close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Cinzia PIGNATELLI - Qualité de la Science Française

IntégréTéléchargement
Élections 2016
Comité national de la Recherche scientifique
Section 35 : Sciences philosophiques et philologiques, sciences de l’art
Collège B2 : MCF
Liste « Qualité de la science française »
PIGNATELLI Cinzia
MCF de Philologie Romane et Linguistique Française à l’Université de Poitiers
(UMR 7302, Centre d’études supérieures de civilisation médiévale)
Profession de foi
« Qualité de la science française » (QSF) a toujours défendu les prérogatives du Comité national de la recherche
scientifique (CoNRS), qui, en associant enseignants-chercheurs et chercheurs, représente à travers l’électivité de ses
membres la collégialité académique dans toute sa diversité. Cette pluralité des disciplines et des approches est
particulièrement appréciable dans la section 35. Elle est également au cœur du projet scientifique de mon laboratoire
depuis sa fondation. Cette vision de la pluridisciplinarité, que je défends dans mes recherches personnelles, justifie
aujourd’hui mon intention de me porter candidate à ces élections.
Les collègues qui me connaissent peuvent témoigner de mon attachement aux principes d’impartialité,
d’objectivité et de rigueur scientifique que défend QSF et dans lesquels je me reconnais.
En tant que responsable, depuis 2006, de l’équipe « Lettres et textes médiévaux » au sein de mon
Laboratoire, j’ai pu apprécier l’importance de la collaboration entre l’université et l’INSHS, notamment à
travers l’apport que constitue la présence d’ingénieurs et chercheurs CNRS dans la vie scientifique du
Laboratoire, mais aussi grâce aux accueils en délégation, dont j’ai personnellement bénéficié pendant deux
ans, et qui constituent pour beaucoup d’universitaires le seul moyen de garantir leur mission de chercheurs.
Je m’engage donc à faire en sorte que le processus d’attribution des délégations soit le plus transparent
possible, et à défendre la qualité et la diversité de la recherche dans les disciplines des humanités, qui sans le
CNRS et ses UMR seraient aujourd’hui en danger.
QSF présentera en 2016 deux candidats dans le collège B2. Je m’associe donc à la profession de foi de
ma collègue Marie-Frédérique Pellegrin.
1. Notre seul critère de jugement sera la qualité scientifique des dossiers, qui inspirera et déterminera tous nos choix.
2. Nous favoriserons les échanges entre le CNRS et les universités par l’octroi de délégations et de détachements.
3. Nous soutiendrons la diversité du recrutement et le respect de toutes les disciplines relevant de la section 35.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
2
Taille du fichier
72 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler