close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

C-Expérimentation de constructions passives ou à énergie positive

IntégréTéléchargement
Expérimentationdeconstructionspassivesouàénergiepositiveparlesbailleurs
sociaux:unenécessitédeconnaîtrelaperformanceénergétiquedesbâtiments
CatherineCharlot-Valdieu etPhilippeOutrequin,LaCalade
charlotcatherine@gmail.com,0493402930,www.suden.org/lacalade
SéminaireexpertMPEB– FondationBâtimentEnergie,février2016
Lesobjectifspoursuivisparlesbailleurs(analysede18opérationspassivesoubepos)faisantl’objetd’unsuivi:
•
Comparerleréelàlathéorie :
–
–
–
–
•
Contrôleretgérerleséquipements :
–
–
–
•
Connaîtrelaconsommationréelle(oulesapports)decertainséquipementsoupostesdeconsommationafindevaliderdeschoix
techniquesetd’affinerlesréglages(cf.graphiqueA)
Validerlesstandardspassifs(techniques)
Comparerlesmodesattendusdegestionetd’usagedeséquipementsaveclaréalité
Analyserlaconsommationdeslocataires :
–
–
•
Connaîtrelaconsommationréelledubâtimentetvérifiersilesobjectifssontatteints
Identifierlesécartsparpostedeconsommation
Suivrelatempératureetsensibiliserleslocataires
Capitaliserlesrésultatsafindemieuxestimerlesconsommations
Sensibiliserleslocatairessurlaconsommationparposteouglobaleafindefavoriserdesréactionsproactives
Utilisercetteconnaissancepourlarépartition(éventuelle)deschargeschauffageetECS
Mieuxmaîtriserlesnouvellesformesdeconceptiondessystèmesconstructifs(cf.graphiqueB)etanticiperlafutureRT
(pourlebailleurcommepourlespartenairesprofessionnels)
MPEB : de nombreuses questions se posent dès l’amont des opérations
•
•
•
[A]L’apportd’unpuitscanadienetd’uneVMCdoubleflux
La température souhaitée par les ménages est supérieure à celle retenue dans
les moteurs de calcul et explique une part des écarts
è Quelle température de référence ?
La première année, voire la seconde année, n’est pas toujours significative car
les installations nécessitent des réglages et des adaptations techniques ou de
comportement
è Quelle durée pour l’instrumentation ?
Instrumentation pour qui ? L’occupant, le gestionnaire, le distributeurd’énergie?
La réponse induit les choix techniques de l’instrumentation… (En Californie, les
23/02/2013
20
15
10
Temperature ext
5
t° avant double flux [°C]
t° après double flux [°C]
-5
distributeurs fournissent gratuitement aux ménages les consommations par source
avec une consommation moyenne de référence par type de logement [4])
•
•
•
•
è Comment financer l’instrumentation ?
La comparaison du réel à la théorie nécessite l’usage debons moteurs de calcul
de type STD ou PHPP alors que les moteurs de calcul réglementaires ne sont pas
le reflet de la réalité (cf. Observatoire de laperformanceénergétiquedu Logement Social)
è Quels moteurs de calcul ?
La difficulté de la mesure de la PEB réside aussi dans la grande diversité des
consommations de chauffage et d’électricité (cf. graphiqueC) par logement dans
un même immeuble, avec des écarts énormes difficiles à interpréter
è Quelles valeurs retenir ?
Quand la consommation d’énergie et la dépense est très faible, quel est l’intérêt
du comptage individuel : la mesure de la MPEB peut être ponctuelle è il faut
déconnecter la MPEB du comptage individuel dans le cas de logements au
standard passif [4]
L’instrumentation doit être enrichie d’une analyse des comportements (ou
analyse socio technique) des habitants (température, utilisation des
équipements, valorisation des apports internes et solaires) (cf. graphique D). Le
retour d’information vers les habitants favorise aussi l’appropriation des
logements par les locataires et un meilleur fonctionnement des résidences.
La MPEB est un élément de la stratégie de développement des bailleurs sociaux par
une capitalisation des résultats, des méthodes et des démarches indispensables pour
les futures opérations de construction et de réhabilitation.
Certains ont du fait des performances observées défini des modèles économiques
pour leur nouvelles opérations (par exemple Le Toit Vosgien, NEOTOA…)
Références:
[1]LaCalade,Evaluationd’opérationsoudebâtimentspassifs(BPas)etàénergiepositive(BePOS)dansle
logementsocial,étuderéaliséepourl’USH,4volumes,janvier2015
[2]UnionSocialepourl’Habitat(USH),Bâtimentspassifs,bâtimentsàénergiepositive,évaluationdesnouvelles
générationsdebâtiments,CollectionCahiersRéférencesn°2,mai2015
[3]CatherineCharlot-Valdieu etPhilippeOutrequin,Conception,réalisationetévaluationd’unquartieràtrès
basseénergie,modèledelavilled’Egedal auDanemark,éditionsLeMoniteur,2014
[4]CatherineCharlot-Valdieu etPhilippeOutrequin,Nouvellearchitectureécologique,37expérimentations
pourlatransitionénergétique,éditionsLeMoniteur,àparaîtreenMars2016
[5]C.Charlot-Valdieu etP.Outrequin,Laréhabilitationénergétiquedeslogements,éditionsLeMoniteur,2012
[6]C.Charlot-Valdieu etP.Outrequin,Lecoûtglobalmoded’emploi,éditionsLeMoniteur,2013
Temp sortie air PC
0
-10
Source:FoyerRémois,cf.[1]et[4]
[B]Analysedel’inertiethermiquedetroissystèmesconstructifs
SourcePougetconsultants,LaNantaised’Habitations,cf.[1]
[C]Diversitédesconsommationsd’énergiedansunimmeublebasse
consommationd’énergie
Chauffage
Electricité
Source[3]
[D]Incidencedesapportsinternesetdelatempératureintérieurs
surlesconsommationsdechauffage
Source:KAB,cf.[3]
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
2
Taille du fichier
322 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler