close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

"Baie de Somme" à Saint Quentin en Tourmont - DREAL Nord

IntégréTéléchargement
Réserve Naturelle Nationale
« Baie de Somme »
à Saint Quentin en Tourmont (80)
Situation géographique
Le territoire est situé dans le département de la
Somme, sur la façade littorale qui s'ouvre sur la
Manche, entre la Pointe de St-Quentin-en-Tourmont
au Nord et celle du Hourdel au Sud. Cette réserve qui
couvre 3000 hectares de domaine public maritime, a
été créée par décret ministériel le 21 Mars 1994 sur la
commune de Saint Quentin en Tourmont. Est inclus
dans cette Réserve, le Parc Ornithologique du
Marquentaire d'environ 200 ha et propriété du
Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages
Lacustres.
Produits de la mer et tourisme
Milieu naturel
A l'époque romaine, l'estuaire de la Somme était
constitué d'un ensemble d'îlots et était un lieu de
pêche important. Aujourd'hui, les ports de la Baie
s'ensablent et les activités sont davantage tournées
vers le tourisme. Les moutons de prés salés pâturent
l'estran, on pratique la culture et la cueillette de la
salicorne et des activités de nature. Les mollières
(nom local des prés salés) sont le domaine privilégié
des activités cynégétiques, avec une multitude de
patites mares où l'on pratique la chasse à la hutte. De
même, l'estran est destiné à la chasse au hutteau.
L'activité rurale a largement participé aux
modifications du paysage, avec de nombreux
endiguements visant à récupérer des surfaces
agricoles, aux dépens de l'espace maritime. Les dunes
se sont progressivement fixées avec la culture de
forêts de pins Laricio, utilisées pour le bois d'oeuvre.
L'homme a exploité et exploite encore les richesses du
milieu.
Sur
la
slikke, les pêcheurs
à pieds grattent le
sol sableux pour en
extraire et trier des
coques, à
l’aide
d’un petit rateau et
d’une
venette
(tamis). En période estivale, ils récoltentent la
salicorne. Sur le littoral nord, on effectue la culture et
la récolte de moules sur des bouchots. Les ports de
pêche du Crotoy, de St Valery et du Hourdel
témoignent encore d'une activité de pêche en voie de
disparition dans le secteur. La Baie de Somme, située
sur la Côte Picarde bénéficie d'une histoire balnéaire
de plus de 150 ans, avec des activités récréatives.
Outre la baignade, pratiquée un peu plus au nord de la
Réserve, le cerf-volant, le char à voile sont très prisés.
Le Parc du Marquenterre, permet au public de s'initier
à l'observation des oiseaux. Des sentiers réservés
permettent également de profiter de l'espace, à pied ou
à cheval avec un Henson. Enfin, les activités
aquatiques sont nombreuses: kayaks, bateau à voiles,
ou bien encore sorties en mer pour l'observation des
phoques.
La Baie de Somme constitue le deuxième grand
complexe estuarien du Nord-Ouest de la France, avec
le regroupement des estuaires de la Somme et de la
Maye. Le site est inventorié ZNIEFF n° 80LIT106,
Zone ZICO PE-10 et est inscrit dans le réseau Natura
2000 (FR2200346 Estuaires et Littoral Picards - Baies
de Somme et d'Authie) et la Zone de
Protection Spéciale (FR2210068 Estuaires Picards Baies de Somme et d'Authie).
Flore
Depuis 1995, 275 espèces végétales ont été
répertoriées dont plus d'une centaine à grande valeur
patrimoniale et une vingtaine au caractère
exceptionnel dans le Nord de la France. On peut
notamment citer le Liparis de Loesel, la Parnassie des
marais, le Mouron délicat, la Véronique à écussons, le
Pédiculaire des marais, ...
Mouron délicat
Liparis de Loesel
On trouve également d'autres plantes d'intérêt telles
que le Lilas de mer (cueillette unterdite et la
Salicorne. L'Oyat recouvre les dunes de sable,
également peuplées d'argousiers.
Faune
La Baie de Somme constitue
un site d'importance pour
l'avifaune et en particulier les
Canards
(Canard
pilet,
Tadorne de Belon), les
limicoles
(Huitrier-pie,
Courlis cendré, Avocette, ...) et d'autres espèces
remarquables comme la Spatule blanche et certains
passereaux nordiques. Au moins 308 espèces
d'oiseaux ont été enregistrées sur la zone du Parc
Ornithologique du Marquenterre.
La Baie de Somme
abrite
la
plus
grande colonie de
Phoques
veauxmarins de France. L'observation de Phoques gris est
également possible sur les bancs de sable. La Réserve
abrite également de nombreuses espèces benthiques.
On trouve plusieurs espèces de poissons, de
batraciens, de reptiles et plusieurs centaines
d’espèces d'insectes Une trentaine de mammifères est
également décrite dont 5 espèces de chiroptères
menacées ou protégées.
Réglementation
La protection du site fait l’objet d’une réglementation
précise. Le dépôt de matériaux, les travaux
susceptibles d'altérer le milieu, l'emploi ou le
déversement de produits chimiques, le camping, ainsi
que l’introduction d'espèces animales et végétales non
domestiques sont formellement interdits. La
réalisation de travaux est soumise à des autorisations
ministérielles. Les visiteurs doivent observer les
animaux à distance (pour les phoques et des oiseaux,
respecter une distance d’au moins 300 m), ne pas
cueillir les plantes et respecter la propreté des lieux.
Les visiteurs doivent également respecter les sentiers
balisés mis en place pour la découverte de la Réserve
Naturelle. La circulation avec des engins à moteurs, y
compris les bateaux et scooters des mers est interdite.
Il n'est pas autorisé d'allumer des feux. Depuis la
création de la réserve de chasse maritime en 1968, les
activités cynégétiques sont interdites sur le site, mais
est autorisée dans les marais privés, les mollières,
selon la réglementation en vigueur.
Renseignements
DIREN de Picardie
56, rue Jules Barni - 80 040 Amiens Cedex
Tel : 03 22 82 90 40 - Fax : 03 22 97 97 89
diren@picardie.ecologie.gouv.fr
www.picardie.ecologie.gouv.fr
Syndicat Mixte Baie de Somme
1, Place de l'Amiral Courbet - 80 100 Abbeville
Tel : 03 22 20 60 30 - Fax : 03 22 31 19 33
contact@baiedesomme.org
Gestion du site
Le site est géré par le Syndicat Mixte Baie de Somme
et bénéficie d’un troisième plan de gestion
quinquennal (2006-2010), validé annuellement, alliant
travaux d’entretien et restauration, préservation et
recherches scientifiques.
Plan de situation
ATTENTION !!! La baie est un site exceptionnel
mais DANGEREUX !
RESPECTEZ LES CONSIGNES DE SECURITE
Ne pas avancer sur les bancs de sables situés entre la
Pointe de St Quentin et celle du Hourdel. Respecter
les horaires des marées et revenir au moins 3 heures
avant l'heure de la pleine mer (le remplissage de la
baie est très rapide). Ne pas entrer dans la Baie, les
jours de visibilité réduite.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
12
Taille du fichier
402 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler