close

Se connecter

Se connecter avec OpenID

16_1S_dst_1Bfinal

IntégréTéléchargement
DST 1èreS « Tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle » 4 – 20 points
Calculatrice interdite
Type bac partie 1. Mobilisation des connaissances. /20
La lithosphère océanique occupe une vaste surface sur Terre. Contrairement à la lithosphère
continentale, c’est une lithosphère plutôt jeune (180 Ma au maximum), et qui est située sous la surface des
océans.
Après avoir précisé la structure et la composition en roches de la lithosphère océanique, vous
détaillerez le mécanisme de sa production et expliquerez pourquoi elle ne dépasse pas l’âge de 180 Ma.
L’exposé devra présenter une introduction, un développement et une conclusion. Un schéma de la
constitution de la lithosphère océanique est demandé.
Les caractéristiques chimique et minéralogique ne sont pas à traiter.
DST 1èreS « Tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle » 4 – 20 points
Calculatrice interdite
Type bac partie 1. Mobilisation des connaissances. /20
La lithosphère océanique occupe une vaste surface sur Terre. Contrairement à la lithosphère
continentale, c’est une lithosphère plutôt jeune (180 Ma au maximum), et qui est située sous la surface des
océans.
Après avoir précisé la structure et la composition en roches de la lithosphère océanique, vous
détaillerez le mécanisme de sa production et expliquerez pourquoi elle ne dépasse pas l’âge de 180 Ma.
L’exposé devra présenter une introduction, un développement et une conclusion. Un schéma de la
constitution de la lithosphère océanique est demandé.
Les caractéristiques chimique et minéralogique ne sont pas à traiter.
DST 1èreS « Tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle » 4 – 20 points
Calculatrice interdite
Type bac partie 1. Mobilisation des connaissances. /20
La lithosphère océanique occupe une vaste surface sur Terre. Contrairement à la lithosphère
continentale, c’est une lithosphère plutôt jeune (180 Ma au maximum), et qui est située sous la surface des
océans.
Après avoir précisé la structure et la composition en roches de la lithosphère océanique, vous
détaillerez le mécanisme de sa production et expliquerez pourquoi elle ne dépasse pas l’âge de 180 Ma.
L’exposé devra présenter une introduction, un développement et une conclusion. Un schéma de la
constitution de la lithosphère océanique est demandé.
Les caractéristiques chimique et minéralogique ne sont pas à traiter.
DST 1èreS « Tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle » 4 – 20 points
Calculatrice interdite
Type bac partie 1. Mobilisation des connaissances. /20
La lithosphère océanique occupe une vaste surface sur Terre. Contrairement à la lithosphère
continentale, c’est une lithosphère plutôt jeune (180 Ma au maximum), et qui est située sous la surface des
océans.
Après avoir précisé la structure et la composition en roches de la lithosphère océanique, vous
détaillerez le mécanisme de sa production et expliquerez pourquoi elle ne dépasse pas l’âge de 180 Ma.
L’exposé devra présenter une introduction, un développement et une conclusion. Un schéma de la
constitution de la lithosphère océanique est demandé.
Les caractéristiques chimique et minéralogique ne sont pas à traiter.
http://lewebpedagogique.com/bouchaud 16_1S_dst_1Bfinal.docx
1
Barème.
Critères
Problématique comprise,
respectée et énoncée
Les éléments scientifiques :
pertinents, complets issus des
connaissances scientifiques
acquises et / ou du document
Indicateurs (éléments de correction)
- Sujet clairement présenté et compris
- Problématique annoncée :
Connaissances nécessaires :
I. Constitution :
- La lithosphère (océanique) correspond à la croûte + la partie supérieure du manteau
supérieur.
- Elle est délimitée de l’asthénosphère sous-jacente par la LVZ (limite sismique) et/ou
l’isotherme 1300°C (limite thermique).
- Partie crustale : (sédiments), basaltes en coussins puis en filons et gabbros. Environ 7
km. Basaltes et gabbros sont des roches magmatiques, à texture microlithique ou grenue.
- Partie mantélique : péridotites. Roches (« magmatiques » à texture grenue).
- Epaisseur variable entre les dorsales (presque 0 Km) et les fosses (une centaine de Km).
Globalement, la LO a une épaisseur d’environ 100 km.
II. Production :
- Lieu de production : les dorsales (fort flux thermique sous l’axe des dorsales reflétant
une remontée de matériau mantélique asthénosphérique) suite à de la convection.
- Les dorsales sont une zone de divergence.
- Sous les dorsales, les péridotites du manteau remontent et subissent la fusion partielle
(10 à 20 %) suite à une baisse de pression (franchissement du solidus).
- Cela engendre des magmas de nature gabbro-basaltique. Lorsqu’ils cristallisent sur les
bords de la chambre magmatique, ils refroidissent lentement (gabbros, roche grenue si
non précisé en 1). Lorsqu’ils cristallisent rapidement, au contact de l’eau océanique, cela
engendre des basaltes (roche microlitique, si non précisé en 1).
- La péridotite appauvrie constituera alors le manteau lithosphérique.
III Disparition.
- On peut repérer un plan de WB : les foyers des séismes sont de plus en plus profonds en
s’éloignant de l’axe de la fosse. La LO rigide retourne dans le manteau (asthénosphère)
ductile au niveau des fosses océaniques (zones de subduction).
- Dans ces zones de subduction, la vieille lithosphère océanique retourne dans le manteau
où elle est recyclée (confirmation par la tomographie sismique).
Une mise en œuvre
scientifique cohérente et
apparente
L’expression écrite
Qualité du texte Qualité de la
rédaction
Synthèse réussie
(effort de mise en relation,
d'articulation, des
connaissances)
Synthèse maladroite ou
partielle
(peu de mise en relation,
d'articulation des
connaissances)
Aucune synthèse
Schéma
- épaisseurs respectives de la croûte et du manteau lithosphérique, roches, titre, soin et
validité.
Intégration et mises en relations des connaissances :
• Le candidat pose clairement la problématique et annonce sa résolution.
• Il organise son propos sous la forme d’un argumentaire.
• Intégration éventuelle de schémas complémentaires, apportant des précisions.
• correction orthographique, grammaticale...
• organisation du texte : une idée par paragraphes
• schémas éventuels clairs, grands, légendés, titrés
Éléments scientifiques
suffisants à complets
Éléments scientifiques
insuffisants
Rédaction et/ou schématisation correcte(s)
8
Rédaction et/ou schématisation maladroite (s)
7
Rédaction et/ou schématisation correcte(s)
Rédaction et/ou schématisation maladroite (s)
Rédaction et/ou schématisation correcte(s)
Rédaction et/ou schématisation maladroite (s)
6
5
4
3
Rédaction et/ou schématisation correcte(s)
2
Rédaction et/ou schématisation maladroite (s)
Pas d’éléments scientifiques (connaissances) répondant à la question traitée
http://lewebpedagogique.com/bouchaud 16_1S_dst_1Bfinal.docx
1
0
2
Auteur
Document
Catégorie
Uncategorized
Affichages
0
Taille du fichier
129 KB
Étiquettes
1/--Pages
signaler