close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

09 03 2016 aef defenseur droit

IntégréTéléchargement
Mercredi 9 mars 2016
Les syndicats de police dénoncent une campagne
d’affichage du Défenseur des droits
Dépêche n° 533248 par Clément GIULIANO reproduite avec l’aimable autorisation d’AEF.info Les principaux syndicats de police dénoncent, mardi 8 mars 2016, une affiche lancée en juin 2015 par le Défenseur des droits sur la déontologie de la sécurité. …les membres de la CFDT sont "particulièrement choqués". L’affiche mise en cause représente trois policiers en train de contrôler un homme. Cette photo s’accompagne du texte suivant : "Être défendu est un droit pour moi aussi ! Chaque année, le Défenseur des droits traite plusieurs centaines de dossiers concernant le comportement professionnel des forces de sécurité." Dans un communiqué, le Défenseur des droits souligne que ses campagnes de communication ont pour but "d’informer chacun sur ses droits et libertés". UNE CAMPAGNE RACOLEUSE"
"Cette campagne est totalement partisane de la part d’une institution qui, au‐delà des recommandations qu’elle fait au regard de certains comportements, doit conserver l’objectivité et l’impartialité qui s’imposent dans le traitement des dossiers tant sur la forme que sur le fond", déplorent le SCSI‐CFDT et Alternative police dans un communiqué commun. Les deux organisations, qui se disent "scandalisées", "exigent le retrait immédiat de cette campagne politique". "Le SCSI et Alternative police demandent à Jacques Toubon un peu plus de retenue dans le cadre de sa mission." Le Défenseur des droits "instruit en droit et dans le respect des principes du contradictoire les dossiers dont il est saisi", affirme de son côté l’institution dans un communiqué, mardi 8 mars 2016. "Le Défenseur des droits qui, à de multiples reprises, a rendu hommage à l’ensemble des personnels de sécurité dont il a salué l’engagement au cours des événements tragiques qui ont émaillé l’année 2015, continue de remplir normalement sa mission de protection des droits, en particulier dans le cadre de l’état d’urgence", ajoute l’autorité administrative indépendante. Et de rappeler que le Défenseur des droits "a instruit, au cours de l’année 2015, 702 réclamations [en matière de déontologie de la sécurité] dont la moitié portait sur le comportement de policiers dans l’exercice de leur métier". L'affiche sur la déontologie de la sécurité fait partie d'un ensemble de sept conçues en juin 2015 sur les différentes missions du Défenseur des droits. Elles ont été rééditées à la fin de l'année 2015 pour être affichées dans les mairies ou encore les maisons d'accès au droit. 
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
240 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler