close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

ACINONYX - S`entraîner au déploiement d`urgence

IntégréTéléchargement
E
11 BRIGADE
PARACHUTISTE
Toulouse, le 9 mars 2016
Cellule communication
NOTE AUX REDACTIONS
ACINONYX - S’entraîner au déploiement d’urgence
Du 29 au 31 mars, dans le cadre de son alerte permanente, la 11e brigade parachutiste (11e BP)
conduira un exercice aéroporté baptisé ACINONYX*. Cet exercice visera à vérifier et entraîner la
mise sur pied de l’alerte Guépard du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (3e
RPIMa) et de ses renforts dans des conditions proches de la réalité.
Après le déclenchement de l’alerte à Carcassonne, les parachutistes rejoindront la base d’opérations
aéroportées (BOAP) de Toulouse Francazal avant de s’envoler pour un territoire hostile.
Parachutés sur la zone d’opérations (Camp de Caylus -Tarn et Garonne) avec leur matériel, ils auront pour
mission de conquérir une plateforme aéroportuaire puis de la sécuriser afin de permettre le déploiement
d’une force plus importante.
L’alerte Guépard ou QRF /TAP de l’ENU
La 11e BP est prête en permanence à assurer les multiples missions qui peuvent lui être confiées. Réactive, elle est
en mesure d’intervenir sur très court préavis en n’importe quel point du monde. Elle est conjoncturellement la
principale capacité terrestre de réaction d’urgence de l’armée française.
Cette disponibilité immédiate est garantie par un système d’alerte unique : la Quick Reaction Force /TAP (QRF –
force d’intervention rapide communément appelée Guépard TAP) de l’échelon national d’urgence (ENU) qui
maintient en alerte un groupement interarmes aéroporté destiné à remplir une mission inopinée.
Seule brigade des forces terrestres à assurer une alerte permanente de ce type, la 11e BP arme sa QRF/TAP à tour
de rôle à partir d’un de ses quatre régiments d’infanterie renforcé de capacités interarmes : commandement, blindés,
artillerie, génie, renseignement, ainsi que des modules spécifiques du 1er régiment du train parachutiste (1er RTP)
indispensables à son engagement par la 3ème dimension.
Au total, la 11e BP a la capacité d’engager un volume de près de 700 hommes articulé en deux échelons : un premier
échelon d'alerte à 12h et un deuxième échelon d'alerte à 48h.
En 2015, le Guépard de la 11e BP a été déclenché trois fois, deux pour intervenir sur le territoire national, à la suite
des attentats à Paris en janvier et novembre, mais aussi en décembre en RCA, en vue de participer à la sécurisation
du processus électoral.
Les journalistes souhaitant participer à cet exercice sont invités à bien vouloir se faire connaître avant le
18 Mars auprès du capitaine LATTÈS Aurélie, Officier communication de la 11e brigade parachutiste,
05 62 57 34 24 – 06 33 08 15 31
aurelie.lattes@intradef.gouv.fr
*nom biologique du guépard
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
165 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler