close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

Bertrand Belin

IntégréTéléchargement
Contact presse
Le CENTQUATRE-PARIS
Virginie Duval de Laguierce
01 53 35 50 96 / 06 46 43 65 44
v.duval@104.fr
Bertrand Belin
Cap Waller
le 17 mars 2016
première partie : Fiodor Novski
les 3 et 4 mai 2016 / 20h30
25 € / 22 € (réduit) / 18 € (abonnés, adhérents)
© Ph. Lebruman
Dans les chansons de Cap Waller, Bertrand Belin invente l’eau sèche : la rythmique comme un sol
craquelé par la soif, qu’un seul mot répété ou un motif de guitare suffit à désaltérer. Un désert,
puis le mirage d’un eldorado. Dans « désaltérer », il y a « altérer », l’idée du changement, et des
autres. Et c’est bien ce qui se joue dans les nouvelles chansons de Bertrand Belin.
Bertrand Belin est un maître-chanteur et maître-guitariste, qui a fait école et aurait pu déposer des
brevets. Malgré son style et des obsessions profondes, il garde la volonté de rester en mouvement, de
ne jamais stagner dans une formule. Cap Waller (son cinquième album), c’est un nouvel horizon pour
Bertrand Belin, où il réinvente sa musique en saillies de guitares acérées et sensuelles, brûlantes,
lancées comme des éclairs hypnotiques. Cap Waller n’existe sur aucune carte. Mais on peut imaginer
que le Breton Belin a longé la côte vers le Sud, jusqu’à une Afrique imaginaire, vers ces confins où le
désert rencontre l’Atlantique. Un album doré, solaire, chaloupé, dont les chansons visent la danse et
l’amour, la pulsation du pied qui bat le rythme, ou celle du cœur ému.
À déguster pendant deux soirs en live, avec en première partie, une habituée du CENTQUATRE-PARIS,
la chanteuse/auteure/compositrice/multi-instrumentiste Fiodor Novski.
Bertrand Belin est un poète à l’écriture singulière, il a beaucoup bâti depuis son précédent
album Parcs.
Il a publié en mars dernier son premier roman "Requin" aux éditions P.O.L , accueilli unanimement par
la critique.
Cette année aura marqué aussi ses débuts au théâtre dans Spleenorama, la pièce de Marc Lainé qui a
tournée dans toute la France). On le retrouve aussi dans Low/Heroes, spectacle conçu autour du Berlin
de Bowie et mis en scène par Renaud Cojo à la Philharmonie de Paris, une Odyssée visuelle et sonore
où se croisent les fantômes et les musiques de Philip Glass et David Bowie. De nombreuses lectures
musicales, performances, à la Maison de la Poésie, aux ateliers d'Aubervilliers, au festival de
Manosque notamment.
« Tous ces projets, c’est pour ne pas me fermer aux autres, rencontrer d’autres personnes, traverser une
communauté, entendre un autre vocabulaire, découvrir les coulisses du théâtre, comprendre comment
tout cela se fabrique, ce qui motive les autres à faire ce qu’ils font.
Aujourd’hui, Bertrand Belin revient avec son nouvel album Cap Waller. « Comment ça se danse »,
chantait-il sur Parcs, son précédent album. Ce n’était pas vraiment une question, mais dès l’ouverture
de Que tu dis, premier titre de Cap Waller, on sait qu’il a trouvé une réponse. Un appel du pied, le pied
qui bat le rythme, le rythme qui fait avancer et transpose ses chansons vers une nouvelle forme fluide
et hybride – qu’on pourrait baptiser folk-funk ; Folle Folle Folle, si la musique de Bertrand Belin avait à
tout prix besoin d’une étiquette. « Ma mélomanie me porte à affectionner les musiques qui pulsent,
que ce soit le mambo, la rumba, Caetano Veloso ou Mahmoud Ahmed. Simplement, j’ai longtemps eu
du mal à accorder ce goût avec mes chansons et ce que j’ai à dire. Depuis toujours, je cherche une voie
pour accorder tout ça. Progressivement, j’y arrive. J’ai écrit ces chansons pour mettre le corps en
route… ».
Pour enregistrer Cap Waller, Bertrand Belin est retourné au studio Yellow Arch à Sheffield, dans le
Nord de l’Angleterre, où il avait déjà fait Parcs. La même équipe d’amis (Thibault Frisoni aux guitares
et aux claviers, Tatiana Mladenovitch à la batterie, Shez Sheridan à la production) et la volonté
d’affirmer encore un peu plus un jeu collectif. « Le processus était bien préparé, j’ai commencé par
enregistrer mes chansons tout seul dans mon local à Montreuil. Mais je savais que j’allais faire l’album
avec Thibault et Tatiana, et qu’on jouerait ensuite ce disque sur scène. Leur mélomanie est différente
de la mienne, mais tout se rejoint dans mes chansons. Ce qui compte pour eux, c’est les chansons, on
bâtit des morceaux ».
Fiodor Novski
Derrière le russonirique pseudo Fiodor Novski se cache Tatiana Mladenovitch, jeune musicienne
parisienne intrigante sous tous rapports, qui prend un plaisir malin à brouiller les pistes et semer le
trouble.
D’abord repérée en tant que batteuse (on a notamment pu la voir tambouriner aux côtés de Bertand
Belin et Théo Hakola), Tatiana s’est muée il y a quelques années en Fiodor Dream Dog, créature
crépitante qu’elle incarne en véritable femme-orchestre, chantant et jouant de divers instruments. Si
elle approche aujourd’hui de la quarantaine, elle ne semble pas (mais alors pas du tout) décidée à
rentrer dans le rang pour autant. A la singularité de son physique, androgyne et filiforme, fait écho
celle de sa musique, hybride et tonique, fuyant les catégories bien définies pour mieux creuser sa voie,
quelque part entre pop-folk buissonnière et électro primesautière. Après I Lose Things et Second of Joy,
deux premiers opus très remarqués, et le chatoyant EP Sunnight, elle a fait paraître le bien titré Best.
Enregistré avec Bertrand Belin et Thibault Frisoni, ce nouvel album est peut-être son meilleur, la jeune
femme étant réputée pour ses prestations scéniques très étonnantes – et détonantes ! Et nous l’avons
bien vu lors de son dernier concert au CENTQUATRE-PARIS en novembre dernier.
Et nous revient, et heureusement car ses lives sont totalement magnétiques.
www.fiodornovski.com
Dates de tournée BERTRAND BELIN:
17 mars 2016 Festival Voix de Fete Geneve (suisse)
18 mars 2016 La Grange le Locle (Suisse) (complet)
19 mars 2016 L’Autre Canal Nancy
23 mars 2016 Le Chabada Angers
31 mars 2016 Le Tetris Le Havre
01 avril 2016 Le Normandy Saint Lô
02 avril 2016 Théâtre Arras
08 avril 2016 Les 3 pierrots Saint-Cloud
09 avril 2016 Les Musicales d’Avril la Teste de Buch
19 avril 2016 Le Carre Magique Lannion
20 avril 2016 Centre culturel Athena Auray
21 avril 2016 L’Archipel Fouesnant
22 avril 2016 La Carene Brest
23 avril 2016 Le Fuzz Yon la Roche sur Yon
28 avril 2016 Le Vip St Nazaire
03 mai 2016 le CENTQUATRE-PARIS
04 mai 2016 le CENTQUATRE-PARIS
12 mai 2016 Excelsior Allonnes
13 mai 2016 Espace Gerard Philippe Fontenay sous Bois
27 mai 2016 Théâtre national de Nice
29 mai 2016 Festival Rush Rouen
31 mai 2016 Médiathèque Lens
25 juin 2016 Festival Musiques & Terrasses Verdun
06 juillet 2016 Festival de la Cité Lausanne (ch)
15 juillet 2016 Festival les Francofolies de la Rochelle
24 juillet 2016 Festival les Nuits de Fourvieres Lyon
23 août 2016 Théâtre d’Ardoise d’Olus Oléron
03 septembre 2016 Festival Uriage en voix
08 octobre 2016 l'Estive Scène Nationale de Foix
18 octobre 2016 Théâtre de la Croix Rousse Lyon
20 octobre 2016 Centre culturel Tournai (be)
KIT MEDIA
Vous pouvez télécharger nos kits media à partir de ce lien :
http://www.104.fr/menu-haut/professionnels/espace_presse.html
Formulaire KIT MEDIA à remplir avec votre prénom, nom, média, e-mail.
Cliquez ensuite sur ENVOYER puis sur le LIEN ROSE / Pré-visualisez le contenu des kits media vous intéressant /
téléchargez en cliquant sur la flèche en haut, au milieu.
Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial 75019 PARIS
M° Riquet (ligne 7)
Informations et billetterie www.104.fr
01 53 35 50 00
Le CENTQUATRE est un établissement artistique de la Ville de Paris
Le CENTQUATRE-PARIS est ouvert
du mardi au vendredi de 12h à 19h
le week-end de 11h à 19h
fermé le lundi
(ouverture tardive les soirs de programmation)
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
2
Taille du fichier
140 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler