close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

article - Force Ouvrière – Auchan le Pontet

IntégréTéléchargement
Rechercher
Contacter l'auteur
Envoyer à un ami
Tweet
2
2
Se connecter
Créer un blog
Contactez l'auteurContactez l'auteur
10 mars 2016
CFTC
Prime de progrès....
CFTC
CFTC AUCHAN FR
CFTC PARIS
CFTC Rhône Alpe
Newsletter
email
la france pittoresq
M'abonner
PARTENAIRE
Rechercher
Albums photos
Auchan.fr
histoire du travail
Mairie de Guilhera
Refuge :ASPA Val
Sites officiel
...Accords/Avantages
SAMEDI 12 MARS
à 10H
1 ère information : la valeur de part 90,26€
Agefiph
Agefos PME
Améli bonnes pra
bien être et entre
Posté par Auchan CFTC 07 à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
...Fédération CFTC/CSFV...
Tags : AUCHAN VALENCE, CFTC, CSFV, GRANDE DISTRIBUTION, groupe AUCHAN, PRIME DE PROGRES, salaire
Blog d un inspect
0Tweeter
Carsat Rhône-Alp
Cibc Rhône-Alpes
Commission euro
DIRECCTE Rhône
Eurogip
...Notre Magasin ....
Experts ....
...Tracts/information
Indemnités
Licenciement
Fongecif
Tous les éléments du calcul !
+ spécificités &
jurisprudences
Handipole.org
FONGECIF RHONE
Fongecif Rhône A
histo du travail
INRS
INSEE
IRES
Journal Officiel Eu
..Auchan Valence :Equipe CFTC...
La retraite en clai
report de la décisIon....
L'ANACT
Le CESE
Légi france
Loca pass
MDPH.fr
..Labo d'idées ..
Ministère du trava
Rhône-Alpes.fr
Archives
Souffrance au tra
mars 2016
Travailler mieux G
février 2016
janvier 2016
décembre 2015
novembre 2015
octobre 2015
septembre 2015
août 2015
L'affaire des magasins du Pontet et Mistral 7 :
juillet 2015
juin 2015
Toutes les archives
JUGEMENT REPORTE AU
24 MARS PROCHAIN
Posté par Auchan CFTC 07 à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Suivre @cftcValence07
Tags : AUCHAN, AUCHAN VALENCE, CFTC, code du travail, COMMUNICATION, justice, travail de nuit
0Tweeter
Aujourd'hui : décision de justice pour AUCHAN LE PONTET et MISTRAL 7
AUJOURD HUI 10 MARS !!!
AUCHAN devra t-il-payer la liquidation de l'astreinte???
Les deux magasins Auchan (Le Pontet et Mistral 7) devront payer ( AUCHAN) une
amende de plus de 2 milliards d'euros si le juge d'instruction du Tribunal d'Avignon
confirme aujourd hui les deux jugements qui en novembre dernier avaient condamné
notre enseigne pour du travail de nuit non conforme au code du travail.
Si
le juge donne
raison aux 7 requérants
demandeurs)
(ou
vous connaissez les noms ?!!?!!!
2 060 000 000€
7
=
294 285 714€ chacun !
Et pour les SALARIES AUCHAN LE PONTET / MISTRAL 7
et les 51
000 SALARIES AUCHAN
Et n'oublions pas AUSSI les
collègues du magasin de PEROLS ( Montpellier )
le jugement est AUJOURD HUI !!!
Posté par Auchan CFTC 07 à 07:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ACTIONNARIAT, AUCHAN, AUCHAN G UILHERAND-GRANGES, AUCHAN VALENCE, CFTC, code du travail, CSFV, GRANDE DISTRIBUTION,
groupe AUCHAN, LOI, travail de nuit
0Tweeter
09 mars 2016
quand la CFTC calcule les indemnités de licenciement de Valls et de EL
Khomri...
Happy hour politique
Quand la CFTC calcule les indemnités de
licenciement de Valls et El Khomri
Par LIBERATION
—
7 mars 2016 à 18:08
Coulisses, brèves, choses vues et entendues par les journalistes de «Libération», et pas lues ailleurs : c’est l’happy
hour politique.
Quand la CFTC calcule les indemnités de licenciement de Valls et El Khomri
L’indemnité de licenciement de Valls ? 11 431 euros selon la
CFTC
Manuel Valls le martèle en boucle : il faut «rendre prévisibles les conséquences d’une éventuelle rupture de contrat»
pour les employeurs et les salariés. Un diagnostic que ne partage pas Joseph Thouvenel, de la CFTC.
Reçu lundi matin à Matignon par le Premier ministre, la ministre du Travail et le ministre de l’Economie, le syndicaliste a
trouvé un moyen implacable pour prouver au Premier ministre qu’il se trompait : calculer les indemnités légales que ce
dernier encaisserait en cas de «licenciement». Un exemple un peu tiré par les cheveux, mais qui a le mérite de montrer
qu’il est possible, pour un employeur, d’anticiper le coût d’un licenciement. Ainsi, pour le «salarié» Valls, le montant des
indemnités légales de licenciement serait, selon les calculs de Thouvenel, de 11 431 euros. Quant à Myriam El Khomri,
qui a moins d’ancienneté et un salaire moins important, l’indemnité serait de 2 992 euros. Ce lundi, les calculs de
Thouvenel ont fait «sourire» la ministre. «Ce n’est pas lourd comme somme, note le responsable de la CFTC, et ce
alors que la ministre a un salaire bien plus élevé que beaucoup de Français».
Posté par Auchan CFTC 07 à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : AUCHAN, AUCHAN VALENCE, CFTC, CSFV, el khromri, indemnités de licenciement, syndicat CFTC, valls
0Tweeter
08 mars 2016
TOUCHE PAS A MA LIBERTE DE TRAVAILLER AVANT 6H !
Posté par Auchan CFTC 07 à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : AUCHAN, auchan drive, AUCHAN GUILHERAND-GRANGES, AUCHAN RETAIL, AUCHAN VALENCE, GRANDE DISTRIBUTION, groupe
AUCHAN, syndicalisme, syndicat CFTC
0Tweeter
AUCHAN LE PONTET / AUCHAN MISTRAL ......rendez vous JEUDI
Posté par Auchan CFTC 07 à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : AUCHAN, AUCHAN GUILHERAND, AUCHAN RETAIL, AUCHAN VALENCE, CFTC, CFTC CSFV, GRANDE DISTRIBUTION, groupe AUCHAN,
LOI, syndicalisme, SYNDICAT, travail de nuit
0Tweeter
Grande mobilisation ......
Loi El Khomri: Grande manifestation samedi 12 mars 2016
Le Blog - Ça se passe à Paris
08-03-2016
GRANDE MOBILISATION INTERSYNDICALE ILE DE FRANCE
LE SAMEDI 12 MARS 2016
DE 14H00 A 16H00 PLACE DE LA REPUBLIQUE A PARIS
A vos chasubles, vos drapeaux CFTC !
Il faut que ça bouge !
Les organisations CFTC, CFE‐CGC, CFDT, UNSA et FAGE (Organisation Etudiante)
appellent les salariés et les jeunes à se mobiliser sur la loi EL KHOMRI.
Salariés, adhérents et militants... On vous attend nombreux !
N'hésitez pas à diffuser !
Posté par Auchan CFTC 07 à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : CFTC, loi el khomri, syndicalisme
0Tweeter
04 mars 2016
Déclaration intersyndicale ............
PROJET DE LOI TRAVAIL
3 mars 2016 - Pantin
Déclaration de l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC,
UNSA, FAGE
Les organisations syndicales de salariés et de jeunesse CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA, FAGE, se sont réunies
le 3 mars 2016 pour travailler ensemble à des contrepropositions visant à la construction de droits nouveaux, à
la réécriture de certains articles inacceptables en l’état, dans la continuité de la déclaration intersyndicale du 23
février 2016.
Elles avaient dénoncé un pré-projet de loi El Khomri « élaboré sans réelle concertation, qui va profondément changer la
législation du travail et comporte des risques pour les salarié-e-s et les jeunes qui aspirent à accéder à un emploi ».
Pour les organisations signataires, les mutations profondes de l’économie ont des conséquences en matière de
précarité et de chômage qui nécessitent de renforcer les droits des salariés, de sécuriser les parcours des travailleurs et
de favoriser un accès des jeunes des emplois de qualité.
Face à l’émoi suscité par ce projet déséquilibré et en premier résultat de la mobilisation des organisations signataires, le
Premier ministre a annoncé un report au 24 mars de l’examen du projet de loi en conseil des ministres et l’organisation
d’une concertation dans ce laps de temps. Les organisations signataires en prennent acte et entendent peser pour que
ce texte soit significativement modifié comme elles s’y sont engagées dans leur déclaration du 23 février 2016.
Pour tardif qu’il soit, ce moment de concertation ne doit pas se limiter à un exercice creux, ni à un simulacre. C’est
pourquoi, au-delà de leurs analyses propres, les organisations signataires partagent les revendications suivantes
qu’elles porteront de façon concordante auprès du gouvernement:
le retrait de la barémisation des indemnités prud’homales dues en cas de licenciement abusif et des mesures qui
accroissent le pouvoir unilatéral des employeurs ;
la modification des mesures supplétives sur le temps de travail afin que le droit actuel continue à s’appliquer à
défaut d’accord notamment en ce qui concerne les astreintes, le fractionnement des repos, le repos des
apprentis mineurs…
en matière de licenciement économique, le texte doit permettre aux juges d’apprécier la réalité des difficultés
économiques et retirer le périmètre national ;
pour la réaffirmation du rôle intermédiaire et incontournable de la branche ;
le fait syndical doit être reconnu quelle que soit la taille de l’entreprise ;
aucun forfait jour ou modulation ne peut être mis en place unilatéralement ;
en matière de forfait jour, l’encadrement législatif proposé par ce projet de loi est trop faible et ne permet pas
d’assurer la santé et la sécurité des travailleurs ;
des droits nouveaux apparaissent comme nécessaires en matière de formation -y compris professionnelle-,
d’apprentissage, de validation des acquis de l’expérience et des temps de travail, , notamment dans le cadre du
CPA dans lequel nous demandons la création d’un compte temps ;
les signataires proposent de reprendre les propositions du COCT en matière de médecine du travail.
Le gouvernement doit entendre les demandes des organisations signataires pour que les droits des salariés soient
préservés et développés. Le projet de loi ne doit pas être seulement ajusté mais impérativement modifié en profondeur
afin de le rééquilibrer en faveur des salariés. Les organisations signataires s’engagent à porter notamment ces
propositions auprès du gouvernement pendant la concertation et tout au long du processus parlementaire.
Posté par Auchan CFTC 07 à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : AUCHAN, AUCHAN GUILHERAND-GRANGES, AUCHAN VALENCE, CFTC, CFTC CSFV, code du travail, COMMUNICATION, LOI, loi el khomri,
manifestation, SYNDICAT, syndicat CFTC
1Tweeter
03 mars 2016
la demande incroyable et faramineuse : 2 milliards d'€
Posté par Auchan CFTC 07 à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : AUCHAN, AUCHAN GUILHERAND-GRANGES, AUCHAN VALENCE, CFTC, CSFV, DP, droit du travail, GRANDE DISTRIBUTION, groupe
AUCHAN, travail de nuit
0Tweeter
01 mars 2016
....la branche doit demeurer un acteur fort.....
Projet de loi El Khomri: la CFTC demande plus de sécurisation pour les salariés
Le Blog - CFTC Medias
25-02-2016 tiré du blog CFTC PARIS
lu dans Liaisons sociales du mercredi 24 février 2016
La commission exécutive de la CFTC, réunie le 22 février, a estimé souhaitable une
évolution du projet de loi visant à réformer le droit du travail. Pour elle, « concernant
l’objectif visant à dynamiser le dialogue social, le projet de loi induit des possibilités
élargies de négociation sur des thèmes eux-mêmes plus vastes. La CFTC ne peut que
l’accepter, mais deux conditions doivent cependant être satisfaites : la branche doit
demeurer un acteur fort de régulation par sa capacité à produire des normes, posant
ainsi le cadre des négociations élargies d’entreprises. La deuxième condition a trait au « profil » des
acteurs appelés à négocier en entreprise. La CFTC ne conçoit cet élargissement des possibilités de
négocier qu’avec des acteurs syndiqués ou, à défaut, mandatés par des organisations syndicales
représentatives ». A propos de l’objectif de libérer le marché du travail pour mieux favoriser l’embauche,
la CFTC est « très sceptique ». Elle « craint au contraire que certaines mesures ne conduisent au
débauchage ». Parmi celles-ci, la barémisation des indemnités accordées aux salariés victimes d’un
licenciement abusif, ainsi que les mesures élargissant les conditions du licenciement économique. La
CFTC entend « agir auprès des pouvoir publics et parlementaires afin de corriger les mesures liées à la
facilitation de l’embauche qu’elle juge contre-productives
Posté par Auchan CFTC 07 à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : accord, accord de branche, AUCHAN, AUCHAN GUILHERAND-GRANGES, AUCHAN RETAIL, AUCHAN VALENCE, CFTC, CFTC CSFV, code du
travail, contrat de travail
0Tweeter
Cabinet Tavier
droit du travail, sécurité
sociale droit commercial
et des sociétés
1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
10 20 30 40 50 60 70 80 90
100
Blog hébergé par CanalBlog | Plan du site | Blog Enseignement et Emploi > Emploi créé le 11/01/2013 | Contacter l'auteur | Signaler un abus
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
2 060 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler