close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

aplat - L`Harmattan

IntégréTéléchargement
Monsieur TOUNG NZUE Jérôme est Sociologue, Chargé de recherche (CAMES)
et Responsable du Laboratoire de Recherche sur les Dynamiques Sociales du
CENAREST (IRSH / Gabon). Ses travaux de recherche s’inscrivent dans le cadre
d’une lecture critique de la gouvernance politique des pays africains, caractérisée
notamment par une privatisation de l’État et par des velléités d’un gouvernement
personnel perpétuel.
Etudes africaines
Série Politique
Illustration de couverture : © shvaista - Fotolia.com
ISBN : 978-2-343-08068-0
21,50 €
Jérôme Toung Nzue
L’auteur se lance dans un exercice laborieux et périlleux. Celui d’expliquer
la persistance et même l’aggravation de la précarité et son impact sur
les divers replis identitaires au Gabon. Cette situation est le résultat de
la gouvernance néopatrimoniale instaurée au Gabon depuis les années
1960. Dans cette forme de gestion de l’Etat, le patrimoine national est le
monopole de la famille régnante et de ses alliés objectifs.
Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que le bonheur pour tous annoncé
en 2009 se traduise aujourd’hui, pour la grande majorité des Gabonais par
un salaire précaire, un habitat précaire et un vécu précaire à la retraite
pour les agents publics de l’État. Mais, pour mettre les populations sous le
joug d’une gouvernance inopérante, il ne semble rester aux continuateurs
d’Omar Bongo que la force légitime et le mensonge politique. Quant à
l’opposition, devant une sorte de verrouillage et de blocage de l’État, la
victimisation et l’instrumentalisation des sujets qui fâchent deviennent la
seule issue pour tenter d’exister.
En jouant ainsi sur les peurs et le ressentiment, le débat politique au Gabon
risque de virer irrémédiablement vers l’instrumentalisation des identités et
des appartenances. Malheureusement, en s’arc-boutant dans la posture
de : « ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous », celui qui « n’a
pas été élu comme on l’entend » et son entourage sont en train d’instaurer
une gouvernance exclusive d’un ostracisme pénalisant pour l’émergence
du Gabon en 2025. De ce fait, il se sont mis dans l’incapacité d’amorcer
une transition politique et générationnelle efficiente et apaisée, dont la
responsabilité historique leur incombait. Hélas !
Etudes
africaines
Série Politique
Jérôme Toung Nzue
Précarité et replis identitaires au Gabon
Précarité et replis identitaires au Gabon
Précarité
et replis identitaires
au Gabon
Auteur
Документ
Catégorie
Без категории
Affichages
6
Taille du fichier
128 Кб
Étiquettes
1/--Pages
signaler