close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

3 - Hassidout.org

IntégréTéléchargement
Machia’h au quotidien – Adar II
Adar 2 5776 – 11 Mars 2016 - 8 Avril 2016
Chnat Hakhel - Année du Rassemblement
Machia’h au quotidien – Adar II
Machia‫׳‬h au Quotidien
D’après les enseignements du
Rabbi de Loubavitch
.
Adar 2 5776 - Mars 2016/ Avril 2016
Chnat Hakhel - Année du Rassemblement
5776 : Hakhel –
Année du rassemblement
Plus de renseignements :
www.loubavitch.fr/Hakhel
Avec le concours et la collaboration de
Chabad.org
Diffusé à 4500 exemplaires
Couverture: RealDesign
Contactez-nous:
Tel.:06.65.07.60.51
E-mail:
machiahauquotidien@gmail.com
Contactez-nous pour dédicace ou publicité
Machia’h au quotidien – Adar II
AVANT – PROPOS
Nous abordons le second mois d’Adar de cette année, lors duquel
nous célébrons la fête de Pourim qui commémore l’idée de la
délivrance, de la rédemption, qui intervient au beau milieu de l’exil,
chose qui fût possible grâce à l’allégeance à Morde’hai, maitre de sa
génération. Tirons-en tous les bonnes conclusions pour ce qui
concerne notre situation actuelle. Le Rabbi de Loubavitch, mets à
notre disposition, une masse considerable de
sagesse, de
connaissances, d’innovations, d’idées, de sollicitations… transmises
par le biais de ses nombreux discours et écrits. Le dernier à l’heure
actuelle qui nous parvint est celui du 25 Adar I 5752, prononcé lors
du Chabbat Parachat Vayakhel.
Le Rabbi fait un rapprochement entre le nom de cette Paracha (qui
veut dire « rassembla ») et la lecture de la Mitsva du demi-Chekel
(qui eut lieu ce même Chabbat) que les juifs offraient au sanctuaire,
par l’idée d’amour du prochain et même plus, d’unité du peuple juif.
Pourquoi D.ieu demande-t-il d’offrir un demi-Chekel, « la moitié de
20 Guéra » ? Pour signifier l’idée qu’un juif n’est qu’une moitié, qui
doit être complété par l’attachement à son prochain. Le peuple juif
est un ensemble constitué d’items interdépendants.
Nous situant à la rencontre de deux Adar, mois marqués par cette
Mitsva du demi-Chekel, appliquons ses enseignements, investissons
donc toutes nos forces dans l’amour du prochain et les dons à la
Tsédaka, « grande est la Tsedaka car elle hâte la venue du messie »,
ainsi, nous fêterons Pourim au Temple et alors le Rabbi nous
délivrera de nouveaux discours qui seront cette « nouvelle Torah »
(Midch Vayikra Rabba 13,3) promise par D.ieu.
David Lévy (Dubreuil)
Roch ‘Hodech Adar II
Machia’h au quotidien – Adar II
Machia’h au quotidien – Adar II
Vendredi 1 Adar II, 11 Mars 2016
La transition de l’exil à la délivrance
Bien que nous ne sachions pas avec exactitude comment
se dérouleront les processus de la Délivrance messianique,
les grandes lignes et les caractéristiques essentielles nous
en ont été révélées. L’une de celles-ci, qui apparaît dans
différentes sources, est que la transition de l’exil à la
Délivrance ne se fera pas sous la forme d’un
accroissement linéaire du bien, mais au contraire après une
période de suprématie du mal.
(A suivre)
Chabbat 2 Adar II, 12 Mars 2016
L’amplification de la souffrance (1)
La délivrance d’Égypte, qui constitue l’archétype de la
Délivrance messianique prochaine, illustre bien ce
schéma : à l’approche de la sortie d’Égypte, la souffrance
des Enfants d’Israël s’amplifia et ils crièrent vers D.ieu
leur désarroi (« Les enfants d'Israël gémirent du sein de
l'esclavage et se lamentèrent, et leur plainte monta vers
Dieu » (Exode 2,23)). D.ieu entendit leur plainte et leur
envoya Moché, porteur de l’annonce de la délivrance.
(A suivre)
Dimanche 3 Adar II, 13 Mars 2016
L’amplification de la souffrance (2)
On aurait pu croire qu’à partir de là, les Enfants
d’Israël commenceraient à voir les signes de leur
prochaine libération. C’est pourtant l’inverse qui se
Machia’h au quotidien – Adar II
passa : Pharaon aggrava les conditions de leur servitude
en ne leur fournissant plus la paille nécessaire à la
confection des briques. Les contremaîtres hébreux en
firent vivement grief à Moché et celui-ci s’adressa à D.ieu
en ces termes : « Pourquoi as-Tu fait du mal à ce peuple ?
Pourquoi m’as-Tu envoyé ?! » (Exode 5,22) Ce n’est
qu’alors que commencèrent à s’abattre sur l’Égypte les
plaies qui donnèrent ensuite lieu à la délivrance d’Israël.
(A suivre)
Lundi 4 Adar II, 14 Mars 2016
Ténèbres après ténèbres
Voici comment le Zohar ‘Hadach (Béréchit 6,1) décrit la
délivrance messianique :
« Ainsi se déroulera la Délivrance d’Israël : lorsque
viendra le moment que le soleil de la Délivrance brille
pour eux, il leur arrivera malheur après malheur et
ténèbres après ténèbres. Et, alors qu’ils s’y débattront, se
répandra sur eux la lumière de l’Éternel. »
(A suivre)
Mardi 5 Adar II, 15 Mars 2016
L’obscurité s’accroit avant l’aube
Au côté du Zohar ‘Hadach mentionnée plus-haut, le Keli
Yakar affirme (sur la fin de la paracha Chémot) :
« Telle est la règle: chaque jour, peu avant l'aube,
l'obscurité s'accroît à l'extrême... Il en est de même en
hiver où, peu avant le lever du soleil, le froid ne cesse de
croître
avant
d'être, en fin de compte, vaincu
Machia’h au quotidien – Adar II
par le soleil... De même encore : le fait que le Pharaon ait,
à présent, maltraité les Hébreux beaucoup plus durement
que par le passé est le signe clair que sa fin et le temps de
la délivrance sont proches. » (Il en sera également ainsi
pour la délivrance messianique.)
(A suivre)
Mercredi 6 Adar II, 16 Mars 2016
De grands malheurs
Ainsi est-il rapporté au nom du RaMaC (le kabbaliste
Rabbi Moché Cordovéro) dans le livre Or Ha’Hama dans
son chapitre sur le Zohar 7b : “Le début de la délivrance
sera marqué par de grands malheurs pour le peuple juif,
car celui-ci sera alors épuré de deux manières : la
première, pour purifier l’ensemble du peuple des
personnes mauvaises qui ne pourront supporter... et se
transformeront en ennemis du Machia’h ; la seconde
concernant les justes qui resteront, de sorte qu’ils puissent
mériter la délivrance et que soient expiées leurs fautes par
les malheurs que constitueront ces souffrances, et ce sera
l’ouverture par laquelle la Délivrance fera son entrée.”
(A suivre)
Jeudi 7 Adar II, 17 Mars 2016
« Destruction de la réalité première »
Le Maharal de Prague (Netsa’h Israël chapitre
32) explique que lorsque doit se produire une
« existence nouvelle », une réalité totalement nouvelle
(comme la
réalité
messianique), celle-ci ne
peut émaner
Machia’h au quotidien – Adar II
peut émaner de la précédente et il est nécessaire
qu’intervienne un processus de « destruction de la réalité
première », c’est-à-dire l'abolition de l'état antérieur et la
création d'un vide dans lequel surgit la nouvelle réalité.
(A suivre)
Vendredi 8 Adar II, 18 Mars 2016
Une phase d’« occultation de la vitalité »
L'Admour Hazakène, auteur du Tanya, précise (Torah
Or sur Vaéra 57d) que, comme les Juifs se trouvaient
au seuil de la révélation du Nom divin lors du Don de
la Torah, celle-ci devait être précédée par une phase
d’« occultation de la vitalité », au cours de laquelle
l'énergie divine serait dissimulée, ce qui entraina « la
domination de l’Égypte ». Tel est le sens de la réponse
de D.ieu à la question de Moché lorsque celui-ci lui
demanda « Pourquoi as-Tu fait du mal à ce peuple ? » :
le temps était maintenant venu que se révèle le Nom
ineffable de D.ieu et « ainsi, dis aux enfants d'Israël : Je
suis l'Éternel. »(Exode 5,26)
(A suivre)
Chabbat 9 Adar II, 19 Mars 2016
« Le Talon du Machia’h »
Cette explication de l’Admour Hazaken (selon
laquelle, la révélation du nom de D.ieu doit être
précédée par une phase d’occultation) nous permet de
comprendre pourquoi avant la Délivrance vient
Délivrance vient la
Machia’h au quotidien – Adar II
la période dite d’Ikveta DiMechi'ha, « le Talon du
Machia’h », d’un niveau de dégradation et de difficulté
jamais connu dans les générations précédentes, ainsi
que d'autres événements dont le déroulement est
spécifiquement lié à la proximité grandissante de
l’avènement messianique. Il nous appartient de
comprendre qu'il s'agit là de l'obscurité qui s'accroît
avant l'apparition de la lumière.
(A suivre)
Dimanche 10 Adar II, 20 Mars 2016
Les tourments de l’exil
Vus dans le détail, les tourments de l’exil se répartissent
en trois catégories qui correspondent à la parabole citée
plus haut dans laquelle l’exil est comparé à la gestation
et la Délivrance à l’accouchement :
1. Les souffrances « habituelles » du temps de l'Exil,
analogues aux « peines de la grossesse » ; 2. Les
souffrances croissantes de l'époque pré-messianique, les
« douleurs de Machia'h », ressemblants aux douleurs de
l'enfantement ; 3. La douleur particulière lors du
passage de l’exil à la Délivrance, comparée à celle de
l'enfantement lui-même.
(A suivre)
Machia’h au quotidien – Adar II
Lundi 11 Adar II, 21 Mars 2016
Le pressage de l’olive
Les souffrances « habituelles » de l’exil sont comme le
pressage de l’olive, par lequel celle-ci donne son huile.
Comme l’enseigne nos Sages dans le Talmud,
Mena’hot 53b).
Tel est le but profond des malheurs de l’exil et de
toutes les persécutions : révéler « l’huile » présente
dans le peuple juif, la capacité de messirout nefech – de
don de soi – et d’attachement absolu à D.ieu. C'est
précisément à travers les épreuves subies en temps
d'exil que le peuple juif exprime davantage la
profondeur de sa foi et la puissance de son attachement
à D.ieu, ouvrant ainsi la voie à la pleine révélation de la
Majesté divine lors de la Délivrance.
(A suivre)
Mardi 12 Adar II, 22 Mars 2016
De nouvelles bases
Une seconde sorte de malheurs et de souffrances apparaît
peu avant la Délivrance, ce sont les « douleurs de
[l’enfantement du] Machia'h » qui ont pour objet de
réaliser l’ultime raffinement avant l’avènement
messianique et d’en créer les circonstances. En effet, dans
la mesure où la Délivrance constituera une réalité
totalement nouvelle, elle ne pourra pas se concrétiser sur
les bases de l’existence ordinaire, d’où la nécessité d’un
processus de destruction de cette dernière et de la
création d’un espace vide dans lequel pourra se construire
la Délivrance. (Comme il est expliqué, en maints endroits
Machia’h au quotidien – Adar II
création d’un espace vide dans lequel pourra se
construire la Délivrance. (Comme il est expliqué, en
maints endroits de l’enseignement ‘hassidique, qu’entre
deux yech (existences), il y un aïn (néant))
(A suivre)
Mercredi 13 Adar II, 23 Mars 2016
L’accouchement lui-même
La troisième sorte de souffrances de l’exil est comparée
aux douleurs de l’accouchement lui-même. C’est le
dernier soubresaut de l’exil, particulièrement
douloureux, mais qui ouvre la voie à la Délivrance.
C’est ce qui arriva en Égypte : juste avant la délivrance,
après que l’annonce en avait été faite par Moché, vint
l’étape si douloureuse où Pharaon ordonna « Que le
travail s’appesantisse sur les hommes ! », jusqu’à ce que
Moché s’écrie à l’adresse de D.ieu « Pourquoi as-Tu fait
du mal à ce peuple ?! » Mais immédiatement après
survinrent les miracles de la délivrance, comme le
déclara D.ieu dans sa réponse à Moché : « Maintenant
tu vas voir ce que Je vais faire à Pharaon. »
(A suivre)
Jeudi 14 Adar II, 24 Mars 2016*
La déchéance générale
Et, de fait, il ressort clairement des enseignements de
nos Sages que juste avant l’avènement messianique
se produit la déchéance générale de la période du
« Talon du Machia’h ».Le Talmud (Sanhédrine 97a )
dit que le
Machia’h au quotidien – Adar II
dit que le Fils de David viendra « lorsque tout le
gouvernement sera renégat » et lorsque la bassesse
triomphera, ce qui portera atteinte dans la foi de
nombreux Juifs en l’éventualité même de la
Délivrance : « ...au point où ils désespèreront de la
Délivrance. »
C’est
l’instant
qui
précède
immédiatement sa concrétisation.
(A suivre)
*Fête de Pourim
Vendredi 15 Adar II, 25 Mars 2016*
Crier sur D.ieu!
Toutefois, le fait de comprendre cela n’a pour unique
avantage que de nous éviter de désespérer et de douter
– à D.ieu ne plaise – de la Délivrance. Mais,
simultanément, nous devons faire entendre notre cri et
notre prière à l’adresse de D.ieu pour que l’obscurité
prenne fin et que la Délivrance intervienne
immédiatement. Le Rabbi de Loubavitch explique,
dans l’un de ses discours (Chabbat parachat Vaéra
5743, et d’autres), la raison pour laquelle Moché s’était
écrié « Pourquoi as-Tu fait du mal ? », bien qu’il n’ait
assurément pas mis en doute la promesse divine d’une
délivrance prochaine et qu’il eut su qu’il ne convient
pas de remettre en cause les choix de D.ieu. Moché
savait qu’en sa position d’observateur de la souffrance
du peuple d’Israël asservi, il était de son devoir de crier
à D.ieu « Pourquoi leur as-Tu fait du mal ? », même si
D.ieu devait le réprimander pour cela.
(A suivre)
*Chouchan-Pourim
Machia’h au quotidien – Adar II
Chabbat 16 Adar II, 26 Mars 2016
L’approche du Juif
Une telle situation exige une approche complexe : un Juif
qui constate à quel point la période du « Talon du
Machia’h » est corrompue ne devra assurément pas la
« justifier » au motif que tel est l’ordre des choses avant
la Délivrance messianique. Il doit se rappeler que, bien
que cela soit le signe de sa proximité, ce n’en est pas
moins son antithèse absolue. Un Juif doit combattre le
mal et le désespoir. Il doit lutter de toutes ses forces
contre l’obscurité régnante en priant D.ieu, en intensifiant
la lumière de la Torah et des Mitsvot, etc. Et,
parallèlement, devant l’état de fait, devant l’obscurité qui
s’est installée, il doit comprendre qu’il ne s’agit que
d’une étape transitoire vers la Délivrance prochaine.
(A suivre)
Dimanche 17 Adar II, 27 Mars 2016
La Torah et les bonnes actions
Le Talmud (Ibid. 98b) enseigne : « Que doit-on faire
pour se voir épargner les douleurs [de l’enfantement]
du Machia’h ? S’investir dans la Torah et les bonnes
actions. » La Torah, la bienfaisance et le renforcement
de la foi en la Délivrance sauvent de ces souffrances,
raccourcissent la durée de « l’accouchement » et
rapprochent la Délivrance.
Extrait du livre « l’ère messianique » de M. Brod
Machia’h au quotidien – Adar II
Lundi 18 Adar II, 28 Mars 2016
Vivre l’idée de rédemption
Chaque jour dans la prière de la Amida, nous demandons
et supplions à plusieurs reprises, que vienne le Machia’h.
Il est possible de faire erreur et de penser que ces prières
nous rendent quittes de notre obligation de faire venir le
Machia’h. C’est la raison pour laquelle nous devons
garder à l’esprit qu’il n’est pas suffisant de prier quelques
fois par jour, il faut prendre une part concrète dans
l’action de la venue messianique et chaque instant de la
journée doit être utilisé dans cette optique. Avant chaque
action, on doit se demander : « en quoi ai-je agi pour
hâter la venue du Machia’h ? ». Nous devons vivre l’idée
de rédemption, respirer l’air de la délivrance ! Lorsque
nous agirons ainsi, nous mériterons de voir la venue de
notre juste libérateur très prochainement.
Discours du Rabbi de Loubavitch 16 Adar 5747
Mardi 19 Adar II, 29 Mars 2016
Aucune impossibilité
Une fois, le Tséma'hTsédek parlait de la venue du
Machia'h en un jour duquel il est écrit que sa venue est
alors impossible. L'un des présents lui demanda :
"N'est-il pas écrit que te Machia'h ne peut pas venir en
ce moment ?". Le Tséma'hTsédek lui répondit : "Qu'il
vienne donc ! Il sera accompagné du prophète Elie, qui
répondra à toutes les questions. Il ne fait pas de doute
qu'il pourra également répondre à celle-ci".
Discours du Rabbi, Likouteï Sihot tome l, page 272
Machia’h au quotidien – Adar II
Mercredi 20 Adar II, 30 Mars 2016
Parlez-en
Efforcez-vous donc de parler du Machia'h dans tout votre
entourage ! Certes, la Guemara dit qu'il viendra quand on
n'y pensera pas, mais mon beau-père et maître, le Rabbi
explique que cette expression fait référence à un stade
plus haut que la conscience. En revanche, il faut penser à
lui, en parler, jusqu'à ce qu'il vienne. Puis, quand il
viendra, il exprimera lui-même sa reconnaissance.
Lors de la distribution des dollars, 26 Elloul 5750
Jeudi 21 Adar II, 31 Mars 2016
La valeur de chacun
Le Midrach relate que Moché notre maître, voyant un
agneaus'enfuir de son troupeau et errer dans le désert,
délaissa le troupeau pour le poursuivre et le faire
revenir. Et, l'on peut déduire de cet épisode la valeur
qu'avait pour lui chacun des enfants d'Israël, y compris
ceux qui s'écartaient du troupeau. Or, le premier
libérateur sera le dernier libérateur et il en sera donc de
même pour le Machia'h. Celui-ci percevra la valeur et
l'importance de chaque Juif, qui qu'il soit.
Discours du Rabbi de Loubavitch,
A'haron Chel Pessa'h 5743
Machia’h au quotidien – Adar II
Vendredi 22 Adar II, 1 Avril 2016
Vivre le temps
Puisque le Machia'h peut venir d’un instant à l’autre et
qu’il n’est pas encore venu, chaque juif doit s’investir au
maximum dans l’étude de la Torah et en particulier sur
les sujets de la délivrance et du roi Machia’h. Les livres
saints sont remplis de ce sujet, autant dans la Torah orale,
que dans le talmud, ou encore dans le Midrach et en
particulier accompagné d’une approche ‘hassidique qui
éclaire d’une lumière particulière ce sujet. Cette étude ne
constitue pas seulement une sorte de remède pour hâter
la venue du Messie, mais a pour but essentiel de vivre
d’ores et déjà l’ère messianique. Notre pensée sera
constamment plongée dans cette période et nous
commencerons à la vivre.
Discours du Rabbi de Loubavitch
Chabbat Tazria Metsora 5751
Chabbat 23 Adar II, 2 Avril 2016
Observez la justice et faites le bien
Le prophète Yechayahou affirme : « Ainsi parle
l'Eternel: "Observez la justice et faites le bien; car mon
secours est près de venir et mon salut de se
manifester ».
Ces propos nous sont adressés (en tant que dernière
génération de l’exil). « Observez la justice » nous dis le
prophète, ce qui veut dire : « ne transgressez pas les
interdits de la Torah » et « faites les bien », ce qui
signifie « accomplissez les Mitsvot ». Car tout le
Machia’h au quotidien – Adar II
travail de l’exil a déjà été effectué et peut être que cette
petite bonne action ou cette retenue d’en transgressez
une autre sera la goutte d’eau qui aura fait déborder le
vase.
Discours du Rabbi de Loubavitch
Chabbat Balak 5748
Dimanche 24 Adar II, 3 Avril 2016
Un ‘Hassid a foi en Machia’h
Lorsque l'Admour Hazaken fit l'objet d'une dénonciation,
la tsarine demanda à l'un des ministres du royaume
d'étudier sa biographie. Ce ministre, qui s'appelait
Derjavine, était un ivrogne et un grand antisémite. Il
écrivit alors à la tsarine que les Juifs ont foi en le
Machia'h et sont persuadés qu'il viendra prochainement,
qu'il leur faudra alors beaucoup d'argent pour reconstruire
le Temple et que l'Admour Hazaken organisait une
collecte, dans ce but. Il faut en déduire l'évidence, y
compris pour un non Juif, qu'un 'Hassid est celui qui a foi
en le Machia'h, en sa venue imminente et qui, d'ores et
déjà, se prépare pour cela.
Discours du Rabbi de Loubavitch,
Torat Mena'hem 5713 tome 2, page 135
Lundi 25 Adar II, 4 Avril 2016*
Pirkei Avot est un traité du Talmud, ce n’est
Prêts pour le mariage
donc pas un livre d’histoire. Le traité des
Le vendredi
soir,de
nous
prièreobjet
du «–Le’ha
Maximes
noslisons
pères la
a pour
selon Dodi
le ».
Dans celle-ci,
faisons
le récit la
devoix
la rencontre
Talmudnous
– de nous
enseigner
de milé entre
D.ieu, désigné
comme le
fiancé
et le pieuse.
peuple Ces
juif, Sa biendé’hassidoutha,
une
conduite
aimée. textes
La position
quelesnous
prenons
cette
inspirent
hommes
et lesdans
aident
à prière,
est celle d’encourager ce fiancé à venir chercher sa
dépasser les limites de la loi. Or, cette
future épouse, car après toute cette période d’exil, le
Machia’h au quotidien – Adar II
prenons dans cette prière, est celle d’encourager ce
fiancé à venir chercher sa future épouse, car après toute
cette période d’exil, le peuple juif est désormais prêt au
mariage éternel, la délivrance finale et véritable.
Discours du Rabbi de Loubavitch
ChabbatVaet’hanan 5751
*Anniversaire de la Rebbetsen 'Haya Mouchka ‫"עה‬, épouse du Rabbi
Mardi 26 Adar II, 5 Avril 2016
Se préparer
Quand un Juif va dormir, la nuit, il doit le faire de telle
façon que, quand il se réveillera, le lendemain matin, il
soit en mesure de voir notre juste Machia'h, debout dans
sa chambre et de l'accueillir. En effet, sa venue ne sera
pas un cadeau, mais bien le résultat de nos actions et de
nos réalisations. Les vêtements de l'âme, les pensées, les
paroles et, a fortiori, les actions doivent être celles d'un
homme auquel le Machia'h s'apprête à dire Chalom
Ale'hem.
Discours du Rabbi de Loubavitch,
veille du 13 Nissan 5741
Mercredi 27 Adar II, 6 Avril 2016
Une réticence collective
Nous avons pu observer des miracles incroyables, qui
témoignent que nous vivons « l’année de venue du roi
Machia’h ». Cependant, force est de constater qu’il
existe encore une réticence collective à l’idée d’accepter
le fait que l’on se trouve au seuil de la délivrance finale.
C’est pourquoi, nous devons étudier le sujet du
Machia’h, car la Torah a pour vertu de changer la nature
de l’homme.
Discours du Rabbi de Loubavitch,
17 Tamouz 5751
Machia’h au quotidien – Adar II
Jeudi 28 Adar II, 7 Avril 2016
Enseignement par la vision
Il est dit que, dans le monde futur, notre juste
Machia'h enseignera la Torah à l'ensemble du peuple. Or,
il semble queles voies de la nature ne permettent pas au
Machia'h de délivrer son enseignement à l'ensemble du
peuple, qui serait réuni à cet effet. On sait pourtant que
tout ce qui concerne la Torah et les Mitsvot doit
emprunter, précisément, les voies naturelles.
L'explication est donc la suivante. Le Machia'h
enseignera la Torah par la vision.
Discours du Rabbi de Loubavitch,
Chabbat Parchat Haazinou 5751
Jeudi 29 Adar II, 8 Avril 2016
« Publier… qu’il est déjà venu »
Il existe une expression des maitres de ‘Habad
concernant la publication dans les journaux de la venue
du messie, ceci fût dernièrement accomplit, mais il
convient de le faire encore et de publier à nouveau
qu’« il est déjà venu », et immédiatement il sera venu
concrètement.
Discours du Rabbi de Loubavitch,
28 Eloul 5751
Machia’h au quotidien – Adar II
‫לעלוי נשמת‬
Pour l’élévation de l’âme de
‫הת‘ השליח‬
‫שניאור זלמן ע“ה בן יבלחט“א הרה“ח ר‘ יוסף יצחק שליט“א‬
‫פעווזנער‬
‫ ה‬. ‫ב‬. ‫ צ‬. ‫נ‬. ‫ת‬
Puissions-nous le revoir ici-bas très prochainement avec le
Machia’h. Amen
Machia’h au quotidien – Adar II
‫לעלוי נשמת‬
Pour l’élévation de l’âme de la soldate de Tsivot Hachem
Rahel Rinah bat ‫ יבלחט “א‬Mickaël Moché ‫שליט “א‬
Pariente
***
Pour l’élévation de l’âme du soldat de Tsivot Hachem
Hillel ben ‫ יבלחט “א‬Néhemia ‫שליט “א‬
Bluming
‫ה‬.‫ב‬.‫צ‬.‫נ‬.‫ת‬
“ ...‫”והקיצו ורננו שוכני עפר‬
Machia’h au quotidien – Adar II
Offert pour le mérite de la
Famille Yonathan Halimi
‫שיחיו‬

www.Torahdevie.fr
Machia’h au quotidien – Adar II
Dédicace ou Publicité
contactez-le:
06.65.07.60.51
Machia’h au quotidien – Adar II
‫רפואה שלימה‬
Offert pour le mérite de la guérison immédiate et
complète de
Chlomo ben Esther
Machia’h au quotidien – Adar II
veuillez préserver la sainteté de ce fascicule
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
0
Taille du fichier
1 039 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler