close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

8 mars, journée internationale des femmes

IntégréTéléchargement
8 mars, journée internationale des femmes
Qu’est-ce que le 8 mars ?
Un peu d’histoire…
La journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, trouve son origine dans les
manifestations de femmes au début du XXème siècle en Europe et aux Etats-Unis, réclamant
l’égalité des droits, de meilleures conditions de travail et le droit de vote.
Clara ZETKIN (1857-1933), qui dirigeait « Die Gleichheit » (l’Egalité),
importante revue et organe de l’Internationale des femmes socialistes, en
proposa la création suite à la Conférence internationale des femmes
socialistes. Cette manifestation s’est déroulée en 1910 à Copenhague et
avait pour principal objectif de revendiquer le droit de vote des femmes et
l’amélioration de leurs conditions de travail.
Elle a été officialisée par les Nations unies en 1977, invitant chaque pays à célébrer une
journée pour les droits des femmes. Depuis lors, cette journée se traduit, à travers le monde,
par des débats, colloques, expositions ou manifestations.
En France, c’est en 1982 que le gouvernement, sous l’impulsion d’Yvette ROUDY, a décidé de
célébrer officiellement la Journée internationale des femmes, le 8 mars de chaque année.
C’est l’occasion pour les femmes de revendiquer l’égalité, de prendre la parole pour
exprimer leur souhait de voir s’améliorer leur place dans toutes les sphères de la vie :
sociale, professionnelle et familiale… et de faire un bilan sur la situation des femmes dans
la société française, mais aussi de manifester et réclamer une égalité de traitement et de
droits pour celles qui en restent privées.
Concrètement, qu’est-ce qui a changé en France ?
C’est en 1944 que les femmes ont obtenu le droit de vote et d’éligibilité. Pourtant, en 1936,
on comptait déjà 3 femmes dans le gouvernement (Irène JOLIOT-CURIE, Suzanne LACORE et
Cécile BRUNSCHVICG) qui… n’avaient pas le droit de vote pour autant !
Le premier ministère en charge des droits des femmes verra le jour en 1981 et ce n’est qu’en
2000 que la Constitution révisée favorisera l’égal accès aux femmes et aux hommes aux
mandats électoraux et aux fonctions électives.
Le principe d’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines sera inscrit
dans la Constitution de 1946 puis repris par celle de 1958. La loi du 13 juillet 1965 portant
réforme des régimes matrimoniaux met fin à l’incapacité juridique de la femme mariée, qui
peut désormais ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de son époux, ou exercer
une activité professionnelle sans le consentement de ce dernier.
Sur le volet santé, la contraception sera légalisée en 1967, la contraception
remboursée par l’assurance maladie à partir de 1974 et l’IVG autorisée à
compter de 1975 (loi Veil).
Le cadre familial évoluera en 1970, date à laquelle la mère devient l’égale
du père en matière d’autorité parentale. A partir de 2005 les femmes
auront la possibilité de transmettre leur nom à leurs enfants en l’accolant
à celui du père… si ce dernier est d’accord !
Sur le plan professionnel, les lois se succèdent depuis 1972, date à laquelle le principe
d’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes pour un travail égal est reconnu.
En 1983, l’égalité professionnelle est affirmée par la loi Roudy, confortée par la loi Génisson
en 2001 et c’est en 2006 que sera promulguée la loi sur l’égalité salariale.
Dans le cadre des violences faites aux femmes, on notera également de grandes avancées :
 Le viol entre époux est reconnu et sanctionné depuis 1990 ;
 A partir de 1992, la loi réprimera enfin les violences conjugales
et permettra de sanctionner le harcèlement sexuel sur le lieu
de travail ;
 La loi du 4 avril 2006 renforcera la prévention et la répression
des violences au sein du couple notamment en alignant l’âge
légal du mariage des femmes sur celui des hommes (18 ans au
lieu de 15) et en élargissant les circonstances aggravantes aux
concubins, pacsés et anciens conjoints dans le cadre des
violences conjugales ;
 La loi du 9 juillet 2010 permettra de sanctionner les violences psychologiques
exercées au sein du couple.
Et de façon transversale sur ces thématiques, la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle
entre les femmes et les hommes.
Malgré ces avancées dans différents domaines, l’égalité est loin d’être réelle dans les faits.
Des inégalités persistantes
 Près de la moitié des femmes s’orientent vers 12 des 87 familles professionnelles.
 Il subsiste un écart de 20% sur les salaires (et de 27% tous temps de travail
confondus) et de 38% sur les retraites.
 Les femmes consacrent 4 heures par jour aux tâches domestiques contre 2h30 pour
les hommes.
 28% des créateurs d’entreprises sont des créatrices.
 En 2013, 14% des maires sont des femmes, et 26.9% sont députés (la France occupe
alors la 69ème place au niveau mondial, entre l’Afghanistan et la Tunisie).
 Le taux de pauvreté des femmes atteint 15% en 2010, ce chiffre est supérieur de 1.7
à celui des hommes. La pauvreté économique touche très inégalement les
travailleurs selon le sexe. Les femmes sont beaucoup plus exposées : 22% d’entre
elles, contre 9% des hommes.
Le 8 mars célébré en Haute-Marne
« Autant en rire… »
Spectacle de l’humoriste et chanteuse Esta WEBSTER
A la MJC de Saint-Dizier, 3 rue Marcel Thil
Mardi 8 mars à 14h
A l’Auditorium de Chaumont, 87 rue Victoire de la Marne
Mercredi 9 mars à 19h30
Entrée libre et gratuite
«Dans ce one woman show, Esta se transforme en une myriade de femmes et d’hommes de
tout poil dans des situations aussi cocasses que folles.
Serials looseuses, femmes de caractères, grand père, jeunes, parents, professionnels, ses
personnages ont tous une logique bien à eux !
Cette humoriste est une militante du rire pour mieux faire réfléchir. Elle est à la fois une
artiste complète et une fine observatrice des situations de la vie de tous les jours, qu’elle met
en scène en appuyant là où ça peut faire mal, pour éveiller les esprits sur nos travers et en rire
de bon cœur ! »
Contact : Cidf52@wanadoo.fr 03.25.02.07.02
« L’homme qui répare les femmes, la colère d’Hippocrate»
Film de Thierry Michel, coréalisé avec Colette Bareckman
Au ciné Quai de Saint-Dizier, 36 rue Lamartine
Mardi 8 mars à 18h
«Prix Sakharov 2014, le Docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme
qui répare ces milliers de femmes violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République
Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol
extrêmement riche. Sa lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité
dont jouissent les coupables, dérange. Fin 2012, le Docteur est l’objet d'une nouvelle
tentative d’assassinat, à laquelle il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin
au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection
des Casques bleus des Nations unies. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes
auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables
activistes de la paix, assoiffées de justice.»
Evénement organisé par le Planning familial à l’occasion de ses 60 ans : il lance le
mouvement « Simone for ever » afin de célébrer Simone de Beauvoir, et toutes les femmes
qui ont fait avancer les libertés.
Créé le 8 mars 1956, cette association se bat pour défendre le droit à la contraception, à
l’avortement, à l’éducation à la sexualité.
Contact : Planning familial
(Dé)Marche bien-être
Marche autour des remparts de Langres,
puis accès à un espace bien-être au sein de l’Auditorium, suivi d’un goûter convivial.
Vendredi 11 mars 14h
Rendez-vous à partir de 13h30 pour le Départ place Bel Air à Langres
Participation libre et gratuite
Dans ce cadre, une exposition sera présentée à l’Auditorium :
Exposition « L’égalité en marche »
Une exposition qui permet de nous interpeler et de nous interroger sur les inégalités
persistantes entre les femmes et les hommes, en France et dans le monde (en politique,
dans l’éducation, dans le monde du travail…).
Contact : Cidf52@wanadoo.fr 03.25.02.07.02
La place des femmes dans l’Industrie
Le mardi 8 mars
Au Pôle emploi de Chaumont, de 10h à 12h
Information collective sur les métiers de l’industrie et le forum du 16 mars
Et information spécifique sur les femmes dans l’industrie
Contacts : UIMM et Espace métiers de chaumont (chaumont@espacesmetiers.org)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
386 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler