close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

3 - Labaroche

IntégréTéléchargement
L AB A RO C H E
Mairie de Labaroche
298, le Centre
68910 LABAROCHE
Tél 03 89 49 83 23 - Fax 03 89 78 92 05
www.labaroche.fr
mairie.labaroche@wanadoo.fr
Le mot du Maire
Madame, Monsieur, Chers Habitants,
Dans ce numéro :
Le mot du Maire
2
Les principales
délibérations du
Conseil Municipal
3
Informations des
commissions
5
Ecole & Jeunesse
14
Vie associative
&
Vie communale
18
Zoom associatif
23
Il était une fois …
24
Le plein d’idées
26
Etat-Civil
27
Calendrier des
manifestations
28
Pendant des mois la municipalité était en recherche d'un médecin. Des moments
d'espoir mais aussi des moments de déception ont jalonné cette période.
Aujourd'hui, je suis en mesure de vous annoncer que Labaroche accueillera
prochainement une praticienne qui devrait prendre ses fonctions le 1er juin
prochain. La doctoresse souhaite pouvoir louer sur place une maison
individuelle, d'au moins six pièces, entourée d'un grand terrain si possible
clôturé. Nous vous invitons à communiquer vos offres éventuelles à la mairie qui
se chargera de les transmettre à l'intéressée. Il convient d'ores et déjà de
remercier chaleureusement notre pharmacien et son équipe, nos charmantes
infirmières, ainsi que Céline et Laurent MARCHAND de la pâtisserie du
Hohnack, qui ont contribué activement à la venue d'un médecin dans notre
village.
La période budgétaire bat son plein. L'établissement du bilan comptable de
l'exercice écoulé précède la construction du budget 2016. Le Conseil Municipal
est invité à classer les projets d'investissement en fonction des priorités, tout en
tenant compte des moyens financiers. L'exercice n'est pas facile, les ressources
de la commune étant en nette régression, en raison de la baisse des dotations de
l'Etat. Le problème a été régulièrement évoqué dans les bulletins d'information
successifs. Des chantiers importants sont néanmoins programmés : l'accessibilité
et la réhabilitation de la mairie et le raccordement de la maison des associations
à la chaufferie communale. En ce qui concerne le réseau d'eau potable, des
travaux d'amélioration vers Basse Baroche devront être entrepris au cours de
cet exercice.
Cette année encore, l'hiver s'avère être relativement clément. Quelques chutes
de neige ont toutefois nécessité l'intervention des engins de déneigement.
Comme le veut la tradition, des réclamations que je qualifierai d'anecdotiques,
ont été formulées auprès des services de la mairie. Je profite de ce bulletin pour
rappeler l'obligation qui est faite aux riverains de déneiger les trottoirs devant
leur propriété.
La cérémonie des vœux a connu, à nouveau, un grand succès début janvier. La
participation importante des habitants de Labaroche à cet événement démontre
le besoin de se retrouver, de communiquer, de s'identifier et de partager un
moment de grande convivialité. Le Conseil Municipal se trouve conforté quant
aux actions menées dans la mesure où les encouragements, les commentaires
constructifs sont formulés directement auprès des élus.
Les réunions portant sur le schéma de cohérence territoriale SCOT, le plan local
d’urbanisme intercommunal PLUi et le projet de territoire se poursuivent à un
rythme effréné. La commune de Labaroche est systématiquement représentée,
apporte sa contribution, tout en veillant aux intérêts de la cité et de ses
habitants. Il vous est loisible de prendre connaissance de l'évolution de ces
dossiers et des dernières actualités en vous connectant sur le site de la
Communauté de Communes de la vallée de Kaysersberg «www.cckaysersberg.fr».
Je vous adresse mes plus cordiales salutations.
Bernard RUFFIO
Principales délibérations du Conseil Municipal
Informations des Commissions
28 décembre 2015
POINT 2 – Prix de l’eau et de l’assainissement pour le
1er semestre 2016
Le Conseil Municipal fixe les prix de l’eau et de la
redevance assainissement applicables au premier semestre
2016. Le prix de l’eau est fixé à 3,429 € par m3 TTC et la
redevance assainissement à 1,43 € TTC par m3.
POINT 3 – Acquisition des Genêts et prêt correspondant
La ville de Sarreguemines a décidé de vendre
définitivement le centre de vacances les Genêts. Le
Conseil réaffirme à l’unanimité son intention de l’acquérir
au prix de 690 000 €. Il décide également de contracter
un prêt pour financer l’opération. Ce prêt d’un capital de
700 000 € pendant 15 ans au taux fixe de 1,75% sera
souscrit auprès du Crédit Mutuel.
POINT 4 – Indemnité de conseil du trésorier
Le Conseil Municipal vote la traditionnelle indemnité de
conseil au trésorier de Kaysersberg.
POINT 5 – Demande de cession de terrain par M. Cyril OLRY
La Sàrl Le Château est propriétaire du chemin d’accès qui
mène à l’ancienne colonie OVVO. M. OLRY sollicite le
Conseil afin que la Commune intègre cette voie en voirie
communale. Après avis de la commission compétente,
compte-tenu de l’état de celle-ci et considérant que les
travaux de sont pas terminés dans le secteur, le Conseil
refuse cette intégration.
POINT 6 – Demande d’acquisition et d’échange de
chemins ruraux par M. Julien PIERRE
M. Julien PIERRE est propriétaire de la parcelle cadastrée
Section 7 N°164 qui est bordée au Nord et à l’Ouest de
chemins ruraux. Afin de pouvoir aménager son immeuble,
il souhaite acquérir la partie située à l’Ouest et échanger
celui situé au Nord avec une partie des parcelles
avoisinantes lui appartenant. Les transactions n’étant pas
possibles sans enquête publique, M. PIERRE sera
recontacté afin de trouver une autre solution.
POINT 7 – Avenir du camping – vente du bâtiment
Le Conseil Municipal réaffirme sa volonté de vendre le
camping communal soit en totalité soit le bâtiment seul
avec le terrain attenant.
Page
3
Il souhaite que l’activité camping soit maintenue.
POINT 8 – Modification des statuts de la CCVK
Le Conseil Municipal approuve la modification des statuts
de la CCVK concernant la prise de compétence
« création – entretien, exploitation d’infrastructures de
charge nécessaire à l’usage des véhicules électriques ou
hybrides rechargeables.
POINT 9 – Acquisition de terrain sur le chemin du Cras
L’arpentage définitif ayant été réalisé, le Conseil peut
décider l’acquisition pour l’€uro symbolique de deux
parcelles situées en bordure du chemin du Cras et situées
sur la propriété de la famille MARCADELLA. Elles font
respectivement 10 et 35 m2.
POINT 10 – Demande de subvention pour une classe
d’environnement
L’institut Médico-Pédagogique Les Catherinettes sollicite
une subvention « classe d’environnement » pour un enfant
de Labaroche. Le Conseil alloue la somme de 31,20 €.
POINT 11 – Régime indemnitaire des agents : critères
d’évaluation
M. le Maire présente au Conseil Municipal les critères qui
pourraient servir à l’attribution du régime indemnitaire
pour le personnel communal. Après discussion, il est
décidé d’ajourner la décision.
POINT 12 – Décision modificative en matière budgétaire
A l’initiative du trésorier une décision modificative est
opérée entre les articles 73 925 et
73 111 pour un montant de 28 100 €. Cela n’a aucune
incidence sur le budget.
POINT 13 – Aliénation de la parcelle communale
cadastrée Section 8 N°375
M. le Maire demande et obtient l’autorisation d’inscrire un
point divers à l’ordre du jour.
Mme SCHRAMM qui souhaite vendre sa parcelle
cadastrée Section 8 N°214 sollicite la Commune pour un
passage sur la parcelle communale N°375. Le Conseil
après avis de la commission compétente décide de ne pas
louer un passage mais accepte de vendre une partie de
cette parcelle. France Domaine sera sollicité pour
l’évaluation de la parcelle.
Principales délibérations du Conseil Municipal
29 janvier 2016
Afin de permettre d’atteindre l’objectif 0 pesticide, un
plan de gestion différenciée est proposé par la
F.R.E.D.O.N Alsace. Le coût est de 6 975 € H.T. qui peut
être financé à 80% par l’Agence de l’Eau. La demande de
subvention est approuvée.
POINT 3 – Acquisition d’un véhicule multifonctions :
demande de subvention
Toujours dans le cadre de l’objectif 0 pesticide,
l’acquisition d’un véhicule multifonctions financé par
l’Agence de l’Eau est envisagée. La demande de
subvention est approuvée.
POINT 4 – Accessibilité à la Mairie : demande de
subvention
Dans le cadre des travaux d’accessibilité à la Mairie, le
Conseil Municipal sollicite la subvention correspondante
D.E.T.R.
POINT 5 – Demandes de subventions
Une subvention de 2244 € est accordée au profit de
l’Ecole de Musique de la Vallée de KAYSERSBERG. Par
ailleurs, la subvention demandée par l’atelier théâtral de
LABAROCHE est ajournée. Des précisions seront
demandées.
POINT 6 – Subvention au profit du G.AS.
Comme chaque année, la traditionnelle subvention au
profit du Groupement d’Action Sociale pour le personnel
communal est votée. Pour 2016, elle se monte à 240 €.
POINT 7 – Annulation partielle d’une facture d’eau
Consécutivement à un comptage effectué en double, il y
a lieu d’annuler partiellement une facture d’eau pour une
quantité totale de 239 m3.
POINT 8 – Acquisition du Centre Les Genêts :
annulation de la délibération du 28/12/2015
Le diagnostic amiante avant travaux fait apparaître que le
Centre de vacances Les Genêts que la Commune avait
décidé d’acquérir lors de sa séance du 28/12/2015 est
infesté d’amiante. Par conséquent, il est décidé de ne plus
l’acquérir en l’état et de renégocier le prix de vente à la
baisse avec la Ville de Sarreguemines.
POINT 9 – Acquisition du Centre Les Genêts :
réaffirmation des projets dans le cadre du D.P.U
Le Conseil Municipal affirme qu’en cas de vente du
Centre Les Genêt, il pourrait être amené à user de son
Droit de Préemption Urbain. La propriété pourrait alors
servir à créer :
 une résidence pour seniors,
 un cabinet médical,
 une salle de spectacles,
 des locaux techniques et administratifs.
Le projet pourra être soumis à l’ADAUHR pour avis
dans le cadre de sa mission de conseil gratuit.
POINT 10 – Information à propos du SCOT
Le Conseil Municipal est informé des zones qui
pourraient être soustraites des zones U préalablement à
la réunion qui doit avoir lieu le 3 février avec le bureau
d’études.
POINT 11 – Admissions en non-valeur
Le trésorier de KAYSERSBERG sollicite l’admission en
non-valeur de 2 créances irrécouvrables pour des
montants respectifs de 907,43 € et 492,58 €. Le Conseil
accède à cette demande.
POINT 12 – Devis ONF et état de prévision des coupes
pour 2016
Les travaux à effectuer en forêt pour 2016 sont
approuvés. L’état de prévision des coupes avec les
recettes afférentes est également adopté. Le bilan global
devrait être légèrement positif
POINT 13 – Débat d’orientation budgétaire 2016
Les projets d’investissement 2016 sont listés et seront
examinés en détail par la commission des finances.
POINT 14 – Demande de subvention à C.A.F
Monsieur le Maire demande et obtient l’autorisation
d’inscrire un point divers à l’ordre du jour. Dans le cadre
de l’aménagement du Parc du Musée des Métiers du Bois,
des équipements de loisirs pour les enfants et
adolescents pourraient être installés. Une subvention
auprès de la C.A.F est sollicitée.
Née le 19 décembre
1925, Mme Charlotte
Anniversaire de
DEBLADIS, née
Mme DEBLADIS
BALTHAZARD,
quitta la ferme
familiale de Labaroche en 1956 pour travailler sur
Paris dans la concession automobile Simca/Fiat où elle
apprécia particulièrement le contact avec les clients.
Elle se maria en 1964 à Pierre DEBLADIS. Elle quitta
Paris pour travailler chez l'employeur de son mari à
Soultz, AMP-SICMO (Rénovation et fabrication de
machines-outils) en 1976. En 1978, après la fermeture
de la société, elle partit travailler à la scierie de Guebwiller, qui ferma à son tour 6 mois après. Lorsque son mari prit
sa retraite en 1992, ils s'installèrent dans la maison familiale qu'ils restaurèrent.
La municipalité, représentée par le maire Bernard RUFFIO, l'adjointe Catherine OLRY et le conseiller municipal
associé Fabien FORMWALD lui ont rendu visite à l'occasion de son anniversaire avec un bouquet de fleurs ainsi qu'un
panier garni de bons produits à déguster. Nous remercions Monsieur et Madame DEBLADIS ainsi que leurs voisins et
amis pour l'accueil qui nous a été fait autour de bons gâteaux.
Fabien FORMWALD, Conseiller Municipal Associé
C'est le jour de son
Anniversaire de
anniversaire, le 23
décembre dernier,
Mme VOINSON
que Monsieur le
maire Bernard RUFFIO, l'adjointe Catherine OLRY et
le conseiller municipal associé Fabien FORMWALD
ont rendu une visite à Mme Liliane VOINSON pour
fêter son 90ème anniversaire.
Ils ont été accueillis également par sa fille, Émilienne,
autour de gâteaux et de boissons.
Mme Liliane VOINSON est née à Labaroche en 1925
de Émile GRIVEL, débardeur, et de Jeanne JACQUAT
(femme au foyer). Au décès de sa mère en 1945, elle
resta à la ferme pour s'occuper de l'exploitation. Après l'incendie de la ferme familiale, ils vécurent dans une maison
construite juste à côté (l'actuelle). Elle se maria en 1948 avec Marcel VOINSON, plâtrier, et eurent une fille en 1949
et un garçon en 1950 (décédé en 2010).
Elle a 2 petits-enfants (2 filles) et 3 arrière-petits-enfants (2 garçons et une fille). Elle aime s'occuper de ses géraniums
et myosotis. La municipalité les remercie pour leur accueil et lui souhaite encore un joyeux anniversaire.
Fabien FORMWALD, Conseiller Municipal Associé
Mme et M. Guy BARBIER
Mme Simone CANTALOUP
Mme et M. Michel FINANCE
Mme Augustine FOUQUET
M. Philippe FOUQUET
Mme et M. GABRICI
Mme et M. Michel GERARD
Mme et M. Jean-François MICLO
M. Henri MISCHEL
Mme et M. OGER-BRUNEAU
Mme et M. Gérard PONCHON
Mme et M. Jean-Marie SIMON
Pompiers :
Jérémy DALIBERT
Rafael LOPES
Arnaud KLINKLIN
Clotilde BARADEL
Chantal BOMBERT
Nathalie BUGEAS
Aurélie DEMANGEAT
Claudine DEMANGEAT
Marie-France GANGLOFF
Alexandre LEMEUNIER
Liliane VOINSON
Mercedes ANCEL
Corinne FEIDT
Sybille GERARD
Jean-Fabrice PERRIER
Danja JUDET
Benoît SZABADI
Handball :
Montée en régionale de l’équipe première
L’équipe féminine
Sébastien HOFFER et tous les entraineurs
bénévoles
Les 2 jeunes arbitres : Nathan SCHMIDTMORGENROTH et Hugo PRETOT
Judo :
L’équipe poussin : Kimaé SUTTER, Max
PERRIER, Elliot ANGELY
Hélèna RENAUD
Camille BERNAUER
Clara PERRIER
Ski club du Bonhomme :
Léonie SZABADI
Eglantine FONNÉ
Clara PERRIER
Louise FONNÉ
Damien SZABADI
Cosir ski :
Mme et M. LARCHEY-WENDLING
Caisse à savon :
Bastien MUNIER
Fête de Noël des séniors
Comme chaque année, nos ainés ont été
invités à se réunir autour d’un repas
convivial partagé avec Monsieur le Maire,
ses adjoints et Conseillers Municipaux,
ainsi que les membres extérieurs du
CCAS. Cette traditionnelle fête de Noël
des séniors a eu lieu le samedi 12
décembre 2015 à la Maison des
Associations.
Pour la première fois, ce sont les Baladins du Hohnack qui ont assuré l’animation.
Musique et danses ont rythmé cette journée pour le plus grand plaisir de tous. Autre petite animation très
appréciée, une tombola, avec à la clé un beau panier garni.
Un grand merci aux Baladins du Hohnack pour leur
participation, sans oublier les BAROT'CHOU et leur fidèle
participation à la décoration des tables, ainsi que le Conseil
Municipal Junior, lui aussi mis à contribution pour réaliser
des arrangements de Noël.
Maryline Wurtz
Conseillère Municipale Associée
Retour en images :
Crémation de sapins
Spectacle pour enfants
le 23 décembre 2015
L’hiver s’achève et avec lui la fin des jours grisâtres et si
monotones. Pour agrémenter la reprise d’une vie plus
animée, la commission culture vous propose encore
une programmation pour les grands et les petits.
Le mardi 29 mars
à la Maison des Associations :
Projection du film de Luc Jacquet
« La forêt » à 20h
Dans le cadre des animations décentralisées de la
médiathèque de la vallée de Kaysersberg, une
projection du film « IL ÉTAIT UNE FORÊT » aura lieu à
Labaroche.
Ce film, dont le réalisateur est aussi celui de « la
marche de l'empereur », est une magnifique approche
de la forêt primaire. Des images très poétiques
accompagnent le commentaire de Francis Hallé,
botaniste,
qui explique comment 7 siècles sont
nécessaires pour constituer les grandes forêts
primaires des tropiques. Il offre une plongée
exceptionnelle dans ce monde sauvage où chaque
organisme , du plus petit au plus grand, connecté à tous
les autres joue un rôle essentiel.
La projection sera suivie d'un échange avec des
spécialistes des arbres et des forêts.
Le 1er avril 2016 à la Maison des
Associations de 20h à 22h :
Conférences « Comment faire pour que
nos enfants nous parlent ? »
Mme Graff est une nouvelle habitante de Labaroche.
Elle se propose d’animer une série de conférences
gratuitement autour de la parentalité. Cette conférence
sera la première d’un cycle autour de « Mieux
communiquer en famille » grâce à l’approche Thomas
Gordon. Il nous arrive d’avoir du mal à communiquer
avec nos enfants. Comment faire pour y parvenir ?
Mme Graff vous donnera des solutions lors de cette
rencntre. L’approche Thomas Gordon prône 3 outils
de base qui vous seront présentés pour élaborer une
relation éducative bienveillante avec vos enfants. Je
vous invite vivement à venir à sa rencontre, Mme Graff,
forte de son expertise et de ses compétences dans le
domaine de la communication souhaite que ce moment
soit interactif. Vos questions seront donc les
bienvenues. A l’issue des conférences vous aurez la
possibilité d’entamer un stage payant à ses côtés, si
vous désirez approfondir l’expérience.
Dimanche 24 avril à 14h :
Conférence autour
d’Albert Schweitzer
"ALBERT SCHWEITZER,
paradoxal, inclassable,
universel."
C'est le thème que traitera
Gabriel BRAEUNER, historien, archiviste, ancien
directeur des affaires culturelles de Colmar, à la Maison
des Associations de Labaroche le dimanche le 24 Avril
2016 à 14 heures 30. (entrée libre)
Médecin, philosophe, théologien, organiste, Albert
Schweitzer reste une figure emblématique de l'Alsace.
Né en 1875 à Kaysersberg, décédé en 1965 à
Lambaréné (Gabon), il obtint le Prix Nobel de la Paix
en 1952. Depuis juillet 2015, année du cinquantième
anniversaire de sa disparition, un parcours pédestre
de 25 kilomètres, reliant Kaysersberg à Gunsbach et
passant par Labaroche, lui est dédié.
C'est pourquoi, à la suite de la conférence, le Club
Vosgien de Labaroche vous invite à
parcourir un circuit d'une heure trente
environ, sans difficulté aucune, ouvert à
tous et empruntant un tronçon du
"Sentier Schweitzer". Libre à chacun
d'opter ou non pour cette promenade de mémoire.
Départ et retour au parking de la Trinque, au pied du
château du Hohnack.
Mercredi 27 avril à 15h
à la Maison des Associations :
Spectacle de printemps pour la
jeunesse
Nous vous proposons cette année, toujours dans un
souci d’accès à la culture, un spectacle fantastique
destiné aux enfants de 3 à 13 ans. Il s’appelle
« Mad’moiselle Bibi ». Ce spectacle sera parsemé de
lectures, chants et musiques. Il sera animé par Mme
Duguet Dominique, artiste reconnue de la région.
L’histoire s’articule autour de la venue d’un ogre dans
une bibliothèque qui a dû changer son régime
alimentaire. A la place de manger des enfants, l’ogre
dévore à présent des livres … Venez nombreux partager
comme chaque fois un délicieux moment en famille.
Entrée libre.
Samedi 14 mai
à la Maison des Associations à 20h :
Théâtre de la Comédie de l’Est
s’appelle « Mademoiselle Julie ».
L’entrée sera, comme l’année dernière, de 5 €uros
( gratuit - 16 ans). Je vous conseille de réserver votre
place à l’avance à la mairie aux heures ouvrables étant
donné le succès de la 1ère édition.
Dimanche 29 mai à 17h
à la Maison des Associations
Concert de clarinettes
J’ai l’immense plaisir de vous annoncer le retour de
l’ensemble des clarinettistes du Conservatoire de
Colmar dirigé d’une main de maitre par Monsieur
Jean-François Philipp.
Cet ensemble atypique (il en existe moins d’une dizaine
en France) propose un répertoire très varié de pièces
classiques et contemporaines. Si vous souhaitez passer
un merveilleux moment, poussez votre curiosité jusqu’à
nous, vous ne serez pas déçus du voyage !
Pour la deuxième année, nous aurons le plaisir
d’accueillir sur notre commune la tournée vagabonde de
la comédie de l’Est (CDE). Le spectacle de cette année
Voinson Marie, adjointe chargée de la Culture
&
Suzanne Rousselot (article la forêt)
Gabrielle Martin (article A. Schweitzer)
Conseillères Municipales
Des nouveaux panneaux informatifs
Les nouveaux panneaux ont été posés fin janvier. Ils remplacent
les anciens qui étaient trop vétustes. Trois nouveaux ont été
rajoutés pour que tous les lieux-dits soient représentés.
Vous pouvez les consulter aux endroits suivants :
La Basse,
La Chapelle,
 Le Centre,
La Place,
 La Rochette,
 Les Coreaux,
 L’Étang
 et les Bambois.
Un panneau général de l’ensemble de la commune remplace
également l’ancien panneau le long de la route près de la Mairie.
Ces panneaux indiquent par des couleurs variées les différents
lieux-dits. Les numéros des maisons y figurent aussi. Ainsi, les
non-initiés à notre si particulière voirie, auront enfin toutes les
clés pour accéder à notre porte !
PROJET NATURE
Dans la continuité du projet et selon le souhait de Monsieur
Jean-Baptiste DEFFINIS (directeur de l'école maternelle), une
cabane et une grande table en bois viennent d'être installées à
côté des bacs dédiés au jardinage dans l'espace du jardin
pédagogique.
La cabane est
destinée au
rangement
des différents
outils
réservés à
nos petits
jardiniers en herbe (et aux enseignants), quant à la table elle
permettra aux enfants de s'installer tout autour afin
d'exécuter différents travaux manuels.
Nous tenons à remercier les ouvriers de la commune et
plus particulièrement le concepteur et réalisateur de ces éléments mis en place récemment à savoir, Monsieur
Guy PIERRÉ. Un grand bravo.
Philippe Renard, Adjoint au Maire
C O M M U N E N AT U R E
Vous vous souvenez peut-être de certains articles parus dans le
Barotché (le 1er en décembre 2014) faisant état de l'engagement de
notre commune dans la démarche « zéro pesticide ». Le symbole de
cet engagement est représenté par des libellules. Labaroche a
atteint le niveau de reconnaissance à travers l'obtention de 2
libellules (suppression de 70% de produits phytosanitaires).
Aujourd'hui, l'objectif est de décrocher la 3ème, ce qui signifie la
suppression totale de pesticides dans la gestion des espaces.
Nous avons signé la charte qui traduit l'engagement volontaire de la
commune pour une démarche progressive et continue. Celle-ci contribuera à préserver un patrimoine naturel
commun, enjeu majeur. Nous avons pris contact avec la "FREDON" (Fédération Régionale De Défense Contre les
Organismes Nuisibles ) dans le but de nous aider à gérer au mieux cette transition vers les méthodes alternatives.
Il est prévu de mettre en place rapidement :
A) UN PLAN DE DESHERBAGE qui s'articule en 5 points :
1. Audit des pratiques phytosanitaires de la commune dans le passé
2. Inventaire précis des zones
3. Définition des objectifs d'entretien
4. Classement des surfaces traitées
5. Suivi
B) UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIÉE
La gestion différenciée est un outil permettant de ne plus considérer l'espace comme un tout mais comme un
ensemble d'espaces individuels ayant chacun leur but visuel, leur fréquentation et donc de définir les moyens
matériels et humains qui y sont affectés. Cette gestion permet de conserver les intérêts écologiques d’un espace
vert.
Ce projet travaillé techniquement avec l’aide de Madame POELLEN (conseillère en environnement à la Fredon) est
financé en grande partie par l’Agence de l'Eau Rhin-Meuse.
Enfin nous souhaiterions que la continuité de cette démarche puisse aussi se faire chez vous.
Essayer de ne plus utiliser de produits toxiques dans vos jardins. Pratiquez le désherbage
mécanique, vous protégerez ainsi la nature (l'eau, la biodiversité) mais aussi et surtout votre
santé.
Un grand merci et TOUS A VOS BINETTES !!!!!
Philippe RENARD
Adjoint au Maire
« 3 belles Libellules … »
C’est au musée des métiers du bois et
avec le talent d'Éric SCHIELE, que des
enfants du conseil municipal junior ont pu
construire 3 magnifiques libellules en bois
et métal de récupération. La réalisation
de ces pièces uniques, s’est déroulée en 3
étapes d’avril à décembre 2015.
Le projet consistait à sculpter 3 libellules
représentant l’engagement de la
commune dans la démarche Zéro
pesticide. Tous concernés !
3 étapes :
1) Dessiner à l’échelle les 3 libellules de
taille différente.
2) Lors de la fête du village et des
associations au musée début juillet,
les enfants ont sculpté, assemblé,
modelé, le bois et le fer pour donner
forme au corps, et aux ailes de ces
belles !
3) La mise en peinture de ces 3 géantes,
pendant les vacances de Noël.
Travail des matières, créativité, recherche
esthétique, partage en toute simplicité
d’une réalisation commune, nous
pourrons bientôt admirer ces œuvres !
Merci au musée et à Éric pour la mise à
disposition du local et de tous les
matériaux ; pour sa patience, sa
disponibilité, sa pédagogie et sa passion
partagée.
Un grand merci aux enfants pour leur
présence et leur belle participation !
Etape 1 : le dessin des libellules
Etape 2 : fabrication des libellules
Etape 3 : la mise en peinture
Et comme le disait Sénèque :
“Tout art est une imitation de la nature.”
Véronique Demangeat
Conseillère Municipale
Gabrielle Martin, Éric Schielé, Véronique Demangeat, Kimaé Sutter, Louise Fischer
Le C.C.A.S.
Devant la recrudescence des aides apportées par la Commune aux personnes en grande difficulté le CCAS lance un
Appel aux dons
Quelle est sa mission ?
Composition du CCAS
Le CCAS est composé
d’un Président : M. le Maire,
Bernard RUFFIO
de 4 membres du conseil
municipal :
Mme Catherine OLRY
vice-présidente, Mmes Marie
VOINSON, Maryline WURTZ, M.
Alain MARSCHALL
et de 3 non membres du conseil
municipal :
Mmes Catherine SCHODEL,
Josiane STEINLE, Martine
FICHTLER
La mission du CCAS est l’aide aux personnes, aux familles
de la commune en situation de grande précarité, de vulnérabilité
et en face de difficultés. Il subventionne les associations à
caractère social, les demandes de secours.
Quelles sont les recettes du CCAS ?
Principalement les concessions des cimetières et les dons.
Comment apporter votre aide ?
En faisant un versement, aussi minime soit-il, en espèces ou par
chèque à l’ordre du CCAS.
 75% des sommes versées jusqu’à 530€ ouvrent droit à la réduction d’impôt
 10€ versés couvrent 5 jours de frais de garderie du matin d’un enfant au périscolaire
Chers habitants
Vous qui empruntez tous les jours la RD11I, reliant
Labaroche à Ammerschwihr, ou inversement, vous croisez
certainement à un moment de la journée le bus scolaire
transportant nos enfants. Pour des mesures de sécurité et de
maniabilité pour le chauffeur de bus, ne pensez-vous pas qu’il
serait judicieux de réduire votre vitesse, de ralentir voir de
vous arrêter au moment où vous rencontrez le bus ?
Je vous remercie d’avance.
Catherine OLRY, Adjointe au Maire
Le Tour d'Alsace, à Labaroche , le 30 juillet!
Le Tour d'Alsace de cyclisme réunissant plus de 150 sportifs du monde entier passera sur nos routes cette année.
Nous faisons un appel aux bénévoles afin de sécuriser un maximum le parcours sur notre commune si grande. Si
cela vous intéresse, signalez-vous à la mairie. Nous vous contacterons pour participer à une réunion de
préparation dès que nous aurons plus de détails sur cette journée. Merci d'avance de votre participation. Pour
toutes questions, veuillez vous adresser au conseiller municipal M. Fabien FORMWALD en charge du projet.
L’avancée du projet pédagogique
des Barot’chou autour du thème
de la solidarité se poursuit et
s’enrichit au fil des semaines !
C’est ainsi que les enfants ont
partagé de bons moments un
mercredi du mois de janvier avec 4
Super-Mamies du Club du 3è Age
de Labaroche : le contact est passé
très rapidement, dès le déjeuner
que nous avons pris ensemble à la
structure ; Puis, après avoir fait
connaissance, des liens forts se
sont noués à l’occasion d’une
initiation au tricot avec les plus
grands… Contre toute attente, les
enfants « accrochent » et sont très
assidus ! Ils arrivent à produire en
1h30 une petite écharpe ou une
couverture pour leur doudou ; les
Mamies sont fières et tous
deviennent complices : l’une prend
des photos avec son portable et les
envoient à sa voisine... on rigole
bien, jusqu’au goûter qu’elles nous
ont offert !
Nous avons le plaisir de constater
que les enfants sont très
demandeurs de ce type d’échanges.
« C’était mon mercredi préféré ! »
ont pu dire certains : c’est promis,
on va se revoir dès ce printemps et
encore en été… on s’écrit déjà et
on a reçu un petits colis de
confitures et des idées de bricolage
en modèle pour notre prochaine
rencontre !
Dans la continuité de ces échanges
intergénérationnels, c’est 23 petits
Barot’chou qui se rendus le
Vendredi 12 février, à la rencontre
des résidents de l'hospice de Pairis
à la fin de notre semaine d’ALSH
de février.
Le thème était de préparer le
"show" qu'on a présenté aux
séniors : les maternelles avaient
mis en scène des histoires en
musiques (lions- souriceauxchat...), les grands avaient reproduit
une chorégraphie sur la chanson
"un monde meilleur" de Keen'V et
d'autres encore avaient fait des
tours de magie et animé des
chansons, dont à la fin : "Y'a de la
joie" de Charles Trenet, que les
anciens connaissent bien. Ils nous
ont offert le goûter qu'on a pris
tous ensemble et pour les
remercier, les enfants leur ont
offert des dessins et des plantes
vertes en papier crépon.
Un bel après-midi qui a apporté un
peu de gaieté avec toute cette
jeunesse ! Toujours sur le thème
de La Solidarité, nous avons prévu
de les retrouver pendant l'ALSH
d'avril (du 4 au 8/04).
Les Barot’chou
Vendredi 05 février dernier, veille des
vacances d’hiver, les écoles ont fêté
carnaval dans les rues de Labaroche.
Les élèves de la maternelle, dont le
Tour du Monde passait cette semaine
par Venise, ont profité de l’occasion
pour revêtir leurs plus beaux costumes
ainsi que leurs masques fabriqués en
classe.
Ils ont été rejoints par les cinq classes
de l’école élémentaire qui n’étaient pas
en reste question déguisement !
Après un goûter généreux, le cortège a
rejoint la Place, où une belle bataille de
confettis eut lieu !
Merci aux parents qui ont pu
accompagner ce défilé, ainsi qu’à la
Commune et aux Brigades vertes qui
en ont assuré la sécurité.
Jean-Baptiste DEFFINIS
Festival Augenblick
Le mardi 24 novembre 2015, nous sommes allés au cinéma le
Cercle à Orbey, pour voir un film allemand sous-titré en
français.
Titre: Une poule sur un bateau
Personnages: une bande de jeunes (Alex, Robert, Johanna,
Harrald) , le grand-père (Edouard), les parents de Johanna et
ceux de Robert
L'histoire: Les parents de Johanna et Robert laissent leurs
enfants chez leur grand-père car ils veulent partir se détendre
quelques jours.
Robert et sa bande préparent en secret une expédition en
barque sur une rivière : ils veulent rejoindre la mer. Johanna,
d'abord rejetée par Robert, découvre leur plan et se trouve
entraînée dans l'aventure.
Un matin, grand-père découvre les lits vides des enfants mais n'a
Alexandre Judet
pas le courage de prévenir les parents . Il part à leur poursuite et
invente une histoire pour ne pas inquiéter les parents. Après de nombreuses tentatives pour les arrêter, les enfants
vont retrouver Grand-père et les parents mais à plusieurs
reprises au risque de leur vie.
Nos avis:
J'ai aimé le film mais çà manquait d'action. (Arthur)
J'ai apprécié quand le grand-père pourchassait les enfants
sans y arriver. (Céleste)
Les enfants ont très bien joué leur rôle. (Maïly)
J'ai beaucoup aimé le scénario : trouver un moyen
d'accéder à la mer par un chemin inconnu. (Paul)
Il était pas mal ce film. J'ai bien aimé quand ils étaient dans
l'usine. (Margaux)
Valeurs du film:
Le courage : Alex a grimpé dans un tuyau pour sauver ses
copains. Johanna a sauvé Alex de la noyade.
La solidarité : ils s'entraident pour sortir d'une salle où ils
sont enfermés et sur le bateau.
L'amitié, la camaraderie : les enfants ne se disputent pas
mais sont complices dans l'aventure.
La classe du CM2
Luca Munch
Ma journée au ski
Le lundi 18 janvier, avec l'école, je suis allée au ski à la
station du Lac Blanc. Le paysage était magnifique. Par
contre, il faisait un peu froid à mon goût.
Pour y aller, je n'ai pas pris le bus comme tous mes
camarades. J'y suis allée en voiture, avec mon papa et un
copain à lui.
Dans un premier temps, nous nous sommes équipés
avec toutes les affaires de ski. Enfin, nous étions prêts à
aller skier ! Heureusement j'avais un bon groupe. Il y
avait Marie, Maëlle, Emma, Lucas, Joshua, Mathéo et
encore quelques autres.
Il y a eu quelques chutes, enfin plutôt un seul qui faisait
beaucoup de chutes, mais ce n'est pas très grave.
Après, nous sommes allés manger un bon petit repas.
Et on a encore fait une piste et c'était fini.
Avant de rentrer, j'ai pris un goûter bien mérité.
Désormais je sais que le ski fera toujours partie de ma
vie.
Maïly (CM2)
Inscriptions à l’Ecole Maternelle - Rentrée scolaire 2016-2017
Pour les enfants entrant en Petite Section (nés en 2013) ou arrivant à Labaroche à la rentrée :
Documents requis :
le livret de famille, carte d'identité ou copie d'extrait d'acte de naissance,
un justificatif de domicile,
un document attestant que l'enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge (carnet de santé possible).
Pour tout renseignement, contacter M. DEFFINIS au 03.89.49.87.72
Inscriptions à l’Ecole Primaire - Rentrée scolaire 2016-2017 pour les futurs CP
Labaroche Pour
l'amour du dessin
Transmettre la passion c'est le
leitmotiv de l'association Aquarelles
Passions de Labaroche et
particulièrement de la présidente
Claudine Parmentier, aussi a-t-elle
choisi d'impliquer des enfants qui
aiment le dessin et la peinture.
2 fois par mois des cours sont
proposés à la maison des associations
pour petits et grands : une quinzaine
d'adultes retrouvent 5 enfants autour
de leur passion commune. Le 1° jeudi
ce sont des cours d'aquarelles en auto
formation, le 2° jeudi l'association a fait
appel à Mme Françoise Pruvot
d'Ammerschwihr professeur de dessin
afin d'acquérir de solides bases de
dessin. Les adultes commencent à 14h
30, les enfants arrivent à 15 h 30 après
l'école, ils prennent d'abord leur
goûter, se détendent un peu et
s'installent : crayon en main, ils
attaquent la première étape, mesurer
les proportions du modèle, guidés par
les adultes qui ont déjà bien avancé le
travail. Ce jeudi il s'agissait : d'une
nature
morte.
Mme Pruvot se base sur une méthode
qu'elle a mis au point , elle privilégie
l'observation et l'étude des 5
mouvements qui permettent d'obtenir
très vite une composition vivante en
u t ilis an t la gom me d e façon
appropriée. A chaque séance le groupe
travaille sur une composition
différente : nature morte, l'art primitif,
l'observation dans la nature. Les
enfants surprennent souvent les
adultes par leur appréhension très
rapide du sujet. Ainsi déroutés par le
modèle d'art primitif qui cassait leur
code, les adultes ont découvert que
pour les enfants cet art est tout
naturel et qu'ils ont su plus rapidement
qu'eux l'imiter et se l'approprier.
L'ambiance est conviviale et solidaire,
la doyenne a 90 ans, le cadet 9 ans
mais la passion est partagée, le Père
Noël l'a bien compris qui a apporté à
certains du matériel de dessin. Pour
Mme Pruvot "travailler avec ce groupe
est un vrai bonheur". A noter que
pour les enfants il suffit d'adhérer à
l'association, d'avoir quelques crayons
et l'envie d'apprendre.
Contact : Claudine Parmentier
(0675302960)
Vous présente ses meilleurs vœux pour 2016 et vous fait part des
activités à venir pour une nouvelle année pleine de créations et de
couleurs.
-
19 mars 2016 : stage animé par Marie-Thérèse KLEIN vieilles fenêtres et vieux murs
20-21-22 mai 2016 : stage « Lumière » animé par David CHAUVIN
16-17-18 septembre 2016 : stage animé par Eric LAURENT
Les stages auront lieu à la Maison des Associations de Labaroche. Cette liste ne comprend que les stages programmés à ce jour.
Les informations concernant le prix et le matériel demandé par les artistes seront communiquées ultérieurement. Nous vous invitons à
consulter régulièrement notre site : aquarellepassion.com. Notre association a besoin de votre soutien. Merci de renouveler votre adhésion 2016 ou
de venir nous rejoindre en tant que membre actif: adhésion de 15 euros par année qui donne accès à tous les ateliers et manifestations.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Talon à nous retourner
Nom : Prénom :
Adresse :
Tel : e.mail :
Je désire adhérer à l’association - Ci-joint chèque de 15 euros Signature :
A envoyer à Aquarelle Passion (au choix)
Claudine Parmentier(présidente)
609 l 'étang
68910 Labaroche
Guy Joho(trésorier)
33 rue du Florimont
68230 Turckheim
Josiane Schwartz(secrétaire)
8, rue des clés
68280 Andolsheim
NOUVEAUX SPONSORS
POUR LE HANDBALL
organise un
STAGE D’AQUARELLE
Animé par Marie Therese Klein
« Fenêtre, reflets et murs anciens…»
Nous aborderons les points suivants :
- Personnalisation par la composition,
cheminement de lecture, dynamisme
- Effets de matière : pierre, vitres, bois
- Reflets, ombres portées, profondeurs,
- Harmonisation de l’ensemble
Les équipes de jeunes sont toujours sponsorisés
par le CREDIT MUTUEL de LABAROCHE.
Le 19 mars 2016
à la Maison des Associations de Labaroche Centre
Prix 55,Non compris cotisation annuelle à l’association de 15€
Association Aquarelle Passion Labaroche - Tel : 06 75 30 29 60
Depuis le milieu de la saison handballistique, le Club Sportif
de LABAROCHE a de nouveaux sponsors sur les maillots
des équipes séniors masculin :









L'équipe féminine est sponsorisée cette année
par la SOGEX COLMAR.
OLRY CLOISONS (TURCKHEIM)
CAMPING DES 2 HOHNACK - Régis HAFFNER (LABAROCHE)
AU LION D'OR (KAYSERSBERG)
ENJOY EVENT (COLMAR)
AUBERGE OBSCHEL LABAROCHE)
TP SERVICES (WIHR AU VAL)
LE BLACK NIGHT (ORBEY)
ART BOIS (LABAROCHE)
SPORT 2000 (SELESTAT)
2 0 1 5
e s t
maintenant derrière
nous;
nous en
avons dressé le
bilan avec ses points
forts et ses points
faibles,
ses
découvertes et ses
richesses....
En quelques mots, nous retiendrons les faits marquants
suivants:
Tout d'abord, le record de fréquentation, avec 9490
visiteurs, et bien entendu, les recettes qui vont de pair.
Ensuite, la sortie d'un livret sur l'histoire du Musée,
depuis son origine, avec ceux qui l'ont imaginé et créé
…. avant qu'il ne soit trop tard...
Une nouvelle promotion, entièrement revisitée, depuis
le nouveau logo, les prospectus, jusqu'au site internet,
et aux grands panneaux publicitaires...
Et surtout, ces journées de septembre, les 12 & 13
autour des tourneurs sur bois. Des œuvres magnifiques
présentées, des richesses exposées, des tourneurs à
l'action, le tout dans une ambiance conviviale
exceptionnelle, avec nos hôtes, accueillis par les gens du
Musée, comme ils savent le faire; et surtout, 900
visiteurs dont j'ose espérer que parmi eux il y avait une
majorité de Barotchés....
En moins bien , la fête du village avec les associations,
perturbée par une canicule exceptionnelle, et des portes
ouvertes pour les habitants du village, un peu boudées ...
Et maintenant, 2016 … La nouvelle saison ...
La 16ème ….
Nous sommes prêts à repartir: avec des scènes
modifiées dans les ateliers primitifs; une nouvelle
exposition d'outils rares, que nous sommes allés
chercher à Bruxelles, en août dernier... Vous savez ce
que sont : un « Maitre à danser », un « Stokholm », une
« Galère », nous en avons quelques modèles exposés, je
vous invite à venir les découvrir...
De plus, nous allons mettre en place une démarche de
qualité, afin de décrocher la marque « Qualité
Tourisme », qui ferait du Musée du Bois de Labaroche,
un incontournable d'un séjour en Alsace, pour les
touristes. Je vous laisse imaginer la promotion pour
notre beau village, dans tous les offices de tourisme
Régionaux...
Et puis, notez de suite sur vos tablettes, deux journées
très riches, les 17 & 18 septembre, sur le thème « Rêves
d'enfants, les jouets au Musée ». Il y aura des petites
merveilles à découvrir, des artisans d'exception, des
milliers de jouets anciens et actuels, une animation aussi
forte que celle de 2015 (avec les tourneurs).. Je vous
promets des surprises , je veux vous étonner de
nouveau, avec tous mes amis bénévoles du Musée.
N'hésitez pas à venir découvrir ou redécouvrir votre
Musée, une équipe dynamique et passionnée se bat au
quotidien pour le faire vivre, l'animer et le développer...
Il faut les encourager.... Labaroche a besoin de son pôle
d'attraction touristique, pour le bien de tous et du
village....
Enfin, je réitère mon appel aux bonnes volontés, si l'un
ou l'autre, jeune retraité ou encore actif, se sent une
âme de guide, et veut rejoindre notre équipe, nos portes
sont grandes ouvertes... Une formation de nouveaux
guides commence début mars...Appel aux candidats
éventuels.. C'est une expérience extraordinaire à vivre,
demandez à tous les guides, ils ne voudraient laisser leur
place pour rien au monde…
Jacques GRILLARD
Président de l'association du Musée
LA PAROISSE
PROTESTANTE VOUS
PROPOSE :
INSCRIPTION A
L’ENSEIGNEMENT
RELIGIEUX A L’ECOLE
Les écoles enregistrent les
inscriptions pour la
prochaine rentrée. Vous
pouvez dès maintenant
inscrire vos enfants en
religion protestante en vous
adressant au chef
d’établissement.
PROCHAINS CULTES
Nous célébrons 5 cultes
annuels (avril, mai, juin,
septembre, octobre) à
Labaroche, à la chapelle Saint
-Wandrille , les prochains
auront lieu à 10h30 les
dimanche 10 avril, 22 mai et
26 juin . Nous nous
réjouissons d’accueillir tout
nouveau protestant de
Labaroche et environs.
Pour me contacter :
paroisse.protestante.mittelwi
hr@laposte.net ; pasteur
Brigitte Breton 0389479019
Dans le cadre de la « journée des châteaux forts
d’Alsace », les Compagnons du château du Hohnack,
vous invitent à leur animation médiévale le :
Dimanche 1er mai
Sur le chemin du château, vous irez à la rencontre des
habitants de la forêt : sorcière, lutin et troubadour …
Dans chaque atelier, les indices récoltés vous
permettront de retrouver la quille égarée et de sauver
le village .
Laissez-vous prendre au jeu et suivez-nous dans
cette aventure sur les
pas d’Alix et Jehan !
Voici leur histoire :
« La grande fête
d’anniversaire du Seigneur
de Ribeaupierre se prépare
au château du Hohnack. Le
fameux jeu de quilles en or
a été sorti pour l’occasion.
Cela est bien tentant pour
Alix et Jehan, les deux enfants du Seigneur, qui
empruntent le jeu de quilles pour faire quelques parties
en cachette. A l’abri de la forêt, ils se lancent dans une
partie très animée et très bruyante qui réveille le Géant
qui dormait profondément sur le Grand Hohnack.
Furieux qu’on ose troubler son sommeil, le Géant
s’approche en grognant si fort que les deux enfants
terrifiés s’enfuient à toutes jambes en abandonnant sur
place le jeu de quilles en or.
Quand ils reviennent quelques heures plus tard, ils
s’aperçoivent stupéfaits qu’il en manque une !
Malheur ! Où est-elle passée ? Il faut absolument la
retrouver pour remettre le jeu au château avant la fête
d’anniversaire
du
Seigneur !
Si le jeu n’est pas
complet, sa colère sera
terrible
et
une
mystérieuse malédiction
s’abattra sur le village ! »
Ce jeu est destiné aux
enfants mais aussi aux
parents
puisqu’ils
devront eux aussi résoudre des énigmes plus difficiles
pour les aider.
Parcours ludique, buvette, tir à l’arbalète, visites guidées
Départs entre 10h00 et 11h30 et entre 14h00 et 16h30
2 € par personne avec une boisson offerte, gratuit pour
les moins de 3 ans
Renseignements : Gilles TRIBALLIER 03 89 86 46 14
A vos agendas…
L’association des parents d’élèves de l’école élémentaire de Labaroche, « Les p’tits
crayons », organise le dimanche 5 juin son marché aux puces, autour du musée du bois.
Pour vous inscrire, et pour plus d’infos, contact par mail : associationlesptitscrayons@orange.fr ou par
téléphone : 06 16 68 32 84 (tarif exposant : 10€ les 3 mètres).
L’association remercie tous ceux qui ont participé à la vente des sapins de Noël. Cette action comme
toutes les autres permettent de financer les activités et sorties diverses dont profitent les enfants.
IDENTITE
Siège social : 343 La Camme 68910 LABAROCHE
Composition du bureau :
 Président : Corinne FEIDT
 Secrétaire : Clotilde Baradel
 Trésorière : Danja Judet
Date de création : 2012
Nombre d’adhérents (année de référence 2014) : 20
CONTACT
Personne à contacter :
Mme Corinne FEIDT
343 La Camme 68910 LABAROCHE
Tél 06.16.68.32.84
Email : associationlesptitscrayons@orange.fr
ACTIVITE / PROJET
Association de parents d’élèves de l’école
élémentaire Jean Heim
Organisation de la kermesse de l’école, de
bourse aux vêtements, opérations de vente de
produits régionaux
Participation financière pour les activités scolaires (sorties scolaires, classe verte, projet ski)
CONDITIONS D’ADHESION
Date (période) : principalement aux rentrées scolaires et tout au long de l’année pour participer aux
manifestations
Montant de la cotisation : 0 €
Réunion : 1 réunion trimestrielle
VERDUN « Haut-Lieu de l’héroïsme et du sacrifice »
Février 1916, il y a 100 ans déjà, un
manteau de neige étincelant
recouvre uniformément les champs
de bataille des Vosges. Au Linge,
depuis octobre 1915, les attaques
importantes et meurtrières sont
terminées. Des deux côtés des
lignes, les adversaires s’organisent
défensivement, le silence n’étant
brisé que par quelques coups de
main et tirs d’artillerie qui se
succèderont jusqu’à la fin de la
guerre. Mais au courant de ce mois,
le 21 Février 1916, au matin,
commencera
l’initiative
des
Allemands, une des plus grandes
batailles de la guerre de 19141918 : la bataille de Verdun.
Pourquoi Verdun et sa région, ville
de garnison défendue par plusieurs
forts importants dominant les
positions allemandes ?
Depuis 1915, la guerre offensive se
heurte à des réseaux de tranchées
bien défendues, il y a équilibre des
forces et le front se stabilise.
D’autre part la course à la Mer du
Nord a mis fin à la possibilité d’un
débordement de l’aile gauche
française
pour
créer
un
encerclement. Seule une grande
attaque ponctuelle, avec des
moyens importants, à un endroit
sensible, afin de percer le front,
permettrait
de
reprendre
l’offensive.
La région de Verdun sera choisie
par l’ennemi car la ligne de front, à
ce lieu précis, marque une sorte de
hernie dans la zone occupée par les
Allemands, ce qui donne à cette
position française une certaine
fragilité du fait d’un danger
d’encerclement et de difficultés de
ravitaillement en cas d’attaque.
Pour assurer la réussite de cette
percée
fulgurante,
le
Haut
Commandement Allemand a prévu
des moyens exceptionnels. En plus
du corps d’armée en position on
achemine de nuit trois corps
d’armée de réserve dont l’infanterie
sera mise au secret dans des
« Stollen », sortes de casernements
souterrains, creusés en prévision de
cette opération à 800m des lignes
et
à plusieurs mètres de
profondeur, d’où on prélèvera, à
mesure des besoins, les compagnies
d’assaut. Quant à l’artillerie qui doit
dans un premier temps détruire les
lignes françaises et leurs occupants,
elle est à la mesure des moyens en
hommes : mille bouches de feu
rassemblées en arc de cercle
autour de Verdun, comprenant plus
de 800 canons dont 540 pièces
lourdes et 152 lance-mines. En face,
l’artillerie française n’opposait que
270 pièces comptant 140 lourdes
dont la plupart sont anciennes et de
portée ridicules.
Côté français où l’organisation des
tranchées et des forts laisse à
désirer, on ne prévoit pas
d’offensive
malgré
les
renseignements obtenus par la
capture de prisonniers allemands
relatant l’entreprise de travaux
gigantesques en arrière de leurs
lignes et d’autant plus que les
observations aériennes ne signalent
pas de creusements de tranchées
nouvelles à proximité des lignes
françaises.
La surprise sera de taille. Au cours
de la nuit du 20 au 21 Février le gel
durci le sol ainsi que la fine couche
de neige qui couvre les branches des
arbres du Bois des Caures.
Au lever du soleil, vers sept heures
et quart, alors qu’il n’y a pas de
vent, les fantassins français, tout à
coup, voient tomber la neige des
branches
bien
avant
qu’un
grondement
infernal
soit
perceptible. Quelques minutes plus
tard, le général Passaga qui exerce
un commandement dans les Vosges
et dont le P.C est situé au Lac Noir,
à 160 km de Verdun, note dans son
journal « qu’il entend un roulement
de tambour ponctué de rapides
coups de grosses caisses ».
Ce sont les mille canons allemands
qui sont entrés en action : la bataille
de Verdun vient de commencer.
Alors qu'un tir d’artillerie de
préparation ne dure que quelques
minutes, puis s’allonge, ce jour-là il
dura neuf heures, hachant tout,
retournant tout sur une profondeur
de plusieurs kilomètres. Vers quatre
heures de l’après-midi, l’assaut est
donné.
Les premières vagues de fantassins
allemands, d’abord ne rencontrent
aucune
résistance,
certains
franchissent les premières tranchées
françaises sans s’en apercevoir,
l’arme à la bretelle ; tout semble
facile et la réussite ne fait aucun
doute. Mais c’est sans compter sur
le courage et la ténacité de nos
poilus. Assommés seulement, quand
ils ne sont ni tués, ni blessés, ils se
reprennent : on remet en batterie
les
mitrailleuses,
les
lignes
téléphoniques étant coupées, on
envoie des agents de liaison vers
l’arrière pour rendre compte de la
situation et demander des tirs
d’artillerie, des renforts. Les
artilleurs amènent les fameux
canons de 75 vers l’avant pour tirer
à tir tendu sur les assaillants.
Quelques jours après, le Grand
Quartier Général fait appel au
général Pétain qui réorganise
rapidement le front en relevant les
unités épuisées, réduites parfois à
quelques hommes.
Des forts seront pris, mais les
Allemands ne passeront pas. C’est
un premier échec pour le HautCommandement
allemand
qui
décide alors de passer à « une
guerre d’usine ». Il s’agit de
provoquer des pertes importantes
côté français en intensifiant les tirs
d’artillerie, en attaquant sans
discontinuer afin de pouvoir, du fait
d’un adversaire affaibli, percer enfin
le front et reprendre une guerre de
mouvement.
Jusqu’en octobre, la guerre fera rage
mais les Allemands n’ont pas prévu
le rôle important et vital que va
jouer « La Voie Sacrée », car le
secteur français ne pouvait être
atteint et ravitaillé que par la route
allant de Bar-Le-Duc à Verdun, les
voies ferrées étant continuellement
mises hors service par les
bombardements. Nuit et jour, deux
colonnes de camions se croiseront
sur
cette
route
en
files
interrompues,
l’une
montante
amenant les troupes de relève,
l’autre descendante, transportant
vers l’arrière les troupes allant au
repos ainsi que les blessés.
Rien ne doit arrêter ces convois
permanents ; des équipes de
territoriaux ont pour mission de
pousser sur le côté tout camion en
panne qui pourrait gêner le
mouvement. Au moment du dégel,
les
fondrières
sont
aussitôt
bouchées avec des cailloux extraits
de carrières de proximité, les
bandages pleins des camions servant
de rouleaux compresseurs. Cette
route fut vraiment le cordon
ombilical de la position française qui
put ainsi maintenir ses moyens en
hommes, les pertes étant aussitôt
remplacées par des renforts. Quant
aux vivres et aux munitions, on les
acheminait grâce à un petit train à
voie étroite. Certes, il y eut usure,
mais pas d’affaiblissement. Ce que le
Haut Commandement allemand
n’avait pas prévu, c’est que l’usure
fut aussi importante de leur côté
que du côté français. Les pertes font
état de 600 000 morts et des
blessés à répartir à parts égales
entre les Français et les Allemands.
En octobre 1916, la bataille pour la
prise du secteur de Verdun,
opération
militaire
la
plus
importante et la plus longue de la
guerre 1914-1918, prit fin et le front
s’enflamma dans d’autres secteurs.
Aujourd’hui encore, le site de
Verdun, lien de respect et de
mémoire, évoque à lui seul la
cruauté de la 1ère guerre mondiale.
Jean-Marie SIMON
Bibliographie :
« Verdun » de Georges Blond
Deux défibrillateurs sont installés dans notre commune
Deux appareils de ce type sont disponibles dans notre commune :

A l’entrée de la salle des fêtes

A l’entrée de la maison des associations
Qu’est-ce qu’un défibrillateur externe automatique ?
Il s’agit d’un petit appareil portable qui analyse automatiquement le rythme cardiaque d’un sujet ayant brutalement
perdu connaissance, et permet de délivrer un choc électrique en cas d’arrêt cardiaque par fibrillation ventriculaire.
Ces DEA sont installés dans des lieux publics fréquentés et sont conçus pour être utilisés par tous. Ils permettent
ainsi d’agir très précocement, en attendant l’arrivée des secours qu’il faut bien sûr appeler systématiquement.
L’arrêt cardiaque, un problème de santé publique :
En France, chaque année, 60 000 personnes décèdent subitement, dans la rue ou à la maison. La plupart d’entre
elles sont victimes d’un arrêt du cœur ; 2 % en réchappent mais le taux de survie sans séquelle baisse de 10% par
minute. L’utilisation d’un DEA dans les 5 minutes qui suivent l’arrêt cardiaque, suivie d’une prise en charge
spécialisée par les intervenants de l’urgence (pompiers, SAMU…) porte les chances de survie à 75%.
Qui peut utiliser un défibrillateur externe automatique (DEA) ?
Nous tous ! « Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un DEA
répondant aux caractéristiques définies à l’article R6311-14 » Décret n°2007-705
du 4 mai 2007.
Ainsi, chaque citoyen peut et même, se doit, d’utiliser un DEA à chaque fois
que cela est possible : 80% des personnes sauvées par un défibrillateur en
libre accès l’ont été par des utilisateurs qui n’en avaient jamais utilisé
auparavant.
Maryline Wurtz, Conseillère Municipale Associée
L’Atelier Théâtral de Labaroche
remonte sur les planches pour vous proposer sa nouvelle pièce
« Mes meilleurs ennuis » (adaptation "barochoise"...)
Cette année nous innovons et vous proposons des représentations nocturnes en plein air !
Nous vous attendons donc sur la place du Musée du Bois. Vous pourrez venir nous voir entre amis où en famille,
pour passer un moment de détente et de rire autour de notre nouvelle pièce complètement déjantée aux dates
suivantes :
Vendredi 3 et Samedi 4 Juin 2016 à 21H
Vendredi 10 et Samedi 11 Juin 2016 à 21H
&
&
Buvette et petite restauration sur place à partir de 20H. Entrée libre (plateau).
Nous vous disons donc à très vite
La troupe de l’ATL
Dimanche 5 Juin à 21H
Dimanche 12 Juin à 21H
V
Etat Civil du 1er mars au 1er juin 2016
NAISSANCES
MARIAGE
DÉCÈS
Claire et François GERUM fêtent leurs noces d’or :
Mariés
depuis le 12 février 1966, Claire (née
BALTHAZARD) et François, ont réuni enfants, famille et
amis, le samedi 20 février dernier pour renouveler leurs
vœux. Cette journée de fête a débuté par une cérémonie
religieuse à la chapelle Notre-Dame des Trois-Epis. Cet
anniversaire de mariage fût l’occasion de partager entre
générations. En effet, les plus jeunes ont échangé avec les
plus anciens, déjà présents, pour certains, cinquante ans
auparavant.
GERUM Jean-Marc
Jour
19 mars
Manifestations
Stage animé par Marie-Thérèse KLEIN
AQUARELLE PASSION (MDA)
29 mars (20h)
Projection du film « la Forêt » (MDA)
1er avril (20h)
Conférence « Comment faire pour que nos enfants nous parlent »
10 avril (14h)
Loto du Club de l’Age d’Or (MDA) (ouverture des portes 13h)
22 avril (20h)
Concert de printemps par l’Echo de la Fecht d’Ingersheim et
Musique Espérance de Houssen (entrée libre) (SDF)
24 avril (14h30)
Conférence autour d’Albert Schweitzer
26 avril
DON DU SANG (MDA)
27 avril (15h)
Spectacle de printemps pour enfants (MDA)
1er mai
Animation médiévale au Château du Hohnack
14 mai (20h)
Théâtre de la Comédie de l’Est (MDA)
20/21/22 mai
Stage « Lumière » animé par David CHAUVIN
22 mai
Balade gourmande (marche populaire organisée par
le Club de handball de Labaroche)
29 mai (17h)
Concert de Clarinettes (MDA)
3/4/5 juin
Théatre (Musée du bois) (cf page 26)
5 juin
Marché aux Puces (organisé par les P’tits Crayons)
10/11/12 juin
Théâtre (Musée du bois) (cf page 26)
18 juin (17h)
Fête de la musique (Musée du Bois)
AQUARELLE PASSION (MDA)
Le prochain Barotché paraîtra mi juin 2016
La date butoir de dépôt des articles est le 20 mai 2016
Merci à tous pour votre collaboration et votre compréhension.
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
5
Taille du fichier
3 812 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler