thamurthiw thamurth idurar “
d’Akli Yahiaten, “Yahiaw ouled
bladi “ d’El Hadj Rabah Driassa,
“Awid afussim” ,et “A ya assas
N’Ez’Zahriw” de Takfarinas,
“Abdelkader Ya Boualem” tirée
de l’album 1,2,3 soleil, ou encore “Hazzi ayounek” du regretté
Katchou interprétée avec brio
par Mohamed Djefel, et “Mami
mami “ de Kader Japonais. Le
chanteur marocain Hatem
Amour a, pour sa part, emballé
l’assistance avec notamment
des titres comme “M’Chiti Fiha”,
“Ana Lawwal”, “El Ichq El
Mamnoue” du regretté Cheb
Akil interprétés en duo avec
Cylia, Nawfel et Kader Japonais
respectivement. Le jury, composé de professionnels hétéroclites, présidé par le doyen de
la variété algérienne El Hadj
Rabah Driassa a mis en valeur
“le talent, et la compétence des
jeunes artistes-finalistes” avant
de souligner le “caractère rapproché de leurs niveaux respectifs”, et saluer “la participation massive du public”, qui a
voté via la messagerie téléphonique. Les atmosphères festives créées par une orchestration de haute facture conduite
par le maestro Farid Aouameur,
et l’éclairage vif aux ambiances
variées, ont permis au public
d’apprécier, près de trois
heures durant, le talent des
jeunes finalistes, leur donnant
du répondant à chacune de
leurs interprétations. Dans l’enjouement et l’exaltation, les
artistes ont pris du plaisir à se
succéder, en présence du
ministre de la Communication
Hamid Grine, et du ministre de
la Jeunesse et des Sport El
Hadi Ould Ali qui, accompagnés
par le président du Jury El Hadj
Rabah Driassa, ont remis le
Micro d’Or à la lauréate Cylia
Ould Mohand. Vingt jeunes
artistes promis à de belles carrières, retenus dans l’Ecole
“Alhane wa Chabab” ont animé,
dix semaines durant, cette 7e
édition
organisée
par
l’Entreprise nationale de la télévision (Entv).
Cinéma
Le film d’Ali Mouzaou retrace le combat
des femmes à l’ombre
Par Roza Drik
Intempéries à Ain Defla
Par Amel Korchi
La 7e édition du
programme musical
“Alhane wa Chabab”,
organisée vendredi
soir à Alger a
consacré la jeune
chanteuse Cylia Ould
Mohand d’Oran
«nouvelle star de la
chanson algérienne”,
devant Mohamed
Djefel (29 ans) de
Constantine et
Nawfel Fayid (24
ans) de Béjaïa,
respectivement
classés à la
deuxième et
troisième places.
oubliez pas ceux qui ont tout
abandonné pour s’engager
corps et âme pour que vive l’Algérie libre
et indépendante. Transmettez cette glorieuse page de notre histoire aux générations futures”, lance-t-elle aux jeunes
présents à la projection du film. Elle joint
ainsi sa voix à celle d’Ali Mouzaoui qui a
insisté sur l’urgence de recueillir ces
“émotions”, un appel qu’il a lancé en particulier à ses confrères réalisateurs les
invitant à s’impliquer dans cette
démarche. C’est le cri que lance “L’âme
montagnarde” du réalisateur Ali
Louzaoui dans son œuvre de cinéma ,
qui vient d’être projetée en avant-première mercredi dernier à la cinémathèque de Tizi-Ouzou. Ce film-témoignage est consacré à Nouara Ibrahim Ouali,
une femme originaire du village d’Ath
Ouabane dans la commune d’Akbil, qui
a pris activement part à la guerre de libé-
“N’
ration nationale. Le film s’ouvre sur un
chant patriotique interprété à capella par
cette dame de 85 ans à la voix fluide et
gracieuse. A ce titre , Nouara Ibrahim
Ouali ouvre un album qui ne la quitte
jamais, rempli de photos de moudjahidine qu’elle avait côtoyés durant la guerre
de libération nationale. Chaque photographie, chaque document signé par les
responsables du FLN de la wilaya III historique, évoque en elle des souvenirs
liés à cette période glorieuse de
l’Histoire de l’Algérie, qu’elle égraine
pour les raconter comme s’ils se sont
produits la veille. Le réalisateur a choisi
de faire dans la simplicité pour rapporter
l’émotion. “Pour ce film, le souci de rapporter la réalité telle quelle et de transmettre des émotions bruts a primé sur
l’esthétique”, a souligné Ali Mouzaoui, à
la fin de la projection qui s’est déroulée
en présence de Nouara Ibrahim Ouali,
du journaliste Mohamed Ghobrini,
auteur d’un livre sur cette dame, et de
membres de la famille révolutionnaire.
La voix chaude de Farid Ali chantant
“Ayemma Aazizene Ouretsrou” (mère ne
pleure pas) berce le récit de Nouara.
Des échos devaient émaner de part et
d’autre, mais le commentaire off de Ali
Mouzaoui donne sa trame au récit qui
est ponctué de courtes interventions de
Mohamed Ghobrini, le tout ponctué de
gros plans sur le Djurdjura, cette montagne qui a enfanté des hommes et des
femmes ayant consenti au sacrifice
suprême pour libérer l’Algérie du joug
colonial. Aussi des témoignages ont
estimé que, « Nouara dévoile une page
merveilleuse de l’Histoire de la guerre de
libération nationale, écrite par des
femmes-courage, qui ont contribué activement à l’indépendance de l’Algérie ».
Retour à l’histoire de la révolution de
libération nationale, on peut observer
dans cette région qu’à partir de 1957, il
ne restait quasiment plus d’hommes
dans les villages. Ils étaient tous montés
au maquis. Les femmes se chargeaient
de leur assurer des abris, de la nourriture, le renseignement nécessaire sur le
mouvement de l’armées coloniale et du
courrier”, témoigne-t-elle. La maison de
la famille Ibrahim Ouali a servi d’abris
aux moudjahidine et avait vu défiler de
grands responsables du FLN de la
wilaya III historique. Il y a lieu de se
demander si Nouara gérait, elle-même,
avec d’autres femmes, dont son amie
Taos n’Ath Amara qui s’est suicidé lorsqu’elle a été capturé par de soldats de
l’armée coloniale. Le récit de cette
femme parfois taquine, comme pour narguer le sort, et souvent entre coupé de
larmes à l’évocation d’une amie, d’un
frère de combat tombés aux champs
d’honneur, ou de son frère cadet tué à
la fleur de l’âge par un obus et dont on
n’a ramassé qu’une moitié d’un crâne et
une jambe, rappelle le lourd fardeau
porté par ces combattantes de l’ombre.
R.D.
Office national du film du Canada
Consacrer la chance des réalisatrices
a moitié de l’enveloppe
budgétaire allouée par
l’Office national du film du
Canada (Onf) sera désormais
réservée à des productions
dirigées par des réalisatrices, a
annoncé cette institution
publique à l’occasion de la
Journée internationale de la
L
femme. L’Onf “veillera à ce
que la moitié au moins de ses
productions soient réalisées
par des femmes, et à ce que la
moitié de son budget total de
production soit allouée aux
projets de réalisatrices” d’ici
trois ans, a indiqué mardi son
président Claude Joli-Coeur,
dans un communiqué.
L’organisme canadien en charge du 7e art a déjà réservé,
pour l’année fiscale 2015/2016,
43,5% de ses budgets de production à des films réalisés par
des femmes, soit un pourcentage similaire à celui alloué aux
réalisateurs, le reste étant attri-
15
bué à des longs métrages dirigés par équipes mixtes. Son
président, qui s’est s’engagé “à
ce que l’Onf atteigne la parité
totale” a indiqué espérer que
cette décision “incitera le reste
de l’industrie (cinématographique) à emboîter le pas”.
Selon un rapport cité par
l’ONF, en 2013/2014, seuls
17% des films produits au
Canada ont été réalisés par
des femmes. En outre, cette
année-là, les scénarios ont été
écrits à 78% par des hommes
et la direction de la photographie n’a été assurée que par
12% de femmes.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
QATAR :
Premier but
de Bounedjah
avec Al Sadd
L'international algérien Baghdad
Bounedjah a inscrit vendredi son premier but sous les couleurs d'Al Sadd,
à l'occasion du match remporté par
son équipe contre Al kharaitiyat (1-0)
dans le cadre de la 22e journée du
championnat du Qatar de première
division de football (QSL).
Incorporé par l'entraîneur portugais
Jesualdo Ferreira à la place de
Jasser Yehia Medany, l'ancien attaquant de l'USM El Harrach a inscrit
l'unique but de la rencontre d'une tête
à la 80e minute, sur un service
l'Espagnol Xavi Hernandez, offrant
ainsi les trois points de la victoire à
son équipe.
"Cela fait un moment que j'attends ce
but et je pense qu'il est venu au bon
moment, pour me libérer psychologiquement et me redonner confiance" a
déclaré le joueur à l'issue de la rencontre.
C'est la 2e apparition de l'attaquant
algérien après son baptême du feu,
effectué le 7 mars courant contre Al
Gharafa (1-1) pour le compte de la
21e journée du championnat.
Bounedjah était inactif depuis novembre 2015à cause d'une blessure à
une cheville, contractée en finale
"aller" de la Coupe de la
Confédération Africaine de football
(CAF) avec son ex-club, l'Etoile du
Sahel (Tunisie).
Une blessure assez grave, ayant
nécessité son passage sur le billard,
quelques heures après le
match, ayant vu la formation de
Sousse remporter le trophée.
Il avait repris l'entraînement collectif
avec Al Sadd mi-février dernier, après
une longue rééducation.
L'attaquant de 24 ans avait été transféré de l'ESS à Al-Sadd lors de l'été
2015, mais le club qatari l'a laissé aux
Tunisois à titre de prêt, pendant six
mois, en raison de leur participation à
la Coupe de la CAF.
Il a d'ailleurs été pour beaucoup dans
leur consécration, en terminant meilleur buteur de l'épreuve, avec 7 réalisations.
A la faveur de son succès contre Al
kharaitiyat (1-0), l'équipe d'Al Sadd où
évolue l'autre algérien Nadir Belhadj,
occupe la quatrième place avec 39
points, à une longueur du trosieme, Al
Djeich, qui compte un match en
moins et deux du second Lekhwiya
(41 pts).
Dimanche 13 mars 2016
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
La medersa coranique de Sfisef
L'ES Sétif et le CS Constantine
aujourd'hui en piste
Inculquer aux enfants
les valeurs humanistes
« L’enseignement
coranique dans la
daïra de Sfisef au
même titre qu’à
travers la wilaya de
Sidi bel abbès est
dispensé dans des
medersas abritées
dans des locaux
affectés ou reliés aux
mosquées que
compte la wilaya.
Par K.Benkhelouf
Par Rafik Bakhtini
près l'entrée en lice
du MO Béjaia en
ligue des champions
et du MC Oran, en coupe de
la Caf, hier au moment où on
mettait sous presse, c'est
autour aujourd'hui de l'ES
Sétif (Ligue des champions)
et le CS Constantine (Coupe
de la CAF) de faire de même
pour les 16ems de finale de
leur compétition respective.
L'ES Sétif se trouve au
Congo pour affronter l'équipe
de ce pays, l'Etoile du Congo
aujourd'hui à 15h00, pour ce
match aller du
2e tour de la Ligue des
champions d'Afrique prévu à
Brazzaville.
Le coach Geiger se contente
de 17 joueurs pour ce déplacement et ce pour des raisons d'absences de joueurs
pour sanctions pour indisciplines, pour les uns, suspension et blessures pour d'autres.
Par contre, Djabou est
encore à court sur le plan
physique, et c'est la raison
A
pour laquelle le staff technique a décidé de le ménager
à l'occasion de cette rencontre. Touché au genou en mai
2015 alors qu'il portait les
couleurs du Club Africain
(Ligue 1/Tunisie) Djabou a dû
passer sur le billard en raison
d'une méchante blessure au
genou. Il a repris la compétition en février dernier.
Il faut dire que l'ESS traverse
dune période très difficile
avec ces absences et surtout
les mauvais résultats de
l'équipe.
Les Sétifiens ont été éliminés
vendredi dernier en 1/4 de
finale de la Coupe d'Algérie
par l'USM Bel-Abbes (3-1).
Le moral des joueurs étant à
plat, le coach Geiger reconnait qu'il doit travailler beaucoup le côté psychologique
de ses joueurs pour être prêt
pour cette entame de la
Ligue des champions, l'ESS,
étant exempte lors du premier tour.
Par contre, c'est plutôt la
situation inverse qui prévaut
chez les congolais.
L'Etoile qui a mal débuté la
saison, s'est rattrapée et a
donc aligné pas moins de
une série de six victoires et
une remontée spectaculaire
au classement en championnat.
En tous les cas, les Sétifiens
savent qu'ils représentent
l'Algérie et de ce côté, il faut
bien le préciser, que c'est
déjà une grande source de
motivation pour un bon résultat de ce déplacement avant
le match retour le samedi 19
mars en cours au stade du 8
mai 1945 à partir de 18h00.
De son côté, le CS
Constantine a vécu un enfer
à Abuja où un de ses joueurs
a même vu sa chambre d'hôtel saccagée et a été volé !
Ce qui, déjà joue sur le moral
des joueurs, la guerre psychologique est connue dans
certains pays d'Afrique et inutile d'y revenir.
L'entraîneur-adjoint du CS
Constantine n'a pas caché
mercredi ses appréhensions,
à la veille du déplacement de
son équipe à Abuja pour
affronter ce dimanche prochain les Nigérians de
Nasarawa en match aller du
2e tour de la Coupe de la
Confédération (CAF).
"Nous allons effectuer le
voyage au Nigeria avec l'intention de repartir avec un
bon résultat, en dépit des
nombreuses défections auxquelles on doit faire face.
Notre mission sera délicate
d'autant que le match va se
jouer dans des conditions difficiles, nous devons gérer à
notre manière cette première
manche", a affirmé à l'APS le
N.2 du staff technique des
"Sanafir".
"Pas moins de sept joueurs
vont manquer à l'appel, il
s'agit de Mellouli et Cherfa
non qualifiés, alors que
Remache, Aksas, Anane,
Bellakhdar et Meghni souffrent de diverses blessures",
a ajouté Zeghdoud.
Le CSC, qui reste sur une
défaite concédée samedi dernier à Alger face à l'USM
Harrach (1-0), jouera le
match retour entre le 18 et le
20 mars au stade ChahidHamlaoui.
R.B.
r
ie
vr
fé
en
n
ai
ric
af
ur
ue
jo
ur
lle
ei
m
u
él
z
Boudebou
international algérien de
Montpellier (Ligue 1 française) Riyad Boudebouz a été
élu Joueur africain du mois de
février, selon le sondage mensuel organisé par le magazine
France football.
Le milieu offensif algérien a
devancé le Nigerian Vincent
Enyeama (Lille) et Kalidou
Koulinaly (Naples). Boudebouz
succède à son compatriote
Islam Slimani élu joueur africain de janvier par les internautes de FF.
Auteur d'un mois de février
plein avec notamment 3 passes décisives (pour un total de
8 en L1), Boudebouz n'a pas
caché sa satisfaction après
cette distinction.
"Avant toute chose, je voudrais
remercier les internautes de
Régions
Coupes africaines, après le MOB et le MCO :
Montpellier:
L'
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
France-Football de m'avoir élu.
Je voudrais dire que c'était
aussi grâce à mes copains
autour qui bossent bien. Cela
me permet d'être mis en valeur
lorsque le collectif tourne bien,
les individualités peuvent
ensuite s'exprimer plus facilement." a t-il déclaré dans un
entretien à France football.
Le meneur de jeu de
Montpellier qui a retrouvé son
meilleur niveau cette saison a
expliqué que l'arrivée du nouvel entraîneur Hantz est pour
quelque chose.
"Je joue libéré dans cette
équipe. Depuis l'arrivée de
Frédéric Hantz, ça va vraiment
mieux pour notre club.(...) A
titre personnel, sur le terrain,
j'ai effacé certains gestes
superflus, et cela me permet
es écoles coraniques
traditionnelles et ces
medersas
modèles
sont encadrées par des imams,
des muezzins en plus des bénévoles, nous a indiqué le responsable de cette médersa
«
Cheikh Ramassi ».me lancera
l’Iman de M’cid. A cet effet,un
groupe de jeunes de l’Anem, et
des volontaires résidants à
Sfisef ,ont pris l’initiative de
réhabiliter l’ancienne Medrsa
Coranique « Cheikh Ramassi
», pour inculquer aux enfants et
apprenants les valeurs de paix
,de tolérance et d’humanisme
que prône l’islam.
Ainsi,de passage à Sfisef, notre
ouïe a été retenue, par la récitation à haute voie du Coran par
les petits
enfants d’une
Medersa coranique, située dans
un quartier populaire de la partie
Sud de la commune, qui veille
comme tant d’autre dans cette
ville, sur un véritable trésor
patrimonial, enseignant l’ouverture d’esprit, l’amour du prochain, la solidarité avec autrui,
notamment les nécessiteux, et
les valeurs humanistes à inculquer à la société par l’enseignement coranique. Approchés, des
gens de divers niveaux de vie et
d’instruction nous ont évoqués
que de tout temps, « les écoles
coraniques, malgré toutes les
insuffisances, qu’elles subis-
C
Un jeune a mis
fin à ses jours
par pendaison
Par Salah Eddine
Encore un cas de
suicide à Mostaganem, il
s’agit d’un jeune âgé de
25 ans, qui a mis fin à ses
jours par pendaison, au
niveau de la Bourgade de
Debdaba relevant de la
commune de Sayada,
située à trois kilomètres
de Mostaganem.
Selon le voisinage, le
corps de cette victime a
été retrouvé pendu dans
sa propre chambre par sa
mère. Sitôt informés les
éléments de la protection
civile se rendus sur les
lieux, avant d’évacuer la
dépouille aux urgences
Médicales de l’hôpital
Chee– Guevarra, pour
une éventuelle autopsie,
alors qu’une enquête a
été diligentée, afin de
déterminer les causes
exactes de ce drame.
S.E.
Après la saisie
du kif à
Bouguirat
sent, jouent un rôle déterminant
dans la lutte contre l’alphabétisation, la promotion dans la scolarisation des enfants défavorisés sur le plan social, et participent à la diffusion des valeurs
religieuses, sociales, et culturelles ». La daïra de Sfisef possède plus d’une dizaine de
Medersa, et 3 « massalat », se
trouvant dans la commune de
M’cid dansles quelles, un enseignement coranique aux 100
petits enfants de la ville de
Sfisef, dans un local, cédé en
donation à la cause, par son
propriétaire, celui qui porte son
nom feu « Cheikh Ramassi »…
Malgré les difficultés rencontrées, les adultes qui ont la
théologie comme passion, tiennent à faire de la medersa,
cette institution incontournable
qui fait le bonheur de la ville,
depuis de très longues années
pour continuer le flambeau de la
confrérie des « Mhadja, 40
Chachia » à Mcid, et des Ouled
Slimanes, des confréries religieuses les plus rayonnantes
dans la région de Sfisef.
Et depuis, l’initiation théologique
proposée par cette école,
encourage pour attirer autant
d’enfants, que les disciples du
savoir et les admirateurs de la
splendeur de la lettre coranique.
Les planches sciemment préparées, contenant chacune, le verset du coran qui ne sera effacé,
qu’une fois que celui-ci sera
apprit par cœur par l’élève,
grâce
à
l’oralité-visuelle
employée, puis avec les
moyens traditionnels d’écriture,
à savoir la plume de roseau, la
douaya (encrier), contenant une
encre spécial préparée par le «
Taleb », et le « sansal » (argile),
qui sert à blanchir la planche.
Cependant, le rôle de cette
école coranique se limite uniquement à l’apprentissage par
cœur du Coran (lecture, écriture). A titre de rappel, l’enseignement se base sur le rite
Malékite, l’une des plus célèbres écoles d’exégèse coranique, qui diffuse un savoir reposant sur la connaissance approfondie de la vie du Prophète
Mohammed (QSSL), et le développement de l’Ijtihâd, à savoir
la quête interminable du sens
caché du Coran suivant les travaux de recherches des plus
grands érudits de l’Islam, qui
sont transmis par ceux dont les
connaissances sont larges à
ceux qui parviennent au stade
de la perception. Les medersas, avec l’amélioration de la
qualité de l’enseignement, ne
tarderont pas à apporter leur
contribution à l’alphabétisation,
à la généralisation de l’éducation de base au sein de la population, et à dispenser un enseignement supérieur, et de qualité
qui consacre la paix, la stabilité
du pays, et sa prospérité.
K.B.
Deux
dealers sous
les verrous
Lors d’un barrage
routier sur l’axe
Mostaganem/Relizane, au
niveau du territoire de la
commune de Bouguirat,
les éléments de la gendarmerie nationale ont immobilisé un véhicule de type
Renault-Campus pour le
besoin de contrôle, la
fouille du véhicule, qui
s’en est suivie, a permis
aux agents de sécurité de
découvrir 540 comprimés
de psychotropes, 280
grammes de kif traité, et
de 7 350 cartouches de
cigarettes.
Les deux mis en cause de
la région de Tiaret âgés
de 26 et 30 ans ont été
écroués par le Procureur
de la République de la
Daïra de Aïn-Tédlès.
S.E.
Pour la réalisation d’un orphelinat
d'être plus efficace. Là, sur le
terrain, je suis aussi dans ma
position préférentielle. J'évolue
en numéro 10, c'est là que je
suis le plus fort."
Interrogé sur l'excellente forme
affichée par plusieurs internationaux algériens en Europe,
Boudebouz a estimé que
l'Algérie possède une superbe
génération à l'image de
Mahrez (Leicester), Brahimi
(Porto), Slimani(Sporting),
Ghoulam (Naples)...
"On a une superbe génération.
Mais le plus difficile, cela va
être de concrétiser ça par quelque chose de palpable. Il faut
essayer de gagner une CAN,
et évidemment d'aller refaire
un tour en Coupe de monde
pour démontrer qu'on est un
pays majeur en football".
16
Suicide
à SayadaMostaganem
L’ambassade du Japon
octroie une aide financière
Par K.Benkhelouf
Ambassade du Japon a alloué,
une enveloppe financière d’un
milliard de centime à l’association
Amel El Yatim, pour le financement
du projet de rénovation d’une école
abandonnée depuis de très longue
années au quartier Abdelkader
Boumlik, en une maison de l’orphelin
à Sidi Bel-Abbès. L’exploitation de
l’école fermée, par les travaux
d’aménagement commenceront une
fois le feu vert sera accordé, par les
L’
9
services concernés de l’APC, et
ceux de la wilaya, a affirmé un
membre de l’association Amel AlYatim, que nous avons croisé, lors
de la plénière de l’APW. Et d’espérer
que « les démarches soient favorables, et rapides, pour permettre à
cette dynamique association Amel El
Yatim, de réaliser ce rêve, d’une
maison propre à l’orphelin, qui prendra en charge psychique, et matérielle des orphelins, que réunit «
Amel El Yatim », a-t-il conclu.
K.B.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Régions
Ouled Boughalem
sous le choc
Un nouveau-né
découvert mort
et jeté à Bahara
Informés d’une découverte macabre, les éléments
de la gendarmerie de la brigade territoriale de Ouled
Boughalem relevant de la
Daïra de Achaacha située à
85 kilomètres de
Mostaganem, ont découvert
un nouveau né sans vie de
sexe masculin âgé de quelques jours seulement, au
niveau de la bourgade de
Bahara.
La dépouille de ce bébé a
été évacuée au niveau de la
morgue de l’Hôpital CheeGuevarra de Mostaganem
pour une éventuelle autopsie, alors qu’une enquête a
été diligentée pour déterminer les circonstances exactes de ce décès, et d’identifier le criminel, et situer les
complicités.
S.E.
Suite aux
intempéries
à Sidi Lakhdar
Une fillette
emportée par
la crue de l’oued
Au niveau du douar Sid
Ahmed relevant du territoire
de la commune de Sidi
Lakhdar, chef lieu de Daïra
située à 50 kilomètres de
Mostaganem, une jeune fille
de 5 ans a été emportée par
les crues de l’Oued graïnia.
Alertés les parents n’ont pu
que repêcher le corps frêle
sans vie de cette victime
suite à la violence des eaux
en crue du barrage.
La dépouille a été évacuée
à l’hôpital de Sidi- Lakhdar
pour une éventuelle autopsie, alors que les éléments
de la gendarmerie ont
ouvert une enquête pour
l’éclaircissement des circonstances de ce drame.
S.E.
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Sports
Quotidien national d’information
Infrastructures portuaires à Mostaganem
Tour international de Blida de cyclisme :
Urgence de les adapter
à la pêche
L'Algérien Barbari
vainqueur
Alors que le wali M.Abdelwahid Temmar a réuni les représentants des pêcheurs, et les
responsables de la C.N.A.S., en ce qui concerne le paiement des droits d’adhésion à la
sécurité sociale, et les responsables du Port pour s’enquérir de la situation qui prévaut
au sein de cette infrastructure, il s’est avéré, que l’anarchie, la désorganisation, les
complicités des uns et des autres, les conflits d’intérêts règnent en maitre, ce qui se
répercute implicitement sur la production du poisson et la bonne gestion de cette
infrastructure portuaire.
Par Salah Eddine
ors de cette réunion de
travail, qui a regroupé
quelques représentants
des pêcheurs, des directeurs de
la pêche et du port, du directeur
du commerce, des responsables de la C.N.A.S., en premier
lieu le wali a bien voulu s’enquérir des raisons pour lesquelles certains patrons pêcheurs
refusent de s’acquitter de leurs
cotisions auprès de la caisse
sociale. Dans ce contexte le
représentant des armateurs
dira « qu’il s’agit bien d’un
cumul d’une part, et d’autres
facteurs liés à la mal pêche, la
cherté du matériel et le faible
rendement, sont autant de problèmes qui ont poussé les
armateurs à différer leurs cotisations. ». Quant au directeur
de la C.N.A.S.il a tenu d’expliquer que toutes les facilités sont
accordés aux pêcheurs, pour la
régularisation de leur situation
conformément à la L.F.C. 2 015,
afin de bénéficier de l’exonération des pénalités de retard, et
d’un échéancier, avant la date
butoir du 31 mars 2 016.Le wali
proposa une campagne d’information, et de sensibilisation au
profit des 180 patrons de
pêche, pour la préservation et la
stabilité du secteur, et la protection sociale des familles des
gens de mer. Pour ce qui est de
la situation du port, le transfert
des embarcations, et des mandataires vers la salamandre
pose problème, par le fait où le
L
Pour détention
d’arme
Algérien Adil Barbari de
l'équipe émiratie Nasr-Dubai a
remporté la deuxième étape du
Tour international cycliste de Blida,
alors que l'Italien Luca Wackerman est
toujours maillot jaune.
L'Algérien a franchi la ligne d'arrivée de
l'étape courue entre Blida-DjebabraBlida (129 Km) en 3h22:34, devant
l'Erythréen Aron Debretsion (3h22:35)
et son coéquipier de l'équipe, l'Italien
Luca Wackerman.
Ce dernier a conservé les maillots
jaune de leader et rouge du meilleur
sprinteur, alors que le maillot à pois du
meilleur grimpeur est revenu à
l'Erythréen Mehari Tesfatsion. Le maillot blanc du meilleur espoir a été porté
par le Rwandais Areruya Joseph.
L'
nouveau port ne répond pas
aux normes, ce qui suscite une
étude appropriée d’après le
Wali. Au terme des interventions des responsables mettant
en relief la situation, qui prévaut
au sein du port, M .Abedelwahid
Temmar n’a pas manqué de
relever la désorganisation, la
débandade pour ne pas dire la
mauvaise gestion, a instruit les
responsables concernés à
redresser la situation, et d’améliorer la situation au niveau du
port de la salamandre, à l’effet
de le rendre plus attractif par la
création de restaurants, et tout
un rayonnement de vie afin de
faire profiter les familles
Mostaganémoises et autres
touristes. Chaque responsable
est tenu d’assurer convenablement sa mission a souligné le
wali, tout en indiquant que très
prochainement il fera une visite
auprès des deux infrastructures
portuaires, et aucun aspect
négatif n’est toléré, et essentiellement en matière d’organisation, d’hygiène, et de propreté.
Il est utile de signaler, que lors
de cette réunion le wali a saisi
les intentions des uns et des
autres, où les complicités ne
sont pas à écarter, et a pu s’informer sur l’état du marasme,
qui règne au niveau des infrastructures portuaires.
Par ailleurs, à noter que différents
représentants
des
pêcheurs concernés, n’ont pas
été informés de cette rencontre.
En tout état de cause, dans le
cas d’une enquête sérieusement diligentée, beaucoup de
zones d’ombres seront sans nul
doute éclaircies, et les responsabilités des uns et des autres
situées. Quoiqu’il en soit, le
secteur
portuaire
de
Mostaganem a de toujours suscité moult-interrogations, et
beaucoup de choses se font, et
se défont au sein de ses
enceintes infrastructurelles que
nul n’ignore.
S.E.
Le wali n’est pas satisfait
chaque sortie de prospection et d’inspection sur le
terrain, à chaque réunion, et
rencontre de travail, Le Wali M.
A
Abdelwahid Temmar ne cesse
de découvrir des insuffisances,
des imperfections, et des
erreurs d’aiguillage, qui font que
8
Mostaganem a perdu de son
statut d’antan.
Encore une fois, lors de la visite
du centre équestre de Sayada
situé à trois kilomètres du chef
lieu de wilaya, le wali a piqué
une colère sans pareille sur la
situation catastrophique dans
laquelle se trouve cette infrastructure. Les chevaux vivent
dans une situation alarmante,
dans le véritable besoin d’être
alimentés, la saleté au niveau
des écuries, et autres espaces
dépasse tout entendement,
dans ce contexte le wali a sermonné les membres de l’association sur les défaillances
constatées, et en l’absence de
toute stratégie pouvant générer
des ressources financières pour
l’entretien, et la gestion de centre. Sur les lieux, le Wali qui a
interrompu cette visite a donné
de fermes instructions et mesures à prendre, pour améliorer
cette déplorable situation.
Pour ce faire, le Directeur de la
jeunesse et des sports a été
instruit de prendre en charge la
gestion de cet établissement,
afin de prodiguer des soins en
urgence aux chevaux par des
vétérinaires, et transférer les
chevaux au centre équestre de
Métidji, ainsi qu’annuler toute
compétition sportive pour l’instant. Par ailleurs, le siège de la
recette des impôts situé en
plein centre de ville, fermé pour
cause de transfert au centre de
proximité de Tijditt, sera aménagé en bureau de poste, afin
d’alléger la pression de
l’agence principale, décision
prise par le wali sur les lieux
même au moment de sa visite.
S.E.
Adil Barbari a signé par la même occasion la première victoire algérienne au
Grand Tour d'Algérie 2016.
Cette deuxième étape du Tour international de Blida, quatrième épreuve du
GTAC-2016, a failli être annulée pour
mauvaises conditions climatiques.
Dès le début de l'étape, deux coureurs
algériens, Benrais Nadir du Club Sovac
et Ghebghoub Ramzi (AS Sûreté nationale) se sont lancés en échappée, passant ensemble les villes d'Amrossa,
Bouinen et Oued Slama.
A l'entrée de Meftah (40 km), ce duo de
tête s'est fait reprendre par le peloton,
mené par les équipiers du maillot jaune
qui roulaient à une vitesse de 43 Km/h.
Au pied de la montée de Djebabra,
une ascension de 1ère catégorie, dix
coureurs dont cinq érythréens, quatre
rwandais et l'Italien Luca Wackerman,
se sont détachés de peloton.
Essayant de déstabiliser le maillot
jaune, Luca Wackerman, Erythréens et
Rwandais n'ont finalement pas pu
prendre le large sur l'Italien qui a fait
une montée facile.
Effectuant une descente à plus de 90
Km/h, l'Algérien Adil Barbari est arrivé
à rattraper le groupe, avant de prendre
la tête de la course, accompagné par
l'Italien Wackermn et l'Erythréen Aron
Debretsion. L'Algérien a franchi la
ligne d'arrivée au sprint.
La troisième et dernière étape du Tour
international cycliste de Blida mènera
samedi le peloton de Blida au mont de
Chrea sur une distance de 131 Km.
Coupe d'Algérie de natation:
Chébaraka et Affane
se distinguent
A propos du centre équestre de Mostaganem
Quatre individus
écroués à
Bouguirat
Agissant sur informations les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie de Bouguirat, chef
lieu de Daïra située à 25
kilomètres de Mostaganem,
lors d’un barrage routier, ont
appréhendé quatre jeunes à
bord d’un véhicule de tourisme dont l’âge varie entre
29, et 34 ans, en possession d’une arme à feu «
pistolet », et des munitions.
Alors que les quatre individus ont été arrêtés et
écroués par la suite par le
Procureur de la République
territorialement compétent,
l’enquête suit son cours à
l’effet de déterminer la provenance de cette arme.
S.E.
Dimanche 13 mars 2016
es athlètes Abdelkader
Affane (RT Ain El
Turck), et Madjda
Chébaraka (GS Pétrolier)
se sont distingués, vendredi, lors de la première
séance, des épreuves de la
Coupe d'Algérie de natation, qui se déroule pendant
deux jours à la piscine
Hacene Khitmane à Hydra
(Alger).
Le représentant du club de
Ain El Turk (Oran) a été le
L
Championnat
national de tennis
de table:
60 pongistes
présents
à Ain Defla
meilleur au 50m Brasse
(29.96), s'offrant 701 points,
alors que Chébaraka a fait
de même sur 400m nage
libre (4:32.45), permettant
au GS Pétrolier un total provisoire de 673 pts.
Les épreuves se poursuivent avec la 2è séance vendredi soir, et la 3è programmée hier.
La Coupe d'Algérie de natation, saison 2015-2016,
regroupe 179 athlètes dont
Quelques 60 pongistes
venus de 22 wilaya prennent
part au championnat national de tennis de table dans
les catégories benjamins et
cadets, dont le coup d'envoi
a été donné vendredi au
niveau de la salle OMS
"Hamouda Abdelkader " de
Aïn Defla. Organisée par la
ligue de tennis de table de
79 filles, représentants 21
clubs chez les filles et 18 en
garçons, issus du championnat national interclubs,
selon les classements établis après la compétition.
Six programmes de compétitions, touchant les différentes spécialités (sprint, fond,
brasse,
Dos, Papillon et 4 nages,
en plus de trois relais), sont
prévus durant les deux
jours de compétition de la
la wilaya hôte en coordination avec la fédération nationale de la discipline, cette
manifestation sportive de
deux jours, qualificative au
prochain championnat
d'Afrique de tennis de table
de jeunes prévu à Alger en
avril prochain, se déroule
dans de bonnes conditions,
selon des responsables des
17
Coupe d'Algérie.
A l'issue des épreuves du
dernier jour, un classement
général des clubs participants sera effectué, selon la
cotation réalisée à partir de
la tablette de la fédération
internationale de natation
(FINA), pour les six programmes des garçons et filles, séparément, ainsi que
les relais (qui comptent
double).
délégations participantes.
32 athlètes de la sélection
nationale prennent part à ce
championnat dont la première journée est consacrée
aux éliminatoires (simple et
double) au moment où la
seconde (hier) verra le
déroulement des finales,
selon les organisateurs de la
compétition.
Dimanche 13 mars 2016
BASKET-BALL:
"Le manque
d'arbitres menace
les compétitions
nationales",
selon Boufenik
L'ancien arbitre international de basket-ball Mohamed Boufenik a estimé vendredi à Alger que le nombre d'arbitres
enregistrés au niveau de la Fédération
algérienne (FABB) est en "net recul" ce
qui va "pénaliser" les différentes compétitions nationales lors des prochaines
années.
"Il faut mettre en place une nouvelle politique de formation pour les jeunes arbitres
algériens. C'est un défi que nous devons
relever vu le nombre d'arbitres exerçant à
l'heure actuelle", a déclaré Boufenik à
l'APS, en marge de l'Assemblée générale
ordinaire (AGO) de la Fédération algérienne de basket-ball qui s'est tenue vendredi au siège du Comité olympique et
sportif algérien.
Selon le membre de la commission technique de FIBA-Afrique, le manque d'intérêt
pour l'arbitrage en Algérie s'explique par la
baisse des rémunérations financières et la
pression qui entoure les matchs, précisant
que les arbitres perçoivent seulement
2000 dinars par match.
"La Fédération algérienne dépend des
Ligues wilayas pour la formation des arbitres, je pense qu'il faut trouver d'autres
solutions pour pousser les anciens joueurs
à se reconvertir dans l'arbitrage", a-t-il
ajouté.
De son côté, le président de la section
basket-ball du NA Hussein-Dey, Djamel
Benalioua, a souligné que les matchs des
championnats de Super-Division (A et B)
sont officiés par deux arbitres alors que
les règlements internationaux stipulent la
présence de trois arbitres.
Rappelons que l'arbitre algérien Sofiane Si
Youcef a été retenu par la Fédération
internationale de basket-ball (FIBA) pour
officier au tournoi de qualification olympique qui se déroulera du 5 au 10 juillet aux
Philippines.
SUPER-DIVISION "A"
(MATCH AVANCÉ) :
NB Staoueli 65 - NA
Hussein Dey 64
Le NB Staoueli s'est imposé face au
NA Hussein Dey sur le score de 65 à 64,
en match avancé de la 23e journée du
championnat d'Algérie de basket-ball,
Super-Division "A", disputé vendredi à
Staoueli (Alger).
Après un début de match dominé par le
NB Staoueli qui a remporté les deux premiers quart-temps (18-11, 37-36), le NA
Hussein Dey a renversé la vapeur dans le
3e quart-temps en prenant quatre points
d'avance (56-52), avant de s'incliner sur
le score de 65 à 64. A la faveur de ce succès, le NB Staoueli remonte provisoirement à la cinquième place à égalité avec
l'IR Bordj Bou Arréridj (37 points), alors
que le NA Hussein Dey occupe la troisième place conjointement avec le CRB
Dar Beida et l'US Sétif (39 points). Les
autres matchs de la 23e journée de la
Super-Division A se disputaient hier au
moment où on mettait sous presse.
NATIONALE UNE DAMES DE
VOLLEY :
Résultats partiels de la
13e journée
Vendredi :
WA Tlemcen - AC Tizi Ouzou
NC Béjaïa - CRR Toudja
MB Béjaïa - GS Pétroliers
Reste à jouer (hier) :
Seddouk VB - RC Béjaïa
NR Chlef - ASW Béjaïa
3-0
3-2
3-1
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Economie
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Régions
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Une délégation hongroise à Mostaganem
Après la pluie à Sidi Bel-Abbès
Pour un partenariat
gagnant-gagnant
Des routes impraticables
Depuis son installation à la
tête de la wilaya de
Mostaganem, le Wali
M.Temmar Abdelwahid
continue de recevoir des
délégations étrangères,
dans la perspective
d’éventuels échanges
économiques, culturelles,
et de partenariat, afin de
promouvoir
l’investissement dont il ne
cesse d’en faire son
véritable cheval de bataille.
Par Salah Eddine
présent, il est question de la
visite de la mission diplomatique
hongroise, conduite par le soussecrétaire d’Etat de l’Agroéconomie, qui
vient d’être reçue par M. le wali en la
présence de la chambre du commerce,
A
du recteur de l’université, et des directeurs de l’exécutif. Cette visite s’inscrit
dans l’objectif de développer les relations de coopération dans le secteur de
l’agriculture, et de l’industrie agroalimen-
taire. Elle intervient juste après celle de
son excellence l’Ambassadrice en
Algérie. Le Représentant Diplomatique à
la tête d’une délégation accréditée en
Algérie, lors de son entrevue avec le
Wali, a manifesté toute la volonté de son
pays pour nouer des relations de partenariat, et d’échanges entre les opérateurs des deux Pays. Le secteur de la
transformation des produits agricoles,
l’élevage bovin et la production de lait
ont suscité un intérêt manifeste chez le
diplomate Hongrois. L’hôte de la wilaya
a indiqué qu’il espère consolider des
relations, et faire connaitre les opportunités d’investissement offertes par la,
région de Mostaganem aux hommes
d’affaires de son pays. Le Diplomate a
mis en relief l’expérience des Hongrois
au niveau du secteur de l’agroalimentaire, tout en souhaitant approfondir la
coopération bilatérale avec l’Algérie. Le
Wali, après avoir saisi la portée de cette
éventuelle relation, a souhaité une
proche rencontre entre les opérateurs
économiques, en affirmant que tous les
moyens seront réunis pour la réussite de
cette rencontre, d’une part, et réunir les
investisseurs afin d’instaurer un développement de la recherche scientifique
entre les universités des deux pays. Le
responsable de l’exécutif a affirmé qu’il
manifestera toute sa disponibilité pour la
réussite de ce partenariat entre opérateurs économiques.
S.E.
Selon l’A I E
La production du pétrole des pays hors
Opep va baisser
e volume de production du pétrole
par les pays hors Opep tend vers la
baisse un peu plus en 2016 que prévu
précédemment, a estimé vendredi
l’Agence internationale de l’énergie
(AIE), mais le surplus d’offre devrait subsister, même si le retour de l’Iran sur les
marchés est moins rapide qu’annoncé
par Téhéran.
L’AIE estime, dans son rapport mensuel, que la production des pays hors
Opep devrait baisser de 750.000 barils
par jour cette année, essentiellement
aux Etats-Unis, contre une estimation
précédente de 600.000 barils par jour.
Les exportations iraniennes ont elles
augmenté de 300.000 barils par jour,
depuis le début de l’année, estime le
bras énergétique des pays de l’OCDE,
L
un chiffre “plus modeste que la hausse
de 400.000 bj, annoncés par Téhéran”,
début mars. Le retour de l’Iran sur le
marché a été moins important que ce
que les Iraniens avaient annoncé.
En février, nous estimons que la production a augmenté de 220.000 bj, et
provisoirement, il apparaît que le retour
de l’Iran sera progressif”, a-t-elle ajouté.
Le mois de février est le premier mois
complet où l’Iran ne subit plus les sanctions internationales, levées mi-janvier.
Téhéran avait annoncé à ce moment-là
vouloir augmenter immédiatement sa
production de 500.000 bj. Et début mars,
le ministre iranien du Pétrole, Bijan
Namadar Zanganeh, avait indiqué que
les exportations de son pays avait augmenté de 400.000 bj pendant le mois ira-
nien de Bahman (21 janvier-19 février),
pour atteindre 1,75 mbj. Toutefois, ce
retour progressif ne changera pas foncièrement la donne sur le marché du
pétrole, au moins au premier semestre.
Le surplus d’offre devrait atteindre 1,9
million de barils par jour au premier trimestre et 1,5 mbj au deuxième. Il faudra
attendre la seconde moitié de l’année
pour que l’écart entre l’offre, et la
demande se réduise fortement, jusqu’à
0,2 mbj.
Alors que la croissance de la
consommation est toujours évaluée par
l’AIE à 1,2 mbj sur l’année, ce début de
rééquilibrage sera principalement le fait
de la baisse attendue de la production
de brut dans les pays non membres de
l’Organisation des pays exportateurs de
pétrole, et principalement aux EtatsUnis, où l’Agence s’attend à une baisse
de 530.000 bj. En février, la production
mondiale a baissé de 180.000 bj pour
atteindre 96,5 millions de barils par jour,
avec une baisse partagée entre les pays
de l’Opep, et hors Opep.
Par ailleurs, la remontée des prix du
brut observée ces dernières semaines,
et portée par les espoirs d’un accord
international sur la production pour
rééquilibrer le marché, “ne doit pas être
considérée comme un signe définitif que
le pire, et forcément passé”, nuance
l’AIE, même si “des éléments montrent
que les prix pourraient avoir atteint un
point bas”. L’Agence a réitéré sa prévision d’un rééquilibrage du marché en
2017.
A chaque fois, en raison
des intempéries, et des
fortes précipitations, la
mauvaise qualité des
travaux engagés dans le
cadre des programmes
successifs de
développement, sur le
réseau routier de la
wilaya parfois
fraîchement livrés, se font
apparaitre, pour la
déception, et la grande
malchance des usagers
de la route…
Par K.Benkhelouf
l s’agit de la même interpellation que
nous faisons au nom des usagers
de la circulation routière, à ceux qui
ont en charge le contrôle, et le suivi des
rénovations, et des aménagements des
réseaux routiers après que les pluies
tant attendues, tombent et de ce
qu’elles nous font, découvrir à travers
les artères de la ville, et celles des chemins communaux, comme crevasses,
nids de poule, et véritables marres
d’eau.
Certaines ruelles, ou chemins communaux, sont difficilement praticables,
I
Vers l’attribution de 4011 logements sociaux
e directeur de l’Office de
Promotion et de Gestion
Immobilière (OPGI), de la
wilaya de Sidi bel abbès M.
Abdelfettah Guessoum, a
annoncé que les clés de 4.011
logements sociaux vont dans
un avenir très proche, être
remises à leurs bénéficiaires
dans plusieurs communes de la
wilaya de Sidi Bel-Abbes.
L
es prix du pétrole ont clôturé en nette hausse mercredi à New York, effaçant largement leurs pertes de la veille
grâce à des chiffres américains
faisant état d’une nette baisse
des stocks d’essence. Le cours
du baril de “light sweet crude”
(WTI) pour livraison en avrila
gagné 1,79 dollar à 38,29 dollars sur le New York Mercantile
Exchange (Nymex), au plus
haut, depuis plus de trois mois.
“La chute des réserves d’essence (aux Etats-Unis) a été
plus marquée que ne l’attendaient les investisseurs, cela a
vraiment soutenu les choses»,
a commenté Oliver Sloup, chez
iiTrader.com. Lors de la semaine achevée le 4 mars, les
stocks d’essence ont baissé de
4,5 millions de barils, largement
plus que ne le prévoyaient les
experts de Bloomberg (-1,5 million de barils), et la fédération
du secteur API (-2,1millions)
tandis que les réserves de produits distillés (gazole, fioul de
chauffage, kérosène, etc.), ont
baissé de 1,1 million de barils,
soit nettement plus également
que ne s’y attendait l’API (128.000 barils), et les experts
de Blooomberg, qui Tablaient
sur une progression de 900.000
barils.
Ces bons chiffres
annoncés par le ministère américain de l’Energie (DoE) ont
permis de minimiser la progression des stocks de brut, à hauteur de 3,9millions de barils, ce
qui dépasse les prévisions de
Bloomberg (+3,5 millions), mais
reste en deçà des attentes de
l’API (+4,4 millions). Dans la
mesure où le chiffre du DoE sur
le brut “était dans la fourchette
attendue, les prix du pétrole ont
rebondi par effet de soulagement”, a noté pour sa part
Fawad Razaqzada, analyste
chez City Index, alors que la
semaine précédente le marché
18
avait douloureusement encaissé une progression bien plus
forte de 10,4 millions de barils.
Parallèlement la production
américaine semble en phase de
stabilisation après six semaines
consécutives de baisse. Elle a
progressé de justes 1.000 barils
par jour la semaine dernière, à
9,078 millions de barils par jour.
Ces chiffres sans mauvaise surprise ont permis au pétrole de
reprendre sa tendance haussière, d’autant que, d’après M.
Sloup, “il n’y a pas vraiment de
seuil technique avant les 40
dollars” le baril. Toutefois, il a
souligné qu’un éventuel effon-
Des affectations de 1.055 logements ont été remises à travers
plusieurs communes, a indiqué
le même responsable, soulignant que cette opération se
poursuit pour le restant des
bénéficiaires. Ce programme
de logement, inscrit dans sa
majorité dans le cadre du programme quinquennal 20102014, est réparti sur l’ensemble
(214), de Sidi Ali Benyoub
(188), de Benbadis (140), d’Aïn
El Berd (200), de Merhoum
(80), de Tenira (45), de Tessala
(30), et de Ras el Ma (20 logements), selon la même source.
Il y a lieu de signaler que cette
opération est la première du
genre dans la wilaya concernant le logement social, et la
résorption de l’habitat précaire
(RHP), a souligné, pour sa part
le wali Hattab Mohamed, qui
ajoutera que la wilaya Sidi BelAbbes a réalisé un bond qualitatif concernant les offres de
logements de différentes formules, indiquant que l’ensemble des programmes, dont
a bénéficié la wilaya ont été
lancés.
K.B.
63 familles concernées à Ain-El-Arba
es responsables locaux de la daïra
et de la commune d’Ain-El-Arba, distante d’une trentaine de kilomètres du
chef-lieu de wilaya d’Ain-Temouchent
ont supervisé, l’opération de relogement
de 63 familles ayant résidé dans des
conditions précaires à travers les différents quartiers de cette ville.
Les familles bénéficiaires qui ont affiché un climat de gaité, se sont vues
logées dans des habitations pourvues
de toutes les commodités d’une vie
décente, et honorable dans le lotissement « Bounouar Mohamed » implanté
au chef-lieu de daira d’Ain-El-Arba . Les
autorités locales ont réuni tous les
moyens humaines, et matérielles ayant
facilité l’opération de déménagement et
de relogement en présence de l’ensemble des services de sécurité, de la
protection civile, de la SONELGAZ, de
L
drement de l’euro jeudi, au cas
où la Banque centrale européenne se montrerait très
volontariste, risquait de “poser
un couvercle à court terme” sur
les cours du brut. “Si le pétrole
parvient à conserver ses gains,
alors cela suggèrerait des profits supplémentaires dans les
jours à venir. Dans le cas
contraire, un recul est probable,
surtout étant donné qu’il n’y a
eu aucun progrès concernant
l’accord de gel de production
entre l’Organisation des pays
exportateurs de pétrole (Opep),
et la Russie”, a noté pour sa
part M. Razaqzada.
des daïras et communes de la
wilaya. De part ce fait, la daïra
de Sidi Bel-Abbes avec 1.070
unités réparties équitablement
sur 10 sites, en plus d’un autre
qui compte 70 unités, a-t-il ajouté. Les daïras de Sfisef aura
833 unités, de Telagh (370), de
Mostéfa Benbrahim (310) de
Sidi Lahcen (241) de Sidi Ali
Boussidi (220), de Merine
Relogement à Aïn-Témouchent
Par B.Abdelhak
Le pétrole finit au plus haut
ne contrôlent pas, alors que le réseau
routier compte déjà des milliers de nids
de poule, pour lesquels une programmation de travaux est envisagée certainement. Ces derniers demeurent très
inaccessibles pour les usagers de la
route, que cela suscite auprès d’eux,
colère et doigt accusateur pointé vers
les entreprises chargées d’exécuter les
travaux, et les services du contrôle.
Plusieurs d’entre eux, nous dirons Et
pourquoi alors que l’on exige de payer
dans les délais la vignette, et que l’on se
en raison des nombreux troues béant,
qui s’annoncent comme étant, les principales causes de la dégradation matérielle véhicules, des usagers de la route, et
qui nous affiche après un laps de temps
d’euphorie, au banc des sous-développés, qui s’éterniseront tant qu’il existera
des entreprises, ne songeant qu’aux
gains que cela rapporte avec peux de
qualités au nom de l’absence de contrôle et de suivi.
Enumérer, les routes, ruelles ou chemins, rendrait facile le travail de ceux qui
fait pénaliser en cas d’oubli ?- Alors
pourquoi que ceux qui ont la charge ne
veulent ils pas comprendre à combien
nous revient, nos véhicules, dégradés
par ces routes ? »
Au fait, dans la réalisation des travaux de tout le réseau routier, les services de contrôle jouent mal leur rôle,
ou sciemment ferment leurs yeux sur le
mauvais travail des entreprises comme
si, ils sont certains que jamais la pluie
ne viendrait.. Ou alors, une grande légèreté apparait auprès de ceux qui ont la
charge du contrôle des travaux. Si tel est
le cas, cela suppose bien des
choses…Cette mauvaise qualité des
travaux exécutés, et non réalisés de la
manière la plus adéquate, devient malheureusement par la force des choses
des chantiers interminables à travers le
réseau routier du territoire de la wilaya,
une autre forme de calamité paralysant
l’évolution vers d’autres nouveaux projets En conclusion, nous rappellerons,
qu’à chacune de ses visites de projet du
réseau routier, le wali Hattab Mohamed
Amin a toujours tenu un langage de vérité à la DTP, aux entreprises chargées
des réalisations, et aux bureaux de
contrôle, rappelant les nombreuses malfaçons constatées nombreuses malfaçons, la mauvaise qualité de la granulométrie des agrégats utilisés dans les
bétons bitumés, le non respect de
l’épaisseur, enfin toutes les causes, qui
font que les routes subissent des dégradations. C’est pourquoi, il exhorte, les
responsables à être plus vigilants dans
l’exécution de tout projets, et de refuser
toute réception définitive des travaux
sans que toutes les parties ne soient
satisfaites.
K.B.
OPGI de Sidi Bel Abbès
Depuis trois mois à New York
L
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
bâtisses précaires ont été démolies pour
récupérer l’assiette foncière aux fins de
réalisation de projet d’habitat, et de nouvelles structures socio-économiques.
Les responsables concernés programment également des opérations pro-
l’Algérienne des Eaux, de l’habitat, de
l’urbanisme, et de la presse locale.
Rappelons que ce projet rentre dans le
cadre du programme de la résorption de
l’habitat précaire qu’a bénéficié la commune d’Ain-El-Arba .Les anciennes
chaines de relogement dans des logements publics locatifs après la réception
définitive des logements, et l’achèvement de l’étude des listes des postulants, et des postulantes.
B.A.
Lutte contre la drogue à Tizi Ouzou
10 ans de prison fermes
pour deux dealers
Par Roza Drik
ix ans de prison fermes, assortie
d’une amende de 500.000.00 DA
est le peine requise par le tribunal de
Tizi Ouzou contre deux individus, âgés
de 38, et 27 ans, résidant à la haute
ville pour détention de stupéfiants à des
D
7
fins de commercialisation. Tandis que
troisième individu, âgé de 21 ans, a été
mis en détention préventive, ce qu’indique une communiqué adressé hier
par la cellule de communication de la
sûreté de wilaya. Les forces de police
de la 6ème sûreté urbaine de TiziOuzou ont agi suite à un renseigne-
ment recueilli sur le terrain, faisant état
d’un trafic de stupéfiants à Tizi-Ouzou,
a permis l’arrestation de deux individus
à la haute ville, et un troisième à la nouvelle-Ville, et à la saisie d’une quantité
de près de 79 grammes de kif traité
ainsi que 40 comprimés de psychotropes, destinés à la vente.
R.D.
Contribution
Quotidien national d’information
Dimanche 13 mars 2016
PRÉMICES D'UNE
DÉSIGNATION ENTÉRINÉE
Par Rahim KERMOUN (Auteur)
l'approche des élections présidentielle de novembre 2016 le
républicain Donald Trump et
la démocrate Hillary Clinton seront
sans aucun doute les deux candidat
finaliste à l'investiture suprême ,bien
que Hillary Clinton est perçue comme
étant la mieux plébiscité par les milieux
financiers et les tenanciers de l'économie américain
et son élection est
amplement souhaité par les sphères
politique en Europe et en Asie ,ces
élections qui en apparence s'annonce
très serrée pour les deux candidats et
ou le rôle des groupes de pression
sioniste et pro Israélien ont leur mot a
dire et leur appui est plus que sollicité
par les deux candidats qui multiplie
dans leurs discours des termes servile
et sentimental a propos de leur adoration et leur affinité pour l'Etat hébreux
et la nécessité de renforcé les liens
entre Israël et les Etats Unis
d'Amérique.
L'ancienne secrétaire d'Etat de Barack
Obama, Hillary Clinton (68 ans) et candidate démocrate pourrait bien être la
première femme présidente dans l'histoire des Etats Unis d'Amérique ,avocate d'affaires réputée avant d'être la
first lady des Etats Unis
dans les
années 90 quand son époux Bill
Clinton est devenu président ,elle est
surtout très habile pour sceller les
alliances économiques au profit des
Etats Unis d'Amérique, les algériens
souviennent surtout d'elle d'avoir "
aidé " General Electric à décrocher un
contrat de 2.5 milliards de dollars en
Algérie durant son escale (en octobre
2012 )à Alger quand elle était secrétaire d'Etat(1),aussi au sein du parti
Démocrate, Hillary Clinton n'est pas
réputée pour être une adversaire des
marchés et des grands groupes industriels(2),et on comprend très bien pourquoi elle est soutenu dans les milieux
financiers américains en cette période
de récession économique.
La candidate prône une diplomatie
vigoureuse et elle est résolument interventionniste et progressiste ," garantir
la sécurité d'Israël "est le principale
thème de compagne ( des deux candi-
A
question de politique américaine en
proche orient ,il vilipende sans cesse
l'actuel président qu'il l'accuse d'être
passif face au crainte concernant la
sécurité d'Israël ,Il a déclaré que "
l'Amérique et Israël sont les meilleurs
amis au monde" ,il a aussi dit qu' "
Israël devrais être le miroir de la politique américaine dans le moyen orient "
,il a aussi marteler que les Etats unis
d'Amérique devras faire tout le possible
pour défendre Israël ,expliquant ceci en
disant qu' " Israël a toujours était avec
nous et nous devrons être avec eux
aussi " a t'il déclaré ouvertement ,il a
aussi dit que son père avait été toujours loyale envers Israël et il " aimerais faire autant plus pour Israël que
n'importe qui d'autre "
Trump est trop fière de sa loyauté
envers Israël et il ne le cache pas , il a
reçu beaucoup de distinction et trophées de la part des organisations
juive américaine pour ses appuis et ses
soutiens à Israël ,et en février dernier
quand il a reçu une distinction de la
part de l'organisation juive Algemeiner
et il a déclaré textuellement " Nous
aimons Israël ,nous nous luttons pour
Israël ,nous nous luttons a cents pour
cents ,même plus ,à mille pourcents ,et
c'est pour toujours "
Donald Trump ,cet agitateur outrancier
et clairement définit comme très proche des cercles du pouvoir pro
Israélien et de la ligne dure des néoconservateurs américains ,et les lignes
de sa politique étrangère pose problème au sein même du clan républicain
qui se demande si ce type
mérite vraiment la confiance de lui
accorder le pouvoir et confier a son
pousse le bouton nucléaire ! C'est
exactement le terme qu'a utilisé des
républicains pour afficher leurs craintes, Donald trump ,qui est peu apprécié
des cadres des républicains mais
populaire auprès de l'électorat conservateur a déjà provoqué des fractures
au sein de l'appareil de son parti,
Reste que le débat public se cristallise
autour de son éventuelle arrivée aux
responsabilité ,Barack Obama a tenu a
mettre en garde les électeurs, tout en
affirmant que le milliardaire n'accédera
pas à la Maison blanche. " Je persiste
à penser que M. Trump ne sera pas
président ", a-t-il déclaré lors d'une
conférence de presse mi-février, lors
d'un sommet en Asie du sud-est. " J'ai
foi dans le peuple américain. Être président est un métier sérieux. Ce n'est
pas animer un talk show, ou une émission de téléréalité.
Ce n'est pas de la promotion. Ce n'est
pas du marketing. C'est difficile. Et
beaucoup de monde compte sur nous
pour le faire bien ".
Donc au Final ,malgré toutes cette fidélité à Israël ,Trump est réputé d'être un
homme imprévisible aux moult frasques, avec un quotient intellectuel qualifié de médiocre , et il n'est qu'un Pion
entre les mains des milieux financiers
et sionistes qui l'utilisent pour torpiller
des candidatures républicaine plus
sérieuse et crédible ,afin de dégager le
6
Magazine
terrain a Hillary Clinton au dernier
Virage électorale a travers une compagne médiatique de dénigrement a son
propos concernant son passif qui n'est
pas digne d'un chef d'Etat, d'ailleurs le
sénateur républicain de Caroline du
sud, Lindsay Graham à clairement
averti les cadres du parti sur une possible perte de cette élection en cas de
l'investiture de Trump en tant que candidat des républicain
" Je crois que
Donald Trump est en train de ruiner les
chances des Républicains de gagner
une élection que nous ne pouvons
nous permettre de perdre ",
CUISINE
Conclusion :
Au Etats Unis d'Amérique ou les groupes de pression israéliens parlent haut
et fort donc ce n'est plus Washington
qui décide mais plutôt New-York (les
milieux financiers) et surtout Tel-Aviv,
Israël demeure l'Etat pour laquelle les
Etats-Unis mettent leurs propres intérêts au second plan, derrière cette
entité sioniste. C'est la nation qui reçoit
annuellement des milliards de dollars
d'aide états-unienne (Israël reçoit
actuellement plus d'aide étrangère des
Etats-Unis que tous les autre pays réunis), Aussi sans omettre que depuis
quelques années l'incroyable essor des
gaz de schiste et le boom prévisible du
pétrole non conventionnel au Etats
Unis ont radicalement changé la
donne. au point que l'Amérique commence a croire à l'indépendance énergétique, au conséquences macroéconomiques et géopolitiques majeures
dont un possible désintérêt relatif des
Etats unis pour le pétrole
Moyen
Orientale et c'est ce explique pourquoi
ce pays ne mise plus sur son alliance
avec l'Arabie saoudite du moins dans
le domaine énergétique, la candidate
démocrate Hillary Clinton est le profile
idéal pour reformer le capitalisme
américains et le modeler sur mesure
pour booster les profits des groupes
d'intérêts financiers et les groupe
industriels américains qui la soutiennent déjà ,ceci d'une part ,de l'autre
part la candidate démocrate est plus
prompt a donner à Israël plus de latitude nécessaire pour manœuvrer afin
de sécuriser son espace vitale et
remodeler la carte du Moyen-Orient en
rééquilibrant les zones d'influence, et
ceci bien sure au profit exclusif de cette
entité sioniste.
Au final ,Garantir la sécurité d'Israël et
sa suprématie militaire constitue et
demeure pour toujours la principale
préoccupation de tout les présidents
américains et ce depuis la création de
celle-ci, des dirigeants politiques qui
déclarent ouvertement leur adoration
pour Israël n'augure en rien du bon sur
les possibilités d'un règlement équitable du conflit israélo-palestinien ,donc
il faut s'attendre à ce que le conflit se
perdure et se complique d'avantage.
Référence :
(1)révélation de l'ex-Secrétaire d'Etat
américain dans son livre HARD CHOICES
(2)Huffington Post
Bien-être au naturel
Les vertus de la menthe
es menthes cultivées (verte et poivrée) exercent une
action sur le système nerveux : elles sont recommandées dans les cas
d'insomnie, nervosité, palpitation, migraine, névralgie, vertige. Elles combattent
aussi
mauvaise
haleine et aérophagie. Les
tiges se cueillent de préférence avant la floraison.
Les principaux constituants de la menthe
La menthe possède un
fort pouvoir antibactérien
et l'un de ses principaux
constituants, le menthol,
est un puissant antiseptique, fongicide etanesthé-
L
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Page animée par Cylia Tassadit
Election présidentielle américaine
dats) en ce qui concerne la politique
étrangère américaine en Moyen orient
;le 6 janvier, le Jewish Journal, a publié
une tribune écrite par Mme Clinton ou
elle exprime ses positions par rapport
a l'Etat Sioniste et aussi ses intentions
de servir mieux Israël en cas ou elle
est élue présidente des Etats Unis, elle
se livre à des envolées presque romantiques lorsqu'elle parle d'Israël " Pour
moi, c'est bien plus qu'une question de
politique - c'est une affaire personnelle.
Je suis née quelques mois seulement
avant la déclaration d'indépendance
d'Israël. Ma génération a atteint l'âge
adulte en admirant le talent et la ténacité du peuple israélien, qui a apprivoisé le sol aride du désert et transformé un rêve en réalité. Nous avons
regardé une petite nation se battre
avec témérité pour le droit d'exister et
bâtir une démocratie vibrante et florissante. Et, tout du long, la recherche de
la paix par Israël était une aussi grande
source d'inspiration que ses prouesses
guerrières. C'est pourquoi, comme
beaucoup d'Américains, je ressens un
lien émotionnel très fort avec Israël.
Nous sommes deux nations intimement liées l'une à l'autre, deux pays
bâtis par des immigrants et des exilés
cherchant à vivre et à prier en liberté,
redevables de leur vie aux principes
démocratiques, et soutenus par les
services et les sacrifices de générations de patriotes. "
Selon des observateurs la candidature
de Donald Trump fut décidée et soutenu au départ par les milieux banquiers afin d'écarter des candidatures
républicains plus crédible et qui ont
des position plutôt nuisible à leur intérêts et leur projections stratégique ,et
son rôle sera de gagner la nomination
républicaine et peu après tout sera mit
en œuvre au profit de la candidate
démocrate à travers un impact médiatique décisif et des consignes de vote
afin d'assurer la victoire au final
a
Hillary Clinton, qui est leur candidate
préférée ,un jeu de pouvoir propre à
"l'establishment" du milieu financier juif
nord américain ,qui veulent surtout des
reformes Economiques sur mesure
qui servira leur intérêts que seul Hillary
Clinton à l'aptitude et l'habilité nécessaire pour mettre en œuvre leur plans.
De l'autre coté, le candidat républicain
Donald Trump (69 ans) multimilliardaire et magnat de l'immobilier qui multiplie depuis des mois des sorties aux
relents Islamophobes et xénophobes,
n'ayant pas peur de la dépense pour
s'offrir "sa" campagne, qu'il axe essentiellement sur les thématiques de la
sécurité et de l'immigration. d'ailleurs
juste
après la tuerie de San
Bernardino au Etats Unis il a appeler
pour une interdiction temporaire d'entrée des musulmans en territoire américain , et ce " jusqu'a ce que le gouvernement voit claire" t'il dit ,il soutient
sans ambigüité la politiques belliqueuse du premier ministre israélien
Benjamin Netanyahu et dans presque
tout ses discours celui ci ne cache plus
ses positions Pro Israélien quand il est
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
siant sur la peau. Lorsque
utilisée entière la plante
possède un effet antispasmodique sur le système
digestif. Des recherches
ont démontré son efficacité dans le traitement des
inflammations du côlon.
Elle détend les muscles du
tube digestif et stimule le
flux de la bile. Elle est
donc très efficace dans les
indigestions, les flatulences, les coliques. Son
action antispasmo-dique
la rend utile dans les cas
de diarrhée de même que
dans les cas de constipation. Elle réduit le mal de
transport, est sudorifique
dans les cas de fièvres
dues aux refroidissements.
Autres vertus
Elle favorise l'évacuation
des gaz, ballonnements.
Réduit l'inflamma-tion de
la muqueuse gastrique
Calme les vomissements.
Stimule l'estomac et la
vésicule biliaire. Calme la
toux. Décontracte les muscles et calme les névralgies. Son huile est un puissant antiseptique. Soulage
certaines migraines
Comment l'utiliser ?
La meilleure façon de tirer
profit des bienfaits de
cette plante est certainement sous forme de
tisane. En infusion 3 pin-
COIN
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
cées de feuilles séchées
ou une petite poignée de
feuilles fraîches par tasse
d'eau. Deux à trois fois par
jour ou au besoin. Sous
forme d'huile essentielle il
est conseillé la plus
grande prudence, l'huile
essentielle de menthe
peut être toxique à certaines doses. On retrouve
bien entendu les essences
de menthe ou le menthol
dans de nombreuses préparations sous forme de
baumes ou crèmes.
Les personnes fatiguées seront soulagées
par un bain à la menthe
Jetez une brassée de
menthe fraîche ou plusieurs poignées de menthe sèche dans une
grande marmite d'eau
froide. Couvrez, portez à
ébullition, éteignez le feu,
puis laissez infuser 20
min. Filtrez dans un bain
préparé d'avance et plongez-y sans attendre.
Ou en infusion
Versez de l'eau bouillante
sur 5 à 8 g de feuilles pour
1 l d'eau. Laissez infuser
15 min. Préparez ainsi une
tasse le matin et une le
soir.
Précautions
Ne pas donner de menthe
poivrée aux enfants de
moins de cinq ans et sous
forme d'huile essentielle
aux enfants de moins de
12 ans et toujours sous
supervision d'un professionnel de la santé.
ESCALOPES DE
DINDE ET PURÉE
DE POMMES
DE TERRE
Ingrédients
5 escalopes de dinde déjà épicée
1kg de pommes de terre
20cl de lait
100g de crème fraîche
1 cuillère à soupe de persil haché
La farine
Sel, poivre
Préparation :
Laver bien les pommes de terre et les mettre
avec leur peau dans une grande casserole d'eau
légèrement salée, les faire cuire jusqu'à ce que
la pointe d'un couteau rentre facilement dans la
chair, éplucher-les et passer-les au moulin à
légumes. Dans une casserole mélanger la purée
de pommes de terre, le lait, la crème fraîche et le
persil haché, sel, poivre et laisser cuire pendant
8 minutes. Passer les escalopes de dinde dans
la farine et les faire frire deux côtés dans un
bain d'huile chaude, égoutter-les sur papier
absorbant. Servir les escalopes de dinde dans
un plat accompagné de purée de pommes de
terre.
CAKE
AUX BANANES
Conseils pratiques
Comment nettoyer de l'inox
inox (ou acier inoxydable)
est
une
matière très robuste : on
l'utilise pour fabriquer de
nombreux appareils et
ustensiles industriels et
ménagers. C'est grâce à
sa pellicule chromée qu'il
ternit difficilement et ne
rouille pas. Quand on en
prend soin, il dure des
années. Cependant, cette
pellicule peut être contaminée ou abimée par la
saleté, il est donc indispensable de régulièrement
nettoyer vos ustensiles en
inox en utilisant des produits spécialement conçus
pour cet usage.
L'
Enlevez toute la crasse
et les saletés
Frottez votre appareil pour
enlever d'éventuelles traces de graisse, de nourriture et de doigts. Prenez
un produit nettoyant doux
comme du liquide vaisselle et une serviette
humide : ils devraient suffire pour un premier nettoyage. Pour qu'il n'y ait
pas de résidu de savon
sur votre appareil, n'utilisez que quelques gouttes
de produit. Utilisez un tam-
Ingrédients
2 bananes
4 œufs
1 yaourt vanille
1,5 verre à thé de sucre en poudre
1 verre à thé d'huile
2 sachets de levure chimique
3 verres à thé de farine
Garniture
3 bananes
pon à récurer en nylon
pour nettoyer toute saleté
coriace ou retirer la nourriture qui est collée à votre
appareil. Évitez à tout prix
d'utiliser une paille de fer
ou tout tampon à récurer
qui ne comporte pas la
mention " ne raye pas ".
Astiquez votre appareil
Vous pouvez utiliser de
l'huile pour bébé, d'olive
ou de citron ou encore du
produit pour nettoyer les
vitres pour polir votre
appareil. Il vous suffit de
vous procurer un tissu
microfibre et de l'humidifier à l'aide du produit que
vous aurez choisi pour
polir. Une petite quantité
de produit devrait suffire.
Astiquez votre appareil en
suivant le sens du grain
Essuyez tout excès de
cire. S'il y a trop de cire,
19
vous pouvez utiliser le
côté sec du tissu microfibre que vous avez utilisé
précédemment pour l'essuyer. Votre appareil devra
être sec au toucher une
fois que vous aurez fini de
le polir. Envisagez de vous
procurer des produits professionnels spécialement
conçus pour nettoyer l'inox
s'il reste des traces après
avoir poli votre appareil.
Préparation :
Mettre dans un bol de mixeur le yaourt et 2
bananes épluchés et coupés en morceaux et
mixer l'ensemble. Mettre les œufs et le sucre
dans un cul de poule et bien travailler le mélange
avec un fouet, ajouter l'huile, le mélange de
yaourt-bananes et continuer à battre le mélange,
ajouter peu à peu la farine tamisée et la levure et
mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte
homogène. Beurrer et fariner un moule à cake et
y verser la préparation, disposer les bananes
coupées en rondelles sur la surface de la pâte.
Enfourner pendant 40 minutes dans un four
préchauffé à 180°C, vérifier la cuisson de cake
avec une lame de couteau, laisser refroidir avant
de démouler.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Détente
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Mots fléchés N° 215
Actualité
Quotidien national d’information
Dimanche 13 mars 2016
Commerce informel de la devise
Sudoku N ° 215
Compléter la grille en utilisant les chiffres de 1 à 9.
Le même chiffre ne doit se retrouver qu'une seule
fois dans chacune des colonnes horizontales,
verticales de même que dans chacune des boîtes de
9 cases tel qu'illustré.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Le marché d’Alger transféré à Paris
Continuant d’activer sur le marché informel au vu et au su de tous, le marché de la devise évolue à l’ombre des décisions officielles. Personne
ne peut avancer le montant globale des devises qui échappent au contrôle de l’Etat.
Par Amar CHEKAR
endu à 180 Da contre
170 Da, l’achat de
l’Euro au marché noir,
parallèle, informel ou illégale ou
appelons le, comme on l’entend
puisque le mal des barrons de
la maffia de la devise est tellement profond, nous ne sommes
plus dans un marché, mais,
nous vivons dans une jungle
financière ou le gros poisson
mange le petit poisson qui n’a
plus le choix que celui d’accepter l’offre de tel ou tel mafiosi.
Samir F, 30 ans, un jeune trafiquant de devise du marché du
square, malgré lui souligne. «
Dans ce marché de la devise. Il
faut savoir qu’il y’a des barrons
invisibles qui engrangent de
grandes sommes d’argents et
en paquets est d’autres petits
voyous comme nous qui se
contente d’un petit pourcentage
juste pour survivre », révèle
Samir qui a accepté de se
confier de manière volontiers.
Conscient des valeurs qui séparent le marché formel qui
constitue la base de toute réussite individuelle ou collectif et
les conséquences du marché
V
Mots croisés N° 215
Horizontalement :
1 - Théorie trés concrète
2 - Emission subtile - Début de courte série
3 - Prend corps - Brise
4 - Trop utilisées - Riches peintures
5 - Petite bourguignonne - Babioles - On le rétribue pour
jouer
6 - Bien cachés - Cave
7 - Ira sans but - Condiment odorant
8 - fixeront solidement
9 - Ile grecque - Elle vous empêche de manger
10 -Carnivore des marais - Le meilleur
Verticalement :
A - Travail du charme entre autres
B - Thésauriser - Accord suranné
C - Housse - Arrivée brutale
D - Faire disparaître
E - Bruit de caisse - Monts d'Espagne
F - Congé cérémonial - Métaux de vaisselle
G - Préférons - Pronom trés personnel
H - Symboles du sommeil - Bien éclairci
I - Malheureuse infante - Soigner les pompes
J - Plante à belles fleurs
K - Changera de caractères - Ne reconnut rien
L - Belle saison pour le plagiste - Bien huilées
SOLUTIONS
Mots croisés N° 214
SOLUTIONS
Mots fléchés N° 214
SOLUTIONS
nes qui exécutent à contre
cœur » regrette t-il.
Tout en reconnaissant les
conséquences
de l’activité
informel du marché de la devise
qui se répercute négativement
sur contre l’économie du pays,
Hamid K, chauffeur de fonction
qui essaye d’arrondir sa fiche
de paye mensuelle lance « Je
sais que ce que je fais est illé-
gale. Mais, avec la dégradation
du pouvoir d’achat, je n’y peux
rien, sauf prendre des risques,
afin d’arriver à subvenir aux
nombreux besoins de la famille
», dira t-il. Nous, nous ne sommes que des petits voyous de la
chaine du marché de change
parallèle.
Les véritables trafiquants, on ne
les connaît pas. Je ne fais pas
Djaber Allouache, économiste et financier dans une multinationale à Alger
« Nous vivons dans la même situation que le Titanic »
lertant les algériens à
prendre conscience de la
situation économique et financier du pays, Djaber Allouache,
cadre supérieur qui vie dans
l’anonymat tire la sonnette
d’alarme. . « Dans le cas ou
la situation du pays continue de
se baser sur l’importation des
produits, il n’y a pas de doute.
On peut dire que nous vivons
sur le Titanic », a-t-il averti.
Ce pur produit de l’université
Algérienne qui se base beaucoup plus sur la réalité des données que les choses théorique
ajoute pour mieux comprendre
les risques de l’effondrement. «
Le Titanic a coulé a cause de
l’eau à bord. le bateau a coulé
parce que, ces constructeurs et
dirigeants ne se sont pas pré-
A
parés à de telle situations de
catastrophe humains », fera t-il
savoir, rien que pour faire le lien
entre l’économie nationale qui
s’est basée sur la rente pétrolière depuis l’indépendance et
l’importation de la majorité des
produits.
Avançant encore des exemples
concrets, afin de convaincre, M
Allouache, n’a pas manqué de
prendre l’exemple de l’agriculteur qui abandonne ses terres,
ne produit rien et achète tout
ses besoins du marché. « Une
fois qu’il n’a plus de devise, et
sa monnaie (DA), n’a pas de
valeurs monétaire dans le marché des finances international,
les capacités d’achats seront
réduit à néants et puis c’est la
galère », dira t-il, rien que pour
inciter non seulement le gouvernement à prendre de bonne
décisions qui engagent l’avenir
du pays qui dépend toujours du
marché des importations, mais
aussi, a responsabiliser les producteurs, agriculteurs et les
citoyens à s’engager dans le
processus qui libère le pays de
la dépendance des importations
à travers l’encouragement de la
production nationale en qualité
et quantités, afin de répondre
aux besoins de la consommation nationale.
Donnant des exemples concert
sur qui se passe dans les marchés des finances et de l’économie international, Djaber
Allouache argument. « Il suffit
de voire la grande différences
qui existe entre le marché for-
mel et le marché informel de la
devise pour mieux comprendre
les écarts. Si l’on suit de près ce
qui se passe dans les finances
du monde, nous aurons des
chocs et des mêmes des suicides », selon ce cadre Algérien
qui insiste sur l’importance de
faire sortir l’économie du pays
des marché des importations. «
Il n’y a qu’à revenir à la crise de
1986 et la chute du prix du
pétrole à 11 dollars le baril. La
génération qui a vécu cette
période, se rappelle bel et bien
des chaines interminables pour
un sac de semoule de 50 kg et
autres produits alimentaires, tel
que l’huile et autres ingrédients
», dira t-il.
S’agissant des mesures qui
sont prises par les pouvoirs
publics, afin de préparer
l’Algérie à sortir de la dépendance des importations est des
hydrocarbures, ce spécialiste
en la matière, n’a pas manqué
de rappeler que le marché des
importations
est
toujours
ouverts. « Les décisions qui
sont prises qui consistent à exiger des licences d’importations,
servent à limiter les importations d’un coté et favoriser la
production nationale », dira t-il,
tout en s’interrogeant sur la
situation politique à grande
échelle,
afin
de
mieux
construire l’économie du pays
qui doit se bâtir sur des valeurs
consensuelle qui garantissent
la stabilité et le développement
du pays.
A.C.
Rassérénés par les dernières précipitations
SOLUTIONS
Les agriculteurs soulagés
Sudoku N ° 214
Par Farid Larbaoui
ombreux sont les agriculteurs qui ont manifesté
leur espoir suite aux dernières
précipitations. Ils estiment que
si cette pluviométrie continue,
la saison agricole sera sauvée
de l'effet de la sécheresse.
Les fellahs redécouvrent la joie
des pluies après des mois sans
précipitations. Ce sont d'abord
les céréaliers qui soulignent
que les quantités de pluie
même insuffisantes donnent un
peu de tonus aux prochaines
récoltes. Les régions de la
steppe et les Hauts-Plateaux
sont les plus concernées par
les dernières chutes de pluie
avec un cumul moyen de 60
N
20
informel qui correspond aux
vagues des marchés troubles,
notre interlocuteur qui n’a pas
choisi son destin, révèle « je
discute souvent avec des gens
qui vivent en France. J’ai
appris que ce marché informel
de la devise se fait en France
d’abord. En ce qui nous
concerne, Nous, nous ne sommes que des maillons de chai-
ce sale boulot par choix, mais,
parce que nous n’avons pas
d’autres chances d’emplois
décent qui n
« Le vrai marché de change
de la devise a été transféré à
Paris depuis quelques temps.
C’est à Paris que l’on décide
sur la valeurs du dinars Algérien
», révèle Mohamed G, cadre
bien imprégné dans le monde
des affaires que nous avons
rencontré au square port Said à
Alger.
Enregistrant une moyenne de 7
à 9 DA de différence entre le
taux de change officiel et celui
du marché d’achat et vente de
la devise actuellement,
la
relance de l’économie du pays,
commence par la protection du
marché formel qui doit ouvrir les
bureaux de changes de manières officielles, afin de contrer
les activités clandestines et illégale qui porte de sérieux coups
pour la valeurs réelle de l’économie nationale à la recherche
de nouveaux leviers économiques et financiers qui garantissent la stabilité et le développement continue.
mm. A l'est du pays, ce sont les
régions de Babar à Khenchla et
à Oum El Bouaki qui ont ressenti un réel soulagement avec
des chutes de pluie abondantes. Ces plaines céréalières
fournissent le gros du blé à
l'Algérie. La plaine du Mitidja
est aussi riche de ces milliers
d'hectares d'agrumes, ne fait
pas exception de la règle. Le
président de la chambre de
commerce de Blida affirme que
" cette région peut accroître son
potentiel productif avec des
chutes de pluie entre janvier et
mars ". C'est visiblement la
période propice pour l'irrigation
des terres selon plusieurs agriculteurs de la région. Le déficit
qui a touché la région de Ain
Defla où il y a la plus grosse
production de la pomme de
terre est apparemment plus
lotie en matière d'irrigation. Il
est à signaler que le déficit
hydrique menace d'avantage
les terres agricoles à l'ouest
que les autres régions. " C'est
généralement cette région qui
est pénalisée par le manque de
précipitations " estiment les
météorologues. Ces derniers
soulignent d'ailleurs qu'un
changement climatique notable
va être observé les prochains
jours. " Cela concernera toutes
les régions du Nord avec une
abondance de neiges sur le
massif central et montagneux
du centre ". Pour ce qui est de
l'irrigation, le ministère de l'agri-
5
culture a décidé tout récemment d'enclencher un plan d'irrigation globale qui touche plus
de 140.000 hectares. C'est
même l'urgence qui est mise en
avant pour couvrir au moins les
vastes régions steppiques. Il
est à noter que la surface irrigable a donné des résultats probants grâce à l'aide fournie aux
agriculteurs et autres cultivateurs. La technique de l'aspersion et le goutte-à-goutte est
réputée d'être plus économe.
Le forage des puits spécialement conçus pour l'irrigation
des terres quand la pluviométrie est en diminution va accentuer le manque d'eau dans certaines régions. Les fellahs et
producteurs attendent impa-
tiemment les équipements
nécessaires pour continuer l'irrigation des terres arables. Dans
ce cadre, un autre plan prévoit "
d'économiser le tiers des surfaces agricoles déjà rentables ".
Ce sont les produits maraîchers
en excédent qui sont les plus
concernés. Mais pour les
céréales, les autorités du ministère avec des experts agronomes vont prendre l'initiative de
rationaliser les eaux de canalisations dans les nappes phréatiques qui sont en abondance. Il
suffit de les exploiter à large
échelle pour compenser le déficit hydrique palpable dans les
régions à grande vocation
céréalière.
F.L.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Actualité
Dimanche 13 mars 2016
Quotidien national d’information
Petit écran
Les fortunes cachées du secteur informel
37 milliards de dollars ont, selon des économistes, circulé en 2015 dans les circuits de l'informel. C'est, donc, plus d'une année de
recettes pétrolières qui échappent ainsi aux caisses du Trésor public !
t autant de dollars qui
circulent en marge
des banques et ne
profitent pas au réinvestissement dans l'économie. 20
autres milliards auraient, également, été transférés illicitement à l'étranger. C'est beaucoup pour une économie
semi-dirigée ! Cependant, ce
ne sont que les premiers
exemples des multiples facettes du diktat qu'exerce le secteur de l'informel sur l'économie algérienne. Et de la main
de fer sauvage qui prend à la
gorge la pratique économique.
La politique du gouvernement
se trouve ainsi lestée par des
actes qui relèvent du banditisme, pour ne pas dire du
crime économique. Si bien
que l'on reste perplexe devant
la position des mains liées du
gouvernement qui semble ne
rien pouvoir faire pour juguler
ces fléaux. Peut-on, du reste,
s'attendre à mieux quand on
sait que ce gouvernement
n'est même pas arrivé, malgré
ses nombreuses tentatives, à
éradiquer les marchés sauvages des cités? En vérité, ce
qui est exigé de l'Etat, c'est de
trouver de vraies solutions
pour faire affluer vers ses caisses ces formidables flux financiers. Mais peut-il le faire face
aux pratiques déloyales des
grossistes et mafieuses de
certains importateurs qui n'en
font qu'à leur tête ? On ne le
E
sait d'autant qu'il semble opter
seulement pour des solutions
hasardées, en bouts de chandelle et qui fondent comme
neige au soleil face à la dure
réalité. On se demande ce qui
retient l'Etat à agir. Tout cet
argent qui est thésaurisé est
une grosse perte pour l'économie nationale. L'Etat ne peut-il
pas imaginer une issue,
comme menacer, par exemple, de changer les billets?
Cela ferait certainement venir
cette formidable manne finan-
Par Ammar Zitouni
écrypter cyniquement l'actuelle
situation sécuritaire en Tunisie,
les risques qu'elle fait courir à
toute la région sont très graves. Il y a
lieu de s'inquiéter. Le parasitage à
grande échelle de ce pays par les terroristes en provenance de la Libye n'est
plus un hasard, mais un plan orchestré
visant à stopper la révolution démocratique entamé par le président Caïd
Essebsi, c'est aussi l'Algérie qui est
visée principalement ainsi que la
recomposition des groupes terroristes
dans le Sahel afin de mettre toute la
région sahélo-maghrébine sous la
domination de Daech et des bandes de
trafiquants d'armes et de drogues qui
comme toujours profitent de la situation
pour se doubler et d'être les complices
du terrorisme. Des liens complaisamment redondants et de développements narcissiques trainants derrières
eux sang et feux. Au fur et à mesure
que se renforce le terrorisme en effectif
donc en ratissage du mal, les pertes en
vie humaine se cumulent de jour en
jour. Cela montre que les intentions de
Daech se précisent et relaient sa détermination à instaurer un sultanat ou un
Califat au Maghreb et en Afrique qui
D
cière dans les banques.
D'autant que jusque-là, il semble que les divers appels de
pied de ministre des finances
n'aient pas intéressé beaucoup de monde. Malgré les
possibilités offertes de passer
la main sur l'origine des fonds
ou encore l'exigence de réaliser des transactions par chèques sur des opérations
dépassant les 100 millions de
centimes, peu de monde a cru
en ces offres. C'est que les
banques algériennes et la
situation politique incertaine
ont fini par dissuader les gros
détenteurs d'argent qui préfèrent la sécurité de la devise
forte, quand bien iraient-ils à
Square Port Said pour changer leurs dinars à perte. C'est
que les opérateurs nationaux,
du moins ceux qui misent sur
le moyen et long terme,
demandent à voir clair. Or ils
sont totalement désemparés
face aux changements périodiques du cadre juridique ce
qui risque de faire fuir les capi-
Eclairage
Appel en note
firmé son engagement commun avec la
Tunisie à lutter aux niveaux national et
régional contre les graves menaces
transversales que sont le terrorisme, la
criminalité organisée, le trafic d'armes
et de drogues qui compromettent la
paix et la stabilité des deux pays et de
toute la région.
La nouvelle géopolitique qui connait la
région du Maghreb et du Sahel depuis
plus de six ans caractérisée par les "
révoltes arabes " ayant touchées la
Tunisie (2011), la Libye (2012) ainsi que
la crise malienne (2013) et le désordre
qui s'en est suivi en Afrique subsaharienne, ont été pour l'Algérie une très
grande préoccupation, appelant les
Etats de la région à un espace de
concertation et de conciliation dans ces
crises qui ont été le ferment principal
qui a ouvert la voie au terrorisme,
aujourd'hui quasi-permanent dans la
région. Partant de-là, l'Algérie a averti
tout le monde sur les conséquences
graves qu'encoure la région, tout le
monde sur les défis sécuritaires
accorderait une plus grande place à des
Etats rétrogrades au service des intérêts occidentaux et américains. Le
contexte de la guerre que mène Daech
dans le monde arabe est une toile de
fond servant de faire-valoir à toutes les
exactions.
En effet, comme tout le monde l'appréhender, la Tunisie est confrontée depuis
sa " révolution " de 2011 à l'essor d'une
mouvance djihadiste responsable de la
mort de dizaines de policiers et de soldats ainsi que de touristes, a été déjà
frappée en 2015 par une série d'attentats sanglants, vient de subir des attaques sans précédent dans une région
voisine de la Libye, attribuées par les
autorités du pays au groupe de l'Etat
islamique (EI).
Le but de ces attaques était de troubler
la situation sécuritaire en Tunis et d'établir un émirat de Daech à Ben
Guerdane, ont confirmé encore les
autorités de Tunis. A l'issue de l'attaque
terroriste à Ben Guerdane, l'Algérie par
la voix du président Bouteflika, a réaf-
4
Quotidien national d’information
Aujourd’hui
L'économie algérienne
en otage
Par Amirouche El Hadi
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
taux surtout en cette période
de crise qui les oriente vers la
sphère informelle. En face, la
La démission volontaire de
l'Etat s'explique par ce que le
pouvoir appelle "la politique de
sauvegarde de la paix sociale"
.
Elle se manifeste par un laisser-aller général envers les
activités commerçantes des
couches sociales les plus
défavorisées qui vivent de
débrouillardise en vendant
des fruits et légumes au bord
des routes et sur les trottoirs
des villes, ou en fabriquant de
l'eau de Javel ou des jus de
fruits dans des baignoires installées dans des locaux insalubres. Mais le vrai problème
concerne la couche aisée qui
a les faveurs du régime. C'est
toute cette foultitude d'opérateurs dans l'import-import qui
vampirise
l'économie.
Fonctionnant sur un mode
plus mafieux qu'économique,
elle représente aujourd'hui un
lobby puissant et solidaire, qui
a fini par s'enraciner y compris
dans les strates défavorisées
de la société, en offrant à des
centaines de milliers de personnes des emplois directs et
indirects, certes précaires, mal
rémunérés, sans couverture
sociale ni retraite, mais tout de
même des emplois et un pouvoir de subsistance, à défaut
d'un pouvoir d'achat digne de
ce nom.
AEH
majeurs qui peuvent être un moyen
fédérateur de lutte régionale contre le
terrorisme. A présent, les avertissements de l'Algérie quant à la contamination de la région par Daech sont évidents. Les terroristes repoussés de la
Libye convergent vers le territoire tunisien et autres poches d'incursion au
Sahel.
Une force d'occupation de près de
6.000 hommes est d'ores et déjà en
route pour envahir la Libye et s'y emparer de champs pétroliers prétendument
menacés par des terroristes que l'Otan
a armé et mis au pouvoir en 2011. Un
récent article du " London Telegraph "
évoque, presque en appel en note, l'envoi sur le terrain d'une force occidentale
considérable pour occuper militairement la Libye dans le cadre d'une opération qui, selon le journal, aurait pour
mission de combattre le soi-disant Etat
islamique (EI). Selon cet article (Islamic
State battles to seize control of key
Libyan oil depot), l'opération prévoit
qu'un millier de soldats britanniques formeront avec l'Italie- ancienne puissance coloniale en Libye, un corps
expéditionnaire de 6.000 hommes sensés entrainer et conseiller les forces
libyennes.
A.Z.
11h30 Documentaire
12h30 Khousoussiat Min
Aâlem
13h00 Journal Televisé
13h30 Hayati Aâdab
15h00 Long métrage
animé
16h30 Spider-Man
18h00 Journal télévisé
18h35 Malaïbe Aâlem
20h00 Journal Televisé
20h50 Magazine du
festival
22h30 Chants patriotiques
06:25 : TFou
08:25 : Météo
08:30 : Téléshopping
09:20 : Météo
09:25 : Au nom de la
vérité
09:55 : Au nom de la
vérité
10:25 : Petits secrets
entre voisins
10:55 : Petits secrets
entre voisins
11:20 : Petits secrets
entre voisins
11:55 : Petits plats en
équilibre
12:00 : Les douze coups
de midi
12:50 : L'affiche du jour
13:00 : Journal
13:40 : Petits plats en
équilibre
13:45 : Météo
13:55 : Les feux de
l'amour
15:10 : Un roman
d'amour
17:00 : L'addition, s'il
vous plaît
18:00 : Bienvenue au
camping
19:00 : Money Drop
19:55 : Météo
20:00 : Journal
20:30 : Météo
20:40 : Là où je t'emmènerai
20:55 : Camping
Paradis
22:45 : New York Unité
Spéciale
23:30 : New York Unité
Spéciale
09:05 : Dans quelle étagère
09:10 : Des jours et des
vies
09:35 : Amour, gloire et
beauté
10:00 : C'est au programme
10:55 : Météo outremer
11:00 : Motus
11:30 : Les Z'amours
12:05 : Tout le monde
veut prendre sa place
12:55 : Météo 2
13:00 : Journal
13:48 : Météo 2
13:50 : Consomag
14:00 : Toute une histoire
15:10 : L'histoire continue
15:40 : Comment ça va
bien !
16:40 : Comment ça va
bien !
17:20 : Mon food truck à
la clé
18:15 : Joker
18:50 : N'oubliez pas les
paroles
19:25 : N'oubliez pas les
paroles
19:55 : Météo 2
20:00 : Journal
20:40 : Parents mode
d'emploi
20:46 : Parents mode
d'emploi
20:48 : L'Eurovision,
l'instant
20:50 : Météo 2
20:55 : No Offence
21:45 : No Offence
22:25 : No Offence
23:15 : No Offence
12:25 : 12/13 : Journal
national
12:55 : Météo à la carte
13:50 : Un cas pour deux
14:55 : Un cas pour deux
16:10 : Des chiffres et
des lettres
16:50 : Harry
17:25 : Un livre, un jour
17:30 : Slam
18:10 : Questions pour
un champion
19:00 : 19/20 : Journal
régional
19/20 : Journal régional
19/20 : Edition locale
19:30 : 19/20 : Journal
national
19/20 : Journal national
20:00 : Tout le sport
20:15 : Météo régionale
20:20 : Plus belle la vie
20:50 : De Gaulle 19401944, l'homme du destin
22:25 : Bir Hakeim 1942
09:15 : Homeland
10:05 : Homeland
10:50 : La cour de Babel
Dimanche 13 mars 2016
Sur TF1 - 20h55
12:25 : La nouvelle
édition
12:45 : La nouvelle édition,
14:05 : Blood Ties
16:08 : Filles d'aujourd'hui
16:10 : L'effet papillon
16:50 : Diplomatie
18:10 : Pendant ce
temps...
18:12 : Pendant ce
temps...
18:15 : Le Before du
grand journal
18:45 : Le JT
19:05 : Le grand journal
20:05 : Le grand journal
21:00 : Gomorra
21:50 : Gomorra
23:30 : L'oeil de Links
23:55 : Situation amoureuse: c'est compliqué
Camping Paradis
Clémence vient au camping pour présenter sa fille,
Lilou, à ses beaux-parents, Jean et Martine, qui ont
coupé tout contact avec elle depuis la mort de leur fils
dans un tragique accident, il y a dix ans. Ils ignoraient
à l'époque que leur belle-fille était enceinte. Pendant
ce temps, les Pariseau de Cabassole, une famille
d'aristocrates se retrouve contrainte de passer la nuit
sous une tente après la panne de leur véhicule.
Sur France 2 - 20h55
No Offence
10:30 : Cuisines
des terroirs
11:00 : Escapade
gourmande
11:20 : Le peuple des
océans
12:05 : 360°-GEO
13:20 : Arte journal
13:35 : Quai des brumes
15:10 : Dans tes yeux
15:40 : Ports d'attache
16:30 : Torpillé à l'aube
17:50 : Curiosités
animales
18:15 : Indochine sauvage
19:00 : Le voyage de la
chouette harfang
19:45 : Arte journal
20:05 : 28 minutes
20:45 : Silex and the
City
20:50 : Bad Lieutenant :
22:45 : Madame et ses
flirts
et les Chipmunks
10:50 : Devious Maids
13:05 : Scènes de ménages
13:45 : L'amour en 8
leçons
15:45 : Philtre d'amour
17:40 : Les reines du
shopping
18:50 : En famille
19:40 : Météo
19:45 : Le 19.45
20:10 : Scènes de ménages
20:55 :Top chef
23:10 :Top chef, les
secrets des grands chefs
23:55 :Top chef, les
secrets des grands chefs
21
Dans un quartier démuni de Manchester, des policiers
dirigés par l'inspectrice Vivienne Deering et ses deux
adjointes Dinah et Joy doivent souvent utiliser des
méthodes peu conventionnelles pour faire respecter la
loi. L'équipe enquête bientôt sur un serial killer qui
sévit dans sa juridiction. Une femme a été repêchée
dans la rivière. Il y a quelques semaines, la police y
avait déjà découvert le cadavre d'une jeune fille
atteinte du syndrome de Down.
Sur M6 - 20h55
Zone interdite
Les neuf candidats encore en compétition sont répartis en
trois équipes, chacune dirigée par Hélène Darroze, Michel
Sarran et Philippe Etchebest. Les trois chefs s'affrontent
ainsi à travers les courts défis que doivent relever leurs
protégés : associer fraises et sucres de façon inédite,
réaliser une recette gastronomique à base de camembert et
donner une forme originale à la quiche lorraine. Les plats
seront respectivement dégustés par Jean-Luc Rabanel, Eric
Guérin et Olivier Streiff. Les cuisiniers ne se qualifiant pas
pour la suite de l'aventure participent à l'épreuve de la
dernière chance, à l'issue de laquelle leurs assiettes sont
jugées à l'aveugle par les membres du jury. La moins
convaincante voit son auteur éliminé du concours.
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Actualité
Quotidien national d’information
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Des
Lecteurs
Dimanche 13 mars 2016
Des missiles antiaériens " Stinger " récupérés
sur les terroristes éliminés à El Oued
Quotidien national d’information
LAB
H
E
T
)
E
D
S
A
P
(
M I E U X V A U T E N R I R E…
VASTE COMPLOT
CONTRE L'ALGÉRIE
Pour qui se souvient que l'exUnion soviétique avait perdu
son engagement militaire en
Afghanistan lorsque les
Américains avaient fourni ce
type de missiles aux
terroristes d'Al-Qaïda, on
mesure toute l'ampleur de la
gravité des menaces qui
pèsent sur notre pays.
Par Kamel Zaïdi
Algérie, dont les positions
courageuses dérangent les
tenants de l'ordre mondial,
semble bel et bien avoir été
prise pour cible, immédiatement après
(ou en parallèle) avec la Syrie. En
témoignent les prises quotidiennes
qu'opèrent les vaillants éléments de
l'ANP. Des arsenaux de guerre tentent
chaque jour de franchir les frontières
avec, pour objectif évident, mener des
opérations, semer le chaos et le doute,
organiser des attentats, et tenter de
s'allier avec les rares poches terroristes
qui activent encore dans certains
maquis du nord du pays. La dernière
prise opérée par les troupes de l'ANP,
dans la région d'El-Oued, appréhendée
sous cet angle de vue, a de quoi donner froid dans le dos. En effet, le
Ministère de la Défense Nationale
(MDN) a révélé que des missiles antiaériens ont été récupérés à la suite de l'élimi-
L'
É ditorial
nation de trois dangereux terroristes
hier soir dans la région de Guemmar
(wilaya d'El-Oued). Dans son communiqué mis en ligne mis en ligne sur son
site web, le MDN précise que " dans le
cadre de la lutte antiterroriste et grâce
à la permanente vigilance, un détachement combiné de l'ANP a neutralisé, le
10 mars 2016 à 21:00 à Guemar,
wilaya d'El Oued/4°RM, trois) dangereux terroristes ". Selon la même
source, il s'agit du A. Kamel dit
Abderahmane qui a rallié, en 1994, les
groupes terroristes au sud-est du pays,
C. Thamer dit El Abbes et A. Abdelhak.
Le MDN annonce qu'au cours de cette
opération de qualité, les éléments de
l'ANP ont récupéré 6 systèmes de missiles anti-aériens " stinger ", 20 pistolets mitrailleurs de type kalachnikov,
trois lance-roquettes RPG-7, deux
fusils mitrailleurs RPK, deux fusils à
lunettes, deux pistolets automatiques,
16 roquettes pour RPG-7, 4 grenades,
deux ceintures explosives, 383balles
de différents calibres, 97 chargeurs de
munitions, un véhicule tout-terrain,
deux paires de jumelles, deux appareils
GPS, des téléphones portables et d'autres objets ".
Cette opération de qualité, qui rassure
sur les compétences avérées des troupes de l'ANP, n'en renseigne pas moins
sur l'acharnement que mettent les
ennemis de l'Algérie à tenter de la
déstabiliser. La vigilance et la prudence
doivent donc être de mise. Aujourd'hui
plus que jamais.
K. Z.
Saoudite et le Qatar, qui n'ont jamais fait secret de leur aide
apportée aux terroristes comme lesquels se bat le président
Bachar al-Assad, n'ont en revanche jamais pardonné au
Par Mohamed Abdoun
Hezbollah de s'en être mêlé. D'avoir volé au secours d'un alAssad que Ryad pensait aux abois. Premières représailles :
L'entité sioniste en avait rêvé. Juste rêvé. La Ligue arabe, qui
l'aide militaire et sécuritaire saoudienne de 3 milliards de doln'a, au reste, gardé d'arabe que le nom, l'a bel et bien fait. Le
Hozebollah, déjà pris pour cible par les monarchies du Golf, a été décrété " entité lars a été gelée par Ryad sans autre forme de procès, ni aucune explication.
terroriste " par cette guilde éculée, anachronique et dont le fonctionnement antidé- Quelques jours plus tard, cette organisation était décrétée terroristes par les
mocratique a de quoi faire pâlir de jalousie une dictature comme celle de l'Arabie monarchies du Golfe. L'escalade ne pouvait que se poursuivre, sachant que la
ligue arabe est aux ordres de ces monarchies et
Saoudite. Mais qu'est-ce qui a bien pu motiver une
d'une Egypte qui a imposé à sa tête, à peine venpareille vilenie envers un mouvement héroïque, pleinement engagé dans la défense du Liban contre les
" Désormais, le point de non retour a été franchi. Il dredi passé, un ancien chef de la diplomatie sous
le " pestiféré " Moubarak. Gravissime, irréversible,
multiples, criminelles et scandaleuses agressions
représente le comble de l'ignominie. Il condamne
mais somme toute attendue, étant donné que la
sionistes ? Il faut dire que son statut d'organisation
de facto le peuple libanais, puisque c'est lui qui a
Ligue arabe avait déjà pêché en allant plus loin que
chiite ne suffit pas à tout expliquer. Lors de la dervoté pour le Hezbollah, et qui en a fait son
la musique (pardon, le complot), en excluant la
nière agression sioniste contre le Liban, j'avais eu
représentant. Condamner le Hezbollah, c'est
Syrie de ses rangs, alors qu'aujourd'hui même
l'heur de me rendre au Liban, de monter jusqu'aux
condamner aussi le peuple libanais. Mais c'est
l'ONU et les Etats-Unis d'Amériques reconnaissent
lignes de front et de constater de visu que des sunnites, des chrétiens et même des communistes
surtout condamner la Ligue arabe elle-même. Cette Damas et acceptent de traiter avec elle.
Désormais, le point de non retour a été franchi. Il
avaient intégré les rangs du Hezbollah en vue de
décision la place en marge des peuples qu'elle
représente le comble de l'ignominie. Il condamne
défendre leur pays contre cette lâche et indigne
prétend représenter, et qui ne peuvent en aucune
de facto le peuple libanais, puisque c'est lui qui a
agression. Les monarchies du Golf, qui se savent "
manière cautionner une pareille traitrise, qui doit
voté pour le Hezbollah, et qui en a fait son reprébourrées de défauts ", privant les femmes des plus
mettre aux anges l'entité sioniste ".
sentant. Condamner le Hezbollah, c'est condaminfimes droits, rejetant la démocratie comme si elle
ner aussi le peuple libanais. Mais c'est surtout
était " la yadjouz ", finançant et armant le terrorisme,
tout en lui fournissant ses références idéologiques, ont toujours fait le dos rond, condamner la Ligue arabe elle-même. Cette décision la place en marge des peuprofil bas, histoire de ne pas se faire remarquer. Elles tentaient aussi de vivre en ples qu'elle prétend représenter, et qui ne peuvent en aucune manière cautionner
bonne intelligence avec les organisations chiite, comme le sont le Hezbollah ou une pareille traitrise, qui doit mettre aux anges l'entité sioniste. Je salue au pasbien le Hamas palestinien, ainsi que le régime irakien, également inspiré par cette sage la position courageuse, très digne, et parfaitement bien mesurée, de mon
doctrine musulmane. Les choses donnent l'air d'avoir définitivement basculé pas pays, l'Algérie. Je termine pour dire que lorsque la bourrasque sera passée (car
seulement lorsque l'Arabie Saoudite, se sentant pousser des ailes, a cru pouvoir nous sommes bel et bien visés, étant donné que nous avons toujours refusé de
agir de manière impérialiste, et dicter ses lois et ses choix à l'ensemble de ses voi- nous coucher), l'Algérie devra sérieusement envisager de claquer la porte de cette
sins et de ses pairs. Non, le Rubicon a été franchi lorsque le Hezbollah a décidé déshonorante Ligue arabe si, chemin faisant, cette dernière ne revient pas vers le
d'intervenir de manière directe dans le conflit syrien afin de protéger certains édifi- droit chemin, n'adopte pas un comportement interne démocratique, et plus proches
ces chiites, revêtant pour lui une préciosité absolument incommensurable. L'Arabie des desiderata des peuples qu'elle ose prétendre représenter…
M. A.
HONTE !
2
Dimanche 13 mars 2016
Sept rebelles houthis
échangés contre un
caporal saoudien
- A ton avis, pourquoi est-ce que l'Autorité
palestinienne a violemment refusé que
Téhéran aide financièrement les familles
des résistants palestiniens assassinés par
l'entité sioniste ?
- Officiellement, elle prétend qu'il s'agirait d'une ingérence dans les affaires souvenaines de cette ententité.
- Car, tu penses sérieusement qu'elle jouit
encore d'une quelconque souveraineté
depuis que l'écrasante majorité de la
Cisjordanie a été colonisée, et que
Mahmoud Abbas, sans mandat depuis des
années, n'ose toujours pas convoquer une
élection présidentielle ?
- C'est quand même une raison pour que
l'Iran s'ingérât dans les affaires de ce qui
reste de cette autorité.
- Est-ce que tu sais qu'à l'exception de
l'Algérie, aucun pays arabe et musulman
ne paie ses cotosations à l'Autorité ?
- Même pas les riches monarchies du
Golfe ?
- Même pas.
- Ayhouh !
- Est-ce que tu sais aussi que l'info relative
à la levée de bouclier palestinienne contre
l'aide iranienne, j'en ai pris connaissance
dans la presse sioniste, qui en jubulait
d'ailleurs, traitant au passage de terroristes les martyrs palestiniens ?
- Que dois-je en déduire ?
- Que l'Autorité joue à fond le jeu des sionistes.
- Ayhouh !
M.A.
up de gueule ?
Coup de cœur, co
.fr
h_abdoun@yahoo
mo
:
se
Une seule adres
ept rebelles
houthis ont
été libérés en
échange d'un caporal saoudien, prisonnier au Yémen, à
la faveur d'une
accalmie décidée à
la
frontière,
a
annoncé mercredi la
coalition militaire
arabe conduite par
l'Arabie saoudite qui intervient depuis un an au Yémen.
" Le prisonnier saoudien, le caporal Jaber Assad alKaabi, a été récupéré et sept Yéménites, capturés sur le
théâtre des opérations proche des frontières sud de
l'Arabie saoudite, ont été remis " à la partie yéménite, a
précisé la coalition dans un communiqué, cité par des
médias. Selon le communiqué, cité par l'agence officielle
saoudienne SPA, cet échange a eu lieu à la suite d'une
démarche de dignitaires et de chefs de tribus du Yémen
visant à " instaurer le calme à la frontière entre l'Arabie
saoudite et le Yémen en vue de distribuer de l'aide
humanitaire dans les villages yéménites proches du
théâtre des opérations ". Le commandement de la coalition a indiqué avoir répondu favorablement à cette
démarche et envoyé de l'aide humanitaire au Yémen à
travers le poste frontalier d'Alb. Auparavant, les rebelles houthis du Yémen ont dépêché une délégation en
Arabie saoudite pour négocier une trêve à la frontière
entre les deux pays, théâtre de fréquents incidents
armés depuis près d'un an. Ces pourparlers, inédits
depuis le début des opérations militaires saoudiennes,
interviennent au moment où l'ONU tente, en vain
jusqu'ici, de relancer les pourparlers de paix interyéménites, en panne depuis une première session organisée en
Suisse du 15 au 20 décembre.
S
" L'attaque dirigée par les
autorités marocaines contre le
Secrétaire général des Nations
unies, Ban Ki-moon, est un signe
de l'affolement de Rabat qui
s'emploie depuis des années à
saper les efforts de l'ONU pour le
règlement du conflit au Sahara
occidental ", Mohamed Sidati,
ministre sahraoui délégué pour
l'Europe.
C'est on ne peut plus vrai !
" Je salue le rôle pionnier de
l'Algérie en Afrique en matière de
formation des cadres et de lutte
contre l'extrémisme et le
terrorisme ", Cheikh Hussein
Hassan Abkar, président du Haut
conseil islamique au Tchad.
Voilà bien une reconnaissance
très largement méritée. Et
chèrement payée, surtout !
Les mauvais résultats de Djezzy emportent Ghada Gebara
S
elon le site d'informations Tout sur
l'Algérie (TSA), Ghada Gebara, n'est
plus la directrice générale de l'opérateur
de téléphonie mobile Djezzy. Dans un communiqué publié le 9 mars 2016, la filiale de
VimpelCom a annoncé le transfert de son
ancienne patronne vers la maison-mère. Ghada
Gebara quitte la société moins d'un an après
avoir remplacé Philippe Thomé à qui elle a
officiellement succédé le 17 juin 2015. TSA
révèle qu'en plus des tensions avec Vincenzo
Nesci, le président exécutif de Djezzy, ce départ
résulte également des mauvais résultats financiers de l'entreprise pour 2015. Le 17 février
2016, Djezzy a publié ses chiffres financiers
pour 2015. Il ressort une chute continue des
TRIDes
BU
NE
Lecteurs
Quotidien national d’information
Quotidien national
d’information
Edité par la EURL Grinish
Media Edition
au Capital de 100 000 DA
revenus de l'entreprise depuis 2013. En 2015,
Djezzy a réalisé un chiffre d'affaires de 1,259
milliard de dollars. Soit une baisse de 25%
comparé au chiffre d'affaires de 2014 qui était
de 1,678 milliard de dollars. Même du côté de
l'investissement, la compagnie a enregistré un
recul de 38% comparé à 2014. Le Capital opérationnel (Capex) qui était de 31,2 milliards de
dinars tunisiens (près de 15 milliards de dollars) a régressé à 19,5 milliards de dinars (environ 9,5 milliards de dollars). Le nombre
d'abonnés lui aussi s'est rétracté. La société a
perdu 700 000 abonnés et s'est stabilisée à 17
millions de consommateurs.
Directeur de la publication
Mohamed Abdoun
Tel / fax : 021 71 67 60
Rédacteur en chef
Amar Chekar
Administration & finance :
Adresse : 11, Rue Abane Ramdane Alger Centre
Tel / fax : 021 71 65 74
Standard : 021 71 65 76 / 021 71 67 80
Site web : www.Tribunelecteurs.com
E-mail : redactionlecteurs@yahoo.fr
Publicité
Tel / fax : 021 71 65 74
Tel / fax : 021 71 67 60
Bureau régional d’Oran
ANEP :
1, avenue pasteur, Alger
Tél : 021 73 76 78 / 021 73 71 28
08 Rue Belhendouz abdelkader
ex rue de la remonte.
Tél / Fax : 0553 64 40 28
ANEP ORAN :
12, rue des frères affane
Tél : 041 40 58 31 / 041 33 55 60
Bureau de Mostaganem
Impression :
Ouest : SIO
Centre : SIA
Cité des 39 logements. Mostaganem
Tél : 0552 90 16 45
Bureau de Tizi-Ouzou
Tél.0551 97 32 08
Bureau de Chlef
Tél.0773 71 99 37
23
Diffusion :
Ouest : SDPO
Centre : NMA
Est : AMP
Tout document
remis, envoyé
ou transmis
électroniquement
à la rédaction
ne saurait faire
l’objet d’aucune
réclamation.
ARABIE SAOUDITE
SIX TERRORISTES ABATTUS
Six membres présumés du groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech) ont été tués vendredi dans un échange de tirs avec
les forces de sécurité dans le nord de l'Arabie saoudite, a indiqué le
ministère de l'Intérieur. Les six Saoudiens ont été tués vendredi matin
dans un échange de tirs avec les forces de sécurité qui les pourchassaient dans la région de Haïl, au nord-ouest de Ryadh, après avoir
refusé de se rendre, a précisé le ministère dans un communiqué, cité
par des médias samedi. Les suspects étaient recherchés pour le meurtre fin février du sergent Badr Hamid Sarikh, membre des forces spéciales à Qassim (nord), selon la même source qui précise qu'ils
"s'étaient servis des liens familiaux" avec la victime pour la tuer.
TRIDes
BU
N
E
Lecteurs
Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ
05:42 12:58 16:19
18:52 20:10
8ÈME ANNÉE - N° 2141 - DIMANCHE 13 MARS 2016 - PRIX 15 DA.
IL A CRITIQUÉ LA FRANCE ET D'AUTRES ALLIÉS DE L'AMÉRIQUE
OBAMA MET LES PIEDS DANS LE PLAT
a doctrine Obama" : c'est
le titre de une du magazine The Atlantic, qui
publie dans son dernier
numéro un grand article sur la politique
étrangère du président américain.
L'auteur a passé "plusieurs heures" ces
derniers mois avec Barack Obama, évoquant avec lui quelques-unes des décisions les plus difficiles de sa présidence,
notamment celle de ne pas intervenir en
Syrie en 2013 - un choix dont il se dit "très
fier". Dans ces entretiens, Obama critique
en des termes forts certains alliés des
Etats-Unis. La France et le Royaume-Uni
sont en particulier visés : Obama les qualifie de "passagers clandestins", leur
reprochant d'avoir entraîné l'Amérique
dans l'intervention de 2011 en Libye sans
investir ensuite suffisamment dans la
reconstruction du pays. "C'est devenu
une habitude ces dernières décennies
dans ce genre de circonstances, déclare
le président : des gens qui nous poussent
à agir mais qui ensuite ne sont pas du tout
prêts à s'engager." L'intervention en Libye
"n'a pas marché", affirme sans ambages
Barack Obama. Même si l'opération a été
selon lui bien préparée par les Américains
et a sans doute évité une longue et sanglante guerre civile, "la Libye est une
"L
pagaille". Le locataire de la MaisonBlanche estime que le Premier ministre
David Cameron a vite cessé de prêter
attention à la Libye, étant "distrait par une
série d'autres sujets". Quant à la France,
il note que "Sarkozy voulait claironner son
rôle dans la campagne aérienne, en dépit
du fait que nous avions détruit toutes les
défenses aériennes et fourni à peu près
toute l'infrastructure." Barack Obama
rudoie également l'Arabie Saoudite, qui
doit à ses yeux apprendre à "partager" sa
région avec l'Iran. La rivalité entre les
deux pays "a contribué à alimenter les
guerres par alliés interposés et le chaos
en Syrie, en Irak et au Yémen." Il s'est
également plaint auprès d'amis et de
conseillers, de ces alliés au Moyen-Orient
"qui cherchent à exploiter la 'puissance'
américaine pour leurs propres visées
étroites et sectaires", écrit le magazine.
" Photographiste " engagé
DÉCÈS DE CLAUDE BAILLARGEON
e graphiste Claude
Baillargeon vient de
mourir à 67 ans. Cet
autodidacte était l'une
des figures les plus
engagées du graphisme
français, et un adversaire résolu de la publicité. " Dans une agence
de pub, un graphiste est
un vendeur avec un
crayon. Tout ce qu'il produit est le produit d'études de marché, estimaitil. Les enquêtes d'opinion ont un contrôle
absolu de la création et
du singulier, de l'information. Nous ne sommes
plus à l'époque où
Savignac pouvait encore
faire des affiches avec sa
liberté de pensée. "
Contre cette communication commerciale, ce
campagnard rousseauiste, qui se considérait comme un artiste préférant la rue à la galerie,
débute par la typographie, puis devient affichiste à partir des années
1973-1974 : " J'ai d'abord
fait des affiches pour le
petit théâtre Mouffetard.
Puis, très vite, des affiches politiques. J'habitais
L
le 5e arrondissement et
je suis entré en contact
avec les étudiants du
Parti socialiste, rue
d'Ulm. Ils sont venus me
voir pour une affiche. On
l'a faite dans la nuit ; le
lendemain elle était collée
dans tout le 5e arrondissement. Voilà comment
ça a commencé, dans le
cadre de l'Union de la
gauche ", raconte-t-il dans
le catalogue (Fage éditions) de l'exposition "
Internationales graphiques
", aux Invalides à Paris,
qui présente en ce
moment une partie de
son travail. Baillargeon
a donc conçu nombre
d'images pour le Parti
communiste et pour le
Parti socialiste, mais
aussi pour la culture et
les mouvements associatifs. On retrouve
dans ses œuvres des
influences du mouvement Dada, du
Bauhaus, dont il est
devenu " fou " à l'âge
de vingt ans, et du surréalisme polonais. Les
thèmes que Baillargeon
traitait par des photomontages tragi-comiques sont toujours
actuels : la civilisation de
la bagnole, la pollution, la
souffrance au travail, la
précarité, la marginalisation des artistes... " Dans
notre société de consommation, expliquait-il, le
progrès est avant tout un
argument commercial. Là
réside l'impasse, et la
confusion terrible d'un
"progrès" qui n'en est pas
un. " Télérama lui avait
consacré un article à l'occasion d'une rétrospective en 2015.
Le président porte par ailleurs un jugement sévère sur l'establishment américain. "Il y a une feuille de route à
Washington que les présidents sont supposés suivre", explique-t-il, ajoutant plus
loin : Cette feuille de route prescrit des
réponses à divers événements, lesquelles
tendent à être des réponses militaires.
(…) Mais cette feuille de route peut parfois être un piège qui mène à de mauvaises décisions." Même s'il exprime des
regrets, le président, dans sa dernière
année de mandat, défend vigoureusement sa politique étrangère. Répondant à
ses détracteurs qui estiment qu'il n'a pas
assez fait pour contrer l'agression de
Vladimir Poutine en Ukraine, il affirme que
celle-ci est un intérêt vital pour la Russie
mais pas pour les Etats-Unis. Par conséquent la Russie sera toujours en mesure
d'avoir le dessus sur ce terrain. Il rejette
aussi l'idée qu'il n'aurait pas été assez
ferme face à la poussée de Pékin en mer
de Chine méridionale. Obama se décrit à
la fois comme "un réaliste, parce que je
pense que nous ne pouvons pas, à tout
moment, soulager toute la misère du
monde" et comme "un idéaliste, parce
que je pense que nous devons promouvoir des valeurs, telles que la démocratie
et les droits de l'homme".
GRAVE AFFAIRE DE TRAFIC,
FAUX ET USAGE DE FAUX À L'APC
ENCORE UN SCANDALE
À MOSTAGANEM
Par Ali Oussi
A Mostaganem, semble-t-il, tous les
coups sont permis, quand l'intérêt personnel prime sur l'intérêt public. Et ce
n'est certainement pas l'élu délégué
incriminé qui oserait prétendre le
contraire. Celui-ci, afin de permettre à
son rejeton de postuler au concours
d'accès à une formation paramédicale,
n'a pas hésité à falsifier son extrait de
naissance, car il était trop jeune d'une
année pour pouvoir postuler. L'élu délégué, en question, loin de s'arrêter en
si… mauvais chemin, a également revu
cette même date de naissance au
niveau du certificat de résidence de ce
même enfant. Loin de se laisser
démonter pour " si peu ", le P-APC est
resté de marbre, en dépit de la gravité
des faits, du fait, croit-on savoir, que
l'élu délégué en question aurait changé
ENCORE UN SCANDALE À MOSTAGANEM
DES MISSILES ANTIAÉRIENS
" STINGER " RÉCUPÉRÉS SUR LES
TERRORISTES ÉLIMINÉS À EL OUED
VASTE COMPLOT
CONTRE
L'ALGÉRIE
Des Lecteurs
Page 24
Quotidien national d’information
Dans un grand article de The Atlantic
consacré à la "doctrine Obama", le
président américain évoque des
choix difficiles et critique des alliés
qui se comportent comme des
"passagers clandestins". La France
et le Royaume-Uni sont notamment
épinglés pour leur rôle en Libye.
GRAVE AFFAIRE DE TRAFIC, FAUX ET USAGE DE FAUX À L'APC
tout le logiciel de l'Etat civil afin de
mener à " bien " ses bas desseins. La
police, fort heureusement, s'est saisie
de ce dossier, et auditionné le concerné
en attendant que l'affaire aboutisse et
que ce faussaire, qui n'a même pas fait
l'objet d'une suspension conservatoire,
soit dûment châtié. L'attention du wali
est attirée afin qu'il se penche sur cette
gravissime affaire, d'autant que la
femme de cet élu délégué, a elle aussi
été prise la main dans le sac.
Responsable de l'école paramédicale
où elle voulait faire rentrer son fils, elle
lui a, quant à elle, refait les notes de
son bac afin qu'il puisse concourir.
Démasquée, elle a été licenciée de son
poste, tandis que son mari, lui, coule
toujours des jours heureux au sein
d'une APC qu'il semble prendre pour
une propriété privée. Le dossier reste à
suivre. Forcément…
A.O.
Mieux vaut en rire
TRIBUNE
Page 2
Quotidien national d’information
8ÈME ANNÉE - N° 2141 - DIMANCHE 13 MARS 2016 - PRIX 15 DA.
www.tribunelecteurs.com
IL A APPELÉ À RENDRE JUSTICE AUX MILLIERS DE CADRES
ABUSIVEMENT INCARCÉRÉS DURANT LES ANNÉES 90
SAADANI CHARGE OUYAHIA
Page 3
LA LIGUE ARABE DÉCIDE DE CLASSER LE HEZBOLLAH
" ORGANISATION TERRORISTE "
IGNOBLE IGNOMINIE
Faut-il quitter la Ligue arabe ? Le peuple algérien qui respecte les pays arabes a développé la langue arabe
et transmis les valeurs de l'islam jusqu'en Espagne il y'a 14 siècles. Un peuple qui s'est libéré du colonialisme
Français de 132 ans, n'a rien à attendre de la Ligue Arabe et particulièrement de l'Arabie Saoudite qui prend
la tête de la coalition pour attaquer ses propres voisins. Au lieu d'instaurer la paix et la culture de bon voisinage,
les Saoudiens enfoncent le clou. " Ne touchez pas à l'Algérie ", dit le peuple.
Lire en Page 3
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
17
Taille du fichier
1 903 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler